• Accueil
  • > Recherche : protection coranique garder soi

12 février, 2017

Sermon de Malika Dif à la Grande Mosquée de Toul : « Pour les femmes Musulmanes, interdiction formelle d’épouser un non-Musulman »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 9 h 44 min

Conséquence de l’immigration extra-européenne, les réseaux islamistes se sont fortement implantés depuis quelques années dans l’est de la France, et continuent de s’étendre, en particulier sous l’influence de Amine Nejdi, le président marocain du Conseil Régional du Culte Musulman (CRCM) de la région Lorraine.
La Mosquée de Toul, petite ville de 16 000 habitants près de Nancy, constitue un des maillons de ce réseau islamiste, tout comme les villes de Pont-à-Mousson, Behren-lès-Forbach, Tomblaine-Nancy, Metz, Mulhouse, Strasbourg, Haguenau, entre autres, déjà analysées sur « Islam mine l’Europe ».

-                                                 Sermon de Malika Dif à la Grande Mosquée de Toul :
-                                                                              Fidèles Musulmans de la Mosquée de Toul

Avant de devenir imam de la Mosquée de Tomblaine-Nancy, Amine Nejdi était le prédicateur de la Mosquée de Toul.

Amine Nejdi considère sur son site internet officiel, qu’une femme qui ne porte pas de voile islamique incite à la perversion, une saleté qui attire les mouches. Il explique également que le combat armé contre les mécréants, le Jihad Islamique, est une nécessité contre les personnes hostiles à l’Islam.

-                                                            832846MosqueToulAmineNejdi Alde Harmand dans religion

Amine Nejdi, imam de la Mosquée de Tomblaine-Nancy, conserve des liens étroits avec les responsables de la Mosquée de Toul. Le 28 janvier 2017, il y donnait une conférence.

Image de prévisualisation YouTube

« Revenir aux pages de l’Histoire, pour voir ce que l’Islam a donné à la France et à un autre pays que la France. Allez voir au Moyen-âge, l’époque des Lumières, comment l’époque des Lumières a été construite. C’était bel et bien grâce à l’apport de la civilisation andalouse musulmane. Cette civilisation qui reste jusqu’à maintenant, l’une des meilleures civilisations qui a montré ce qu’est la vraie tolérance, ce que c’est que la vraie Fraternité, ce qu’est le respect des croyances religieuses.
L’Islam, le Christianisme, le Judaïsme ont vécu pendant sept siècles durant, dans la paix en Andalousie sous l’égide de la législation musulmane. Chacun trouvait son compte, chacun trouvait sa liberté, aucun lieu de culte n’a été profané des autres religions. Allez demander aux Juifs Arabes, aux Chrétiens Arabes, qui vivent parmi les Musulmans depuis des siècles, est-ce que leurs droits sont bafoués ? Est-ce que leurs temples sont profanés ? Est-ce que leur cimetières sont gammés ? Et ils vous répondront qu’ils se sentent chez eux, qu’ils se sentent en protection avec l’Islam, parce que l’Islam n’est que la continuité des autres religions monothéistes. »

[21:15]
Conférence de Amine Nejdi sur « l’islamophobie, une menace pour la république », à la Mosquée de Toul le 21 août 2009.

La prédication de Amine Nejdi est un classique de la propagande islamiste donnée devant les Fidèles. L’Occident persécuterait les Musulmans, alors que les occidentaux leurs seraient redevables d’avoir créé une civilisation universelle tolérante et fraternelle islamique ayant germé en Andalousie sous les califats arabo-musulmans, et imprégné ensuite toute l’Europe Occidentale en léguant généreusement un savoir philosophique et scientifique exceptionnel, favorisant le rayonnement culturel de l’Europe des Lumières.
Dans les pays musulmans, les Chrétiens et les Juifs vivraient harmonieusement sous la protection des lois islamiques depuis des siècles.

Amine Nejdi suggère et distille ainsi dans l’inconscient collectif des Musulmans, une forme de frustration, d’injustice. Les Musulmans seraient aujourd’hui opprimés et persécutés par ceux auxquels ils auraient transmis un immense héritage.
Cette légende répandue dans les milieux islamistes, ainsi que dans les universités françaises et européennes, est largement démentie par les faits historiques.

-                                                                   924812MosqueToullemytheduparadisandalous Amine Nejdi

Dans son ouvrage « Le mythe du paradis andalou » (livre en anglais), l’universitaire espagnol Darío Fernández-Morera, documents historiques à l’appui, démonte le mythe de l’existence d’une Espagne tolérante, fraternelle dans laquelle Musulmans, Chrétiens et Juifs auraient vécu pacifiquement pendant des siècles sous la bienveillance des lois islamiques.

Extrait de l’ouvrage de Darío Fernández-Morera afin de donner un aperçu de la « tolérance islamique » :
« Dans la jurisprudence malékite, une esclave sexuelle achetée sur une place de marché, ou capturée dans un raid guerrier, ayant des rapports sexuels avec son maître, devient son esclave sexuelle, une « jariya » (ou djariya, une concubine).
Sous la dynastie Omeyyades, Al-Andalous est devenu un centre de commerce et d’échanges d’esclaves : jeunes femmes esclaves sexuelles, même quelquefois âgée de 11 ans, enfants mâles castrés pour devenir des eunuques dans les harems, enfants mâles capturés et entrainés dans des campements pour devenir des esclaves guerriers, enfants utilisés comme jouets sexuels par les puissants (comme le calife Abd-Al-Rahman III qui était « amoureux » d’un enfant Chrétien capturé nommé Pelayo : refusant les avances sexuelles du Calife, Pelayo a alors été torturé, martyrisé et tué), hommes utilisés comme serviteurs ou travailleurs pour tout usage concevable, les êtres humains de tout âge et race étaient achetés et vendus.

Le prix d’un esclave dépendait de son âge, de son sexe, de sa race, et de ses capacités. Les esclaves blanches, en particulier les blondes, souvent capturées dans des raids menés sur les terres chrétiennes, étaient les plus recherchées. En 912, pendant le règne de l’âge d’or du Califat Omeyyades de Cordoue, le prix d’un esclave mâle noir était de 200 dirhams (pièces) d’argent. Une fille noire de Nubie étaient vendue pour 300 dinars d’or. Une femme blanche sans éducation coûtait 1 000 dinars d’or. Une femme blanche capable de chanter, valait 14 000 dinars.
La cour du Calife Abd-Al-Rahman III comptait 3 750 esclaves, un harem de 6 300 femmes, et son armée incluait 13 750 esclaves guerriers. »
Darío Fernández-Morera, « Le mythe du paradis andalou » p158-159

Les conquérants jihadistes Musulmans qui ont envahi l’Espagne de 711 à 1492, ont provoqué pendant des siècles guerres entre factions rivales pour la conquête du pouvoir, conflits ethniques et religieux, destruction de villages, d’Églises et de Synagogues, persécutions et réduction en esclavage des populations locales chrétiennes et juives.
A l’image de Al-Andalous, dans les pays musulmans, les Chrétiens et les Juifs subissent une extinction inexorable, par l’interdiction de construction de nouveaux lieux de culte, les brimades et les persécutions. Au Maroc, les Chrétiens ne représentent plus qu’une population de 8 000 personnes, et il n’y a plus que 4 000 Juifs. 99,9% de la population marocaine est musulmane, autant dire que la présence du Christianisme et du Judaïsme est maintenant anecdotique. Tout comme en Algérie, où la communauté chrétienne est devenue pratiquement inexistante (0,2% de la population algérienne), le simple fait de posséder une Bible peut être passible de poursuites judiciaires.

Nous sommes bien loin de la rhétorique déployée par Amine Nejdi décrivant un monde musulman pacifique et tolérant.

Image de prévisualisation YouTube

« Les Juifs n’ont pas cru ni à ce qui leur a été révélé, ni au Prophète Mohammed, lorsqu’il ne leur restait plus aucun argument auquel ils puissent se tenir, ils ont voulu ruser et tromper le Prophète. Encore une fois, la méthode des Juifs a toujours été celle-là dans l’Histoire, lorsqu’ils sont au pied du mur, ils emploient la ruse. »
Sermon du prédicateur Farid Al Ansari.

-                                                                 129639MosqueTomblaineNancyFaridAlAnsari Anouar Kbibech

Le prédicateur antisémite marocain Farid Al Ansari (à gauche), invité par Amine Nejdi (à droite) à la Mosquée de Toul en mars 2007 (hard-copy)

-                                                 997207MosqueToulAmineNejdiAnouarKbibech antisémitisme

Le président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) Anouar Kbibech (en cravate), invité par Amine Nejdi en janvier 2016 à la Mosquée de Tomblaine-Nancy. Deux des figures les plus emblématiques du réseau islamiste misogyne et antioccidental marocain en France.

 

-                                             165576MosqueToulHassanIquioussen antisionisme

Le prédicateur misogyne, antioccidental et antisioniste Hassan Iquioussen figure en vedette sur une pleine page du site officiel de la Mosquée de Toul. Il y a donné une conférence le 1er mai 2010 (hard-copy).

Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine. il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien, Hassan Iquioussen est une référence théologique pour les responsables de la Mosquée de Toul.

Les responsables de la Mosquée de Toul ont également des relations avec Malika Dif, une convertie à l’Islam qui arpente les associations islamiques depuis plus d’une trentaine d’années pour donner des conseils aux femmes Musulmanes afin de bien les éduquer. Ses fréquentations sont proches de la frange de l’Islam radical, de l’organisation politique des Frères Musulmans en particulier.

-                                                    984440MosqueToulMalikaDif2 charia

Malika Dif a donné une conférence à la Mosquée El Kaouthar de l’Union des Musulmans de Rouen (UMR) en 2010 (hard-copy). Ce lieu de culte a déjà reçu le prédicateur antisémite Hani Ramadan, ou encore l’imam Mahmoud Doua, deux pontes de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans en France (UOIF).
Hani Ramadan compare par exemple les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles le 1er mai 2004.
Malgré cela, le maire socialiste Yvon Robert est pourtant prêt à donner son accord pour l’agrandissement de la Mosquée El Kaouthar de Rouen.

Pour se faire une opinion de l’idéologie véhiculée par Malika Dif, extrait d’une de ses conférences donnée à la Mosquée de Toul le 5 juin 2011.

« L’homme Musulman peut épouser une femme qui n’est pas Musulmane, à condition qu’elle soit croyante, Chrétienne ou Juive. »
[...]
« Par contre, une femme Musulmane n’a pas le droit d’épouser un non-Musulman, quel qu’il soit, croyant ou pas croyant. Interdiction formelle, c’est tout. Je n’entrerai pas dans les détails vous comprenez facilement pourquoi. Le mari est le chef de famille, la femme se trouve en état d’infériorité dans cette situation, et le mari va l’empêcher de pratiquer correctement, il va lui ramener à la maison de l’alcool dans son frigidaire, il va lui ramener des amis à lui avec qui il a été voir un match de foot ensuite ils vont boire quelques bières à la maison, et vont raconter des bêtises, ils ne vont pas forcément avoir du respect pour la femme, etc.
Problème de culture et de toute façon l’Islam a dit non, il y a un verset du Coran qui nous dit clairement les choses, et donc pour les femmes Musulmanes, interdiction formelle d’épouser un non-Musulman.

Et donc, les soeurs, faites comme si vous étiez en train de passer dans une avenue où il y a de belles toilettes dans les vitrines, et que vous n’avez pas un sou en poche. Et bien vous passez sans regarder. Je pense que vous avez compris ce que j’ai voulu dire. On ne s’attarde pas à regarder ce à quoi on n’a pas droit. »
[01:45:56]
« Quand on marche dans la rue, il y a les kiosques à journaux avec des femmes dénudées, il y a des publicités, il y a des personnes qui sont habillées de telle façon qu’elles en sont gênantes, etc… Baisser votre regard, cela veut dire que quand vous êtes dans un endroit, et que vous avez entrevu quelque chose de gênant, vous détournez le regard, et vous ne retournez pas pour regarder. Parce que le deuxième regard devient un péché, n’est-ce pas ? »
[01:49:56]
Sermon de Malika Dif à la Grande Mosquée de Toul sur « la place de la femme en Islam », le 5 juin 2011.

Malika Dif nous décrit une société islamique archaïque, légiférée par les lois coraniques. Le Musulman pratiquant peut épouser une femme Chrétienne ou Juive, mais la femme Musulmane ne peut pas épouser un Chrétien, ni un Juif !
En effet, la femme Musulmane est considérée comme plus faible et influençable, elle se doit de baisser les yeux devant les kiosques à journaux, et elle « n’a pas droit » aux belles toilettes.
Il s’agit là typiquement d’une propagande d’embrigadement des femmes Musulmanes qui se doivent de s’isoler dans la communauté musulmane et suivre ses principes, c’est-à-dire se couper du monde non-islamique, alors que le Musulman peut se permettre de fréquenter des femmes Juives ou Chrétiennes.

-                                               387110MosquedeToulDominiquePotier chrétiens

Dominique Potier, député socialiste de Meurthe-et-Moselle, participe aux journées portes ouvertes de la Mosquée de Toul du 16 et 17 janvier 2016, offrant ainsi officiellement une légitimité aux islamistes fondamentalistes marocains du lieu de culte.

-                                    368215MosqueToulAldeArmand christianisme

Le maire socialiste Alde Harmand (au centre) en compagnie de l’imam de la Mosquée de Toul Nourddine Amzil (à droite) le 8 janvier 2015 après les attentats perpétrés contre Charlie Hebdo. Les commémorations figurent en bonne place dans la stratégie des islamistes pour endormir les élus de la République et imposer progressivement les lois coraniques aux masses musulmanes.

23 août, 2013

Banalisation de la propagande antioccidentale, antisémite, antichrétienne et misogyne par les responsables de la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 36 min

Saint-Étienne est une commune de plus de 171 000 habitants du département de la Loire et la région Rhône-Alpes, située à 50 km au nord de Lyon.
Forte d’une importante communauté musulmane, la ville compte quinze lieux de cultes islamiques, Mosquées et salles de prières.

Pour structurer la communauté musulmane et diffuser le Message Coranique d’Allah et son Messager sur Saint-Étienne, Larbi Marchiche, un marocain immigré en France décida de créer en 1982 une association cultuelle pour réunir les musulmans stéphanois et oeuvrer à la mise en place d’un lieu de culte musulman. L’association Islamique de Saint Étienne etait née. Larbi Marchiche​​ fonde par la suite en 1985 la Fédération Nationale des Musulmans de France (FNMF), il en deviendra son vice-président en 1998.

Après sept ans de travaux et plus de 20 ans d’attente, la Grande mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne a pu enfin voir le jour grâce au soutien financier déterminant et décisif du roi du Maroc Mohammed VI qui a fait don de cinq millions d’euros. Le coût de l’édifice s’élevant au total à huit millions d’euros. Larbi Marchiche​​, en devient le recteur.
La Mosquée Mohammed VI fut inaugurée le 19 juin 2012 en présence du sénateur-maire socialiste de la ville Maurice Vincent, du président du CFCM Mohamed Moussaoui et des instances officielles du gouvernement marocain, en particulier de Ahmed Taoufiq, le ministre marocain des affaires religieuses.
Le complexe islamique peut accueillir jusqu’à 5 000 personnes.

-                                                                Banalisation de la propagande antioccidentale, antisémite, antichrétienne et misogyne par les responsables de la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne dans Politique 984763MosqueSaintEtienne
-                                                                 La Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne

A noter que la Mosquée est la propriété exclusive de l’état marocain, qui gère son budget de fonctionnement et les charges inhérentes à son exploitation, une véritable ingérence dans les affaires cultuelles sur le sol français.
Il faut par ailleurs être d’origine ou de nationalité marocaine pour faire partie de l’association de la Mosquée, une discrimination et une incitation au repli communautaire. (lire conditions page 4)

La Grande Mosquée Mohammed VI étant propriété exclusive de l’état marocain, les prédications et les enseignements donnés à l’intérieur sont évidemment totalement hors de contrôle de l’état français.
Quelle idéologie les responsables de l’association islamique marocaine diffusent-ils dans le complexe islamique de Saint-Étienne ?

Un Islam ouvert et tolérant ? Le recteur de la Mosquée Larbi Marchiche suit les principes coraniques,  et considère par exemple toute critique de la « Religion de Vérité », comme un « crime » :
« Le fait de caricaturer le Prophète Mahomet, (SAWA), et de le nommer «rédacteur en chef», est condamné par la très grande majorité des Musulmans. «Nous condamnons l’acte criminel contre le journal, mais aussi les caricatures qu’il a publiées» souligne Larbi Marchiche. Le recteur de la grande mosquée de Saint-Étienne insiste sur le fait que les journaux et les humoristes peuvent «caricaturer les hommes et femmes publics. C’est la liberté d’expression et de la presse. Mais il n’est pas question de jouer avec les symboles religieux. Toutes les religions méritent le respect. Il y a des limites à ne pas dépasser». Larbi Marchiche rappelle, aussi, «le travail de fourmis que nous effectuons auprès des jeunes, en insistant sur le respect des principes de laïcité, est mis à mal. Les jeunes se sentent, déjà, rejetés, ils ressentent ce genre de publication, comme de la provocation». Pour le recteur de la mosquée de Saint-Étienne «ça ne sert à rien de jeter de l’huile sur le feu, en prenant l’islam pour cible».

La Mosquée anciennement dénommée Mosquée du Soleil, était connue jusqu’en 2012 pour son imam Mohamed El Adly qui a radicalisé pendant plusieurs années une partie de la population musulmane stéphanoise. Son épouse a refusé d’être examinée par un médecin masculin. Sous son égide, des femmes portent désormais le voile intégral. Des patients se sont plaints de le voir fouiller dans leurs documents médicaux » assurent certains. « L’hôpital a rencontré des problèmes de laïcité avec lui » précise un autre interlocuteur. « Un détenu s’est plaint de son extrémisme aigu explique cette autre source ».

515185MosqueSaintEtienneLarbiMarchiche ACMMSE dans religion    131171MosqueSaintEtienneMohamedElAdly Ahmed Deedat

Respectivement de gauche à droite, Larbi Marchiche, recteur de la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne et son imam radical qui officiait jusqu’en 2012, Mohamed El Adly

 

Le retrait de Mohamed El Adly a-t-il supprimé tout radicalisme dans la Mosquée ?
On est en droit d’en douter.
Le 12 mai 2013, Larbi Marchiche invitait pour donner une conférence sur « l’Islam en France, enjeu et réalité » dans la Mosquée, le prédicateur de l’Islam politique antisioniste Hassan Iquioussen. Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

-          479991MosqueSaintEtienneHassanIquioussen2 Ahmed Taoufiq    305439MosqueSaintEtienneHassanIquioussen Allah
Le prédicateur de l’Islam politique antisioniste et antioccidental Hassan Iquioussen, invité à donner une conférence le 12 mai 2013 à la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne

 

Pour se faire une idée plus précise de l’idéologie islamique des prédicateurs, sur le site officiel de la Mosquée la page « bibliothèque virtuelle » présente une série d’ouvrages en ligne au format PDF, pour les Musulmans désireux de parfaire leur connaissances de la Religion de « Paix et Tolérance ».
On remarque que plus des deux tiers des ouvrages proposés sont de véritables diatribes antioccidentales, antichrétiennes, antisémites et misogynes, qui visent à discréditer, à mépriser la Foi de toutes les religions, en particulier la Foi Chrétienne, et à affirmer la supériorité de l’Islam.

On peut par exemple trouver « Ryad-as-salihin » (le Jardin des Vertueux), de l’imam An-Nawawi, le livre le plus lu après le Coran dans le Monde Musulman, disponible en téléchargement libre en intégralité au format PDF sur le site officiel de la Grande Mosquée de Saint-Étienne.
En gras italique ci-dessous, quelques extraits de l’ouvrage :

 

RYAD AS SALIHIN (le jardin des vertueux) – An Nawawi – (hard-copy) (également téléchargeable sur ce lien)


LES MÉRITES DE LA GUERRE SAINTE

234. Les vertus du combat

Coran 61.10 : Ô vous qui avez cru! Vous indiquerai-je un commerce qui vous sauvera d´un châtiment douloureux ? Vous croyez en Allah et en Son messager et vous combattez avec vos biens et vos personnes dans le chemin d´Allah, et cela vous est bien meilleur, si vous saviez ! Il vous pardonnera vos péchés et vous fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et dans des demeures agréables dans les jardins d´Eden. Voilà l´énorme succès et il vous accordera d´autres choses encore que vous aimez bien: un secours [venant] d´Allah et une victoire prochaine. Et annonce la bonne nouvelle aux croyants

1348. Selon Abou Oumama, le Prophète a dit : « Celui qui n’a pas combattu, ou n’a pas équipé un combattant, ou encore n’a pas remplacé un combattant dans sa famille, subira une calamité de la part de Dieu avant le jour du Jugement. » (Abou Dawud)

1349. Selon Anas, le Prophète a dit : « Combattez les polythéistes avec vos biens, vos personnes et vos langues. » (Abou Dawud)

Coran 9.36 : Liguez-vous pour combattre les païens, comme ils se liguent pour vous combattre ! Sachez que Dieu est avec ceux qui Le craignent.

Coran 2.216 : Le combat vous a été prescrit alors qu´il vous est désagréable. Or, il se peut que vous ayez de l´aversion pour une chose alors qu´elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu´elle vous est mauvaise. C´est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.

Coran 9.14 : Combattez-les. Allah, par vos mains, les châtiera, les couvrira d´ignominie, vous donnera la victoire sur eux et guérira les poitrines d´un peuple croyant.

1296. Selon Mou’adh, le Prophète a dit : « Le Paradis est assuré à tout musulman qui combat au service de Dieu – si peu que ce soit. Celui qui est blessé au service de Dieu ou frappé par quelque malheur viendra, le jour de la Résurrection, avec sa blessure plus profonde qu’elle ne l’a jamais été : sa couleur sera celle du safran et son odeur, celle du musc. » (Abou Dawud et Tirmidhi)

1313. Abou Qatada rapporte : Le Prophète se leva parmi nous et rappela : « Le combat au service de Dieu et la foi en Dieu constituent les meilleurs actes. » Un homme se leva alors et demanda : « Prophète de Dieu, si j’étais tué au service de Dieu, penses-tu que mes péchés seraient effacés ? » – « Oui, répondit le Prophète, si tu es tué en faisant montre de constance, d’abnégation et si tu fais face à l’ennemi sans jamais lui tourner le dos. »

1314. Jabir rapporte : Un homme demanda : « Ô Prophète de Dieu, où serai-je si je suis tué au service de Dieu ? » – « Au Paradis, répondit le Prophète. » L’homme jeta alors les quelques dattes qu’il avait dans la main et se lança dans le combat jusqu’à la mort. [Muslim]

1352. Selon Abou Hourayra et Jabir, le Prophète a dit : « La guerre, c’est l’art de tromper l’ennemi. » [Bukhari et Muslim]

235. Les différentes catégories de martyrs et leur récompense dans l’au-delà

1354. Selon Abou Hourayra, le Messager de Dieu a dit : « Lesquels d’entre vous tenez-vous pour martyrs ? » Ils répondirent : « Ô Envoyé de Dieu, celui qui est tué au service de Dieu est considéré martyr. » Le Prophète reprit alors : « Les martyrs de ma communauté seraient bien peu nombreux ! » Ils demandèrent : « Qui d’autre, Prophète de Dieu ? » – « Quiconque est tué pour la cause de Dieu est martyr. Celui qui meurt au service de Dieu est martyr, de même que celui qui meurt de la peste, d’une maladie du ventre ou de la noyade, conclut le Prophète. » [Muslim]

236. Les mérites de l’affranchissement d’un esclave
237. Les vertus de la bienveillance à l’égard des esclaves
238. Les vertus de l’esclave qui s’acquitte des droits de Dieu et de son maître
239. Les mérites de l’adoration en période de troubles
240. Les mérites de la souplesse en matière de transactions commerciales

LE LIVRE DES INTERDICTIONS

265. La permission de maudire ceux qui commettent des péchés

Il a dit encore : « Que Dieu maudisse ceux qui représentent les êtres vivants». (Il s’agit sans doute des sculpteurs et autres dessinateurs d’images «saintes»). «Que Dieu maudisse celui qui déplace frauduleusement les bornes d’un terrain ». « Que Dieu maudisse celui qui amène les autres à maudire ses deux géniteurs ». « Que Dieu maudisse celui qui sacrifie une bête à autre que Dieu ». « Que Dieu maudisse celui qui introduit à Médine une mauvaise innovation ou qui y héberge celui qui l’introduit. Qu’il soit maudit de Dieu, des Anges et de l’Humanité entière ». Seigneur Dieu! Maudis les tribus de Ri’ian, de Dhakwàn et ‘Ousya car elles ont désobéi à Dieu et à Son Messager ». « Que Dieu maudisse les Juifs; ils ont fait des tombes de leurs prophètes des lieux de prière ». « Que Dieu maudisse ceux parmi les hommes qui prennent les apparences des femmes; et que Dieu maudisse celles parmi les femmes qui prennent les apparences des hommes ». Toutes ces expressions se trouvent dans les recueils authentifiés des Hadiths. Certaines sont dans les recueils d’Aï Boukhâri et de Mouslim, certaines autres dans l’un seulement de ces recueils. J’ai seulement visé la concision en faisant signe à ces Hadiths et j’en citerai la plupart dans les chapitres respectifs de ce livre, si Dieu veut. « 

290. L’interdiction de regarder une femme

291. L’interdiction de se trouver seul en présence d’une femme

1629. Selon Ibn ‘Abbas, le Prophète a dit : « Ne vous isolez pas avec une femme sauf en présence d’un de ses proches parents, de ceux qu’elle ne peut épouser. » [Bukhari et Muslim]

305. L’interdiction de représenter des animaux


LE LIVRE DE LA FOI, DE LA MORALE, DE LA FAMILLE, DE LA VIE EN SOCIÉTÉ

35. Le droit de l’époux sur sa femme

281. Selon Abou Hourayra, le Messager de Dieu a dit : « Lorsque le mari invite sa femme à partager sa couche, qu’elle s’y refuse et qu’il passe la nuit mécontent d’elle, les anges ne cessent de la maudire jusqu’au matin. [Bukhari et Muslim]

282. Toujours selon Abou Hourayra, le Messager de Dieu a dit : « Il n’est pas permis à l’épouse de jeûner en présence de son mari sans son consentement, ni de faire entrer dans sa demeure qui que ce soit sans son autorisation. » [Bukhari et Muslim]

284. Selon Abu Talq Ibn Ali, le Messager de Dieu a dit : « Quand l’homme appelle son épouse pour satisfaire son désir, elle doit y répondre même si elle est en train de cuire son pain ». (Tirmidhi et Nasâ-i)

285. Selon Abou Hourayra, le Prophète a dit : « Si je devais ordonner à quelqu’un de se prosterner devant son semblable, j’ordonnerais sûrement à la femme de se prosterner devant son mari ». (Tirmidhi)

 

LE LIVRE DES PRECEPTES SUIVIS EN VOYAGE

179. L’interdiction faite à la femme de voyager seule

LE LIVRE DES ANECDOTES DIVERSES

370. Hadiths relatifs à l’Antéchrist et aux signes de la fin des temps

1813. Selon Oum Shariq, le Prophète a dit : « Les gens fuiront l’Antéchrist pour se réfugier dans les montagnes. » [Muslim]

1812. Selon Anas, le Prophète a dit : «Soixante dix mille juifs d’Ispahan vêtus d’un voile sur la tête suivront l’Antéchrist. » [Muslim]

1820. Selon Abou Hourayra, le Prophète a dit : « L’Heure ne viendra pas tant que les musulmans n’auront pas combattu les juifs qui n’auront d’autre recours que de se cacher derrière les pierres et les arbres qui diront : « Musulman ! Voici un juif qui se trouve derrière moi, viens donc le tuer ! », à l’exception d’un arbre appelé gharqad et qui est un des arbres des juifs. » [Bukhari et Muslim]

« Ryad as Salihin », un livre de propagande antisémite, misogyne, glorifiant les martyrs sacrifiés pour la Guerre Sainte (Jihad) contre les Infidèles. Des textes de tolérance, d’ouverture et de respect ?

 

Les responsables de la Grande Mosquée Mohammed VI diffusent sur leur site la propagande antioccidentale et antichrétienne du célèbre prédicateur défunt Musulman Ahmed Deedat, connu dans les années 1980-90 pour précher l’Islam à travers le Monde. Son influence fut très grande et ses débats sont toujours diffusés sur internet principalement à travers les plateformes Youtube ou Dailymotion, il continue de bénéficier d’une grande audience auprès de la Communauté Musulmane.
Des Mosquées citent les ouvrages d’Ahmed Deedat, comme par exemple la Grande Mosquée « Lumière et Piété » de Nîmes, la Mosquée de Behren-Lès-Forbach dans l’Est de la France, ou encore la Mosquée de Goussainville, qui diffuse une vidéo dans laquelle Ahmed Deedat explique que les Chrétiens sont des « imbéciles ».

Dix-sept des ouvrages de Ahmed Deedat sont interdits en France pour cause d’incitation à la haine raciale et antisémitisme.

-                                                                                       236027AhmedDeedat antichristianisme
Le prédicateur antisémite, antichrétien et antioccidental Ahmed Deedat, référence théologique pour les responsables de la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne

En gras italique ci dessous, quelques extraits d’une série d’ouvrages de Ahmed Deedat, tous disponible en ligne au format PDF sur le site de la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne, une véritable propagande de mépris et de rejet de la Foi Chrétienne. D’après Ahmed Deedat, les Chrétiens professent des mensonges en suivant la Bible, un livre falsifié, truffé d’erreurs, qui les conduit à leur perte par leur mauvaise compréhension des enseignements de Jésus.

 

—————————————————————

LA BIBLE EST-ELLE LA PAROLE DE DIEU ? Ahmed Deedat – (hard-copy) – (livre également intégralement disponible sur ce lien)

« La Bible, un livre si varié dans ses matières ! De pleines pages sont remplies de noms obscurs, et il en est plus dit sur la généalogie que sur le jour du jugement dernier. La nuit tombe déjà et l’on ignore encore qui a vaincu car les histoires n’ont pu être racontées en entier. Où existe-t-il quelque chose (dans la littérature religieuse mondiale) qui correspond à ceci ? »
Beaucoup de bruit pour rien, en fait, et un blasphème répugnant envers Dieu Tout-puissant qui autorise un tel méli-mélo. Et cependant, les chrétiens sont fiers, malgré les imperfections belles qui existent dans leur livre. »
p29

« Si Dieu Tout-puissant veut que nous vérifiions l’authenticité de Son Livre (le Saint Coran)grâce à cet examen corrosif, alors pourquoi ne pas faire subir cet examen à tout livre qui lui est attribué ? Nous ne voulons pas mystifier qui que ce soit, comme les chrétiens. Il est volontiers admis, à partir des références des savants chrétiens, que j’ai indiquées, que la Bible n’est pas la Parole de Dieu, bien que l’on essaie de nous faire croire le contraire. »
p33

CENSUREZ LE LIVRE !
« Georges Bernard Shaw disait: « C’est le livre le plus dangereux qui soit sur terre. Tenez-le sous clé. » Ne le laissez pas à portée de mains innocentes. Qui suivit son conseil ? Il n’avait pas l’impact des Born Again, des chrétiens « ressuscités ».
Au nom de la morale, les chrétiens d’Afrique du Sud ont censuré le livre « Lady Chatterley’s lover » à cause d’un tetragrammaton (un mot de 4 lettres), ce qu’ils auraient probablement fait aussi à la Sainte Bible si celle-ci avait été un livre religieux hindou ou musulman. Mais ils restent impuissants face à leur « saint Livre », leur « salut » en dépend!« 
p44-45

« Lisez Genèse 19 du Verset 30 à la fin, et notez en rouge les mots et expressions s’y rapportant. N’hésitez pas et ne le remettez pas à plus tard. Votre Bible « en couleurs » sera l’héritage inestimable transmis à vos enfants. B. Shaw a raison. Il faut mettre la Bible sous clé, mais elle nous est toutefois utile pour répondre au défi chrétien. Le Prophète de l’Islam disait que « la guerre est une question de stratégie » et la stratégie veut que nous utilisions les armes de nos ennemis pour nous défendre contre « Le Livre » (La Bible). Les professeurs que nous rencontrons sans cesse se référent à la Bible, qui « dit ceci » ou « dit cela », espérant que nous troquions notre « Saint Coran » contre la « Sainte Bible ». Ouvrons leur les yeux sur les imperfections de leur « Saint Livre », car ils n’en connaissent que les versets »publicitaires ».
p45

« Dieu m’est témoin qu’au cours de ces 40 années durant lesquelles j’ai réfuté l’authenticité de la Bible, que les chrétiens réclament, j’ai été l’heureux vainqueur. »
p58

—————————————————–

LE CHRIST DANS L’ISLAM – Ahmed Deedat – (hard-copy)  (livre également intégralement disponible sur ce lien)

« Il y avait là six jarres de pierre, destinées aux purifications des juifs et contenant chacune deux ou trois mesures. Jésus leur dit Remplissez d’eau ces jarres. Et ils les remplirent jusqu’en haut.
Puisez maintenant, leur dit-il, et portez-en à l’organisateur du repas. Et ils lui en portèrent. L’organisateur du repas goûta l’eau changée en vin. Il ne savait pas d’où venait ce vin, tandis que les serviteurs qui avait puisé l’eau le savaient. Il appela l’époux.
Et lui dit tout homme sert d’abord le bon vin, puis le moins bon après qu’on se soit enivré. Toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à présent. » Jean 2:1-10
Depuis ce miracle, le vin coule à flots dans le christianisme. Plusieurs raisons aussi farfelues les unes que les autres font que ce qui était bon pour le maître était bon pour lui. Ils disaient que Jésus (P) n’était pas un rabat-joie. N’avait-il pas fait un délicieux vin, puissante que même les « bons buveurs », ou ceux dont les sens et le goût étaient émoussés pouvaient distinguer ? « Le meilleur était laissé pour la fln ». Ce n’était pas du raisin pur, c’était le même vin qui, selon le nouveau testament, avait poussé les filles de Loth à séduire leur père (Genèse 19:32-33), c’était le même vin qu’il était recommandé aux chrétiens d’éviter (Ephésiens 5:18).
Cela serait-il aussi innocent? Il y aurait 1% de la population qui entraînerait des millions d’hommes dans le mauvais chemin.
Les USA comptent 10 millions d’ivrognes et quelques 70 millions de désintoxiqués chrétiens! Les Américains baptisent leurs ivrognes « buveurs à problèmes » alors qu’en Afrique du Sud ils sont appelés « alcooliques ». Ivrogne serait un mot trop lourd à porter pour ceux qui ont une réputation de « bons buveurs ». »

Le fait d’être né sans l’intervention d’un géniteur mâle en ferait l’égal de Dieu, Adam aurait le même honneur et cela aucun chrétien ne serait prêt à le concéder. Dès lors le musulman ne peut que bannir le blasphème chrétien.
Mieux encore, si les chrétiens avancent le fait que Adam fut créé à partir de poussière, alors Jésus (P) fut “engendré” de façon immaculée dans la matrice de Marie. Il y aurait alors plus grand que Jésus (P) et ce dans sa propre Bible. Qui est alors ce superman? »

—————————————————–

RÉSURRECTION OU RESSUSCITATION ? – Ahmed Deedat – (livre également intégralement disponible sur ce lien)

PAS DE RESURRECTION
« Qu’est-ce qui ne va pas ? » Jésus (P) vous dit, usant d’un langage sans ambiguité, qu’il n’est pas un Esprit, qu’il n’est pas spiritualisé, et pourtant tout le monde Chrétien croit qu’il est ressuscité, c’est-à-dire spiritualisé. Qui ment, vous ou lui ? Comment se fait-il que vous (chaque chrétien et tous les chrétiens) lisiez votre Sainte Bible dans votre langue maternelle et que, malgré tout, tous autant que vous êtes vous compreniez l’opposé de ce que vous lisiez ? »

—————————————————–

SUCCESSEUR DE CHRIST – Ahmed Deedat – (livre également intégralement disponible sur ce lien)

LES CONTRE-VERITÉS JUIVES

« N’importe qui ayant un minimum de connaissances relatives aux Saintes Ecritures, serait capable d’imaginer que les juifs arrogants et racistes ne pouvaient constituer un peuple ou une entité quelconque. C’était le reflet d’une nation insensée, malgré leur parenté avec leurs cousins ismaèlites, les Arabes qui, dans le monde de Thomas Carlyle, furent « les errants inconnus dans leurs déserts depuis la création du monde. »

—————————————————–

MOHAMMED LE PLUS GRAND – Ahmed Deedat (hard-copy) – (livre également intégralement disponible sur ce lien)

JÉSUS FAIT DE LA DISCRIMINATION

« Le prédécesseur direct de Mohammed dit à ses disciples : « Ne donnez-pas ce qui est saint aux chiens » (c’est-à dire aux non-Juifs).

« Ne jetez pas vos perles devant les pourceaux(c’est-à-dire les non-Juifs) »
(Matthieu 7:6) .
Les auteurs des évangiles sont d’accord sur le fait que le Christ vivait (tirait profit) des commandements qu’il prêchait. Au cours de sa vie, il n’a jamais prêché à un seul non juif.

1. Demandez dès maintenant votre exemplaire de la traduction et du commentaire de Yûsuf `Alî, ainsi que des 6 000 annotations. Demandez aussi un exemplaire pour vos amis non-musulmans.

Un fait, il repoussa une gentille femme qui recherchait sa bénédiction (la femme était grecque). Alors que le maître s’était réuni avec ses disciples, à Jérusalem, à l’occasion de la Pâque, certains Grecs qui avaient eu vent de sa réputation, demandèrent à le rencontrer pour obtenir quelques éclaircissements spirituels. Jésus leur infligea un affront, comme l’écrivit St Jean :

« Il y avait quelques Grecs parmi les gens qui étaient montés pour adorer pendant la fête. Ils s’approchèrent de Philippe… et lui demandèrent : nous voulons voir Jésus. Philippe alla le dire à André, puis André et Philippe allèrent le dire à Jésus ».

AUTO-GLORIFICATION

Les versets qui suivent ne font même pas état de « oui, oui » ou « non, non » de Matthieu 5:37. Ils continuent avec sa prière – « Jésus leur répondit (Philippe et André) : l’heure est venue ou l’homme doit être glorifié ».

Jésus, bien que connu comme « un charpentier et fils de charpentier » était doué pour les études et tout ce qui était matériel. Pierre, Philippe, André, etc tous cessèrent le travail et le suivirent pour être à ses ordres, non parce qu’il avait une auréole au-dessus de la tête, il n’avait rien de tel, mais en raison de ses riches vêtements et de son allure royale. Il pouvait disposer de châteaux à Jérusalem, pour lui et ses disciples, même au summum de la saison des festivités, et se faire servir des soupers somptueux et vous pourriez l’entendre faire des reproches aux juifs matérialistes.

« Ils le trouvèrent de l’autre côté de la mer et lui dirent « Rabbî, quand es-tu venu ici ? » Jésus répondit : « En vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés ». »
Jean 6:25-26

Dans ses livres et ses prédications, Ahmed Deedat s’acharne à démontrer que le Christianisme est une fausse religion, en l’opposant à la seule Révélation Divine, l’Islam.
Il interprète, et déforme à loisir les Paroles du Christ dans la Bible pour discréditer la Foi Chrétienne, et démontrer ainsi que les Chrétiens vivent dans l’erreur et le Péché.

Chacun est libre de ses Croyances. Est-ce le rôle des responsables d’un Lieu de Culte de diffuser ces ouvrages en jetant ainsi le discrédit, le mépris, le dénigrement des Croyances des Autres Communautés ?
Les responsables de la Mosquée de Saint-Étienne ne devraient-ils pas au contraire soutenir et encourager le rapprochement, la Fraternité entre communautés ?

——————————————–

LA FEMME CETTE PERLE PRÉCIEUSE  (hard-copy) – (également disponible sur ce lien)

« De nos jours, il suffit d’ouvrir les yeux pour voir que la femme n’est toujours pas respectée comme il se doit, même s’ils veulent le faire croire. Il est vrai qu’elle a acquis une liberté ; mais c’est une liberté totale, exemptée de principes, de valeurs, de pudeur ou d’honneur. Elle est passée d’un extrême à un autre, d’une absence de liberté à une liberté sans limite aux fruits amers. Ils voudraient faire croire (et
malheureusement, beaucoup y ont cru) qu’elle serait complètement l’égale de l’homme en tous points, et aurait les mêmes droits que lui, alors que curieusement, certaines inégalités entre les deux sexes persistent. Pour eux, s’épanouir signifierait l’absence de tabous. Une femme sera femme que si elle n’a pas de règles de conduite.
On la pousse à s’habiller de façon très indécente dans la rue en prétendant que c’est cela être une femme épanouie et bien dans sa peau ! Ils répandent la mixité partout, ce qui a pour résultat l’expansion de la perversité, des problèmes conjugaux et de graves atteintes au respect de la personne. Mais aussi la multiplication des rapports avant le mariage, qui conduit à une grossesse pénible, car non voulue et à l’accroissement préoccupant d’enfants illégitimes. La plupart des avortements sont la conséquence de tout cela. En 2002 (en France métropolitaine) 205 627 avortements ont été recensés. On constate même la multiplication d’actes immoraux tels que le viol, dont le nombre déclaré en 2001 a atteint le chiffre de 9 574 et on suppose que ceux qui ont été perpétrés, sans être ébruités, seraient de 4 à 6 fois supérieures. Désormais, elle est considérée comme un objet de jouissance et un passe-temps.
Ballottée d’un homme à un autre, on s’en débarrasse une fois rassasié sans se soucier de son devenir et de son honneur. Pour bien réussir sans obstacles dans sa vie professionnelle, il faut qu’elle soit « ouverte à toutes propositions. » Le grand savant Ibn Qayyim a dit à propos de la mixité : « Il n’y a aucun doute que la mixité est l’origine de tous maux et de toutes calamités, c’est aussi l’une des plus grandes causes du châtiment d’Allah (sur une communauté). » Tout comme elle fait partie des causes de la perversion, qu’elle soit générale ou spécifique.
La mixité entre hommes et femmes est la cause de la multiplication de la perversité, de la fornication, de la mort et des épidémies ». En 2003, 30 000 personnes vivaient avec le sida en France, où l’on estime à 100 000 le nombre de séropositifs. 7000 personnes ont découvert leur séropositivité en 2004, contre 6000 en 2003, selon les chiffres communiqués par l’Institut de Veille sanitaire. »

« En réalité, elle n’a acquis aucune liberté dans le vrai sens du terme, mais a plutôt perdu sa dignité, son humanité et sa nature première. Jadis, elle était certainement humiliée, mais faisait quand bien même partie d’une famille. Elle se mariait humblement et possédait un foyer.
L’humiliation et le vice n’étaient pas apparents. Aujourd’hui, elle reste toujours humiliée, mais d’une autre manière : elle est réduite à un objet de fantasmes et de convoitises avec lesquelles on passe un peu de bon temps puis on l’oublie. »

« En Occident, les fréquentations mixtes sont libres à l’excès, la consommation d’alcool est répandue et le manque de pudeur de certaines femmes contribue à l’adultère, mais les hommes sont aussi responsables. Cela est une chose aisée pour ceux qui ne craignent pas Dieu. Dans tous ces pays, la formule est la suivante : hommes, femmes, alcool, nudité, fréquentations libres, ayant pour résultat la destruction du mariage, des
enfants illégitimes et malheureux.
C’est pour toutes ces raisons que l’islam interdit les fréquentations libres, prône l’interdiction de l’alcool, et la préservation de la pudeur, ayant pour résultat la protection du mariage, des enfants légitimes et heureux. »

« Avec l’Islam, la femme retrouva sa dignité, son honneur et son humanité. Elle existe vraiment, tient un rôle concret et est indispensable au maintien de la société. La femme dans Islam est : lumière, pudeur, bon comportement, chasteté, pureté, beauté…Chez elle avec son mari et ses enfants, elle est servie, honorée, chérie, respectée, préservée, et aimée. »

Un ouvrage de propagande antioccidentale.
Une mise en opposition entre la femme occidentale,  une prostituée dépravée, humiliée, « ouverte à toutes propositions. », et la femme musulmane pure, chaste, préservée, et respectée.

Comment les Musulmans stéphanois après avoir lu le livre : « la femme cette perle précieuse », considèrent-ils les femmes occidentales ? Ont-ils le droit de les mépriser, vu qu’elles sont assimilées à de vulgaires prostituées ?

Ce ne sont là que quelques extraits, vous pouvez parcourir l’ensemble des ouvrages de la bibliothèques virtuelle, en majorité des documents de propagande de haine et de rejet du monde occidental et Chrétien.


————————————————–

 

Il existe une autre structure de la communauté Musulmane dans la ville, l’Association Cultuelle des Musulmans de Montreynaud Saint-Étienne (ACMMSE) qui existe depuis quinze ans dans un quartier nord de la ville avoisinant les 8000 habitants, riche d’une forte population musulmane.
Les responsables de L’ACMMSE ont obtenu du maire de la ville Maurice Vincent le 5 octobre 2009 un terrain de 1500 m² afin d’y bâtir une Grande Mosquée pouvant accueillir 1000 Fidèles. La collecte des fonds a commencé vers 2007, et fin 2010 l’association avait amassé plus de 350 000 euros, pour un coût total du projet estimé à 1,5 millions d’euros. Le permis de construire a été obtenu fin septembre 2011 et la première pierre a été posée le 6 novembre 2011, jour de l’Aïd.

 -    191970MosqueMontreynault antisémitisme   154088MosqueMontreynaultFidles antisionisme

Maquette du projet de la Grande Mosquée Montreynaud de Saint-Étienne, Fidèles de l’ACMMSE écoutant un sermon dans une salle de la ville, en attendant la fin de la réalisation du nouveau Lieu de Culte.

-                                                 244029MosqueMontreynaultenconstruction Bible
La Grande Mosquée Montreynaud de Saint-Étienne en cours de construction en 2013 (fin des travaux prévue en 2014)

L’association met à disposition un site internet officiel de la Mosquée Montreynaud, ainsi qu’une page Facebook.

A-t-on cette fois, des prédicateurs tolérants et ouverts, qui viennent enseigner le respect et l’Amour de son Prochain dans les salles allouées par la municipalité de Saint-Étienne à l’ACMMSE ?

On remarque que le prédicateur Mehdi Kabir, donnant des conférences dans les plus grandes Mosquées de France (Villetaneuse, Champigny-sur-Marne, Aubervilliers, Aulnay-sous-Bois, Montmagny, Mérignac, Garges-Les-Gonesse, Halluin, Lille, la nouvelle Grande Mosquée de Saint-Louis près de la frontière Suisse…) est également un invité régulier des responsables de la future Mosquée Montreynaud.
On peut avoir un aperçu de ses prédications à caractère misogyne et antioccidental sur ce lien.

-                                            865757MosqueSaintEtienneMeehdiKabir chrétiens
Le prédicateur misogyne Mehdi Kabir, pour qui les femmes sont responsables de tous les vices sur Terre, et pour qui les mangeurs de porcs sont « sales », et « ne se soucient pas de voir leur femme dénudée et embrassée par les autres hommes.« , invité régulièrement par les responsables de l’ACMMSE Montreynaud de Saint-Étienne (hard-copy)

 

Également invité par les responsables de l’ACMMSE, l’imam de la Mosquée du Bourget Nader Abou Anas, qui interdit à ses Fidèles d’écouter de la musique, de fêter la Saint-Valentin, et considère les Musulmans comme des « Supérieurs », par rapport aux Chrétiens et aux Juifs.

-    717127MosqueSaintEtienneNaderAbouAnas christianisme              Nader-Abou-Anas christianophobie

L’imam de la Mosquée du Bourget Nader Abou Anas, invité à donner une conférence le 26 mai 2013 par les responsables de l’ACMMSE

 

Pensez-vous que les deux principales associations islamiques de la ville de Saint-Étienne aident les Musulmans à s’intégrer dans la société en préchant l’Amour, la Fraternité, et le Respect mutuel entre communautés ?
Quel enseignement sera donné aux Musulmans de la future Grande Mosquée Montreynaud ?

-                                                                    853996MosqueSaintEtienneingrencemarocaine Coran

Ahmed Taoufiq, le ministre des Affaires Islamiques du Royaume du Maroc inaugure la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne, le 19 juin 2012

- 616777MosqueSaintEtienneinauguration guerre sainte   218282MosqueSaintEtienneinauguration2 Hassan Iquioussen

« Je ne peux que m’associer à la profonde satisfaction des stéphanois de confession musulmane qui acquièrent avec cette grande Mosquée un lieu de prières et de rencontres d’une très haute qualité. Je suis sûr qu’il contribuera à manifester de façon paisible la présence parmi nous, de cette religion très importante qu’est l’Islam. Je constate aussi, avec intérêt que notre patrimoine monumental de Saint-Étienne vient de s’enrichir d’un nouvel édifice qui est effectivement en même temps une oeuvre d’art, et je m’en félicite, au nom des stéphanois, je remercie tous ceux qui ont contribué à sa réalisation, la communauté des croyants musulmans dans son ensemble, sa Majesté Mohammed VI et le Royaume du Maroc. »
[13:40]
Discours d’inauguration de la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne par le sénateur-maire socialiste Maurice Vincent, le 19 juin 2012

10 août, 2013

Hassan Younès, imam de la Mosquée de Beauvais, accueille les prédicateurs de l’Islam politique antisioniste Abdallah BenMansour et Hassan Iquioussen (UOIF)

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 13 min

Beauvais est une ville de l’Oise (60) en Picardie d’environ 55 000 habitants, qui abrite une forte communauté Musulmane. Pour satisfaire les besoins cultuels de cette population, la municipalité de la ville met à disposition la Mosquée Bilal, rue de Clermont, dirigé actuellement par l’Association Socio-Culturelle Espoir et Fraternité (ASCEF). Le président de l’association est marocain, son vice-président algérien, un autre libanais, et des frères sénégalais siègent au conseil d’administration.

La Mosquée devenant trop petite pour faire face à l’afflux toujours croissant de Fidèles, le sénateur-maire UMP de Beauvais Caroline Cayeux ayant même dû sous la pression, prêter un gymnase pour fêter l’Aïd en 2010, les responsables de l’ASCEF ont mis sur pied un projet de construction d’un immense complexe islamique sur la ville.
A l’unanimité, les élus ont donné leur accord et voté la vente d’un terrain aux responsables de l’ASCEF pour la construction de la future Grande Mosquée de Beauvais, à la place d’un chenil, et le 23 novembre 2012, Caroline Cayeux signe officiellement le contrat de vente du terrain à l’ASCEF, au prix de 120 000 euros.

La Grande Mosquée sera bâtie rue Corréus sur un terrain de 2200 m², qui peut accueillir jusqu’à 1 400 fidèles. Le coût total de l’édifice est estimé à environ 3 800 000 euros.

-                                    Hassan Younès, imam de la Mosquée de Beauvais, accueille les prédicateurs de l'Islam politique antisioniste Abdallah BenMansour et Hassan Iquioussen (UOIF) dans Politique 271489MosqueBeauvaismusulmans
Caroline Cayeux cède aux pressions des responsables de l’ASCEF et prête un gymnase pour fêter l’Aïd en 2010

-             291749MosqueBeauvaisprojet3 Abdallah BenMansour dans religion                                600142MosqueBeauvaisHassanYouns Al-Qaradawi
-                              Le projet de la Grande Mosquée de Beauvais                 Hassan Younès, imam de la Mosquée Bilal de Beauvais

Cependant, depuis le début de l’année, la mise en place du chantier connaît quelques difficultés, Hassan Younès, l’imam de la Mosquée de Beauvais, explique que le projet a pris du retard suite à des problèmes de financement, mais l’imam espère voir la pose de la première pierre au deuxième semestre 2013.

L’imam Hassan Younès défend-il l’intégration et le respect des valeurs françaises ? On peut avoir le droit d’émettre certains doutes.

L’ASCEF est une association proche de l’UOIF, une organisation qui possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquantaine associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.
Sur la page Facebook de la Mosquée de Beauvais, on voit par exemple que l’association fait la promotion de l’UOIF, en particulier lors de la 30ème rencontre annuelle des Musulmans de France au Bourget qui s’est déroulée du 3 avril au mai 2013, une série de conférences données par un ensemble d’islamistes fondamentalistes radicaux venant du Monde Musulman (Égypte, Tunisie, Arabie Saoudite, Koweït, etc…), sur ce lien, un aperçu du profil des invités de ce rassemblement.
Les responsables de l’ASCEF ont mis à disposition de la communauté musulmane de Beauvais, un bus pour assister à cette rencontre. (hard-copy)


Le site tient des liens étroits avec les enseignants des Instituts Européens des Sciences Humaines (IESH de Chateau-Chinon et Saint-Denis) de l’UOIF (hard-copy), qui, sous ce titre pompeux, ne sont rien d’autre que des immenses madrassah, des écoles coraniques enseignant le Droit islamique, la Jurisprudence du Droit (fiqh), des Fatwas, la finance Islamique, un Système pénal et juridique concurrent de la Constitution Républicaine, dirigées par des membres de l’UOIF, et dont le principal maître référant que l’on écoute pour prendre en compte les avis juridiques sur la législation islamique émis par le conseil européen de la fatwa n’est autre que (hard-copy) Youssouf Al Qaradawi, un prédicateur de l’Islam sunnite connu pour ses discours violemment antisémites.

 

-                                             335072MosqueBeauvaisUOIF2 Allah
le département de l’enseignement de l’UOIF, base de l’endoctrinement des Musulmans de Beauvais (hard-copy)

Dans ses discours et ses ouvrages, le Cheikh Youssouf Al-Qaradawi diffuse son programme Totalitaire : la mise en place de la Charia, la conquête de Jérusalem et de Rome. Dans son ouvrage « Le licite et l’illicte en Islam » , il explique que tous les homosexuels doivent être exterminés (pendus ou jetés du haut d’un mur), il milite également pour un antisémitisme ultraviolent. (extermination des Juifs).

On peut remarquer que Youssouf Al-Qaradawi fait parti du « Conseil Scientifique » de l’IESH (hard-copy), on peut par exemple le voir ici lors de l’inauguration de la mise en place du 3ème cycle de l’IESH, et ici en compagnie d’étudiants. Ce Cheikh fait autorité dans le Monde Musulman, il est consultant religieux sur la chaîne Qatari Al-Jazira. Il dirige également en Europe le Conseil Européen de la fatwa et de la recherche.

-                                                   362345IESHSaintDenisCheikhQaradawiavecdestudiants antisémitisme
des étudiants de l’IESH de Saint-Denis reçoivent les conseils et les enseignements du cheikh égyptien antisémite Youssouf Al Qaradawi (au centre) en 2007.

Des prédicateurs de l’Islam politique sont invités par l’ASCEF à Beauvais comme Abdallah BenMansour le 17 janvier 2013, et Hassan Iquioussen le 14 février 2013, membres de l’UOIF.
BenMansour est un militant islamiste, membre éminent fondateur de l’UOIF, il ne reconnaît pas l’existence de l’État d’Israël, et diffuse une propagande de l’Islam politique antisioniste dans les Mosquées de France, et dans les IESH en particulier, centres de formation des futurs imams des Mosquées de France.
Il milite également pour la mise en place de la Loi islamique, la Charia. Dans une conférence donnée à la Mosquée des Étangs d’Aulnay-sous-Bois, il expliquait à ses Fidèles Musulmans : « heureusement que les Musulmans veulent appliquer la Charia ! Les français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam ! ».
Lors du congrès de l’UOIF au salon du Bourget en 2013, il déclarait : « Les Musulmans ont construit la France et sont l’avenir de l’humanité »

Quelques extraits de sa conférence tenue lors du congrès de l’UOIF au salon du Bourget en 2013, en gras italique ci-dessous :

-                                                    732682UOIFAbdallahBenMansour antisionisme
conférence du prédicateur de l’UOIF Abdallah BenMansour au Bourget le 31 mars 2013 : « « Les Musulmans ont construit la France et sont l’avenir de l’humanité »

« Au moment où au VII siècle, le Prophète donnait à la femme le droit de vote, la France n’a accordé ce droit qu’avant-hier, en 1947. Au moment où le prophète considère ses épouses comme les conseillères les plus compétentes, la femme, même aujourd’hui en Occident, il était honteux de demander son avis. Qui a libéré la femme ? Qui a donné l’égalité à la femme ? C’est l’Islam ! »
[00:00]

« Qui a inventé les mathématiques ? Qui a inventé l’algèbre ? Qui a inventé la trigonométrie ? Qui a inventé les logarithmes ? L’intégrale ? Toutes ces fonctions mathématiques qui sont la base de tout calculateur, de tout ordinateur. Qui a résolu les problèmes de l’Humanité en partant d’un verset coranique et en finissant par une fonction mathématique ? Qui a inventé la médecine ? Je ne parle pas de la médecine des charlatans, des sorciers, des exorcistes, je parle de la médecine issue de la pensée. Qui a inventé la pharmacologie chimique ? Qui a inventé les hôpitaux ? Alors qu’en France, il n’y avait qu’un seul hôpital, on l’appelait l’Hôtel-Dieu. C’était un mouroir, il y avait 1200 malades, avec toutes les pathologies, toutes les maladies mélangées ensemble. Les malades contaminaient les non-malades. »
[...]
« Qui a inventé l’hôpital, qui a inventé la médecine, ce sont les Musulmans, qui a inventé les mathématiques ? Qui a dessiné la carte du ciel ? Qui a cartographié les mers, les océans et les terres ? Ce sont les Musulmans ! Qui a crée la première SPA, société de protection des animaux ?
…Brigitte Bardot a quinze siècles de retard !
Qui a inventé la bibliothèque ? Qui a donné ses lettres de noblesse au livre, au savoir et à la science ? Au moment ou Khaloun Al-Rashid, calife des Musulmans, avait dans sa bibliothèque personnelle 1 700 000 ouvrages, Charlemagne, l’empereur des germains, des francs et de la moitié de l’Europe, ne savait ni lire, ni écrire. »

« Qui a défendu la France pendant la Première Guerre mondiale ? Qui a défendu la France pendant la Deuxième Guerre mondiale ? Qui a servi de chair à canon pour arrêter les Allemands qui massacraient les Français ? Ce sont vos parents, ce sont vos ancêtres, ce sont les musulmans du Maroc, du Sénégal, de la Tunisie et de l’Algérie. Sans l’apport des musulmans, la France ne serait jamais libérée. »
[08:20]

« Mais au-delà de la défense de la France, qui a construit la France d’aujourd’hui ? Qui travaille pour les autoroutes, qui creuse les tunnels ? Qui va chercher le charbon au fond des mines ? Qui ramasse vos poubelles le matin ? Le soir vous ne les voyez pas. Qui fait toutes les tâches ingrates, subalternes, pour que la France puisse vivre ? Ce sont vos parents, c’est vous.
Mais au-delà de ça, qui fait travailler les laboratoires en France, qui fait marcher les universités ? Il ne faut pas voir les musulmans au fond de la mine, regardez-les au sommet des universités. Vous allez voir que c’est vous. Même si les gens ne le savent pas, y’a pas un laboratoire de recherche, il n’y a pas une discipline où les musulmans, même s’ils sont relégués au 2e rang, mais ce sont eux les ingénieurs, ce sont eux les inventeurs, et la France leur doit énormément. »
[09:00]

« L’environnement, le réchauffement de la planète, le débordement des océans, les inondations, les ouragans, les tremblements de terre, tout ce que la civilisation occidentale a amené pour pervertir l’environnement. Qui va sauvegarder ? Qui va rendre les relations intelligentes entre l’environnement et les humains ? C’est vous, les Musulmans. Nous sommes l’avenir de l’humanité. Nous sommes le secours de l’humanité. Nous sommes le futur de l’humanité. Pourquoi ? Parce que: oui, digne je le suis. »
[19:45]

Pour le prédicateur, les Musulmans ont tout inventé : mathématiques, médecine, algèbre, écologie, la SPA, les bibliothèques, etc…
Dans sa propagande, BenMansour ignore superbement le travail de Pythagore et des mathématiciens grecs,  l’algèbre de Diophante d’Alexandrie, la médecine de Galien, d’Hippocrateles astronomes babyloniens un millier d’années avant la naissance de l’Islam, du travail des médecins et savants chrétiens nestoriens et byzantins, qui ont traduit les textes des savants grecs en langue arabe, le calcul intégral de Newton et Leibniz, etc…
Concernant le droit des femmes au temps de l’Islam, le Prophète Mohamed, guide spirituel de tous les Musulmans, avait plusieurs femmes et possédait un harem de femmes-esclaves dont il disposait à loisir. Un modèle à reproduire ?

Abdallah BenMansour proclame la supériorité des Musulmans sur le reste de l’Humanité, qui devront à terme, dominer la planète. Un discours fasciste, typique de l’idéologie des Frères Musulmans.


-              761494MosqueBeauvaisAbdallahBenMansour2 Beauvais                    761564MosqueBeauvaisAbdallahBenMansour Caroline Cayeux
Abdallah BenMansour, membre fondateur de l’UOIF, invité par l’ASCEF pour donner une conférence à Beauvais le 17 janvier 2013

Pour justifier son antisionisme, Abdallah BenMansour se base sur l’Histoire de la Palestine, qu’il manipule à loisir, quelques extraits d’une de ses conférences donnée à l’IESH de Saint-Denis :

Abdallah BenMansour, idéologue des Frères Musulmans en conférence à l’IESH, diffuse une propagande antisioniste.

« Ce qui pose problème, c’est surtout l’Histoire ancienne qui est camouflée, cachée, et qui est ignorée par les Musulmans et qui est falsifiée par les non-Musulmans. »
[02:44]

« L’objectif de cet exposé, c’est de répondre à une prétention juive entre parenthèse, israélienne, et occidentale qui affirme que la terre de Palestine est la terre des Juifs. Et cette affirmation est véhiculée même par les Musulmans d’une manière inconsciente. Entre nous, hors micro, il y a des chaînes satellites qui sont très populaires maintenant et qui ont beaucoup d’influence sur l’opinion publique Musulmane, qui avait pour mission au début de leur création de banaliser, de vulgariser, le terme « Israël ». Avant on parlait de « l’ennemi sioniste », on ne parlait pas d’ »Israël », mais de « Palestine occupée », parce qu’on a du mal à reconnaître l’état d’Israël. Maintenant, les radios Musulmanes, les chaînes Musulmanes ont eu comme consigne quand les Arabes ont décidé de faire la paix avec les israéliens, de banaliser le terme « Israël », et quand vous ouvrez des chaînes d’informations arabes, on vous parle du Premier Ministre « israélien », qui s’est déplacé, on vous parle du gouvernement, on vous parle des élections israéliennes, même de faits divers en Israël, pour finir par graver dans le disque dur de cette génération, que c’est un fait accompli, que Israël est là, il faut l’accepter, puisqu’on nous a dompté pendant des années et des années. Il n’y a pratiquement plus aucune chaîne Arabe qui parle de la Palestine comme d’une terre occupée. Ils parlent d’une partie occupée, mais le reste, c’est l’état d’Israël dans ses frontières, et sur d’autres arpents de terre, on veut donner un peu de place aux Palestiniens. »
[04:44]

« Des découvertes faîtes par des professeurs israéliens, par des archéologues israéliens, c’est l’installation de Canaan, l’installation de tribus Arabes venues de la péninsule Arabique, peut-être après le Déluge, peut-être poussée par la désertification de la péninsule, et ont pris possession de cette de la Palestine. Et là, toutes les recherches historiques, ont démontré que des tribus entière de Canaan, sont venues et se sont installées, se sont sédentarisées, dans la terre de Palestine, 2500 ans avant Jésus-Christ.
Donc la population qui a donné naissance à la ville de Jéricho, on sait aussi qu’elle est d’origine arabique, puisque cette population vient du Yémen, on a trouvé les mêmes outils de pierre qu’on a trouvé à Jéricho, mais on ne peut pas citer exactement quelle est la tribu, mais par contre, en 2500 avant Jésus-Christ on connaît précisément les tribus venues du sud pour prendre possession….Les palestiniens d’aujourd’hui, se sont les arrières arrières arrières petits enfants  des habitants de la Palestine de l’époque de Canaan. »

[12:04]

L’argumentation d’Abdallah BenMansour consiste à effacer toute trace historique d’une identité juive en Israël, dire qu’il y a 2500 ans, la première ville construite en Palestine est la ville de Jéricho, et qu’elle n’a pas été construite par des Juifs ou des Peuples hébreux, mais par les tribus de Canaan, des tribus Arabes d’après Abdallah BenMansour venues juste après le Déluge de la Bible.
Les Cananéens furent délogés par la suite par les Hébreux, d’après ce qui est décrit dans le livre de Josué de la Bible.
Il n’est nul part précisé que les cananéens sont des peuplades Arabes, il pourrait même selon certains historiens s’agir simplement d’un autre nom désignant les phéniciens. Les Arabes n’arrivent en Palestine qu’au VII siècle après Jésus-Christ, lors des conquêtes islamiques par la prise de Jérusalem en 637, après deux ans de siège. Sophrone, alors patriarche de Jérusalem (chrétien orthodoxe), remettra les clefs de la ville au Calife Omar et à son armée d’envahisseurs arabo-Musulmans.

Abdallah BenMansour manipule l’Histoire avec un seul objectif : justifier auprès de la communauté Musulmane le conflit israélo-palestinien et l’expulsion des Juifs d’Israël, considéré comme un territoire Arabe.

 

Également invité par les responsables de l’ASCEF sur Beauvais le 14 février 2013, le prédicateur antisioniste Hassan Iquioussen. Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine. Même si son intervention à Beauvais le 14 février 2013 reste modérée, il n’en reste pas moins que le maire de la ville Caroline Cayeux prend une énorme part de responsabilité en permettant la venue de prédicateurs de l’Islam politique, et dans l’endoctrinement futur des jeunes Musulmans de Beauvais à l’Islam politique antisioniste, antioccidental et antiaméricain.

-                                              339241MosqueBeauvaisHassanIquioussen charia
Le prédicateur de l’islam politique antisioniste Hassan Iquioussen (an centre) invité de l’ASCEF à Beauvais le 14 février 2013 (hard-copy)

 

Le futur complexe islamique piloté par des islamistes de l’UOIF qui sera prochainement érigé avec le concours de Caroline Cayeux facilitera-t-il l’intégration des Musulmans dans la société civile beauvaisienne, ou au contraire, sera-t-il un instrument qui refermera la communauté Musulmane sur elle même ?

-                   599874MosqueBeauvaisCarolineCayeux Coran                           124817MosqueBeauvaissignatureachatduterrain Frères Musulmans
La future Grande Mosquée de Beauvais sera édifiée afin de « permettre aux musulmans de Beauvais d’exercer dignement leur culte »
le sénateur-maire UMP Caroline Cayeux, ouvre la porte aux islamistes de l’UOIF en signant l’acte de vente du terrain pour la construction de la Grande Mosquée de Beauvais.

1 mars, 2013

Le prédicateur Hassen Chalghoumi dans l’enfer de l’Islam de Drancy : ange ou démon ?

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 22 min

Drancy est une commune française de plus de 66 000 habitants, du département de la Seine-Saint-Denis en région Île-de-France nord. Ce département a une des plus forte communauté Musulmane de France.

Pour séduire la communauté Musulmane drancéenne, et bénéficier d’une « aura électorale », le maire centriste (FED) Jean-Christophe Lagarde a fait construire, dans le plus grand secret, un lieu de culte Musulman de 2,1 millions d’euros entièrement aux frais du contribuable, au mépris de la Loi de 1905 de séparation du Culte et de l’État, la municipalité ne devant normalement financer aucun Culte. Le maire avouera plus tard avoir caché cette information pour ne pas générer de suspicions et de tensions entre communautés dans sa municipalité.

-     Le prédicateur Hassen Chalghoumi dans l'enfer de l'Islam de Drancy : ange ou démon ? dans Politique 627366MosqueDrancy  312638MosqueDrancyMusulmansenprire Abdelhakim Sefrioui dans religion
-                                                         Mosquée de Drancy et Fidèles Musulmans en prière

L’édifice de 600m² reçoit 2 000 personnes au moment de la prière, et jusqu’à 5 000 Fidèles à l’intérieur et à l’extérieur du lieu de Culte, pendant les jours de forte affluence comme les fêtes religieuses. Il est constitué d’une salle de prière pour hommes au rez-de-chaussée, d’une salle au premier étage pour les femmes, et d’une salle de classe destinée aux cours coraniques pour enfants.

En finançant un lieu de culte Musulman, Jean-Christophe Lagarde va mettre le doigt dans un engrenage dont il ne pourra plus se sortir, en particulier en se confrontant aux différentes factions islamiques de Drancy.

En 2008, le maire confie la gestion de la Mosquée à Hassen Chalghoumi, un tunisien naturalisé français issu du milieu associatif Musulman de la ville. Chalghoumi est nommé président de l’association culturelle des musulmans de Drancy, et la Mosquée est inaugurée le 19 juin 2008.

-                                                                  904998MosqueDrancyHassenChalghoumi Ahmed Yassine
-                                                                    L’imam de la Mosquée de Drancy Hassen Chalghoumi

Hassen Chalghoumi considéré par les médias comme un imam tolérant et modéré, a cependant un cursus qui prête flanc à la controverse.
Le 11 août 2003, alors qu’il est manutentionnaire sur la plate-forme de Roissy, son badge d’accès lui est retiré pour « raisons de sûreté ». Puis en 2004, lors d’un prêche dans un foyer Sonacotra de Bobigny, il est repéré par les services de renseignements en raison de ses positions extrémistes, et de ses appels en faveur du Jihad. Il y affirme «celui qui va mourir au Jihad ira en direction du paradis». De plus, selon plusieurs sources au ministère de l’Intérieur, Hassen Chalghoumi serait répertorié par les services de renseignement pour son appartenance au mouvement fondamentaliste du Tabligh jusqu’en 2005, dont il reste encore proche.

Cependant, au fil des années, Chalghoumi se rend proche des milieux Juifs de la ville, et milite dans ses discours pour une amitié judéo-musulmane. En 2006, il a par exemple participé à la commémoration des déportés du camp de Drancy auprès de la communauté juive de la ville, sa maison sera vandalisée quelques jours plus tard. Il répétera l’opération le 4 février 2013, en présence de Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, et de Richard Prasquier président du Conseil Représentatif des Institutions Juives de France (CRIF).
Hassen Chalghoumi devient progressivement une personnalité à part du monde Musulman, les médias français pensent voir en lui une figure du renouveau, un symbole fort de « l’Islam de France ».
En 2008, l’imam invitera Richard Prasquier à Drancy pour fêter la fin du Ramadan.
Le 3 février 2010, Richard Prasquier l’invite au diner annuel du CRIF, en août 2012, Hassen Chalghoumi invitera de nouveau Richard Prasquier dans la Mosquée de Drancy pour fêter la rupture du jeûne du Ramadan.

-      200318chalghoumiPrasquier Alham Al Tamimi     430444HassenCHalghoumicommmorationdeDrancy antisionisme
Photo de gauche, Hassen Chalghoumi et Richard Prasquier lors du dîner annuel du CRIF.  Photo de droite, respectivement de gauche à droite, Jean-Christophe Lagarde, maire de Drancy, Richard Prasquier, Manuel Valls, ministre de l’intérieur et Hassen Chalghoumi lors du Mémorial de la Shoah le 4 février 2013 à Drancy.

Courant janvier 2010, le prédicateur défraie la chronique en prenant publiquement position pour une loi interdisant le niqab, en s’exprimant au nom des Musulmans de Drancy, il déclare alors : «  Je suis pour l’interdiction par la loi de la burqa, qui n’a pas sa place en France » , ajoutant que, «  Cette tradition très minoritaire renvoie à une idéologie qui saborde la religion musulmane » , et concluant par «  Si elles veulent continuer à porter le voile intégral, qu’elles aillent vivre dans un pays où c’est la tradition, comme l’Arabie Saoudite ».

Son rapprochement de la communauté juive, et ses prises de position sur la burqa et le niqab ne plaisent pas à une partie de la Communauté Musulmane française, les principaux sites d’informations islamiques comme http://oumma.com, premier site de l’Islam en France revendiquant une audience de plus de 6 millions de visites mensuelles et plus de 120 000 abonnés, http://www.saphirnews.com, http://www.lislamdefrance.fr, http://www.islametinfo.fr, etc…, prennent officiellement une attitude hostile et méprisante à son égard.
Une pétition est même lancée dans la ville de Drancy : « Chalghoumi dégage ! » à l’initiative du Collectif pour la Dignité des Musulmans, en mai 2012.

 

La communauté Musulmane de Drancy est par ailleurs infiltrée par le collectif Cheikh Yassine.
Cette association de l’Islam politique antisioniste tire son nom du cheikh Ahmed Yassine, le fondateur historique du mouvement Hamas, organisation classée comme terroriste par l’Union Européenne, dont le siège est situé à Gaza en Palestine.

-                                 932435MosqueDrancyCheikhYassine arabie saoudite        448456ArafatYassine collectif Cheikh Yassine
Le cheikh Ahmed Yassine, fondateur de l’organisation terroriste du Hamas, à droite en compagnie de Yasser Arafat.

Dans sa charte officielle datée de 1988 et toujours en vigueur, constituée d’un mélange de textes issus de « Mein Kampf » et du Coran, le Hamas explique avoir pour objectif la destruction de l’État d’Israël (article 11 entre autres) et l’extermination des Juifs (article 7).
Les différents articles de la charte expliquent que le mal sur Terre n’a qu’une seule origine : le sionisme. Les sionistes ont créé les idéologies anti-islamiques comme la franc-maçonnerie, le Rotary Club, le capitalisme, le communisme, afin de persécuter les Musulmans à travers la planète (article 22).
Pour le Hamas, tuer les Juifs débarrasserait le Monde du sionisme, et la Terre pourrait enfin vivre sereinement dans une paix islamique éternelle.

Sur son site Internet, le collectif Cheikh Yassine soutient officiellement le Hamas, et appelle à lutter contre le sionisme. On y trouve par exemple un discours de propagande de son leader actuel Khaled Mechaal appelant au Jihad (Guerre Sainte) pour étendre la Palestine, lors du 25ème anniversaire du Hamas :
« Puisque la Palestine est arabe et musulmane, nous ne pourrons reconnaître la légitimité de l’occupation ; aucune légitimité à l’occupation et par conséquent aucune légitimité à Israël et quelle que soit la durée du temps qui passe. La Palestine est à nous et non aux sionistes! »

Ainsi qu’un soutien inconditionnel au terrorisme.
Les responsables du Collectif Cheikh Yassine font par exemple l’éloge de Alham Al Tamimi, une terroriste palestinienne libérée en échange du soldat israélien Gilad Shalit en octobre 2011. Le 9 août 2001, Alham Al Tamimi avait piloté un kamikaze qui s’etait fait exploser dans un restaurant de Jérusalem, provoquant la mort de quinze civils israéliens, dont huit enfants et une femme enceinte, et 140 blessés.

Alham Al Tamimi revendique fièrement son action, dans cette interview pour la télévision israélienne :

Image de prévisualisation YouTube

-                                                                                                     465189terrroristesahlamaltamimi Coran
« Je termine par un chaleureux hommage à Alham al Tamimi, heureusement vivante et libérée au cours du dernier échange de prisonniers contre l’hyper précieux Shalit et après dix années de souffrances dans les geôles sionistes. »
Le Collectif Cheikh Yassine, rendant hommage à la terroriste palestinienne Alham Al Tamimi. (hard-copy)

Le président du collectif Cheikh Yassine en France est Abdelhakim Sefrioui, un islamiste radical bien connu des services de police par ses provocations sur le terrain. Il se spécialise dans la propagande islamique, avec pour objectif de générer des divisions et des conflits afin de s’emparer des Mosquées. On peut par exemple le voir participer et invectiver ses co-religionnaires contre le maire d’Épinay-Sur-Seine Hervé Chevreau, après que ce dernier ait, lui aussi, construit un lieu de Culte Musulman aux frais du contribuable pour y établir un « Islam de France », afin de contrôler les prédicateurs islamistes de la ville. Avec là aussi, des résultats catastrophiques.
Où encore ici devant la Mosquée radicale Masjid de Pontoise, incitation publique à la haine contre la police et « les sionistes », le 17 février 2012 : (hard-copy)

-    373592MosqueDrancyCheikhYassine2 CRIF   187289MosqueDrancyCollectifCheikhYassine David Pujadas
-                 le président du Collectif Cheikh Yassine, l’islamiste Abdelhakim Sefrioui, défiant les forces de l’ordre

« Nous sommes là aujourd’hui parce que notre Soeur Sabrina, qui à 20 ans, c’est fait humiliée et violentée par la police de manière injustifiée, elle a été trainée jusqu’au commissariat, ils lui ont arraché son hijab, elle est restée 30 heures sans son hijab. Vous savez pourquoi ? Parce qu’ils savaient que les Musulmans sont morts !  Parce qu’ils savaient que les Musulmans n’allaient pas réagir ! Va-t-on rester toujours inactifs, et les laisser nous humilier de la sorte ? Regardez ! La même semaine, il y avait le dîner du CRIF, tous, ils sont allés se prosterner devant leur maître ! »
[02:55]
[...]
« Pour nous montrer que la question palestinienne c’est la colonne vertébrale de notre Foi, le Prophète a dit, qu’il y aura toujours un groupe de ma Oumma qui sera toujours là pour défendre la justice, la vérité et la parole de Allah, et autour de la Mosquée Sainte en Palestine. Et on ne peut même pas se rappeler de nos Frères Palestiniens dans notre douah (prèche) ?

Est-ce que nous sommes devenus des larves ? On a peur des RG, on a peur de la police.  Je les méprise tous ! Je les respecte dans la fonction honorable qu’ils doivent faire, mais je les méprise dans la politique stalinienne qu’ils ont vis à vis des Musulmans, et ils n’ont pas à être respectés là-dessus, parce que les Musulmans doivent être traités comme les Chrétiens, comme les Juifs, comme les autres, or les Musulmans sont tout simplement la bête des hommes politiques, la serpillère de toutes les autorités, vous savez pourquoi ? Parce que vous leur laissez le droit de faire ça ! »
[20:45]
Abdelhakim Sefrioui, devant la Mosquée Masjid de Pontoise, le 17 février 2012, après qu’une femme Musulmane ait refusé d’ôter son voile lors d’un contrôle d’identité

Juste pour rappel :
« Toute association fondée sur une cause ou en vue d’un objet illicite, contraire aux lois, aux bonnes moeurs, ou qui aurait pour but de porter atteinte à l’intégrité du territoire national et à la forme républicaine du gouvernement, est nulle et de nul effet. »
loi association 1901 – article 3
« Il est interdit de tenir des réunions politiques dans les locaux servant habituellement à l’exercice d’un culte. »
loi  de la séparation de l’Église et de l’État de 1905 – article 26

Les positions de Hassen Chalghoumi ne plaisent évidemment pas aux Musulmans radicaux du Collectif Cheikh Yassine, adeptes d’un Islam rigoriste, et ne veulent plus entendre parler de cet imam qu’ils considèrent comme un imposteur, « un ami des sionistes », « l’imam des Juifs », manipulé par l’UMP de Nicolas Sarkozy et par le CRIF de Richard Prasquier.
Le 25 janvier 2010, des membres du Collectif Cheikh Yassine investissent la Mosquée, pour débattre sur la liberté de porter le niqab en France, sujet alors en pleine actualité, des menaces ont été prononcées pendant le débat à l’encontre de l’imam Chalghoumi, absent ce soir là.
Abdelhakim Sefrioui assure au micro que Chalghoumi est acquis: « à la cause de Sarkozy, c’est-à-dire des sionistes. (…) Cet homme est là pour servir les ennemis de l’Islam ».

Hassen Chalghoumi portera plainte par la suite en se disant menacé de mort, il vit désormais sous protection policière.

Depuis, la mécanique se met en place, le Collectif Cheikh Yassine met en oeuvre une politique de harassement, de harcèlement en organisant des manifestations chaque vendredi devant la Mosquée pour demander le départ de Hassen Chalghoumi et tenter ainsi de récupérer le lieu de Culte.
http://www.dailymotion.com/video/xcwx9m
Image de prévisualisation YouTube

Manifestations du Collectif Cheikh Yassine devant la Mosquée de Drancy, avec prières de rue illégales sur la parking d’un centre commercial, chaque vendredi (remarquez l’appel du muezzin)

QUI EST VRAIMENT HASSEN CHALGHOUMI ?

Hassen Chalghoumi s’est-il pour autant, vu son passé sulfureux, transformé en un véritable imam tolérant et ouvert ? Hassen Chalghoumi défend les préceptes contenu dans le Coran et la Sunna du Prophète Mohamed.
Dans le livre « Agissons avant qu’il ne soit trop tard » sorti en 2013, un entretien qu’il accorde au journaliste David Pujadas, on peut avoir un peu plus de précisions sur son idéologie islamique.

-                                                                                                  201033ChalghoumiPujadas Drancy

L’avis de l’imam Chalghoumi sur les fêtes chrétiennes et musulmanes :

« David Pujadas : Faut-il une égalité de traitement entre toutes les religions de France ? Il y a par exemple des jours de congés nés de la religion catholique, Noël, Pâques, etc…Est-ce qu’il faut, de même, des jours de congés pour la religion musulmane, comme la ville de Hambourg en Allemagne vient de le décider ?
Hassen Chalghoumi : Je pense que ce serait une bonne chose. D’ailleurs, nous n’avons pas mille fêtes, nous en avons deux vraiment importantes, l’Aïd-El-Kébir et l’Aïd-El-Fitr. La difficulté viendrait peut-être du fait que les calendriers ne sont pas les mêmes, donc que les jours de fêtes ne sont pas les mêmes chaque année. Le mieux serait alors que les administrations accordent deux jours pour raisons religieuses. A chacun de les fixer. Oui, se serait un pas dans la bonne direction, parce qu’il s’agirait d’une reconnaissance. Cette décision serait logique et positive. »
« Agissons avant qu’il ne soit trop tard » – p80-81

Déformer le socle de l’identité française et ses valeurs chrétiennes en rajoutant de-ci, de-là, de nouveaux jours fériés sur le calendrier afin de satisfaire les Musulmans, et ainsi mieux asseoir et enraciner une nouvelle identité islamique en France.
Insérer progressivement les valeurs de la civilisation islamique, qui n’ont rien à voir ni de près, ni de loin avec les valeurs chrétiennes (pas de notions de « pureté » et « d’impureté » (licite/illicite, halal/haram par exemple).
Tant qu’on y est, pourquoi limiter ces nouveaux jours fériés aux Musulmans, et ne pas en donner autant aux Juifs, aux bouddhistes, aux taoïstes, aux hindouistes, … ?

 

L’avis de l’imam Chalghoumi sur le modèle laïc et républicain français :

« David Pujadas :pour les relations entre l’État et les religions, s’il y avait un modèle idéal, quel serait-il ? Le modèle français ? La Turquie ?
Hassen Chalghoumi :au terme de tous mes voyages, c’est le modèle turc qui me paraît le plus harmonieux. Quand je suis allé à Istanbul ou Ankara, j’ai vu toutes les religions cohabiter d’une manière équilibrée et respectueuse, cela m’a touché. Mais le modèle français… »
« Agissons avant qu’il ne soit trop tard » – p86

Hassen Chalghoumi n’est pas sans ignorer que la Turquie est actuellement un pays dirigé par les islamistes de l’AKP, sous commandement militaire :
– l’Islam est religion d’État, toute critique contre Allah et son Prophète Mohammed est passible de 6 mois à un an de prison (article 216 de la constitution turque : pas de « Charlie Hebdo » qui se moque du Prophète Mohamed, là-bas !)
– la mention de la religion est inscrite sur les pièces d’identités turques (à la mairie en France, personne ne vous demande si vous êtes Juif, Musulman, Chrétien, Communiste, Capitaliste, Marxiste, Taoïste,…pour renouveler votre pièce d’identité), la Turquie ne reconnaissant officiellement que quelques religions (islam, chrétiens orthodoxe, alévisme, Judaïsme,…)
– les Mosquées sont financées par l’État turc et les Imams sont des salariés nommés par le gouvernement, dépendant directement du Premier Ministre, ce sont des fonctionnaires de l’État.
– Le Catholicisme n’a aucune représentation officielle en Turquie, il est clandestin. (il n’existe pas officiellement de catholiques turcs)
– toute construction d’une nouvelle Église est interdite sauf dérogation exceptionnelle de l’État
– les prêtres Catholiques et Chrétiens étrangers ont interdiction de pénétrer sur le territoire turc (visas délivrés au compte-goutte)
– les cours d’Islam sont OBLIGATOIRES dans les écoles publiques turques (il faut demander une dérogation et se justifier pour ne pas y participer)
la persécution des chrétiens d’Orient continue, la Turquie, berceau du Christianisme avec ses milliers d’Églises, époque byzantine, arménienne et anatolienne a vu sa population chrétienne fondre au cours des Siècles : il y en avait encore près de 20% au début du XX Siècle, aujourd’hui… 0,2%

-   966076piecedidentiteturque Gilad Shalit     714282pieceidentiteturque hamas
Le gouvernement turc classifie ses citoyens en fonction de leur appartenance religieuse. La Turquie….pays laïc ?

pour Hassen Chalghoumi, le modèle islamique turc de l’AKP est « plus harmonieux » que le vieux modèle français, pourtant protecteur de la laïcité et de la liberté de conscience et de Culte. Introduire l’Islam comme Culte de l’État….le modèle Chalghoumi ?

 

L’avis de l’imam Chalghoumi sur le port du voile islamique à l’école :

Il faut savoir que la femme de l’imam porte le voile islamique, et Il est intéressant de constater que Hassen Chalghoumi, qui dit lutter contre les formes extrêmistes de l’Islam, défend le port du voile islamique à l’école.

« David Pujadas :  En tous les cas, vous pensez qu’il ne faut pas empêcher les élèves de porter le voile à l’école si elles le souhaitent…
Hassen Chalghoumi :Personnellement, oui.
David Pujadas : Parce qu’on a coutume de considérer en France que l’école est le sanctuaire de la laïcité.
Hassen Chalghoumi :Je suis cent pour cent d’accord avec vous. Mais vous savez, les meilleures intentions du monde peuvent parfois mener dans le fossé… Ils ont crée cette loi et que s’est-il passé ? Des écoles privées musulmanes se sont développées partout. Avant, on pouvait encadrer ces enfants, leur parler, s’assurer qu’ils n’étaient pas embarqués dans une mauvaise voie religieuse. Aujourd’hui, on n’a plus de prise sur eux. Quitte à choisir, je pense qu’il est préférable de les garder avec nous, avec leur liberté, et de pouvoir les suivre tout de même. »
« Agissons avant qu’il ne soit trop tard » – p76

Hassen Chalghoumi nous explique de manière détournée que les institutions françaises républicaines et laïques doivent se rabaisser et céder aux pressions exercées par les islamistes, sous entendu le message : soit vous acceptez nos filles voilées dans vos écoles républicaines, soit nous les inscrivons dans les écoles coraniques, et vous ne pourrez plus les soumettre à vos valeurs occidentales.
Céder à une forme de menace et de chantage.
Alors que bien évidemment, ce n’est pas à l’État français de céder et de se soumettre aux revendications des islamistes qui veulent modifier le mode de fonctionnement des institutions laïques et républicaines en y introduisant le voile islamique et toute la sphère idéologique incluse avec (interdiction de serrer la main d’un homme, pas de piscines mixte hommes/femmes, pas de cours de sciences biologiques sur les organes génitaux, etc…)
C’est à l’État de rester ferme en interdisant le voile à l’école, et sanctionner les écoles communautaires ne respectant pas le pacte républicain.

 

Qu’enseigne-t-on dans la Mosquée de Drancy ? Rien d’autre que l’Islam.
On y trouve des prédicateurs qui racontent la vie du Prophète Mohamed, comment il a soumis par la force, les Juifs et les Chrétiens et tous ceux qui s’opposaient à lui, dans des batailles.
Dans un sermon du vendredi, un prêcheur nous donne une description en détail de la Bataille de Badr, (hard-copy) comment le Prophète Mohamed, guide « Spirituel » de tous les Musulmans, a vaincu et soumis la tribu Arabe des quraychite en partance de la Mecque vers l’Irak, pour émerveiller les Musulmans sur la stratégie militaire, la force, la puissance et la victoire de l’armée Musulmane du Prophète Mohamed sur les Infidèles, par le Jihad.
Cette conquête militaire permettra au Prophète Mohamed d’amasser un gros butin, (lire par exemple la sourate VIII du Coran « Le butin », gestion des prises de guerre et des otages), qui va lui offrir une assise supplémentaire et définitive dans sa légitimation du pouvoir, et justifier la poursuite de ses conquêtes militaires.
Un court extrait du prêche sur la bataille de Badr de la vidéo en italique ci-dessous :
« Il a été rapporté que pendant qu’un compagnon combattait un ennemi, il a vu la tête de ce dernier s’envoler. Vous savez qui lui a coupé la tête ? C’est les Anges. C’est le seul combat où Allah a fait descendre les Anges pour combattre avec les Musulmans. Et les historiens disent que pour faire la différence entre ceux qui ont été tués par un compagnon et ceux qui ont été tués par un Ange, ils se distinguaient par la seule différence que les Anges frappaient là (en montrant sa nuque de la main). C’est le seul combat qui a été entièrement dirigé par Allah. »
[04:44]

Nous sommes là, à des années lumière du Message Christique de Paix, de Fraternité et d’Humilité des Évangiles de la Bible.

 


Hassen Chalghoumi explique par ailleurs dans ses ouvrages et interview que la France ne doit pas subir l’influence et l’ingérence des états étrangers dans les Mosquées françaises, par l’intermédiaire de leurs prédicateurs qui véhiculent les idéologies de l’Islam conquérant et politisé
.
Début 2012, il reçoit pourtant dans sa Mosquée de Drancy, les prédicateurs saoudiens Saad Al Brik et Abdallah Al Hadhban, (hard-copy), adeptes de la version la plus dure qui existe de l’Islam, le wahhabisme.
Dans le dogme wahhabite, aucune tolérance religieuse n’est permise en dehors de l’Islam, la pratique du Christianisme, du Judaïsme ou de toute autre religion sur le territoire saoudien est passible de prison.
Seule la charia, la Loi islamique, doit s’appliquer de plein droit, à l’exclusion de toute opposition, un véritable système politique fascisant.
Parmi les châtiments et les droits dictés par le wahhabisme, on peut trouver : couper la main des voleurs, lapider les femmes adultères, posséder des esclaves, le mépris et le rejet de la Culture Occidentale impure car non islamique, l’antisémitisme.
L’impureté du Monde justifie le développement d’un Islam conquérant, la planète entière doit devenir un monde islamique à terme, soit par le Jihad offensif (guerre contre les non-musulmans), soit par l’introduction progressive de la propagande, pratiques et règles islamiques dans les pays Occidentaux (prêches dans les mosquées, finance islamique, viande hallal, port du voile, règles de non mixité sociale homme/femme, lois islamiques, etc…).
Lire par exemple le livre du Center for Monitoring the Impact of Peace (CMIP) « La démocratie en danger : l’enseignement scolaire saoudien », pour mieux comprendre l’endoctrinement des enfants au wahhabisme en Arabie Saoudite.

Pour avoir un aperçu de l’idéologie des prestigieux cheikhs saoudiens invités de Hassen Chalghoumi, quelques extraits tirés d’une prédication de Saad Al Brik donnée devant des Fidèles Musulmans en Arabie Saoudite sur la chaîne IQRA TV, en gras italique ci-dessous :

-      263719MosqueDrancyChalghoumi Hassen Chalghoumi    179743MosqueDrancySaadAlBrik imam
Hassen Chalghoumi et ses prestigieux invités à la Mosquée de Drancy, les cheikhs saoudiens Saad Al Brik et Abdallah Al Hadhban en 2012 (photo de droite, Saad Al Brik préchant sur IQRA TV)

« Nous prions Allah d’accepter les Musulmans morts en martyrs et mis leur âme au Paradis. Nous prions qu’Allah renforcent les Croyants contre l’occupation américaine, le colonialisme, la barbarie et la tyrannie diabolique de leurs tanks et de leurs avions. Et il leur a été dit : « Croyez que cette force, cette répression, cette victoire, ce sang, cette dévastation sont la démocratie ». Croyez-nous quand les couteaux dans nos mains éventrent vos estomacs et vos coeurs, c’est pour ça que nous sommes venus à votre rescousse. Croyez-nous lorsque nous vous alignons en file indienne attendant la nourriture et la boisson, pour vous apporter de l’eau douce et pure. Croyez-nous lorsque nous vous voyons tourmentés par la douleur de la mort et la faim, et que nous sommes venus afin de vous nourrir de la manne et de victuailles.
Croyez-nous lorsque nous vous écrasons et ne respectons pas vos hommes et femmes âgées, n’offrant aucune pitié au petit enfant ou à l’orphelin, aucune compassion pour la femme, la mère endeuillée ou la veuve. Croyez-nous lorsque nous venons pour vous honorer et vous secourir de la tyrannie et du despotisme. »
[...]
« Les premier à évoquer et discuter des droits de l’Homme, sont ceux qui sont venus après la Révolution Française. Leur Prophète ou leader qui a initié tout cela était le français Jean-Jacques Rousseau, auteur du « contrat social », apparu onze siècles après l’Islam. Après l’Islam, après « appelle le nom de Dieu ton Créateur », après que nous ayons honoré l’homme et après que nous ayons crée l’homme sous sa forme parfaite. Onze siècles après tout cela, c’est-à-dire 1100 ans plus tard, ils ont soudainement réalisé qu’il existait une créature appelée un être humain, et que cet être humain avait des droits. Et ils ont commencé à établir une législation des droits de l’Homme, de leur propre volonté. Jean-Jacques Rousseau, Montesquieu et Diderot, ont commencé à théoriser après la Révolution Française, la révolution contre la persécution des religieux, les violations des libertés individuelles, et de l’expropriation. Seulement alors, ils sont arrivés à obtenir la déclaration des Droits de l’homme et du citoyen : Les droits de l’homme se déclinent en deux thèmes :
- le changement de la politique gouvernementale et la condition de la femme.
Lorsque ils évoquent la question des droits de l’homme de notre société islamique, ils ont l’habitude d’aborder ces questions avec pour intention de réformer les voies islamiques, leurs régimes et leurs lois, et de conseiller leur dirigeant, afin de les remplacer par des partis politiques. Mettre en place le pluralisme, le factionnalisme, c’est ce qu’ils appellent la démocratie.
Il en résulte que n’importe qui ayant acquis une majorité de voix, est celui qui doit être écouté. Même si c’est un clown, une star de cinéma, une pop ou une rock star, ou Boney M, appelez-le comme vous voulez, aussi longtemps qu’il reste une star au sein des masses. »
[...]
« Au Moyen-âge, l’Europe a expérimenté les plus répugnantes formes de violation des droits de l’homme, par des régimes et des législation oppressifs, le féodalisme, le privilège de la noblesse, la tyrannie de l’Église, l’asservissement des autres, les punitions barbares, et les tortures sans aucune commune mesure, contre tous ceux qui ne se soumettaient pas à l’Église, même dans leur esprit. On les traitaient d’archaïques si ils utilisaient des méthodes d’expérimentation, la recherche scientifique au lieu des balivernes inutiles et des mensonge de l’Église. Comme vous le savez, Pythagore fut brûlé sur un piquet, comme le fut Copernic, ainsi que les groupes qui ont inventé certaines inventions, parce qu’ils refusaient de se plier aux règles absolues de l’Église, et parce qu’ils voulaient libérer leurs esprits. »
[...]
« Ils disaient, tous le monde doit se convertir au Christianisme ou être tué. C’était une époque ou les procès de l’Inquisition faisaient des ravages, leur corps étaient exhumé de leurs tombes, et le reste de leurs os brûlés. Où sont les droits de l’homme ? »
[...]
« L’idée des droits de l’homme s’est répandue dans la liberté sexuelle, l’homosexualité, et le droit à l’athéisme. Les droits de l’homme de l’Occident sont teintés de contradictions. Alors qu’ils égalisent l’homme et la femme dans le droit à la fornication, au sexe et au vice, certaines lois en Europe stipulent que la femme ne touche que la moitié du salaire d’un homme, leur interdisent de garder leur nom, et exigent même d’elles de prendre celui de leur mari. Ces lois, censées représenter les droits de la femme, négligent les différences entre hommes et femmes, et attribuent à la femme des droits qu’elle est incapable de gérer. »
Saad Al-Brik – préche devant les Fidèles, IQRA TV, 22 juin 2004 (hard-copy)

Un discours politique de rejet et de haine de la Civilisation Occidentale, de rejet de la démocratie participative, du pluralisme, des droits de la femme. Tout ce qui n’est pas islamique est exécrable. L’Église est responsable des pires maux de la Terre, en ayant au passage brûlé au piquet Pythagore et Copernic, (si, si, vous avez bien lu !).
Les droits de l’homme, sont pour ce prédicateur, déjà entièrement contenus dans la loi islamique, la Charia.
En parlant du droit des femmes, Saad Al Brik sait-il qu’une saoudienne dans son pays n’a même pas le droit de conduire une voiture ?

De par ses positions, ses convictions, et l’idéologie véhiculée par les « religieux » invités à donner des sermons dans sa Mosquée, peut-on considérer Hassen Chalghoumi comme un « imam modéré » ? Pensez-vous que cela soit un Islam d’intégration des Musulmans à la communauté nationale qui est enseigné dans la Mosquée de Drancy ?

-                                         295493MosqueDrancyJeanChristopheLagarde islam       529672MosqueDrancyJeanChristopheLarde2 israël
«Oui, je vous ai volontairement caché que ce serait une Mosquée. Je voulais montrer la normalité d’un tel projet. Et aujourd’hui, tout prouve que j’avais raison de le faire. Contrairement à tous ces maires qui annoncent dans les médias qu’ils veulent une Mosquée, moi, je l’ai. »
Jean-Christophe Lagarde, maire de Drancy – septembre 2008 avouant avoir menti à ses administrés en ayant caché le projet de la Mosquée  (photo de droite, Jean-Christophe Lagarde expose les plans de la Mosquée devant les Fidèles Musulmans)

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir