23 août, 2013

Banalisation de la propagande antioccidentale, antisémite, antichrétienne et misogyne par les responsables de la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 36 min

Saint-Étienne est une commune de plus de 171 000 habitants du département de la Loire et la région Rhône-Alpes, située à 50 km au nord de Lyon.
Forte d’une importante communauté musulmane, la ville compte quinze lieux de cultes islamiques, Mosquées et salles de prières.

Pour structurer la communauté musulmane et diffuser le Message Coranique d’Allah et son Messager sur Saint-Étienne, Larbi Marchiche, un marocain immigré en France décida de créer en 1982 une association cultuelle pour réunir les musulmans stéphanois et oeuvrer à la mise en place d’un lieu de culte musulman. L’association Islamique de Saint Étienne etait née. Larbi Marchiche​​ fonde par la suite en 1985 la Fédération Nationale des Musulmans de France (FNMF), il en deviendra son vice-président en 1998.

Après sept ans de travaux et plus de 20 ans d’attente, la Grande mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne a pu enfin voir le jour grâce au soutien financier déterminant et décisif du roi du Maroc Mohammed VI qui a fait don de cinq millions d’euros. Le coût de l’édifice s’élevant au total à huit millions d’euros. Larbi Marchiche​​, en devient le recteur.
La Mosquée Mohammed VI fut inaugurée le 19 juin 2012 en présence du sénateur-maire socialiste de la ville Maurice Vincent, du président du CFCM Mohamed Moussaoui et des instances officielles du gouvernement marocain, en particulier de Ahmed Taoufiq, le ministre marocain des affaires religieuses.
Le complexe islamique peut accueillir jusqu’à 5 000 personnes.

-                                                                Banalisation de la propagande antioccidentale, antisémite, antichrétienne et misogyne par les responsables de la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne dans Politique 1541928854-mosquee-saint-etienne
-                                                                 La Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne

A noter que la Mosquée est la propriété exclusive de l’état marocain, qui gère son budget de fonctionnement et les charges inhérentes à son exploitation, une véritable ingérence dans les affaires cultuelles sur le sol français.
Il faut par ailleurs être d’origine ou de nationalité marocaine pour faire partie de l’association de la Mosquée, une discrimination et une incitation au repli communautaire. (lire conditions page 4)

La Grande Mosquée Mohammed VI étant propriété exclusive de l’état marocain, les prédications et les enseignements donnés à l’intérieur sont évidemment totalement hors de contrôle de l’état français.
Quelle idéologie les responsables de l’association islamique marocaine diffusent-ils dans le complexe islamique de Saint-Étienne ?

Un Islam ouvert et tolérant ? Le recteur de la Mosquée Larbi Marchiche suit les principes coraniques,  et considère par exemple toute critique de la « Religion de Vérité », comme un « crime » :
« Le fait de caricaturer le Prophète Mahomet, (SAWA), et de le nommer «rédacteur en chef», est condamné par la très grande majorité des Musulmans. «Nous condamnons l’acte criminel contre le journal, mais aussi les caricatures qu’il a publiées» souligne Larbi Marchiche. Le recteur de la grande mosquée de Saint-Étienne insiste sur le fait que les journaux et les humoristes peuvent «caricaturer les hommes et femmes publics. C’est la liberté d’expression et de la presse. Mais il n’est pas question de jouer avec les symboles religieux. Toutes les religions méritent le respect. Il y a des limites à ne pas dépasser». Larbi Marchiche rappelle, aussi, «le travail de fourmis que nous effectuons auprès des jeunes, en insistant sur le respect des principes de laïcité, est mis à mal. Les jeunes se sentent, déjà, rejetés, ils ressentent ce genre de publication, comme de la provocation». Pour le recteur de la mosquée de Saint-Étienne «ça ne sert à rien de jeter de l’huile sur le feu, en prenant l’islam pour cible».

La Mosquée anciennement dénommée Mosquée du Soleil, était connue jusqu’en 2012 pour son imam Mohamed El Adly qui a radicalisé pendant plusieurs années une partie de la population musulmane stéphanoise. Son épouse a refusé d’être examinée par un médecin masculin. Sous son égide, des femmes portent désormais le voile intégral. Des patients se sont plaints de le voir fouiller dans leurs documents médicaux » assurent certains. « L’hôpital a rencontré des problèmes de laïcité avec lui » précise un autre interlocuteur. « Un détenu s’est plaint de son extrémisme aigu explique cette autre source ».

1541928915-mosquee-saint-etienne-larbi-marchiche ACMMSE dans religion    1541928931-mosquee-saint-etienne-mohamed-el-adly Ahmed Deedat

Respectivement de gauche à droite, Larbi Marchiche, recteur de la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne et son imam radical qui officiait jusqu’en 2012, Mohamed El Adly

 

Le retrait de Mohamed El Adly a-t-il supprimé tout radicalisme dans la Mosquée ?
On est en droit d’en douter.
Le 12 mai 2013, Larbi Marchiche invitait pour donner une conférence sur « l’Islam en France, enjeu et réalité » dans la Mosquée, le prédicateur de l’Islam politique antisioniste Hassan Iquioussen. Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

-          1541928882-mosquee-saint-etienne-hassan-iquioussen-2 Ahmed Taoufiq    1541928881-mosquee-saint-etienne-hassan-iquioussen Allah
Le prédicateur de l’Islam politique antisioniste et antioccidental Hassan Iquioussen, invité à donner une conférence le 12 mai 2013 à la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne

 

Pour se faire une idée plus précise de l’idéologie islamique des prédicateurs, sur le site officiel de la Mosquée la page « bibliothèque virtuelle » présente une série d’ouvrages en ligne au format PDF, pour les Musulmans désireux de parfaire leur connaissances de la Religion de « Paix et Tolérance ».
On remarque que plus des deux tiers des ouvrages proposés sont de véritables diatribes antioccidentales, antichrétiennes, antisémites et misogynes, qui visent à discréditer, à mépriser la Foi de toutes les religions, en particulier la Foi Chrétienne, et à affirmer la supériorité de l’Islam.

On peut par exemple trouver « Ryad-as-salihin » (le Jardin des Vertueux), de l’imam An-Nawawi, le livre le plus lu après le Coran dans le Monde Musulman, disponible en téléchargement libre en intégralité au format PDF sur le site officiel de la Grande Mosquée de Saint-Étienne.
En gras italique ci-dessous, quelques extraits de l’ouvrage :

 

RYAD AS SALIHIN (le jardin des vertueux) – An Nawawi – (hard-copy) (également téléchargeable sur ce lien)


LES MÉRITES DE LA GUERRE SAINTE

234. Les vertus du combat

Coran 61.10 : Ô vous qui avez cru! Vous indiquerai-je un commerce qui vous sauvera d´un châtiment douloureux ? Vous croyez en Allah et en Son messager et vous combattez avec vos biens et vos personnes dans le chemin d´Allah, et cela vous est bien meilleur, si vous saviez ! Il vous pardonnera vos péchés et vous fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et dans des demeures agréables dans les jardins d´Eden. Voilà l´énorme succès et il vous accordera d´autres choses encore que vous aimez bien: un secours [venant] d´Allah et une victoire prochaine. Et annonce la bonne nouvelle aux croyants

1348. Selon Abou Oumama, le Prophète a dit : « Celui qui n’a pas combattu, ou n’a pas équipé un combattant, ou encore n’a pas remplacé un combattant dans sa famille, subira une calamité de la part de Dieu avant le jour du Jugement. » (Abou Dawud)

1349. Selon Anas, le Prophète a dit : « Combattez les polythéistes avec vos biens, vos personnes et vos langues. » (Abou Dawud)

Coran 9.36 : Liguez-vous pour combattre les païens, comme ils se liguent pour vous combattre ! Sachez que Dieu est avec ceux qui Le craignent.

Coran 2.216 : Le combat vous a été prescrit alors qu´il vous est désagréable. Or, il se peut que vous ayez de l´aversion pour une chose alors qu´elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu´elle vous est mauvaise. C´est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.

Coran 9.14 : Combattez-les. Allah, par vos mains, les châtiera, les couvrira d´ignominie, vous donnera la victoire sur eux et guérira les poitrines d´un peuple croyant.

1296. Selon Mou’adh, le Prophète a dit : « Le Paradis est assuré à tout musulman qui combat au service de Dieu – si peu que ce soit. Celui qui est blessé au service de Dieu ou frappé par quelque malheur viendra, le jour de la Résurrection, avec sa blessure plus profonde qu’elle ne l’a jamais été : sa couleur sera celle du safran et son odeur, celle du musc. » (Abou Dawud et Tirmidhi)

1313. Abou Qatada rapporte : Le Prophète se leva parmi nous et rappela : « Le combat au service de Dieu et la foi en Dieu constituent les meilleurs actes. » Un homme se leva alors et demanda : « Prophète de Dieu, si j’étais tué au service de Dieu, penses-tu que mes péchés seraient effacés ? » – « Oui, répondit le Prophète, si tu es tué en faisant montre de constance, d’abnégation et si tu fais face à l’ennemi sans jamais lui tourner le dos. »

1314. Jabir rapporte : Un homme demanda : « Ô Prophète de Dieu, où serai-je si je suis tué au service de Dieu ? » – « Au Paradis, répondit le Prophète. » L’homme jeta alors les quelques dattes qu’il avait dans la main et se lança dans le combat jusqu’à la mort. [Muslim]

1352. Selon Abou Hourayra et Jabir, le Prophète a dit : « La guerre, c’est l’art de tromper l’ennemi. » [Bukhari et Muslim]

235. Les différentes catégories de martyrs et leur récompense dans l’au-delà

1354. Selon Abou Hourayra, le Messager de Dieu a dit : « Lesquels d’entre vous tenez-vous pour martyrs ? » Ils répondirent : « Ô Envoyé de Dieu, celui qui est tué au service de Dieu est considéré martyr. » Le Prophète reprit alors : « Les martyrs de ma communauté seraient bien peu nombreux ! » Ils demandèrent : « Qui d’autre, Prophète de Dieu ? » – « Quiconque est tué pour la cause de Dieu est martyr. Celui qui meurt au service de Dieu est martyr, de même que celui qui meurt de la peste, d’une maladie du ventre ou de la noyade, conclut le Prophète. » [Muslim]

236. Les mérites de l’affranchissement d’un esclave
237. Les vertus de la bienveillance à l’égard des esclaves
238. Les vertus de l’esclave qui s’acquitte des droits de Dieu et de son maître
239. Les mérites de l’adoration en période de troubles
240. Les mérites de la souplesse en matière de transactions commerciales

LE LIVRE DES INTERDICTIONS

265. La permission de maudire ceux qui commettent des péchés

Il a dit encore : « Que Dieu maudisse ceux qui représentent les êtres vivants». (Il s’agit sans doute des sculpteurs et autres dessinateurs d’images «saintes»). «Que Dieu maudisse celui qui déplace frauduleusement les bornes d’un terrain ». « Que Dieu maudisse celui qui amène les autres à maudire ses deux géniteurs ». « Que Dieu maudisse celui qui sacrifie une bête à autre que Dieu ». « Que Dieu maudisse celui qui introduit à Médine une mauvaise innovation ou qui y héberge celui qui l’introduit. Qu’il soit maudit de Dieu, des Anges et de l’Humanité entière ». Seigneur Dieu! Maudis les tribus de Ri’ian, de Dhakwàn et ‘Ousya car elles ont désobéi à Dieu et à Son Messager ». « Que Dieu maudisse les Juifs; ils ont fait des tombes de leurs prophètes des lieux de prière ». « Que Dieu maudisse ceux parmi les hommes qui prennent les apparences des femmes; et que Dieu maudisse celles parmi les femmes qui prennent les apparences des hommes ». Toutes ces expressions se trouvent dans les recueils authentifiés des Hadiths. Certaines sont dans les recueils d’Aï Boukhâri et de Mouslim, certaines autres dans l’un seulement de ces recueils. J’ai seulement visé la concision en faisant signe à ces Hadiths et j’en citerai la plupart dans les chapitres respectifs de ce livre, si Dieu veut. « 

290. L’interdiction de regarder une femme

291. L’interdiction de se trouver seul en présence d’une femme

1629. Selon Ibn ‘Abbas, le Prophète a dit : « Ne vous isolez pas avec une femme sauf en présence d’un de ses proches parents, de ceux qu’elle ne peut épouser. » [Bukhari et Muslim]

305. L’interdiction de représenter des animaux


LE LIVRE DE LA FOI, DE LA MORALE, DE LA FAMILLE, DE LA VIE EN SOCIÉTÉ

35. Le droit de l’époux sur sa femme

281. Selon Abou Hourayra, le Messager de Dieu a dit : « Lorsque le mari invite sa femme à partager sa couche, qu’elle s’y refuse et qu’il passe la nuit mécontent d’elle, les anges ne cessent de la maudire jusqu’au matin. [Bukhari et Muslim]

282. Toujours selon Abou Hourayra, le Messager de Dieu a dit : « Il n’est pas permis à l’épouse de jeûner en présence de son mari sans son consentement, ni de faire entrer dans sa demeure qui que ce soit sans son autorisation. » [Bukhari et Muslim]

284. Selon Abu Talq Ibn Ali, le Messager de Dieu a dit : « Quand l’homme appelle son épouse pour satisfaire son désir, elle doit y répondre même si elle est en train de cuire son pain ». (Tirmidhi et Nasâ-i)

285. Selon Abou Hourayra, le Prophète a dit : « Si je devais ordonner à quelqu’un de se prosterner devant son semblable, j’ordonnerais sûrement à la femme de se prosterner devant son mari ». (Tirmidhi)

 

LE LIVRE DES PRECEPTES SUIVIS EN VOYAGE

179. L’interdiction faite à la femme de voyager seule

LE LIVRE DES ANECDOTES DIVERSES

370. Hadiths relatifs à l’Antéchrist et aux signes de la fin des temps

1813. Selon Oum Shariq, le Prophète a dit : « Les gens fuiront l’Antéchrist pour se réfugier dans les montagnes. » [Muslim]

1812. Selon Anas, le Prophète a dit : «Soixante dix mille juifs d’Ispahan vêtus d’un voile sur la tête suivront l’Antéchrist. » [Muslim]

1820. Selon Abou Hourayra, le Prophète a dit : « L’Heure ne viendra pas tant que les musulmans n’auront pas combattu les juifs qui n’auront d’autre recours que de se cacher derrière les pierres et les arbres qui diront : « Musulman ! Voici un juif qui se trouve derrière moi, viens donc le tuer ! », à l’exception d’un arbre appelé gharqad et qui est un des arbres des juifs. » [Bukhari et Muslim]

« Ryad as Salihin », un livre de propagande antisémite, misogyne, glorifiant les martyrs sacrifiés pour la Guerre Sainte (Jihad) contre les Infidèles. Des textes de tolérance, d’ouverture et de respect ?

 

Les responsables de la Grande Mosquée Mohammed VI diffusent sur leur site la propagande antioccidentale et antichrétienne du célèbre prédicateur défunt Musulman Ahmed Deedat, connu dans les années 1980-90 pour précher l’Islam à travers le Monde. Son influence fut très grande et ses débats sont toujours diffusés sur internet principalement à travers les plateformes Youtube ou Dailymotion, il continue de bénéficier d’une grande audience auprès de la Communauté Musulmane.
Des Mosquées citent les ouvrages d’Ahmed Deedat, comme par exemple la Grande Mosquée « Lumière et Piété » de Nîmes, la Mosquée de Behren-Lès-Forbach dans l’Est de la France, ou encore la Mosquée de Goussainville, qui diffuse une vidéo dans laquelle Ahmed Deedat explique que les Chrétiens sont des « imbéciles ».

Dix-sept des ouvrages de Ahmed Deedat sont interdits en France pour cause d’incitation à la haine raciale et antisémitisme.

-                                                                                       1541928827-ahmed-deedat antichristianisme
Le prédicateur antisémite, antichrétien et antioccidental Ahmed Deedat, référence théologique pour les responsables de la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne

En gras italique ci dessous, quelques extraits d’une série d’ouvrages de Ahmed Deedat, tous disponible en ligne au format PDF sur le site de la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne, une véritable propagande de mépris et de rejet de la Foi Chrétienne. D’après Ahmed Deedat, les Chrétiens professent des mensonges en suivant la Bible, un livre falsifié, truffé d’erreurs, qui les conduit à leur perte par leur mauvaise compréhension des enseignements de Jésus.

 

—————————————————————

LA BIBLE EST-ELLE LA PAROLE DE DIEU ? Ahmed Deedat – (hard-copy) – (livre également intégralement disponible sur ce lien)

« La Bible, un livre si varié dans ses matières ! De pleines pages sont remplies de noms obscurs, et il en est plus dit sur la généalogie que sur le jour du jugement dernier. La nuit tombe déjà et l’on ignore encore qui a vaincu car les histoires n’ont pu être racontées en entier. Où existe-t-il quelque chose (dans la littérature religieuse mondiale) qui correspond à ceci ? »
Beaucoup de bruit pour rien, en fait, et un blasphème répugnant envers Dieu Tout-puissant qui autorise un tel méli-mélo. Et cependant, les chrétiens sont fiers, malgré les imperfections belles qui existent dans leur livre. »
p29

« Si Dieu Tout-puissant veut que nous vérifiions l’authenticité de Son Livre (le Saint Coran)grâce à cet examen corrosif, alors pourquoi ne pas faire subir cet examen à tout livre qui lui est attribué ? Nous ne voulons pas mystifier qui que ce soit, comme les chrétiens. Il est volontiers admis, à partir des références des savants chrétiens, que j’ai indiquées, que la Bible n’est pas la Parole de Dieu, bien que l’on essaie de nous faire croire le contraire. »
p33

CENSUREZ LE LIVRE !
« Georges Bernard Shaw disait: « C’est le livre le plus dangereux qui soit sur terre. Tenez-le sous clé. » Ne le laissez pas à portée de mains innocentes. Qui suivit son conseil ? Il n’avait pas l’impact des Born Again, des chrétiens « ressuscités ».
Au nom de la morale, les chrétiens d’Afrique du Sud ont censuré le livre « Lady Chatterley’s lover » à cause d’un tetragrammaton (un mot de 4 lettres), ce qu’ils auraient probablement fait aussi à la Sainte Bible si celle-ci avait été un livre religieux hindou ou musulman. Mais ils restent impuissants face à leur « saint Livre », leur « salut » en dépend!« 
p44-45

« Lisez Genèse 19 du Verset 30 à la fin, et notez en rouge les mots et expressions s’y rapportant. N’hésitez pas et ne le remettez pas à plus tard. Votre Bible « en couleurs » sera l’héritage inestimable transmis à vos enfants. B. Shaw a raison. Il faut mettre la Bible sous clé, mais elle nous est toutefois utile pour répondre au défi chrétien. Le Prophète de l’Islam disait que « la guerre est une question de stratégie » et la stratégie veut que nous utilisions les armes de nos ennemis pour nous défendre contre « Le Livre » (La Bible). Les professeurs que nous rencontrons sans cesse se référent à la Bible, qui « dit ceci » ou « dit cela », espérant que nous troquions notre « Saint Coran » contre la « Sainte Bible ». Ouvrons leur les yeux sur les imperfections de leur « Saint Livre », car ils n’en connaissent que les versets »publicitaires ».
p45

« Dieu m’est témoin qu’au cours de ces 40 années durant lesquelles j’ai réfuté l’authenticité de la Bible, que les chrétiens réclament, j’ai été l’heureux vainqueur. »
p58

—————————————————–

LE CHRIST DANS L’ISLAM – Ahmed Deedat – (hard-copy)  (livre également intégralement disponible sur ce lien)

« Il y avait là six jarres de pierre, destinées aux purifications des juifs et contenant chacune deux ou trois mesures. Jésus leur dit Remplissez d’eau ces jarres. Et ils les remplirent jusqu’en haut.
Puisez maintenant, leur dit-il, et portez-en à l’organisateur du repas. Et ils lui en portèrent. L’organisateur du repas goûta l’eau changée en vin. Il ne savait pas d’où venait ce vin, tandis que les serviteurs qui avait puisé l’eau le savaient. Il appela l’époux.
Et lui dit tout homme sert d’abord le bon vin, puis le moins bon après qu’on se soit enivré. Toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à présent. » Jean 2:1-10
Depuis ce miracle, le vin coule à flots dans le christianisme. Plusieurs raisons aussi farfelues les unes que les autres font que ce qui était bon pour le maître était bon pour lui. Ils disaient que Jésus (P) n’était pas un rabat-joie. N’avait-il pas fait un délicieux vin, puissante que même les « bons buveurs », ou ceux dont les sens et le goût étaient émoussés pouvaient distinguer ? « Le meilleur était laissé pour la fln ». Ce n’était pas du raisin pur, c’était le même vin qui, selon le nouveau testament, avait poussé les filles de Loth à séduire leur père (Genèse 19:32-33), c’était le même vin qu’il était recommandé aux chrétiens d’éviter (Ephésiens 5:18).
Cela serait-il aussi innocent? Il y aurait 1% de la population qui entraînerait des millions d’hommes dans le mauvais chemin.
Les USA comptent 10 millions d’ivrognes et quelques 70 millions de désintoxiqués chrétiens! Les Américains baptisent leurs ivrognes « buveurs à problèmes » alors qu’en Afrique du Sud ils sont appelés « alcooliques ». Ivrogne serait un mot trop lourd à porter pour ceux qui ont une réputation de « bons buveurs ». »

Le fait d’être né sans l’intervention d’un géniteur mâle en ferait l’égal de Dieu, Adam aurait le même honneur et cela aucun chrétien ne serait prêt à le concéder. Dès lors le musulman ne peut que bannir le blasphème chrétien.
Mieux encore, si les chrétiens avancent le fait que Adam fut créé à partir de poussière, alors Jésus (P) fut “engendré” de façon immaculée dans la matrice de Marie. Il y aurait alors plus grand que Jésus (P) et ce dans sa propre Bible. Qui est alors ce superman? »

—————————————————–

RÉSURRECTION OU RESSUSCITATION ? – Ahmed Deedat – (livre également intégralement disponible sur ce lien)

PAS DE RESURRECTION
« Qu’est-ce qui ne va pas ? » Jésus (P) vous dit, usant d’un langage sans ambiguité, qu’il n’est pas un Esprit, qu’il n’est pas spiritualisé, et pourtant tout le monde Chrétien croit qu’il est ressuscité, c’est-à-dire spiritualisé. Qui ment, vous ou lui ? Comment se fait-il que vous (chaque chrétien et tous les chrétiens) lisiez votre Sainte Bible dans votre langue maternelle et que, malgré tout, tous autant que vous êtes vous compreniez l’opposé de ce que vous lisiez ? »

—————————————————–

SUCCESSEUR DE CHRIST – Ahmed Deedat – (livre également intégralement disponible sur ce lien)

LES CONTRE-VERITÉS JUIVES

« N’importe qui ayant un minimum de connaissances relatives aux Saintes Ecritures, serait capable d’imaginer que les juifs arrogants et racistes ne pouvaient constituer un peuple ou une entité quelconque. C’était le reflet d’une nation insensée, malgré leur parenté avec leurs cousins ismaèlites, les Arabes qui, dans le monde de Thomas Carlyle, furent « les errants inconnus dans leurs déserts depuis la création du monde. »

—————————————————–

MOHAMMED LE PLUS GRAND – Ahmed Deedat (hard-copy) – (livre également intégralement disponible sur ce lien)

JÉSUS FAIT DE LA DISCRIMINATION

« Le prédécesseur direct de Mohammed dit à ses disciples : « Ne donnez-pas ce qui est saint aux chiens » (c’est-à dire aux non-Juifs).

« Ne jetez pas vos perles devant les pourceaux(c’est-à-dire les non-Juifs) »
(Matthieu 7:6) .
Les auteurs des évangiles sont d’accord sur le fait que le Christ vivait (tirait profit) des commandements qu’il prêchait. Au cours de sa vie, il n’a jamais prêché à un seul non juif.

1. Demandez dès maintenant votre exemplaire de la traduction et du commentaire de Yûsuf `Alî, ainsi que des 6 000 annotations. Demandez aussi un exemplaire pour vos amis non-musulmans.

Un fait, il repoussa une gentille femme qui recherchait sa bénédiction (la femme était grecque). Alors que le maître s’était réuni avec ses disciples, à Jérusalem, à l’occasion de la Pâque, certains Grecs qui avaient eu vent de sa réputation, demandèrent à le rencontrer pour obtenir quelques éclaircissements spirituels. Jésus leur infligea un affront, comme l’écrivit St Jean :

« Il y avait quelques Grecs parmi les gens qui étaient montés pour adorer pendant la fête. Ils s’approchèrent de Philippe… et lui demandèrent : nous voulons voir Jésus. Philippe alla le dire à André, puis André et Philippe allèrent le dire à Jésus ».

AUTO-GLORIFICATION

Les versets qui suivent ne font même pas état de « oui, oui » ou « non, non » de Matthieu 5:37. Ils continuent avec sa prière – « Jésus leur répondit (Philippe et André) : l’heure est venue ou l’homme doit être glorifié ».

Jésus, bien que connu comme « un charpentier et fils de charpentier » était doué pour les études et tout ce qui était matériel. Pierre, Philippe, André, etc tous cessèrent le travail et le suivirent pour être à ses ordres, non parce qu’il avait une auréole au-dessus de la tête, il n’avait rien de tel, mais en raison de ses riches vêtements et de son allure royale. Il pouvait disposer de châteaux à Jérusalem, pour lui et ses disciples, même au summum de la saison des festivités, et se faire servir des soupers somptueux et vous pourriez l’entendre faire des reproches aux juifs matérialistes.

« Ils le trouvèrent de l’autre côté de la mer et lui dirent « Rabbî, quand es-tu venu ici ? » Jésus répondit : « En vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés ». »
Jean 6:25-26

Dans ses livres et ses prédications, Ahmed Deedat s’acharne à démontrer que le Christianisme est une fausse religion, en l’opposant à la seule Révélation Divine, l’Islam.
Il interprète, et déforme à loisir les Paroles du Christ dans la Bible pour discréditer la Foi Chrétienne, et démontrer ainsi que les Chrétiens vivent dans l’erreur et le Péché.

Chacun est libre de ses Croyances. Est-ce le rôle des responsables d’un Lieu de Culte de diffuser ces ouvrages en jetant ainsi le discrédit, le mépris, le dénigrement des Croyances des Autres Communautés ?
Les responsables de la Mosquée de Saint-Étienne ne devraient-ils pas au contraire soutenir et encourager le rapprochement, la Fraternité entre communautés ?

——————————————–

LA FEMME CETTE PERLE PRÉCIEUSE  (hard-copy) – (également disponible sur ce lien)

« De nos jours, il suffit d’ouvrir les yeux pour voir que la femme n’est toujours pas respectée comme il se doit, même s’ils veulent le faire croire. Il est vrai qu’elle a acquis une liberté ; mais c’est une liberté totale, exemptée de principes, de valeurs, de pudeur ou d’honneur. Elle est passée d’un extrême à un autre, d’une absence de liberté à une liberté sans limite aux fruits amers. Ils voudraient faire croire (et
malheureusement, beaucoup y ont cru) qu’elle serait complètement l’égale de l’homme en tous points, et aurait les mêmes droits que lui, alors que curieusement, certaines inégalités entre les deux sexes persistent. Pour eux, s’épanouir signifierait l’absence de tabous. Une femme sera femme que si elle n’a pas de règles de conduite.
On la pousse à s’habiller de façon très indécente dans la rue en prétendant que c’est cela être une femme épanouie et bien dans sa peau ! Ils répandent la mixité partout, ce qui a pour résultat l’expansion de la perversité, des problèmes conjugaux et de graves atteintes au respect de la personne. Mais aussi la multiplication des rapports avant le mariage, qui conduit à une grossesse pénible, car non voulue et à l’accroissement préoccupant d’enfants illégitimes. La plupart des avortements sont la conséquence de tout cela. En 2002 (en France métropolitaine) 205 627 avortements ont été recensés. On constate même la multiplication d’actes immoraux tels que le viol, dont le nombre déclaré en 2001 a atteint le chiffre de 9 574 et on suppose que ceux qui ont été perpétrés, sans être ébruités, seraient de 4 à 6 fois supérieures. Désormais, elle est considérée comme un objet de jouissance et un passe-temps.
Ballottée d’un homme à un autre, on s’en débarrasse une fois rassasié sans se soucier de son devenir et de son honneur. Pour bien réussir sans obstacles dans sa vie professionnelle, il faut qu’elle soit « ouverte à toutes propositions. » Le grand savant Ibn Qayyim a dit à propos de la mixité : « Il n’y a aucun doute que la mixité est l’origine de tous maux et de toutes calamités, c’est aussi l’une des plus grandes causes du châtiment d’Allah (sur une communauté). » Tout comme elle fait partie des causes de la perversion, qu’elle soit générale ou spécifique.
La mixité entre hommes et femmes est la cause de la multiplication de la perversité, de la fornication, de la mort et des épidémies ». En 2003, 30 000 personnes vivaient avec le sida en France, où l’on estime à 100 000 le nombre de séropositifs. 7000 personnes ont découvert leur séropositivité en 2004, contre 6000 en 2003, selon les chiffres communiqués par l’Institut de Veille sanitaire. »

« En réalité, elle n’a acquis aucune liberté dans le vrai sens du terme, mais a plutôt perdu sa dignité, son humanité et sa nature première. Jadis, elle était certainement humiliée, mais faisait quand bien même partie d’une famille. Elle se mariait humblement et possédait un foyer.
L’humiliation et le vice n’étaient pas apparents. Aujourd’hui, elle reste toujours humiliée, mais d’une autre manière : elle est réduite à un objet de fantasmes et de convoitises avec lesquelles on passe un peu de bon temps puis on l’oublie. »

« En Occident, les fréquentations mixtes sont libres à l’excès, la consommation d’alcool est répandue et le manque de pudeur de certaines femmes contribue à l’adultère, mais les hommes sont aussi responsables. Cela est une chose aisée pour ceux qui ne craignent pas Dieu. Dans tous ces pays, la formule est la suivante : hommes, femmes, alcool, nudité, fréquentations libres, ayant pour résultat la destruction du mariage, des
enfants illégitimes et malheureux.
C’est pour toutes ces raisons que l’islam interdit les fréquentations libres, prône l’interdiction de l’alcool, et la préservation de la pudeur, ayant pour résultat la protection du mariage, des enfants légitimes et heureux. »

« Avec l’Islam, la femme retrouva sa dignité, son honneur et son humanité. Elle existe vraiment, tient un rôle concret et est indispensable au maintien de la société. La femme dans Islam est : lumière, pudeur, bon comportement, chasteté, pureté, beauté…Chez elle avec son mari et ses enfants, elle est servie, honorée, chérie, respectée, préservée, et aimée. »

Un ouvrage de propagande antioccidentale.
Une mise en opposition entre la femme occidentale,  une prostituée dépravée, humiliée, « ouverte à toutes propositions. », et la femme musulmane pure, chaste, préservée, et respectée.

Comment les Musulmans stéphanois après avoir lu le livre : « la femme cette perle précieuse », considèrent-ils les femmes occidentales ? Ont-ils le droit de les mépriser, vu qu’elles sont assimilées à de vulgaires prostituées ?

Ce ne sont là que quelques extraits, vous pouvez parcourir l’ensemble des ouvrages de la bibliothèques virtuelle, en majorité des documents de propagande de haine et de rejet du monde occidental et Chrétien.


————————————————–

 

Il existe une autre structure de la communauté Musulmane dans la ville, l’Association Cultuelle des Musulmans de Montreynaud Saint-Étienne (ACMMSE) qui existe depuis quinze ans dans un quartier nord de la ville avoisinant les 8000 habitants, riche d’une forte population musulmane.
Les responsables de L’ACMMSE ont obtenu du maire de la ville Maurice Vincent le 5 octobre 2009 un terrain de 1500 m² afin d’y bâtir une Grande Mosquée pouvant accueillir 1000 Fidèles. La collecte des fonds a commencé vers 2007, et fin 2010 l’association avait amassé plus de 350 000 euros, pour un coût total du projet estimé à 1,5 millions d’euros. Le permis de construire a été obtenu fin septembre 2011 et la première pierre a été posée le 6 novembre 2011, jour de l’Aïd.

 -    1541928827-mosquee-montreynault antisémitisme   1541928827-mosquee-montreynault-fideles antisionisme

Maquette du projet de la Grande Mosquée Montreynaud de Saint-Étienne, Fidèles de l’ACMMSE écoutant un sermon dans une salle de la ville, en attendant la fin de la réalisation du nouveau Lieu de Culte.

-                                                 1541928827-mosquee-montreynault-en-construction Bible
La Grande Mosquée Montreynaud de Saint-Étienne en cours de construction en 2013 (fin des travaux prévue en 2014)

L’association met à disposition un site internet officiel de la Mosquée Montreynaud, ainsi qu’une page Facebook.

A-t-on cette fois, des prédicateurs tolérants et ouverts, qui viennent enseigner le respect et l’Amour de son Prochain dans les salles allouées par la municipalité de Saint-Étienne à l’ACMMSE ?

On remarque que le prédicateur Mehdi Kabir, donnant des conférences dans les plus grandes Mosquées de France (Villetaneuse, Champigny-sur-Marne, Aubervilliers, Aulnay-sous-Bois, Montmagny, Mérignac, Garges-Les-Gonesse, Halluin, Lille, la nouvelle Grande Mosquée de Saint-Louis près de la frontière Suisse…) est également un invité régulier des responsables de la future Mosquée Montreynaud.
On peut avoir un aperçu de ses prédications à caractère misogyne et antioccidental sur ce lien.

-                                            1541928915-mosquee-saint-etienne-meehdi-kabir chrétiens
Le prédicateur misogyne Mehdi Kabir, pour qui les femmes sont responsables de tous les vices sur Terre, et pour qui les mangeurs de porcs sont « sales », et « ne se soucient pas de voir leur femme dénudée et embrassée par les autres hommes.« , invité régulièrement par les responsables de l’ACMMSE Montreynaud de Saint-Étienne (hard-copy)

 

Également invité par les responsables de l’ACMMSE, l’imam de la Mosquée du Bourget Nader Abou Anas, qui interdit à ses Fidèles d’écouter de la musique, de fêter la Saint-Valentin, et considère les Musulmans comme des « Supérieurs », par rapport aux Chrétiens et aux Juifs.

-    1541928945-mosquee-saint-etienne-nader-abou-anas christianisme              Nader-Abou-Anas christianophobie

L’imam de la Mosquée du Bourget Nader Abou Anas, invité à donner une conférence le 26 mai 2013 par les responsables de l’ACMMSE

 

Pensez-vous que les deux principales associations islamiques de la ville de Saint-Étienne aident les Musulmans à s’intégrer dans la société en préchant l’Amour, la Fraternité, et le Respect mutuel entre communautés ?
Quel enseignement sera donné aux Musulmans de la future Grande Mosquée Montreynaud ?

-                                                                    1541928897-mosquee-saint-etienne-ingerence-marocaine Coran

Ahmed Taoufiq, le ministre des Affaires Islamiques du Royaume du Maroc inaugure la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne, le 19 juin 2012

- 1541928888-mosquee-saint-etienne-inauguration guerre sainte   1541928888-mosquee-saint-etienne-inauguration-2 Hassan Iquioussen

« Je ne peux que m’associer à la profonde satisfaction des stéphanois de confession musulmane qui acquièrent avec cette grande Mosquée un lieu de prières et de rencontres d’une très haute qualité. Je suis sûr qu’il contribuera à manifester de façon paisible la présence parmi nous, de cette religion très importante qu’est l’Islam. Je constate aussi, avec intérêt que notre patrimoine monumental de Saint-Étienne vient de s’enrichir d’un nouvel édifice qui est effectivement en même temps une oeuvre d’art, et je m’en félicite, au nom des stéphanois, je remercie tous ceux qui ont contribué à sa réalisation, la communauté des croyants musulmans dans son ensemble, sa Majesté Mohammed VI et le Royaume du Maroc. »
[13:40]
Discours d’inauguration de la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne par le sénateur-maire socialiste Maurice Vincent, le 19 juin 2012

10 août, 2013

Hassan Younès, imam de la Mosquée de Beauvais, accueille les prédicateurs de l’Islam politique antisioniste Abdallah BenMansour et Hassan Iquioussen (UOIF)

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 13 min

Beauvais est une ville de l’Oise (60) en Picardie d’environ 55 000 habitants, qui abrite une forte communauté Musulmane. Pour satisfaire les besoins cultuels de cette population, la municipalité de la ville met à disposition la Mosquée Bilal, rue de Clermont, dirigé actuellement par l’Association Socio-Culturelle Espoir et Fraternité (ASCEF). Le président de l’association est marocain, son vice-président algérien, un autre libanais, et des frères sénégalais siègent au conseil d’administration.

La Mosquée devenant trop petite pour faire face à l’afflux toujours croissant de Fidèles, le sénateur-maire UMP de Beauvais Caroline Cayeux ayant même dû sous la pression, prêter un gymnase pour fêter l’Aïd en 2010, les responsables de l’ASCEF ont mis sur pied un projet de construction d’un immense complexe islamique sur la ville.
A l’unanimité, les élus ont donné leur accord et voté la vente d’un terrain aux responsables de l’ASCEF pour la construction de la future Grande Mosquée de Beauvais, à la place d’un chenil, et le 23 novembre 2012, Caroline Cayeux signe officiellement le contrat de vente du terrain à l’ASCEF, au prix de 120 000 euros.

La Grande Mosquée sera bâtie rue Corréus sur un terrain de 2200 m², qui peut accueillir jusqu’à 1 400 fidèles. Le coût total de l’édifice est estimé à environ 3 800 000 euros.

-                                    Hassan Younès, imam de la Mosquée de Beauvais, accueille les prédicateurs de l'Islam politique antisioniste Abdallah BenMansour et Hassan Iquioussen (UOIF) dans Politique ZLdWn
Caroline Cayeux cède aux pressions des responsables de l’ASCEF et prête un gymnase pour fêter l’Aïd en 2010

-             J4drO Abdallah BenMansour dans religion                                0Orp3 Al-Qaradawi
-                              Le projet de la Grande Mosquée de Beauvais                 Hassan Younès, imam de la Mosquée Bilal de Beauvais

Cependant, depuis le début de l’année, la mise en place du chantier connaît quelques difficultés, Hassan Younès, l’imam de la Mosquée de Beauvais, explique que le projet a pris du retard suite à des problèmes de financement, mais l’imam espère voir la pose de la première pierre au deuxième semestre 2013.

L’imam Hassan Younès défend-il l’intégration et le respect des valeurs françaises ? On peut avoir le droit d’émettre certains doutes.

L’ASCEF est une association proche de l’UOIF, une organisation qui possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquantaine associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.
Sur la page Facebook de la Mosquée de Beauvais, on voit par exemple que l’association fait la promotion de l’UOIF, en particulier lors de la 30ème rencontre annuelle des Musulmans de France au Bourget qui s’est déroulée du 3 avril au mai 2013, une série de conférences données par un ensemble d’islamistes fondamentalistes radicaux venant du Monde Musulman (Égypte, Tunisie, Arabie Saoudite, Koweït, etc…), sur ce lien, un aperçu du profil des invités de ce rassemblement.
Les responsables de l’ASCEF ont mis à disposition de la communauté musulmane de Beauvais, un bus pour assister à cette rencontre. (hard-copy)


Le site tient des liens étroits avec les enseignants des Instituts Européens des Sciences Humaines (IESH de Chateau-Chinon et Saint-Denis) de l’UOIF (hard-copy), qui, sous ce titre pompeux, ne sont rien d’autre que des immenses madrassah, des écoles coraniques enseignant le Droit islamique, la Jurisprudence du Droit (fiqh), des Fatwas, la finance Islamique, un Système pénal et juridique concurrent de la Constitution Républicaine, dirigées par des membres de l’UOIF, et dont le principal maître référant que l’on écoute pour prendre en compte les avis juridiques sur la législation islamique émis par le conseil européen de la fatwa n’est autre que (hard-copy) Youssouf Al Qaradawi, un prédicateur de l’Islam sunnite connu pour ses discours violemment antisémites.

 

-                                             7gWrp Allah
le département de l’enseignement de l’UOIF, base de l’endoctrinement des Musulmans de Beauvais (hard-copy)

Dans ses discours et ses ouvrages, le Cheikh Youssouf Al-Qaradawi diffuse son programme Totalitaire : la mise en place de la Charia, la conquête de Jérusalem et de Rome. Dans son ouvrage « Le licite et l’illicte en Islam » , il explique que tous les homosexuels doivent être exterminés (pendus ou jetés du haut d’un mur), il milite également pour un antisémitisme ultraviolent. (extermination des Juifs).

On peut remarquer que Youssouf Al-Qaradawi fait parti du « Conseil Scientifique » de l’IESH (hard-copy), on peut par exemple le voir ici lors de l’inauguration de la mise en place du 3ème cycle de l’IESH, et ici en compagnie d’étudiants. Ce Cheikh fait autorité dans le Monde Musulman, il est consultant religieux sur la chaîne Qatari Al-Jazira. Il dirige également en Europe le Conseil Européen de la fatwa et de la recherche.

-                                                   edbWD antisémitisme
des étudiants de l’IESH de Saint-Denis reçoivent les conseils et les enseignements du cheikh égyptien antisémite Youssouf Al Qaradawi (au centre) en 2007.

Des prédicateurs de l’Islam politique sont invités par l’ASCEF à Beauvais comme Abdallah BenMansour le 17 janvier 2013, et Hassan Iquioussen le 14 février 2013, membres de l’UOIF.
BenMansour est un militant islamiste, membre éminent fondateur de l’UOIF, il ne reconnaît pas l’existence de l’État d’Israël, et diffuse une propagande de l’Islam politique antisioniste dans les Mosquées de France, et dans les IESH en particulier, centres de formation des futurs imams des Mosquées de France.
Il milite également pour la mise en place de la Loi islamique, la Charia. Dans une conférence donnée à la Mosquée des Étangs d’Aulnay-sous-Bois, il expliquait à ses Fidèles Musulmans : « heureusement que les Musulmans veulent appliquer la Charia ! Les français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam ! ».
Lors du congrès de l’UOIF au salon du Bourget en 2013, il déclarait : « Les Musulmans ont construit la France et sont l’avenir de l’humanité »

Quelques extraits de sa conférence tenue lors du congrès de l’UOIF au salon du Bourget en 2013, en gras italique ci-dessous :

-                                                    Angbp antisionisme
conférence du prédicateur de l’UOIF Abdallah BenMansour au Bourget le 31 mars 2013 : « « Les Musulmans ont construit la France et sont l’avenir de l’humanité »

« Au moment où au VII siècle, le Prophète donnait à la femme le droit de vote, la France n’a accordé ce droit qu’avant-hier, en 1947. Au moment où le prophète considère ses épouses comme les conseillères les plus compétentes, la femme, même aujourd’hui en Occident, il était honteux de demander son avis. Qui a libéré la femme ? Qui a donné l’égalité à la femme ? C’est l’Islam ! »
[00:00]

« Qui a inventé les mathématiques ? Qui a inventé l’algèbre ? Qui a inventé la trigonométrie ? Qui a inventé les logarithmes ? L’intégrale ? Toutes ces fonctions mathématiques qui sont la base de tout calculateur, de tout ordinateur. Qui a résolu les problèmes de l’Humanité en partant d’un verset coranique et en finissant par une fonction mathématique ? Qui a inventé la médecine ? Je ne parle pas de la médecine des charlatans, des sorciers, des exorcistes, je parle de la médecine issue de la pensée. Qui a inventé la pharmacologie chimique ? Qui a inventé les hôpitaux ? Alors qu’en France, il n’y avait qu’un seul hôpital, on l’appelait l’Hôtel-Dieu. C’était un mouroir, il y avait 1200 malades, avec toutes les pathologies, toutes les maladies mélangées ensemble. Les malades contaminaient les non-malades. »
[...]
« Qui a inventé l’hôpital, qui a inventé la médecine, ce sont les Musulmans, qui a inventé les mathématiques ? Qui a dessiné la carte du ciel ? Qui a cartographié les mers, les océans et les terres ? Ce sont les Musulmans ! Qui a crée la première SPA, société de protection des animaux ?
…Brigitte Bardot a quinze siècles de retard !
Qui a inventé la bibliothèque ? Qui a donné ses lettres de noblesse au livre, au savoir et à la science ? Au moment ou Khaloun Al-Rashid, calife des Musulmans, avait dans sa bibliothèque personnelle 1 700 000 ouvrages, Charlemagne, l’empereur des germains, des francs et de la moitié de l’Europe, ne savait ni lire, ni écrire. »

« Qui a défendu la France pendant la Première Guerre mondiale ? Qui a défendu la France pendant la Deuxième Guerre mondiale ? Qui a servi de chair à canon pour arrêter les Allemands qui massacraient les Français ? Ce sont vos parents, ce sont vos ancêtres, ce sont les musulmans du Maroc, du Sénégal, de la Tunisie et de l’Algérie. Sans l’apport des musulmans, la France ne serait jamais libérée. »
[08:20]

« Mais au-delà de la défense de la France, qui a construit la France d’aujourd’hui ? Qui travaille pour les autoroutes, qui creuse les tunnels ? Qui va chercher le charbon au fond des mines ? Qui ramasse vos poubelles le matin ? Le soir vous ne les voyez pas. Qui fait toutes les tâches ingrates, subalternes, pour que la France puisse vivre ? Ce sont vos parents, c’est vous.
Mais au-delà de ça, qui fait travailler les laboratoires en France, qui fait marcher les universités ? Il ne faut pas voir les musulmans au fond de la mine, regardez-les au sommet des universités. Vous allez voir que c’est vous. Même si les gens ne le savent pas, y’a pas un laboratoire de recherche, il n’y a pas une discipline où les musulmans, même s’ils sont relégués au 2e rang, mais ce sont eux les ingénieurs, ce sont eux les inventeurs, et la France leur doit énormément. »
[09:00]

« L’environnement, le réchauffement de la planète, le débordement des océans, les inondations, les ouragans, les tremblements de terre, tout ce que la civilisation occidentale a amené pour pervertir l’environnement. Qui va sauvegarder ? Qui va rendre les relations intelligentes entre l’environnement et les humains ? C’est vous, les Musulmans. Nous sommes l’avenir de l’humanité. Nous sommes le secours de l’humanité. Nous sommes le futur de l’humanité. Pourquoi ? Parce que: oui, digne je le suis. »
[19:45]

Pour le prédicateur, les Musulmans ont tout inventé : mathématiques, médecine, algèbre, écologie, la SPA, les bibliothèques, etc…
Dans sa propagande, BenMansour ignore superbement le travail de Pythagore et des mathématiciens grecs,  l’algèbre de Diophante d’Alexandrie, la médecine de Galien, d’Hippocrateles astronomes babyloniens un millier d’années avant la naissance de l’Islam, du travail des médecins et savants chrétiens nestoriens et byzantins, qui ont traduit les textes des savants grecs en langue arabe, le calcul intégral de Newton et Leibniz, etc…
Concernant le droit des femmes au temps de l’Islam, le Prophète Mohamed, guide spirituel de tous les Musulmans, avait plusieurs femmes et possédait un harem de femmes-esclaves dont il disposait à loisir. Un modèle à reproduire ?

Abdallah BenMansour proclame la supériorité des Musulmans sur le reste de l’Humanité, qui devront à terme, dominer la planète. Un discours fasciste, typique de l’idéologie des Frères Musulmans.


-              dwbWE Beauvais                    wAe2w Caroline Cayeux
Abdallah BenMansour, membre fondateur de l’UOIF, invité par l’ASCEF pour donner une conférence à Beauvais le 17 janvier 2013

Pour justifier son antisionisme, Abdallah BenMansour se base sur l’Histoire de la Palestine, qu’il manipule à loisir, quelques extraits d’une de ses conférences donnée à l’IESH de Saint-Denis :

http://www.youtube.com/watch?v=WG5vUItmwtg

Abdallah BenMansour, idéologue des Frères Musulmans en conférence à l’IESH, diffuse une propagande antisioniste.

« Ce qui pose problème, c’est surtout l’Histoire ancienne qui est camouflée, cachée, et qui est ignorée par les Musulmans et qui est falsifiée par les non-Musulmans. »
[02:44]

« L’objectif de cet exposé, c’est de répondre à une prétention juive entre parenthèse, israélienne, et occidentale qui affirme que la terre de Palestine est la terre des Juifs. Et cette affirmation est véhiculée même par les Musulmans d’une manière inconsciente. Entre nous, hors micro, il y a des chaînes satellites qui sont très populaires maintenant et qui ont beaucoup d’influence sur l’opinion publique Musulmane, qui avait pour mission au début de leur création de banaliser, de vulgariser, le terme « Israël ». Avant on parlait de « l’ennemi sioniste », on ne parlait pas d’ »Israël », mais de « Palestine occupée », parce qu’on a du mal à reconnaître l’état d’Israël. Maintenant, les radios Musulmanes, les chaînes Musulmanes ont eu comme consigne quand les Arabes ont décidé de faire la paix avec les israéliens, de banaliser le terme « Israël », et quand vous ouvrez des chaînes d’informations arabes, on vous parle du Premier Ministre « israélien », qui s’est déplacé, on vous parle du gouvernement, on vous parle des élections israéliennes, même de faits divers en Israël, pour finir par graver dans le disque dur de cette génération, que c’est un fait accompli, que Israël est là, il faut l’accepter, puisqu’on nous a dompté pendant des années et des années. Il n’y a pratiquement plus aucune chaîne Arabe qui parle de la Palestine comme d’une terre occupée. Ils parlent d’une partie occupée, mais le reste, c’est l’état d’Israël dans ses frontières, et sur d’autres arpents de terre, on veut donner un peu de place aux Palestiniens. »
[04:44]

« Des découvertes faîtes par des professeurs israéliens, par des archéologues israéliens, c’est l’installation de Canaan, l’installation de tribus Arabes venues de la péninsule Arabique, peut-être après le Déluge, peut-être poussée par la désertification de la péninsule, et ont pris possession de cette de la Palestine. Et là, toutes les recherches historiques, ont démontré que des tribus entière de Canaan, sont venues et se sont installées, se sont sédentarisées, dans la terre de Palestine, 2500 ans avant Jésus-Christ.
Donc la population qui a donné naissance à la ville de Jéricho, on sait aussi qu’elle est d’origine arabique, puisque cette population vient du Yémen, on a trouvé les mêmes outils de pierre qu’on a trouvé à Jéricho, mais on ne peut pas citer exactement quelle est la tribu, mais par contre, en 2500 avant Jésus-Christ on connaît précisément les tribus venues du sud pour prendre possession….Les palestiniens d’aujourd’hui, se sont les arrières arrières arrières petits enfants  des habitants de la Palestine de l’époque de Canaan. »

[12:04]

L’argumentation d’Abdallah BenMansour consiste à effacer toute trace historique d’une identité juive en Israël, dire qu’il y a 2500 ans, la première ville construite en Palestine est la ville de Jéricho, et qu’elle n’a pas été construite par des Juifs ou des Peuples hébreux, mais par les tribus de Canaan, des tribus Arabes d’après Abdallah BenMansour venues juste après le Déluge de la Bible.
Les Cananéens furent délogés par la suite par les Hébreux, d’après ce qui est décrit dans le livre de Josué de la Bible.
Il n’est nul part précisé que les cananéens sont des peuplades Arabes, il pourrait même selon certains historiens s’agir simplement d’un autre nom désignant les phéniciens. Les Arabes n’arrivent en Palestine qu’au VII siècle après Jésus-Christ, lors des conquêtes islamiques par la prise de Jérusalem en 637, après deux ans de siège. Sophrone, alors patriarche de Jérusalem (chrétien orthodoxe), remettra les clefs de la ville au Calife Omar et à son armée d’envahisseurs arabo-Musulmans.

Abdallah BenMansour manipule l’Histoire avec un seul objectif : justifier auprès de la communauté Musulmane le conflit israélo-palestinien et l’expulsion des Juifs d’Israël, considéré comme un territoire Arabe.

 

Également invité par les responsables de l’ASCEF sur Beauvais le 14 février 2013, le prédicateur antisioniste Hassan Iquioussen. Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine. Même si son intervention à Beauvais le 14 février 2013 reste modérée, il n’en reste pas moins que le maire de la ville Caroline Cayeux prend une énorme part de responsabilité en permettant la venue de prédicateurs de l’Islam politique, et dans l’endoctrinement futur des jeunes Musulmans de Beauvais à l’Islam politique antisioniste, antioccidental et antiaméricain.

-                                              oZbGL charia
Le prédicateur de l’islam politique antisioniste Hassan Iquioussen (an centre) invité de l’ASCEF à Beauvais le 14 février 2013 (hard-copy)

 

Le futur complexe islamique piloté par des islamistes de l’UOIF qui sera prochainement érigé avec le concours de Caroline Cayeux facilitera-t-il l’intégration des Musulmans dans la société civile beauvaisienne, ou au contraire, sera-t-il un instrument qui refermera la communauté Musulmane sur elle même ?

-                   PxkWb Coran                           RyaWA Frères Musulmans
La future Grande Mosquée de Beauvais sera édifiée afin de « permettre aux musulmans de Beauvais d’exercer dignement leur culte »
le sénateur-maire UMP Caroline Cayeux, ouvre la porte aux islamistes de l’UOIF en signant l’acte de vente du terrain pour la construction de la Grande Mosquée de Beauvais.

12 juillet, 2013

Pour Amine Nejdi, imam de la Grande Mosquée Assâlam de Tomblaine-Nancy : le Jihad, combat armé, est une obligation contre les non-Musulmans hostiles à l’Islam

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 16 min

Tomblaine est une petite commune française d’environ 7 800 habitants, située dans le département de Meurthe-et-Moselle de la région Lorraine, dans la proche banlieue de Nancy.

Depuis trois décennies, l’est de la France jouit d’une démographie Musulmane en forte croissance, de grandes Mosquées fleurissent rapidement dans les villes, comme la Grande Mosquée de Strasbourg, infiltrée par l’idéologie des Frères Musulmans, et inaugurée en 2012 par le ministre de l’Intérieur Manuel Valls en personne.

Pour répondre aux besoins cultuels, la communauté Musulmane de Tomblaine ne reste pas inactive et en 2000, le docteur d’origine marocaine Amine Nejdi créée l’Union Jeunesse et Culture (UJEC) composée à l’époque de jeunes adultes de 16 à 20 ans , l’association fait l’acquisition d’une salle de prière en attendant de construire un projet de mosquée digne de ce nom.
En 2006, l’UJEC lance son projet sur un terrain de 5000 m², en achetant un ancien aquarium qu’elle réaménage en Mosquée. le Dr Amine Nejdi devient l’imâm de la mosquée Assalâm de Tomblaine-Nancy et président du Conseil Régional du Culte Musulman (CRCM) de Lorraine.

-                                                                         Pour Amine Nejdi, imam de la Grande Mosquée Assâlam de Tomblaine-Nancy : le Jihad, combat armé, est une obligation contre les non-Musulmans hostiles à l'Islam dans Politique 1537088481-mosquee-tomblaine-amine-nejdi
Amine Nejdi, imam de la Grande Mosquée Assâlam de Tomblaine-Nancy et président du Conseil Régional du Culte Musulman de Lorraine (CRCM)

 

A peine ouverte, plus de 300 enfants se sont inscrits pour suivre les cours de l’école coranique rattachée à la Mosquée pour la rentrée 2012/2013 et de nombreuses familles s’installent près du lieu de Culte.

-                                                   1537088503-mosquee-tomblaine Allah dans religion
-                                                                                 La Grande Mosquée de Tomblaine-Nancy

Quelles sont les prédications et l’idéologie enseignées aux jeunes Musulmans de Tomblaine ?
Sur le site internet officiel tenu par Amine Nejdi http://al-wassat.com (hard-copy), on peut y lire les principales directives pour initier les Musulmans à l’apprentissage de la Religion de « Paix et Tolérance ».

Sur le port du voile islamique, voilà ce que préconise Amine Nejdi :

« Les caractéristiques de la tenue des croyantes »

« À l’instar des premières musulmanes, les croyantes d’aujourd’hui se conforment à la volonté d’Allâh et se couvrent, convaincues du bien-fondé de cette prescription divine. L’Islam n’a pas imposé un habit particulier à la femme, celle-ci est libre de choisir ses vêtements du moment que certaines conditions sont réunies :
– sa tenue doit être large et opaque
– elle ne doit pas ressembler (dans son ensemble) à l’habillement masculin
– elle doit couvrir l’ensemble de son corps excepté son visage et ses mains.
Grâce à la latitude qui leur est offerte, les femmes peuvent ainsi vivre pleinement leurs convictions spirituelles tout en s’intégrant à leur contexte social, quelle que soit leur époque. Leur tenue rappelle aux hommes la dimension spirituelle de leur être, protège leur intimité et leur personne tout en les honorant. »

« Le hijâb, une libération à l’état pur »

« L’humilité et la chasteté, deux notions essentielles en Islam, ne peuvent être atteintes qu’en respectant certaines normes vestimentaires et comportementales. Une femme qui adhère complètement aux principes islamiques se conforme automatiquement aux exigences de l’habillement prescrites par le Coran. C’est un acte de foi qui rehausse sa personne dans les sphères de l’honorabilité, du respect et de la dignité. Sa tenue devient alors son libérateur par excellence puisqu’elle est ainsi reconnue en tant qu’individu pour son intelligence et sa personnalité, non pas pour sa beauté (ou sa laideur). Elle ne peut être considérée comme un simple objet sexuel, car ses vêtements la libèrent des carcans des standards d’attractivité et de la scrutation typiquement masculine. En effet, la musulmane ne cherche à impressionner personne, ni en portant des vêtements à la mode ni en adoptant la dernière coupe de cheveux en vogue. Elle est une femme qui quitte son domicile pleine d’assurance et qui ne court pas derrière les regards admiratifs pour nourrir son amour-propre. »
« Le modèle d’émancipation à l’occidentale ne fait que transférer l’enfermement de la femme des chaînes de la famille patriarcale aux carcans de l’exploitation de la femme-objet orchestrée par la société. Malheureusement, une majorité de non musulmans rejettent l’idée d’une émancipation féminine par le « hijâb », c’est pourquoi les femmes musulmanes doivent encore et toujours se battre pour faire accepter leur choix de vie. Il est inacceptable au 21ème siècle de voir une poignée d’individus contraindre les femmes à suivre des valeurs fort éloignées de leurs aspirations. Ainsi, personne n’a le droit de forcer une femme à retirer son voile ni la contraindre à le porter. »
« Le hijâb, une libération à l’état pur » sur le site internet de la Mosquée de Tomblaine-Nancy administré par Amine Nejdi (hard-copy)

Pour Amine Nejdi, le corps de la femme est une abomination et doit être caché des hommes pour ne pas susciter chez eux le désir et l’envie, une tentation permanente dont ils doivent se détourner pour ne pas être pervertis. La femme doit se couvrir d’un Hijab, un voile « large et opaque » qui recouvre « l’ensemble de son corps », donc toutes les courbes féminines, (taille, hanches, jambes, cou, nuque, cheveux, décolleté, fesses). D’après Amine Nejdi, le Hijab rend la femme respectable, sans le voile, une femme n’est q’« un simple objet sexuel ».
Amine Nejdi perçoit le port de la tenue islamique comme un combat contre « le modèle d’émancipation à l’occidentale » et « l’exploitation de la femme-objet orchestrée par la société« .
Comment est perçue une femme occidentale, en jupe ou en short dans les rues de Paris par le prédicateur Amine Nejdi, une femme impure, qui attire les mouches ?

-                                                                     1537088283-mosquee-tomblaine-nancy-mouche-sur-sucette Amine Nejdi
propagande pour le port du voile islamique sur le site de la Mosquée de Tomblaine-Nancy : la sucette, sans son papier protecteur attire les mouches, comme une femme sans son voile islamique. (hard-copy)


Sur le site, Amine Nejdi nous présente également les principales Lois de la juridiction islamique émanant directement du Coran et des Hadiths, les punitions infligées à ceux qui les négligent ou transgressent l’interdit, quelques extraits en gras italique ci-dessous :

« Administrez à la femme et à l’homme coupables de fornication cent coups de fouet chacun. Le respect de la loi de Dieu exige que vous n’ayez aucune pitié pour eux, si vous croyez en Dieu et au Jugement dernier. Ce châtiment devra être exécuté en présence d’un groupe de croyants », s.24 An-Noûr (La Lumière), v.2.

- L’autre relatif à la non-vierge :

« Lapidez l’homme âgé et la femme âgée coupables d’adultère. »
Ce verset fut abrogé dans son écriture, mais maintenu dans son application.Le Prophète dit :

Il n’est licite de condamner à mort un musulman que pour trois choses : s’il commet l’adultère, s’il tue une âme humaine et s’il apostasie et quitte le groupe », (rapporté par Al-Boukhârî).
Il ajoute : « Parmi les signes de la fin des temps : la généralisation de l’ignorance, la rareté du savoir et la généralisation de la fornication. »
‘Abdoullâh Ibnou Mas‘oûd dit : « Lorsque la fornication et l’usure se répandent dans une cité, Allâh ordonne de l’anéantir. »
extrait de punitions infligées aux transgresseurs des Lois islamiques sur le site de la Mosquée de Tomblaine-Nancy (hard-copy)


On peut également se poser des questions quant aux fréquentations de Amine Nejdi. En mars 2007 il accueille à la Mosquée de Toul, le prédicateur antisémite marocain Farid Al-Ansari, un des meilleurs spécialistes de la juridiction islamique dans le Maghreb. (en tournée à l’époque en France, on avait pu le voir à la Grande Mosquée d’Épinal par exemple. Farid Al-Ansari est décédé en 2009). Ci-dessous, un extrait de sa sagesse théologique, dans un message de « Paix et Tolérance » sur les Juifs.

-                                                                1537088481-mosquee-tomblaine-nancy-farid-al-ansari antisémitisme

Le Cheikh Farid Al Ansari (à gauche) à la Mosquée de Toul en mars 2007 lors de sa visite en France a donné une conférence sur « l’envergure de La Ilaha Illa Allah » traduite par Amine Nejdi (à droite)

Image de prévisualisation YouTube

« Les Juifs n’ont pas cru ni à ce qui leur a été révélé, ni au Prophète Mohamed, lorsqu’il ne leur restait plus aucun argument auquel ils puissent se tenir, ils ont voulu ruser et tromper le Prophète encore une fois, la méthode des Juifs a toujours été celle-là dans l’Histoire, lorsqu’ils sont au pied du mur, ils emploient la ruse. »
Sermon sur les Juifs du Cheikh marocain Farid Al-Ansari, un proche de Amine Nejdi

 

Toujours sur le site internet de la Mosquée, Amine Nejdi enseigne aux Fidèles les rudiments de la Guerre Sainte, quand et pourquoi les Musulmans doivent-ils se préparer à la guerre. Extrait de l’article, en gras italique ci-dessous :

Le jihâd face aux non musulmans hostiles à l’Islam

« Cette dernière sorte de jihâd se compose des mêmes formes de lutte que celles sus mentionnées (3.1, 3.2, 3.3, 3.4).

C’est dans le quatrième contexte (3.4) que le Messager de Dieu dit dans la seconde partie du hadîth : « Et si l’on vous demande de participer au combat, mobilisez-vous ! »

Dans ce cas précis, le jihâd de guerre devient donc une obligation individuelle (فَرْض عَيْن : fard ‘ayn) qui concerne chaque musulman. Personne ne doit déserter le front, sauf si une excuse valable l’empêche de participer à l’effort. Dieu dit à cet égard : « Ô vous qui croyez ! Qu’avez-vous lorsque l’on vous a dit : “Elancez-vous dans le sentier d’Allâh” ? Vous vous êtes appesantis sur la terre. La vie présente vous agrée-t-elle plus que l’au-delà ? Or, la jouissance de la vie présente ne sera que peu de chose, comparée à l’au-delà ! Si vous ne vous lancez pas au combat, Il vous châtiera d’un châtiment douloureux et vous remplacera par un autre peuple. Vous ne Lui nuirez en rien. Et Allâh est Omnipotent. », s.9 At-Tawba (Le Repentir), v.38-39.

En temps normal, le jihâd est une obligation pour la communauté dans son ensemble (فَرْض كِفائِيٌّ: fard kifâ’iyy). Si un groupe de musulmans se charge d’accomplir l’effort de guerre et que leur force suffit pour repousser l’ennemi, il n’incombe aucunement au reste de la communauté de s’y astreindre.

En revanche, certaines situations bien précises obligent chaque musulman, homme ou femme, jeune ou plus âgé, à accomplir le jihâd du combat :

1) lorsque celui-ci est prononcé par le gouverneur des musulmans. Ce chef doit bien entendu être une personne juste, dont la décision de mener le jihâd est soutenue par des illustres savants et des spécialistes militaires qui ont pris soin d’étudier rigoureusement la situation avant d’émettre la fatwa ;

2) lorsqu’un ennemi attaque un pays musulman dans le but de le détruire, le coloniser, le spolier de ses richesses ou d’anéantir l’Islam en son sein ;

3) lorsque les musulmans sont prêts à combattre face aux rangs ennemis. Les soldats musulmans ne sont pas autorisés à quitter leur position tant que le combat persiste, sauf si la stratégie de guerre exige que les combattants reculent. Il s’agit par exemple de la tactique qu’a mise au point le grand stratège Khâlid Ibnou-l-Walîd  lors de la bataille de Mo’ta : constatant la faiblesse numérique et l’épuisement des musulmans face aux Byzantins, il décida de rentrer à Médine, où il fut critiqué pour un tel choix. Le Prophète  approuva néanmoins cette décision qui épargna le sang des musulmans. Allâh  confirme cette possibilité dans le Coran : « Ô vous qui croyez ! Quand vous rencontrez l’armée des mécréants en marche, ne leur tournez point le dos. Quiconque, ce jour-là, leur tourne le dos – à moins que ce soit par tactique de combat ou pour rallier un autre groupe –, celui-là encourt la colère de Dieu et son refuge sera l’enfer. Et quelle mauvaise destination ! », s.8 Al-Anfâl (Le Butin), v.15-16.

En outre, le Prophète a précisé que le fait de déserter au cours du combat comptait parmi les sept péchés capitaux qui plongent l’être humain dans les abîmes de l’enfer ;

4) lorsque le musulman est une des rares personnes à maîtriser un savoir-faire stratégique ou des connaissances spécifiques à l’utilisation des armes, il lui incombe donc de se lancer dans la lutte pour prêter main forte à ses coreligionnaires.

Il est impératif pour le musulman sincère d’être animé par l’intention de défendre l’Islam contre toute agression, même si cela doit passer par une lutte armée qui risque de lui coûter la vie. Sa récompense auprès de Dieu sera alors à la hauteur de son sacrifice. Dieu énonce : « Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d’Allâh sont morts. Au contraire, ils sont vivants, auprès de leur Seigneur, bien pourvus et joyeux de la faveur qu’Allâh leur a accordée, et ravis que ceux qui sont restés derrière eux et ne les ont pas encore rejoints, ne connaîtront aucune crainte et ne seront point affligés. Ils sont ravis d’un bienfait d’Allâh et d’une faveur, et du fait qu’Allâh ne laisse pas perdre la récompense des croyants. », s.3 Âli-‘Imrâne (La Famille de ‘Imrâne), v.169-171.> »
« Le jihâd sous toutes ses formes », par Amine Nejdi, imam de la Mosquée de Tomblaine-Nancy (hard-copy)

1537088283-mosquee-tomblaine-nancy-jihad charia      1537088413-mosquee-tomblaine-jihad-3 Coran

« Surement, Allah aime ceux qui combattent de cette manière, en rangs, comme s’ils formaient un mur compact et ferme. » (hard-copy) images et texte tirés du site de la Mosquée de Tomblaine-Nancy

Le Jihad, la Guerre Sainte contre les non-Musulmans est une prescription juridique islamique OBLIGATOIRE pour les Musulmans contre tous ceux qui sont « hostiles à l’Islam ».
Comme le Prophète Mohamed en son temps, les Musulmans se doivent de rester soudés et prendre les armes contre les gens « hostiles à l’Islam » ne respectant pas l’ordre islamique.
Que signifie « hostile à l’Islam » et « défendre l’Islam contre toute agression » ? Qu’est-ce qu’une agression contre l’Islam ? Est-ce le fait d’interdire une femme Musulmane de venir travailler en hijab ? Interdire la viande halal dans les cantines scolaires et empêcher ainsi les jeunes Musulmans de pratiquer leur Religion ? Interdire la juridiction islamique en France, dont les principes (Loi du Talion, héritage,…) sont contraires aux Lois de la République ? Offenser les Musulmans en mangeant pendant le Ramadan ?
Ces textes sont une incitation à la violence à peine voilée, contre ceux qui critiquent l’Islam et qui refusent de voir ses principes empiéter l’espace public et privé.

Les messages dispensés par Amine Nejdi sur le JIhad, le port du voile et les châtiments des Lois islamiques contraires aux principes républicains et laïcs contribuent-ils à la bonne intégration de la communauté Musulmane de Tomblaine-Nancy dans la société occidentale ?
On peut être également en droit de s’inquiéter : ces prédications, ces textes, sont-ils enseignés aux jeunes Musulmans de l’école coranique de la Mosquée ?

21 juin, 2013

Le Frère Mehdi Kabir, élève de l’imam Béchir Ben Hassen de la Mosquée Al-Islah de Villiers-sur-Marne : la musique, l’alcool, la drogue et l’argent, c’est la faute des femmes

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 15 min

Villiers-sur-Marne est une commune d’environ 27 300 habitants dans le département du Val-de-Marne (94) de la région Île-de-France dans la banlieue est de Paris.
Par le jeu de l’immigration et du regroupement familial, la population Musulmane de la ville n’a cessé de croître ces trente dernières années, et pour faciliter la pratique du culte Musulman, l’Office Public d’Aménagement et de Construction (OPAC) de Paris en collaboration avec la municipalité de la ville de Villiers-sur-Marne ont mis à disposition dans les années 1980 une cave faisant office de Mosquée.
En 1999, l’association de Musulmans « Al-Islah » se crée, et profite d’une opportunité lors de la mise en vente d’un pavillon à proximité de la Mosquée existante, en s’engageant dans la collecte de la somme requise pour son achat, par des quêtes dans les marchés, dans les Mosquées.

Depuis la Mosquée n’a cessé de s’agrandir et un projet d’extension est actuellement en cours.
L’office HLM Paris-Habitat-OPH a cédé pour un euro symbolique à la ville, une parcelle de 600 m², dont la valeur est estimée par les domaines à 210 000 euros, pour agrandir le complexe islamique. Le lancement des travaux est pour mai/juin 2013, et devraient se terminer vers juin 2015.

Le lieu de Culte actuel comprend l’enseignement coranique (charia) et de la langue Arabe aux enfants âgés de 5 à 16 ans.

-   Le Frère Mehdi Kabir, élève de l'imam Béchir Ben Hassen de la Mosquée Al-Islah de Villiers-sur-Marne : la musique, l'alcool, la drogue et l'argent, c'est la faute des femmes dans Politique 996415MosqueVillierssurMarne  781288MosqueVillierssurMarneprojet al-Islah dans religion
-                                     La Mosquée « el-Islah » de Villiers-sur-Marne, et son projet d’extension d’ici 2015

Qu’enseigne-t-on aux Musulmans à la Mosquée El-Islah de Villiers-sur-Marne ? On peut constater sur le site internet officiel du site que les responsables de l’association nouent des liens étroits avec l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) (hard-copy), une structure composée d’une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France, elle est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Le président de l’UOIF Ahmed Jaballah, déclarait il y a quelques temps : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »
Les liens conseillers référencés orientent directement sur le site de l’UOIF et ses écoles coraniques IESH (Saint-Denis et Chateau-Chinon) centre de formation des imams des Frères Musulmans en France.

Également sur la page d’accueil du site, on peut avoir accès en cliquant sur le menu dans le bandeau de droite sur la page d’accueil, à « la sunna du Prophète » (hard-copy), donne accès au site http://hadith.al-islam.com, le « livre des hadiths », une compilation de textes relatant les faits et gestes du Guide Spirituel de tous les Musulmans, le Prophète Mohamed, rapportés par ses contemporains. Le livre est structuré en chapitres pour que le croyant puisse parfaire sa Connaissance des « Sciences Islamiques ».
Il faut bien comprendre que les hadiths ne sont pas simplement des histoires ou des récits. Les hadiths sont les prescriptions islamiques que tout Musulman doit scrupuleusement respecter en tous lieux et à toute époque, pour suivre le bon comportement, le chemin du Prophète, la Sunnah. Ils constituent, avec le Coran, la base de la juridiction islamique, la charia, et de la jurisprudence Musulmane, le fiqh.

On remarque dans la liste proposée, que le chapitre entier consacré au Jihad (Guerre Sainte contre les non-Musulmans) est un parfait manuel de Guerre et de stratégie militaire pour apprendre à combattre et conquérir des territoires, tuer, ruser et négocier les prisonniers face à l’ennemi. Ci-dessous, quelques titres de sous-chapitres, que vous pouvez consulter en ligne : (hard-copy)

-                                     463237MosqueVillierssurMarneJihad2 Aubervilliers

-                                  Prescriptions juridiques du Jihad (Guerre Sainte contre les non-Musulmans)

Ces textes invitent-ils au Reccueillement, à la Prière, à l’Humilité et au Don de Soi ? Ce véritable manuel de Guerre constitué de textes Saints Authentiques de l’Islam a vraiment de quoi inspirer de futurs membres d’Al-Quaïda.

Toujours dans la « Sunna du Prophète », on peut accéder dans le chapitre consacré aux peines criminelles, et le détails des différents châtiments à délivrer : (hard-copy)

-                          369505MosqueVillierssurMarnepeinescriminelles2 Béchir Ben Hassen

-                                                     Quelques peines criminelles selon la charia, (Loi Islamique)

Est-ce que l’enseignement de la Charia est compatible avec la Loi et les principes de la République Française ? Au fur et à mesure que l’Islam s’étend, n’y a-t-il pas un risque de revendications et de pressions pour vouloir imposer un pouvoir islamiste ?

L’imam de la Mosquée El-Islah de Villiers-sur-Marne fut pendant quelques années le Cheikh tunisien Béchir Ben Hassen, prédicateur de la Charia, la Loi Islamique et proche de la mouvance politique des Frères Musulmans. Il tient un site Internet officiel, où l’on peut écouter ses prédications (entièrement en Arabe).
A noter que le Cheikh Béchir Ben Hassen donne ses prédications en langue Arabe. Un bon moyen d’intégrer la communauté Musulmane dans le paysage social de Villiers-sur-Marne ?
Après la victoire des Frères Musulmans en Tunisie et l’arrivée au pouvoir de Rashed Ghannouchi, et sentant le vent tourner en sa faveur, le cheikh est reparti soutenir ses alliés du parti Ehnnadha. Ses positions politiques sont très proches de celles de Rashed Ghannouchi, en particulier sur le souhait de voir appliquer la Charia en Tunisie à long terme.
Arrivé en Tunisie, Ben Hassen a émis une fatwa (avis juridique pour la communauté Musulmane) pour interdire la célébration du réveillon du 31 décembre, qui est d’après lui, « une forme de rétablissement de la subordination de la Tunisie aux pays de l’Occident ».
Le 4 juin 2013, Béchir Ben Hassen est arrêté au Maroc par Interpol, dans le cadre du différend qui l’oppose à sa femme française, à laquelle il aurait soustrait de façon illégale ses enfants.
La ville de Villiers-sur-Marne étant restée orpheline de ce grand théologien et penseur Musulman, un des élèves de Béchir Ben Hassen, le Frère Mehdi Kabir, a traduit l’idéologie islamique du cheikh en français, pour prendre sa relève.
Il est donc possible de se faire une idée du contenu des prédication diffusées aux Fidèles, sur un site internet en hommage à ce grande savant Musulman, crée par l’association « La plume du savoir » de Villiers-sur-Marne  (hard-copy).
http://laplumedusavoir.com  (hard-copy)

-   190409MosqueVillierssurMarneCheikhBachir Champigny-sur-Marne    670484MosqueVillierssurMarneFrreMehdi charia
L’ancien imam de la Mosquée de Villiers-sur-Marne Béchir Ben Hassen, et son élève le Frère Mehdi Kabir

Le Frère Mehdi Kabir administre un site internet personnel http://islamsciences.com, (hard-copy) ainsi qu’une page Facebook, répertoriant son idéologie, ses prédications, ses conférences et ses sermons.
Très prisé par les responsables d’associations Musulmanes, le Frère Mehdi Kabir parcourt les Grandes Mosquées de France, (Villetaneuse, Champigny-sur-Marne, Aubervilliers, Aulnay-sous-Bois, Montmagny, Mérignac, Garges-Les-Gonesse, Halluin, Lille, la nouvelle Grande Mosquée de Saint-Louis près de la frontière Suisse… ) pour y prodiguer sa sagesse, ses conseils et ses sermons, quelques extraits en gras italique ci-dessous :
« Il n’y a pas quelque chose dont vous voulez qu’on parle pour que la Foi augmente, pour que les esprits s’éclaircissent comme le Frère m’a dit concernant la musique ? On a tous été avant malheureusement tentés par la musique, et on a du comprendre, moi le premier, mais on a du comprendre qu’il y avait un sacrifice. »
[00:49:02]
« La masturbation ? Le jour de la Résurrection, la personne malheureusement qui est atteinte par cette maladie, je pense qu’elle rira moins. »
[00:49:50]
« Généralement, le problème des jeunes c’est les femmes, on n’a pas à se voiler la face. Tout tourne autour de la femme : la musique, c’est avec la femme, l’alcool et la drogue, c’est avec la femme, l’argent, c’est pour draguer. Tout tourne autour de la femme, malheureusement, généralement, on ne va pas dire pour tous les cas, mais malheureusement tout tourne autour de la femme. »
« Ne pas être dépendant de la femme, quand une femme passe et tu es dépendant, tu regardes, nous les Musulmans, on est fort, la femme elle passe, qu’elle parte ! Elle a eu l’idée d’enlever tous ses vêtements: « et bien, je ne te regarde pas ! ». L’homme est fort, le Musulman est fort, il n’a pas besoin de ça, c’est bas pour lui tout ça. Même si, certes il est séduit parce que c’est un homme, car l’homme est attiré par la femme, comme la femme est attirée par l’homme, mais il sait que ce qu’elle a fait pour le séduire, c’es tellement mauvais qu’il préfère satisfaire Allah. »
[00:50:23]
sermon du Frère Mehdi Kabir – « Conseil pour les jeunes » à la Mosquée d’Aulnay-sous-Bois en octobre 2011  (hard-copy)

« Les hommes qui ne cessent de fréquenter les filles, de tourner autour, de draguer ou de séduire, de chatter, de discuter, de parler. Ces hommes là, ils rentrent dans une catégorie que l’on appelle la mauvaise fréquentation. Lorsque tu vas le fréquenter, un jour ou l’autre tu fréquenteras une femme. Pourquoi ? Parce qu’il se peut qu’il te donne un rendez-vous mais que lui-même soit avec une ou deux copines. Tu vas te sentir gêné, tu vas devoir refuser de serrer la main ou de faire la bise, ou bien tu vas tomber malheureusement : « j’ai honte, je ne veux pas lui dire, je ne veux pas apparaître d’une mauvaise façon, je vais faire la bise rapidement, c’est pour lui ». Pour lui ? C’est lui qui te garantit le Paradis ? C’est lui qui va te préserver de l’Enfer ?
Après il va te dire : « Viens, on va se détendre dans une soirée. » Il va t’inviter à une soirée, et toi, tu penses que c’est une soirée entre Frères, tu penses que c’est une soirée entre amis, correcte. Tu vas faire ta prière là-bas, ou bien malheureusement tu la feras chez toi, tu sais qu’il n’y aura pas de Haram, et voilà que tu te présentes à cette soirée, tu rentres dans la maison, tu vois des amis que tu reconnais, et tu vois les amis de tes amis. Et là, tu ne sais plus quoi faire. Tu ne vas pas dire : « Je vais partir », ça ne se fait pas. Donc tu vas rester, et c’est là le problème. Tu restes dans un milieu où il y a des femmes et des hommes, tu vas te sentir obligé de discuter, de parler, et de te dire : »c’est pas grave, je finis cette soirée, et après, je ne veux plus le voir ! »
Tu vas faire des connaissances, tu vas faire des sourires, tu vas parler, tu vas ressentir le plaisir de fréquenter des femmes, même si tu rentres chez toi et que tu te jures et que tu promets que tu ne vas plus retourner dans ce genre de situation, tu as goûté, et tu vas peut-être un jour refaiblir. Nous disons : Attention à la fréquentation ! »

[08:26]
« La tentation des femmes » – cours du Frère Mehdi Kabir à la Mosquée de Aulnay-sous-Bois  (hard-copy)

Pour Mehdi Kabir, les Musulmans doivent éviter de s’isoler avec des non-Musulmans (« les amis de tes amis ») dans des soirées ou rencontres qu’il ne connaît pas, et surtout, éviter le contact des tentatrices, des séductrices, les femmes, qui par leurs vêtements aguicheurs, sèment le trouble dans l’esprit du Croyant en l’entraînant dans la perversion et la débauche. Elles sont responsables de tous les vices : alcool, argent, musique et drogue.
Autrement dit, la femme doit se voiler de la tête aux pieds pour éviter de pervertir le Croyant Musulman.

Conférence du Frère Mehdi Kabir à la Mosquée de Villetaneuse : « celui qui mange du porc, a tendance à avoir le comportement d’un porc »

« Nous allons parler de ce grand péché que ne pourraient se permettre de connaître ceux qui ont une noble raison, et ceux qui ont une âme pure, et ceux qui ont un minimum de Foi, c’est un grand péché qui est commis par la majorité des non-musulmans, bien que malheureusement certains musulmans ou certaines personnes qui prétendent appartenir à l’Islam se sont permis d’y tomber.[...] C’est un grand péché qui expose la personne à un grand danger dans ce bas monde, et c’est un péché qui est nuisible pour la santé de l’être humain, c’est un péché sur lequel les medecins ont averti avant les savants, et il fut même un sujet d’actualité durant ces dernières années. Ce péché, c’est la consommation de la viande de porc. »
[...]
« Même chez les Juifs, même chez les Chrétiens la viande de porc est interdite ! Chez les Juifs, vous allez me dire d’accord, cela a été invoqué dans la Torah, et les Juifs ne consomment pas de porc, mais chez les Chrétiens ? Nous disons aussi !(na’ham), car ils ont déformé, falsifié, caché la vérité, la preuve de tout cela ? C’est que lors de la fin du Monde, lorsque Issa(Jésus), le fils de Maryam (Marie) descendra vivant, et il n’est pas mort, et Allah le fera descendre, lors des signes de la fin du Monde, il a été évoqué qu’il tuera le porc.
Comme il a été évoqué dans le hadith de Houreyra : « Par celui qui détient mon âme dans sa main, il ne reste pas beaucoup de temps jusqu’à ce que Issa (Jésus) le fils de Maryam (Marie), il viendra comme un gouverneur juste, et comme un imam équitable, il cassera la Croix et il tuera le porc, et l’argent débordera jusqu’à ce que les gens ne l’acceptent plus, et la prosternation unique sera meilleure à cette époque que tout ce bas Monde et ce qu’il contient. » Pourquoi ? C’est pour montrer à tous ceux qui ont prétendu que le porc était halal qu’il est en réalité haram. Pour montrer aux gens qu le porc ne peut pas être une viande pour l’être humain, et ne peut pas être une nourriture pour l’être humain. »

[...]
« C’est pour cela que celui qui mange du porc, a tendance à avoir le comportement d’un porc. C’est pour cela que les consommateurs de la viande de porc tu les trouves parmi les gens les plus sales. Les gens qui n’ont pas de jalousie envers leur famille, les gens qui ne se soucient pas de voir leur femme dénudée et embrassée par les autres hommes. Les gens, qui lorsqu’ils sortent des toilettes, ils ne se lavent pas les mains. Les gens qui n’ont pas de pudeur vis à vis d’Allah. Les gens qui embrassent leur femme devant tout le monde sans aucune pudeur et sans aucune honte. Pourquoi ? Car ils consomment de la viande de porc. Et le Prophète a informé qu’il viendra un temps où Allah transformera certains être humains en singes et en porcs. [...] Certaines personnes auront ainsi le coeur, le cerveau et l’esprit d’un singe ou d’un porc. [...]
Lorsque quelqu’un va insulter un autre, il va l’appeler par le nom de « porc ». Comment pourrait-on se permettre de manger cette viande ? »
[...]
« Le consommateur de la viande de porc est à la fois puni dans la vie de ce bas monde, par toutes les maladies que Allah inflige à celui qui consomme cette viande, mais également puni dans l’au-delà, car c’est un grand péché, et Allah le châtiera dans l’Enfer. Le Prophète a dit : »Chaque peau ou chaque chair qui va pousser et qui va s’alimenter d’une viande haram ou d’une chose illicite, le Feu de l’Enfer lui est prioritaire. »
[...]

« Malheureusement, beaucoup de nos Frères Musulmans et Soeurs Musulmanes travaillent dans ces centres commerciaux, dans ces hotels, dans ces marchés et ils vendent du porc. Et ils servent du porc aux Musulmans et aux non-Musulmans ! Et nous nous posons cette question et nous disons : quelle est la Foi de ces gens là ? Quelle est la pudeur de ces gens là vis à vis de Allah ? Comment peuvent-ils se permettre de servir cette viande impure aux serviteurs d’Allah ? Cette viande que Allah a jugé comme impure, non acceptable et nuisible pour l’être humain en général ? Nous disons que c’est interdit, même le fait de toucher la viande de porc est un grand péché. »
La consommation du porc – sermon du Frère Mehdi Kabir à la Mosquée de Villetaneuse, le 5 avril 2013 (hard-copy)***

Dans ce sermon dispensé devant les Fidèles de la Mosquée de Villetaneuse, Le Frère Mehdi Kabir s’attaque directement au petit salé aux lentilles, boudin, saucisson, jambons de Bayonne ou d’Italie et autres rotis de porc (au passage, si elle est bien préparée, viande riche en lipides constitués d’acides gras insaturés (bonnes graisses), protéines de bonne qualité, vitamines B1, Zinc, fer et sélénium)
Un consommateur de porc n’a pas une âme pure, et commet le péché. En bravant l’interdit d’Allah, Il est considéré comme une personne méprisable, pervertie, sale, sans aucune pudeur, un fornicateur qui embrasse sa femme devant tout le monde et l’offre dénudée au premier venu.
Les Chrétiens sont considérés comme des falsificateurs, des menteurs qui cachent la vérité car selon le Frère Mehdi Kabir, ils devraient aussi être interdits de manger du porc.
D’après les hadiths cités par le Frère Mehdi Kabir, les Chrétiens seront punis en Enfer par Jésus (Issa) qui reviendra pour « casser la Croix et tuer le porc ».

Un sermon d’appel à l’Amour, au Respect et à la Fraternité entre différentes communautés ? Que pensent les Musulmans endoctrinés par Mehdi Kabir des Chrétiens, en sortant de la Mosquée de Villetaneuse ?

Au passage, le Nouveau Testament de la Bible servant de référence aux Chrétiens, (mais considéré comme un texte falsifié par le prédicateur Mehdi Kabir) nous dit pourtant :
« Ce n’est pas un aliment qui nous rapproche de Dieu: si nous en mangeons, nous n’avons rien de plus; si nous n’en mangeons pas, nous n’avons rien de moins. »
La Bible – Corinthiens I 8:8

-                     975879MosqueVillierssurMarneLemaireUMPJacquesAlainBenisti chrétiens            673923MosqueVillierssurMarneSunna2 Coran

« Nous soutenons, nous aidons, nous facilitons, la pratique de notre religion, et nous tenons à rappeler que c’est ce genre de personne qui mérite d’être élue lors des élections municipales. Car dans notre communauté, les élections sont autorisées dans le cas où la personne est élue et que l’on sait de sa part qu’elle va faciliter et va permettre aux Musulmans d’apprendre leur religion et d’enseigner ses nobles comportements. Ainsi, c’est ce genre de personne qui est digne d’être élue lors de ces élections, car justement, plusieurs projets sont mis en place afin de construire ou défendre un lieu de Culte, dans lesquels vous faîtes votre prière. [...] cela permet aussi de construire des écoles pour les Musulmans.
Lorsqu’une personne, comme le maire de notre ville, a cet état d’esprit, et soutient les Musulmans de sa ville, c’est son droit et c’est notre devoir de faire l’effort afin de le soutenir et afin de l’aider lors des prochaines élections et de voter pour ce genre de personne, afin que nous continuions, avec lui, dans nos projets d’expansion, d’éducation de la communauté Musulmane de cette ville et d’autres villes, si Allah nous le permet. »

[05:10]
Appel de l’imam Béchir Ben Hassen aux Musulmans à voter pour Jacques-Alain Bénisti (photo de gauche), maire UMP de Villiers-sur-Marne, lors des élections municipales, pendant la fête de l’Aïd en 2010. (hard-copy) (lien 2)
Pour acheter le vote Musulman, Jacques-Alain Bénisti s’est engagé à islamiser la ville de Villiers-sur-Marne, allant jusqu’à permettre l’extension de la Grande Mosquée « El-Islah » sur un terrain cédé pour un euro symbolique, au mépris de la loi de 1905 de séparation de Culte et de l’État.

*** vidéo supprimée sur youtube par l’utilisateur, repostée depuis, mais pas l’intégralité de la conférence

13 juin, 2013

Cours d’Islam du professeur Ibrahim Abou Talha à la Grande Mosquée Masjid « la Vertu » de Pantin : « Celui qui change de religion, ôtez-lui la vie »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 07 min

Pantin est une commune du département de la Seine-Saint-Denis (93), située dans la banlieue nord-est de Paris, dont elle est limitrophe.
La ville compte depuis plusieurs années une forte communauté Musulmane, pas moins de huit associations Islamiques sont répertoriées sur Pantin.
Face à l’afflux de Fidèles, les responsables de ces associations ont demandé et obtenu avec succès auprès de la municipalité administrée par le maire socialiste Bertrand Kern, la construction de lieux de Culte Musulmans.
En particulier le permis de construire délivré pour l’édification de la Mosquée Hamza, rue Honoré, dans le quartier des Quatre-Chemins à Pantin, tout près d’Aubervilliers. Débutés à l’automne 2012, les ouvriers s’activent sur le site de l’association « la Fraternité », qui finance ce projet de démolition-reconstruction.
Sur le modèle du projet parisien de la Goutte-d’Or, dans le XVIIIe arrondissement, les associations Musulmanes de Pantin viennent finalement d’accepter de s’unir autour de la nouvelle proposition de la mairie. A la place de la Mosquée de la Vertu, située rue Racine, dans le quartier des Courtillières, un nouveau lieu de culte que se partageraient l’ensemble des associations et un centre culturel, mais sur un terrain deux fois plus grand.

-                                                 Cours d'Islam du professeur Ibrahim Abou Talha à la Grande Mosquée Masjid
-                                                    La Mosquée Masjid El-Islâh dans le quartier des Courtillières à Pantin

Les associations ont obtenu la promesse de doubler la taille de l’actuel terrain (qui réunit les fidèles de deux associations subsahariennes) pour y construire une Grande Mosquée neuve et un centre culturel. « Cela n’a pas été évident de satisfaire tout le monde. Mais ça y est, nous y arrivons », se félicite Alain Périès, l’adjoint socialiste chargé du dossier des Courtillières.

Cette signature, engagerait la ville à céder un terrain à proximité du gymnase Hasenfratz pour une période de quatre-vingt-dix-neuf ans en échange de un euro symbolique, un financement déguisé, contraire et en désaccord flagrant avec la Loi de 1905, l’État ne devant subvenir aux besoins d’aucun Culte.

La présence de ces lieux de Culte Musulmans depuis plusieurs années, dédiés à l’apaisement des coeurs, la Tolérance et le Respect ne semble pas complètement porter ses fruits. En effet, en janvier 2013, au coeur même du quartier des Courtilières de Pantin où est implantée la principale Mosquée de la ville, deux journalistes de la revue « Les Inrockuptibles » en reportage dans le quartier se sont faits violemment agressés et dévalisés par des jeunes, en prétextant qu’ « Ici, c’est notre cité. Vous avez cinq minutes pour dégager, sinon on va vous faire mal. »

Que prêche-t-on dans la Mosquée des Courtillières, qu’est-il enseigné aux jeunes Musulmans de Pantin dans ce complexe islamique qui sera bientôt étendu grâce aux aides apportées par la municipalité de Bertrand Kern ?
Les cours hebdomadaires du vendredi (et maintenant en plus tous les jeudis depuis avril 2013) sont dispensés par un précheur formé au Yémen, Ibrahim Abou Talha (lien 2). On sait que le Yémen n’est pas réputé pour enseigner un Islam « modéré », puisque sa législation se fonde en partie sur la Charia, la Loi Islamique, proche de la doctrine wahhabite des saoudiens, qui n’est pas vraiment un modèle de tolérance. L’apostasie y est passible de peine de mort.

Ibrahim Abou Talha est également professeur au Centre Éducatif du Palmier (CEP), une école coranique située maintenant à Saint-Denis.

-                       VEaZA an-nawawi dans religion       nedyl arabie saoudite

-                            aE9vE Bertrand Kern        979jy Bobigny

Ibrahim Abou Talha, prédicateur de la Charia à la Mosquée de la « Vertu » de Pantin et au Centre Éducatif du Palmier (CEP) de Saint-Denis

Ibrahim Abou Talha est un spécialiste des Hadiths authentiques recueillis par l’imam An-Nawawi (1233-1277), des textes servant de base à la Loi Islamique d’après les faits et gestes du Prophète Mohamed, Guide et modèle Parfait pour tous les Musulmans, et que tous les Fidèles doivent respecter, en tous lieux et à toute époque.
On peut également se procurer l’ouvrage majeur de An-Nawawi, le livre le plus important après le Coran pour les Musulmans, « les Jardins des Vertueux » (Riyad-as-Salihin), que vous pouvez-vous procurer dans toute bonne librairie islamique qui se respecte ou en grande surface. Dans ce livre disponible sur les sites en ligne des plus grandes Mosquées de France, on enseigne la prédication du Jihad, la Guerre Sainte contre les Infidèles, la haine des Juifs, une doctrine violemment misogyne (lapidation des femmes adultères, interdiction de sortir sans la permission de son mari, etc…), et le rejet et la destruction de tout ce qui n’est pas Islamique (images, statues, musique, etc…).
En gras italique ci-dessous, un extrait de son cours de l’enseignement des Hadiths de An-Nawawi donné devant ses Fidèles, disponible en intégralité sur le site de prédications (dourous) de Bobigny au format audio mp3 :

« Le Prophète nous dit : « Il n’est pas permis de verser le sang du Musulman, sauf dans trois cas :
- celui qui commet la fornication alors qu’il a déjà contracté un mariage, quelqu’un qui s’est marié et qui, par la suite, a commis la fornication.
- le meurtrier qui a pris l’âme d’un autre, une personne a tué quelqu’un, alors le gouverneur le tue
- et l’apostat qui quitte sa communauté, celui qui rentre dans l’Islam, ou celui qui est Musulman, par la suite, il sort de l’Islam, par une Croyance, une Parole, une action ou tout ce qui fait sortir de l’Islam. »
[10:29]

« Il m’a été commandé de combattre les gens jusqu’à ce qu’ils témoignent de La Ilaha Illallah, et que Mohamed est le Messager d’Allah, d’accomplir la prière, de s’acquitter de l’aumône légale, s’ils font cela, ils ont préservé de moi leur sang et leurs biens, sauf des droits de l’Islam. »
[23:30]

« Celui qui ne s’est jamais marié, et qui commet la fornication, dans l’Islam il doit être fouetté cent fois, comme cela a été cité dans la Sourate an-nour. Allah dit dans le Coran, la fornicatrice, et le fornicateur fouettez-les chacun cent fois. Dans un autre hadith il est dit qu’il doit être expatrié pendant un an. Donc, il est fouetté de cent coups de fouet, et ensuite, il doit partir pendant un an. »
Celui qui est déjà marié, dès la première fois, sera lapidé jusqu’à ce qu’il décède. »
[27:30]

« Si la personne tue quelqu’un, on a le droit de tuer cette personne. C’est-à-dire que le gouverneur ordonna à ce que cette personne lui aussi on lui prenne son âme, comme il a pris l’âme d’une personne. Allah nous dit dans le Coran que la Loi du Talion a été écrite pour le meurtre. Celui qui ôte la vie à quelqu’un, on a le droit de lui ôter la vie. Ce n’est pas toi ou moi, mais l’ordre du gouverneur. Ce n’est pas l’anarchie. Chez les Juifs, si tu tuais quelqu’un, la famille de la personne n’avait pas le choix, donc on te tuais directement. Chez les Chrétiens, tu es obligé de pardonner. Dans l’Islam, c’est le juste milieu. On vient voir la famille du défunt et on lui expose la situation, et c’est eux qui choisissent. Ils ont le choix entre plusieurs choses. La première, c’est de pardonner, le Prophète appelait toujours à pardonner. Donc, il excuse le meurtrier. Le deuxième cas, il paye une amende, un dédommagement pour avoir pris la vie Sacrée de ce Musulman. Troisième cas, la Loi du Talion, on le tue. Il a le choix dans cela, et ça, c’est le juste milieu. »
[36:52]

« Le Prophète Mohamed dans ce hadith nous dit : « Celui qui change de Religion, ôtez-lui la vie ». Ils ont cité comme sagesse de cela, que si les gens sortait de la Religion, entrait dans la Religion, sortait de la Religion, les gens vont penser qu’il y a des manquements dans cette Religion. Et cela va nuire à l’image de l’Islam. »
[43:40]

« Celui qui sème le désordre sur la Terre, comme les brigands de chemin, ceux qui attaquaient les diligences, les caravanes, et les marchandises, et ensuite ils se cachaient pour les attaquer, Allah nous dit dans le Coran que le jugement de ces gens là, c’est de les tuer, ou bien de les crucifier, ou bien de leur couper les membres opposés. Pourquoi ? Parce qu’ils répandent le désordre sur la Terre. »
[45:20]

« Celui qui tue, il enlève la sécurité des gens, du pays, il enlève la sécurité des gens de son entourage, cela veut dire que les gens vont vivre constamment dans la crainte ou dans la peur, si on laisse le meurtre se répandre, personne ne sera en sécurité, personne ne pourra laisser sortir sa famille, personne n’osera faire telle chose ou telle chose. Pourquoi ? Parce que les gens peuvent tuer sans recevoir la peine religieusement prévue à cet effet. Et regardez ce qui se passe en France, ils disent qu’il n’y a plus de place dans les prisons, une des grandes causes, c’est quoi ? C’est que celui qui tue va en prison et ressort, il retue, il retourne en prison, il retue. »
[47:00]

« Celui qui tue, l’Islam permet de lui ôter la vie, afin de laisser en vie les autres. C’est pour ça que Allah nous dit : « Vous avez dans la Loi du Talion, en vraie la vie ». Que veut dire ce verset ? En tuant une personne qui est meurtrière, on va garder en vie le reste. Mais si on le laisse en vie, il va tuer les gens et va répandre le désordre sur la Terre. Mais en ôtant une vie, on a préservé la vie du pays. »
[48:53]

« Celui qui sort de la Religion répand le désordre sur la Terre, parce que cela va appeler les gens à aller dans des Religions qui ne sont pas agrées par Allah, ils vont mourir pour cela, vont rentrer dans le plus grand chatîment et vont finir en Enfer éternellement. Et ça, cest le mal par excellence. »
[49:40]
Le prédicateur Ibrahim Abou Talha, cours d’Islam à la Mosquée Masjid el-Islâh (« la Vertu ») de Pantin (hard-copy)

Ibrahim Abou Talha nous explique les fondements de la Loi coranique, instituée au niveau de l’État par le « gouverneur », il nous détaille les punitions à attribuer à ceux qui commettent l’adultère : soit cent coups de fouet pour les célibataires, soit la lapidation pour ceux qui sont mariés.
Le Musulman qui décide de quitter l’Islam (apostat) doit être mis à mort, car sinon, il causera le « désordre sur la Terre » et « finira en Enfer éternellement ».
La Loi du Talion, est prescrite : celui qui tue doit être tué, car la société est trop laxiste envers ces personnes en permettant trop facilement leur libération.

Image de prévisualisation YouTube
« Celui qui sème le désordre sur la Terre, comme les brigands de chemin, ceux qui attaquaient les diligences, les caravanes, et les marchandises, et ensuite ils se cachaient pour les attaquer, Allah nous dit dans le Coran que le jugement de ces gens là, c’est de les tuer, ou bien de les crucifier, ou bien de leur couper les membres opposés. »
La Loi Islamique enseignée dans la Mosquée de Pantin par Ibrahim Abou Talha sera-t-elle un jour en vigueur sur le sol français ?

Pour les Musulmans assistant à ce cours, tout ce qui sort de la bouche de ce prédicateur est censé être garant de la Parole d’Allah sur Terre, un guide dans la Foi Musulmane. Pensez-vous que ce sont là des messages de Paix et de Tolérance ? Ibrahim Abou Talha offre un permis de tuer à ses Fidèles, sans aucune modération, ni avertissement quant à la violence de ces textes.
Qu’en sera-t-il, lorsque le complexe islamique de Pantin sera agrandi, et que son école coranique fonctionnera à plein régime dans quelques années ? Les jeunes Musulmans endoctrinés seront-ils pleinement intégrés dans la vie sociale de Pantin ?

-                                                                         kneQZ charia
La Mosquée est un projet « structurant pour la vie du quartier », car « chacun doit pratiquer son culte dans des conditions qui soient dignes »
Bertrand Kern, maire socialiste de Pantin, après avoir attribué un terrain avec un bail emphytéotique d’un euro symbolique aux associations Musulmanes de la ville, pour la construction d’une Mosquée.

30 mai, 2013

Conférence politique anti-occidentale, anti-américaine et anti-israélienne de Tariq Ramadan à la Grande Mosquée d’Échirolles

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 03 min

Échirolles est une commune française située dans le département de l’Isère (38) de la région Rhône-Alpes. Elle compte, 35 954 habitants au 1er janvier 2012, se positionnant avec Saint-Martin-d’Hères comme l’une des deux principales villes de la banlieue de Grenoble.

Au fur et à mesure de la progression démographique des Musulmans de la ville, la communauté estime se retrouver à l’étroit pour pratiquer son Culte, une partie des Musulmans se sont alors regroupés pour créer l’Association des Musulmans d’Échirolles (AME), afin de diffuser les valeurs de « Paix et de Tolérance » de l’Islam sur l’ensemble du département de l’Isère.
L’AME a bénéficié en 2007 des faveurs de la municipalité communiste dirigée par son maire Renzo Sulli, en particulier la vente d’un terrain pour la construction d’une Grande Mosquée et d’une école coranique. Le 12 mars 2008, le maire délivre le permis de construire de la Mosquée et les travaux débutent, pour se terminer quasiment début 2013. La Grande Mosquée d’Échirolles a été inaugurée en présence du maire Renzo Sulli le 4 mai 2013.

-                                                                   Conférence politique anti-occidentale, anti-américaine et anti-israélienne de Tariq Ramadan à la Grande Mosquée d'Échirolles dans Politique 1550094519-mosquee-echirolles-projet

-                                                                        Le projet de la Grande Mosquée d’Échirolles

 

-   1550094535-mosquee-echirolles Allah dans religion    1550094540-mosquee-echirolles-fideles arabie saoudite

-                        La Grande Mosquée d’Échirolles                                 Fidèles Musulmans écoutant un sermon dans la Mosquée

La Grande Mosquée d’Échirolles se constitue :
- d’une salle de Prières pour Hommes de 380m²
- d’une salle de Prières pour Femmes de 120m²
- d’une salle de conférence de 120m²
- d’un espace dédié pour les ablutions.
- des espaces pratiques (dépôt chaussures)
- d’un espace extérieur avec fontaine d’eau et verdure de 3000m²
- d’une école coranique

Quel est le type de prédication, la tendance de l’Islam diffusé par les prédicateurs de l’AME ?
Sur la page Facebook officielle de la Mosquée, on peut avoir un aperçu des propos qu’entretiennent les responsables sur les relations inter-religieuses avec les différentes communautés, en étudiant un texte publié par l’AME le 22 mars 2012, un extrait en gras italique ci-dessous (hard-copy) :

« L’accès au paradis est interdit à tout homme mort en dehors de l’Islam conformément aux propos du Très Haut: « Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent:  » En vérité, Allah c’ est le Messie, fils de Marie.  » Alors que le Messie a dit:  » O enfants d’ Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur.  » Quiconque associe à Allah (d’ autres divinités), Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs !.  » (Coran,5:72).
Les bonnes actions accomplies par un mécréant ne lui seront d’aucune utilité dans l’au-delà d’après cette parole du Très haut : « Et quiconque désire une religion autre que l’ Islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l’ au-delà parmi les perdants. » (Coran,3:85) et celle-ci : « Nous avons considéré l’ œuvre qu’ils ont accomplie et Nous l’ avons réduite en poussière éparpillée. » ( Coran,25:23) et celle-ci: «Et ceux qui traitent de mensonges Nos preuves ainsi que la rencontre de l’ au-delà, leurs œuvres sont vaines. Seraient-ils rétribués autrement que selon leurs œuvres? »» (Coran,7:147) »

Pour les responsables de l’AME, les Chrétiens, désignés comme ceux qui « pensent que Allah c’est le Messie, fils de Marie« , sont des mécréants, ils n’iront pas au paradis et leur refuge sera le Feu : ils brûleront en Enfer. Dans l’au-delà, il seront parmi les perdants.
Ce texte vise directement à jeter l’opprobe et le mépris sur la communauté Chrétienne.
Est-ce un texte d’appel à la Tolérance, à la Fraternité, à la Paix et au dialogue inter-religieux ?

 

En février 2012, les responsables de l’AME ont invité le Cheikh wahhabite saoudien Saad Al Brik à donner un sermon dans la Mosquée (hard-copy). Il est surprenant de voir des Musulmans d’Échirolles faire la promotion du wahhabisme, et avoir des relations aussi proche avec des prédicateurs de l’Arabie Saoudite. Saad Al Brik est le présentateur vedette de l’émission DaR-Al-MotaQine sur IQRA, une chaîne de la télévision saoudienne.

Dans le dogme wahhabite, aucune tolérance religieuse n’est permise en dehors de l’Islam, la pratique du Christianisme, du Judaïsme ou de toute autre religion sur le territoire saoudien est passible de prison.
Seule la charia, la Loi islamique, doit s’appliquer de plein droit, à l’exclusion de toute opposition, un véritable système politique fascisant.
Parmi les châtiments et les droits dictés par le wahhabisme, on peut trouver : couper la main des voleurs, lapider les femmes adultères, posséder des esclaves, le mépris et le rejet de la Culture Occidentale impure car non islamique, l’antisémitisme.
Pour se faire une idée plus précise sur le wahhabisme, lire par exemple le livre du Center for Monitoring the Impact of Peace (CMIP) « La démocratie en danger : l’enseignement scolaire saoudien », pour mieux comprendre l’endoctrinement des enfants au wahhabisme en Arabie Saoudite.
On peut par ailleurs avoir un aperçu des prédications anti-occidentales de Saad Al Brik données devant ses Fidèles en Arabie Saoudite en fin de cet article.

-                                                                                 1550094511-mosquee-echirolles-saad-al-brik Avigdor Liberman
-                    Le cheikh wahhabite saoudien Saad Al brik en février 2012 en visite à la Grande Mosquée d’Échirolles


Le 6 octobre 2012, des responsables du Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens (CBSP), organisation qui a été désigné comme « entité terroriste » par les Etats-Unis le 22 août 2003, en même temps que quatre autres ONG accusées « d’apporter leur soutien au Hamas et former son réseau de collecte de fonds en Europe ». (lien 2) ont été invité à donner une conférence sur la Palestine dans la Grande Mosquée d’Échirolles. Les responsables de l’AME sont fiers d’accueillir également dans leurs locaux lors de cette manifestation le prestigieux prédicateur suisse d’origine égyptienne, Tariq Ramadan.

-                                                       1550094511-mosquee-echirolles-tariq-ramadan Barack Obama
Le prédicateur anti-occidental, anti-américain et anti-israélien Tariq Ramadan en conférence à la Grande Mosquée d’Échirolles le 6 octobre 2012

Tariq Ramadan utilise les lieux de culte non pas pour y diffuser un message spirituel, de paix et d’apaisement, mais pour mener son combat politique contre l’Occident, par l’importation du conflit israélo-palestinien sur le territoire français.
Ici, en présence du CBSP, Tariq Ramadan passe directement en « mode agressif », quelques extraits de sa conférence donnée le 6 octobre 2012 à la Mosquée d’Échirolles en gras italique ci-dessous, disponible en intégralité sur Youtube en quatre parties (hard-copy) :

« Il faut refuser les thèses du Front National, avec ou sans le Front National. Le problème de la victoire aujourd’hui en terme politique, c’est que le Front National a réussi à faire en sorte que ce qu’il était le seul à dire hier soit dit pratiquement par tous les partis classiques aujourd’hui. »
[13:02]

« Je vis en Angleterre, on a accepté d’envoyer deux jeunes qui n’ont même pas eu de procès, ils ont fait six ans de prison en Angleterre sans procès. On les envoie aux États-Unis et vous savez aujourd’hui aux États-Unis que la prison, c’est 24 heures sur 24 en isolement complet et sans lumière qui soit éteinte, vous ne parlez à personne pendant 24 heures ! On ne sait même pas s’il est coupable, et il est déjà en prison dans des conditions qui sont inhumaines ! Cela s’appelle comment ça, en matière psychologique ? Cela s’appelle de la torture, c’est de la torture ! »
[19:17]

« Levez-vous pour la dignité des hommes ! Et d’ailleurs pour votre propre dignité, parce qu’il y en a ici qui ne se lèvent pas, non seulement pour la dignité des palestiniens, mais ils ne se lèvent même pas pour leur dignité. Il y en a certains qui ont accepté parmi vous, dans cette Mosquée d’être traité indignement. Attendez ! Moi si on me dit : « Pour que tu sois comme moi, un bon citoyen, tu enlèves ta religion, tu enlèves ton vêtement ». Je dis : « c’est de la dignité ça ?!. Ce n’est pas de la dignité, vous me demandez d’être indigne ! » C’est comme si vous alliez vers un noir à l’époque de la traite d’esclaves, et on lui dit : « toi, pour que tu sois digne, tu enlèves ta couleur ! ». Ce qui est impossible, et qui est de l’indigne !
Aujourd’hui, il y a des gens qui sont traités, et parmi les Arabes, qui sont tués, parmi les Afghans, parmi les Irakiens, parmi les Palestiniens, des gens qui sont tués dont on considère qu’ils ont moins de dignité que les autres, et vous parfois, dans la façon avec laquelle vous acceptez qu’on parle de vous, vous acceptez l’indigne ! »

[21:00]
Conférence de Tariq Ramadan à la Grande Mosquée d’Échirolles le 6 octobre 2012 (partie 2) et (partie 3)

Tariq Ramadan nous explique que les Musulmans sont persécutés par les institutions occidentales et américaines, qui leur interdisent de porter le vêtement religieux, (c’est le voile islamique et le Qami qui sont sous-entendus ici), et retire ainsi leur dignité aux Musulmans. Un racisme envers les Musulmans, car c’est comme « demander à un noir d’enlever sa couleur ».
Tariq Ramadan amalgame ainsi des sujets complètement dissociés les uns avec les autres pour légitimer et justifier le soutien des Musulmans aux Palestiniens contre le monde occidental soi-disant dominé par les États-Unis et Israël, des ennemis à combattre.

« La formidable opération médiatique de Netanyahou. Netanyahou est quelqu’un d’extrêmement habile politiquement, il n’est pas tout seul, il a aussi quelqu’un qui est un vrai raciste, qui est un ministre des Affaires Étrangères, Liberman. Ce sont des gens qui sont extrêmement habiles. Cet espèce de matraquage sur le fait qu’on va attaquer l’Iran, que l’Iran est l’ennemi, et que finalement on sent que dans cette période là, que ça va mettre à mal les élections présidentielles avec Obama qui est en difficulté aujourd’hui, au sens où on s’attendait à ce que la marge soit plus importante, il reste que, son candidat et opposant a un discours extrêmement ferme pro-israélien, anti-palestinien, très clairement ancré dans cette défense là, de la cause israélienne. »
[05:10]

« Les gens au niveau local, ils se tuent entre eux, les soldats américains et occidentaux, ils ne meurent pas beaucoup, mais eux, ils se tuent entre eux, et qu’est-ce que ça permet ? De déstabiliser la région. Garder les intérêts, vendre des armes, c’est tout gagné ! « Tuez vous, on vous vend des armes, on fait de l’argent, et nous on gère ! ». ça s’appelle un conflit de basse intensité. Et ça, c’est dans la littérature du département américain, mais ils ont fait ça en Amérique du Sud, au Moyen-Orient, en Afrique, et là, si vous regardez, on n’est pas loin, et ça déplace le centre de gravité vers d’autres conflits que celui-ci. « 
[14:55]
Conférence de Tariq Ramadan à la Grande Mosquée d’Échirolles le 6 octobre 2012 (partie 3)

« Pourquoi pensez-vous que le lobby sioniste aux États-Unis se bat contre la présence de ceux qui viennent du sud, pas simplement les Musulmans, mais les Musulmans en particulier et certains Chrétiens qui viennent du sud, pourquoi ? Parce qu’ils apportent la conscience et une vision complètement nouvelle de la question israélo-palestinienne, et ils votent ! Donc il faut les diaboliser ! Aux États-Unis, l’Europe est appelée Eurabia par ces mouvements là ! Eurabia, c’est quoi ? l’Europe Arabisée, et l’Europe Arabisée c’est quoi ? Pro-palestinienne. »
[16:20]
Conférence de Tariq Ramadan à la Grande Mosquée d’Échirolles le 6 octobre 2012 (partie 4)

Tariq Ramadan nous explique que les Musulmans français, comme les Palestiniens ou les Irakiens, sont les victimes d’un complot occidental. Les occidentaux alimentent les conflits entre Musulmans exprès pour vendre des armes. Une manière de victimiser les Musulmans pour souder la Oumma (communauté des musulmans sur toute la planète) contre l’Occident oppresseur.
Bien entendu, pour lui, seuls les américains, les occidentaux et les israéliens sont responsables, Tariq Ramadan n’évoque jamais les problèmes inter-communautaires entre sunnites, chiites et alaouites par exemple, l’ingérence des Frères Musulmans, de l’Iran, du Qatar, de la Syrie ou du Liban dans ces différents conflits.

L’islam enseigné à la Grande Mosquée d’Échirolles vous semble-t-il être une Religion d’Amour, de Paix et d’Humilité  ?
Par ailleurs, on est en droit de se questionner: qu’est-il enseigné aux jeunes Musulmans dans l’école coranique de la Mosquée ? Seront-ils bien intégrés dans la société française ?


Un bref rappel des textes de la Loi française :
« Toute association fondée sur une cause ou en vue d’un objet illicite, contraire aux lois, aux bonnes moeurs, ou qui aurait pour but de porter atteinte à l’intégrité du territoire national et à la forme républicaine du gouvernement, est nulle et de nul effet. »
loi sur les associations 1901 – article 3

« Il est interdit de tenir des réunions politiques dans les locaux servant habituellement à l’exercice d’un culte. »
loi 1905 (séparation de l’Église et de l’État) – article 26

-    1550094548-mosquee-echirolles-le-maire-communiste-renzo-sulli Benyamin Netanyahou   1550094544-mosquee-echirolles-inauguration-par-renzo-sulli charia

« À Échirolles, nous avons toujours été attentifs à ce que l’ensemble de nos concitoyens puissent pratiquer leur culte dans les espaces les plus dignes possibles, à l’image de la Mosquée que nous inaugurons aujourd’hui. »
Extrait du discours de Renzo Sulli, maire communiste d’Échirolles lors de l’inauguration de la Grance Mosquée le 4 mai 2013

11 mai, 2013

Mohamed Senouci, imam de la Mosquée Assunnah du Pontet, veut appliquer la Charia islamique : « La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet ! »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 12 h 25 min

Le Pontet est une commune française du sud de la France d’environ 18 000 habitants, située dans le département du Vaucluse (84) de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, tout près d’Avignon.

Comme une grande partie de la région du sud-est de la France, la population immigrée a fortement progressé ces quarante dernières années, et il est devenu nécessaire pour la municipalité de la ville dirigée par le maire UMP Alain Cortade de satisfaire ses revendications en palliant aux manques d’infrastructures pour les accueillir dignement.
Un projet de construction d’une Mosquée pour la communauté Musulmane Turque a vu le jour, sur un terrain de 300m² et pouvant accueillir 1500 personnes.
Une autre partie de la communauté Musulmane de la ville s’est organisée en une association présidée par Haj Abdellah Arbai, l’Association Culturelle et Éducative Marocaine (ACEM).
Ou comment développer le communautarisme au sein d’une petite ville de 18 000 habitants : les maghrébins d’un côté, les turcs de l’autre.

-                                                                                                 Mohamed Senouci, imam de la Mosquée Assunnah du Pontet, veut appliquer la Charia islamique :
-                           Haj Abdellah Arbaï, président de l’Association Culturelle et Éducative Marocaine (ACEM) du Pontet

L’ACEM a obtenu de la municipalité le droit de disposer d’un lieu de Culte Musulman pour les maghrébins, la Mosquée Assunnah du Pontet.
Le but affiché de l’association est l’apprentissage de la langue arabe et des bases de la religion Musulmane aux enfants à partir de six ans et aux adultes. Les cours sont dispensés dans la Mosquée les samedis et dimanches.

Qu’enseignent les responsables de l’ACEM aux jeunes Musulmans du Pontet ? Un Islam respectueux des autres communautés, le Respect et l’Amour de son Prochain ?
On peut vérifier qu’il n’y a aucun contrôle des prédicateurs venant y donner des sermons. Mustapha Kastit, diplômé de l’Université Islamique de Médine, est venu donner une conférence le 10 mai 2009 à la Mosquée Assunnah du Pontet : « La présence Musulmane en Europe : responsabilités et défis ».

Un sermon donné par un prédicateur formé à l’Islam wahhabite de Médine en Arabie Saoudite, est-il approprié aux jeunes Musulmans français ?
Pour se faire une idée plus précise sur l’idéologie wahhabite de Médine, aucune tolérance religieuse n’est permise en dehors de l’Islam, la pratique du Christianisme, du Judaïsme ou de toute autre religion sur le territoire saoudien est passible de prison.
Seule la charia doit s’appliquer de plein droit, à l’exclusion de toute opposition politique, un véritable système fascisant.
Parmi les chatîments et les droits dictés par le wahhabisme qui se réfère aux textes littéraux du Coran et des hadiths, faits et gestes du Prophète Mohamed, on peut trouver : couper la main des voleurs, lapider les femmes adultères, posséder des esclaves, le mépris et le rejet de la Culture Occidentale impure car non islamique, l’antisémitisme.
L’impureté du Monde justifie le développement d’un Islam conquérant, la planète entière doit devenir un monde islamique à terme, soit par le Jihad offensif (guerre contre les non-musulmans), soit par l’introduction progressive de la propande, pratiques et règles islamiques dans les pays Occidentaux (prèches dans les mosquées, finance islamique, viande hallal, port du voile, règles de non mixité sociale homme/femme, lois islamiques, etc…).
Un des meilleurs exemples en France du wahhabisme est la Mosquée de Puteaux.
Cette propagande saoudienne est portée à travers toute la planète, aussi bien aux États-Unis, qu’en Europe, elle est clairement démontrée dans le livre de Antoine Sfeir : « la démocratie en danger, l’enseignement islamiste saoudien ». Les textes des programmes scolaires des écoles coraniques à tendance wahhabite font abstraction complète de l’Histoire de la Civilisation Occidentale, et enseignent que les chrétiens et les juifs sont des ennemis à combattre pour la plus grande gloire de l’Islam, par exemple en Angleterre, dans les 40 établissements du Saudi Students Clubs and Schools, englobant  5000 étudiants de 6 à 18 ans, d’après un documentaire de la BBC.

 

La municipalité de la ville a autorisé la mise en place de l’imam Mohamed Senouci pour délivrer les sermons de la Mosquée Assunnah du Pontet, exclusivement en Arabe: est-ce un bon moyen de favoriser l’intégration de la population Musulmane de la ville ?

-             695016MosquePontetMohamedSenouci ACEM dans religion    535568MosqueduPontetFidles Alain Cortade
L’imam de la Mosquée Assunnah du Pontet Mohamed Senouci, délivre tous ses sermons en Arabe devant ses Fidèles, et veut appliquer la Charia, la Loi islamique pour une société pure, stable et sécurisée

Par ailleurs, qu’enseigne Mohamed Senouci à ses Fidèles ?

On peut avoir un aperçu des ses prédications en se rendant sur le site officiel de la Mosquée Assunnah du Pontet. Toutes les prédications sont disponibles en vidéo (uniquement en Arabe) et en format PDF traduits en français, ci-dessous en gras italique, quelques extraits (hard-copy) :

« Il est évident pour tous que nous vivons dans un pays où règnent des problèmes aussi pénibles que l’épreuve du naufragé en perdition au beau milieu de l’océan. Ces problèmes musellent l’homme et l’accablent, provoquent la désobéissance de la femme envers son mari, tout en fracturant la cellule familiale, la séparation devient un fléau rampant dans toute la oumma (communauté), les femmes sortent sans aucun respect des règles musulmanes (maquillage, voyage sans tuteurs, mixité etc.). Parmi les autres maux qui nous touchent, il faut aussi compter A Zinaa (la fornication), l’alcool, et la drogue »

« Pour revenir à la S24 noor dans le V3 : « La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah – si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition» ce verset a pour but de nous expliquer le châtiment pour ceux qui s’adonnent à la fornication, mais pour ceux qui ne connaissent pas la religion et se permettent de juger en prétendant que l’islam est trop sévère et dure en châtiment, que la charia n’est que punition, qu’il n’est question que de couper les mains et les têtes, mais en réalité ils ne connaissent pas la miséricorde et le statut de cette religion. Pour répondre à ces gens il nous faut apprendre correctement les détails de notre religion et parfaitement les intégrer.
Il nous faut regarder la religion dans sa globalité et pas seulement dans les détails, il est interdit de ne sélectionner qu’une fraction du coran comme juste le passage où Allah traite de A zina, car si vous observiez correctement les leçons du coran, vous remarqueriez qu’Allah commence par nous conseiller de nous écarter des problèmes, comme le passage où Allah nous ordonne de baisser le regard et d’éviter la mixité car ils sont le chemin droit vers la fornication et c’est ensuite qu’IL nous fait part des châtiments.
Puis quelques fois Allah commence par nous parler d’un châtiment et c’est ensuite qu’IL nous explique comment éviter d’en arriver à être puni, c’est une sagesse d’Allah, cette pédagogie est commune au chirurgien qui en premier lieu explique les conséquences désastreuses à son patient qui prend délibérément des risques sanitaires, par exemple il peut lui expliquer qu’il va perdre sa jambe à cause d’un diabète ou les poumons pour un fumeur etc. et c’est ensuite qu’il aborde les moyens pour éviter d’en arriver là. »

prêche de Mohamed Senouci, imam de la Mosquée Assunnah du Pontet – le 3 mai 2013 – (disponible aussi ici)

L’imam Mohamed Senouci explique aux Fidèles Musulmans du Pontet qu’ils vivent dans un pays en perdition, où plus aucune valeur n’est respectée, la femme désobéit à son mari, pire, elle se maquille, et part en voyage sans tuteurs.
La mixité sociale entre hommes et femmes est un chemin qui mène « droit à la fornication ». Quelque chose qu’il faut éviter, en écoutant les avertissements d’Allah. S’ils ne sont pas suivis d’effet, alors le chatîment Divin doit s’imposer : « couper les mains et les têtes ».
Quels regards portent les Musulmans du Pontet sur leur femme après ce sermon ? Pensez-vous que cette doctrine dispensée par l’imam est compatible avec les valeurs de la société occidentale ?


« Ibrahim comme évoqué précédemment a été envoyé avec l’islam, malgré ça, les juifs prétendent que son guide est bel et bien Abraham, pareil pour les chrétiens et les tribus mouchrikines (tribus associatrices), tous les gens se réclament comme adeptes d’Abraham, mais lorsque le coran est descendu, il a démentie leurs allégations fallacieuses, d’ailleurs Allah dit dans la S3 Ali 3Imran dans le V67 : « Abraham n’était ni Juif ni Chrétien. Il était un croyant fervent (hanifan) entièrement soumis à Allah (mousliman). Et il n’était point du nombre des païens associateurs ».

En fait Abraham sAs était Hanifan (hanifan=mouwahidan = adepte de l’unicité d’Allah), et mousliman adepte de l’islam. Les preuves sont nombreuses dans le coran, qui étayent cette vérité comme dans la S2 El Baqara au V127 où Allah dit: Et quand Abraham et Ismaël élevaient les assises de la Maison : « Ô notre Seigneur, accepte ceci de notre part! Car C’est Toi L’Audient, L’Omniscient » au V131 : « Quand son Seigneur lui avait dit : « Soumets-toi », il dit : « Je me soumets au Seigneur de l’univers » et enfin au V132 : « Et c’est ce que Abraham recommanda à ses fils, de même que Jacob : « Ô mes fils, certes Allah vous a choisi la religion : ne mourrez point, donc autrement qu’en Soumis! ».
[...]
« La totalité des enfants de Jacob sAs étaient tous des muslims, Youssouf sAs étant leur prophète, lui aussi était soumis par l’islam comme Allah le dit dans la S101 : « Ô mon Seigneur, Tu m’as donné du pouvoir et m’as enseigné l’interprétation des rêves. [C'est Toi Le] Créateur des cieux et de la terre, Tu es mon Patron, ici-bas et dans l’au-delà. Fais-moi mourir en parfaite soumission et fait moi rejoindre les vertueux ». Tous les prophètes des enfants d’Israël étaient tous de religion musulmane, par contre les juifs ont tronqué cette vérité, ils ont falsifié la vérité et les écrits car ils savaient pertinemment que tous les messagers de leurs tribus étaient adeptes de l’islam, Allah dit dans la S2 au V140 : « Ou dites-vous qu’Abraham, Ismaël, Isaac et Jacob et les tribus étaient Juifs ou Chrétiens?  » – Dis : « Est-ce vous les plus savants, ou Allah?  » – Qui est plus injuste que celui qui cache un témoignage qu’il détient d’Allah? Et Allah n’est pas inattentif à ce que vous faites ».
[...]
« Les adeptes qui suivent Jésus sAs sont de surcroit muslim car Il n’est jamais venue avec une religion appelée « nassaranine ». Ceux qui croient à son message se nomment muslimun un point c’est tout ! »
[...]
« Par Allah ! Moïse n’a jamais été envoyé avec une religion autre que celle de l’islam, ses adeptes sont de surcroit muslims, il ne faut jamais croire que ses adeptes étaient juifs, la preuve se trouve dans la S10 Younouss au V84 : « Et Moïse dit : « Ô mon peuple, si vous croyez en Allah, placez votre confiance en Lui si vous (Lui) êtes soumis ». Allah précise bien dans ce verset qu’il s’agit d’islam, sinon IL aurait précisé qu’il était question de judaïsme ! »
[...]
« Toutes les preuves que nous exploitons dans le coran, indiquent toutes que la religion de tous les prophètes des enfants d’israël était l’islam, et tous les prophètes prêchaient pour que les gens entrent en islam pour leurs saluts ! »
prêche de Mohamed Senouci, imam de la Mosquée Assunnah du Pontet – le 15 mars 2013 (disponible aussi ici)

Dans la prédication de Mohamed Senouci, le Judaïsme et le Christianisme n’existent pas : Abraham, le père fondateur du monothéisme était Musulman, et les Chrétiens et les Juifs qui se revendiquent de ses adeptes font des « allégations fallacieuses ».
Tous les Prophètes, dont Moïse et Jésus, mentionnés dans la Bible sont en fait Musulmans, et ce sont les Juifs qui ont falsifié la vérité et les écrits, les Juifs ont caché le témoignage d’Allah. Ils sont donc considérés comme méprisables.

Pour Mohamed Senouci, les problèmes des Musulmans en Europe, qui les empêche de pleinement s’intégrer n’a finalement qu’un seul responsable : les Juifs falsificateurs des textes de l’Islam (ce qui est absurde du point de vue historique, l’Islam n’existait évidemment pas aux temps de la Bible), désignés comme un tout, sans distinction temporelle, ni modération dans les propos quant à les respecter aujourd’hui.

On peut imaginer le caractère néfaste de ces prédications sur la communauté Musulmane du Pontet, et en particulier sur les jeunes enfants, qui ne peut avoir que pour conséquence de l’isoler du reste de la société occidentale, décadente, immorale, en perdition, et qui souille le Message d’Allah perverti par les Juifs.

 

« L’islam est une religion qui protège les 5 faveurs qu’Allah a attribué à l’homme, c’est ce qui le différencie des autres créatures, ils sont la religion, la raison, les biens, l’âme et la réputation. Allah nous a interdit le vol pour préserver les biens d’autrui, et nous a interdit la fornication et la calomnie des femmes pieuses pour protéger nos réputations, Il nous a interdit l’alcool pour préserver nos esprits (raisons), avec la loi du talion (vengeance cadrée juridiquement) Il a permit a l’assassiné de retrouver l’honneur, à savoir que si nous préservions ces 4 choses, notre religion le sera aussi, notre société sera pure, stable et sécurisée. »

« dans le cas du vol, Allah vise d’abord les hommes comme dans la S5 EL Maïda au V38: « Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez la main, en punition de ce qu’ils se sont acquis », car l’homme de part sa force et sa brutalité est souvent à l’origine du vol avec effraction ou avec violence, c’est cette spécificité qui le projette en premier plan. »

« Louange à Allah de nous avoir rendu le hallal autorisé et le haram interdit, IL nous a ouvert les portes des bienfaits, et nous a refermé les portes des turpitudes, Allah nous fait savoir dans le V2 : « La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah – si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition » « 
prêche de Mohamed Senouci, imam de la Mosquée Assunnah du Pontet – le 10 mai 2013 (disponible aussi ici)

On voit que pour Mohamed Senouci, pour retrouver une « société pure, stable et sécurisée« , il faut faire appliquer la Loi Islamique de la Charia, incluant la Loi du Talion:  oeil pour oeil, dent pour dent, l’assassin doit être tué (« vengeance cadrée juridiquement »). Le voleur et la voleuse, doivent avoir leurs mains coupées, la fornicatrice et le fornicateur, doivent recevoir chacun cent coups de fouet.
Est-ce conforme aux lois démocratiques et occidentales de la République Française ?

 

Caroline Alamachère de Riposte Laïque a relevé les impacts de l’Islam sur la vie sociale de la communauté du Pontet, dans un compte-rendu du Conseil Municipal du Pontet, le Contrat Urbain de Cohésion Sociale d’Avignon (CUCS) 2012-2014. Quelques extraits du document original en gras italique ci-dessous, (également disponible sur ce lien):

« La place de la religion est de plus en plus forte :
– Des mères même occidentalisées et étant nées en France sont soumises aux pressions et portent désormais le voile.
– Attitudes agressives de la part de certains garçons quant à la tenue vestimentaire des filles en élémentaire (jupe courte et body).
– Influence de la Mosquée qui agit sur l’école (Fort taux d’absentéisme lors des fêtes de l’Aïd).
– La pratique religieuse au niveau alimentaire est en recrudescence. On peut constater une banalisation des enfants qui ne mangent pas de viande dans les cantines du Pontet car elle n’est pas halal. »
[...]

« Classes hétérogènes
– Classes composées pour la moitié d’enfants d’origine étrangère (principalement du Maghreb). Le nombre d’enfants au cycle 2 (CP/CE1) qui ne pratiquent pas la langue française est important car chez eux, ils ne parlent pas le français avec leurs parents et souvent regardent les chaînes arabes à la télévision. Globalement, ces mêmes enfants ne sont pas suivis d’un point de vue scolaire par leur famille et cumulent ainsi les difficultés. »

« Globalement, les enfants sont de moins en moins autonomes au niveau scolaire. Ils ne se sentent pas concernés par les consignes collectives. Ils obéissent de moins en moins et les enseignants ont de plus en plus de mal à établir une discipline et à les faire travailler.
– Les parents ont tendance à de moins en moins s’investir dans la vie scolaire de leur(s) enfant(s) (ex. : ils ne recouvrent plus les livres, se mobilisent moins pour les fêtes de l’école, les réunions…). Leur regard sur l’École a changé. La faute est attribuée bien souvent à l’enseignant et non pas à l’enfant lorsqu’il y a un problème.
– L’écart se creuse entre ce que l’enfant apprend à l’école (cadre, règles, vie collective…) et leur vie à l’extérieur. »

Le conseil Municipal dresse un bilan désastreux de l’intégration des communautés Musulmanes de la ville. Une désintégration sociale qui s’accentue au fil des années, une hausse du communautarisme religieux qui isole de plus en plus les familles du reste de la vie en société.

-                                                                                            424922MosqueduPontetAlainCortade antisémitisme
Alain Cortade, le maire UMP de la ville du Pontet, autorise la construction de Mosquées de l’Islam fondamentaliste, et se retrouve dépassé par le communautarisme religieux

4 mai, 2013

L’Islam Radical des Frères Musulmans sera-t-il enseigné aux fidèles dans le futur complexe islamique de Mâcon ?

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 11 h 31 min

Mâcon est une commune du département de Saône-et-Loire dans la région de Bourgogne, forte de plus de 37 000 habitants.
Depuis plusieurs années, la communauté Musulmane de la ville s’agrandit, et la municipalité dirigée par Jean-Patrick Courtois a accordé son autorisation pour la construction de deux Mosquées, la Mosquée Al-Fath (la conquête) pour les maghrébins, et une Mosquée pour les turcs, toutes deux situées sur la rue Olivier-de-Serres pour permettre aux Musulmans de pratiquer leur culte sans contraintes.

L'Islam Radical des Frères Musulmans sera-t-il enseigné aux fidèles dans le futur complexe islamique de Mâcon ? dans Politique 1569665733-mosquee-macon   1569665837-mosquee-macon-turquie Ahmed Jaballah dans religion
Respectivement de gauche à droite, la Mosquée Al Fath (la conquête) des Maghrébins, et la Mosquée des Turcs situées toutes deux sur la rue Olivier-de-Serres à Mâcon

Les Musulmans se sont par ailleurs organisés en une association de promotion de la culture islamique créé en 2004, l’Association pour la Culture, la Science et l’Éducation de Mâcon (ACSE) présidée par Noureddine Omar.
Sous cet acronyme pompeux se cache en fait rien moins qu’une des nombreuses structures de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF).
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir politique Islamiste Totalitaire, la Charia.

Les responsables de l’association considèrent que les deux Mosquées à disposition sur la ville ne sont pas suffisantes, les locaux actuels de l’ACSE s’avèrent trop exigus, et afin de pallier au manque de place face à l’affluence des Fidèles, l’ACSE a déposé en avril 2011 auprès de la mairie un projet de création d’un nouvel espace culturel islamique sur la commune de Sancé, au nord de Mâcon.
Le projet de ce futur complexe, d’un coût de 1,5 million d’euros, dont le financement n’est toujours pas trouvé, et qui serait essentiellement alimenté par des dons, intégrera différents lieux de rencontres dans le bâtiment d’une surface de 1 300 m².
L’édifice se découpe en cinq salles, pour dispenser des cours à un public le plus large possible sont ainsi programmées, ainsi que deux salles de prière (une pour les hommes et la deuxième pour les femmes), une bibliothèque avec un espace de travail, une salle d’activités et enfin une salle multiservices. Deux surfaces commerciales de 90 m² chacune sont également intégrées dans le projet. Les responsables de l’association attendent la délivrance du permis de construire sur Sancé.

-               1569665817-mosquee-macon-projet Al-Azhar

projet du futur complexe islamique de l’ACSE à Mâcon : point d’appui de la structure de l’Islam politique des Frères Musulmans en Bourgogne ?

Qu’enseignent les théologiens des Frères Musulmans aux Fidèles désirant s’enrichir, et entretenir l’identité culturelle et cultuelle de la religion de « Paix et Tolérance », l’Islam ?
On peut acquérir l’idéologie fondamentaliste des Frères Musulmans grâce aux ouvrages qui peuvent être achetés à la bibliothèque du lieu de culte islamique. En effet, sur le site officiel internet de l’ACSE, on trouve en particulier le livre du fondateur de la pensée islamiste des Frères Musulmans, Hassan-Al Banna. (hard-copy)

-                                                                                                1569665794-mosquee-macon-hassan-al-banna Al-Qaradawi
Les textes originaux du prédicateur Hassan Al Banna, fondateur des Frères Musulmans disponibles sur le site de l’ACSE.

http://www.dailymotion.com/video/xwqj4

La doctrine de Hassan Al Banna : une idéologie de conquête du pouvoir islamique en lutte contre la civilisation occidentale, et favorable à la mise en place de la Charia, la Loi Islamique, un Califat totalitaire contrôlé par des imams, est expliqué succinctement dans ce reportage. Pour un historique plus complet sur les Frères Musulmans, vous pouvez consulter par exemple le livre « Le sabre et le Coran, Tariq Ramadan et les Frères Musulmans à la conquête de l’Europe »

 

On trouve sur le site un article de propagande pour la revendication du port du voile islamique, un combat idéologique fer de lance mené par les Frères Musulmans, pour imposer l’Islam en Europe et miner les sociétés occidentales, un court extrait ci-dessous de l’article (hard-copy) :

« C’est uniquement l’homme blanc qui n’a rien de féministe et qui vient juste libérer la femme bronzée de l’homme bronzé. Pour l’Occidental qui est allé civiliser les colonies, le patriarcat s’exprime à travers le port du voile. Cet argumentaire féministe a été justifié hier à des fins coloniales ; il est utilisé aujourd’hui à fins impérialistes. On l’a vu en Afghanistan, on l’a vu en Irak. Tout cela a rendu le terme « féministe » extrêmement péjoratif pour une grande partie des femmes des sociétés musulmanes. »
[...]
« Et Badinter dans tout ça… ?
Pour ce qui est d’Élisabeth Badinter, je dirais qu’elle est la représentante du féminisme hégémonique qui n’existe que par la désignation de l’Autre : musulman, arabe, femme voilée et jeune de banlieue… Elle assimile, et donc confond, émancipation avec occidentalisation. Elle considère le modèle occidental de féminisme comme le référent unique et supérieur que devraient suivre toutes les femmes. Pour couronner le tout elle est actionnaire de Publicis, une boîte de publicité, un instrument majeur de l’exploitation du corps des femmes à des fins marchandes. En ce sens elle est une figure de l’antiféminisme. »

Les responsables de l’ACSE diffusent un article incitant les jeunes filles à revendiquer le port du voile islamique et le hijab, un vêtement incompatible avec les valeurs de la culture de la civilisation occidentale.
Toute manifestation de féminité, de beauté, de charme, de séduction, de sensualité est strictement et formellement interdit par les préceptes islamiques. Le corps de la femme, cheveux, jambes, nuque, décolleté, ses courbes féminines, tailles, hanches, doivent être masqués par un voile, un hijab.

Les islamistes introduisent le voile comme une prétendue arme de lutte du « féminisme islamique« , la libération de la femme contre « l’impérialisme » de l’Occident, avec pour objectif caché d’islamiser les sociétés occidentales.

-                                                     1569665848-mosquee-macon-voile-islamique Allah
Les responsables de l’ACSE font la promotion du port du voile islamique et du hijab, arme de lutte contre l’impérialisme occidental : « une féministe musulmane » ?

 

Le président de l’UOIF Ahmed Jaballah est venu donner une conférence dans le culte islamique de Mâcon en mars 2012. (hard-copy)
Il déclarait il y a quelques années que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

-      1569665746-mosquee-macon-ahmed-jaballah-2 antisémitisme    qaradawijaballah antisionisme
Le président de l’UOIF Ahmed Jaballah en conférence au centre islamique de Mâcon en mars 2012, et sur la photo de droite en compagnie du prédicateur antisémite égyptien Youssef Al Qaradawi, membre éminent des Frères Musulmans et président du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche (CEFR), à l’IESH de Saint-Denis en 2007

« L’Islam est venu avec le système que l’on appelle le Califat, le sens même de ce mot, veut dire celui qui va être à la place, qui va gouverner au nom du Peuple, c’est le gouverneur et responsable qui est au service du Peuple. [...] L’Islam a donné des Valeurs, des fondements, des bases qu’il faut respecter, et tout système Politique qui respecte ces bases, on peut le considérer comme un système islamique. »
Prèche du Cheikh Ahmed Jaballah – président de l’UOIF, à la Mosquée de Créteil

Autre conférencier invité régulier au centre islamique de Mâcon, le cheikh égyptien Ibrahim Amine de l’université Al-Azhar du Caire, prédicateur qui vient diffuser la doctrine des Frères Musulmans.
Dans le contenu du dogme de l’Université d’Al-Azhar, on retrouve « la théorie du complot », les Musulmans sont persécutés éternellement par les Juifs et les Chrétiens, qui complotent contre eux sur toute la planète pour les détruire.

-                                                                    1569665806-mosquee-macon-ibrahim-amine Bourgogne

le cheikh égyptien Ibrahim Amine prédicateur régulier au centre islamique de Mâcon (ici le 26 février 2012) ne parle pas un mot de français : un modèle d’intégration pour les Musulmans ?

 

Les idéologues se succèdent au centre islamique de Mâcon, comme le prédicateur membre de l’UOIF Hassan Iquioussen, venu donner une conférence sur « le sens de l’épreuve en Islam«  (hard-copy), Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

 

Autre invité de marque venu donné une conférence au centre islamique de Mâcon, le prédicateur suisse d’origine égyptienne Tariq Ramadan.  (hard-copy)

Dans son livre « Islam, le face à face des Civilisations », Tariq Ramadan explique que l’Occident est décadent, et décrit l’Islam comme un système totalitaire, la mise en place d’un État islamique doté d’une Constitution s’appuyant intégralement sur les Lois Divines, les préceptes du Coran, et dirigé par un dignitaire religieux, un Imam. Un État crée par les Musulmans, pour les Musulmans, sans aucune opposition politique, un Califat, seul apte à remplacer les démocraties occidentales actuelles.
Tariq Ramadan est parfois accompagné de son frère Hani Ramadan, un prédicateur radical, qu’on peut par exemple écouter ici défendre la mise en place de la charia à la Mosquée de Lille-Sud, la Loi que tous les Musulmans doivent adopter, ou défendre la cause palestinienne, en comparant les Juifs à des : « serpents, une race de vipères »devant plusieurs centaines de Fidèles Musulmans à Bruxelles et ce, en présence de Tariq Ramadan.

-    1569665826-mosquee-macon-tariq-ramadan-3 charia    1569665794-mosquee-macon-hassan-iquioussen Coran
Respectivement de gauche à droite, les prédicateurs Tariq Ramadan et Hassan Iquioussen en démonstration au centre islamique de Mâcon

Un court extrait de la conférence donnée par Tariq Ramadan devant les fidèles Musulmans macônnais en mai 2012, en gras italique ci-dessous :

« Qu’est-ce que vous apportez à la France ? Cette spiritualité de la paix. Est-ce que vous êtes des agents de paix dans ce pays ? c’est quoi un agent de paix dans ce pays ? C’est quelqu’un qui peut dire au gouvernement français : « tant qu’il n’y aura pas de justice dans vos banlieues, vous ne serez pas en paix ici ! Tant qu’il n’y aura pas d’égalité d’accès au travail vous ne serez pas en paix, et nous on est des agents de la paix ! Ça veut dire quoi ? Qu’on est des agents de la justice, des agents de la dignité, la façon dont vous regardez les Arabes, ça ne tient pas, et on ne laissera pas faire ! Parce qu’on est solide, qu’on ne sera pas agressif, mais on sera juste. »
[59:00]
conférence de Tariq Ramadan au centre islamique de Mâcon – mai 2012 « La paix du coeur, la voie du bonheur » (hard-copy)

Tariq Ramadan, tout en enrobant ses propos dans un discours basé sur la spiritualité et la paix, invective les Musulmans contre le reste de la société occidentale, en expliquant à ses auditeurs que le gouvernement français est raciste, et qu’il les martyrise.
Un cas typique de manipulation de la communauté Musulmane, la victimiser, avec pour but de la souder et de l’isoler du reste de la société pour mieux la piloter à des fins politico-religieuses.

- 1569665733-capture-tariq-ramadan-a-macon-youtube-mozilla-firefox-1 Élisabeth Badinter
Tariq Ramadan devant les jeunes Musulmans Macônnais en mai 2012, explique que le gouvernement français est raciste envers les Arabes

 

Les prédicateurs de l’UOIF seront-ils invités dans le futur centre islamique pour endoctriner les Musulmans ?  Cela va-t-il dans le sens de la Fraternité, l’Amour et la Paix, habituellement observé dans les édifices religieux ? Pensez-vous que par l’UOIF, la communauté Musulmane mâconnaise sera mieux intégrée au reste de la société ?

-                                             1569665806-mosquee-macon-jean-patrick-courtois Frères Musulmans
Le sénateur-maire UMP de Mâcon Jean-Patrick Courtois (deuxième à partir de la droite), avec les responsables de la Mosquée Al Fath, collabore activement à l’islamisation de la ville

23 avril, 2013

A la Grande Mosquée de Bourg-en-Bresse, Tariq Ramadan demande aux Musulmans de résister au complot orchestré par les responsables colonialistes français, et d’imposer « leur vision » islamique

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 10 min

La ville de Bourg-en-Bresse forte d’une population de plus de 40 000 habitants, se trouve au nord-est de Lyon, dans le département de l’Ain, en vis-à-vis de la Suisse.
Environ 10 % de la population burgienne est de confession ou de tradition Musulmane. La municipalité de la ville tente de faciliter l’intégration de la communauté, en particulier en développant la construction du centre Culturel Islamique El Mohsinine de Bourg-en-Bresse, une grande Mosquée inaugurée en 2005.

-                                               A la Grande Mosquée de Bourg-en-Bresse, Tariq Ramadan demande aux Musulmans de résister au complot orchestré par les responsables colonialistes français, et d'imposer
-                                                            La Grande Mosquée El Mohsinine de Bourg-en-Bresse

Le 25 mai 2009 a été inauguré le premier carré musulman de Bourg-en-Bresse. Une stèle avec la rose des vents indiquant la direction de La Mecque a été dévoilée à l’entrée du carré par le maire socialiste de la commune, Jean-François Debat, et Azzedine Gaci, président du Conseil Régional du Culte Musulman (CRCM) Rhône-Alpes, dont l’instance soutient le projet depuis trois ans.

Le 13 décembre 2010, Jean-François Debat a organisé à Bourg-en-Bresse un rassemblement pro-palestinien avec l’Association antisioniste France Palestine Solidarité de l’Ain (AFPS), un organisme qui appelle officiellement à boycotter les produits venant d’Israël, pour demander la libération du franco-palestinien Salah Hamouri.

-                                                                                            1569666460-mosquee-bourg-en-bresse-salah-hamouri AFPS dans religion
le maire de Bourg-en-Bresse Jean-François Debat a organisé une manifestation le 13 décembre 2010 avec l’association antisioniste AFPS, pour la libération du terroriste Salah Hamouri (sur la photo), condamné le 13 mai 2005 en Israël pour tentative d’assassinat du rabbin Ovadia Yossef

Salah Hamouri a été arrêté le 13 mars 2005, jugé et condamné par la justice d’Israël pour avoir en sa qualité de leader d’une faction du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), organisation classée comme terroriste par l’union européenne dont le but est la destruction d’Israël, préparé et planifié avec deux complices, un attentat terroriste, contre la personne du Grand Rabbin Ovadia Yossef, considéré contre le plus grand décisionnaire contemporain, en matière de règles concernant le judaïsme, d’envergure internationale, suivi et respecté par tous les juifs dans le monde entier.
Salah Hamouri a été libéré de manière anticipée le 18 décembre 2011, dans le cadre de l’accord ayant permis la libération du jeune otage franco-israélien Guilad Shalit.

Face à ces complaisances, quel Islam est enseigné par les responsables du lieu de Culte, est-ce un Islam moderne, de Paix et de Tolérance, l’Amour entre Communautés chrétiennes, juives, musulmanes, bouddhiste, Taoïste, un Message ouvert appelant à l’Humilité et à la Fraternité ?

On peut dans un premier temps constater que les enseignements de la Mosquée sont totalement hors du contrôle de la municipalité de Bourg-en-Bresse, en effet, les prédicateurs étrangers ou français d’origine étrangère invités pour donner des conférences ne sont pas particulièrement connus pour être des adeptes d’un Culte tolérant.

Le 2 décembre 2012, les responsables du centre culturel islamique reçoivent le Cheikh Ibrahim Amine (hard-copy), diplômé de l’Université Al-Azhar du Caire en Égypte, le bastion de l’Islam fondamentaliste sunnite formant les futurs cadres des Frères Musulmans. Pour plus de renseignements sur l’Islam sunnite de l’Université Al Azhar, et comprendre ainsi plus profondément le dogme islamique enseigné par Ibrahim Amine, se référer par exemple au livre de Joachim Véliocas « l’islamisation de la France » (p93-108).

-                                                                          1569666453-mosquee-bourg-en-bresse-ibrahim-amine-2 antisionisme
Le cheikh de l’Université des Frères Musulmans d’Al-Azhar Ibrahim Amine, en conférence à la Grande Mosquée de Bourg-en-Bresse le 2 décembre 2012

Dans le contenu du dogme de l’Université d’Al-Azhar, on retrouve « la théorie du complot », les Musulmans sont persécutés éternellement par les Juifs et les Chrétiens, qui complotent contre eux sur toute la planète pour les détruire. Ici un extrait d’une lettre publiée par la militante islamiste Maryam Jameelah sur le site officiel de l’Université Al-Azhar du gouvernement égyptien, que vous pouvez lire en intégralité en anglais. (Cliquez sur « non muslims », puis sur le lien « Islam and others monotheistic Religions ») : (hard-copy1 hard-copy2):

-                                                 1569666880-mosquee-escaudain-al-azhar2 Bourg-en-Bresse

« Sur quelles bases pourrait on fonder une réconciliation entre musulmans, juifs et chrétiens ? Nous devons réaliser que selon les circonstances actuelles, aucune amitié n’est possible. Le judaïsme et le monde chrétien ont joints leur mains pour nous détruire. Sionisme, franc-maçonnerie, l’activité missionnaire chrétienne et l’orientalisme se sont combinés pour nous annihiler religieusement, culturellement et même physiquement. Ce serait une pure folie de vouloir embrasser ceux qui sont en train de nous frapper ! »

Pensez-vous que l’idéologie d’Al-Azhar des Frères Musulmans (délivrée exclusivement en arabe, le cheikh ne parlant pas français) contribue à une bonne intégration de la communauté Musulmane burgienne ?

 

Également invité le 23 septembre 2012 pour donner une conférence, l’imam Hassan Iquioussen (hard-copy), membre de l’UOIF, l’organisation politique des Frères Musulmans en France.

-                                                                                         mosqueraismesiquioussen Boycott
L’imam antisioniste, antiaméricain, et antioccidental Hassan Iquioussen a été reçu à la Grande Mosquée de Bourg-en-Bresse le 23 septembre 2012

Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

 

Autre invité de marque à la Mosquée de Bourg-en-Bresse, le prédicateur Tariq Ramadan, un islamiste radical déployant un double language, très courtisé par les média occidentaux devant lesquels il développe un Islam de tolérance, en préservant et défendant toutefois le caractère et l’identité islamique de la Communauté Musulmane, mais dans certains de ces ouvrages et dans ses prèches et conférences dans les Mosquées, ses discours appellent à la division, au ressentiment, et au repli de la communauté Musulmane sur elle même.

Dans son livre « Islam, le face à face des Civilisations », Tariq Ramadan décrit l’Islam comme un système totalitaire, la mise en place d’un État islamique doté d’une Constitution s’appuyant intégralement sur les Lois Divines, les préceptes du Coran, et dirigé par un dignitaire religieux, un Imam. Un État crée par les Musulmans, pour les Musulmans, sans aucune opposition politique, un Califat.

L’idéologie développée par Tariq Ramadan est, de ce fait, proche de celle des Frères Musulmans, une organisation politique islamiste fondée par son grand-père Hassan-Al-Bannah, qui vise à instaurer sur toute la terre un Califat Mondial.

En gras italique ci-dessous, un extrait d’une conférence donnée à la Mosquée de Bourg-en-Bresse le 9 janvier 2010 sur la place de la femme en Islam (hard-copy) :

Image de prévisualisation YouTube

« Vous êtes en France, et vous avez toutes ces pressions, vous croyez que c’est par hasard ? Vous croyez que c’est par hasard qu’on lance l’identité nationale aujourd’hui ? Vous croyez que c’est par hasard que l’on parle de Burqa et de Niqab, alors qu’il n’y a que quelques centaines de personnes, on a l’impression que c’est une déferlante sur la France ? Vous croyez que c’est par hasard, mais non.
Maintenir une atmosphère de pression psychologique pour vous pousser à être sur la défensive et mal dans la vision et pas dans l’action. En politique, cela s’appelle la « distraction stratégique ». On vous distrait pas des sujets pour que vous n’ayez pas de vision. Et à force de répondre à gauche et à droite, vous ne savez plus où vous allez. Et ce sont ceux qui font la pression qui vous imposent la tonalité de votre discours. Raison pour laquelle, comprenez bien, il va y en avoir dans ce processus qui vont lâcher prise. Vous allez voir des Frères et des Soeurs, des Musulmanes et des Musulmans qui vont lâcher prise.
C’est toujours comme ça qu’ont fonctionné les colonisateurs. Les colonisateurs ont toujours fonctionné de la même façon. On met une pression, et on cherche quels sont les maillons faibles. Quels sont ceux qui vont lâcher prise ? Vous savez, si vous avez une chaîne, vous connaissez ceci en Physique simple, la force d’une chaîne très épaisse, très solide, se mesure à son chaînon le plus faible. Vous pouvez avoir tous les chaînons forts, mais si un seul est faible, c’est là que ça va casser. Vous regardez le maillon faible, et vous savez que c’est là que ça va lâcher. »

[09:08]
« Quand vous êtes dans un pays, qui fût le cas lors de la colonisation, vous cherchez à savoir comment vous allez prendre le pouvoir, vous cherchez le maillon faible.
Et parmi nous malheureusement, que se soit certains de nos savants, certains de nos responsables politiques des mosquées, certains de nos intellectuels, et bien ils sont aujourd’hui le maillon faible. Ils plient sous la pression. Il ne s’agit pas pour nous de les montrer du doigt, juste prier pour eux, demander à Allah qui leur donne de la force, parce que quelqu’un qui plie, si il a une bonne conscience, il n’aura jamais la paix du coeur, il y aura le calcul politique. »

« Pour ne pas plier, contrairement à ce que vous pensez, ce n’est pas qu’en résistant que la pression, la meilleure réponse à la pression n’est pas la résistance uniquement, c’est la résistance au nom d’une « vision ». Comprenez bien ce que je suis en train de dire. Il y en a, qui sous la pression, résistent au coup par coup, et ils deviennent des victimes. C’est-à-dire qu’ils sont uniquement dans la résistance. Alors on fait des Mosquées, on fait des organisations, mais on résiste seulement : « attention ! Il faut qu’on maintienne l’Islam, la connaissance et tout ça ! », c’est très bien, mais tout ça n’a de force que si cette résistance est liée à une vision. Elle est liée à un chemin. Quel est le mot qui traduit le mieux la notion de « vision » en Islam ? Le mot le plus spécifique qu’on utilise parfois pour le traduire c’est : « la loi islamique » par les juristes, les gens qui travaillent dans la Loi, eux ils ont traduit : « la Charia ». Plus que ça, l’éthymologie du mot, c’est : « le chemin qui mène à la source ». Une notion de chemin, de vision. »
[11:48]
« Nous, notre vision, qu’est-ce que c’est ? Nous ne nous rapprochons jamais autant d’Allah, que quand nous purifions notre coeur, et que nous réformons nos sociétés. »
[14:04]
Conférence de Tariq Ramadan à la Mosquée de Bourg-En-Bresse, « Quelle place pour la femme dans le travail islamique aujourd’hui » le 9 janvier 2010

La loi mise en place le 11 avril 2011 contre l’interdiction de couvrir son visage dans l’espace public sert de point d’entrée à Tariq Ramadan pour installer une atmosphère électrique face aux Fidèles de la Mosquée de Bourg-en-Bresse. Pour le prédicateur, les Musulmans de France sont colonisés (en France !) et victimes d’un gigantesque complot, la « distraction stratégique », ourdi par les responsables politiques, les colonisateurs, qui tentent de les déstabiliser en mettant en place des lois les visant spécifiquement. Pour Tariq Ramadan, ces lois ont pour objectif de harceler et tourmenter les Musulmans, leur faire porter une pression suffisante afin qu’ils « lâchent prise ».

Souder et unifier les Musulmans entre eux, les rendre solidaires, face à l’État ennemi qui les rejette et les méprise. Comment réagir face à ces attaques et ces humiliations ? Il faut résister. Résister et imposer ce que Tariq Ramadan appelle « une vision », ce que les juristes Musulmans appellent « la charia », la « loi islamique », les Musulmans se doivent de « réformer les sociétés« .

La position victimaire suggérée par Tariq Ramadan à ses Fidèles, ne peut-elle amener une partie de la communauté Musulmane à se radicaliser, rejeter la société civile occidentale, pouvant amener par exemple à des faits, comme ce père Musulman, qui, ayant refusé que sa femme se fasse examiner par un homme pendant son accouchement à l’hôpital de Bourg-en-Bresse pendant quelques heures, a donné naissance à un enfant handicapé ?

-

6 avril, 2013

L’islamiste Hani Ramadan dénonce la politique de « l’État criminel sioniste d’Israël » à la Mosquée En-Nour (Madeleine) de Nice

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 15 h 22 min

Nice, ville du sud-est de la France sur la Côte d’Azur, avec 340 735 habitants en 2009, est la cinquième commune de France en population.
La ville du bassin sud méditerranéen est propice, par les échanges de plus en plus important avec le Maghreb, au développement d’une communauté Musulmane, 60 000 Musulmans dont 5 000 à 6 000 pratiquants « occasionnels » de l’islam, disposent actuellement de 18 lieux de prière du Culte Musulman.
Le maire UMP Christian Estrosi facilite grandement la construction de lieux de culte sur la ville, cédant aux pressions des associations qui ne cessent de réclamer des salles de prières, en vue également de bénéficier des faveurs de l’électorat de la communauté Musulmane.
Lors de sa campagne aux élections municipales de 2008, d’où il sort vainqueur, Christian Estrosi avait promis la construction d’une grande Mosquée. En septembre 2012, il annonce l’extension de lieux de prières et l’ouverture d’un nouveau lieu de culte pour les Musulmans.

La rue de Suisse abrite depuis plusieurs années, un local servant de Mosquée, généreusement mis à disposition par un bail locatif avantageux, mais jugé insuffisant en taille par les Musulmans qui bloquaient toute la rue pendant les heures de prières, les jours de forte affluence.

- L'islamiste Hani Ramadan dénonce la politique de                   577NY Ahmed Jaballah dans religion
Musulmans écoutant un sermon à la Mosquée Er-Rahma de Nice         Prières de rue Musulmanes, rue de Suisse en 2011

Le bloc Identitaire « Nissa Rebela », présidé par Philippe Vardon, est une association qui fait la promotion de la culture et de l’identité française et niçoise sur la ville. Elle ne cesse depuis des années de dénoncer les facilités de mise en oeuvre par la municipalité de lieux de Culte Musulmans au détriment de la Loi de 1905 de séparation de l’Église et de l’État, transformant progressivement le paysage niçois en rues et quartiers islamisés (boucheries et kebab halal, prières de rue, femmes voilées ou en hijab, menus spéciaux sans viande ou sans porc dans toutes les cantines des écoles maternelles et élémentaires de la ville, etc…).
Philippe Vardon obtient le 26 mars 2013 du Tribunal administratif une victoire juridique sur la municipalité de Nice qui a du lui verser en dédommagement la somme de 1000 euros, pour non respect de la loi sur la laïcité en octroyant un bail avec une décôte de loyer « entachée d’une illégalité d’une particulière gravité » lors de la mise à disposition du lieu de Culte Musulman rue de Suisse.

Les deux principales Mosquées de la ville, la Mosquée Er-Rahma (quartier de l’Ariane) et la Mosquée En-Nour (Madeleine) sont sous contrôle des responsables de l’Union des Musulmans des Alpes Maritimes (UMAM), une filiale de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF).
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Son président Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

-   VEE7d antisémitisme  PEjva antisionisme

Ahmed Jaballah, président de l’UOIF, à la Mosquée Ar-Rahma de Nice (hard-copy), et en compagnie de Mohamed Morsi, président égyptien et membre des Frères Musulmans le 3 janvier 2013 lors d’une visite en Égypte

En prenant le pari de négocier avec les autorités de l’UOIF, afin de favoriser le développement d’un « Islam de France » sur sa commune, Christian Estrosi a fini par perdre toute visibilité et tout contrôle de l’Islam niçois, des Mosquées et salles de prières ont fleuri un peu partout, les associations de l’UOIF invitent des prédicateurs étrangers à donner des sermons et des conférences dans les Mosquées et salles de prières de la ville, une bonne partie d’entre eux ignorant ou méprisant les valeurs de la laïcité et des institutions de la république.

 

Quel enseignement est diffusé aux Fidèles dans les Mosquées de Nice de l’UOIF ?

 -                                                                                      977gV Bourget
La Mosquée En-Nour de Nice a diffusé en direct les conférences du Bourget du rassemblement de l’UOIF ayant eu lieu du 6 au 9 avril 2012

Pour comprendre l’idéologie des Frères Musulmans diffusée lors de ce type de colloque, ce rassemblement a regroupé, du 29 mars au premier avril 2013, « la crème » des Musulmans associés à l’UOIF, on peut citer entre autres, en regardant le programme officiel de cette année  :
- Le cheikh saoudien Mohamed Al-Arifi (prédications antisémites et mysogines)
- Tariq Ramadan (qui explique dans ses livres vouloir construire un état dirigé par un imam sous la charia)
- Hassan Iquioussen (prédicateur antiaméricain, antisioniste et antioccidental)
- Rashed Ghannouchi, leader du groupe Ennahdha en Tunisie (fascisme islamique)
- Tareq Oubrou, qui déclarait dans les années 1990 vouloir construire un Califat pour tous les musulmans.
- Hani Ramadan, qui explique que l’Occident est décadent, contaminé par le « Dajjal », un borgne de l’oeil droit, que seule la charia, la loi islamique peut encore sauver
- Nabil Ennasri qui appelle les Musulmans « à faire tomber Manuel Valls », l’ami « Éternel d’Israël »
- Houria Bouteldja, qui profère des propos raciste à l’égard des français, lire le livre « Nique la France » où elle apparait en couverture.
- Abdallah Ben Mansour, qui explique que les français sont en retard de 15 siècles sur l’Islam et ses Lois de la Charia à la mosquée d’Aulnay
- Larbi Kechat, et ses prédicateurs fondamentalistes dans la mosquée Adawa à Paris (XIX arrondissement)
etc…

Un Islam tolérant, ouvert à l’Humilité, à l’Amour, au Respect, au Pardon, à la Fraternité dans la Prière ?

 

Sur la page Facebook officielle de la Mosquée En-Nour, une « référence » pour les Musulmans de Nice, on trouve les prédications de Mostapha Hosny, un extrait de sa vision théologique du voile islamique et du hijab, « des valeurs justes et une compréhension saine » d’après les responsables de la Mosquée, où il explique que le port du voile islamique est une obligation coranique, et qu’il reste une priorité de le défendre. (hard-copy)

-                                                                                     l99GJ charia

Image de prévisualisation YouTube

« Ce style est très répandu chez les filles à la faculté et dans la rue, le pull et le pantalon. Je suis désolé, mais si on lui retire le foulard, on pourrait dire que c’est une fille qui ne porte pas le voile, mais qui porte une écharpe contre le froid ! Quelle est la différence entre le fait qu’elle ait un foulard sur la tête ou qu’elle ne l’ait pas ? Je t’en prie ! Tu as besoin d’un habit qui part d’en haut et qui arrive jusqu’en bas ! Et ça serait bien que le pantalon soit plus large en bas. même sous le vêtement ample, tu as besoin d’un habit plus ample qui cache les contours de ce corps. Tu as besoin d’un habit ample qui cache tes charmes, ils risquent de séduire ! Ils risquent de séduire les hommes ! Quant aux filles, elles vont se mettre à t’imiter. Alors je t’en supplie, prends garde à ne pas exposer les charmes de ton corps ! »
[...]
« On voit tout ça, devant et derrière, d’en haut et d’en bas, et cela attire facilement les jeunes ! Et les filles préfèrent s’habiller ainsi ! Ce style aussi est très répandu ! Elles sont nombreuses à porter une tunique de cette longueur, je vous poserai bien une question : « Cette cuisse là, ne représente-t-elle pas un charme qu’Allah a ordonné de couvrir ? Et puis le pantalon la dessine bien. Et qu’est-ce que c’est que ça ? C’est l’oreille ! Des fois, cette oreille porte des boucles, afin que cela soit assorti avec le foulard et la tunique. Regardez la ceinture au milieu ! C’est terrible, ça délimite encore plus cette partie du corps ! « 
[...]
Et que pensez-vous ce cette façon de porter le foulard chez certaines filles ? Et cette nuque, il faut qu’elle soit couverte ! »
[...]
« Tu dois couvrir ta nuque, et si tu mets des boucles, tu vas attirer les regards sur toi pendant que tu marches ! »
[...]
« Oh Allah ! Et que penser des concours de beauté et de Miss Monde, alors que la beauté de la femme est son voile ! »
[...]
« Et si une fille s’habille de sorte que sa taille soit bien dessinée, elle est dans l’erreur ou pas ? »
[...]
« Qu’en sera-t-il lorsque Allah nous mettra face à lui et nous interrogera : »Pourquoi n’avez-vous pas porté le voile comme je vous l’ai prescrit ? Y-a-t-il quelque chose que vous aimez plus que moi ? »
Mostapha Hosny – « Portes-tu le bon voile islamique ? » – théologien de référence pour les responsables de la Mosquée En-Nour de Nice

On voit que pour Mostapha Hosny, le corps de la femme est considéré comme une vulgaire obscénité, ses cheveux et son corps sont une tentation perpétuelle qu’il faut cacher car ils détournent le Fidèle Musulman du chemin d’Allah et son Prophète.
Musulmans et musulmanes ne prient pas ensemble dans une Mosquée par exemple, car la Femme par sa présence tourmente l’Esprit du Croyant. Pour ces Imams, les Musulmanes doivent donc porter le voile Islamique, qui couvre les cheveux, symbole de Féminité, ou mieux, un voile qui couvre correctement toutes les courbes du corps féminin, (cheveux, taille, hanches, fesses, décolleté, jambes), le hijab.
Il est bien spécifié que les femmes ne respectant pas ce code vestimentaire n’iront pas au Paradis.
Dans l’Islam rigoriste le plus traditionnel, cela n’est pas suffisant, le visage et le regard de la Femme sont également sources de Séduction, de Tentation, de Charme, de Féminité, pouvant attirer le Malin, et il a été décidé qu’il fallait bâcher le tout : la Burqa ou le Niqab.
Dans les hadiths traditionnels faisant partie de la Sunna, la Voie du Prophète Mohamed, guide Spirituel de tous les Musulmans,
l’imam Al-Bukhari (1/583) a dit : « [...] Usamah rapporte du Prophète -sal Allahou ’alayhi wa salam- qu’il a dit : “ Je me suis posté à la porte du Paradis et j’ai vu que la majorité de ceux qui y entraient étaient des pauvres. Quant aux personnes opulentes, elles furent empêchées d’entrer [et devaient attendre que tous les pauvres s’y introduisent]. Lorsque les gens de l’enfer furent jetés dans le feu, je vis que la majorité d’entre eux étaient des femmes. ”
Rapporté aussi par Muslim (4/2236)

La Mosquée En-Nour de Nice invite également la militante politique Rami Noura, qui a défrayé la chronique en s’opposant fermement à la loi du 15 mars 2004 interdisant le port du voile islamique à l’école, un extrait de son intervention du 16 avril 2011, en gras italique ci-dessous (hard-copy) :

-   D77G2 Christian Estrosi        QEExr Coran

« A titre personnel, je garde un souvenir très mitigé de cette période, c’est une période qui a été pour les musulmans d’une extrême violence, et pour les jeunes filles en particulier qui ont eu à subir l’application de cette loi. Les dommages psychologiques sont réels et perdurent encore aujourd’hui. Très rapidement, on a crée un numéro vert : 08.15.03.04 qui a été mis en service quelques semaines avant l’application de la loi, et en septembre 2004, et nous avons reçu des centaines d’appels de toute la France de jeunes filles complètement déséspérées qui se demandaient ce qu’elles allaient faire, à quelle sauce elles allaient être mangées à la rentrée 2004. Je vous raconte un peu l’historique, parce que je pense que ça fait partie de l’Histoire, et l’Histoire elle se répète, et on n’est pas à l’abri d’autres évènements comme celui-là. »
[05:20]
« Il faut continuer à faire acte de résistance contre cette loi, bien qu’elle soit votée et appliquée avec succès dans les établissements scolaires, il faut continuer à la dénoncer, ça reste une loi complètement injuste, ça reste une loi si vous me permettez le terme, « illégale », et ça reste une loi qui discrimine et vise directement une communauté. »
[08:20]
Conférence de Rami Noura :  » Musulmans de France : liberté ? égalité ? fraternité ?  » 16 avril 2011 – 1ère partie

« Notre religion impose le port du voile. D’ailleurs, c’est un point de vue partagé par l’ensemble des autorités religieuses des quatre écoles de l’Islam. Si vous vous souvenez, juste avant le vote de la loi, avaient essayé de faire pression sur le CFCM, nouvellement créé, pour qu’il donne une caution morale à cette fameuse loi, en essayant de faire dire, au moins à Mr Dalil Boubaker, puisque c’est lui qui en général cède le premier, que le port du voile en Islam n’est pas obligatoire, que c’est facultatif  qu’il n’y avait aucun hadith, ni verset qui autorisait cela dans l’Islam, et, à la surprise de beaucoup de Musulmans, le CFCM à l’unanimité, toutes tendances confondues, a refusé. Il a dit très clairement que le port du voile en Islam était une prescription religieuse sur laquelle il n’y avait pas discussion. Après, il s’est empressé de compléter : libre à chacun de suivre cette prescription ou pas, en fonction de sa liberté de conscience. Chacun fait ce qu’il veut, mais, faire dire aux autorités religieuses de ce pays que le port du voile en Islam est facultatif, ça ce n’était pas possible. D’ailleurs, le pouvoir politique était très fâché face à cette position là. »
[06:10]
Conférence de Rami Noura à la Mosquée Er-Rahma de Nice  » Musulmans de France : liberté ? égalité ? fraternité ? » le 16 avril 2011 – 4ère partie

Les Musulmans sont des victimes, subissant une « extrême violence », de graves « dommages psychologiques », et persécutés par les institutions laïques qui les empêchent de pratiquer pleinement leur religion. Pour Rami Noura, le port du voile islamique est une obligation de l’Islam, et la loi de 2004 l’interdisant dans l’enceinte des écoles laïques et républicaines est une aberration, qui discrimine les Musulmans.

 

Également, un invité de marque, toujours le bienvenu dans les Mosquées de l’UOIF, le prédicateur antisémite Hani Ramadan, qui comparait les Juifs à « des serpents, une race de vipères », dans un sermon diffusé devant plusieurs centaines de Musulmans de Bruxelles le 1 mai 2004 (en présence de son frère Tariq Ramadan).

Un extrait de son intervention à la Mosquée En-Nour de Nice le 19 mars 2011, en gras italique ci-dessous (hard-copy) :

-                                                                G77An Dalil Boubakeur
-                       Le prédicateur antisémite Hani Ramadan reçu à la Mosquée En-Nour de Nice le 19 mars 2011

« Les puissances occidentales, les puissances qui sont ennemies de l’Islam, se sont toujours servies des dictatures illégitimes pour déposséder les peuples de leur richesse, se livrer à des exploitations continues, et poser des bases militaires ici et là, pour permettre l’extension de l’état criminel sioniste d’Israël en tant que tel. ça veut dire que aujourd’hui, on a des dirigeants, des dictatures, qui font la politique de l’axe américano-sioniste dans la région contre l’intérêt des populations Musulmanes.
L’appel à un renversement de ces pouvoirs est de fait tout à fait légitime, puisqu’ils agissent contre l’Islam, ce sont des alliés objectifs des Musulmans en tant que tels, des populations musulmanes. Vous voyez bien ce  qui s’est passé en Tunisie et en Égypte montre bien que ces populations ne voulaient pas verser le sang, mais voulaient retrouver leur dignité en renversant des dictateurs. C’est une démarche qui est légitime. »

[10:30]
Conférence « Être avec Allah » de Hani Ramadan à la Mosquée En-Nour de Nice, le 19 mars 2011 – partie 4


Une vision unilatérale antioccidentale et antisioniste du conflit israélo-palestinien. Rappelons que la loi française de séparation des Églises et de l’État de 1905, interdit les discours politiques dans les lieux de Culte, ainsi que toute incitation à la haine.

La Mosquée Ar-Rahma du quartier de l’Ariane de Nice n’est pas en reste, le président de l’UMAM Otmane Aïssaoui est l’imam de cette Mosquée.

Extrait d’un de ses sermons condamnant et assimilant toute critique de l’Islam à de la haine contre les Musulmans, et demandant la mise en place d’une loi interdisant le blasphème.

-                                                377Lq Frères Musulmans

« Je lance un appel aux autorités, à notre pays, ici la France, qu ces gens là parlent au nom de la Liberté d’Expression, en faisant des blasphèmes vis à vis des choses sacrées et de l’homme quelque soit l’homme et sa croyance, je me pose la question est-ce que les médias ce groupuscule ignorant, qui n’est pas digne du monde journalistique, est-ce qu’ils ne sont pas mettre les médias comme un sac, et personne ne peut les toucher ? Jusqu’à quand les laissera-t-on faire ? Je demande encore plus fort, il faut une loi qui interdise, et qui va dans le sens d’interdire l’islamophobie, et d’interdire la haine de l’Islam et des Musulmans. »
[09:00]
sermon de Otmane Aïssaoui, imam de la Mosquée Ar-Rahma de Nice, devant ses Fidèles (hard-copy)

 

Otmane Aïssaoui est également à l’initiative du communiqué officiel de l’Union des Musulmans des Alpes-Maritimes (UMAM) :

« Nous condamnons fermement l’intention du journal satirique Charlie Hebdo de publier une série de caricatures infamantes sur l’Islam et plus particulièrement la personne de son Prophète, référence de plus d’un milliard de personnes dans le monde et quelques millions en France.
Dans un climat de tension internationale, ces journalistes opportunistes tentent d’exploiter la fenêtre médiatique à leur compte en prenant en otage la liberté d’expression.
Nous n’accepterons aucune leçon de citoyenneté sachant ce que nous devons aux libertés fondamentales que nous garantissent notre République. Or la liberté ne saurait être invoquée quand elle constitue un trouble manifeste à l’ordre public, une provocation préméditée à l’endroit d’une frange de la population française.
Nous étudions d’initier ou rejoindre toute poursuite judiciaire pour faire valoir l’intérêt de la communauté musulmane et plus encore l’intérêt supérieur de la communauté nationale.
Nous appelons par ailleurs la communauté musulmane au discernement et la retenue.
Si l’initiative ne mérite que le mépris et n’honore pas ses auteurs, nous appelons néanmoins nos institutions à exercer leur devoir de garantir la cohésion de notre société. »
Nice le 19 Septembre 2012,
Page Facebook officielle de la Mosquée Ar-Rahma de Nice – Union des Musulmans des Alpes Maritimes (hard-copy)

Pour les responsables de la Mosquée Ar-Rahma de Nice, les Musulmans subissent des persécutions de la part des médias et des politiques, une diffusion de propagande classique de victimisation pour souder la communauté Musulmane contre l’ennemi non-Musulman.

Des islamistes sont invités à donner des conférences dans la Mosquée, on peut citer par exemple le membre fondateur du parti Ennahdha au pouvoir actuellement en Tunisie, le cheikh Abdelfattah Mourou pour qui l »Islam est un système politico-religieux devant gouverner l’État dans toutes ses formes (politique, société, économie, législation, juridiction).

-                                                      j33nR Hani Ramadan
Le cheikh Abdelfattah Mourou, membre fondateur du Parti Ennahdha, donnant une conférence à la Mosquée Ar-Rahma de Nice le 22 février 2013   (hard-copy)

Pensez-vous que l’Islam enseigné dans les Mosquées de Nice encourage et développe la bonne insertion des Musulmans au sein de la communauté niçoise ? Quelle idéologie et quelles Valeurs sont inculquées dans les esprits des Musulmans venant suivre les prêches de ces « savants » Musulmans ? Cela va-t-il dans le sens de l’intégration et de la cohésion de la République ?

-   1ppeg Hassan Iquioussen      eEEaj Houria Bouteldja

« il s’agit d’une victoire juridique et politique importante face au soutien constant apporté par Christian Estrosi à l’islamisation de notre ville. Cette victoire, après des mois et même des années de lutte, n’est qu’un point de départ. Dans notre ville qui compte pourtant déjà 18 lieux de culte islamiques, Christian Estrosi a apporté son soutien à la nouvelle grande mosquée de Nice-est ainsi qu’à des extensions pour les mosquées de l’Ariane et des Moulins. Pour chacun de ces projets, il nous trouvera face à lui. »
Philippe Vardon, président de l’association « Nissa Rebela », après le jugement du tribunal administratif en sa faveur, condamnant la municipalité de Nice à lui verser 1000 euros de dédommagement, le 26 mars 2013

« J’ai eu un long entretien ce jour, avec Dalil Boubakeur, Recteur de la Grande Mosquée de Paris, avec qui j’entretiens des relations de très bonne qualité. Tous les deux, nous partageons les mêmes convictions sur la pratique d’un islam de France apaisé et respectueux des règles de la République et de la laïcité. Nous avons échangé sur l’annonce faite tout récemment concernant la création d’un centre culturel musulman En-Nour, à Nice, 1 Avenue Emmanuel Pontremoli. »
Christian Estrosi, maire UMP de Nice, en compagnie de Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris régulièrement présent lors des inaugurations des Mosquées de l’UOIF sur toute la France.

1...910111213...16

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir