• Accueil
  • > Recherche : mosquee colmar

16 février, 2014

Conférence du prédicateur Abou Omar à la Grande Mosquée de Villeneuve-la-Garenne : « Les Musulmans ont construit toute la France »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 11 h 19 min

Villeneuve-la-Garenne est une commune française d’un peu plus de 25 000 habitants située dans le département des Hauts-de-Seine (92) en région Île-de-France.

Dans les années 1960-1970, la ville connaît une poussée démographique avec l’implantation d’une forte communauté étrangère.
Une partie de la communauté Musulmane en provenance du Maghreb s’est structurée pour demander et obtenir des salles de prières et des lieux de culte décents. A force de perséverance, l’Association d’Unification Islamique (AUI) voit le jour en 1987, ses responsables achètent une supérette en 1988 et l’aménagent en salle de prière malgré quelques difficultés administratives. Au fil des années, le lieu de Culte devient vite exigu face à l’afflux toujours croissant de Fidèles.
Le 25 janvier 2008, c’est la consécration : le maire UMP Alain-Bernard Boulanger vient signer, devant les 800 fidèles de l’association, l’arrêté municipal relatif au permis de construire de la future Grande Mosquée de Villeneuve-la-Garenne, un immense complexe islamique, avec salles de conférences, salles de prières et bibliothèque.
Tout s’enchaîne alors très vite, le 12 septembre 2008, c’est la pose de la première pierre de l’édifice en présence de Alain-Bernard Boulanger, Charles Pasqua, alors président du conseil général des Hauts-de-Seine et Roger Karoutchi, sénateur UMP des Hauts-de-Seine.

-                                                     Conférence du prédicateur Abou Omar à la Grande Mosquée de Villeneuve-la-Garenne :

Le projet de la Grande Mosquée de Villeneuve-la-Garenne

-                                                    924553MosqueVilleneuveAlainBernardBoulanger Abou Omar dans religion

Le 25 juin 2008, le maire UMP Alain-Bernard Boulanger (au centre) signe le permis de construire de la future Grande Mosquée de Villeneuve-la-Garenne

-                                                  126740MosqueVilleneuveposepremirepierre Al-Qaradawi

le 12 septembre 2008, inauguration de la pose de la première pierre de la Grande Mosquée de Villeneuve-la-Garenne en présence de Alain-Bernard Boulanger, Charles Pasqua, alors président du conseil général des Hauts-de-Seine et Roger Karoutchi, sénateur UMP des Hauts-de-Seine.

-                                                         254024MosqueVilleneuve Alain-Bernard Boulanger

Façade de la Grande Mosquée de Villeneuve-la-Garenne en cours de construction en 2010

L’AUI se définit elle même avec pour objectif de :« renforcer les liens sociaux dans le cadre d’un échange et d’un dialogue interreligieux et inciter la communauté musulmane en général, et les jeunes en particulier, à porter dignement le drapeau de leur véritable identité religieuse, consolidant ainsi l’adéquation entre leur foi et leur être. ».
Joli programme. Mais qu’en est-il réellement ?

La Mosquée de Villeneuve-la-Garenne étant aujourd’hui pleinement fonctionnelle, elle est administrée par l’imam Hichem Elarafa, diplômé de l’université de Ryadh en Arabie Saoudite, et directeur de l’institut Oussoul Eddine (à Saint-Denis). Il est fort inquiétant que la municipalité ait autorisé un prédicateur ayant été formé au wahhabisme, une version fondamentaliste de l’Islam particulièrement radicale, à prendre en charge un lieu de Culte.
Le wahhabisme est une doctrine islamique fondée au XVIII Siècle par l’association du conquérant Ibn-Al Saoud et du théologien et imam Mohammed ibn Abd el-Wahhâb, qui formèrent une alliance en proposant de revenir aux fondamentaux du Coran.
Dans le wahhabisme, aucune tolérance religieuse n’est permise en dehors de l’Islam, la pratique du Christianisme, du Judaïsme ou de toute autre religion sur le territoire saoudien est passible de prison.
Seule la charia doit s’appliquer de plein droit, à l’exclusion de toute opposition politique, un véritable système fascisant.
Pour plus d’informations sur cette doctrine, se reporter par exemple aux prédicateurs wahhabites de la Mosquée de Puteaux.

En juin 2013, les responsables de l’AUI ont accueilli une sommité du wahhabisme, le cheikh saoudien Wassioullah Abbass (hard-copy)

-                                                                  358807MosqueVilleneuveWassioulahAbbas2 Allah
Le cheikh saoudien Wassioulah Abbas, qui ne serre pas la main des femmes, a été reçu à la Grande Mosquée de Villeneuve-la-Garenne le 28 juin 2013.
On peut l’écouter dans une conférence à la Mosquée de Creil donnée le 2 juillet 2011 expliquer par exemple que : «  Le parfum porté à l’extérieur est une des causes qui transforme la femme en proie au Démon »

L’AUI est également en liaison avec l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH), qui, sous ce titre pompeux, n’est en fait rien d’autre q’une immense Madrassah, une école Coranique dépendant de l’UOIF enseignant le Droit islamique, la Jurisprudence du Droit (fiqh), des Fatwas, la finance Islamique, un système pénal et juridique concurrent de la Constitution Républicaine Française, et dont le « conseiller scientifique » n’est autre que le prédicateur antisémite des Frères Musulmans Youssef Al Qaradawi. (quelques extraits des prédications de Al Qaradawi dans cette vidéo).
En relation avec l’AUI, Moncef Benzerroug est professeur de sciences islamiques au centre d’études et de recherches sur l’Islam, membre du conseil français de la finance islamique et chercheur étudiant à l’IESH. Il est membre de  la Dar Al-Fatwa organisée chaque année au Bourget depuis quelques années par l’UOIF.

En gras italique ci-dessous, extraits d’une de ses conférences donnée à la Mosquée de Villeneuve-la-Garenne le 11 novembre 2013, « Les hommes et les femmes autour du prophète » :

-                                                                        598648MosqueVilleneuveMoncefBenzerrougconfrence antisémitisme

-                                                  633764MosqueVilleneuveMoncefBenzerroug antisionisme

« Les liens entre les hommes et les femmes, c’est le respect, pas de mélange, pas de promiscuité, tout simplement. Respecter l’autre comme si c’était votre soeur, comme si c’était votre épouse, votre mère. Je vais vous parler de Ater Ibn Ouch Erded, qui n’était pas Musulman, et déjà, avant l’Islam il a dit : « Quand je me mets sur le seuil de ma tente en campement, et que ma voisine en face veuille sortir de chez elle, je baisse les yeux pour qu’elle puisse sortir à sa guise, allez et venir à sa guise sans que je la regarde ».
Aujourd’hui, je suis désolé de vous dire ça, mais c’est un constat : nos soeurs, nos filles, nos cousines, quel est celui qui les embête le plus dans la rue ? Les Musulmans malheureusement. Nos petits frères, nos petits garçons, nos jeunes, c’est eux qui les embêtent le plus. C’est un constat. »

[4:10]
[...]
« Ce n’est pas ce que faisait le Prophète, ce n’est pas ce que faisaient les compagnons, et donc, la relation entre homme et femme doit être en toute simplicité, une relation de homme, femme, musulman, musulmane, le respect mutuel réciproque, et si j’ai besoin de quelque chose, si je veux me marier, si je veux voir la fille, je m’en vais voir sa famille, son père, ses parents.
Le Prophète n’a jamais dit avant de se marier : « Allez, on va se connaître deux, trois ans, après on décidera. » Jamais de la vie ça n’a existé ces choses là ! On va faire connaissance, on va s’expérimenter deux, trois jours, ou deux, trois ans, avant de décider si ça marche, si on peut aller plus loin ensemble, oui ou non. Non ! ça va à l’encontre d’un point de la a’rida (loi islamique sur le mariage), si ta femme est tordue, c’est parce que tu le mérites. »
[6:15]
Conférence de Moncef Benzerroug à la Mosquée de Villeneuve-la-Garenne « Les hommes et les femmes autour du prophète », le 11 novembre 2013

Une vision de la société archaïque, machiste, misogyne et ségrégationniste.
Dans la rue, pour éviter les pulsions d’agression contre les femmes, les Musulmans doivent baisser les yeux quand une femme passe. Donc, éviter la mixité sociale entre hommes et femmes. La femme, source de turpitude et de désirs, doit vivre cachée au regard des hommes.
Moncef Benzerroug nous explique ce que doit être une société, basée sur le dogme islamique où les hommes et les femmes vivraient séparément, et où pour fréquenter une fille, il faudrait d’abord demander la permission à ses parents.  Cette société islamique sera-t-elle le modèle de demain pour les villénogarennois ?

 

Autre prédicateur fondamentaliste de renom en banlieue parisienne, Abou Omar, qui fut pendant un temps imam de la Mosquée Assalam d’Argenteuil, où il proférait des sermons à caractère antichrétien et antisémite. L’imam a été licencié en 2012, en conflit avec les autorités sur la gestion de la future Grande Mosquée Dassault, les forces de l’ordre ayant même dû intervenir au sein de la Mosquée pour désamorcer les vives tensions, dégénérant en pugilat.
Le permis de construire du futur complexe islamique d’Argenteuil qui pourra accueillir 1400 personnes a finalement été délivré en juin 2013 par le maire socialiste Philippe Doucet, mais probablement sans l’imam Abou Omar.
Le prédicateur ne se démonte pas, il n’est plus imam d’Argenteuil mais donne maintenant tous les vendredis soir des conférences à la Mosquée de Villeneuve-la-Garenne. (hard-copy)

Quelques extraits d’une conférence d’Abou Omar en gras italique ci-dessous :

-                                                         709810MosqueVilleneuveAbouOmar arabie saoudite

« Vous les Juifs, vous avez un livre qui s’appelle la Thora, est-ce que vous avez un moyen de piéger ce monsieur ? (en parlant du Prophète Mohamed) La meilleure manière de détruire une religion, c’est de détruire la religion par la religion.
La meilleure manière de détruire l’Islam, c’est de détruire l’Islam par l’Islam. On va fabriquer des pseudo-Mohamed, des pseudo-Mustapha, des pseudo-intellectuels Musulmans, et on va vous les montrer à la télévision. Et il parle au nom de l’Islam, et il dit que le foulard n’existe pas ! Et il dit que le halouf (porc) c’est halal ! Faîtes attention aux mass-média, faîtes attention à la télévision, et si je vous donne un conseil, essayez de ne pas avoir une télévision à la maison. Je ferme la parenthèse.

Qu’ont dit les Juifs ? Ah, les Juifs à travers le temps et l’espace, ils avaient des idées, jusqu’à aujourd’hui, ils sont forts, ils sont trop forts. »
[16:04]
« Qu’est-ce qu’on dit aux hommes politiques, que ce soit un maire, un préfet ou un ministre ? On leur dit : « Un Islam fort égal une France forte, un Islam faible égal une France faible. » L’Islam a apporté beaucoup de choses à la France. La première guerre mondiale, il y avait des Musulmans au premier rang, la deuxième guerre mondiale, il y avait des Musulmans au premier rang, allez voir Verdun, le mémorial de la Grande Mosquée de Paris !
Les Musulmans ont construit les autoroutes, les Musulmans ont construit les trains et les TGV, les Musulmans ont construit les tours de la Défense, les Musulmans ont construit toute la France !
Les Musulmans ont fait ce que les français ne voulaient pas faire. Les Musulmans ont fait des choses incroyables.
Je me rappelle un jour, on était avec Nicolas Sarkozy, à l’époque ministre de l’Intérieur, on était dans une réunion avec une trentaine de personnes, place Beauvau au ministère de l’Intérieur, il a dit : « Parfois on a pensé entre hommes politiques, comme les Musulmans n’arrivent pas à s’intégrer, on va expulser tous les Musulmans de France. » Combien on est ? cinq millions, ou dix millions.
Il a bien réfléchi puis a dit « Ils sont dix millions, les boulangeries vont fermer, pourquoi ? Parce qu’un français quand il rentre dans une boulangerie, il sort avec une demi-baguette, [alors qu'un Musulman ressort avec pleins de baguettes sous le bras, il fait marcher le commerce !]
(en Arabe).
Les Musulmans contribuent de façon incroyable à l’économie française ! On dit que les Arabes c’est des voleurs, qu’est-ce qu’on dit des ministres ? Pas de politique, s’il vous plaît, no comment. Laissons notre pauvre Cahuzac tranquille. Franchement, les mass-média n’ont pas le droit de dire que les Arabes sont des voleurs, vu ce que l’on voit sur l’échiquier politique. En plus ministre du budjet ! »
[34:54]
Abou Omar, en conférence à la Mosquée de Villeneuve-la-Garenne, « La jeunesse dans le Saint Coran » le 7 avril 2013
(hard-copy)

Une propagande idéologique conspirationniste véhiculée par Abou Omar.
Pour le prédicateur, les mass-média cherchent à détruire l’Islam, en mêlant les Juifs au complot qui, « à travers le temps et l’espace, ont des idées », et ont cherché autrefois à nuire au Prophète Mohamed.
Les Musulmans sont victimes d’une injustice.

Nicolas Sarkozy aurait déclaré dans une réunion au Ministère de l’Intérieur qu’il allait expulser tous les Musulmans du pays. Difficile de croire ce que dit Abou Omar, surtout que Nicolas Sarkozy a crée le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) en 2003, une reconnaissance officielle de l’Islam en France, et a inauguré en personne la Mosquée de Colmar, le 4 novembre 2002.

Les Musulmans, éternelles victimes, humiliés, persécutés et mal-aimés, alors « qu’ils ont construit toute la France » et « ont fait ce que les français ne voulaient pas faire« .
Le but est bien entendu d’isoler la communauté musulmane du reste du monde, martyrisée et victime d’un complot, pour raviver ainsi l’animosité contre ceux qui les gouvernent.
La France, un pays non reconnaissant de la dette qu’il porte envers les Musulmans. Un message qui permet de rendre la communauté Musulmane plus permissive aux sermons des prédicateurs, et mieux servir leurs desseins.

Les Musulmans ont construit toute la France ?
Abou Omar oublie de rappeler que la population active extra-européenne durant les « trente glorieuses » en France n’a jamais dépassé les 3%. Cet imam est-il la personne appropriée pour diffuser un Islam de « Paix et Tolérance » ? La jeunesse Musulmane de Villeneuve-La-Garenne éduquée par Abou Omar sera-t-elle bien intégrée dans la société française ?

On est également en droit de s’inquiéter de l’influence de l’Islam politique sur les responsables de l’AUI en analysant le profil des différents prédicateurs donnant des conférences dans cette Mosquée.

-                                             464708MosqueVilleneuveHassanIquioussen charia

Le prédicateur de l’Islam politique antisioniste et antioccidental Hassan Iquioussen, reçu le 2 février 2013 à la Grande Mosquée de Villeneuve-la-Garenne (hard-copy),

Hassan Iquioussen est un prédicateur de l’UOIF, ayant par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

-                                                             276547MosqueVilleneuveTariqRamadan3 Charles Pasqua

Tariq Ramadan en conférence à la Grande Mosquée de Villeneuve-la-Garenne en février 2013 (hard-copy)

Le prédicateur Tariq Ramadan, très médiatisé, milite dans les Mosquées et dans ses ouvrages, (« le face à face des Civilisations » par exemple), et sous des discours toujours plein de sous entendus, pour la mise en place d’un système totalitaire, un État islamique doté d’une Constitution s’appuyant intégralement sur les Lois Divines, les préceptes du Coran, et dirigé par un dignitaire religieux, un Imam. Un État crée par les Musulmans, pour les Musulmans, sans aucune opposition politique, un Califat. Il appelle également au boycott d’Israël.

Autre invité de marque reçu à la Grande Mosquée de Villeneuve-la-Garenne, l’imam de la mosquée d’Aubervilliers Hassen Bounamcha, surnommé « l’ami Hassen », qui explique devant ses Fidèles à Aubervilliers, que la mixité sociale homme/femme est un vice, que la femme occidentale se comporte comme une femme sans honneur. Hassen Bounamcha tient également des propos à caractère homophobe. Il justifie également le mariage forcé à la Mosquée de Boulogne-Billancourt.

-                                                                478988MosqueVilleneuveHassenBounamcha chrétiens

Hassan Bounamcha (ami aassen) reçu à la Grande Mosquée de Villeneuve-la-Garenne en novembre 2012 . (hard-copy)

L’Islam fondamentaliste semble promis à de beaux jours sur Villeneuve-la-Garenne. Quelles conséquences sur le long terme sur la vie sociale des habitants de la ville ?

-                                                                      950498MosqueVilleneuvelaGarenneAlainBernardBoulanger christianophobie
« Tout ce qui pourra contribuer à faire en sorte que les gens vivent mieux ensemble est une bonne chose. [...] La loi de 1905 a besoin d’être dépoussiérée. [...] Pour construire un lieu de Culte digne de la communauté Musulmane, la mairie va acheter trois terrains pour le rendre possible. »
Alain-Bernard Boulanger, maire UMP de Villeneuve-la-Garenne, interrogé lors de la tournée du bus de la Coordination Islam et société des Hauts-de-Seine en janvier 2006.

26 décembre, 2012

Propagande antisioniste et antisémite diffusée par les responsables de la Grande Mosquée El Amel de Colmar: Jésus va revenir sur Terre pour punir les Juifs

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 03 min

Colmar est une ville de la préfecture du département du Haut-Rhin, l’un des deux départements de la région Alsace. Troisième ville de la région après Strasbourg et Mulhouse par sa population, son aire urbaine dépasse les 115 000 habitants.

Tout comme dans tout l’est de la France, la population Musulmane de Colmar a connu une forte expansion ces dernières décennies, elle a pu obtenir de la municipalité dirigée par le maire UMP Gilbert Meyer la construction d’une Mosquée, la première de la ville, inaugurée par Nicolas Sarkozy le 4 novembre 2002 dans le cadre de sa campagne de diffusion de « l’Islam de France. »
Cette Mosquée, d’un coût total de 915 000 euros, peut abriter près de 1 000 fidèles, a été financée à plus de 80 % par la communauté Musulmane de Colmar.

Propagande antisioniste et antisémite diffusée par les responsables de la Grande Mosquée El Amel de Colmar: Jésus va revenir sur Terre pour punir les Juifs dans Politique 730553MosqueColmar   945425MosqueColmarCollgeMolire antisémitisme dans religion
- La Grande Mosquée El Amel de Colmar, visitée par le collège Molière en juin 2009 (avec voile islamique obligatoire ?)

La ville de Colmar accueille également la grande Mosquée Ennasiha inaugurée le 25 octobre 2010
, un ancien hangar reconverti en lieu de Culte d’une capacité de 700 fidèles, un projet ayant coûté 2,2 millions d’euros, les préches et conférences dans cette Mosquée sont dirigés par l’imam Bachir Daoudi ne parlant pas le français.

On peut mesurer l’influence grandissante de l’Islam au coeur même de la politique de gestion de la ville, en constatant que lors des élections municipales de mars 2008, Gilbert Meyer, maire UMP de Colmar avait fait l’objet d’une controverse suite à la promesse d’une subvention de 164 000 euros pour l’agrandissement de la Mosquée Ennasiha faite le 25 février 2008, quelques semaines avant le premier tour, par un courrier à l’adresse de l’imam Bachir Daoudi, une « opération de propagande » largement relayée auprès des fidèles Musulmans.
Après la très courte victoire de Gilbert Meyer, l’affaire est tombée entre les mains de la justice, le tribunal administratif de Strasbourg a statué que cela constituait une pression sur l’électorat, et a annulé les résultats du scrutin de l’élection.

En novembre 2008, de nouvelles élections municipales furent organisées, et ayant déjà mis dans sa poche l’électorat Musulman, Gilbert Meyer fut réélu dès le premier tour avec 50,44% des voix.

Quel Islam est diffusé auprès de la communauté Musulmane de Colmar ? Est-ce un Islam Fraternel, ouvert à l’échange et au dialogue auprès des autres communautés ?
La Grande Mosquée El Amel de Colmar dispose d’une page Facebook sur laquelle on peut se faire une idée plus précise de l’idéologie islamique enseignée aux Fidèles Musulmans. On peut par exemple y trouver un texte relatant une partie de la vie de Jésus.

-                                                                                    571050JsusenIslam antisionisme
Il faut savoir que dans les textes Saints de l’Islam, le Coran et la Sunnah, Jésus n’est pas le Fils de Dieu mais juste un Prophète de l’Islam. Il n’a pas été crucifié sur la Croix par les Romains et les Pharisiens (dénommés uniquement par le terme « Juifs » dans les textes Saints de l’Islam), car il a été remplacé par un autre personnage au moment de sa crucifixion, Dieu ne pouvant laisser souffrir un Prophète par la main de l’homme.

« Ô gens du Livre (Chrétiens), n’exagérez pas dans votre religion, et ne dites de Dieu que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n’est qu’un Messager de Dieu, Sa parole qu’Il envoya à Marie, et un souffle (de vie) venant de Lui. Croyez donc en Dieu et en Ses messagers. Et ne dites pas «Trois». Cessez ! Ce sera meilleur pour vous. Dieu n’est qu’un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un fils. C’est à Lui qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Dieu suffit comme protecteur »
Le Coran An-Nisa’ 4:171

« Mais qu’est-il advenu de leur engagement? Ils (les juifs) n’ont pas hésité à le dénoncer, à nier les signes de Dieu, à assassiner injustement les prophètes et à déclarer que leurs cœurs étaient insensibles à toute croyance, alors qu’en réalité c’est Dieu qui avait scellé leurs cœurs, en raison de leur infidélité, au point que seul un petit nombre parmi eux peuvent être considérés comme de vrais croyants. Ce châtiment, ils  l’ont bien mérité en raison de leur infidélité et à cause de l’ignoble calomnie qu’ils ont fait courir sur Marie, et également pour avoir dit : «Nous avons tué le Messie, Jésus, fils de Marie, prophète de Dieu», alors qu’ils ne l’ont point tué et qu’ils ne l’ont point crucifié, mais ont été seulement victimes d’une illusion, car même ceux qui se sont livrés ensuite à des controverses à son sujet sont encore réduits, faute de preuves, à de simples conjectures. En réalité, ils ne l’ont point tué, mais c’est Dieu qui l’a élevé vers Lui, car Dieu est Puissant et Sage. »
Le Coran An-Nisa’ 4:156-158

Ceci invalide bien évidemment les textes de la Bible considérés par les Musulmans comme falsifiés et hérétiques, et justifie donc la négation de la Passion du Christ, de sa Crucifixion, de la rémission des péchés et de sa Résurrection.
Le rejet explicite de la Bible et de la doctrine Chrétienne.

On voit donc que Jésus est perçu très différemment dans l’Islam. On peut noter dans les textes qu’il reviendra sur Terre, mais non pas de la manière décrite dans les textes de l’Apocalypse de Jean mentionnés dans la Bible, les responsables de la Grande Mosquée El Amel de Colmar nous expliquent dans un texte publié en novembre 2012 les raisons de son futur retour sur Terre sur leur page Facebook (hard-copy1, hard-copy2) :

« Il est possible de se demander quel est l’intérêt à ce que Jésus revienne sur terre si c’est pour faire appliquer les Lois de Mohammed ? Nous pouvons avancer trois hypothèses en réponse :

Premièrement : la sagesse qui se cache derrière son retour, est éventuellement liée à la conspiration que les Juifs ont tramée contre lui lorsqu’ils ont voulu l’assassiner et le faire crucifier. Son histoire est relaté dans le Coran bien qu’ils s’entêtent toujours à revendiquer son meurtre, et à l’accuser de sorcier ou autre : Allah l’en a innocenté, et en retour Il les a frappés d’avilissement. C’est pourquoi, depuis l’avènement de l’Islam, ils n’ont pu brandir aucun étendard. Ils n’ont plus jamais réussi à régner en un quelconque endroit de la terre.

{ L’Imam Al-Qurtubî parle pour son époque conformément au Verset : « Ils sont frappés d’avilissement où qu’ils soient sauf s’il leur est tendu la corde d’Allah ou bien la corde des hommes. » La restriction dans ce Verset explique peut-être la situation actuelle ! (NDT)}

Ils resteront ainsi jusqu’au crépuscule de la fin du monde, le jour où l’Antéchrist va se manifester. Le plus grand des sorciers, ils vont lui faire allégeance et composer son armée dans l’espoir de se venger par lui, des musulmans. Dans cette conjoncture, Allah fera descendre celui qu’ils se sont jurés d’avoir tué. Il va le mettre en valeur devant ces derniers et devant tout hypocrite ou opposant afin de leur prouver qu’il est bel et bien vivant. Il vaincra leur meneur et leur chef qui va s’arroger le titre de Seigneurie universelle. Il va le tuer et mettre son armée composée de soldats juifs en déroute avec l’aide de ses soldats croyants. Ils n’auront ce jour-là, plus aucun échappatoire fussent-ils cachés derrière un rocher, un arbre ou encore un mur. La matière va alors s’écrier : Ô Esprit de Dieu ! Par ici ! Il y a un Juif ! Sous la menace de l’épée, il sera sommé à chacun soit de se convertir soit de mourir. Voici le prochain sort des infidèles en tout genre sur la terre entière où il n’en restera plus ! »
[...]

Une des hypothèses présentées par les responsables de la Grande Mosquée El Amel de Colmar, est que Jésus va revenir sur Terre pour punir les Juifs, car ils ont tenté de le tuer.
Les textes du Coran sont repris pour justifier que les Juifs sont un peuple maudit depuis leur tentative de meurtre contre Jésus. Depuis cette infamie, ils « n’ont pu brandir aucun étendard », et « n’ont plus jamais réussi à régner en un quelconque endroit de la terre. »
Lors de son retour sur Terre, Jésus tuera leur chef, et « mettra en déroute son armée composée de soldats Juifs ». Les Juifs de la Terre seront sommés soit de se convertir à l’Islam, soit de mourir.

Ce texte projette dans l’inconscient collectif de la Oumma, la communauté Musulmane, que la fin des temps coïncide avec la venue de Jésus et l’extermination de TOUS les Juifs ou leur soumission, car TOUS collectivement, sont responsables d’avoir voulu assassiner Jésus.
Est-il normal qu’un site d’un Lieu de Culte censé délivrer un Message de Paix et de Tolérance mette en ligne ce type de propos ? Quel impact peut avoir ce texte publié sur Internet, sur de jeunes Musulmans désireux de connaître ou d’approfondir la « Religion de Paix et Tolérance » ?  Quels objectifs visent les responsables de la Mosquée ?

Et surtout, on est en droit de se poser la question : est-ce que ces textes expliquant le retour de Jésus sur Terre pour punir les Juifs sont enseignés dans l’école coranique de la Grande Mosquée El Amel de Colmar ?

 

Évidemment, ce texte antisémite influe également sur l’idéologie politico-religieuse véhiculée aux Fidèles Musulmans pour justifier le combat contre les Juifs à travers le Monde, et en particulier autour du point névralgique actuel, la Palestine, par la diffusion d’une propagande antisioniste contre l’État d’Israël.
Sur la page Facebook de la Mosquée, les responsables publient effectivement des textes et vidéos de propagande avec pour objectif de faire passer Israël comme un état criminel aux yeux de la communauté internationale, une lutte totale contre le sionisme (hard-copy).
On peut ainsi voir une vidéo choquante (non diffusée par les « médias sionistes », c’est à dire les occidentaux), montrant un enfant brûlé lors d’une attaque israélienne, destinée à attiser la haine de la communauté Musulmane contre les israéliens et justifier ainsi l’antisionisme.

-                            342141MosqueColmarantisionisme4 Colmar    211217MosqueColmarantisionisme5 Coran
-                propagande antisioniste diffusée par les responsables de la Grande Mosquée El Amel de Colmar

Bien entendu, aucune image montrant comment des civils sont utilisés comme boucliers humains par les instances palestiniennes de Gaza contre les répliques israéliennes n’est montrée par les responsables de la Mosquée El Amel de Colmar, ni même le fanatisme religieux dispensé par les média officiels palestiniens qui expliquent que les enfants doivent être les premiers sacrifiés pour libérer la Palestine, des martyrs à la gloire d’Allah.

-                                                                                 765878MosqueColmarLemaireGilbertMeyer Gilbert Meyer
« Et fallait-il lancer un nouveau débat sur l’Islam, alors que celui sur l’identité a fait monter le FN à 20 % ? Faut-il provoquer une opposition entre Français ? On prie dans la rue à Paris, mais nous n’avons pas de problème à Colmar. J’ai autorisé deux Mosquées et trois lieux de prières gérés localement car je veux la paix sociale. D’autant que deux tiers des musulmans sont des Français. Je suis d’accord pour estimer que les imams doivent parler le français, mais n’allons pas trop loin. »
Gilbert Meyer, maire UMP de Colmar depuis 1995, propos recueillis par Yolande Baldeweck le 27 février 2011.

-                                                                                        550456nicolassarkozy Haut-Rhin

« Vous avez réussi à ne pas vous laisser enfermer dans une logique d’amalgame entre l’Islam, l’extrémisme islamiste et le repli communautaire. [...] Soyez le symbole de l’Islam de France [...] intégré dans la société française, comme le vit la très large majorité des Musulmans de France »
Nicolas Sarkozy, ex-ministre de l’Intérieur – discours d’inauguration de la Grande Mosquée El Amel de Colmar le 4 novembre 2002, dans le cadre de la diffusion de la campagne « Islam de France »

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir