23 novembre, 2012

Les prédicateurs fondamentalistes de l’UOIF incitent les jeunes Musulmans au repli identitaire et au communautarisme, dans la nouvelle Grande Mosquée Assalam de Nantes

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 06 min

Nantes est une des principales villes de l’Ouest de la France, chef-lieu du département de Loire-Atlantique avec près de 300 000 habitants.
La ville a une forte communauté Musulmane et diverses associations se sont mobilisées pour obtenir la possibilité d’avoir des Lieux de Culte décents pour diffuser la Religion de « Paix et Tolérance », L’islam. Parmi ces Lieux de Culte, la Grande Mosquée Ar-Rahma de Nantes inaugurée par Jean-Marc Ayrault, ex-maire de la ville.
L’autre association principale de la ville, l’Association Islamique de l’Ouest de la France (AIOF), déclarée en 1980 auprès de la préfecture de la Loire Atlantique, a permis à un petit groupe de fidèles d’obtenir ce qui deviendra la Mosquée Malakoff de Nantes, la chapelle Saint-Christophe ayant été transformée en Mosquée pour les Musulmans. Le quartier de Malakoff a du être réaménagé, une route devait traverser l’espace occupé par la Mosquée.
Suite à cette décision de la municipalité de Nantes, il fut proposé à l’AIOF d’acquérir en échange un terrain offert par la mairie de la ville dirigée à l’époque par Jean-Marc Ayrault, situé au 136 Boulevard Seattle à Nantes, d’une superficie de 3100m² (2100 m² constructibles), pour un prix réduit par rapport au coût initial pour y ériger un immense complexe cultuel et culturel islamique.

-                                    Les prédicateurs fondamentalistes de l'UOIF incitent les jeunes Musulmans au repli identitaire et au communautarisme, dans la nouvelle Grande Mosquée Assalam de Nantes  dans Politique 1541072963-mosquee-nantes-projet

-                                       1541072911-mosquee-nantes Ahmed Jaballah dans religion
-              La Grande Mosquée Assalam de Nantes et son minaret de 17 mètres

Le projet total permet d’accueillir 1500 fidèles avec un coût de 3,2 millions d’euros.
La partie culturelle comprend une salle de conférences, une école coranique composée de cinq salles de classe, une bibliothèque, une librairie, une crèche et des bureaux.
La ville de Nantes a apporté une subvention de 200 000 euros pour cette partie « culturelle ».
Il faut savoir que l’AIOF est affiliée à l’UOIF.
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.
La mosquée Assalam de Malakoff et son centre culturel ont été inaugurés samedi 17 novembre 2012 en présence du maire socialiste Patrick Rimbert et Ahmed Jaballah, président de l’UOIF.

-                                                                1541072911-mosquee-nantes-ahmed-jaballah Amar Lasfar
Le président de l’UOIF Ahmed Jaballah, qui déclarait il y a quelques temps : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

On peut noter que l’islamiste suisse d’origine égyptienne Tariq Ramadan a déjà été invité par l’AIOF pour donner des conférences. Tariq Ramadan explique dans ses ouvrages et conférences que l’Occident est décadent, miné par le capitalisme, n’a plus aucune valeur spirituelle et morale, la seule solution pour remédier au problème et d’instaurer un État Islamique Totalitaire gouverné par un imam et les Lois de la Charia.

On peut avoir un aperçu de l’idéologie islamiste des Frères Musulmans diffusée par l’AIOF, principalement basée sur la da’wa, c’est-à-dire une stratégie qui vise à imposer progressivement les préceptes de l’Islam en France sans violence, en écoutant les différents conférenciers. L’AIOF organise les « vendredis du Savoir » (hard-copy 1) (hard-copy 2), dans une salle louée ou dans la Mosquée Malakoff sur Nantes, un conférencier est invité le vendredi pour débattre avec ses auditeurs sur un thème donné, où on peut apprécier les techniques de propagande élaborées, employées pour endoctriner les jeunes Musulmans.

En octobre 2011, Hassan Safoui, membre de l’UOIF et un des responsables de la Grande Mosquée de Hérouville Saint-Clair dans le Calvados, est invité à donner une conférence  : »"Musulman ici et maintenant. Pour mettre du sens dans nos vies »
Hassan Safoui se revendique d’un Islam militant, il a ardemment lutté contre la mise en place de la Loi de 2004 sur l’interdiction du port du voile islamique à l’école, et organise des manifestations pour la cause palestinienne. Quelques extraits de sa conférence en gras italique ci-dessous, les commentaires sont affichés en police normale : (hard-copy) (visible directement sur Youtube)

-           1541072911-mosquee-nantes-hassan-safoui charia         1541073061-hassan-safoui Coran

Hassan Safoui, un des responsables de la Grande Mosquée d’Hérouville Saint-Clair, à gauche, en conférence dans le cadre des « vendredis du Savoir » à Nantes, et à droite dans une manifestation pro-palestinienne

« - (Question d’une soeur) : Je voudrais savoir si on doit aider les Mécréants comme nos Frères et nos Soeurs, vous avez dit : « Qu’il y a deux sortes de personnes, les personnes égarées et les personnes éprouvées, les Mécréants font-ils parti des égarés ? »
- (Hassan Safoui) : l’aide du Musulman, c’est l’intention qu’on met derrière. Parfois, si elle n’est pas clarifiée, si elle n’est pas travaillée, on risque de perdre le sens de ce qu’on est en train d’entreprendre, ce qu’on est en train de faire. Parfois on peut aider un non-Musulman parce que c’est un copain, et parce que je me soucie de l’image que je donne de moi en tant que Musulman. Je me soucie de l’image que je donne de moi, il faut qu’il pense que je suis un gars sympa, et donc je vais l’aider. Je ne regarde pas le fait que en l’aidant, je ne vais pas changer l’image sur moi, mais l’image qu’il a de l’Islam et de la Religion. »
[...]
En l’aidant, si c’est quelqu’un qui a une certaine inimitié cachée, une animosité vis à vis de l’Islam, il va diminuer cette animosité, et pourquoi pas demain se rapprocher de moi et tisser des liens. »
[13:40]

« Les Mécréants sont-ils des éprouvés, bien sûr, c’est une épreuve, mais il ne faut pas redoubler d’épreuve par notre comportement : « ne fait pas de nous une source d’épreuve pour les non-musulmans », Comment ? En tant que musulman je me comporte mal, au point que l’autre à une mauvaise image de l’Islam ?  Donc, je l’ai éprouvé, j’augmente encore son épreuve par mon comportement. »
[17:47]

La ligne politique du discours de Hassan Safoui est à peu de chose près la même que celle élaborée par les islamistes de l’UOIF ou associés. (Tariq Ramadan, Hassan Iquioussen, Abdallah BenMansour, Ahmed Jaballah, Hani Ramadan, Amar Lasfar, Tareq Oubrou, El Hadj Amor, etc..).
Tout d’abord Hassan Safoui admet la séparation du Monde en Musulmans et « Mécréants », (terme qu’il ne conteste pas et reprend dans le débat, les non-musulmans, des « Mécréants » éprouvés ou égarés) il explique que aider un « Mécréant » n’est jamais désintéressé, ce n’est pas juste pour lui venir en aide parce qu’il est en détresse, mais pour affermir un objectif qu’il doit constamment garder à l’esprit, montrer que l’Islam est une belle Religion et participer ainsi à sa diffusion et à son implémentation (da’wa) en influençant le non-musulman.
Poursuivons, sur le port du voile islamique.

« Mais en quoi ça dérange que quelqu’un se cache les cheveux ? C’est-à-dire si tu analyses cela purement sur le droit, il n’y a rien qui pose problème, on peut vous sortir mille arguments, mais rien n’empêche qu’une femme ait un voile sur la tête ! »
[...]
« On dépasse le cadre juridique et on rentre dans le cadre culturel, la visibilité, ces indigènes venus altérer l’identité de la France, où il y avait des cheveux partout, des clochers, des boulangers, des mairies, on se retrouve avec des boucheries Halal et des femmes voilées ? Non, c’est normal que ça crispe, c’est cette crispation qui est à la base, et je peux vous dire que notre problème n’est pas avec les français ou le commun des mortels, il y a toute une machine derrière, une machine qui travaille à l’échelle médiatique. »
[...]
« La question de l’islamophobie est une réalité, elle est institutionnalisée, elle s’installe et il faut réagir à ça, par tous les moyens, s’exprimer, dès qu’on a les moyens de s’exprimer, on s’exprime, pour dire qu’on souffre, j’ai ma Soeur qui est virée du travail, j’ai ma Soeur qui ne peut pas avoir de poste parce qu’elle décide d’avoir un voile sur la tête. C’est de la schizophrénie, ce n’est même pas cohérent. »
[...]
« Il n’y a rien dans l’interprétation de la laïcité qui s’impose à nous en tant que Musulman. Moi, j’ai mon interprétation de la laïcité, c’est que tu me laisses vivre comme bon me semble, et que je vive librement ma référence et non pas que tu me mettes dans la schizophrénie. Sphère publique, sphère privée, ça m’a toujours fait rire ça ! Ça veut dire quoi ? J’ai une penderie chez moi, avec sphère publique, sphère privée ? « La Djellabah, ça c’est privé, je la laisse chez moi ? », non ! »
[33:27]

« Un femme doit avoir le droit de travailler avec son voile, cette Loi est scélérate, elle est indigne d’un pays qui se réclame des Libertés, elle est indigne, c’est une catastrophe. Il faut le dire partout. »
[38:07]

« On n’est pas dans le pays des Bisounours, on est dans un rapport de force avec des gens qui veulent te dire : « toi, ta Religion, c’est la Religion de l’indigène, du colonisé d’hier, de quel droit tu viens t’exprimer ici ? » Il y a cette vision raciste, il y a ce background qui travaille. »
[39:03]

La vidéo a été censurée par les islamistes de l’UOIF, vous pouvez en retrouver une partie sur ce lien 1lien 2

 Hassan Safoui conteste la séparation de la sphère privée et de la sphère publique (qui le « fait bien rire »), un Musulman doit pouvoir exprimer sa Religion sans contraintes où qu’il se trouve, en tout lieu et à toute époque.

Pour Hassan Safoui, la Loi sur le voile islamique est une catastrophe qui viole le droit des Musulmanes, et humilie la communauté Musulmane tout entière par cet acte raciste, une lutte contre « la religion de l’indigène », « de l’ancien colonisé. »

Ce discours qui associe l’interdiction du port du voile à l’école, dans les universités ou dans les entreprises, à un acte raciste islamophobe, est très travaillé et utilisé pour victimiser la communauté Musulmane afin de l’unifier et de la souder contre la « machine médiatique » de l’État qui travaille à détruire les Musulmans.
Une propagande qui permet de manipuler et piloter la communauté Musulmane en cas de futur conflit de même type (caricature de Mohammed, film anti-islam, refus de distribuer de la viande halal ou des menus spéciaux dans les écoles et les entreprises, etc…) .

 

En février 2012, Marwan Muhammad, le porte-parole du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF), est venu à Nantes pour donner une conférence sur : « Comment changer le Monde, par où commencer ? ». (visible directement sur Youtube)
Quelques extraits des préoccupations des Musulmans invités lors de cette conférence et des questions posées à Marwan Muhammad en gras italique ci-dessous (hard-copy) :

 -     1541072897-marwan-muhammad Hani Ramadan    1541072942-mosquee-nantes-marwan-muhammad Hassan Iquioussen
-                               Le porte-parole du CCIF Marwan Muhammad, conférencier pour les « vendredis du Savoir » à Nantes.

« - (un auditeur): Quand est-ce que les Musulmans vont se battre pour les Palestiniens ? »
 - (Marwan Muhammad) « Est-ce que c’est une question qui nous concerne ? Est-ce que c’est une question communautaire, la justice ? Est-ce que c’est une question d’humanité ? Est-ce que c’est une question de combat physique ? Est-ce que c’est une question de courage ? Est-ce que c’est une question de religion ? La question de la Palestine, …les massacres qui ont lieu de manière périodique à chaque fois qu’il y a de la colonisation, de l’annexion, des nouveaux bâtiments qui sont établis, des massacres de civils en Palestine, ces questions là, elles nous concernent tous en tant qu’êtres humains, et en particulier en tant que Musulmans. De la même manière que l’on doit se sentir concerné quand il y a un massacre au Cameroun, au Nigéria ou ailleurs.
Simplement, ce conflit là, il est d’une complexité inouïe, dans le sens où il concentre à lui seul des enjeux qui dépassent la région. Il concentre toute une dialectique de chocs des civilisations dans lequel un certain nombre de pays se sont inscrits. Il concentre la souffrance de deux peuples qui viennent construire tout un discours autour d’un conflit politique, territorial, il concentre des questions de religion, il y a des noeuds sacrés qui sont sur place, et on voit que le silence n’est jamais une solution dans ce contexte là.
Et que nous, Musulmans européens, on a un truc à faire la-dessus. Est-ce que ça veut dire qu’on monte dans des bateaux pour aller combattre à Gaza ? Honnêtement, je ne vais pas vous faire de film, ceux qui pensent qu’ils en sont capable et que c’est une manière de contribuer à cette cause, moi je pense que c’est une façon un peu surjouée, un peu extrême de faire ça. »

[...]
De la même façon, il y a un certains nombre de choses que l’on peut faire, d’abord peser sur les politiques, parce que la France, ce n’est pas le dernier des pays à soutenir le régime autoritaire d’Israël, et les exactions que Israël commet de manière périodique en Palestine. De la même façon, on est aussi des consommateurs d’un certains nombre de produits, parmi lesquels des marques qui soutiennent ou financent l’armée israélienne. Oui c’est très bien de s’imprimer de l’injustice qui est faite aux palestiniens, mais c’est encore incohérent de consommer un certain nombre de produits dont on sait qu’une proportion non négligeable des bénéfices sont reversés sous forme de Dons ou sous forme de conscription, soit à l’armée israélienne, soit à des colonies de peuplement en Palestine ou en Cisjordanie. »
[19:33]

La question palestinienne est un thème récurrent dans ce type de conférence, et elle est toujours analysée d’un point de vue unilatéral : c’est Israël, état autoritaire qui opprime les Palestiniens, il faut prendre des mesures de rétorsion, par exemple boycotter les produits provenant d’Israël. Aucune remarque ou pendant n’est fait quant à la propagande antisémite menée par certains pays Arabe, le Hamas, le Fatah, contre Israël, ou de remarques quant aux attentats-suicide perpétrés dans les restaurants, écoles ou discothèques israéliens.
Le but étant bien sûr d’attiser la haine contre l’État d’Israël.

La question du voile :

« La même question se pose aux aujourd’hui, pour un certain nombre de femmes Musulmanes à qui on dit, et c’est le message global en France, notamment sur la question de l’islamophobie : « tu n’es pas la bienvenue. Tu n’es pas la bienvenue, dans ce cercle là, ton foulard n’est pas acceptable, et si tu penses que tu l’as décidé par toi même, ça veut dire que tu t’es déjà fait laver le cerveau, par conséquent ton opinion est non recevable. »
Ce discours là, qu’est-ce qu’il fait ? Il forge un certain nombre de victimes, des victimes qui sont discriminées, des femmes à qui on va dire : « Tu n’as pas le droit de rentrer dans cette banque, Tu n’as pas le droit de rentrer dans ce supermarché, tu n’es pas la bienvenue dans cette salle de sport, tout ça c’est absolument illégal, puisque la loi de 2004 ne porte que sur l’enseignement public jusqu’au lycée, et dans aucun autre cadre que ça.
Elle, elle souffre, elle est discriminée, mais plus grave encore, c’est la victime silencieuse de l’islamophobie, c’est cette soeur qui ne fera jamais d’études parce qu’elle se dit : »A quoi ça sert de faire des études, puisque de toute façon, je serai discriminée à l’embauche, quand j’aurai terminé. » Elle ne mènera jamais d’études de médecine parce qu’elle pense que cela ne sert à rien, elle ne mènera jamais d’études d’architecture ou peu importe, parce que elle n’a pas envie d’aller dans un combat où elle sait à l’avance qu’on va la rejeter, et donc elle, on n’entendra jamais sa voix, puisqu’elle n’aura jamais été victime de discrimination. Mais la seule chose qu’on a tué chez elle c’est un rêve. »

[26:36]

« Face aux discrimination par rapport au port du foulard, que faire ? Est-ce qu’il faut dire : « je garde mon foulard » et j’enlève mon Hijab, ou est-ce qu’il faut le garder ? J’ai envie de dire, chaque femme décide pour elle ce que représente pour elle son Hijab. Ce qu’on ne doit jamais accepter, c’est qu’une femme décide de l’enlever parce que quelqu’un fait pression sur elle. Comme on ne doit pas accepter non plus qu’une femme décide de le porter parce qu’on fait pression sur elle. Quand on force une femme à ôter son Hijab, celle qui témoigne décrit cette situation comme une sensation de viol, une espèce de sentiment qu’on leur arrache un morceau de dignité, on vient leur imposer, on vient leur faire violence dans ce qu’il y a de plus intime chez elle. »
[...]
La question qui me déchire c’est : « Que ressent une femme Musulmane : est-ce qu’elle doit travailler, est-ce qu’elle doit emmener son enfant à l’école, lorsque quelqu’un du cercle citoyen qui se permet de dire : « Tu dois enlever ton foulard, sinon tu n’es pas la bienvenue » et je suis prêt à donner tout mon temps et tous mes efforts pour que ça n’arrive pas, parce que ce n’est pas foncièrement différent de ce que les noirs vivaient dans les années 50-60 aux États-Unis, et ce n’est pas foncièrement différent de ce que les indiens vivaient par les temps coloniaux quand on leur imposait de marcher dans une certaine file plutôt qu’une autre. »
[53:37]

« C’est une violence inouïe de vivre cette discrimination là. « Je te déteste pour l’image que tu renvoies, je te déteste pour ce que tu es, tu n’es pas la bienvenue. » Juste pour un rappel juridique, la Loi de 2004 à propos des signes ostentatoires qui seraient interdits dans l’enseignement, la seule chose qu’elle dit, la seule, c’est que la femme ne peut porter de Hijab dans l’enseignement scolaire quand elle est élève de la maternelle au lycée, mais pas dans l’Université, pas dans l’enseignement privé. Dans n’importe quel autre endroit, elle le porte quand elle veut où elle veut. »
[56:26]

« Avant ça craignait d’être raciste, ça craignait de dire sale Arabe, ça craignait de dire à un noir qu’il n’est pas le bienvenu dans une entreprise, mais on a reconstruit un discours raciste anti-ethnique et anti-culturel en un discours anti-religieux, c’est ça la construction du discours islamophobe. »
[58:37]

« Il faut constituer des dispositifs alternatifs, c’est-à-dire que si l’école est discriminante, alors il faut des écoles qui soient inclusives, si le système économique nous rejette, alors il faut trouver des alternatives, oui, mais cette démarche là peut causer du tort dans le sens où on va se faire notre petite zone démarquée, on sera bien à l’intérieur de cette bulle, mais ceux qui n’ont pas les moyens de rentrer dans la bulle, ils vivront la discrimination de toute manière. »
[...]
L’idée de communautarisme est beaucoup moins taboue en Angleterre ou aux États-Unis. Des Musulmans, des Juifs, des Hindous qui sont victimes de discriminations, qu’est-ce qu’ils font ? Cette ville a une grosse proportion de Musulmans, on va investir dedans, construire des collèges et des lycées Musulmans et on va se faire des résidences, des salles de sport, des piscines, où majoritairement on sera des Musulmans, tout ça c’est très bien, tout le monde vit une espèce de vie islamique idyllique dans un contexte Occidental, mais ceux qui n’ont pas les moyens de rentrer dans cette ville, ils vivent la même violence et la même discrimination qu’avant. »
[...]
« C’est important qu’il y ait des collèges et des lycées qui se construisent en réaction à un système éducatif qui est de pire en pire, pas juste au niveau des discriminations mais aussi sur la question de l’enseignement, on fera des endroits d’excellence où on ne discrimine personne, tout le monde est le bienvenu,…ce sera le meilleur restaurant, celui où tout le monde peut venir et tout le monde se sent à l’aise, mais en même temps, il est complètement en accord avec l’éthique et les règles de l’Islam. »
01:07:04

« Que la discrimination intériorisée, que la discrimination prévisionnelle ne soit pas une cause d’abandon. Par ailleurs, entre le moment où vous passez votre Bac et le moment où vous terminez vos études, il y a 3 ans, 4 ans, 5 ans, qui vous dit que la France dans 5 ans sera la même qu’aujourd’hui  ? …Ce n’est pas un état de fait, et ce n’est pas pour toujours que c’est comme ça. Et qui vous empêche de partir, de construire et de vivre une vie ailleurs, en Belgique, en Suisse au Japon, même si c’est pour un temps ? »
01:35:00

On retrouve les mêmes techniques employées par Hassan Safoui dans sa conférence.
Si un responsable interdit le port du voile islamique ou du Hijab dans une université, une entreprise, cela est considéré par le CCIF de Marwan Muhammad comme un acte raciste et islamophobe, un nouveau racisme anti-musulman, une discrimination et une humiliation pour les Musulmanes, qui souffrent, « qui se font violer dans leur intimité ». Une propagande de victimisation de l’ensemble de la communauté Musulmane.

Marwan Muhammad considère la France comme une poubelle, où chacun est libre de s’habiller comme il veut, quand il veut, où il veut, c’est la “liberté”.

Une tenue correcte est toujours exigée, quel que soit le lieu de travail. Un patron devrait-il autoriser un employé à porter un chapeau de paille ou venir travailler en pyjama sous prétexte que sa religion l’y oblige ?
Par ailleurs, la France n’est ni l’Afghanistan, ni l’Arabie Saoudite, le voile islamique, la burqa et le niqab ne font pas partie des traditions, de la culture, de l’Identité Française. Ces vêtements ne sont pas juste des symboles religieux, ils délimitent la sphère sociale de la femme: elle ne peut serrer la main d’un homme, ne peut se rendre à la piscine et se dévoiler devant les hommes, pratiquer des sports collectifs, elle doit éviter les lieux de promiscuité avec la gente masculine, ne peut épouser un non-musulman.
Une idéologie incompatible avec les concepts de liberté et de valeurs occidentales, que les prédicateurs tels que Marwan Muhammad tentent d’imposer en infiltrant les institutions publiques et privées, et en organisant des campagnes publicitaires médiatisées, la toute dernière en date : « Nous sommes la Nation ! », les Musulmans du CCIF s’octroyant le droit de redéfinir ce qu’est l’Identité Française.
Une campagne qui a tout simplement pour but de museler les citoyens français en les condamnant de racistes et “d’islamophobes” pour toute tentative d’entrave à la pénétration et à la propagation des principes islamiques dans les institutions françaises à caractère privé et public.

Marwan Muhammad déclarait dans une conférence il y a plus d’un an à la Grande Mosquée d’Orly*** :

1541072963-mosquee-orly-marwan-muhammad Hassan Safoui   1541072889-ccif-nous-sommes-la-nation islam
À gauche, Marwan Muhammad en conférence à la Grande Mosquée d’Orly, à droite, campagne d’affichage publicitaire du CCIF

Ce qui correspond à peu de chose près à ce qu’il dit dans sa conférence de Nantes où il explique que le communautarisme n’est pas une mauvaise chose et permettrait aux Musulmans de vivre dans « une bulle », un État dans l’État, une « vie islamique idyllique » avec ses collèges, lycées et institutions islamiques, intégrant les préceptes de l’Islam et rejetant le principe d’intégration républicain à la française, et puis pourquoi pas l’imposer dans le futur (dans trente, quarante ans ?) à toute la France.

Comme autre alternative suggérée aux Musulmans, Marwan Muhammad propose à son auditoire de partir travailler à l’étranger, afin de pouvoir pratiquer librement et sans entraves leur Foi et leur Religion, mais curieusement, bien que l’Occident n’ait d’après lui plus aucune valeur morale et soit soumis au diktat du capitalisme (voir conférence à la Grande Mosquée d’Orly), il ne choisit pas comme destination des pays Musulmans mais des pays de culture bien éloignée de la culture islamique (Belgique, Suisse, Japon) !

Quel Islam sera enseigné aux jeunes Musulmans dans l’école coranique de la Grande Mosquée Assalam de Nantes de l’UOIF ? Un Islam Tolérant, ouvert à tous, ou un Islam politique, communautaire, revendicatif et militant voulant imposer ses propres valeurs islamiques au reste de la société ?

-                                                                    1541072918-mosquee-nantes-le-maire-patrick-rimbert Jean-Marc Ayrault

« Étant donné les rapports de force différents selon les tendances de l’Islam, le risque d’une Mosquée unique est de voir une communauté prendre le pas sur les autres. »
Patrick Rimbert – maire socialiste de Nantes (ici en compagnie du premier ministre Jean-Marc Ayrault)

***La conférence vidéo n’est plus en ligne sur le site de la Grande Mosquée d’Orly, l’organisme de presse indépendant Novopress a contacté Mr Hanza, responsable de l’ASCM de la Mosquée d’Orly, pour savoir pourquoi, ce dernier lui a expliqué que la vidéo avait été retirée pour « éviter la polémique ».

23 octobre, 2012

Conférence de Hassan Iquioussen à la Grande Mosquée Ar-Rahma de Béziers : les dirigeants politiques et les médias sont les soldats de Shaïtan (le Diable), ennemis des Musulmans

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 10 min

Béziers est une commune française du sud de la France située dans le département de l’Hérault et la région Languedoc-Roussillon. Des traditions ont fait sa renommée à l’échelle internationale, on peut citer sa viticulture, son rugby à XV ou encore sa feria.
La communauté Musulmane s’est très nettement agrandie au coeur de la ville ces dernières décennies, modifiant son paysage culturel et cultuel, plusieurs associations Musulmanes ont vu le jour et disposent de lieux de Culte imposants.
Un de ces lieux de Culte, la Grande Mosquée Ar-Rahma, est administrée par l’Association Culturelle des Français Musulmans (ACFM), les responsables de la Mosquée ont une page Facebook pour interagir et diffuser l’Islam et les principes du Noble Coran aux Musulmans et à tous ceux qui voudraient s’initier à la Religion de « Paix et Tolérance ».

-       Conférence de Hassan Iquioussen à la Grande Mosquée Ar-Rahma de Béziers : les dirigeants politiques et les médias sont les soldats de Shaïtan (le Diable), ennemis des Musulmans dans Politique 634404MosqueBziers     634590MosqueBziersFidles antisémitisme dans religion
-                         La Grande Mosquée Ar-Rahma de Béziers et son minaret   – Fidèles pendant une conférence

L’apaisement, l’Amour, l’Humilité et la Fraternité sont-ils le credo des responsables de la Mosquée de Béziers ? On peut déjà remarquer comment, sur leur page Facebook, ils envisagent le dialogue inter-communautaire (hard-copy) :

« Il n’est pas permis aux Musulmans de célébrer les fêtes renfermant une dimension religieuse étrangère à l’Islam, ou encore, celles qui n’ont aucun rapport de près ou de loin avec notre religion. »
[...]
« Alors mes frères et soeurs, jetez aux toilettes toutes ces fêtes sataniques que beaucoup de personnes (pour pas dire « musulmans ») ont adopté aujourd’hui.
C’est malheureux quand je pense que moi-même je fêtais ça !
C’est malheureux quand je vois que des membres de ma propre famille fêtaient noël ou le jour de l’an, ou encore les anniversaires alors même qu’ils savent tout ça !!! Mais le pire c’est que certains d’entre vous lisent ce message et vont continuer à se plaquer les cheveux, se parfumer, se faire beau-gosse(gays) ou joli (sexy).
Alors dans ce cas réfléchissez à ce que vous direz devant Allah soubhanahu wa tahala.
Crains Dieu mon frère. Crains Dieu ma soeur »

Les responsables de la Mosquée se désolent de voir les Musulmans adorer les fêtes « sataniques » comme Noël, ou même de fêter son anniversaire. Tout ce qui n’est pas islamique et détourne les Musulmans de la Vérité d’Allah vient du Diable et doit être rejeté. Seules les fêtes religieuses Musulmanes doivent être fêtées.
Est-ce que ce type d’argument incite la communauté Musulmane de Béziers à la Fraternité, à la Communion et au dialogue inter-religieux, ou au contraire peut-il provoquer de la défiance, de la méfiance, du mépris face aux idolâtres de Satan ?

 

Des posts parsèment la page Facebook, et véhiculent l’idéologie islamique enseignée dans la Mosquée :

« En Islam, la femme est le trésor jalousement défendu par toute la famille: chaque membre y voit l’héritage du passé et la garantie de l’avenir. En Occident, elle est souvent réduite à une marchandise bon marché, manipulée par la publicité et écrasée par le rouleau compresseur de la production et de la consommation ».
Alexis Carrel, Lauréat du prix Nobel de physiologie et de médecine en 1912 (hard-copy)

Les responsables de la Mosquée Ar-Rhama de Béziers mettent en avant une citation d’un prix Nobel, (vraie ou fausse, impossible de trouver la source) pour décrédibiliser l’Occident décadent et sa manière de traiter les femmes. (Mais pas un mot sur le traitement des femmes dans les pays Musulmans)
Le but étant évidemment d’instaurer psychologiquement le mépris de l’Occident et de ses valeurs aux Musulmans, originaires pour la plupart de pays du Maghreb ou du Moyen-Orient dont certains ont une partie de leur famille qui a probablement fui dans le passé le régime pour raison économique, sociale ou politique.

On trouve également une publicité pour une conférence donnée à Marseille par l’islamiste turc Harun Yahya, condamné dans son pays pour pédophilie et diffusant dans les plus grandes Mosquées de France, une propagande antidarwiniste, antichrétienne, des théories du complot sioniste et franc-maçonnique , des théories sur la venue d’un Mahdi (être surnaturel) qui construira un monde universel islamique. (hard-copy)

-                                                                                       harunyahiya Béziers
-  L’islamiste turc Harun Yahya, une référence pour les responsables de la Mosquée de Béziers : « Selon le Coran, la domination des valeurs islamiques dans le monde est une obligation »

 

Concernant les prédications, l’imam de la Mosquée de Montpellier Ibn-Rochd, Mohamed Khattabi, connu pour sa doctrine de rejet de la démocratie et des valeurs occidentales qui doivent faire place selon lui aux Lois Islamiques de la Charia, est venu donner une conférence le 17 juin 2012 à la Mosquée de Béziers. (hard-copy)


-                                                          521913MosqueLibourneMohamedKhattabi charia
- Le prédicateur Mohamed Khattabi, invité à donner une conférence à la Grande Mosquée Ar-Rahma de Béziers le 17 juin 2012

« Une fois un Musulman m’a dit : »moi je suis un Musulman laïc ». J’ai dit que je ne trouverais ça dans aucun dictionnaire, allez-y, expliquez-moi ce qu’est un Musulman laïc ! Ou un Musulman communiste, ou un Musulman capitaliste, allez-y ! Je le défie, parce que Musulman, c’est tout un ensemble de vues et de principes qui peuvent être parfois à l’encontre du capitalisme, parfois à l’encontre du communisme, et parfois à l’encontre de la laïcité, il faut dire les choses comme telles et ne pas être gêné ! Alors je ne peux pas dire que je suis Musulman et je rajoute un qualificatif pour plaire, ou je suis un Musulman « ouvert », ou un Musulman « modéré », hein ! ce n’est pas l’Islam ça ! L’Islam c’est l’Islam. On est Musulman comme Allah nous l’a dicté ou on ne l’est pas. »
conférence de Mohamed Khattabi à la Mosquée Ibn Rochd de Montpellier

On peut noter que les actions menées par les responsables de la Mosquées ne se limitent pas aux doctrines idéologiques, ils soutiennent également des actions militantes.
Dans une affaire judiciaire ayant pour cadre une audience relative à la garde d’un enfant, une femme s’est présentée au tribunal avec son voile islamique, et la magistrate a refusé de délibérer tant que cette dernière n’eut pas retiré son voile. Après avoir eu vent de l’affaire, les responsables de la Mosquée de Béziers ont soutenu un véritable bras de fer avec l’institution républicaine, en appelant sur leur page Facebook des femmes Musulmanes voilées à venir manifester en solidarité devant le tribunal pour faire pression sur l’institution judiciaire.
Convoquée une deuxième fois, la jeune femme est venue avec 23 autres femmes voilées, et elle a pu entrer avec son voile. Les militants ont gagné, et réussissent ainsi par petits pas, à grignoter par leurs revendications, l’espace républicain.

-                             689480femmesvoiles Coran
femmes voilées soutenues par les responsables de la Mosquée Ar-Rahma de Béziers, manifestant pour le port du voile dans l’enceinte du tribunal.

 

Le site fait également la promotion de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF). Cette organisation possède une soixante d’associations directement affiliées et plusieurs dizaines d’autres gérant les lieux de culte en France. Elle est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.
On peut voir sur la page Facebook, les photos deux des principaux idéologues références ayant participé au congrès de l’UOIF du Bourget en 2012, le cheikh égyptien Mahmoud Al-Masri et le cheikh koweïtien Mishary Rashid Alafasy, quelques extraits de leur pensée idéologique, des discours fraternels pleins de sagesse et d’humilité : (hard-copy 1) (hard-copy 2)

-                            225859MosqueBziersAlafasi Frères Musulmans         976009MosqueBziersMahmoudAlMasri2 Harun Yahya
-
« La femme Musulmane a-t-elle le droit de travailler dans un lieu mixte ?
La base de toute chose est que la femme doit rester dans son foyer, dans sa demeure. L’homme et la femme se complètent : une partie travaille à l’intérieur, une partie à l’extérieur. C’est la règle de base. Mais par contre, si la femme a besoin de travailler, si elle est dans le besoin, car son mari est malade, ou son mari est pauvre, ou bien elle est divorcée, et qu’elle peut mettre en pratique sa Religion, porter son Hijab, faire sa prière et ne pas rester dans un endroit mixte où il y a plein de tentations, alors il lui est permis de travailler, sinon ce n’est pas permis. »
Le cheikh koweïtien Mishary Rashid Alafasy, prédicateur à la Mosquée de Gap, référence théologique pour les responsables de la Mosquée Ar-Rahma de Béziers

« Aux jours du Prophète Mohamed, les Musulmans de Médine ont essayé de coexister avec les Juifs qui vivaient là-bas. Est-ce que cela a fonctionné ? Accords et traités ont été signés, mais les Juifs ont rompu les traités les uns après les autres. Ils ont trahi les Musulmans, comme c’est la coutume des Juifs en tout temps et en tout lieu. Les Juifs resteront des Juifs, ils n’ont pas changé et ne changeront jamais. Comme avec les Accords de Camp David, même si vous signez des milliers de traités avec eux, ils ne seront jamais respectueux. Ils ont tué les Prophètes, et que sommes nous, nous Musulmans, comparés aux Prophètes ? »
Mahmoud Al Masri sur Al-Nas TV le 17 février 2012
sommité théologique pour les responsables de la Mosquée Ar-Rahma de Béziers

Des prédicateurs de l’UOIF donnent des conférences dans la Mosquée, comme l’imam de la Mosquée Escaudain Hassan Iquioussen, ayant par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
Ce 10 juin 2012, Hassan Iquioussen est invité à donner une conférence à la Mosquée  Ar-Rahma de Béziers, il installe dès son arrivée une atmosphère dramatique, tendue et électrique face à son auditoire. Loin de ce que l’on est en droit normalement d’attendre d’un lieu de repos, d’apaisement, de prières et de recueillement. Il explique dès le début que le thème de la conférence prévu initialement « la jeunesse Musulmane » est reporté car il y a urgence, des faits tragiques sont arrivés. Quelques extraits de sa conférence en gras italique ci-dessous :

-     528582beziersiquioussen Hassan Iquioussen        330178MosqueBziersHassanIquioussen Hérault
-     l’imam Hassan Iquioussen, en conférence à la Grande Mosquée Ar-Rahma de Béziers le 10 juin 2012

« Les islamophobes, les ennemis de l’Islam veulent qu’il n’y ait pas de Miséricorde sur Terre, parce qu’ils ont un Big Boss, qui s’appelle Shaïtan (le Diable), et Shaïtan que veut-il ? Il veut que tout le monde aille en Enfer. Et pour qu’ils aillent en Enfer là haut, ils faut d’abord qu’ils vivent l’Enfer sur Terre.
Et l’Enfer sur Terre c’est quoi ? c’est la désobéissance à Dieu, c’est de ne pas respecter les principes fondamentaux de notre Religion qui sont des principes d’amour, de justice, d’acceptation de la différence, d’entraide et de fraternité.
En fait, Shaïtan et ses potes, les islamophobes, les ennemis de l’Islam, ont pour objectif de créer la fitna sur Terre, la zizanie, le boxon. Dieu dit dans le Coran : « La fitna est pire que le crime », parce que tu vas vivre dans la peur, dans le stress. »
[04:30]

« Ils nous ont piégé, ils ont mis des mines, des bombes antipersonnelles partout, et nous, on marche sur les mines et on fait des dégats. Alors il faut percer l’abcès et en parler de manière claire et nette, pour contrecarrer et répondre, on a été agressés pendant deux mois, ils n’ont pas cessé de nous tirer dessus. Et on fait quoi ? On reste les bras croisés et on prend des coups ? Il faut réagir, mais d’abord comprendre ce qui se passe. Une fois que t’as bien compris ce qui se passe, tu vas bien répondre. »
[06:30]

« Pourquoi Shaïtan veut-il notre peau ? Vous savez comment Shaïtan pense ? Je vais vous ouvrir la parenthèse, c’est exactement comme ça que pense les islamophobes et les racistes. C’est tout simple, il y a un Arabe qui a volé, la personne a vu que c’était un Arabe, elle dit quoi ? « Il y en a marre des Arabes, c’est tous des voleurs ! » …Mais pourquoi tu as de la haine envers moi, qu’est-ce que je t’ai fait ? C’est exactement la même mentalité que celle des islamophobes racistes qui existe aujourd’hui. Ne cherchez pas à comprendre, ce n’est pas rationnel, c’est de la haine et une soif de pouvoir de domination et d’exploitation. »
[13:45]

« On va parler des humains qui font partie de l’armée du Diable et qui ont pour mission de réaliser les objectifs du Diable, et les objectifs du Diable, c’est d’éloigner les gens de l’adoration de Dieu. Il va tout faire pour que les gens ne se soumettent pas à Dieu mais se soumettent à qui ? A lui ! Shaïtan !
[19:53]

« Shaïtan, il a parmi les humains, ses alliés, ses potes, ses soldats, qui travaillent pour lui. C’est quoi le boulot de ces gens là qui travaillent pour Shaïtan ?
Tous les Prophètes ont eu des ennemis parmi les êtres humains, c’est écrit dans le Coran. Quels sont ces ennemis ? Se sont en premier lieu, les dirigeants. Les peuples ont des dirigeants, ceux qui dirigent, ceux qui gouvernent, ceux qui ont le pouvoir économique, politique, intellectuel, médiatique. Cette minorité qui dirige, le Coran les appelle « les notables, ceux qui ont le pouvoir », et ils sont comment ? Ils sont hautains, ils se croient tout puissants, ce sont ces gens là ceux qui dirigent les peuples qui ont déclaré la guerre au Prophète.
A chaque fois que Dieu choisit un Prophète et lui dit « va sauver ton peuple ! » Tout de suite, ceux qui dirigent, déclarent la guerre au Prophète et le combattent.
Pourquoi ? Parce qu’ils ne sont pas bêtes les dirigeants, ils comprennent les premiers le danger du Prophète. Dès qu’ils voient un Prophète, ils l’écoutent, et ils savent qu’il est dangereux pour eux. Pourquoi ? Parce que ceux qui dirigent, en général, la plupart du temps ne sont pas justes. Ils exploitent le peuple, ils profitent de leur pouvoir pour exploiter les petites gens. Les Prophètes ont pour mission de libérer les êtres humains de la domination de l’homme par l’homme. Et que veut un Prophète ? Il veut que l’homme n’adore pas le matériel, il veut que l’homme n’adore pas le Diable, le Prophète veut que l’être humain adore Dieu le Créateur. »
[20:40]

« Comment les amis de Shaïtan, les soldats de Shaïtan, les islamophobes font pour combattre l’Islam, le Prophète et les Musulmans ? Un, il dénigrent le Musulman, le Prophète, ils accusent, ils salissent la personne, ils te collent des étiquettes. »
[31:14]   

« On te colle une étiquette islamiste, salafiste, terroriste, Aujourd’hui « Musulman », c’est un gros mot, t’es un danger, t’es un monstre ! Tu fais sauter des ponts, tu dérailles des trains ! pire ! Tu sais quoi ?Tu crées des tremblements de terre ! Des volcans ! Même la sécheresse c’est de ta faute ! Tout ce qui se passe sur Terre et dans l’Univers, c’est à cause de lui ! La preuve, pas la peine de l’apporter, parce que Goebbels l’a dit, vous savez ce qu’il a dit Goebbels : « mens, et répète le mensonge », et les gens vont finir par le croire sans chercher.
Comment ils ont fait pour l’accuser de tous ces maux, c’est simple, ce n’est pas compliqué,ce sont les mêmes stratégies. Il n’y a que les moyens matériels qui changent, la philosophie est la même : La télé, la radio, Internet, les journaux, tu fais des émissions, et tu répètes sans arrêt. 24h, 36h, tu ramènes des psys, des sociologues, des psychologues, et pendant deux jours, trois jours, une semaine tu bombardes l’opinion publique, tu fais de la manipulation. Et vous savez ce qui va se passer ? Les gens vont finir par y croire. »
[31:20]

« Tu vas me dire dans le Pentagone, il y a un avion qui est rentré dedans ! Un avion qui est rentré dans le Pentagone ? Tu me prends pour un con ? Les deux tours se sont effondrées parce qu’il y a deux avions qui sont rentrés dedans ? Tu crois que je n’ai pas quelques notions de Physique, de Thermodynamique, ouais ? Tu crois vraiment qu’un peu de feu au 90ème étage ça fait…? . très bien. Et la troisième tour qui est tombée ? Il y avait quoi dedans ? Un deltaplane qui est rentré dedans ? Ils nous prennent vraiment pour des cons. »
[44:00]

« Les soixante millions de français non-musulmans sont victimes d’une minorité qui a le pouvoir et qui leur met la haine de l’Islam et des musulmans, pour qu’il y ait entre les 60 millions de français non-musulmans et les musulmans, un mur psychologique de haine, de peur »
[01:00:20]
Hassan Iquioussen, conférence « Islamophobie : origines degats et solutions » à la Grande Mosquée Ar-Rahma de Béziers – 10 juin 2012 (hard-copy)

D’après l’imam Hassan Iquioussen, les Musulmans sont persécutés en France, pourchassés par des ennemis venus tout droit de l’Enfer, les « islamophobes », des êtres malfaisants, racistes, considérés comme des suppôts de Satan (Shaïtan).
Hassan Iquioussen vise par cette propagande, à faire assimiler aux Fidèles Musulmans que toute critique de l’Islam est une agression contre les Musulmans venant du Diable.
Iquioussen oriente ensuite très subtilement son discours en s’attaquant à ce qu’il considère comme la véritable armée commandée par Satan contre les Musulmans : les dirigeants politiques et les médias.
Ce sont eux, bras armé du Démon, qui « exploitent le peuple », qui terrorisent les Musulmans par leur propagande nazie (référence à Goebbels) de harcèlement dans les médias, qui veulent anéantir l’Islam et les Musulmans, et qui leur « tirent dessus ». (Iquioussen omet de préciser au passage que c’est le gouvernement de Nicolas Sarkozy qui a crée le CFCM (Conseil Français du Culte Musulman), une reconnaissance officielle de l’Islam en France).
On retrouve également ses discours typiques de théorie du complot, déjà évoqués à la Mosquée de Méru, les attentats du 11 septembre 2001 ne sont d’après lui qu’une manipulation politique orchestrée par les américains.


Ce type de discours aide-t-il à l’apaisement des coeurs ? A l’intégration de la population Musulmane de Béziers, à respecter les institutions de la République ? Ne peut-il pas au contraire être un facteur de rejet, de repliement sur soi, de ne plus vouloir participer à la communauté nationale ?
Un Mosquée, lieu de Culte et de Prières, est-il l’endroit approprié pour diffuser une propagande politico-religieuse ?

22 août, 2012

Conférence de Hassan Iquioussen à la Mosquée El-Irshad de Garges-lès-Gonesse : « Tous les problèmes de la France, c’est à cause de vous, et on va vous tirer dessus. »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 04 min

Garges-lès-Gonesse est une ville de 40 000 habitants du Val d’Oise dans la banlieue nord parisienne avec une forte proportion d’immigrés, plus des deux tiers de la population de moins de 18 ans a au moins un parent né à l’étranger.
Au début des années 2000, une partie de la communauté Musulmane s’est regroupée pour créer l’Association Cultuelle des Musulmans de Garges (ACMG). En 2004, l’association entre en conflit avec la municipalité de la ville, en tentant d’ouvrir un lieu de Culte Musulman avenue Paul Vaillant Couturier sans autorisation préalable et donc sans avoir obtenu les conditions de sécurité nécessaire au bon fonctionnement de l’établissement ouvert au public.
Des arrangements avec la municipalité résulteront qu’un bâtiment d’une capacité de 1000 fidèles Musulmans et d’environ 200 Musulmanes et pouvant atteindre 2000 personnes pour les grands événements sera mis à disposition de l’ACMG en faisant office de Mosquée après réaménagement.

-                                                                  Conférence de Hassan Iquioussen à la Mosquée El-Irshad de Garges-lès-Gonesse :
-                                      La Mosquée El-Irshad de Garges-lès-Gonesse avenue Paul Vaillant Couturier

Qu’enseigne-t-on à la Grande Mosquée El-Irshad de Garges-lès-Gonesse ?
On peut remarquer que Hassan Iquioussen, membre de l’UOIF (Union des Organisations Islamiques de France), la branche politique des Frères Musulmans en France, vient régulièrement donner des conférences dans cette Mosquée. Hassan Iquioussen, est un islamiste radical, ayant par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il parcourt les Mosquées de France en diffusant aux Fidèles Musulmans dans ses conférences une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

-                                                                   1570653137-mosquee-garges-les-gonesse-hassan-iquioussen Coran dans religion
-                              L’Imam Hassan Iquioussen en conférence à la Mosquée El-Irshad de Garges-lès-Gonesse

Pour avoir un aperçu de l’idéologie et de la propagande diffusée aux Fidèles Musulmans par Hassan Iquioussen, quelques extraits de ses conférences dispensées à la Grande Mosquée El-Irshad de Garges-lès-Gonesse en gras italique ci-dessous :

« Aujourd’hui, il y a des diables en France qui ne veulent pas qu’il y ait de la Paix en France, de l’Égalité, de la Fraternité, de la stabilité, etc… Ils mettent de l’huile sur le feu en permanence, ils nous ont ciblé, en faisant croire, avec les moyens qu’ils ont, que le problème de la France, c’est l’Islam, ce sont les Musulmans. Comment faire disparaître, comment combattre cela ? Il faut que les français Musulmans soient actifs, dans la vie de la Communauté et dans la société. Sinon, nos Mosquées ne vont pas rayonner. »
[3:30]
Conférence de Hassan Iquioussen à la Mosquée El-Irshad de Garges-lès-Gonesse  le 24/09/2011 – L’Histoire de l’Islam en France (hard-copy)

On peut se faire une idée du niveau des débats philosophiques et théologiques en écoutant les questions existentielles posées par les Musulmans de Garges-lès-Gonesse à Hassan Iquioussen en fin de conférence :

- « Pourquoi la femme est-elle la principale victime de l’islamophobie ? »
- « Peut-on être ami avec des non-musulmans ? »
- « Je viens de terminer mes études, je suis ingénieur mais la quasi totalité des entreprises qui me sollicitent ont un lien étroit avec la colonisation des territoires occupés, je ne sais plus quoi faire, je veux travailler, mais pas pour ce genre de boîtes. »
Bien que Hassan Iquioussen tend à modérer ses propos à l’égard des Juifs, sur cette derniere question, le Fidèle est bien entendu, conforté et encouragé par Hassan Iquioussen à ne pas travailler pour une société en lien avec Israël :
« t’es fort mon Frère, mais tu vas pas tenir longtemps ! Bosse quelques années pour te faire une expérience, et après tu demanderas une mutation. »

[16:56]

Question d’un Fidèle à l’Imam :
- « Peut-on détester les Juifs ? Je ne supporte plus leur génocide vis à vis de nos Frères Palestiniens »

Réponse de Hassan Iquioussen :
« Vous dîtes que vous détestez les Juifs qui massacrent nos Frères en Palestine, je vous donne raison. Détestez ceux qui massacrent nos Frères en Palestine, détestez aussi ceux qui massacrent nos Frères au Cashemire, détestez ceux qui massacrent nos Frères en Irak, en Afghanistan, en Tchétchénie. Détestez toute personne qui fait du mal, à un être humain quelque soit sa religion. Moi je suis avec le peuple qui est opprimé, contre son oppresseur. On n’est pas antisémite, parce qu’on serait anti nous même, on est des sémites, mais nous sommes anti injustice qu’elle émane d’un Juif ou d’un Chrétien, d’ailleurs, il y a des Chrétiens qui soutiennent l’État d’Israël, aux États Unis, on les appelle des Chrétiens sionistes, Bush et sa clique, ils sont plus de 70 millions aux États-Unis. Ils soutiennent mordicus l’État d’Israël, en fait ils utilisent les Juifs pour attirer Jésus.
Parce que dans leur prophétie, il est dit que Issa(Jésus) ne reviendra que si les Juifs se retrouvent en Palestine. Qui a crée l’Etat d’Israël ? Ce sont les anglais, les protestants. C’est un cadeau empoisonné pour les Juifs, les Juifs pensent que les Chrétiens leur ont fait plaisir, c’est faux ! Les Chrétiens évangélistes protestants utilisent les Juifs comme hameçon pour attirer le Dajaal…pour qu’il y ait l’Armageddon, la Grande Guerre.

Nous disons aux juifs « réveillez-vous! », vous allez payer la facture, vous êtes bêtes, vous êtes tombés dans leur piège, réveillez-vous ! Les palestiniens ne vous ont rien fait. Qui vous a massacré en 39-45 ? Ce ne sont pas les palestiniens ! Ce ne sont pas les Musulmans ! »
[13:05]
Conférence de Hassan Iquioussen à la Mosquée El-Irshad de Garges-lès-Gonesse  le 24/09/2011 – L’Histoire de l’Islam en France (hard-copy)

Iquioussen politise son discours en considérant le gouvernement Bush et ses « 70 millions de chrétiens sionistes » amis d’Israël avec mépris, des oppresseurs, instigateurs d’un complot politique visant à faire venir les Juifs en Israël pour déclencher « l »Armageddon », la Grande Guerre.

 

« 1989, là, c’est la première affaire du foulard, elle est née où ? Dans quelle ville ? A Creil, c’est quoi cette affaire du foulard ? Parce qu’ils ont remarqué, ils ont observé que les enfants des Musulmans qui sont allés au primaire, qui sont maintenant au collège, ces jeunes filles à 14-15 ans, qui ont décidé de s’habiller selon le Coran et la Sunnah. Que disent les observateurs ? Attendez, on a dépensé des milliers de francs pour en faire des gaulois, et voilà qu’ils sont toujours Musulmans ! C’est un échec ! C’est pour ça qu’ils disent : « Les Musulmans et les Musulmanes ne veulent pas s’intégrer, ils ne veulent pas s’assimiler ».
C’est à dire qu’on fait tout pour qu’ils oublient leur religion, mais ils ne veulent pas l’oublier. Aïe ! Il y a un problème, il faut arrêter le massacre ! Les polonais ? Ils se sont intégrés, les espagnols, les italiens, tous ceux qui sont passés et rentrés dans la machine qui s’appelle l’éducation nationale, de l’école jusqu’au bac, nickel, des clones, ils pensent tous de la même façon, c’est à dire que la Religion est une affaire privée, elle est au fond du coeur, et moins il y en a, mieux c’est. Mais la machine tombe en panne, avec nous. Vous vous rendez compte du choc pour la France, pour les laïcards, les intégristes de la laïcité qui veulent que tout le monde soit « Kafhir »(Mécréant) ?

Mais là, les problèmes commencent, la pression commence, le bras de fer a commencé. et à partir de 1989, tous les 5 ans, un scandale médiatique qui a pour objectif, ouvrez bien vos oreilles, de dire aux Musulmans nés et qui grandissent en France : « Si vous voulez qu’on vous accepte, éloignez-vous de votre Religion. Si vous restez accroché à votre Religion, voilà ce qui vous attend. On va vous mettre une étiquette : « islamiste », « fondamentaliste », « intégriste », « terroriste » à éliminer psychologiquement avec la pression, socialement, t’auras pas de boulot, économiquement, politiquement, qui sait, pourquoi pas physiquement ?
On va te mettre dans un ghetto, un ghetto social. »
Et voilà, depuis cette époque là, jusqu’à aujourd’hui, on est dans le collimateur, certaines personnes qui considèrent que les Musulmans n’ont pas leur place en France. Alors que nous sommes français et que l’on ne peut être que français, puisque nous sommes nés en France et scolarisés en France, on rêve en France, on mange en France, on rigole en france. Je ne vois pas ce que je pourrais être d’autre. Ma Religion, c’est mon affaire privée cela ne vous regarde pas !
Comme l’autre est athée, Chrétien, Bouddhiste ou Juif, Sataniste et tout le monde est libre de Croire en ce qu’il veut, et la France garantit la Liberté de Religion et la Liberté de pratiquer sa Religion dans le cadre des Lois, et il n’y a aucune Loi qui nous interdit de pratiquer notre Religion.
Mais certains veulent changer les Lois, pour interdire à certaines de nos Soeurs de s’habiller comme Dieu le veut, à l’école, ailleurs, etc… »
[ 5:00 ]
Conférence de Hassan Iquioussen à la Mosquée El-Irshad de Garges-lès-Gonesse  le 24/09/2011 – L’Histoire de l’Islam en France (hard-copy)

« Je vote donc j’existe, je vote donc je suis. Ce n’est pas moi qui le dit, ce sont ceux qui veulent votre peau, pardon, votre foulard. C’est l’ennemi qui dit : « tu peux voter ce que tu veux contre les Musulmans, ils ne votent pas, on n’a rien à craindre d’eux, tout ce qu’ils savent faire, c’est pleurer comme des femmes, des droits qu’ils n’ont pas su protéger comme des hommes. »
Vous savez ce que je viens de vous dire là ? « Le Musulmans pleurent comme des femmes, des droits qu’ils n’ont pas su défendre comme des hommes. » Je vois vous le dire autrement. Une mère a dit à son fils Bouabdil, quand les Chrétiens ont pris Grenade, il s’est mis à pleurer. Elle lui a dit : « Mon fils, pleure comme une femme un royaume que tu n’as pas su défendre comme un homme. » C’est trop tard, quand il fallait que tu le défendes, tu jouais, tu t’amusais pendant que les autres bossaient. Vous avez compris la symbolique ? Les Musulmans chantaient et dansaient en Espagne, pendant que leurs ennemis aiguisaient les épées et ils les ont découpés.
Et là tu dis aux Musulmans : « Vote ! » et eux disent que ça ne sert à rien, c’est du Koufhr (Mécréance), du Shirk.
….
Si vous me dîtes que ça ne sert à rien de voter, alors pleurez comme des femmes !
Ils sont en train de nous retirer des droits et c’est une catastrophe ! On a retiré à nos filles le foulard à l’école et demain ça va être dans la rue, et vous n’avez pas d’autres solutions pour arrêter le massacre, si ce n’est faire pression sur ceux qui font nos lois, les députés !
[ 5:00]
[...]
« Vous allez vivre sur la touche, et devenir des bouc-émissaires. Tous les problèmes de la France, c’est à cause de vous, et on va vous tirer dessus, économiquement, médiatiquement, politiquement, tiens physiquement ? Qui sait ? possible dans dix, quinze, vingt, trente ans vous ne vous souvenez pas de 39-45 ? Nos cousins, on ne les a pas mis dans des trains ? »
[17:50]
Conférence de Hassan Iquioussen à la Mosquée El-Irshad de Garges-lès-Gonesse le 25/12/2011 – Tous aux urnes (hard-copy)

Hassan Iquioussen explique que les Musulmans évoluent en milieu hostile en France, victimes de persécutions car on empêche les jeunes filles de porter le voile islamique à l’école, lieu où bien évidemment le prosélytisme religieux n’a pas lieu d’être, ni les tentatives pour imposer et limiter l’espace social de la femme Musulmane dans l’enceinte d’une institution républicaine et laïque. La loi de 2004 contre le port du voile islamique à l’école est perçue comme une véritable provocation par l’Imam, prémisse d’après lui de futures persécutions, de ratonnades (dans 10, 20 ou 30 ans), identiques à celles subies par les Juifs par les nazis pendant la deuxième Guerre Mondiale. (« cousins mis dans des trains »)
Hassan Iquioussen distille ainsi aux Fidèles Musulmans un sentiment de peur, de mépris, et de haine envers la classe politique française et ses institutions.

Autre conférencier invité à plusieurs reprises par les responsables de la Mosquée El-Irshad, l’islamiste Tariq Ramadan. Ce prédicateur très médiatisé explique dans ses ouvrages que l’Islam est un système politique, judiciaire, législatif, social complet. Est-il dans l’intérêt de la République Française de laisser un prédicateur prêcher une « Religion », un système susceptible d’engendrer des pressions, des revendications politiques militantes au fur et à mesure qu’il s’étend ?

-                                                                             Printemps-des-quartiers-Tariq-Ramadan-300x170 Garges-lès-Gonesse
-                                                                                     Le prédicateur Tariq Ramadan

Pensez-vous que les Musulmans sortant de la Mosquée El-Irshad de Garges-lès-Gonesse après de tels discours,  sont sereins, et prêt à partager Paix et Fraternité avec les non-Musulmans ?

1 août, 2012

Conférence du cheikh Ghassen Khalil Mohamed Musallam au centre Tawhid, bastion de l’Islam Radical à Saint-Denis : « Les colons sionistes violent, colonisent et occupent les terres de nos Frères en Palestine »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 08 min

Saint-Denis est une ville du département de Seine-Saint-Denis (93) en banlieue nord parisienne de plus de 90 000 habitants, un des berceaux de la Chrétienté en Europe avec sa Basilique où sont enterrés plus de quarante deux rois et trente-deux reines de France (de Dagobert à Louis XVIII en passant par Catherine de Médicis et Louis XIV).
L’immigration intensive subie par la ville en quelques décennies a radicalement changé son paysage.
La transformation du paysage ethnique, culturel, et cultuel est tel que l’on peut estimer aujourd’hui que plus des deux tiers de la population de la ville sont d’origine extra-européenne, il n’existe par exemple, dans cette grande ville, plus une seule boucherie traditionnelle vendant du porc, les kebabs et les pizzerias sont tous hallal.
On peut par ailleurs vérifier que, statistiquement, dans les quartiers périphériques de la ville, une femme sur cinq porte un voile islamique ou un Hijab (voile couvrant les cheveux, la nuque et tout le corps sauf le visage).

Cette forte présence de la Communauté Musulmane dans la ville a donné naissance depuis de nombreuses années à plusieurs lieux de Cultes Musulmans.
Parmi ces lieux de Culte, le centre Tawhid de Saint Denis, rue de la Boulangerie, est depuis 1992 un centre culturel autonome et indépendant.
Des cours de langue Arabe et de pratique de l’Islam sont donnés à plusieurs sections d’âge : entre 3 et 12 ans pour une initiation à l’Islam, aux adolescents à partir de 13 ans, et aux adultes des conférences et des cours de mémorisation du Coran.

-            Conférence du cheikh Ghassen Khalil Mohamed Musallam au centre Tawhid, bastion de l'Islam Radical à Saint-Denis :           1538082847-mosquee-saint-denis-femmes Abdelfattah Mourou dans religion
-      centre Tawhid de Saint-Denis, Musulmans et Musulmanes écoutant un prèche lors de la fête de l’Aïd en 2008

Quelle idéologie est enseignée aux Musulmans du centre Tawhid ? On peut constater que le centre entretien des relations directes avec des membres de l’UOIF (Union des Organisations Islamiques de France), la branche française de l’Islam politique des Frères Musulmans.

On peut remarquer en effet que Hassan Iquioussen, un prédicateur membre de l’UOIF, est venu donner une conférence au centre Tawhid le12 septembre 2009. (hard-copy)
Hassan Iquioussen, est un islamiste radical, ayant par le passé tenu des propos ouvertement antisémites.
Il parcourt les Mosquées de France en diffusant aux Fidèles Musulmans dans ses conférences une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

Les jeunes dionysiens endoctrinés par Hassan Iquioussen feront-ils de bons Musulmans ?

 

On peut par ailleurs constater que sur la page Facebook officielle du centre Tawhid, que Hani Ramadan, (frère du très controversé Tariq Ramadan), connu pour ses positions radicales, militant pour la mise en place d’un Califat, un état musulman gouverné par la charia, la loi Islamique concurrente et incompatible avec les démocraties occidentales, était également présent le 12 juin 2012 au centre Tawhid pour y donner une conférence. (hard-copy)
Hani Ramadan n’hésite pas pour défendre la cause palestinienne à diffuser des propos antisémites, comme ici, dans une Mosquée de Bruxelles, où il déforme et utilise les Écritures Saintes pour comparer les Juifs à « des serpents, une race de vipères » devant plusieurs centaines de Musulmans.

Tariq Ramadan, islamiste politique, soutient également le centre Tawhid de Saint-Denis et encourage les Musulmans à financer le projet de son rachat, le centre était jusqu’alors loué par la Municipalité de Patrick Braouezec, ex-maire communiste de la ville (hard-copy)

Le centre Tawhid a également reçu le 27 mai 2011 le cheikh Abdelfattah Mourou du parti islamiste Ehnnadha, vainqueurs des récentes élections pour désigner une nouvelle assemblée constituante le 23 octobre 2011 en Tunisie (hard-copy)
Pour connaître quelle est la vision et l’orientation politique de ce parti, on peut se référer aux textes, discours et interviews de son président et fondateur Rashed Ghannouchi.

-                         tariqramadandrhyde Allah                              hanirmadan antisémitisme

-                                 mosqueraismesiquioussen arabie saoudite                                           Mosqu%C3%A9e-Bagnolet-Abdelfatteh-Mourou-300x229 basilique
- les islamistes conférenciers du centre Tawhid de Saint-Denis, (respectivement de haut en bas et de gauche à droite) Tariq Ramadan, Hani Ramadan, Hassan Iquioussen et Abdelfattah Mourou

Tous ces prédicateurs diffusent aux Fidèles Musulmans une idéologie antisioniste, l’importation du conflit israélo-palestinien en Europe, avec le même message martelé sans cesse au fil des années : un rejet des valeurs et des modes de vie de l’Occident, ce qui a pour conséquence un repli communautaire de plus en plus visible par la manifestation du port de voile islamique, du Hijab ou du qami dans la ville, et faire d’Israël, un état criminel.
On peut mesurer la progagande antisioniste menée par les responsables du centre sur la page Facebook, par l’incitation au boycott des produits venant d’Israël, et le soutien aux manifestations antisionistes.(hard-copy1), (hard-copy2)

-     1538082874-mosquee-saint-denis-boycott-israel centre Tawhid         1538082847-mosquee-saint-denis-dattes-israel chrétiens

-                                                       1538082857-mosquee-saint-denis-carte-palestine Coran
-                                exemples de propagande antisioniste diffusée sur le site facebook du centre Tawhid de Saint-Denis

le cheikh antisioniste Ghassen Khalil Mohamed Musallam, accueilli pendant le Ramadan, est venu donner une conférence le 6 juillet 2012 que l’on peut écouter en intégralité sur le site du centre Tawhid de Saint-Denis, un court extrait ci-dessous,  (hard-copy)

« Imaginez quelqu’un qui va rompre son jeûne avec quelque chose où il y a un doute. Quelque chose qui ne plaît pas à Allah. Ou bien quand il va manger son plat, il a acheté sa viande, peut-être qu’il n’est pas sûr qu’elle est hallal, ou peut-être son argent, il n’est pas hallal. Je ne vais pas m’étaler mais je reste sur un point qui me tiens à coeur, sur les dattes. On sait qu’aujourd’hui la saison arrive un peu tôt pour avoir des dattes fraîches cette année, parce que la cueillette c’est fin août, septembre, et on est au mois de juillet. Et souvent la question revient : « souvent on ne regarde pas d’où viennent les dattes, parce que pour nous, c’est des dattes algériennes, tunisiennes, peut-être de l’Arabie Saoudite. »
[...]
16:07
Je rappelle qu’on oublie qu’il y a des dattes commercialisées par des colons sionistes qui violent, qui colonisent, qui occupent les terres de nos Frères en Palestine. Ce n’est pas seulement ça, ils ont pris la terre des Musulmans, ils font planter et travailler ces palmiers par des Musulmans palestiniens, ils vendent ces dattes aux Musulmans et puis nous, on vient dépenser de l’argent pour leur donner et les renforcer.
Comment peut-on imaginer au moment le plus crucial, au moment où l’on dit « Bismillah », au moment où on entend l’adhan (appel à la prière), pour commencer une Adoration, on le fait avec des dattes qui ont été importées sur le dos de nos Frères, qui ont été arrosées par la sueur et le sang de nos Frères, et que l’argent qu’on donne, c’est pour renforcer ces gens là pour qu’ils continuent leurs crimes ?
Allah est pur et n’accepte que ce qui est pur, et que c’est toi mon Frère, le commerçant, ou bien le client, qui accepte d’acheter ou de vendre ces dattes, et toi tu acceptes de les manger, tu es complice. Et Allah n’accepte pas de ta part ce que tu as mangé, tu as gâché ton jeûne de 18 heures, car pour l’achat de deux ou trois dattes, tu as gâché un travail de 18 heures. »
[...]
19:42
« Mes Frères et Soeurs, rappelez-vous, nos Frères et Soeurs qui sont là-bas, de l’autre côté, en Palestine, qui sont empêchés de faire leur récolte pendant ce temps là, pendant que les colons font leur récolte. »
25:30
[...]
« Savez-vous mes Frères, que parmi ces crimes et l’occupation injuste des terrains, ils empêchent les palestiniens de faire leur récolte, ils puisent l’eau des nappes pour leurs jardins et leurs plantations et ils empêchent les palestiniens de prendre l’eau. Que près de 50% de ces gens là qui sont dans la vallée du Jourdain, ils vivent avec les recettes des dattes. Ils travaillent principalement dans des champs de dattes et que leurs revenus provient des dattes. Et que près de 80% de ces dattes sont exportées vers l’Europe et que rien qu’en France, près de 8 tonnes sont écoulées. Auprès de qui ? De Jacques, Paul, Martin ou Michel ? C’est auprès de Mohamed, Omar et Ossim, et que cela ne le dérange pas de manger ces dattes, de les apprécier : « elles sont grosses ! » J’ai parlé une fois à un commerçant : « Fais attention mon Frère, il y a des dattes qui viennent de là-bas ». Il me dit : « Et alors, c’est pas grave. »
« Tu n’es pas conscient mon Frère que tu es un complice ? Que tu aides ces gens là à continuer leurs crimes ? A prendre le sang de tes Frères, à sucer leur sang, continuer à abuser de leur injustice et de leur violation des terres des Frères ? »
27:16
[...]
« Avant d’aller prier, commence par boycotter, à ne pas acheter ces dattes qui viennent illicitement, illégalement. »
30:15
« Il y a quelques marques de dattes qui sont commercialisées avec certains noms. Les Frères à la sortie vont vous donner quelques prospectus et des papiers qui vous montrent et qui donnent le nom de ces sociétés là. Entre autres : Carmel, River Jordan et autres, il y a cinq ou six sociétés qui commercialisent ces dattes. Faîtes attention Mes Frères à ce que vous achetez, vérifiez bien. »
37:47
conférence de Ghassen Khalil Mohamed Musallam au centre Tawhid de Saint-Denis le 6 juillet 2012

Le conférencier voit le conflit israélo-palestinien de manière unilatérale, les israéliens sont des colonisateurs, des criminels et n’ont droit qu’au mépris et au boycott de leurs produits.
Ces appels se transforment bien évidemment en manifestations et actions concrètes, comme ici dans le centre commercial de Saint-Denis le 24 avril 2010, une manifestation du collectif BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) soutenue par le centre Tawhid, incitant les personnes du Carrefour et du centre commercial Saint-Denis Basilique à ne pas acheter de produits en provenance d’Israël.(hard-copy)

Est-ce le rôle d’un lieu de Culte, lieu de Reccueillement, de Méditation et de Prières, d’entretenir et de diffuser la haine d’un peuple,  à vouloir la disparition de son état ?

Image de prévisualisation YouTube
-  Manifestation antisioniste du collectif BDS dans le centre commercial de Saint-Denis le 24 avril 2010, soutenue par le centre Tawhid

Le conflit est évidemment beaucoup plus complexe que cela, on peut par exemple se référer à l’excellent petit livre de David Horowitz et Guy Millière « Comment le peuple palestinien fut inventé », ou encore le livre « La guerre d’Oslo » disponible en ligne au format PDF sur les négociations menées entre le gouvernement israélien et l’OLP de Yasser Arafat durant les années 1990-2000,  et d’autres articles qui démystifient la propagande de désinformation diffusée sur l’Histoire d’Israël.

 

La frontière entre antisionisme et antisémitisme est ténue, puisque les responsables du centre Tawhid de Saint-Denis diffusent sur la page facebook du site les prédications du Cheikh wahhabite saoudien Mohamed Al-Arifi (hard-copy)
Ce cheikh est un prédicateur très renommé qui anime des émissions télévisées sur les différentes chaînes saoudiennes et d’autres pays arabes. Sa propagande est ouvertement antisémite et misogyne.

-                                                                                          1538082765-saint-denis-al-arifi-femmes Hani Ramadan
-                 Le centre Tawhid de Saint-Denis fait la promotion sur son site du cheikh antisémite et misogyne saoudien Mohamed Al-Arifi

Quelques extraits d’émissions télé, en gras italique ci-dessous, le cheikh nous explique la bonne méthode pour bien frapper sa femme sur la chaîne populaire libanaise LBC  :

« - Quelle est la troisième option ?
- Les frapper.
- C’est vrai.
- Comment doit-on frapper ? Qu’en pensez-vous ?
- Des frappes légères, par exemple, je ne la frapperai pas au visage, frapper au visage est interdit, même les animaux ne le font pas. Quand une personne frappe un animal, lorsque vous voulez que votre chameau ou votre âne avance, vous ne devez pas le frapper au visage. Si c’est vrai pour les animaux, c’est encore plus vrai pour les humains.
Donc, frapper légèrement et pas en direction du visage. C’est une manière d’expliquer : « Femme, tu es allée trop loin, je ne peux plus en supporter davantage. »
S’il doit frapper sa femme, il doit la frapper légèrement et ne pas blesser son visage. Il doit la frapper là où ça ne laisse pas de marques. Il ne doit pas la frapper sur la main, il doit la frapper aux endroits où il n’y aura pas de dommages. Il ne doit pas la frapper comme on frappe un animal ou un enfant, en giflant de gauche à droite. »
Le cheikh saoudien Mohamed Al-Arifi sur la télévision libanaise – LBC

Ici, un prèche incitant à la haine des juifs sur Al Nas TV en Égypte :

« Les Juifs ont plusieurs caractéristiques. Une d’entre elles est leur incapacité à supporter la confrontation. J’ai étudié l’Histoire des Juifs quand je donnais des cours de Religion. A travers toute l’Histoire des Juifs, je n’ai jamais étudié une bataille dans laquelle ils aient combattu l’ennemi de front. Pouvez-vous croire cela ?
L’Histoire des Juifs démarre même plus tôt que celle de l’Islam, néanmoins, il n’y a pas une seule bataille où les Juifs aient combattu les Croyants face à face. Ils attaquent toujours à partir de fortifications ou de murs, que ce soit des barrières psychologiques ou physiques. Ils vous combattent de derrière les murs.
Vous pouvez souvent constater que lorsque un Juif puissamment armé affronte trois ou quatre Palestiniens, il fuit, avec sa mitrailleuse à la main. Quoi ? Ils n’ont même pas le courage de tuer ? Non, ils ne l’ont pas. »

Le cheikh saoudien Mohamed Al-Arifi – Télévision égyptienne – Al Nas TV  – 6 février 2012

Comment sont considérées les valeurs enseignées par ce prédicateur par les responsables du centre Tawhid de Saint-Denis ? Sont elles diffusées dans les cours donnés aux Musulmans ?

 

L’Islam se développe à grande vitesse dans la ville, l’association de la communauté musulmane de Saint-Denis AMAL créée en 1998 et présidée par Mohammad Bendada, dont la principale activité est de permettre et garantir la pratique des rites religieux pour la communauté musulmane à Saint-Denis, a obtenu de la municipalité de la ville un terrain et l’autorisation de construire une Mosquée cathédrale composée :
- d’un sous-sol, un rez-de-chaussée et un seul étage
- d’une salle de prière pour les hommes de 1100 m²
- d’une salle de prière quotidienne pour les hommes
- d’une salle de prière pour les femmes de 300 m²
- de grandes surfaces sanitaires (salles d’ablutions, WC, …)
- d’un grand parking situé au sous-sol (terrain entier) de plus de 170 places
- deux ascenseurs pouvant accueillir les personnes à mobilité réduite
- un espace vert planté d’arbres

Le 2 juin 2007, en présence du maire communiste de Saint-Denis de l’époque Patrick Braouezec, la communauté Musulmane concrétise son rêve de voir la Mosquée s’élever par une cérémonie d’inauguration de pose de la première pierre.

-        1538082886-mosquee-saint-denis Hassan Iquioussen       1538082847-mosquee-saint-denis-en-cours iesh
-               Plan de la future Grande Mosquée de Saint-Denis et son minaret (en cours de construction) rue Henri Barbusse

Cette immense structure nécessite des Dons financiers importants, le quotidien saoudien Al-Riyadh du 1er juin 2012 rapporte que l’ambassadeur d’Arabie Saoudite à Paris, le dr Mohamed bin Ismaïl Al Al-Cheikh, a remis la première partie de la contribution de l’Arabie, évaluée à 4 millions de riyals.
Ce qui implique l’ingérence de l’état saoudien dans le financement, et un droit de regard de ce qui sera enseigné dans ce lieu de Culte.
Verra-t-on un jour Mohamed Al-Arifi et d’autres prédicateurs sahoudiens wahhabites préchant l’intolérance, la misogynie, la lutte contre les Mécréants pour imposer la charia donner des conférences à Saint-Denis ?
Quel Islam sera enseigné aux futurs jeunes Fidèles Musulmans dans cette grande Mosquée ?

D’autres lieux de Culte sur Saint-Denis diffusent l’Islam politique, comme l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH), qui sous ce titre pompeux, n’est rien d’autre qu’une immense madrassah, une école coranique dirigée par l’UOIF.

-                                                                              1538082765-mosquee-saint-denis-patrick-braouezec imam
-                             « Nous ne voulons pas d’une Mosquée au rabais, …il a fallu combattre les préjugés et les a priori »
Allocution de Patrick Braouezec, ex-maire communiste de Saint-Denis lors de la cérémonie de pose de la première pierre de la Grande Mosquée le 2 juin 2007

11 juillet, 2012

Des conférenciers islamistes et antisémites invités à la Grande Mosquée de Savigny-le-Temple

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 22 h 22 min

Savigny-le-Temple est une commune d’un peu plus de 28 000 habitants, située dans le département de Seine-et-Marne (au sud-est de Paris, près de Melun).
La communauté Musulmane implantée dans la ville s’est regroupée pour créer en 1994 l’Association Culturelle Musulmane de Savigny-le-Temple (ACMSLT).
L’association obtiendra en 2006 de la municipalité socialiste administrée par Jean-Louis Mouton, la promesse de vente d’un terrain rue Elsa Triolet de 2 830 m² pour y construire un centre culturel islamique et une Mosquée, afin de satisfaire les aspirations de la Communauté. Les travaux de construction démarrent en décembre 2008, la Mosquée et son centre Culturel sont achevés et s’ouvrent au public en juillet 2010.
Le centre islamique enseigne l’Islam aux enfants de maternelle, de 3 à 5 ans, et aux adolescents de 6 à 17 ans. Des cours de Charia, la Loi Islamique, et de fiqh (jurisprudence Musulmane) sont donnés toutes les semaines.

-     Des conférenciers islamistes et antisémites invités à la Grande Mosquée de Savigny-le-Temple dans Politique 1545645561-mosquee-savigny-le-temple        1545645541-mosquee-savigny-le-temple-salle-de-prieres Allah dans religion
-                             La Grande Mosquée de Savigny-le-Temple rue Elsa Triolet, et sa salle de prières

 

-                                                            1545645587-fiqh antisémitisme
-         cours de charia et de jurisprudence islamique à la Grande Mosquée de Savigny-le-Temple tous les dimanches

Quel Islam est enseigné à la Mosquée de Savigny-le-Temple ?
La Mosquée dispose d’un site Internet officiel sur lequel on peut écouter en ligne les prédicateurs venus donner des conférences.

On peut tout d’abord être surpris et inquiet de trouver comme invité de « prestige » l’idéologue Musulman Hani Ramadan.

Hani Ramadan, frère du très controversé prédicateur Tariq Ramadan, est un islamiste radical parcourant les Mosquée de France et d’Europe, préchant que tous les Musulmans doivent obéir à la Charia, la Loi islamique et travailler à long terme à la mise en place d’un État islamique concurrent et incompatible avec les démocraties Occidentales. (écoutez par exemple sa conférence à la Grande Mosquée de Lille-Sud)
Dans une conférence à la Mosquée de Bruxelles, il compare également les Juifs à : « des serpents, une race de vipères » devant plus d’une centaine de Fidèles Musulmans.

-                                                                           1545645551-mosquee-savigny-le-temple-hani-ramadan2 charia
-                                                                   Hani Ramadan à la Grande Mosquée de Savigny-le-Temple

Dans ses interventions à la Grande Mosquée de Savigny-le-Temple, il modère ses propos, mais ne manque pas d’égratigner les Chrétiens, qu’il considère être dans le mensonge, comme dans une conférence à Mulhouse où il explique que des personnes qui croient en la Sainte Trinité n’ont pas le coeur pur.
Un extrait de sa conférence « Le chemin de la Foi » donnée à Savigny-le-Temple en gras italique ci-dessous (hard-copy) :

« Dans le Christianisme, les Chrétiens disent dans leur dogme « Credo in unum Deo », je crois en un seul Dieu. et ce credo, et cette croyance pour eux dans la doctrine Chrétienne a un sens qui est assez particulier, parce que pour les Chrétiens, si on prend la doctrine de Saint Thomas d’Aquin par exemple, qui est le théologien du Moyen-âge qui a fondé la doctrine officielle de l’Église, et bien pour lui, les Vérités de Foi sont inévidentes à la raison.
La Trinité, Dieu en trois personnes, bien entendu nous ne reconnaissons pas ça en tant que Musulman, mais cela c’est une Vérité de Foi qui relève du mystère, on y croit, c’est inévident à la raison, la raison ne peut pas le comprendre par elle même, donc si j’adhère à l’idée de la Foi dans le Christianisme, c’est d’adhérer à une conviction qui me vient de la grâce, qui me vient de Dieu, qui m’oriente dans ce sens là, indépendamment de la réflexion, même, c’est contraire à la réflexion.
C’est inévident à la raison, ça c’est important car dans les épîtres de Paul, quand on parle de la Croix, on parle d’une folie à laquelle il faut adhérer. Effectivement, qu’un Dieu Éternel se sacrifie pour l’Humanité en vienne à mourir, c’est une notion qui est complètement irrationnelle. Mais ça c’est pour nous situer par rapport au Christianisme quand on lit la Foi et la Croyance. Et dans le mot « Croyance », il y a une nuance de doute : je peux vous dire maintenant que un tel va venir nous rejoindre, cela ne veut pas dire que jen suis sûr, peut-être que oui, peut-être que non.
Maintenant, si on revient nous à la conception de l’ »iman », la racine, qui comprend l’idée d’assurance, et même de certitude. « Et Dieu les a sécurisé de la peur », il les a mis à l’abri de la peur. Dans l’ »iman », il y a l’idée d’une certitude, nous croyons en Allah, en Dieu, il n’y a pas de place pour le doute, ce n’est pas inévident à la raison. »
Mosquée Savigny-le-Temple – Hani Ramadan – « le chemin de la Foi » [8:13]

 

Autre invité de marque de la Mosquée, Mahmoud Al-Masri (hard-copy), un prédicateur antisémite égyptien renommé dans son pays, et animateur d’une émission religieuse sur le canal Al Nas TV de la télévision égyptienne, quelques extraits de sa vision de l’Islam dans ses prédications :

-                                                                       1545645579-mahmoud-al-masri christianisme
-                                      Le prédicateur égyptien Mahmoud Al-Masri invité à la Grande Mosquée de Savigny-le-Temple

« Aux jours du Prophète Mohamed, les Musulmans de Médine ont essayé de coexister avec les Juifs qui vivaient là-bas. Est-ce que cela a fonctionné ? Accords et traités ont été signés, mais les Juifs ont rompu les traités les uns après les autres. Ils ont trahi les Musulmans, comme c’est la coutume des Juifs en tout temps et en tout lieu. Les Juifs resteront des Juifs, ils n’ont pas changé et ne changeront jamais. Comme avec les Accords de Camp David, même si vous signez des milliers de traités avec eux, ils ne seront jamais respectueux. Ils ont tué les Prophètes, et que sommes nous, nous Musulmans, comparés aux Prophètes ? »
Mahmoud Al Masri sur Al-Nas TV le 17 février 2012

« Les Protocoles des Sages de Sion, rédigés dans l’intention de corrompre les populations islamiques, incluent la corruption en distrayant les Musulmans par le football. Ils utilisent le football pour distraire les populations islamiques. »
Mahmoud Al Masri sur Al-Nas TV le 7 février 2012

« Allah a dit : « Les Vierges aux yeux noirs du Paradis sont comme des perles cachées. » C’est un message pour chaque soeur pieuse, si vous voulez être comme les vierges aux yeux noirs du Paradis, elles sont cachées, ou en d’autres mots, totalement couvertes. Quand vous portez votre Hijab dans ce monde, vous imitez les Vierges aux yeux noirs, et vous êtes un millier de fois meilleures et plus belles qu’elles.
Les Vierges du Paradis sont gardées dans des pavillons fermés, cela veut dire qu’elles ne sortent que si c’est vraiment nécessaire. C’est également admirable de voir des femmes de ce monde éviter de sortir tout le temps, pour aller chez son coiffeur, son amie, chez la couturière, et je ne sais quoi d’autre.
Non, elle devrait rester à la maison, Allah soit Miséricordieux.
La Vierge aux yeux noirs du Paradis n’a pas ses règles, ou quoi que ce soit que l’on pourrait trouver de dégoutant. Elle est pure de toute ces choses qui peut vous contrarier chez votre femme. Par ailleurs, quand votre femme ira au Paradis avec vous, elle n’aura plus ses règles, ne donnera plus de naissances, plus rien de ces choses nauséabondes. C’est également un Message à toutes les femmes Musulmanes : ne dénigrez pas votre mari, parce que si vous le faîtes, les Vierges du Paradis vous maudiront.« 
Mahmoud Al Masri sur IQRA TV – Arabie Saoudite – 21 août 2011

Pourquoi les responsables de la Mosquée de Savigny-le-Temple ont-ils choisi d’inviter le prédicateur Mahmoud Al-Masri ?

Ses interventions sur les chaînes étrangères sont assez explicites sur son idée de l’Islam. Cela peut-il encourager les jeunes Musulmans de l’école coranique de Savigny-le-Temple à suivre ses émissions télévisées et ses prèches, que l’on peut capter en s’abonnant très simplement au bouquet coranique de la freebox, une incitation à suivre sa voie ?

 

Le prédicateur Hassan Iquioussen est également un invité régulier de la Mosquée de Savigny-le-Temple.
Ayant par le passé tenu des propos ouvertement antisémites, il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences dans plusieurs Mosquées de France une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

On peut se faire une idée plus précise de sa propagande en suivant sur le site de la Mosquée de Savigny-le-Temple, sa conférence en ligne « l’Andalousie Musulmane » (hard-copy)

-                                                                        1545645587-hassan-iquioussen Coran
-                                     Le prédicateur Hassan Iquioussen, pendant sa conférence « L’Andalousie Musulmane »

« Le Prophète a fait un rêve, et il s’est réveillé en souriant. « Prophète, que nous vaut ce sourire, pourquoi souris-tu comme ça ? ». Il a dit : « Dieu vient de me faire voir en rêve des Musulmans qui ont pris la mer, ce n’était jamais arrivé, une armée, et ils sont allés faire des conquêtes. Et ces gens là, Dieu leur pardonnera tous leurs péchés ».
Première armée Musulmane qui prendra la mer, qu’a fait le calife Oum Iram ? Demander à Dieu pour faire partie de cette armée, faire partie de ces Musulmans qui vont aller sur la mer, faire leur conquête, et à qui Dieu pardonnera leurs péchés et leur promettra le Paradis. Il n’allait pas rater l’occasion. »
06:15
[...]
« le projet du gouverneur Nouçaim de la Légion Al Fathia n’était pas l’Espagne uniquement, son projet c’était l’Espagne, la France, l’Italie, la Suisse, la Serbie, la Croatie, la Bosnie, pour finir à Constantinople, pour avoir l’Honneur d’être le chef de cette armée dont le Prophète a dit : « Constantinople va être conquise par une armée extraordinaire, excellente, et le chef de cette armée est un chef extraordinaire, excellent ». Il voulait être ce chef là. »
11:40
[...]
« Il a été interpellé par les paysans espagnols qui souffrent du système que vous connaissez au bas Moyen-âge. Ce sont des seigneurs, c’est le roi avec ses potes et ses copains qui dirigent, et ils exploitent 90% du peuple, les paysans, qui sont des serfs. Vous savez ce que sont les serfs ? Pire que des esclaves ! Et ces petites gens vont appeler les Musulmans. »
12:45
[...]
« Dans la région de Cadix au sud-ouest, il va y avoir une bataille, l’armée Musulmane de Bouzyahd contre l’armée des Goths, et les Musulmans vont gagner la bataille, car ils sont guidés par les paysans »
[....]
« Pendant 3 ans, ils vont organiser la conquête de l’Espagne. »
15:30
« Alphonse (roi d’Espagne) est rentré chez lui. Mais il est rentré chez lui, pourquoi ? Pour regarder la télé ? Vous savez ce qu’il a fait ? Il a envoyé un mail. A qui ? Au Pape, le chef suprême, il lui a dit : « appelle à une Croisade ! Rassemble-moi les Chrétiens d’Europe, les Anglais, les Allemands, les Italiens, tout ce qui bouge, tu me les ramènes, et ensemble on va faire la peau aux islamistes, aux intégristes ! ». on va les appeler les Maures, c’est ça ? « Los Mouros ».
ça s’appelle une Croisade. Que vont faire les Musulmans d’Espagne ? ils savent très bien qu’ils ne pourront arrêter des centaines de milliers de personnes qui viennent de toute l’Europe pour les tailler en pièces. Ils ont besoin d’aide, ils vont appeler les Almohades, les sauveurs. »
01:06:08
Conférence « L’Andalousie Musulmane » de Hassan iquioussen

Hassan Iquioussen donne devant les Fidèles Musulmans un cours d’Histoire à sens unique, dans lequel il explique que les conquêtes Musulmanes en Andalousie sont une guerre de libération, de délivrance des serfs, vivant de manière pire que les esclaves, persécutés par leurs maîtres oppresseurs espagnols Chrétiens. Les Chrétiens sont les oppresseurs qui empêchent la Paix Islamique de s’installer en Europe, comme le veut le Prophète Mohamed.
A aucun moment, Iquioussen n’évoque par exemple les enrôlements de force des berbères dans l’armée Musulmane pour les Jihad en Espagne, beaucoup d’entre eux seront réduits en esclavage car refusant de se soumettre, et à aucun moment il n’évoque les razzia, les pillages pendant les invasions musulmanes.

Ce type de conférence qui a pour but d’opposer les Musulmans et les Chrétiens, les Musulmans propageant le Bien et les Chrétiens le Mal, va-t-il dans le sens de la Fraternité entre Communautés ? Est-ce un Message de Tolérance, de Paix et d’Amour digne d’un Lieu de Culte ?


Également précheur régulier de la Mosquée, Mohamed Ahsaini, nous donne sa vision de la femme. Dans sa conférence, il dicte le comportement rigoureux que doit adopter la femme Musulmane dans la société et envers son mari, ce qui sort bien évidemment du cadre Spirituel et purement religieux. Un extrait d’une de ses conférences « La place de la femme en Islam » en gras italique ci-dessous (hard-copy) :

-                                                                        1545645579-mohamed-ahsaini Hani Ramadan
-                                             Le prédicateur Mohamed Ahsaini à la Grande Mosquée de Savigny-le-Temple

« La femme qui passe deux heures devant son miroir c’est pour attirer l’autre. On se focalise sur le physique. C’est bien de se focaliser sur le physique pour un objectif légal. Mais focaliser toute ta vie sur le physique, il y a des rapports qui parlent du désespoir de ce qui se passe dans les collèges, les gamines, les petites filles qui commencent à s’intéresser à ça :  « La plus belle des filles ! ». ça pose des problèmes dans l’éducation, on a le droit de parler de ces questions !« 
[...]
14:06
« Une fille de sept ans qui commence à s’intéresser à ses cheveux, ça amène à quoi ? A l’échec scolaire, et à la perturbation psychologique. »
15:26
Conférence à la Mosquée de Savigny-le-Temple – La place de la femme en Islam – Mohamed Ahsaini

Pour Mohamed Ahsaini, la beauté physique de la femme est un danger, signe de décadence d’une civilisation. Une petite fille qui s’intéresse à ses cheveux est condamnée à l’échec scolaire et au désordre psychologique. Il s’agit là bien évidemment d’un endoctrinement incitant au port du voile islamique dès le plus jeune âge.

Est-ce que l’Islam développé dans la Grande Mosquée de Savigny-le-Temple, vous semble-t-il être en accord avec un Culte Tolérant, appelant à l’Amour, à la Paix dans les coeurs et à la Fraternité entre les Peuples ?

25 mai, 2012

Conférence de l’islamiste Hassan Iquioussen à la Mosquée de Méru dans l’Oise : « Le 11 septembre est une grosse supercherie »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 8 h 54 min

Méru, petite commune de Picardie d’un peu plus de 13 200 habitants capitale du Sud-Ouest du département de l’Oise (60), bénéficie d’un accès privilégié à la fois sur la région parisienne et le nord de la France.
En 2002, la communauté musulmane de la ville menée par Nacer Yousfi obtient de la mairie un ancien entrepôt de la SNCF situé au bout du parking de la gare de Méru, pour le réaménager en Mosquée. La municipalité de Méru dirigée par le maire UMP Yves Leblanc a pris à sa charge les travaux de viabilisation de l’entrepôt, (plusieurs milliers d’euros) au détriment du respect de la loi de 1905, l’État ne devant financer aucun Culte.
En 2005, les travaux sont achevés et la Mosquée est pleinement opérationnelle.

-      Conférence de l'islamiste Hassan Iquioussen à la Mosquée de Méru dans l'Oise :                             285411MosqueMerubibliotheque 11 septembre 2001 dans religion
-                                      Mosquée de Méru                                                             Une étagère de la bibliothèque de la Mosquée de Méru                

Quel enseignement est dispensé aux Musulmans dans cette Mosquée ? Un Islam de Paix, d’Amour et de Tolérance ?

On peut émettre certains doutes lorsque l’on constate sur la page d’accueil du site internet officiel de la Mosquée de Méru, que les responsables de la Mosquée ont mis à disposition l’intégralité de la conférence en ligne donnée par le prédicateur Tariq Ramadan enregistrée à la Mosquée de Villeparisis le 4 mars 2012. (hard-copy)
Dans cette conférence Tariq Ramadan explique que les Musulmans sont victimes de racisme et de persécutions sur le sol français par les non-musulmans, et qu’il « faut leur faire la guerre », transformer la société par le « Jihad ». Un article entier est consacré à cette conférence, par ce lien.

Cette conférence est-elle appropriée pour être diffusée sur le site d’un lieu de Culte, dispensant normalement, la Paix, la Tolérance, l’Apaisement ?

Par ailleurs, on peut remarquer que la Mosquée de Méru accueille régulièrement depuis plusieurs années (depuis 2007), l’islamiste radical Hassan Iquioussen, un antisioniste convaincu, ayant par le passé tenu des propos ouvertement antisémites.
Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

-                                            mosqueraismesiquioussen Al-Qaradawi
-    Le prédicateur Hassan Iquioussen donne régulièrement des conférences à la Mosquée de Méru

Pour avoir une idée un peu plus précise de son idéologie islamiste, écoutez la conférence donnée par Hassan Iquioussen le 29 août 2010 à la Mosquée de Méru, que vous pouvez consulter en ligne sur le site internet de la Mosquée de Méru en intégralité, en gras italique ci-dessous quelques extraits (hard-copy):

« Vous connaissez le jour du Fourqane ? Non ? Vous n’en avez jamais entendu parler ? Le jour du fourqane, c’est la bataille de Badr. C’est ce que Dieu dit dans le Coran. Le jour où Dieu a fait que la Communauté Musulmane qui a à sa tête le Prophète va rencontrer la communauté polythéiste. Il va y avoir une bataille, la bataille de Badr, et les Musulmans vont avoir le dessus sur leurs ennemis. C’est cité dans le Coran, vous prenez la Sourat al-Imran, la Sourate Al-Anfal, vous verrez que Dieu parle de Badr, de ce qui s’est passé, et des leçons que nous devons en tirer de cet évènement qui est un tournant dans l’Histoire de l’Islam. Il n’y a pas d’autres batailles qui porte ce titre.

Si, il y en a une autre. Laquelle ? Donnez moi une autre bataille, une autre guerre qui porte le nom de Fourqane ?
La bataille du Fourqane, ça correspond à quoi ? Vous ne voyez pas ? Allez ! Cherchez un peu !
C’est la bataille de Gaza !
Comment s’appelle la bataille qui a eu lieu l’année dernière (2009), fin décembre, début janvier ? Elle s’appelle la bataille du Fourqane, c’est comme ça que nos Frères Palestiniens de Gaza l’ont appelé.
C’est un tournant décisif dans l’Histoire de la Palestine, car l’armée sioniste israélienne a essayé d’éliminer une fois pour toute un petit groupe de Croyants. Pendant un mois, ils ont utilisé toutes les armes, conventionnées, non conventionnées, soutenus par le monde entier, les États-Unis, les puissances Occidentales, et les quarts de puissance des pays Arabes Musulmans malheureusement, et ces 314 Musulmans de Gaza ont résisté contre une coalition internationale militaire, politique et médiatique. Ils ont résisté, ils ont tenu, et ont gagné la bataille.

Vous avez vu qu’il est important de connaître l’Histoire, de rappeler les Jours de Dieu. Le Jour où les Musulmans ont le dessus sur les ennemis de la Liberté et de la Justice. »
[12:00]

« Le 11 septembre est une grosse supercherie, des avions qui décollent, quittent leur trajectoire, et il n’y a rien qui bouge, mais c’est grave ! Normalement, si un avion sort de sa trajectoire, deux minutes après il est intercepté, sinon c’est une catastrophe ! Là, il sort de sa trajectoire, une demi-heure après, puis quarante minutes s’écoulent, une heure après il y en a un autre qui arrive, 1h45 après il y en a un troisième, et le pire c’est quoi ? Ca se passe dans la capitale ! Vous nous prenez vraiment pour des imbéciles.
Plus le mensonge est gros, plus il passe, d’après Goebbels, le ministre nazi de la communication. Ils utilisent des méthodes nazies pour dominer le Monde. »

[59:30]

Hassan Iquioussen explique aux Fidèles Musulmans que la guerre à Gaza entre Palestiniens, Israéliens et les puissances Occidentales alliées, est une guerre de Religion, une guerre Sainte, un Jihad évoqué dans les Écritures Saintes du Coran, appelée « bataille de Fourqane ». Dans ces Textes Saints, les Juifs occupent illégalement la Terre de Palestine qui doit revenir aux Musulmans.
Le prédicateur endoctrine et manipule les Musulmans, en les opposants aux Occidentaux et aux Juifs, il instaure un conditionnement psychologique qui ne peut qu’éveiller en eux sur le long terme, rejet, défiance, et mépris vis à vis des  Valeurs Occidentales, et les enfermer dans le Communautarisme.
Pour Iquioussen, les Musulmans sont victimes d’un complot mondial, le 11 septembre 2001, mené essentiellement par les américains, qui d’après lui, emploient des méthodes de propagande nazie.
Un message antisioniste, antioccidental et antiaméricain.
La Mosquée, lieu de Culte et de Prières, est-elle un lieu pour attiser la haine de l’autre ?

Vous pouvez écouter la totalité de la conférence, Hassan Iquioussen évoque l’Histoire des batailles menées par le Prophète Mohamed à Médine, qui démontre bien que l’Islam est avant tout une Religion guerrière, où la victoire des idées se fait par la force militaire, et fait une analogie avec la situation actuelle, où les Musulmans doivent combattre ceux qui les persécutent, les puissances Occidentales, Américaines et sionistes.

Il est également possible de suivre des cours pour comprendre et apprendre la « Religion de Paix et Tolérance » à la Mosquée de Méru (tous les mercredis), les jeunes Musulmans peuvent apprendre la Foi et les traditions Islamiques, une bibliothèque est à leur disposition, et la liste des ouvrages proposés est disponible sur le site par ce lien.
On peut remarquer parmi les ouvrages de cette liste, le livre du Cheikh Youssouf Al-Qaradawi, du parti islamiste des Frères Musulmans, « Le licite et l’illicite en Islam » qui développe un programme totalitaire, le mise en place d’un gouvernement politique gouverné par les Loi de la Charia, avec par exemple l’extermination des homosexuels, qui selon cette juridiction, doivent être pendus ou jetés du haut d’un mur. Al-Qaradawi tient des propos ouvertement antisémites dans une émission qu’il anime sur la chaîne Arabe Qatari Al-Jazeera. Plus de précisions sur Youssouf Al Qaradawi sur ce lien.

Youssouf Al-Qaradawi semble être une véritable référence pour les responsables de la Mosquée, ses fatwas (avis juridiques) sont énoncés sur la page d’accueil du site au format pdf (cliquez sur e-books téléchargeables – « livret 3″).

Image de prévisualisation YouTube
-                                         Le cheikh égyptien Youssouf Al-Qaradawi, une référence pour les responsables de la Mosquée de Méru

Les ouvrages de Hassan Iquioussen, Tariq Ramadan figurent également en bonne place dans la liste des ouvrages de la bibliothèque.

On peut également à travers le site internet, juger de l’Intolérance de l’Islam envers les autres Croyances et Religions, typiquement, la NÉGATION EXPLICITE du Judaïsme et du Christianisme sur ces deux liens du site lien 1lien 2 quelques extraits en gras italique ci-dessous :

« Thème : Viens découvrir comment le sens et le but de la vie proposée par les juifs et les chrétiens (lesquels suivent une religion d’origine divine mais dont le message divin n’a pas été correctement conservé au cours de l’histoire humaine), les boudhistes et les hindouistes (lesquels adhèrent à des philosophies humaines), les témoins de Jéhovah et les mormons ( lesquels suivent des sectes) sont altérés justifiant l’aval de Dieu aujourd’hui pour l’Islam exclusivement comme direction agrée/acceptée de Dieu (l’islam, dernier Rappel de Dieu à l’humanité pour la guider et remédier à la dégénérescence de la religion observé au cours du temps) ! »
(hard-copy)

« Et quiconque désire une religion autre que l’Islam (al islâmou), ne sera point agréé et il sera dans l’au-delà, parmi les perdants.
(Sourate 3 v 85) »

« Le Judaïsme, le Christianisme et l’Islam sont les trois religions qui prennent leur source dans une révélation divine. À l’origine, elles ont été toutes trois révélées par Dieu, mais après la disparition de leurs prophètes respectifs, le Judaïsme et le Christianisme ont été corrompus et pervertis. »

« Certains d’entre eux altèrent le Livre en le récitant pour faire croire que leurs inventions appartiennent au Livre, mais elles sont étrangères au Livre.
Ils disent que tout cela vient de Dieu, mais cela ne vient pas de Dieu. Ils profèrent des mensonges contre Dieu, alors qu’ils savent. » (Sourate 3 verset 78)
En particulier, Dieu dénonce l’altération des Livres des juifs et des chrétiens:
 » Dieu a contracté une alliance avec les fils d’Israël. Dieu a dit: ‘Moi, en vérité, Je suis avec vous si vous acquittez de la prière, si vous faites l’aumône, si vous croyez en Mes Prophètes et si vous les assistez…Mais ils ont rompu leur alliance, Nous les avons maudits et Nous avons endurci leurs coeurs. Ils altèrent le sens des paroles révélées; ils oublient une partie de ce qui leur a été rappelé. Tu ne cesseras pas de découvrir leur trahison.. Parmi ceux qui disent: ‘Nous sommes Chrétiens, Nous avons accepté l’alliance’, certains ont oublié une partie de ce qui leur a été rappelé. « 
(Sourate 5 verset 12-14) »

« Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent: « En vérité, Dieu est le troisième de trois. » Alors qu’il n’y a de divinité qu’une divinité unique.
(Sourate al Ma’ida, 5: 73) »

« Dieu dans le Coran affirme avec force que la crucifixion de Jésus était un faux semblant. »

« Si Jésus n’a jamais été crucifié comme révélé dans le Qoran, alors il n’y pas de Rédemption ni salut sur la base de la seule foi. »

« De nos jours, le Christianisme s’est tellement éloigné de sa nature originelle qu’il n’a plus grand chose à voir avec la religion enseignée par Jésus. »
(hard-copy)

Il est bien entendu évident, qu’avec de tels arguments, tout dialogue interreligieux est impossible (s’il a lieu, il n’est que façade), puisque les fondements mêmes des dogmes judaïques et chrétiens sont formellement niés, les Chrétiens et les Juifs sont dans l’erreur, « corrompus et pervertis » (mécréants) et condamnés au chatiment Divin.

Est-on en droit de s’inquiéter de ce qui est enseigné dans les cours de Religion, dispensés chaque mercredi, aux enfants à la Mosquée de Méru ?

-                                                        249553MosqueMeruYvesLeblanc charia

« Nous nous sommes mis d’accord sur le bâtiment Opico (ancien entrepôt SNCF). La communauté s’est engagée à ne faire aucune transformation extérieure, il n’y aura ni minaret ni haut-parleur. Un architecte aménagera l’intérieur en salle de prière. »
« Les religions sont les choses les plus dangereuses du monde, qu’elles soient catholiques ou musulmanes, elles ont eu des excès, mais les musulmans de Méru sont avant tout de bons Méruviens. »
Yves Leblanc – maire UMP de Méru depuis 1995 – lors de l’attribution du batiment Opico (ancien entrepôt SNCF) pour en faire une Mosquée en 2002

8 mai, 2012

A la grande Mosquée de Plaisir, l’islamiste Hassan Iquioussen appelle les Musulmans à haïr et combattre les politiques français qui s’opposent à l’Islam

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 15 h 56 min

Plaisir est une commune de l’Ouest de la banlieue parisienne de plus de 30 000 habitants, située dans le département des Yvelines (78).
En 1992, la Communauté Musulmane de la ville donne naissance à l’Association des Musulmans de Plaisir (AMP). La municipalité dirigée par le maire UMP Joël Regnault accorde le 21 juin 2001 un bail pour l’octroi d’un terrain afin d’édifier une grande Mosquée. Le 2 Juin 2003, c’est la pose de la première pierre. Après une longue interruption des travaux, la Mosquée est définitivement achevée et a ouvert ses portes en février 2009.

- A la grande Mosquée de Plaisir, l'islamiste Hassan Iquioussen appelle les Musulmans à haïr et combattre les politiques français qui s'opposent à l'Islam dans Politique Mosqu%C3%A9e-Plaisir                         Mosqu%C3%A9e-Plaisir-Fid%C3%A8les-en-pri%C3%A8res antisémitisme dans religion
-                               La Grande Mosquée de Plaisir                                                                         Fidèles en prières à la Mosquée de Plaisir

Quel type d’enseignement est délivré aux Fidèles Musulmans fréquentant cette Mosquée ? Un Islam de « Paix et Tolérance » ?
On est en droit de formuler quelques inquiétudes en nous apercevant que dès son ouverture en 2009, Tariq Ramadan, un islamiste prédicateur très médiatique, revendiquant un Islam politique, la création d’un État Islamique, et délivrant des prèches visant à considérer les Musulmans de France comme des victimes de persécutions, de racisme de la part des français non-musulmans fut un des premier à venir y donner une conférence.
Tariq Ramadan milite dans les Mosquées et dans ses ouvrages, (« le face à face des Civilisations » par exemple), et sous des discours toujours plein de sous entendus, pour la mise en place d’un système totalitaire, un État islamique doté d’une Constitution s’appuyant intégralement sur les Lois Divines, les préceptes du Coran, et dirigé par un dignitaire religieux, un Imam. Un État crée par les Musulmans, pour les Musulmans, sans aucune opposition politique, un Califat.

Lors du dernier congrès annuel de l’UOIF au Bourget du 6 au 9 avril 2012, des prédicateurs antisémites, comme Youssouf Al-Qaradawi ou Safwat Hijazi qui expliquent, devant plusieurs dizaines de millions de téléspectateurs sur les chaînes Arabes (Al-Jazeera, Al nas-tv , Tv Al-Aqsa, etc…) vouloir rassembler les Musulmans afin de finir le travail d’Hitler, punir et exterminer les Juifs, ont été interdits de se présenter à ce congrès (sous la pression du FN, il faut le souligner).
Tariq Ramadan a, dans un article, pris la défense de ces prédicateurs antisémites et a condamné Nicolas Sarkozy pour cette mesure, dans un vibrant plaidoyer rendant hommage à ces « savants musulmans de renommée mondiale » injustement bannis du territoire français (hard-copy).

-                                                                                            Printemps-des-quartiers-Tariq-Ramadan charia
-                                                                             L’islamiste Tariq Ramadan défend des prédicateurs antisémites

Hani Ramadan, frère de Tariq Ramadan qui explique partout que les Musulmans doivent former un Califat, obéir aux Lois de l’Islam la Charia, et qui tient des discours ouvertement antisémite, en expliquant par exemple à la Mosquée de Bruxelles que les Juifs sont « des serpents, une race de vipères », est régulièrement invité à la Mosquée de Plaisir pour y donner des conférences.

On peut trouver sur le site officiel internet de la Mosquée de Plaisir des prêcheurs étrangers diffusant un Islam politique, défendant la loi islamique, la charia, seule loi que les Musulmans doivent suivre, au dessus des institutions et des Lois de la République. On peut citer Gassama Diaby, reçu le 11/02/2011 à la Mosquée de Plaisir, quelques extraits de sa conférence ci-dessous :

« Allah a envoyé des Lois et des chemins à suivre, et même si les ramifications sont différentes, la base est la même, elle revient à Allah.
Toutes les bases convergent vers le même point qui est l’Unicité de Dieu, même les autres religions, qu’Allah a envoyé, la cible ou la base, c’était l’Unicité d’Allah.
La Loi du Ciel ou la Loi d’Allah sont des règles qui englobent tout et qui nous permettent de vivre notre relation verticale avec Dieu et notre relation horizontale avec les gens. Par contre, la Loi Humaine, elle n’est pas capable de régler la relation entre l’Homme et son créateur.
Cette Loi Islamique elle nous recommande le Bien et d’éviter le Mal. Elle nous renvoie vers le Bien et nous incite à faire le Bien et nous met en garde contre le Mal. »
« Les fondements de la Loi Islamique dans le Coran » – Conférence de Gassama Diaby le 11/02/2011 à la Mosquée de Plaisir

La Mosquée de Plaisir reçoit également l’islamiste Hassan Iquioussen, membre de l’UOIF, imam controversé ayant des discours de défiance envers les non-musulmans et l’Occident, et connu pour dispenser des prêches à caractère antisémite.

-                                                                                                 Mosqu%C3%A9e-Plaisir-Hassan-Iquioussen2 Coran
-                                                                                                     Hassan Iquioussen à la Mosquée de Plaisir

Quelques extraits de sa conférence « La France, tu l’aimes ou tu l’améliores » donnée le 17/03/2012 à la Mosquée de Plaisir ci-dessous : (hard-copy)

« Là où tu es né, là où tu vis, c’est ton pays. Mais je sais ce qui te dérange.
Le problème que tu as dans la tête c’est que la France ce n’est pas un pays Musulman. « Comment peux-tu me demander d’aimer un pays qui n’est pas Musulman ? » C’est ça le problème en vérité ! Alors je vais te répondre :
Est-ce que la Prophète aimait la Mecque, oui ou non ? La Mecque était Musulmane ? Non, la Mecque était anti-musulmane. Il l’aimait ou il ne l’aimait pas ? Il l’aimait. Ce n’est pas que tu peux aimer ton pays même s’il n’est pas Musulman, tu peux aimer ton pays même s’il est contre l’Islam. Puisque le Prophète aimait la Mecque.
Parce que vous confondez mon pays, et les dirigeants de mon pays.
Les dirigeants de la Mecque qui combattaient le Prophète et l’Islam, il ne faut pas les aimer, c’est évident, c’était des ennemis de Dieu. Il nous est demandé de ne pas prendre comme amis et de ne pas aimer les ennemis de Dieu et du Prophète. Et c’est logique, tu ne vas pas aimer celui qui a tué ton père, tu ne vas pas aimer celui qui est en train de violer ta soeur. C’est un ennemi, il faut le combattre, il faut le rejeter. Donc, ceux qui combattent Dieu et son Prophète et l’Islam, la justice, il est tout à fait normal que ton coeur ne puisse pas les aimer, et c’est tout à fait normal que tu aies de l’aversion, de la haine envers eux, et que tu fasses tout pour les combattre.
Donc vous confondez la France en tant que pays ayant sa sphère géographique avec sa Culture, son Histoire, et des hommes politiques, des femmes politiques, des intellectuels, je ne sais trop qui, qui eux, combattent l’Islam et les Musulmans, combattent ce qui est bon. Ces gens là, tu as le droit de les détester et de les combattre. »
[...]
Le Peuple est victime de l’ignorance, el djahal, le Sheitan (le diable) et d’une minorité politique, économique, des gens qui ont un pouvoir politique économique qui dirige manipule les masses, le peuple et qui essaie de créer un mur entre le Prophète et les Musulmans, entre la justice, la vérité et le reste du peuple, pourquoi ? Parce que ces gens là exploitent les peuples. Cela a été toujours été comme ça, lisez le Coran, vous allez voir. Qui combattait les Prophètes ? Les notables, les dirigeants, ceux qui avaient le pouvoir économique, politique, médiatique, etc…Ce sont ces gens là, ils ne sont pas nombreux, qui commandent et qui combattaient les Prophètes. C’est pas le Peuple en lui-même, le Peuple n’est qu’une victime, comme toi Musulman, comme le Prophète, tu es une victime.
Il faut donc faire la distinction entre les vrais ennemis, et le peuple qui est victime d’un ennemi commun. Regardez, le Prophète est allé faire la da’wa, il a discuté avec, il n’ont pas voulu devenir Musulmans, le Prophète fait un deal avec eux, on si vous ne dîtes rien, on devient amis, la Mosquée on se combat pas. Vous savez ce qu’ils ont fait les traîtres ? Ils ont appelé tous les délinquants de la ville, et ils ont dit : « lapidez-le ! » Le Prophète a réussi à se sauver et se cacher. »
[...]
« Il faut que l’armée française quitte l’Afghanistan, parce que nous sommes en train de tuer des innocents. Le peuple afghan est victime de l’Impérialisme mondialiste américain, et malheureusement, nous y participons. La meilleure façon d’aider les afghans, c’est quoi ? C’est de faire pression sur nos hommes politiques pour qu’ils retirent l’armée française d’Afghanistan. »
38:00
[...]
Cette loi scélérate qui empêche les jeunes filles de s’habiller comme elles veulent, elle est horrible, non ? La loi de mars 2004, vous n’êtes pas d’accord avec elle ? Mais il faut la combattre la Loi ! Vous savez comment on la combat ? On fait pression sur les députés, parce que ce sont les députés qui l’ont voté. »
42:00
[...]
« La liberté religieuse, il faut la protéger, sinon, ils vont la découper petit à petit. Cela peut se faire en 20 ou 50 ans. Il ne faut pas se barrer et fuir. « Ils ont interdit le voile, la Burqa, et maintenant ceci », alors je fais la Hijra (émigrer vers un pays Musulman). Fuyard ! Lâche ! Peureux ! Pourquoi tu te barres ? Quand il y a un problème dans un bateau, il ne faut pas partir, il faut régler le problème. »
43:20

Face aux cris de détresse des Musulmans qui sont malheureux et qui ne peuvent aimer ce pays car « la France n’est pas un pays Musulman », Hassan Iquioussen rétorque qu’il ne faut pas en vouloir au pays et à son peuple, mais aux dirigeants politiques, ce sont eux qu’il faut haïr et combattre pour qu’un jour la France puisse devenir un jour un pays Musulman.
Hassan Iquioussen utilise comme exemple à suivre l’image du Prophète Mohamed qui a conquis la Mecque de haute lutte face aux non-musulmans par la guerre, la patience et la ruse.
Iquioussen appelle, comme l’avait fait le Prophète en son temps, les Musulmans à lutter contre les politiques et les intellectuels qui font obstacle aux revendications communautaristes islamiques, militer par exemple pour l’abrogation de la loi sur l’interdiction du port du voile islamique à l’école (loi de mars 2004) e nfaisant pression sur les députés.

Vous pouvez ensuite écouter la deuxième partie de la conférence, intégralement disponible sur la chaîne de la Mosquée de Plaisir, où les Musulmans débattent avec Hassan Iquioussen du meilleur moyen pour islamiser totalement la France, comment éviter les erreurs, et quelles méthodes adopter pour placer des députés Musulmans à l’Assemblée Nationale, en prenant comme exemple Philippe Grenier, premier député Musulman élu au XIX Siècle.


L’Islam diffusé dans la Grande Mosquée de Plaisir vous semble-t-il en accord et compatible avec les principes républicain de Liberté, Égalité, Fraternité ? Quelle idéologie et quelles Valeurs sont inculquées dans les esprits des Musulmans venant suivre les prêches de ces « savants » Musulmans ?
Cela va-t-il dans le sens de l’intégration et de la cohésion de la République ? Ou cela peut-il au contraire créer de l’animosité envers la France, ses institutions, ses traditions ?

-                                                       Joel-Regnault Hani Ramadan
« Si, à tort, ils(les musulmans) ont pu penser que la ville bloquait le projet, ma signature prouve le contraire. A Plaisir, les Musulmans sont regardés avec le même esprit que les autres habitants. Il n’y a aucune ambiguïté à leur égard. J’ai eu le courage de remettre en route ce centre culturel. Nous ne sommes pas nombreux dans le département à répondre à ce besoin. »
Joël Regnault – maire UMP de Plaisir – juin 2005

-                                        Mosqu%C3%A9e-Plaisir-Hani-Ramadan2 Hassan Iquioussen
« Il n’est pas permis de regarder une étrangère sans nécessité. Le fait de regarder une femme avec l’intention de l’épouser, il est alors possible de regarder son visage et ses deux mains. »
Conférence d’Hani Ramadan « Le mariage et la famille » à la Mosquée de Plaisir le 17/10/2010 (hard-copy)                                                                                                                   

11 janvier, 2012

Cours d’Islam recommandé par les responsables de la Mosquée de Montigny-lès-Cormeilles : « La Femme Musulmane ne doit pas ressembler aux femmes perverses, comme les chanteuses ou les actrices »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 32 min

Montigny-Lès-Cormeilles est une ville de plus de 25 000 habitants du département du Val d’Oise (95) .
La Communauté Musulmane implantée depuis plusieurs décennies et sans cesse grandissante cherchaient à se doter d’un lieu de Culte. Les Musulmans de Montigny vont s’organiser et créer l’Association Espérance de Montigny (AEM). Un projet de construction d’une grande Mosquée est mis sur place, et Robert Hue, maire communiste de la ville à l’époque donnera un avis favorable à l’attribution d’un terrain en lisière de bois vendu sous forme de bail emphytéotique de 99 ans près du quartier de l’Espérance.
Le chantier de la Grande Mosquée, démarré en 2007, avance au rythme des Dons des Fidèles, reccueillis en ligne sur le site internet de la Mosquée.
La Grande Mosquée de Montigny-Lès-Cormeilles s’étendra sur plus de 1 700 m², sera dotée d’un minaret (pour y lancer les futurs appels à la prière, comme à Hambourg ou à Rendsburg en Allemagne ?), disposera d’une salle de prières pour hommes, d’une salle de prières pour femmes, de salles de cours annexes, d’une cuisine, d’un patio, d’une bibliothèque et d’un sous-sol.

-    Cours d'Islam recommandé par les responsables de la Mosquée de Montigny-lès-Cormeilles :                                       minaret Hassan Iquioussen dans religion             
- Projet de la future Grande Mosquée de Montigny-Lès-Cormeilles    futur minaret de la Mosquée

-          mosqu%C3%A9e-construction hassen bounamcha                            Mosqu%C3%A9e-Montigy-Musulmans-en-pri%C3%A8re-300x226 islam
-                         Mosquée en travaux                           Musulmans en prière à la Mosquée de Montigny (locaux temporaires)

En attendant la fin des travaux, quelques locaux préfabriqués et des bungalow ont été temporairement mis à disposition des Musulmans rue de l’Espérance, près du site de construction et peuvent accueillir les Fidèles ainsi que des précheurs célèbres venus encourager et exhorter la Communauté à faire des Dons pour la Mosquée.

Parmi ces précheurs invités, l’AEM a reçu l’islamiste Hassan Iquioussen (hard-copy), imam très controversé, connu pour diffuser des messages et propos à caractères antisémite et antioccidentaux.

Dans son parcours missionnaire dans les Mosquées de France, on peut entendre Hassan Iquioussen expliquer par exemple que les Musulmans sont persécutés par l’Occident « machiavélique » selon son propre terme à la Mosquée de Pont-à-Mousson en 2010, expliquer que l’Occident doit tout à « l’Islam des Lumières » et critiquer le Christianisme à la Mosquée de Raismes ou encore encourager les martyrs palestiniens contre les Juifs à la Mosquée de Meaux.

-      mosqueraismesiquioussen Jean Noël Carpentier                                 Hassan-Iquioussen-300x159 minaret
-            L’imam Hassan Iquioussen                                     Hassan Iquioussen à la Mosquée de Montigny-Lès-Cormeilles

« S’il y a beaucoup d’orphelins c’est à cause de l’Occident qui exploite les pays du tiers-monde qui les empêche de se développer économiquement en maintenant au pouvoir des dictateurs qui dirigent les pays Musulmans ou il n’y a pas de liberté, pas de démocratie, et si jamais un peuple arrive à voter et mettre au pouvoir des gens qu’on a choisi, on fait un coup d’état, ou on fait un embargo.  C’est l’Occident qui est machiavélique, qui exploite et qui vole les richesses pour semer la zizanie en permanence pour vendre des armes. »
Hassan Iquioussen prèche à la Mosquée de Pont-à-Mousson le 12/12/2010

« J’espère que la prochaine fois que je viendrais à Montigny, la conférence aura lieu dans la Mosquée. »
Hassan Iquioussen à la Mosquée de Montigny-Lès-Cormeilles

Également reçu à la Mosquée de Montigny le 4 octobre 2009, Hassen Bounamcha (nommé aussi aami hassan), (hard-copy) imam de la Mosquée d’Aubervilliers. Dans ses prèches ancrés dans la tradition Musulmane, il explique par exemple que la mixité sociale homme/femme est un vice, qu’une femme en short est une honte, cause de fornication et de dégénérescence de la société.

-    hassenbounamcha Montigny-Lès-Cormeilles                                    Bounamcha2-300x155 mosquée
-   L’imam Hassen Bounamcha                                           Hassen Bounamcha à la Mosquée de Montigny-Lès-Cormeilles

« En France, le vice est une nature humaine facilitée par les médias, je le pense de tout mon coeur, comment voulez-vous vivre dans une société comme ça ? »
L’imam Hassen Bounamcha, prèche à la Mosquée d’Aubervilliers


UN MILITANT DU COLLECTIF CONTRE L’ISLAMOPHOBIE EN FRANCE INVITÉ A LA MOSQUÉE DE MONTIGNY-LÈS-CORMEILLES

En 2011, un militant du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF) est venu donner une conférence à la Mosquée de Montigny-Lès-Cormeilles, quelques extraits  (hard-copy):

« Rappelez-vous, il y a quelques années lorsqu’on montrait les Juifs du doigt dans ce pays, quand les nazis sont arrivés, il n’ont pas touché que les Juifs, c’est tout le monde qui a trinqué, ils n’ont pas occupé que le pays des Juifs, ils ont occupé toute l’Europe, ils ont fait morflé les communistes, ils ont fait payer tout ce qui n’était pas d’accord avec les extrêmes. Les nazis, l’idéologie fasciste, tout le monde a eu la peine du nazisme. La même chose, quand l’extrême-droite a parlé des Musulmans, des prières dans les rues des musulmans soi-disant, comme si les Musulmans ça leur faisait plaisir de prier à coté des caniveaux. »
[...]    
« La Loi l’autorise à vivre avec son voile, à aller à l’école avec son voile, à aller à l’université avec son voile, à travailler avec son voile, c’est la Loi qui l’autorise, c’est pas moi ! c’est pas le Coran ! c’est la loi laïque, la loi républicaine laïque qui l’autorise ! »
[...]
C’est vous qui voulez réduire notre présence et notre visibilité, c’est à dire : « Musulmans, on vous a toléré dans ce pays », comme l’a dit un jour Nicolas Sarkozy, « Les Musulmans sont là, qu’est-ce que vous voulez que je fasse ? »

Le militant du CCIF considère les Musulmans, qui s’approprient illégalement l’espace public pour organiser des prières de rue sans aucune autorisation, comme de potentielles futures victimes de persécutions par le nazisme Occidental. il exhorte également les Musulmans à lutter contre toute tentative d’interdiction du port du voile ou du Hijab dans les écoles, universités, ou au travail, en menant des actions en justice par l’intermédiaire du CCIF.
Rappelons que la loi de mars 2004 interdit le port de signes ostentatoires religieux à l’école.
Par son discours revendicatif, ce militant ne risque-t-il pas de générer chez les Fidèles Musulmans, de la défiance, de l’animosité envers la société française, ses traditions et ses valeurs ?

LES RESPONSABLES DU SITE DE LA MOSQUÉE DE MONTIGNY-LÈS-CORMEILLES ENCOURAGENT LA DIFFUSION DES COURS DE L’ISLAMISTE WAHHABITE ABDELMALIK AL-FIRANSI

On peut aussi s’interroger sur la pensée islamique que les responsables de l’AEM diffusent sur leur forum et dans leur Mosquée.
Sur le forum officiel du site, un internaute a posté des informations sur le site internet d’un précheur formé à Médine en Arabie Saoudite, Abdelmalik Al-Firansi, http://www.dourouss-abdelmalik.com (hard-copy)
Il est bien précisé sur le site que Abdelmalik Al-Firansi est licencié de la faculté du hadith de l’Université de Médine et prêcheur au centre de prêche et d’orientation religieuse de la ville de Joubail en Arabie Saoudite. Ce centre est supervisé par le ministère des affaires religieuses du Royaume d’Arabie Saoudite.
Abdelmalik Al-Firansi prèche un Islam particulièrement radical, le wahhabisme, doctrine qui dicte la mise en place d’un état fasciste islamique, régi par la charia. Quelques bribes de la doctrine wahhabite pour mieux comprendre : le port obligatoire de la burqua ou du niqab (voile couvrant le corps et tout le visage) pour toutes les femmes, couper les mains des voleurs, pendre les homosexuels,  le devoir de conquérir l’Occident et combattre les Juifs. (Les Juifs ont interdiction de pénétrer sur le territoire de l’Arabie Saoudite), pour plus de précision sur la doctrine wahhabite, se référer par exemple à la Mosquée de Puteaux par ce lien.

Pour avoir une idée plus précise de la pensée wahhabite de Abdelmalik Al-Firansi, on trouve sur son site des cours audio d’exhortation à la haine des non-musulmans, par exemple, un court extrait du cours « L’avenir est pour l’Islam » en gras italique ci-dessous (hard-copy):

« Il n’y a pas de doutes que le musulman qui aime sa Religion et ses Frères en Religion s’attriste de voir autour de lui dans le Monde ce qui se passe et de voir la guerre qui est menée à l’Islam et aux Musulmans sur toutes les mesures et sur toutes les coutures. »
[...]
« Dans ce Hadith authentique, il nous est rapporté que les Communautés parmi les Mécréants, que ce soit les Chrétiens, les Juifs, les autres Communautés égarées, ces Communautés sont proches de s’appeler les unes les autres contre vous, c’est à dire pour vous combattre et vous démunir de ce que vous possédez de terres et de biens, contre vous. Le Prophète nous fait une métaphore: « comme les mangeurs, ils s’appellent les uns les autres autour d’un plat ». « 
[...]
« Le jour où tous les Mécréants vont se jeter contre nous, serons nous un petit nombre ? Le Prophète répondit alors : « bien au contraire, vous serez ce jour là un grand nombre. »
[...]
« Allah a envoyé son Messager avec la bonne direction et la Religion de Vérité afin qu’elle prenne le dessus, afin qu’elle triomphe de toute autre Religion, même si les polythéistes détestent cela. »
[...]
« Allah n’accepte de l’Être Humain que cette unique Religion. »

On y trouve également des cours sur l’éducation de la femme Musulmane,  (vous pouvez écouter l’intégralité du cours en ligne, quelques extraits en gras italique ci-dessous (hard-copy) ) :
« Cours n°2 : nous verrons d’autres moyens notamment ne pas ressembler aux hommes ainsi qu’aux mécréant(e)s, le voyage (as safar) sans mahram, s’écarter de tout ce qui provoque la tentation (al fitna) c’est a dire serrer la main aux hommes étrangers, le regard dans ce qui est interdit et ce qui nous est permis de regarder chez une femme, ne pas embellir la voix, l’ interdiction de la musique et pour finir nous traiterons les conditions du vêtement islamique (chari’) de la femme… »

« La femme Musulmane ne doit pas ressembler aux perverses, comme par exemple les chanteuses, comme par exemple les actrices, toutes ces femmes qui sont considérées par la Religion comme des perverses, le femme doit s’écarter de leur ressembler. »
[...]
« La personne qui est responsable de sa famille , de sa femme, de ses enfants, de ses filles, écarte la musique de sa maison car il sait que cela va amener la zinna (péché). Lorsque la Femme écoute de la musique sentimentale, cela va développer chez elle des sens qui vont amener à sa perdition, qui vont lui faire perdre avec le temps cette chasteté. L’interdiction de la musique est plus que clair, il n’y a pas d’excuses contre cela. »
[...]
« Il vous est interdit de regarder les femmes de manière totale, que ce soit son visage, ou que se soit toute autre partie de son corps, on n’a pas le droit de regarder la femme qui est étrangère. Donc à partir de là, pour qu’elle garde sa chasteté, le femme doit cacher son corps tout entier, du haut jusqu’en bas. »
[...]
« Le Prophète a ordonné aux femmes des Croyants lorsqu’elles sortent de leur maison en cas de nécessité, de couvrir leur visage, de dessus leur tête, et qu’elles ne laissent apparaître qu’un seul oeil. »

-                                                                                     femme_musulmane-burqa religion
-                                                        Femme en burqa – la femme vue par Abdelmalik Al-Firansi


Non seulement le lien du posteur n’est pas censuré, mais il est même recommandé par les administrateurs du site de l’AEM :
« Salam Alikoum, Barakallahou fik mon frère d’avoir posté cette adresse si tu en as d’autres n’hésite surtout pas ! Puis par la même occasion tu peux diffuser ce forum dans les autres afin qu’il puisse grandir, inchallah. »

A noter que le site de Abdelmalik Al-Firansi http://www.dourouss-abdelmalik.com a été consulté 631 790 fois à l’heure où est écrit cet article. (statistiques de clics)

 

Les articles mis en ligne sur le forum de la Mosquée de Montigny-Lès-Cormeilles ont des tendances très fondamentalistes, on trouve par exemple un article sur « les doutes dans la Foi », à caractère antisémite (hard-copy) :

« C’est pour cela qu’on a rapporté à Ibn cAbbâs ou Ibn Mascûd que les juifs disaient : « Nous ne somme pas atteints par les chuchotements du Diable dans la prière », c’est-à-dire qu’ils n’étaient pas déconcentrés. Il répondit : « Ils ont dit vrai, que ferait le Diable avec un cœur en ruine. » C’est-à-dire que les cœurs des juifs sont en ruine et que le Diable ne prête attention qu’aux cœurs qui sont emplis de la lumière d’Allah, de la science authentique, afin d’éteindre cette lumière. Ce que tu ressens n’est que la force de la foi, et le Diable veut la détruire en toi. Nous demandons à Allah qu’Il te préserve, patiente, détourne-toi de ces soutes et cherche protection auprès d’Allah contre le Diable. »


Quel Islam sera enseigné à la jeunesse Musulmane dans la future Grande Mosquée de Montigny-Lès-Cormeilles ?

Y verra-t-on Hassen Bounamcha ou des précheurs de la doctrine wahhabite (comme à la Mosquée de Creil) diffuser et inciter à la ségrégation entre les hommes et les femmes ?
Hassan Iquioussen viendra-t-il expliquer que l’Occident est « machiavélique » et que les Juifs ont « toujours méprisé les êtres humains » ?

-              Jean-Noel-Carpentier                     hue_carpentier-237x300
Jean-Noël Carpentier, maire communiste de Montigny-Lès-Cormeilles (en compagnie de Robert Hue sur la photo de droite)

« La Communauté Musulmane est en capacité de se mobiliser pour un nouveau lieu de Culte, une Maison de Dieu, une Maison Collective, ouverte, à l’image de ce qu’est l’Islam, je le sais, un Islam toujours ouvert, qui prône l’Amour et l’ouverture aux autres, qui tend la main à tout le monde et ça c’est essentiel, et on aime ça à Montigny, lorsque l’on parle d’Amour et lorsque l’on parle de Respect. Cette Mosquée pour nous est très importante, elle avance, il nous reste à faire le toit et toutes les finitions. »
Jean-Noël Carpentier, en février 2010 à la Mosquée de Montigny-Lès-Cormeilles

9 novembre, 2011

L’Islamiste Boubaker El Hadj Amor de l’UOIF sera aux commandes de la future Grande Mosquée de Poitiers

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 51 min

La ville de Poitiers dans la Vienne est connue comme un lieu symbolique dans toute la Civilisation Occidentale, puisque c’est là que les Musulmans de Abd-Al Rahman sont mis en déroute en 732 par Charles Martel, roi des Francs, mettant un coup d’arrêt définitif à l’expansion de la conquête Musulmane en Europe.
L’Empire Islamique s’étalait à l’époque du Moyen-Orient à la péninsule Ibérique en passant par le Maghreb. La victoire de Charles Martel marque l’arrêt du Jihad Islamique dans le Royaume des Francs.
Les Musulmans seront ensuite, au fil des années, des batailles,  et des victoires successives des Francs, rejetés au delà des Pyrénées.

-     L'Islamiste Boubaker El Hadj Amor de l'UOIF sera aux commandes de la future Grande Mosquée de Poitiers dans Politique histoirebatailledepoitiers                     charlesmartel Ahmed Jaballah dans religion

-       Bataille de Poitiers, octobre 732 – Charles de Steuben (1837)

 

Dans le milieu des années 1980, les Musulmans immigrés de France, entrés pacifiquement, disposent d’une salle de prière aménagée à Poitiers. La salle en question située dans l’ancienne maison du jardinier du jardin des Plantes, rue Guillaume-le-Troubadour, est devenue au fil des ans trop petite pour accueillir les Fidèles.
Une Mosquée plus grande devient alors nécessaire.
Le projet est alors porté à bout de bras par un seul homme: Boubaker El-Hadj Amor, le grand mufti de la Communauté Musulmane poitevine, celui que les autorités civiles, religieuses et militaires de la Vienne appellent respectueusement « monsieur l’Imam ». A 48 ans, cet ingénieur en robotique, né en Tunisie, est un des piliers de l’UOIF (Union des Organisations Islamiques de France), jusqu’en 2004, il en était secrétaire et trésorier, préside le conseil régional du culte musulman (CRCM) de Poitou-Charentes, pilote l’institut de formation des imams, situé dans la Nièvre, et prétend avoir sous sa responsabilité quelque 400 étudiants en langue arabe à l’Institut Européen de Sciences Humaines, (IESH) une école Coranique de Saint-Denis.

Le 3 octobre 2003, Jacques Santrot, alors maire socialiste de Poitiers, signe le permis de construire de la future Grande Mosquée Cathédrale de Poitiers.
Le futur bâtiment sur quatre niveaux est érigé sur un terrain de 7 000 mètres carrés sur lequel s’étalera une salle de prière assez vaste pour accueillir 700 fidèles, un espace pour les ablutions, une imposante bibliothèque islamique, une salle pour les cours coraniques, et surtout un immense minaret de 22 mètres, doté d’une sonorisation, (pour lancer l’appel au Muezzin, comme à Hambourg ?), visible à plusieurs kilomètres.

-                                                                 mosqueepoitiersfrance Al-Qaradawi
-           La future Grande Mosquée de Poitiers et son minaret de 22 mètres en cours de construction en 2011

Le financement ne doit provenir que des Fidèles, le Maire faisant valoir la Loi 1905, l’État ne finance aucun Culte.
Boubaker El Hadj Amor va s’organiser, convaincre la Communauté Musulmane Poitevine sur laquelle il compte obtenir 200 000 euros de Dons.
Pour convaincre l’UOIF de mettre également la main au porte-monnaie, Boubaker El Hadj Amor utilise un argument choc: «J’ai fait valoir l’histoire de Poitiers. Un lieu de culte et de paix sur les ruines de la bataille de 732: tout un symbole. »
Il obtiendra de l’UOIF les trois quarts des 1,5 millions d’euros nécessaires pour financer la Mosquée.

L’UOIF est une organisation islamiste proche des Frères Musulmans qui contrôle plus de 60 associations en France, et plus de 150 lieux de Culte en sont proches idéologiquement.
Les Frères Musulmans sont un mouvement fondé par Hassan-Al Bannah en 1928 qui lutte à travers le Monde, sous forme pacifique ou guerrière, (responsable entre autres de l’assassinat de Anouar El-Saddath, président égyptien en 1981 au Caire), afin d’imposer un Etat Islamique, un pouvoir sans opposition politique unifiant toute la Communauté Musulmane sur Terre, la Oumma, obéissant ainsi aux Lois Coraniques et à la Sunna du Prophète Mohammed.


QUELQUES MEMBRES DU RESEAU UOIF/ FRERES MUSULMANS / et associés

 

-           qaradawijuifs2 Amar Lasfar                                qaradawijaballah antisémitisme
-       Youssuf Al-Qaradawi, des Frères Musulmans         Youssuf Al-Qaradawi et Ahmed Jaballah, président de l’UOIF
-                                                                                                      à l’IESH de Paris (Saint-Denis)

“Pour conclure mon discours, je voudrais vous dire quela seule chose que je souhaite à l’approche de la fin de ma vie, c’est que Allah me donne l’opportunité pour aller au pays du Jihad et de la résistance, même en fauteuil roulant,  et je tuerai tous lesennemis d’Allah, les Juifs!”
Cheikh Youssuf Al-Qaradawi – 28 janvier 2009 -Al-jazeera  

Aussi incroyable que cela puisse paraître, le Cheikh Youssuf Al-Qaradawi, une sommité du Monde Musulman sunnite, consultant religieux sur Al-Jazeera, chaîne à très forte audience dans le Monde Arabe, dirige le conseil européen de la fatwa et est « conseiller scientifique » à l’IESH en France.

-                                                 ahmedjaballahmosquecrteil antisionisme
-                                                                 Ahmed Jaballah

“L’Islam est venu avec le système que l’on appelle le Califat, le sens même de ce mot, veut dire celui qui va être à la place, qui va gouverner au nom du Peuple, c’est le gouverneur et responsable qui est au service du Peuple. […] L’Islam a donné des Valeurs, des fondements, des bases qu’il faut respecter, et tout système Politique qui respecte ces bases, on peut le considérer comme un système islamique.”
Cheikh Ahmed Jaballah – président de l’UOIF,
prèche à la Mosquée Sahaba de Créteil

-                                                                    tariqramadandrhyde Boubaker El Hadj Amor
-                                                                           Tariq Ramadan

“Dans le domaine politique, comme c’est le cas
pour la sphère sociale ou économique, il existe aussi un cadre de référence islamique défini par le Coran et la Sunna qui correspond à à peu de choses près au statut de la loi fondamentale, la Constitution, (en ce qu’elle va permettre sa formulation) vis à vis des législations nationales. […] Ce cadre est d’origine Divine et les directives qui y sont liées sont intangible.”
Tariq Ramadan, “Islam, le face à face des civilisations” (page 93)
 invité au Congrès annuel de l’UOIF au Bourget jusqu’en 2010

“Il se trouve dans le Coran à peu près 228 versets (sur 6 238) qui traitent de la législation générale (code civil et pénal, droit constitutionnel, relations internationales, ordre économique, etc…)”
Tariq Ramadan, “Islam, le face à face des civilisations”(page 36)

“La Révélation traite en effet de toutes les sphères de l’activité humaine : de l’ordre économique, du projet social, de la représentativité politique.”
Tariq Ramadan, “Islam, le face à face des civilisations”
(page 35)

“De fait, en matière législative, les choses sont claires. Le Droit Islamique, dont on parle tant aujourd’hui, c’est d’abord l’ensemble des règles générales stipulées par le Coran et la Sunna.”
Tariq Ramadan, “Islam, le face à face des civilisations”(page 38)

-                                                           hanirmadan Boycott
-                                                                        Hani Ramadan

« Hassan-al Bannah, disait également que l’Islam est une organisation politique, c’est-à-dire que, il y a un devoir d’engager une réforme pour  aboutir à l’État islamique en terre d’Islam et à amener les Musulmans à s’engager ailleurs pour défendre leurs droits au niveau politique. L’Islam ne connaît pas de séparation entre le politique et le religieux.”
Hani Ramadan (frère de Tariq Ramadan) – Prèche à la Grande Mosquée de Lille-Sud le 2 janvier 2011
Invité au Congrès de l’UOIF au Bourget en 2011.

« Le Message du Coran est réellement global, on a dans le Coran des versets qui traitent de tous les domaines de la vie : le remboursement des dettes, le jeûne, le combat qui vous est prescris alors que vous le detestez, mais c’est un élément losque la cause est nécessaire, le talion vous est prescrit lorsque des personnes ont été tuées, la rédaction d’un testament, etc…l’Islam touche tous les domaines de façon évidente.
La vie du Prophète est elle même un exemple, il a établi un État Islamique qui fonctionne à tous les niveaux.« 
Hani Ramadan (frère de Tariq Ramadan) – Prèche à la Grande Mosquée de Lille-Sud le 2 janvier 2011

« La lapidation est terrible, tout comme le sida. Mais elle est à la mesure d’une faute qui est d’une gravité extrême. (…) En outre, la nature de la peine correspond à la nature du péché : la main coupée pour le vol, la lapidation pour le plaisir illégitime. Elle constitue une punition, mais aussi une forme de purification »
Hani Ramadan (frère de Tariq Ramadan) – Le Monde, septembre 2002

« La Trinité est rejetée, balayée dans l’Islam, je sais que celui qui professe la Trinité, son coeur ne peut pas être pur. »
Hani Ramadan
(frère de Tariq Ramadan) – Prèche à la Mosquée de Mulhouse

http://www.dailymotion.com/video/xb7s6l

« Écoutez les termes utilisés dans l’Évangile : »Serpents, race de vipères », Jésus lui-même craint les juifs, et sait qu’ils cherchent à le tuer, c’est un passage qui nous autres Musulmans nous rappelle certains versets du Coran qui nous disent : « Pourquoi avez-vous tué les Prophètes auparavant, si vous étiez Croyants ? »
Hani Ramadan (accompagné de Tariq Ramadan) – 1 mai 2004 Mosquée de Bruxelles

On peut noter que Tariq et Hani Ramadan sont les petits-fils de Hassan-Al Bannah, fondateur des Frères Musulmans.

 

-                   amarlasfar Charles Martel                          mosquelillelasfaraubry Dieudonné
-        Amar Lasfar, recteur de la Grande Mosquée de Lille-Sud          Amar Lasfar - Martine Aubry

“Pensez-vous que quelqu’un puisse venir à bout de l’Islam dans ce pays ? Même s’ils vous expulsent, même s’ils nous expulsent, même si vous quittez ce pays, même si nous quittons ce pays, même s’ils vous achèvent, même s’ils nous achèvent, une chose est sûre, la graine a pris dans la terre.”
Amar Lasfar, membre de l’UOIF – Prèche à la Grande Mosquée de Lille-Sud

-                                                                      mosqueraismesiquioussen Frères Musulmans
-                                                                     Hassan Iquioussen

“S’il y a beaucoup d’orphelins c’est à cause de l’Occident qui exploite les pays du tiers-monde qui les empêche de se développer économiquement en maintenant au pouvoir des dictateurs qui dirigent les pays Musulmans ou il n’y a pas de liberté, pas de démocratie, et si jamais un peuple arrive à voter et mettre au pouvoir des gens qu’on a choisi, on fait un coup d’état, ou on fait un embargo.  C’est l’Occident qui est machiavélique, qui exploite et qui vole les richesses pour semer la zizanie en permanence pour vendre des armes.”
Hassan Iquioussen, membre de l’UOIF – prèche à la Mosquée de Pont-à-Mousson, le 12 décembre 2010

“On va tous mourir, alors autant mourir en martyr avec toutes les conséquences positives.”
Hassan Iquioussen, membre de l’UOIF -  prèche à la Mosquée Al-Badr de Meaux sur le conflit israélo-palestinien           

-                                                                            mosquebordeauxtareqoubrou Hani Ramadan
-                                                                          Tareq Oubrou

- »Le Califat est une obligation, tant que les Musulmans ne sont pas réunis autour du Califat, ils sont des pécheurs, sauf ceux qui oeuvrent pour instaurer ce Califat »
Tareq Oubrou, membre de l’UOIF, recteur de la future Grande Mosquée de Bordeaux - prèche devant des Fidèles

Comme on l’a vu, Boubaker El Hadj Amor exerce d’importantes responsabilités au sein de l’UOIF, et ne peut que cautionner cette doctrine de l’Islam politique expansionniste.

On peut remarquer que les représentants de l’UOIF présentent deux caractéristiques bien particulières:

 

1) L’ART DU « DOUBLE DISCOURS » : LA TAQQYIA

Devant les médias, les penseurs de l’UOIF tiennent des discours, un dialogue d’apaisement, le Respect de la République, de la Tolérance, de la laïcité, l’aspect politique de l’Islam est totalement occulté. Il n’est abordé que dans les prèches dans les Mosquées ou les ouvrages spécialisés.
Tariq Ramadan est le plus parfait manipulateur de l’opinion en maniant à merveille ce « double discours », dans ses interventions toujours très médiatisées, il préche la Tolérance,  la Spiritualité de l’Islam et milite pour ne pas faire bannir le voile à l’école ou ne pas interdire la Burqa et  le Niqab dans les lieux publics. Une stratégie qui a pour but de faire progresser la visibilité de l’Islam afin de lui donner plus tard une assise politique.

Sur l’interdiction du port de la Burqa et du Niqab dans les lieux public, voici la réaction de Boubaker El Hadj Amor, un extrait :

-                                                                      aboubakrrr Hassan Iquioussen

« Nous considérons toujours que c’est une Loi injuste, mais la Loi est là, il faut faire avec, il faudra attendre que la mentalité globale de la communauté française évolue vers l’acceptation du fait de la visibilté de l’Islam plus que ce qu’elle n’est aujourd’hui, mais la Loi étant là, il faudra que on l’intègre dans notre façon d’être et notamment dans notre habit. »

Boubaker El Hadj Amor évoque « une Loi injuste« , et « qu’il faudra attendre que la mentalité globale de la communauté française évolue vers l’acceptation du fait de la visibilité de l’Islam plus que ce qu’elle n’est aujourd’hui ».
Ce n’est donc pas à l’islam de s’adapter, mais à la République Française de « changer de mentalité » pour intégrer la visibilité de l’Islam. Puis ensuite, « mais la Loi étant là, il faudra que on l’intègre dans notre façon d’être et notamment dans notre habit. »
Donc, respecter la Loi en attendant des jours meilleurs, accomplir un travail de fond afin de changer les mentalités des français.

 

 2) L’ANTISIONISME / ANTISEMITISME

L’antisémitisme est ancré dans les écrits Saints de l’Islam, que ce soit dans le Coran ou les Hadiths (faits et gestes du Prophète Mohammed compilés dans des écrits), voir par exemple le livre « Le Jardin des Vertueux » (Riyad as Salihin), une référence dans le Monde Musulman.
Il est un des dénominateurs communs de la doctrine défendue par la plupart des membres de l’UOIF.
L’antisémitisme s’est évidemment transformé en antisionisme lors de la création de l’Etat d’Israël en 1948.

Les écrits de Tariq Ramadan par exemple, sont souvent orientés contre Israël et le Sionisme.

De ce conflit, une doctrine a pris jour au fil des décennies, qui a également influencé les Eglises Chrétiennes de pays Arabes d’Orient : le palestinisme, doctrine mise en place et diffusée massivement à travers le Monde, en particulier par le théologien chrétien palestinien Naïm Ateek.
Le « palestinisme » explique que l’Islam englobe le Christianisme, et en expulse ses racines judaïques de l’Ancien Testament.
La souffrance du Christ pendant son Chemin de Croix est matérialisée symboliquement par le martyr du peuple palestinien subi par les « oppresseurs Juifs », et la Crucifixion du Christ puis sa résurrection, seraient symboliquement représentés par la destruction de l’État d’Israël, le retour du Prophète Jésus du Coran accompagné du Mahdi (un être aux puissances surnaturelles venu unifier les Musulmans) qui ouvriront les portes de l’Occident, ce qui mènera à la création d’un Etat Islamique d’une Pureté Universelle.

Cette propagande n’est pas sans conséquence en Occident: les manifestations incessantes pour faire d’Israël un Etat terroriste, vident progressivement la doctrine Chrétienne de ses fondements Judaïques de l’Ancien Testament.

Quelques exemples de la doctrine palestiniste : Hassan Iquioussen, (écoutez son prèche à la Mosquée Al-Badr de Meaux avec le retour de l’AntéChrist en Palestine), Hani Ramadan et ses prèches de haine contre les Juifs dans les Mosquées, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad et son ami l’humoriste Dieudonné qui expose parfaitement dans cette interview la doctrine palestiniste, ou encore les exhortations à la haine des « religieux » sur les différentes chaînes de télévisions Arabes.

-                         mahmoudahmadinejad islam                        mahmoudahmadinejaddieudonn israël
-                       Mahmoud Ahmadinejad                           Mahmoud Ahmadinejad et Dieudonné

« Israël n’a qu’un seul choix : se rendre, abdiquer et se résoudre à accepter le fait accompli. Les Sionistes disparaîtront et, avec eux, toutes les oppressions ; les faibles vaincront et le Mahdi tant promis et tant attendu arrivera, avec pour compagnon Jésus-Christ, qui le soutiendra  »
le président iranien Mahmoud Ahmadinejad – l’Orient -Le Jour 15 octobre 2010

 

Concernant l’antisionisme, Boubaker El Hadj Amor, futur recteur de la Grande Mosquée de Poitiers, ne fait pas exception à la règle, sur sa page Facebook on trouve un lien incitant au boycott des produits venant d’Israël, ainsi qu’une vidéo visant à démontrer un « complot sioniste », la présumée persécution des Juifs :

-   boycottisrael1 Mahmoud Ahmadinejad        boubakerisrael Martine Aubry

Pensez-vous que l’Islam de l’UOIF est compatible avec les Valeurs de la République, la Tolérance, la Fraternité, la Laïcité ? Quel Islam sera dispensé aux jeunes Musulmans dans les salles de cours de la future Grande Mosquée de Poitiers ?
Que penserait Charles Martel de tout cela ?

4 août, 2011

Conférence de Marwan Muhammad à la Mosquée d’Orly : « Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays Musulman ? Personne n’a le droit de nous nier cet espoir là. »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 30 min

L’Association Socio-Culturelle et Cultuelle des Musulmans d’Orly (ASCM) obtient le 19 Novembre 1997 de la municipalité la mise à disposition de la communauté musulmane, un terrain de 660 m2, dans le cadre d’un bail en location avec une option importante, celle de l’achat. Ce terrain se situe à l’entrée de la ville d’Orly (dans le Val-De-Marne, connue pour son aéroport international) et à la limite de la ville avoisinante, Choisy-le-Roi. Quelques années plus tard, le terrain fût acheté, et aujourd’hui il est bel et bien la propriété de l’ASCM.

Conférence de Marwan Muhammad à la Mosquée d'Orly :                   inauguration charia dans religion

         La Mosquée d’Orly                                                               Inauguration du centre islamique d’Orly en 2002

C’est en 2002 que les fruits des efforts communs ont pu être récoltés avec l’inauguration du centre. La même année, l’école « BADR » voit le jour pour l’apprentissage et la promotion de la langue arabe en direction de tout public et tous niveaux.
Fort de son élan, en 2008 elle ouvre également un Institut des Sciences Islamiques (ISIO) proposant une formation complète et progressive des sciences religieuses et l’année suivante elle inaugura sa bibliothèque médiathèque accessible à tous. Les projets fleurissent au fil du temps et se renouvellent d’année en année , le dernier en date, l’ouverture en 2010 d’un Institut d’apprentissage du Saint Coran.

mediatheque Coran                                 phocathumblmoisderamadanlapriere2 Hassan Iquioussen

médiathèque de la Mosquée d’Orly                                         fidèles dans la salle de prières de la Mosquée

L’ASCM dispose également d’un site Internet en ligne très fourni où l’on peut consulter en lignes les prèches et conférences donnés par les Imams et les Cheikhs. On remarque que l’on peut y faire l’apprentissage des Sciences Islamiques.
Le mot « Science », tout comme le mot « Savant », n’a pas la même signification dans le Monde Occidental et dans le Monde Musulman.
Dans la Civilisation Occidentale, la Science fait référence aux Sciences dites « dures », rationnelles (Physique, Chimie, Mathématiques, Biologie, etc..)
Dans le Monde Musulman, les Sciences Islamiques font référence exclusivement à l’enseignement du Coran et de la Sunna, le Droit Musulman, la Juridiction, la finance islamique, les transactions commerciales, la vie et le comportement du Musulman devant suivre des normes islamiques sur le plan économique, social, et politique. Le graphe, tiré du site de la mosquée, permet d’avoir une vision d’ensemble des Sciences islamiques (hard-copy) : la jurispuridence (Fiqh), gestion des mariages, des divorces, les transactions commerciales, la législation, etc.. constituant un ensemble de règles, la chariah.

Il savoir que depuis 2003, cette législation (chariah) est officiellement interdite en Europe par la Convention Européenne des Droits de l’Homme, car contraire aux Principes des Droits de l’Homme, de Liberté d’Expression, d’Égalité entre Citoyens.

Le professeur Marwan Muhammad a donné une conférence à la Mosquée d’Orly sur la « La crise financière, un accident ou une faille dans le système » disponible en intégralité sur le site. On peut en suivre quelques extraits***, en gras italiques ci-dessous (hard-copy):

  Marwan-Mohammad-300x168 islam
Le professeur Marwan Muhammad à la Mosquée d’Orly

« L’Islam est un mode de vie global. L’Islam dicte la façon dont on se comporte avec nos épouses,  avec nos voisins, avec l’environnement, avec nos collègues, comment on fait les affaires, comment on va à la guerre, quand est-ce qu’on défend.
De l’autre côté aussi, il y a un mode de vie qui est préconisé, la télévision, les films, la musique, les livres, le journalisme, la mode, tout ce monde là construit une Da’wah, construit une Religion, construit un mode de vie, et dans ce mode de vie, il y a des pratiques pour chaque chose :
il dicte la façon dont on doit choisir sa voiture, ça doit être la plus rapide, la plus belle, la plus chère, il dicte la façon dont on doit choisir son épouse, ça doit être la plus belle, la plus jeune, la plus maquillée, la plus dénudée, il dicte la façon dont on doit se comporter avec ses enfants en les responsabilisant et en créant une distance avec eux, Il dicte la façon on doit se comporter en affaires, en profitant des autres, en essayant de maximiser l’argent qu’on gagne, peu importe les conséquences, il dicte la façon dont on doit se comporter avec l’environnement : profite aujourd’hui, peu importe ce qui vas se passer demain.
[...]
Comme y a un rapport de force entre les Etats-Unis et le reste du Monde, Ils peuvent influencer le reste du monde, Ils peuvent faire des films où ils traitent les Musulmans de terroristes, où ils nous traitent comme des animaux, où ils nous dépeignent comme si on était des sauvages et malgré ça, à travers l’Afrique, on va trouver des jeunes frères, des jeunes soeurs qui portent des t-shirts avec des héros américains, et qui passent des nuits à télécharger des séries pour les regarder chez eux, il y a un rapport de force, d’influence, il y a une possibilité de forcer un certain mode de vie, de plus en plus dans l’asservissement.
[..]
Que peut faire l’Islam pour changer ça ? Quelle est la portée de l’Islam pour changer ça ?
[...]
Changer les droits, il y a une différence fondamentale entre les contrats classiques et les contrats islamiques, chaque contrat est construit pour qui’il y ait de la justice entre les intervenants, c’est pas : toi tu fais faillite et moi je vais tirer des bénéfices de ton crédit, non, il y a un partage des pertes et des profits, il y a une solidarité, une entraide économique.
[...]

Changer de voie pour changer le Monde, Croire que le Monde va aller mieux, c’est quelque chose de complètement ringard dans la société dans laquelle on vit, on ne peut pas dire demain tout ira mieux, et il y aura de la justice, et l’Afrique va être florissante et on ne sera plus des esclaves économiques et les Musulmans vont être respectés, etc..

Ce discours est perçu comme un discours idéaliste et utopique complètement décrédibilié, ringardisé.
Pourtant qui a dit ça ? Qui a le droit de nous dire si c’est réaliste ou pas ? Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays Musulman ? Qui a le droit ? Personne dans ce pays n’a le droit de nous enlever ça. Personne n’a le droit de nous nier cet espoir là. De nous nier le droit d’espérer dans une société globale fidèle à l’Islam.
Personne n’a le droit dans ce pays de définir pour nous ce qu’est l’Identité Française. »

Le conférencier Marwan Muhammad devant ses fidèles met en opposition le Monde Musulman et le Monde Occidental :
- l’Occident aux valeurs morales dégradantes, dont la figure de proue, les États-unis représentent la puissance, victimisant les Musulmans en les parquant au rang « d’animaux », face au monde islamique ayant des principes vertueux, sains. Le seul Espoir de sortie, transformer la France en un système islamique.
Est-ce le rôle d’un centre Religieux de tenir de tels discours sur une critique radicale de la société occidentale ? Quelle attitude, quel comportement ce type de conférence induit-il chez les Musulmans écoutant ce prèche ?
Va-t-il dans le sens de l’intégration de la Communauté Musulmane en France ?

On peut également trouver sur le site des prèches du très controversé imam Hassan Iquioussen, dans son prèche « Mémoires d’AL-ANDALOUS » donné à la Mosquée d’Orly (hard-copy), l’imam nous conte l’Histoire des invasions islamiques en Espagne pendant le moyen-âge, et explique comment les Musulmans, venus apporter Paix, Science, Sagesse et Intelligence à l’Occident (vous apprendrez même dans la conférence que les Musulmans ont découvert l’Amérique avant Christophe Colomb!) ont été persécutés, humiliés et massacrés par les Chrétiens. Bien entendu, Iquioussen cache soigneusement les massacres perpétués  par les Musulmans lors des différents Jihad Islamiques. Iquioussen fait croire aux fidèles que ce conflit mortel est toujours en cours aujourd’hui en mélangeant habilement passé et présent (l’Histoire se répète). Voir une critique de ce type de conférence sur la site de la Mosquée de Pont-à-Mousson.

iquioussenmosqueorly Marwan Muhammad

  »S’il n’ avait pas eu l’Andalous, il n’y aurait pas eu le Siècle des Lumières »
Hassan Iquioussen à la Mosquée d’Orly

Pensez-vous que l’Islam enseigné dans cette Mosquée est un modèle de Tolérance, de Fraternité entre Communautés ? Les Messages dispensés vous semblent-ils correspondre à des Messages Spirituels, de Recueillement, de Don de Soi, de Prières ?
Quel impact ces enseignements génèrent-ils sur les fidèles ?

***La conférence vidéo n’est plus en ligne sur le site de la Grande Mosquée d’Orly, l’organisme de presse indépendant Novopress a contacté Mr Hanza, responsable de l’ASCM de la Mosquée d’Orly, pour savoir pourquoi, ce dernier lui a expliqué que la vidéo avait été retirée pour « éviter la polémique ».

123456

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir