• Accueil
  • > Recherche : uoif st ouen

2 novembre, 2017

Le maire socialiste Yvon Robert contribue à l’implantation de l’Islam radical misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite à la Grande Mosquée El Kaouthar de Rouen

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 13 min

En 2010, « Islam mine l’Europe » avait déjà mis en garde contre les prédicateurs de l’Union des Musulmans de Rouen (UMR), branche de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans, qui contrôlent la Mosquée El Kaouthar de Rouen et endoctrinent les Musulmans au rejet de l’Occident et du Christianisme.

Sur le site Internet officiel de la Mosquée El Kaouthar qui a fait peau neuve depuis, on retrouve toujours les affiches des conférences données dans la Mosquée de Rouen par le prédicateur antioccidental, antichrétien et antisémite Hani Ramadan (hard-copy).

Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Dans une conférence donnée à la Mosquée d’Avignon le 9 octobre 2011, Hani Ramadan interdit aux femmes de voyager seules.

Hani Ramadan développe également auprès des Fidèles une violente propagande antisioniste contre ce qu’il appelle « l’état criminel sioniste d’Israël ».

-                                                                 Le maire socialiste Yvon Robert contribue à l'implantation de l'Islam radical misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite à la Grande Mosquée El Kaouthar de Rouen dans Politique 1534963482-mosquee-rouen-hani-ramadan

-                                                              1534963482-mosquee-rouen-hani-ramadan2 Allah dans religion

Le prédicateur antichrétien et antisémite Hani Ramadan, qui compare les Juifs à « des serpents, une race de vipères », et qui explique que ceux qui croient en la Trinité « ne peuvent avoir un coeur pieux », est toujours promu et bien considéré sur le site de la Mosquée El Kaouthar de Rouen

-                                                     1534965968-mosquee-rouen-hassan-iquioussen antisémitisme

L’UMR organise les rencontres annuelles des Musulmans de Rouen, la deuxième édition du 11 octobre 2014 à la halle aux toiles à Rouen avait vu la participation d’islamistes politiques antioccidentaux tels Hassan Iquioussen, Mohamed Bajrafil ou encore Ahmed Miktar, et la présence de Yvon Robert, le maire socialiste de la ville. (hard-copy)

Le prédicateur Hassan Iquioussen, qui milite dans les Mosquées de France pour retirer le loi interdisant aux jeunes filles de porter le voile islamique à l’école, et qui nie le génocide arménien, est lié au réseau de l’UMR

-                                                             1534963484-mosquee-rouen-mahmoud-doua antisionisme

Mahmoud Doua, prédicateur des Frères Musulmans et imam de la Mosquée de Cenon près de Bordeaux, est opposé à l’interdiction du port du voile islamique dans les écoles, nie les persécutions des Chrétiens d’Orient et fait la promotion de la charia islamique. Il fait aussi partie des invités vedette de la Grande Mosquée El Kaouthar de Rouen.

L’UMR est également partenaire officiel de l’organisme politique islamique « Havre de Savoir » (hard-copy) et de ses prédicateurs antioccidentaux, tels Hassan Iquioussen ou encore Nabil Ennasri.

On constate que non seulement le maire socialiste de la ville Yvon Robert n’a pris aucune mesure pour interdire cette association politique militant contre l’Occident, mais qu’il a participé personnellement à la cérémonie d’inauguration de l’extension de la Mosquée El Kaouthar de Rouen le 21 octobre 2017 !
Financée par les fidèles à hauteur de un million d’euros, cette extension s’étendant sur une surface totale de 1200m² et pouvant accueillir 1500 fidèles, prévoit la création d’une nouvelle salle de prière et de classes coraniques pour endoctriner les jeunes Musulmans au fondamentalisme islamique.

-                            1534965556-mosquee-rouen-kaouthar Bachar El Sayadi

-                                                        La Grande Mosquée El Kaouthar de Rouen

-                                           1534963484-mosquee-rouen-priere Bible

-                                     Fidèles Musulmans en prière à la Mosquée El Kaouthar de Rouen

-                                  1534963482-mosquee-rouen charia

Le maire socialiste Yvon Robert, en compagnie de l’imam antichrétien de la Mosquée Kaouthar Bachar El Sayadi, proche de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans, inaugurent ensemble l’extension de la Mosquée le 21 octobre 2017.

 

-                                          1534963482-mosquee-rouen-bachar-al-sayadi chrétiens

L’imam de la Mosquée El Kaouthar de Rouen, le prédicateur antichrétien proche de la mouvance politique des Frères Musulmans Bachar El Sayadi, pose ici devant le panneau de travaux d’extension du lieu de culte. Il participe aux rencontres annuelles de l’association islamique antioccidentale « Havre de Savoir ».

Un court extrait d’une de des conférences, pour avoir un aperçu de sa vision de la société civile, ainsi que du Christianisme :

« Si quelqu’un se marie avec une fille qui ne croit à rien, son mariage est invalide. Ce n’est pas un mariage, même s’il y a un cheikh qui vient et qui dit tout ce que vous voulez, c’est un mariage invalide. Il n’est pas valide, c’est comme si un homme se mariait avec un homme, c’est invalide, c’est un mariage avec une personne qui ne croit à rien, c’est un mariage invalide, c’est-à-dire, tout ça c’est des rapports illicites. »
« Un Chrétien croit au jour dernier, même avec sa religion falsifiée, il croit qu’il y a un Enfer, qu’il y a un Paradis, qu’il y a le Bien, qu’il y a le Mal, on a des points en communs. Après, on a des points qui nous différencient bien naturellement, que lui associe au bon Dieu d’une autre Divinité, il croit qu’il y a un Dieu qui le voit, avec la bêtise de la Trinité, nous on considère que c’est du Koufr, que c’est de la non-croyance, de l’associationnisme, c’est associer au Bon Dieu une autre Divinité. Cette affaire de Trinité, c’est une affaire majeure qui nous différencie des Chrétiens. »
[09:58]
Conférence de Bachar El Sayadi, imam de la Mosquée El Kaouthar de Rouen

D’après Bachar El Sayadi, les Chrétiens ont une « religion falsifiée », ils croient en la « bêtise de la Trinité ». Où se trouve le message de tolérance, de paix, du vivre-ensemble, et de Fraternité ? Est-ce que ce type de prédication incite au rapprochement entre communautés ?

Bachar El Sayadi préconise également une application stricte des lois juridiques de la charia islamique dans la société civile : un Musulman ne peut se marier avec une athée, c’est un mariage invalide et illicite. Est-ce compatible avec les lois des sociétés occidentales ?


Un des prédicateurs vedette de la Mosquée de Rouen (venu par exemple le 24 octobre 2015), le cheikh antichrétien spécialiste de la charia islamique et proche des Frères Musulmans Tarik Abou Nour, méprise la croyance des Chrétiens en niant la Trinité et la Crucifixion du Christ :

Image de prévisualisation YouTube

« Allah n’a pas été engendré, n’a pas de fils, n’a pas d’associés, c’est ce qui est dit dans le Coran, Allah dénonce la Trinité, Allah dénonce l’attitude de ceux qui croient que Jésus s’apparente à Allah, ou sont des fils d’Allah, ou sont des choses comme ça, non. »
[25:51]

« Allah protège ses alliés, et notamment ses Prophètes et ses Messagers. Alors comment peut-on imaginer qu’il a été crucifié ? Non, pas du tout ! Allah nous dit explicitement dans le Coran : « Ils ne l’ont pas tué, ils ne l’ont pas crucifié, on a jeté sa ressemblance sur quelqu’un d’autre, ils ont crucifié quelqu’un d’autre. Ils ont cru avoir crucifié le Messager d’Allah Issa (Jésus), le Verbe d’Allah, Allah l’a nommé comme ça, son Verbe, il l’a insufflé de son Esprit, il a fait des miracles qui conforte son message, il pouvait revivifier les morts, ou guérir les lépreux, l’aveugle, etc.
Ce n’est pas pour ça qu’il est Dieu, pas du tout ! C’est Allah qui lui a donné ces miracles. Allah a empêché qu’il soit crucifié, parce que Allah protège ses alliés, Allah l’a élevé chez lui. »
[27:37]

« Il reviendra à la fin des Temps, Issa, jésus, pour rétablir la justice, il gouvernera avec les lois d’Allah.[...] Il vient comme réformateur pour confirmer le message de l’Islam.« 
[29:18]

L’imam de la Mosquée de Rouen, Bachar El Sayadi, et le cheikh Tarik Abou Nour prévoient de changer la société en rejetant le Christianisme, Révélation bouleversante de la Parole de Dieu en Christ annoncée dans les Évangiles, et le remplacer par le message de Issa, un Jésus devenu simple Prophète au service de l’Islam sunnite et des principes de la charia : couper la main des voleurs, interdire le mariage avec des athées, fouetter la femme adultère et la lapider si elle a eu un enfant, interdire à la femme de voyager seule, la frapper si elle désobéit, légaliser la pédophilie, haine des Chrétiens et des Juifs, etc…

 

-                                                    1534963484-mosquee-rouen-jesus-femme-adultere christ

Partie du tableau du peintre Nicolas Poussin (1653), « Le Christ et la femme adultère », un épisode de la Bible où Jésus vient en aide à la femme adultère, sur le point de se faire lapider.

Par son questionnement dans la Bible : « que celui qui n’a jamais péché lui lance la première pierre », Jésus invite l’homme à chercher en son for intérieur la compassion envers cette femme, en sachant pertinemment que la faute dont elle est accusée, l’adultère, peut se retrouver en tout homme, qui a déjà convoitée secrètement une femme autre que la sienne, ne serait-ce que par la pensée, l’envie, le désir.
Et la magie opère : un à un, les hommes laissent glisser les pierres de leurs mains, baissent la tête, et s’en vont, mais sortent grandis, car la Parole de Dieu a opéré en eux et les a transformés.
Jésus conclut face à la femme adultère restée seule : JE NE TE CONDAMNE PAS NON PLUS, VA ET NE PÈCHE PLUS.

Devenir meilleur, charitable et attentionné, par la force de conviction intérieure, la Foi en Christ, ce message révolutionnaire et novateur, qui va donner naissance en partie à la pensée de la civilisation occidentale, est totalement nié par la doctrine islamique. Dans le Coran, Jésus, appelé Issa, n’est qu’un Prophète de l’Islam, ne faisant rien de plus que « gouverner avec les lois d’Allah » et « confirmer le message de l’Islam ».

-                                                   1534963484-mosquee-rouen-islam-lapidation christianisme

Dans l’Islam, religion du Prophète Mohamed, la lapidation est une Loi Divine, elle doit être appliquée avec l’aide de tout un arsenal juridique, en cas d’adultère par exemple, si la femme a conçu un enfant lors de l’acte adultérin, et c’est le Prophète Mohamed lui-même qui rend la justice et applique la sentence :
«Une femme vint dire au Prophète Mohamed: «J’ai commis l’adultère, purifie-moi.» (Elle voulait que le Prophète Mohamed la punisse afin qu’Allah lui pardonne son péché et la laisse entrer au paradis.) Le Prophète Mohamed lui répondit: «Va-t-en jusqu’à la naissance de l’enfant.» Après avoir mis l’enfant au monde, elle revint avec l’enfant et dit: «Voici l’enfant que j’ai mis au monde.» Le Prophète Mohamed répondit: «Va-t-en et allaite-le jusqu’à ce qu’il soit sevré.»
Une fois l’enfant sevré, elle vint vers le Prophète Mohamed avec l’enfant qui tenait un morceau de pain dans sa main. (L’enfant devait avoir deux ans, selon la durée prescrite par le Coran pour l’allaitement.) La femme dit: «Messager d’ Allah, le voici, je l’ai sevré et il mange de la nourriture solide.» Le Prophète Mohamed donna l’enfant à un musulman et prononça ensuite la sentence. La femme fut enterrée dans un fossé jusqu’a la poitrine et lapidée».


-                               1534963485-mosquee-rouen-sunna-lapidation christianophobie

L’arsenal juridique de la législation islamique est basé sur la sunna, et gère les punitions à infliger aux récalcitrants qui n’obéissent pas à Allah, comme la lapidation.

-                                  1534965426-mosquee-rouen-yvon-robert Coran

« Pour moi, la laïcité, c’est de garantir à tous la possibilité d’exercer sa religion. Il y a des Musulmans nombreux en France et il n’y a pas assez de Mosquées, il est très important qu’ils puissent construire les Mosquées dont ils ont besoin. »
Déclaration du 21 octobre 2017, lors de l’inauguration de l’extension de la Mosquée de Rouen, par le maire socialiste Yvon Robert qui collabore activement à l’installation de Musulmans radicaux dans la ville dont il a la charge, mettant en péril sur le long terme le vivre-ensemble et la cohésion sociale.

5 septembre, 2017

La nouvelle Grande Mosquée Ar-Rahma de Strasbourg dans le quartier Hautepierre accueille l’imam Nader Abou Anas, qui veut soumettre les femmes à l’esclavage sexuel sous l’autorité des hommes

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 37 min

La ville de Strasbourg est devenue en quelques décennies un bastion central du radicalisme islamique dans l’est de la France. L’ancien premier ministre Manuel Valls avait déjà inauguré en grande pompe il y a quelques années, en compagnie du maire socialiste de la ville Roland Ries, la Grande Mosquée de Strasbourg, un centre d’endoctrinement de l’Islam politique antioccidental et antisioniste lié à l’organisation politique des Frères Musulmans.

D’autres salles de prière et Mosquées ont depuis été érigées à Strasbourg, en particulier la projet de la Grande Mosquée du quartier de Hautepierre, avec l’appui des élus politiques de la ville, permettant la mise en place progressive d’une société islamique dans la ville.
La surface totale de ce lieu de culte est d’environ 2000 m², repartie entre la Mosquée revêtue d’un dôme, le centre culturel et le parking.
Le noyau central, composé d’une salle de prière pouvant accueillir jusqu’à 1 000 personnes, se répartit sur une surface de 1500 m², avec deux mezzanines pour les femmes. La seconde tranche qui n’est pas encore réalisé, comprendra un restaurant, des salles de cours pour le soutien scolaire et deux logements pour le concierge et l’imam et s’étendra sur 500 m².
Un véritable lieu d’enracinement de l’endoctrinement de masse des Fidèles Musulmans pour imposer à la société occidentale sur le long terme, les lois islamiques.

-                                               La nouvelle Grande Mosquée Ar-Rahma de Strasbourg dans le quartier Hautepierre accueille l'imam Nader Abou Anas, qui veut soumettre les femmes à l'esclavage sexuel sous l'autorité des hommes dans Politique 1537117305-mosquee-strasbourg-inauguration

Pose de la première pierre de la Mosquée Ar-Rahma de Strasbourg le 14 juin 2013 en présence de Olivier Bitz (casque blanc au centre) et Serge Oehler, adjoints au maire socialiste Roland Ries, le conseiller régional François Loos et Abdelhafid Akhmim (3ème en partant de la droite), président de l’Association de la Réforme Sociale de Hautepierre (ARSH).

-                                                    1537117376-mosquee-strasbourg-roland-ries Abdelhafid Akhmim dans religion

-                                          1537117305-mosquee-strasbourg-inauguration-2 Ahmed Jaballah

Après quatre années de travaux, la Mosquée est inaugurée le 19 mai 2017, en présence du maire socialiste Roland Ries.

-                                          1537117284-mosquee-saint-ouen-roland-ries Al-Qaradawi

Le maire socialiste Roland Ries est depuis de nombreuses années, un des principaux promoteurs de l’Islam fondamentaliste antioccidental sur Strasbourg.

-                                         1537117319-mosquee-strasbourg-musulmans Allah

Musulmans en prière dans la Grande Mosquée Ar-Rahma du quartier de Hautepierre à Strasbourg

-                                   1537117305-mosquee-strasbourg-mosquee antisémitisme

La Grande Mosquée Ar-Rahma et son dôme dans le quartier Hautepierre, encore une nouvelle base de l’enracinement de l’Islam politique antioccidental sur Strasbourg

-                                               1537117389-mosquee-strasbourg-uoif antisionisme

Les responsables de la Mosquée Hautepierre agissent en partenariat avec l’organisation politique des Frères Musulmans, l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF). Le 12 mai 2017, ils recevaient Ahmed Jaballah, l’ex président de l’UOIF, ainsi que le prédicateur Ounis Guergah.

L’UOIF possède plus d’une soixantaine d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmansmouvement islamiste international visant à la mise en place d’un califat mondial, l’instauration d’un pouvoir politique islamiste totalitaire, la Charia.
L’ex président de l’UOIF, Ahmed Jaballah, déclarait il y a quelques temps : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

Le militant Ounis Guergah des Frères Musulmans, directeur d’études à l’IESH de Saint-Denis (UOIF), est également membre du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche (CEFR), une institution dirigée par le prédicateur antioccidental et antisémite Youssef Al Qaradawi, qui donne des avis juridiques (fatwas) en fonction de la jurisprudence islamique et de la charia, en Europe !

-                                                        1537117292-mosquee-strasbourg-erdogan-2 charia

Les responsables de la Mosquée Hautepierre manifestent également sur leur page Facebook officielle leur sympathie auprès du dirigeant turc Tayyep Recep Erdogan (hard-copy).

-                                        1537117292-mosquee-strasbourg-erdogan-morsi chrétiens

Le dirigeant turc Tayyep Recep Erdogan est un soutien officiel de la confrérie des Frères Musulmans, ici avec l’ex président déchu égyptien des Frères Musulmans Mohamed Morsi
Erdogan, soutien officiel des Frères Musulmans, dont les principaux  conseillers, tels Youssef Al Qaradawi, Mohamed Morsi, Safwat Hizaji, Rateb el Nabulsi entre autres appellent publiquement, devant des millions de téléspectateurs sur les chaines de télévision arabes, à la haine des juifs.
L’idéologie des Frères Musulmans semble donc avoir pignon sur rue à la Mosquée Hautepierre de Strasbourg.

-                                           1537117367-mosquee-strasbourg-nader-abou-anas christianophobie

Par ailleurs, les 11 et 12 août 2017, les responsables de la Mosquée Ar-Rahma de Strasbourg ont invité le prédicateur fondamentaliste Nader Abou Anas.

-                                           1537117367-mosquee-strasbourg-nader-abou-anas-3 Coran

Le prédicateur antioccidental Nader Abou Anas, le 12 août 2017 à la Mosquée Hautepierre de Strasbourg

Imam de la Mosquée du Bourget, Nader Abou Anas dirige également l’institut coranique « D’clic » situé à Bobigny, une école enseignant les principes fondamentaux de l’Islam : interdiction d’écouter de la musique considérée comme la « voix de Satan », soumission des femmes à l’autorité masculine, interdiction d’imiter les Juifs et les Chrétiens.

Nader Abou Anas s’associe également avec des islamistes sulfureux, tels le prédicateur antisémite Éric Younous et le fondamentaliste Mehdi Kabir, qui méprise les occidentaux :  »les mangeurs de porc sont des gens sales », dans le cadre du « salon musulman du Val d’Oise » à Pontoise les 12 et 13 septembre 2015.

Image de prévisualisation YouTube

Pour Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget et invité à la Mosquée Hautepierre de Strasbourg, la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison.

Il est inquiétant de constater qu’un tel imam, rejetant les valeurs et traditions occidentales les plus élémentaires, soit habilité à délivrer des prêches dans une immense Mosquée cathédrale officiellement adoubée par les instances politiques de la république française.

Existe-t-il un contrôle des prédicateurs venant dicter leurs sermons dans cette Mosquée, est-on est droit de s’inquiéter quant à la venue prochaine d’autres imams fondamentalistes et la main mise sur l’Islam politique dans ce lieu de culte ?

-                                                  1537117305-mosquee-strasbourg-fabienne-keller Fabienne Keller

« Aujourd’hui, nous marquons le départ d’un nouveau projet avec ce lieu, une vraie Mosquée pour la réforme sociale de Hautepierre. »
[05:56]
La sénatrice LR Fabienne Keller annonce une « réforme sociale » islamique pour les habitants strasbourgeois, lors de la cérémonie de pose de la première pierre de la Mosquée Ar-Rahma de Strasbourg le 14 juin 2013. Nader Abou Anas reviendra-t-il endoctriner les Musulmans strasbourgeois, afin de rappeler à Fabienne Keller de ne pas sortir de la maison sans l’autorisation de son mari ?

20 mars, 2017

La Grande Mosquée de Saint-Ouen, nouveau bastion de l’organisation politique misogyne, antioccidentale et antisémite des Frères Musulmans (UOIF) érigé avec la collaboration du maire UDI William Delannoy

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 34 min

La Seine-Saint-Denis est le département français le plus avancé en terme de processus d’islamisation, les Mosquées s’érigent comme des baïonnettes, transformant progressivement le paysage culturel et cultuel en territoires islamiques.
On peut constater la multiplication de femmes voilées, hommes en Qami, de centaines de restaurants islamiques (kebab, pizzeria, boucheries), banissant la viande de porc et tout ce qui est non halal (impur/illicite), avec pour conséquences à terme l’érosion de la population de souche de la banlieue parisienne vers les banlieues lointaines ou la province.

On peut par exemple brièvement noter que Stains accueille par exemple l’assocation de l’Islam radical chatibi, géré par le prédicateur antioccidental et antisioniste Nabil Ennasri.
La Courneuve en Seine-Saint-Denis, héberge le siège des Frères Musulmans (UOIF), l’organisation politique antioccidentale la plus influente de l’Islam radical en France.

L’assocation de la Mosquée Saint-Ouen fait partie du réseau islamiste des Frères Musulmans (UOIF). Des prédicateurs formés à l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH), viennent régulièrement endoctriner les Musulmans de la commune.
L’IESH sous ce titre pompeux, n’est en fait rien d’autre q’une immense Madrassah, une école Coranique enseignant le Droit islamique, la Jurisprudence du Droit (fiqh), des Fatwas, la finance Islamique, un Système pénal et juridique concurrent de la Constitution Républicaine. On peut remarquer que l’islamiste radical Youssouf Al-Qaradawi fait parti du « Conseil Scientifique » de l’IESH (hard-copy), on peut par exemple le voir ici lors de l’inauguration de la mise en place du 3ème cycle de l’IESH. Ce Cheikh fait autorité dans le Monde Musulman, il est consultant religieux sur la chaîne Qatari Al-Jazira. Il dirige également en Europe le Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche (CEFR).
Dans ses discours et ses ouvrages, le Cheikh Youssuf Al-Qaradawi diffuse son programme Totalitaire : la mise en place de la Charia, la conquête de Jérusalem et de Rome. Dans son ouvrage « Le licite et l’illicte en Islam » , il explique que tous les homosexuels doivent être exterminés (pendus ou jetés du haut d’un mur), il milite également pour un antisémitisme ultraviolent (extermination des Juifs, voir vidéo plus bas dans l’article).

Image de prévisualisation YouTube

L’UOIF a suffisamment d’influence pour attirer et obtenir sur la ville de Saint-Ouen les faveurs de l’électorat de la communauté musulmane en pleine expansion. Le 28 juin 2013, l’ex-maire communiste Jacqueline Rouillon participe à la pose de la première pierre de la future Grande Mosquée de Saint-Ouen, marquant l’implantation de l’Islam radical des Frères Musulmans (UOIF) dans la ville.

L’édifice de 2000 m² est principalement constitué de deux grandes salles,  560 m² pour la salle de prière des hommes et 298 m² pour celle des femmes. L’espace cultuel permettra d’accueillir plus de 1700 fidèles, la Mosquée est doté d’un dôme et d’un minaret. Il sera alors impossible pour les habitants d’ignorer l’emprise de l’Islam sur la ville de Saint-Ouen.

-                       La Grande Mosquée de Saint-Ouen, nouveau bastion de l'organisation politique misogyne, antioccidentale et antisémite des Frères Musulmans (UOIF) érigé avec la collaboration du maire UDI William Delannoy dans Politique 1537693862-mosquee-saint-ouen-projet

-                                                       Projet de la Grande Mosquée de Saint-Ouen

-                                      1537693862-mosquee-saint-ouen-salle-de-priere-en-travaux-2015 Ahmed Jaballah dans religion
-                   salle de prière hommes de la Grande Mosquée de Saint-Ouen en cours de travaux

-                               1537693862-mosquee-saint-ouen-travaux Al-Qaradawi
-                                       La Grande Mosquée de Saint-Ouen en 2017, presque finalisée

-                                        1537693989-mosquee-saint-ouen-ahmed-jaballah Allah

Le 24 juin 2016, Ahmed Jaballah, ex-président de l’UOIF, la branche politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans en France, donnait une conférence à la Grande Mosquée de Saint-Ouen

Image de prévisualisation YouTube

Ahmed Jaballah, président de l’UOIF (à droite), et le prédicateur antisémite égyptien Youssef Al-Qaradawi (au centre) à l’IESH de Paris (Saint-Denis) en 2007

Image de prévisualisation YouTube

Le prédicateur des Frères Musulmans Youssef Al-Qaradawi en démonstration devant des millions de Fidèles Musulmans sur les chaînes télévisées de pays arabes : haine de l’Occident, diatribes antichrétiennes, antiaméricaines et antisémites.

-                                                     1537693989-mosquee-saint-ouen-association-france-plurielle antisémitisme

Les responsables de la Grande Mosquée de Saint-Ouen font la promotion sur leur page Facebook de l’Association France Plurielle (AFP), organisme de l’Islam radical, vecteur de l’idéologie de fondamentalistes complotistes antisionistes et antioccidentaux tels Nabil Ennasri ou encore Mohamed Bajrafil (hard-copy).

Parmi les intervenants, il est inquiétant de constater que Hassan El Houari, prédicateur diplômé de l’école coranique des Frères Musulmans de Saint-Denis (IESH), vient précher à la Mosquée de Saint-Ouen.

-                                                   1537693921-mosquee-saint-ouen-hassan-el-houari antisionisme

-                                          1537693979-mosquee-saint-ouen-etat-islamique charia

Hassan El Houari, prédicateur à la Mosquée de Goussainville et invité à la Grande Mosquée de Saint-Ouen, fait la promotion de l’État Islamique et défend la constitution coranique, la loi du Talion, les communautarismes, une « nation musulmane » sous laquelle Chrétiens et Juifs seraient censés vivre sous la protection des Musulmans.

Hassan El Houari est un grand défenseur des lois islamiques de la charia, en particulier la loi du Talion, totalement incompatible avec les lois de la république. Il diffuse et demande aux Fidèles Musulmans de suivre les commandements coraniques, et explique comment se faire justice soi-même. Extraits d’une de ses conférences :

« Si vous punissez quelqu’un qui vous a puni, il ne faut pas commettre un excès, punissez selon la punition qu’on vous a fait. Punissez selon le tort qu’on vous a fait. Il vous a insulté, insultez-le, entre parenthèse, il vous a tapé, tapez-le, Punissez selon le tort qu’il vous a fait. »
[19:08]
Conférence de Hassan El Houari, « L’Islam condamne le terrorisme » donnée le 9 janvier 2015 (hard-copy)


« Ceux qui ont été averti de la vérité, qui ont l’occasion de connaître cette vérité, qui leur a été exposée, mais ils détournent le dos, ceux là sont parmi les mécréants. »
[13:13]
« Allah a dit : « ton Seigneur ne fait pas périr des cités avant d’avoir envoyé dans leur métropole un messager. » Ça veut dire que tant que un messager n’a pas été envoyé das les métropoles, ils ne connaissent pas, ils ne sont pas des mécréants. »

« Ceux qui mécroient sont ceux qui empêchent de cheminer vers Dieu. »
[29:50]
Conférence de Hassan El Houari le 11 novembre 2016, « Dieu n’aime pas les infidèles » à la Mosquée de Goussainville (hard-copy)

Hassan El Houari sous-entend que si on expose l’Islam a une personne, et que cette personne rejette la doctrine coranique, elle est mécréante et il serait autorisé à la faire périr, comme le faisait le Prophète Mohamed.

Hassan El Houari est un promoteur du jihad islamique, qui serait d’après lui non offensif, le guerre sainte ne serait qu’une guerre défensive ! Voici comment, devant ses fidèles musulmans de la Mosquée de Goussainville où il prèche d’habitude, il exprime sa vision du Jihad :

-                                                       1537694038-mosquee-saint-ouen-jihad2 chrétiens

« Allah a dit : « Certes, Allah aime ceux qui combattent dans son chemin en rang, comme un édifice, une construction solide. Allah aime ceux qui ont réalisé cette image. »
« Chaque mot a un sens dans ce verset. Allah aime ceux qui combattent dans son chemin en rangs solides. Ceux qui combattent, ce n’est pas ceux qui assassinent, dans la langue arabe j’ai bien fait la différence, comme les arabes et les savants l’ont fait. Assassiner c’est tuer. Ici, Allah n’a pas dit « tuer », il a dit « combattre », ça veut dire quoi ? Combattre quelqu’un, ça veut dire qu’il est bien prêt à combattre, mais pas à assassiner gratuitement. Combattre, ça veut dire défendre. Défendre sa dignité, défendre sa religion, et ainsi de suite. Dans cette image ceux qui combattent leurs ennemis, doivent être comme cela : une construction solide, en rang, droit, qu’on ne peut pas traverser. »
[11:58]
Conférence de Hassan El Houari le 11 novembre 2016, « Le rang serré » à la Mosquée de Goussainville (hard-copy)

Hassan El Houari use également de la fibre victimaire, en critiquant les média, les politiques, l’éducation nationale, tous considérés comme ligués contre l’Islam et les Musulmans, et fait la leçon aux Français, afin de souder la communauté musulmane contre les institutions de l’État. Les attentats se produisant sur le territoire ne serviraient qu’à stigmatiser les Musulmans, Hassan El Houari refusant de voir que le terrorisme islamique est à la racine des textes coraniques :

« J’adresse la paroles à ces Français, politiciens et les média, si votre mémoire est courte, lisez l’Histoire qui n’est pas loin de nous. Qui sommes-nous, les Musulmans ? C’est quoi l’origine des Musulmans en France, on est descendu du ciel ? On est sorti de la terre !?
Il faut que vous sachiez mes chers Français, mes chers concitoyens, que nous, on est fiers d’être Musulmans, on est fiers d’être là en France parce que nous sommes des petits-fils de milliers de Musulmans qui sont venus dans la grande guerre de 1914-18 pour vous libérer, pour libérer votre grand-père et votre grand-mère, et votre territoire qui est le nôtre aujourd’hui.
Et les tombes, et les cimetières de nos grand-pères dont on est fiers aujourd’hui, elles sont là comme témoin, et la Mosquée construite au milieu de Paris, n’a pas été construite gratuitement, c’est un symbole de reconnaissance de l’effort des Musulmans qui ont libéré la France. »

[...]
« Si vous pouvez reprocher quelque chose, vous devez le reprocher à l’éducation nationale, vous devez le reprocher aux média, à ceux qui ne tendent pas la main aux théologiens et aux savants pour dire : « nous voici, en est là pour vous aidez, pour parler du vrai Islam. »
[09:51]
Conférence de Hassan El Houari sur « les attentats du 13 novembre » le 20 novembre 2015

« Le Prophète a rédigé la constitution de la nation musulmane, qui signifie l’organisation, la stratégie. »
[...]
« Si on ne se soumet pas tous à une constitution liée au livre de Dieu selon la tradition prophétique, chacun invente des stratégies, des théologies par lui même, on ne va jamais survivre. Cette communauté ne sera jamais détruite jusqu’à la fin des temps, seulement, quand elle est faible, quand elle est divisée, dégradée, il faut que les membres de cette communauté reviennent à la lumière du Prophète. »
[06:17]
« Le Prophète a rédigé la première constitution, cette première constitution est partagée en deux, elle contient environ 51 chapitres. 25 chapitres permettent de régler les relations entre les Musulmans, en gros c’est la fraternité, et d’autres citoyens qui ne sont pas Musulmans.
Il y a d’autres citoyens qui ne sont pas Musulmans. Le Prophète a considéré, les Juifs et les Chrétiens, il a considéré tous ceux qui vivaient en paix avec cela, des citoyens de cette nouvelle nation, ils devaient tous se réunir, s’aider entre eux. Les juifs ont le droit de pratiquer leur religion librement, les Chrétiens ont le droit de pratiquer leur religion librement, mais tout le monde entre dans la citoyenneté. »

« Quand il y a un conflit entre deux Juifs, ils jugent entre eux, selon la Torah, pas selon le Coran, ils ont droit de pratiquer leur religion, parce que ce sont des citoyens tant qu’ils acceptent de vivre au sein de la nation musulmane. »
[30:20]
Conférence de Hassan El Houari sur « Les fondements de l’état islamique à Médine » (hard-copy)

Hassan El Houari explique aux Musulmans quelle est la finalité de la communauté des Croyants, la Oumma sur Terre : vivre dans un État Islamique, régi par une législation coranique, qui admet des principes communautaristes, incompatible avec les législations de la communauté nationale française, qui ne peut à terme, que conduire à des dissensions, des conflits.

-                                              1537693933-mosquee-saint-ouen-hani-ramadan christianophobie

Hassan El Houari reçoit le prédicateur antichrétien et antisémite Hani Ramadan à la Mosquée de Goussainville le 29 mars 2014 (lien). Un membre éminent lié au réseau islamiste des Frères Musulmans (UOIF).

Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.

Dans ses ouvrages et conférences, Hani Ramadan explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud dont le recteur n’est autre que Amar Lasfar). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.
Hani Ramadan soutient également le Hamas, la branche armée des Frères Musulmans, qui dans sa charte prévoit l’éradication des Juifs.


Autre invité de marque par l’association de la Grande Mosquée de Saint-Ouen, le prédicateur Ounis Guergah
.

-                                     1537693870-mosquee-saint-ouen-ounis-guergah Coran
Le militant politique Ounis Guergah des Frères Musulmans, directeur d’études à l’IESH de Saint-Denis (UOIF), est également membre du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche (CEFR), une institution qui donne des avis juridiques (fatwas) en fonction de la jurisprudence islamique et de la charia, en Europe !

Le CEFR admet donc l’existence d’une autre base de la juridiction que le droit français, ce qui ne peut que générer conflits, et création sur le long terme d’une société parallèle sur le territoire.
R
appelons que la charia est un corpus dogmatique islamique incompatible avec une démocratie de type occidental d’après un arrêté de la Cour Européenne des Droit de l’Homme (CEDH) du 13 février 2003.

-                                                    1537693965-mosquee-saint-ouen-guergah France
Le prédicateur islamiste Ounis Guergah, invité de la Grande Mosquée de Saint-Ouen, figure sur une affiche de promotion d’une conférence donnée à la Grande Mosquée de Saint-Chamond au côté du prédicateur antisémite Youssef Al-Qaradawi, mentor des Frères Musulmans.

 

-                                                                                 1537693862-mosquee-saint-ouen-william-delannoy Frères Musulmans

« La précédente majorité avait signé la promesse de vente, l’ancienne Mosquée a été détruite et comme il n’est pas question que les musulmans prient dehors, j’ai décidé de leur prêter ce terrain, où étaient entreposés des gravats. »
Allocution de William Delannoy, maire UDI de Saint-Ouen, qui a attribué un terrain gratuitement pour la Mosquée provisoire en attendant la finalisation des travaux de l’immense Mosquée cathédrale Essalam, qui enracinera définitivement l’Islam politique radical des Frères Musulmans au coeur de la commune.

12 février, 2017

Sermon de Malika Dif à la Grande Mosquée de Toul : « Pour les femmes Musulmanes, interdiction formelle d’épouser un non-Musulman »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 9 h 44 min

Conséquence de l’immigration extra-européenne, les réseaux islamistes se sont fortement implantés depuis quelques années dans l’est de la France, et continuent de s’étendre, en particulier sous l’influence de Amine Nejdi, le président marocain du Conseil Régional du Culte Musulman (CRCM) de la région Lorraine.
La Mosquée de Toul, petite ville de 16 000 habitants près de Nancy, constitue un des maillons de ce réseau islamiste, tout comme les villes de Pont-à-Mousson, Behren-lès-Forbach, Tomblaine-Nancy, Metz, Mulhouse, Strasbourg, Haguenau, entre autres, déjà analysées sur « Islam mine l’Europe ».

-                                                 Sermon de Malika Dif à la Grande Mosquée de Toul :
-                                                                              Fidèles Musulmans de la Mosquée de Toul

Avant de devenir imam de la Mosquée de Tomblaine-Nancy, Amine Nejdi était le prédicateur de la Mosquée de Toul.

Amine Nejdi considère sur son site internet officiel, qu’une femme qui ne porte pas de voile islamique incite à la perversion, une saleté qui attire les mouches. Il explique également que le combat armé contre les mécréants, le Jihad Islamique, est une nécessité contre les personnes hostiles à l’Islam.

-                                                            1541847400-mosquee-toul-amine-nejdi Alde Harmand dans religion

Amine Nejdi, imam de la Mosquée de Tomblaine-Nancy, conserve des liens étroits avec les responsables de la Mosquée de Toul. Le 28 janvier 2017, il y donnait une conférence.

Image de prévisualisation YouTube

« Revenir aux pages de l’Histoire, pour voir ce que l’Islam a donné à la France et à un autre pays que la France. Allez voir au Moyen-âge, l’époque des Lumières, comment l’époque des Lumières a été construite. C’était bel et bien grâce à l’apport de la civilisation andalouse musulmane. Cette civilisation qui reste jusqu’à maintenant, l’une des meilleures civilisations qui a montré ce qu’est la vraie tolérance, ce que c’est que la vraie Fraternité, ce qu’est le respect des croyances religieuses.
L’Islam, le Christianisme, le Judaïsme ont vécu pendant sept siècles durant, dans la paix en Andalousie sous l’égide de la législation musulmane. Chacun trouvait son compte, chacun trouvait sa liberté, aucun lieu de culte n’a été profané des autres religions. Allez demander aux Juifs Arabes, aux Chrétiens Arabes, qui vivent parmi les Musulmans depuis des siècles, est-ce que leurs droits sont bafoués ? Est-ce que leurs temples sont profanés ? Est-ce que leur cimetières sont gammés ? Et ils vous répondront qu’ils se sentent chez eux, qu’ils se sentent en protection avec l’Islam, parce que l’Islam n’est que la continuité des autres religions monothéistes. »

[21:15]
Conférence de Amine Nejdi sur « l’islamophobie, une menace pour la république », à la Mosquée de Toul le 21 août 2009.

La prédication de Amine Nejdi est un classique de la propagande islamiste donnée devant les Fidèles. L’Occident persécuterait les Musulmans, alors que les occidentaux leurs seraient redevables d’avoir créé une civilisation universelle tolérante et fraternelle islamique ayant germé en Andalousie sous les califats arabo-musulmans, et imprégné ensuite toute l’Europe Occidentale en léguant généreusement un savoir philosophique et scientifique exceptionnel, favorisant le rayonnement culturel de l’Europe des Lumières.
Dans les pays musulmans, les Chrétiens et les Juifs vivraient harmonieusement sous la protection des lois islamiques depuis des siècles.

Amine Nejdi suggère et distille ainsi dans l’inconscient collectif des Musulmans, une forme de frustration, d’injustice. Les Musulmans seraient aujourd’hui opprimés et persécutés par ceux auxquels ils auraient transmis un immense héritage.
Cette légende répandue dans les milieux islamistes, ainsi que dans les universités françaises et européennes, est largement démentie par les faits historiques.

-                                                                   1541847460-mosquee-toul-le-mythe-du-paradis-andalous Amine Nejdi

Dans son ouvrage « Le mythe du paradis andalou » (livre en anglais), l’universitaire espagnol Darío Fernández-Morera, documents historiques à l’appui, démonte le mythe de l’existence d’une Espagne tolérante, fraternelle dans laquelle Musulmans, Chrétiens et Juifs auraient vécu pacifiquement pendant des siècles sous la bienveillance des lois islamiques.

Extrait de l’ouvrage de Darío Fernández-Morera afin de donner un aperçu de la « tolérance islamique » :
« Dans la jurisprudence malékite, une esclave sexuelle achetée sur une place de marché, ou capturée dans un raid guerrier, ayant des rapports sexuels avec son maître, devient son esclave sexuelle, une « jariya » (ou djariya, une concubine).
Sous la dynastie Omeyyades, Al-Andalous est devenu un centre de commerce et d’échanges d’esclaves : jeunes femmes esclaves sexuelles, même quelquefois âgée de 11 ans, enfants mâles castrés pour devenir des eunuques dans les harems, enfants mâles capturés et entrainés dans des campements pour devenir des esclaves guerriers, enfants utilisés comme jouets sexuels par les puissants (comme le calife Abd-Al-Rahman III qui était « amoureux » d’un enfant Chrétien capturé nommé Pelayo : refusant les avances sexuelles du Calife, Pelayo a alors été torturé, martyrisé et tué), hommes utilisés comme serviteurs ou travailleurs pour tout usage concevable, les êtres humains de tout âge et race étaient achetés et vendus.

Le prix d’un esclave dépendait de son âge, de son sexe, de sa race, et de ses capacités. Les esclaves blanches, en particulier les blondes, souvent capturées dans des raids menés sur les terres chrétiennes, étaient les plus recherchées. En 912, pendant le règne de l’âge d’or du Califat Omeyyades de Cordoue, le prix d’un esclave mâle noir était de 200 dirhams (pièces) d’argent. Une fille noire de Nubie étaient vendue pour 300 dinars d’or. Une femme blanche sans éducation coûtait 1 000 dinars d’or. Une femme blanche capable de chanter, valait 14 000 dinars.
La cour du Calife Abd-Al-Rahman III comptait 3 750 esclaves, un harem de 6 300 femmes, et son armée incluait 13 750 esclaves guerriers. »
Darío Fernández-Morera, « Le mythe du paradis andalou » p158-159

Les conquérants jihadistes Musulmans qui ont envahi l’Espagne de 711 à 1492, ont provoqué pendant des siècles guerres entre factions rivales pour la conquête du pouvoir, conflits ethniques et religieux, destruction de villages, d’Églises et de Synagogues, persécutions et réduction en esclavage des populations locales chrétiennes et juives.
A l’image de Al-Andalous, dans les pays musulmans, les Chrétiens et les Juifs subissent une extinction inexorable, par l’interdiction de construction de nouveaux lieux de culte, les brimades et les persécutions. Au Maroc, les Chrétiens ne représentent plus qu’une population de 8 000 personnes, et il n’y a plus que 4 000 Juifs. 99,9% de la population marocaine est musulmane, autant dire que la présence du Christianisme et du Judaïsme est maintenant anecdotique. Tout comme en Algérie, où la communauté chrétienne est devenue pratiquement inexistante (0,2% de la population algérienne), le simple fait de posséder une Bible peut être passible de poursuites judiciaires.

Nous sommes bien loin de la rhétorique déployée par Amine Nejdi décrivant un monde musulman pacifique et tolérant.

Image de prévisualisation YouTube

« Les Juifs n’ont pas cru ni à ce qui leur a été révélé, ni au Prophète Mohammed, lorsqu’il ne leur restait plus aucun argument auquel ils puissent se tenir, ils ont voulu ruser et tromper le Prophète. Encore une fois, la méthode des Juifs a toujours été celle-là dans l’Histoire, lorsqu’ils sont au pied du mur, ils emploient la ruse. »
Sermon du prédicateur Farid Al Ansari.

-                                                                 1541847400-mosquee-tomblaine-nancy-farid-al-ansari Anouar Kbibech

Le prédicateur antisémite marocain Farid Al Ansari (à gauche), invité par Amine Nejdi (à droite) à la Mosquée de Toul en mars 2007 (hard-copy)

-                                                 1541847400-mosquee-toul-amine-nejdi-anouar-kbibech antisémitisme

Le président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) Anouar Kbibech (en cravate), invité par Amine Nejdi en janvier 2016 à la Mosquée de Tomblaine-Nancy. Deux des figures les plus emblématiques du réseau islamiste misogyne et antioccidental marocain en France.

 

-                                             1541847468-mosquee-toul-hassan-iquioussen antisionisme

Le prédicateur misogyne, antioccidental et antisioniste Hassan Iquioussen figure en vedette sur une pleine page du site officiel de la Mosquée de Toul. Il y a donné une conférence le 1er mai 2010 (hard-copy).

Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine. il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien, Hassan Iquioussen est une référence théologique pour les responsables de la Mosquée de Toul.

Les responsables de la Mosquée de Toul ont également des relations avec Malika Dif, une convertie à l’Islam qui arpente les associations islamiques depuis plus d’une trentaine d’années pour donner des conseils aux femmes Musulmanes afin de bien les éduquer. Ses fréquentations sont proches de la frange de l’Islam radical, de l’organisation politique des Frères Musulmans en particulier.

-                                                    1541847453-mosquee-toul-malika-dif-2 charia

Malika Dif a donné une conférence à la Mosquée El Kaouthar de l’Union des Musulmans de Rouen (UMR) en 2010 (hard-copy). Ce lieu de culte a déjà reçu le prédicateur antisémite Hani Ramadan, ou encore l’imam Mahmoud Doua, deux pontes de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans en France (UOIF).
Hani Ramadan compare par exemple les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles le 1er mai 2004.
Malgré cela, le maire socialiste Yvon Robert est pourtant prêt à donner son accord pour l’agrandissement de la Mosquée El Kaouthar de Rouen.

Pour se faire une opinion de l’idéologie véhiculée par Malika Dif, extrait d’une de ses conférences donnée à la Mosquée de Toul le 5 juin 2011.

« L’homme Musulman peut épouser une femme qui n’est pas Musulmane, à condition qu’elle soit croyante, Chrétienne ou Juive. »
[...]
« Par contre, une femme Musulmane n’a pas le droit d’épouser un non-Musulman, quel qu’il soit, croyant ou pas croyant. Interdiction formelle, c’est tout. Je n’entrerai pas dans les détails vous comprenez facilement pourquoi. Le mari est le chef de famille, la femme se trouve en état d’infériorité dans cette situation, et le mari va l’empêcher de pratiquer correctement, il va lui ramener à la maison de l’alcool dans son frigidaire, il va lui ramener des amis à lui avec qui il a été voir un match de foot ensuite ils vont boire quelques bières à la maison, et vont raconter des bêtises, ils ne vont pas forcément avoir du respect pour la femme, etc.
Problème de culture et de toute façon l’Islam a dit non, il y a un verset du Coran qui nous dit clairement les choses, et donc pour les femmes Musulmanes, interdiction formelle d’épouser un non-Musulman.

Et donc, les soeurs, faites comme si vous étiez en train de passer dans une avenue où il y a de belles toilettes dans les vitrines, et que vous n’avez pas un sou en poche. Et bien vous passez sans regarder. Je pense que vous avez compris ce que j’ai voulu dire. On ne s’attarde pas à regarder ce à quoi on n’a pas droit. »
[01:45:56]
« Quand on marche dans la rue, il y a les kiosques à journaux avec des femmes dénudées, il y a des publicités, il y a des personnes qui sont habillées de telle façon qu’elles en sont gênantes, etc… Baisser votre regard, cela veut dire que quand vous êtes dans un endroit, et que vous avez entrevu quelque chose de gênant, vous détournez le regard, et vous ne retournez pas pour regarder. Parce que le deuxième regard devient un péché, n’est-ce pas ? »
[01:49:56]
Sermon de Malika Dif à la Grande Mosquée de Toul sur « la place de la femme en Islam », le 5 juin 2011.

Malika Dif nous décrit une société islamique archaïque, légiférée par les lois coraniques. Le Musulman pratiquant peut épouser une femme Chrétienne ou Juive, mais la femme Musulmane ne peut pas épouser un Chrétien, ni un Juif !
En effet, la femme Musulmane est considérée comme plus faible et influençable, elle se doit de baisser les yeux devant les kiosques à journaux, et elle « n’a pas droit » aux belles toilettes.
Il s’agit là typiquement d’une propagande d’embrigadement des femmes Musulmanes qui se doivent de s’isoler dans la communauté musulmane et suivre ses principes, c’est-à-dire se couper du monde non-islamique, alors que le Musulman peut se permettre de fréquenter des femmes Juives ou Chrétiennes.

-                                               1541847400-mosquee-de-toul-dominique-potier chrétiens

Dominique Potier, député socialiste de Meurthe-et-Moselle, participe aux journées portes ouvertes de la Mosquée de Toul du 16 et 17 janvier 2016, offrant ainsi officiellement une légitimité aux islamistes fondamentalistes marocains du lieu de culte.

-                                    1541847400-mosquee-toul-alde-armand christianisme

Le maire socialiste Alde Harmand (au centre) en compagnie de l’imam de la Mosquée de Toul Nourddine Amzil (à droite) le 8 janvier 2015 après les attentats perpétrés contre Charlie Hebdo. Les commémorations figurent en bonne place dans la stratégie des islamistes pour endormir les élus de la République et imposer progressivement les lois coraniques aux masses musulmanes.

10 septembre, 2016

Mohamed Barry, imam de la grande Mosquée de Pessac : « Le voile islamique est une obligation »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 13 h 47 min

Par l’immigration de masse, en partie arabo-musulmane et subsaharienne, l’Islam radical s’implante progressivement dans le sud-ouest de la France, que ce soit à Bayonne, Libourne, Cenon, ou encore à Bordeaux par l’entremise de Alain Juppé qui a piloté personnellement l’implantation de l’organisation politique des Frères Musulmans (UOIF) et son imam Tareq Oubrou dans la ville où il est maire.
L’UOIF possède plus d’une soixantaine d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.
L’ex-président de l’UOIF Ahmed Jaballah,  déclarait : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

-                             Mohamed Barry, imam de la grande Mosquée de Pessac :

Alain Juppé décerne la Légion d’Honneur pour services rendus à la France à Tareq Oubrou, l’imam de l’UOIF et recteur de la Grande Mosquée de Bordeaux le 6 février 2014.

Rappelons que Tareq Oubrou préchait ouvertement à ses fidèles dans les années 1990 la propagande du fondateur des Frères Musulmans Hassan Al Bannah, la fin de la république et du monde occidental, remplacés par un califat sous les lois islamiques de la charia :
« Le Califat est une obligation, tant que les Musulmans ne sont pas réunis autour du Califat, ils sont des pécheurs, sauf ceux qui oeuvrent pour instaurer ce Califat »
« La vraie politique du Musulman c’est de pratiquer son Islam, de le manifester, la politique des Musulmans c’est pas la politique des autres, la politique des autres est construite sur le mensonge. »

Tareq Oubrou donne des conférences lors du meeting annuel de l’UOIF, au Bourget en 2013, en compagnie d’islamistes radicaux antioccidentaux, antisémites, et misogynes.
Pour comprendre l’idéologie des Frères Musulmans diffusée lors de ce type de colloque, ce rassemblement a regroupé, du 29 mars au premier avril 2013, « la crème » des Musulmans associés à l’UOIF, on peut citer entre autres, en regardant le programme officiel  :
- Le cheikh saoudien Mohamed Al-Arifi (prédications antisémites et mysogines)
- Tariq Ramadan (qui explique dans ses livres vouloir construire un état dirigé par un imam sous la charia)
- Hassan Iquioussen (prédicateur antiaméricain, antisioniste et antioccidental)
- Rashed Ghannouchi, leader du groupe Ennahdha en Tunisie (fascisme islamique)
- Hani Ramadan, qui explique que l’Occident est décadent, contaminé par le « Dajjal », un borgne de l’oeil droit, que seule la charia, la loi islamique peut encore sauver
- Nabil Ennasri qui appelle les Musulmans « à faire tomber Manuel Valls », l’ami « Éternel d’Israël »
- Houria Bouteldja, qui profère des propos raciste à l’égard des français, lire le livre « Nique la France » où elle apparait en couverture.
- Abdallah Ben Mansour, qui explique que les français sont en retard de 15 siècles sur l’Islam et ses Lois de la Charia à la mosquée d’Aulnay
- Larbi Kechat, et ses prédicateurs fondamentalistes dans la mosquée Adawa à Paris (XIX arrondissement)
- Idriss Sihamedi, responsable de l’organisation BarakaCity, proche des Frères Musulmans
- le prédicateur Mehdi Kabir, qui déclare devant ses fidèles que « les mangeurs de porc se comportent comme des porc »

 

-                                           1551478980-mosquee-pessac-alain-juppe-uam93 Alain Juppé dans religion

-                                                             1551479909-mosquee-uam-93-niqab-2 Allah

Alain Juppé est proche du mouvement fondamentaliste UAM-93, la puissante organisation islamique contrôlant plusieurs dizaines de Mosquées en région parisienne, qui veut imposer un califat sous la charia en France en expliquant que « Le niqab est supérieur à jamais au dévoilement du visage. Les lois de Dieu supérieures à jamais aux lois de la République. »
Alain Juppé a déclaré le 3 mars 2015 après une rencontre avec les responsables de l’UAM-93 : « nous sommes en très large accord avec l’UAM-93  »
. (hard-copy)

À Pessac, commune de 60 000 habitants près de Bordeaux, c’est le maire LR Franck Raynal qui a contribué personnellement à l’enracinement de l’Islam radical, en autorisant l’implantation d’une Mosquée gérée par le Rassemblement des Musulmans de Pessac et son imam fondamentaliste sunnite Mohamed Barry.
Pour montrer sa complaisance, Franck Raynal met à disposition de l’association islamique fondamentaliste de Pessac une salle pour la rupture du jeûne du Ramadan en 2014 (hard-copy).

-                                                   1551478911-mosquee-pessac-fideles an-nawawi

Fidèles Musulmans écoutant une prédication de Mohamed Barry, l’imam de la Mosquée de Pessac

Sur sa page Facebook officielle, le Rassemblement des Musulmans de Pessac communique les évènements à venir dans la Mosquée, l’organisation y affiche sa proximité avec des organisations politiques telles que les Frères Musulmans ou l’association BarakaCity, qui sous couvert d’aide humanitaire, propage la rhétorique et l’idéologie des Frères Musulmans.

-                                                   1551478955-mosquee-pessac-baraka-city-3 antisémitisme

-                                           1551478973-mosquee-pessac-baraka-city-2 antisionisme

Idriss Sihamedi (à droite), responsable de l’organisation islamiste BarakaCity, refuse de serrer la main des femmes, et ne condamne pas les attentats terroristes de Daech sur le plateau de l’émission « Le Supplément » de Canal+ le 24 janvier 2016. BarakaCity est soutenue par le Rassemblement des Musulmans de la Mosquée de Pessac, ses responsables furent invités à la Mosquée de Pessac le 18 juillet 2016.

BarakaCity est connue des services de renseignements français pour son militantisme politique lié à l’Islam radical des Frères Musulmans sous couvert d’aide humanitaire. Ses comptes bancaires à la Société Générale et au CIC ont été clôturés.

Idriss Sihamedi soutient ouvertement les responsables politiques des Frères Musulmans, une organisation  internationale classée comme terroriste par plusieurs pays dans le monde, qui vise à mettre en place un Califat sous la charia, incompatible avec les démocraties de type occidental.


Idriss Sihamedi était présent au RAMF des Frères Musulmans en 2013 au Bourget.

Dans la vidéo, il est en compagnie de l’imam Mehdi Kabir, un prédicateur qui arpente les plus grandes mosquées de France, et qui considère que le voile islamique est une obligation pour la femme, qu’une femme qui se parfume est une « fornicatrice« , que « les mangeurs de porc se comportent comme des porc », des « gens qui ne se soucient pas de voir leur femme dénudée et embrassée par les autres hommes. Les gens, qui lorsqu’ils sortent des toilettes, ils ne se lavent pas les mains. Les gens qui n’ont pas de pudeur vis à vis d’Allah. Les gens qui embrassent leur femme devant tout le monde sans aucune pudeur et sans aucune honte. Pourquoi ? Car ils consomment de la viande de porc. »

-                                              1551479003-mosquee-pessac-40-hadiths-an-nawawi-2 BarakaCity

Les responsables de la Mosquée de Pessac enseignent l’Islam radical sunnite, les 40 hadiths de an-Nawawi, le retour aux fondements de la religion véhiculés par le Prophète Mohamed et ses compagnons (hard-copy).

Extraits de quelques un de ces hadiths, considérés comme les plus purs joyaux des lois de la charia, qu’il est possible de se procurer dans n’importe quelle Mosquée, ou à la FNAC :

HADITH 8
« Il m’a été ordonné de combattre les gens jusqu’à ce qu’ils témoignent que nul n’est en droit d’être adoré qu’Allah et que Muhammad est l’Envoyé d’Allah, qu’ils accomplissent la prière, qu’ils s’acquittent l’aumône l égale. S’ils font cela, ils auront préservé vis-à-vis de moi et leur sang et leurs biens sauf ce que l’Islam permet d’en prélever légalement. Quant à leur compte, c’est Allah le Très-Haut qui se charge de le dresser ».

HADITH 14
Ibn Mas’ud a dit : L’Envoyé d’Allah a dit : « Le sang du musulman est interdit, sauf en trois cas : le marié qui commet l’adultère, l’auteur d’un homicide volontairement, et le renégat qui délaisse la communauté ».

HADITH 17
D’après Abû Ya’lâ Shâddad ibn Aws, l’Envoyé d’Allah a dit : « Allah a prescrit le bel-agir dans toute chose. Quand vous tuez, faites-le de façons parfaites. Quand vous égorgez une bête, faites-le de la manière la plus douce : aiguisez bien votre lame et accordez à la victime le temps suffisant pour mourir ».

Le meurtre est autorisé contre ceux qui quittent la communauté islamique (apostasie) et l’adultère. L’étude des hadiths de an-Nawawi est totalement incompatible avec l’organisation des sociétés occidentales, et il est préoccupant de constater que la municipalité de Pessac n’interdise pas ce type d’enseignement.

-                                               1551478885-mosquee-pessac-racisme-islamophobie-2 Boycott

Pour souder les Musulmans contre l’Occident, les responsables de la Mosquée de Pessac jouent la carte de la politique victimaire : les Musulmans seraient victimes de persécutions et de racisme par les Français, comme les Noirs furent victimes de ségrégation raciale aux USA (hard-copy).

-                                            1551478946-mosquee-pessac-ccif-3 CCIF

Pour combattre « l’islamophobie », les responsables de la Mosquée de Pessac soutiennent le Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF), organisation qui mène dans les Mosquées et les institutions une véritable propagande politique pour détruire l’identité française et islamiser le territoire en compagnie de fondamentalistes misogynes, antioccidentaux et antisémites. (hard-copy)

-                                                 1551478966-mosquee-pessac-antisionisme-2 charia

Les responsables de la Mosquée de Pessac mènent également une politique de propagande antisioniste : appel au boycott et sanctions contre l’État d’Israël (hard-copy)

-                                     1551478925-mosquee-pessac-mohamed-barry Coran

Mohamed Barry, l’imam de la Mosquée de Pessac tient un discours radical, proche des textes coraniques misogynes : le voile islamique est une obligation pour la femme Musulmane.

« La femme comme cité dans un hadith de l’imam Boukhari : « Quand une épouse ne répond pas à l’appel charnel de son mari, et que celui-ci passe la nuit mécontent d’elle, les anges ne cessent de la maudire jusqu’au matin ». Dans la maison, l’homme qui a besoin de son épouse dans le lit, il n’y a aucune excuse valable, et si cette femme refuse, sache que les anges qui ne désobéissent pas à Allah, vont te maudire. »
[05:30]
sermon de l’imam de Mohamed Barry, « sois une bonne épouse » à la Mosquée de Pessac. (hard-copy)

« Qui aimerait voir son épouse en Enfer ? Sa petite soeur, sa fille, sa nièce, sa cousine ? Des femmes habillées, mais quand tu les vois, c’est comme s’il n’y avait rien. Elles ne sont pas habillées, mais déshabillées. Elles quittent le chemin, et ne retournent pas vers Allah, et appellent les gens vers le contraire de ce retour. Elles rajoutent des cheveux, tout le monde voit leurs cheveux, elles ne mettent pas le voile, pourtant c’est une obligation.
Oh Mohamed ! Dis à tes épouses, dis à tes filles et aux femmes des croyantes de ramener sur elles leur grand voile, elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées, Allah est pardonneur et Miséricordieux. Où sont nos femmes, où sont nos soeurs, où sont nos petites filles qui sortent sans voile ? Avec la chaleur, qui sortent quand elles veulent, qui rentrent quand elles veulent, et le père regarde et ne dit rien du tout. »
[...]
« Ces filles, ces soeurs, ne rentreront pas au Paradis, et ne sentiront même pas l’odeur du Paradis, qu’Allah nous en préserve. »

[35:55]
conférence de Mohamed Barry le 4 mai 2013 à la mosquée de Saint Pierre Des Corps : « Prépare ton retour vers Allah ! » (hard-copy)

Mohamed Barry menace les Musulmanes : si elles se refusent à leur mari, elles seront maudites par les anges d’Allah, si elles ne portent pas le voile islamique, qui est une OBLIGATION, elles iront brûler en Enfer. Un véritable programme sectaire qui enferme le femme dans un étau psychologique sous la domination de son mari.

-                                                                            1551478932-mosquee-pessac-franck-reynal femmes

« Le reportage sur WitFm diffusé aujourd’hui présente la mosquée des échoppes comme un repère de salafistes qui feraient pression sur moi depuis les élections. C’est faux, mensonger et diffamatoire. »
[...]
« Les 2 associations musulmanes de Pessac sont parfaitement satisfaites de la laïcité qui sera appliquée à Pessac »
Le maire de Pessac Franck Raynal se défend d’abriter des islamistes, le 11 février 2015.

Franck Raynal collabore activement à l’islamisation de la ville de Pessac en organisant l’implémentation durable sur la commune d’une association de l’Islam fondamentaliste sunnite, antioccidentale, antisioniste et misogyne, minant le vivre-ensemble et la cohésion sociale sur le long terme.

24 janvier, 2015

Ahmed Miktar, président de l’association des imams de France, sur le site de la Mosquée d’Elbeuf : « le Prophète Mohamed a dit : si quelqu’un de ma communauté, qu’il soit Juif ou Chrétien ne croît pas en moi, il sera châtié. »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 14 min

Elbeuf est une ville du nord de la France dans la région Haute-Normandie d’environ 16 800 habitants, du département de Seine-Maritime (76).
Depuis plusieurs années, la ville a accepté une forte communauté issue de l’immigration extra-européenne, des quartiers ethnicisés se sont constitués, comme le quartier Puchot, classé en Zone Urbaine Sensible (ZUS), dans lequel la police éprouve d’énormes difficultés à intervenir. Le 26 décembre 2012, trois policiers en patrouille repèrent un scooter non immatriculé et le suivent afin d’interpeller le conducteur. Mais, au détour d’un immeuble et avant qu’ils ne puissent faire quoique ce soit, les policiers sont pris à partie par une vingtaine de jeunes du quartier. Un véritable guet-apens.

Pour satisfaire la communauté musulmane implantée dans la ville et lui laisser pratiquer librement sa Foi, l’association cultuelle et culturelle An’nour d’Elbeuf voit le jour au début des années 2000.

Le 12 juin 2010, c’est la consécration : la Grande Mosquée An’nour d’Elbeuf est inaugurée en grande pompe en présence du président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), Mohamed Moussaoui, le père Geoffroy de la Tousche, le curé de la paroisse d’Elbeuf, et de nombreux élus dont le maire socialiste de la ville Djoudé Merabet.

-                                           Ahmed Miktar, président de l'association des imams de France, sur le site de la Mosquée d'Elbeuf :
cérémonie d’inauguration de la Grande Mosquée An’nour d’Elbeuf le 12 juin 2010, en présence du président du Conseil Français du Culte Musulman Mohamed Moussaoui, et du maire socialiste Djoudé Merabet

C’est un bâtiment qui accueille une salle de prière de près de huit cents places, avec moquette et un balcon pour le prêche de l’imam, une bibliothèque, une grande salle servant au soutien scolaire, et faisant également office de salle de classe pour l’école coranique. La Mosquée, située en centre-ville, marque sa visibilité par son minaret.

-                                                                998836MosqueElbeuf Ahmed Miktar dans religion

-                                                        La façade d’entrée de la Grande Mosquée An’nour d’Elbeuf

-                                                            221633MosqueElbeufsalledeprire Allah
-                                                                             salle de prière de la Mosquée d’Elbeuf

 

Qu’enseignent les responsables de l’association islamique aux fidèles de la Mosquée ?
On peut dans un premier temps, remarquer que c’est à la Mosquée An’nour d’Elbeuf que Maxime Hauchard, un jeune normand converti à l’Islam et parti faire le Jihad en Syrie, venait prier.
Maxime Hauchard est apparu dans une vidéo de propagande de l’État Islamique où il exécute des hommes présentés comme des soldats syriens.

-                                                                          579077MosqueElbeufMaximeHauchard antisémitisme
Maxime Hauchard, converti à l’Islam, fréquentait régulièrement la Mosquée An’nour d’Elbeuf avant de partir faire le Jihad en Syrie. A-t-il été radicalisé par des prédicateurs du lieu de culte ?

Peut-on soupçonner un cas de radicalisation dans la Mosquée d’Elbeuf par la diffusion de propagande islamique ? Maxime Hauchard n’est pas un cas isolé à Elbeuf. Un autre jihadiste a été jugé en comparution immédiate en janvier 2015.

En consultant le site internet officiel de la Grande Mosquée An’nour d’Elbeuf, on constate l’influence idéologique d’un Islam fondamentaliste (hard-copy).

Pour former les Musulmans à la Religion de « Paix et Tolérance », les responsables de la Mosquée mettent à disposition des Fidèles des livres sur l’Islam consultables gratuitement en ligne au format PDF (hard-copy).

Les documents en ligne sont des ouvrages fondamentalistes, écrits par des théologiens wahhabites saoudiens qui prèchent une doctrine de l’Islam Radical dure.

On trouve par exemple le livre du professeur Mohamed Jamil Zeino, « Les piliers de l’Islam et de la Foi« . Le livre décrit ce que doit être un bon Musulman, dans la Foi, la Prière, mais aussi dans la lutte armée, en prenant comme exemple, le Prophète Mohamed, guide de tous les Musulmans, un court extrait de l’ouvrage ci-dessous :

-                                                                                     328761MosqueElbeufilespiliersdelIslametdelaFoi antisionisme
couverture du livre, « Les piliers de l’Islam et de la Foi », ouvrage de propagande islamiste et jihadiste, disponible intégralement en ligne sur le site de la Mosquée An’nour d’Elbeuf

SA PRÉDICATION ET SON COMBAT
« L’Envoye d’Allah a combattu les associateurs et les Juifs et a triomphé d’eux. II a lui-même mené vingt batailles environ. Il a envoyé des expéditions pour le jihad, afin d’appeler à l’Islam et libérer les peuples de la tyrannie et de l’asservissement, il recommandait en priori­té à ses compagnons d’appeler les gens à l’unicité d’Allah. »
p35

« Que Allah anéantisse les Juifs, qui ont pris les tombes de leurs Prophètes pour oratoires. »
p38

« Je ne serre pas la main des femmes »
« Les piliers de l’Islam et de la Foi » p38 – par Mohamed Jamil Zeino, Professeur à Dar Al Hadith à La Mecque (hard-copy) [disponible également sur ce lien]

Les Juifs, ennemis d’Allah, doivent être combattus, car ils ont « pris les tombes de leurs Prophètes pour oratoires ». Le Prophète Mohamed, est un jihadiste qui a triomphé dans une vingtaine de batailles des associateurs et des Juifs. Ce livre aurait-il pu servir de modèle pour Maxime Hauchard, justifiant son départ pour la Syrie afin de combattre « l’asservissement et l’injustice » ?

Autre ouvrage d’endoctrinement publié par les responsables de la Mosquée d’Elbeuf, « Islam au cercle de lumière » du prédicateur Hammudah Abdulati (hard-copy) :

-                                                                                         730469MosqueElbeufIslamaucercledelumire arabie saoudite
couverture du livre, « Islam au cercle de Lumière », ouvrage de propagande islamiste et jihadiste, disponible intégralement en ligne sur le site de la Mosquée An’nour d’Elbeuf

« Les buts de l’idéologie islamiques sont aussi différents. Elle ne vise ni la domination mondiale, ni l’expansion physique. Elle vise plutôt la soumission mondiale à la Volonté de Allah et la restriction mondiale aux limites de la Loi de Allah. Son objectif principal est de plaire à Allah et d’éduquer de façon à l’aider à obéir à la Loi du Createur et être un vicegérant fidèle du Seigneur.
Pour atteindre ce but, elle traite de tous les aspects de la vie; son dessein est de développer chez l’homme une esprit clair, une âme pure, une conscience éveillée, un corps sain et de la sensibilité. Une personne qui possède de telles qualités ne peut manquer d’obéir à Dieu et à adopter le mode de vie le plus sain. »

« Islam au cercle de lumière » p233-234

« Le Coran fait clairement ressortir, que nous le voulions ou non, que la guerre est une nécessité de l’existence, un fait de la vie, aussi longtemps qu’il y a dans le monde injustice, oppression, ambitions capricieuses et revendications arbitraires. Cela peut paraitre étrange. Mais n’est-ce pas un fait d’histoire que l’humanité, dès l’aube de l’histoire jusqu’à nos jours, a souffert des guerres régionales, civiles et mondiales ? Et n’est-ce pas aussi un fait que, plus souvent, les alliés victorieux tranchent leurs différends au sujet de leurs conquêtes et du statut de leurs ennemis vaincus par les guerres et les menaces de guerre ?
Même aujourd’hui l’humanité vit dans la crainte sur plusieurs points chauds du monde. Dieu peut-il nier ces faits de la vie ? Ou le Coran peut-il manquer de traiter cette affaire d’une façon réaliste et effective ? Certainement non !
Et c’est pourquoi l’Islam reconnaît la guerre comme un moyen licite et justifié d’auto-défense et de restaurer la justice, la liberté et la paix.
Le Coran dit: «Il vous est prescrit de combattre et c’est une obligation qui vous pèse. C’est ainsi qu’il vous arrive de détester ce qui vous convient et, au contraire, de rechercher ce qui vous est nuisible. Allah le sait, mais vous, vous ne le savez pas.»
p238
« Islam au cercle de lumière » par Hammudah Abdulati [également disponible sur ce lien]

 Là encore, le Jihad, la guerre sainte est justifiée dans le Coran pour combattre l’injustice. Mais quelle est la définition de l’injustice ? L’Occident qui refuse les filles en hijab à l’école publique est-il injuste ? Doit-il être combattu parce qu’il « n’a pas les qualités pour obéir à Allah » ?

 

Pour justifier le Jihad, la guerre sainte contre les Infidèles, il faut « démontrer » que ces impies sont dans l’erreur, qu’ils ne suivent pas le droit chemin, ni la vraie religion. Les responsables de la Mosquée publient sur le site le livre du Dr. Hassan M. Baagil, « Dialogue entre un musulman et un chrétien », pour dénigrer le Christianisme, un court extrait du livre en gras italique ci-dessous, (cliquez sur l’image montrant les deux mains serrées)  :

« Tous les Prophètes, d’Adam à Muhammad (que la paix et le salut de Dieu soient sur eux), ont été envoyés avec le même message, à savoir : la soumission de l’homme à Dieu. Cette soumission en arabe veut dire Islam, Islam veut également dire : Paix, la paix entre le Créateur et Ses créatures.
Contrairement aux noms ‘‘judaïsme’’ et ‘‘christianisme’’, le nom ‘‘Islam’’ a été donné par Dieu, le Créateur Lui-même, comme il est mentionné dans la sourate La table servie Al Mâïda (verset 3) : «Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion et accompli sur vous Mon
bienfait Et J’agrée l’Islam comme religion pour vous.»
Dans la Bible, on ne retrouve ni le nom judaïsme, ni le mot christianisme, même pas dans un dictionnaire de la Bible. Aucun Prophète Israélite n’a mentionné le mot judaïsme. Jésus n’a jamais prétendu avoir établi le christianisme sur terre et ne s’est jamais appelé chrétien. »

« Le premier Musulman sur terre n’était pas Muhammad, mais Abraham, qui s’est entièrement soumis à Dieu. Mais l’Islam en tant que mode de vie a été révélé bien avant Abraham à d’autres Prophètes comme Adam et Noé. »
« Dialogue entre un chrétien et un musulman » p10 – par le Dr Dr. Hassan M. Baagil (hard-copy) [disponible également sur ce lien]

L’auteur développe une véritable propagande de dénigrement de la Bible. L’Islam est un système totalitaire. Le Judaïsme, le Christianisme n’existent pas. Il s’agit de déformations de l’Islam, la vraie et seule religion, la soumission pure à Allah. Tous les Prophètes seraient Musulmans et non Juifs !
Cette campagne prosélyte de subversion des Chrétiens et des Juifs, vise à leur faire abandonner leur « fausse » religion pour les orienter et les mener vers l’Islam.

 

Pour conforter les Musulmans dans cette voie, les responsables de l’association islamique d’Elbeuf diffusent également une page de vidéos en ligne de prédications d’imams, et de cheikhs saoudiens (hard-copy).

Dans une des vidéos en ligne du Cheikh Salah Al Moghamssi, celui-ci exhorte les Chrétiens à nier la Trinité du Christianisme (Père, Fils, Saint-Esprit), et à se soumettre à Allah :
« Allah a dit : « Oh gens du Livre ! (Chrétiens) n’exagérez pas dans votre religion, et ne dîtes d’Allah que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n’est qu’un messager d’Allah, sa Parole qu’il envoya à Marie est un souffle (de vie) venant de lui. Croyez donc en Allah et ses messagers, et ne dîtes pas « trois », cessez ! Cela sera meilleur pour vous, Allah n’est qu’un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant. C’est à lui qu’appartient tous ce qui est dans les cieux et sur la terre, et Allah suffit comme protecteur. (sourate an-nisa verset 171). Jamais le Messie ne trouve indigne d’être un serviteur d’Allah. »
le Cheikh Salah Al Moghamssi -  Allah l’Unique

Sur le site de la Mosquée, on trouve l’intégralité découpée en plusieurs parties de l’émission « les jardins de la vertu » diffusée sur la chaîne saoudienne internationale IQRAA (disponible en France) avec pour invité Ahmed Miktar, le président de l’association des imams de France.
Ahmed Miktar est également imam de la Mosquée de Villeneuve d’Ascq, où il diffuse la propagande de l’UOIF, la branche politique des Frères Musulmans en France.

 D’après cet imam, dans un sermon donné à la Mosquée de Villeneuve d’Ascq, le seul mode vie valable sur terre est l’Islam, tous ceux qui refusent de se soumettre sont des Mécréants qui seront jetés en Enfer :

-                                                          391135MosqueElbeufAhmdMiktar2 Bible
Pour Ahmed Miktar, président de l’association des imams de France, les Juifs et les Chrétiens seront « châtiés » par Allah, pour ne pas avoir cru au Prophète Mohamed (sermon disponible en ligne sur le site de la Mosquée d’Elbeuf).

« Chers Frères et Soeurs, notre Seigneur nous a enseigné dans le noble Coran, que nul ne peut connaître le bonheur sur Terre, que si il vit dans le mode de vie islamique, et pour vivre, et avoir comme manière de vivre l’Islam, il faut le comprendre, et vous savez très bien que quiconque vit l’Islam, il doit vivre dans la souplesse et la largesse, la tranquillité, et quand il vit dans cette souplesse, cette largesse, cette tranquillité, il est productif. Et on est productif, lorsque l’on a un objectif. Et notre objectif ultime, c’est l’agrément de notre Seigneur Allah. Le moyen d’y parvenir, c’est le noble Coran, qui est notre principale constitution. »
« Tout le bien se trouve dans la compréhension de l’Islam, car Allah a choisi cette religion pour l’Humanité, celui qui prend un mode de vie autre que l’Islam, sera refusé de lui et sera parmi les perdants le jour de la Résurrection. Le meilleur mode de vie choisi par Allah pour l’Humanité, c’est l’Islam. »
[...]
« Chers Frères et Soeurs, le Prophète nous a prévenus : « Quiconque ment à mon sujet, qu’il se prépare une place en Enfer ! ». Le Mufti numéro un a dit : « Celui qui parle de la religion sans savoir, c’est-à dire sans l’autorisation des gens qui ont le savoir des Savants, celui-là il signe au nom d’Allah pour rentrer en Enfer. »

Propagande confirmée en écoutant un court extrait de l’intervention télévisée de Ahmed Miktar sur IQRAA reprise par les responsables de la Mosquée d’Elbeuf :

« La communauté du Messager Mohamed, c’est toute l’Humanité. Alors que la communauté de Moïse, c’était les fils d’Israël, la communauté de Jésus, les fils d’Israël, la communauté d’Abraham, c’est ceux qui ont vécu avec lui, que se soit en Mésopotamie, à Babylone et autres, en Égypte ou à Jérusalem.
Chaque Prophète a été envoyé à un peuple bien défini, et le Prophète a dit : « et moi j’ai été envoyé à toute l’Humanité ». Il a dit dans un hadith du Sahih de Muslim : « Il arrivera un jour où mon message serait clair et diffusé, et lorsque quelqu’un de ma communauté, qu’il soit Juif ou Chrétien ne croît pas en moi, il sera châtié. Il a reconnu que les Juifs et les Chrétiens font partie de sa Oumma. »

[18:27]

Pour Ahmed Miktar, les Juifs et les Chrétiens font partie de la Oumma, englobés dans la communauté musulmane. S’ils ne respectent pas les principes de l’Islam, ils seront « châtiés ».
L’imam contribue ainsi à alimenter la défiance envers les Juifs et les Chrétiens, qu’il faudrait punir car ils ne seraient en réalité que de mauvais Musulmans.

Autre imam, théologien de référence pour les responsables de la Mosquée d’Elbeuf, le prédicateur antisémite égyptien Mahmoud Al Masri, une star de la télévision égyptienne Al-Nas TV sur laquelle il anime une émission, invité périodiquement dans nos Mosquées de France pour précher la « bonne Parole », comme à la Mosquée « Olivier de la Paix » de Bagnolet en région parisienne les 16 et 17 décembre 2011.

-                                                         736427MosqueElbeufMahmoudAlMasri2 charia
Le prédicateur antisémite égyptien Mahmoud Al Masri, une référence théologique pour les responsables de la Mosquée An’nour d’Elbeuf

Plusieurs de ses sermons sont des incitations à la haine du Juif, un court extrait d’un prèche donné le 17 février 2012 devant des millions de téléspectateurs sur Al-Nas TV :
« Aux jours du Prophète Mohamed, les Musulmans de Médine ont essayé de coexister avec les Juifs qui vivaient là-bas. Est-ce que cela a fonctionné ? Accords et traités ont été signés, mais les Juifs ont rompu les traités les uns après les autres. Ils ont trahi les Musulmans, comme c’est la coutume des Juifs en tout temps et en tout lieu. Les Juifs resteront des Juifs, ils n’ont pas changé et ne changeront jamais.
Comme avec les Accords de Camp David, même si vous signez des milliers de traités avec eux, ils ne seront jamais respectueux. Ils ont tué les Prophètes, et que sommes nous, nous Musulmans, comparés aux Prophètes ? »

Sur une conférence sur le site de la Mosquée d’Elbeuf, Mahmoud Al-Masri évoque la lapidation (hard-copy) :

« Dans le hadith qui a été rapporté par Muslim dans l’histoire de Ma’iz ibn Malik Al Aslamy, lorsque il se présenta au Prophète et lui dit : « j’ai forniqué, purifie-moi donc par la lapidation ». Le Prophète lui posa plusieurs questions et finit par le lapider. »
[12:30]

Mahmoud Al Masri justifie la lapidation des couples adultères telle qu’édictée dans la loi coranique, il considère par ailleurs la communauté juive comme méprisable et détestable. Ce type de prédication est-il compatible avec l’enseignement des lois des institutions de la république française ? Quel impact cela a-t-il sur la jeunesse musulmane d’Elbeuf ?

Autre grand penseur de l’Islam que l’on retrouve dans les vidéos de prédications du site de la mosquée d’Elbeuf (hard-copy), le cheikh saoudien Mohamed Al-Arifi.

Mohamed Al-Arifi explique sur les chaînes de la télévision saoudienne que les Juifs ne supportent pas la confrontation, ce sont des froussards, qui fuient avec la mitraillette à la mainil explique sur les chaînes de la télévision saoudienne comment bien frapper sa femme, et justifie la Guerre Sainte, le JIhad islamique contre les infidèles en émettant une fatwa qui autorise les mariages temporaires pour les soldats d’Allah pendant le Jihad.

-                                                           123768MosqueElbeufMohamedAlArifi chrétiens

Le prédicateur antisémite et misogyne saoudien Mohamed Al Arifi, une référence théologique pour les responsables de la Mosquée An’nour d’Elbeuf

Est-il normal qu’un lieu de Culte musulman fasse la promotion du Jihad islamique, la guerre sainte contre les Infidèles, de prédicateurs intolérants, antisémites, antichrétiens et misogynes ?

-                                                              919131MosqueElbeufDjoudMerabet christianisme

Djoudé Merabet, maire socialiste d’Elbeuf, collabore activement à la diffusion de l’Islam fondamentaliste, antisémite, antichrétien et antioccidental en autorisant les responsables de la Mosquée An’nour à propager sur la ville, leur doctrine islamique intolérante et totalitaire.

6 mai, 2014

Conférence de l’imam de la Mosquée de Cenon Mahmoud Doua, à Nantes : « l’Islam veut réformer le Christianisme et le Judaïsme »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 15 h 56 min

Cenon est une ville de 22 000 habitants dans l’agglomération bordelaise. La région Aquitaine a vu se développer ces dernières décennies une forte présence musulmane, et la création de lieux de Culte islamiques. À Cenon, les Musulmans disposent d’une Mosquée dont l’imam est le prédicateur d’origine mauritanienne Mahmoud Doua.
Mahmoud Doua est un membre de l’UOIF, la branche des Frères Musulmans en France, une organisation politique classée comme terroriste par le nouveau gouvernement égyptien depuis décembre 2013.

Mahmoud Doua est membre de la Fédération Musulmane de Gironde (FMG), association de promotion de l’Islam dans la région bordelaise, dont un de ses membres influents est Tareq Oubrou.
Tareq Oubrou est également membre fondateur de l’UOIF, il a participé au rassemblement annuel des Musulmans du Bourget de l’UOIF en 2013, en compagnie de prédicateurs antisémites venant du monde musulman.

La FMG est à l’origine, avec l’aide de la participation active du maire UMP Alain Juppé, du projet de construction d’un immense complexe islamique pouvant accueillir sur un terrain de 7000 m², 3500 Fidèles, la Grande Mosquée de Bordeaux.

-                                                                          Conférence de l'imam de la Mosquée de Cenon Mahmoud Doua, à Nantes : « l'Islam veut réformer le Christianisme et le Judaïsme
Le projet de la Grande Mosquée de Bordeaux, à l’initiative de Alain Juppé, pourra accueillir 3500 Fidèles Musulmans

Pour réunir les fonds nécessaires afin de financer le centre culturel Musulman dont le coût est estimé à 20 millions d’euros, Mahmoud Doua compte sur l’appui de puissances étrangères, l’Azerbaïdjan et le Qatar.
Une ingérence qui aura des conséquences sur l’enseignement de l’Islam dispensé dans le lieu de Culte, qui aura peu de chance d’être compatible avec les fondements et les valeurs de la république française, vu les régimes idéologiques islamiques gouvernant ces pays.

La création d’un tel complexe islamique dénaturera l’identité culturelle de la ville, avec la création d’un environnement proche d’une société islamique, avec création de restaurants halal (boucheries, kebabs, pizzeria, etc…), la mort des commerces traditionnels dans les quartiers environnants, la transformation du paysage par les femmes voilées en hijab et l’implantation progressive de l’idéologie totalitaire des Frères Musulmans : la Charia islamique.
Face à cette réalité se profilant, des manifestations sont organisées pour empêcher la construction du lieu de Culte, comme celle du 8 février 2014, à l’initiative du Front National et de collectifs de défense de la laïcité.

-                                                           923758MosqueBordeauxmanifestationislamisation2 adam dans religion

-                                                   615505MosqueBordeauxmanifestationislamisation Alain Juppé
-                            Manifestation contre le projet de la Grande Mosquée de Bordeaux le 8 février 2014

De fait, Mahmoud Doua défend les principes islamiques édictés dans le Coran, en particulier le port du voile islamique qui doit êtré porté sans contraintes en tous lieux.
Le 7 avril 2010, dans un débat télévisé « face aux français » et contre Marine Le Pen, Mahmoud Doua sous-entend qu’il s’est battu contre la loi qui interdit le port du voile islamique à l’école.

-                                                         399636MahmoudDouafaceauxfranais Alexandrie
l’imam de la Mosquée de Cenon Mahmoud Doua, opposé à l’interdiction du port du voile islamique dans les écoles, et de la Burqa dans l’espace public.

Il est également opposé à la loi qui interdit la Burqua et le niqab (voile couvrant l’intégralité du corps y compris le visage) dans la rue, dans l’émission « c’est dans l’air » de Yves Calvi avec Caroline Fourest, il explique :
« Sur le plan des libertés individuelles, pas sur les interprétations religieuses, je respecterai et défendrai ces femmes au nom d’un principe essentiel de notre république qui est la liberté individuelle. »
[01:25]

Par ailleurs, dans l’émission de France 2 « Face aux français » du 2 mars 2011, Mahmoud Doua nie l’existence de persécutions antichrétiennes en Orient.
« Je ne peux pas laisser passer certaines informations, parce que vraiment, c’est de la désinformation. Parler de la répression de minorités chrétiennes en Orient, c’est de la désinformation. Je vais vous dire une chose : la presse vient de révéler que les manifestants en Égypte demandent le procès du ministre de l’Intérieur, parce que c’est lui qui est l’auteur des attentats à Alexandrie. »
« Arrêtez de parler de la répression des minorités chrétiennes en Orient, parce qu’elle a été entretenue par les pouvoirs en place pour semer la division confessionnelle. »

-                                                                            893128MosqueBordeauxMahmoudDouaRouen baptême

Mahmoud Doua dispense ses enseignements dans les Mosquées de France, affiche de promotion où il donne une conférence à Rouen le 21 novembre 2009 pour l’association islamique l’Union des Musulmans de Rouen (UMR), des islamistes fondamentalistes

Mahmoud Doua est par ailleurs régulièrement invité par les associations islamiques de France pour y précher la « Bonne Parole ». Dans une conférence donnée à Nantes dans le cadre des « vendredis du savoir », une association affiliée à l’UOIF, l’imam revient sur la persécution des Chrétiens d’Orient :
« Le statut du non-musulman, les détracteurs de l’Islam les appelle le « dhimmi », un citoyen de seconde zone. Alors que ce n’est pas vrai. Il est sous la protection de Dieu et de son Prophète, parce qu’il est minoritaire. Et l’Islam tient à respecter sa culture et sa religion, de la protéger. Le Prophète dit que celui qui ne respecte pas les droits des dhimmis, il serait son avocat le Jour du Jugement dernier. Les Chrétiens et les Juifs opprimés par leur spécificité religieuse ? On me dit que j’ai nié le massacre des Chrétiens en Orient dans une émission. Ce n’est pas ce que j’ai dit.
J’ai dit que c’est de la propagande et de la désinformation le fait de parler de Chrétiens d’Orient opprimés. Je n’ai pas dit qu’ils ne sont pas opprimés, cela n’a jamais été au nom de l’Islam, même si les gens le font au nom de l’Islam, ce sont des gouvernements en place, surtout en Égypte, aujourd’hui, dans le procès du ministre de l’Intérieur l’a reconnu : les attentats d’Alexandrie ont été commis par les services de renseignements égyptiens pour provoquer les tensions intercommunautaires entre les Coptes et les Musulmans.

Relisez l’Histoire, comment les Chrétiens vivaient en paix, protégés dans leurs pratiques religieuses. Les minorités chrétiennes que l’on retrouve aujourd’hui en Orient, on ne les retrouve pas en Occident. Le seul endroit où on parle encore la langue de Jésus, l’araméen, c’est dans le monde Musulman, en Syrie. Qu’on arrête de dire que les Chrétiens sont opprimés dans le monde Musulman ! »
[18:30]
Conférence de Mahmoud Doua pour l’association islamique nantaise les « vendredis du savoir » (hard-copy)

Pour Mahmoud Doua, l’Islam a été un havre de paix pour les minorités religieuses tout au cours de l’Histoire et ne pourrait donc pas être à l’origine de l’oppression qu subissent les Chrétiens d’Orient actuellement.
Pour justifier son argumentaire, le prédicateur explique que les seules minorités qui parlent encore la langue de Jésus, l’araméen, vivent dans le monde Musulman et pas dans le monde occidental. Mahmoud Doua oublie de préciser que ces minorités chrétiennes originaires de Syrie, d’Irak, de Turquie, etc… étaient implémentées dans ces régions bien avant l’arrivée de l’Islam et de ses conquérants, et n’ont jamais vécues en Occident. Elles vivent sur leur terre originelle, il est donc normal qu’on ne les trouve pas en Europe.
Faux argument pour masquer la vérité sur l’Islam, car ce que ne dit pas Mahmoud Doua, c’est que ce qui était majorité s’est transformé en minorité, vaincues par les conquérants Musulmans, les minorités Chrétiennes ont vécu sous la Charia, avec un statut spécialement crée pour eux, le statut de « dhimmi » ayant pour base législative un verset du Coran :
« Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés. »
Le Coran 9:29
Les Chrétiens et les Juifs devaient signer un traité de reddition, la « capitation après s’être humiliés ».
La formulation la plus célèbre de ce traité est le pacte du Calife Ommar, promulgué au VIIIème siècle qui régit législativement le statut de dhimmi, signé de manière unilatérale et sans compromis entre les conquérants Musulmans et les minorités vaincues.

Parmi les mesures humiliantes auxquelles devaient se soumettre les dhimmis en terre d’Islam spécifiées dans le pacte d’Ommar, on peut noter :
- Nous ne construirons plus dans nos villes et dans leurs environs, ni couvents, ni églises, ni cellules de moines, ni ermitages. Nous ne réparerons point, ni de jour ni de nuit, ceux de ces édifices qui tomberaient en ruine, ou qui seraient situés dans les quartiers musulmans.
- Nous tiendrons nos portes grandes ouvertes aux passants et aux voyageurs. Nous donnerons l’hospitalité à tous les Musulmans qui passeront chez nous et les hébergerons durant trois jours.
- Nous serons pleins de respect envers les Musulmans.
- Nous nous lèverons de nos sièges lorsqu’ils voudront s’asseoir.

- Nous ne chercherons point à leur ressembler, sous le rapport des vêtements, par la calotte, le turban ou les chaussures, ou par la manière de peigner nos cheveux.
- Nous ne ferons point usage de leur parler; nous ne prendrons pas leurs noms.
- Nous ne monterons point sur des selles.
- Nous ne ceindrons pas l’épée. Nous ne détiendrons aucune espèce d’arme et n’en porterons point sur nous.
- Nous ne ferons point graver nos cachets en caractères arabes.
- Nous ne vendrons point de boissons fermentées.
- Nous nous tondrons le devant de la tête.
- Nous nous habillerons toujours de la même manière, en quelque endroit que nous soyons; nous nous serrerons la taille avec une ceinture spéciale.
- Nous ne ferons point paraître nos croix et nos livres sur les chemins fréquentés par les Musulmans et dans leurs marchés.
- Nous ne sonnerons la cloche dans nos églises que très doucement.
- Nous n’y élèverons pas la voix en présence des Musulmans.
- Nous ne ferons pas les processions publiques du dimanche des Rameaux et de Pâques.
- Nous n’élèverons pas la voix en accompagnant nos morts.
- Nous ne prierons pas à voix haute sur les chemins fréquentés par les Musulmans et dans leurs marchés.
- Nous n’enterrerons point nos morts dans le voisinage des Musulmans.

etc…

On voit que le prix de la « protection » des minorités religieuses, encensée par Mahmoud Doua, coûte assez cher et restreint sensiblement leurs libertés individuelles.
Ces mesures ont généré tout au long de l’Histoire, persécutions, humiliations par la soumission sous plusieurs formes.
La plus répandue, l’esclavage. Ceux qui refusaient de se soumettre ou de se convertir étaient exécutés ou réduits en esclavage. Quantités d’ouvrages d’historiens relatent la traite esclavagiste par les arabo-musulmans et les ottomans. On pourra se référer entre autres, aux ouvrages « Esclaves Chrétiens, maîtres Musulmans » de Robert Davis, « le génocide voilé » de Tidiane N’Diaye, ou encore « Captifs en Barbarie : L’histoire extrordinaire des esclaves européens en terre d’Islam » de Gilles Milton.

Les califats ottomans, tout aussi fanatisés par l’Islam que les dynasties Arabes, ont instauré pendant plusieurs siècles en plus du statut de dhimmi, le « devshirmé » : tous les ans, dans l’empire ottoman, les familles chrétiennes sont rassemblées sur la place des villages, et des enfants chrétiens sont retirés à leur parents pour former le principal corps de troupe de l’armée de fantassins, les Janissaires. Élevés, fanatisés à l’aide du Coran et rompus aux techniques de combat, ils deviennent de véritables machines de guerre incorporés dans le Jihad islamique, oubliant toutes leurs références chrétiennes.
Pendant le siège de Malte en 1565, les ottomans qui tentèrent durant plusieurs mois de s’emparer de l’île, présentaient en première ligne pour donner l’assaut aux fortifications, des milliers de Janissaires.

-                                                       293014MosqueBordeauxjanissaires Bible

Enfants-esclaves Chrétiens enlevés à leur famille puis formés à l’aide du Coran afin d’intégrer le corps d’élite de l’armée ottomane pour le Jihad islamique : les Janissaires (illustration : troupes janissaires du XVIIème siècle)

On peut se référer au livre de Bat Ye’or « Les chrétientés d’Orient : entre Jihad et dhimmitude », qui regroupe quantités de témoignages historiques, de lettres, de documents provenant de voyageurs, de prêtres, de califes, d’historiens Arabes, Chrétiens, Juifs ou Musulmans, ou d’ambassadeurs en terre d’Islam rendant compte de la difficulté de la vie des Juifs et des Chrétiens sous le statut de dhimmi sur des périodes couvrant plusieurs siècles.
Pour simple exemple, parmi des centaines de reproductions de documents reportés en annexe de l’ouvrage de Bat Ye’or, on peut noter un extrait d’une lettre, issue de documents de la diplomatie britannique, du colonel Hugh Rose adressée à l’ambassadeur Stratford Canning à Constantinople, rendant compte d’insurrections survenues à Alep (Syrie) en 1850 :
« La nuit ayant laissé le champ libre aux insurgés, pour commettre toutes sortes d’atrocités dans le quartier chrétien, Karim Pasha, fit le matin, ce qu’il appela une « manifestation militaire », c’est-à-dire qu’il fit défiler ses troupes et ses canons au son de la fanfare autour du quartier, où en plein jour les émeutiers brûlaient et pillaient les Églises, assassinaient les gens du clergé et les laïques, violaient les femmes chrétiennes en présence de leurs parents les plus proches et les plus chers. »
Diplomatie britannique – FO 78/836 (n°47)

-                                               926294MosqueBordeauxStratfordCanning2 Bordeaux

Les diplomates britanniques – l’officier Hugh Rose (à gauche) correspondant en Syrie, et l’ambassadeur Stratford Canning (à droite) à Constantinople capitale de l’empire ottoman, témoins historiques de l’oppression des minorités chrétiennes en Orient au XIXème Siècle

Mahmoud Doua déploie sa propagande devant son public de fidèles Musulmans en masquant la vérité sur ces persécutions, par la théorie du complot : il accuse le régime égyptien de Moubarak d’avoir fomenté les attentats contre les Coptes d’Égypte dans une église d’Alexandrie ayant fait 21 morts le premier janvier 2011 pour créer des tensions et provoquer la guerre.
Même si peut-être, le gouvernement n’est pas entièrement innocent sur cet acte terroriste, cela reste évidemment à prouver, il n’en reste pas moins que Mahmoud Doua utilise ce fait pour masquer la réalité des persécutions des Coptes dans tout le pays.
Les Coptes d’Égypte ont toujours été la proie de discriminations, de persécutions, que se soit sous l’ère Moubarak ou sur des périodes antérieures.
Ils sont réduits en esclavage ou au statut de dhimmi pendant des siècles par les Musulmans, jusqu’à l’arrivée de Napoléon qui par sa campagne impérialiste en Égypte de 1798-1801, abolira ce statut infamant de sous-citoyen, et promulguera même un général Copte à la tête des armées égyptiennes, Al-Jawhari, ce qui ne s’était jusqu’alors jamais produit sous domination musulmane.

-                                                  519320MosqueBordeauxNapolon2 cenon

« J’ai reçu, Citoyen, la lettre que m’a écrite la nation copte. Je me ferai toujours un plaisir de la protéger. Désormais elle ne sera plus avilie, et, lorsque les circonstances le permettront, ce que je prévois ne pas être éloigné, je lui accorderai le droit d’exercer son culte publiquement, comme il est d’usage en Europe, en suivant chacun sa croyance. Je punirai sévèrement les villages qui, dans les différentes révoltes, ont assassiné des Coptes. Dès aujourd’hui vous pourrez leur annoncer que je leur permets de porter des armes, de monter sur des mules ou des chevaux, de porter des turbans et de s’habiller à la manière qui peut leur convenir. »
extrait de la lettre de Napoléon (illustration de droite) adressée au premier Intendant général Copte Mu’allem Jirjis Al-Jawhari (illustration de gauche), le 7 décembre 1798, abolissant le statut de dhimmi en Égypte

Malgré l’abolition de ce satut, les Coptes en tant que minorités n’ont pu conserver une égalité de droits avec les Musulmans, tant que l’Égypte est restée sous l’influence occidentale. Après le départ des français, puis des anglais en 1952, les coptes sont de nouveau régulièrement victimes de brimades et de discriminations.
On ne peut, dans cet article, énumérer tous les actes anti-coptes, juste quelques faits.

On peut noter l’interdiction de l’élevage de porcs dans tout le pays depuis mai 2009 sous prétexte de contamination par la grippe porcine (qui n’affecte l’homme que dans des cas très rares), un prétexte fallacieux, la réalité est que les cheptels de porcs, animaux jugés impurs par les instances musulmanes, ne doivent plus être élevés en terre d’Islam.
Les Coptes, véritables natifs d’Égypte et descendants de la civilisation des Pharaons (« copte » veut dire « égyptien ») n’ont plus le droit d’élever de porcs dans leur propre pays, soumis aux préceptes de la Charia.

-                                                        503511MosqueBordeauxMarySamehtrangleparunmusulmanengypte charia

Funérailles de Mary Sameh George, jeune fille Copte de 25 ans poignardée à seize reprise et étranglée à mort le 29 mars 2014 par un Musulman lors d’une manifestation de la confrérie des Frères Musulmans.

-                                                       538847MosqueBordeauxmusulmanspromorsi chrétiens

-                    Le 18 janvier 2013, le village Copte d’el-Marashda est attaqué par un millier de Musulmans pro-Morsi

Pendant l’été 2013, avec la confrérie des Frères Musulmans au pouvoir, on dénote plus d’une soixantaine d’églises brûlées ou vandalisées par les Musulmans sur le territoire égyptien.

à Alexandrie :
    – L’église d’Abouna Maximos | Tentative d’attaque (Jet de pierres)
    – L’église de St Georges | Bakos | Tentative d’attaque (Jet de pierres)
à Arish :
    – L’église Saint Georges | Brulée
à Assiut :
    – Monastère du bon berger | Religieuses attaquées
    – L’église de l’Archange Michel | Encerclée
    – L’église St Georges | Brûlée
    – L’église Al-Eslah | Brûlée
    – L’église Adventiste | Le pasteur et sa femme ont été kidnappés, mais ont réussi à s’échapper
    – L’église Sainte Thérèse | Brûlée
    – L’église des Apôtres | Brûlée
    – L’église de la Sainte Renaissance | Brûlée
    – L’église de Saint Jean | Brûlée
    – Le diocèse Copte Orthodoxe | Abu Tig | Assiégé
    – Le diocèse de Saint Jean | Qusiya | Attaqué (pierres)
    – Maisons de coptes dans la rue Kolta | Attaquées
    – Boutique de ventes de Bibles et de livres liturgiques, rue Al Gomoherya | Brûlée

-                                         L’église Saint-Moïse à Minya incendiée par les Musulmans pro-Morsi

-                                                          675451MosqueBordeauxgliseAlAnbaMousa chrétiens d'orient

-                                          L’Église Al-Anba Mousa de Mynia après son incendie en août 2013

à Beni Suef :
    – La basilique Sainte Fatima | Heliopolis | Tentatives d’attaque
    – L’église de la Vierge Marie | Hakim Village | Brûlée

à Fayoum :
    – L’église Sainte Demiana | Pillée et brûlée
- L’église Evangélique | al-Zorby Village | Pillée et détruite
- L’église Franciscaine | Brûlée

    – Deux boutiques de ventes de Bibles | Brûlée

à Gharbiya :
    – Le Diocese de St Paul | Brûlée

à Giza :
    – L’évechée d’Atfeeh | Pillée
    – L’église de l’Archange Michel | Kerdasa | Brûlée
    – L’église de la Vierge Marie | Assiégée

à Minya :
    – L’église de Delga | Attaquée
    – L’église des Pères Jésuites | Abu Hilal
    – L’église Saint Marc | Abu Hilal

-                                                     763272MosqueBordeauxglisecouventsaintJoseph christianophobie
-                                                   Les restes calcinés du couvent Saint-Joseph à Minya

-                                         328652MosqueBordeauxgliseElAmirTadros coptes
-                                                         L’Église El Amir Tadros (St Theodore) brûlée
    – L’église Evangelique
    – L’église Anba Moussa al-Aswad
    – L’église Apostolique
    – L’église du Salut des Ames | Brûlée
    – L’église Saint Jean | Brûlée
    – L’école Copte Secondaire pour garçons | Brûlée
    – Le refuge des soldats du Christ |
    – Le Diocese de Mallawi | Tentatives d’attaques (coups de feu, molotovs, et jets de pierres)

à Qena :
    – L’église Saint Marie | Tentative de brûlée l’église

à Sohag :
    – Eglise Saint Georges – brûlée
    – Eglise Sainte Demiana – attaquée puis brûlée
    – Eglise Sainte Vierge Marie – brûlée
    – Eglise Saint Marc et le Centre communautaire lui appartenant – brûlés
    – Eglise Anba Abraham – détruite puis brûlée

à Suez :
    – L’église anglicane des Saints Sauveurs
    – L’école fransiscane et l’école fransiscane -  brûlées
    – L’hôpital et le monastère du Saint Pasteur – brûlés
    – L’église du Bon Pasteur – jets de cocktails molotovs
    – L’église grecque orthodoxe – brûlée
    – Les institutions chrétiennes – toutes incendiées
    – Maison du prêtre Abouna Angelos (Prêtre de l’église de la Sainte Vierge et d’Anba Abraham) – incendiée
    – Propriétés et maisons de coptes – brûlées
    – 18 maisons coptes – brûlées
    – Le siège de l’association copte YMCA – brûlée
    – Bureau de la fondation évangélique & Oum El Nour – brûlées

à Louxor :
    – Boutiques appartenant à des coptes | Brûlées
    – Pharmacies appartenant à des coptes | Brûlées
    – Hôtels appartenant à des coptes | Attaquées et pillées


Les persécutions ne se résument pas à la seule Égypte évidemment, les minorités chrétiennes (les minorités juives, ont quant à elles, pratiquement disparu) sont victimes de discriminations dans tout le monde Musulman.

En Indonésie, « Jésus est un porc ! L’islam vaincra. » Ces graffitis s’étalent sur les murs des maisons, les carcasses calcinées des églises de Ternate. Cette petite île du nord des Moluques, qui abritait il y a quelques mois chrétiens et musulmans, est désormais « blanche », c’est-à-dire musulmane. Le cinéma, les bars, karaokés et discothèques ont été brûlés ou ont fermé. On ne circule plus à l’heure de la prière. Il ne reste pas une église debout.

En Indonésie, mille enfants catholiques de Timor Est, enlevés à leur famille en 1999, sont retenus par la force en Indonésie, convertis à l’islam, instruits dans des collèges islamiques et nationalisés.

À Homs en Syrie le 7 avril 2014, le prêtre jésuite Frans Van Der Lugt abattu dans son monastère, les Chrétiens ont évacué la ville, de 60 000 avant la guerre, ils ne sont plus qu’une trentaine.

persécutions des Chrétiens au Maroc, pays où il est interdit de faire du prosélytisme chrétien, toute tentative de convertir un Musulman au Christianisme est passible de prison. Les Chrétiens sont continuellement discriminés dans la société marocaine.

Le 25 mai 2009 en Algérie, six jeunes algériens convertis au Christianisme sont condamnés à deux ans de prison ferme pour exercice illégal d’un culte non musulman, dont Habiba Kouider, qui « corrompait les âmes musulmanes »  en ayant commis le crime de posséder quelques Bibles dans son sac.
La répression de la minorité chrétienne est constante en Algérie.

persécutions des Chrétiens dans la bande de Gaza : Rami Ayyad, Chrétien palestinien torturé et assassiné à Gaza, sa librairie chrétienne dynamitée

persécutions des Chrétiens du Kosovo, aujourd’hui minoritaires et parqués dans des enclaves de la région qui constituait historiquement le berceau de leur culture serbe chrétienne orthodoxe, par les Musulmans Albanais et avec la complicité des instances internationales.

persécutions des Chrétiens en Syrie, édifiant et monstrueux.

-                                                    318911MosqueBordeauxmassacredAlDuvair Coran

en mars 2013, les habitants du village chrétien d’Al-Duvair en Syrie sont entièrement massacrés, dont femmes et enfants, par les rebelles syriens de l’Armée Syrienne Libre (ASL) ayant prêtés allégeance à Al-Qaïda.

Image de prévisualisation YouTube

Les Chrétiens sont de nouveau soumis à la législation du statut de dhimmi (voir le pacte d’ommar ci-dessus) dans une partie de l’Irak et de la Syrie, dans une région où s’est instaurée un nouveau Califat crée par des factions musulmanes (État Islamique en Iraq et au Levant : ISIS). Les Chrétiens doivent s’acquitter d’un impôt (Jizya) s’ils veulent rester en vie.

chaque année, en moyenne mille jeunes filles chrétiennes et hindoues mariées de force et converties à l’Islam au Pakistan.

-                                                    339688MosqueBordeauxperscutionschrtiensPakistan devshirmé

-                    en mars 2013, des Musulmans ont incendié plus de cent maisons chrétiennes dans l’est du Pakistan


Ce n’est là qu’un aperçu des persécutions subies par ces minorités dans les différents pays africains, du moyen-orient et asiatiques (Soudan, Nigéria, Mali, Arabie Saoudite, Qatar, Indonésie, etc..)

-                                                     673342MosqueBordeauxMahmoudDoua dhimmi

Mahmoud Doua, imam de la Mosquée de Cenon : « J’ai dit que c’est de la propagande et de la désinformation le fait de parler de Chrétiens d’Orient opprimés….Qu’on arrête de dire que les Chrétiens sont opprimés dans le monde Musulman ! »

En diffusant dans les média que l’Islam est « Paix et Tolérance », l’objectif de Mahmoud Doua est de ne pas éveiller les consciences et laisser le totalitarisme islamique inoculer lentement la civilisation occidentale pour l’islamiser. Le prédicateur nous montre la vision globalisante de l’Islam dans la suite de sa conférence donnée à Nantes :

Image de prévisualisation YouTube

« L’Islam veut réformer le Christianisme et le Judaïsme, et quand vous lisez les message antérieurs, il n’y a pas de ruptures d’intégration de ce patrimoine religieux dans le Coran, donc une reconnaissance de la Thorah et de l’Évangile au singulier [Note] l’Islam ne reconnaît pas le Nouveau Testament comme texte religieux, mais uniquement l’Évangile au singulier, un texte qui se serait perdu et intégré de manière déformée dans le Nouveau Testament par des falsificateurs] .
[21:09]
« L’Islam est une réforme du Christianisme et du Judaïsme, c’est comme ça qu’il faut le présenter. Comment expliquez-vous le nombre de Chrétiens et de Juifs qui se convertissent à l’Islam ? »
[40:45]

« Le péché originel est un dogme fondamental du Christianisme. La notion de péché originel n’existe pas chez les Musulmans. Il y a la Croyance naturelle, il y a la bonté originelle tout simplement. Quand on dit ça à une mentalité chrétienne, ils sont subjugués à ce que nous sommes nés Croyants. Une fois, j’ai reçu dans ma permanence une convertie. Pourquoi ? Parce qu’il y avait un prêtre qui a refusé de baptiser son fils qui était en train de mourir. Quand elle a su que dans l’Islam, il n’y a pas de Baptême, et que les portes de la miséricorde sont ouvertes à tous, et que l’homme est naturellement croyant, c’est quand même une approche tout à fait originelle pour les Chrétiens. »
[46:34]

« Le récit de Adam et Ève : dans le récit biblique, c’est Ève qui a commis la faute, et qui a poussé Adam après. Mais dans une société qui a combattu pour l’égalité entre l’homme et la femme, c’est une approche misogyne, sexiste du récit d’Adam.
Dans le Coran, on ne dit pas ça. Adam et Ève ont commis une faute tous les deux, tous les deux sont responsables. Parce que quand on dit que c’est Ève, c’est un peu la tentation féminine, la femme tentatrice dans la mentalité occidentale. Malheureusement, nous dans l’Islam, nous gardons encore ce mythe chrétien sans le savoir. »

[47:35]
Conférence de Mahmoud Doua pour l’association islamique nantaise les « vendredis du savoir » (hard-copy)

Mahmoud Doua nous décrit le totalitarisme islamique : chaque être humain naît Croyant Musulman, c’est sa nature propre, il n’a pas le choix, il doit donc reconnaître l’Islam comme seule Religion et se soumettre à ses principes. Le Judaïsme et le Christianisme ne sont que des sous-produits falsifiés de l’Islam.
Le Prophète Mohamed est venu réformer l
e Christianisme, doctrine « misogyne et sexiste », qui doit s’effacer devant la grandeur des enseignements de la vraie religion, l’Islam.
L’exégèse de la Bible de Mahmoud Doua pour décrédibiliser le Christianisme devant ses Fidèles est discutable. Ève a été trompée par le serpent pour mordre dans le fruit défendu, elle a ensuite détourné Adam, mais Adam qui connaissait l’interdiction, n’a rien fait pour l’en dissuader, et a commis le péché : il est donc tout aussi responsable. D’ailleurs, Dieu punit à la fois Adam et Ève.
Mahmoud Doua veut faire croire que le Christianisme et la pensée occidentale sont à l’origine du mythe de « la femme tentatrice».
Il devrait se plonger dans le Coran et en particulier sur la sourate IV dédiée aux femmes (An-Nisa), où le Prophète Mohamed enseigne aux hommes comment ils doivent traiter leurs femmes, quelques extraits :

« Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand ! »
Le Coran – An-Nisa (les femmes) 4:34

« Il est permis d’épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n’être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez. »
Le Coran – An-Nisa (les femmes) 4:3

« Voici ce qu’Allah vous enjoint au sujet de vos enfants : au fils, une part équivalente à celle de deux filles. »
Le Coran – An-Nisa (les femmes) 4:11

« Et quiconque parmi vous n’a pas les moyens pour épouser des femmes libres (non esclaves) croyantes, eh bien (il peut épouser) une femme parmi celles de vos esclaves croyantes. »
Le Coran – An-Nisa (les femmes) 4:25

« Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs soeurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. »
Le Coran – An-Nur (la lumière) 24:31

Dans le Coran, les femmes sont asservies à l’homme.
Elles lui doivent obéissance, sinon, il est permis de les frapper.
Un homme peut épouser jusqu’à quatre femmes, voire également ses esclaves (vous avez bien lu !).
La femme vaut la moitié d’un homme dans le cadre de l’héritage.
Il est intéressant de constater comment Mahmoud Doua applique une technique de renversement de situation : C’est l’Occident Chrétien, où les femmes sont libres de diriger des pays, de vivre leur célibat, de s’habiller légèrement, qui serait sexiste et misogyne, et c’est l’Islam qui cache ses femmes derrière un voile, un hijab ou une burqa, sous tutorat du mari ou de la famille dans la plupart des pays Musulmans, qui serait Terre de liberté féminine !

-               361778MosqueBordeauxfranaises2 Églises

Pour résumer la pensée de l’imam Mahmoud Doua, l’Occident Chrétien « misogyne et sexiste » doit suivre l’Islam, modèle parfait de libération de la femme.

Les habitants de la ville de Bordeaux suivront-ils cette voie, dans l’édification d’une société islamique, lorsque la Grande Mosquée sera construite ?

 

-                                                                               846784MosqueBordeauxTareqOubrouLgiondHonneur Égypte
« Le Califat est une obligation, tant que les Musulmans ne sont pas réunis autour du Califat, ils sont des pécheurs, sauf ceux qui oeuvrent pour instaurer ce Califat »

« La vraie politique du Musulman c’est de pratiquer son Islam, de le manifester, la politique des Musulmans c’est pas la politique des autres, la politique des autres est construite sur le mensonge. »
Sermon de Tareq Oubrou devant les Fidèles Musulmans dans les années 1990

L’islamiste proche des Frères Musulmans Tareq Oubrou décoré de la Légion d’Honneur par le maire UMP Alain Juppé le 6 février 2014

-                                                                     840933MosqueBordeauxAlainJupp esclavage

« Votre personnalité cher Tareq Oubrou est d’une grande richesse, vos talents sont multiples, imam, théologien, intellectuel, homme de tribune, acteur associatif, tellement impliqué dans la vie de notre cité, à la fois pasteur, docteur, citoyen. »
[01:20]
Discours du maire UMP de Bordeaux Alain Juppé, pendant la remise de la Légion d’Honneur à Tareq Oubrou, grand imam de Bordeaux, le 6 février 2014

21 juin, 2013

Le Frère Mehdi Kabir, élève de l’imam Béchir Ben Hassen de la Mosquée Al-Islah de Villiers-sur-Marne : la musique, l’alcool, la drogue et l’argent, c’est la faute des femmes

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 15 min

Villiers-sur-Marne est une commune d’environ 27 300 habitants dans le département du Val-de-Marne (94) de la région Île-de-France dans la banlieue est de Paris.
Par le jeu de l’immigration et du regroupement familial, la population Musulmane de la ville n’a cessé de croître ces trente dernières années, et pour faciliter la pratique du culte Musulman, l’Office Public d’Aménagement et de Construction (OPAC) de Paris en collaboration avec la municipalité de la ville de Villiers-sur-Marne ont mis à disposition dans les années 1980 une cave faisant office de Mosquée.
En 1999, l’association de Musulmans « Al-Islah » se crée, et profite d’une opportunité lors de la mise en vente d’un pavillon à proximité de la Mosquée existante, en s’engageant dans la collecte de la somme requise pour son achat, par des quêtes dans les marchés, dans les Mosquées.

Depuis la Mosquée n’a cessé de s’agrandir et un projet d’extension est actuellement en cours.
L’office HLM Paris-Habitat-OPH a cédé pour un euro symbolique à la ville, une parcelle de 600 m², dont la valeur est estimée par les domaines à 210 000 euros, pour agrandir le complexe islamique. Le lancement des travaux est pour mai/juin 2013, et devraient se terminer vers juin 2015.

Le lieu de Culte actuel comprend l’enseignement coranique (charia) et de la langue Arabe aux enfants âgés de 5 à 16 ans.

-   Le Frère Mehdi Kabir, élève de l'imam Béchir Ben Hassen de la Mosquée Al-Islah de Villiers-sur-Marne : la musique, l'alcool, la drogue et l'argent, c'est la faute des femmes dans Politique 996415MosqueVillierssurMarne  781288MosqueVillierssurMarneprojet al-Islah dans religion
-                                     La Mosquée « el-Islah » de Villiers-sur-Marne, et son projet d’extension d’ici 2015

Qu’enseigne-t-on aux Musulmans à la Mosquée El-Islah de Villiers-sur-Marne ? On peut constater sur le site internet officiel du site que les responsables de l’association nouent des liens étroits avec l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) (hard-copy), une structure composée d’une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France, elle est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Le président de l’UOIF Ahmed Jaballah, déclarait il y a quelques temps : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »
Les liens conseillers référencés orientent directement sur le site de l’UOIF et ses écoles coraniques IESH (Saint-Denis et Chateau-Chinon) centre de formation des imams des Frères Musulmans en France.

Également sur la page d’accueil du site, on peut avoir accès en cliquant sur le menu dans le bandeau de droite sur la page d’accueil, à « la sunna du Prophète » (hard-copy), donne accès au site http://hadith.al-islam.com, le « livre des hadiths », une compilation de textes relatant les faits et gestes du Guide Spirituel de tous les Musulmans, le Prophète Mohamed, rapportés par ses contemporains. Le livre est structuré en chapitres pour que le croyant puisse parfaire sa Connaissance des « Sciences Islamiques ».
Il faut bien comprendre que les hadiths ne sont pas simplement des histoires ou des récits. Les hadiths sont les prescriptions islamiques que tout Musulman doit scrupuleusement respecter en tous lieux et à toute époque, pour suivre le bon comportement, le chemin du Prophète, la Sunnah. Ils constituent, avec le Coran, la base de la juridiction islamique, la charia, et de la jurisprudence Musulmane, le fiqh.

On remarque dans la liste proposée, que le chapitre entier consacré au Jihad (Guerre Sainte contre les non-Musulmans) est un parfait manuel de Guerre et de stratégie militaire pour apprendre à combattre et conquérir des territoires, tuer, ruser et négocier les prisonniers face à l’ennemi. Ci-dessous, quelques titres de sous-chapitres, que vous pouvez consulter en ligne : (hard-copy)

-                                     463237MosqueVillierssurMarneJihad2 Aubervilliers

-                                  Prescriptions juridiques du Jihad (Guerre Sainte contre les non-Musulmans)

Ces textes invitent-ils au Reccueillement, à la Prière, à l’Humilité et au Don de Soi ? Ce véritable manuel de Guerre constitué de textes Saints Authentiques de l’Islam a vraiment de quoi inspirer de futurs membres d’Al-Quaïda.

Toujours dans la « Sunna du Prophète », on peut accéder dans le chapitre consacré aux peines criminelles, et le détails des différents châtiments à délivrer : (hard-copy)

-                          369505MosqueVillierssurMarnepeinescriminelles2 Béchir Ben Hassen

-                                                     Quelques peines criminelles selon la charia, (Loi Islamique)

Est-ce que l’enseignement de la Charia est compatible avec la Loi et les principes de la République Française ? Au fur et à mesure que l’Islam s’étend, n’y a-t-il pas un risque de revendications et de pressions pour vouloir imposer un pouvoir islamiste ?

L’imam de la Mosquée El-Islah de Villiers-sur-Marne fut pendant quelques années le Cheikh tunisien Béchir Ben Hassen, prédicateur de la Charia, la Loi Islamique et proche de la mouvance politique des Frères Musulmans. Il tient un site Internet officiel, où l’on peut écouter ses prédications (entièrement en Arabe).
A noter que le Cheikh Béchir Ben Hassen donne ses prédications en langue Arabe. Un bon moyen d’intégrer la communauté Musulmane dans le paysage social de Villiers-sur-Marne ?
Après la victoire des Frères Musulmans en Tunisie et l’arrivée au pouvoir de Rashed Ghannouchi, et sentant le vent tourner en sa faveur, le cheikh est reparti soutenir ses alliés du parti Ehnnadha. Ses positions politiques sont très proches de celles de Rashed Ghannouchi, en particulier sur le souhait de voir appliquer la Charia en Tunisie à long terme.
Arrivé en Tunisie, Ben Hassen a émis une fatwa (avis juridique pour la communauté Musulmane) pour interdire la célébration du réveillon du 31 décembre, qui est d’après lui, « une forme de rétablissement de la subordination de la Tunisie aux pays de l’Occident ».
Le 4 juin 2013, Béchir Ben Hassen est arrêté au Maroc par Interpol, dans le cadre du différend qui l’oppose à sa femme française, à laquelle il aurait soustrait de façon illégale ses enfants.
La ville de Villiers-sur-Marne étant restée orpheline de ce grand théologien et penseur Musulman, un des élèves de Béchir Ben Hassen, le Frère Mehdi Kabir, a traduit l’idéologie islamique du cheikh en français, pour prendre sa relève.
Il est donc possible de se faire une idée du contenu des prédication diffusées aux Fidèles, sur un site internet en hommage à ce grande savant Musulman, crée par l’association « La plume du savoir » de Villiers-sur-Marne  (hard-copy).
http://laplumedusavoir.com  (hard-copy)

-   190409MosqueVillierssurMarneCheikhBachir Champigny-sur-Marne    670484MosqueVillierssurMarneFrreMehdi charia
L’ancien imam de la Mosquée de Villiers-sur-Marne Béchir Ben Hassen, et son élève le Frère Mehdi Kabir

Le Frère Mehdi Kabir administre un site internet personnel http://islamsciences.com, (hard-copy) ainsi qu’une page Facebook, répertoriant son idéologie, ses prédications, ses conférences et ses sermons.
Très prisé par les responsables d’associations Musulmanes, le Frère Mehdi Kabir parcourt les Grandes Mosquées de France, (Villetaneuse, Champigny-sur-Marne, Aubervilliers, Aulnay-sous-Bois, Montmagny, Mérignac, Garges-Les-Gonesse, Halluin, Lille, la nouvelle Grande Mosquée de Saint-Louis près de la frontière Suisse… ) pour y prodiguer sa sagesse, ses conseils et ses sermons, quelques extraits en gras italique ci-dessous :
« Il n’y a pas quelque chose dont vous voulez qu’on parle pour que la Foi augmente, pour que les esprits s’éclaircissent comme le Frère m’a dit concernant la musique ? On a tous été avant malheureusement tentés par la musique, et on a du comprendre, moi le premier, mais on a du comprendre qu’il y avait un sacrifice. »
[00:49:02]
« La masturbation ? Le jour de la Résurrection, la personne malheureusement qui est atteinte par cette maladie, je pense qu’elle rira moins. »
[00:49:50]
« Généralement, le problème des jeunes c’est les femmes, on n’a pas à se voiler la face. Tout tourne autour de la femme : la musique, c’est avec la femme, l’alcool et la drogue, c’est avec la femme, l’argent, c’est pour draguer. Tout tourne autour de la femme, malheureusement, généralement, on ne va pas dire pour tous les cas, mais malheureusement tout tourne autour de la femme. »
« Ne pas être dépendant de la femme, quand une femme passe et tu es dépendant, tu regardes, nous les Musulmans, on est fort, la femme elle passe, qu’elle parte ! Elle a eu l’idée d’enlever tous ses vêtements: « et bien, je ne te regarde pas ! ». L’homme est fort, le Musulman est fort, il n’a pas besoin de ça, c’est bas pour lui tout ça. Même si, certes il est séduit parce que c’est un homme, car l’homme est attiré par la femme, comme la femme est attirée par l’homme, mais il sait que ce qu’elle a fait pour le séduire, c’es tellement mauvais qu’il préfère satisfaire Allah. »
[00:50:23]
sermon du Frère Mehdi Kabir – « Conseil pour les jeunes » à la Mosquée d’Aulnay-sous-Bois en octobre 2011  (hard-copy)

« Les hommes qui ne cessent de fréquenter les filles, de tourner autour, de draguer ou de séduire, de chatter, de discuter, de parler. Ces hommes là, ils rentrent dans une catégorie que l’on appelle la mauvaise fréquentation. Lorsque tu vas le fréquenter, un jour ou l’autre tu fréquenteras une femme. Pourquoi ? Parce qu’il se peut qu’il te donne un rendez-vous mais que lui-même soit avec une ou deux copines. Tu vas te sentir gêné, tu vas devoir refuser de serrer la main ou de faire la bise, ou bien tu vas tomber malheureusement : « j’ai honte, je ne veux pas lui dire, je ne veux pas apparaître d’une mauvaise façon, je vais faire la bise rapidement, c’est pour lui ». Pour lui ? C’est lui qui te garantit le Paradis ? C’est lui qui va te préserver de l’Enfer ?
Après il va te dire : « Viens, on va se détendre dans une soirée. » Il va t’inviter à une soirée, et toi, tu penses que c’est une soirée entre Frères, tu penses que c’est une soirée entre amis, correcte. Tu vas faire ta prière là-bas, ou bien malheureusement tu la feras chez toi, tu sais qu’il n’y aura pas de Haram, et voilà que tu te présentes à cette soirée, tu rentres dans la maison, tu vois des amis que tu reconnais, et tu vois les amis de tes amis. Et là, tu ne sais plus quoi faire. Tu ne vas pas dire : « Je vais partir », ça ne se fait pas. Donc tu vas rester, et c’est là le problème. Tu restes dans un milieu où il y a des femmes et des hommes, tu vas te sentir obligé de discuter, de parler, et de te dire : »c’est pas grave, je finis cette soirée, et après, je ne veux plus le voir ! »
Tu vas faire des connaissances, tu vas faire des sourires, tu vas parler, tu vas ressentir le plaisir de fréquenter des femmes, même si tu rentres chez toi et que tu te jures et que tu promets que tu ne vas plus retourner dans ce genre de situation, tu as goûté, et tu vas peut-être un jour refaiblir. Nous disons : Attention à la fréquentation ! »

[08:26]
« La tentation des femmes » – cours du Frère Mehdi Kabir à la Mosquée de Aulnay-sous-Bois  (hard-copy)

Pour Mehdi Kabir, les Musulmans doivent éviter de s’isoler avec des non-Musulmans (« les amis de tes amis ») dans des soirées ou rencontres qu’il ne connaît pas, et surtout, éviter le contact des tentatrices, des séductrices, les femmes, qui par leurs vêtements aguicheurs, sèment le trouble dans l’esprit du Croyant en l’entraînant dans la perversion et la débauche. Elles sont responsables de tous les vices : alcool, argent, musique et drogue.
Autrement dit, la femme doit se voiler de la tête aux pieds pour éviter de pervertir le Croyant Musulman.

Conférence du Frère Mehdi Kabir à la Mosquée de Villetaneuse : « celui qui mange du porc, a tendance à avoir le comportement d’un porc »

« Nous allons parler de ce grand péché que ne pourraient se permettre de connaître ceux qui ont une noble raison, et ceux qui ont une âme pure, et ceux qui ont un minimum de Foi, c’est un grand péché qui est commis par la majorité des non-musulmans, bien que malheureusement certains musulmans ou certaines personnes qui prétendent appartenir à l’Islam se sont permis d’y tomber.[...] C’est un grand péché qui expose la personne à un grand danger dans ce bas monde, et c’est un péché qui est nuisible pour la santé de l’être humain, c’est un péché sur lequel les medecins ont averti avant les savants, et il fut même un sujet d’actualité durant ces dernières années. Ce péché, c’est la consommation de la viande de porc. »
[...]
« Même chez les Juifs, même chez les Chrétiens la viande de porc est interdite ! Chez les Juifs, vous allez me dire d’accord, cela a été invoqué dans la Torah, et les Juifs ne consomment pas de porc, mais chez les Chrétiens ? Nous disons aussi !(na’ham), car ils ont déformé, falsifié, caché la vérité, la preuve de tout cela ? C’est que lors de la fin du Monde, lorsque Issa(Jésus), le fils de Maryam (Marie) descendra vivant, et il n’est pas mort, et Allah le fera descendre, lors des signes de la fin du Monde, il a été évoqué qu’il tuera le porc.
Comme il a été évoqué dans le hadith de Houreyra : « Par celui qui détient mon âme dans sa main, il ne reste pas beaucoup de temps jusqu’à ce que Issa (Jésus) le fils de Maryam (Marie), il viendra comme un gouverneur juste, et comme un imam équitable, il cassera la Croix et il tuera le porc, et l’argent débordera jusqu’à ce que les gens ne l’acceptent plus, et la prosternation unique sera meilleure à cette époque que tout ce bas Monde et ce qu’il contient. » Pourquoi ? C’est pour montrer à tous ceux qui ont prétendu que le porc était halal qu’il est en réalité haram. Pour montrer aux gens qu le porc ne peut pas être une viande pour l’être humain, et ne peut pas être une nourriture pour l’être humain. »

[...]
« C’est pour cela que celui qui mange du porc, a tendance à avoir le comportement d’un porc. C’est pour cela que les consommateurs de la viande de porc tu les trouves parmi les gens les plus sales. Les gens qui n’ont pas de jalousie envers leur famille, les gens qui ne se soucient pas de voir leur femme dénudée et embrassée par les autres hommes. Les gens, qui lorsqu’ils sortent des toilettes, ils ne se lavent pas les mains. Les gens qui n’ont pas de pudeur vis à vis d’Allah. Les gens qui embrassent leur femme devant tout le monde sans aucune pudeur et sans aucune honte. Pourquoi ? Car ils consomment de la viande de porc. Et le Prophète a informé qu’il viendra un temps où Allah transformera certains être humains en singes et en porcs. [...] Certaines personnes auront ainsi le coeur, le cerveau et l’esprit d’un singe ou d’un porc. [...]
Lorsque quelqu’un va insulter un autre, il va l’appeler par le nom de « porc ». Comment pourrait-on se permettre de manger cette viande ? »
[...]
« Le consommateur de la viande de porc est à la fois puni dans la vie de ce bas monde, par toutes les maladies que Allah inflige à celui qui consomme cette viande, mais également puni dans l’au-delà, car c’est un grand péché, et Allah le châtiera dans l’Enfer. Le Prophète a dit : »Chaque peau ou chaque chair qui va pousser et qui va s’alimenter d’une viande haram ou d’une chose illicite, le Feu de l’Enfer lui est prioritaire. »
[...]

« Malheureusement, beaucoup de nos Frères Musulmans et Soeurs Musulmanes travaillent dans ces centres commerciaux, dans ces hotels, dans ces marchés et ils vendent du porc. Et ils servent du porc aux Musulmans et aux non-Musulmans ! Et nous nous posons cette question et nous disons : quelle est la Foi de ces gens là ? Quelle est la pudeur de ces gens là vis à vis de Allah ? Comment peuvent-ils se permettre de servir cette viande impure aux serviteurs d’Allah ? Cette viande que Allah a jugé comme impure, non acceptable et nuisible pour l’être humain en général ? Nous disons que c’est interdit, même le fait de toucher la viande de porc est un grand péché. »
La consommation du porc – sermon du Frère Mehdi Kabir à la Mosquée de Villetaneuse, le 5 avril 2013 (hard-copy)***

Dans ce sermon dispensé devant les Fidèles de la Mosquée de Villetaneuse, Le Frère Mehdi Kabir s’attaque directement au petit salé aux lentilles, boudin, saucisson, jambons de Bayonne ou d’Italie et autres rotis de porc (au passage, si elle est bien préparée, viande riche en lipides constitués d’acides gras insaturés (bonnes graisses), protéines de bonne qualité, vitamines B1, Zinc, fer et sélénium)
Un consommateur de porc n’a pas une âme pure, et commet le péché. En bravant l’interdit d’Allah, Il est considéré comme une personne méprisable, pervertie, sale, sans aucune pudeur, un fornicateur qui embrasse sa femme devant tout le monde et l’offre dénudée au premier venu.
Les Chrétiens sont considérés comme des falsificateurs, des menteurs qui cachent la vérité car selon le Frère Mehdi Kabir, ils devraient aussi être interdits de manger du porc.
D’après les hadiths cités par le Frère Mehdi Kabir, les Chrétiens seront punis en Enfer par Jésus (Issa) qui reviendra pour « casser la Croix et tuer le porc ».

Un sermon d’appel à l’Amour, au Respect et à la Fraternité entre différentes communautés ? Que pensent les Musulmans endoctrinés par Mehdi Kabir des Chrétiens, en sortant de la Mosquée de Villetaneuse ?

Au passage, le Nouveau Testament de la Bible servant de référence aux Chrétiens, (mais considéré comme un texte falsifié par le prédicateur Mehdi Kabir) nous dit pourtant :
« Ce n’est pas un aliment qui nous rapproche de Dieu: si nous en mangeons, nous n’avons rien de plus; si nous n’en mangeons pas, nous n’avons rien de moins. »
La Bible – Corinthiens I 8:8

-                     975879MosqueVillierssurMarneLemaireUMPJacquesAlainBenisti chrétiens            673923MosqueVillierssurMarneSunna2 Coran

« Nous soutenons, nous aidons, nous facilitons, la pratique de notre religion, et nous tenons à rappeler que c’est ce genre de personne qui mérite d’être élue lors des élections municipales. Car dans notre communauté, les élections sont autorisées dans le cas où la personne est élue et que l’on sait de sa part qu’elle va faciliter et va permettre aux Musulmans d’apprendre leur religion et d’enseigner ses nobles comportements. Ainsi, c’est ce genre de personne qui est digne d’être élue lors de ces élections, car justement, plusieurs projets sont mis en place afin de construire ou défendre un lieu de Culte, dans lesquels vous faîtes votre prière. [...] cela permet aussi de construire des écoles pour les Musulmans.
Lorsqu’une personne, comme le maire de notre ville, a cet état d’esprit, et soutient les Musulmans de sa ville, c’est son droit et c’est notre devoir de faire l’effort afin de le soutenir et afin de l’aider lors des prochaines élections et de voter pour ce genre de personne, afin que nous continuions, avec lui, dans nos projets d’expansion, d’éducation de la communauté Musulmane de cette ville et d’autres villes, si Allah nous le permet. »

[05:10]
Appel de l’imam Béchir Ben Hassen aux Musulmans à voter pour Jacques-Alain Bénisti (photo de gauche), maire UMP de Villiers-sur-Marne, lors des élections municipales, pendant la fête de l’Aïd en 2010. (hard-copy) (lien 2)
Pour acheter le vote Musulman, Jacques-Alain Bénisti s’est engagé à islamiser la ville de Villiers-sur-Marne, allant jusqu’à permettre l’extension de la Grande Mosquée « El-Islah » sur un terrain cédé pour un euro symbolique, au mépris de la loi de 1905 de séparation de Culte et de l’État.

*** vidéo supprimée sur youtube par l’utilisateur, repostée depuis, mais pas l’intégralité de la conférence

7 décembre, 2012

L’Association Musulmane « Havre De Savoir » et la Mosquée Essalam du Havre, source de propagation de l’Islam politique militant et antisioniste

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 03 min

Avec plus de 170 000 habitants, Le Havre est la commune la plus peuplée de Normandie, deuxième port de France après Marseille, dans le département de la Seine-Maritime.

L’association islamique « Havre De Savoir » de la ville du Havre a été crée avec pour objectif la publication régulière des brochures, l’organisation de conférences et de forum ayant pour thème la religion musulmane.
Quel est le type de messages diffusés par cette association ? Est-ce un message Spirituel, d’Amour, d’Humilité et de Don de Soi, la mise en place de liens Fraternels avec les autres Communautés et promouvoir la « Religion de Paix et Tolérance » par « l’Islam de France »?

N’ayant actuellement pas de lieu de Culte dédié, l’association planifie la plupart de ses séminaires dans l’hôtel Novotel près de la gare du Havre.
On peut tout d’abord remarquer que « Havre De Savoir » est une association proche des positions et des prédicateurs de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF).
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Son président Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

On peut faire une liste non exhaustive des personnalités de l’UOIF ou proche de cette organisation ayant été reçues par « Havre De Savoir ».
Parmi les prédicateur de l’UOIF, l’association « Havre De Savoir » a prévu d’inviter l’imam de la Mosquée d’Escaudain Hassan Iquioussen, pour donner une conférence sur « le Califat Ottoman » le 8 décembre 2012 à l’hôtel Novotel du Havre.

-                                               L'Association Musulmane                      mosqueraismesiquioussen Ahmed Jaballah dans religion
- L’imam Hassan Iquioussen, invité à donner une conférence pour l’association « Havre De Savoir », le 8 décembre 2012

Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
On imagine que sa conférence sur le califat ottoman servira à démontrer le bien fondé des guerres de conquêtes islamiques, pillages et razzia, pour libérer les populations de leurs oppresseurs Chrétiens, « l’Occident machiavélique », un peu du même style que celle donnée à la Grande Mosquée de Pont-à-Mousson sur les Croisades.

Hassan Safoui, membre de l’UOIF est un des responsables de la Grande Mosquée de Hérouville Saint-Clair en Normandie dans le Calvados, il est également dans les petits papiers des responsables de l’association « Havre De Savoir ». Ce prédicateur se revendique d’un Islam militant, il a ardemment lutté contre la mise en place de la Loi de 2004 sur l’interdiction du port du voile islamique à l’école, qu’il considère comme un « racisme anti-musulman », et organise des manifestations pour la cause palestinienne. Ici, il est interviewé par la chaîne HDS TV (Havre Du Savoir TV) (hard-copy)

 

-                                                                                          1537624788-hassan-safoui Al-Qaradawi
-               Le prédicateur Hassan Safoui, invité par l’association « Havre De Savoir », ici dans une manifestation pro-palestinienne

 

Le « Havre du Savoir » fait également la promotion sur son site internet du prédicateur suisse Tariq Ramadan (hard-copy), très médiatique, revendiquant un Islam politique, expliquant que l’Occident est décadent et que la seule solution pour rétablir la situation consiste en la création d’un État Islamique sous la Charia dirigé par un imam, un système bien évidemment incompatible et concurrent du système démocratique et républicain de type occidental.

-                                                                    1537624543-havre-du-savoir-tariq-ramadan Allah

Tariq Ramadan délivre des prèches visant à considérer les Musulmans de France comme des victimes de persécutions de racisme de la part des français non-musulmans, il défend la non mixité sociale homme / femme dans les piscines, et prend la défense de prédicateurs antisémites sur son site Internet.

Le 8 septembre 2012, le prédicateur Hani Ramadan, frère de Tariq Ramadan, fut l’un des invités d’un séminaire organisé par le « Havre De Savoir » sur le thème « Islam : Religion Liberticide ? »

-                1537624527-mosquee-havre-hani-ramadan antisémitisme          1537624527-mosquee-havre-hani-ramadan antisionisme
-                                        Le prédicateur Hani Ramadan, invité par l’association « Havre De Savoir »

Hani Ramadan est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur antisémite qui n’hésite pas à comparer les Juifs à des « serpents, race de vipères » dans une conférence à Bruxelles devant des centaines de Musulmans. Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

 

Des représentants du Comité Contre l’Islamophobie en France (CCIF), dont son porte-parole, Marwan Muhammad a déclaré clairement à la Grande Mosquée d’Orly vouloir transformer le France en un pays Musulman, étaient présents lors de la conférence organisée par l’association « Havre De Savoir » le 17 novembre 2012, afin de débattre sur la situation de l’islamophobie en France, et de collaborer ensemble sur les solutions à envisager, en compagnie notamment du rappeur Médine, de Samy Debah et de Nabil Ennasri.

Nabil Ennasri a été formé à l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH) de Chateau-Chinon, qui sous ce titre pompeux, n’est rien d’autre qu’une immense Madrassah, une école coranique sous contrôle de l’UOIF et des Frères Musulmans, formant de nouvelles générations d’intellectuels Musulmans, capables d’utiliser tous les outils démocratiques du monde Occidental pour mettre au point des techniques de propagande très élaborées, afin de les retourner contre leurs propres créateurs et d’atteindre leur objectif : construire un monde islamique.
Nabil Ennasri est également président du Collectif des Musulmans de France (CMF). (hard-copy).

-   1537624543-havre-du-savoir-nabil-ennasri4 cantines scolaire    1537624543-havre-du-savoir-nabil-ennasri3 CCIF
- Le président du Collectif des Musulmans de France Nabil Ennasri, invité par l’association « Havre De Savoir » et le CCIF le 17 novembre 2012

On peut avoir une idée de l’idéologie politique diffusée par Nabil Ennasri, dans une conférence donnée devant des Musulmans et retransmise par l’association « Havre De Savoir » (hard-copy)
« Vous avez également vu ce qui s’est passé cette semaine, le Cheikh Al-Qaradawi, le Cheikh Mohamed Al-Masri que l’on interdit comme ça de manière brutale et frontale. En plus de ça, on dit que ce n’est pas seulement ces deux cheikhs, mais tous les autres ! »
01:58

Nabil Ennasri évoque ici l’incident ayant eu lieu lors du dernier congrès de l’UOIF tenu au Bourget au printemps 2012, certains prédicateurs étrangers (mentionnés par Nabil Ennasri) invités ont été déclarés « persona non grata » et n’ont pu obtenir de visas pour entrer en France. Il faut savoir que le cheikh Al-Qaradawi n’est rien d’autre que le mentor de l’organisation politique des Frères Musulmans. Dans une conférence sur Al-Jazeera en 2009, ce cheikh a appelé la communauté Musulmane à punir les Juifs, et que s’il le fallait, il les tuerai lui-même.
Il milite dans ses ouvrages pour la mise en place d’un État Islamique, la conquête de Jérusalem et de Rome, l’extermination des homosexuels.

Par ailleurs, Mahmoud Al-Masri est un prédicateur antisémite égyptien prestigieux très réputé dans le monde Musulman, les Juifs sont pour lui une calamité dont il faut se débarasser.
Voilà le type de précheurs que défend Nabil Ennasri.
Poursuivons.

« On a été colonisé parce qu’on est colonisable. Là, on se fait marcher dessus, on se fait mépriser parce qu’on est méprisable, et qu’il va falloir commencer à traduire cette colère, cette indignation dans la rue, et s’engager réellement sur le terrain, et en s’engageant dans des associations. L’association du « Havre De Savoir » fait un travail formidable. Si on avait des Frères comme dans ça dans toute les villes de France, je peux vous dire que l’on ne nous insulterait pas comme ça aujourd’hui.
Je ne suis pas en train de dramatiser à outrance les choses, les faits réels, si on continue comme ça, on risque sérieusement de finir très, très mal. Parce qu’ils sont prêts à tout, ils jouent avec le feu, et ils sont pertinemment conscients de ce qu’ils font. Et j’ai pas envie d’aller très loin, mais il y a des exemples en Histoire, et il y a des gens qui préparent un certain nombre de choses pour cette population, dont certains ne souhaitent qu’une chose, c’est que vous rentriez chez vous.
Je finirai juste sur ce qu’a dit Daniel Pipes, un conseiller de Georges Bush, un de ces idéologues que l’on appelle néo-conservateur américain.
Daniel Pipes ne nomme même plus « Europe » mais « Eurabia », une Europe qui s’arabise, une Europe qui s’islamise, Il dit que pour la communauté arabo-musulmane de l’Europe il y a trois choix : « soit une assimilation forcée, c’est-à-dire que vous retirez tous vos Hijab, vous, vos barbes, et que vous mangiez et que vous épousiez tous les us et coutumes de la société française et d’accueil, soit c’est un exil forcé de là où vous venez, on se comprend, soit c’est la guerre civile. Il y a un certain nombre de personnes en France très mal intentionnées, qui pullulent sur Internet, et qui demandent, entretiennent et favorisent ce climat de haine, pour qu’à la fin, on arrive, et ce n’est pas moi qui le dis, et si vous prenez un certain nombre de déclarations de gens qui sont à la droite de l’extrême-droite, ce sont non seulement des gens qui portent ce discours, mais qui commencent réellement à se préparer physiquement, militairement, donc l’heure est grave, il faut qu’on se prenne en charge, parce nul ne peut-être blâmé, si ce n’est nous et notre capacité de travail et de militantisme. »
05:35

Nabil Ennasri invective les Musulmans, et les incitent à la révolte. Les Musulmans se doivent d’IMPOSER leur identité et leurs valeurs islamiques, sinon, ils seront soit expulsés de l’Europe, soit exterminés dans une guerre civile. Nabil Ennasri considère les Musulmans de France comme persécutés, humiliés, martyrisés par les français, et les prépare psychologiquement au combat, à la guerre qui va venir.

Au printemps 2012, l’association du « Havre De Savoir » lui a posé quelques questions sur les prochaines élections présidentielles. Un extrait de ses réponses en gras italique ci-dessous : (hard-copy)
« Je veux sortir du schéma du système dans lequel on nous demande de voter droite ou gauche. Moi, encore une fois, je vote en 2012 en mettant en évidence l’importance des élections de 2014, mais également les élections législatives. Car après les élections présidentielles, il y a des élections fondamentales que beaucoup de Musulmans négligent qui sont les élections législatives, parce qu’un Président ne peut pas voter sans un parlement.
Par exemple, et je m’adresse de manière très concrète aux Musulmans de la circonscription d’Éric Raoult et de Manuel Valls, il faut les faire tomber.
Ces deux députés symbolisent à eux seuls l’islamophobie notoire de la classe politique, ce sont eux qui ont été le plus en avant dans le dénigrement et le rejet des Musulmans de France avec un certain nombre de déclarations fracassantes et en même temps ce sont eux qui font le relais de manière absolument épouvantable des intérêts d’Israël, on sait que Manuel Valls, de son propre aveu, est lié de manière éternelle à Israël, avec toute la justification qu’il a autour de la spoliation des palestiniens, mais également Éric Raoult qui est le président des « élus des Amis d’Israël » qui ne fait qu’une chose, jour après jour, c’est de légitimer l’occupation palestinienne.
Si dans ces deux circonscriptions les Musulmans arrivaient à faire tomber ces deux symboles de l’illégitimité d’un certain nombre d’hommes politiques, on aura réussi notre pari. »
04:08
Nabil Ennasri pour la chaîne Youtube de l’association « Havre du Savoir »

Un discours violemment antisioniste, Manuel Valls et Éric Raoult doivent être considérés comme ennemis des Musulmans car soutenant Israël.
On retrouve cette propagande antisioniste dans les articles du site internet de l’association « Havre De Savoir ».
Le conflit israélo-palestinien est toujours analysé d’un point de vue unilatéral : c’est Israël, état autoritaire qui opprime les Palestiniens, il faut prendre des mesures de rétorsion, par exemple boycotter les produits provenant d’Israël. Aucune remarque ou pendant n’est fait quant à la propagande antisémite menée par certains pays Arabe, le Hamas, le Fatah, contre Israël, ou de remarques quant aux attentats-suicide perpétrés dans les restaurants, écoles ou discothèques israéliens.

Pour plus d’informations, on peut par exemple se référer à l’excellent petit livre de David Horowitz et Guy Millière « Comment le peuple palestinien fut inventé », ou encore le livre « La guerre d’Oslo » disponible en ligne au format PDF sur les négociations menées entre le gouvernement israélien et l’OLP de Yasser Arafat durant les années 1990-2000,  et d’autres articles qui démystifient la propagande de désinformation diffusée sur l’Histoire d’Israël.

 

Quelques extraits des articles que l’on peut consulter sur le site internet du « Havre De Savoir »:
« Le Prophète étant l’exemple parfait, les musulmans suivent son modèle et rompent le jeûne avec des dattes. Mais que dirait le Prophète s’il savait que ces dattes sont le produit de la souffrance palestinienne ? Et qu’avec notre argent nous finançons l’occupation israélienne et son lot de meurtres, de malheurs et d’injustices ?
Le Prophète Mohammed nous a pourtant mis en garde contre l’injustice : « Prenez garde à l’injustice, car l’injustice se traduira en ténèbres au Jour du Jugement. » (Boukhari)
Malgré cela, nombre d’entre nous rompent encore leurs jeûnes (un jeûne rappelons-le dédié à ALLAH (éxalté soit-Il)) avec un fruit issu de l’arbre de l’injustice ; Et en cela nous commettons un grand péché comme nous l’indique l’Union Internationale des Savants Musulmans (oulémas) : « L’achat des produits israéliens est un grand péché ». »
Les fruits du péché – Othman (hard-copy)


« L’entité sioniste a commis ses actions criminelles d’une manière la plus brutale ; la plus sauvage ; la plus barbare et la plus inhumaine : les soldats du Tsahal ont fait couler le sang ; tué enfants, femmes et vieillards démunis ; ils ont détruit les maisons sur leurs habitants décimant ainsi des familles entières. Ils n’ont fait preuve d’aucune pitié ; d’aucune compassion.
L’entité sioniste continue son extermination du peuple palestinien ; son épuration ethnique en toute impunité car dès qu’il s’agit d’Israël, on ne peut que constater un flagrant deux poids et deux mesures de la part de l’Occident. L’Occident apporte à Israël un soutien sans limite et inconditionné. Aux yeux de l’Occident, Israël est le seul état au monde à qui on ne demande pas de compte ; le seul état qui ne peut être sanctionné ; le seul état auquel on ne pourrait appliquer une sanction. »
Palestine – histoire d’une injustice (hard-copy)

L’UOIF est par ailleurs, également implantée dans la mosquée Essalam du Havre.

-                                         1537624535-mosquee-havre charia
-                                               La devanture de la Mosquée Essalam du Havre

Hassan Iquioussen y est venu donner une conférence le 5 août 2012 sur le thème: « Ramadan : quels impacts sur la communauté ? » (hard-copy)

Le prédicateur Abdallah Ben Mansour, membre  de l’UOIF, qui explique à la Mosquée d’Aulnay-sous-Bois que la Charia est la seule Loi valable pour l’Humanité, et que les français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam, est également conférencier à la Mosquée Essalam du Havre (hard-copy).

D’autres prédicateurs formés à l’IESH de Saint-Denis ou de Chateau-Chinon peuvent être trouvés en parcourant l’intégralité de la page Facebook de la Mosquée.

Toute cette propagande localisée n’est évidemment pas sans incidence et contribue à générer des tensions au sein de la société civile. La revendication militante de l’identité islamique, fait que les principes de l’Islam sont peu à peu intégrés dans l’école laïque et républicaine.
Récemment, la ville du Havre a décidé d’ôter au dernier moment une mousse au chocolat des menus des écoles, alertée par des agents sur la présence de gélatine de porc dans la composition, aliment strictement interdit aux Musulmans. Pour ne pas « contaminer » les enfants Musulmans, ces desserts, 8 500 mousses au chocolat, ont été jetés.
La distinction entre élèves (halal / haram) est maintenant quasiment officielle dans une institution qui n’est pas censée différencier les enfants « purs » des enfants « impurs » (Liberté, ÉGALITÉ, Fraternité).
A quand la séparation totale dans les écoles entre élèves « purs » et « impurs », comme dans certaines écoles de la banlieue lyonnaise ?

 

-                                                                                                    1537624574-edouard-philippe-maire-du-havre Coran

« - (Paris-Normandie.fr) :  De quelle nature est l’intervention de la municipalité dans la construction de mosquée ?
- (Édouard Philippe) : La délivrance d’un permis s’inscrit strictement dans le respect du droit de l’urbanisme […] Par ailleurs, on a parfois fait en sorte de mettre un terrain à disposition ou de participer au financement d’équipements culturels contenus dans le projet cultuel ».

Édouard Philippe, Maire (UMP) du Havre

23 janvier, 2011

Pour l’islamiste Hassan Iquioussen à la mosquée ASSALAM de Pont-à-Mousson: l’Occident est l’ennemi.

Classé dans : Politique — islamineurope @ 3 h 55 min

La ville de Lorraine Pont-à-Mousson en Meurthe-et-Moselle est peuplée d’environ 16000 habitants, et peut s’enorgueillir d’un patrimoine Historique magnifique et conséquent. Cette ville, fondée en 1261 par Thibault II de Bar, abrite l’Eglise Saint-Martin, l’Eglise Saint-Laurent, la Maison des Sept Péchés Capitaux, l’Abbaye des prémontrés, etc…
Le centre culturel musulman dispose à Pont-à-Mousson d’une Mosquée. Le 12 décembre 2010, la Mosquée ASSALAM de Pont-à-Mousson a acceuilli l’islamiste Hassan Iqioussen, pour un prêche que l’on peut retrouver en intégralité en format audio mp3 sur le site de la Mosquée. Hassan Iquioussen est membre de l’UOIF (Union des Organisations Islamiques de France), organisation controversée sur ses prises de position dans le monde islamique sur le voile intégral ou les caricatures de Mohammed. Hassan Iquioussen est également imam de la Mosquée d’Escaudain dans le Nord.

Pour l'islamiste Hassan Iquioussen à la mosquée ASSALAM de Pont-à-Mousson: l'Occident est l'ennemi. dans Politique hassaniquioussen

L’imam Hassan Iquioussen

Voici quelques extraits de ce prêche (en gras italique) « réveille toi avant qu’il ne soit trop tard! » (hard-copy) les formulations sont parfois retravaillées pour la compréhension du texte. Les commentaires sont en police normale:

« Il y a des êtres humains qui veulent vivre sur Terre comme s’ils étaient au Paradis.
Voila ce qui est arrivé aux Musulmans quand il dormaient. Nous sommes au V siècle, en europe, en Andalousie au sud de l’Espagne.
Les Musulmans sont installés depuis longtemps et vivent de manière prospère. Mais ils sont progressivement gagnés par la décadence, en vivant dans l’excès, l’opulence et la richesse à outrance. Ils se sont divisés et dans leur lutte interne ont pactisé avec le Diable: les Catholiques et les Chrétiens, qui n’avaient qu’un projet, manger du musulman, il faut les « matar », les tuer, les éliminer, les faire disparaître car se sont des païens. Les villes et les forteresses tombent les unes après les autres.
Vous avez fait un peu de littérature, vous vous souvenez de ce qu’a écrit Corneille ? Le Cid.
C’était un diable, un sheitan, un mercenaire sans foi ni lois, un Rambo. Son boulot avec ses milliers de cavaliers c’est attaquer les Musulmans, les tailler en pièces et il était parfois engagé par des musulmans contre des musulmans.
Au cours d’une bataille, Le Cid assiège Valence pendant des mois, il a dit aux musulmans : « rendez-vous et vous aurez la vie sauve ! », les musulmans aux alentours ne sont pas venus les aider. A la fin, se trouvant sans vivres, le notable de la ville décide de se rendre en compagnie de quelques Musulmans malgré les protestations,  « il ne faut pas se rendre car le Cid n’a pas de paroles », mais  ils se sont finalement rendus. Ils ont préféré vivre comme des esclaves au lieu de rester des hommes libres. Ceux qui ont continué à résister au sein de la forteresse ont été arrêté. Vous savez ce qu’à fait Le Cid ? Il a organisé un bûcher, ils ont enterré le notable jusqu’à la moitié de son ventre, et ils l’ont brûlé, le Cid veut marquer les consciences, semer la peur, la terreur dans ce qui reste des contrées musulmanes, pour que plus personne ne résiste et ne se lève contre l’injustice et la barbarie de ces conquérants.
Malgré cela, parmi ces personnes, des musulmans ne dorment pas, comme Abdoul Wahlid, ce savant ne resta pas les bras croisés, et a fait le tour des villes et des villages d’Andalousie, se rendant dans chaque Mosquée : « l’ennemi est aux portes », voilà ce qu’il a fait. Tout ceci n’est pas que de l’Histoire, c’est de l’actualité, regardez ce qui se passe actuellement. Il prend contact avec le peuple, avec les dirigeants, tout le monde pleure, tout le monde l’applaudit, tout le monde dit : « tu as raison ! » Tout le monde reconnaît que c’est vrai. Mais une fois qu’il part, plus rien. Les musulmans retournent à ce que Zyriab leur a enseigné. Qui est Zyriab ? Originaire d’Irak, Zyriab était un chanteur et musicien qui a quitté Bagdad et est venu s’installer à Cordoue. Il a ramené la mode, la musique. Et on chante, on danse, on boit un petit coup, les musulmans se transforment en cigales, alors qu’il y a le Feu.
Abdoul Wahlid est épuisé, découragé, il a tout essayé pour mobilier les Musulmans, mais ils n’ont pas bougé et ils ne bougeront pas. Il conseille alors de demander de l’aide aux Frères de l’autre côté de la Méditerranée, pour qu’ils viennent nous sauver des griffes du Monstre. Et c’est ce qui va se passer.
Ils sont allés cherchez leurs Frères Musulmans Almoravides au Maghreb. Qu’est-ce qu’il y a au Maghreb ? Ils ont à leur tête un homme exceptionnel Yousuf Tashfin, c’est comme ça que l’appelle les Kouffars, très pieux, qui va répandre l’Islam, avec des gens qui ne connaissent pas la mode, qui ne connaissent pas la musique, qui ne connaissent pas l’alcool, qui ne connaissent pas la luxure. Il prend ses hommes et il remonte jusqu’à Tanger. Les Almoravides vont remonter la Frontière au Portugal.
en 498, face à face entre les musulmans d’Espagne et du Maghreb et les armées européennes, un massacre à la tronçonneuse, et à 80 ans, Yousuf Tashfin va les tailler en pièces. Alphonse, alors Roi des Chrétiens a levé une coalition, l’ONU, pour attaquer, mais les musulmans sont divisés, ils regardent la télé, ils jouent à la playstation. Il n’y a que le support qui change, le fond est toujours le même. Yousuf Tashfin va les rassembler.
Yousuf Tashfin dit : « On va se mettre derrière et sur les côtés, on va vous laisser faire, quand vous allez commencer à vous prendre une claque, l’ennemi pensera qu’il a gagné et on va arriver et on va les massacrer ». La victoire est totale. Ne vous divisez pas, et restez unis et éveillés. Après cette victoire, Yousuf Tashfin repart au Maghreb rassuré.
Alphonse a réussi à se barrer le traitre, il a réussi à se cacher à Tolède, les Musulmans vont se diviser de nouveau et font des pactes avec Alphonse contre leur Frères Musulmans. Yousuf Tashfin sera obligé de revenir, de sermoner les Musulmans qui n’ont pas entendu sa parole, et remporte
de nouveau des victoires décisives en Andalousie qui restera Musulmane pendant 400 ans de plus.
En 1492, l’Espagne est cependant définitivement reconquise par les Chrétiens, les mosquées sont transformées en Eglises, plus d’écoles privées, plus de tribunal, vos enfants changent de prénom, catéchisme, toi, ta femme se convertissent, les Musulmans se convertissent avec la langue, interdit de porter leurs vêtements, interdit d’avoir une porte à l’entrée de leur maison, pour que n’importe quel Chrétien puisse entrer dans la maison, et, s’il surprend des Musulmans en train d’appliquer des principes islamiques, ces derniers sont condamnés et brûlés vivants en place publique.
Malgré tous ces massacres, après 100 ans, il y a toujours des Musulmans, ils ont fait des Mosquées et des écoles sous terre, et des imams vivaient en permanence sous terre. Gimenez le diable, le cardinal d’Espagne, quand il a vu qu’après 100 ans, qu’ils étaient toujours Musulmans, n’a trouvé qu’une solution : 2 millions de Musulmans sont expulsés, ou jetés à la mer, et se retrouvent dans le Maghreb.
Mais aujourd’hui il y a pire que ça, tu rentres chez toi, et tu n’es même pas conscient des problèmes. Avec internet, la télé, on te prend ton âme et tu n’es pas conscient, il n’y a que le vendredi que tu te réveilles, tu vas à la Mosquée, « salut à la semaine prochaine ! » et tu disparais.
Pour régler les problèmes, Il faut venir à la Mosquée. Sinon quoi ? On attend qu’Alphonse débarque et on appelle Yousuf Tashfin ? Le problème c’est que les Yousuf Tashfin, il n’y en a plus, on ne viendra pas à votre secours. L’Histoire se répète.
Regardez les Missionnaires Chrétiens en Afrique, comment ils font pour convertir les Musulmans : tu veux à boire ? tu veux à manger ? Tu veux un médicament ? Un Passeport ? Un Visa ? Avant de te donner tout ça, lis la Bible d’abord, deviens chrétien et tu auras le Paradis. Il fait ça, et directement il se retrouve à l’université de truc et de machin. Tu vends ton âme.« 

Iquioussen traite, dans des propos très crus, la diffusion de l’Islam comme une guerre contre l’Occident : la piété, la Foi et les Lois Divines d’Allah opposées à la musique, la mode, la danse, les arts, la « luxure », lutter contre les valeurs Occidentales et toute forme d’Art et de Culture.
Il fait un parallèle entre les Jihad islamiques, les Croisades du Moyen-âge et la période actuelle en mélangeant habilement passé et présent, pour suggérer que cette guerre totale entre Islam et Occident est toujours en cours aujourd’hui. Il fait passer les Musulmans pour des victimes, alors qu’ils étaient en Espagne eux-mêmes des envahisseurs, en oubliant sciemment les violences et persécutions faites au Chrétiens et aux Juifs soumis à la dhimmitude du pacte d’Omar, ainsi  que les villes incendiées et pillées (razzia). Quelques rappels historiques :
En 796 eut lieu à Cordoue une sévère répression de la révolte des autochtones dans la même ville, 20 000 familles prirent la route de l’exil. En 817 une révolte de convertis forcés à Cordoue provoqua l’ expulsion des habitants. En 850, le prêtre Perfectus est décapité publiquement pour blasphème, ayant voulu débattre des erreurs de l’islam et la  même année, le marchand chrétien Johannes de Cordoue est torturé puis emprisonné pour avoir prononcé le nom de Mahomet pendant une vente. En 851, d’Abd el Rahman II de Cordoue promulgue un édit menaçant de mort tous les blasphémateurs envers l’islam et emprisonne tous les chefs de la communauté chrétienne de la cité. L’année d’après a lieu l’ épuration de l’administration de Cordoue de ses éléments chrétiens, ainsi que la destruction des églises datant d’après la conquête arabe. En 900 est prise une mesure radicale : l’interdiction pour les chrétiens de Cordoue de construire de nouvelles églises. En 976, après l’invasion almoravide le Calife Almanzor,  organise au pied de la Sierra Nevada une véritable Inquisition officielle, la seconde depuis l’Inquisition judaïque, et expurge toute les bibliothèques du califat , sans en exclure la biblihothèque royale d’Al-Hakam II, essentiellement composée d’ouvrages accumulés par les wisigoths, qui seront brûlés par un gigantesque autodafé.

« Le Loi sur l’interdiction du port du voile est injuste, à nous de faire pression sur eux pour abroger cette loi. Entrez en contact avec les maires, les députés, votez et entrez dans les partis politiques, plaignez-vous auprès des maires, des politiques. »
Hassan Iquouissen distille ici un Message à caractère politique.

« S’il y a beaucoup d’orphelins c’est à cause de l’Occident qui exploite les pays du tiers-monde qui les empêche de se développer économiquement en maintenant au pouvoir des dictateurs qui dirigent les pays Musulmans ou il n’y a pas de liberté, pas de démocratie, et si jamais un peuple arrive à voter et mettre au pouvoir des gens qu’on a choisi, on fait un coup d’état, ou on fait un embargo.  C’est l’occident qui est machiavélique, qui exploite et qui vole les richesses pour semer la zizanie en permanence pour vendre des armes. »
Pour Iquioussen, seul l’Occident est responsable des malheurs des pays Musulmans, il oublie de signaler que le Savoir, les Arts et la Culture du Monde arabo-musulman se sont éteints progressivement au fur et à mesure de la progression de l’Islam. Les échanges culturels avec les Perses, les Chrétiens d’Orient (ayant traduits aux arabo-musulmans une grande partie des ouvrages grecs de Philosophie, de Sciences, Aristote, Galien, Hipparque, etc… ) ont disparu au détriment de la montée de l’Islam. En 2008, la totalité des publications scientifiques du monde Musulman, 57 pays soit plus de 1,2 milliards d’habitants, est équivalente aux publications scientifiques de …l’Italie.
Les Musulmans doivent aujourd’hui se prendre eux-même en charge et se débarasser du Totalitarisme pour mener leur révolution. (La Tunisie y parviendra-t-elle ?)

Est-ce que ce sermon vous semble être un message de Tolérance, d’intégration ? Est-ce que, d’après-vous, ce prèche peut contribuer à améliorer les relations entre Communautés ? Est-ce que ce « Message » est adapté pour être dispensé dans un lieu de Culte, de prière, de reccueillement, d’humilité ?

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir