• Accueil
  • > Recherche : mosque savigny temple

5 janvier, 2019

Le prédicateur antioccidental et antisémite Noureddine Aoussat reçu par l’association des Musulmans de la Mosquée du Mée-sur-Seine

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 12 h 35 min

L’Islam radical a pris une ampleur exceptionnelle ces dernières décennies sur le departement de Seine-et-Marne situé dans la banlieue sud de Paris (on peut citer entre autres, Torcy, Mitry-Mory, Savigny-le-Temple, Bussy-Saint-Georges, Noisiel, Lieusaint), pour imposer la doctrine de la charia sur le territoire français, dont Le Mée-sur-Seine constitue l’un des innombrables foyers.
Pour atteindre cet objectif, une partie de la communauté musulmane compte sur l’Union des Musulmans du Mée-sur-Seine (UMM), une association islamiste créée le 7 novembre 2011.

Très revendicatifs, les militants de cette jeune association veulent fortifier l’influence de l’islam sur la ville, en imposant par intimidation des pouvoirs publics, la visibilité de l’Islam sur le quartier par l’appel à la prière islamique diffusée via haut-parleur.

-                                      Le prédicateur antioccidental et antisémite Noureddine Aoussat reçu par l'association des Musulmans de la Mosquée du Mée-sur-Seine dans Politique 1546464132-mosquee-mee-sur-seine-prieres-de-rue

Revendications, provocations, prières de rue afin d’obtenir un terrain et un permis de construire une nouvelle Mosquée au Mée-sur-Seine, ici, le 21 juin 2017

Le port du voile islamique est également une arme brandie par l’UMM pour souder la communauté musulmane face à l’état français considéré comme hostile et islamophobe. L’Union des Musulmans du Mée-sur-Seine milite pour la signature d’une pétition en ligne « Non à l’exclusion des mères portant un foulard ». Le 3 mars 2012, un conférencier est venu également inciter les Musulmans à s’investir politiquement pour la cause du foulard islamique (hard-copy).

-                                 1546464091-mosquee-mee-conference-foulard-islamique antisémitisme dans religion

« On a décidé que visiblement, le Musulman est l’ennemi intérieur de la France »
[04:24]

La stratégie d’islamisation de l’Union des Musulmans du Mée-sur-Seine repose donc sur la victimisation, faire sécession avec la France, pays qui serait hostile à l’Islam, persécutant et maltraitant les Musulmans.

Autre exemple typique de ce type de propagande bien rodée de victimisation diffusée à la Mosquée du Mée-sur-Seine : pour le prédicateur Hani Ramadan, les Musulmans sont persécutés par les média et les sionistes.

Image de prévisualisation YouTube

« On nous parle de la dette, on nous parle jamais des créanciers. Pourtant c’est tout à fait logique, quand on parle de dette, on a une créance. Qui sont les créanciers ? Là on voit une chose qui est intéressante, on voit qu’il y a au sommet de cette pyramide de la finance virtuelle, des gens qui font de l’argent avec de l’argent, ils s’enrichissent comme par magie. Alors que d’autres ont des dettes qui augmentent.
Ce qui est vrai des sociétés, est vrai sur le plan international aujourd’hui, une forme de domination mondiale. Et il faut le dire, les lobbys sionistes travaillent à cet endroit, ils ont une influence très grande sur la politique étrangère américaine par exemple, c’est pour ça qu’on a des attitudes complètement contraire à la justice, en ce qui concerne la Palestine, et cela est admis par la communauté en tant que tel, par la communauté internationale, parce qu’il y a cette domination mondiale, or, si on cherche à dénoncer ceux qui sont coupables, par rapport à cette situation, il faut désigner justement ceux qui sont au sommet de cette hiérarchie, et non pas les musulmans, qui sont des victimes, or le processus inverse est en train de se réaliser sous vos yeux.

Ces gens ont parfaitement compris qu’il fallait déterminer et désigner un coupable. Et les coupables, ce sont les minorités musulmanes qui vivent dans les sociétés laïques et qui finalement posent des difficultés. Cinq millions de musulmans, ils sont beaucoup plus, mais, cinq millions de chômeurs, et on fait un calcul. Et dans la conscience collective grandit l’idée, que ces musulmans sont coupables. Et dans la conscience collective, on fait en sorte que chaque individu soit nourri jour et nuit d’une haine, de la haine de l’Islam.
Les média travaillent pour cela, on ne le dit pas. Mais on voit le glissement qui se fait progressivement. Avant c’était les islamistes, maintenant c’est carrément l’Islam, et aujourd’hui beaucoup de gens pensent que l’Islam est le problème, alors que l’Islam est la solution. Alors que l’Islam est le seul pôle de résistance aujourd’hui contre la domination mondiale sioniste qui se fonde sur la finance virtuelle et sur des procédures usuraires complètement iniques et injustes. »
[46:50]
« Musulmans : entre principes religieux et exigences du contexte. » conférence du prédicateur Hani Ramadan à la Mosquée du Mée-sur-Seine, le 23 février 2013.

Hani Ramadan est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur antisémite qui n’hésite pas à comparer les Juifs à des « serpents, race de vipères » dans une conférence à Bruxelles devant des centaines de Musulmans. Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Les revendications antieuropéennes sont par ailleurs clairement affichées par exemple avec l’invitation à la Mosquée du Mée-sur-Seine de l’islamiste politique Omar Dourmane.

-                                  1546464216-mosquee-mee-omar-dourmane-fsip antisionisme

Le prédicateur politique antioccidental et antisioniste Omar Dourmane, conférencier à la Mosquée du Mée-sur-Seine

-                                1546554256-mosquee-mee-sur-seine-oumar-dourmane charia

-                               1546464178-mosquee-mee-laicite-islamophobe-2 Coran

-                               1546464184-mosquee-mee-omar-dourmane-israel-obama-2 France

Omar Dourmane appelle au boycott d’Israël et relaie une propagande antisioniste sur sa page Facebook officielle. Le prédicateur est également contre la laïcité, qu’il considère être devenue une idéologie islamophobe.

-                               1546464171-mosquee-mee-aoussat Franck Vernin

-                       1546464164-mosquee-mee-sur-seine-noureddine-aoussat Hani Ramadan

Le 8 décembre 2018, l’association des Musulmans du Mée-sur-Seine accueillait le prédicateur antioccidental et antisémite Noureddine Aoussat.

Pour Noureddine Aoussat, le gouvernement français s’attaque aux Musulmans en interdisant le port du voile islamique, il est un fervent défenseur du jihad islamique, qu’il considère comme pacifique, et est également proche des islamistes radicaux avec lesquels il donne des conférences dans les plus grandes Mosquées de France. Aoussat propage par ailleurs une idéologie violemment antisioniste et antisémite.

-                         1546464935-mosquee-mee-sur-seine-franck-vernin hijab

« Nous avons fait remonter la problématique à l’association. Nous travaillons en parallèle dans le cadre du plan local d’urbanisme pour trouver un lieu en adéquation. »

Face aux revendications des islamistes, le maire Franck Vernin cède et travaille ainsi étroitement avec les Musulmans de l’association du Mée-sur-Seine pour construire une nouvelle Mosquée et imposer progressivement les principes doctrinaires du Coran et de la Sunnah du Prophète Mohamed.
Il encourage ainsi l’avènement d’une société islamisée basée sur la charia, incompatible avec les valeurs européennes, détruisant la cohésion sociale et la paix civile sur le long terme.

13 septembre, 2018

La grande Mosquée de Moissy-Cramayel, un bastion de l’Islam radical misogyne, antichrétien et antisémite, inaugurée par le maire socialiste Line Magne

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 07 min

Moissy-Cramayel est une ville du sud-est de la banlieue parisenne en Seine-et-Marne, une région qui connaît depuis des décennies une augmentation régulière de sa population musulmane, et où on observe, comme dans la plupart des grandes villes du département (Savigny-le-Temple, Bussy-Saint-Georges, Lieusaint, Torcy, ,…), un solide enracinement du fondamentalisme islamique.

Pour faire « comme au bled » et disposer d’un culte islamique, une partie de la communauté musulmane de la ville s’est constituée en association, l’Association Culturelle et Éducative des Musulmans de Moissy-Cramayel (ACEMM).
L’ACEMM a acquis en 2009 un terrain de 2 000 m² pour y bâtir un lieu de culte. Construite en quatre ans grâce aux 1,9 Millions d’euros récoltés auprès des fidèles à Moissy et dans toute la France, la Mosquée, qui occupe une surface de 950 m2, peut accueillir 1 200 personnes, dispose de six salles de classe coranique afin d’éduquer les enfants aux préceptes de l’Islam, et une bibliothèque.
La Mosquée est officiellement inaugurée le 5 novembre 2016 par des élus locaux, en particulier avec la présence du maire socialiste Line Magne, et de Olivier Faure, actuel premier secrétaire du Parti Socialiste.

-                                    La grande Mosquée de Moissy-Cramayel, un bastion de l'Islam radical misogyne, antichrétien et antisémite, inaugurée par le maire socialiste Line Magne dans Politique 1536616300-mosquee-moissy-batiment

-                                                La Grande Mosquée Ennour de Moissy-Cramayel

-                                        1536616300-mosquee-moissy-inauguration-3 ACEMM dans religion

La Grande Mosquée Ennour de Moissy-Cramayel, inaugurée en grand pompe par le maire socialiste Line Magne (au centre), et l’actuel premier secrétaire du Parti Socialiste Olivier Faure (à gauche) le 5 novembre 2016

Quelle doctrine islamique est enseignée aux Musulmans de Moissy-Cramayel par l’ACEMM ?

On peut remarquer que le principal conférencier donnant chaque semaine des cours aux enfants Musulmans inscrits depuis 2017 à l’école coranique de la Mosquée n’est autre que le prédicateur antioccidental, antisioniste et antisémite Noureddine Aoussat.

-                             1536616299-mosquee-moissy-photo-aoussat antisémitisme

Le prédicateur Noureddine Aoussat, toujours très démonstratif, en conférence dans plusieurs Mosquées de France, lance ses invectives contre la France et l’Occident.

-                                                      1536618370-mosquee-moissy-aoussat-facebook Coran

Noureddine Aoussat forme chaque semaine les jeunes Musulmans à l’Islam sunnite rigoriste le plus traditionnel à l’école coranique de la Grande Mosquée de Moissy-Cramayel (hard-copy)

Noureddine Aoussat parcourt plusieurs Mosquées de France, les Musulmans seraient d’après lui constamment humiliés et persécutés en Occident par l’État français, et se doivent de réagir. D’après lui, seuls les Juifs bénéficieraient d’un statut particulier et seraient protégés.

Noureddine Aoussat : “On dit un mot de plus à un Juif, tous les ministres vont rappliquer !” extrait d’une conférence donnée à la Mosquée Aïcha de Montpellier le 2 janvier 2016

-                                                    1536697069-mosquee-aoussat-antisionisme-2 femmes voilées

Noureddine Aoussat diffuse également une propagande politique violemment antisioniste, d’après lui, « le mal est fait au nom d’une idéologie colonialiste, raciste et athéiste qu’on appelle le sionisme ».

-                                              1536616300-mosquee-moissy-noureddine-aoussat France

Le 9 décembre 2017, Noureddine Aoussat donnait une conférence sur le « terrorisme, ce que propose l’Islam, la prévention et la guérison » à la Mosquée de Moissy-Cramayel

Noureddine Aoussat mène également un combat acharné contre la loi qui interdit le port du voile islamique dans les collèges, et est un soutien très acfif des prédicateurs antioccidentaux Rachid Houdeyfa, Hani Ramadan ou encore Mohamed François, qui interdit aux Musulmans de célébrer les fêtes de fin d’année.

Comment se fait-il que l’État Français laisse précher cet islamiste dans un lieu de culte ? Qui a habilité Noureddine Aoussat à donner des conférences et des cours aux jeunes Musulmans de la grande Mosquée de Moissy-Cramayel ? Dans quel but ? Former de futurs islamistes en masse ?

 

Autre vedette marquante de l’Islam politique antioccidental venu donner une conférence à la Mosquée Ennour de Moissy-Cramayel le 17 juin 2016, le prédicateur islamiste Nabil Ennasri, proche de la confrérie des Frères Musulmans, connu pour électriser les foules et préparer les Musulmans à la guerre civile contre les Français.

Pour Nabil Ennasri, tout comme Noureddine Aoussat, les Musulmans vivraient en France en milieu hostile, persécutés et humiliés, l’État Français empêchant la communauté musulmane de vivre pleinement sa religion.

-                                                               1536616300-mosquee-moissy-nabil-ennasri Frères Musulmans

Lors des élections législatives de 2012, Nabil Ennasri a appelé les Musulmans à « faire tomber Manuel Valls », l’« ami Éternel d’Israël ». Il développe également une propagande politique antioccidentale, et antifrançaise.

-                     1536616300-mosquee-moissy-femmes-voilees-2 Hynd Habach

L’association des « femmes voilées s’expriment » présidée par Hynd Habach, est également une autre mouvance de l’Islam politique appréciée par les responsables de la Mosquée de Moissy-Cramayel.

Les « femmes voilées s’expriment » est une organisation politisée, dont le but est de propager l’Islam à l’échelle nationale. On peut avoir un aperçu de la mise en scène bien rodée. Toujours persécutées, les deux Musulmanes qui dirigent ce mouvement, Souad et Hynd Habach, se livrent au jeu de la victime des « islamophobes » :

« Une autre personne qui était à cet atelier me dit : « vous savez , moi le foulard, on n’en veut pas ! On n’en veut pas de l’Islam ! » Je lui dis « mais la question n’est pas est-ce que vous en voulez, la question c’est qu’il est là, alors qu’est-ce qu’on fait ? » On est condamnés à vivre ensemble. Alors est-ce qu’on dialogue et on essaie d’avancer, ou on reste sur cette tension palpable qui mène jusqu’à tumeur malheureusement. »
[03:00]

Puis un rappel à la réalité : l’Islam est là pour rester, c’est aux Français de s’adapter à la charia islamique :

« Il est temps que nos concitoyens non musulmans ouvrent les yeux et voient que la France a changé, que la France est diverse, et que c’est l’évolution de la France. La France de tout temps a connu des mouvements et qu’aujourdhui il n’y a absolument aucune antinomie, aucune contradiction à dire : « oui françaises, oui le foulard islamique, refusez cette contradiction à laquelle on vous pousse : « oui musulmane, oui le foulard islamique, et oui française », sans opposition, comme dirait Edwy Plenel ».
[08:57]
promotion du voile islamique par l’Association des Françaises Voilées le 25 octobre 2014

Une fois libérée de son image liée au parti socialiste, qui a ouvert toutes les portes aux Musulmans en matière de construction de Mosquées, Souad se sent maintenant pousser des ailes, et peut désormais cracher dans la soupe :
« Aujourd’hui nous comptons 8 à 10 millions de Français de confession musulmane, et à la veille des élections municipales, qui trouve-t-on à la sortie des Mosquées ? Des agents PS. Alors là, il est extrêmement important de comprendre une chose à l’échelle politique, concernant les Français musulmans, c’est cette maturité politique. Ça veut dire quoi ? Ça veut dire qu’aujourd’hui nous sommes en mesure de ne plus voter le Parti Socialiste, et comprenez moi, c’est une véritable révolution.
Parce qu’avant, c’était automatique, et d’ailleurs le Parti Socialiste comptait sur cet électorat sans se poser de questions, il savait que cet électorat était loyal et fidèle, donc on votait pour le PS. Aujourd’hui, c’est terminé, d’ailleurs, il n’y a pas plus islamophobes qu’eux.[...]
On va sanctionner le Parti Socialiste aux prochaines éléctions municipales, qui auront lieu fin mars. »

[05:20]

On comprend là que le Parti Socialiste est l’idiot utile des islamistes. Après avoir été les premiers fers de lance dans le construction de centaines de Mosquées sur le territoire français en moins de quarante ans, au nom de la tolérance, du vivre-ensemble et afin de noyauter les institutions catholiques, les socialistes sont jugés « islamophobes » par Souad, et doivent être sanctionnés aux éléctions !

-                                            1536704467-mosquee-moissy-souad-hynd-habach-femmes-voilees imam

Victimes « d’islamophobie » Souad (à gauche) et Hynd Habach (à droite) veulent transformer la société française, le voile islamique étant leur étendard militant.

Hébergez vos videos sur K-upload

« Le hijab c’est la pudeur de la femme, et sans pudeur, la femme n’a pas d’honneur, et si la femme sort sans honneur, qu’elle ne s’étonne pas que les hommes abusent de cette femme là, la néglige, et l’utilisent comme un objet, ne lui donnent aucune importance, et ne la veulent pas pour sa religion, pour sa bonne moralité, mais simplement pour son corps, pour son visage qui attire.
Malheureusement, elle a oublié que Allah parle de visages qui iront dans le feu de l’Enfer. »

Rachid Houdeyfa, imam de la Mosquée de Brest

En prenant position pour le port du voile islamique, Hynd Habach et Souad rejettent la courtoisie, la chevalerie, l’élégance à la française vantant la beauté féminine à tout les niveaux de notre Histoire culturelle et religieuse depuis plus de deux millénaires, à commencer par la Bible (lire par exemple le « Cantique des Cantiques », hymne à la beauté féminine), la sculpture, la peinture, la littérature.
Souad et Hynd Habach noyautent progressivement ces valeurs en diffusant au coeur même des institutions françaises, l’idéologie islamiste où toute manifestation de féminité, de beauté, de charme, de séduction, de sensualité est strictement et formellement interdit, permettant à la femme musulmane de se protéger et de préserver des souillures du monde Occidental.

-                                       1536616299-mosquee-moissy-psyche-ranimee-par-le-baiser-de-l-amour islam

La magnifique sculpture exposée au Louvre « Psyché ranimée par le baiser de l’Amour » de Antonio Canova, chef-d’oeuvre de sensualité et de poésie, sera-t-elle bientôt interdite dans le monde des femmes voilées que nous propose Hynd Habach et Souad ?

Le voile islamique, la Burqa et le Niqab représentent des symboles totalement contraires à nos valeurs occidentales pouvant amener des troubles à l’ordre public, discriminatoires, puisqu’il oppose et sépare la femme voilée, pure, chaste, soumise aux préceptes de l’Islam, et la femme non voilée, incitant au vice, à la débauche, à la perversion et à la fornication, influencée par le Diable (Sheïtan).

-                                                                    1536616300-mosquee-moissy-line-magne islamisation

« Nous avons eu une Église dès le XIIe siècle, puis un temple, puis une pagode, bienvenue à la Mosquée ! ».
Le maire socialiste Line Magne lors de l’inauguration de la Mosquée de Moissy-Cramayel le 5 novembre 2016

-                                                   1536616299-mosquee-moissy-olivier-faure islamisme

« La meilleure réponse aux extrémistes, c’est d’ouvrir une Mosquée, c’est montrer que l’islam a toute sa place en France. »
Olivier Faure, actuel premier secrétaire du Parti Socialiste, lors de l’inauguration de la Mosquée de Moissy-Cramayel le 5 novembre 2016

Les socialistes collaborent à l’atomisation de la société occidentale en la noyautant par l’Islam radical.

9 octobre, 2016

L’alliance islamo-communiste, cheval de Troie de l’implantation des prédicateurs antioccidentaux, antisémites et misogynes à la Mosquée radicale « des Lumières » de Mitry-Mory

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 13 h 03 min

Mitry-Mory est une commune française située en Seine-et-Marne, dans la banlieue est parisienne, un des départements les plus avancés, après la Seine-Saint-Denis, la région PACA et la région lilloise, en terme d’islamisation. La ville est une enclave historique du parti communiste à forte population immigrée, essentiellement musulmane, remplaçant progressivement les Français de souche.
Plusieurs villes de Seine-et-Marne ont leur communautés musulmanes pilotées par des associations fondamentalistes liées à la mouvance salafiste, wahhabite et des Frères Musulmans, comme entre autres les Mosquées de Savigny-le-Temple, Torcy, Bussy-Saint-Georges, Noisiel, Lieusaint

Pour satisfaire la communauté musulmane et bénéficier de son électorat, très sensible à la question palestinienne, la politique de la ville communiste de Mitry-Mory s’est ralliée aux revendications des organisations islamistes locales, notamment en soutenant une propagande militante antisioniste, allant par exemple jusqu’à déformer les évènements ayant eu lieu sur la « flotille de Gaza » le 31 mai 2010 pour justifier son allégeance.

 

-                                  L'alliance islamo-communiste, cheval de Troie de l'implantation des prédicateurs antioccidentaux, antisémites et misogynes à la Mosquée radicale
« Le gouvernement israélien a encore franchi une étape intolérable dans la violation du droit international, en organisant un véritable massacre contre des civils réunis au sein d’une flottille de la liberté en direction de Gaza. »
[...]
« En ce sens, nous soutenons la demande de suspension de l’accord d’association UE-Israël et la levée du blocus de Gaza. »
Lettre de Corinne Dupont, ex-maire communiste de Mitry-Mory et militante antisioniste, le 2 juin 2010 au président de la République (hard-copy)

Mitry-Mory est gangrénée par l’Association Sociale, Cultuelle et Culturelle des Musulmans de Mitry (ASCCM), un organisme politique fondamentaliste islamique, plus communément connu sous le nom de Mosquée « des Lumières », qui a vu le jour voilà plus de 15 ans.
L’organisme dispose d’une école coranique permettant d’endoctriner chaque année environ 350 enfants aux préceptes de l’Islam.
Les élus de la ville soutiennent le projet ambitieux de l’association islamique : en mai 2015, le maire communiste Charlotte Blandiot-Faride a autorisé un accord pour l’acquisition d’un terrain de 10 600 m2 au prix de 738 500 € afin d’y construire une immense Mosquée cathédrale, les locaux actuels attribués gracieusement par la Mairie ne suffisant plus à accueillir les fidèles, notamment les vendredis ainsi que les enfants de l’école coranique (hard-copy).
La municipalité de Mitry-Mory se trouve ainsi en flagrant conflit avec la loi de 1905 sur la laïcité, l’état ne devant favoriser, ni financer aucun culte.

-                                            1545644449-mosquee-mitry-projet-de-la-mosquee Abdallah BenMansour dans religion

Projet de la future Grande Mosquée de Mitry-Mory avec l’appui des élus communistes : l’islamisation de la ville est en cours

Image de prévisualisation YouTube

Le président de l’ASCCM, Hadj Fares, présente le terrain de la future Mosquée des Lumières de Mitry-Mory en mai 2015

L’association ASCCM invite des prédicateurs qui endoctrinent des milliers de Musulmans à l’idéologie islamique, c’est à dire au rejet des institutions françaises, faisant de l’incitation à la haine des Chrétiens, des Juifs, communautarisant et soudant la Oumma, la communauté des Croyants, soi-disant victime de persécutions en France.
Loin de l’image de la religion de  Fraternité, d’Amour, de Paix et Tolérance que les mass-média ne cessent de vouloir faire avalider dans la conscience collective.

Parmi les prédicateurs venant faire de la propagande islamique sur Mitry-Mory, on peut citer, l’imam de la Mosquée du Bourget Nader Abou Anas venu donner une conférence le 28 février 2014 (hard-copy)

Image de prévisualisation YouTube

Pour Nader Abou Anas, prédicateur invité à la Mosquée de Mitry-Mory, la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison. (conférence vidéo censurée régulièrement par Youtube, mais que vous pouvez retrouver sur ce lien).

Autre conférencier de renom, Éric Younous invité le 24 octobre 2014 à la Mosquée de Mitry-Mory
Éric Younous a renié la parole de Dieu révélée en Jésus Christ en se convertissant à l’Islam, il s’est formé à l’Islam wahhabite le plus rigoriste pendant plusieurs années en Arabie Saoudite, et est revenu en France pour endoctriner des milliers de Musulmans

En niant la Parole de Dieu, d’Humilité, d’entraide envers son Prochain, révélée en Jésus Christ, ce prédicateur se fourvoie dans le péché en propageant une idéologie intolérante, misogyne, antichrétienne et antisémite dans les plus grandes Mosquées de France.
Éric Younous considère par exemple que les Juifs sont punis par Allah, peuple de l’inaction, ou encore que les Musulmans sont persécutés, et traités comme « des animaux » en France.

Dans sa conférence délivrée à la Mosquée de Mitry-Mory, Éric Younous nous explique la notion de Fraternité en Islam :

-                                      1545644917-mosquee-pontoise-2-eric-younous-2 Abou Omar

Le prédicateur antioccidental et antisémite Éric Younous, invité à donner une conférence à la Mosquée « des Lumières » de Mitry-Mory le 24 octobre 2014

« Oh vous les porteurs de la Foi ! Craignez votre seigneur, celui qui vous a créé d’une seule âme, et de cette âme là il a crée sa femme, et de ces deux là, il a créé beaucoup d’hommes et de femmes qui ont peuplé la Terre.
ça veut dire que l’on a en premier lieu une relation avec tous les autres êtres humains, mais il y a une certaine partie de la population musulmane qui utilise cette « Fraternité humaine » (en arabe) pour la faire passer pour une « Fraternité religieuse » (en arabe), ce n’est pas du tout la même chose.
Il y a des gens qui parlent de cette fraternité humaine, et voient un non-musulman, et devant tout le monde l’appelle « Mon Frère ». Moi, quand je te vois appeler un non-musulman « Mon Frère », je ne suis pas en train de penser à Allah, à la Fraternité humaine, et tu le sais très bien. J’ai vu ça surtout en Afrique, et aussi ici, certaines instances tentent de mettre ça en place, c’est le fait de dire : « Islam, Chrétiens, Juifs, c’est pareil ! Vrai ou faux ? On ira tous au Paradis, main dans la main, en chantant des chansons. » ça c’est faux.
La relation que l’on a avec son Frère oui, il y a cette fraternité qui existe, mais on ne doit pas appeler un non-musulman, « mon Frère », car sinon, on va dans le sens de qui ? De ceux qui disent que les Chrétiens, les Musulmans, on est tous Frères ! Non, on n’est pas Frères, on n’est pas Frères, on est Frères dans l’Humanité, c’est vrai, mais au niveau du mon dhin (religion) de mon mode de vie qui est l’Islam ? Et que fait-on des versets ?
Le seul mode de vie qui est accepté par Allah, c’est l’Islam, ce n’est pas autre chose.

La seule vocation des Croyants, c’est d’être Frères, vous ne serez de véritables Croyants que lorsque vous aimerez pour vos Frères, ce que tu aimes pour toi même. Ici le Frère, ce n’est pas le Frère d’Humanité, c’est le Frère du dhin (religion), et cette relation, c’est la plus forte que tu puisses trouver sur cette Terre. »
[40:41]
Éric Younous en conférence le 24 octobre 2014 à la Mosquée de Mitry-Mory : « Être Frères, mais pourquoi ? » (hard-copy) (également disponible sur ce lien)

D’après Éric Younous, la Fraternité a plusieurs degrés en Islam. On ne peut aimer un Chrétien, un Juif, de la même manière qu’un Musulman. Un message radicalement opposé à celui de Jésus-Christ, qui demande à ses disciples d’aimer son Prochain comme soi-même.

Le prédicateur Abdallah Ben Mansour, est aussi un éminent invité de la Mosquée « des Lumières » de Mitry-Mory.
Abdallah Ben Mansour est un militant islamiste, membre éminent fondateur de l’UOIF, il ne reconnaît pas l’existence de l’État d’Israël, et diffuse une propagande de l’Islam politique antisioniste dans les Mosquées de France, et dans les IESH en particulier, centres de formation des futurs imams des Mosquées de France.
Il milite également pour la mise en place de la Loi islamique, la Charia. Dans une conférence donnée à la Mosquée des Étangs d’Aulnay-sous-Bois, il expliquait à ses Fidèles Musulmans : « heureusement que les Musulmans veulent appliquer la Charia ! Les français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam ! ».
Lors du congrès de l’UOIF au salon du Bourget en 2013, il déclarait : « Les Musulmans ont construit la France et sont l’avenir de l’humanité »

-                                       1545644501-mosquee-mitry-abdallah-benmansour Allah

Abdallah Ben Mansour (au centre), un des membres fondateurs de l’organisation politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans en France, donne une conférence à la Mosquée des « Lumières » de Mitry-Mory (17 juin 2016). A droite, le président de l’ASCCM, Hadj Fares (hard-copy)

 

-                                                       1545644449-mosquee-mitry-predicateurs-radicaux antisémitisme

Les mois de juin-juillet 2016, période de Ramadan, furent propices à l’affermissement de la Foi des Croyants.
L’association de la Mosquée « des Lumières » a organisé l’été 2016, la venue de prédicateurs antioccidentaux, antisémites, et misogynes pour endoctriner la communauté musulmane de Mitry-Mory au rejet des valeurs de l’Occident.

-                                                          1545644974-mosquee-troyes-hani-ramadan antisionisme

Parmi les prédicateurs de la Mosquée de Mitry-Mory, Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Le prédicateur se livre également à une véritable propagande contre l’état d’Israël et soutient l’organisation terroriste du Hamas.
Pour Hani Ramadan, les Chrétiens n’ont pas « le coeur pur », car ils croient en la Trinité.
Un champion de la tolérance et du vivre-ensemble ?

-                                       1545645040-mosquee-ccif-hassen-bounamcha ASCCM

Hassen Bounamcha, l’imam d’Aubervilliers misogyne, antioccidental et homophobe, invité à la Mosquée « des Lumières » de Mitry-Mory le 12 juin 2016

Dans ses conférences dispensées devant les fidèles Musulmans, Hassen Bounamcha, surnommé « l’aami Hassan », explique devant ses Fidèles à Aubervilliers, que la mixité sociale homme/femme est un vice, que la femme occidentale se comporte comme une femme sans honneur. Hassen Bounamcha tient également des propos à caractère homophobe. Il justifie également le mariage forcé à la Mosquée de Boulogne-Billancourt.

-                                              1545644459-mosquee-mitry-larbi-kechat charia

Larbi Kechat, gestionnaire de la Mosquée fondamentaliste et antioccidentale Addawa à Paris (XIX arrondissement), invité à la Mosquée « des Lumières » de Mitry-Mory le 2 juillet 2016

-                                                      1545645103-mosquee-villeneuve-abou-omar Charlotte Blandiot-Faride

Le prédicateur antisémite et antioccidental Abou Omar, invité à la Mosquée « des Lumières » de Mitry-Mory le 1er juillet 2016

-                                               1545645185-mosquee-grigny-omar-dourmane-fsip christianophobie

L’islamiste politique antisioniste et antioccidental Omar Dourmane, proche des Frères Musulmans, invité à la Mosquée « des Lumières » de Mitry-Mory le 25 juin 2016

-                                                                  1545645282-mosquee-ivry-mohamed-bajrafil communisme

L’imam de la Mosquée d’Ivry-sur-Seine, Mohamed Bajrafil, qui développe une propagande anti-occidentale et donne des « leçons d’Humanité à la France », invité à la Mosquée « des Lumières » de Mitry-Mory le 10 juin 2016

La municipalité de Mitry-Mory n’a pris aucune mesure pour empêcher la venue de tous ces prédicateurs, connus pour leur dangerosité, induisant chez les Fidèles Musulmans le ressentiment de vivre en pays hostile, où ils ne peuvent pas pratiquer librement leur Foi.
Tout cela générant un climat malsain et délétère, participant à la destruction de la cohésion sociale et favorisant l’émergence de communautarisme islamique.

 

-                                    1545644481-mosquee-mitry-charlotte-blandiot-faride Coran

Charlotte Blandiot-Faride (à droite sur la photo), le maire communiste de Mitry-Mory, dans la lignée de ses prédecesseurs Corinne Dupont (au centre) et Jean-Pierre Bontoux (à gauche), autorise l’implantation d’une future Mosquée Cathédrale sur la commune, favorisant par ses prédicateurs l’émergence d’un Islam radical antioccidental, antisémite et misogyne, minant la cohésion sociale sur le long terme.

20 avril, 2016

La Mosquée de Lieusaint sous l’influence de prédicateurs de l’Islam radical misogyne, antisioniste et antioccidental

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 03 min

Depuis plus d’une trentaine d’années, l’islamisation progresse sur le territoire français en mode « peau de léopard », c’est-à-dire par l’intermédiaire de différents réseaux locaux implantés et dispersés dans les régions de France, qui s’étendent progressivement pour à terme, recouvrir tout le territoire. « Islam mine l’Europe » analyse depuis plusieurs années la progression de ces réseaux, que se soit au nord (Lille, Pas-de-Calais…), dans l’est (Mulhouse, Strasbourg, Metz,…), en Provence, en Aquitaine, en Bretagne ou encore sur la région parisienne.

La « tâche léopard » de l’est parisien s’étend assez vite sur le département de la Seine-et-Marne (77), les points d’ancrage sont représentés en différents lieux de Culte gérés par des associations fondamentalistes liées à la mouvance salafiste, wahhabite et des Frères Musulmans, avec entre autres les Mosquées de Savigny-le-Temple, Torcy, Bussy-Saint-Georges, Noisiel,…

En avril 2016, la Mosquée de Lagny-sur-Marne a été fermée après enquête à cause de son imam controversé Mohamed Hammoumi accusé de prêches antisémites et d’endoctrinement de jeunes en vue du Jihad islamique contre les mécréants.

Lieusaint, commune de 11 000 habitants en Seine-et-Marne au sud-est de Paris dont approximativement 10% sont des Musulmans, est une des villes à fort taux d’islamisation sous le contrôle d’organisations fondamentalistes tels que les Frères Musulmans.
La principale organisation islamique sur la commune est l’Amicale des Musulmans de Lieusaint (AML).

Son objectif est d’offrir à la communauté musulmane un cadre et une structure pour accomplir les prières quotidiennes, l’apprentissage de la religion et de la langue arabe.
Pour satisfaire la communauté musulmane en plein essor, la municipalité de Lieusaint dirigée par le maire socialiste Michel Bisson accorde un permis de construire le 14 janvier 2013 à l’AML, et en mai 2015, c’est le début des travaux, avec la pose de la première pierre de la Mosquée.

-                                   La Mosquée de Lieusaint sous l'influence de prédicateurs de l'Islam radical misogyne, antisioniste et antioccidental dans Politique 1545647731-mosquee-lieusaint-projet

-                                           1545647731-mosquee-lieusaint-projet-3 Ahmed Jaballah dans religion

Enracinement de l’Islam radical sur la commune de Lieusaint par la mise en oeuvre du projet de construction de la future Grande Mosquée, dirigé par l’Amicale des Musulmans de Lieusaint (AML) avec la bénédiction du maire socialiste Michel Bisson.

-                                     1545647731-mosquee-lieusaint-projet-3 Allah

-                                             Chantier de la Mosquée de Lieusaint en cours depuis mai 2015

La Mosquée sera principalement constituée d’une salle de prière homme, d’une salle de prière femme, d’une école coranique pour endoctriner les jeunes Musulmans au fondamentalisme islamique composée de 2 salles de cours, et d’une bibliothèque.

L’AML dispose d’une page Facebook officielle (hard-copy) traçant les évènements se déroulant dans la Mosquée provisoire de Lieusaint, en particulier les conférences données par les imams et précheurs invités sur le lieu de culte, ainsi que les informations sur les avancements des travaux de la nouvelle Mosquée.

Parmi les prestigieux invités on trouve pêle-mêle :

-                                      1545647790-mosquee-lieusaint-hani-ramadan antisémitisme

-                                                             1545647783-mosquee-lieusaint-hassan-iquioussen antisionisme

Le prédicateur Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Le 26 octobre 2009, à la Mosquée de Mulhouse, il déclarait que « La Trinité est rejetée, balayée dans l’Islam, je sais que celui qui professe la Trinité, son coeur ne peut pas être pur ». Les Chrétiens ne peuvent donc pas avoir le coeur pur d’après Hani Ramadan. Ils seraient donc naturellement méchants et haineux ?
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud dont le recteur n’est autre que Amar Lasfar). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.
Hani Ramadan soutient également le Hamas, la branche armée des Frères Musulmans, qui dans sa charte prévoit l’éradication des Juifs.

-                                                     1545648343-uoif-hani-ramadan charia

Le prédicateur antichrétien, antisémite, misogyne et antioccidental Hani Ramadan, invité par l’association islamique de Lieusaint le 23 mars 2013

 Image de prévisualisation YouTube

Le prédicateur Hassan Iquioussen, autre invité régulier de la Mosquée de Lieusaint (le 23 mars 2013 et le 22 mars 2014)

Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
Il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien.

-                                                       1545647766-mosquee-lieusaint-nader-abou-anas-3 christianophobie

Image de prévisualisation YouTube

L’imam de la Mosquée du Bourget Nader Abou Anas, théologien misogyne et prédicateur de référence pour les responsables de la Mosquée de Lieusaint, invité dans le lieu de Culte le 21 mars 2015 pour donner une conférence.

-                                                  1545648395-ahmed-jaballah-mohamed-morsi Coran

Ahmed Jaballah, ex-président de l’UOIF, la branche française de l’organisation politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans, est également un invité de marque de la Mosquée de Lieusaint. Sur la photo, Ahmed Jaballah (au centre) est en réunion de travail avec l’ex-président égyptien des Frères Musulmans Mohamed Morsi (à droite) en Égypte le 3 janvier 2013.

-                                                      1545647797-mosquee-lieusaint-fondamentaliste femmes

L’association des Musulmans de Lieusaint est également une structure du Rassemblement des Associations Musulmanes de Sénart (RAMS) (hard-copy), une organisation qui regroupe des fondamentalistes Musulmans sous la bannière de plusieurs villes de Seine-et-Marne (Combs-La-Ville, Lieusaint, Moissy-Cramayel, Saint-Pierre-du-Perray, Savigny-le-Temple). L’affiche est une campagne de publicité pour la rencontre annuelle ayant eut lieu le 6 et 7 juin 2015 à Moissy-Cramayel.
On reconnaît les prédicateurs Nader Abou Anas, et Saïd Al Kamali, un fondamentaliste islamique marocain proche du président du CFCM Anouar Kbibech.

-                                                               1545647776-mosquee-lieusaint-mohamed-francois France

Le 23 avril 2016, c’est l’imam de la Mosquée de Joué-les-Tours, le prédicateur Mohamed François, un converti, interdisant aux Musulmans de célébrer les fêtes de fin d’année, qui est l’invité de la Mosquée de Lieusaint pour y donner une conférence.

L’imam Mohamed François, un invité de prestige à la Mosquée de Lieusaint, explique clairement aux Musulmans qu’ils ne doivent pas se mélanger à la communauté française, des mécréants qui ne respectent pas l’Islam en s’adonnant aux vices et à la débauche.

-                                                         1545647759-mosquee-lieusaint-michel-bisson-2 Frères Musulmans

-                                                                 1545647759-mosquee-lieusaint-michel-bisson guerre sainte

Michel Bisson, maire socialiste de Lieusaint, est un des artisans du déploiement de l’Islam radical sur la ville. En 15 ans de mandat, il a laissé s’installer le communautarisme islamique intolérant, misogyne, antioccidental et antisioniste, détruisant le vivre-ensemble et la cohésion sociale sur le long terme.

1 mai, 2015

Des idéologues de l’Islam politique antisioniste et misogyne donnent des conférences dans les locaux de la future grande Mosquée de Grigny

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 12 h 35 min

Grigny est une ville d’environ 28 000 habitants de la banlieue sud de Paris dans le département de l’Essonne.

Près d’un tiers de la population de la ville est musulmane, et face à l’afflux croissant de Fidèles, des associations réclament depuis des années la construction de Mosquées pour pallier au manque de lieux de Culte et de pratique de la Foi.
La principale association islamique de la ville, l’Union des Musulmans de Grigny (UMG) fondée le 2 décembre 2005, a obtenu du maire communiste Claude Vazquez l’autorisation d’élever un immense complexe islamique sur la commune.
Le 10 octobre 2007, c’est la signature de la promesse d’un bail emphytéotique, un terrain pour bâtir une gigantesque Mosquée est octroyé pour un loyer de un euro symbolique par an pendant 99 ans. Un financement déguisé, le terrain est cédé pour une somme dérisoire, un favoritisme envers une association religieuse, au mépris de la Loi de 1905, l’État ne devant financer ou favoriser aucun Culte.

-                                        Des idéologues de l'Islam politique antisioniste et misogyne donnent des conférences dans les locaux de la future grande Mosquée de Grigny dans Politique 1545075510-mosquee-grigny-projet
-                                               maquette du projet de la future Grande Mosquée de Grigny

-                                         1545078010-mosquee-grigny-chantier Al-Qaradawi dans religion
-                                                                 Chantier de la Mosquée de Grigny en 2014

La future Mosquée disposera d’une surface utile de 3400 m² sur 4 niveaux. Sont aménagés : au sous sol, un parking de 34 places (un autre en surface de 16 places). Au RDC, une salle de prière pour hommes de 700 m², une salle de conférences de 200 m², une bibliothèque de 70 m², des commerces et un patio. Au premier étage, une salle de prière pour femmes de 210 m², des salles de cours (surface totale de 200 m²), des salles de réunion, des bureaux, une salle informatique et une salle de jeux. Au deuxième étage, deux logements sont prévus pour l’imam et l’invité. Un grand dôme vert de style maghrébin, un autre dôme vitrifié ainsi qu’un petit minaret sont également prévus.
Le 20 novembre 2010, Claude Vazquez participe à la cérémonie de pose de la première pierre du futur lieu de Culte. Vingt-deux communautés musulmanes se sont rassemblées pour mettre en place ce projet, une véritable consécration pour l’UMG.

Le 18 mai 2013, c’est le début des travaux, lancés officiellement par le nouveau maire communiste Philippe Rio.


Les travaux du complexe islamique sont bien avancés, quelle sera l’orientation idéologique du message délivré aux Musulmans de Grigny par les précheurs de la Mosquée ? Paix, Amour, Fraternité, et Tolérance ?

Pour s’en faire une idée plus précise, on peut suivre les imams invités par l’UMG venant dispenser des conférences devant les fidèles Musulmans de Grigny.

Parmi ces précheurs, on trouve Mohamed Ahsaini, un prédicateur fondamentaliste venu le 14 juillet 2013 à la Mosquée de Grigny (hard-copy)

Dans une conférence à la Mosquée de Savigny-le-Temple, il expliquait devant ses auditeurs que le voile islamique est une obligation pour la femme, témoignage de pudeur à l’opposé des femmes qui s’embellissent, sources de tentations et de turpitudes.

-                                                 1545077974-mosquee-grigny-mohamed-ahsaini Allah
Mohamed Ahsaini (à gauche) est invité par l’UMG pour donner une conférence devant les Musulmans de Grigny le 14 juillet 2013

« Une fille de sept ans qui commence à s’intéresser à ses cheveux, ça amène à quoi ? A l’échec scolaire, et à la perturbation psychologique. »
Sermon de Mohamed Ahsaini à la Mosquée de Savigny-le-Temple

Pour ce précheur, le voile islamique doit être porté par les jeune filles dès le plus jeune âge, afin d’éviter les « perturbations psychologiques ».

Verra-t-on Mohamed Ahsaini former les jeunes Musulmans par milliers, lorsque le complexe islamique de Grigny et son école coranique seront finalisés ?

Autre prédicateur invité par l’UMG le 4 août 2012, et prêt à former les Musulmans de Grigny, le cheikh Omar Dourmane (hard-copy), diplômé de l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH), qui sous ce titre pompeux, n’est rien d’autre qu’une des écoles coraniques officielles de l’UOIF en France.
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Son président Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

-                                                                  1545075549-mosquee-grigny-omar-dourmane-iesh antisémitisme

Le cheikh Omar Dourmane, proche de la mouvance politique des Frères Musulmans, endoctrine les Fidèles de la Mosquée de Grigny

Le prédicateur antisémite égyptien Youssouf Al Qaradawi, mentor des Frères Musulmans, appelant à tuer les Juifs et les Chrétiens devant des millions de téléspectateurs sur les chaînes de télévisions arabes, reste la principale source de référence pour statuer sur les fatwas (avis juridiques) sur le site officiel de l’IESH (hard-copy).

Omar Dourmane est également responsable du département d’islamologie de la Faculté des Sciences Islamiques de Paris (FSIP) située dans le 20ème arrondissement.
Cette faculté dédiée à l’enseignement de l’Islam et du Coran est reconnue et déclarée auprès des administrations compétentes (Préfecture, INSEE, URSSAF, Ministère su Travail, CPAM, etc…)

-                                       1545075549-mosquee-grigny-omar-dourmane-fsip antisionisme

Omar Dourmane enseigne à la FSIP, en compagnie de prédicateurs fondamentalistes, comme Tahar Mahdi, l’imam antisioniste de la Grande Mosquée de Cergy, endoctrinant les Musulmans à la Charia, un corpus de Lois islamiques, incompatibles avec les régimes de type occidental.

Omar Dourmane, est un islamiste politique, sur sa page Facebook officielle, il appelle au boycott d’Israël et relaie une propagande antisioniste.

-                                                  1545077964-mosquee-grigny-omar-dourmane-boycott-israel-2 Barack Obama

-                                                  1545075549-mosquee-grigny-omar-dourmane-israel-obama-2 califat
Pour le cheikh Omar Dourmane, prédicateur à la Mosquée de Grigny, l’Amérique de Barack Obama est aux ordres de l’impérialisme sioniste, les tueurs d’enfants palestiniens (hard-copy) (hard-copy 2)

Le prédicateur est également contre la laïcité, qu’il considère être devenue une idéologie islamophobe (hard-copy).

-                                                     1545077984-mosquee-grigny-laicite-islamophobe-2 charia

-                                              1545075549-mosquee-grigny-omar-dourmane-fsip Claude Vazquez
Le cheikh Omar Dourmane, proche des Frères Musulmans, en lutte contre la laïcité et le sionisme, est un prédicateur de référence invité par les responsables de la Mosquée de Grigny

Omar Dourmane parcourt les Mosquées de France, comme la Mosquée Al Irchad du Bourget, un lieu de diffusion de propagande de l’Islam politique antioccidental et antisioniste, où on peut par exemple assister à des conférences du prédicateur Hassan Iquioussen qui dit avoir des « preuves historiques » que le génocide arménien n’a jamais existé, ou encore Saïd Al Kamali, qui explique que le voile islamique est obligatoire pour les femmes. (Saïd Al Kamali à la Mosquée El-Irshad du Bourget)

-                                                                     1545078003-mosquee-grigny-hassan-iquioussen communautarisme

L’islamiste Hassan Iquioussen est contre la mixité sociale homme/femme, nie le génocide arménien, et développe une théorie du complot sioniste contre les Musulmans à l’échelle mondiale, dans les plus grandes Mosquées de France (affiche d’une conférence à la Mosquée El Irshad au Bourget le 28 mars 2015, là où prèche aussi Omar Dourmane).
Hassan Iquioussen est un invité de prestige invité par les responsables de la Mosquée de Grigny, comme en juillet 2012 (hard-copy).

Il n’existe apparemment aucun contrôle sur le profil des prédicateurs venant délivrer leurs messages à la Mosquée de Grigny. Pensez-vous que la vision de la femme de Mohamed Ahsaini ou la propagande politique antioccidentale et antisioniste diffusée par Hassan Iquioussen et le cheikh Omar Dourmane incitent les Musulmans formés par ces imams à s’intégrer pleinement dans la société ?

-                                                                     1545078010-mosquee-grigny-claude-vazquez communisme

L’ex-maire communiste de Grigny Claude Vazquez, a salué « un projet rassembleur, fédérateur et ouvert aux autres », le 20 novembre 2010, lors de la cérémonie de pose de la première pierre de la Mosquée

-                                                   1545075510-mosquee-grigny-philippe-rio Coran

« Et nous sommes particulièrement heureux, nous élus de la République, à ce que les citoyennes et les citoyens Musulmans puissent prochainement disposer d’un lieu de Culte qui leur permettent de vivre leur Foi dans la dignité et le respect. [...] Cette Mosquée devra être à l’image de cette ville, qui doit être diverse mais tolérante. »
discours du maire communiste Philippe Rio le 18 mai 2013 devant la communauté musulmane de Grigny, marquant le début du chantier de la Grande Mosquée

En quelques années, les deux maires communistes ont conjoitements unis leurs efforts pour développer la montée en puissance de l’Islam radical et du communautarisme sur la ville de Grigny.

7 avril, 2015

Conférence du prédicateur Elias d’Imzalène à la Mosquée de Torcy : « Les écoles dans lesquelles vous envoyez vos enfants doivent être abandonnées »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 03 min

Phénomène assez général lié à l’immigration de masse constatée dans les banlieues de la région parisienne depuis environ trois décennies, la communauté musulmane du département de la Seine-et-Marne (77) n’a cessé de s’agrandir.

Les associations islamiques se sont multipliées dans les grandes villes de la région, et se sont organisées pour faire pression sur les responsables politiques locaux afin d’obtenir l’édification de lieux de cultes musulmans.
En août 2003, Christian Chapron, maire socialiste de la ville de Torcy, délivre un permis de construire à l’association locale islamique Rahma. Mais devant à la difficulté de la mise en place du projet de construction de Mosquée, face à des entreprises qui refusent l’implantation d’un lieu de Culte musulman, les relations entre le maire et l’association finissent par se détériorer au fil du temps.
En octobre 2004, René Lacombe l’adjoint du maire, est mis sous pression par des représentants de la communauté musulmane de la ville et 120 Fidèles de Torcy, qui exigent que la municipalité leur autorise à construire une Mosquée. Comme l’explique Aboubakar, un des militants présents pendant la manifestation :
« Nous sommes là pour demander des explications et montrer que l’on veut rapidement notre Mosquée. On est la deuxième religion en France. Ce n’est pas normal qu’on ne puisse pas prier décemment. »
Les Musulmans de Torcy utilisent des salles de prières louées et des pré-fabriqués temporaires, tout en continuant les manifestations et revendications, par des prières de rue dans la ville.

-                                                                                        Conférence du prédicateur Elias d'Imzalène à la Mosquée de Torcy :
-                                                              prières de rue islamiques dans la ville de Torcy

La situation étant restée finalement au point mort, le 21 novembre 2008 plus de deux cent Musulmans investissent la mairie de Torcy aux cris de « ALLAH OUAKBAR ! », et occupent les locaux municipaux pour y faire leur prière, intimidant Christian Chapron jusqu’à ce qu’il signe un engagement par écrit en faveur de la construction d’un lieu cultuel. Il a fallu l’intervention des CRS pour calmer la situation.

-                                                        1537219290-mosquee-torcy-manifestation Alain Finkielkraut dans religion
-                                                                                                  1537219290-mosquee-torcy-manifestation-1 Allah
Manifestation des Musulmans de Torcy contre le maire socialiste Christian Chapron dans les locaux de la mairie, pour obtenir l’édification d’un lieu de Culte, aux cris de « ALLAH OUAKBAR ! » le 21 novembre 2008, nécessitant l’intervention des CRS.

Le 22 janvier 2014, les Musulmans de l’association Rahma ont enfin gain de cause auprès du nouveau maire socialiste Guillaume Lelay-Felzine, en obtenant la signature de l’acte de vente d’un terrain pour construire la future Grande Mosquée de Torcy.

-                                        1537219305-mosquee-torcy-projet antisémitisme
-                                      Projet de la future Grande Mosquée de Torcy et son minaret

Ces manifestations obtenues par l’intimidation et le harcèlement ne sont pas propres à la ville de Torcy.
Plusieurs articles sur ce blog ont déjà fait mention de la percée de l’islam fondamentaliste sur nombre de communes de Seine-et-Marne comme Bussy-Saint-Georges, Meaux, Noisiel, Villeparisis ou encore Savigny-le-Temple.
Selon un haut fonctionnaire de la Place Beauvau, une demi-douzaine d’imams se sont distingués en Seine-et-Marne par des propos qui ont attiré l’attention des services de renseignements et deux d’entre eux faisaient même l’objet d’un signalement précis qui aurait dû, dans le courant de l’année 2012, justifier leur expulsion.
Les fonctionnaires de police font mention d’un cas précis où le simple fait d’avoir rapporté, lors d’un débat télévisé, des propos à connotation antisémite tenus par un religieux dans un lieu de prière de Seine-et-Marne a occasionné une réaction immédiate dans la Mosquée concernée. Lors d’un prêche qui suivit l’émission, des menaces ont été proférées à l’encontre de tout traître qui renseignerait les autorités.
Développement d’un climat délétère et malsain.

-                                                       1537219282-mosquee-torcy-jeremie antisionisme

Les islamistes Jérémie Louis-Sidney (photo) et Jérémy Bailly, deux fidèles de la Mosquée Rahma de Torcy, impliqués dans des actes de terrorisme islamique

Le message de l’Islam diffusé par les responsables de la Mosquée de Torcy, peut-il être la cause de cette radicalisation ?

La Mosquée de Torcy est en relation étroite avec le réseau de l’Union des Associations Musulmanes de Seine-Saint-Denis (UAM 93), une des plus importantes associations islamiques de la région parisienne qui contrôle plusieurs dizaines de Mosquées.
L’UAM 93 est activement soutenue par nos élites politiques de tous bords : François Bayrou, Jean-François Copé, Laurent Fabius, Valérie Pécresse, Roger Karoutchi, Christiane Taubira, Claude Bartolone, François Fillon, Éric Raoult, Marie-George Buffet, Jean-Christophe Lagarde, Alain Juppé, etc..
L’association UAM 93 rejette les lois de la république française, et veut construire un Califat sous la Charia, elle déclare sur son site internet officiel : « Le niqab supérieur à jamais au dévoilement du visage. Les lois de Dieu supérieures à jamais aux lois de la République. »
Ses responsables militent depuis quelques années pour la mise en place d’une loi afin d’interdire formellement toute caricature du Prophète Mohamed.

Des prédicateur proches de l’UAM 93 comme Daniel-Youssof Leclercq ou Olivier-Abdennour Weber, deux convertis, viennent réguièrement donner des sermons à la Mosquée de Torcy pour y diffuser leur idéologie islamiste. Ci-dessous, un court extrait d’une prédication de Olivier-Abdennour Weber :

-                                                       1537219305-mosquee-torcy-olivier-abdennour-weber charia

« Cela fait dix ans que les Musulmans souffrent, baissent la tête. Parce que cet anniversaire, c’est pas seulement dix ans d’une loi, c’est dix ans de lâcheté, de bassesse, d’humiliation, cela fait dix ans que l’on rase les murs, sans que l’on entende beaucoup de voix s’élever, ou beaucoup de personnes entreprendre des actions contre cela. »
[19:38]
Extrait d’un sermon de Olivier-Abdennour Weber à la Mosquée de Torcy, contre la loi d’interdiction du port du voile islamique à l’école.

Diffusion de l’idéologie assez classique d’un Islam politique militant : les Musulmans sont persécutés et harcelés en France, ils évoluent en milieu hostile, et sont obligés de « raser les murs ». La communauté musulmane se doit de réagir, se souder, en changeant la société et les lois afin d’imposer les normes islamiques.

Dans la même vision politique, le 19 mars 2014, la Mosquée de Torcy reçoit dans un débat animé par Olivier-Abdennour Weber, l’islamiste Elias d’Imzalène et Najib Azergui, le fondateur de l’Union des Démocrates Musulmans de France (UDMF), un parti politique qui veut défendre les revendications de la communauté musulmane sur le territoire français. L’UDMF fondée en novembre 2012, compte près de 900 adhérents et 8 000 sympathisants, parmi ses objectifs revendiqués sur son site internet officiel :

- retirer la loi d’interdiction du port du voile islamique à l’école, et laisser imposer progressivement le hijab comme modèle de la femme pieuse, chaste et soumise aux préceptes de l’Islam, en opposition avec la femme occidentale, qui n’a pas de pudeur et que l’on peut négliger et humilier, comme l’expliquent devant leurs fidèles, des prédicateurs tels que Rachid Houdeyfa, Youssef Abou Anas ou Mehdi Kabir.

- faire prospérer le marché de la viande halal, contribuant au financement des Mosquées et du culte musulman

- pour le vote des étrangers extra-communautaires aux élections locales, qui provoquerait une accélération du noyautage du monde politique par des associations communautaires

- faire entrer la Turquie dans l’Union Européenne !!
Rappelons que la Turquie limite la liberté d’expression, « avec 72 professionnels des médias actuellement emprisonnés, dont au moins 42 journalistes et 4 collaborateurs le sont en lien avec leur activité professionnelle, la Turquie est la plus grande prison du monde pour les journalistes. »

L’Islam est religion d’État, toute critique contre Allah et son Prophète Mohamed est passible de 3 mois à un an de prison (article 216 de la constitution turque : pas de « Charlie Hebdo » qui se moque du Prophète Mohamed, là-bas !)
Le régime turc ne reconnaît pas officiellement le culte catholique, seules quelques religions sont officiellement reconnues (islam, alévisme, judaïsme, chrétiens orthodoxe). Il est interdit en Turquie, sauf dérogation exceptionnelle, de construire de nouvelles Églises. Entre 1923 et 2015, un seul projet est en cours pour construire une nouvelle Église pour les Chrétiens syriaques.

Il est très inquiétant de constater que Najib Azergui, un représentant du milieu politique français, soit en relation directe avec des islamistes radicaux, en défendant une politique d’islamisation de la France et de l’Europe.

-                                                      1537219305-mosquee-torcy-najib-azergui-umdf chrétiens
Le responsable Najib Azergui de l’UDMF, impliqué dans un réseau de l’Islam radical présente plusieurs candidats aux élections départementales de 2015.

 

-                                               1537219270-mosquee-torcy-elias-d-imzalene-et-umdf Christian Chapron
Najib Azergui (à gauche), fondateur de l’UDMF, et l’islamiste radical Elias d’Imzalène (à droite), en conférence le 19 mars 2014 à la Mosquée Rahma de Torcy. Ci-dessous, un court extrait de l’intervention de Elias d’Imzalène :

« Les communautés qui prospèrent en France sont les communautés organisées. Quand on vous dit : « ne faites pas de communautaire », on essaye, comme pour un certain Finkielkraut qui a été nommé à l’Académie, de vous retirer votre principale arme. Les gens qui vous parlent de citoyenneté comme certains précheurs depuis des années qui traitent les autres de traîtres, il faut savoir pourquoi ils sont devenus traîtres.
On leur a appris pendant 30 ans à être de simples citoyens et à être soit des Verts (écologistes) soit de l’UDI, au lieu de dire : « pensez aux vôtres en premier plan. » Soyez des Musulmans fiers de l’être et organisez-vous par rapport à cela ». On a voulu faire de ce language victimaire qui prêtait le battement à l’ennemi : « soyez des citoyens ».
Ces gens là qui prétendaient faire de la politique nous ont desservis, ils ont été dans la continuation du travail des élites, dans notre renfermement, dans notre ostracisation, et dans notre quasiment esclavage, osons le mot, dans le sens où aujourd’hui, on se rend compte que les lois d’apartheid qui ont été votées, démarquent effectivement.
Il existe des communautés ne serait-ce que de souffrances, ne serait-ce que d’arpatheid, puisque on est la seule communauté aujourd’hui marquée par le fer blanc et par le sceau de certaines lois qui ne nous donnent pas ce droit de citoyen, puisque quand aujourd’hui une femme qui porte le voile ou le niqab ne peut pas voter, elle n’est plus citoyenne, au sens grec du terme, puisque elle n’a plus la voix de la cité, rendez-vous bien compte qu’on a réussi à vous retirer cette citoyenneté. »

[37:00]
« les élections et après », conférence du 19 mars 2014 à la Mosquée de Torcy, animée par Olivier-Abdennour Weber et réunissant M’Hammed Henniche (UAM-93), Elias d’Imzalène (IslamEtInfo) et Najib Azergui fondateur de l’Union des Démocrates Musulmans Français (UDMF).

Pour Elias d’Imzalène, les Musulmans qui se sont engagés en politique auprès des Verts ou dans l’UDI, des partis politiques non-musulmans, sont des « traîtres », qui ont renié la cause communautaire musulmane et ont laissé les Musulmans avec leur statut de « citoyen » vivre en « esclavage » en France.
Seuls ceux qui font bloc et s’organisent, à l’instar de la communauté juive, prospèrent. C’est en tant que Juif et non pas pour ses qualités d’écriture, sous-entend le prédicateur, que Alain Finkielkraut aurait été élu à l’Académie Française par le lobby Juif.

 

Autre extrait d’une conférence donnée par Elias d’Imzalène sur le communautarisme, toujours à la Mosquée de Torcy :

-                                                                       1537219282-mosquee-torcy-islam-et-les-medias christianisme

« Réapproprier vos espaces, c’est avant tout, vous dire que vos écoles dans lesquelles vous envoyez vos enfants, dans lesquelles je suis allé et on m’a appris à mécroire, à détester cette religion, à détester nos ancêtres, doit être abandonnée et qu’on arrive à nos écoles, et que cela devienne clairement un objectif principal. Il n’est plus possible aujourd’hui qu’on se dise avec toutes les réformes qui se font aujourd’hui, comment on a le courage d’envoyer notre fils ou notre fille à l’école avec tout ce qu’on est en train de leur apprendre.
Il ne faudra pas être surpris, si à 20 ans, il vous  annonce des nouvelles fracassantes, parce que à l’école c’est ce qu’on lui apprend. Au lieu de pleurer, et de dire : « s’il vous plaît, changer vos programmes, accepter ma fille avec le hijab ! ». Aujourd’hui, des soeurs se font virer de l’école parce que elles ont une jupe longue.

Les écoles doivent devenir une priorité pour nous tous. Aujourd’hui nous devons nous dire que les projets d’école et les projets de Mosquées, sont des choses qui vont ensemble. Je ne peux pas dire, je vais faire une Mosquée, où mon fils passera le samedi et le dimanche dans le meilleur des cas, et délaisser une école qui le gère quasiment 5 jours sur 7 pendant la semaine. »
[25:00]
« Pourquoi on n’est pas capable d’avoir une clinique privée, et de dire voilà, si un jour ma femme accouche, je veux que cela soit vous, madame le medecin, qui l’accueille, et on vous paiera même plus que les autres. »
[29:12]
« Un jour il faudra penser local, un jour il faudra penser communautaire, un jour il faudra penser grand, un jour il faudra penser même à avoir nos banques, notre monnaie locale. Dans votre ville, si vous avez une monnaie locale, et c’est fait dans certaines villes de France et d’Europe, ils se sont rendus compte que l’Euro cassait tout, il était trop cher, que leurs jeunes ne travaillaient pas, ils ont mis en place une monnaie locale. Vous échangez un euro contre un Torcy-dinar et après vous pouvez aller en priorité voir votre boucher halal qui accepte ces Torcy-dinars. »
[30:32]
conférence de Elias d’Imzalène à la Mosquée de Torcy « L’Islam, les médias et la communauté » le 14 juin 2013

Pour l’islamiste Elias d’Imzalène, la communauté musulmane doit abandonner l’école de la république, inadaptée à l’enseignement et aux valeurs de l’Islam. La société française ne respecte pas les femmes musulmanes puisqu’elle interdit le port du voile islamique à l’école et sur le lieu de travail.
Elle admet également la mixité sociale entre hommes et femmes, comme dans les hôpitaux français où on autorise des médecins hommes à ausculter des femmes, ce qui est une hérésie islamique pour Elias d’Imzalène.

L’objectif est donc de créer un État dans l’État, avec sa propre monnaie (le « Torcy-dinar »), ses propres banques, ses règles islamiques de non-mixité entre homme et femmes. En résumé, les Musulmans de Torcy doivent rejeter l’occident et ses institutions, et appliquer la charia islamique sur le territoire français.

Une propagande politique antioccidentale et antisioniste développée également par son proche collaborateur militant Nabil Ennasri, président du Collectif des Musulmans de France (CMF), qui lors des élections législatives de 2012, a appelé les Musulmans à « faire tomber Manuel Valls », l’« ami Éternel d’Israël ».

-                                                      1537219270-mosquee-torcy-elias-d-imzalene-nabil-ennasri christianophobie

Le prédicateur antioccidental et antisioniste Nabil Ennasri (au centre à lunettes) et Elias d’Imzalène (à gauche) (hard-copy)

 

-                                                1537219270-mosquee-torcy-guillaume-lelay-felzine communautarisme

« Il y a une réglementation pour la future Mosquée, on connaît aujourd’hui la hauteur des bâtiments futur ce ce que cela pourrait être en terme de superficie, donc le permis de construire qui devra être déposé par l’association Rahma satisfera totalement à ces exigences, ou alors, cela ne pourra pas se faire. Mais cela, c’est quelque chose que l’on a travaillé depuis de longs mois, de longues années avec la communauté musulmane de Torcy, et je veillerai particulièrement au respect de ces deux conditions au préalable. »
Le maire socialiste Guillaume Lelay-Felzine signe le 22 janvier 2014 avec l’association Rahma, l’acte de vente d’un terrain pour y construire la future Grande Mosquée de Torcy
Avec la collaboration du maire, Torcy avance à grands pas vers le communautarisme islamique et l’application de la charia. Bientôt la mise en place du « Torcy-dinar » ?

6 septembre, 2014

Mohamed Bajrafil, imam de la Mosquée d’Ivry-sur-Seine, développe une propagande anti-occidentale et donne une « leçon d’Humanité à la France » : « Des Tariq Ramadan ? Il en faudrait 36 000 ! »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 03 min

Ivry-sur-Seine est une ville de près de 60 000 habitants de la banlieue sud de Paris dans le département du Val-de-Marne (94).
L’importante communauté musulmane installée dans la ville s’agrandit au fil des années et ne veut plus se contenter d’un gymnase servant de Mosquée temporaire, rue Jean-Jacques-Rousseau. Les associations islamiques réclament depuis plusieurs années, un lieu de culte décent.

-                                                   Mohamed Bajrafil, imam de la Mosquée d'Ivry-sur-Seine, développe une propagande anti-occidentale et donne une

Mosquée d’Ivry-sur-Seine, en attendant la construction d’un futur complexe islamique

-                                               1559374814-mosquee-ivry-prieres-de-rue Abdallah BenMansour dans religion
- prière de rue islamique pendant la fête de l’aïd à Ivry-sur-Seine, organisée par le Collectif Annour

Le 20 juin 2013, pour satisfaire ces revendications, la municipalité dirigée par le maire communiste Pierre Gosnat a renouvelé un protocole avec l’Association du Collectif Annour, prévoyant la réalisation d’un centre cultuel et culturel musulman sur la commune.
Le 11 juillet 2014, le maire et les élus sont invités par l’association Annour pour peaufiner le projet du futur grand complexe islamique, tout ceci au détriment et au mépris de la Loi de 1905 sur la séparation du Culte et de l’État, l’argent des contribuables ne devant financer aucun culte.

-                   1559374805-mosquee-ivry-pierre-gosnat-2 Ahmed Jaballah
Le maire communiste Pierre Gosnat et des élus de la ville invités dans la Mosquée temporaire par l’imam Mohamed Bajrafil le 11 juillet 2014, pour discuter du projet de construction de la future grande Mosquée d’Ivry-sur-Seine. Et la laïcité dans tout ça ?

L’imam de la Mosquée d’Ivry-sur-Seine est un comorien, Mohamed Bajrafil. Son blog officiel (hard-copy) sur Internet regroupe plusieurs dizaines d’enregistrements vidéos de ses conférences données dans la Mosquée, (un gymnase temporaire réaménagé), devant ses fidèles, que l’on peut consulter gratuitement en ligne, ainsi que sur son compte Youtube. (hard-copy).
-                                                                       1559374762-mosquee-ivry-mohamed-bajrafil Allah
-    L’imam de la Mosquée d’Ivry-sur-Seine, Mohamed Bajrafil

Quelle doctrine est enseignée aux Musulmans d’Ivry-sur-Seine par cet imam, sous la bienveillance de la municipalité de Pierre Gosnat ?

Il est tout d’abord inquiétant de constater que Mohamed Bajrafil a participé au Rassemblement Annuel des Musulmans de France (RAMF) tenu au Bourget du 18 au 21 avril 2014, il a donné une conférence le 19 avril 2014 pendant ce meeting.
Le RAMF est organisé par l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF). L’organisation est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.

-                                1559374834-mosquee-ivry-ram-uoif-2014 Amar Lasfar
1559374844-mosquee-ivry-uoif-freres-musulmans antisémitisme

En avril 2014, Mohamed Bajrafil a participé aux RAMF de l’UOIF au Bourget, un rassemblement d’islamistes militants qui soutiennent l’organisation politique des Frères Musulmans pro-Morsi, classée comme terroriste en décembre 2013 par les dirigeants égyptiens actuels.

Pour se faire une idée des influences idéologiques dispensées lors de ce rassemblement, on pouvait noter comme principaux intervenants en plus de Mohamed Bajrafil (hard-copy) :

- Tariq Ramadan (qui explique dans ses livres vouloir construire un état dirigé par un imam sous la charia)
– Hani Ramadan, frère de Tariq Ramadan, qui enseigne que l’Occident est décadent, contaminé par le « Dajjal », un borgne de l’oeil droit, que seule la charia, la loi islamique peut encore sauver. Il a tenu des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
– Tareq Oubrou, qui déclarait dans les années 1990 vouloir construire un Califat pour tous les musulmans.
– Nabil Ennasri qui appelle, lors des élections, les Musulmans « à faire tomber Manuel Valls », l’ami « Éternel d’Israël »
- Amar Lasfar, président de l’UOIF, qui glorifie la conquête du monde arabe par l’organisation politique des Frères Musulmans.
-
Ahmed Jaballah, ex-président de l’UOIF,  a déclaré que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »
- le prédicateur antisioniste Abdallah Benmansour, membre fondateur de l’UOIF, explique à la Mosquée d’Aulnay-sous-Bois que la Charia est la seule Loi valable pour l’Humanité, et que les français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam.
- Hassan Safoui, prédicateur militant dans les Mosquées contre la Loi interdisant le port du voile islamique à l’école.
- Moncef Zenati, un prédicateur antisioniste virulent de l’UOIF.


Importation du conflit israélo-palestinien pendant le RAMF en avril 2014 au Bourget : des milliers de militants crient : « Nous sommes tous des palestiniens ! »

Mohamed Bajrafil est-il pour autant un adepte de l’idéologie des Frères Musulmans ? On constate que l’imam n’hésite pas à inviter des conférenciers de l’Islam politique fondamentaliste dans sa Mosquée à Ivry-sur-Seine.

-             1559374707-mosquee-ivry-ben-mansour-2 antisionisme

-                                 1559374707-mosquee-ivry-ben-mansour charia
Abdallah Benmansour, un des membres fondateurs de l’UOIF qui voit dans les Musulmans l’avenir de l’Humanité sous la Charia, et déjà présenté ci-dessus, était invité le 5 juillet 2014 pour donner une conférence à la Mosquée d’Ivry-sur-Seine (hard-copy).

-                                                                     1559374753-mosquee-ivry-mohamed-ahsaini-2 chrétiens
-                                                 1559374753-mosquee-ivry-mohamed-ahsaini-3 christianophobie
le prédicateur Mohamed Ahsaini, pour qui une femme non voilée est une hérésie, a donné une conférence en juillet 2014 à la Mosquée d’Ivry-sur-Seine

Le prédicateur Mohamed Ahsaini est également un invité régulier à la Mosquée d’Ivry-sur-Seine (hard-copy). C’est un fondamentaliste qui considère que le voile islamique est une obligation pour les femmes, d’après lui, dans un sermon donné à la Grande Mosquée de Savigny-le-Temple, «une fille de sept ans qui commence à s’intéresser à ses cheveux, ça amène à l’échec scolaire, et à la perturbation psychologique.»

-                                                                   1559374780-mosquee-ivry-nabil-ennasri-2 Coran

Nabil Ennasri, déjà présenté plus haut dans l’article, un militant politique antisioniste et antioccidental, est également dans les petits papiers de Mohamed Bajrafil. Il fut invité à la Mosquée d’Ivry-sur-Seine en juillet 2014 (hard-copy)

 

On va constater que la vision de l’Islam dispensée par Mohamed Bajrafil suit le fil conducteur de ces prédicateurs. Elle est essentiellement antioccidentale et anti-américaine Court extrait de ses conférences données à la Mosquée d’Ivry-sur-Seine, consultables gratuitement en ligne.

« Le dhimmi, c’est le non-musulman, le chrétien ou le juif qui vit dans une population à majorité musulmane. Celui-ci bénéficie d’un statut particulier qu’on appelle le dhimmisme. On fait un pacte de non-agression dans ce qu’on appelle aujourd’hui la concitoyenneté.
Parmi les français, il y en a qui sont musulmans, et d’autres qui ne le sont pas. Si la composante de la population française était à majorité musulmane, et c’est ce que ne comprennent pas les gens, il aurait fallu que nous nous occupions autant de nous même que de ceux qui ne sont pas musulmans. »

[0:40]
Conférence de Mohamed Bajrafil, L’État musulman (hard-copy)

« La première constitution de l’Histoire de l’Humanité, ce ne sont ni les romains, ni les grecs, ni les persans qui l’ont établie, c’est le Prophète Mohamed qui l’a écrit, qui l’a demandé. »
[16:49]
Conférence de Mohamed Bajrafil, « jihad, jizya et patrie : une résistance intellectuelle »

Mohamed Bajrafil développe une vision idéologique totalitaire, et nous montre que l’Islam n’est pas simplement une religion dans le sens spirituel du terme, qui ne concerneraient que la communauté musulmane. Les populations non-musulmanes sont englobées dans le système islamique en tant que sous-citoyen (le dhimmi) soumis par une loi islamique, qui serait d’après l’imam, « la première constitution jamais écrite dans l’Histoire de l’Humanité » (sic).
Plus grave, Bajrafil nous explique que si un jour la population française devient majoritairement musulmane….les décisions devront se faire par des dirigeants musulmans, ce seraient eux qui deviendraient responsables en « s’occupant » des non-musulmans. Le retour du statut de dhimmi !
Pour comprendre ce qu’est ce fameux « pacte de non-agression », évoqué par Mohamed Bajrafil, voyons en résumé le traité établi par le Calife Omar au VIII siècle pour « protéger » les non-musulmans, qui a servi de base de juridiction islamique jusqu’au XIXème siècle pour régir la vie des dhimmis dans le monde musulman :

  • Nous ne construirons plus dans nos villes et dans leurs environs, ni couvents, ni églises, ni cellules de moines, ni ermitages. Nous ne réparerons point, ni de jour ni de nuit, ceux de ces édifices qui tomberaient en ruine, ou qui seraient situés dans les quartiers musulmans.
  • Nous tiendrons nos portes grandes ouvertes aux passants et aux voyageurs. Nous donnerons l’hospitalité à tous les Musulmans qui passeront chez nous et les hébergerons durant trois jours.
  • Nous ne cacherons rien aux Musulmans qui soit de nature à leur nuire.
  • Nous n’enseignerons pas le Coran à nos enfants.
  • Nous ne manifesterons pas publiquement notre culte et ne le prêcherons pas. Nous n’empêcherons aucun de nos parents d’embrasser l’Islam, si telle est sa volonté.
  • Nous serons pleins de respect envers les Musulmans. Nous nous lèverons de nos sièges lorsqu’ils voudront s’asseoir.
  • Nous ne chercherons point à leur ressembler, sous le rapport des vêtements, par la calotte, le turban ou les chaussures, ou par la manière de peigner nos cheveux.
  • Nous ne monterons point sur des selles.
  • Nous ne ceindrons pas l’épée. Nous ne détiendrons aucune espèce d’arme et n’en porterons point sur nous.
  • Nous ne vendrons point de boissons fermentées.
  • Nous nous tondrons le devant de la tête.
  • Nous nous habillerons toujours de la même manière, en quelque endroit que nous soyons; nous nous serrerons la taille avec une ceinture spéciale.
  • Nous ne ferons point paraître nos croix et nos livres sur les chemins fréquentés par les Musulmans et dans leurs marchés. Nous ne sonnerons la cloche dans nos églises que très doucement. Nous n’y élèverons pas la voix en présence des Musulmans. Nous ne ferons pas les processions publiques du dimanche des Rameaux et de Pâques. Nous n’élèverons pas la voix en accompagnant nos morts. Nous ne prierons pas à voix haute sur les chemins fréquentés par les Musulmans et dans leurs marchés. Nous n’enterrerons point nos morts dans le voisinage des Musulmans.
  • Nous n’aurons point de vue sur les maisons des Musulmans.
  • ………

Ces contraintes sont basées sur la sourate 9:29 du Coran :
« Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humilies. »
Est-ce que les règles énoncées dans ce pacte de « non-agression » vous semblent respectueuses des droits des non-musulmans (dhimmi), comme le suggère Mohamed Bajrafil ?

Cette « constitution » élaborée par le Prophète Mohamed, qui met sous protectorat musulman les minorités religieuses, gère également les comportements en société des individus, des familles, au détriment de leur vie privée. Tout doit être sous contrôle.
Extrait d’une des conférences dans laquelle Mohamed Bajrafil donne une « leçon d’Humanité à la France » sur les punitions à infliger en cas d’adultère.

« Il faut que cela soit au nom de l’État. Exactement comme aux États-Unis aujourd’hui, il y a des états qui appliquent la peine de mort. Mais ce n’est pas l’individu qui a le droit de se faire justice. Si vous expliquiez tout ça aux gens, même l’histoire du moratoire, on n’en parlerait même pas.
Du temps du Prophète, quatre personnes ont vu une personne faire l’acte adultérin. Il a rappelé les quatre. Il en a appelé un, deux, trois, qui ont dit qu’ils ont vu, le quatrième a dit qu’il n’était pas sûr. Il les a pris les quatre : BOUM, BOUM, BOUM, BOUM, ils se sont fait flagellés, pourquoi ? Parce que vous n’êtes pas sûr, et que vous avez porté atteinte à l’honneur d’un homme et d’une femme, donc c’est vous qui méritez d’être punis, pas lui. »  

[13:02]
Mohamed Bajrafil – « Leçon d’Humanité à la France » (hard-copy) et sur Youtube

On pourrait croire que Mohamed Bajrafil est un Musulman progressiste, mais à aucun moment par exemple, il ne remet en cause les punitions pour acte d’adultère préché par le Prophète Mohamed dans la Charia islamique. Si quatre témoins se présentent et prouvent l’acte d’adultère, le couple accusé sera flagellé en public, sinon, ce seront les calomniateurs qui seront flagellés s’ils ne peuvent apporter les preuves de l’acte.
Est-ce que cet enseignement de la Charia est adapté à nos sociétés occidentales ?

-                                              1559374762-mosquee-ivry-mohamed-bajrafil-4 Frères Musulmans

« Les dégats qu’Israël a fait en un mois, ne représentent même pas 1% des dégats que commettent les cinémas américains dans la tête de nos enfants. »
[0:00]
Conférence de Mohamed Bajrafil à la Mosquée d’Ivry-sur-Seine (hard-copy)

Mohamed Bajrafil est par ailleurs un militant politique antioccidental et anti-américain.
Pour faire la promotion de l’Islam, Bajrafil critique le monde occidental, diabolise en permanence l’État français, l’occident et le gouvernement américain. L’Occident est sans cesse décrédibilisé, mis en opposition avec les soient disantes valeurs saines de l’Islam, la religion d’Amour, de Paix et de Tolérance.

Exemple, parmi une de ses nombreuses conférences traitant le sujet, « Leçon d’Humanité à la France », quelques extraits en gras italique ci-dessous :
« On nous parle de choc des civilisations, mais qui a cherché qui ? Nous on s’est opposé à qui ? Si vous comptez la première et la deuxième guerre mondiale, en nombre de victimes, je suis certain que depuis que l’Humanité existe, il n’y a pas eu autant de morts, en deux guerres. Et ça a eu lieu où ça ? L’Islam a appelé à faire quoi dans cette histoire ? L’Islam était où ? Sachez le dire aux gens. Aujourd’hui l’Islam est montré du doigt partout. Même dans la campagne présidentielle, ça pose problème. Mais l’Islam n’a jamais appelé à tuer personne ! Bande d’idiots, lisez l’Histoire ! Si Hitler était Musulman, je vous aurai donné raison !
Même le président sortant Sarkozy l’a dit : « Hitler n’était pas Musulman », sauf que je ne sais pas ce qui s’est passé par la suite pour qu’il réintroduise l’Islam dans la cabane présidentielle, alors qu’il a avoué qu’Hitler n’était pas Musulman, il n’était pas Arabe, il était d’ici, aryen, comme nous ! Enfin, on se comprend. « 
[...]
« Quand l’Islam était en Espagne, est-ce que les vieilles églises ont été détruites ? Elles sont là ! Si l’Islam était une force d’occupation, aucune de ses Églises ne serait debout. Quand l’Islam est parti, toutes les Mosquées ont été transformées. Qui a des leçons d’Humanité à donner à l’autre ? »
[02:13]
« Nous musulmans, nous n’avons à recevoir de leçons de quelque religion que se soit par rapport à ces choses là. Les croisades, qui est parti chercher qui ? C’est l’Islam qui est venu, qui a massacré ? Absolument pas ! »
[03:17]
« Le Frère Tariq Ramadan, il est devenu porte-drapeau, mais il faudrait qu’il y en ait 36 000, pour faire savoir ce qu’est l’Islam, parce qu’il ne peut pas tout faire tout seul ! »
[14:55]
Conférence de Mohamed Bajrafil à la Mosquée d’Ivry-sur-Seine – « Leçon d’Humanité à la France »

L’imam d’Ivry ne fait que taper sur l’Occident, mais jamais sur les atrocités perpétrées par les Musulmans au nom de l’Islam au cours de l’Histoire.
Il évoque les Croisades, Hitler, mais jamais les jihad islamiques.
Mohamed Bajrafil manipule les Musulmans d’Ivry-sur-Seine en passant sous silence les dizaines de millions de morts perpétrés au cours des siècles suite aux persécutions et jihad islamiques pour imposer la Charia dans de vastes parties du monde.
Si l’Islam est si pacifique et tolérant envers les minorités religieuses comme veut nous le faire croire Bajrafil, alors pourquoi la Grande Mosquée de Cordoue a-t-elle été construite en détruisant la Basilique et le monastère de Saint-Vincent, et pourquoi toutes les autres Églises de la cité furent détruites ? Où est la tolérance en Islam, censée préserver les lieux de culte chrétiens comme l’affirme Bajrafil ?

L’Empire chrétien byzantin a été totalement démantelé par les ottomans lors des conquêtes islamiques, faisant des centaines de milliers de morts, et les milliers d’Églises ont toutes été transformées en Mosquées (à quelques exceptions près), dont la célèbre Basilique Sainte-Sophie de Constantinople (Istanbul), transformée en Mosquée au XVème siècle, puis devenue musée depuis 1934 sous Attatürk.
L’anéantissant d’un patrimoine chrétien d’une valeur inestimable, la population turque vivant aujourd’hui sur les vestiges de l’Empire byzantin, est à 99% musulmane. Tout cela est passé sous silence par Mohamed Bajrafil.

Le but étant bien évidemment de magnifier l’Islam et de montrer un Occident décadent aux valeurs malsaines dont les dirigeants ne cessent de persécuter les Musulmans. Mohamed Bajrafil va même jusqu’à encourager les Fidèles d’Ivry-sur-Seine à suivre le prédicateur Tariq Ramadan, proche de la mouvance des Frères Musulmans, qui appelle officiellement au boycott d’Israël et à la construction d’un état islamique sous la charia.

Toujours dans la même optique, en opposant l’Islam glorieux et l’Occident oppresseur, Mohamed Bajrafil nous décrit ce qu’est le féminisme islamique, et nous explique comment la femme est glorifiée dans l’Islam, et maltraitée en Occident. Un court extrait de sa conférence « Le féminisme islamique » en gras italique ci-dessous :
« L’Islam est le féminisme par excellence, au sens noble du terme. Quand il(le Prophète Mohamed) est venu et qu’il a trouvé qu’on enterrait vivante la femme, il a dit : « Les Croyants et les Croyantes sont les surveillants les uns des autres. » ça, c’est le féminisme. Et ce n’est pas les avis de Caroline Fourest ou je ne sais qui à gauche ou à droite. Le féminisme, c’était une révolution. Mais aujourd’hui, on tape sur quelqu’un de faible, car tout ce qui touche l’Islam vend, surtout quand on dénigre l’Islam.
Est-ce que ces imbéciles-là lisent l’Histoire de l’Islam, l’Histoire des Arabes ? Jusqu’au début du siècle dernier en France, la femme donnait une dot à son mari. Dans la civilisation occidentale pendant très longtemps, la femme était la propriété de son mari. Ils nous prennent pour des imbéciles, où ils croient qu’on ne lit pas l’Histoire ?
Et il y quatorze siècles, un homme, avec une religion venant d’Allah est venu dire : « non, elle a droit à l’héritage. »
[0:00]
« Revenons au comportement du Prophète. Les savants de l’Islam disent que le quart du droit musulman vient d’Aïsha (une des femmes du Prophète). Donnez-moi le nom d’une femme au XXIème siècle en France, je vous mets au défi de me trouver une femme qui a autant inspiré une juridiction que Aïsha en Islam. Allez, amenez-la moi, je vous attends ! Le quart du droit musulman vient de Aïsha, le quart de l’Islam vient d’une femme. Donnez-moi le nom d’une femme dans le monde qui a autant inspiré une juridiction que Aïsha en Islam, Caroline Fourest et compagnie, venez ! Allez trouvez-la moi ! [...] Alors qu’en France, qu’une femme soit premier ministre, c’est une galère. [...] Et on vient nous dire que l’Islam a volé les droits à la femme ?« 
[2:59]
Conférence de Mohamed Bajrafil à la Mosquée d’Ivry-sur-Seine – « le féminisme islamique », et sur Youtube (hard-copy)

Pour les gens qui connaissent l’Islam, les propos de Bajrafil sont presque risibles. Le Prophète Mohamed, guide de tous les Musulmans, serait l’inventeur du féminisme moderne, le Libérateur de la femme !
Pour réhausser le statut de la femme en Islam, Mohamed Bajrafil manipule les musulmans et leur fait avaler des couleuvres.
Aïsha, une des femmes du Prophète, (épousée à 6 ans et consommée à 9 ans d’après les hadiths authentiques de Boukhari, pédophilie vous avez dit ?) a inspiré la juridiction islamique, ce qui démontrerait l’avancée du monde islamique en matière de droits des femmes, et qui n’aurait d’après Bajrafil aucun équivalent dans la civilisation occidentale, les femmes étant considérées comme des arrierées en occident, des propriétés de leur mari.

Mohamed Bajrafil n’a jamais lu de biographie du Prophète ? Aurait-il oublié les hadiths authentiques de Boukhari, Muslim, Abou Da’woud ?
Combien de femmes avait le Prophète ? On lui connaît au moins neuf femmes en même temps. Combien d’esclaves sexuelles possédait-il dans son harem, gagnées comme prises de guerre ?
Mohamed Bajrafil n’at-il pas consulté, SUR LE PROPRE SITE OFFICIEL DE LA MOSQUÉE D’IVRY-SUR-SEINE, les livres de la Sunnah du Prophète Mohamed (hard-copy) ?
N’a-t-il pas lu « les Jardins des vertueux », un livre référence écrit par des auteurs « reconnus pour leurs sciences et leurs bonnes croyances », disponible gratuitement et intégralement en ligne sur le site de la Mosquée d’Ivry-sur-Seine pour parfaire la connaissance de l’Islam ?

-                                                                 1559374741-mosquee-ivry-le-jardin-des-vertueux guerre sainte
« Les jardins des vertueux », livre référence pour les Musulmans après le Coran, est un véritable manifeste antichrétien, antisémite et misogyne, appelant à la gloire au combat contre les Infidèles (jihad islamique)

On peut lui rafraichir la mémoire et lui rappeler quelques passages de ce livre concernant « la juridiction féminine » :

281. Selon Abou Hourayra, le Messager de Dieu a dit : « Lorsque le mari invite sa femme à partager sa couche, qu’elle s’y refuse et qu’il passe la nuit mécontent d’elle, les anges ne cessent de la maudire jusqu’au matin ». [Bukhari et Muslim]
p84

282. Toujours selon Abou Hourayra, le Messager de Dieu a dit : « Il n’est pas permis à l’épouse de jeûner en présence de son mari sans son consentement, ni de faire entrer dans sa demeure qui que ce soit sans son autorisation. » [Bukhari et Muslim]
p464

284. Selon Abu Talq Ibn Ali, le Messager de Dieu a dit : « Quand l’homme appelle son épouse pour satisfaire son désir, elle doit y répondre même si elle est en train de cuire son pain ». (Tirmidhi et Nasâ-i)
p84

285. Selon Abou Hourayra, le Prophète a dit : « Si je devais ordonner à quelqu’un de se prosterner devant son semblable, j’ordonnerais sûrement à la femme de se prosterner devant son mari ». (Tirmidhi)
p84

989.Selon Abou Hourayra (das), le Messager de Dieu a dit: «II est interdit à toute femme qui croit en Dieu et au jour dernier de faire un voyage d’un jour et d’une nuit sauf si elle est accompagnée d’un parent n’ayant pas le droit de l’épouser (père, frère, fils etc…)». (Unanimement reconnu authentique)
p272

990. Ibn « Abbàs (das) rapporte qu’il a entendu le Prophète dire: «Surtout qu’un homme ne reste pas en tête à tête avec une femme sauf si elle est accompagnée d’un parent n’ayant pas le droit de l’épouser. De même que la femme n’a pas le droit de voyager sans être accompagnée de ce parent». Quelqu’un dit: «O Messager de Dieu ! Ma femme est sortie en pèlerinage et je viens d’être enrôlé pour telle campagne militaire». Il lui dit: «Va plutôt faire le pèlerinage avec ta femme». (Unanimement reconnu authentique)
p272

« Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand ! »
Le Coran – les femmes 4:34

« Voici ce qu’Allah vous enjoint au sujet de vos enfants : au fils, une part équivalente à celle de deux filles. »
Le Coran – les femmes 4:34

Où est la défense de la femme par le « beau modèle », le Prophète de l’Islam ?
Pensez-vous que cet ouvrage, disponible en ligne sur le site de la Mosquée d’Ivry-sur-Seine afin d’endoctriner les Musulmans, peut servir de modèle au « féminisme islamique » ? Comment pensez-vous que se comporte un pieux Musulman envers sa(ses) femme(s), après avoir ingurgité ce livre ? Quel est le statut des femmes musulmanes dans les 57 pays officiellement musulmans (membres de l’OCI), ont-elles la liberté d’épouser des non-musulmans ? D’hériter l’équivalent de ce qu’hérite un homme ?

Il faudrait que Mohamed Bajrafil nous montre également dans quel califat islamique les femmes ont eu autant de pouvoir que les reines de France, comme Aliénor d’Aquitaine, Blanche de Castille, Marie de Médicis, Catherine de Médicis qui ont gouverné des États, ou Jeanne d’Arc qui a commandé l’armée de France contre les anglais à la fin du Moyen-âge.

-                                                             1559374806-mosquee-ivry-pierre-gosnat-soutient-le-terroriste-marwan-barghouti hadiths

Pour satisfaire la communauté musulmane et récupérer des voix électorales, le maire communiste d’Ivry-sur-Seine Pierre Gosnat est prêt à céder aux revendications des islamistes fondamentalistes diffusant les préceptes de la Charia (juridiction incompatible avec une démocratie) et la haine de l’Occident, détruisant sur le long terme, le tissu social et structurel de la ville.
Le maire va jusqu’à soutenir le terroriste palestinien Marwan Barghouti en 2009, un des leaders des Brigades des martyrs d’Al-Aqsa, organisation ayant commis des attentats contre des civils israéliens. Pierre Gosnat a nommé le terroriste « citoyen d’Honneur » de la ville, et demande sa libération (il est actuellement détenu en Israël), comme le réclament les associations islamistes de banlieues.

17 août, 2014

Aperçu du réseau de prédicateurs islamistes, antisionistes, homophobes et misogynes de la future Grande Mosquée de Rosny-sous-Bois

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 14 h 43 min

Rosny-sous-Bois est une commune d’un peu plus de 40 000 habitants en bordure de Seine-Saint-Denis.
Depuis environ trois décennies, sur toute la banlieue parisienne, la communauté musulmane s’agrandit , et se regroupe en associations afin de gérer le culte islamique dans les grandes villes.
La principale structure de la commune créée en 1999 par son président Salim Amara est l’Association des Musulmans de Rosny-sous-Bois (AMR).
Au fil des années, l’association croit et s’organise, et fait valoir le droit de disposer d’un lieu de culte décent.
La municipalité dirigée par le maire UMP Claude Capillon va alors faciliter les démarches de l’AMR en favorisant l’obtention d’un terrain et octroie le permis de construire d’un gigantesque complexe islamique, une Mosquée. En 2011, l’AMR a même perçu une subvention de 15 200 euros de la municipalité, un viol caractérisé de la loi de 1905 sur le respect de la laïcité, l’état ne devant financer aucun culte avec l’argent du contribuable.
Le projet du complexe islamique prend forme.

Sur une surface de 3000 m², la Mosquée pourra accueillir 1200 Fidèles.
L’édifice sera constitué :
- d’une salle de prières pour hommes
- d’une salle de prières pour femmes
- de salles de cours pour une école coranique
- de salles de conférences
- d’un centre culturel
- d’une piscine
- d’un local commercial
- d’un minaret (pour faire l’appel au muezzin, comme à Hambourg ?)
le tout, près du centre-ville de Rosny-sous-Bois, marquant profondément de son empreinte la visibilité de l’Islam. Le coût du projet est estimé à 6 millions d’euros.

-                            Aperçu du réseau de prédicateurs islamistes, antisionistes, homophobes et misogynes de la future Grande Mosquée de Rosny-sous-Bois dans Politique 527747MosqueRosnyprojet
-                                         Le projet de la Grande Mosquée de Rosny-sous-Bois et son minaret

-                                        385655MosqueRosnyencours Allah dans religion
-                              La Grande Mosquée de Rosny-sous-Bois en cours de construction en 2013

-                                            168682MosqueRosnysalledeprires Amar Lasfar
-                                   Une des salles de prières de la Grande Mosquée de Rosny-sous-Bois

-                                         779653MosqueRosnyInauguration antisémitisme
Le 13 avril 2013, la première pierre du complexe islamique est posée sur le chantier en présence du maire Claude Capillon (en cravate bleue sur la photo) et des dirigeants de l’associations AMR.

Le projet avance très vite, et dès juin 2014, la construction de l’édifice est suffisament avancée pour que la municipalité autorise les Musulmans à prier dans le lieu de Culte.

En attendant la fin des travaux, quel philosophie de vie est enseignée aux Musulmans par l’AMR dans les différentes salles de prières temporaires de Rosny-sous-Bois ? Amour de son Prochain, Respect et Tolérance ?
Pour se faire une opinion, on peut se référer au réseau de relations élaboré par l’association AMR, en scrutant les différents prédicateurs invités à précher dans les locaux provisoires.

On peut noter la présence de l’islamiste Hassan Iquioussen, régulièrement invité par l’AMR (le 24 mai 2009, le 14 mai 2011 (hard-copy) ou encore le 21 juillet 2014 par exemple) pour venir endoctriner les Musulmans de Rosny-sous-Bois.

-                                                  953155MosqueRosnyHassanIquioussen antisionisme
Le prédicateur antisioniste et antioccidental Hassan Iquioussen régulièrement invité par l’AMR pour donner des conférences (ici le 14 mai 2011)

Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine. Pour lui, les attentats du 11 septembre ne sont qu’un vaste complot orchestré par les américano-sionistes contre les Musulmans.

Sur la mixité sociale homme/femme, Hassan Iquioussen a publié une cassette audio, toujours disponible à l’achat, pour alerter les Musulmans sur « les dangers de la mixité ».

Dans une conférence donnée dans la Mosquée de Savigny-le-Temple, voilà comment Hassan Iquioussen se représente la mixité homme/femme :

-                                                 728912MosqueRosnyHassanIquioussenmixit2 Boycott
« La mixité, vous savez ce que c’est ? C’est des hommes et des femmes dans un lieu qui se respectent. C’est ça la mixité. Vous mélangez tout. Vous pensez à la promiscuité. C’est-à-dire on est dans une pièce, et je suis assis, et il y a une femme à ma droite et une femme à ma gauche, on est collé les uns aux autres, ça c’est pas bien ça, vous entendez ? Mais si on est dans la même pièce, les femmes sont derrière, les hommes sont devant, les hommes sont à droite, les femmes sont à gauche, c’est pas haram. »
[03:15]
Extrait d’une conférence donnée par Hassan Iquioussen à la Grande Mosquée de Savigny-le-Temple (hard-copy)

Dans les lieux publics, les assemblées, les réunions, hommes et femmes ne doivent pas se retrouver ensemble, mais doivent être regroupés en blocs séparés : hommes d’un côté, femmes de l’autre.
La société préconisée par Hassan Iquioussen est contre la mixité sociale homme/femme, ce qui est bien évidemment contraire aux libertés individuelles des personnes dans les sociétés occidentales.
La jeunesse musulmane de Rosny-sous-Bois est ainsi formatée aux principes islamiques du Coran et de la Sunnah.


Autre grand propagandiste des banlieues françaises, le prédicateur Hani Ramadan est également un invité de marque de l’AMR, il était en conférence sur Rosny-sous-Bois le 24 mai 2009 (avec Hassan Iquioussen (hard-copy) ) et le 31 mai 2014.

-                                                        218732MosqueRosnyHaniRamadan charia
Affiche de l’invitation du prédicateur antisémite et antioccidental Hani Ramadan le 31 mai 2014 à la Grande Mosquée de Rosny-sous-Bois

-                                    739629MosqueChartresHaniRamadan chrétiens
Dans une conférence à Bruxelles, le prédicateur Hani Ramadan a comparé les juifs à des « serpents, une race de vipères »

Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Hani Ramadan développe également auprès des Fidèles une violente propagande antisioniste contre ce qu’il appelle « l’état criminel sioniste d’Israël ».

On peut rappeler par ailleurs que Hassan Iquioussen est membre de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) et que Hani Ramadan est également proche de cette mouvance. L’organisation est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Son ex-président Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »
Le président de l’UOIF actuel, Amar Lasfar, organisateur de l’Islam dans le nord de la France avec l’appui de Martine Aubry
, manifeste publiquement son soutien aux islamistes en glorifiant dans une conférence donnée au Palais de  Lille le 19 août 2012, la conquête du pouvoir en Égypte par les Frères Musulmans.
La confrérie des Frères Musulmans est déclarée organisation terroriste par le gouvernement égyptien actuel.

 

L’imam fondamentaliste Nader Abou Anas de la Mosquée du Bourget, est invité le 21 juin 2013 (hard-copy) et le 27 juillet 2013 par l’AMR à la Mosquée de Rosny-sous-Bois pour donner des conférences. Il développe un Islam intolérant et incompatible avec les valeurs de la république française.
Pour avoir un aperçu de l’idéologie de Nader Abou Anas, ce prédicateur enseigne au Bourget que la musique est « la voix de Satan », que les Musulmans ne doivent pas imiter les Juifs et les Chrétiens, car ils sont les « Supérieurs », ou encore que la fête de la Saint-Valentin, fête des amoureux, est interdite aux Musulmans, hommes et femmes n’ayant pas le droit de montrer publiquement qu’ils s’aiment.

-                                       480586MosqueSartrouvilleNaderAbouAnas christianophobie
L’imam fondamentaliste de la Mosquée du Bourget Nader Abou Anas, qui est contre la mixité sociale hommes/femmes, et veut interdire la musique, « la voix de Satan », est invité régulièrement par l’Association des Musulmans de Rosny-sous-Bois pour donner des conférences.

 

Hassen Bounamcha l’imam fondamentaliste de la Mosquée d’Aubervilliers, est également proche de l’AMR, et est reçu dans les locaux de la future Grande Mosquée de Rosny-sous-Bois.
Dans ses conférences dispensées devant les fidèles Musulmans, Hassen Bounamcha, surnommé « l’ami Hassen », explique devant ses Fidèles à Aubervilliers, que la mixité sociale homme/femme est un vice, que la femme occidentale se comporte comme une femme sans honneur. Hassen Bounamcha tient également des propos à caractère homophobe. Il justifie également le mariage forcé à la Mosquée de Boulogne-Billancourt.

-                                                  668670MosqueRosnyHassenBounamcha2 Claude Capillon
Hassen Bounamcha, l’imam fondamentaliste de la Mosquée d’Aubervilliers invité par l’AMR à la Grande Mosquée de Rosny-sous-Bois en juillet 2014

 

La Mosquée de Rosny-sous-Bois est également infiltrée par une association militante politique antisioniste, l’Association des Fidéles du Masjid de Rosny-sous-Bois, qui appelle les Musulmans à boycotter les produits provenant de « l’entité sioniste », Israël (hard-copy)

-                                                  829898MosqueRosnyBoycottIsral2 Coran
L’association de Musulmans de Rosny-sous-Bois appelle les Fidèles en août 2014 à boycotter les produits provenant d’Israël. L’importation du conflit israélo-palestinien au coeur de la commune.

 

 

-                                       914722MosqueRosnyClaudeCapillon femmes
« Je suis heureux d’être parmi vous cet après-midi pour poser, ensemble, la première pierre de cette future mosquée. C’est grâce à notre volonté et nos efforts communs que ce projet a pu voir le jour. Certes, il a fallu un peu de temps avant d’en arriver là. Nous nous sommes souvent rencontrés, nous avons réfléchi et discuté ensemble pour aboutir à un projet qui était satisfaisant pour tous.
Il a fallu également chercher les financements, trouver le lieu, et passer par une validation au Conseil municipal. Mais à présent, les obligations administratives sont réglées et la construction va pouvoir commencer….Et je vous donne rendez-vous rapidement, je l’espère, au même endroit, pour cette fois inaugurer la nouvelle mosquée de Rosny. »
Extrait du discours prononcé le 13 mai 2013, lors de la pose de la première pierre de la Mosquée, par le maire UMP Claude Capillon (hard-copy) responsable de l’enracinement de l’Islam radical fondamentaliste, intolérant, misogyne au coeur même de la commune de Rosny-sous-Bois.
Les conséquences sur le long terme seront dévastatrices : la désagrégation du tissu social par une communautarisation à outrance suivant des préceptes islamiques non compatibles avec les démocraties de type occidental, et la diffusion en masse d’une propagande antisioniste d’incitation à la haine contre Israël.

7 décembre, 2012

L’Association Musulmane « Havre De Savoir » et la Mosquée Essalam du Havre, source de propagation de l’Islam politique militant et antisioniste

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 03 min

Avec plus de 170 000 habitants, Le Havre est la commune la plus peuplée de Normandie, deuxième port de France après Marseille, dans le département de la Seine-Maritime.

L’association islamique « Havre De Savoir » de la ville du Havre a été crée avec pour objectif la publication régulière des brochures, l’organisation de conférences et de forum ayant pour thème la religion musulmane.
Quel est le type de messages diffusés par cette association ? Est-ce un message Spirituel, d’Amour, d’Humilité et de Don de Soi, la mise en place de liens Fraternels avec les autres Communautés et promouvoir la « Religion de Paix et Tolérance » par « l’Islam de France »?

N’ayant actuellement pas de lieu de Culte dédié, l’association planifie la plupart de ses séminaires dans l’hôtel Novotel près de la gare du Havre.
On peut tout d’abord remarquer que « Havre De Savoir » est une association proche des positions et des prédicateurs de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF).
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Son président Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

On peut faire une liste non exhaustive des personnalités de l’UOIF ou proche de cette organisation ayant été reçues par « Havre De Savoir ».
Parmi les prédicateur de l’UOIF, l’association « Havre De Savoir » a prévu d’inviter l’imam de la Mosquée d’Escaudain Hassan Iquioussen, pour donner une conférence sur « le Califat Ottoman » le 8 décembre 2012 à l’hôtel Novotel du Havre.

-                                               L'Association Musulmane                      mosqueraismesiquioussen Ahmed Jaballah dans religion
- L’imam Hassan Iquioussen, invité à donner une conférence pour l’association « Havre De Savoir », le 8 décembre 2012

Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
On imagine que sa conférence sur le califat ottoman servira à démontrer le bien fondé des guerres de conquêtes islamiques, pillages et razzia, pour libérer les populations de leurs oppresseurs Chrétiens, « l’Occident machiavélique », un peu du même style que celle donnée à la Grande Mosquée de Pont-à-Mousson sur les Croisades.

Hassan Safoui, membre de l’UOIF est un des responsables de la Grande Mosquée de Hérouville Saint-Clair en Normandie dans le Calvados, il est également dans les petits papiers des responsables de l’association « Havre De Savoir ». Ce prédicateur se revendique d’un Islam militant, il a ardemment lutté contre la mise en place de la Loi de 2004 sur l’interdiction du port du voile islamique à l’école, qu’il considère comme un « racisme anti-musulman », et organise des manifestations pour la cause palestinienne. Ici, il est interviewé par la chaîne HDS TV (Havre Du Savoir TV) (hard-copy)

 

-                                                                                          1537624788-hassan-safoui Al-Qaradawi
-               Le prédicateur Hassan Safoui, invité par l’association « Havre De Savoir », ici dans une manifestation pro-palestinienne

 

Le « Havre du Savoir » fait également la promotion sur son site internet du prédicateur suisse Tariq Ramadan (hard-copy), très médiatique, revendiquant un Islam politique, expliquant que l’Occident est décadent et que la seule solution pour rétablir la situation consiste en la création d’un État Islamique sous la Charia dirigé par un imam, un système bien évidemment incompatible et concurrent du système démocratique et républicain de type occidental.

-                                                                    1537624543-havre-du-savoir-tariq-ramadan Allah

Tariq Ramadan délivre des prèches visant à considérer les Musulmans de France comme des victimes de persécutions de racisme de la part des français non-musulmans, il défend la non mixité sociale homme / femme dans les piscines, et prend la défense de prédicateurs antisémites sur son site Internet.

Le 8 septembre 2012, le prédicateur Hani Ramadan, frère de Tariq Ramadan, fut l’un des invités d’un séminaire organisé par le « Havre De Savoir » sur le thème « Islam : Religion Liberticide ? »

-                1537624527-mosquee-havre-hani-ramadan antisémitisme          1537624527-mosquee-havre-hani-ramadan antisionisme
-                                        Le prédicateur Hani Ramadan, invité par l’association « Havre De Savoir »

Hani Ramadan est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur antisémite qui n’hésite pas à comparer les Juifs à des « serpents, race de vipères » dans une conférence à Bruxelles devant des centaines de Musulmans. Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

 

Des représentants du Comité Contre l’Islamophobie en France (CCIF), dont son porte-parole, Marwan Muhammad a déclaré clairement à la Grande Mosquée d’Orly vouloir transformer le France en un pays Musulman, étaient présents lors de la conférence organisée par l’association « Havre De Savoir » le 17 novembre 2012, afin de débattre sur la situation de l’islamophobie en France, et de collaborer ensemble sur les solutions à envisager, en compagnie notamment du rappeur Médine, de Samy Debah et de Nabil Ennasri.

Nabil Ennasri a été formé à l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH) de Chateau-Chinon, qui sous ce titre pompeux, n’est rien d’autre qu’une immense Madrassah, une école coranique sous contrôle de l’UOIF et des Frères Musulmans, formant de nouvelles générations d’intellectuels Musulmans, capables d’utiliser tous les outils démocratiques du monde Occidental pour mettre au point des techniques de propagande très élaborées, afin de les retourner contre leurs propres créateurs et d’atteindre leur objectif : construire un monde islamique.
Nabil Ennasri est également président du Collectif des Musulmans de France (CMF). (hard-copy).

-   1537624543-havre-du-savoir-nabil-ennasri4 cantines scolaire    1537624543-havre-du-savoir-nabil-ennasri3 CCIF
- Le président du Collectif des Musulmans de France Nabil Ennasri, invité par l’association « Havre De Savoir » et le CCIF le 17 novembre 2012

On peut avoir une idée de l’idéologie politique diffusée par Nabil Ennasri, dans une conférence donnée devant des Musulmans et retransmise par l’association « Havre De Savoir » (hard-copy)
« Vous avez également vu ce qui s’est passé cette semaine, le Cheikh Al-Qaradawi, le Cheikh Mohamed Al-Masri que l’on interdit comme ça de manière brutale et frontale. En plus de ça, on dit que ce n’est pas seulement ces deux cheikhs, mais tous les autres ! »
01:58

Nabil Ennasri évoque ici l’incident ayant eu lieu lors du dernier congrès de l’UOIF tenu au Bourget au printemps 2012, certains prédicateurs étrangers (mentionnés par Nabil Ennasri) invités ont été déclarés « persona non grata » et n’ont pu obtenir de visas pour entrer en France. Il faut savoir que le cheikh Al-Qaradawi n’est rien d’autre que le mentor de l’organisation politique des Frères Musulmans. Dans une conférence sur Al-Jazeera en 2009, ce cheikh a appelé la communauté Musulmane à punir les Juifs, et que s’il le fallait, il les tuerai lui-même.
Il milite dans ses ouvrages pour la mise en place d’un État Islamique, la conquête de Jérusalem et de Rome, l’extermination des homosexuels.

Par ailleurs, Mahmoud Al-Masri est un prédicateur antisémite égyptien prestigieux très réputé dans le monde Musulman, les Juifs sont pour lui une calamité dont il faut se débarasser.
Voilà le type de précheurs que défend Nabil Ennasri.
Poursuivons.

« On a été colonisé parce qu’on est colonisable. Là, on se fait marcher dessus, on se fait mépriser parce qu’on est méprisable, et qu’il va falloir commencer à traduire cette colère, cette indignation dans la rue, et s’engager réellement sur le terrain, et en s’engageant dans des associations. L’association du « Havre De Savoir » fait un travail formidable. Si on avait des Frères comme dans ça dans toute les villes de France, je peux vous dire que l’on ne nous insulterait pas comme ça aujourd’hui.
Je ne suis pas en train de dramatiser à outrance les choses, les faits réels, si on continue comme ça, on risque sérieusement de finir très, très mal. Parce qu’ils sont prêts à tout, ils jouent avec le feu, et ils sont pertinemment conscients de ce qu’ils font. Et j’ai pas envie d’aller très loin, mais il y a des exemples en Histoire, et il y a des gens qui préparent un certain nombre de choses pour cette population, dont certains ne souhaitent qu’une chose, c’est que vous rentriez chez vous.
Je finirai juste sur ce qu’a dit Daniel Pipes, un conseiller de Georges Bush, un de ces idéologues que l’on appelle néo-conservateur américain.
Daniel Pipes ne nomme même plus « Europe » mais « Eurabia », une Europe qui s’arabise, une Europe qui s’islamise, Il dit que pour la communauté arabo-musulmane de l’Europe il y a trois choix : « soit une assimilation forcée, c’est-à-dire que vous retirez tous vos Hijab, vous, vos barbes, et que vous mangiez et que vous épousiez tous les us et coutumes de la société française et d’accueil, soit c’est un exil forcé de là où vous venez, on se comprend, soit c’est la guerre civile. Il y a un certain nombre de personnes en France très mal intentionnées, qui pullulent sur Internet, et qui demandent, entretiennent et favorisent ce climat de haine, pour qu’à la fin, on arrive, et ce n’est pas moi qui le dis, et si vous prenez un certain nombre de déclarations de gens qui sont à la droite de l’extrême-droite, ce sont non seulement des gens qui portent ce discours, mais qui commencent réellement à se préparer physiquement, militairement, donc l’heure est grave, il faut qu’on se prenne en charge, parce nul ne peut-être blâmé, si ce n’est nous et notre capacité de travail et de militantisme. »
05:35

Nabil Ennasri invective les Musulmans, et les incitent à la révolte. Les Musulmans se doivent d’IMPOSER leur identité et leurs valeurs islamiques, sinon, ils seront soit expulsés de l’Europe, soit exterminés dans une guerre civile. Nabil Ennasri considère les Musulmans de France comme persécutés, humiliés, martyrisés par les français, et les prépare psychologiquement au combat, à la guerre qui va venir.

Au printemps 2012, l’association du « Havre De Savoir » lui a posé quelques questions sur les prochaines élections présidentielles. Un extrait de ses réponses en gras italique ci-dessous : (hard-copy)
« Je veux sortir du schéma du système dans lequel on nous demande de voter droite ou gauche. Moi, encore une fois, je vote en 2012 en mettant en évidence l’importance des élections de 2014, mais également les élections législatives. Car après les élections présidentielles, il y a des élections fondamentales que beaucoup de Musulmans négligent qui sont les élections législatives, parce qu’un Président ne peut pas voter sans un parlement.
Par exemple, et je m’adresse de manière très concrète aux Musulmans de la circonscription d’Éric Raoult et de Manuel Valls, il faut les faire tomber.
Ces deux députés symbolisent à eux seuls l’islamophobie notoire de la classe politique, ce sont eux qui ont été le plus en avant dans le dénigrement et le rejet des Musulmans de France avec un certain nombre de déclarations fracassantes et en même temps ce sont eux qui font le relais de manière absolument épouvantable des intérêts d’Israël, on sait que Manuel Valls, de son propre aveu, est lié de manière éternelle à Israël, avec toute la justification qu’il a autour de la spoliation des palestiniens, mais également Éric Raoult qui est le président des « élus des Amis d’Israël » qui ne fait qu’une chose, jour après jour, c’est de légitimer l’occupation palestinienne.
Si dans ces deux circonscriptions les Musulmans arrivaient à faire tomber ces deux symboles de l’illégitimité d’un certain nombre d’hommes politiques, on aura réussi notre pari. »
04:08
Nabil Ennasri pour la chaîne Youtube de l’association « Havre du Savoir »

Un discours violemment antisioniste, Manuel Valls et Éric Raoult doivent être considérés comme ennemis des Musulmans car soutenant Israël.
On retrouve cette propagande antisioniste dans les articles du site internet de l’association « Havre De Savoir ».
Le conflit israélo-palestinien est toujours analysé d’un point de vue unilatéral : c’est Israël, état autoritaire qui opprime les Palestiniens, il faut prendre des mesures de rétorsion, par exemple boycotter les produits provenant d’Israël. Aucune remarque ou pendant n’est fait quant à la propagande antisémite menée par certains pays Arabe, le Hamas, le Fatah, contre Israël, ou de remarques quant aux attentats-suicide perpétrés dans les restaurants, écoles ou discothèques israéliens.

Pour plus d’informations, on peut par exemple se référer à l’excellent petit livre de David Horowitz et Guy Millière « Comment le peuple palestinien fut inventé », ou encore le livre « La guerre d’Oslo » disponible en ligne au format PDF sur les négociations menées entre le gouvernement israélien et l’OLP de Yasser Arafat durant les années 1990-2000,  et d’autres articles qui démystifient la propagande de désinformation diffusée sur l’Histoire d’Israël.

 

Quelques extraits des articles que l’on peut consulter sur le site internet du « Havre De Savoir »:
« Le Prophète étant l’exemple parfait, les musulmans suivent son modèle et rompent le jeûne avec des dattes. Mais que dirait le Prophète s’il savait que ces dattes sont le produit de la souffrance palestinienne ? Et qu’avec notre argent nous finançons l’occupation israélienne et son lot de meurtres, de malheurs et d’injustices ?
Le Prophète Mohammed nous a pourtant mis en garde contre l’injustice : « Prenez garde à l’injustice, car l’injustice se traduira en ténèbres au Jour du Jugement. » (Boukhari)
Malgré cela, nombre d’entre nous rompent encore leurs jeûnes (un jeûne rappelons-le dédié à ALLAH (éxalté soit-Il)) avec un fruit issu de l’arbre de l’injustice ; Et en cela nous commettons un grand péché comme nous l’indique l’Union Internationale des Savants Musulmans (oulémas) : « L’achat des produits israéliens est un grand péché ». »
Les fruits du péché – Othman (hard-copy)


« L’entité sioniste a commis ses actions criminelles d’une manière la plus brutale ; la plus sauvage ; la plus barbare et la plus inhumaine : les soldats du Tsahal ont fait couler le sang ; tué enfants, femmes et vieillards démunis ; ils ont détruit les maisons sur leurs habitants décimant ainsi des familles entières. Ils n’ont fait preuve d’aucune pitié ; d’aucune compassion.
L’entité sioniste continue son extermination du peuple palestinien ; son épuration ethnique en toute impunité car dès qu’il s’agit d’Israël, on ne peut que constater un flagrant deux poids et deux mesures de la part de l’Occident. L’Occident apporte à Israël un soutien sans limite et inconditionné. Aux yeux de l’Occident, Israël est le seul état au monde à qui on ne demande pas de compte ; le seul état qui ne peut être sanctionné ; le seul état auquel on ne pourrait appliquer une sanction. »
Palestine – histoire d’une injustice (hard-copy)

L’UOIF est par ailleurs, également implantée dans la mosquée Essalam du Havre.

-                                         1537624535-mosquee-havre charia
-                                               La devanture de la Mosquée Essalam du Havre

Hassan Iquioussen y est venu donner une conférence le 5 août 2012 sur le thème: « Ramadan : quels impacts sur la communauté ? » (hard-copy)

Le prédicateur Abdallah Ben Mansour, membre  de l’UOIF, qui explique à la Mosquée d’Aulnay-sous-Bois que la Charia est la seule Loi valable pour l’Humanité, et que les français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam, est également conférencier à la Mosquée Essalam du Havre (hard-copy).

D’autres prédicateurs formés à l’IESH de Saint-Denis ou de Chateau-Chinon peuvent être trouvés en parcourant l’intégralité de la page Facebook de la Mosquée.

Toute cette propagande localisée n’est évidemment pas sans incidence et contribue à générer des tensions au sein de la société civile. La revendication militante de l’identité islamique, fait que les principes de l’Islam sont peu à peu intégrés dans l’école laïque et républicaine.
Récemment, la ville du Havre a décidé d’ôter au dernier moment une mousse au chocolat des menus des écoles, alertée par des agents sur la présence de gélatine de porc dans la composition, aliment strictement interdit aux Musulmans. Pour ne pas « contaminer » les enfants Musulmans, ces desserts, 8 500 mousses au chocolat, ont été jetés.
La distinction entre élèves (halal / haram) est maintenant quasiment officielle dans une institution qui n’est pas censée différencier les enfants « purs » des enfants « impurs » (Liberté, ÉGALITÉ, Fraternité).
A quand la séparation totale dans les écoles entre élèves « purs » et « impurs », comme dans certaines écoles de la banlieue lyonnaise ?

 

-                                                                                                    1537624574-edouard-philippe-maire-du-havre Coran

« - (Paris-Normandie.fr) :  De quelle nature est l’intervention de la municipalité dans la construction de mosquée ?
- (Édouard Philippe) : La délivrance d’un permis s’inscrit strictement dans le respect du droit de l’urbanisme […] Par ailleurs, on a parfois fait en sorte de mettre un terrain à disposition ou de participer au financement d’équipements culturels contenus dans le projet cultuel ».

Édouard Philippe, Maire (UMP) du Havre

13 septembre, 2012

Conférence de Tariq Ramadan sur le site de la Grande Mosquée Al Wifaq de Mons-en-Baroeul : « l’Islamophobie, c’est un racisme anti-musulman »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 55 min

Mons-en-Barœul est une commune de 22 000 habitants, située dans le département du Nord (59) de la région Nord-Pas-de-Calais.

Face  à l’augmentation de la population Musulmane au fil des décennies, la région Nord-pas-de-Calais accueille depuis de nombreuses années des lieux de Cultes Musulmans. Certains de ces édifices principaux sont affiliés au réseau de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF). On peut citer la grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud, la Mosquée de Villeneuve-d’Ascq ou encore la Grande Mosquée Al-Wifaq de Mons-en-Baroeul.
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées, comme celle de la Grande Mosquée Sahaba de Créteil, et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France, elle est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.

-                                                 Conférence de Tariq Ramadan sur le site de la Grande Mosquée Al Wifaq de Mons-en-Baroeul :
-                                             La Grande Mosquée Al Wifaq de Mons-en-Baroeul et son minaret

La Grande Mosquée de Mons-en-Baroeul est juxtaposée à l’institut Al Wifaq, où des prédicateurs exercent l’apprentissage et l’enseignement des Sciences Islamiques, la Charia aux Fidèles Musulmans :
– Tafsir : Exégèse du Coran avec l’Imam Jaouad Megaiz,
– Sira : Biographie du Prophète Mohamed avec la soeur Fatiha Ajbli
– Fiqh : Jurisprudence Islamique avec l’Imam Jaouad Megaiz,
– Akida : Spiritualité avec le frère Tayeb Chouiref,
– Arabe : 4 niveaux sont proposés (1er niveau pour les débutants)
– Coran : Deux niveaux pour les femmes, et deux niveaux pour les hommes.

Idéologiquement, les prédicateurs proches de l’UOIF tiennent des discours de victimisation, les Musulmans sont persécutés, piégés par des complots organisés par les médias et l’état, ceci afin d’isoler la communauté Musulmane, et de l’opposer ainsi aux institutions républicaines et laïques, et aux autres communautés.

On peut prendre un exemple en écoutant le sermon de l’imam Rachid Lamarti sur « La question du vote et la participation électorale » donné le 20 avril 2012, à la Grande Mosquée de Mons-en-Baroeul, un extrait (hard-copy) :

-                                                                499949MosqueMonsRachidLamarti Ahmed Jaballah dans religion
-                                             l’imam Rachid Lamarti, prédicateur à la Mosquée de Mons-en-Baroeul

« Nous en tant que Musulmans, lorsque nous demandons nos droits, ils ne sont pas toujours pris en compte. Pourtant, nous sommes beaucoup plus nombreux que les autres communautés. Nous sommes beaucoup plus nombreux que ces lobbys là. Quelle en est la raison à votre avis ? Est-ce le nombre de croyants Musulmans qui est défaillant ? Est-ce le nombre de ceux qui ont la capacité de vote qui est défaillant ? Non. Lorsqu’il s’agit de la question de l’Islam dans les médias, regardez comment nous sommes traités, est-ce que vous pensez que nous sommes traités comme cela parce que nous sommes incapables de nous défendre ? Est-ce que vous pensez que ce que vous entendez à la télé et les choses qui sont dîtes, surtout pendant la campagne électorale, et la façon dont le Croyant, le Musulman est attaqué, est dévalorisé, est-ce que cette situation est normale ? Elle n’est pas normale. Mais la réponse elle est claire chers Frères : le Prophète nous dit :
« Bientôt les Communautés s’appelleront et s’interpelleront les unes les autres à vous déchiqueter, en quelque sorte, vont s’appeler les une les autres à vous manger, comme on mange une assiette, « Venez, on va manger l’assiette, on va finir l’assiette, on va anéantir l’assiette. » Et certains vont dire : « Mais on sera si peu ce jour là, Oh Messager d’Allah ? », Il répondra : « Vous serez très nombreux, mais vous serez comme l’écume des flots. »
[27:50]
l’imam Rachid Lamarti – Sermon du 20/04/2012 à la Mosquée de Mons-en-Baroeul

Pour Rachid Lamarti, le Prophète Mohamed, guide spirituel de tous les Musulmans, a prédit que les Musulmans seraient persécutés et attaqués par les autres communautés, et qu’ils doivent être solidaires pour organiser leur défense.
Est-ce que ce type de discours peut amener la Paix et la sérénité, ou au contraire attirer l’animosité des Fidèles de la Mosquée contre les communautés non musulmanes et les institutions de la République ?

Les responsables de la Mosquée de Mons-en-Baroeul soutiennent et font la promotion des évènements organisés par l’UOIF. Le 25 février 2012, s’est tenue la sixième Rencontre Annuelle des Musulmans du Nord (RAMN) au Zénith, dans le grand Palais de Lille, l’affiche de la rencontre est toujours présente sur le site officiel de la Mosquée. Le RAMN rassemble des membres de l’UOIF, ainsi que des prédicateurs prestigieux étrangers (hard-copy) :

-                                                                     121532ramn62012 Allah

Parmi les conférenciers de l’évènement, on reconnaît  :
– Mahmoud Al Masri, prédicateur égyptien antisémite et misogyne, célèbre et très respecté dans le monde arabo-musulman, présentateur d’émissions télévisées religieuses (hard-copy).
– Ahmed Jaballah, président de l’UOIF, qui explique que idéologiquement les nations doivent être régies à terme par un Califat, un état islamique obéissant aux préceptes de l’Islam pour la Oumma (communauté Musulmane). (prèche à la Mosquée Sahaba de Créteil)
– Omar Abdelkafi, un des prédicateurs les plus riches du monde, qui explique sur les chaînes télévisées égyptiennes que le port du voile islamique est obligatoire pour la femme, sinon elle finira en Enfer ou subira le chatiment de la tombe.
– Hani Ramadan, prédicateur tenant des propos à caractère antisémite, qui, devant les Musulmans de Bruxelles considère les Juifs comme des « serpents, une race de vipères », et explique que les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud)
– Larbi Kechat, recteur de la future Grande Mosquée de Paris XIX, proche de prédicateurs fondamentalistes.
– Abdallah Benmansour, qui explique à la Mosquée d’Aulnay-sous-Bois que la Charia est la seule Loi valable pour l’Humanité, et que les français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam.

Certains de ces prédicateurs, comme Hani Ramadan ou Abdallah Benmansour et bien d’autres donnent des conférences à la Grande Mosquée de Mons-en-Baroeul (hard-copy).
Ces rencontres faisant la promotion de prédicateurs fondamentalistes anti-républicains, antisémites et anti-occidentaux, favorisent-elles l’intégration de la Communauté Musulmane dans la société Occidentale ?

 

Très courtisé par les responsables de la Mosquée de Mons-en-Baroeul, le prédicateur suisse d’origine égyptienne Tariq Ramadan, (frère de Hani Ramadan) est renommé médiatiquement et ses conférences sont diffusées sur le site de la Mosquée.

Tariq Ramadan est un idéologue politico-religieux qui parcourt les Mosquées de France pour diffuser une propagande essentiellement antisioniste et antiaméricaine.
Tariq Ramadan considère l’Islam comme un système politique, juridique, législatif et social complet. Pour être viable, un état doit être organisé en une structure islamique (la shu’ra) régie par les Lois et la juridiction de la Sunna du Prophète Mohamed, la Charia, bien entendu un système incompatible et qui entre en conflit avec les institutions françaises et européennes.

Quelques extraits de sa conférence donnée à la Grande Mosquée Al-Imane de Lille-Sud le 19 décembre 2010 « Face à la montée de l’extrêmisme et à l’islamophobie dans l’Union Européenne : Quelle position ? Quelles actions ? », entièrement disponible au format audio sur le site internet de la Grande Mosquée Al Wifaq de Mons-en-Baroeul : (hard-copy)

-                                                                       480041TariqRamadan Amar Lasfar
-                                                                       Le prédicateur Tariq Ramadan, proche de l’UOIF

« Georges Bush disait à l’époque que l’Islam est une religion de Paix : « nous n’en avons pas contre les Musulmans, nous en avons contre les extrêmistes », tout en allant tuer du civil afghan et de l’irakien, on n’a rien contre les Musulmans, mais enfin le sang des Musulmans reste moins important que le sang de l’Amérique, mais on n’est pas naïf. »
13:00

« Foxnews c’est les néo-conservateurs américains, c’est vraiment : « il faut aller frapper l’Irak ! », ce sont des faucons de l’administration, c’était les soutiens direct de Bush ».
17:00

« Quand il y a une attaque radicale dans un milieu, souvent on nous dit, c’est un déséquilibré. Souvent, les extrêmistes israéliens qui s’en sont pris soit à des civils, soit à des gens, sont un peu déséquilibrés, ils ont des actes intelligents déséquilibrés. Faîtes très attention à ça, j’étais au Liban à coté d’un Frère qui nous présentait une étude sur la question palestinienne. Il a fait une étude sur comment on parle de tous ces faits, et quand il faisait l’analyse des médias il remarquait que : « Chaque fois qu’un palestinien tue quelqu’un, on a le pronom personnel « il » ou le nom, mais quand les israéliens ont tué, c’est le « on », ou « il a été tué par », c’est impersonnel. C’est_à-dire que celui qui tue du coté israélien c’est impersonnel, celui qui tue du coté palestinien, c’est toujours personnel, c’est toujours identifié. »
21:00

« Est islamophobe toute femme ou tout homme qui s’attaque à un individu pour la seule raison qu’elle ou il est Musulman, c’est-à-dire qui a une attitude qu’on dira raciste. Donc, l’islamophobie c’est un racisme anti-musulman »
25:40

« Les islamophobes sont d’extrême-droite, il ont été contre les Juifs, ils sont racistes, et ils seront contre les Musulmans de la même façon. »
35:08

« Qu’est-ce qui justifie la peur de nos concitoyens ? C’est le changement de la société. Les sociétés changent très, très vite. Et ceux qui participent à ce changement, c’est cette présence dont vous faîtes partie, vous êtes des français, et une nouvelle présence à laquelle on ne s’était pas habitué, la nouvelle présence visible de l’Islam. C’est vrai par les Mosquées, c’est vrai par les tenues vestimentaires, c’est vrai même par le fait que le vendredi vous puissiez prier dans les rues, et que certains considèrent que c’est de la colonisation. Il y a une nouvelle visibilité, et cette nouvelle visibilité elle fait peur. »
27:20

« Aujourd’hui, partout en Europe les partis populistes prennent le dessus parce qu’ils gagnent sur cette peur, nous n’avons pas de politiciens courageux. »
52:19

« Marine Le Pen participe à une émission, tout à coup elle est exposée, trois jours plus tard, quelque chose d’assez grave, mais qui touche le sentiment populaire réel : « Les Musulmans qui prient dans la rue c’est comme l’occupation nazie. » Vous, vous écoutez ça, vous vous dîtes: « c’est grave ! » Mais en fait elle envoie des messages. Si les Musulmans qui prient dans la rue, c’est comme l’occupation nazie, c’est qu’un Musulman, c’est pas vraiment un français, il occupe. Que l’Islam c’est pas une religion française, elle occupe le terrain. Et comme c’est pas français, et comme c’est une occupation:  « nous sommes en train d’être colonisés, nous sommes des victimes ». Deux messages: eux c’est pas nous, et nous sommes en danger à cause d’eux. »
47:06

Tariq Ramadan développe la même technique que les idéologues de l’UOIF, dont il est proche, pour propager sa politique :
- les Musulmans sont persécutés, des victimes de discriminations et de complots orchestrés à l’échelle de l’état par les médias, dès que leurs revendications sont mises en doute, interdites ou critiquées. (Il passe outre les efforts considérables faits par le gouvernement Sarkozy, qui a permis la fondation du CFCM (Conseil Français du Culte Musulman), la reconnaissance de l’Islam à l’échelle nationale, et les centaines de Mosquées actuellement en cours de construction, la plupart financées en partie par les municipalités des villes qui octroient généreusement des terrains pour une bouchée de pain, à l’heure où ce texte est écrit.)
- éliminer toute forme d’opposition à la propagation du système islamique, en assimilant toute critique de l’Islam à de l’islamophobie, qu’il définit comme « un racisme anti-musulman ».

Il est amusant de constater que Tariq Ramadan reconnaît que les français sont inquiets de voir la transformation de leur société, imposée par les Musulmans revendiquant leurs droits, comme les prières de rue illégales qu’il justifie, mais qu’il condamne toute les personnes voulant remettre en cause cette transformation, en les qualifiant de racistes.

Marine Le Pen a critiqué les prières de rue, en expliquant que c’est une occupation illégale du territoire, Tariq Ramadan reprend et déforme ses propos en : « occupation nazie » pour choquer son auditoire, et faire ainsi un amalgame en considérant que c’est l’ensemble de la communauté Musulmane qui est ainsi attaquée, villipendée et persécutée, puisqu’il considère ces prières comme normales et autorisées.

En brandissant « l’islamophobie » comme arme, Tariq Ramadan veut pouvoir contrer toute tentative de blocage de la diffusion du système politique islamique au coeur des institutions républicaines et laïques. On peut prendre comme exemple les revendications dans les cantines scolaires publiques pour obtenir des repas spéciaux servis aux enfants Musulmans afin qu’ils ne mangent pas de la viande impure, voire obtenir des écoles qu’elles séparent les élèves purs et impurs (halal/haram), comme dans la banlieue lyonnaise, pour une meilleure organisation de la distribution des repas, pendant l’heure du déjeuner. Ces écoles de la république valident et reconnaissent ainsi officiellement que les enfants ne sont pas tous égaux entre eux.

L’Islam et le système islamique de l’UOIF enseignés à la Grande Mosquée Al Wifaq de Mons-en-Baroeul,  contribuent-t-ils à la formation de futurs citoyens respectueux de la République et de ses principes ?

-                             743237RudyElegeest antisémitisme                        599932prieres antisionisme
« Je n’ai jamais manqué une seule fête de l’Aïd »
Rudy Elegeest – maire divers gauche de la ville de Mons-en-Baroeul – allocution lors du rassemblement de la rupture du Ramadan au grand palais de Lille organisé par la ligue Islamique du Nord et l’UOIF, en août 2011

12

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir