• Accueil
  • > Recherche : martel predicateur

20 janvier, 2016

Propagande antisémite et diffusion de littérature incitant au terrorisme islamique par l’association musulmane de la Grande Mosquée de Nevers : « Quiconque insulte Allah ou insulte l’un des prophètes, exécutez-le !», « Les Juifs sont des gens sataniques. »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 21 min

Nevers est une ville d’environ 35 000 habitants située dans le centre de la France, au coeur du département de la Nièvre (58). La commnune a accueilli ces dernières décennies une immigration importante, essentiellement arabo-musulmane, devenue au fil du temps une immigration de peuplement.

Pour satisfaire les exigences de la communauté musulmane, trois Mosquées ainsi qu’une école coranique de la Mosquée « du Pardon », en capacité d’éduquer une centaine de jeunes Musulmans, ont été construites sur la ville de Nevers en quelques années, pilotées sous la bannière de l’Association Musulmane de Nevers (AMN).
Pour améliorer la qualité de l’enseignement, les Fidèles ont la possibilité de faire des dons pour la Mosquée.

Quel enseignement est dispensé par cette association aux Fidèles Musulmans, responsable de l’éducation islamique d’une partie de la population ?
Pour s’en faire une idée, on peut analyser et consulter sur le site Internet officiel de l’association AMN une bibliothèque numérique complète, dont tous les ouvrages sont disponibles gratuitement en ligne au format PDF.
On remarque que tous les livres publiés sur le site traitent de l’Islam rigoriste le plus radical enseigné en Arabie Saoudite, vecteur de diffusion d’une haine virulente anti-juive, du rejet de l’Occident de la démocratie participative, ainsi que d’une idéologie foncièrement misogyne.

-                                         Propagande antisémite et diffusion de littérature incitant au terrorisme islamique par l'association musulmane de la Grande Mosquée de Nevers : « Quiconque insulte Allah ou insulte l’un des prophètes, exécutez-le !»,

La Mosquée « du Pardon » de Nevers gère une école coranique diffusant la Religion de « Paix et Tolérance » à plus d’une centaine de jeunes Musulmans.

-                                       647661MosqueNeversFidles adultère dans religion

-                                                     fidèles de la Mosquée « le Pardon » de Nevers

La journée « portes ouvertes » au public du 19 décembre 2015 n’est qu’une vitrine présentée par l’association de la Mosquée « du Pardon » de Nevers afin de masquer l’idéologie antioccidentale, antisémite et misogyne véhiculée aux Fidèles Musulmans

Analysons quelques uns de ces ouvrages.

-                                                                 358062MosqueNeverslasentencedeceluiquiinsulteAllah Al-Qaradawi

-                                                            281073MosqueNeversimamsaoudien Allah
Le célèbre cheikh saoudien Abdulaziz At Tarifi, référence théologique pour les responsables de la Mosquée de Nevers, diffuse dans le monde entier ses ouvrages de l’Islam Radical. Celui qui insulte le Prophète Mohamed, de quelque manière que ce soit, doit être tué.

On trouve par exemple le livre du cheikh saoudien Abdulaziz At Tarifi : « La sentence de celui qui insulte Allah ». Sur une quarantaine de pages, le « savant » Musulman saoudien martèle en boucle que tout individu qui insulte Allah ou son Prophète, doit être tué. Quelques extraits ci-dessous (hard-copy) (lien 1) (lien 2) :

« L’unanimité des savants quant au fait que toute personne qui insulte Allah est mécréante. Les savants de toutes les écoles juridiques, parmi ceux qui admettent que la foi se matérialise par la parole et l’acte, se sont accordés unanimement sur le fait qu’insulter Allah est un acte de mécréance, et qu’on ne doit en aucun cas considérer les excuses ou justifications de celui qui insulte Allah. Et ceci est valable pour toute insulte ou dénigrement commis de manière explicite.
Le Prophète a dit : « Quiconque insulte Allah ou insulte l’un des prophètes, exécutez-le !»
Layth rapporte d’après Mujâhid qu’IbncAbbâs que le Prophète a dit : «Tout musulman qui insulte Allah ou bien l’un des prophètes a assurément traité le messager d’Allah de menteur, et ceci est un acte d’apostasie. On exige de lui qu’il se repente, et s’il ne le fait pas, on l’exécute. Et toute personne qui se trouve sous un pacte [de non-agression] et qui se rebelle en insultant Allah ou bien l’un des prophètes, en faisant cela ouvertement aura certes rompu le pacte. Ainsi, exécutez-le !»
L’imam Ahmad a été interrogé au sujet de celui qui insulte Allah. Il a répondu : «Voici un apostat ! On lui coupe le cou.» – comme l’a rapporté de lui son fils Abdullah.
Et plus d’un savant a relaté un avis unanime quant au statut mécréant de l’auteur d’un tel acte et le fait qu’il mérite la peine de mort. Parmi eux :

- Ibn Râhawayh a dit : « Les musulmans se sont tous accordés sur le fait que quiconque insulte Allah, insulte Son messager, refuse une chose révélée par Allah, ou assassine l’un des prophètes d’Allah devient mécréant par cet acte, même s’il accepte ce qu’Allah a révélé »
- Al-Qâdhî Iyâdh a dit : « Il n’y a aucune divergence sur le fait que toute personne qui insulte Allah est mécréant et que son sang est licite. »

-                                          584447MosqueNeversCharlieHebdo antisémitisme

-                                           359178MosqueNeverslesfrresKouachi antisionisme

Conformément aux principes de l’Islam tels qu’ils sont diffusés par la Mosquée de Nevers, les Frères Kouachi ont respecté l’obligation d’exécuter les caricaturistes de Charlie Hebdo : Wolinski, Cabu, Charb, Bernard Maris et Tignous, parce qu’ils avaient insulté l’Islam et le Prophète Mohamed.

 

Autre manuel disponible intégralement sur le site de la Mosquée de Nevers, « La Conspiration » du prédicateur Zaghloul Al Najar, un véritable condensé de haine anti-juive, véhiculant tous les clichés sur le peuple élu, raciste, arrogant, cupide, complotant secrètement pour dominer la planète. Extraits (hard-copy) (lien 1) (lien 2) :

-                                                                        502052MosqueNeversLecomplotjuif arabie saoudite

« Tout au long de l’histoire, l’humanité n’a connu de conspiration plus dangereuse, plus malicieuse, plus infâme que celle dont le peuple palestinien a été victime durant le siècle dernier. Une conspiration complotée malicieusement par les Juifs, exécutée par les puissance coloniales dont l’Angleterre, la France, l’Italie, et les États-Unis et auxquelles s’étaient ralliés les autres états du monde qui étaient dépourvus de la plus élémentaire conception de justice et du plus simple principe de droit.
Cette conspiration a débuté par un mensonge malicieux et une fausse prétention qui ne reposent sur aucune preuve et que la raison réfute, mensonge inventé par les Juifs contre Dieu en prétendant qu’il promit à Abraham et à ses descendants la possession de la terre de Palestine jusqu’au jour du Jugement.
Aussi considèrent-ils ce mensonge comme un acte divin leur prodiguant la possession de la terre de Palestine; ce qui leur permet de chasser, déplacer et tuer ses habitants, s’emparer de leurs biens et propriétés et de s’y implanter. »
p6
« Les Juifs, dans leur énorme majorité, représentent le filon de mécréance dans le Monde. »
p13
« Le Sionisme est un mouvement atteint de racisme odieux, de paranoïa, de haine envers les autres et de l’envie de supplicier les autres, de les dominer et les diriger. »
p19

« En ayant recours à la falsification de la religion et de l’histoire, en inventant des mensonges contre Dieu, ses Anges, ses Livres, ses Prophètes et ses Messagers et en ayant le sentiment qu’ils sont plus importants que les autres nations du monde, ils rendent ainsi légitime le fait de tricher, tromper et trahir les autres, de voler leurs biens, les agresser par tous les moyens y compris l’invention et la propagation des mensonges, la provocation des émeutes et des hostilités entre les peuples; et en faisant tout cela, les Juifs sont bel et bien des gens sataniques. »
p24

Un faux discours censé avoir été prononcé devant le Congrès Américain par le président Benjamin Franklin, père de la constitution d’indépendance des États-Unis, est repris en partie pour justifier la haine des Juifs :

« Franklin fut le premier président américain à sentir le danger Juif avant qu’il ne pénètre au coeur de l’Amérique, en étudiant leur Torah, leur histoire en Europe et la destruction qu’ils ont provoquée. »
p37
« Les complots juifs contre l’humanité sont aussi anciens que le temps et aussi nombreux que les malheurs subis par l’humanité… »

« l’antisémitisme est un prétexte inventé par les Juifs en occident pour se débarrasser de leurs ennemis et adversaires, pour cacher leurs crimes et obtenir des privilèges exceptionnels. »
p62

Il est tout à fait scandaleux que la municipalité de Nevers autorise l’association musulmane de la Mosquée à diffuser de tels ouvrages, une propagande haineuse, bien évidemment contraire à la loi.

 

Les ouvrages du prédicateur antisémite et antioccidental égyptien des Frères Musulmans Youssef Al Qaradawi figurent également en nombre et en bonne position dans la bibliothèque numérique diffusée par la Mosquée de Nevers (hard-copy).

Image de prévisualisation YouTube
Rappelons que Youssef Al Qaradawi appelle publiquement sur les chaînes de télévisions arabes, les Musulmans du monde entier à exterminer les Juifs partout où ils se trouvent et ainsi à finir le travail commencé par Hitler.

Extrait d’un de ces livres tiré du site de la Mosquée de Nevers, « Islam, civilisation de demain » pour vous donner un bref aperçu de sa vision de l’Islam (hard-copy) (lien 1) (lien 2).

-                                                                    799584MosqueNeversIslamcivilisationdedemainQaradawi charia

« L’arrogance de l’Occident.
Ayant hérité de la civilisation romaine qui séparait les gens en deux catégories : les Romains considérés comme maîtres et les non romains ou barbares considérés comme esclaves, l’Occident a généré des Occidentaux arrogants, se voyant supérieurs aux autres.
C’est ainsi qu’apparaît la ségrégation raciale, de race et de couleur, au sein même de la civilisation moderne, et que la race blanche est la race supérieure, maîtresse et dominante par conviction. »
[...]
« Ces concepts empêchent l’homme occidental de se considérer comme malade et que nous les Musulmans sommes en possession du remède adéquat. »
p204-205

« L’esprit de croisade
En plus de l’arrogance et de l’orgueil, notons encore le haine vieille de plusieurs siècles, du temps où les Musulmans sont sortis vainqueurs de croisades et ont récupéré leurs terres après deux siècles d’emprise ennemie, les neuf invasions chrétiennes ayant échoué.
Cette haine existe bien avant les croisades, elle date de la première confrontation entre le Christianisme et l’Islam, surtout que ce dernier a réalisé un grand succès militaire et religieux en conquérant des pays, vivant longtemps à l’ombre du christianisme, et dont les peuples se sont convertis à l’Islam et ont de surcroît levé l’étendard de sa Da’wa et de sa défense.
Ainsi, la Syrie, la Palestine, l’Égypte et le Nord africain sont devenues de vraies forteresses de la religion. »
p205

Youssef Al Qaradawi considère l’Occident comme une véritable plaie pour l’humanité : les occidentaux seraient des gens malades, racistes, arrogants et ségrégationnistes.
Les croisades sont unilatéralement décrites comme des invasions par des barbares sanguinaires Chrétiens, occultant totalement les jihad islamiques perpétrés par les Musulmans pendant des siècles.
La vérité historique est en fait nettement moins tranchée.
Il est impossible de donner une liste exhaustive des massacres, pillages, meurtres, réduction de populations en esclavage, réalisés par les conquérants musulmans imitant le Prophète Mohamed (« le beau modèle ») au cours des siècles sur les différents continents africain, européen, asiatique et au moyen-orient. Je vous invite pour plus d’informations à vous reporter aux ouvrages sur l’Histoire du Jihad islamique, on peut citer, parmi des centaines d’autres :

« Crucified Again » de Raymond Ibrahim
« Jihad » de Paul Fregosi
« Esclaves chrétiens, maîtres musulmans » de Robert C. Davis
« Le génocide voilé », de Tidiane N’Diaye
« Islamic jihad » de M.A. Khan
« Les chrétientés d’Orient » de Bat Ye’or
« Conquerors, Brides, and Concubines: Interfaith Relations and Social Power in Medieval Iberia » du professeur d’Histoire Simon Barton
« Captifs en Barbarie » de Giles Milton
Les témoignages de ces ouvrages décrivent, à partir de documents historiques de sources chrétiennes, juives ou musulmanes, les humiliations subies par les peuples sous domination islamique.

 

Quelle est la solution préconisée par Youssef Al Qaradawi pour bâtir une société saine et paisible ? Détruire les sociétés occidentales pour les remplacer par un Califat islamique sous les lois de la charia.

« Même pour les obligations prescrites à l’intention de ceux qui détiennent le commandement, le Coran s’adresse à tous les croyants pour exécuter les sanctions :
« Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez la main »
(Al-Ma’Idah 38)
« fouettez-les chacun de cent coups de fouet »
(An-Nour 2)
et dans d’autres versets encore… »
p177

« Il est utile de savoir que le voile ou le hijab n’est pas un symbole religieux, c’est un engagement prescrit pour toutes les Musulmanes dans le Coran. Sa négligence entraînera la colère de Dieu et son chatîment. Écoutons ce verset :
« Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît, et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines. »
(An-Nur 31)
En outre, l’État islamique recommande fermement ou plutôt oblige la femme Musulmane à se couvrir le corps par obéissance à Dieu, tandis que l’état laïc lui laisse la liberté vestimentaire absolue. »
[...]
Le voile de la Musulmane a un but précis et connu : celui de couvrir son corps par ordre divin. »
p208

La société rêvée par Youssef Al Qaradawi, la charia islamique avec coups de fouets pour les couples adultères, mains des voleurs coupées, et voile islamique obligatoire pour les femmes afin de ne pas provoquer les hommes et préserver ainsi leur pudeur.

Pour compléter le travail de Qaradawi, tout un tas d’ouvrages de la Mosquée de Nevers décrivent la condition féminine, et régissent son comportement dans la société.
On peut par exemple lire l’ouvrage du cheikh saoudien Saleh Ibn Fawzan Al-Fawzan « Notices sur les lois concernant les femmes croyantes », disponible sur le site de la Mosquée de Nevers, qui règle la vie de la femme musulmane en société et ses interdits, par exemple comment elle doit se vêtir afin de ne pas ressembler au femmes mécréantes et perverses, quelques courts extraits (hard-copy) (lien 1) (lien 2) :

-                                                                            481921MosqueNeversFawzan Charlie Hebdo

Le grand cheikh saoudien Saleh Ibn Fawzan Al-Fawzan, qui interdit aux femmes de voyager seules et d’écouter de la musique, est une référence théologique pour l’association musulmane de Nevers

-                                                                      181322MosqueNeversinterdictionfemmes chrétiens
« Dans la « collection des consultations juridiques (22/145) » Le cheikh de l’Islam Ibn Taymiyya dit « ce que font certaines garces faisant de leurs cheveux une seule tresse qu’elles laissent tomber entre leurs épaules ».
Le cheikh Mohammad Ibn Ibrahim, Mufti des Ad-Diyar As-Sa’udiyya dit « s’agissant de ce que font aujourd’ui certaines femmes musulmanes : séparation de la chevelure dans un sens, ou dans l’autre, regroupement en chignon, enroulement en une masse au-dessus de la tête comme le font les européennes, cela n’est pas permis car on y cherche à ressembler aux femmes mécréantes. »

p18
« Il et interdit à la femme musulmane de s’épiler partiellement ou totalement les sourcils par quelque moyen que ce soit, parce qu’il s’agit là de l’épilation pour laquelle le Prophète (Paix et salut sur lui) a maudit toute femme qui la pratique. »
p20
« Dieu a maudit les femmes qui se font tatouer et celles qui tatouent, les femmes qui s’épilent les sourcils et celles qui les aident dans ce sens, les femmes qui se font écarter les dents par gercure, à des fins de beauté et altérant de ce fait, la Création d’Allah le Tout Puissant. »
p21
« La tenue vestimentaire de la femme doit être ample, soustrayant tout son corps aux regards des hommes autres que ceux qui ne sauraient l’épouser (les maharami). Ces derniers ne doivent voir que ce que la femme leur montre habituellement : son visage, ses paumes et ses pieds. »
p55

Vous pouvez lire la suite des lois auxquelles doivent se soumettre les Musulmanes pieuses, avec entre autre l’interdiction pour les femmes d’écouter de la musique (page 160) et de voyager seule (page 161). Ce mode de vie tente peu à peu de s’imposer dans nos sociétés occidentales, en particulier dans les banlieues à forte population d’immigrés issus de la communauté musulmane.
On se rappellera par exemple que plus de 500 femmes européennes non voilées qui fêtaient le nouvel an dans les rues de Cologne en Allemagne le 31 décembre 2015, se sont fait agressées sexuellement par des centaines de migrants pour la grande majorité issus de la communauté musulmane, à cause de leur tenue occidentale jugée indécente.

On peut remarquer par ailleurs la venue du prédicateur Hassan Iquioussen, reçu par l’association musulmane de Nevers le 25 janvier 2015.

-                                          580325MosqueNeversHassanIquioussen complot juif

Image de prévisualisation YouTube

Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
Il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien.

Quel type de société veulent bâtir les responsables de l’association musulmane de Nevers ? Où se trouve le message de Fraternité, d’Amour, de Paix et de Tolérance ?
Les doctrines des ouvrages diffusés sont totalement incompatibles et inconciliables avec les démocraties participatives des sociétés occidentales. Question plus inquiétante : les livres de la bibliothèque numérique sont-ils enseignés aux jeunes Musulmans de l’école coranique de la Mosquée de Nevers ?

 

-                                          730587MosqueNeversDenisThuriot Coran

Le maire LR Denis Thuriot autorise l’Islam radical antisémite, misogyne et antioccidental à s’implanter durablement dans la commune de Nevers, ce qui condamne sur le long terme, le vivre-ensemble et la cohésion sociale entre communautés.

9 décembre, 2015

Analyse de quelques institutions et documents officiels du projet EURABIA, la transformation de l’Europe en une extension du monde arabo-musulman

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 04 min

Historiquement, la France a milité, avec le général De Gaulle a sa tête, dans les années 1960 pour une politique pro-arabe afin de doter l’Europe d’un poids et d’un prestige qui lui permettrait de rivaliser avec l’Amérique : obtention du pétrole à bon prix et une main-d’oeuvre peu chère.
Les pays Arabes y mirent plusieurs conditions : une politique européenne indépendante de celle de l’Amérique, la reconnaissance par l’Europe d’un État palestinien, le soutien à l’OLP, le boycott d’Israël, la souveraineté arabe sur Jérusalem, l’ouverture des frontières à l’immigration, et la reconnaissance de l’Islam en tant que culture et religion européenne.

-                                      Analyse de quelques institutions et documents officiels du projet EURABIA, la transformation de l'Europe en une extension du monde arabo-musulman dans Politique 374675MosqueEURABIAEurabian2Juillet1975Recto

Extrait de la revue EURABIA parue dans les années 1970, avec pour objectif la transformation de l’Europe en une extension du monde arabo-musulman.

Cette politique, dénommée EURABIA d’après le titre de la revue parue dans les années 1970 pour informer des décisions prises lors des conférences et symposium liés au Dialogue Euro-Arabe (DEA), a été progressivement suivie par les pays européens et en particulier par les institutions de l’Union Européenne, surtout à partir de la crise pétrolière de 1973 lié au conflit israélo-arabe du Kippour. La défaite de la coalition Arabe face à Israël a révolté les pays exportateurs de pétrole et fait monter les prix, faisant du même coup chantage sur les pays européens pour contrer Israël. Baisse des prix du pétrole contre l’acceptation du multiculturalisme, de la diffusion de l’Islam, et d’une politique antisioniste en Europe.
Pour plus d’informations, le géopoliticien Alexandre Del Valle a publié un article très intéressant sur l’historique d’EURABIA.

Le livre de Bat Ye’Or « EURABIA : l’axe euro-arabe » est bien documenté avec les extraits des différentes conférences (Rimini 1979, Hambourg 1983, Barcelone 1995, Bari 2002, etc…) montrant les influences des différentes organisations sociales et politiques au niveau international conduisant à l’arabisation de la France et de l’Europe.

Image de prévisualisation YouTube

L’historienne Bat Ye’Or est une des meilleures spécialistes du programme EURABIA

Il faut bien comprendre que EURABIA, projet fondamentalement antichrétien, antioccidental et antisioniste, n’est pas une assemblée déterminée où des personnes se réunissent pour savoir comment islamiser l’Europe et appliquer la charia. C’est beaucoup plus subtil que cela.
EURABIA est constitué d’un ensemble d’organisations, d’ONG, et d’institutions qui influencent, par des réunions de travail, des forum internationaux, la prise de décisions de la classe politique et des intellectuels européens et arabes en faveur du mutliculturalisme, de l’immigration, et de la diffusion de l’Islam.

Cette politique a pour conséquence un changement progressif de nos sociétés par l’adoption de règles et de normes islamiques dans les institutions européennes et françaises.
Le projet EURABIA est la conjonction de trois directions idéologiques, qui n’ont pas toutes les mêmes objectifs, mais qui conduisent au final au même résultat : l’arabisation et l’islamisation de la France et de l’Europe :

1) les lobby communautaires musulmans, qui oeuvrent à l’implantation de la charia, les Lois islamiques en Europe, on peut citer la Coopération Islamique (OCI), l’Organisation Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ISESCO), ou encore l’Union Européenne Musulmane (EMU), etc…

2) les associations des Droits de l’Homme qui voient en l’ »Autre », l’immigré, la victime du colonialisme occidental auquel l’Europe devrait se racheter en cédant à toutes les revendications et provocations des « minorités ». (fondation Anna Lindh, OSCE, Conseil de l’Europe (COE),…)

3) les organismes du lobby bancaire et industriel (ONU, Open Foundation Society de George Soros, Union Européenne, Grand Orient de France, média de masse pilotés par les grands groupes de presse, patrons de lobby industriels tels Pierre Bergé, Claude Perdriel, Xavier Niel, Matthieu Pigasse, Serge Dassault, Vincent Bolloré …), qui veulent abolir les frontières au service du profit, de l’efficacité, dictés par l’économie de marché mondialiste au détriment du respect de valeurs humanistes, culturelles, cultuelles et sociales, pour créer un citoyen consommateur lambda, sans Histoire, sans tradition, sans culture.
Face au mondialisme, tous les êtres humains se valent et sont interchangeables, faisant baisser le coût de la main-d’oeuvre.

Il est impossible de dresser dans cet article l’exhaustivité des institutions et documents d’EURABIA, même un livre ne suffirait pas à décrire toute la formidable machinerie à l’oeuvre, il s’agit donc juste ici de donner un bref aperçu de leur influence et de leur idéologie sur nos structures fondatrices européennes.

 

QUELQUES ORGANISMES ET INSTITUTIONS D’EURABIA :
———————————————–

European Muslim Union (EMU) – Union Européenne Musulmane

L’EMU est un organisme fondé en 2005 à Istanbul en Turquie pour promouvoir l’Islam en Europe.

Leurs responsables donnent des conférences dans les pays européens afin d’influencer les média, les politiques, favoriser le multiculturalisme et imposer l’Islam comme culture européenne.

-                                                            587501MosqueEURABIAEMUUOIFHaniRamadan2 Abdulaziz Othman Altwaijri dans religion

Sur la page officielle Facebook (hard-copy), les responsables de l’Union Européenne Musulmane font la promotion de l’Islam radical avec les prédicateurs antisioniste et antioccidental tels Hassan Iquioussen, Nabil Ennasri, et le prédicateur Hani Ramadan, qui compare les juifs à des « serpents, une race de vipères ».

-                                                              171156MosqueEURABIAEMUFacebook2 Alexandre Del Valle

« L’Islam est chez lui en Europe, l’Islam et les Musulmans ne peuvent être définis comme un phénomène immigrationniste étranger en Europe. » (hard-copy)

-                                                               834476MosqueEURABIAislampartiedeeuropeEMU2 Anna Lindh

« L’Islam aujourd’hui, avec son Histoire européenne, sa structure socio-politique, sa culture et sa civilisation, fait partie intégrante de la vie du peuple européen. » (hard-copy)

-                                                                714690MosqueEURABIAEMUjihadlieelarvolutionfranaise2 antisionisme

« Les jihadistes de l’État Islamique ne sont pas des gens du moyen-âge, ils ont été formés par la philosophie moderne occidentale. » (hard-copy)

L’Union Européenne Musulmane reprend un article de Kevin Mac Donald publié dans le Guardian, en soutenant la thèse que le jihad islamique a pour origine la philosophie occidentale et la révolution française ! Culpabiliser l’Occident, qui aurait  engendré les pires perversions sur Terre.
L’UME a oublié de préciser que les adeptes du Prophète Mohamed dans leurs conquêtes militaires au Maghreb, en Orient, en Afrique et en Europe, décapitaient les Juifs, les Chrétiens, les polythéistes plus de mille ans avant la révolution française et la naissance des philosophes modernes.

Masquer l’intolérance du dogme islamique, mépriser et dénigrer l’Histoire de l’Occident et des occidentaux, afin de remplacer progressivement les cultures et traditions chrétiennes par l’Islam : action typique du projet EURABIA.

-                                                                      568038MosqueEURABIAEMUprsident Bat Ye Or

Extrait du discours du président de l’Union Européenne Musulmane (EMU), Abu Bakr Rieger (au centre), à Seville en Espagne le 14 Juin 2014 durant le congrès « Ibn Khaldun, patrimoine de l’Islam en Europe » (hard-copy)

« Cette crise intellectuelle, et l’accroissement d’un nouveau pessimisme en Europe, apportent avec eux une conséquence alarmante, qui est le prolongement de l’aile droite des partis nationalistes, je pense aux élections européennes de 2014. Ces partis estiment que le revivance des idées nationalistes peut contrer le déclin culturel et la perte de l’identité européenne. L’exemple du Front National fasciste en France illustre la tendance à remplacer le vieil antisémitisme par un nouvel anti-islam, et même à catégoriser les musulmans comme étrangers sans droits civils. »

On voit que devant les inquiétudes légitimes des populations européennes face à la montée du terrorisme, de l’islam radical et de la perte de leur identité, Abu Bakr Rieger masque les problèmes en reportant les responsabilités sur le « Front National fasciste », qui voudrait catégoriser les « musulmans sans droits civils ».

L’EMU prend comme modèle de vivre-ensemble de l’âge d’or de l’Islam, l’Historien Ibn Khaldun.

« Mais Ibn Khaldun n’était pas juste un historien, il était un important juriste et un fervent défenseur du soufisme. Tout comme les grandes personnalités et penseurs du passé, Ibn Khaldun est remarquable pour son analyse précise de l’actualité. »

Abu Bakr Rieger devrait relire les oeuvres d’Ibn Khaldun dans le texte :

« les seuls peuples à accepter l’esclavage sont les nègres, en raison d’un degré inférieur d’humanité, leur place étant plus proche du stade animal »
l’historien Ibn Khaldoun (1332-1406) – « Prolegomenes » tome IV

« Le naturel farouche des Arabes en a fait une race de pillards et de brigands. Toutes les fois qu’ils peuvent enlever un butin sans courir un danger ou soutenir une lutte, ils n’hésitent pas à s’en emparer et à rentrer au plus vite dans la partie du désert où ils font paître leurs troupeaux. Jamais ils ne marchent contre un ennemi pour le combattre ouvertement, à moins que le soin de leur propre défense ne les y oblige. »
[...]
« Tout pays conquis par les Arabes est bientôt ruiné. »
[...]
« Voyez tous les pays que les Arabes ont conquis depuis les siècles les plus reculés : la civilisation en a disparu, ainsi que la population ; le sol même paraît avoir changé de nature. Dans le Yémen, tous les centres de la population sont abandonnés, à l’exception de quelques grandes villes ; dans l’Irak arabe, il en est de même ; toutes les belles cultures dont les Perses l’avaient couvert ont cessé d’exister. De nos jours, la Syrie est ruinée ; l’Ifrîkiya et le Maghreb souffrent encore des dévastations commises par les Arabes. »
L’historien Ibn Khaldoun (1332-1406) – « Prolegomenes » p311-313

Pour la défense de valeurs humanistes et de tolérance, on a connu mieux !

 

————————————————–
Le Conseil de l’Europe (COE) créé en 1949 pour la protection des droits de l’homme.

-                                          782974MosqueEURABIAconseilEuropehijab boycott Israël

Snezana Samardzic-Markovic, Directrice générale de la démocratie (à gauche), avec une activiste en hijab au forum de Lisbonne du Conseil de L’Europe les 3 et 4 décembre 2015

« L’importante communauté musulmane en France, principalement d’origine nord-africaine, est particulièrement victime d’attitudes intolérantes et discriminatoires. La France se caractérise aussi par l’existence du Front national, l’un des partis politiques d’extrême-droite les plus puissants et les mieux implantés d’Europe, qui propose une idéologie ouvertement raciste et xénophobe. Les efforts actuels devraient donc êtrepoursuivis et intensifiés pour lutter contre ces manifestations. »

« Les médias ont un rôle important à jouer dans la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et l’intolérance. Il faudrait les encourager à rendre compte de manière responsable de tels événements et à susciter l’intérêt du public pour d’autres cultures en illustrant les bienfaits de la diversité culturelle. Une révision des codes de déontologie pourrait à cet égard être utile. L’attention est appelée sur des initiatives récentes du Conseil de l’Europe concernant le rôle des médias dans la lutte contre le racisme et l’intolérance. »
Commission Européenne contre le Racisme et l’Intolérance (ECRI) – conseil de l’Europe 15 juin 1998 (lien)

Le conseil de l’Europe masque les problèmes d’intégration des Musulmans dans les pays européens, en les transformant en lutte contre l’idéologie ouvertement « raciste et xénophobe » du Front National.
Pour éviter les conflits de civilisation, le conseil de l’Europe préconise aux médias de s’adapter à la culture de l’Autre, et de promouvoir la diversité culturelle et ethnique. On ne parle plus d’intégration, ni d’assimiliation. C’est aux européens de se conformer à la culture de l’immigré. Résoudre les problèmes de l’intégrisme islamique par plus d’Islam : voilà la solution !

——————————————————-
OPEN SOCIETY FOUNDATIONS – fondée par le banquier milliardaire George Soros qui utilise des moyens considérables pour imposer une société multi-culturelle et multiethnique en Europe.

Libanisation du continent européen, qui ne peut que sur le long terme, engendrer conflits et tensions communautaires.
La fondation milite par exemple pour le port du voile intégral en France.

« L’Open Society Justice Initiative et Human Rights Watch agissent ensemble au sein d’une coalition réunissant six organisations non gouvernementales françaises pour faire pression sur le gouvernement, afin que la police ne dispose plus de pouvoirs lui permettant de mener des contrôles d’identité abusifs. »

L’Open Society Foundations use de pressions politiques sur le gouvernement français pour faire adopter des lois visant à empêcher le contrôle au faciès, qui peut pourtant s’avérer nécessaire dans certaines zones sensibles de banlieue parisienne.

——————————————————————————————————-
Le Dialogue Euro-Arabe (DEA) – Dialogue Euro-Méditerranée
 
Afin d’harmoniser les manuels scolaires entres pays européens et arabes, le DEA (Dialogue Euro-Arabe) régit et influence le contenu des manuels scolaires français, avec comme inspecteurs le Maroc, le Koweït, et le sultanat d’Oman. Vous pouvez lire ce rapport sur le site de diplomatie du gouvernement français.

Quelques extraits :
- le rôle des manuels : outils d’orientations politiques ou idéologiques ou moyens de valoriser les apports respectifs (origine des mots, célébration des anniversaires de personnalités de portée universelle de toutes les régions du monde …),
- travailler entre écoles sur une histoire partagée, et utilité de multiplier les points de jonction entre différentes parties de l’Europe et du Monde arabo-musulman.
- prendre en considération, au sein d’une société multiculturelle, les points de vue des différentes communautés
- la question de la Palestine reste problématique dans la révision des manuels.

Le planning avec dates d’échéance pour la mise en place de modification du contenu des manuels scolaires est également donné.
EURABIA donne ainsi aux pays du monde islamique, un droit de regard sur les manuels scolaires des petits écoliers français.

—————————————————————————————————————-
The Organization for Security and Co-opération in Europe (OSCE)

L’OSCE, officine d’EURABIA, est un organisme de l’UNESCO, qui agit directement au niveau international afin d’intégrer les principes de la charia islamique dans les écoles européennes.
Un des principaux collaborateurs de l’OSCE est le prédicateur musulman Marwan Muhammad, qui fut le porte-parole du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF).

-                                                        930495MosqueQuivrechainMarwanMuhammad cantines scolaires

« Qui a le droit de nous dire si c’est réaliste ou pas ? Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays Musulman ? Qui a le droit ? Personne dans ce pays n’a le droit de nous enlever ça. Personne n’a le droit de nous nier cet espoir là. De nous nier le droit d’espérer dans une société globale fidèle à l’Islam. Personne n’a le droit dans ce pays de définir pour nous ce qu’est l’Identité Française. »
Le prédicateur Marwan Muhammad à la Mosquée d’Orly en 2011, conseiller à l’OSCE, veut faire de la France un pays sous la loi islamique.

-                                                                      909299MosqueEURABIAislamophobie CCIF
Exemple, de propagande islamique menée par l’OSCE au sein des écoles françaises, dans ce document, parrainé par le Conseil de l’Europe : « Principes directeurs à l’attention des éducateurs pour combattre l’intolérance et la discrimination à l’encontre des musulmans » que vous pouvez lire en ligne directement sur le site de l’OSCE, quelques extraits (lien):

« Les directions des écoles doivent veiller particulièrement à ce que les règles et les pratiques de l’établissement n’aient pas d’effets discriminatoires : habillement, accès à l’apprentissage de sa propre religion, menus à la cantine, dates des vacances. Il faut être particulièrement vigilant en ce qui concerne leurs répercussions sur les jeunes musulmanes. Certaines études font ressortir par exemple que les élèves portant le voile ont plus de chances d’être placées dans un groupe de niveau infé­rieur, ou d’être invitées à éviter les disciplines plus intellectuelles.
Il peut aussi arriver que les jeunes musulmanes soient exclues d’emblée de certaines activités offertes par l’école – soit que l’on estime par avance qu’elles ne voudront pas y participer, soit faute d’arrangements spéciaux (comme les séances de natation en groupes séparés) »

« Il est particulièrement important que les manuels ne donnent pas de l’islam et des musulmans une image erronée ou trom­peuse, et qu’ils comportent en outre des informations sur l’histoire et la culture musulmane. Il est essentiel à cet égard qu’ils soient révisés régulièrement, non seulement pour faire en sorte qu’ils soient exacts et complets dans leur contenu, mais aussi pour vérifier les hypothèses sous-jacentes et les connotations que peut évoquer le texte dans l’esprit des élèves. Les documents de presse utilisés par les écoles peuvent aussi renforcer des stéréotypes. »
p15

L’OSCE envisage d’office que les musulmanes à l’école sont discriminées, victimes d’intolérance et de discrimination, car on leur refuse le port du voile, et avance également qu’il manque des « arrangements spéciaux », menus spéciaux à la cantine séparant les élèves purs et impurs (halal/haram), il faudrait également séparer les garçons et les filles dans les piscines, réécrire l’Histoire afin de ne pas offenser les musulmans par les massacres liés aux conquêtes islamiques (jihad).
Ne pas respecter ces principes islamiques, c’est-à dire toute tentative de freiner l’islamisation d’institutions laïques et républicaines peut alors être assimilée à de l’islamophobie et du racisme par l’OSCE.
L’annexe du document fait la liste d’une partie des institutions d’EURABIA, toutes officielles (vous pouvez vous même vérifier en ligne sur les liens en fin du document ci-dessus, la plupart sont sous l’égide de l’UNESCO, de l’ONU et de l’OCI (Organisation de la Coopération Islamique).

 

———————————————————————————————————————————-
La fondation Anna Lindh, créée en 2005,  siège basé à Alexandrie en Égypte

La fondation Anna Lindh, puissante organisation d’EURABIA associée à l’UNESCO, l’Organisation Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ISESCO), la Ligue Arabe et financée par l’Union Européenne, milite pour réécrire les cours d’Histoire, et les adapter à la présence islamique dans les écoles, nier toute forme d’assimilation des nouveaux arrivants à la culture européenne, et imposer la vision du monde islamique.
Typiquement, extrait d’un des rapports de la fondation Anna Lindh sur le multiculturalisme, « nouvelles approches pour écrire les manuels d’Histoire en Europe et dans le monde arabo-musulman » : (lien)

-                                                             121329MosqueEURABIAAnnaLindh christianisme
« Aujourd’hui, les classes de certains pays européens ont une forte proportion d’étudiants Musulmans. Les auteurs de manuels d’Histoire utilisés dans les écoles européennes devraient respecter cette présence musulmane, en produisant des cours donnant un plus grand espace à l’Histoire du Monde musulman. »
p21

Distorsion de l’Histoire des Sciences pour éliminer le rôle de la civilisation occidentale et faire croire aux étudiants qu’elle est entièrement redevable aux arabo-musulmans. Une vision purement politique et mensongère afin de justifier le multiculturalisme et l’immigration. Exemple, on peut lire que :
« Les arabes sont les premiers à établir l’aspect sphérique de la Terre, la force de gravité et la force centrifuge sur lesquelles Newton a basé ses travaux. »
p29

Ératosthène avait déjà établi l’aspect sphérique de la Terre, et même mesuré sa circonférence en 200 av JC qu’il évalue à 41250 km (ce qui est une très belle approximation), bien avant les Arabes !
Le concept de la force de gravitation, la mathématisation des forces inertielles en Physique a été introduit par Newton et lui seul, dans son ouvrage majeur « Principia Mathematica ».

« Les étudiants européens considèrent l’héritage gréco-romain comme base de leur propre culture, mais les livres européens négligent parfois le rôle important de la culture arabo-islamique comme agent clé du développement de l’Europe. Pendant plusieurs siècles, les traductions des textes des philosophes et scientifiques arabo-musulmans ont été utilisé en Europe comme source de base pour l’établissement de la science et la philosophie moderne européenne.
Ces traductions ont conduit aux fondations des sciences modernes comme les mathématiques, la physique, la chimie, la médecine et ont eu une contribution majeure dans le champ de la philosophie. Plusieurs termes arabes encore présents dans les langues européennes rendent cet impact évident. Les explorateurs européens n’auraient jamais pu faire leurs grandes découvertes, sans les études géographiques et les inventions scientifiques faites par les Arabes et les Musulmans, en particulier l’invention de la cartographie et de l’astrolabe, et leurs explorations géographiques. »

p19

Diffusion d’une propagande mensongère, d’après la fondation Anna Lindh, la civilisation occidentale n’aurait jamais pu se développer sans les sciences et la philosophie des arabo-musulmans. Elle aurait donc une dette à payer envers l’Islam.

L’astrolabe (du grec astrolabos signifiant « instrument pour prendre la hauteur des astres ») est une invention grecque, le plus ancien texte conservé est « Le traité de l’astrolabe » du théologien chrétien Jean Philopon d’Alexandrie (v. 530) qui décrit l’astrolabe planisphérique et ses usages. Le second traité est celui de l’évêque chrétien syriaque de Qenneshrin Sévère Sebôkht (v. 660) « Le traité sur l’Astrolabe plan ». Son invention ne doit donc rien aux arabo-musulmans.

La cartographie scientifique a été développée par les grecs, au VIème siècle avant Jésus-Christ, Hécatée, grec de Milet, fait une ébauche des cartes basées sur les observations. Les savants grecs se fondent d’abord sur les observations ponctuelles rapportées par les navigateurs, commerçants ou guerriers, qui ont sillonné la Méditerranée dès le IIème millénaire avant JC; ils cherchent à préciser les contours du bassin méditerranéen et à connaître la forme de la Terre. Il ne s’agit donc pas là non plus d’une invention arabo-musulmane.

-                                                  464066MosqueEURABIAlemondeselonHcate Cisjordanie

                   représentation du Monde selon le savant grec Hécatée de Milet au VI siècle avant Jésus-Christ

-                                     593784MosqueEURABIAlemondeselonPtolme civilisation

-                                           carte du Monde du savant grec Claude Ptolémée en 80 après Jésus-Christ

Insister dans les manuels scolaires français sur les méfaits du colonialisme européen, culpabiliser les élèves occidentaux et décrédibiliser le rayonnement de l’Occident, tel est un des objectifs de la fondation Anna Lindh :
 »
« Le colonialisme a été imposé par la force armée. La violence a précédé le colonialisme, et a continué après la conquête extra-européenne. »
« L’exploitation économique a constitué la principale force motrice de l’expansion coloniale. Le désir du profit a conduit à la construction de nouvelles infrastructures dans les pays colonisés. »
« Les relations sociales entre colonisateurs et colonisés sont devenus très inégales. Les colonisés n’étaient pas considérés comme des citoyens. Les colons ont souvent adoptés une attitute paternaliste au début, puis répressive par la suite bien qu’elles suscitaient des protestations politiques et économiques. »
« Les colons ont cherché à imposer leur langue et leur culture aux peuples colonisés. »
p51

L’organisation bénéficie de soutiens de poids, comme Martin Schulz, président du parlement européen et Najat Vallaud Belkacem, ministre de l’éducation nationale et de l’enseignement en conférence au forum de la fondation Anna Lindh du 4 au 7 avril 2013 à Marseille.

 

————————————————————————————————————————————-
l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO)

Créée en 1969, l’Organisation de la coopération islamique (OCI) est une organi­sation intergouvernementale réunissant 57 pays répartis sur quatre conti­nents. Une de ses filiales, l’Organisation Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ISESCO), présidée par le Dr Abdualziz Othman Altwaijri, est un organisme d’EURABIA.

L’ISESCO soutient officiellement les Mosquée de l’Arabie Saoudite, du Koweït et du Qatar implantées en Europe, connues pour précher le wahhabisme, une des doctrines les plus radicales de l’islam sunnite.

Le directeur général de l’ISESCO, mène une propagande antisioniste dans la lignée de la politique d’EURABIA :
« Israël occupe le territoire palestinien et oppresse le peuple palestinien avec ses pratiques racistes. »

L’ISESCO estime remplir les conditions de qualité, d’intérêt et de représentation juridique l’habilitant à intenter une action en justice contre les responsables israéliens des crimes de guerre qui ont ciblé les biens culturels palestiniens.

« L’ISESCO condamne fermement l’incursion de la Mosquée Al-Aqsa par les forces de l’occupation israélienne »

« L’ISESCO a déclaré que cet acte terroriste criminel doit être condamné par tous les États du monde et les organisations internationales, et que ses auteurs doivent être pénalisés. »

« À ce titre, l’Organisation a demandé aux États membres de s’appliquer à protéger le 3ème Lieu Saint et site du voyage nocturne du Prophète Mohamed (PSL), objet d’attaques et de profanations quotidiennes perpétrées par Israël qui occupe les territoires palestiniens en faisant fi tant du droit international que des droits de l’homme. »

 

L’ISESCO décrit dans plusieurs documents au format PDF sur son site internet, les stratégies à adopter pour islamiser l’Europe à tous les niveaux. Quelques extraits du rapport « Stratégie de l’Action Islamique Culturelle à l’extérieur du Monde islamique » publié sur le site (également disponible sur ce lien):

-                                                     809341MosqueEURABIAstratgieISESCO COE

« 1. Le principe de la différence des civilisations : appelle à prendre conscience des fondements de la paix civilisationnelle islamique, à la
protection de l’identité de la civilisation du Musulman contre les méfaits des courants idéologiques, culturels et politiques qui sont incompatibles avec son identité civilisationnelle. »
p9

-                                                     829459MosqueEURABIAISESCOstratgie2 Coran

« Les objectifs spécifiques dans le domaine culturel :

d) Se protéger de l’invasion et de l’aliénation culturelles et garantir la sécurité culturelle et l’immunité nécessaire au développement de la personnalité du musulman en le formant aux principes de l’islam et de la culture islamique. »
p28

- Les objectifs spécifiques aux domaines de l’éducation-enseignement :
b) Contribuer à garantir aux enfants des musulmans vivant en dehors du Monde islamique, une éducation équilibrée à la fois spirituelle et cognitive afin de les protéger de l’invasion culturelle et de l’aliénation intellectuelle exercée par l’hégémonie de certains systèmes éducatifs.
c) Utiliser le contenu de l’éducation islamique et de la culture islamique dans les curricula pour préserver l’identité personnelle et culturelle des nouvelles générations et les protéger complètement de l’invasion et de l’aliénation culturelles. »

« 2. Représenter les communautés islamiques auprès des décideurs dans les pays occidentaux en obtenant des sièges dans les parlements européens
ou en participant à la vie politique afin de faire entendre la voix des musulmans pour que leurs réclamations religieuses et culturelles soient
prises en compte. »
p34

« les tentatives d’une participation politique par les filières d’organisations et de structures politiques existantes ont démontré leur
opportunité et leur efficacité après avoir permis à de nombreux Musulmans de participer à la gestion de certaines communes et municipalités dans les pays de leur établissement. D’autres immigrés ont fait parvenir par leur voix, des candidats musulmans et leurs sympathisants non musulmans aux institutions législatives. Ces succès ne manqueront certainement pas de profiter aux immigrés qui pourront, grâce à leurs députés, faire entendre leurs voix et intéresser les décideurs à leurs revendications religieuses et culturelles et de lever les obstacles à leur intégration socio-politique. »
p75

« Le bilan de la scolarisation des enfants des communautés musulmanes dans les écoles occidentales ne répond ni aux attentes des occidentaux qui aspiraient à l’effacement de la personnalité de ces enfants et à l’aliénation de leur identité pour les intégrer négativement dans le modèle occidental, ni aux attentes des parents qui aspiraient à tirer profit de l’accès de leurs enfants des troisième et quatrième générations aux écoles locales pour occuper des postes honorables et améliorer leur situation. »
p76-77

« Certains problèmes dont souffrent les enfants d’immigrés musulmans dans les pays occidentaux sont en bonne partie dus aux programmes scolaires qui sont destinés aux musulmans et aux occidentaux de manière égale et qui ont essentiellement un caractère laïque. En effet, il est difficile pour un enfant qui a reçu une éducation occidentale laïque de s’en départir, tant il en a été imprégné. De fait, ces enfants et jeunes musulmans se voient inculquer les valeurs occidentales et ancrer le modèle de pensée et les coutumes locales et ne reçoivent
aucun enseignement de la langue maternelle. »
p77

« L’on espère que le temps viendra où les savants musulmans entreprendront l’élaboration de lois inspirées du fiqh qui soient destinées aux communautés et minorités musulmanes en Occident. Cette entreprise vitale est dictée par la réalité culturelle et de prédication en Occident marquée par des fatwas contradictoires et divergentes. »
p87

L’immigration massive subie sur le continent européen permet à l’ISESCO de revendiquer pour les Musulmans ayant acquis suffisamment de force du point de vue démographique, leurs droits sur le continent européen : le respect des principes de l’Islam et le rejet de l’éducation et de la culture européenne, considérées comme une « invasion culturelle » et une « aliénation intellectuelle ».
Le processus d’islamisation doit s’opérer au niveau politique, en plaçant des Musulmans dans les parlements européens, ainsi que dans les institutions culturelles. Les lois islamiques de la charia devront se mettre progressivement en place, selon la jurisprudence islamique et les fatwas (avis juridique des instances religieuses islamiques).

-                                             752967MosqueEURABIAISESCO Dialogue Euro-Arabe

Le prédicateur saoudien Abdulaziz Othman Altwaijri (photo), directeur de l’ISESCO, interdit aux Musulmans vivant en Europe d’assimiler les valeurs et la culture occidentales, une « invasion et aliénation culturelles », et décrit la stratégie à adopter pour imposer les principes islamiques : la formation au coeur des nations européennes d’une communauté islamique (la Oumma) aux principes coraniques incompatibles avec les valeurs de la civilisation occidentale.

On peut décortiquer la propagande de l’ISESCO à travers cet autre article qui énumère les véritables objectifs de l’organisation : islamiser la planète.

 

-                                                                 891060MosqueEURABIAIHEIAssembleNatrionale EURABIA

L’ISESCO, en partenariat avec l’institut des Hautes Études Islamiques (IHEI), et la fondation Anna Lindh, a même donné une conférence devant les députés à l’Assemblée Nationale le 8 février 2013.

**********************************************************************************

IMPACTS ET CONSÉQUENCES DU PROJET EURABIA EN FRANCE

La conséquence la plus visible du  projet EURABIA, est l’immigration massive et incontrôlée, décidée par l’Union Européenne avec l’ouverture des frontières et les accords de Schengen, afin de satisfaire les industriels, les lobbys financiers et les associations multiculturaliste, amenant à long terme, l’islamisation du continent européen.

Les effets dévastateurs de l’invasion des migrants en Europe, sont soigneusement dissimulés par tous les mass-média (TF1, France Télévisions, BFM TV, i-Télé,…)

Une véritable transformation de la civilisation judéo-chrétienne gréco-romaine, en terre d’Islam par nos élites politiques. L’aspect le plus frappant est bien entendu la construction de milliers de Mosquées et salles de prières islamiques en moins de 30 ans. Le site « Islam mine l’Europe » en dénombre un certain nombre, ayant l’appui officiel des maires.
En 1970, il n’y avait que deux mosquées en France, aujourd’hui, on en compte plus de 2200 sans compter les salles de prières. Les Français constatent avec désarroi la transformation du paysage culturel, cultuel et ethnique en France, la perte de leur identité historique. Et au moins 200 Mosquées sont en cours de construction en France.

François Baroin est maire de la ville de Troyes, où il a laissé s’implanter l’Islam radical fondamentaliste intolérant.

Il est également président de l’Association des Maires de France (AMF), qui a fait récemment polémique dans son dernier rapport VADE-MECUM sur la laïcité, publié en novembre 2015 en s’opposant à l’installation de crèches de Noël dans les mairies, (lien) pourtant un symbole de la civilisation occidentale millénaire en Europe. La Nativité, Noël représentent la naissance de Jésus-Christ, la Vie, la joie de l’Enfance, la Lumière renaissante, l’arrivée des fêtes de fin d’année dans une ambiance familiale chaleureuse, prospère et sereine :

-                                                                    900452MosqueEURABIAAMFFranoisBaroin Frères Musulmans
« L’AMF réaffirme la nécessité d’appliquer la règle définie à l’article 28 de la loi du 9 décembre 1905 qui proscrit « tout signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que ce soit ». La présence de crèches de Noël dans l’enceinte des mairies n’est pas, du point de vue de l’AMF, compatible avec la laïcité. »
p16

mais l’AMF, dans ce même document, autorise le prêt de salles communales à des associations de l’Islam radical misogyne et antioccidental, comme l’Association des Musulmans de Mantes-Sud (AMMS) pilotée par le prédicateur fondamentaliste Abdellatif Hmito :
« Considérant qu’il résulte de l’instruction et des échanges au cours de l’audience publique qu’environ un millier de personnes sont attendues pour la célébration de la fête de l’Aïd-el-Kebir organisée, le 24 septembre 2015 au matin, par l’association des musulmans de Mantes Sud « 
[...]
« le refus de mettre à la disposition de l’association requérante une salle municipale afin de permettre d’accueillir la célébration de la fête de l’Aïd-el-Kebir porte une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés de réunion et de culte, constitutive d’une situation d’urgence. »
p18

-                                      930274MosqueEURABIAcrchedeNol George Soros

-                                          Une crèche de Noël : bientôt interdite par François Baroin ?

-                                           396966MosqueChartreuxFranoisBaroinislamisation2 Hani Ramadan

Le vade-mecum publié en novembre 2015 par l’AMF de François Baroin, considère que les crèches de Noël ne sont pas compatibles avec la laïcité dans les mairies, mais OBLIGE le prêt de salles commmunales à des associations de l’Islam Radical sunnite comme l’Association des Musulmans de Mantes-Sud, sous peine de sanctions. Laïcité, deux poids, deux mesures ?

Ces directives de l’AMF représentent un exemple typique de tentative d’effacement du patrimoine traditionnel, Historique de la civilisation occidentale pour le remplacer par le dogme idéologique misogyne, intolérant de la civilisation islamique. Une conséquence du travail de sape et de l’influence de la propagande d’EURABIA sur quarante années.

EURABIA DANS LES ÉCOLES

EURABIA s’attaque aussi à une des institutions les plus sensibles de la république : les écoles.
Le dénombrement des élèves Musulmans dans les écoles laïques et républicaines pour connaître ceux qui se conforment au Ramadan, est une pratique courante dans les écoles de banlieues, ces élèves ont donc droit à un régime spécial, liés aux pratiques cultuelles de l’Islam. Ce qui valide un des principes de la charia, autorisant des enfants à rester parfois sans manger et sans boire pendant plus d’une dizaines d’heures en été.

On ne peut ici énumérer tous les collèges qui fichent les élèves Musulmans, juste en donner un échantillon :

Le collège Montedour aux Ulis (académie de Versailles) : « Les élèves qui effectueront le Ramadan doivent retirer un formulaire de demande d’arrêt temporaire de la demi-pension » (hard-copy)

Le collège Claude Debussy à Saint-Germain-en-Laye (académie de Versailles) : « Absence prolongée, justifiée par une pratique religieuse reconnue par le ministère (ex : ramadan) uniquement sur demande écrite des familles et selon les dates calendaires. »

Le collège Jean Moulin à Alès : « Remise : en période de Ramadan » (hard-copy)

Le collège Les Saules à Guyancourt : « formulaire à remplir pour le Ramadan » (hard-copy)

Le collège Paul-Émile Victor à Rillieux-la-Pape : « Une réduction est effectuée pour l’absence à la demi-pension pendant la période de ramadan. » (hard-copy)

Le collège Georges Forlen à Saint-Louis : « Remise d’ordre automatique, gérée par les services de l’intendance : absence de la demi-pension lors du Ramadan (se signaler à l’intendance) » (hard-copy)

Image de prévisualisation YouTube

Pour satisfaire la communauté musulmane, les collèges de France à forte population musulmane proposent de plus en plus des repas de substitution sans viande, jugée impure. L’État fait ainsi une distinction officielle entre élèves purs et impurs (halal/haram) au sein d’une institution républicaine et laïque.

La volonté d’occulter l’Histoire des Français est notable depuis quelques années, les références à Clovis, Charles Martel, Jeanne d’Arc, Louis XIV, Napoléon ont été progressivement bannies des manuels scolaires et remplacées par l’étude des empires africains et des cultures de l’Islam, pour s’adapter au mondialisme et à la culture islamique.
Ces décisions témoignent d’une claire volonté de couper la France de ses racines occidentales et européennes, et ce dans la logique mondialiste du projet EURABIA.

ANTISIONISME

La propagande antisioniste d’EURABIA porte également ses fruits lentement mais sûrement.

Depuis l’été 2013, une directive de l’Union Européenne prévoit d’interdire tout financement d’institutions israéliennes dans les Territoires occupés.

En novembre 2015, l’Union Européenne impose l’étiquettage des produits fabriqués en Judée et Samarie, territoires disputés et occupés par Israël depuis 1967 (curieusement, avant cette date, la Judée et Samarie étaient ocupées illégalement par la Jordanie, mais ça n’émeuvait pas pour autant la communauté internationale), date à laquelle une coalition de pays Arabes avaient tenté de « jeter les juifs à la mer ». Ils ont joué, ils ont perdu.

 

Rien ne semble enrayer la progression de la machine EURABIA. Les Français et les Européens finiront-ils un jour par se réveiller ?

23 mai, 2015

Le prédicateur anti-juif Hani Ramadan en conférence à la Mosquée de Quetigny-Dijon accrédite la thèse du complot : l’État Français serait complice des terroristes agissant sur le territoire, sous l’emprise du lobby sioniste

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 11 h 38 min

La ville de Dijon et sa banlieue en Bourgogne ont connu en trois décennies une forte poussée immigrationniste.
On peut le constater quant aux nombreuses associations islamiques ayant pris racine dans la région aussi bien à Dijon que dans sa proche banlieue, comme à Chenôve, ville à forte concentration de la communauté musulmane, ainsi que par la création à la rentrée 2015, d’une classe bilingue franco-arabe au collège Carnot de Dijon.

La principale association islamique faisant la promotion des valeurs de l’Islam à Dijon et sa banlieue est le Collectif Effica-cité, qui possède un site officiel Internet, cette structure organise la diffusion des présentations, des rencontres, des sermons ayant cours dans les différentes Mosquées de la région et des salles louées pour les prédicateurs venant apporter la religion de « Paix, d’Amour et de Tolérance ».

-                                           Le prédicateur anti-juif Hani Ramadan en conférence à la Mosquée de Quetigny-Dijon accrédite la thèse du complot : l'État Français serait complice des terroristes agissant sur le territoire, sous l'emprise du lobby sioniste dans Politique 506542MosqueQuetigny
-                                                                          La Grande Mosquée de Quetigny

-                                                     225605MosqueQuetignyDijonminaret Al-Qaradawi dans religion
Le minaret de la Mosquée Masjid Al Rahma de Chenôve, dans le quartier du mail, dans la banlieue sud de Dijon

Parmi les invités réguliers sur Dijon et sa région venant endoctriner les Musulmans, on trouve le prédicateur Hassan Iquioussen (à Quetigny  le 11 avril 2014, le 28 septembre 2014, le 2 janvier 2015, le 7 mars 2015, le 15 mai 2015…).
Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

Ce prédicateur est contre la mixité sociale hommes/femmes : les hommes et les femmes doivent être séparés, y compris dans une même salle de réunion.

Hassan Iquioussen prétend par ailleurs, dans une conférence donnée dans une Mosquée de Dunkerque, avoir des preuves historiques que le génocide arménien n’a jamais existé.

-                                                                                       869809MosqueQuetignyHassanIquioussen Allah

-                                                                                    633291MosqueQuetignyHassanIquioussen3 Andalousie

-                                                                                        635490MosqueQuetignyHassanIquioussengrandssavantsdelandalousie antisémitisme

-                                                   874655MosqueQuetignyHassanIquioussen4 antisionisme
Le prédicateur antioccidental, antisioniste et misogyne Hassan Iquioussen en conférence à la Mosquée de Quetigny le 7 avril 2015

Extrait en gras italique ci-dessous d’une de ses conférences donnée devant une partie de la communauté musulmane de Quetigny le 11 avril 2014 sur l’Histoire de l’Andalousie :

« Cet historien disait : « la plus grande erreur qu’a fait Charles Martel, c’est d’avoir arrêté les Arabes », c’est-à-dire pour les gens de l’époque les Musulmans, à Poitiers, « ah ! si seulement ils les avaient laissés répandre leur conception du vivre-ensemble, parce que, à la différence de l’Europe du Nord qui n’a pas connu les Lumières apportées par les Arabes et les Musulmans de l’Andalousie qui a vécu grâce justement à cette conception du vivre-ensemble. La différence est terrible, elle est sans commune mesure.
Elle est tellement terrible, qu’à un moment donné, certains Papes, ont édité des Bulles Papales, en Arabe on dit « fatwas », des sentences dans lesquelles ils vont interdire aux curés, aux religieux, de lire les livres des savants andalous Musulmans.
Surtout ceux d’Averroès, parce qu’ils sont dangereux, ces livres sont très dangereux parce qu’ils poussent à la raison, à la rationalité, à l’expérimentation, des livres qui remettent en question certaines de nos pseudo-convictions en Occident. Il faut attendre des Papes ouvert d’esprit, tels Gerbert, qui deviendra le Pape Sylvestre, pour dire, « OK c’est bon, attendez, c’est des mathématiques, de la biologie, de la médecine. »

[05:00]

« Ce sont ces philosophes Musulmans, qui avaient les textes grecs, les ont traduits en Arabe, les ont commentés, et seulement après ils vont transmettre tout ce savoir à notre Europe du Nord, et on va les retraduire. Jamais le savoir des grecs n’aurait pu exister et perdurer sans la participation d’Ibn Outoufaï, d’Averroès et les autres.
C’est pour ça que je vous renvoie à un livre, « les mille et un mythes fondateurs de la civilisation occidentale ». Ce livre prouve par A+B qu’il y a une arnaque : on a tu, on a fait une OPA sur huit cents ans d’Histoire et on a effacé toute trace de la présence et de l’influence des savants Musulmans d’Andalousie. »

[37:23]

« Regardez ce qui s’est passé à Barbastro, dans le nord, à coté de Saragosse, cette ville est tombée aux mains des conquistadores, ça a été un massacre à la tronçonneuse. Plus de six cents jeunes filles vierges ont été conduites comme des esclaves et offertes au roi de Byzance et à sa Sainteté à Rome. »
[08:50]
Hassan Iquioussen en conférence à Quetigny, les « grands savants de l’Andalousie » le 11 avril 2014 (hard-copy)

Hassan Iquioussen développe une propagande visant à induire dans l’esprit des Musulmans qu’ils sont victimes d’une tragédie et d’une terrible injustice : leurs ancêtres ont été expulsés d’une terre qu’ils avaient conquise pour diffuser les valeurs de respect et de tolérance de « l’Islam des Lumières », face à la barbarie sauvage des curés et des evêques catholiques, ignares et interdisant l’étude des livres qui « poussent à la raison, à la rationalité, à l’expérimentation », et qui se seraient livrés à un massacre en règle de la population musulmane une fois les terres chrétiennes reconquises. La guerre, c’est la guerre. Hassan Iquioussen ne relate cependant aucun massacre commis par les Musulmans sur les Chrétiens (l’épisode des six cents filles vierges offertes au Pape est évidemment un mensonge, puisque l’esclavage était interdit par l’Église catholique).
Ce qui ne peut induire que frustration et ressentiment contre l’Occident catholique de la part des Musulmans dijonnais venus écouter doctement Hassan Iquioussen.

Dans sa volonté d’endoctriner les Musulmans de Quetigny en leur montrant la soi-disant grandeur de l’Islam et de ses valeurs tolérantes, du « vivre-ensemble », Iquioussen propage des mensonges historiques flagrants : d’après lui, les livres d’Averroès étaient interdit par les Papes, et ce n’est qu’à partir du pontificat du Pape Sylvestre II (Gerbert), érudit ouvert d’esprit, philosophe, scientifique et mathématicien, que les ouvrages d’Averroès seraient devenus enfin accessibles. Or, le Pape Sylvestre II est né presque deux siècles AVANT Averroès !

Curieusement, Hassan Iquioussen oublie de préciser dans sa conférence que la pensée développée par Averroès était marginale dans le monde Musulman, et lorsqu’il a voulu diffuser ses écrits, trop innovateurs vis à vis de la législation de la charia islamique, il fut persécuté et banni du Califat, obligé de fuir pour sauver sa peau vers le Maroc. Ses écrits ont été brûlés : tout ce qui nous reste de lui a été conservé par les juifs et les Chrétiens, la pensée d’Averroès n’a pu subsister que dans l’Occident Chrétien, où elle a été étudiée et réfutée, en particulier par Saint Thomas d’Aquin. Dans le Monde Musulman, Averroès n’a jamais bénéficié du moindre crédit et fut rapidement oublié.

Image de prévisualisation YouTube
-                                                                  Rémi Brague, grand historien médiéval, résume la pensée d’Averroès

Quant à l’apport des savants musulmans qui auraient généreusement transmis aux occidentaux leurs savoirs contenus dans les ouvrages grecs traduits vers l’Arabe, cette thèse a déjà été réfutée par plusieurs historiens, dont Sylvain Gouguenheim, dans son ouvrage « Aristote au mont Saint-Michel : Les racines grecques de l’Europe chrétienne ». Les auteurs grecs étaient étudiés avant l’arrivée des Arabes dans l’Espagne andalouse, comme Isidore de Séville qui enseignait la philosophie aristotélicienne. On peut également faire référence aux traductions des oeuvres d’Aristote par Jacques de Venise directement du grec au latin sans passer par l’arabe, sans compter l’apport des sources venant du monde chrétien byzantin en Orient, dont la langue d’étude était le grec.

Il n’est qu’à étudier les savants du monde occidental au VIIème siècle, dont on ne peut donner ici une liste exhaustive, pour comprendre que l’Occident se développait sans l’apport nécessaire des traductions des textes des philosophes et érudits grecs en arabe.

Isidore de Séville, evêque de Séville, a écrit une somme considérable de traités de philosophie et scientifiques, comme le « De natura rerum », traité d’astronomie, de météorologie et de géographie, dédié à Sisebut, roi des visigoths (612-621) à une époque où le Prophète Mohamed venait à peine de naître. Il a composé une encyclopédie monumentale sur la somme des connaissances du monde connu, « Etymologiae » en 20 volumes, basée sur la pensée aristotélicienne.

-                                                                          751226MosqueQuetignyIsidoredeSville Averroès
-                     Statue d’Isidore de Séville sur les marches de la bibliothèque nationale d’Espagne, à Madrid

-                                                              514259MosqueQuetignyIsidoredeSvillemappemonde Bède le Vénérable
recopie d’une mappemonde des « Étymologies », l’encyclopédie manuscrite en 20 volumes élaborée par Isidore de Séville, faisant référence à la pensée grecque, bien avant que les Arabes ne mettent les pieds en Espagne.

-                                                        880527MosqueQuetignyBdeleVnrable Bourgogne

Bède le Vénérable un écclésiastique de « l’Europe du nord barbare » dans l’Angleterre du VII siècle, a écrit des traités d’éducation et de sciences, comme « Sur l’art métrique » (De Arte Metrica), ou encore « Sur la nature des choses » (De Natura Rerum), alors que l’Islam venait à peine de naître.

Guido d’Arezzo, théoricien italien, a inventé le système de notation musicale occidental au XIème siècle, qui est toujours utilisé aujourd’hui sur toute la planète, Averroès n’était même pas encoré né.

Pour anecdote, Guido d’Arezzo s’est servi des premières syllabes d’une hymne à Saint-Jean-Baptiste pour la dénomination des notes de musique :
« UT queant laxis / Pour que puissent
« REsonare fibris / résonner des cordes
« MIra gestorum / détendues de nos lèvres
« FAmili tuorum, / les merveilles de tes actions,
« SOLve polluti / ôte le péché,
« LAbii reatum, / de ton impur serviteur,
« Sancte Iohannes. / ô Saint Jean.

-                                                                                                  327230MosqueQuetignychantgrgorien charia

partition musicale d’un chant grégorien basée sur la notation de Guido d’Arezzo – Bibliothèque de Helsinki, Graduel Aboense no 44, folio no 24 droit, vers 1396 – 1406

 

Autre « savant » de renom invité par les responsables de la Mosquée de Quetigny, le prédicateur Hani Ramadan.

Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Dans une conférence donnée à la Mosquée d’Avignon le 9 octobre 2011, Hani Ramadan interdit aux femmes de voyager seules.

Hani Ramadan développe également auprès des Fidèles une violente propagande antisioniste contre ce qu’il appelle « l’état criminel sioniste d’Israël ».

-                                                                           444923MosqueQuetignyHaniRamadan Chenôve
Quelques extraits en gras italique ci-dessous, de sa conférence donnée le 27 février 2015 à Quetigny, après les attentats de Charlie Hebdo (hard-copy) :

« Comment expliquer ce rapprochement entre le sionisme, et les partis d’extrême-droite ? Pas seulement en France, en Europe, il y a un rapprochement qui est fait, et qui montre que ces gens là estiment désormais qu’ils ont des intérêts à partager. Et pour ce faire, j’ai donné il y a quelques années une équation qui nous permet de comprendre un peu la situation qui est la nôtre.
D’abord le premier terme de cette équation ce sont les lobbys financiers, les oligarchies transnationales. Nous devons comprendre que ceux qui nous gouvernent ne sont pas les partis politiques. Ce ne sont pas les élus, c’est ceux qui sont derrière les élus.
Et quand on observe que les conseillers financiers pour Sarkozy, ou pour Hollande, qu’il y a une même main mise derrière, qui oriente la politique. Nous, on a l’impression d’être libres dans une démocratie entre guillemet, gauche, droite, au gré des élections, les gens votent et pensent être libres, mais il y a quelqu’un derrière. »

[27:24]
« Ce qui est grave, c’est que cette pensée unique va dans le sens d’élever très haut le projet sioniste, et de condamner sans distinction, tout ce qui relève d’un Islam qui est engagé. »
[29:03]
« Pour nous, ces attentats, il y a mille points d’interrogation.
Dans un état de droit, avant de decider que ces gens là sont les responsables de ce qui s’est produit, de les tuer, et bien il faudrait mener une enquête.
Un état de droit, c’est ça, même quand on est pratiquement sûr d’avoir attraper un assassin, on ne dit pas que c’est un assassin avant d’avoir fait un procès, d’avoir fait une enquête précise. Vous remarquez que tous ces gens là, qu’on accuse injustement de terrorisme, ces jeunes gens d’abord, ils ont des liens un peu étranges avec les renseignements, et ensuite avant qu’ils aient pu témoigner ou parler, ils sont éliminés, ils sont tués, un peu comme Ben Laden qui a disparu, il est mort bien avant l’attaque dont on nous a parlé, mais en fait c’est une façon de dire, on ne veut pas de témoignages, parce qu’il y a énormément de questions que l’on peut se poser. »

[36:33]

Concernant les différents attentats islamistes ayant eu lieu sur le sol français, Hani Ramadan sous entend une thèse complotiste menée à l’échelle nationale contre les Musulmans. Il n’y aurait d’après lui, pas de preuves tangibles pour affirmer que cela soit des actes de terrorisme.
« Les jeunes gens » qui ont pénétré avec des armes de guerre dans la rédaction du journal « Charlie Hebdo » pour assassiner froidement 12 personnes, « les jeunes gens », qui ont abattu des enfants et des personnes parce qu’elles sont de confession juive ou supposées l’être, seraient en fait manipulés par le gouvernement, en ayant des « liens un peu étranges avec les renseignements », et ont donc été accusés « injustement » de terrorisme.
Les Musulmans sont floués, victimes d’un système qui les martyrise : de quoi générer un sentiment d’injustice et de frustration chez l’auditoire de Fidèles venus écouter Hani Ramadan à la Mosquée de Quetigny.
Cette prédication n’est pas innocente : elle a pour objectif de souder la communauté musulmane contre l’ennemi commun ciblé, l’État Français complice du sionisme.

« Comment le criminel de guerre Al-Sissi est soutenu y compris par le gouvernement français, on lui vend des avions, à quelqu’un qui a fait un coup d’état, qui devrait être conduit au tribunal de La Haye, alors que les Frères sont en prison, eux qui ont défendu un processus démocratique qui respecte tous les citoyens égyptiens.
Alors que le président Morsi, lorsqu’il s’est exprimé, on lui a dit : « qu’est-ce que vous allez faire, maintenant que vous êtes au pouvoir, des minorités coptes ? » Réponse : « il n’y a pas de minorité coptes en Égypte, les Coptes, les Chrétiens, sont des citoyens comme les autres. Nous sommes tous égaux dans cette communauté égyptienne. » Il était pour l’alternance politique. »

[47:20]

Hani Ramadan soutient officiellement les Frères Musulmans et son président déchu Mohamed Morsi, en le faisant passer pour un grand défenseur des droits de l’Homme.
Rappelons que le mentor des Frères Musulmans, le prédicateur égyptien Youssef Al Qaradawi appelle, devant des millions de téléspectateurs sur les chaînes de télévision arabes, à l’extermination totale et définitive des Juifs.

Image de prévisualisation YouTube
Mohamed Morsi, ancien président égyptien, membre des Frères Musulmans, et soutenu par Hani Ramadan déclare dans un meeting :
« Dans les années 1920, les égyptiens disaient : « La constitution est notre Coran », ils voulaient montrer que la constitution était une grande chose. Mais l’imam Hassan Al Bannah, Allah le bénisse, leur a dit : « Non, le Coran est notre constitution ». Le Coran a été et continuera d’être notre constitution. Le Coran est notre constitution ! Le Prophète Mohamed est notre leader ! Le Jihad est notre Voie, et la mort pour la gloire d’Allah est notre plus belle aspiration.[...] La nation s’élèvera par la prière et renaîtra uniquement par la charia islamique »

-                                                                             689388MohamedMorsiantismitisme complot sioniste

« Oh Allah, pardonne nous nos péchés, renforce nous, et garantit nous la victoire contre les Infidèles, Oh Allah occupe toi des Juifs et de leurs alliés, disperse-les et réduis-les en pièces, Oh Allah montre-nous ta puissance et ta grandeur devant eux, montre nous ton Omnipotence, Oh Seigneur. »
19 octobre 2012 – sermon télévisé dans une Mosquée égyptienne devant plusieurs centaines de Fidèles et en présence de Mohamed Morsi, président égyptien

Image de prévisualisation YouTube

On constate que l’on est bien loin des discours tolérants et rassurants que veut bien lui faire dire Hani Ramadan. Le prédicateur diffuse une propagande bien huilée pour ancrer l’Islam radical des Frères Musulmans en France.

Ce qui engendre évidemment l’infiltration d’un militantisme pro-palestinien et anti-israélien dans le tissu associatif des différents partis politiques de gauche (Parti Communiste, Front de Gauche, NPA,…). Ci-dessous, manifestation pro-palestinienne du 17 juillet 2014 à Dijon :

Image de prévisualisation YouTube

La ville de Dijon est elle même gangrénée par les discours de prédicateurs de l’Islam radical des Frères Musulmans. Le 10 mai 2015, le prédicateur Shakeel Siddiq formé à l’IESH, était en conférence à Dijon, en partenariat avec l’Institut du Monde Arabe de Jack Lang.
L’IESH, l’Institut Européen des Sciences Humaines de Château-Chinon, cache sous ce titre pompeux une école coranique des Frères Musulmans qui a pour principal référent en matière de législation islamique le cheikh antisémite égyptien des Frères Musulmans Youssef Al Qaradawi. (hard-copy)

-                                                                                 134187MosqueQuetignyShakeelSiddiq Coran

Rappelons simplement la position de ce grand savant musulman, sur la position du port du voile islamique par la femme Musulmane, dans une conférence donnée le à la Mosquée de Décines le 17 janvier 2014 :
« Quand il y a eu ce problème du voile, et comme il existe encore de toute façon, normalement, à mon sens, on n’aurait pas dû aller vers des facilités. On devrait se mobiliser en tant que Croyant, Croyante, fermement, je suis prêt à verser mon sang, à mourir, qu’on me tire dessus, mais jamais je n’enlèverai mon voile pour ces taghut (mécréants), pour ces gens, ils veulent quoi, ils attendent quoi de moi ? Moi, je cherche à plaire à Allah ! T’es content, t’es pas content, pour moi cela ne change absolument rien ! »

 

-                                                                                182021MosqueQuetignyMichelBachelard Dijon
Le maire socialiste Michel Bachelard condamne le vivre-ensemble sur le long terme, en autorisant la venue dans sa commune de Quetigny de prédicateurs de l’Islam politique antisioniste, antioccidental et misogyne, permettant la création d’un communautarisme virulent.

-                                                                   713464MosqueQuetignyFranoisRebsamen Effica-cité
Le maire socialiste et ministre du Travail François Rebsamen autorise la venue de prédicateurs fondamentalistes misogynes dans sa commune de Dijon.

21 décembre, 2013

Les responsables de la Mosquée de Quimper : « Toute femme qui s’est mariée sans l’accord de son tuteur, alors son mariage est nul »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 14 h 00 min

Quimper, ville du Finistère en Bretagne compte plus de 90 000 habitants, elle est surnommée la capitale traditionnelle de la Cornouaille, de tradition catholique.
Relativement épargnée par l’islamistation par rapport au reste du pays, l’ouest de la France rattrape progressivement son retard.
Par exemple, la ville de Nantes compte maintenant deux grandes Mosquées, la Mosquée Ar-Rhama et la Mosquée Assalam. Toutes deux diffusant un Islam fondamentaliste, une propagande contraire aux valeurs occidentales de la République Française.
On peut citer aussi la Mosquée de Brest, et son imam Rachid Abou Houdeyfa, très courtisé par les associations islamiques, qui parcourt la France pour expliquer aux Musulmanes que ce qui donne de la valeur à une femme, c’est son hijab (voile islamique recouvrant tout le corps et les cheveux sauf le visage), que ce voile est obligatoire, car il la protège des perversions du monde occidental.

La municipalité de Quimper a permis l’édification d’un lieu de Culte Musulman, la Mosquée de Quimper située au 55 rue Paul Borrossi.

-                                                               Les responsables de la Mosquée de Quimper :

La Grande Mosquée de Quimper

Quelle ligne idéologique suivent les responsables de la Mosquée ?
L’association musulmane de Quimper met à disposition de la communauté une page Facebook (hard-copy) informant les Fidèles sur les évènements à venir, afin de leur prodiguer les meilleurs conseils et sermons pour devenir de parfaits Musulmans.

Sur la page Facebook, les responsables de la Mosquée mettent en avant les prédications de l’imam de la Mosquée de Brest Rachid Abou Houdeyfa, une référence « spirituelle », un extrait de sa conférence sur le voile islamique « 3 minutes pour te convaincre de mettre le hijab » en ligne sur la page Facebook, en gras italique ci-dessous (hard-copy) :

« Allah t’a ordonné de porter le hijab. »
« Le hijab est la pudeur de la femme. »
« Allah te l’a ordonné, ne l’oublie pas et vis avec. »
« Le hijab est une protection contre les ruses des gens mauvais, c’est eux qui veulent abuser d’elle sans aucun droit. »
« Il n’appartient pas à un Croyant ou une Croyante une fois qu’Allah et son Messager ont décidé d’une chose, d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir. »

Rachid Houdeyfa dans ce sermon enflammé, martèle que le hijab, voile couvrant entièrement le corps et les cheveux sauf le visage de la femme, est une obligation coranique. Il exhorte les Musulmanes à le porter car seul Allah dirige et décide.

Le 3 août 2013, les responsables de la Mosquée de Quimper ont même le privilège de recevoir Rachid Houdeyfa pour une conférence devant les Fidèles.

-                                          372207MosqueQuimperRachidHoudeyfaconfrence Bernard Poignant dans religion
L’imam de la Mosquée de Brest, Rachid Houdeyfa en conférence à la Mosquée de Quimper le 3 août 2013 (hard-copy)

Le port du voile obligatoire est un principe fondamental de la Charia, la Loi islamique, défendue par les responsables de la Mosquée.
Poursuivons en analysant la doctrine diffusée sur la page Facebook :

-                                                                        938714MosqueQuimpermariagetuteur Brest

« Toute femme qui s’est mariée sans l’accord de son tuteur, alors son mariage est nul » (hard-copy)

Dans les principes de la Charia, les Musulmanes n’ont pas la liberté de choisir leur mari, il faut l’accord du tuteur (père, frère ou oncle, un membre masculin de la famille faisant office d’autorité), pour qu’elle ait l’autorisation de quitter sa famille et partir vivre avec son époux.
La femme Musulmane reste un être aux libertés limitées, sous le contrôle des hommes.
On est en droit de s’alarmer : cet endoctrinement est-il enseigné à la jeunesse Musulmane bretonne fréquentant assidûment la Mosquée de Quimper ?

Les responsables de la Mosquée de Quimper se basent par ailleurs sur les hadiths, textes sacrés de l’Islam racontant la vie du Prophète Mohamed et la voie à suivre pour tout bon Musulman respectueux des principes islamiques, pour diffuser des propos à caractère homophobe (hard-copy 1) (hard-copy 2) :

490933MosqueQuimerallahmauditlestravestis Bretagne  893780MosqueQuimpermauditleeffmins charia

Les personnes qui se travestissent sont des êtres maudits : quelles réactions cela peut-il engendrer de la part des Musulmans fréquentant cette Mosquée, vis à vis de ces personnes ?


Cet Islam vous paraît-il en accord avec les principes républicains d’Égalité, de Liberté et de Fraternité ?

-                                                                            293391MoqsueQuimperBernardPoignant femmes

« Le XXIe siècle doit être le siècle de la «Sainte Alliance» entre un judaïsme respecté, un christianisme laïcisé, un Islam démocratisé. La France a connu un grand mouvement démocrate-chrétien, avec des Marc Sangnier, le Sillon, la Jeune République. Il nous faut le même mouvement musulman-démocrate. Il ne s’agit pas d’en faire un parti comme il y a 60 ans mais d’en épouser l’esprit et l’évolution. C’est un enjeu essentiel dont dépend en partie l’apaisement du siècle qui vient de commencer. »
Bernard Poignant, maire socialiste de Quimper – lettre d’information de Bernard Poignant n°8 – août 2010

Peut-être Bernard Poignant devrait d’abord commencer à s’informer de ce qui de passe dans sa ville de Quimper, pour amorcer une discussion sur une réforme de l’Islam ?

3 novembre, 2013

À la Grande Mosquée de Nîmes « Lumière et Piété », Tariq Ramadan appelle les Musulmans à boycotter Israël

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 15 h 12 min

Nîmes, ville du sud de la France de plus de 240 000 habitants, a connu une forte immigration musulmane, sur les trois dernières décennies.

Pour permettre d’intégrer, se conformer aux revendications des différentes associations musulmanes, et ne pas trop dépayser ces nouvelles populations nîmoises, des lieux de Culte ont été bâtis sur toute la ville, en particulier dans les années 1990, la Grande Mosquée « Lumière et Piété ».

-                                                À la Grande Mosquée de Nîmes
-                                                              La Grande Mosquée de Nîmes « Lumière et Piété »

Il y a quelques années, « Islam mine l’Europe » avait déjà décortiqué le site internet de la Grande Mosquée « Lumière et Piété » de Nîmes (qui a fait peau neuve depuis) en analysant la bibliographie proposée aux Fidèles Musulmans pour parfaire leur connaissance de l’Islam : on y découvrait des ouvrages diffusant essentiellement une propagande antisémite, antichrétienne, et antioccidentale. Les responsables de la Mosquée encensaient par ailleurs sur la page d’accueil du site le cheikh antisémite des Frères Musulmans Youssef Al-Qaradawi, qui appelle devant plusieurs millions de Fidèles Musulmans sur la télévision qatari Al-Jazeera à l’extermination des Juifs.

La ligne idéolologique défendue par les responsables de la Mosquée de Nîmes ne change pas. La Mosquée, loin d’être un simple lieu de Culte, de prières et de reccueillement comme on pourrait s’y attendre, n’est en fait qu’une immense salle d’endoctrinement et de diffusion d’une propagande politique très élaborée.
Des prédicateurs de l’Islam politique antioccidental et antisioniste sont invités régulièrement pour donner des conférences dans la Grande Mosquée de Nîmes. Suivons quelques uns de ces « savants ».

 

MOHAMED KHATTABI

Mohamed Khattabi est l’imam de la Mosquée « Averroès » sur la ville de Montpellier, un prédicateur « ouvert et tolérant », il donne des sermons incitant au rejet de l’Occident et du Christianisme, milite contre la démocratie, considère Ben Laden comme un héros de lutte contre l’impérialisme américain, interdit à ses Fidèles de dessiner des personnages ou des animaux, explique, textes coraniques à l’appui, qu’un homme et une femme ne peuvent se retrouver seuls dans une pièce ou dans une voiture (s’ils ne sont pas mariés ou de la même famille).

Un court extrait de sa conférence donnée à la Mosquée de Nîmes « Lumière et Piété » le 23 février 2013, en gras italique ci-dessous (hard-copy)  :

-                                               505013MosquenimesKhattabi Ahmed Jaballah dans religion
L’imam de la Mosquée « Averroès » de Montpellier, Mohamed Khattabi, donnant un sermon à la Mosquée « Lumière et Piété » de Nîmes : « On condamne la pratique du peuple de Sodome, donc l’homosexualité n’a pas sa place dans la religion musulmane. »

« En Europe, le voisinage avec l’Andalousie, et dans l’Andalousie, qu’est-ce qu’il y a ? Les Musulmans. Il y avait un échange de culture. Et le citoyen, et je vais utiliser le mot peuple, le peuple européen commence à bouger. Il a voulu se débarasser de l’Église et de sa tyrannie qui a confisqué la raison, et a confisqué la richesse. L’être humain n’a pas le droit de s’exprimer et de dire des vérités.
Quand Galilée a dit : « La terre est ronde », il l’ont tué. Il ne faut dire que ce que l’Église dit. Il ne faut croire que ce que l’Église croit. Notre religion nous dit : « Allez-y, méditez, regardez, tirez les conséquences, tirez les leçons ». L’Islam nous appelle à l’ouverture, à voir, à chercher et à explorer. D’ailleurs, c’est pour ça que les Musulmans ont pu avancer dans beaucoup de sciences. C’est parce que la religion le permet. Seulement, elle encadre, faut pas déraper.
Eux, dans l’Église non. La science passe par l’Église, au point que je me rappelle avoir vu un film qui relate une partie de l’Histoire de l’Église, ils avaient certains livres qu’ils ont lubrifié avec du poison, si jamais tu touches le livre et que tu commences à tourner les pages, tu poses de la salive sur ta langue, et tu tournes la page. Et en tournant la page, tu es en train de prendre le poison, et si tu remets ton doigt sur la langue, tu donnes du poison à ta langue. Et c’est comme ça que ceux qui veulent avoir accès à la science sont obligés d’acheter des livres en cachette, ou s’ils rentrent dans des bibliothèques interdites, se retrouvent morts.
Pour leur interdire d’aller chercher la science, seule l’Église a droit à l’accès à la science, et donc le citoyen commence à se rebeller en s’alliant avec les rois et les monarchies. Ils ont éliminé l’Église, c’est la monarchie qui a pris la place de l’Église. Et le citoyen il commence à voir encore le ras-le-bol des monarchies, qui a amené à la révolution, et qui a amené à l’apparition de la démocratie.
La démocratie apparaît comme un ras-le-bol, une volonté de se débarrasser de la tyrannie de l’Église et de la monarchie. »
[14:50]
Mohamed Khattabi, imam de la Mosquée « Averroès » de Montpellier, donnant une conférence à la Grande Mosquée de Nîmes « Lumière et Piété » le 23 février 2013

Pour Mohamed Khattabi, il y a l’Église, représentante du Christianisme, le Mal incarné, qui est une organisation qui entrave la liberté d’expression, et l’Islam, la religion ouverte aux sciences et tolérante vers les autres.
Khattabi ne voit en l’Église qu’une forme de répression liberticide. À aucun moment, il ne fait mention des penseurs chrétiens, tels que Thomas d’Aquin, Saint-Augustin, Pascal, Abelard, Bède le Vénérable, Catherine de Sienne, Guillaume d’Occam… ayant développé une vraie pensée philosophique, loin d’être fermée à la science ou à la recherche, à la raison, au questionnement, et à l’ouverture à l’Autre.

On pourrait par ailleurs se demander, puisque, d’après Mohamed Khattabi, l’Islam est ouvert à la recherche et aux sciences, pourquoi ces domaines ne se sont-ils pas développés dans le monde musulman à partir du XV siècle, alors que l’Islam avait quasiment terminé son expansion et éliminé définitivement toute opposition chrétienne, païenne ou juive dans le Maghreb, en Byzance (qui tombe en 1453), chez les perses et dans le monde arabe ?
La mécanique, la chimie, l’électromagnétisme, la thermodynamique, la physique quantique, la mécanique des fluides, la biologie, la recherche médicale, l’eléctronique, l’astrophysique, le calcul intégral, la réflexion philosophique, la remise en cause de soi,…pourquoi seuls des penseurs du monde chrétien occidental ont developpé ces sciences et quasiment aucun dans le monde musulman ?
Et aujourd’hui, qu’en est-il ? Dans un rapport édité par l’UNESCO, sur l’année 2008, la totalité de la production scientifique du monde Musulman (57 pays, soit environ 1,2 milliards d’habitants) fut équivalente à celle…de l’Italie !

Pour justifier ses arguments, Mohamed Khattabi explique que « l’Église a tué Galilée ».
Ce qui est faux. Galilée n’a pas été tué par l’Église, et n’a même jamais séjourné en prison.
Galilée a été victime de son arrogance.
Quand, à Pise, ses collègues astronomes jésuites affirmaient que les étoiles filantes étaient des phénomènes de l’atmosphère terrestre (ce qui est vrai), Galilée se moquait d’eux, en expliquant qu’ils ne comprenaient rien à l’astronomie, allant jusqu’à écrire un pamphlet (« le Saggiatore » en 1623) dans lequel il qualifiait un des jésuites, Sarsi, de « scorpion ».
Galilée, dans son tort, s’est évidemment alors attiré des ennemis, qui ont fait bloc contre lui, surtout après son « Dialogue sur les deux grands systèmes du monde », mettant en scène de manière à peine déguisée le Pape Urbain VIII, pourtant son ami et protecteur, et se moquant de lui, ce qui lui a valu un procès pour diffamation contre l’Église, au terme duquel il fut assigné à résidence.
Il ne s’agit pas de justifier la pouvoir de l’Église à cette époque, mais de remettre dans son contexte et démystifier les propos de Mohamed Khattabi.

Khattabi avance également que l’Église empêchait les personnes de consulter les livres dans les bibliothèques en les empoisonnant. En se basant sur un film, une fiction, tiré du roman « Le nom de la rose » de Umberto Eco.
Khattabi se sert de cette fiction pour mépriser et discréditer le Christianisme et l’Église aux yeux des Musulmans nîmois.

Sur l’homosexualité, l’avis de l’imam est sans appel :
« On condamne la pratique du peuple de Sodome, donc l’homosexualité n’a pas sa place dans la religion musulmane. »
[15:25]

  »L’Islam nous appelle à l’ouverture, à voir, à chercher et à explorer », alors que Khattabi condamne l’homosexualité, et interdit à ses Fidèles d’esquisser des personnages sur une feuille de papier ? Sait-il que aujourd’hui, l’Arabie Saoudite est interdite aux Juifs ? Que l’apostasie est passible de peine de mort ou de prison dans la plupart des pays Musulmans ? Sait-il qu’en Iran, une femme qui refuse de porter le Hijab est passible de 3 à 5 ans de prison ferme ?

 
HANI RAMADAN

Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Il est également reçu par les prédicateurs de la Mosquée de Nîmes, des extraits de sa conférence donnée le 8 septembre 2013 en gras italique ci-dessous :

-                                               760351MosqueNimesHaniRamadan Al-Qaradawi
Le prédicateur Hani Ramadan à la Mosquée « Lumière et Piété » de Nîmes : « les média sont tenus par les sionistes »

« Lorsqu’une Musulmane porte le voile, cela veut dire que elle répond à une injonction coranique qui est aussi portée dans la Sunnah, qui dit qu’elle doit porter le voile. Si elle choisit librement de le faire, et bien il n’y a pas de problème dans la constitution française, il n’y a pas de problème dans les Lois de la déclaration des Droits Humains. Pourquoi tout d’un coup le Niqab est mis en avant ? C’est parce qu’il y a une agression ciblée contre la communauté musulmane. »
[17:15]

« Comme l’islamophobie gagne du terrain malheureusement, comme les média qui sont tenus par les sionistes, qui dans beaucoup de cas travaillent à faire en sorte que la haine de l’Islam se développe et c’est voulu, et bien nous sommes devenus des cibles potentielles d’agression qui se multiplient, il faut réagir. »
[18:05]

« Aujourd’hui les Musulmans sont agressés. Ils sont agressés de partout, ils sont agressés ici. L’islamophobie, cette haine qu’on déverse contre les Musulmans et la pratique de l’Islam, c’est voulu, et ils sont agressés dans nos pays. Regardez chez eux, ce qui s’est passé dernièrement en Égypte, où l’on voit que l’on pourrait se poser la question, je sais que certains d’entres vous auraient exprimé qu’on aborde ce sujet, je ne vais pas rentrer dans ce sujet, mais je vous dirai simplement une chose : c’est qu’il faut quand même qu’on observe avec lucidité ce qui se passe. Quel rapport y-a-t-il entre les pétro-monarchies saoudiennes, émiriennes, koweïtienne, entre l’entité sioniste, l’axe américano-sioniste qui travaille dans la région et les militaires putschistes qui ont fomenté ce coup d’état ? Tous ces gens-là se sont mis d’accord contre l’exercice de la liberté d’expression dans le sens de l’arbitrage des urnes de tout un peuple.
On a mis en avant, on a favorisé la violence des armes contre l’arbitrage des urnes. Normalement, le gouvernement français devrait nous dire immédiatement que c’est inadmissible et lutter contre ce coup d’état au niveau des média, au niveau des hommes politiques, puis on observe que l’on a affaire à un silence complice dans la plupart des cas, ainsi que pour la Suisse et toute la communauté européenne, ainsi que pour les américains, les États-Unis qui ont refusé avec une hypocrisie complète de dire que c’est un coup d’état. »
[...]
« Pourquoi ces roîtelets veulent préserver leur richesse ? Parce que la vague grandit et réclame que l’on respecte la volonté populaire menace leur gouvernement qui exploite les richesses du pays. Et finalement ce qui se passe à cet endroit, c’est ce qui se passe dans l’ensemble de l’Afrique. L’Afrique est riche, je suis allé dernièrement en Guinée-Conakry, c’est un des pays les plus riches du monde, et sa population est une des plus pauvres du monde. Comment comprendre cette équation à l’envers ? Simplement en disant que vous avez une mafia que détient une oligarchie dominante, qui détient le bien du pays, et qui travaille avec les exploitants occidentaux qui volent aussi les bien du pays. C’est une alliance qui est maudite. »
[19:00]
Conférence de Hani Ramadan à la Mosquée « Lumière et Piété » de Nîmes le 8 septembre 2013 (hard-copy)

Pour Hani Ramadan, les sionistes sont partout, ce sont eux qui ont organisé le coup d’état destituant les Frères Musulmans du pouvoir en Égypte. L’état français et ses média sont par ailleurs complices du complot américano-sioniste organisé à l’échelle internationale contre les Musulmans.
Ce type de propagande ne peut-il pas éveiller chez les Musulmans nîmois de l’animosité envers l’Occident, la France, l’état français et ses institutions ?
Martelée depuis plusieurs années, cette idéologie peut-elle amener un rejet complet de la société civile occidentale et un repliement communautaire par une partie de la population musulmane endoctrinée par les sermons des prédicateurs de la Mosquée « Lumière et Piété » ?

 

TARIQ RAMADAN

Le prédicateur Tariq Ramadan, très médiatisé, milite dans les Mosquées et dans ses ouvrages, (« le face à face des Civilisations » par exemple), et sous des discours toujours plein de sous entendus, pour la mise en place d’un système totalitaire, un État islamique doté d’une Constitution s’appuyant intégralement sur les Lois Divines, les préceptes du Coran, et dirigé par un dignitaire religieux, un Imam. Un État crée par les Musulmans, pour les Musulmans, sans aucune opposition politique, un Califat.
Lors du dernier congrès annuel de l’UOIF au Bourget du 6 au 9 avril 2012, des prédicateurs antisémites, comme Youssouf Al-Qaradawi ou Safwat Hijazi qui expliquent, devant plusieurs dizaines de millions de téléspectateurs sur les chaînes Arabes (Al-Jazeera, Al nas-tv , Tv Al-Aqsa, etc…) vouloir unifier les Musulmans afin de finir le travail d’Hitler, punir et exterminer les Juifs, ont été interdits de se présenter à ce congrès (sous la pression du FN, il faut le souligner).

Tariq Ramadan a, dans un article, pris la défense de ces prédicateurs antisémites et a condamné Nicolas Sarkozy pour cette mesure, dans un vibrant plaidoyer rendant hommage à ces « savants musulmans de renommée mondiale » injustement bannis du territoire français (hard-copy). 

Figure de proue de l’idéologie politique militante de Tariq Ramadan depuis plusieurs années, l’importation sur le territoire français du conflit israélo-palestinien et du complot sioniste à l’échelle mondiale.
Le 5 octobre 2013, il est reçu en grande pompe à la Mosquée de Nîmes pour donner une conférence : « vivre un Islam engagé », en gras italique ci-dessous quelques extraits de sa conférence :

Image de prévisualisation YouTube

« Allah dit : « ne leur obéit pas sur ce qu’ils veulent t’imposer ». Attention, n’obéis pas au négateur de Dieu, et résiste à leur attaque au moyen d’un grand Jihad. Et là, les commentateurs qu’est-ce qu’ils disent : « n’obéis pas, ne te laisse pas imposer par ceux qui nient Dieu et utiise le Coran comme la référence pour ta résistance à leur imposition. ça veut dire que le Coran c’est ton âme de résistant. Ce n’est pas une arme à l’italienne avec laquelle tu tues, c’est une arme que tu dois comprendre parce que c’est une arme avec laquelle tu éveilles l’intelligence de ton interlocuteur.« 
[...]
« Les gens peuvent vous insulter, les gens vous regardent avec un regard un tout petit peu tordu, vous êtes toujours un peu arabe, un peu africain, un peu musulman, comme vous vous êtes converti à l’Islam vous êtes un peu traître, vous allez répondre comment ? Avec la connaissance de ce que vous êtes, premier engagement, avec le vocabulaire de qui vous vous adressez, deuxième engagement, avec la sagesse de comment vous devez vous comporter, troisième engagement. On vous insulte, vous souriez. Mais le sourire, ce n’est pas un compromis, ce n’est pas le sourire des lâches. Le sourire, il est digne. »

Tariq Ramadan diffuse sa propagande habituelle :
Les Musulmans évoluent en France en milieu hostile, les relations évoquées entre musulmans et non-musulmans sont toujours vues comme étant des rapports de force, en particulier comment réagir en « résistant » aux présécutions et aux brimades des français racistes, qui humilient les Musulmans quotidiennement.
Ce qui a pour effet de diviser, d’élargir la fracture entre Musulmans engagés et non-Musulmans, auxquels il ne faut rien céder. Poursuivons

« La question du conflit israélo-palestinien c’est trois choses. C’est toute la question du Moyen-Orient qu’il faut bien comprendre parce que tout ce qui est en train de se passer au Moyen-Orient, vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais c’est très lié aussi à la question de la sécurité d’Israël et la sécurisation des ressources pétrolières, et en même temps, ce conflit est présenté en amont comme le rapport entre l’occident et le monde arabe et l’Islam. Israël serait le représentant de l’Occident et des valeurs occidentales versus l’Islam, les Musulmans, les Arabes, etc…
On a une image globale au-dessus qui est ce conflit, on a le Moyen-Orient, avec, vous avez entendu, au moment où les gens étaient dans la rue il y a deux ans et demi, le premier gouvernement à avoir fait opposition pour soutenir Moubarak, ça a été le gouvernement israélien, ils soutenaient le dictateur. Donc ils nous disent, on est la seule démocratie, mais ils veulent soutenir les  dictateurs parce que ça les arrange, on sait en même temps qu’ils sont dans la formation en Syrie, on sait qu’ils étaient impliqués en Lybie, on sait qu’ils sont impliqués ailleurs en Afrique, il y a un vrai jeu extrêmement complexe de la réalité israélienne dans la région.
Et il y a un troisième elément dans la question israélo-palestinienne, c’est que sur tout ce qui concerne le racisme anti-musulman, l’islamophobie, et tous les enjeux pour dire que ça n’existe pas, c’est très lié à des lobbies pro-israéliens en France. »
[...]
« Il y en a qui viennent vers moi pour me dire : « Caroline Fourest, elle te déteste…ou alors elle t’aime ! » Ni l’un ni l’autre. Le problème est que ceux qui la soutiennent, et ceux pour lesquels elle travaille, c’est un tissu de personnes qui vont de BHL aux autres, qui sont des pro-israéliens. Elle fait la stratégie qu’on a lu, c’est-à-dire faire comme si elle aimait bien les palestiniens, mais dans le fond on est le problème, parce qu’on peut développer une conscience qui est une conscience citoyenne et juste de résistance. C’est-à-dire que l’on peut être une autre voie à dire : « non, non, non, on ne sera jamais antisémite ! Parce qu’on n’est pas antisémite ! On ne sera jamais pour le racisme, on n’a pas dans l’inconscience, l’extermination des juifs, on n’était pas là, et on le condamne ! Mais par contre, que vous veniez nous dire que l’on doive se taire sur l’extermination, ou la tentative d’extermination d’un peuple en Palestine, non, ça vous ne nous aurez pas, là on va se lever ». Ceux là, ils commencent à devenir dangereux. « Pourquoi tu leur fait peur de ce que tu viens de dire ? ». Vous avez entendu ce que je viens de dire là ? ça, ça fait peur. Oula la ! Celui là, il est dangereux ! Et oui on est dangereux. On est dangereux pour tous ceux qui veulent travestir la vérité de ce combat. On se lèvera, devant tout acte antisémite, mais on se lèvera devant toute oppression qui soit faîte par le gouvernement israélien comme n’importe quel autre gouvernement, vous nous trouverez du côté des opprimés, point.« 

D’après Tariq Ramadan, Israël et les sionistes controlent la planète, ils soutiennent les dictateurs comme Moubarak, et sont impliqués dans tous les conflits au Moyen-Orient (Égypte, Syrie, Libye, Afrique,…). Même Caroline Fourest est manipulée et suit les directives et les ordres qui lui sont donnés au plus haut sommet de la hiérarchie de l’état par les sionistes, comme BHL et consorts pour attaquer les Musulmans.
Une véritable propagande de victimisation, en amalgamant l’extermination des Juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale et le conflit israélo-palestinien. Les arabes palestiniens seraient exterminés par les israéliens, même si la population arabe palestinienne a doublé en moins de 50 ans. Si génocide il y a, il est plutôt raté.

« Dans notre combat on ne comprends pas que le vrai combat aujourd’hui cela passe aussi à un moment donné à dire que : « Tu consommes quoi ? Tu manges quoi ? Tu bois quoi ? » Il y en a certains même, qui sont allés pendant le mois du ramadan à couper le jeûne, et la datte avait été produite par Israël ! Tu manges une datte sur le sang de ceux qui sont opprimés ?! »
Conférence de Tariq Ramadan à la Mosquée « Lumière et Piété » de Nîmes le 5 octobre 2013

« Il faut arrêter de dire que le Halal c’est la manière dont on a égorgé l’animal, point. Le halal, c’est : d’où ça vient ? Qui l’a fait, Le sang de qui ? l’injustice de qui ? Vis à vis de qui ? Et quand vous mangez des produits qui sont produits par cette oppression là, vous êtes que vous le vouliez ou non des complices réels de l’injustice. À un moment donné, il faut savoir ce que l’on met dans son ventre. »
Conférence de Tariq Ramadan à la Mosquée « Lumière et Piété » de Nîmes le 5 octobre 2013
Tariq Ramadan appelle les Musulmans à boycotter les produits en provenance d’Israël. Remarquez au passage que ce type de manifestation politique est interdit par la Loi.

Un simple rappel de la Loi : « Il est interdit de tenir des réunions politiques dans les locaux servant habituellement à l’exercice d’un culte. »
loi 1905 (séparation de l’Église et de l’État) – article 26

 

On pourrait également citer le prédicateur Hassan Iquioussen, invité à la Mosquée « Lumière et Piété » de Nîmes le 8 juin 2013 (hard-copy)
Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine. Pour lui, les attentats du 11 septembre ne sont qu’un vaste complot orchestré par les américano-sionistes contre les Musulmans.

Autre invité prestigieux des responsables de la Mosquée de Nîmes le 6 avril 2013 Ahmed Jaballah (hard-copy), président de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF). L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »
La Mosquée de Nîmes « Lumière et Piété », sous l’égide des Frères Musulmans ?

-      202364MosqueNmesAhmedJaballahUOIF Allah   qaradawijaballah antisémitisme
Ahmed Jaballah, président de l’UOIF jusqu’en 2011, en compagnie du prédicateur antisémite des Frères Musulmans Youssef Al-Qaradawi à Saint-Denis en 2007


-                                   274436AhmedJaballahMohamedMorsi antisionisme
Ahmed Jaballah (au centre) en compagnie du président égyptien Mohamed Morsi (à droite) des Frères Musulmans en janvier 2013

Mohamed Khattabi, Hassan Iquioussen, Tariq Ramadan, Hani Ramadan, Ahmed Jaballah… apportent-ils la sérennité dans les coeurs des Musulmans de Nîmes, ou peuvent-ils les inciter à manifester indirectement leur rancoeur, comme on peut le voir dans les faits divers ces derniers mois à Nîmes, où l’on tente par exemple d’empêcher les commerçants de vendre des produits non islamiques (haram) dans le marché du Bas Avignon ?

-                                                              975728MosqueeNimesIslamagressif2 Boycott

Ou encore caillasser des Chrétiens sortant du sanctuaire de la vierge Notre Dame de Santa-Cruz ? (lien 2 La Provence)

-                                                                                 191911MosqueNimesJeanPaulFournier charia
Jean-Paul Fournier, sénateur-maire UMP de Nîmes, laisse l’Islam politique militant antioccidental, antisioniste et antichrétien proliférer dans sa ville.

1 août, 2012

Conférence du cheikh Ghassen Khalil Mohamed Musallam au centre Tawhid, bastion de l’Islam Radical à Saint-Denis : « Les colons sionistes violent, colonisent et occupent les terres de nos Frères en Palestine »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 08 min

Saint-Denis est une ville du département de Seine-Saint-Denis (93) en banlieue nord parisienne de plus de 90 000 habitants, un des berceaux de la Chrétienté en Europe avec sa Basilique où sont enterrés plus de quarante deux rois et trente-deux reines de France (de Dagobert à Louis XVIII en passant par Catherine de Médicis et Louis XIV).
L’immigration intensive subie par la ville en quelques décennies a radicalement changé son paysage.
La transformation du paysage ethnique, culturel, et cultuel est tel que l’on peut estimer aujourd’hui que plus des deux tiers de la population de la ville sont d’origine extra-européenne, il n’existe par exemple, dans cette grande ville, plus une seule boucherie traditionnelle vendant du porc, les kebabs et les pizzerias sont tous hallal.
On peut par ailleurs vérifier que, statistiquement, dans les quartiers périphériques de la ville, une femme sur cinq porte un voile islamique ou un Hijab (voile couvrant les cheveux, la nuque et tout le corps sauf le visage).

Cette forte présence de la Communauté Musulmane dans la ville a donné naissance depuis de nombreuses années à plusieurs lieux de Cultes Musulmans.
Parmi ces lieux de Culte, le centre Tawhid de Saint Denis, rue de la Boulangerie, est depuis 1992 un centre culturel autonome et indépendant.
Des cours de langue Arabe et de pratique de l’Islam sont donnés à plusieurs sections d’âge : entre 3 et 12 ans pour une initiation à l’Islam, aux adolescents à partir de 13 ans, et aux adultes des conférences et des cours de mémorisation du Coran.

-            Conférence du cheikh Ghassen Khalil Mohamed Musallam au centre Tawhid, bastion de l'Islam Radical à Saint-Denis :           538095MosqueSaintDenisfemmes Abdelfattah Mourou dans religion
-      centre Tawhid de Saint-Denis, Musulmans et Musulmanes écoutant un prèche lors de la fête de l’Aïd en 2008

Quelle idéologie est enseignée aux Musulmans du centre Tawhid ? On peut constater que le centre entretien des relations directes avec des membres de l’UOIF (Union des Organisations Islamiques de France), la branche française de l’Islam politique des Frères Musulmans.

On peut remarquer en effet que Hassan Iquioussen, un prédicateur membre de l’UOIF, est venu donner une conférence au centre Tawhid le12 septembre 2009. (hard-copy)
Hassan Iquioussen, est un islamiste radical, ayant par le passé tenu des propos ouvertement antisémites.
Il parcourt les Mosquées de France en diffusant aux Fidèles Musulmans dans ses conférences une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

Les jeunes dionysiens endoctrinés par Hassan Iquioussen feront-ils de bons Musulmans ?

 

On peut par ailleurs constater que sur la page Facebook officielle du centre Tawhid, que Hani Ramadan, (frère du très controversé Tariq Ramadan), connu pour ses positions radicales, militant pour la mise en place d’un Califat, un état musulman gouverné par la charia, la loi Islamique concurrente et incompatible avec les démocraties occidentales, était également présent le 12 juin 2012 au centre Tawhid pour y donner une conférence. (hard-copy)
Hani Ramadan n’hésite pas pour défendre la cause palestinienne à diffuser des propos antisémites, comme ici, dans une Mosquée de Bruxelles, où il déforme et utilise les Écritures Saintes pour comparer les Juifs à « des serpents, une race de vipères » devant plusieurs centaines de Musulmans.

Tariq Ramadan, islamiste politique, soutient également le centre Tawhid de Saint-Denis et encourage les Musulmans à financer le projet de son rachat, le centre était jusqu’alors loué par la Municipalité de Patrick Braouezec, ex-maire communiste de la ville (hard-copy)

Le centre Tawhid a également reçu le 27 mai 2011 le cheikh Abdelfattah Mourou du parti islamiste Ehnnadha, vainqueurs des récentes élections pour désigner une nouvelle assemblée constituante le 23 octobre 2011 en Tunisie (hard-copy)
Pour connaître quelle est la vision et l’orientation politique de ce parti, on peut se référer aux textes, discours et interviews de son président et fondateur Rashed Ghannouchi.

-                         tariqramadandrhyde Allah                              hanirmadan antisémitisme

-                                 mosqueraismesiquioussen arabie saoudite                                           Mosqu%C3%A9e-Bagnolet-Abdelfatteh-Mourou-300x229 basilique
- les islamistes conférenciers du centre Tawhid de Saint-Denis, (respectivement de haut en bas et de gauche à droite) Tariq Ramadan, Hani Ramadan, Hassan Iquioussen et Abdelfattah Mourou

Tous ces prédicateurs diffusent aux Fidèles Musulmans une idéologie antisioniste, l’importation du conflit israélo-palestinien en Europe, avec le même message martelé sans cesse au fil des années : un rejet des valeurs et des modes de vie de l’Occident, ce qui a pour conséquence un repli communautaire de plus en plus visible par la manifestation du port de voile islamique, du Hijab ou du qami dans la ville, et faire d’Israël, un état criminel.
On peut mesurer la progagande antisioniste menée par les responsables du centre sur la page Facebook, par l’incitation au boycott des produits venant d’Israël, et le soutien aux manifestations antisionistes.(hard-copy1), (hard-copy2)

-     583257MosqueSaintDenisboycottIsrael centre Tawhid         758917MosqueSaintDenisdattesIsral chrétiens

-                                                       998701MosqueSaintDeniscartepalestine Coran
-                                exemples de propagande antisioniste diffusée sur le site facebook du centre Tawhid de Saint-Denis

le cheikh antisioniste Ghassen Khalil Mohamed Musallam, accueilli pendant le Ramadan, est venu donner une conférence le 6 juillet 2012 que l’on peut écouter en intégralité sur le site du centre Tawhid de Saint-Denis, un court extrait ci-dessous,  (hard-copy)

« Imaginez quelqu’un qui va rompre son jeûne avec quelque chose où il y a un doute. Quelque chose qui ne plaît pas à Allah. Ou bien quand il va manger son plat, il a acheté sa viande, peut-être qu’il n’est pas sûr qu’elle est hallal, ou peut-être son argent, il n’est pas hallal. Je ne vais pas m’étaler mais je reste sur un point qui me tiens à coeur, sur les dattes. On sait qu’aujourd’hui la saison arrive un peu tôt pour avoir des dattes fraîches cette année, parce que la cueillette c’est fin août, septembre, et on est au mois de juillet. Et souvent la question revient : « souvent on ne regarde pas d’où viennent les dattes, parce que pour nous, c’est des dattes algériennes, tunisiennes, peut-être de l’Arabie Saoudite. »
[...]
16:07
Je rappelle qu’on oublie qu’il y a des dattes commercialisées par des colons sionistes qui violent, qui colonisent, qui occupent les terres de nos Frères en Palestine. Ce n’est pas seulement ça, ils ont pris la terre des Musulmans, ils font planter et travailler ces palmiers par des Musulmans palestiniens, ils vendent ces dattes aux Musulmans et puis nous, on vient dépenser de l’argent pour leur donner et les renforcer.
Comment peut-on imaginer au moment le plus crucial, au moment où l’on dit « Bismillah », au moment où on entend l’adhan (appel à la prière), pour commencer une Adoration, on le fait avec des dattes qui ont été importées sur le dos de nos Frères, qui ont été arrosées par la sueur et le sang de nos Frères, et que l’argent qu’on donne, c’est pour renforcer ces gens là pour qu’ils continuent leurs crimes ?
Allah est pur et n’accepte que ce qui est pur, et que c’est toi mon Frère, le commerçant, ou bien le client, qui accepte d’acheter ou de vendre ces dattes, et toi tu acceptes de les manger, tu es complice. Et Allah n’accepte pas de ta part ce que tu as mangé, tu as gâché ton jeûne de 18 heures, car pour l’achat de deux ou trois dattes, tu as gâché un travail de 18 heures. »
[...]
19:42
« Mes Frères et Soeurs, rappelez-vous, nos Frères et Soeurs qui sont là-bas, de l’autre côté, en Palestine, qui sont empêchés de faire leur récolte pendant ce temps là, pendant que les colons font leur récolte. »
25:30
[...]
« Savez-vous mes Frères, que parmi ces crimes et l’occupation injuste des terrains, ils empêchent les palestiniens de faire leur récolte, ils puisent l’eau des nappes pour leurs jardins et leurs plantations et ils empêchent les palestiniens de prendre l’eau. Que près de 50% de ces gens là qui sont dans la vallée du Jourdain, ils vivent avec les recettes des dattes. Ils travaillent principalement dans des champs de dattes et que leurs revenus provient des dattes. Et que près de 80% de ces dattes sont exportées vers l’Europe et que rien qu’en France, près de 8 tonnes sont écoulées. Auprès de qui ? De Jacques, Paul, Martin ou Michel ? C’est auprès de Mohamed, Omar et Ossim, et que cela ne le dérange pas de manger ces dattes, de les apprécier : « elles sont grosses ! » J’ai parlé une fois à un commerçant : « Fais attention mon Frère, il y a des dattes qui viennent de là-bas ». Il me dit : « Et alors, c’est pas grave. »
« Tu n’es pas conscient mon Frère que tu es un complice ? Que tu aides ces gens là à continuer leurs crimes ? A prendre le sang de tes Frères, à sucer leur sang, continuer à abuser de leur injustice et de leur violation des terres des Frères ? »
27:16
[...]
« Avant d’aller prier, commence par boycotter, à ne pas acheter ces dattes qui viennent illicitement, illégalement. »
30:15
« Il y a quelques marques de dattes qui sont commercialisées avec certains noms. Les Frères à la sortie vont vous donner quelques prospectus et des papiers qui vous montrent et qui donnent le nom de ces sociétés là. Entre autres : Carmel, River Jordan et autres, il y a cinq ou six sociétés qui commercialisent ces dattes. Faîtes attention Mes Frères à ce que vous achetez, vérifiez bien. »
37:47
conférence de Ghassen Khalil Mohamed Musallam au centre Tawhid de Saint-Denis le 6 juillet 2012

Le conférencier voit le conflit israélo-palestinien de manière unilatérale, les israéliens sont des colonisateurs, des criminels et n’ont droit qu’au mépris et au boycott de leurs produits.
Ces appels se transforment bien évidemment en manifestations et actions concrètes, comme ici dans le centre commercial de Saint-Denis le 24 avril 2010, une manifestation du collectif BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) soutenue par le centre Tawhid, incitant les personnes du Carrefour et du centre commercial Saint-Denis Basilique à ne pas acheter de produits en provenance d’Israël.(hard-copy)

Est-ce le rôle d’un lieu de Culte, lieu de Reccueillement, de Méditation et de Prières, d’entretenir et de diffuser la haine d’un peuple,  à vouloir la disparition de son état ?

Image de prévisualisation YouTube
-  Manifestation antisioniste du collectif BDS dans le centre commercial de Saint-Denis le 24 avril 2010, soutenue par le centre Tawhid

Le conflit est évidemment beaucoup plus complexe que cela, on peut par exemple se référer à l’excellent petit livre de David Horowitz et Guy Millière « Comment le peuple palestinien fut inventé », ou encore le livre « La guerre d’Oslo » disponible en ligne au format PDF sur les négociations menées entre le gouvernement israélien et l’OLP de Yasser Arafat durant les années 1990-2000,  et d’autres articles qui démystifient la propagande de désinformation diffusée sur l’Histoire d’Israël.

 

La frontière entre antisionisme et antisémitisme est ténue, puisque les responsables du centre Tawhid de Saint-Denis diffusent sur la page facebook du site les prédications du Cheikh wahhabite saoudien Mohamed Al-Arifi (hard-copy)
Ce cheikh est un prédicateur très renommé qui anime des émissions télévisées sur les différentes chaînes saoudiennes et d’autres pays arabes. Sa propagande est ouvertement antisémite et misogyne.

-                                                                                          162884SaintDenisalarififemmes Hani Ramadan
-                 Le centre Tawhid de Saint-Denis fait la promotion sur son site du cheikh antisémite et misogyne saoudien Mohamed Al-Arifi

Quelques extraits d’émissions télé, en gras italique ci-dessous, le cheikh nous explique la bonne méthode pour bien frapper sa femme sur la chaîne populaire libanaise LBC  :

« - Quelle est la troisième option ?
- Les frapper.
- C’est vrai.
- Comment doit-on frapper ? Qu’en pensez-vous ?
- Des frappes légères, par exemple, je ne la frapperai pas au visage, frapper au visage est interdit, même les animaux ne le font pas. Quand une personne frappe un animal, lorsque vous voulez que votre chameau ou votre âne avance, vous ne devez pas le frapper au visage. Si c’est vrai pour les animaux, c’est encore plus vrai pour les humains.
Donc, frapper légèrement et pas en direction du visage. C’est une manière d’expliquer : « Femme, tu es allée trop loin, je ne peux plus en supporter davantage. »
S’il doit frapper sa femme, il doit la frapper légèrement et ne pas blesser son visage. Il doit la frapper là où ça ne laisse pas de marques. Il ne doit pas la frapper sur la main, il doit la frapper aux endroits où il n’y aura pas de dommages. Il ne doit pas la frapper comme on frappe un animal ou un enfant, en giflant de gauche à droite. »
Le cheikh saoudien Mohamed Al-Arifi sur la télévision libanaise – LBC

Ici, un prèche incitant à la haine des juifs sur Al Nas TV en Égypte :

« Les Juifs ont plusieurs caractéristiques. Une d’entre elles est leur incapacité à supporter la confrontation. J’ai étudié l’Histoire des Juifs quand je donnais des cours de Religion. A travers toute l’Histoire des Juifs, je n’ai jamais étudié une bataille dans laquelle ils aient combattu l’ennemi de front. Pouvez-vous croire cela ?
L’Histoire des Juifs démarre même plus tôt que celle de l’Islam, néanmoins, il n’y a pas une seule bataille où les Juifs aient combattu les Croyants face à face. Ils attaquent toujours à partir de fortifications ou de murs, que ce soit des barrières psychologiques ou physiques. Ils vous combattent de derrière les murs.
Vous pouvez souvent constater que lorsque un Juif puissamment armé affronte trois ou quatre Palestiniens, il fuit, avec sa mitrailleuse à la main. Quoi ? Ils n’ont même pas le courage de tuer ? Non, ils ne l’ont pas. »

Le cheikh saoudien Mohamed Al-Arifi – Télévision égyptienne – Al Nas TV  – 6 février 2012

Comment sont considérées les valeurs enseignées par ce prédicateur par les responsables du centre Tawhid de Saint-Denis ? Sont elles diffusées dans les cours donnés aux Musulmans ?

 

L’Islam se développe à grande vitesse dans la ville, l’association de la communauté musulmane de Saint-Denis AMAL créée en 1998 et présidée par Mohammad Bendada, dont la principale activité est de permettre et garantir la pratique des rites religieux pour la communauté musulmane à Saint-Denis, a obtenu de la municipalité de la ville un terrain et l’autorisation de construire une Mosquée cathédrale composée :
- d’un sous-sol, un rez-de-chaussée et un seul étage
- d’une salle de prière pour les hommes de 1100 m²
- d’une salle de prière quotidienne pour les hommes
- d’une salle de prière pour les femmes de 300 m²
- de grandes surfaces sanitaires (salles d’ablutions, WC, …)
- d’un grand parking situé au sous-sol (terrain entier) de plus de 170 places
- deux ascenseurs pouvant accueillir les personnes à mobilité réduite
- un espace vert planté d’arbres

Le 2 juin 2007, en présence du maire communiste de Saint-Denis de l’époque Patrick Braouezec, la communauté Musulmane concrétise son rêve de voir la Mosquée s’élever par une cérémonie d’inauguration de pose de la première pierre.

-        361325MosqueSaintDenis Hassan Iquioussen       749249MosqueSaintDenisencours iesh
-               Plan de la future Grande Mosquée de Saint-Denis et son minaret (en cours de construction) rue Henri Barbusse

Cette immense structure nécessite des Dons financiers importants, le quotidien saoudien Al-Riyadh du 1er juin 2012 rapporte que l’ambassadeur d’Arabie Saoudite à Paris, le dr Mohamed bin Ismaïl Al Al-Cheikh, a remis la première partie de la contribution de l’Arabie, évaluée à 4 millions de riyals.
Ce qui implique l’ingérence de l’état saoudien dans le financement, et un droit de regard de ce qui sera enseigné dans ce lieu de Culte.
Verra-t-on un jour Mohamed Al-Arifi et d’autres prédicateurs sahoudiens wahhabites préchant l’intolérance, la misogynie, la lutte contre les Mécréants pour imposer la charia donner des conférences à Saint-Denis ?
Quel Islam sera enseigné aux futurs jeunes Fidèles Musulmans dans cette grande Mosquée ?

D’autres lieux de Culte sur Saint-Denis diffusent l’Islam politique, comme l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH), qui sous ce titre pompeux, n’est rien d’autre qu’une immense madrassah, une école coranique dirigée par l’UOIF.

-                                                                              304883MosqueSaintDenisPatrickBraouezec imam
-                             « Nous ne voulons pas d’une Mosquée au rabais, …il a fallu combattre les préjugés et les a priori »
Allocution de Patrick Braouezec, ex-maire communiste de Saint-Denis lors de la cérémonie de pose de la première pierre de la Grande Mosquée le 2 juin 2007

18 mars, 2012

Conférence de l’Islamiste Radical Tariq Ramadan à la Mosquée de Villeparisis : « On est en guerre parce qu’ils nous font la guerre ! »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 17 h 47 min

Villeparisis est une ville d’environ 23 000 habitants située en Seine-et-Marne, à l’est de la région parisienne. Elle est près de l’aéroport de Roissy Charles De Gaulle, bien desservie par la francilienne et bénéficiant du réseau ferroviaire RER B.
C’est une ville où beaucoup d’immigrés de première génération s’y sont installés car elle générait de l’emploi dans la période d’après guerre voir les années 60 à 80 avec notamment les usines Lambert, Poliet et Sachim.
Devant une population maghrébine à fortiori de confession musulmane, de nombreuses Mosquées virent le jour. Villeparisis avait, à l’époque, une dizaine de ces petites mosquées; soit chez un notable qui aménageait son sous sol en lieu de culte, soit dans une salle de HLM. Il y avait aussi une salle de prière dans le foyer Sonacotra.
C’est après maintes réflexions que l’Association Cultuelle et Culturelle des Musulmans de Villeparisis (ACCMV) a vu le jour. Cette association avait pour objectif premier l’acquisition d’un lieu de culte officiel afin de regrouper toutes les salles en un seul et même endroit. Pour cela, elle acheta une parcelle de terrain de 3220 m2 dans la ZAC de l’Ambresis. Tout était réuni pour voir s’élever ce lieu de culte et enfin recevoir tous ses fidèles.
Un plan fut déposé en mairie le 28 juillet 1999 et accordé par la municipalité administrée par le maire socialiste José Hennequin, le 9 novembre 1999 puis modifié le 20 décembre 2000. Il s’agit d’un volume architectural simple.

La Mosquée de Villeparisis dispense des enseignements de langue arabe, d’apprentissage du Coran, et de connaissance de la religion (charia).

La structure d’enseignement de l’association compte 5 professeurs. Elle gère 110 élèves, actuellement répartis en plusieurs niveaux.

En raison d’une fréquentation de plus en plus importante de la Mosquée, celle-ci nécessitait un élargissement afin de permettre aux fidèles de prier dans de bonnes conditions et aux élèves d’avoir accès à de vraies salles de cours.

Un projet d’agrandissement de la Mosquée a par la suite pu voir le jour afin d’avoir une salle de prière à part entière pour les femmes ainsi que des salles de cours. Le plan a été déposé et validé par la mairie. La modernisation du lieu de culte permettra :

- d’offrir aux élèves un enseignement de qualité avec des programmes adaptés.
- d’organiser des conférences avec personnalités du culte.
- de donner les moyens  à l’imam de la Mosquée pour moderniser les cours de Coran et de l’arabe tant dans le vocabulaire que dans la grammaire (notamment avec des CD, Vidéo).

-        Conférence de l'Islamiste Radical Tariq Ramadan à la Mosquée de Villeparisis :              Mosqu%C3%A9e-Villeparisis-salle-de-pri%C3%A8res Alain Gresh dans religion
-      Plan du projet d’agrandissement de la Mosquée de Villeparisis         salle de prière de la Mosquée de Villeparisis

-           Mosqu%C3%A9e-Villeparisis-fid%C3%A8les Bagnolet                      Mosqu%C3%A9e-Villeparisis-pri%C3%A8res-de-rue charia
-      Fidèles Musulmans écoutant un prèche à la Mosquée de Villeparisis        Prières de rue à la Mosquée de Villeparisis

Quelle idéologie est véhiculée dans la Mosquée de Villeparisis ? Un Islam de « Paix et Tolérance » ?
On peut s’inquiéter des relations entretenues par les responsables de la Mosquée avec des extrêmistes, en particulier, on peut noter que la Mosquée de Villeparisis a reçu le 4 mars 2012 Tariq Ramadan pour y donner une conférence.

Le prédicateur Tariq Ramadan est un islamiste radical déployant un double language, très courtisé par les média occidentaux devant lesquels il développe un Islam de tolérance, en préservant et défendant toutefois le caractère et l’identité islamique de la Communauté Musulmane, mais dans certains de ces ouvrages et dans ses prèches et conférences dans les Mosquées, ses discours appellent à la division, au ressentiment, et au repli de la communauté Musulmane sur elle même.

Dans son livre « Islam, le face à face des Civilisations », Tariq Ramadan décrit l’Islam comme un système totalitaire, la mise en place d’un État islamique doté d’une Constitution s’appuyant intégralement sur les Lois Divines, les préceptes du Coran, et dirigé par un dignitaire religieux, un Imam. Un État crée par les Musulmans, pour les Musulmans, sans aucune opposition politique, un Califat.

L’idéologie développée par Tariq Ramadan est, de ce fait, proche de celle des Frères Musulmans, une organisation politique islamiste fondée par son grand-père Hassan-Al-Bannah, qui vise à instaurer sur toute la terre un Califat Mondial.
Tariq Ramadan est parfois accompagné de son frère Hani Ramadan, un prédicateur radical, qu’on peut par exemple écouter ici défendre la mise en place de la charia à la Mosquée de Lille-Sud, la Loi que tous les Musulmans doivent adopter, ou défendre la cause palestinienne, en expliquant devant plusieurs centaines de Fidèles Musulmans à la grande Mosquée de Bruxelles que les Juifs sont des : « serpents, une race de vipères », et ce, en présence de Tariq Ramadan.

En décembre 2011, Tariq Ramadan a participé au « Printemps des quartiers », une série de rencontres organisées sur toute la France (principalement à Bagnolet, Lyon et Marseille), dont on peut noter la participation d’Alain Gresh, directeur adjoint du Monde Diplomatique, avec pour objectif d’importer le conflit du « Printemps Arabe » sur le territoire français, rallier les Musulmans de France à la cause Arabe, en invectivant la foule afin de déclencher des révoltes similaires à ce qui se passe dans le monde Arabe contre « les racistes et les islamophobes » d’Occident.

Également présente à Bagnolet auprès de Tariq Ramadan, Houria Bouteldja, porte-parole du Parti des Indigènes de la République (PIR), un parti xénophobe d’extrême-gauche, diffusant une idéologie de haine contre les « blancs colonisateurs », et développant des discours d’incitation à la haine et à la révolte, dans le but de former un « contrepouvoir », et faire payer ce que les français ont fait subir aux « indigènes » des ex-colonies.
La France serait toujours considérée comme un pays colonisateur, les banlieues d’aujourd’hui serait l’Algérie d’hier, le racisme ne peut venir des colonisés, et la violence est légitime pour y mettre fin. Sur son site, le PIR explique qu’il faut donc « lutter contre toutes les formes de domination impériale, coloniale et sioniste qui fondent la suprématie blanche à l’échelle internationale. »
Le livre « Nique la France » aux éditions ZEP, avec Houria Bouteldja en couverture, décrit clairement cette idéologie.

Printemps-des-quartiers-Tariq-Ramadan Coran   Bagnolet-Houria-Boutelja Houria Bouteldja   Houria-boutelja imam
- Tariq Ramadan et Houria Bouteldja en conférence à Bagnolet sur le « Printemps des quartiers », et Houria Bouteldja en couverture du livre « Nique la France »

Extraits de l’intervention de Tariq Ramadan à Bagnolet en gras italique ci-dessous, où il amalgame la critique de l’Islam et la violation des principes de laïcité, avec le racisme anti-musulman et anti-noir.

« Quand on nous dit aujourd’hui l’islamophobie ça n’existe pas, mettre en évidence que ce qui est en train de se passer dans ce pays là, c’est un racisme structurel anti-musulman et que effectivement, ça, on peut l’appeler islamophobie, et que nous ne la distinguons pas du racisme structurel anti-noir, du racisme structurel contre les roms, ou contre les gens du voyage ou contre même l’absolue, l’inacceptable attitude qu’on a par rapport à l’immigration ! »

« Je suis de ceux qui seront pour se battre pour que les filles qui portent le foulard rentrent à l’école ! »

Dans les Mosquées, la technique d’approche employée par Tariq Ramadan auprès des Fidèles est toujours la même.
Des discours à caractère politique de défiance vis à vis des Occidentaux, cloisonnant la Communauté Musulmane, en expliquant que les Musulmans en Occident sont victimes de persécutions, de racisme, et qu’ils se doivent de réagir et de réformer la société afin de la transformer en son objectif final, l’État islamique, (Lois islamiques, voile islamique, viande halal, non mixité sociale entre hommes et femmes qu’il défend ici dans une mosquée de la Réunion , etc…)

Quelques extraits de sa conférence du 4 mars 2012 à la Mosquée de Villeparisis, en gras italique ci-dessous, en deux partie sur Youtube (hard-copy) :
Tariq Ramadan amalgame les termes « Jihad » et « guerre », ce dernier mot qu’il prononce plus d’une dizaines de fois dans deux phrases afin de marteler les esprits, résister aux persécutions, réformer et transformer la société, nous sommes loin ici des discours de Spiritualité normalement propre à une Religion.

Image de prévisualisation YouTube

« L’amour du pouvoir, l’amour de l’argent, et là, il va falloir résister à ça, et quand je résiste à ça, c’est la notion du Jihad, mais ce n’est pas fini, il ne suffit pas de résister, Allah ne nous dit pas : « Résiste au mal ! », si quelqu’un voit quelque chose, qu’est-ce qu’il va faire ? Il faut le changer ! Le Jihad, ce n’est pas simplement constater le mal, c’est quand on voit le mal en soit il faut le changer, ça s’appelle comment ça ? le réformer, le transformer, c’est le minimum de la Foi, c’est de changer les choses, même avec ton coeur, je vois et je n’aime pas !
Un la Foi, Deux, la Voie et trois, le Jihad sur la voie, pour rester dans la Lumière de la Foi. Et la Foi qui est Lumière nous impose le Jihad pour rester fidèle à la Voie. Vous n’êtes fidèle à la Voie que quand vous êtes dans le Jihad, et au sens du Jihad, non pas de guerre, mais de résistance et de réforme.
Le Jihad, c’est deux mouvements, je résiste et je réforme.
Dans la société, la même chose, je vois des choses qui sont mauvaises, je résiste et je les change. Je ne suis pas là simplement pour résister dans l’isolement, mais je dois changer dans l’engagement, raison pour laquelle, il faut faire ce qu’on dit, c’est-à-dire faire quelque chose avec leur Foi, c’est-à-dire changer la société.
Et c’est pour ça que Allah nous rappelle avec force, : « Pourquoi vous dîtes ce que vous ne faîtes pas ? ».
Vous allez avoir des problèmes, vous y résistez c’est très bien, mais est-ce que vous réformez, est-ce que vous changez les choses ? Est-ce que vous êtes dans le constat passif du problème ou dans l’engagement actif à le résoudre ? Vous comprenez la différence ? Il n’y a pas de Charia sans Jihad. Mais Jihad au sens ou nous le définissons, de l’intérieur en tant que Musulman.
Le Jihad c’est : « je réforme tout le mal que je vois en moi comme à l’extérieur, et je le réforme pour le bien. Je suis un acteur du bien. Et donc le Jihad, c’est jamais le chemin vers la guerre, le Jihad c’est le chemin vers la paix parce que l’un des objectifs de la charia c’est le « salam » (la paix).
Ou veut-on aller ? Vous avez envie de rentrer dans un espace de guerre ? L’un des noms du paradis c’est le dar-as-salam (la paix).
Vous, vous êtes en train d’adorer qui ? Dans le mot Islam il y a « salam », et nous sommes des agents de « salam ». Répandez la paix !
Et la Jihad, c’est pas parce qu’on cherche la guerre, nous on veut faire la guerre à la guerre pour aller vers la paix. On veut faire la guerre au mal pour aller vers le bien. Nous sommes engagés dans une guerre à la guerre, une guerre au mal, une guerre à la pauvreté, une guerre aux oppresseurs, une guerre aux exploiteurs, une guerre aux voleurs, mais on n’est pas en guerre pour la guerre, on ne veut pas la guerre.
On est en guerre parce qu’ils nous font la guerre, et que nous répondons à ceux qui veulent nous voler, à ceux qui veulent nous mentir, à ceux qui veulent nous exploiter en leur disant : « Par ordre de Dieu, nous vous résistons pour aller vers la paix ». Vous êtes des agents perturbateurs ! »
[...]
« Vous ne pouvez pas être sur la Voie, si vous êtes négligents vis à vis des piliers.
Vos prières, votre jeune, la zakat, le service des gens, toutes ces attitudes, là vous êtes sur la Voie, mais quand vous êtes sur cette Voie là, ça ne va pas être facile, pour suivre la Voie droite, il va falloir le Jihad. Le premier champ de bataille du Jihad c’est toi même. Tu vas devoir te réformer toi même.
Et ensuite, il y a autour de toi, tout ce que tu vois dans la société, en France ou dans le monde Musulman. »
[...]
Claude Guéant est l’agent colonisateur des voies de l’extrême-droite pour le compte de votre candidat président Nicolas Sarkozy, il y a un jeu. Il joue sur l’émotion, sur la peur des gens, les gens ont peur de l’avancée de l’Islam, et ça marche, parce que les autres y vont.
Soyez extrêmement clairs, ne tombez pas dans ce piège là, on veut faire de cet Islam un problème. Vous avez prouvez qu’en l’espace de trois générations, la présence Musulmane en France vit une mutation et une révolution d’installation. Tous ceux qui sont en train de vous parlez : « il faut vous intégrer », laissez-les parler parce qu’ils n’ont pas envie de vous intégrer. Ils vous parlent de vous intégrer parce qu’en fin du compte ils veulent entretenir dans le fait que vous ne le soyez pas. »
[...]
« On ne vous attaque que parce que vous êtes en train de réussir et on a envie de se persuader que vous échouez. »
« Avoir réussi, ce n’est pas avoir accompli, ce n’est qu’un premier pas. Les Jihad, ils sont longs, on va faire l’éducation de nos enfants, on est loin encore. »

Quelle conception de l’Islam défendent les responsables de la Mosquée de Villeparisis et quelles relations entretiennent-ils avec Tariq Ramadan ? Quelle influence cette idéologie islamique diffusée dans les esprits des Musulmans peut elle avoir comme conséquences, et surtout, quels cours sont enseignés aux jeunes Musulmans dans l’école coranique de la Mosquée ?
Le discours et l’idéologie de Tariq Ramadan ressemblent-ils à un appel à la Fraternité Universelle, à l’entraide entre Communautés ? Aident-t-ils la Communauté Musulmane de Villeparisis à s’intégrer dans la société française ?

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir