• Accueil
  • > Recherche : pensée spirituelle

18 mai, 2016

Les responsables de la Mosquée de l’Islam fondamentaliste d’Agen reçoivent le prédicateur politique misogyne, antioccidental, antisioniste et négationniste Hassan Iquioussen

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 37 min

La région Aquitaine connaît depuis quelques décennies une progression continue de l’implantation de la communauté musulmane.
Cet enracinement se traduit par la construction de nouveaux lieux de culte, en particulier la Grande Mosquée d’Agen, gérée par la principale organisation islamique de la ville, l’Association des Musulmans de l’Agenais (AMA) sous contrôle de l’UOIF.
L’UOIF possède plus d’une soixantaine d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.

Sur la page Facebook des Musulmans de l’Agenais, on apprend qu’un bus est même affrété pour les Fidèles pour assister aux rencontres annuelles de l’UOIF au Bourget. (lien 1, lien 2)

 

-                                            Les responsables de la Mosquée de l'Islam fondamentaliste d'Agen reçoivent le prédicateur politique misogyne, antioccidental, antisioniste et négationniste Hassan Iquioussen dans Politique 1539376505-mosquee-agen-minarets-2

-                                                   La Grande Mosquée d’Agen flanquée de ses minarets

-                                            1539376505-mosquee-agen-minarets Agen dans religion

-                                                                           Entrée de la Mosquée d’Agen

-                                             1539376442-mosquee-agen-fideles Agenais

-                                            Fidèles Musulmans de la Grande Mosquée d’Agen en prière

Quelle idéologie est enseignée aux Musulmans d’Agen ? Une doctrine de tolérance, d’amour et de respect de son prochain ?
Pour se faire une idée plus précise, les responsables de la Mosquée mettent à disposition des Fidèles une page Facebook officielle de la bibliothèque islamique du lieu de culte (hard-copy).
Les ouvrages les plus importants véhiculant l’idéologie des enseignants de la Mosquée sont mis en avant sur la page, des conseils de lecture avisés pour éduquer et former les Musulmans aux préceptes de l’Islam.

-                                                                 1539376493-mosquee-agen-les-racines-musulmanes-de-la-france-2 Allah

Ci-dessous, quelques courts extraits du livre de propagande islamique de Didier Hamoneau, un converti à l’Islam, « Les racines musulmanes de la France » (2013) - (le prologue du livre est disponible en ligne sur ce lien), conseillé par les responsables de la Mosquée d’Agen (hard-copy)

« Le nationalisme est une idole parfois sanguinaire. C’est une idéologie dangereuse parce que narcissique, régressive, fondée non sur des vérités historiques, mais sur des interprétations partisanes de l’Histoire. »

« La civilisation musulmane d’Espagne revivifia, à partir du Xème siècle, l’Italie et la France, puis tout le reste de l’Europe, qui est en réalité un sous-continent de l’Eurasie. »

« La France a non seulement des racines musulmanes depuis le Moyen-âge, grâce à l’apport des sciences arabo-musulmanes, mais de surcroît elle n’existerait plus, tout simplement, depuis la Renaissance, sans le soutien du monde musulman. Il ne s’agit plus, là, de simples « racines », mais de l’existence même du pays en tant qu’État-nation indépendant. La France doit sa survie à l’Islam. »

« L’Union européenne devrait d’ailleurs aussi s’ouvrir à toute « notre famille méditerranéenne ». La Turquie est un trait-d’union tout indiqué pour ce rapprochement constructif. L’Europe montrerait ainsi à nouveau la voie de l’avenir, celle de la fraternité universelle, loin des esprits bornés et chauvins qui affaiblissent notre sous-continent. »

Un véritable condensé de propagande idéologique visant à démontrer que la France et la civilisation occidentale « n’existeraient plus » sans les Musulmans et l’Islam.

Didier Hamoneau oublie de préciser que les connaissances de Pythagore et des mathématiciens grecs,  l’algèbre de Diophante d’Alexandrie, la médecine de Galien, d’Hippocratele travail des astronomes babyloniens un millier d’années avant la naissance de l’Islamla médecine des savants Chrétiens nestoriens et byzantins, qui ont traduit les textes des savants grecs en langue arabe (on peut citer le médecin, philosophe et traducteur nestorien Hunayn_Ibn_Ishaq par exemple), ont été transmis en Europe également par les byzantins qui avaient l’avantage de lire les philosophes et savants grecs directement dans leur langue maternelle, sans passer par des traductions vers l’arabe.

Ce type d’endoctrinement assez classique et très répandu dans les Mosquées, a pour but de souder la communauté musulmane contre l’adversité, les Musulmans seraient injustement persécutés en France, alors que ce pays leur serait redevable d’une dette, leur religion ayant tout apporté sur Terre.

Aussi bien dans le domaine spirituel que dans le domaine scientifique, l’Islam n’a rien apporté au monde occidental. Les Arabes n’ont fait que profiter et développer, au contact des civilisations byzantines, perses et de savants Chrétiens syriaques un savoir provenant de la civilisation gréco-romaine, via l’apport des riches bibliothèques de villes Byzantines ou d’Europe, comme celle de Tolède.

-                                                               1539376517-mosquee-quetigny-isidore-de-seville-mappemonde antisémitisme

recopie d’une mappemonde des « Étymologies », l’encyclopédie manuscrite en 20 volumes élaborée par Isidore de Séville, faisant référence à la pensée gréco-latine, bien avant que les Berbères et les arabo-musulmans ne mettent les pieds en Espagne.

-                                                                                      1539376484-mosquee-agen-les-chretiens-sans-la-medecine-arabe antisionisme

Couverture du livre « Les Chrétiens dans la médecine arabe » de l’historien du Moyen-âge et des religions Raymond Le Coz, mettant en valeur le rôle des médecins Chrétiens dans la transmission du savoir des savants grecs, au sein des sociétés islamiques.

Contrairement à l’esprit d’ouverture du Christianisme et de ses penseurs, les idéologues de l’Islam, une fois devenus majoritaires, ont fait périr lentement toutes les civilisations qu’ils ont conquises : berbères, perses, byzantines noyautées par la répression des lois islamiques, car la Charia, une fois mise en place, s’oppose à toute forme d’innovation (b’ida).

Il est impossible de donner une liste exhaustive des massacres, pillages, meurtres, réduction de populations en esclavage, réalisés par les conquérants musulmans imitant le Prophète Mohamed (« le beau modèle ») au cours des siècles sur les différents continents africain, européen, asiatique et au moyen-orient. Je vous invite pour plus d’informations à vous reporter aux ouvrages sur l’Histoire du Jihad islamique, on peut citer, parmi des centaines d’autres :
« Crucified Again » de Raymond Ibrahim
« Jihad » de Paul Fregosi
« Esclaves chrétiens, maîtres musulmans » de Robert C. Davis
« Le génocide voilé », de Tidiane N’Diaye
« Islamic jihad » de M.A. Khan
« Les chrétientés d’Orient » de Bat Ye’or
« Conquerors, Brides, and Concubines: Interfaith Relations and Social Power in Medieval Iberia » du professeur d’Histoire Simon Barton
« Captifs en Barbarie » de Giles Milton
Les témoignages de ces ouvrages décrivent, à partir de documents historiques de sources chrétiennes, juives ou musulmanes, les humiliations subies par les peuples sous domination islamique.

 De même, dans le domaine spirituel, les Musulmans ne connaissent pas Dieu, car il est pour eux inconnaissable, aucun questionnement sur la condition humaine n’est donc possible, puisque seul Allah sait, et tout Musulman se doit d’obéir aux lois de la charia.
Doctrine totalement opposée au Christianisme, où Dieu se révèle aux hommes sous l’apparence de Jésus-Christ et le mystère chrétien de la Trinité, il est donc connaissable et questionnable, permettant à l’homme de progresser, de s’améliorer.

Ce débat théologique fut marqué par l’opposition entre le raisonnement et la Foi Catholique du théologien Saint Thomas d’Aquin d’une part, et la philosophie soumise à l’autorité d’Allah du juriste Musulman Averroès d’autre part.

Image de prévisualisation YouTube

Le professeur de philosophie arabe Rémi Brague explique brièvement la doctrine d’Averroès, radicalement opposée à la pensée de la civilisation occidentale

-                                                                               1539376505-mosquee-agen-saint-thomas-d-aquin Aquitaine

Saint Thomas d’Aquin, théologien catholique du XIIIème siècle, est l’auteur d’oeuvres fondamentales sources de la pensée moderne occidentale, comme « la somme théologique », ou encore « la somme contre les gentils ».

Pour avoir osé diffuser la philosophie comme source de raisonnement au lieu des seules lois divines de Allah dans le Coran, Averroès a été persécuté et a dû fuir Al-Andalus, la fameuse Espagne soi-disant tolérante de « l’Islam des Lumières », ses écrits furent brûlés, et tout ce qui nous reste de lui fut sauvegardé par les Juifs et les Chrétiens de l’époque.
Averroès a depuis, dans toutes les Mosquées du Monde, été considéré comme un hérétique, et aucun de ses textes n’a jamais été enseigné dans une école coranique.
Alors que les écrits de Saint Thomas D’Aquin sont enseignés dans tous les cursus théologiques de l’Église Catholique.

Tout au long de l’Histoire, les incursions de l’islam en Europe, que ce soit par la voie spirituelle ou idéologique, ont par conséquent toujours été considérées comme faisant partie d’un corps étranger incompatible avec la civilisation occidentale, et de fait rejetées.

Remarquons également que Didier Hamoneau préconise l’entrée de la Turquie, pays musulman autoritaire, dans l’Union Européenne, pour « un rapprochement constructif ».
Rappelons que l’Islam est religion d’État en Turquie, toute critique contre Allah et son Prophète Mohamed est passible de 3 mois à un an de prison (article 216 de la constitution turque : pas de « Charlie Hebdo » qui se moque du Prophète Mohamed, là-bas !)
- la mention de la religion est inscrite sur les pièces d’identités turques (à la mairie en France, personne ne vous demande si vous êtes Juif,  Musulman, Chrétien, pour renouveler votre pièce d’identité), la Turquie ne reconnaissant officiellement que quelques religions (islam, chrétiens orthodoxe, nestorianisme, alévisme, judaïsme)
- les Mosquées sont financées par l’Etat turc et les Imams sont des salariés dépendant directement du Premier Ministre
- les cantines scolaires des écoles publiques turques ne fournissent que de la viande halal (pas de petit salé aux lentilles là-bas !)
- Le catholicisme n’a aucune représentation officielle en Turquie, il est clandestin. (il n’existe pas officiellement de catholiques turcs !)
- toute construction d’une nouvelle Église est interdite sauf dérogation exceptionnelle de l’Etat
- les prêtres étrangers Catholiques et Chrétiens ont interdiction de pénétrer sur le territoire turc (visas délivrés au compte-goutte)

Bref, Didier Hamoneau préconise le noyautage de l’Europe par un pays aux 75 millions d’habitants, à la culture et aux moeurs radicalement opposées à celles de la civilisation occidentale.

Autre ouvrage important, très souvent cité comme référence par les associations islamiques des plus grandes Mosquée de France, « les jardins des vertueux » (Riyâd As-Sâlihîn), de l’imam An-Nawawi (XIIIème siècle).

-                                                          1539376484-mosquee-agen-les-jardins-des-vertueux-2 charia

L’ouvrage de l’Islam radical totalitaire de An-Nawawi, qui développe un dogme profondément communautaire, misogyne, antioccidental et antisémite, est une référence pour les responsables de la Mosquée d’Agen, base de l’endoctrinement des Musulmans d’Agen (hard-copy)

« Les jardins des Vertueux » est une compilation des commandements les plus sacrés, « les Hadiths », faits et gestes du Prophète Mohamed relatés par ses contemporains. L’ouvrage décrit les bons comportements à adopter, détermine ce qui est licite ou illicite, pour tout bon musulman voulant respecter et pratiquer sa Foi, en tous lieux et à toutes époques, ces textes servent de base au Droit Coranique et à la jurisprudence (fiqh) dans certains pays Musulmans (charia). Le livre est disponible en intégralité en ligne au format PDF sur ce lien.

On y trouve par exemple un chapitre complet intitulé : « Le livre de la guerre sainte », sur les vertus du jihad islamique, combat armé contre lés Mécréants et tous ceux qui sont hostiles à l’Islam.
Dans le chapitre sur les interdictions, la femme est particulièrement ciblée :
« L’interdiction faite à la femme de voyager seule »
« l’interdiction de regarder une femme », 
« l’interdiction de se trouver seul en présence d’une femme »,
« l’interdiction de s’
isolez avec une femme sauf en présence d’un de ses proches parents, de ceux qu’elle ne peut épouser. »

« Il n’est pas permis à l’épouse de jeûner en présence de son mari sans son consentement, ni de faire entrer dans sa demeure qui que ce soit sans son autorisation. »
« Quand l’homme appelle son épouse pour satisfaire son désir, elle doit y répondre même si elle est en train de cuire son pain ».
« Si je devais ordonner à quelqu’un de se prosterner devant son semblable, j’ordonnerais sûrement à la femme de se prosterner devant son mari ».

Les Juifs sont également méprisés et doivent être combattus pour que le Jugement dernier arrive :
« Que Dieu maudisse les Juifs; ils ont fait des tombes de leurs prophètes des lieux de prière ».
« L’Heure ne viendra pas tant que les musulmans n’auront pas combattu les juifs qui n’auront d’autre recours que de se cacher derrière les pierres et les arbres qui diront : « Musulman ! Voici un juif qui se trouve derrière moi, viens donc le tuer ! », à l’exception d’un arbre appelé gharqad et qui est un des arbres des juifs. »
Le livre « Les jardins des vertueux » fait partie des textes fondateurs de l’Islam sunnite repris par les organisations terroristes à travers le Monde, le Hamas, Al-Qaïda, Daesh,…afin de justifier par la guerre sainte, leur haine des Juifs, des Mécréants, et la soumission des femmes.

-                                                       1539376795-mosquee-agen-la-risala-2 chrétiens

Dans la même veine, l’Association des Musulmans de l’Agenais met à disposition dans sa bibliothèque islamique le livre de Ibn Abû Zayd Al Qayrawana, « La rissâla » (Xème siècle) (hard-copy)

Un livre d’endoctrinement dans la plus pure tradition islamique, ci-dessous, quelques extraits :

« Il n’est pas licite de faire couler le sang d’un Musulman sauf s’il commet l’apostasie, s’il commet l’adultère, ou s’il tue une personne sans raison, ou s’il devient hors-la-loi, ou s’il renonce à la Foi. »

« Il n’est pas licite pour un Musulman d’écouter intentionnellement des sons amoraux, ni d’écouter le discours d’une femme illicite, ni de participer à des amusement ou écouter des chansons. »

ADULTÈRE
Si un musulman marié commet l’adultère ou la fornication, il doit être lapidé jusqu’à la mort.

HOMOSEXUALITÉ
Si un homme commet un acte de sodomie avec un autre adulte consentant, alors les deux doivent être lapidés jusqu’à la mort, qu’ils soient mariés ou non.

LE JIHAD : SA SIGNIFICATION
Il s’agit d’un terme technique destiné aux Musulmans leur demandant de combattre les Infidèles qui n’ont pas l’intention d’élever le nom d’Allah ou de présenter l’Islam.

La lapidation, le meurtre des personnes commettant l’adultère et des apostats, le Jihad, la Guerre Sainte contre les Infidèles, font intégralement partie de cette législation islamique, l’auteur explique également que ceux qui insultent ou injurient le Prophète doivent être tués, justifiant ainsi les attentats contre les caricaturistes de Charlie Hebdo, ce qui est en infraction totale avec les principes de la société occidentale.
Plus d’information sur l’ouvrage « La Rissâla » sur le site de l’observatoire de l’islamisation de Joachim Véliocas.

Pensez-vous que c’est en lisant de tels livres que les Musulmans d’Agen deviendront de bons Français ?

-                                       1539376453-mosquee-agen-kamal-ragoug-2 Coran

Kamal Regoug, vice-président de l’Association des Musulmans de l’Agenais (AMA), dans la grande salle de prière de la Mosquée qui peut accueillir jusqu’à 1 200 fidèles. Les responsables de la Mosquée d’Agen conseillent aux Musulmans des livres islamiques incitant à la haine et au meurtre des Juifs, des apostats, des mécréants, et la soumission des femmes à l’autorité masculine.

Toujours plus inquiétant, les responsables de la Mosquée d’Agen ont invité le 23 avril 2016, le prédicateur de l’Islam radical Hassan Iquioussen.

-                                                                         1539376442-mosquee-agen-hassan-iquioussen Didier Hamoneau

Image de prévisualisation YouTube

Le prédicateur Hassan Iquioussen, qui arpente les plus grandes Mosquées de France pour délivrer sa propagande misogyne, antioccidentale et antisioniste fut invité par les responsables de l’Association des Musulmans de l’Agenais le 23 avril 2016

Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
Il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien.

 

-                                                  1539376453-mosquee-agen-kamal-ragoug femmes

Le maire d’Agen Jean Dionis du Séjour (au centre) et Kamal Regoug (à droite) réunis devant la mairie pour dénoncer l’assassinat de Hervé Gourdel par des islamistes en septembre 2014
Comme la plupart des associations des Grandes Mosquées de France, la propagation de l’idéologie islamiste se fait sous couvert d’une vitrine préconisant le partage et de respect. Il n’est donc pas surprenant d’entendre l’association des Musulmans de l’Agenais appeler à manifester pour la tolérance dans des journées portes ouvertes, tout en propageant aux Fidèles de la Mosquée, un Islam sunnite ultra-rigoriste.

Islamiser et communautariser la Oumma de l’intérieur, tout en montrant un Islam d’apparence tolérant et ouvert devant les média et les autorités de l’État, c’est ce qu’on appelle dans la théologie musulmane, la taqqya.

9 décembre, 2015

Analyse de quelques institutions et documents officiels du projet EURABIA, la transformation de l’Europe en une extension du monde arabo-musulman

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 04 min

Historiquement, la France a milité, avec le général De Gaulle a sa tête, dans les années 1960 pour une politique pro-arabe afin de doter l’Europe d’un poids et d’un prestige qui lui permettrait de rivaliser avec l’Amérique : obtention du pétrole à bon prix et une main-d’oeuvre peu chère.
Les pays Arabes y mirent plusieurs conditions : une politique européenne indépendante de celle de l’Amérique, la reconnaissance par l’Europe d’un État palestinien, le soutien à l’OLP, le boycott d’Israël, la souveraineté arabe sur Jérusalem, l’ouverture des frontières à l’immigration, et la reconnaissance de l’Islam en tant que culture et religion européenne.

-                                      Analyse de quelques institutions et documents officiels du projet EURABIA, la transformation de l'Europe en une extension du monde arabo-musulman dans Politique 1537091737-mosquee-eurabia-eurabia-n-2-juillet-1975-recto

Extrait de la revue EURABIA parue dans les années 1970, avec pour objectif la transformation de l’Europe en une extension du monde arabo-musulman.

Cette politique, dénommée EURABIA d’après le titre de la revue parue dans les années 1970 pour informer des décisions prises lors des conférences et symposium liés au Dialogue Euro-Arabe (DEA), a été progressivement suivie par les pays européens et en particulier par les institutions de l’Union Européenne, surtout à partir de la crise pétrolière de 1973 lié au conflit israélo-arabe du Kippour. La défaite de la coalition Arabe face à Israël a révolté les pays exportateurs de pétrole et fait monter les prix, faisant du même coup chantage sur les pays européens pour contrer Israël. Baisse des prix du pétrole contre l’acceptation du multiculturalisme, de la diffusion de l’Islam, et d’une politique antisioniste en Europe.
Pour plus d’informations, le géopoliticien Alexandre Del Valle a publié un article très intéressant sur l’historique d’EURABIA.

Le livre de Bat Ye’Or « EURABIA : l’axe euro-arabe » est bien documenté avec les extraits des différentes conférences (Rimini 1979, Hambourg 1983, Barcelone 1995, Bari 2002, etc…) montrant les influences des différentes organisations sociales et politiques au niveau international conduisant à l’arabisation de la France et de l’Europe.

Image de prévisualisation YouTube

L’historienne Bat Ye’Or est une des meilleures spécialistes du programme EURABIA

Il faut bien comprendre que EURABIA, projet fondamentalement antichrétien, antioccidental et antisioniste, n’est pas une assemblée déterminée où des personnes se réunissent pour savoir comment islamiser l’Europe et appliquer la charia. C’est beaucoup plus subtil que cela.
EURABIA est constitué d’un ensemble d’organisations, d’ONG, et d’institutions qui influencent, par des réunions de travail, des forum internationaux, la prise de décisions de la classe politique et des intellectuels européens et arabes en faveur du mutliculturalisme, de l’immigration, et de la diffusion de l’Islam.

Cette politique a pour conséquence un changement progressif de nos sociétés par l’adoption de règles et de normes islamiques dans les institutions européennes et françaises.
Le projet EURABIA est la conjonction de trois directions idéologiques, qui n’ont pas toutes les mêmes objectifs, mais qui conduisent au final au même résultat : l’arabisation et l’islamisation de la France et de l’Europe :

1) les lobby communautaires musulmans, qui oeuvrent à l’implantation de la charia, les Lois islamiques en Europe, on peut citer la Coopération Islamique (OCI), l’Organisation Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ISESCO), ou encore l’Union Européenne Musulmane (EMU), etc…

2) les associations des Droits de l’Homme qui voient en l’ »Autre », l’immigré, la victime du colonialisme occidental auquel l’Europe devrait se racheter en cédant à toutes les revendications et provocations des « minorités ». (fondation Anna Lindh, OSCE, Conseil de l’Europe (COE),…)

3) les organismes du lobby bancaire et industriel (ONU, Open Foundation Society de George Soros, Union Européenne, Grand Orient de France, média de masse pilotés par les grands groupes de presse, patrons de lobby industriels tels Pierre Bergé, Claude Perdriel, Xavier Niel, Matthieu Pigasse, Serge Dassault, Vincent Bolloré …), qui veulent abolir les frontières au service du profit, de l’efficacité, dictés par l’économie de marché mondialiste au détriment du respect de valeurs humanistes, culturelles, cultuelles et sociales, pour créer un citoyen consommateur lambda, sans Histoire, sans tradition, sans culture.
Face au mondialisme, tous les êtres humains se valent et sont interchangeables, faisant baisser le coût de la main-d’oeuvre.

Il est impossible de dresser dans cet article l’exhaustivité des institutions et documents d’EURABIA, même un livre ne suffirait pas à décrire toute la formidable machinerie à l’oeuvre, il s’agit donc juste ici de donner un bref aperçu de leur influence et de leur idéologie sur nos structures fondatrices européennes.

 

QUELQUES ORGANISMES ET INSTITUTIONS D’EURABIA :
———————————————–

European Muslim Union (EMU) – Union Européenne Musulmane

L’EMU est un organisme fondé en 2005 à Istanbul en Turquie pour promouvoir l’Islam en Europe.

Leurs responsables donnent des conférences dans les pays européens afin d’influencer les média, les politiques, favoriser le multiculturalisme et imposer l’Islam comme culture européenne.

-                                                            1537091737-mosquee-eurabia-emu-uoif-hani-ramadan-2 Abdulaziz Othman Altwaijri dans religion

Sur la page officielle Facebook (hard-copy), les responsables de l’Union Européenne Musulmane font la promotion de l’Islam radical avec les prédicateurs antisioniste et antioccidental tels Hassan Iquioussen, Nabil Ennasri, et le prédicateur Hani Ramadan, qui compare les juifs à des « serpents, une race de vipères ».

-                                                              1537091697-mosquee-eurabia-emu-facebook-2 Alexandre Del Valle

« L’Islam est chez lui en Europe, l’Islam et les Musulmans ne peuvent être définis comme un phénomène immigrationniste étranger en Europe. » (hard-copy)

-                                                               1537091785-mosquee-eurabia-islam-partie-de-europe-emu-2 Anna Lindh

« L’Islam aujourd’hui, avec son Histoire européenne, sa structure socio-politique, sa culture et sa civilisation, fait partie intégrante de la vie du peuple européen. » (hard-copy)

-                                                                1537091722-mosquee-eurabia-emu-jihad-liee-a-la-revolution-francaise-2 antisionisme

« Les jihadistes de l’État Islamique ne sont pas des gens du moyen-âge, ils ont été formés par la philosophie moderne occidentale. » (hard-copy)

L’Union Européenne Musulmane reprend un article de Kevin Mac Donald publié dans le Guardian, en soutenant la thèse que le jihad islamique a pour origine la philosophie occidentale et la révolution française ! Culpabiliser l’Occident, qui aurait  engendré les pires perversions sur Terre.
L’UME a oublié de préciser que les adeptes du Prophète Mohamed dans leurs conquêtes militaires au Maghreb, en Orient, en Afrique et en Europe, décapitaient les Juifs, les Chrétiens, les polythéistes plus de mille ans avant la révolution française et la naissance des philosophes modernes.

Masquer l’intolérance du dogme islamique, mépriser et dénigrer l’Histoire de l’Occident et des occidentaux, afin de remplacer progressivement les cultures et traditions chrétiennes par l’Islam : action typique du projet EURABIA.

-                                                                      1537091722-mosquee-eurabia-emu-president Bat Ye Or

Extrait du discours du président de l’Union Européenne Musulmane (EMU), Abu Bakr Rieger (au centre), à Seville en Espagne le 14 Juin 2014 durant le congrès « Ibn Khaldun, patrimoine de l’Islam en Europe » (hard-copy)

« Cette crise intellectuelle, et l’accroissement d’un nouveau pessimisme en Europe, apportent avec eux une conséquence alarmante, qui est le prolongement de l’aile droite des partis nationalistes, je pense aux élections européennes de 2014. Ces partis estiment que le revivance des idées nationalistes peut contrer le déclin culturel et la perte de l’identité européenne. L’exemple du Front National fasciste en France illustre la tendance à remplacer le vieil antisémitisme par un nouvel anti-islam, et même à catégoriser les musulmans comme étrangers sans droits civils. »

On voit que devant les inquiétudes légitimes des populations européennes face à la montée du terrorisme, de l’islam radical et de la perte de leur identité, Abu Bakr Rieger masque les problèmes en reportant les responsabilités sur le « Front National fasciste », qui voudrait catégoriser les « musulmans sans droits civils ».

L’EMU prend comme modèle de vivre-ensemble de l’âge d’or de l’Islam, l’Historien Ibn Khaldun.

« Mais Ibn Khaldun n’était pas juste un historien, il était un important juriste et un fervent défenseur du soufisme. Tout comme les grandes personnalités et penseurs du passé, Ibn Khaldun est remarquable pour son analyse précise de l’actualité. »

Abu Bakr Rieger devrait relire les oeuvres d’Ibn Khaldun dans le texte :

« les seuls peuples à accepter l’esclavage sont les nègres, en raison d’un degré inférieur d’humanité, leur place étant plus proche du stade animal »
l’historien Ibn Khaldoun (1332-1406) – « Prolegomenes » tome IV

« Le naturel farouche des Arabes en a fait une race de pillards et de brigands. Toutes les fois qu’ils peuvent enlever un butin sans courir un danger ou soutenir une lutte, ils n’hésitent pas à s’en emparer et à rentrer au plus vite dans la partie du désert où ils font paître leurs troupeaux. Jamais ils ne marchent contre un ennemi pour le combattre ouvertement, à moins que le soin de leur propre défense ne les y oblige. »
[...]
« Tout pays conquis par les Arabes est bientôt ruiné. »
[...]
« Voyez tous les pays que les Arabes ont conquis depuis les siècles les plus reculés : la civilisation en a disparu, ainsi que la population ; le sol même paraît avoir changé de nature. Dans le Yémen, tous les centres de la population sont abandonnés, à l’exception de quelques grandes villes ; dans l’Irak arabe, il en est de même ; toutes les belles cultures dont les Perses l’avaient couvert ont cessé d’exister. De nos jours, la Syrie est ruinée ; l’Ifrîkiya et le Maghreb souffrent encore des dévastations commises par les Arabes. »
L’historien Ibn Khaldoun (1332-1406) – « Prolegomenes » p311-313

Pour la défense de valeurs humanistes et de tolérance, on a connu mieux !

 

————————————————–
Le Conseil de l’Europe (COE) créé en 1949 pour la protection des droits de l’homme.

-                                          1537091697-mosquee-eurabia-conseil-europe-hijab boycott Israël

Snezana Samardzic-Markovic, Directrice générale de la démocratie (à gauche), avec une activiste en hijab au forum de Lisbonne du Conseil de L’Europe les 3 et 4 décembre 2015

« L’importante communauté musulmane en France, principalement d’origine nord-africaine, est particulièrement victime d’attitudes intolérantes et discriminatoires. La France se caractérise aussi par l’existence du Front national, l’un des partis politiques d’extrême-droite les plus puissants et les mieux implantés d’Europe, qui propose une idéologie ouvertement raciste et xénophobe. Les efforts actuels devraient donc êtrepoursuivis et intensifiés pour lutter contre ces manifestations. »

« Les médias ont un rôle important à jouer dans la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et l’intolérance. Il faudrait les encourager à rendre compte de manière responsable de tels événements et à susciter l’intérêt du public pour d’autres cultures en illustrant les bienfaits de la diversité culturelle. Une révision des codes de déontologie pourrait à cet égard être utile. L’attention est appelée sur des initiatives récentes du Conseil de l’Europe concernant le rôle des médias dans la lutte contre le racisme et l’intolérance. »
Commission Européenne contre le Racisme et l’Intolérance (ECRI) – conseil de l’Europe 15 juin 1998 (lien)

Le conseil de l’Europe masque les problèmes d’intégration des Musulmans dans les pays européens, en les transformant en lutte contre l’idéologie ouvertement « raciste et xénophobe » du Front National.
Pour éviter les conflits de civilisation, le conseil de l’Europe préconise aux médias de s’adapter à la culture de l’Autre, et de promouvoir la diversité culturelle et ethnique. On ne parle plus d’intégration, ni d’assimiliation. C’est aux européens de se conformer à la culture de l’immigré. Résoudre les problèmes de l’intégrisme islamique par plus d’Islam : voilà la solution !

——————————————————-
OPEN SOCIETY FOUNDATIONS – fondée par le banquier milliardaire George Soros qui utilise des moyens considérables pour imposer une société multi-culturelle et multiethnique en Europe.

Libanisation du continent européen, qui ne peut que sur le long terme, engendrer conflits et tensions communautaires.
La fondation milite par exemple pour le port du voile intégral en France.

« L’Open Society Justice Initiative et Human Rights Watch agissent ensemble au sein d’une coalition réunissant six organisations non gouvernementales françaises pour faire pression sur le gouvernement, afin que la police ne dispose plus de pouvoirs lui permettant de mener des contrôles d’identité abusifs. »

L’Open Society Foundations use de pressions politiques sur le gouvernement français pour faire adopter des lois visant à empêcher le contrôle au faciès, qui peut pourtant s’avérer nécessaire dans certaines zones sensibles de banlieue parisienne.

——————————————————————————————————-
Le Dialogue Euro-Arabe (DEA) – Dialogue Euro-Méditerranée
 
Afin d’harmoniser les manuels scolaires entres pays européens et arabes, le DEA (Dialogue Euro-Arabe) régit et influence le contenu des manuels scolaires français, avec comme inspecteurs le Maroc, le Koweït, et le sultanat d’Oman. Vous pouvez lire ce rapport sur le site de diplomatie du gouvernement français.

Quelques extraits :
- le rôle des manuels : outils d’orientations politiques ou idéologiques ou moyens de valoriser les apports respectifs (origine des mots, célébration des anniversaires de personnalités de portée universelle de toutes les régions du monde …),
- travailler entre écoles sur une histoire partagée, et utilité de multiplier les points de jonction entre différentes parties de l’Europe et du Monde arabo-musulman.
- prendre en considération, au sein d’une société multiculturelle, les points de vue des différentes communautés
- la question de la Palestine reste problématique dans la révision des manuels.

Le planning avec dates d’échéance pour la mise en place de modification du contenu des manuels scolaires est également donné.
EURABIA donne ainsi aux pays du monde islamique, un droit de regard sur les manuels scolaires des petits écoliers français.

—————————————————————————————————————-
The Organization for Security and Co-opération in Europe (OSCE)

L’OSCE, officine d’EURABIA, est un organisme de l’UNESCO, qui agit directement au niveau international afin d’intégrer les principes de la charia islamique dans les écoles européennes.
Un des principaux collaborateurs de l’OSCE est le prédicateur musulman Marwan Muhammad, qui fut le porte-parole du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF).

-                                                        1537092376-mosquee-quievrechain-marwan-muhammad cantines scolaires

« Qui a le droit de nous dire si c’est réaliste ou pas ? Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays Musulman ? Qui a le droit ? Personne dans ce pays n’a le droit de nous enlever ça. Personne n’a le droit de nous nier cet espoir là. De nous nier le droit d’espérer dans une société globale fidèle à l’Islam. Personne n’a le droit dans ce pays de définir pour nous ce qu’est l’Identité Française. »
Le prédicateur Marwan Muhammad à la Mosquée d’Orly en 2011, conseiller à l’OSCE, veut faire de la France un pays sous la loi islamique.

-                                                                      1537091785-mosquee-eurabia-islamophobie CCIF
Exemple, de propagande islamique menée par l’OSCE au sein des écoles françaises, dans ce document, parrainé par le Conseil de l’Europe : « Principes directeurs à l’attention des éducateurs pour combattre l’intolérance et la discrimination à l’encontre des musulmans » que vous pouvez lire en ligne directement sur le site de l’OSCE, quelques extraits (lien):

« Les directions des écoles doivent veiller particulièrement à ce que les règles et les pratiques de l’établissement n’aient pas d’effets discriminatoires : habillement, accès à l’apprentissage de sa propre religion, menus à la cantine, dates des vacances. Il faut être particulièrement vigilant en ce qui concerne leurs répercussions sur les jeunes musulmanes. Certaines études font ressortir par exemple que les élèves portant le voile ont plus de chances d’être placées dans un groupe de niveau infé­rieur, ou d’être invitées à éviter les disciplines plus intellectuelles.
Il peut aussi arriver que les jeunes musulmanes soient exclues d’emblée de certaines activités offertes par l’école – soit que l’on estime par avance qu’elles ne voudront pas y participer, soit faute d’arrangements spéciaux (comme les séances de natation en groupes séparés) »

« Il est particulièrement important que les manuels ne donnent pas de l’islam et des musulmans une image erronée ou trom­peuse, et qu’ils comportent en outre des informations sur l’histoire et la culture musulmane. Il est essentiel à cet égard qu’ils soient révisés régulièrement, non seulement pour faire en sorte qu’ils soient exacts et complets dans leur contenu, mais aussi pour vérifier les hypothèses sous-jacentes et les connotations que peut évoquer le texte dans l’esprit des élèves. Les documents de presse utilisés par les écoles peuvent aussi renforcer des stéréotypes. »
p15

L’OSCE envisage d’office que les musulmanes à l’école sont discriminées, victimes d’intolérance et de discrimination, car on leur refuse le port du voile, et avance également qu’il manque des « arrangements spéciaux », menus spéciaux à la cantine séparant les élèves purs et impurs (halal/haram), il faudrait également séparer les garçons et les filles dans les piscines, réécrire l’Histoire afin de ne pas offenser les musulmans par les massacres liés aux conquêtes islamiques (jihad).
Ne pas respecter ces principes islamiques, c’est-à dire toute tentative de freiner l’islamisation d’institutions laïques et républicaines peut alors être assimilée à de l’islamophobie et du racisme par l’OSCE.
L’annexe du document fait la liste d’une partie des institutions d’EURABIA, toutes officielles (vous pouvez vous même vérifier en ligne sur les liens en fin du document ci-dessus, la plupart sont sous l’égide de l’UNESCO, de l’ONU et de l’OCI (Organisation de la Coopération Islamique).

 

———————————————————————————————————————————-
La fondation Anna Lindh, créée en 2005,  siège basé à Alexandrie en Égypte

La fondation Anna Lindh, puissante organisation d’EURABIA associée à l’UNESCO, l’Organisation Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ISESCO), la Ligue Arabe et financée par l’Union Européenne, milite pour réécrire les cours d’Histoire, et les adapter à la présence islamique dans les écoles, nier toute forme d’assimilation des nouveaux arrivants à la culture européenne, et imposer la vision du monde islamique.
Typiquement, extrait d’un des rapports de la fondation Anna Lindh sur le multiculturalisme, « nouvelles approches pour écrire les manuels d’Histoire en Europe et dans le monde arabo-musulman » : (lien)

-                                                             1537091597-mosquee-eurabia-anna-lindh christianisme
« Aujourd’hui, les classes de certains pays européens ont une forte proportion d’étudiants Musulmans. Les auteurs de manuels d’Histoire utilisés dans les écoles européennes devraient respecter cette présence musulmane, en produisant des cours donnant un plus grand espace à l’Histoire du Monde musulman. »
p21

Distorsion de l’Histoire des Sciences pour éliminer le rôle de la civilisation occidentale et faire croire aux étudiants qu’elle est entièrement redevable aux arabo-musulmans. Une vision purement politique et mensongère afin de justifier le multiculturalisme et l’immigration. Exemple, on peut lire que :
« Les arabes sont les premiers à établir l’aspect sphérique de la Terre, la force de gravité et la force centrifuge sur lesquelles Newton a basé ses travaux. »
p29

Ératosthène avait déjà établi l’aspect sphérique de la Terre, et même mesuré sa circonférence en 200 av JC qu’il évalue à 41250 km (ce qui est une très belle approximation), bien avant les Arabes !
Le concept de la force de gravitation, la mathématisation des forces inertielles en Physique a été introduit par Newton et lui seul, dans son ouvrage majeur « Principia Mathematica ».

« Les étudiants européens considèrent l’héritage gréco-romain comme base de leur propre culture, mais les livres européens négligent parfois le rôle important de la culture arabo-islamique comme agent clé du développement de l’Europe. Pendant plusieurs siècles, les traductions des textes des philosophes et scientifiques arabo-musulmans ont été utilisé en Europe comme source de base pour l’établissement de la science et la philosophie moderne européenne.
Ces traductions ont conduit aux fondations des sciences modernes comme les mathématiques, la physique, la chimie, la médecine et ont eu une contribution majeure dans le champ de la philosophie. Plusieurs termes arabes encore présents dans les langues européennes rendent cet impact évident. Les explorateurs européens n’auraient jamais pu faire leurs grandes découvertes, sans les études géographiques et les inventions scientifiques faites par les Arabes et les Musulmans, en particulier l’invention de la cartographie et de l’astrolabe, et leurs explorations géographiques. »

p19

Diffusion d’une propagande mensongère, d’après la fondation Anna Lindh, la civilisation occidentale n’aurait jamais pu se développer sans les sciences et la philosophie des arabo-musulmans. Elle aurait donc une dette à payer envers l’Islam.

L’astrolabe (du grec astrolabos signifiant « instrument pour prendre la hauteur des astres ») est une invention grecque, le plus ancien texte conservé est « Le traité de l’astrolabe » du théologien chrétien Jean Philopon d’Alexandrie (v. 530) qui décrit l’astrolabe planisphérique et ses usages. Le second traité est celui de l’évêque chrétien syriaque de Qenneshrin Sévère Sebôkht (v. 660) « Le traité sur l’Astrolabe plan ». Son invention ne doit donc rien aux arabo-musulmans.

La cartographie scientifique a été développée par les grecs, au VIème siècle avant Jésus-Christ, Hécatée, grec de Milet, fait une ébauche des cartes basées sur les observations. Les savants grecs se fondent d’abord sur les observations ponctuelles rapportées par les navigateurs, commerçants ou guerriers, qui ont sillonné la Méditerranée dès le IIème millénaire avant JC; ils cherchent à préciser les contours du bassin méditerranéen et à connaître la forme de la Terre. Il ne s’agit donc pas là non plus d’une invention arabo-musulmane.

-                                                  1537091803-mosquee-eurabia-le-monde-selon-hecatee Cisjordanie

                   représentation du Monde selon le savant grec Hécatée de Milet au VI siècle avant Jésus-Christ

-                                     1537091803-mosquee-eurabia-le-monde-selon-ptolemee civilisation

-                                           carte du Monde du savant grec Claude Ptolémée en 80 après Jésus-Christ

Insister dans les manuels scolaires français sur les méfaits du colonialisme européen, culpabiliser les élèves occidentaux et décrédibiliser le rayonnement de l’Occident, tel est un des objectifs de la fondation Anna Lindh :
 »
« Le colonialisme a été imposé par la force armée. La violence a précédé le colonialisme, et a continué après la conquête extra-européenne. »
« L’exploitation économique a constitué la principale force motrice de l’expansion coloniale. Le désir du profit a conduit à la construction de nouvelles infrastructures dans les pays colonisés. »
« Les relations sociales entre colonisateurs et colonisés sont devenus très inégales. Les colonisés n’étaient pas considérés comme des citoyens. Les colons ont souvent adoptés une attitute paternaliste au début, puis répressive par la suite bien qu’elles suscitaient des protestations politiques et économiques. »
« Les colons ont cherché à imposer leur langue et leur culture aux peuples colonisés. »
p51

L’organisation bénéficie de soutiens de poids, comme Martin Schulz, président du parlement européen et Najat Vallaud Belkacem, ministre de l’éducation nationale et de l’enseignement en conférence au forum de la fondation Anna Lindh du 4 au 7 avril 2013 à Marseille.

 

————————————————————————————————————————————-
l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO)

Créée en 1969, l’Organisation de la coopération islamique (OCI) est une organi­sation intergouvernementale réunissant 57 pays répartis sur quatre conti­nents. Une de ses filiales, l’Organisation Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ISESCO), présidée par le Dr Abdualziz Othman Altwaijri, est un organisme d’EURABIA.

L’ISESCO soutient officiellement les Mosquée de l’Arabie Saoudite, du Koweït et du Qatar implantées en Europe, connues pour précher le wahhabisme, une des doctrines les plus radicales de l’islam sunnite.

Le directeur général de l’ISESCO, mène une propagande antisioniste dans la lignée de la politique d’EURABIA :
« Israël occupe le territoire palestinien et oppresse le peuple palestinien avec ses pratiques racistes. »

L’ISESCO estime remplir les conditions de qualité, d’intérêt et de représentation juridique l’habilitant à intenter une action en justice contre les responsables israéliens des crimes de guerre qui ont ciblé les biens culturels palestiniens.

« L’ISESCO condamne fermement l’incursion de la Mosquée Al-Aqsa par les forces de l’occupation israélienne »

« L’ISESCO a déclaré que cet acte terroriste criminel doit être condamné par tous les États du monde et les organisations internationales, et que ses auteurs doivent être pénalisés. »

« À ce titre, l’Organisation a demandé aux États membres de s’appliquer à protéger le 3ème Lieu Saint et site du voyage nocturne du Prophète Mohamed (PSL), objet d’attaques et de profanations quotidiennes perpétrées par Israël qui occupe les territoires palestiniens en faisant fi tant du droit international que des droits de l’homme. »

 

L’ISESCO décrit dans plusieurs documents au format PDF sur son site internet, les stratégies à adopter pour islamiser l’Europe à tous les niveaux. Quelques extraits du rapport « Stratégie de l’Action Islamique Culturelle à l’extérieur du Monde islamique » publié sur le site (également disponible sur ce lien):

-                                                     1537091816-mosquee-eurabia-strategie-isesco COE

« 1. Le principe de la différence des civilisations : appelle à prendre conscience des fondements de la paix civilisationnelle islamique, à la
protection de l’identité de la civilisation du Musulman contre les méfaits des courants idéologiques, culturels et politiques qui sont incompatibles avec son identité civilisationnelle. »
p9

-                                                     1537091758-mosquee-eurabia-isesco-strategie-2 Coran

« Les objectifs spécifiques dans le domaine culturel :

d) Se protéger de l’invasion et de l’aliénation culturelles et garantir la sécurité culturelle et l’immunité nécessaire au développement de la personnalité du musulman en le formant aux principes de l’islam et de la culture islamique. »
p28

- Les objectifs spécifiques aux domaines de l’éducation-enseignement :
b) Contribuer à garantir aux enfants des musulmans vivant en dehors du Monde islamique, une éducation équilibrée à la fois spirituelle et cognitive afin de les protéger de l’invasion culturelle et de l’aliénation intellectuelle exercée par l’hégémonie de certains systèmes éducatifs.
c) Utiliser le contenu de l’éducation islamique et de la culture islamique dans les curricula pour préserver l’identité personnelle et culturelle des nouvelles générations et les protéger complètement de l’invasion et de l’aliénation culturelles. »

« 2. Représenter les communautés islamiques auprès des décideurs dans les pays occidentaux en obtenant des sièges dans les parlements européens
ou en participant à la vie politique afin de faire entendre la voix des musulmans pour que leurs réclamations religieuses et culturelles soient
prises en compte. »
p34

« les tentatives d’une participation politique par les filières d’organisations et de structures politiques existantes ont démontré leur
opportunité et leur efficacité après avoir permis à de nombreux Musulmans de participer à la gestion de certaines communes et municipalités dans les pays de leur établissement. D’autres immigrés ont fait parvenir par leur voix, des candidats musulmans et leurs sympathisants non musulmans aux institutions législatives. Ces succès ne manqueront certainement pas de profiter aux immigrés qui pourront, grâce à leurs députés, faire entendre leurs voix et intéresser les décideurs à leurs revendications religieuses et culturelles et de lever les obstacles à leur intégration socio-politique. »
p75

« Le bilan de la scolarisation des enfants des communautés musulmanes dans les écoles occidentales ne répond ni aux attentes des occidentaux qui aspiraient à l’effacement de la personnalité de ces enfants et à l’aliénation de leur identité pour les intégrer négativement dans le modèle occidental, ni aux attentes des parents qui aspiraient à tirer profit de l’accès de leurs enfants des troisième et quatrième générations aux écoles locales pour occuper des postes honorables et améliorer leur situation. »
p76-77

« Certains problèmes dont souffrent les enfants d’immigrés musulmans dans les pays occidentaux sont en bonne partie dus aux programmes scolaires qui sont destinés aux musulmans et aux occidentaux de manière égale et qui ont essentiellement un caractère laïque. En effet, il est difficile pour un enfant qui a reçu une éducation occidentale laïque de s’en départir, tant il en a été imprégné. De fait, ces enfants et jeunes musulmans se voient inculquer les valeurs occidentales et ancrer le modèle de pensée et les coutumes locales et ne reçoivent
aucun enseignement de la langue maternelle. »
p77

« L’on espère que le temps viendra où les savants musulmans entreprendront l’élaboration de lois inspirées du fiqh qui soient destinées aux communautés et minorités musulmanes en Occident. Cette entreprise vitale est dictée par la réalité culturelle et de prédication en Occident marquée par des fatwas contradictoires et divergentes. »
p87

L’immigration massive subie sur le continent européen permet à l’ISESCO de revendiquer pour les Musulmans ayant acquis suffisamment de force du point de vue démographique, leurs droits sur le continent européen : le respect des principes de l’Islam et le rejet de l’éducation et de la culture européenne, considérées comme une « invasion culturelle » et une « aliénation intellectuelle ».
Le processus d’islamisation doit s’opérer au niveau politique, en plaçant des Musulmans dans les parlements européens, ainsi que dans les institutions culturelles. Les lois islamiques de la charia devront se mettre progressivement en place, selon la jurisprudence islamique et les fatwas (avis juridique des instances religieuses islamiques).

-                                             1537091758-mosquee-eurabia-isesco Dialogue Euro-Arabe

Le prédicateur saoudien Abdulaziz Othman Altwaijri (photo), directeur de l’ISESCO, interdit aux Musulmans vivant en Europe d’assimiler les valeurs et la culture occidentales, une « invasion et aliénation culturelles », et décrit la stratégie à adopter pour imposer les principes islamiques : la formation au coeur des nations européennes d’une communauté islamique (la Oumma) aux principes coraniques incompatibles avec les valeurs de la civilisation occidentale.

On peut décortiquer la propagande de l’ISESCO à travers cet autre article qui énumère les véritables objectifs de l’organisation : islamiser la planète.

 

-                                                                 1537091758-mosquee-eurabia-ihei-assemblee-natrionale EURABIA

L’ISESCO, en partenariat avec l’institut des Hautes Études Islamiques (IHEI), et la fondation Anna Lindh, a même donné une conférence devant les députés à l’Assemblée Nationale le 8 février 2013.

**********************************************************************************

IMPACTS ET CONSÉQUENCES DU PROJET EURABIA EN FRANCE

La conséquence la plus visible du  projet EURABIA, est l’immigration massive et incontrôlée, décidée par l’Union Européenne avec l’ouverture des frontières et les accords de Schengen, afin de satisfaire les industriels, les lobbys financiers et les associations multiculturaliste, amenant à long terme, l’islamisation du continent européen.

Les effets dévastateurs de l’invasion des migrants en Europe, sont soigneusement dissimulés par tous les mass-média (TF1, France Télévisions, BFM TV, i-Télé,…)

Une véritable transformation de la civilisation judéo-chrétienne gréco-romaine, en terre d’Islam par nos élites politiques. L’aspect le plus frappant est bien entendu la construction de milliers de Mosquées et salles de prières islamiques en moins de 30 ans. Le site « Islam mine l’Europe » en dénombre un certain nombre, ayant l’appui officiel des maires.
En 1970, il n’y avait que deux mosquées en France, aujourd’hui, on en compte plus de 2200 sans compter les salles de prières. Les Français constatent avec désarroi la transformation du paysage culturel, cultuel et ethnique en France, la perte de leur identité historique. Et au moins 200 Mosquées sont en cours de construction en France.

François Baroin est maire de la ville de Troyes, où il a laissé s’implanter l’Islam radical fondamentaliste intolérant.

Il est également président de l’Association des Maires de France (AMF), qui a fait récemment polémique dans son dernier rapport VADE-MECUM sur la laïcité, publié en novembre 2015 en s’opposant à l’installation de crèches de Noël dans les mairies, (lien) pourtant un symbole de la civilisation occidentale millénaire en Europe. La Nativité, Noël représentent la naissance de Jésus-Christ, la Vie, la joie de l’Enfance, la Lumière renaissante, l’arrivée des fêtes de fin d’année dans une ambiance familiale chaleureuse, prospère et sereine :

-                                                                    1537091597-mosquee-eurabia-amf-francois-baroin Frères Musulmans
« L’AMF réaffirme la nécessité d’appliquer la règle définie à l’article 28 de la loi du 9 décembre 1905 qui proscrit « tout signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que ce soit ». La présence de crèches de Noël dans l’enceinte des mairies n’est pas, du point de vue de l’AMF, compatible avec la laïcité. »
p16

mais l’AMF, dans ce même document, autorise le prêt de salles communales à des associations de l’Islam radical misogyne et antioccidental, comme l’Association des Musulmans de Mantes-Sud (AMMS) pilotée par le prédicateur fondamentaliste Abdellatif Hmito :
« Considérant qu’il résulte de l’instruction et des échanges au cours de l’audience publique qu’environ un millier de personnes sont attendues pour la célébration de la fête de l’Aïd-el-Kebir organisée, le 24 septembre 2015 au matin, par l’association des musulmans de Mantes Sud « 
[...]
« le refus de mettre à la disposition de l’association requérante une salle municipale afin de permettre d’accueillir la célébration de la fête de l’Aïd-el-Kebir porte une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés de réunion et de culte, constitutive d’une situation d’urgence. »
p18

-                                      1537091697-mosquee-eurabia-creche-de-noel George Soros

-                                          Une crèche de Noël : bientôt interdite par François Baroin ?

-                                           1537092724-mosquee-chartreux-francois-baroin-islamisation-2 Hani Ramadan

Le vade-mecum publié en novembre 2015 par l’AMF de François Baroin, considère que les crèches de Noël ne sont pas compatibles avec la laïcité dans les mairies, mais OBLIGE le prêt de salles commmunales à des associations de l’Islam Radical sunnite comme l’Association des Musulmans de Mantes-Sud, sous peine de sanctions. Laïcité, deux poids, deux mesures ?

Ces directives de l’AMF représentent un exemple typique de tentative d’effacement du patrimoine traditionnel, Historique de la civilisation occidentale pour le remplacer par le dogme idéologique misogyne, intolérant de la civilisation islamique. Une conséquence du travail de sape et de l’influence de la propagande d’EURABIA sur quarante années.

EURABIA DANS LES ÉCOLES

EURABIA s’attaque aussi à une des institutions les plus sensibles de la république : les écoles.
Le dénombrement des élèves Musulmans dans les écoles laïques et républicaines pour connaître ceux qui se conforment au Ramadan, est une pratique courante dans les écoles de banlieues, ces élèves ont donc droit à un régime spécial, liés aux pratiques cultuelles de l’Islam. Ce qui valide un des principes de la charia, autorisant des enfants à rester parfois sans manger et sans boire pendant plus d’une dizaines d’heures en été.

On ne peut ici énumérer tous les collèges qui fichent les élèves Musulmans, juste en donner un échantillon :

Le collège Montedour aux Ulis (académie de Versailles) : « Les élèves qui effectueront le Ramadan doivent retirer un formulaire de demande d’arrêt temporaire de la demi-pension » (hard-copy)

Le collège Claude Debussy à Saint-Germain-en-Laye (académie de Versailles) : « Absence prolongée, justifiée par une pratique religieuse reconnue par le ministère (ex : ramadan) uniquement sur demande écrite des familles et selon les dates calendaires. »

Le collège Jean Moulin à Alès : « Remise : en période de Ramadan » (hard-copy)

Le collège Les Saules à Guyancourt : « formulaire à remplir pour le Ramadan » (hard-copy)

Le collège Paul-Émile Victor à Rillieux-la-Pape : « Une réduction est effectuée pour l’absence à la demi-pension pendant la période de ramadan. » (hard-copy)

Le collège Georges Forlen à Saint-Louis : « Remise d’ordre automatique, gérée par les services de l’intendance : absence de la demi-pension lors du Ramadan (se signaler à l’intendance) » (hard-copy)

Image de prévisualisation YouTube

Pour satisfaire la communauté musulmane, les collèges de France à forte population musulmane proposent de plus en plus des repas de substitution sans viande, jugée impure. L’État fait ainsi une distinction officielle entre élèves purs et impurs (halal/haram) au sein d’une institution républicaine et laïque.

La volonté d’occulter l’Histoire des Français est notable depuis quelques années, les références à Clovis, Charles Martel, Jeanne d’Arc, Louis XIV, Napoléon ont été progressivement bannies des manuels scolaires et remplacées par l’étude des empires africains et des cultures de l’Islam, pour s’adapter au mondialisme et à la culture islamique.
Ces décisions témoignent d’une claire volonté de couper la France de ses racines occidentales et européennes, et ce dans la logique mondialiste du projet EURABIA.

ANTISIONISME

La propagande antisioniste d’EURABIA porte également ses fruits lentement mais sûrement.

Depuis l’été 2013, une directive de l’Union Européenne prévoit d’interdire tout financement d’institutions israéliennes dans les Territoires occupés.

En novembre 2015, l’Union Européenne impose l’étiquettage des produits fabriqués en Judée et Samarie, territoires disputés et occupés par Israël depuis 1967 (curieusement, avant cette date, la Judée et Samarie étaient ocupées illégalement par la Jordanie, mais ça n’émeuvait pas pour autant la communauté internationale), date à laquelle une coalition de pays Arabes avaient tenté de « jeter les juifs à la mer ». Ils ont joué, ils ont perdu.

 

Rien ne semble enrayer la progression de la machine EURABIA. Les Français et les Européens finiront-ils un jour par se réveiller ?

7 juin, 2014

Amar Lasfar président de l’UOIF, plus grand réseau islamiste du pays, expose à l’institut de la Grande Mosquée Al-imane de Lille sa stratégie en cinq phases pour islamiser la France

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 17 h 50 min

L’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) est le principal réseau de diffusion de l’Islam dans le pays.
Le groupe se constitue d’un maillage de plusieurs centaines d’associations islamiques administrant des centaines de Mosquées à travers toutes les régions de France.
L’organisation est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Son ex-président Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

Le président de l’UOIF actuel, Amar Lasfar, organisateur de l’Islam dans le nord de la France avec l’appui de Martine Aubry, manifeste publiquement son soutien aux islamistes en glorifiant dans une conférence donnée au Palais de  Lille le 19 août 2012, la conquête du pouvoir en Égypte par les Frères Musulmans.

Les principaux leaders des Frères Musulmans manifestent publiquement leur hostilité contre les Juifs, que ce soit Mohamed Badie, président de la Confrérie lors de son procès en Égypte en mai 2014, ou encore Safwat Hijazi, principal meneur de la campagne électorale de Mohamed Morsi, l’ancien président égyptien.

-                                                         Amar Lasfar président de l'UOIF, plus grand réseau islamiste du pays, expose à l'institut de la Grande Mosquée Al-imane de Lille sa stratégie en cinq phases pour islamiser la France dans Politique 1537621449-mosquee-uoif-amar-lasfar
Le président de l’UOIF et de la Ligue Islamique du Nord Amar Lasfar glorifie la conquête de l’Égypte par les Frères Musulmans devant les Fidèles au grand Palais de Lille le 19 août 2012

-                                              1537623773-mosquee-uoif-mosquee-lille-sud Ahmed Jaballah dans religion

Amar Lasfar est le recteur de la Grande Mosquée Al-imane de Lille-sud, dans laquelle il invite les islamistes de l’Islam politique antioccidental et antisioniste Tariq Ramadan, Hani Ramadan ou Hassan Iquioussen pour y donner des conférences

Parmi les figures de l’UOIF, on peut citer le prédicateur Moncef Zenati, titulaire d’une maîtrise en sciences islamiques de l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH) de Château-Chinon, un établissement qui sous ce titre pompeux, dissimule une école coranique formant les prédicateurs de l’UOIF.

-                                1537621467-mosquee-uoif-moncef-zenati-islamistes Al-Qaradawi

Moncef Zenati s’affiche dans les rassemblements avec des conférenciers de l’Islam politique antioccidental et antisioniste, comme Tariq Ramadan, Hassan Iquioussen, Marwan Muhammad, Abdelfattah Mourou ou Hani Ramadan, lors de la 11ème Rencontre Annuelle des Musulmans du Sud à Marseille le 19 mai 2013

-                                               1537621467-mosquee-uoif-moncef-zenati Algérie
-                                                          Le prédicateur antisioniste Moncef Zenati

Moncef Zenati commente, traduit et diffuse les textes du prédicateur fondateur des Frères Musulmans Hassan Al Bannah, et du cheikh antisémite égyptien Youssef Al Qaradawi, le mentor actuel de la confrérie des Frères Musulmans, et principal référent pour les responsables de l’IESH de Château-Chinon, en matière de législation islamique.
Youssef Al Qaradawi appelle dans ses préches retransmis sur les télévisions du monde arabe, à l’extermination des Juifs.

-                                                                               1537621467-mosquee-uoif-moncef-zenati-youssef-al-qaradawi Allah

Moncef Zenati encourage la diffusion des textes de Hassan Al-Bannah, fondateur des Frères Musulmans, et de la propagande politique de Youssef Al Qaradawi, le mentor antisémite égyptien de la Confrérie


Moncef Zenati est par ailleurs un militant politique antisioniste et pro-palestinien, les associations islamiques proches de l’UOIF, comme « Havre de Savoir » au Havre, constituent le vecteur parfait pour relayer l’idéologie des Frères Musulmans dans les Mosquées de France.

Sur le site officiel de l’UOIF, on peut lire un article de Moncef Zenati dénonçant la politique d’Israël, « l’entité sioniste qui a volé la terre des palestiniens ». Quelques extraits en gras italique ci-dessous (hard-copy 1) (hard-copy 2) :

-                                          1537621467-mosquee-uoif-moncef-zenati-nakba-israel-palestine Amar Lasfar

-                                 L’UOIF, principale organisation antisioniste et pro-palestinienne de France

« Les sionistes formèrent des organisations terroristes afin de semer la terreur pour forcer les palestiniens à quitter leurs terres. Ces organisations ; les premières organisations terroristes de l’histoire moderne ; étaient extrêmement organisées et armées contrairement aux arabes qui étaient dispersés, chaque village étant préoccupé par sa propre défense. Les arabes ne possédaient que peu d’armes. La possession d’armes était formellement interdite pour les arabes. Les britanniques avait décrété que tout palestinien en possession d’une seule balle était passible de 15 ans de prison.
Les palestiniens résistèrent avec bravoure. ‘Az ad-Din al-Qassam, le responsable de Frères Musulmans en Palestine, ouvrit la voie de la résistance en 1935. Il tomba martyre le 20/11/1935. Une autre rébellion vit le jour sous la direction de cheikh Amin al-Housayni en 1936. La grande grève de 1936 qui mobilisa tous les palestiniens fut une manifestation éclatante d’une volonté de résistance unitaire.
A force de massacre et de terrorisme, Israël réussit à établir son état, en massacrant sauvagement et sans pitié femmes, enfants et vieillards à Deïr Yassin et en dehors de Deir Yassïn. Le massacre de Deïr Yassin fut perpétré le 9 avril 1948 par les combattants terroristes de l’Irgoun et du Lehi. Lorsque ces terroristes se saisissaient d’une femme palestinienne enceinte, ils pariaient sur ce qu’elle portait dans le ventre : un garçon ou une fille ? Ensuite, ils l’éventraient et sortaient le fœtus, tuant ainsi à la fois la maman et l’enfant. Begin (premier ministre d’Israël de 1977 à 1983) assuma complètement ce massacre en disant : « Sans la victoire de Deir Yasin, Il n’y aurait pas eu d’état d’Israël ».

Le plus gros mensonge de l’histoire :
Pour justifier la création d’Israël, on se référa au propos de Herzl : « Une terre sans peuple pour un peuple sans terre ». Sauf que la Palestine n’était pas une terre sans peuple. Un peuple y habitait depuis l’antiquité.
On inventa alors le plus gros mensonge de l’histoire : le droit historique des juifs à la Palestine. Les sionistes dirent : Cette terre nous appartient historiquement. C’est un mensonge. Mais apparemment, plus le mensonge est gros, plus on y croit facilement. »
[...]
« L’histoire nous révèle donc que la Palestine est aux palestiniens. L’entité sioniste a volé la terre des palestiniens. Israël est et restera l’agresseur. Les palestiniens, eux, sont les ayants droit historiques de cette terre. Ils se sont faits volés leur terre et la terre de leurs ancêtres. Ils sont et resterons les victimes ; les agressés. Résister est pour eux un  droit ; résister est un devoir. Une riposte est définie comme étant une réponse à une agression. Ce sont donc les palestiniens qui ripostent. On ne peut parler de riposte, de légitime défense ou de représailles pour l’agresseur. Daniel Desbiens, l’écrivain québécois dit : « Qui défonce une barrière viole sa propre liberté et ouvre la porte vers des représailles ».

On constate que dans l’article de Moncef Zenati publié par l’UOIF, que nous ne sommes plus dans la recherche spirituelle, la fraternité, la prière ou l’humilité, il s’agit là de militantisme politique pro-palestinien et antisioniste. Le prédicateur appelle les Musulmans à résister à l’agression de l’entité sioniste, Israël est considéré comme un état illégitime, et Moncef Zenati revendique là encore son soutien au groupe islamique politique des Frères Musulmans, organisation classée aujourd’hui comme terroriste par le gouvernement égyptien.

Par ailleurs, dans une conférence donnée le 12 avril 2014 à  Paris, à l’initiative de l’association « Havre de Savoir », Moncef Zenati nous explique ce qu’est la Charia islamique, extraits en gras italique ci-dessous (hard-copy) :

Image de prévisualisation YouTube

« Au sens terminologique, la Charia correspond à l’ensemble des Lois que Dieu a prescrit à ses serviteurs à travers le Coran et la Sunnah, et à travers ce qui en découle, comme le consensus, le raisonnement par analogie, et les autres sources du droit musulman. Donc, la Charia correspond à la Loi Divine. La Charia correspond à l’ensemble des Lois, toutes les Lois, concernant tous les domaines. Donc les Lois que Dieu a prescrit à ses serviteurs à travers le Coran et la Sunnah, ce sont des Lois prescrites directement par le Coran ou la Sunnah, ou indirectement, par les autres sources de la législation. Pour bien comprendre la Charia, il serait intéressant plus tard, d’aborder ce sujet des sources législatives de l’Islam. [...]
« Quand au Fiqh, le droit musulman, c’est une science qui a pour objet la déduction des prescriptions juridiques pratiques à partir de leurs sources de référence, le Coran et la Sunnah et les autres sources. Il y a une relation de cause à effet entre la Charia et le Fiqh. La Charia c’est la finalité, le Fiqh, c’est un moyen. L’ensemble des prescriptions extraites, forment la Charia. Le Fiqh, c’est le moyen de parvenir à la Charia. »
[11:35]
« Par droit positif, on entend par là les Lois humaines, établies par les hommes en vue d’organiser leur vie et leurs rapports sociaux au niveau individuel, collectif et international.
Que ce soit les Lois humaines ou les Lois divines, il y a un point commun, c’est d’organiser la vie des êtres humains dans leurs rapports sociaux au niveau individuel, collectif et international. Mais il y a aussi des points de différence.
Premièrement, c’est que le droit positif est une production humaine, alors que la Charia émane d’Allah, à travers les sources du Coran et de la sunnah et des autres. [...]
Le droit positif reflète l’imperfection de l’être humain et sa faiblesse, à partir de là, ces Lois sont sujettes au changement et à la modification. Le droit positif est imparfait, et ne pourrait atteindre la perfection, dans la mesure où la perfection ne fait pas partie des caractéristiques de son producteur. C’est pour cela qu’il ne sert à rien d’attendre la perfection de n’importe quel parti politique, ce n’est pas possible. Il ne faut pas attendre la perfection qui ne viendra pas de l’être humain, car cela ne fait pas partie de ses caractéristiques. [...]

Alors que la Charia émane d’Allah, donc elle reflète l’omnipotence, l’omniscience de son Créateur, sa perfection, et l’omniscience d’Allah. Donc, ces Lois n’ont nullement besoin ni de changements, ni de modifications, quel que soit le changement que puisse subir l’espace, le temps, et quel que soit le développement de l’être humain. »
[17:45]
« Deuxième différence, le droit positif est un ensemble de lois temporaires que le groupe élabore en vue d’organiser ses affaires pour répondre à ses besoins. [...] Les Lois humaines sont toujours en retard par rapport au groupe. Si elles sont au niveau aujourd’hui, elles seront en retard demain. [...] Quand le groupe va se développer, les Lois vont changer pour s’adapter au groupe. [...] Le but étant de stabiliser la société, cette Loi qui était à la base interdite, commence à se répandre, cela créée une instabilité dans la société. Comment gérer cette instabilité ? On va la légaliser, quelle soit bonne ou mauvaise, pour stabiliser la société.
Alors que la grande finalité de la Charia, c’est l’organisation de la Oumma et le maintient de cet ordre. Les Lois de la législation sont éternelles, et ne changent pas en fonction du changement de la société ou du groupe. Cela implique la souplesse, les facteurs d’adaptabilité de les lois de la Charia. Il faut de facteurs pour que la Charia puisse s’adapter à n’importe quelle contexte. Et aussi que les Lois de la Charia sont d’un tel niveau et de sublimité, qu’elles soient toujours en avance par rapport au groupe, alors que pour les Lois humaines, c’est toujours le groupe qui est en avant. »
[22:00]
« Les premiers états à avoir pris cette direction, c’est-à dire le fait de diriger le peuple selon la pensée de ceux qui le dirigent, il faut que le peuple pense comme nous. D’où les slogans : « rendez-nous nos enfants. » On veut éduquer les enfants selon un mode de pensée. A la base, la Loi n’entre pas dans ce genre de considérations. Mais les premiers états à avoir pris cette direction, c’était la Russie, la Turquie d’Attatürk, l’Italie fasciste et l’Allemagne nazie. Mais après, tous les états sont partis dans le même chemin. On a un peuple pour lequel on va non seulement organiser la vie, mais aussi l’orienter vers une pensée que les détenteurs du pouvoir jugent la plus adéquate pour la société.
Alors que la Charia c’est le contraire, c’est la Charia qui va créer le groupe et l’orienter. Elle vise avant tout à la construction d’individus vertueux,pour la construction d’une société vertueuse et l’établissement d’un état exemplaire. »
[27:29]
« Le terme Charia, littéralement, c’est la voie, exposer, éclaircir, c’est la voie qui mène vers la félicité, et au niveau terminologique, c’est l’ensemble des prescriptions pratiques que Allah a préscrit à ses serviteurs à travers le Coran et la Sunnah et à travers les autres sources et ainsi que l’Islam, c’est une croyance et une législation, la Charia est l’ensemble des prescriptions dans tous les domaines et non pas uniquement au code pénal. »
[30:06]
Conférence du prédicateur de l’UOIF Moncef Zenati le 21 mai 2014 à Paris, dans le cadre des conférences « Havre de Savoir » (hard-copy)

Le prédicateur Moncef Zenati met en concurrence le droit positif c’est à dire les lois humaines, et la Charia (lois divines).
Les lois humaines seraient inférieures car elles sont changeantes, selon le bon vouloir des hommes, alors que dans le droit musulman, « les Lois de la législation sont éternelles ». Il en découle que les lois humaines seraient inférieures car elles sont en retard sur la société, « imparfaites » puisque issues de la pensée de l’homme et non de Dieu, alors que les Lois de la Charia sont d’un « tel niveau et de sublimité », qu’elles sont toujours en avance sur la société.
Les lois humaines sont totalitaires, elles orientent la pensée des hommes comme dans « l’Italie fasciste et l’Allemagne nazie ».

Dans la Mosquée du Havre, Moncef Zenati incite par son sermon les Musulmans à se détourner de la société civile française, constituée de lois inférieures, base du fascisme, « réflétant l’imperfection de l’être humain et sa faiblesse », et à s’orienter vers la Charia, la vraie Loi qui « mène vers la félicité », et la « construction d’une société vertueuse et l’établissement d’un état exemplaire ».
Il faudrait demander à Moncef Zenati ce qu’il pense des sanctions punissant le vol et l’adultère, et si elles font partie de « la sublimité » de la Charia tant vantée par le prédicateur :
« Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez la main, en punition de ce qu’ils se sont acquis, et comme châtiment de la part d’Allah. Allah est Puissant et Sage. »
Le Coran 5:38
« La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah – si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition. »
Le Coran 24:2

Il est important de noter que la Charia a été déclarée INCOMPATIBLE avec les exigences d’une société démocratique et laïque par un arrêté de la CEDH (Cour Européenne des Droits de l’Homme) du 13 février 2003.

Le système islamique est clairement incompatible avec les démocraties des sociétés occidentales. Y-a-t-il une idéologie de conquête véhiculée par les responsables de l’UOIF, de subversion, d’influence pour imposer les règles et principes de l’Islam ? On peut se faire une opinion par soi-même en écoutant Amar Lasfar devant des Fidèles Musulmans de Lille.

Image de prévisualisation YouTube

Dans une conférence à l’Institut musulman rattaché à la Grande Mosquée Al Imane de Lille, Amar Lasfar développe l’histoire de la progression de l’Islam en France (hard-copy)

« Nous les Musulmans, en matière de Foi, nous croyons qu’il y a une seule Foi, tout en admettant plusieurs Lois. Moïse était Musulman, et il avait une Loi propre à lui. Jésus était Musulman, en matière de Foi, mais il avait une Loi, parce que toute Loi est fonction de l’environnement, du contexte historique, du contexte géographique, du lieu, du temps, de l’environnement, de la mentalité qui diffèrent d’un lieu à un autre. Par contre, la Foi ne peut pas différer. Adam qui est à l’origine Musulman et prophète, croyait et avait la même Foi que nous avons aujourd’hui. La Foi d’Adam, d’Abraham, de Noé, de Jésus, de Moïse, c’est la même Foi que nous avons aujourd’hui, c’est quoi ? l’Unicité de Dieu. L’Unicité de son Message, la vie après la mort, le Jugement dernier. »
[03:03]
« 1989, ça nous rappelle la première affaire du foulard. Le collège de Creil, deux marocaines et deux turques, qui un beau jour, sont allées à l’école avec leur foulard. Elles ont oublié d’enlever le foulard chez elles. Cet oubli, reflète un état d’esprit : « Je n’ai plus besoin de me cacher, je veux être moi-même à la maison et en dehors de la maison ». Dehors, c’est ma maison, elles ont en quelque sorte élargi dehors, c’est ma demeure, donc je suis chez moi, même dans la rue. C’est le signe de la réussite de l’intégration. Or, pour un certain nombre de sociologues, notamment Tribalat (Michelle) et Kepel (Gilles) et les autres, tout de suite ils ont crié : « Au secours ! c’est l’échec de l’intégration ! ». Du moment que cette fille a accepté d’apparaître au grand jour avec sa spécificité, et ce qui fait sa différence, « je suis chez moi, je peux me permettre des choses ! ».
[30:41]
« l’intégration ne concerne pas les signes religieux, et c’est très grave, c’est ce que j’appelle l’hypocrisie de la politique française. La France est restée 132 ans en Algérie, la femme algérienne de l’époque, rares sont celles qui ne portaient pas le foulard. [...]
Les femmes s’enfermaient et ne laissaient apparaître qu’un seul oeil, et on trouvait ça normal, parce qu’on respecte leur spécificité, et pourtant, c’était des françaises, parce que l’Algérie était française. [...].
La loi de 1905 ne s’appliquait pas en Algérie, et pourtant les savants algériens de l’époque voulaient être régi par la Loi de 1905. C’est quoi la Loi de 1905 ? La France va laisser le côté religieux aux algériens, mais non, non ! L’Islam jusqu’en 1961 était la religion d’état en Algérie, c’est-à-dire que la France appliquait la Charia en Algérie. C’est elle qui nommait les imams, c’est elle qui était responsable administratif de la religion en général. Elle a géré les affaires de la religion pendant presque un siècle et demi. »

[37:15]
Pour justifier les revendications islamiques, en particulier le port du voile à l’école, Amar Lasfar explique que pendant la période coloniale en Algérie, les algériens et algériennes suivaient les traditions islamiques, intégrés dans la France laïque et républicaine, et que cela ne posait pas de problèmes.
En Algérie, la France n’a pas cherché à dénaturer et à effacer la culture et les traditions locales issues de l’Islam. Les femmes voilées sont restées voilées, les enfants algériens ont continué de manger de la viande halal dans les cantines scolaires, les hommes continuaient de prier cinq fois par jour, la polygamie était naturelle et autorisée, la juridiction islamique a constitué en partie la base de la législation en Algérie française, comme elle l’était avant que les français ne prennent possession de la Régence d’Alger en 1830 (alors sous domination turque).
La France et l’Algérie constituaient deux modes de vie, issues de deux civilisations radicalement différentes et incompatibles.
Le « statut de l’indigénat » faisait une distinction nette entre les citoyens français et les sujets musulmans.
Les musulmans algériens ne pouvaient être naturalisés français que s’ils en faisaient explicitement la demande, après une longue procédure administrative, la production de justificatifs, une enquête, le Musulman devait se présenter finalement devant le maire et « déclarer abandonner son statut personnel pour être régi par les lois civiles et politiques françaises ».
Une politique de naturalisation très restrictive, résultat : en cinquante ans (de 1865 à 1915), 2396 musulmans d’Algérie sont naturalisés français. Entre 1919 et 1930, 1204 musulmans sont naturalisés, pour 1547 demandes déposées. En 1962, l’année de l’indépendance, seuls quelques dix mille musulmans sont pleinement français, autant dire, une goutte d’eau.

« Il est difficile d’occuper la rue. Aujourd’hui les Musulmans dépassent de loin ça. Ils prient dans la rue. Il leur est déconseillé de prier dans la rue, mais ils n’ont pas de place dans les Mosquées, notamment en région parisienne. Au lieu de leur dire : « Pourquoi vous priez dans la rue ? », ouvrez-leur des salles de prières. Et ma lecture de ça, c’est que c’est une réussite de l’intégration. C’est-à-dire que nous avons accepté de prier Dieu dans la rue. On va bénir la rue, on ne va pas la salir, on va bénir la rue.
Qui dit prière dans la rue, je vais mettre mon visage. Ce que j’ai de précieux, je vais mettre mon nez, mon front, et je vais dire :« sub’an Allah » sur le bitume. Vous croyez que je le fais par orgueil ? Si on n’était pas des Musulmans, qui accepterait de mettre son visage par terre ? Surtout une fille ? [...] Donc ne lisez pas cette lecture que nous occupons la rue, nous bénissons la rue. »

[47:50]
« La revendication sociale, culturelle et identitaire. [...] Ce n’est pas la peine de nous donner des leçons dans l’identité et la citoyenneté, nous sommes des citoyens, nous assumons nos devoirs et nos prérogatives, mais comptez sur nous pour revendiquer tous nos droits rien que nos droits bien sûr, on va occuper tout l’espace que nous offre généreusement la laïcité française. La laïcité est généreuse, mais les laïcs ne le sont pas ou le sont moins. »
[49:07]

-                                          1537621449-mosquee-uoif-amar-lasfar-2 antichristianisme

Amar Lasfar explique aux Musulmans de l’institut culturel de la Grande Mosquée Al-Imane de Lille-sud, la stratégie de conquête de la France en cinq phases pour « influencer » la République. Le but non avoué étant d’atteindre le haut de la pyramide, le sommet de l’État.

« Aujourd’hui, on ne parle plus que l’on veut une place. On parle de citoyens, on parle de revendications, on parle d’interpellations, on ne parle plus de nous donner des miettes. Pour conclure et schématiser les cinq phases : la phase de l’acceptation, la phase de l’intégration, la phase de la participation et de la contribution, notamment sociale, économique et politique, la phase du rayonnement et pourquoi pas la cinquième phase, la phase de l’influence. Nous aussi on peut influencer le déroulement de l’Histoire. Nous réduire uniquement à une masse de consommateurs, c’est une atteinte à ce que nous portons comme civilisation. »
[52:28]
« Influencer en matière de civilisation. L’Occident a influencé le monde Musulman pendant des siècles et des siècles, et on n’a pas trouvé ça anormal, la démocratie on l’a prise, les droits de l’homme on a pris, mais l’Islam n’est pas uniquement des personnes ou un nombre de consommateurs. Il peut lui aussi prétendre, non pas être un donneur de leçons, mais apporter sa pierre. Il l’a fait pendant douze siècles, et la période andalouse est là pour en témoigner. Et bien nous, nous pensons que nous pouvons apporter quelque chose sur le plan civilisationnel. »
[57:28]

Dans la prédication de Amar Lasfar, il y a les Musulmans et les autres.
Les Musulmans doivent influencer la société et les politiques afin de pouvoir revendiquer leurs droits : port du voile islamique dans les écoles et au travail sans aucune restriction, viande halal dans les cantines, application des lois islamiques de la charia : non mixité sociale homme/femme, jours fériés musulmans, demande de salles de prières sur les lieux de travail, restriction spéciales pendant le Ramadan, construction de Mosquées sous la menace de prières de rue (les prières de rue sont une bénédiction et un signe d’intégration d’après Amar Lasfar !)
.
Cette conférence est à rapprocher de l’idéologie développée par Amar Lasfar dans cet autre texte :
« Dans l’islam la notion de citoyenneté n’existe pas, mais celle de communauté est très importante, car reconnaître une communauté, c’est reconnaître les lois qui la régissent. Nous travaillons à ce que la notion de communauté soit reconnue par la République. Alors, nous pourrons constituer une communauté islamique, appuyée sur les lois que nous avons en commun avec la République, et ensuite appliquer nos propres lois à notre communauté »
Amar Lasfar cité dans « La cité mode d’emploi », Homme et migration, n° 1218, mars-avril 1999 p.55 « 

Les organisateurs de l’UOIF en démonstration lors du Rassemblement Annuel des Musulmans de France (RAMF) au Bourget en avril 2014, développent une propagande politique antisioniste et pro-palestinienne : « nous sommes tous des palestiniens ! » (hard-copy)

24 mai, 2014

Prosélytisme islamique et revendicatif diffusé par les responsables de la future Grande Mosquée de Béthune : « Une grosse claque pour la France ! »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 37 min

La région Nord et nord-est de la France connaît, depuis plus de deux décennies, une montée en puissance du réseau islamiste de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF).
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Son ex-président Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »
Plusieurs grandes Mosquées comme celles de Lille, Strasbourg, Mulhouse, Villeneuve d’Ascq, Mons-en-Baroeul, Haguenau, sont des structures du réseau vecteur de propagande idéologique de l’UOIF dans le nord de la France.

Pour communiquer leurs avancées sur le développement du prosélytisme islamique, les responsables de l’UOIF organisent des rencontres périodiques, on peut noter par exemple que le 31 mai 2014 aura lieu la 3ème rencontre annuelle des Musulmans du Pas-de-Calais, avec comme animateurs Amar Lasfar, actuel président de l’UOIF et soutien officiel de la confrérie des Frères Musulmans, Nabil Ennasri, président du Collectif des Musulmans de France (CMF), qui appelle les Musulmans à « faire tomber Manuel Valls », « l’ami éternel d’Israël » lors des élections, ou encore les islamistes politiques Hassan Iquioussen et Abdallah Ben Mansour, que l’on va présenter un peu plus loin dans l’article.

L’UOIF étend son réseau dans la ville de Béthune, commune française de près de 210 000 habitants située dans le département du Pas-de-Calais, en y créant l’Association des Musulmans de l’Agglomération Béthunoise (AMAB).

-                                                                        Prosélytisme islamique et revendicatif diffusé par les responsables de la future Grande Mosquée de Béthune :

L’AMAB fait la promotion de la 3ème rencontre annuelle des Musulmans du Pas-de-Calais qui aura lieu le 31 mai 2014 à Liévin, un rassemblement d’islamistes de l’UOIF (hard-copy)

Les responsables de l’AMAB achètent en 2009 un terrain de 1270 m² pour un montant total de 150 000 euros, le maire socialiste Stéphane Saint-André délivre le permis de construire d’un centre cultuel et culturel musulman béthunois en 2010.
Cet immense complexe islamique prévoit des salles de prière qui pourront accueillir 490 hommes et 202 femmes, deux salles d’ablutions, une école coranique avec trois salles de cours, une salle de conférence et quatre locaux commerciaux. On voit là se profiler la formation d’une future société islamique dans le quartier.

-                                              235941MosqueBthuneprojet Abdallah BenMansour dans religion

-                                                   996820MosqueBthuneprojet2 Ahmed Jaballah

-                                               Le projet de la Grande Mosquée de Béthune et son minaret

-                                          756470MosqueBthune Al-Qaradawi
-                                        La grande Mosquée de Béthune en cours de construction en 2013

 

-                                                               956327MosqueBthuneinauguration Allah
C’est le maire Stéphane Saint-André (à droite sur la photo) qui inaugurera la pose de la première pierre de l’édifice le 25 juin 2011.

 Pour diffuser leurs informations, en particulier les évènements et les conférences à venir dans les différentes salles de la ville de Béthune prêtées par la municipalité, les responsables de l’AMAB administrent une page Facebook officielle (hard-copy) (se connecter avec un compte Facebook pour avoir accès au contenu).

L’AMAB utilise tous les moyens de propagande à disposition pour imposer l’idéologie des Frères Musulmans.
Un des combats fers de lance des islamistes, est la revendication du port du voile islamique. Le hijab qui couvre tout le corps sauf le visage, doit être porté sans contraintes par les Musulmanes en tous lieux : écoles, universités, ou au travail.
Pour lutter contre les lois « discriminatoires » s’opposant au port du voile, les responsables de la future Mosquée de Béthune ont mené une campagne de mobilisation auprès des Musulmans afin qu’ils s’engagent politiquement pendant  les élections municipales :

-                                                           643502MosqueBthunehijab Amar Lasfar
« Un droit ne s’offre pas, il se prend ! La défense de nos intérêts ne passera que par notre engagement. » (hard-copy)

Le mépris des Lois et des institutions de la France peut aussi se noter dans une vidéo publiée sur la page Facebook afin de démontrer la supériorité du modèle suédois sur celui de la France. Dans les écoles suédoises, les filles sont en effet libres de porter le hijab sans contraintes.

-                                               764096MosqueBthuneuneclaquepourlaFrance2 antisémitisme

« Grosse claque pour la France ! » slogan repris par les responsables de la Mosquée de Béthune (hard-copy).

Inutile de dire que les conséquences à long terme seront absolument catastrophiques sur la vie en société dans les quartiers suédois, les Musulmans imposant progressivement les préceptes islamiques de la Charia. A Malmoë, où les suédois ont abandonné leur modèle d’intégration, certains quartiers sont totalement islamisés, les suédois de souche ont déserté ces enclaves et les pompiers n’interviennent plus sans une escorte policière.

Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube
La Suède, pays longtemps considéré comme le plus tolérant d’Europe en terme d’immigration et de multiculturalisme, paye aujourd’hui les conséquences de ses politiques laxistes.

La France, par ses Lois, ne mérite donc que mépris et déconsidération pour ne pas avoir suivi le modèle suédois, « une grosse claque ». Voilà le message diffusé aux Musulmans par l’AMAB.

Pour se faire une opinion plus précise de l’idéologie de l’AMAB, on peut se référer également aux prédicateurs et imams référencés sur le site.
Sur sa page Facebook, l’AMAB fait la promotion du mentor des Frères Musulmans, le cheikh antisémite égyptien Youssef Al Qaradawi (hard-copy).

-                                                          365835MosqueBthuneYoussefAlQaradawi2 antisionisme

Youssef Al Qaradawi, référence théologique pour les responsables de la Mosquée de Béthune, appelle devant des millions de téléspectateurs sur les chaînes des télévisions Arabes, à l’extermination des Juifs.
Il est très inquiétant de voir qu’un des principaux leaders de l’Islam politique antioccidental et antisémite ait une telle emprise sur les responsables de la Mosquée de Béthune. On est en droit de se poser la question du contenu de cours qui seront enseignés dans l’école coranique de la Mosquée. Seront-ils rédigés par leur modèle Youssef Al Qaradawi ?

On constate que des islamistes comme Hassan Iquioussen ou Abdallah Ben Mansour, membres fondateurs de la structure de l’UOIF en France, sont régulièrement invités par l’AMAB pour donner des conférences dans la ville de Béthune, en attendant de pouvoir précher dans la future Mosquée.

Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine. Pour lui, les attentats du 11 septembre ne sont qu’un vaste complot orchestré par les américano-sionistes contre les Musulmans.

-                                                    422517MosqueBthuneHassanIquioussen5 Béthune
Le prédicateur antisioniste et antioccidental Hassan Iquioussen régulièrement invité par les responsables de la Mosquée de Béthune (AMAB)

Pour se faire une idée plus précise de ses prédications, on peut écouter un extrait d’une conférence sur « La miséricorde du Prophète Mohamed », donnée le 12 octobre 2012, par Hassan Iquioussen, invité dans la ville de Béthune, en gras italique ci-dessous (hard-copy) :
« On va parler un peu d’Histoire. Il y a eu de la colonisation il fut un temps. Comment expliquer cette colonisation ? Les philosophes du XIX ème siècle, et encore ceux du début du XXème siècle ont classifié les races. La race supérieure, c’est la race blanche, l’homme aryen. Les autres viennent juste en-dessous, et en dernier échelon, ils ont mis le noir. De grands philosophes à l’origine de la civilisation occidentale moderne, des gens comme Montesquieu, comme Voltaire, ont considéré que l’autre était inférieur, parce qu’il était différent. »
[06:00]
« Les fameuses guerres de religion, c’est quoi ? C’est des gens qui ont eu la grosse tête, et qui ont cru avoir le monopole de la vérité. Certains étaient bien intentionnés, et voulaient sauver les gens. Certains étaient mal intentionnés, la religion était juste un prétexte pour dominer et exploiter. Parlons de ceux qui étaient bien intentionnés, la bonne intention ne suffit pas. Tu veux mon bien, alors ne me fait pas mal, mais ils disent : « le corps c’est secondaire, je te fais du mal pour sauver ton âme. Je t’élimine, pour ton bien », c’est grave, c’est ce qui s’est passé dans l’Histoire, et c’est encore ce qui se passe aujourd’hui.
La colonisation économique, militaire, politique existe, on l’appelle le néo-colonialisme. Et la dictature intellectuelle existe aussi, c’est le conformisme. Cela s’appelle aussi l’assimilation. Tu dois être comme moi pour avoir les mêmes droits et jouir de toutes les libertés. Si tu es différent, je vais utiliser tous les moyens directs et indirects pour t’imposer ma manière de penser, de croire, et de vivre. Et c’est terrible, bon sang. Notre religion l’Islam nous a enseigné que Dieu a crée l’être humain, la diversité et la pluralité de la créature n’est pas une malédiction mais une bénédiction, c’est un signe et un miracle. »

[12:32]

Devant les Musulmans de Béthune, Hassan Iquioussen, qui a la chance de vivre en France dans un pays de droits et de libertés d’expression, développe sa rhétorique habituelle, en expliquant que les Musulmans vivent dans un pays de colonisateurs racistes, chancre du néo-colonialisme.
Une critique à sens unique de l’Occident, où tout est amalgamé : racisme, colonisation, assimilation, pour décrédibiliser les sociétés occidentales, et mettre en valeur la supériorité des préceptes islamiques.
La colonisation et le racisme seraient des créations des philosophes européens. Voltaire et Montesquieu sont des racistes. Comment voulez-vous que les jeunes Musulmans se rendant à l’école, puissent avoir un quelconque intérêt pour la culture française après une telle présentation ?

Hassan Iquioussen oublie volontairement d’expliquer que depuis la nuit des temps, toutes les civilisations ont été colonisatrices que ce soient les mésopotamiens, les perses, les grecs, les romains, les égyptiens, les africains, les arabes, les ottomans, les aztèques, etc…
Curieusement, l’imam passe sous silence l’esclavage de masse institué par les arabo-musulmans en Afrique dès le VII siècle lors des conquêtes islamiques meurtrières au Maghreb, en Inde, et en Afrique subsaharienne.
L’historien arabo-musulman Ibn Khaldoun au XIVème siècle écrivait déjà, deux siècles avant le début de la traite négrière transatlantique, que :
« les seuls peuples à accepter l’esclavage sont les nègres, en raison d’un degré inférieur d’humanité, leur place étant plus proche du stade animal ».
La véritable révolution, ce sont bien les occidentaux qui vont l’accomplir en abolissant ce qui était une norme dans l’histoire de toutes les sociétés humaines, l’asservissement de l’homme par l’homme, l’esclavage, grâce à un travail en profondeur sur plusieurs siècles, mené par des politiques, des écrivains, des penseurs, des ecclésastiques, des philosophes occidentaux tant critiqués et méprisés par Hassan Iquioussen.

Par ailleurs, l’assimilation, modèle fondamental issu de la culture romaine, guide de la pensée de la civilisation occidentale depuis près de 2000 ans, est perçue comme une dictature totalitaire par Hassan Iquioussen.

La propagande diffusée par le prédicateur Hassan Iquioussen montrant un Occident synonyme de mal absolu, favorise-t-elle les Musulmans de Béthune à s’intégrer dans la société occidentale ?

 -                                                                     383499MosqueBthuneHassanIquioussen2 charia

L’imam Hassan Iquioussen explique aux Fidèles dans cette conférence, comment il négocie le vote musulman avec les maires pour imposer ses revendications islamiques.

Les responsables de la Mosquée de Béthune publient sur leur page Facebook d’autres conférences politiques de Hassan Iquioussen données lors de son parcours dans différentes Mosquées de France. Extrait de l’une d’entre elles, où l’imam nous explique l’importance du vote musulman, en gras italique ci-dessous (hard-copy):
« Moi par contre, ce qui m’intéresse, c’est que ton nom apparaisse, car l’homme politique, il ne sait pas si tu as voté pour lui ou contre lui, le vote est anonyme. Lui, en fin de journée, il voit qu’il y a 453 musulmans qui ont voté, il ne sait pas si les Musulmans ont voté pour lui ou contre lui. Moi par contre, quand je négocie avec lui, en privé, en catimini, et qu’il s’engage, et qu’il me donne, je lui dis, « le vote musulman ne sera pas contre toi ». Maintenant, peut-être que tous les Musulmans de la Mosquée, ce jour là vont voter contre lui, je ne sais pas. »
Admettons que j’ai appelé pour voter pour le président actuel, Hollande. Et Hollande fait pire que Sarko. Et alors ? Où est le problème ? Tu sais que Allah me récompense parce que j’ai appelé à voter pour Hollande ? Parce que mon intention était que Hollande serait meilleur que Sarko, et c’était un message envoyé à Sarko : « tu nous as fait du mal, la dernière affaire en date, c’était l’affaire Merah, et bien tu vas le payer. » Et c’est vrai. Les statistiques disent que Sarko a perdu à cause des Musulmans qui ont voté en masse contre lui pour se venger de ce qu’il a fait subir à la communauté musulmane à la fin de son mandat. »
« A partir d’aujourd’hui, les prochains candidats à l’élection présidentielle n’oseront plus vomir sur les Musulmans, parce que Sarko s’est pris une claque à cause des Musulmans. Ils vont réfléchir. Rien que ça, ça nous suffit. Même si Hollande est pire, ce n’était pas mon objectif.  Mon objectif était de prouver aux hommes politiques qu’on existe, et que nous sommes devenus un lobby politique, une communauté politique. Nous sommes devenus un vote communautaire. »
[28:24]
« Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de la loi infâme, la loi du 15 mars 2004, une loi qui interdit le port du foulard. ça fait dix ans. En dix ans on a fait quoi ? C’est toi le problème qui n’aime pas ta religion ! Si tu l’aimais, tu te bougerais pour pouvoir la pratiquer en toute dignité. Vous ne faites rien, et vous ne voulez rien faire, et quand on vous dit ce qu’il faut faire, vous dîtes non.
Ce sont bien les députés qui ont voté la loi du 15 mars 2004, non ? Un député c’est quelqu’un qui représente une cirsconscription, un nombre d’habitants. Votez ! Faites pression sur vos députés, communiquez avec vos députés, ce sont des êtres humains influençables, influencez-les pour qu’ils l’abolissent ! »
« Allez voter, mes Soeurs, si vous ne portez pas le voile mettez-en un ce jour là. Et celles qui en portent un, mettez-en deux. Parce qu’ils notent. 453 femmes voilées ont voté. C’est la réalité. »
[44:15]

Hassan Iquioussen nous décrit les pressions et les manipulations exercées sur les municipalités. Le vote musulman est une arme utilisée par le prédicateur pour faire pression sur les maires afin qu’ils cèdent aux revendications islamiques. Il ne précise pas lesquelles, mais on peut imaginer que cela doit concerner la cession de terrains pour construire des Mosquées, la mise en place de repas spéciaux dans les cantines scolaires, etc…
Nicolas Sarkozy et François Hollande sont par ailleurs clairement désignés comme ennemis des Musulmans, car ils ne veulent pas abolir la loi « infâme » du 15 mars 2004 interdisant le port du voile islamique à l’école.

Autre invité de marque, membre fondateur de l’UOIF, Abdallah Ben Mansour, véritable militant de l’Islam politique qui explique par exemple aux Musulmans de la Mosquée des Étangs d’Aulnay-sous-Bois : « Heureusement que les Musulmans veulent appliquer la Charia ! Les Français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam ! ».
Il déclarait dans une conférence au Bourget le 31 mars 2013 que : « Les Musulmans ont construit la France et sont l’avenir de l’Humanité ».
Dans cette conférence, Ben Mansour explique que les Musulmans ont tout inventé : hôpitaux, médecine, mathématiques, la SPA, calcul intégral, etc… Ils sont les êtres supérieurs, appelés à prendre le contrôle de l’Humanité dans un proche avenir, un véritable totalitarisme sous la Charia.

Abdallah Ben Mansour est également un activiste politique. Dans les Mosquées de France, il développe une propagande antisioniste pro-palestinienne.

Le 8 novembre 2013, Abdallah Ben Mansour est invité à Béthune par l’AMAB, avec pour principal auditeur venu l’écouter, le député-maire Stéphane Saint-André (hard-copy)

-                                                                                                    487501MosqueBthuneAbdallahBenMansour christianophobie

Un court extrait de la conférence d’Abdallah Ben Mansour à Béthune du 8 novembre 2013 :
« On se pose la question de l’identité parce que l’horizon n’est pas tout à fait clair. Si vous entendez le discours d’une partie de la droite et de l’extrême-droite, la France serait en train de perdre son âme. Parce que, ce qui est écrit derrière les lignes et que Marine Le Pen dit clairement, c’est qu’il y a une population un peu basanée, un peu louche, un peu étrangère qui est en train de se sédentariser dans ce pays.
Mais en réalité, on a inventé une France qui n’a jamais existé. On a inventé la France gauloise blonde. Les français n’ont jamais été blonds. Les français ont toujours été bruns, les vrais français, que se soit les germaniques, les vrais francs, ou les trois quarts de la France. Les blonds aux yeux verts ce sont des vikings qui venaient du nord.
Mais on a inventé dans notre Histoire, dans notre patrimoine, que se serait le prototype de la France. Donc Chirac en réalité ne serait pas français, Sarkozy encore moins. Manuel Valls, naturalisé il y a une vingtaine d’années, ne peut pas être français. On a inventé une France virtuelle, et comme on commence à découvrir la visibilité de l’Islam avec les Musulmans, qui ont toujours été présents en France, mais ils sont devenus visibles. Avec la visibilité, on a commencé à voir que ce portrait-robot ne correspond pas au portrait virtuel que nous avons. »

[4:48]

La population française, depuis près de 2000 ans, et jusqu’au début des années 1960 était relativement homogène, c’est-à-dire majoritairement de type blanc caucasien avec une culture chrétienne.
Les immigrations de masse extra-européennes (arabes, berbères, asiatiques, indiens, africains sub-saharien, etc…) ayant debuté dans les années 1950 et qui se sont intensifiées suite aux lois de regroupement familial des années 1970, ont accentué la « visibilité » de ces populations, d’autant que la composante musulmane, en voulant imposer son mode de vie (voile islamique, menus spéciaux dans les écoles laïques et républicaines, salles de prières sur le lieu de travail, problème de mixité homme/femme dans les hôpitaux, etc…) a pour résultat que effectivement, « la France est en train de perdre son âme », et c’est justement ce que ne veulent pas les français.
Pour Abdallah Ben Mansour, la France a toujours été un pays multi-ethnique, qui accueille depuis toujours des Musulmans, et doit donc accepter la visibilité de l’Islam, toute formulation de critiques sur les revendications islamiques est considérée comme un discours raciste d’extrême-droite.
Sans plus aucun repère, les français doivent s’orienter vers ce qui semble être le seul salut pour l’Humanité : l’Islam.
Ce qui inclus bien évidemment de se conformer à la conception d’un état islamique sous la charia comme le prédicateur le mentionne dans ses sermons (réécoutez sa conférence à la Mosquée des Étangs d’Aulnay-sous-Bois).
L’Islam est là pour donner des repères. C’est la Charia, qui en donnant ces repères, doit être imposée en France sur le long terme.

Pensez-vous qu’avec l’arrivée de la future Grande Mosquée dans le paysage béthunois, les Musulmans s’intègreront dans la société civile occidentale ? Hassan Iquioussen, Youssef Al Qaradawi ou Abdallah Ben Mansour viendront-ils éduquer les jeunes Musulmans dans les salles de cours de l’école coranique du lieu de culte ?

-                                                                 849824MosqueBthuneStphaneSaintAndr Coran

« J’ai entendu là une belle leçon d’optimisme, une belle philosophie de vie, et pas seulement spirituelle, si on vous écoute, ça donne effectivement beaucoup d’espoir pour faire sa vie. »
[01:17:17]
« Nous avons participé à une belle cérémonie lorsque nous avons posé la première pierre de la Mosquée. »
[01:19:15]
Extraits du discours de remerciement du maire de la ville de Béthune Stéphane Saint-André, à la fin de la conférence d’Abdallah Ben Mansour le 8 novembre 2013

9 décembre, 2013

L’imam Mohamed François de la Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours interdit aux Musulmans de célébrer les fêtes de fin d’année

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 2 h 15 min

La ville de Joué-Lès-Tours, 36 000 habitants en Indre-et-Loire (37) dans la région Centre, située juste au sud de la ville de Tours, accueille une forte communauté Musulmane.

Mohamed François est un français qui a renié la Parole du Christ, la culture et les valeurs de la civilisation occidentale pour se convertir à l’Islam en 1989. Il s’inscrit en 1992 à l’IESH de Château-Chinon, une école coranique de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), où il apprend l’arabe avec le cheikh algérien Abdelhamid Bouzouina, ainsi que les sciences islamiques.
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.

Mohamed François est donc un pur produit issu des écoles d’endoctrinement de l’UOIF.
Il est aujourd’hui imam de la Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours, et tient le site internet http://www.icm37.fr (Information Culte Musulman), une chaîne Youtube de ses vidéoconférences dans la Mosquée, une page Facebook officielle du site information Culte musulman, et une page Facebook de la Mosquée.

L'imam Mohamed François de la Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours interdit aux Musulmans de célébrer les fêtes de fin d'année dans Politique 1540629730-mosquee-joue-les-tours
La Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours

1540629765-mosquee-joue-les-tours-mohamed-francois-2 Allah dans religion
Mohamed François, imam de la Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours

Que diffuse l’imam Mohamed François à ses fidèles Musulmans ? Un Islam de Fraternité, de Tolérance et d’Amour ?
Ci-dessous, un extrait d’une prédication sur sa chaîne Youtube officielle à l’attention de tous les Musulmans concernant les fêtes de fin d’année, en gras italique ci-dessous :

« Le premier de l’an ne correspond en aucun cas à nos traditions religieuses.
Sachez, et nous sommes là pour vous le rappeler, que le conseil de la fatwa dans les pays musulmans avec à sa tête un grand nombres de savants éminents, ont bien évidemment stipulé que la célébration d’une fête qui n’est pas la nôtre, fait de nous des innovateurs et fait de nous des gens qui appartiennent à une autre communauté.
Ce calendrier tel qu’il a été établi ne correspond même pas au calendrier chrétien.
Comment peux-tu oser fêter une fête qui n’est pas la tienne et qui ne correspond en rien à tes références religieuses ?
Donc, Mon Frère, Ma Soeur, je te conseille ainsi qu’à moi-même la crainte d’Allah en ce 31 décembre, ne réveillonne pas, ne fas pas partie des gens qui célèbrent cette fête, par laquelle Dieu n’a fait descendre aucun texte, ni aucune preuve.
Donc en ce sens, le réveillon, même s’il n’est pas célébré en tant que tel, certains de nos Frères et certaines de nos Soeurs ont pour l’habitude de dire : « mais ce n’est pas grave, on se fait un repas entre amis, ou entre Soeurs, ou en famille, mais on ne veut pas fêter le premier de l’An. »
Il n’empêche que si tu le fais le 31 décembre, cela signifie que chez toi, ce repas a un sens, et rappelez-vous la Parole du Prophète dans un hadith authentique : « Celui qui ajoute un enseignement à ce que nous lui avons transmis, et bien cet enseignement est à rejeter. »
Donc, ne soit pas du nombre des innovateurs, et rappelle-toi qu’il y a trois fêtes : aïd-el-fitr, qui marque la fin du Ramadan, l’aïd oul afta, qui marque la fin du pélerinage et l’aïd oul aouzbour, la fête de la semaine.
En dehors de ces trois fêtes aucune autre fête n’est légiférée en Islam, ceci est un rappel pour toi mon Frère et toi ma Soeur. »
[...]
« Je répète : cette nuit ne nous appartient pas, cette célébration ne nous appartient pas. Les fêtes dans notre communauté elles sont connues, elles sont légiférées par le Coran et la Sunnah. »
Il convient de rappeler en tout premier lieu, que le Prophète nous a mis en garde de ne pas s’assimiler à des fêtes ou des traditions d’un autre peuple. »
Mohamed François, imam de la Mosquée de Joué-Lès-Tours : « Qu’as-tu préparé pour ton réveillon ? » (hard-copy)

L’imam de la Mosquée de Joué-Lès-Tours Mohamed François demande aux Musulmans de ne pas participer aux fêtes autres que les fêtes musulmanes. Il ne s’agit plus d’écrire ensemble une Histoire commune, avec des Valeurs communes, afin de s’intégrer dans le creuset français, mais de se séparer de la communauté nationale, de rejeter les valeurs de l’Autre, le Mécréant.
Mohamed François provoque une dislocation de l’Identité Nationale, car le Musulman doit obéir à ce qui est « légiféré en Islam », des Lois différentes de celles de la République qui interdisent de participer aux fêtes autres que musulmanes, et de se mélanger à « un autre peuple ».

Il y a donc le « peuple » français, et le « peuple » Musulman qu ne suivent pas les mêmes règles législatives, ne partagent pas les mêmes cultures et moeurs, pas la même identité.
Un Message Fraternel ?

Mohamed François entretient par ailleurs des relations étroites avec des prédicateurs fondamentalistes.

On peut citer l’imam de la Mosquée d’Aubervilliers Hassen Bounamcha, reçu par Mohamed François le 30 mars 2013 à la Mosquée de Joué-Lès-Tours,  (hard-copy).

-                                                          1540629739-mosquee-joue-les-tours-hassan-bounamcha antisémitisme

Hassen Bounamcha, imam de la Mosquée d’Aubervilliers, en conférence à la Mosquée de Joué-Lès-Tours le 30 mars 2013

Ce prédicateur dénonce la mixité sociale homme/femme qu’il considère comme une perversion, tient des propos à caractère homophobe, et encourage Le mariage forcé de jeunes filles, qui ne « doivent pas tomber amoureuse ».(prèche à la Mosquée de Boulogne-Billancourt).

 

Le 24 mars 2012, le fondamentaliste Mehdi Kabi est accueilli par Mohamed François, à la Mosquée de Joué-Lès-Tours.
Pour ce prédicateur radical qui arpente les plus Grandes Mosquées de France, les femmes sont responsables de tous les vices, (alcool, drogue, musique), celles qui se parfument sont des fornicatrices, les mangeurs de porcs sont sales et se comportent comme des porcs en offrant leur femme au plus offrant.

Une courte citation extraite d’une de ses conférences données à Joué-Lès-Tours ci-dessous :

-                                           1540630093-mosquee-joue-les-tours-mohamed-francois-mehdi-kabir antisionisme
« Allah nous dit également dans la sourate at-Tawbah : » Et les Croyants et les Croyantes sont des alliés les un les autres », et Allah nous dit également : « Et que les Croyants ne prennent pas comme alliés des Mécréants en dehors des Croyants ».
[0:20:13]
Conférence du prédicateur Mehdi Kabir à la Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours le 1er décembre 2012 (hard-copy)

On retrouve la vision et la doctrine bipolaire du Monde de Mehdi Kabir et de l’Islam: il y a les Croyants (Musulmans) et les Mécréants.
Les Musulmans ne devant évidemment pas s’allier aux Mécréants.
Un message de « Tolérance, d’Amour et de Paix » diffusé aux Musulmans de Joué-Lès-Tours ?

le 1er décembre 2012, Mehdi Kabir revient à Joué-Lès-Tours pour nous expliquer comment le Prophète Mohamed, modèle parfait pour tous les Musulmans, a lutté avec son armée de soldats pour conquérir son butin, et quels sont les risques encourus si les Musulmans refusent d’obéir à ses ordres, extrait en gras italique ci-dessous :

« Le jour de la bataille de qo’houd, et vous connaissez le récit de la bataille de quo’houd qui a été la conséquence de la défaite du Prophète et de ses compagnons. Quelle en a été la cause ? Ce sont des archers que le Prophète a posé sur une montagne, il leur a dit de rester en place pour assurer l’arrière des armées, et ainsi de ne jamais changer de place, même s’ils voient que des oiseaux se posent sur des compagnons, c’est-à-dire, même s’is voient que le butin est partagé et qu’ils ont déjà gagné. Ne bougez pas.
La bataille s’est déroulée, et les archers ont vu que les compagnons gagnaient et avaient la victoire et que le butin commençait déjà à être partagé, malheureusement, le chef des archers et les archers eux-mêmes ont décidé de descendre de la montagne.
Lorsqu’ils sont descendus de la montagne, l’ennemi est passé derrière l’armée, et le Prophète a été blessé, et des compagnons sont morts et ils ont perdu la bataille. »
[0:57:55]
Conférence de Mehdi Kabir le 1er décembre 2012 à la Mosquée de Joué-Lès-Tours « J’ai mal à la fraternité »

Le Prophète Mohamed est un chef de guerre, un jihadiste qui impose par la force l’idéologie islamique. Comment se présente ce Modèle Parfait dans l’inconscient collectif Musulman ?
Un chef de guerre à la tête d’une armée qui s’empare d’un butin, peut-il servir de modèle spirituel et de représentant d’une vraie religion de Tolérance, de Fraternité et de Paix ?

Autre prédicateur influent de la religion de « Paix et Tolérance » reçu à Joué-Lès-Tours le 26 novembre 2011 sur le théme « Sache que seul Allah mérite d’être adoré » (hard-copy), Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget. Dans sa Mosquée, Nader Abou Anas interdit aux Musulmans d’écouter de la musique, de fêter la Saint-Valentin, les femmes doivent se voiler pour ne pas provoquer sexuellement les hommes, et il considère les Musulmans comme les « Supérieurs » qui ne doivent pas suivre les Chrétiens et les Juifs.

-                                                         1540629800-mosquee-joue-les-tours-nader-abou-anas Aubervilliers

L’imam de la Mosquée du Bourget Nader Abou Anas en conférence à la Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours

Un discours modèle pour intégrer les Musulmans dans la société occidentale ? Quelle influence la doctrine de Nader Abou Anas a-t-elle sur de jeunes Musulmans voulant adhérer à ces principes ?

L’imam de la Mosquée de Brest, Rachid Houdeyfa est également régulièrement reçu par Mohamed François à la Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours. (hard-copy)

-                                               1540629840-mosquee-joue-les-tours-rachid-houdeyfa Bourget

L’imam de la Mosquée de Brest Rachid Houdeyfa (à droite), en conférence à la Mosquée de Joué-Lès-Tours

Pour ce prédicateur très charismatique, une femme doit obligatoirement porter le voile islamique car « ce qui donne le plus de la valeur à une femme, c’est son hijab ». Une femme sans hijab est une femme sans valeur.
Mesdames, si vous croisez Rachid Houdeyfa dans la rue et qu’il vous regarde d’un air méprisant, vous saurez pourquoi.

Hani Ramadan, frère de Tariq Ramadan, est également reçu à la Mosquée de Joué-Lès-Tours en 2012.
Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Extrait de sa conférence en gras italique ci-dessous donnée à Joué-Lès-Tours (hard-copy) :

1540629730-mosquee-joue-les-tours-hani-ramadan-1 Brest
Le prédicateur Hani Ramadan en conférence à la Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours :

« Pour la Palestine, on sait très bien que le mouvement par excellence qui représente les intérêts du peuple palestinien, de façon honnête, intègre, c’est le Hamas.
On sait par ailleurs que l’autre tendance, et bien on a appris, qu’elle était prête à faire des concessions tout à fait inacceptables sur Jérusalem. Cela révèle bien la réalité dans laquelle nous sommes, aujourd’hui le mouvement islamique en Palestine montre à toutes et à tous, qu’il n’y a qu’une seule réponse, c’est celle du retour aux principes de l’Islam, d’être unis, et de lutter contre l’agression sioniste.

D’ailleurs, le sionisme est intéressant à ce propos, parce que depuis lontemps les sionistes se vantent, en disant que l’état d’Israël est la seule démocratie dans la région.
Il n’y a pas d’autres démocraties, tous les autres régimes sont des dictatures, ce qui n’est pas faux, j’espère que l’Histoire va infirmer à présent ces propos, mais il est curieux d’observer que les dirigeants israéliens sont inquiets maintenant que le peuple tunisien a exprimé sa volonté de voir émerger des démocraties, parce qu’elles permettraient à la colère des peuples de s’exprimer contre l’agression sioniste, qui est tout à fait inacceptable.

[...]
Les peuples aujourd’hui comprennent qu’il y a une forme d’agression contre les palestiniens en droit qu’on ne peut pas accepter. »
[47:35]

On retrouve la propagande antisioniste diffusée habituellement par Hani Ramadan. Le prédicateur soutient officiellement le Hamas, une organisation terroriste contrôlant la bande de Gaza et incitant au meurtre des Juifs (écoutez par exemple le prédicateur Safwat Hijazi sur la chaîne de télévision TV Al-Aqsa du Hamas).
Rappelons que la charte du Hamas appelle les Musulmans à exterminer les Juifs (article 7).

Autre extrait de la conférence :

« Mohamed François – Si notre patron nous demande d’enlever notre hijab, a-t-on le droit de l’enlever, de mettre une perruque, un artifice ?
Hani Ramadan – La règle, c’est que le hijab c’est une obligation pour nos Soeurs, et dans le Coran, et dans la Sunnah de façon tout à fait claire et évidente. Donc la Musulmane qui choisit de pratiquer, ne doit pas, ne peut pas ôter son hijab. Elle doit respecter la Loi Divine. Cependant, certains sont allés dans le sens d’une fatwa, au niveau des études, au niveau du travail lorsque cela est nécessaire, la femme peut dans ce cadre là, ôter, parce qu’elle est obligée de le faire, son hijab. Et quand elle sort du cadre de son travail elle remet aussitôt son hijab. »
[58:00]

Hani Ramadan rappelle aux Musulmanes que le port du voile islamique est une obligation de l’Islam, mais qu’il est possible de faire certaines exceptions dans le cadre du travail et des études et de ne pas le porter.
Dans tous les autres cas, une bonne Musulmane doit avoir son hijab. Une seconde peau qui la préserve des souillures du monde occidental.

 

Mohamed François ne se contente pas de précher dans son lieu de Culte, il se déplace dans plusieurs Mosquées de France pour diffuser sa « bonne Parole ».
On peut le voir par exemple en conférence à la Grande Mosquée de Mérignac en Gironde, entouré de ses comparses, comme le déjà cité Rachid Houdeyfa

-                                                        1540629800-mosquee-joue-les-tours-mohamed-francois-mosquee-merignac charia

On reconnaît Mohamed François (à droite), et près de lui Rachid Houdeyfa donnant une conférence à la Grande Mosquée de Mérignac le 27 mai 2012

 

-                                                                                                       1540629810-mosquee-joue-les-tours-philippe-le-breton Coran

 Philippe Le Breton, maire socialiste de Joué-Lès-Tours et vice-Président du Conseil Général d’Indre-et-Loire

« Certains islamistes sont en guerre contre l’Occident et la République ».
« Le fait religieux est de plus en plus présent dans le débat public ».
« Dans ma ville il y a des burqas, les parents demandent de la nourriture halal dans les cantines, des jeunes suivent des formations financées par des fonds obscurs ».
Le maire socialiste Philippe le Breton fait un constat alarmant en déplorant l’islamisation de sa ville de Joué-Lès-Tours.

-                                                1540629810-mosquee-joue-les-tours-philippe-le-breton-laicite fêtes de fin d'année

Pour dénoncer l’intégrisme islamique, sur le fronton de sa mairie, Philippe Le Breton a ajouté le mot « LAÏCITÉ » à la devise LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ.
Cette indignation est somme toute assez paradoxale, puisque Philippe Le Breton a participé à l’inauguration de la pose de la première pierre de la Grande Mosquée de l’Islam politique et fondamentaliste de Tours le 29 novembre 2008, et a permis l’implantation d’une Mosquée radicale sur sa ville en autorisant la venue de prédicateurs fondamentalistes (Mohamed François, Rachid Houdeyfa, Nader Abou Anas, Mehdi Kabir, Hassen Bounamcha, Hani Ramadan…) endoctrinant les Musulmans, les imprégnant de valeurs anti-occidentales et les incitant au repli communautaire.

-                                                         1540629810-mosquee-joue-les-tours-philippe-le-breton-inauguration-mosquee-tours fornicatrice

Dalil Boubakeur recteur de la Mosquée de Paris (à droite), le ministre des affaires religieuses algérien Bouabdelleh Ghlamallah (au milieu) Jean Germain maire de Tours accompagné de Philippe Le Breton, maire de Joué-les-Tours (à gauche) inaugurent la pose de la première pierre de la Grande Mosquée de Tours le 29 novembre 2008.

5 septembre, 2013

Le prédicateur misogyne Mehdi Kabir, pour qui les femmes se parfumant sont « des fornicatrices », conférencier à la Grande Mosquée El-Feth de Saint-Louis (Alsace)

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 28 min

Saint-Louis est une commune française d’environ 21 000 habitants située dans le département du Haut-Rhin de la région Alsace, près de la frontière Suisse.

La communauté Musulmane de la région Alsace s’est largement aggrandie ces trois dernières décennies et peut déjà s’enorgueuillir de disposer d’importants lieux de Cultes islamiques, on peut citer entre autres la Grande Mosquée de Strasbourg, inaugurée par Manuel Valls en personne et diffusant l’idéologie islamiste politique des Frères Musulmans, ou encore la Mosquée AMAL de Mulhouse, et ses prédicateurs antichrétiens et antisémites.

La ville de Saint-Louis est aussi dotée de trois Mosquées.
Par acte authentique signé le 15 avril 2011, la municipalité de Saint-Louis dirigée par le maire Divers Droite (DVD) Jean-Marie Zoellé, a consenti à une structure islamique associative locale, l’Association Culturelle Espérance un bail, assorti d’une promesse de vente, pour la construction d’une Mosquée. Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal a validé à l’unanimité, la cession du bail à construction à la société SCI Espérance.

Le projet prend forme, et la Mosquée peut enfin sortir de terre, un immense complexe islamique constitué de salles de prières, une bibliothèque, des salles de conférences, une salle de sport, un supermarché, et surmonté d’un grand dôme central.

Image de prévisualisation YouTube

-   Le prédicateur misogyne Mehdi Kabir, pour qui les femmes se parfumant sont    253536MosqueSaintLouisenconstruction Allah dans religion

Maquette du projet de la Grande Mosquée El-Feth de Saint-Louis, à droite l’édifice en cours de construction

Les 8 et 9 juin 2013, le chantier étant bien avancé, une journée portes ouvertes fut organisée par les responsables de l’association Espérance. Parmi les conférenciers de cette journée, on trouve le prédicateur Mehdi Kabir, connu pour ses sermons misogynes et intolérants. Dans ses différentes conférences diffusées dans les Mosquées de France, Mehdi Kabir nous enseigne que les femmes sont responsables de tous les vices sur Terre : argent, alcool, drogue, musique, que les mangeurs de porc sont sales, ne se lavent pas les mains, et offrent leur femme dénudée au premier venu.

-     768170MosqueSaintLouisportesouvertesavecMehdiKabir Alsace      796779MosqueSaintLouisMehdiKabir antisémitisme

le prédicateur misogyne Mehdi Kabir (à gauche) invité à donner une conférence, « debout devant Allah », durant les journées portes ouvertes des 8 et 9 juin 2013 à la Grande Mosquée El-Feth de Saint-Louis. Il est accompagné de sheikh Rabi’ et de sheikh Brahim professeur a l’université al Saoud de Riyadh en Arabie Saoudite.

On peut avoir encore une idée plus précise de sa pensée en remarquant que quelques unes de ses conférences sont disponibles en ligne sur la page Facebook officielle de la future Grande Mosquée de Saint-Louis. En gras italique ci-dessous, les premières minutes de la conférence :

Image de prévisualisation YouTube

Le prédicateur misogyne Mehdi Kabir, référence théologique et invité par les responsables de la future Grande Mosquée de Saint-Louis. (hard-copy)

« Parmi les causes qui font répandre la fornication, dans la communauté de l’Islam, le fait que les femmes ont refusé de mettre le Hijab. Ce Hijab est le vêtement religieux qu’Allah leur a imposé et ordonné. Car malheureusement beaucoup de femmes Musulmanes ont abandonné le Hijab, et ont dévoilé leurs parties tentatrices et ont montré leur corps, et ont ainsi fait bouger les plaisirs des hommes, et ont séduit ces hommes, est arrivé alors le plaisir et la turpitude, la séduction, la nudité, l’absence de pudeur, et l’absence de la jalousie.
Oh toi, la femme Musulmane, le voile religieux a été légiféré par Allah afin qu’il te préserve, et afin qu’il te protège des regards des hommes !
Malheureusement beaucoup de femmes de nos jours n’ont voulu que se dévoiler, se montrer, ont voulu négliger l’ordre du Prophète et l’ordre d’Allah. Combien de femmes de nos jours sortent, alors qu’elles ne sont pas encore mariées, parfumées, embellies, et maquillées, comme si elles étaient envoyées pour qu’elles soient demandées en mariage par un homme ? Et combien de femmes mariées sortent de la maison de leur mari parfumées, embellies, et séduisantes comme si elles cherchaient un autre époux ou un autre mari ?
Comment le mari peut se permettre de laisser sortir sa femme ainsi ? Comment est-ce que le frère peut se permettre de laisser sa soeur sortir ainsi ? Comment est-ce que le père peut se permettre de laisser sa fille sortir ainsi ? Alors que le Messager d’Allah nous dit : « Il n’y a pas une femme qui se parfume, puis qui sort de chez elle, et qu’elle apparaîsse devant un peuple qui sente son odeur, c’est-à-dire qui sente son parfum, sans que cette femme soit une fornicatrice ».
Extrait d’une conférence donnée le 13 mai 2013 par le prédicateur Mehdi Kabir, référence théologique pour les responsables de la future Grande Mosquée de Saint-Louis. (hard-copy)

Mehdi Kabir tient comme à son accoutumée un discours ouvertement misogyne, la femme Musulmane doit obligatoirement se couvrir d’un Hijab, un voile couvrant son corps de la tête aux pieds. Elle doit rester sous le contrôle de son mari ou de sa famille, et ne pas se faire belle ou se parfumer à l’extérieur, ce qui fait d’elle une « fornicatrice ».
Mehdi Kabir viendra-t-il régulièrement diffuser sa « Bonne Parole » à la communauté Musulmane de Saint-Louis ?


Les idéologues de l’Association Espérance diffusent sur la page Facebook de la Grande Mosquée El-Feth de Saint-Louis, les conférences des imams de l’Islam wahhabite, une doctrine particulièrement intolérante et violente.
On trouve par ailleurs plusieurs conférences données par le Cheikh égyptien Mohammed Hassan, ci-dessous, un court extrait de l’une d’entre elles trouvée sur la page Facebook :

-                                                                        210260MosqueSaintLouisMohammedHassan arabie saoudite
Le Cheikh égyptien Mohammed Hassan, qui considère qu’il n« y a pas de trèves possibles avec les Juifs, ni de pactes », et que les Juifs sont des « porcs », une référence théologique pour les responsables de la Grande Mosquée El-Feth de Saint-Louis (hard-copy)

« Les États-Unis sont venus de l’extrémité de la Terre pour exporter la démocratie et la liberté avec leurs définitions à eux, au monde Arabe. Mais ils sont venus exporter la démocratie et la liberté en utilisant les canons, les chars et les avions de chasse. Et les évènements de l’Irak et de l’Afghanistan ne sont pas anciens. Pourquoi permettent-ils ça aux États-Unis ? Ils interdisent les prédicateurs qui se déplacent avec sagesse, miséricorde et respect, qui portent la lumière du Coran et de la Sunna, la lumière de l’orientation et du bien. »
[05:07]
Le Cheikh Mohammed Hassan, (hard-copy)

Le Cheikh considère les États-Unis comme un ennemi du monde Arabe, un discours politique de rejet et d’intolérance, loin d’une prédication spirituelle et fraternelle.
On remarque dans la suite de la conférence que la tolérance envers les communautés juives et chrétiennes n’est autorisée que si elles sont sous protection d’un traité de paix (dhimmi), c’est-à-dire un pacte d’allégeance et de soumission à l’Islam, nous renvoyant plus de deux siècles en arrière, au temps où cela était pratiqué dans tous les califats ou sultanats avant leur colonisation par l’Occident. (09:54 sur la vidéo de la conférence).

 

En parcourant la page Facebook, vous trouverez également des conférences de l’imam de la Mosquée de Brest Rachid Abou Houdeyfa, pour qui le Hijab est aussi une obligation. (hard-copy), ou encore celles de Nader Abou Anas qui considère les Musulmans comme les « Supérieurs », et leur interdit la musique. (hard-copy)

Le complexe islamique de Saint-Louis diffuse-t-il un Islam ouvert et tolérant ?
Les Musulmans fréquentant cette Mosquée seront-ils bien intégrés dans la société civile Occidentale en suivant scrupuleusement les sermons de Mehdi Kabir, Nader Abou Anas, Rachid Abou Houdeyfa et d’imams antisémites et intolérants comme Mohammed Hassan ?

-                                                        775485MosqueSaintLouisJeanMarieZoell Coran

Le maire Divers Droite (DVD) Jean-Marie Zoellé abandonne la ville de Saint-Louis aux prédicateurs misogynes et intolérants de l’Islam fondamentaliste.

14 mars, 2013

Campagne de propagande politique anti-française et antisioniste menée par les responsables de la Mosquée de Dugny

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 15 min

Dugny est une ville de plus de 10 000 habitants de la banlieue nord de Paris, proche de l’aéroport du Bourget, dans le département de la Seine-Saint-Denis (93).
Une forte communauté Musulmane réside dans la ville, liée à l’immigration de ces trente dernières années en France.
Une partie de la communauté s’est regroupée en une association fondée en 1989, l’Association Culturelle des Musulmans de Dugny (ACMD) qui a pour vocation d’organiser et de préserver l’identité des Musulmans dugnysiens. L’ACMD s’investit dans l’enseignement du Coran, en organisant des séances d’apprentissage des sciences du hadiths (charia) et de la langue arabe aux jeunes Musulmans dès l’âge de 3 ans.

Le 17 décembre 2009, lors de l’assemblée municipale de Dugny dirigée par le maire UMP André Veyssière, l’ACMD obtient un bail emphytéotique pour la construction d’une nouvelle salle de prières sur le territoire de Dugny. Les responsables de la municipalité s’investissent dans le dossier du projet du nouveau lieu de Culte.

-                               Campagne de propagande politique anti-française et antisioniste menée par les responsables de la Mosquée de Dugny dans Politique 532367MosqueDugnyfetedelaid

Un sacrificateur officie pour l’Aïd-el-Kébir en octobre 2012 à Dugny, la plus importante fête Musulmane. Il va égorger plus de 350 moutons en deux jours

L’ACMD publie un site officiel ainsi qu’une page Facebook pour former, guider les Musulmans vers la Parole de la Religion de Vérité, l’Islam. (hard-copy)
Qu’apprend-on sur l’idéologie des prédicateurs de ce nouveau lieu de Culte sur Dugny ? Est-ce l’Islam de Fraternité, la « Religion de Paix et Tolérance », tant vantée par Nicolas Sarkozy, Manuel Valls, Jean-Marc Ayrault et Bertrand Delanoë dans leurs discours, qui est transmise aux Musulmans ?

Sur la page Facebook, on peut tout d’abord constater que les responsables du lieu de Culte sont en contact avec les prédicateurs de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF). (hard-copy)
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Son président Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »
Des prédicateurs de l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH), comme le Cheikh Belgacem donnent des cours dans la Mosquée de Dugny (hard-copy).

-                                                  222067MosqueDugnyIESH2 Al-Qaradawi dans religion
Les IESH de Château-Chinon et de Saint-Denis, sous ce titre pompeux, ne sont rien d’autre que des immenses madrassah, des écoles coraniques dirigées par des membres de l’UOIF (hard-copy), et dont le principal maître référant que l’on écoute pour prendre en compte les avis juridiques sur la législation islamique émis par le conseil européen de la fatwa n’est autre que (hard-copy)……Youssouf Al Qaradawi, un prédicateur de l’Islam sunnite connu pour ses discours violemment antisémites

La page Facebook initie également les Musulmans de Dugny aux prédications de Hassan Iquioussen (hard-copy), un membre de l’UOIF, dans un cours d’économie démontant le système de financement des institutions de l’état français par les banques privées. (On se demande bien où est l’Islam là-dedans).

-                                                                   244662MosqueDugnyHassanIquioussen2 André Veyssière
-                                                  L’ACMD fait la promotion de l’imam antisioniste Hassan Iquioussen

Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
L’utilisation d’un lieu de Culte pour enseigner l’Islam militant et politique.

Juste un rappel de la Loi :
« Il est interdit de tenir des réunions politiques dans les locaux servant habituellement à l’exercice d’un culte. »
loi de la séparation de l’Église et de l’État de 1905 – article 26

L’ACMD se montre par ailleurs officiellement solidaire de Hassen Bounamcha (hard-copy), l’imam de la Mosquée d’Aubervilliers, surnommé l’ »ami Hassen », menacé d’expulsion du territoire français pour propos homophobes.

-                                                                809183MosqueDugnyHassenBounamcha2 antisionisme
Vous pouvez avoir un aperçu de sa pensée misogyne délivrée dans la Mosquée d’Aubervilliers, et ici l’entendre justifier le mariage forcé dans un sermon donné à la Mosquée de Boulogne-Billancourt.
Défendre cet imam présuppose que l’ACMD cautionne les propos de l’imam Hassen Bounamcha et sa théologie.

 

POLITIQUE DE DÉNIGREMENT ET MÉPRIS DE LA FRANCE

Toujours dans l’Islam politique, on peut constater que les responsables de l’ACMD diffusent une véritable campagne de propagande anti-française.
Ceci afin d’injecter progressivement dans l’inconscient collectif de la communauté Musulmane de Dugny, (et des visiteurs potentiels de la page du site), le rejet de la France et de ses institutions.

le 23 décembre 2011, les responsables reprennent sur leur page Facebook les propos tenus par Tayyip Recep Erdogan, le premier ministre turc, qui explique lors d’un colloque que les français ont « génocidé » 15% de la population algérienne après 1945. L’ACMD se permet d’écrire « il a raison !« . (hard-copy)

-                                                           344758MosqueDugnyTurquie2 Benoît XVI
-                               propagande anti-française diffusée par les responsables de la Mosquée de Dugny

En vue de générer de l’animosité contre les français. A noter que par cette position même, l’ACMD tend à se démarquer de la population française, c’est-à-dire que les responsables de l’association ne se considèrent pas eux-mêmes comme faisant partie de la communauté française.

Un génocide, c’est un programme politique déterminé pour exterminer une communauté, une population ciblée.
La population algérienne est passée de 2 millions d’autochtones en 1872 à 9 millions en 1962, année de l’indépendance de l’Algérie. S’il y a eu génocide, il est plutôt raté.

Par contre, pas la moindre allusion aux dizaines de milliers de Harkis massacrés par le gouvernement algérien après l’indépendance.

Toujours pour dénigrer le mode de vie occidental par rapport à celui de la société islamique, une image publiée sur la page Facebook oppose une femme habillée de manière occidentale et une femme Musulmane entièrement voilée attendant toutes les deux leur jugement devant leur Créateur.
Avec le message : « On verra se jour la« , sous entendu que la femme entièrement voilée, pieuse, chaste, pure, ira au Paradis, la femme non voilée brûlera dans d’atroces souffrances en Enfer. (hard-copy)

-                                                                      704803MosqueDugnyLevoileislamique Cheikh Tayssar Al-Tamimi

Propagande anti-occidentale pour le port du voile à la Mosquée de Dugny : « On verra se jour la« . L’ACMD donne des cours d’arabe aux jeunes Musulmans, elle ferait peut-être mieux de prendre quelques cours de français.

      

PROPAGANDE POLITIQUE ANTISIONISTE

Très virulents contre l’État d’Israël, les responsables de la Mosquée de Dugny bombardent la page Facebook de liens diffusant une propagande antisioniste. (exemples entre autres lien1, lien2)

-   850377MosqueDugnyantisionisme Coran    993630MosqueDugnyantisionisme2 Dugny

-         propagande antisioniste sur la page Facebook publiée par les responsables de la Mosquée de Dugny


Les prédicateurs invités ne sont pas en reste. le cheikh Tayssir al-Tamimi, chef des tribunaux islamiques palestiniens, fut l’invité prestigieux de l’ACMD pour donner une conférénce à la Mosquée de Dugny le 2 mai 2010.

-                                                                                                  180531MosqueDugnyaltamimi Hassan Iquioussen
Le cheikh antisioniste Tayssir al-Tamimi, chef des tribunaux islamiques palestiniens, reçu à la Mosquée de Dugny en mai 2010


Ci-dessous, un aperçu de sa pensée « théologique et spirituelle », lors d’une visite dans les Mosquée de France en juin 2011 :

« Le boycott des produits israéliens est une nécessité. Premièrement, pour que la communauté internationale montre son refus des actes de l’état sioniste contre le peuple palestinien. Également pour contester les actes contre le peuple palestinien à Gaza, Al-Qods(Jérusalem) et ailleurs. Cela peut avoir une conséquence économique sur Israël à un certain niveau, même si elle est soutenue économiquement par les États-Unis d’Amérique et de nombreux alliés. Le boycott peut être un moyen de dénoncer la politique barbare et injuste d’Israël contre le peuple palestinien. »
[03:38]
Concernant le hijab (voile couvrant tout le corps sauf le visage) de la femme Musulmane :
« Le hijab est une obligation ! C’est une obligation pour toute femme Musulmane en présence d’un étranger. Il n’est pas permis à une femme Musulmane de sortir sans hijab. Et cela, tous les savants Musulmans sont d’accord, sur le caractère obligatoire du hijab ! »
[08:27]
entretien avec le cheikh Tayssir al-Tamimi lors de  sa visite en France en 2011 (hard-copy)

Une vraie propagande antisioniste et misogyne. Une femme Musulmane n’est pas libre de choisir, elle doit obligatoirement porter un hijab pour ne pas se souiller au contact des étrangers.

Le 11 mai 2009 s’est déroulé au centre Notre Dame à Jérusalem une rencontre interreligieuse en présence du Pape Benoit XVI, le cheikh Tayssir al-Tamimi s’est distingué en intervenant sans autorisation à la tribune pour attaquer Israël et le sionisme.
Pendant son intervention, il a également énoncé une version édulcorée du « Pacte d’Omar », le traité de reddition soumis aux Chrétiens après la prise de Jérusalem, vaincus par les Musulmans en 637 après deux années de siège.
Une version plus complète de ce pacte peut être trouvée ici, montrant les traitements déplorables auxquels furent soumis les Chrétiens au cours des siècles suivants, périodes de répression subies lorsqu’ils furent vaincus par les Jihadistes pendant les conquêtes islamiques.

Pour avoir une idée de sa pensée « théologique et spirituelle », un extrait de son discours sur la Palestine, en gras italique ci-dessous :

« l’occupant israélien l’a annexée à son état en défiant les messages divins, en profanant son statut spirituel et en transgessant les traditions et les lois internationales. Il a fait preuve de mépris envers toutes les valeurs humaines en détruisant ses maisons et en usurpant des dizaines de milliers de dounums (un dounum = 1000 mètres carrés, NdT), où il a construit des colonies pour y loger des colons étrangers après avoir expulsé des milliers des habitants autochtones de leurs terre, il l’a isolée avec le mur de l’apartheid qui l’a transformée en une grande prison et il a interdit aux musulmans et aux chrétiens d’y entrer pour faire la prière dans ses églises et ses mosquées.
Il a creusé sous les fondations de la mosquée al-Aqsâ afin de la faire écrouler et la détruire pour construire le prétendu temple à sa place. Il a construit des synagogues tout autour, il a pillé le patrimoine islamique, il a détruit et profané les tombes et il a agressé les fidèles voulant prier et les moines au Saint Sépulcre aux Pâques.
Il a même transgressé le Shabbat, jour sacré selon la religion juive, et il s’est basé sur l’avis des rabbins pour tuer des femmes, des enfants et des vieillards. Il a démoli des dizaines de mosquées et des milliers de maisons sur leurs habitants (quelques applaudissements) et il a détruit les hôpitaux et les établissements scolaires dans une agression contre la bande de Gaza où il a transgressé les droits de l’Homme d’une manière sans précédent à notre époque et qui a ébranlé la conscience »

Discours du Cheikh Tayssir al-Tamimi à Jérusalem devant le pape Benoît XVI le 11 mai 2009

Une attaque sans conditions et unilatérale à l’encontre d’Israël, ignorant les faits historiques et la complexité du conflit israélo-palestinien.

A noter que le cheikh Tayssir al-Tamimi est périodiquement en tournée dans les grandes Mosquées de France pour diffuser sa propagande antisioniste et sa haine de l’État d’Israël.
Son programme de l’année 2010 en France (hard-copy): le 30 avril à la Mosquée d’Aubervilliers, le 1 mai à la Mosquée de Clichy-Sous-Bois et la Mosquée de Sarcelles, le 2 mai à la Mosquée de Dugny et à la Mosquée de Grigny, le 7 mai à la Mosquée de Garges-Les-Gonesse et la Mosquée d’Aulnay-Sous-Bois. Autant dire qu’une partie de la banlieue nord de Paris a pu bénéficier de sa « sagesse » et de ses enseignements de « Fraternité » et de « Liberté de la femme ».


Que pensez-vous de la théologie enseignée dans la Mosquée de Dugny ? Vous semble-t-elle en harmonie avec les principes républicains de Liberté, Égalité et Fraternité ?
Participe-t-elle à une bonne intégration des Musulmans de Dugny dans la société française ?

-                                                               486807AndrVeyssireMaireUMPdeDugny hijab
Le maire UMP André Veyssière, principal artisan de la mise en place de l’Islam politique anti-occidental et antisioniste en autorisant la construction de la Mosquée de Dugny

17 novembre, 2012

Inauguration de la Grande Mosquée de Strasbourg, ou quand Manuel Valls et les dhimmis de la République enracinent l’Islam Radical sur le sol français

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 04 min

Strasbourg est une des villes phares de l’Est de la France du département du Bas-Rhin, elle est, avec plus de 270 000 habitants, la première commune intra muros du Grand Est français, ayant également pour titre « capitale de l’Europe ».
Les villes du nord et de l’Est de la France ont vu arriver au fil des 30 dernières années, une importante immigration Musulmane. Celle-ci, toujours plus nombreuse, est désireuse de s’émanciper et de revendiquer le droit d’avoir des lieux de culte décents, on peut se référer par exemple à l’association Musulmane AMAL de Mulhouse gangrénée par l’Islam Radical, bientôt en passe de disposer d’un immense complexe islamique pour y endoctriner les Musulmans.

Les Musulmans de Strasbourg disposent déjà d’une immense Mosquée pour pratiquer l’Islam sans restriction, et ont une validation officielle des autorités françaises, puisque la Grande Mosquée de Strasbourg a été inaugurée en grande pompe le 27 septembre 2012 en présence de plusieurs officiels du gouvernement français. Plus de 1 200 personnalités, dont des responsables politiques, des représentants catholiques, protestants et juifs, de même que le président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), Mohammed Moussaoui, étaient présents à la cérémonie.
Implanté à moins de 2 km de la cathédrale, au bord de la rivière Ill, le nouveau lieu de culte était déjà utilisé au quotidien depuis le ramadan d’août 2011. Il peut accueillir quelque 1.500 fidèles, dans une salle de prière de 1.300 m2, la plus grande de France devant la Mosquée d’Évry-Courcouronnes (800 m2).
Le bâtiment est surmonté d’un imposant dôme de cuivre de 16 mètres de diamètre, mais n’a pas de minaret. Le projet, qui date de 1993, a coûté 10,5 millions d’euros, dont 26 % financés par les collectivités locales grâce aux spécificités du droit d’Alsace-Moselle, L’édifice a bénéficié de subventions publiques comme celles de la mairie de Strasbourg (610.000 euros), du Conseil régional d’Alsace (420.000 euros) et du Conseil général du Bas-Rhin (510.000 euros), 37 % par le gouvernement marocain, et 13 % par l’Arabie Saoudite et le Koweït. Les autorités de ces pays étaient d’ailleurs représentées lors de la cérémonie de l’inauguration.

Inauguration de la Grande Mosquée de Strasbourg, ou quand Manuel Valls et les dhimmis de la République enracinent l'Islam Radical sur le sol français dans Politique 1538303470-mosquee-de-strasbourg   1538303470-mosquee-de-strasbourg-ramadan Al-Qaradawi dans religion
-                     La Grande Mosquée de Strasbourg                                        Fidèles Musulmans devant la Mosquée pendant la prière de l’Aïd

-                                                      1538303395-mosquee-strasbourg-prieres antisémitisme
-                                        Des Fidèles Musulmans pendant une Prière à la Grande Mosquée de Strasbourg

Qu’en est-il de la doctrine islamique diffusée dans la Mosquée ? L’ingérence des puissances étrangères dans les affaires de la Mosquée de Strasbourg fait que l’état français n’a en pratique absolument aucun contrôle sur ce qui est enseigné à l’intérieur de l’édifice, et permet au fondamentalisme islamique de progresser et de s’exprimer sans aucune entrave, par l’intermédiaire de prédicateurs politico-religieux étrangers.

De fait, le Maroc, l’Arabie Saoudite et le Koweït désirant imposer les valeurs islamiques en France, interdisent toute construction d’une Église sur leur territoire.
Le Koweït a trois paroisses et interdit toute autre construction d’une Église, l’Arabie Saoudite ne reconnait que l’Islam, aucune Église n’est permise sur son sol, les cheikhs saoudiens propagent un Islam particulièrement radical, le wahhabisme (voir par exemple, l’article sur l’Islam wahhabite à la Mosquée de Puteaux), et la dernière Église construite au Maroc date de l’époque coloniale (1956).

Lors de la cérémonie d’inauguration de la Mosquée, on peut être surpris par exemple de constater la présence de l’islamiste bosniaque Mustafa Ceric, Grand Mufti de Bosnie-Herzégovine jusqu’en 2013, politico-religieux ayant encouragé la venue de Moudjahidines étrangers en 1995 pendant la guerre entre serbes et bosniaques, et en suscitant la polémique en demandant l’incorporation de la Charia (Loi et juridiction islamique) dans la constitution de Bosnie, le 15 août 2009.
L’Observatoire de l’islamisation a développé un dossier complet sur Mustafa Ceric, en montrant comment durant la guerre, il appela les jihadistes du monde entier à terminer l’épuration ethnique anti-serbe initiée par Izetbegovic avec ses escadrons de la mort les « Cygnes noirs », les milices neo-nazies HOS ou les « Hirondelles ».
Mustafa Ceric a eu l’insigne Honneur de diriger la prière Musulmane le 28 septembre 2012 à la Grande Mosquée de Strasbourg. (hard-copy)

-                                                                    1538303514-ceric-mustafa antisionisme
-   le Mufti islamiste bosniaque Mustafa Ceric invité à diriger la prière à la Grande Mosquée de Strasbourg le 28 septembre 2012

Également présent le jour de l’inauguration, Tareq Oubrou, futur recteur de la Grande Mosquée de Bordeaux et membre de l’UOIF. (hard-copy)
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus d’une cent cinquantaine d’associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.
Il y a quelques années Tareq Oubrou, enseignait l’Islam fondamentalisme des Frères Musulmans et de son fondateur Hassan Al-Bannah, qu’il considère comme un maître, et expliquait devant les Fidèles Musulmans que le Califat (l’état Islamique gouverné par la Charia) est le but ultime pour l’ensemble de la communauté Musulmane, toute autre politique est « basée sur le mensonge ».

-                                                                                mosquebordeauxtareqoubrou arabie saoudite
« Le Califat est une obligation, et la réunion des musulmans autour de ce Califat est une obligation, et tant que les Musulmans ne sont pas réunis autour du Califat, ils sont des pécheurs, sauf ceux qui oeuvrent pour instaurer ce Califat. »
Le cheikh Tareq Oubrou, membre de l’UOIF, lors d’une conférence dans les années 1990, invité à la Grande Mosquée de Strasbourg le 27 septembre 2012

L’influence de l’idéologie politique des Frères Musulmans ne se limite évidemment pas à cette seule journée d’inauguration. On peut par exemple remarquer que le Cheikh égyptien Khaled Hanafi est venu donner une conférence dans la Grande Mosquée de Strasbourg le 2 juin 2012. Ce prédicateur a été formé à l’université Al-Azhar du Caire en Égypte, le bastion de la formation de la doctrine sunnite des Frères Musulmans comme le relève l’Observatoire de l’Islamisation. (pour une étude complète sur l’université Al-Azhar, se référer à l’ouvrage de Joachim Véliocas « l’Islamisation de la France p93-108″)

-                                                                                1538303426-mosquee-strasbourg-hanafi Bas-Rhin
- Le cheikh égyptien Khaled Hanafi (à droite) [ici avec son mentor, le cheikh antisémite égyptien Youssouf Al Qaradawi], membre des Frères Musulmans, invité à donner une conférence à la Grande Mosquée de Strasbourg le 2 juin 2012 (hard-copy)

Par ailleurs, la Mosquée de Strasbourg accueille régulièrement le Cheikh Saïd Ramadan Al-Bûthi, un islamiste radical syrien dont les écrits ne laissent aucun doute sur l’idéologie qu’il propage, l’Islam doit conquérir le pouvoir dans tous les domaines : social, économique, judiciaire législatif et politique. Dans ses ouvrages on peut trouver des citations telles que  :
“Le Jihad désigne en son sens exact, la lutte pour la cause de Dieu et l’établissement d’une société islamique; le combat constitue en lui-même un aspect de cette lutte; il vise à fonder une nation islamique authentique.”
[...]  Quant aux « Gens du livre » (Chrétiens et Juifs), ils peuvent coexister avec les Musulmans à condition de se soumettre aux Lois qui gouvernent la société  Musulmane et de s’affilier à la Nation Islamique en payant au gouvernement un tribut, l’équivalent de la Zakat imposée aux Musulmans. Cette dernière étape consacra la nécessité du Jihad dans l’Islam sous la forme définitive en tant qu’un devoir imposé aux Musulmans à toute époque, au cas ou ils disposent d’une armée suffisante. »
extraits du livre « Fiqh-as-sira » p187 (1995) de Saïd Ramadan Al-Bûthi

-                                                             1538303348-said-ramadan-al-bouthi charia
-                               Le Cheikh syrien Saïd Ramadan Al-Bûthi, conférencier à la Grande Mosquée de Strasbourg
Saïd Ramadan Al Bûthi, a défendu le port du voile islamique dans les pays non musulmans lors d’une série de conférences données à Strasbourg en décembre 2003 sur le thème de la famille. Il a accusé la politique d’hégémonie culturelle des pays riches. Une politique soutenue par une propagande dont le but est d’instaurer le modèle occidental sur toute la planète au nom de la liberté et du progrès social. De l’avis du Cheikh, la finalité inavouable de ce projet est l’aliénation de la famille musulmane afin de la mettre au même plan qu’une famille non musulmane à portée de la dislocation et de l’éclatement. Les musulmans favorables à la loi sur le voile islamique sont, d’après lui, des hypocrites (mounafiqoun).

Quelle est la base de l’enseignement coranique diffusé dans la Mosquée ? Suit-il aussi les préceptes politiques des Frères Musulmans ? Le site internet officiel de la Grande Mosquée de Strasbourg met en ligne une liste de livres recommandés pour maitriser et acquérir de solides connaissances de la Religion de « Paix et Tolérance », l’Islam.
Étudions quelques uns de ces ouvrages.

BIBLIOGRAPHIE PROPOSÉE PAR LA GRANDE MOSQUÉE DE STRASBOURG

 

« LE LICITE ET L’ILLICITE EN ISLAM » – Youssef Al-Qaradawi (lienhard-copy)

Youssouf Al Qaradawi est le mentor des Frères musulmans et chef du Conseil européen de la fatwa et de l’institut de formation des imams de l’UOIF. Les Frères Musulmans ont eu une très forte influence dans la mise en place de gouvernements islamistes après les soulèvements du « Printemps Arabe » (Tunisie, Égypte et actuellement en Syrie). Al Qaradawi diffuse dans son livre, la propagande totalitaire de ce mouvement politico-religieux : la mise en place de la Charia. Il explique par exemple dans son ouvrage que tous les homosexuels doivent être exterminés :

-                              qaradawijuifs2 Coran                1538303470-le-licite-et-l-illicite-en-islam dhimmis
-                    Le Cheikh égyptien Youssouf Al Qaradawi
« Est-ce qu’on tue l’actif et le passif, par quels moyens les tuer, est-ce avec un sabre ou le feu ou on les jetant du haut d’un mur, cette sévérité qui semblerait inhumaine n’est qu’un moyen de débarrasser la société islamique de ces êtres nocifs qui conduisent à la perte de l’humanité »
extrait de « le licite et lillicite en Islam » p174-175

« Le Messager (BSLD) a réuni ensemble le caractère sacré des biens, du sang et de l’honneur. Il a fait du vol un acte s’opposant aux préceptes de la foi. Il a dit en effet : « le voleur n’est pas croyant au moment où il commet le vol. » (Unanime) Dieu exalté a dit « Le voleur et la voleuse, coupez-leur la main en punition de ce qu’ils ont commis à titre de sanction de Dieu. » (5:38) »
extrait de « le licite et lillicite en Islam » p328

Youssef Al-Qaradawi, un des principaux idéologues et mentor des Frères Musulmans, explique devant plusieurs millions de personnes sur la télévision Qatari Al-Jazeera en 2009 que les Juifs seront bientôt punis par la main des Croyants, et que s’il le faut, il les tuera lui-même, même en fauteuil roulant.


« ISLAM, LE FACE À FACE DES CIVILISATIONS » – Tariq Ramadan
(lienhard-copy)

L’islamiste Tariq Ramadan est un prédicateur très médiatique, revendiquant un Islam politique, la création d’un État Islamique sous la Charia incompatible et concurrent du système démocratique et républicain de type occidental, délivrant des prèches visant à considérer les Musulmans de France comme des victimes de persécutions de racisme de la part des français non-musulmansla non mixité sociale homme / femme dans les piscines, ou défendant des prédicateurs antisémites sur son site Internet.

-                             1538304610-mosquee-strasbourg-tariq-ramadan dhimmitude                       1538303348-tariq-ramadan-islam-le-face-a-face-des-civilisations Frères Musulmans
-                                      le prédicateur Tariq Ramadan
Des extraits de son ouvrage « Islam le face à face des civilisations » sont disponible sur ce lien, où il défend l’avènement d’un état islamique à la place de l’Occident décadent.

« Il se trouve dans le Coran à peu près 228 versets (sur 6 238) qui traitent de la législation générale (code civil et pénal, droit constitutionnel, relations internationales, ordre économique, etc…) »
(page 36)
« La Révélation traite en effet de toutes les sphères de l’activité humaine : de l’ordre économique, du projet social, de la représentativité politique. »
(page 35)

« De fait, en matière législative, les choses sont claires. Le Droit Islamique, dont on parle tant aujourd’hui, c’est d’abord l’ensemble des règles générales stipulées par le Coran et la Sunna. »
(page 38)

 « Dans le domaine politique, comme c’est le cas pour la sphère sociale ou économique, il existe aussi un cadre de référence islamique défini par le Coran et la Sunna qui correspond à peu de choses près au statut de la loi fondamentale, la Constitution, (en ce qu’elle va permettre sa formulation) vis à vis des législations nationales. [...] Ce cadre est d’origine Divine et les directives qui y sont liées sont intangible.»
(page 93)

« ISLAM ET LA DÉRIVE DE L’OCCIDENT » – Hani Ramadan (lienhard-copy)
Hani Ramadan, (frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, ce prédicateur donne des conférences devant les Musulmans et va jusqu’à déformer les Écritures des Évangiles de la Bible pour justifier son antisémitisme :

-                  hanirmadan hadiths                     1538303514-hani-ramadan-islam-et-la-derive-de-l-occident Hani Ramadan
-                          Le prédicateur Hani Ramadan
« Écoutez les termes utilisés dans l’Évangile : « Serpents, race de vipères », Jésus lui-même craint les juifs, et sait qu’ils cherchent à le tuer, c’est un passage qui nous autres Musulmans nous rappelle des versets du Coran qui nous disent : « Pourquoi avez-vous tué les Prophètes auparavant, si vous étiez Croyants ? »
01:01
[...]
« Eux-mêmes, prétendant qu’ils sont absolument élus, vont exclure les autres et vont être les artisans de leurs propres malheurs. »
01:50

Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

 

« QU’EST-CE QU’UN ÉTAT ISLAMIQUE ? » – Saïd Ramadan (lienhard-copy)

Saïd Ramadan est le père de Tariq et Hani Ramadan, il fut l’un des disciples les plus importants de Hassan Al-Bannah, le fondateur de l’organisation politico-religieuse des Frères Musulmans. A partir des années 1950, Il est à l’origine de l’Internationalisation de la Confrérie des Frères Musulmans, l’importation et l’installation de leur idéologie en Europe, tout d’abord en Allemagne, en Suisse (il crée l’institut islamique de Genève qui sera dirigé par la suite par son fils Hani Ramadan) et de sa propagation en France (qui deviendra l’UOIF). Les livres de Saïd Ramadan ont pour sujet l’Islam politique, la mise en place d’un État Islamique sous la gouvernance des Lois de la Charia.


-     1538303348-said-ramadan-quest-ce-qun-etat-islamique islam     1538303348-said-ramadan-sharia islamisme   1538303360-said-ramadan israël

« Toutes les idées religieuses qui modèlent l’imaginaire et le contenu de l’esprit humain et qui déterminent l’action de la volonté humaine sont totalitaires potentiellement ou par leur principe. Elles doivent chercher à imposer leurs propres valeurs et leurs propres règles à toutes les activités et toutes les institutions sociales, des écoles primaires à la loi et au gouvernement. »
Saïd Ramadan – « Islamic law, its scope and equity »

 

« JALONS SUR LA ROUTE DE L’ISLAM » – Sayyid Qutb (lienhard-copy

Sayyid Qutb, islamiste égyptien, fut une des figures majeures des Frères Musulmans dans les années 1950-1960, et son influence fut considérable, en particulier après la publication de son ouvrage le plus important « Les Jalons sur la route de l’Islam », il a façonné de manière définitive ce qui sera la doctrine officielle des Frères Musulmans. Les Jihadistes d’Al Qaïda se revendiquent de son idéologie, et ses écrits sont régulièrement cités sur les sites fondamentalistes Musulmans (par le groupe Jihadiste Ansar Al Haqq de la Mosquée de Gagny par exemple)
Il reprend également à partir des textes Sacrés du Coran et de la Sunna du Prophète Mohamed, l’idée d’une « lutte contre les Juifs », en écrivant au début des années 50 l’opuscule « Notre combat contre les Juifs ». Dans son commentaire de la sourate 5, Sayyid Qutb réaffirmera l’accusation : « Depuis les premiers jours de l’islam, le monde Musulman a toujours dû affronter des problèmes issus de complots Juifs. (…) Leurs intrigues ont continué jusqu’à aujourd’hui et ils continuent à en ourdir de nouvelles. » Thèmes et discours repris aujourd’hui par les dirigeants des Frères Musulmans.
Arrêté par Nasser pour complot contre l’État Égyptien, Sayyid Qutb sera pendu en 1966 devenant ainsi un martyr de l’Islam. Quelques extraits de son ouvrage ci-dessous :

-    1538303360-said-qutb-les-jalons-sur-la-route juifs               1538303452-mosquee-de-strasbourg-sayyid-qutb manuel valls

Le journaliste et théologien Sayyid Qutb et son ouvrage « Jalons sur la route de l’islam », une référence majeure pour les Frères Musulmans, il sera condamné et pendu par le régime égyptien de Nasser en 1966

« La direction de l’humanité par l’Occident touche à sa fin, non parce que la civilisation occidentale a fait faillite sur le plan matériel ou parce que sa puissance économique et militaire est affaiblie, mais parce que le monde occidental a rempli son rôle et épuisé son fonds de valeurs, qui lui permettait d’assurer la direction de l’humanité. »
« Jalons sur la route de l’Islam », page 9

« L’Islam est la seule civilisation, et la société musulmane est la seule société civilisée. »
« Jalons sur la route de l’Islam », page 170

 

« LA RISÂLA, LES FONDEMENTS DU DROIT MUSULMAN » – shafi’i (lienhard-copy)

La Risâla est une véritable référence pour comprendre le droit musulman et ses principes, écrit par l’imâm Ash-Shâfi (767-820), fondateur de l’école chaféite.
On peut trouver un chapitre complet dédié à la Guerre Sainte (Jihad), quelques extraits en gras italique ci-dessous de l’ouvrage, reproduits par l’observatoire de l’islamisation. (copie1, copie2, copie3)

-                                                                                            1538303493-la-risala-fondements-du-droit-musulman mosquée

« Il a dit (le Prophète) Tuez les associants où vous les trouverez, capturez-les, bloquez-les, tendez-leur toutes sortes d’embûches. Seulement s’ils se repentent, accomplissent la prière, acquittent la purification, dégagez-leur le chemin.  Dieu est tout Pardon et Miséricordieux. Coran IX.5″

« 976. Combattez ceux qui ne croient pas en Dieu ni au jour dernier, ni n’interdisent ce que interdisent Dieu et son Envoyé, et qui, parmi ceux qui ont reçu l’Écriture, ne suivent pas la religion du Vrai, et cela jusqu’à ce qu’ils paient d’un seul mouvement une capitation en signe d’humilité. Coran IX.29″

« 977….L’Envoyé de Dieu a dit : je ne cesserai de combattre les hommes jusqu’à ce qu’ils professent il n’y a de Dieu que Dieu. S’ils le font, ils rendent inviolables à mes yeux leurs personnes et leurs biens, sous réserve de leur [soumission à] la Loi [Musulmane]. [Quand au reste], il n’y a de comptes à rendre qu’à Dieu. »

Classification de devoirs de stricte obligation
Le devoir individuel
980. Sha’fi dit : ces versets coraniques sont susceptibles de signifier que le Jihad, et tout particulièrement la mobilisation en armes, est un devoir de stricte obligation pour tous les musulmans, sans exception: il comprend en particulier le départ en campagne, imposé à tout homme qui en est physiquement capable, nul n’a le droit d’y déroger, comme sont l’obligation stricte des prières rituelles, le Pélerinage à la Mecque et l’aumône légale. Aucun Croyant par conséquent,  auxquels ces devoirs sont imposés ne peut s’y soustraire sous prétexte qu’un autre les accomplit à sa place, car l’action accomplie par l’un, n’est pas mise au compte d’un autre. »

La doctrine shafi’ préconise que le Jihad, la Guerre Sainte contre les Infidèles (non-Croyants) est une obligation pour les Musulmans contre tout ce qui entrave la progression des préceptes islamiques. Un chapitre complet d’incitation à la haine et au meurtre.

 

« LA VOIE DU MUSULMAN » – Abu Bakr Al-Jazairi (lienhard-copy)

Autre ouvrage de référence, un guide pour tout bon Musulman, de Abu Bakr Al-Jazairi :
« Il est du devoir des musulmans, [… ] de se doter de toutes sortes d’armements et de se perfectionner dans l’art militaire, [… ] défensif, mais aussi offensif, pour que le Verbe de Dieu soit le plus haut [… ], de fabriquer tout genre d’armes, même au détriment de la nourriture, de l’habillement et du logement dont on peut se passer. Alors le jihad sera accompli dans les conditions les plus satisfaisantes »

« LES JARDINS DES VERTUEUX » – An-Nawawi (lienhard-copy)

Le « Jardin des Vertueux » est une compilation des Hadiths authentiques rassemblés et expliqués par l’imam An-Nawawi (631-676). Les Hadiths sont des commandements dictés par le mode de vie du Prophète rapportés par ses contemporains (Boukhari et Muslim essentiellement), et de sourates du Saint Coran. Le livre permet de synthétiser les précieux versets afin de guider le Musulman dans ses questionnements et sa Foi. Ces Hadiths sont répartis en chapitres pour mieux structurer la compréhension des textes Saints. Après le Coran, « le Jardin des vertueux » est une référence absolue pour tout bon Musulman pratiquant désirant acquérir les rudiments de la Foi, de la pensée, et des préceptes islamiques.

Il faut bien comprendre que les Hadiths ne sont pas simplement des récits, ils sont l’essence de la Sounna, et dictent aux Musulmans ce qui est licite, illicite, les bases de leur comportement en famille, en société, ainsi que leur relation avec les non-musulmans. Ces règles de vie doivent être entièrement calquées sur la vie du Prophète Mohammed et de ses disciples vivant au VII Siècle, elles sont valables pour tous les Musulmans, en tous temps et à toute époque. Cet ouvrage est conseillé par exemple par la grande Mosquée de Tours, la Mosquée de Vigneux-Sur-Seine , la Mosquée de Bobigny, la Grande Mosquée Ar-Rahma de Nantes ou la Grande Mosquée de Lyon , on peut le trouver en téléchargement auprès des sites de la communauté musulmane de France comme islamhouse, ou en vente sur Amazon. Quelques extraits de chapitres du livre ci-dessous :

-                                                                                 1538303493-le-jardin-des-vertueux musulmans

LE LIVRE DE LA GUERRE SAINTE

234. Les vertus du combat
1348. Selon Abou Oumama, le Prophète a dit : « Celui qui n’a pas combattu, ou n’a pas équipé un combattant, ou encore n’a pas remplacé un combattant dans sa famille, subira une calamité de la part de Dieu avant le jour du Jugement. » (Abou Dawud)
1349. Selon Anas, le Prophète a dit : « Combattez les polythéistes avec vos biens, vos personnes et vos langues. » (Abou Dawud)
Coran 9.36 : Liguez-vous pour combattre les païens, comme ils se liguent pour vous combattre ! Sachez que Dieu est avec ceux qui Le craignent.
Coran 2.216 : Le combat vous a été prescrit alors qu´il vous est désagréable. Or, il se peut que vous ayez de l´aversion pour une chose alors qu´elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu´elle vous est mauvaise. C´est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.
Coran 9.14 : Combattez-les. Allah, par vos mains, les châtiera, les couvrira d´ignominie, vous donnera la victoire sur eux et guérira les poitrines d´un peuple croyant.
1313. Abou Qatada rapporte : Le Prophète se leva parmi nous et rappela : « Le combat au service de Dieu et la foi en Dieu constituent les meilleurs actes. » Un homme se leva alors et demanda : « Prophète de Dieu, si j’étais tué au service de Dieu, penses-tu que mes péchés seraient effacés ? » – « Oui, répondit le Prophète, si tu es tué en faisant montre de constance, d’abnégation et si tu fais face à l’ennemi sans jamais lui tourner le dos. »

1314. Jabir rapporte : Un homme demanda : « Ô Prophète de Dieu, où serai-je si je suis tué au service de Dieu ? » – « Au Paradis, répondit le Prophète. » L’homme jeta alors les quelques dattes qu’il avait dans la main et se lança dans le combat jusqu’à la mort. [Muslim]

1352. Selon Abou Hourayra et Jabir, le Prophète a dit : « La guerre, c’est l’art de tromper l’ennemi. » [Bukhari et Muslim]

1354. Selon Abou Hourayra, le Messager de Dieu a dit : « Lesquels d’entre vous tenez-vous pour martyrs ? » Ils répondirent : « Ô Envoyé de Dieu, celui qui est tué au service de Dieu est considéré martyr. » Le Prophète reprit alors : « Les martyrs de ma communauté seraient bien peu nombreux ! » Ils demandèrent : « Qui d’autre, Prophète de Dieu ? » – « Quiconque est tué pour la cause de Dieu est martyr. Celui qui meurt au service de Dieu est martyr, de même que celui qui meurt de la peste, d’une maladie du ventre ou de la noyade, conclut le Prophète. » [Muslim]

LE LIVRE DES INTERDICTIONS

265. La permission de maudire ceux qui commettent des péchés
« Que Dieu maudisse les Juifs; ils ont fait des tombes de leurs prophètes des lieux de prière ». « Que Dieu maudisse ceux parmi les hommes qui prennent les apparences des femmes; et que Dieu maudisse celles parmi les femmes qui prennent les apparences des hommes ».

LE LIVRE DE LA FOI, DE LA MORALE, DE LA FAMILLE, DE LA VIE EN SOCIÉTÉ

35. Le droit de l’époux sur sa femme (hard-copy)

281. Selon Abou Hourayra, le Messager de Dieu a dit : « Lorsque le mari invite sa femme à partager sa couche, qu’elle s’y refuse et qu’il passe la nuit mécontent d’elle, les anges ne cessent de la maudire jusqu’au matin. [Bukhari et Muslim]

282. Toujours selon Abou Hourayra, le Messager de Dieu a dit : « Il n’est pas permis à l’épouse de jeûner en présence de son mari sans son consentement, ni de faire entrer dans sa demeure qui que ce soit sans son autorisation. » [Bukhari et Muslim]

284. Selon Abu Talq Ibn Ali, le Messager de Dieu a dit : « Quand l’homme appelle son épouse pour satisfaire son désir, elle doit y répondre même si elle est en train de cuire son pain ». (Tirmidhi et Nasâ-i)

285. Selon Abou Hourayra, le Prophète a dit : « Si je devais ordonner à quelqu’un de se prosterner devant son semblable, j’ordonnerais sûrement à la femme de se prosterner devant son mari ». (Tirmidhi)

290. L’interdiction de regarder une femme

291. L’interdiction de se trouver seul en présence d’une femme

1629. Selon Ibn ‘Abbas, le Prophète a dit : « Ne vous isolez pas avec une femme sauf en présence d’un de ses proches parents, de ceux qu’elle ne peut épouser. » [Bukhari et Muslim]

LE LIVRE DES PRECEPTES SUIVIS EN VOYAGE

179. L’interdiction faite à la femme de voyager seule

LE LIVRE DES ANECDOTES DIVERSES

1820. Selon Abou Hourayra, le Prophète a dit : « L’Heure ne viendra pas tant que les musulmans n’auront pas combattu les juifs qui n’auront d’autre recours que de se cacher derrière les pierres et les arbres qui diront : « Musulman ! Voici un juif qui se trouve derrière moi, viens donc le tuer ! », à l’exception d’un arbre appelé gharqad et qui est un des arbres des juifs. » [Bukhari et Muslim]

« QUARANTE HADITHS’  – An-Nawawi  (lienhard-copy)

Dans la continuité de sa compilation « Les Jardins des Vertueux », l’imam An-Nawawi a rassemblé ce qu’il considère comme les hadiths les plus importants que tout Musulman se doit de respecter, ces Hadiths sont disponibles  en livre chez le site de commerce en ligne Amazon, ou sur plusieurs sites en ligne, par exemple le site de la Mosquée de Saint-Germain-En-Laye. (hard-copy), de la Mosquée de Villejuif, de la Mosquée de Villeneuve-La-Garenne (hard-copy) ou de la Mosquée de Haguenau (hard-copy). quelques uns d’entre eux décrits ci-dessous :

-                                                                               1538303529-40-hadiths-nawawi Roland Ries
HADITH 8 :
« D’après Ibnou Omar(que Dieu soit satisfait de lui et de son père), l’Envoyé de Dieu, alla Allah u alihi WA sallam , (à lui, bénédiction et salut) a dit:
« Il m’a été ordonné de combattre les hommes jusqu’à ce qu’ils témoignent qu’il n’est d’autre divinité qu’Allah, et que Mohammed est Son Envoyé, qu’ils accomplissent la prière rituelle, qu’ils acquittent la Zekâa . S’ils exécutent ces choses, ils seront, à mon égard, garantis quant à leurs personnes et à leurs richesses, à moins qu’ils ne transgressent (ouvertement) la loi de l’Islâm, mais Dieu réglera le compte de leurs (intentions vraies) ».

Il semblerait que l’Islam soit la seule et vraie religion, on fait ici notion de combat « contre les Hommes »,  idéologiquement, la conquête pour propager l’Islam.

HADITH 14 :
« selon Abôu Masoûd (que Dieu soit satisfait de lui), l’Envoyé de Dieu, salla Allah u alihi WA sallam , (à lui, bénédiction et salut) a dit:
« Il n’est pas licite de faire couler le sang du musulman, sauf s’il s’agit d’un des trois coupables que voici: le fornicateur dont le mariage a été consommé, le meurtrier qui subira le sort de sa victime, et l’apostat qui se sépare de la communauté musulmane ».

Cet hadith rend licite le meurtre dans certaines conditions, et dit clairement qu’un Musulman ne peut quitter sa Religion, (apostat) sous peine de mort. Est-ce qu’une Religion peut autoriser une personne à tuer une autre personne ? Cela ne vous paraît-il pas singulier ? Quel impact cet enseignement peut avoir sur de jeunes Musulmans ? Pour les plus influençables d’entre eux, ne peuvent-ils pas être perturbés ?

HADITH 17:
« selon Aboû Yala Chaddâd ben Aoûs (que Dieu soit satisfait de lui), l’Envoyé de Dieu, alla Allah u alihi WA sallam , (à lui, bénédiction et salut), a dit:
« Certes, Allah a prescrit de pratiquer le bien en toutes choses. Lors donc que vous tuez, tuez bien. Lors donc que vous égorgez, égorgez bien. Que chacun de vous aiguise son coutelas et traite bien sa victime ».


Avec les enseignements des prédicateurs provenant de pays diffusant un Islam revendicatif, et les ouvrages conseillés par les responsables de la Grande Mosquée de Strasbourg, faisant l’apologie de l’antisémitisme, de la misogynie, glorifiant le Jihad (Guerre Sainte) et rejetant toutes les Valeurs, Traditions et Moeurs Occidentales, pensez-vous que c’est un Islam de Paix, de Tolérance qui est diffusé aux jeunes Musulmans de Strasbourg dans l’école coranique de la Mosquée ? Seront-ils bien intégrés dans la société civile occidentale, ou formeront-ils à terme une communauté à part  ?

Pour conserver la paix sociale, faire face aux revendications toujours plus pressantes des associations Musulmanes, s’assurer un électorat communautaire, et par peur d’être taxé de raciste ou d’ »islamophobe », les élites qui nous gouvernent se comportent en dhimmis, c’est-à-dire que, à l’instar des Chrétiens de l’Empire Byzantin devant la pression et la percée de l’Islam au XV Siècle, elles finissent par céder avec conviction et virulence à toutes les exigences des associations et groupes Musulmans. Une soumission progressive aux préceptes islamiques, jusqu’à, dans le cas de Byzance, sa décadence finale par la chute de Constantinople et son islamisation en 1453.

-                                                 1538303416-mosquee-strasbourg-le-maire-roland-ries Saïd Ramadan

« Ce moment émouvant est aussi un moment solennel pour la Communauté musulmane strasbourgeoise, car cette Grande mosquée constitue une avancée considérable dans l’histoire de son insertion dans notre cité, et il l’est également pour tous les Strasbourgeois, au nom desquels je m’exprime, car je sais que l’inauguration de ce lieu de culte figurera désormais parmi les dates essentielles de l’histoire de notre ville. »
Roland Ries, Maire socialiste de Strasbourg, discours lors de l’inauguration de la Grande Mosquée de Strasbourg le 27/09/2012

-                     1538303409-mosquee-strasbourg-manuel-valls Sayyid Qutb        1538303409-mosquee-strasbourg-manuel-valls-ingerence-etrangere Sharia
Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, entouré de responsables marocains, koweïtiens et saoudiens lors de l’inauguration de la Grande Mosquée de Strasbourg
« En permettant, puis en accompagnant ce projet de Grande mosquée, la Ville de Strasbourg a fait plus qu’offrir un lieu de culte supplémentaire aux fidèles. Cette Grande mosquée, implantée à moins de deux kilomètres de la Cathédrale Notre Dame, a la force du symbole. Elle donne à l’Islam son envergure, son éclat, sa grandeur. Elle donne à l’Islam toute sa place. Oui, l’Islam a toute sa place en France, car l’Islam de France, c’est aussi la France. »
Manuel Valls, Ministre de l’Intérieur, discours lors de l’inauguration de la Grande Mosquée de Strasbourg le 27/09/2012

24 décembre, 2011

Construction de la Grande Mosquée Addawa gérée par le recteur Larbi Kechat : un futur foyer de l’Islam Radical politique à Paris ?

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 14 h 27 min

Dans les années 1960, la Communauté Musulmane du 19ème arrondissement de Paris quartier Belleville devenue conséquente obtient une petite salle de prière Musulmane, faisant partie d’un hotel d’un propriétaire algérien, ouverte au 15 rue de Belleville. La salle au fil des années deviendra trop petite pour accueillir les Fidèles, et devant la forte affluence, la Paroisse Catholique de Menilmontant mettra à disposition une partie de son Eglise de 1974 à 1979.
Pour obtenir un édifice digne d’un véritable Lieu de Culte, un homme va structurer la Communauté Musulmane dans ce quartier nord de Paris, Larbi Kechat.
Larbi Kechat, un algérien arrivé en France en 1972, va organiser l’achat d’un ancien entrepôt rue de Tanger Paris 19ème, puis l’aménager en Lieu de Culte Islamique, la Mosquée Addawa est fondée dont il deviendra le recteur.

-                                                     Construction de la Grande Mosquée Addawa gérée par le recteur Larbi Kechat : un futur foyer de l'Islam Radical politique à Paris ? dans Politique Larbi-Kechat1
-                                                Larbi Kechat, recteur de la Mosquée Addawa

En 1994, pour organiser le milieu associatif de la Communauté Musulmane, Larbi Kechat créera le Centre Socio-Culturel dont il est le directeur.
En août 1994, il est arrêté avec une vingtaine de personnes, toutes musulmanes ou d’origine maghrébine, pour prèches anti-occidentaux rapportés en Allemagne et pour son rapprochement avec le FIS (Front Islamique du Salut) en pleine période de guerre civile algérienne. Cette opération de sécurisation orchestrée par Charles Pasqua, ministre de l’Intérieur à l’époque, maintiendra Larbi Kechat assigné à résidence avec 25 membre du FIS dans l’ancienne caserne de Folembray, dans l’Aisne, puis dans Paris intra-muros, pendant près d’un an, il reprendra ses activités normalement par la suite.

En 2001, conformément à ses engagements de campagne, pour satisfaire Larbi Kechat et la Communauté Musulmane toujours grandissante de Belleville, le maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë a accordé un permis de construire pour une toute nouvelle Grande Mosquée Cathédrale Addawa, au 39 rue de Tanger, toujours dans le 19e arrondissement.
Le coût total de ce nouvel édifice monumental est estimé entre 15 et 17 millions d’euros. Le futur site accueillera une salle de prière de mille six cents places surmontée d’une coupole mais aussi, côté rue, un bâtiment de sept étages avec des salles de conférence, des salles de classe et des locaux pour des activités socioculturelles. En tout, un millier de mètres carrés de salles de classe et bureaux avec façade de verre fondue dans la rue, patio oriental, deux dômes, une cantine, 100 places de parking.
Les travaux avancent au rythme des dons des Fidèles par l’intermédiaire du site officiel de la Mosquée Addawa.

 

- Mosqu%C3%A9e-Addawa11-300x192 Addawa dans religion            Mosquee-Addawa2-300x192 Al-Qaradawi
- Projet de la future Grande Mosquée Addawa, 39 rue de Tanger, Paris XIX arrondissement


- mosqu%C3%A9e-addawa-preche1-300x182 charia             mosqu%C3%A9e-Addawa-pri%C3%A8res-de-rue-300x182 Coran
Depuis 2006, un entrepôt sert de Lieu de Culte temporaire porte de la Villette en attendant la construction de la nouvelle Grande Mosquée Addawa rue de Tanger

Pour financer la Grande Mosquée, Larbi Kechat fait également des démarches auprès de mécènes dans les pays du Moyen-Orient pour réunir des fonds privés, et espère obtenir une participation de leur part à hauteur de plus de 10 millions d’euros.
Parmi les principaux mécènes participant au projet, que l’on peut voir sur la page d’accueil du site officiel de la future Grande Mosquée Addawa, on peut noter trois sommités du monde Musulman, le Cheikh Egyptien Youssef Al-Qaradawi, le Syrien Saïd Ramadan Al-Bouthi et l’égyptien Omar Abdelkafy. (hard-copy)
Quand on regarde plus attentivement le profil de ces mécènes, on est en droit de s’inquiéter quant à leur influence, leur ingérence dans les programmes, les prèches et l’idéologie islamique qui seront diffusés dans l’enceinte de la future Mosquée et se poser des questions sur les valeurs communes qu’ils partagent avec Larbi Kechat.
Ces religieux sont tous issus de l’Université Egyptienne Al-Azhar qui enseigne un Islam Radical, décrit comme un système totalitaire économique, social, judiciaire et législatif sans aucune opposition politique et entièrement régi par les Loi d’Allah, le Droit Islamique, la Charia.
L’université Al-Azhar est proche idéologiquement de l’organisation politique des Frères Musulmans, organisation militant pour la construction d’un Monde Islamique dirigé par la Charia.

Le Cheikh Youssef Al-Qaradawi fait autorité dans le Monde Musulman, il est consultant religieux sur la chaîne Qatari Al-Jazira. Il dirige également en Europe le Conseil Européen de la fatwa et de la recherche.
Dans ses discours et ses ouvrages, il diffuse son programme Totalitaire : la mise en place de la Charia, la conquête de Jérusalem et de Rome. Dans son ouvrage « Le Licite et l’Illicte en Islam » , il explique que tous les homosexuels doivent être exterminés (soit pendus, soit jetés du haut d’un mur), il milite également pour un antisémitisme ultraviolent, l’extermination des Juifs.

Également mécène du projet, le Cheikh Saïd Ramadan Al-Bouthi, un islamiste radical syrien dont les écrits ne laissent aucun doute sur l’idéologie qu’il propage, l’Islam doit conquérir le pouvoir dans tous les domaines : social, économique, judiciaire législatif et politique. Dans ses livres on peut trouver des citations telles que  :
“Le Jihad désigne en son sens exact, la lutte pour la cause de Dieu et l’établissement d’une société islamique; le combat constitue en lui-même un aspect de cette lutte; il vise à fonder une nation islamique authentique.”
[...]
Quant aux « Gens du livre » (Chrétiens et Juifs), ils peuvent coexister avec les Musulmans à condition de se soumettre aux Lois qui gouvernent la société  Musulmane et de s’affilier à la Nation Islamique en payant au gouvernement un tribut, l’équivalent de la Zakat imposée aux Musulmans. Cette dernière étape consacra la nécessité du Jihad dans l’Islam sous la forme définitive en tant qu’un devoir imposé aux Musulmans à toute époque, au cas ou ils disposent d’une armée suffisante. »
extraits du livre « Fiqh-as-sira » p187 (1995) de Saïd Ramadan Al-Bouthi

-              qaradawijuifs2 Corbeil-essonnes                    saidramadanalbouti islam

-   Youssef Al-Qaradawi et Saïd Ramadan Al-Bouthi, mécènes de la future Grande Mosquée Addawa

Egalement mécène et régulièrement invité de « prestige » pour donner des conférences à la Mosquée Addawa, le Cheikh Omar Abdelkafy, qui bénéficie d’une grande notoriété internationale dans les pays islamiques, considéré parmi les prédicateurs Musulmans les plus riches du Monde, explique par exemple que le port du voile est une obligation pour toutes les Musulmanes, sinon, elles seront punies du chatiment Eternel.

-                                                                      Omar-Abdelkaky1 Larbi Kechat                                                                                      
- Le cheikh Omar Abdelkafy à la Mosquée Addawa (porte de la Villette), le 25 Juin 2011 – lors du colloque sur le thème  – Occident,  Islam: du traumatisme conflictuel au polarisme relationnel.

Pour avoir une vue sur la « Pensée Spirituelle » de ce grand savant, extrait d’une émission télévisée religieuse égyptienne, ou Omar Abdelkafy vient précher sa bonne Parole, morceaux choisis en  italique ci-dessous (hard-copy) :

http://www.dailymotion.com/video/xjiva5

 

« Omar Abdelkafy – Celle qui sort les cheveux découverts au vu de tout le monde, celle-là aura commis un péché qui mérite le chatiment de la tombe.
Présentateur – C’est pour cela qu’elle sera suspendue par les cheveux ? C’est de cette façon qu’elle sera chatiée le jour du Jugement ?
Omar Abdelkafy – non ! Cela commence dès la tombe !
[,..]
« Présentateur – Est-ce que le voile est une obligation prescrite dans la Charia islamique ? Car il y a des Musulmans qui le renie !
Omar Abdelkafy – Celui ou celle qui renie ce qui est nécessairement connu dans la Religion aura quitté l’Islam !
Présentateur – Ils disent que l’ordre a été donné pour les femmes du Prophète uniquement.
Omar Abdelkafy – non, Allah a dit aussi : « et les femmes des Croyants », et donc si elle ne met pas le voile, elle ne fait pas partie des femmes Croyantes!
[...]
Présentateur – Et comment va-t-elle profiter de sa jeunesse ?
Omar Abdelkafy – Qu’elle ne penche pas et qu’elle ne fasse rien pour que les autres penchent vers elle !
Présentateur – Mais aucun homme ne va la regarder !
Omar Abdelkafy – Si ! Lorsqu’elle mettra le voile, Inch’Allah, il n’y aura que des hommes vertueux qui la demanderont en mariage, quant à celle qui se dévoile, ceux qui la voudront seront comme des mouches qui sont attirées par certaines odeurs. »

 Il serait intéressant, vu sa dernière réplique, de demander à Omar Abdelkafy ce qu’il pense des femmes Occidentales.

La position du cheikh Omar Abdelkafy sur le port du voile pour la femme Musulmane n’est pas isolée, pendant une conférence sur « le droit des femmes »  à la Mosquée Addawa, une oratrice voilée expliquait par exemple que pour les femmes afghanes « la burka afghane est un vêtement nécessaire du fait des conditions climatiques afin de protéger la beauté des femmes de l’aridité de la région. »

Larbi Kechat participe également à des conférences sur d’autres sites en France et en Europe.
Le 18,19 et 20 avril 2008, il était à la troisième rencontre annuelle des Musulmans de Corbeil-Essonnes organisée par les responsables de la Grande Mosquée de Corbeil-Essonnes. Sur le site internet de cette Mosquée, les responsables définissent également l’Islam comme un système à part entière, concurrent du système démocratique à l’Occidentale.

-      kechat-ramadan-hijazi1 mosquée       islamiste-31 musulmans  tariqramadandrhyde Omar Abdelkaky

-                        Larbi Kechat, Safwat Hijazi et Tariq Ramadan à la Grande Mosquée de Corbeil-Essonnes

Larbi Kechat partageait la vedette sur l’affiche de présentation de cette rencontre avec des invités reconnus internationalement : respectivement sur les images, les islamistes Safwat Hijazi et Tariq Ramadan.

L’imam Safwat Hijazi de l’université égyptienne Al-Azhar,  intervenant régulièrement sur la chaîne de télévision égyptienne Al-Nas TV, est interdit de séjour en Angleterre pour cause d’appel à la violence terroriste et incitation à la haine. Sur ce lien, un extrait d’une de ses interventions sur la chaîne télévisée du Hamas Al-Aqsa TV, organisation classée comme terroriste par l’Union Européenne, où il exprime sa haine contre les Juifs.

Tariq Ramadan, très médiatisé en France, est spécialiste du double langage (« taqyia » en Islam). Dans les médias il prèche un Islam ouvert et tolérant tout en veillant à préserver le respect de l’identité Musulmane, (port du voile islamique, viande halal, etc…),  mais dans les prédications dans les Mosquées et dans ses ouvrages, associé à son frère Hani Ramadan, c‘est un Islam politique, un système gouverné par la Charia,  incompatible avec nos Valeurs Démocratiques, qu’il met en avant.


Par ailleurs,
Larbi Kechat diffuse sa pensée islamique à la jeunesse française. Une rencontre avec des lycéens du 16ème arrondissement de Paris, des futures élites françaises, a été organisée en 2008. Quelques extraits de ces échanges en gras italique ci-dessous en deux parties (partie 1 et partie 2) :

« Autrefois les américains ont instrumentalisé la Religion Musulmane, pourquoi à cette époque là, n’ont pas parlé du néo-christianisme ? Aujourd’hui Bush est régi par le néo-sionisme, le créationnisme et tout cela, pourquoi ?
[...]
Chaque fois que les circonstances l’exigent, on montre une cassette sur la chaîne Al-Jazeera pour effrayer les gens.
Il ne faut pas se leurrer, il faut faire preuve d’intelligence, de réflexion, aujourd’hui nous sommes victimes de la médiologie: les médias se réduisent à l’image.
Regardez ce soir à 20h, premièrement des bribes d’images, et une interprétation qui ne fait que désinformer, on vous montre une parcelle d’images dans un contexte effrayant, regardez les liens qui sont faits, lorsqu’il y a un problème au niveau de la Société Générale, en France, pour certaines catégories de personnes.
On va alors créer de toutes pièces un spectre d’horreurs. Pourquoi ? Pour détourner l’attention du spectateur.
Chaque fois qu’il y a un problème au niveau politique, social, ou économique, il faut téléguider un attentat, il faut poser une bombe. Pourquoi ? Pour que vigi-pirate envahisse l’espace public. »

Larbi Kechat met en avant une pseudo-victimisation des Musulmans face à un complot américano-sioniste. Les Musulmans sont persécutés à travers le Monde, ils sont des boucs-émissaires, les Occidentaux organisent des attentats pour détourner les citoyens des réalités de la vie quotidienne et diriger leurs problèmes contre les Musulmans.
Cette attitude de victimisation permet de mieux mettre en valeur, faire passer et propager les principes islamiques en imposant progressivement les Lois de la Charia.
Plus loin, il aborde le thème des manifestations très controversées des caricatures du Prophète Mohammed en 2005, ayant provoqué des révoltes importantes à travers le Monde Musulman :

« Dans notre perspective Musulmane, il est interdit de représenter le Prophète, nous sommes libre d’avoir cette pensée, n’est-ce pas ? Lorsque je viens vers vous pour dire, « tiens, votre manière de vivre ou votre comportement ne me plaît pas. » Au nom de quel principe je me permets de vous dire cela ? Je respecte, peut-être que je ne comprends pas mais je m’adresse à vous, après avoir tissé des liens d’amitié on peut parler librement, je ne comprends pas cette attitude, et vous allez aimablement expliquer votre point de vue. Moi ma seule réaction c’est le respect de votre façon de voir et de votre façon de vivre. Lorsque je vois un Chrétien faire le signe de la Croix, de l’extérieur je ne comprends rien, j’ai quelques connaissances intellectuelles mais un X qui vient de je ne sais où ? Pour la personne qui fait ce signe, ce geste à un sens profond et il faut le respecter. »
[...]
« Il faut savoir dans quel contexte, très violent, ont eu lieu ces caricatures. »
[...]
« Les médias en Occident ont gonflé le volume de ces réactions qui font peur c’est vrai à la télévision quand vous voyez les ambassades brûler au Moyen-Orient. »

Larbi Kechat estime que le simple fait de dessiner le Prophète est un Blasphème et endoctrine ainsi les jeunes à respecter et imposer, sous couvert de respect de la Religion, la Loi Islamique de la Charia qui interdit toute représentation imagée du Prophète.
Il oublie de préciser que la France n’est pas (encore) sous la Charia, que la critique, la dérision par la caricature est un droit, une Liberté d’Expression chèrement acquise pendant le Siècle des Lumières, une arme contre la progression du Fanatisme Religieux.
A partir du moment où l’Islam devient un phénomène de société visible en France, par la construction de Mosquées Cathédrales, les boucheries Halal, le port du voile islamique, les prières de rue, les repas spéciaux mis en place dans les écoles républicaines et laïques, etc.., qu’il n’est plus cantonné dans le seul cadre privé, il devient alors normal et autorisé de l’analyser, de le critiquer, voire de s’en moquer par la caricature et avec toutes « les armes » dont disposent les intellectuels et journalistes. Ce que Larbi Kechat ne voit pas, c’est que la Caricature fait partie des Valeurs Occidentales, « c’est le respect de votre façon de voir et de votre façon de vivre », que Larbi Kechat explique vouloir défendre dans ses propos.
Il minimise les impacts du phénomène, l’Occident ayant « gonflé le volume de ces réactions« , alors que  plusieurs ambassades ont été brûlées à travers le Monde.

Quel Islam sera enseigné à la jeunesse Musulmane dans la future Grande Mosquée Addawa ?
Un Islam ouvert, diffusant un Message de Tolérance, de Respect entre Communautés ?
Verra-t-on Youssef Al-Qaradawi, Saïd Ramadan Al-Bouthi, Safwat Hijazi, Omar Abdelkafy, Tariq Ramadan venir donner des prèches dans les grandes salles de Conférence de la Mosquée ?
Les ouvrages de « Paix et Tolérance » de ces savants seront-ils consultables dans la future bibliothèque de la Mosquée ?

-                                                                                 Bertrand-Delanoe-300x192 Paris

« Nous sommes dans une société laïque et moi je ne suis pas croyant, dans laquelle on ne fête que des fêtes Chrétiennes. Peut-être vous souvenez-vous qu’à un moment donné, il y a eu une commission STASI, et publiquement, puisque vous avez l’air de suivre ce que je dis, j’avais approuvé une disposition qui n’avait pas été retenue. C’était de supprimer au moins deux fêtes existantes pour leur substituer une fête Juive et une fête Musulmane. »
Bertrand Delanoë – maire socialiste de Paris

« Plus nous sommes nègres, et plus nous sommes universels »
[...]
« Lorsque je suis arrivé à la mairie de Paris, j’ai donné un permis de construire pour une Mosquée rue de Tanger, permis de construire qui était bloqué, je regrette que les fonds privés n’aient pas permis encore que cette Mosquée existe. Mais j’ai pris l’initiative avec mon ami Daniel Vaillant dès 2001, de créer l’Institut des Cultures de l’Islam, j’assume totalement, j’assume les trois-quarts de ces mètres carrés consacrés aux Cultures Islamiques qui enrichissent la culture parisienne. » Comme j’assume les 1000 m², le quart de la superficie qui, sur fonds privés, sera dédié au Culte. »
Bertrand Delanoë – maire socialiste de Paris

26 octobre, 2011

La Mosquée Arrahma de Nantes met en ligne sur son site l’intégralité d’un livre antisémite, incitant à la discrimination religieuse, à la misogynie et au Jihad Islamique (Guerre Sainte)

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 22 h 40 min

L’association Culturelle des Musulmans de Nantes Nord est à l’initiative de la naissance de l’Association de la Mosquée Arrahma (AMA) le 13 mars 2005, présidée par Abdelhakim Lahmine. Le projet de cette nouvelle entité était de construire un nouveau Lieu de Culte pour les Musulmans de l’agglomération de Nantes, et s’est concrétisé par la construction d’une Mosquée entièrement financée par les Fidèles Musulmans, au coût de 1 200 000 euros pouvant accueillir 1300 fidèles.
Le terrain a été mis à disposition par la municipalité de Nantes. Sur le site officiel de la Mosquée, une participation financière est demandée aux Fidèles pour pouvoir acheter ce terrain, l’objectif est de collecter 100 000 euros (hard-copy).
La Mosquée a été inaugurée en présence du député-maire socialiste de Nantes Jean-Marc Ayrault le 20 mai 2010. Un projet d’agrandissement devrait suivre dans les prochaines années avec la construction d’un « centre culturel » qui comprendra une bibliothèque, des salles de cours et d’informatique, une cuisine, et des espaces de jeux.

La Mosquée Arrahma de Nantes met en ligne sur son site l'intégralité d'un livre antisémite, incitant à la discrimination religieuse, à la misogynie et au Jihad Islamique (Guerre Sainte) dans Politique mosquenantes          mosquenantesprche antisémitisme dans religion
-             Mosquée Arrahma de Nantes                 Fidèles Musulmans écoutant un prèche à la Mosquée de Nantes

Sur la page d’accueil du site (menu de gauche), un lien invite les internautes à une meilleur compréhension de l’Islam. En cliquant dans le « menu principal » sur le lien « Islam » puis sur le lien « hadith », ce lien conduit directement à la mise en ligne de l’intégralité du livre écrit par l’imam An-Nawawi au VII Siècle, « Le Jardin des Vertueux » (Ryadh Salihin), un livre faisant autorité dans le monde Musulman, et une véritable référence Spirituelle après le Coran. (hard-copy)
Cet ouvrage est vivement recommandé comme base sprirituelle par exemple par la Mosquée de Vigneux-Sur-Seine , la Mosquée de Bobigny, la Grande Mosquée de Lyon, la Mosquée de Tours, on peut le trouver également en téléchargement auprès des sites de la communauté musulmane de France comme islamhouse, ou en vente sur Amazon. Le site pointe aussi sur le site commercial iqrashop pour acquérir l’ouvrage au prix de 13 euros.
« Le jardin des Vertueux » est une compilation des commandements les plus sacrés,
« les Hadiths »,faits et gestesdu Prophète Mohamed relatés par ses contemporains . L’ouvrage décrit les bons comportements à adopter, détermine ce qui est licite ou illicite, pour tout bon musulman voulant respecter et pratiquer sa Foi, en tous lieux et à toutes époques,  ces textes servent de base au Droit Coranique et à la jurisprudence (fiqh) dans certains pays Musulmans (charia).

Le Livre est découpé en chapitres. On peut en détailler quelques-uns.
Le chapitre 11 s’intitule « Le Livre de la Guerre Sainte » (hard-copy). Quelques Hadiths dans différents chapitres ci-dessous :

————————————————————————————————————————–

LE LIVRE DE LA GUERRE SAINTE

234. Les vertus du combat (hard-copy)

Coran 61.10 : Ô vous qui avez cru! Vous indiquerai-je un commerce qui vous sauvera d´un châtiment douloureux ? Vous croyez en Allah et en Son messager et vous combattez avec vos biens et vos personnes dans le chemin d´Allah, et cela vous est bien meilleur, si vous saviez ! Il vous pardonnera vos péchés et vous fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et dans des demeures agréables dans les jardins d´Eden. Voilà l´énorme succès et il vous accordera d´autres choses encore que vous aimez bien: un secours [venant] d´Allah et une victoire prochaine. Et annonce la bonne nouvelle aux croyants

1348. Selon Abou Oumama, le Prophète a dit : « Celui qui n’a pas combattu, ou n’a pas équipé un combattant, ou encore n’a pas remplacé un combattant dans sa famille, subira une calamité de la part de Dieu avant le jour du Jugement. » (Abou Dawud)

1349. Selon Anas, le Prophète a dit : « Combattez les polythéistes avec vos biens, vos personnes et vos langues. » (Abou Dawud)

Coran 9.36 : Liguez-vous pour combattre les païens, comme ils se liguent pour vous combattre ! Sachez que Dieu est avec ceux qui Le craignent.

Coran 2.216 : Le combat vous a été prescrit alors qu´il vous est désagréable. Or, il se peut que vous ayez de l´aversion pour une chose alors qu´elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu´elle vous est mauvaise. C´est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.

Coran 9.14 : Combattez-les. Allah, par vos mains, les châtiera, les couvrira d´ignominie, vous donnera la victoire sur eux et guérira les poitrines d´un peuple croyant.

1296. Selon Mou’adh, le Prophète a dit : « Le Paradis est assuré à tout musulman qui combat au service de Dieu – si peu que ce soit. Celui qui est blessé au service de Dieu ou frappé par quelque malheur viendra, le jour de la Résurrection, avec sa blessure plus profonde qu’elle ne l’a jamais été : sa couleur sera celle du safran et son odeur, celle du musc. » (Abou Dawud et Tirmidhi)

1313. Abou Qatada rapporte : Le Prophète se leva parmi nous et rappela : « Le combat au service de Dieu et la foi en Dieu constituent les meilleurs actes. » Un homme se leva alors et demanda : « Prophète de Dieu, si j’étais tué au service de Dieu, penses-tu que mes péchés seraient effacés ? » – « Oui, répondit le Prophète, si tu es tué en faisant montre de constance, d’abnégation et si tu fais face à l’ennemi sans jamais lui tourner le dos. »

1314. Jabir rapporte : Un homme demanda : « Ô Prophète de Dieu, où serai-je si je suis tué au service de Dieu ? » – « Au Paradis, répondit le Prophète. » L’homme jeta alors les quelques dattes qu’il avait dans la main et se lança dans le combat jusqu’à la mort. [Muslim]

1352. Selon Abou Hourayra et Jabir, le Prophète a dit : « La guerre, c’est l’art de tromper l’ennemi. » [Bukhari et Muslim]

235. Les différentes catégories de martyrs et leur récompense dans l’au-delà

1354. Selon Abou Hourayra, le Messager de Dieu a dit : « Lesquels d’entre vous tenez-vous pour martyrs ? » Ils répondirent : « Ô Envoyé de Dieu, celui qui est tué au service de Dieu est considéré martyr. » Le Prophète reprit alors : « Les martyrs de ma communauté seraient bien peu nombreux ! » Ils demandèrent : « Qui d’autre, Prophète de Dieu ? » – « Quiconque est tué pour la cause de Dieu est martyr. Celui qui meurt au service de Dieu est martyr, de même que celui qui meurt de la peste, d’une maladie du ventre ou de la noyade, conclut le Prophète. » [Muslim]

236. Les mérites de l’affranchissement d’un esclave
237. Les vertus de la bienveillance à l’égard des esclaves
238. Les vertus de l’esclave qui s’acquitte des droits de Dieu et de son maître
239. Les mérites de l’adoration en période de troubles

240. Les mérites de la souplesse en matière de transactions commerciales

LE LIVRE DES INTERDICTIONS

265. La permission de maudire ceux qui commettent des péchés

Il a dit encore : « Que Dieu maudisse ceux qui représentent les êtres vivants». (Il s’agit sans doute des sculpteurs et autres dessinateurs d’images «saintes»). «Que Dieu maudisse celui qui déplace frauduleusement les bornes d’un terrain ». « Que Dieu maudisse celui qui amène les autres à maudire ses deux géniteurs ». « Que Dieu maudisse celui qui sacrifie une bête à autre que Dieu ». « Que Dieu maudisse celui qui introduit à Médine une mauvaise innovation ou qui y héberge celui qui l’introduit. Qu’il soit maudit de Dieu, des Anges et de l’Humanité entière ». Seigneur Dieu! Maudis les tribus de Ri’ian, de Dhakwàn et ‘Ousya car elles ont désobéi à Dieu et à Son Messager ». « Que Dieu maudisse les Juifs; ils ont fait des tombes de leurs prophètes des lieux de prière ». « Que Dieu maudisse ceux parmi les hommes qui prennent les apparences des femmes; et que Dieu maudisse celles parmi les femmes qui prennent les apparences des hommes ». Toutes ces expressions se trouvent dans les recueils authentifiés des Hadiths. Certaines sont dans les recueils d’Aï Boukhâri et de Mouslim, certaines autres dans l’un seulement de ces recueils. J’ai seulement visé la concision en faisant signe à ces Hadiths et j’en citerai la plupart dans les chapitres respectifs de ce livre, si Dieu veut. « 

290. L’interdiction de regarder une femme

291. L’interdiction de se trouver seul en présence d’une femme

1629. Selon Ibn ‘Abbas, le Prophète a dit : « Ne vous isolez pas avec une femme sauf en présence d’un de ses proches parents, de ceux qu’elle ne peut épouser. » [Bukhari et Muslim]

305. L’interdiction de représenter des animaux


LE LIVRE DE LA FOI, DE LA MORALE, DE LA FAMILLE, DE LA VIE EN SOCIÉTÉ

35. Le droit de l’époux sur sa femme (hard-copy)

281. Selon Abou Hourayra, le Messager de Dieu a dit : « Lorsque le mari invite sa femme à partager sa couche, qu’elle s’y refuse et qu’il passe la nuit mécontent d’elle, les anges ne cessent de la maudire jusqu’au matin. [Bukhari et Muslim]

282. Toujours selon Abou Hourayra, le Messager de Dieu a dit : « Il n’est pas permis à l’épouse de jeûner en présence de son mari sans son consentement, ni de faire entrer dans sa demeure qui que ce soit sans son autorisation. » [Bukhari et Muslim]

284. Selon Abu Talq Ibn Ali, le Messager de Dieu a dit : « Quand l’homme appelle son épouse pour satisfaire son désir, elle doit y répondre même si elle est en train de cuire son pain ». (Tirmidhi et Nasâ-i)

285. Selon Abou Hourayra, le Prophète a dit : « Si je devais ordonner à quelqu’un de se prosterner devant son semblable, j’ordonnerais sûrement à la femme de se prosterner devant son mari ». (Tirmidhi)

 

LE LIVRE DES PRECEPTES SUIVIS EN VOYAGE

179. L’interdiction faite à la femme de voyager seule

LE LIVRE DES ANECDOTES DIVERSES

370. Hadiths relatifs à l’Antéchrist et aux signes de la fin des temps (hard-copy)

1813. Selon Oum Shariq, le Prophète a dit : « Les gens fuiront l’Antéchrist pour se réfugier dans les montagnes. » [Muslim]

1812. Selon Anas, le Prophète a dit : «Soixante dix mille juifs d’Ispahan vêtus d’un voile sur la tête suivront l’Antéchrist. » [Muslim]

1820. Selon Abou Hourayra, le Prophète a dit : « L’Heure ne viendra pas tant que les musulmans n’auront pas combattu les juifs qui n’auront d’autre recours que de se cacher derrière les pierres et les arbres qui diront : « Musulman ! Voici un juif qui se trouve derrière moi, viens donc le tuer ! », à l’exception d’un arbre appelé gharqad et qui est un des arbres des juifs. » [Bukhari et Muslim]

Image de prévisualisation YouTube

—————————————————————————————————————————————

Dans l’Inconscient Collectif de la Communauté Musulmane, la Oumma, cet ouvrage explique que la fin de Monde et le jour du jugement, de  Vérité, de Libération, ne viendra que lorsque les Musulmans auront combattu les Juifs.

Les responsables de la Mosquée de Nantes font l’apologie d’un livre contenant des propos antisémites, appelant à la guerre de religion, et ouvertement misogyne. Les bienfaits de la guerre sainte, et la Gloire de ceux qui meurent au combat. La guerre devient une institution,  un des moyens pour accéder au Paradis.

Ces textes invitent-ils au Respect entre Communautés, à la Méditation, à l’Humilité ? L’interprétation de ces versets est-il bénéfique pour les jeunes initiés à l’Islam ? Jusqu’ou cela peut-il conduire ? Ne peut-il pas inciter de jeunes Musulmans influençables à suivre des voies erronées ?
A l’heure à laquelle où est écrit cet article, le compteur du site de la Mosquée Arrahma de Nantes affiche un total de 40 701 visiteurs
pour une moyenne de 290 visites quotidiennes.

-                                          mosquenantesjeanmarcayrault charia

« Aujourd’hui, cette mosquée doit être à l’image de ce que doit être l’islam de France. Ouvert, moderne, portant les principes de dignité, de respectabilité, de responsabilité et de visibilité dans un environnement qu’elle intègre pleinement. Elle porte en son coeur les valeurs et les richesses d’une haute tradition de culture et de spiritualité. »
Discours d’inauguration de la mosquée Arrahma de Nantes – Jean-Marc Ayrault, député-maire socialiste de Nantes – le 20 mai 2010

12

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir