• Accueil
  • > Recherche : tatai mohamed

12 mai, 2018

L’imam antichrétien et antisioniste Mourad Hamza de la Mosquée d’Aix-en-Provence prédit la destruction prochaine d’Israël

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 56 min

Le sud-est de la France est soumis depuis quelques décennies à une intense campagne d’islamisation liée à deux facteurs : la forte population musulmane qui s’y développe, et les centaines de Mosquées construites pilotées par des prédicateurs diffusant une violente propagande islamiste antioccidentale, antichrétienne et antisémite, comme on le voit dans les Mosquées de Marseille (lien 1, lien 2), Montpellier, Toulouse (lien 1, lien 2), Nice ou Nîmes entre autres, avec le soutien des élus locaux.
Sur Aix-en-Provence, la communautarisation de la population islamique a donné lieu a une enquête de près d’un an qui a conduit le préfet de police des Bouches-du-Rhône Laurent Nunez à fermer une salle de prière «un lieu de référence influent de la mouvance salafiste».
Les prêches de l’imam Charef M’Rabet ainsi que les messages diffusés par sa nièce auprès des habitants du quartier ont poussé le préfet à prendre cette mesure radicale «la fréquentation de ce lieu de culte est en forte hausse, notamment sous l’influence de son actuel imam. Il se signale par le caractère radical de ses interventions, tant lors des prêches drainant une audience de 300  fidèles lors de la prière du vendredi que sur son compte Facebook qui diffuse et relaie ses théories. Il prône un islam rigoriste, appelant à la discrimination et à la haine, axé sur son animosité à l’égard des autres cultes».
Des propos qui «tendent à rejeter l’autorité de l’État ainsi que la laïcité, la démocratie et les constitutions qui sont contraires à la loi divine».

Cette salle de prière fermée n’est évidemment pas le seul foyer de radicalisation, des pressions politiques, des prières de rue sont organisées afin d’obtenir des lieux de culte. On peut noter également l’association Le Chemin Des Vertueux (LCDV) dirigée par l’imam fondamentaliste Mourad Hamza, qui dispose d’une Mosquée pour endoctriner une partie de la communauté musulmane d’Aix-en-Provence, et d’une page Facebook pour diffuser ses prêches.

-                                             L'imam antichrétien et antisioniste Mourad Hamza de la Mosquée d'Aix-en-Provence prédit la destruction prochaine d'Israël dans Politique 1526074780-mosquee-arles-morad-hamza-lcdv

-                                                                        1526077192-mosquee-aix-en-provence-mourad-hamza-marseille Aix-en-Provence dans religion

-                                            1526069238-mosquee-aix-en-provence-morad-hamza Allah

Le prédicateur antioccidental, antichrétien et antisioniste Mourad Hamza est un imam influent diffusant sa doctrine fondamentaliste dans les Mosquées du sud-est de la France, dont Arles, Marseille et Aix-en-Provence.

Mourad Hamza méprise la religion chrétienne et les Chrétiens en dénigrant par exemple les fêtes religieuses, « le 25 décembre n’a rien à voir avec Noël », d’après lui. Une manière de stigmatiser la communauté chrétienne, qui vit dans l’erreur et est donc méprisable.

La doctrine de Mourad Hamza repose sur une application stricte de la charia. Un fornicateur, accusé par quatre témoins, doit subir « un châtiment de cent coups de fouet ». Mourad Hamza est également spécialiste des théories du complot, les Musulmans seraient sciemment persécutés par le gouvernement ou des organismes occidentaux.

Les Musulmans n’étant pas encore majoritaires en France, les lois de la charia, comme le châtiment du fouet, sont pour le moment inapplicables. Les Musulmans sont donc confrontés à une situation conflictuelle quotidienne avec les autorités et la population française, ils évoluent donc en France dans un environnement hostile qui les empêche de vivre libre, selon les principes sains des lois coraniques.
D’après Mourad Hamza, dans une de ses conférences données à la mosquée d’Aix-en-Provence, on crache sur les Musulmans tous les jours devant les arrêts de bus, on les fait pleurer :

Image de prévisualisation YouTube

« Vous avez vu la guerre faites aux Musulmans, le mot a été utilisé cette semaine combien de fois ? La guerre c’est une guerre de mots, quand les média salissent tout le monde ! Et quand on leur demande : « vous faites la guerre aux musulmans ? » – « Qu’est-ce que tu dis ?, c’est grave ce que tu dis ! »
Est-ce qu’ils se sont mis un jour à la place du Musulman, qui subit tout ce matraquage médiatique, et dès qu’il sort dans la rue, tous les jours nous avons des révélations, il m’arrive des appels de gens qui pleurent, à cause des enfants à l’école, à cause de nos grand-mères, de nos mères qui sont voilées et qui se font cracher aux arrêts de bus tous les jours ! »
[03:15]
Mourad Hamza à la Mosquée d’Aix-en-Provence – « la guerre des média contre les musulmans » 17 novembre 2017 (hard-copy)

Une propagande victimaire assez classique (qui occulte le fait que des milliers de Mosquées ont été construites en France en l’espace de trois décennies pour satisfaire la communauté musulmane !) visant à souder la communauté musulmane contre un ennemi commun : l’Occident chrétien.

Mourad Hamza est également proche de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans, qui veut instaurer un califat islamique en Europe. Le 16 mars 2018, il participait à une soirée de soutien pour l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH) de Château-Chinon, l’école coranique de formation des imams de la confrérie des Frères Musulmans en France, en compagnie de Moncef Zenati.

-                                                  1526069238-mosquee-aix-en-provence-morad-hamza-iesh antisémitisme
Le prédicateur Mourad Hamza est proche des réseaux de l’Islam politique antioccidental des Frères Musulmans. Il a par exemple participé à une conférence en soutien à l’IESH, l’école coranique de formation des imams des Frères Musulmans de Château-Chinon.

Rappelons que l’IESH de Château-Chinon a comme membre fondateur l’éminent prédicateur égyptien Youssef Al Qaradawi qui appelle dans ses prêches télévisés et diffusés devant des millions de téléspectateurs sur les chaînes de télévision arabes, à l’extermination des Juifs et des Chrétiens.

-                                         1526074970-mosquee-uoif-moncef-zenati-resistance antisionisme

-                                                       1526072075-mosquee-uoif-moncef-zenati charia
Le prédicateur antisioniste Moncef Zenati, proche de Mourad Hamza avec lequel il donne des conférences pour l’UOIF, la confrérie des Frères Musulmans en France, milite dans les Mosquées de France pour la résistance palestinienne contre l’oppression israélienne, et promeut la charia islamique comme loi de gouvernance, incompatible avec les valeurs occidentales.

Moncef Zenati, compagnon de route de Mourad Hamza, est un fervent militant politique antisioniste de l’UOIF qui appelle dans ses articles et conférences à la destruction d’Israël, « l’entité sioniste qui a volé la terre des palestiniens ».

Pour justifier la libération de la Palestine, Mourad Hamza est prêt à toutes les mystifications et affabulations en racontant des histoires sans queue ni tête à ses Fidèles Musulmans. Dans une de ses conférences données à Aix-en-Provence le 8 décembre 2017, le prédicateur justifie le jihad islamique contre Jérusalem et explique que l’Église du Saint-Sépulcre aurait été donnée à une famille musulmane jusqu’au jugement dernier, ce qui justifierait que la terre sainte appartienne aux Musulmans ! Extraits :
Image de prévisualisation YouTube

« En 634, « le patriarche de cette ville (Jérusalem) ne veut pas nous donner les clés, il faut que tu viennes ». Il est venu sur son cheval de Médine, je ne sais pas combien de kilomètres il a parcouru, 2000 à 3000 kilomètres, de Médine jusqu’à Jérusalem sur son cheval. Il arrive aux portes de Jérusalem. « C’est des byzantins, ils ont derrière eux une grande civilisation, ne fais pas ça ! »  (id est : n’envahit par leur territoire) « . « Si quelqu’un d’autre l’avait dit je l’aurais frappé ! Nous étions moins que rien, Allah nous a élevés par quoi ? par l’Islam ». Sophronius, le patriarche en 634 et tous les hommes d’église avec lui : « c’est lui qui est dans les Écritures à qui on donnera la clé ». La clé de quoi ? La clé de Jérusalem. »
[...]
« Qui a la clé de cette Église ? C’était une famille qui tenait l’entretien et les clés de cette Église. L’Église la plus sacrée de la chrétienté, divisée entre ses Églises arménienne, maronite, catholique, la plus sacrée ! Elle lui donne la clé, et lui dit, elle est à vous et à votre descendance, jusqu’au jour du jugement dernier ! » Aujourd’hui, la famille qui tient les clés de l’Église la plus sacrée de la chrétienté, c’est une famille musulmane ! »
[...] C’est grâce à cette khilafa (gouvernance) qu’Allah a redonné Jérusalem aux Musulmans. »
[13:50]

Dans le cadre des conquêtes islamiques lancées par les jihadistes à travers tout le moyen-orient et le Maghreb, les conquérants musulmans ont assiégé Jérusalem.
Après deux ans de siège, en 636, le patriarche chrétien Sophronius finit par ouvrir la porte de Jérusalem aux combattants Musulmans, en ayant négocié la reddition de la ville à condition de ne pas massacrer les Chrétiens.
Le calife Omar tient parole mais, dans le cadre de la capitation (pacte d’Omar), il met en place une taxe que doivent acquitter les pèlerins Chrétiens qui veulent continuer à prier dans l’Église du Saint-Sépulcre, là où se trouve le tombeau du Christ. Cette taxe individuelle d’entrée est perçue par les gardiens de la famille musulmane Nusseibeh qui se voit attribuer les clés de la porte de l’Église.
Ce ne fut que plus tard, au XVIème siècle, que la porte de l’Église fut partagée avec la famille musulmane Joudeh, plus en bon terme avec les autorités turques de l’époque. La taxe individuelle d’entrée ne fut abolie qu’en 1831 par Ibrahim Pascha, mais les familles musulmanes continuent par tradition de garder l’accès de l’ouverture du Saint-Sépulcre.

C’est donc bien deux familles musulmanes qui tiennent aujourd’hui les clefs de l’Église du Saint-Sépulcre, mais c’est un vestige des conquêtes jihadistes par la force militaire et la soumission, nullement lié à un quelconque héritage culturel musulman, et cela ne justifie en rien l’appartenance de cette terre, ni de l’Église, aux Arabes jusqu’au Jugement Dernier !

Le combat politique pour la libération de la Palestine reste une priorité comme dans la plupart des Mosquées de France. Pour Mourad Hamza, dans une conférence donnée à la Mosquée d’Aix-en-Provence, le soda Coca-Cola, symbole de la puissance américaine, est immoral à la consommation pour les Musulmans :

Image de prévisualisation YouTube
« Éthiquement, est-ce qu’on a le droit de boire du Coca ? D’abord, c’est une multinationale qui verse beaucoup d’argent à travers ses fondations, et finance des colonies en Palestine. Ça veut dire qu’elle donne de l’argent pour que les gens aillent là-bas spolier la terre. Est-ce que toi tu veux participer à ça ? »

Mourad Hamza, fait également miroiter aux Musulmans la défaite prochaine d’Israël, puissance arrogante qui nargue les Musulmans et le Monde, et annonce sa prochaine destruction, tel que prophétisé d’après lui, dans le Coran :
« Jamais Israël n’a atteint un tel pouvoir, une telle puissance. En 1987, pendant l’opération Moïse, ils vont faire venir des falashas, des Juifs d’Éthiopie, 35 000 Juifs descendent en un jour, et je ne vous dis pas tous les pays qui versent de l’argent aujourd’hui à Israël, l’Allemagne, les États-Unis, dans leur budget, il y a une partie pour Israël. »
[18:27]
« J’avais 11 ans en 1948, on est le 15 mai 1948, quand il y a eu la déclaration de l’indépendance de l’état hébreu, on avait une voisine qui était juive, très âgée, elle est venue en pleurant. – « Aujourd’hui c’est un grand jour pour vous ! ». – « Ce n’est pas un grand jour pour nous ». – « Pourquoi ? » – « Le fait de réunir tous les Juifs dans un seul endroit, ce n’est pas bon pour nous, c’est faciliter à leurs ennemis de les anéantir ».
« Regardez ce que dit Allah : « Allah va casser votre orgueil, il va casser votre puissance, pourquoi ? Il va vous envoyer des gens qui vont vous faire le mal, on va le voir sur votre visage… La puissance matérielle ne vaut rien. »
[20:10]
Conférence de Mourad Hamza donnée à la Mosquée d’Aix-en-Provence le 8 décembre 2017

-                                                                       1526069238-mosquee-aix-en-provence-maryse-croix-catholique chrétiens

Le maire de la ville d’Aix-en-Provence, Maryse Joissains-Masini, fière d’exhiber sa croix catholique, laisse prospérer l’Islam radical antichrétien diffusé par Mourad Hamza dans la commune dont elle a la charge, favorisant ainsi la destruction de la cohésion sociale, la montée du communautarisme, de la haine de l’Occident et l’importation du conflit israélo-palestinien.

23 mars, 2013

aperçu des prédications antioccidentales et antisémites de Mohamed Tataï, imam de la future Grande Mosquée Empalot de Toulouse

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 2 h 21 min

La grande agglomération de Toulouse abrite depuis des décennies une communauté Musulmane solidement implantée.
Pour renforcer son Identité, la diffusion de ses valeurs islamiques, et surement pour des motifs électoralistes, la municipalité de Toulouse facilite la construction d’édifices religieux sur la ville. Les lieux de Culte fleurissent, on peut par exemple noter l’édification de la future Grande Mosquée du Mirail gérée par l’imam antichrétien et antisémite Mamadou Daffé, Mosquée qui fut fréquentée un temps par Mohamed Merah, le terroriste islamiste ayant assassiné de sang-froid trois soldats français, trois enfants Juifs et un rabbin en mars 2012, avant d’être mis hors d’état de nuire par le RAID.

Mohamed Tataï, de nationalité algérienne, installé à Toulouse depuis 1987, président de l’association Cercle de Dialogue Civilisationnel (CDC), a acheté un vaste terrain de 5 000 m2, grâce à une collecte de fonds auprès de 5 000 fidèles, dans les différents lieux de cultes de Toulouse. Près de 304 898 euros ont été réunis en moins de trois mois.

-                                   aperçu des prédications antioccidentales et antisémites de Mohamed Tataï, imam de la future Grande Mosquée Empalot de Toulouse dans Politique 1557310933-mosquee-toulouse-mohamed-tatai
Mohamed Tataï, imam de la future Grande Mosquée Empalot de Toulouse, plus de 25 ans de présence en France, ne parle pas un mot de français

Le 28 mars 2003, le conseil municipal de Toulouse présidé par son maire UMP Jean-Luc Moudenc, décrète que le terrain acheté par le CDC n’est pas conforme à la réalisation d’un lieu de Culte, surtout pour des problèmes d’accessibilité et propose en échange un nouveau terrain, un espace vert inutilisé sur le quartier Empalot au sud de la ville, avec, cerise sur le gâteau, un permis de construire délivré.

Le projet de construction de l’édifice dans le quartier Empalot se met lentement en place, la Grande Mosquée de Toulouse, sera une des plus grandes Mosquées de France.

Cette Mosquée s’étendra au final sur une superficie de 2 111 m2 et sera haute de 22 mètres répartis sur trois niveaux pouvant accueillir 2 000 fidèles. Pôle cultuel et culturel, le lieu de Culte comportera deux salles de prière et une mezzanine réservée aux femmes, ainsi qu’un espace dédié à diverses activités comme des cours d’arabe, des hadiths (juridiction islamique) d’alphabétisation et de soutien scolaire.

La première pierre de l’édifice est posée en avril 2005 par l’imam Mohamed Tataï, lors d’une cérémonie en présence du recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, et de Jean-Luc Moudenc.

-                                                                         1557310850-mosquee-toulouse antisémitisme dans religion
-           La Grande Mosquée Empalot de Toulouse en cours de  construction  

-                                                            1557310788-mosquee-toulouse-prieres-de-rue-mirail Empalot

-        prières de rue Musulmanes devant la future Mosquée du Mirail

Le coût total de l’édifice terminé s’élèvera à 5,5 millions d’euros. Pour le moment, seule l’Algérie et le Koweït, qui interdisent toute construction d’une nouvelle Église sur leur territoire, avec  344 000 euros versés, ont été admis au rang des pays donateurs. La Mosquée pourrait être définitement achevée en 2014.

A noter que dans la salle de prière actuelle, Mohamed Tataï, installé en France depuis plus de 25 ans, qui va prendre le contrôle d’une des plus grandes Mosquées de France, censée représenter un symbole d’intégration et du vivre-ensemble, ….ne parle pas un mot de français, ses prédications sont entièrement délivrées en arabe (hard-copy) et ses interviews sont retranscrites par un traducteur aux journalistes.

Quelle est l’influence de cet imam sur la communauté Musulmane de Toulouse, dans une Mosquée pouvant regrouper 2000 Musulmans, impactant des milliers de familles ?
Un Islam de « Paix et Tolérance », du vivre-ensemble, de la Fraternité, du Pardon et de l’Amour ?

Pour se faire une opinion plus précise sur ses prédications, on peut écouter ses prêches en vidéo sur le site de la Mosquée de Toulouse. Le 4 février 2011, Mohamed Tataï lançait un sermon devant ses Fidèles sur le thème : « Des organisations corruptrices dans une communauté de bien ». Quelques passages en gras italique ci-dessous, retranscrits en français sur le site officiel de la Mosquée Empalot de Toulouse, où l’on retrouve les thèmes classiques habituels de l’Islam politique :

- l’Occident qui cherche à pervertir les Musulmans, par les libertés, la démocratie, la laïcité
- l’Occident qui persécute les Musulmans (racisme, islamophobie, démantèlement de la communauté)
- Le complot des Juifs, qui manipulent les dirigeants Occidentaux (et même les Arabes) afin de persécuter les Musulmans
- La communauté Musulmane doit rester soudée, se fortifier pour lutter contre l’ennemi sioniste

« Cette même communauté (Musulmane) qu’on a voulu démanteler suite à la convention de « Sykes Picot », Allah a dit: « Et cramponnez-vous tous ensemble au « Habl » (câble) de Dieu et ne soyez pas divisés; » (Sourate Al-Imran). Une convention derrière laquelle se cachent des intentions destructrices envers la communauté, visant à diminuer son influence et à la mettre sous le protectorat légal de certains individus, selon qui, la communauté est encore anarchique et pas assez mure pour choisir ce qui est bien pour elle, surtout si elle choisie l’Islam comme voie et système de gouvernance. Mais si par contre on falsifie ses élections et on accable ses choix et sa volonté et que tout cela résulte en un 99,99% de réussite électorale pour les socialistes, les laïques ou les progressistes, alors cela est pour eux la « démocratie » voulue!!« 

Pour l’imam Mohamed Tataï, un des traités qui sera à l’origine de la naissance du sionisme, la convention de « Sykes Picot » signée en 1916 organisant le démantèlement de l’Empire Ottoman après sa défaite lors de la première Guerre Mondiale, représente le symbole de la persécution par l’Occident de tous les Musulmans à travers le monde, une convention cachant « des intentions destructrices contre les Musulmans ». Cette communauté est une et indivisible, il faut se « cramponner tous ensemble » pour résister à l’oppresseur.
Tous les Musulmans doivent être solidaires pour lutter contre l’Occident et le sionisme.

« Une religion bizarre qu’est cette « démocratie », avec ses mille visages elle sert à protéger les châteaux et à garder le dictateur, elle reprend le discours de la majorité du pouvoir et de l’argent contre celle du peuple et de l’idéologie. Celui qui ne donne pas son importance à cette communauté, et sous estime sa volonté et ses choix, souffre incontestablement et entre autre d’une incompétence intellectuelle, d’une cécité historique, et d’une torpeur sensorielle. »

Mohamed Tataï discrédite les régimes de type démocratiques. Pour lui, la démocratie est « une religion bizarre« , qui sert à protéger les dictatures, et s’oppose au peuple.

«Cette communauté est certainement la meilleurs des nations, Allah a dit : « Vous êtes la meilleure communauté qu’on ait fait surgir pour les hommes vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Dieu. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d’entre eux sont des pervers. » (Sourate Al-Imran)« 
[...]
« Le fait qu’elle est une communauté qui ne s’est jamais réunie sur le mal, et ses hommes ne se mettrons jamais d’accord pour établir l’injustice, contrairement aux autres peuples. C’est la communauté à qui Allah a promis le retour du Califat, de la justice, de la victoire et de la gouvernance.
C’est la communauté supérieure, Allah a dit : « Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas alors que vous êtes les supérieurs, si vous êtes de vrais croyants.»
[...]

L’imam explique à ses Fidèles qu’ils représentent la meilleure des communautés, de ne pas se laisser battre par les non-Musulmans car ils sont les « Supérieurs ». On voit bien ici le caractère fasciste de la prédication, le Monde est divisé en être supérieurs et inférieurs, les Musulmans contre les autres. Un Monde Musulman qui doit être à terme gouverné par un Califat, c’est-à-dire un état islamique sous les Lois et la gouvernance de la Charia.

« Elle restera supérieure malgré que les envahisseurs épuisent leurs ressources avec l’aide de quelques traitres, et malgré qu’ils falsifient la géographie et l’histoire de sa ville saint d’Al-Qods. Elle restera supérieure malgré qu’on fasse de ses martyres une simple statistique qui passe inaperçue sur les articles des journalistes enragés de pouvoirs et de fortune. »
[...]
« Occident, tu cherches à renfermer l’Islam dans un trou d’araignée : « Or la maison la plus fragile est celle de l’araignée.» (Sourate Al Aankaboute). Vous cherchez à emprisonner l’Islam, à l’enterrer, à le tuer. Tu mises le tout selon deux modèles : l’un appartient à notre monde musulman, et l’autre appartient au monde arabe. Le peuple turque et tunisien, quel fut le résultat de votre révolution?
Nous savons tous que les colonisations sont la manière la plus bête d’asservir les peuples, et ceci est visible avec le peuple égyptien vis-à-vis de la nation qui l’a colonisé auparavant. Le fait que certains états occidentaux approuvent l’existence de tyrannie dans certains des pays n’est pas gratuit, surtout qu’il y a dons de la part des pays occidentaux. »

[...]

Les Fidèles Musulmans sont ensuite soumis à une intense propagande de victimisation. Les traîtres et les Occidentaux falsifient la géographie et l’Histoire de Al-Qods (Jérusalem) pour mépriser les Musulmans. L’imam se plaint ensuite de voir que les martyres de l’Islam (kamikazes terroristes) ne sont pas vénérés par les journalistes « enragés de pouvoir et de fortune ».
L’Occident est l’ennemi, car il « cherche à emprisonner l’Islam, à l’enterrer, à le tuer. »

« Ces gouvernements furent longtemps objets des privations d’Allah, et furent privés des dons d’Allah : « C’est à cause des iniquités des Juifs que Nous leur avons rendu illicites les bonnes nourritures qui leur étaient licites» (Sourate Annissaa). La tyrannie n’obéit à aucune religion. Elle ne fait miséricorde d’aucune créature, et n’a pas peur du Créateur. Il éduque la corruption et en fait son éducateur. »

Qui est derrière tout ça, qui manipule les dirigeants politiques ? Les juifs évidemment.

L’imam Mohamed Tataï – « Des organisations corruptrices dans une communauté de bien » – prèche à la Mosquée de Toulouse, vendredi 4 février 2011 (hard-copy 1)  (hard-copy 2)  (hard-copy 3)
(sur ce lien, la prédication en intégralité en français au format PDF)


Pensez-vous que l’idéologie de l’Islam politique enseignée dans un Lieu de Culte par l’imam Mohamed Tataï à ses Fidèles est de nature à apaiser les tensions communautaires et à favoriser une bonne intégration de la communauté Musulmane de Toulouse ?


-                               1557310840-mosquee-empalot-maire islam

Respectivement de gauche à droite, l’imam Mohamed Tataï, le maire de Toulouse de l’époque Jean-Luc Moudenc, et Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, lors de la cérémonie de pose de la première pierre de la Grande Mosquée Empalot le 28 avril 2005.
Jean-Luc Moudenc, avant de quitter ses fonctions de maire, a livré une partie des quartiers de Toulouse à l’idéologie de l’Islam radical, dont l’affaire Mohamed Merah n’est que la partie émergée de l’iceberg

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir