• Accueil
  • > Recherche : mariage musulman mosquée

29 novembre, 2017

La Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, foyer de l’islam radical antichrétien et misogyne : « Une femme ne doit laisser apparaître que son visage et ses mains », « Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 28 min

La ville de Marseille accueille une des plus fortes communautés musulmane de France.

Pour favoriser la bonne intégration des Musulmans, le maire LR Jean-Claude Gaudin participe personnellement depuis plusieurs années à l’installation de réseaux islamistes, provoquant sur le long terme un changement radical de l’identité culturelle, cultuelle et sociétale de la ville.
On peut citer la Grande Mosquée Islâh de Marseille gérée par l’imam Haroun Derbal qui endoctrine depuis des années, des milliers de Musulmans au rejet de la culture occidental et chrétienne, qui constitue une « menace », un « danger », pour la communauté musulmane. On retrouve le concept idéologique de victimisation, les Musulmans sont persécutés en Occident, un milieu hostile dans lequel ils doivent survivre.


Conférence de l’Imam Haroun Derbal à la Grande Mosquée Islâh de Marseille : « la célébration des fêtes de fin d’année menace et met en danger notre Foi, notre Religion ».

Parmi les centres cultuels et les Mosquées radicales de Marseille, on trouve la Mosquée et l’institut Malik Ibn Anas, administrés par l’Association Des Bleuets (ADB).
Le nom de l’institut provient de l’imam Malik, un prédicateur fondamentaliste du VIIIème siècle prêchant un islam conservateur, qui a développé le malikisme, une doctrine rejetant toutes nouveautés apportées par l’Occident, ce qui préfigure déjà de la teneur de l’enseignement de cet établissement.

IKHWAN, le très bon site d’information sur la propagation du réseau des Frères Musulmans en France, a déjà relayé la dangerosité de ce lieu de culte islamique diffusant une vision fondamentaliste et antioccidentale de l’Islam.

Parmi les sommités prestigieuses des islamistes invités à la Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, la crème des idéologues misogynes, antioccidentaux en France, figurent entre autres, Sofiane Abou Ayoub :

-                              La Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, foyer de l'islam radical antichrétien et misogyne :

Sofiane Abou Ayoub, fervent prédicateur de l’Islam wahhabite saoudien aux Émirats Arabes Unis et en Égypte, arpente également les Mosquées des banlieues françaises. Au Centre Éducatif du Palmier à Saint-Denis (CEP dans le 93), il est accompagné du cheikh saoudien Wassiouliah Abbas, qui ne serre pas la mains des femmes, et traduit des prèches d’imams violemment antichrétiens.

-                             1517263136-mosquee-marseille-nader-abou-anas Abou Ibrahim dans religion

Nader Abou Anas, l’imam de la Mosquée du Bourget et directeur de l’école coranique du centre D’clic de Bobigny, est également venu le jour de Noël, le 25 décembre 2015 à Marseille, endoctriner les Musulmans du centre islamique Malik Ibn Anas. Pour Nader Abou Anas,  la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison.

-                                                         1517263274-mosquee-marseille-imam-francois antisémitisme

Mohamed François, l’imam antioccidental de la Mosquée de Joué-les-Tours, interdit aux Musulmans de participer aux fêtes de Noël et de fin d’année. C’est également un invité prestigieux de la Mosquée Malik Ibn Anas venu endoctriner les Musulmans de Marseille (hard-copy).

-                                                                 1517263274-mosquee-marseille-marwan-muhammad charia

Le prédicateur proche des Frères Musulmans Marwan Muhammad, porte-parole du CCIF, un organisme politique visant à détruire l’identité française et imposer l’Islam dans les sociétés occidentales, est aussi un invité très apprécié de l’Association Des Bleuets (ADB) dirigeant le centre islamique Malik Ibn Anas de Marseille le 29 mai 2016.

L’emprise de la religion sur le milieu social et sociétal est clairement affiché, Abou Ibrahim, l’imam de la Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, nous l’explique dans une de ses conférences tenue en 2017, extraits :

-                                      1517263136-mosquee-marseille-abou-ibrahim chrétiens

L’imam Abou Ibrahim de la Mosquée Malik Ibn Anas interdit aux Musulmanes et aux Musulmans d’épouser des non croyants.

« Pour les hommes il est interdit de se marier avec une Khafira (non croyante), sauf avec les femmes des Gens du Livre, on le verra après. »

« Quand est-il de l’homme qui se marie avec la non-musulmane, autre que les Gens du Livre, les Juifs et les Chrétiens, et la musulmane qui se marie avec un non-musulman quelque soit sa confession ? Pour les hommes il est interdit de se marier avec une Khafira, sauf les femmes des Gens du Livre. »
[...]
« Allah nous dit : « Ne vous mariez pas avec les polythéistes », il s’adresse ici aux hommes, tant qu’elles ne croient pas, car une esclave croyante est meilleure qu’une polythéiste, même si celle-ci vous attire.
Et vous les femmes, ne vous mariez pas avec les polythéistes masculins tant qu’ils ne croient pas, car un homme croyant, un esclave croyant, sera toujours mieux qu’un polythéiste, même si ce dernier vous attire. Ce verset là nous montre une interdiction formelle de nous marier avec une femme ou vice versa autre que la musulmane. Pour l’homme il y a une exception, on y reviendra plus tard. »
[...]
« L’interdiction engendre la non-validité de l’acte. »
[...]
« L’imam Abderazak rapporte que le Prophète a écrit à des Majous (zoroastriens) pour les appeler à l’Islam. S’ils acceptent, Amdoullah (grâce à Dieu), s’ils n’acceptent pas, ils doivent payer la jizya, leur nourriture n’est pas permise, et il n’est pas permis de se marier avec leurs femmes. On parle là des moushirik (un non croyant). Sur ce point là, il n’y a pas de divergence. »

Pour Abou Ibrahim, le mariage est strictement réglementé : il est interdit aux Musulmans et aux Musulmanes d’épouser des non croyants. Remarquer l’inégalité de traitement entre les hommes et les femmes  : le Musulman a le droit d’épouse une femme des « Gens du Livre », c’est-à-dire une femme chrétienne ou juive. Une Musulmane n’a pas le choix, et doit obligatoirement épouser un Musulman.
On remarque également que Abou Ibrahim reconnaît comme législation l’impôt que les non Musulmans, citoyens de seconde zone, devaient s’acquitter s’ils refusaient d’accepter l’Islam, en fonctionnement dans les sociétés islamiques pendant des siècles : la Jizya.

Toute manifestation de sensualité, de beauté, de charme, de séduction est strictement et formellement interdit en Islam. Autrement dit, la féminité est niée, une femme ne doit montrer que son visage et ses mains, le reste du corps doit être masqué aux hommes. Les responsables de la Mosquée Malik Ibn Anas le rappellent sur la page Facebook officielle du lieu de culte :

-                                                                      1517610976-mosquee-marseille-femmes christianophobie

-                                                   1517263135-mosquee-marseille-femmes-en-hijab Coran

Les femmes musulmanes qui respectent la Parole d’Allah ne montrent que leur visage et leurs mains, d’après les responsables de la Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, niant leur féminité.

On retrouve par ailleurs sur la page Facebook du lieu de culte, toute la propagande habituelle visant à mépriser les communautés chrétienne et juive pour mieux asseoir la supériorité de l’Islam (hard-copy 1, hard-copy 2).

-                          1517263135-mosquee-marseille-mecreants-2 femmes

-                         1517263135-mosquee-marseille-antichristianisme-antisemitisme-2 France

-                        1517263135-mosquee-marseille-antichretien-antisemite-2 Frères Musulmans

Est-ce que ces prédications et l’idéologie développées dans ce lieu de culte marseillais favorisent-elles le vivre-ensemble, la cohésion sociale entre communautés ou au contraire, tendent-elles à diviser la société sur le long terme, dans laquelle on pourrait voir émerger une nouvelle organisation parallèle où des citoyens soumis aux Musulmans devront payer des impôts, une taxe, la Jizya, et les femmes, obligées de se voiler, afin de ne montrer que « leur visage et leurs mains » ?

-                                                                   1517263135-mosquee-marseille-big-brother-4 Gens du Livre

La chaîne Youtube « Islamineurope » avec pour compte « LeSpectreBlanc », rapportant les prêches des imams dans les Mosquées, a été bloquée sans aucune explication le 26 novembre 2017 (d’où les vidéos Youtube indisponibles, reprises progressivement vers un autre hébergeur) (hard-copy).
Il s’agit clairement d’une CENSURE POLITIQUE, contraire à la déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948, visant à empêcher d’informer la population sur la dangerosité des prédicateurs Musulmans venant prêcher sur notre territoire :
article 19 de la DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’HOMME : « Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. »

2 novembre, 2017

Le maire socialiste Yvon Robert contribue à l’implantation de l’Islam radical misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite à la Grande Mosquée El Kaouthar de Rouen

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 13 min

En 2010, « Islam mine l’Europe » avait déjà mis en garde contre les prédicateurs de l’Union des Musulmans de Rouen (UMR), branche de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans, qui contrôlent la Mosquée El Kaouthar de Rouen et endoctrinent les Musulmans au rejet de l’Occident et du Christianisme.

Sur le site Internet officiel de la Mosquée El Kaouthar qui a fait peau neuve depuis, on retrouve toujours les affiches des conférences données dans la Mosquée de Rouen par le prédicateur antioccidental, antichrétien et antisémite Hani Ramadan (hard-copy).

Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Dans une conférence donnée à la Mosquée d’Avignon le 9 octobre 2011, Hani Ramadan interdit aux femmes de voyager seules.

Hani Ramadan développe également auprès des Fidèles une violente propagande antisioniste contre ce qu’il appelle « l’état criminel sioniste d’Israël ».

-                                                                 Le maire socialiste Yvon Robert contribue à l'implantation de l'Islam radical misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite à la Grande Mosquée El Kaouthar de Rouen dans Politique 1534963482-mosquee-rouen-hani-ramadan

-                                                              1534963482-mosquee-rouen-hani-ramadan2 Allah dans religion

Le prédicateur antichrétien et antisémite Hani Ramadan, qui compare les Juifs à « des serpents, une race de vipères », et qui explique que ceux qui croient en la Trinité « ne peuvent avoir un coeur pieux », est toujours promu et bien considéré sur le site de la Mosquée El Kaouthar de Rouen

-                                                     1534965968-mosquee-rouen-hassan-iquioussen antisémitisme

L’UMR organise les rencontres annuelles des Musulmans de Rouen, la deuxième édition du 11 octobre 2014 à la halle aux toiles à Rouen avait vu la participation d’islamistes politiques antioccidentaux tels Hassan Iquioussen, Mohamed Bajrafil ou encore Ahmed Miktar, et la présence de Yvon Robert, le maire socialiste de la ville. (hard-copy)

Le prédicateur Hassan Iquioussen, qui milite dans les Mosquées de France pour retirer le loi interdisant aux jeunes filles de porter le voile islamique à l’école, et qui nie le génocide arménien, est lié au réseau de l’UMR

-                                                             1534963484-mosquee-rouen-mahmoud-doua antisionisme

Mahmoud Doua, prédicateur des Frères Musulmans et imam de la Mosquée de Cenon près de Bordeaux, est opposé à l’interdiction du port du voile islamique dans les écoles, nie les persécutions des Chrétiens d’Orient et fait la promotion de la charia islamique. Il fait aussi partie des invités vedette de la Grande Mosquée El Kaouthar de Rouen.

L’UMR est également partenaire officiel de l’organisme politique islamique « Havre de Savoir » (hard-copy) et de ses prédicateurs antioccidentaux, tels Hassan Iquioussen ou encore Nabil Ennasri.

On constate que non seulement le maire socialiste de la ville Yvon Robert n’a pris aucune mesure pour interdire cette association politique militant contre l’Occident, mais qu’il a participé personnellement à la cérémonie d’inauguration de l’extension de la Mosquée El Kaouthar de Rouen le 21 octobre 2017 !
Financée par les fidèles à hauteur de un million d’euros, cette extension s’étendant sur une surface totale de 1200m² et pouvant accueillir 1500 fidèles, prévoit la création d’une nouvelle salle de prière et de classes coraniques pour endoctriner les jeunes Musulmans au fondamentalisme islamique.

-                            1534965556-mosquee-rouen-kaouthar Bachar El Sayadi

-                                                        La Grande Mosquée El Kaouthar de Rouen

-                                           1534963484-mosquee-rouen-priere Bible

-                                     Fidèles Musulmans en prière à la Mosquée El Kaouthar de Rouen

-                                  1534963482-mosquee-rouen charia

Le maire socialiste Yvon Robert, en compagnie de l’imam antichrétien de la Mosquée Kaouthar Bachar El Sayadi, proche de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans, inaugurent ensemble l’extension de la Mosquée le 21 octobre 2017.

 

-                                          1534963482-mosquee-rouen-bachar-al-sayadi chrétiens

L’imam de la Mosquée El Kaouthar de Rouen, le prédicateur antichrétien proche de la mouvance politique des Frères Musulmans Bachar El Sayadi, pose ici devant le panneau de travaux d’extension du lieu de culte. Il participe aux rencontres annuelles de l’association islamique antioccidentale « Havre de Savoir ».

Un court extrait d’une de des conférences, pour avoir un aperçu de sa vision de la société civile, ainsi que du Christianisme :

« Si quelqu’un se marie avec une fille qui ne croit à rien, son mariage est invalide. Ce n’est pas un mariage, même s’il y a un cheikh qui vient et qui dit tout ce que vous voulez, c’est un mariage invalide. Il n’est pas valide, c’est comme si un homme se mariait avec un homme, c’est invalide, c’est un mariage avec une personne qui ne croit à rien, c’est un mariage invalide, c’est-à-dire, tout ça c’est des rapports illicites. »
« Un Chrétien croit au jour dernier, même avec sa religion falsifiée, il croit qu’il y a un Enfer, qu’il y a un Paradis, qu’il y a le Bien, qu’il y a le Mal, on a des points en communs. Après, on a des points qui nous différencient bien naturellement, que lui associe au bon Dieu d’une autre Divinité, il croit qu’il y a un Dieu qui le voit, avec la bêtise de la Trinité, nous on considère que c’est du Koufr, que c’est de la non-croyance, de l’associationnisme, c’est associer au Bon Dieu une autre Divinité. Cette affaire de Trinité, c’est une affaire majeure qui nous différencie des Chrétiens. »
[09:58]
Conférence de Bachar El Sayadi, imam de la Mosquée El Kaouthar de Rouen

D’après Bachar El Sayadi, les Chrétiens ont une « religion falsifiée », ils croient en la « bêtise de la Trinité ». Où se trouve le message de tolérance, de paix, du vivre-ensemble, et de Fraternité ? Est-ce que ce type de prédication incite au rapprochement entre communautés ?

Bachar El Sayadi préconise également une application stricte des lois juridiques de la charia islamique dans la société civile : un Musulman ne peut se marier avec une athée, c’est un mariage invalide et illicite. Est-ce compatible avec les lois des sociétés occidentales ?


Un des prédicateurs vedette de la Mosquée de Rouen (venu par exemple le 24 octobre 2015), le cheikh antichrétien spécialiste de la charia islamique et proche des Frères Musulmans Tarik Abou Nour, méprise la croyance des Chrétiens en niant la Trinité et la Crucifixion du Christ :

Image de prévisualisation YouTube

« Allah n’a pas été engendré, n’a pas de fils, n’a pas d’associés, c’est ce qui est dit dans le Coran, Allah dénonce la Trinité, Allah dénonce l’attitude de ceux qui croient que Jésus s’apparente à Allah, ou sont des fils d’Allah, ou sont des choses comme ça, non. »
[25:51]

« Allah protège ses alliés, et notamment ses Prophètes et ses Messagers. Alors comment peut-on imaginer qu’il a été crucifié ? Non, pas du tout ! Allah nous dit explicitement dans le Coran : « Ils ne l’ont pas tué, ils ne l’ont pas crucifié, on a jeté sa ressemblance sur quelqu’un d’autre, ils ont crucifié quelqu’un d’autre. Ils ont cru avoir crucifié le Messager d’Allah Issa (Jésus), le Verbe d’Allah, Allah l’a nommé comme ça, son Verbe, il l’a insufflé de son Esprit, il a fait des miracles qui conforte son message, il pouvait revivifier les morts, ou guérir les lépreux, l’aveugle, etc.
Ce n’est pas pour ça qu’il est Dieu, pas du tout ! C’est Allah qui lui a donné ces miracles. Allah a empêché qu’il soit crucifié, parce que Allah protège ses alliés, Allah l’a élevé chez lui. »
[27:37]

« Il reviendra à la fin des Temps, Issa, jésus, pour rétablir la justice, il gouvernera avec les lois d’Allah.[...] Il vient comme réformateur pour confirmer le message de l’Islam.« 
[29:18]

L’imam de la Mosquée de Rouen, Bachar El Sayadi, et le cheikh Tarik Abou Nour prévoient de changer la société en rejetant le Christianisme, Révélation bouleversante de la Parole de Dieu en Christ annoncée dans les Évangiles, et le remplacer par le message de Issa, un Jésus devenu simple Prophète au service de l’Islam sunnite et des principes de la charia : couper la main des voleurs, interdire le mariage avec des athées, fouetter la femme adultère et la lapider si elle a eu un enfant, interdire à la femme de voyager seule, la frapper si elle désobéit, légaliser la pédophilie, haine des Chrétiens et des Juifs, etc…

 

-                                                    1534963484-mosquee-rouen-jesus-femme-adultere christ

Partie du tableau du peintre Nicolas Poussin (1653), « Le Christ et la femme adultère », un épisode de la Bible où Jésus vient en aide à la femme adultère, sur le point de se faire lapider.

Par son questionnement dans la Bible : « que celui qui n’a jamais péché lui lance la première pierre », Jésus invite l’homme à chercher en son for intérieur la compassion envers cette femme, en sachant pertinemment que la faute dont elle est accusée, l’adultère, peut se retrouver en tout homme, qui a déjà convoitée secrètement une femme autre que la sienne, ne serait-ce que par la pensée, l’envie, le désir.
Et la magie opère : un à un, les hommes laissent glisser les pierres de leurs mains, baissent la tête, et s’en vont, mais sortent grandis, car la Parole de Dieu a opéré en eux et les a transformés.
Jésus conclut face à la femme adultère restée seule : JE NE TE CONDAMNE PAS NON PLUS, VA ET NE PÈCHE PLUS.

Devenir meilleur, charitable et attentionné, par la force de conviction intérieure, la Foi en Christ, ce message révolutionnaire et novateur, qui va donner naissance en partie à la pensée de la civilisation occidentale, est totalement nié par la doctrine islamique. Dans le Coran, Jésus, appelé Issa, n’est qu’un Prophète de l’Islam, ne faisant rien de plus que « gouverner avec les lois d’Allah » et « confirmer le message de l’Islam ».

-                                                   1534963484-mosquee-rouen-islam-lapidation christianisme

Dans l’Islam, religion du Prophète Mohamed, la lapidation est une Loi Divine, elle doit être appliquée avec l’aide de tout un arsenal juridique, en cas d’adultère par exemple, si la femme a conçu un enfant lors de l’acte adultérin, et c’est le Prophète Mohamed lui-même qui rend la justice et applique la sentence :
«Une femme vint dire au Prophète Mohamed: «J’ai commis l’adultère, purifie-moi.» (Elle voulait que le Prophète Mohamed la punisse afin qu’Allah lui pardonne son péché et la laisse entrer au paradis.) Le Prophète Mohamed lui répondit: «Va-t-en jusqu’à la naissance de l’enfant.» Après avoir mis l’enfant au monde, elle revint avec l’enfant et dit: «Voici l’enfant que j’ai mis au monde.» Le Prophète Mohamed répondit: «Va-t-en et allaite-le jusqu’à ce qu’il soit sevré.»
Une fois l’enfant sevré, elle vint vers le Prophète Mohamed avec l’enfant qui tenait un morceau de pain dans sa main. (L’enfant devait avoir deux ans, selon la durée prescrite par le Coran pour l’allaitement.) La femme dit: «Messager d’ Allah, le voici, je l’ai sevré et il mange de la nourriture solide.» Le Prophète Mohamed donna l’enfant à un musulman et prononça ensuite la sentence. La femme fut enterrée dans un fossé jusqu’a la poitrine et lapidée».


-                               1534963485-mosquee-rouen-sunna-lapidation christianophobie

L’arsenal juridique de la législation islamique est basé sur la sunna, et gère les punitions à infliger aux récalcitrants qui n’obéissent pas à Allah, comme la lapidation.

-                                  1534965426-mosquee-rouen-yvon-robert Coran

« Pour moi, la laïcité, c’est de garantir à tous la possibilité d’exercer sa religion. Il y a des Musulmans nombreux en France et il n’y a pas assez de Mosquées, il est très important qu’ils puissent construire les Mosquées dont ils ont besoin. »
Déclaration du 21 octobre 2017, lors de l’inauguration de l’extension de la Mosquée de Rouen, par le maire socialiste Yvon Robert qui collabore activement à l’installation de Musulmans radicaux dans la ville dont il a la charge, mettant en péril sur le long terme le vivre-ensemble et la cohésion sociale.

6 mai, 2017

Le difficile combat du maire LR Didier Gonzales contre l’organisation politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans (ACMUV) de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 11 h 40 min

Le sud-ouest parisien connaît un développement important de l’Islam fondamentaliste, aussi bien sous l’impulsion de la faction de l’organisation politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans, que sous celles de diverses mouvances du salafisme.
La commune de Villeneuve-le-Roi, environ 20 000 habitants au sud de la région parisienne, dans le département du Val-de-Marne située près de l’aéroport d’Orly, n’est pas épargnée par l’islamisation.
Les tensions entre la municipalité dirigée par le maire LR Didier Gonzales et les associations islamiques locales durent depuis plusieurs années.
En mai 2013, le maire avait dû demander la fermeture des locaux d’une association musulmane, l’Institut de Transmission du Savoir (ITS) pour propagation d’une doctrine islamique radicale.

Depuis, le maire est confronté à la principale association locale représentant la communauté musulmane de la ville, l’Association Culturelle Musulmane Villeneuvoise (ACMUV), liée à l’organisation politique des Frères Musulmans.

Dans une conférence donnée le 5 juin 2011, les responsables de l’ACMUV détaillent leur projet pour la communauté musulmane de la ville.

« On a déjà notre imam, qui est le cheikh Iliès, et inch’Allah, après on veut ouvrir cette salle, ça c’est à court terme, à moyen terme, on veut former, parce qu’on avait dit que après un lieu de prosternation, on veut un lieu d’apprentissage, donc pour ce lieu d’apprentissage, on s’est dit que pourquoi pas, former nos Frères de Villeneuve-le-Roi et nos soeurs de Villeneuve-le-Roi dans une école, dont le Frère, le cheikh Iliès a déjà été, c’est l’IESH.
Et dans cette école à Saint-Denis, ils font un apprentissage, une formation accélérée de trois ans. Et dans cette formation, c’est eux, nos Frères de Villeneuve-le-Roi, nos soeurs de Villeneuve-le-Roi, qui seront les professeurs de notre Mosquée, comme ça, on n’ira pas chercher nos profs ailleurs, on les sortira de ces écoles, pour que inch’Allah, nous, on fait en sorte qu’ils se forment, on fait en sorte, que ce sont nos propres soeurs et frères qui éduquent nos petits enfants, et inch’Allah à moyen terme, on veut des enfants qui étudient de cinq ans jusqu’au adultes, débutants inch’Allah, et aussi ceux qui ont un petit niveau, donc à moyen terme, après cette formation, inch’Allah, on ne veut pas aller voir ailleurs, on ne veut pas demander des professeurs à droite à gauche, et demander recours ailleurs, c’est un peu être égoïste, mais on n’a rien, comme on n’a rien, on voudrait s’entraider mutuellement. »
[07:05]
« On a une équipe qui ira voir le maire, pendant qu’on a cette salle là, on va pas dormir, il y a une équipe qui va préparer un dossier solide, et dans ce dossier solide, qu’est-ce qu’on va mettre ? On va mettre qu’on a tel nombre d’adhérents, que avec ces adhérents là, on a des gens qui peuvent voter, qui ont la carte d’électeur, comme ça on pourra y aller, et pas pour passer, excusez-moi des termes, pour des rigolos, ou des gens qui ont peut-être un projet mais c’est un projet comme ça, pensé à la vite fait.
En pensant à mes Frères et Soeurs qui en 2003, faisaient partie de ces gens qui sont partis demander ce carré (musulman), c’est peut-être aussi la masse, ils avaient peu de personnes pour aller vers le maire, Ils sont passés à la légère, nous ce qu’on veut, c’est que en ayant cette salle là, on prépare le dossier et que ces Frères là le montent à la mairie et en parlent. »

[13:50]
Conférence sur le projet de construction de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi le 5 Juin 2011 à la salle le Riyad de Villeneuve-le-Roi avec comme invité le prédicateur des Frères Musulmans Mohamed Bajrafil. (lien)

Dès 2011, un des dirigeants de l’ACMUV menace le maire de la ville de ne plus pouvoir compter sur le vote musulman s’il refuse d’adhérer au projet d’édification d’une Mosquée à Villeneuve-le-Roi.
Le choix doctrinaire de l’association s’est porté sur l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH), qui, sous ce titre pompeux, n’est en fait rien d’autre q’une immense Madrassah, une école coranique enseignant le Droit islamique, la Jurisprudence du Droit (fiqh), des Fatwas, la finance islamique, un système pénal et juridique concurrent de la constitution républicaine lié à la l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans (UOIF en France).

-                                        Le difficile combat du maire LR Didier Gonzales contre l'organisation politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans (ACMUV) de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi dans Politique 164115MosqueVilleneuveYoussoufAlQaradawi

Ahmed Jaballah, ex-président de l’UOIF (à droite), et le prédicateur antisémite égyptien Youssouf Al-Qaradawi (au centre), mentor des Frères Musulmans à l’IESH de Paris (Saint-Denis) en 2007

On peut remarquer que l’islamiste radical Youssouf Al-Qaradawi fait parti du « Conseil Scientifique » de l’IESH (hard-copy). Ce Cheikh fait autorité dans le Monde Musulman, ilest consultant religieux sur la chaîne Qatari Al-Jazira. Il dirige également en Europe le Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche (CEFR).

En septembre 2015, la tension atteint son paroxysme pendant les fêtes annuelles d’automne, les militants de l’organisation ACMUV qui réclament une Mosquée, manifestent leur mécontentement, la situation dégénère rapidement, les policiers insultés sont obligés de faire usage de gaz lacrymogènes. Le maire Didier Gonzales « déplore que certains […] cherchant à imposer la construction d’une Mosquée à Villeneuve-le-Roi, aient tenté à plusieurs reprises de troubler notre fête ».

L’idéologie développée par les prédicateurs des Frères Musulmans est bien rodée : dénigrement et rabaissement de l’Occident et de la France, politique de victimisation, les Musulmans seraient persécutés et devraient se souder devant l’adversité afin de raffermir leur Foi et imposer le dogme islamique à ce monde pervers et immoral qui leur veut tant de mal.
Ci-dessous, un aperçu du profil des prédicateurs venant endoctriner les Musulmans de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi.

-                                                     491331MosqueVilleneuveleroiAbdallahBenMansour Abdallah BenMansour dans religion
Parmi les formateurs de l’IESH conférencier à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi, le prédicateur politique antioccidental et antisioniste des Frères Musulmans Abdallah BenMansour, invité le 10 août 2012.

-                                            133742UOIFAbdallahBenMansour ACMUV

Abdallah BenMansour (photo) est un militant islamiste, membre éminent fondateur de l’UOIF, il ne reconnaît pas l’existence de l’État d’Israël, et diffuse une propagande de l’Islam politique antioccidental et antisioniste dans les Mosquées de France, et dans les IESH en particulier, centres de formation des futurs imams des Mosquées de France.

Il milite également pour la mise en place de la Loi islamique, la Charia. Dans une conférence donnée à la Mosquée des Étangs d’Aulnay-sous-Bois, il expliquait à ses Fidèles Musulmans : « heureusement que les Musulmans veulent appliquer la Charia ! Les français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam ! ».
Lors du congrès de l’UOIF au salon du Bourget en 2013, il déclarait : « Les Musulmans ont construit la France et sont l’avenir de l’humanité »

Le prédicateur des Frères Musulmans Mohamed Bajrafil vient également prêcher régulièrement dans la Mosquée, c’est un proche du prédicateur politique Tariq Ramadan. Ses prédications visent essentiellement à rabaisser l’Occident et la France, qui seraient comparativement inférieurs à la grandeur supposée de la civilisation islamique.
Mohamed Bajrafil donne par exemple « des leçons d’humanité à la France«  (hard-copy). Alors qu’il devrait plutôt exprimer sa gratitude envers un pays civilisé dans lequel il a trouvé refuge lui et sa famille, et où l’esclavage est aboli depuis des siècles. Il déclare dans une conférence, que « des Tariq Ramadan, il en faudrait 36 000 ! », et participe tous les ans au meeting de l’UOIF au Bourget.

Mohamed Bajrafil invité le 30 mars 2012, ici en juin 2012 à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi.

-                                         411301MosqueVilleneuveTariqRamadanMohamedBajrafil Ahmed Nufays

Mohamed Bajrafil (à gauche) et le prédicateur politique antioccidental et antisioniste Tariq Ramadan (à droite) en conférence le 8 novembre 2014 à l’institut Al Khayria en Belgique.

-                                              496777MosqueVilleneuveleroiMohamedBajrafilHassanIquioussen Al-Qaradawi

Autour de Mohamed Bajrafil gravitent des prédicateurs politiques antioccidentaux, conspirationnistes et antisionistes de l’UOIF, tels Tariq Ramadan, Hassan Iquioussen et Moncef Zenati, ici lors de la 14ème rencontre annuelle des Musulmans du sud, le 27 mars 2016 au parc Chanot de Marseille.

Ci-dessous, un bref aperçu de l’idéologie de ces prédicateurs.

-                                            532341MosqueUOIFTariqRamadan Allah

Tariq Ramadan milite dans les Mosquées et dans ses ouvrages, (« le face à face des Civilisations » par exemple), et sous des discours toujours plein de sous entendus, pour la mise en place d’un système totalitaire, un État islamique doté d’une Constitution s’appuyant intégralement sur les Lois Divines, les préceptes du Coran, et dirigé par un dignitaire religieux, un Imam. Un État crée par les Musulmans, pour les Musulmans, sans aucune opposition politique, un Califat.
Lors du congrès annuel de l’UOIF au Bourget du 6 au 9 avril 2012, des prédicateurs antisémites, comme Youssouf Al-Qaradawi ou Safwat Hijazi qui expliquent, devant plusieurs dizaines de millions de téléspectateurs sur les chaînes Arabes (Al-Jazeera, Al nas-tv , Tv Al-Aqsa, etc…) vouloir rassembler les Musulmans afin de finir le travail d’Hitler, punir et exterminer les Juifs, ont été interdits de se présenter à ce congrès (sous la pression du FN, il faut le souligner).

Tariq Ramadan a, dans un article, pris la défense de ces prédicateurs antisémites et a condamné Nicolas Sarkozy pour cette mesure, dans un vibrant plaidoyer rendant hommage à ces « savants Musulmans de renommée mondiale » injustement bannis du territoire français (hard-copy).
Dans ses conférences, Tariq Ramadan appelle par ailleurs les Musulmans à boycotter Israël.

Image de prévisualisation YouTube

Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémitesIl diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
Il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien.

-                                                    450442MosqueUOIFMoncefZenati Amine Naït-Daoud

Moncef Zenati encourage la diffusion des textes de Hassan Al-Bannah, fondateur des Frères Musulmans, et de la propagande politique de Youssef Al Qaradawi, le mentor antisémite égyptien de la Confrérie. 
Moncef Zenati est par ailleurs un militant politique antisioniste et pro-palestinien, les associations islamiques proches de l’UOIF, constituent le vecteur parfait pour relayer l’idéologie des Frères Musulmans dans les Mosquées de France.

 

-                                                     328820MosqueVilleneuveleroiNaderABouAnas antisémitisme

Le prédicateur misogyne Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget, est venu donner une conférence à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi le 24 mars 2012.

Image de prévisualisation YouTube

Pour Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget et invité à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi, la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison.

Autre prédicatrice de renom invitée à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi, Nasssima Prudor, associée à l’organisation politique des Frères Musulmans.

-                                   678658MosqueVilleneuveleroiNassimaPrudor antisionisme

Nassima Prudor, militante proche des milieux fondamentalistes islamiques, en conférence à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi du 2 au 16 avril 2017

-                                                        482172MosqueVilleneuveleroiNassimaPrudor2 charia

-                                        368661MosqueVilleneuveleroiNassimaPrudor3 chrétiens

-                                                              578851MosqueVilleneuveleroiNassimaPrudor34 christianophobie

Nassima Prudor, en compagnie de prédicateurs radicaux déjà sus-cités, ainsi que du fondamentaliste misogyne Hassen Bounamcha, endoctrine des milliers de Musulmans au dogme islamique dans les Mosquées de France (lien 1, lien 2, lien 3)

Le principe de victimisation est l’arme favorite des islamistes pour intimider et imposer progressivement la visibilité du système islamique afin de saper les fondements des sociétés occidentales.

Voici comment Nassima Prudor utilise cette propagande de victimisation devant les Musulmanes pour affermir leur Foi et leur empêcher de retirer leur hijab, voile islamique recouvrant tout le corps sauf le visage, sur leur lieu de travail, lors d’une conférence donnée le 14 juin 2015 à Nanterre (hard-copy):

-                                        441351MosqueVilleneuveNassimaPrudor Coran

« Vous savez, récemment, on a pris une Croyante, dans un pays où il y a la guerre, vous savez cette soeur là était jeune, des ennemis d’Allah ont pris cette soeur là, on lui a dit : « Tu vas manger du porc, et tu bois de l’alcool », ils avaient allumé un feu à côté, un feu qui se réchauffait la nuit dans la montagne, et ont dit : « Si tu ne manges pas le porc et tu ne bois pas l’alcool, on te brûle, regarde, là tu vas être mise là-dedans. Ils ont passé un long moment à l’inciter à le faire. Vous savez ce quelle leur a dit ? : « Wouallah, jamais je ne le ferai, et jamais je ne ferai plaisir à l’ennemi d’Allah de se réjouir de voir un Croyant désobéir à Allah ». Voyez la Foi, c’est ça être une Croyante, ce n’est pas une autre forme de jeûne ou de prière, alors que le coeur n’est pas avec Allah.
Cette fille là est morte brûlée, jamais elle n’aurait donné la joie à l’ennemi d’Allah de devoir lui désobéir, jamais. Nous, qu’est-ce qu’on fait : pour un travail, j’enlève le hijab, pour un mariage, je fais tout ce qui est haram, mais c’est pas grave ! Je ne fais le mariage qu’une seule fois dans ma vie. Et c’est pour ça que malheureusement, on est dans cette situation qui est complètement loin d’être celle de vrais Croyants. » 

[26:25]
Extrait d’une conférence donnée par Nassima Prudor à Nanterre le 14 juin 2015 (lien)

-                                                229154MosqueVilleneuveAlAnfal4 Didier Gonzales

-                                      920241MosqueVilleneuveAlAnfal3 femmes

Sur la page Facebook officielle de l’ACMUV, les responsables de l’association partagent la sourate Al-Anfal (le butin, prise de guerre), récitée par le prédicateur Ahmed Nufays (hard-copy), cette sourate de guerre coranique est utilisée par tous les jihadistes pour justifier la guerre sainte contre les Infidèles, les non-croyants.

-                                          756328MosqueVilleneuveleroijihadislamique France
Pour quels motifs les responsables de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi mettent-ils en avant pour leurs Fidèles cette sourate appelant à la haine et au meurtre ? Quel est l’objectif ? L’Islam n’est-il pas la religion de « Paix et Tolérance » ?

-                                                 345200MosqueVilleneuveleroiAmineNaitDaoud Frères Musulmans

Le prédicateur idéologique des Frères Musulmans Amine Naït-Daoud, en conférence à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi le 11 avril 2015.

-                                             230110MosqueVilleneuveAmineNatDaoud guerre sainte

Sur sa page Facebook, on constate que Amine Naït-Daoud (photo) est proche de l’organisation politique des Frères Musulmans et des prédicateurs tels que Moncef Zenati ou encore Hani Ramadan, il fait également la promotion de l’organisation islamiste antioccidentale du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF) (hard-copy).
 

-                                                      881778MosqueVilleneuveleroiDidierGonzales Hani Ramadan

Le maire LR Didier Gonzales de Villeneuve-le-Roi mène une difficile bataille contre l’Islam radical des Frères Musulmans implanté dans sa ville, l’association islamique antioccidentale et antisioniste ACMUV.

30 octobre, 2016

L’UAM 93, la puissante organisation politique antioccidentale, antisioniste et misogyne pilote le projet de la Grande Mosquée de Livry-Gargan avec la collaboration du maire Pierre-Yves Martin

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 19 h 08 min

La ville de Livry-Gargan est devenue en quelques années un bastion de l’Islam radical sur le département de Seine-Saint-Denis, par l’intermédiaire de l’implantation d’une importante communauté musulmane sur le nord-est de la banlieue parisienne.
La principale association islamique de la ville, l’Association Culturelle et Cultuelle des Musulmans de Livry-Gargan (ACCMLG) est une antenne de l’UAM 93, ses Fidèles sont endoctrinés aux principes coraniques de l’Islam politique.

-                                                 L'UAM 93, la puissante organisation politique antioccidentale, antisioniste et misogyne pilote le projet de la Grande Mosquée de Livry-Gargan avec la collaboration du maire Pierre-Yves Martin dans Politique OEKO2

L’UAM 93 est la plus puissante organisation politique islamique antioccidentale, antisioniste et misogyne de la banlieue parisienne, elle contrôle plusieurs dizaines de Mosquées. Leurs dirigeants veulent imposer un califat sous la charia en France en expliquant que « Le niqab est supérieur à jamais au dévoilement du visage. Les lois de Dieu supérieures à jamais aux lois de la République. »

Les responsables de l’organisation militent également depuis plusieurs années afin de faire voter une loi contre le blasphème religieux : l’interdiction de critiquer l’Islam permettrait ainsi le déploiement sans aucun frein des lois de la charia sur le territoire français, comme en Angleterre avec la prolifération de tribunaux islamiques, véritable régression des droits de la femme Musulmane au pays des ancêtres de la reine Victoria et de Churchill.

-                                     0JvwD Alain Juppé dans religion

Dans une conférence à la Mosquée de Torcy le 14 juin 2013, Elias d’Imzalène (photo) un des prédicateurs de l’UAM 93, incite les parents Musulmans à abandonner les écoles laïques et républicaines, qui propageraient le vice, la perversion, les valeurs malsaines de l’Occident chez les jeunes Musulmans, et à inscrire leur progéniture dans des écoles coraniques.

-                                              QE1n3 antisémitisme

L’Occident serait en effet le siège des pires perversions de la Terre, l’UAM 93 propage des théories du complot antioccidentales, par exemple que le virus du SIDA aurait été créé par le chercheur américain Robert Gallo aux ordres de la CIA pour exterminer la race noire et les homosexuels (hard-copy).

L’association mène une campagne au niveau national pour obtenir des fonds afin d’acheter le terrain et le local sur lequel est bâtie l’actuelle Mosquée de Livry-Gargan (le local et le terrain sont actuellement en location), et enraciner ainsi définitivement l’Islam dans la commune de la ville.
La propagande idéologique islamique antioccidentale de l’UAM 93 est clairement reprise par l’Association Culturelle et Cultuelle des Musulmans de Livry-Gargan. La page Facebook officielle de la Mosquée témoigne de l’endoctrinement mis en place. (***)

-                                           xO49W antisionisme

-                                              WE15K CCIF

« Pour porter le voile dans ce pays aux idées salaces, il ne faut pas être soumise, mais avoir de l’audace. » (hard-copy)
Les responsables du centre islamique de Livry-Gargan propagent sur leur page Facebook l’idée que la France serait un pays aux « idées salaces », car ne consentant pas à ce que les femmes portent librement en tous lieux le voile islamique. Il s’agit là de créer une fracture entre la communauté musulmane et la France, territoire hostile, dont les institutions et les responsables politiques seraient oppresseurs des Musulmans.

-                                              rNelv charia

L’association islamique de Livry-Gargan diffuse une vidéo expliquant pourquoi la viande de porc serait nocive pour la santé, les Chrétiens seraient dans l’erreur, méprisables, parce qu’ils souillent leur corps avec de la viande impure (hard-copy).

La propagande n’est évidemment pas formulée uniquement sur les réseaux sociaux, mais également à l’échelle locale. En effet, des idéologues de l’Islam fondamentaliste antioccidental sont invités à la Mosquée de Livry-Gargan, promus par l’ACCMLG pour endoctriner les Musulmans.

-                                             y02GN christianophobie

Conversion à l’Islam de Sébastien en mai 2015 à la Mosquée de Livry-Gargan par le prédicateur antioccidental, homophobe et misogyne Hassen Bounamcha, l’imam de la Mosquée d’Aubervilliers (hard-copy)

Dans ses conférences, Hassen Bounamcha, surnommé « l’ami Hassan », explique devant ses Fidèles à Aubervilliers, que la mixité sociale homme/femme est un vice, que la femme occidentale se comporte comme une femme sans honneur. Hassen Bounamcha tient également des propos à caractère homophobe. Il justifie également le mariage forcé à la Mosquée de Boulogne-Billancourt.

-                                            L71lW Coran

Nabil Ennasri, militant antifrançais et antisioniste, qui invitait, lors des élections législatives de 2012, les Musulmans à « faire tomber Manuel Valls, l’ami éternel d’Israël »est un soutien officiel du projet de la Mosquée de Livry-Gargan (hard-copy).

-                                                                                     561167MosqueLivryHassanIquioussen4 Elias d'Imzalène
-                                       757446MosqueLivryHassanIquioussen France

Image de prévisualisation YouTube

Le prédicateur antisémite, antioccidental et misogyne Hassan Iquioussen, invité à la Mosquée de Livry-Gargan le 19 juin 2015, est un soutien actif au projet de la Grande Mosquée de Livry-Gargan. (hard-copy)
Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
Il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien.

-                                               pg9Kl François Bayrou

L’Association Culturelle et Cultuelle des Musulmans de Livry-Gargan milite pour que le prédicateur Marwan Muhammad préside la Fondation pour l’Islam de France

Rappelons que Marwan Muhammad, porte-parole du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF), veut faire appliquer la charia, et transformer la France en un pays musulman :

-                                                  614765MosqueOrlyMarwanMuhammad François Fillon

« Qui a le droit de nous dire si c’est réaliste ou pas ? Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays musulman ? Qui a le droit ? Personne dans ce pays n’a le droit de nous enlever ça. Personne n’a le droit de nous nier cet espoir là. De nous nier le droit d’espérer dans une société globale fidèle à l’Islam. Personne n’a le droit dans ce pays de définir pour nous ce qu’est l’Identité Française. »
Conférence de Marwan Muhammad à la Mosquée d’Orly en 2011

Bientôt, la France République Islamique sous la charia ?

Le réseau islamiste de Livry-Gargan est proche géographiquement et idéologiquement de l’Association Sociale, Cultuelle et Culturelle des Musulmans de Mitry-Mory (ASCCM), un des centres principaux de l’Islam radical en Seine-et-Marne.

-                                      voN37 Frères Musulmans

-                                                                         1pqdK Hassan Iquioussen
Le réseau islamiste de Livry-Gargan fait en effet la promotion du Gala du centre « des Lumières » programmé le 11 novembre 2016 à Mitry-Mory, où l’on retrouve des prédicateurs de l’Islam politique antioccidental et antisioniste qui veulent imposer progressivement les lois islamiques de la Charia en France, tels Tahar Mahdi, ou encore Omar Dourmane. Le but étant de ramasser des fonds pour financer le futur centre islamique de Mitry-Mory (hard-copy).

On voit donc que l’influence de l’UAM 93 et de ses filiales est considérable, et pour cause : l’association est officiellement soutenue par les élites politiques de tout bord, socialistes, Républicains, communistes, EELV, Front de Gauche, et bénéficie ainsi d’un grand rayon d’action pour tisser son réseau, jour après jour, sur toute la banlieue parisienne.

 

-                                               mGa11 hassen bounamcha

Nathalie Kosciusko-Morizet, député et présidente du groupe Les Républicains au Conseil de Paris, prétend combattre le salafisme…et soutient activement l’UAM 93, la plus puissante association politique islamique antioccidentale, antisioniste et misogyne de la région parisienne !
Le 1er mars 2016, Nathalie Kosciusko-Morizet s’est rendue dans les locaux de l’UAM 93 à Bobigny, pour une réunion de travail avec Hassen Farsadou, le président de l’association islamique.

-                                                        ZEYrq Hassen Farsadou
-                                                          L7Q2Y hijab

-                                                y0Oxe imam

François Bayrou, Laurent Fabius, Jean-François Copé ne sont que quelques personnalités politiques parmi d’autres qui ont affermi le réseau de l’UAM 93 en lui offrant une crédibilité au sein des institutions de la République au cours des deux dernières décennies

-                                       D7QN4 islam

Alain Juppé, proche de l’UAM 93 (photo : rencontre avec les dirigeants de l’UAM 93, on reconnaît le prédicateur antioccidental Elias d’Imzalène deuxième à partir du fond à droite).

Image de prévisualisation YouTube

Alain Juppé est également lié à l’organisation politique islamiste des Frères Musulmans (UOIF) de Bordeaux, et son prédicateur antisémite Tareq Oubrou auquel il a décerné la Légion d’Honneur.

-                                             77q4l islamisation

François Fillon a inauguré la grande Mosquée radicale d’Argenteuil, il est également sous l’influence de l’UAM 93

 

-                                                57Q2X islamisme

Le maire LR Pierre-Yves Martin reçoit à la mairie les islamistes de l’UAM 93 le 24 avril 2014, pour travailler sur le projet de la nouvelle Grande Mosquée. La délégation de l’UAM-93 était composée de Djelil Khalil, président de l’Association Culturelle et Cultuelle des Musulmans de Livry-Gargan (ACCMLG) (hard-copy)

Pierre-Yves Martin collabore ainsi activement au développement de l’Islam radical, avec l’association ACCMLG et la mise en place d’une immense Mosquée cathédrale, en favorisant l’acquisition d’un local d’une surface de 1280 m2 composé de 2 niveaux et d’un sous-sol, situé au 109 bd Robert Schumann à Livry-Gargan. Le montant de l’édifice s’élève à 1 200 000 euros.

« Il est à noter tant que le Maire que le sous Préfet se sont montrés très compréhensifs et ont exprimé leur volonté de nous accompagner et de soutenir politiquement notre projet. »
Compte-rendu de la réunion du 27 mai 2015 à la mairie de Livry-Gargan réunissant le maire Pierre-Yves Martin et les membres du bureau de l’ACCMLG, pour négocier le projet de la Grande Mosquée (hard-copy). Le pays aux « idées salaces » va donc bientôt pérenniser un temple dédié à Allah et à ses prédicateurs, un dar-al-islam qui enracinera un peu plus l’idéologie islamique sur le sol français, générant conflits, tensions religieuses et ethniques et attentats terroristes.
A noter les tensions existant entre la municipalité et l’association islamique, la Mosquée de Livry-Gargan est ouverte au public, alors qu’un arrêté ordonnant sa fermeture a été pris car le bâtiment récupéré n’est toujours pas aux normes de sécurité.

(***) Suite à la publication de cet article, les responsables ont supprimé la page Facebook de la Mosquée de Livry-Gargan. Restent les copies d’écran, et les pages encore indexées sur Google (hard-copy)

9 octobre, 2016

L’alliance islamo-communiste, cheval de Troie de l’implantation des prédicateurs antioccidentaux, antisémites et misogynes à la Mosquée radicale « des Lumières » de Mitry-Mory

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 13 h 03 min

Mitry-Mory est une commune française située en Seine-et-Marne, dans la banlieue est parisienne, un des départements les plus avancés, après la Seine-Saint-Denis, la région PACA et la région lilloise, en terme d’islamisation. La ville est une enclave historique du parti communiste à forte population immigrée, essentiellement musulmane, remplaçant progressivement les Français de souche.
Plusieurs villes de Seine-et-Marne ont leur communautés musulmanes pilotées par des associations fondamentalistes liées à la mouvance salafiste, wahhabite et des Frères Musulmans, comme entre autres les Mosquées de Savigny-le-Temple, Torcy, Bussy-Saint-Georges, Noisiel, Lieusaint

Pour satisfaire la communauté musulmane et bénéficier de son électorat, très sensible à la question palestinienne, la politique de la ville communiste de Mitry-Mory s’est ralliée aux revendications des organisations islamistes locales, notamment en soutenant une propagande militante antisioniste, allant par exemple jusqu’à déformer les évènements ayant eu lieu sur la « flotille de Gaza » le 31 mai 2010 pour justifier son allégeance.

 

-                                  L'alliance islamo-communiste, cheval de Troie de l'implantation des prédicateurs antioccidentaux, antisémites et misogynes à la Mosquée radicale
« Le gouvernement israélien a encore franchi une étape intolérable dans la violation du droit international, en organisant un véritable massacre contre des civils réunis au sein d’une flottille de la liberté en direction de Gaza. »
[...]
« En ce sens, nous soutenons la demande de suspension de l’accord d’association UE-Israël et la levée du blocus de Gaza. »
Lettre de Corinne Dupont, ex-maire communiste de Mitry-Mory et militante antisioniste, le 2 juin 2010 au président de la République (hard-copy)

Mitry-Mory est gangrénée par l’Association Sociale, Cultuelle et Culturelle des Musulmans de Mitry (ASCCM), un organisme politique fondamentaliste islamique, plus communément connu sous le nom de Mosquée « des Lumières », qui a vu le jour voilà plus de 15 ans.
L’organisme dispose d’une école coranique permettant d’endoctriner chaque année environ 350 enfants aux préceptes de l’Islam.
Les élus de la ville soutiennent le projet ambitieux de l’association islamique : en mai 2015, le maire communiste Charlotte Blandiot-Faride a autorisé un accord pour l’acquisition d’un terrain de 10 600 m2 au prix de 738 500 € afin d’y construire une immense Mosquée cathédrale, les locaux actuels attribués gracieusement par la Mairie ne suffisant plus à accueillir les fidèles, notamment les vendredis ainsi que les enfants de l’école coranique (hard-copy).
La municipalité de Mitry-Mory se trouve ainsi en flagrant conflit avec la loi de 1905 sur la laïcité, l’état ne devant favoriser, ni financer aucun culte.

-                                            1545644449-mosquee-mitry-projet-de-la-mosquee Abdallah BenMansour dans religion

Projet de la future Grande Mosquée de Mitry-Mory avec l’appui des élus communistes : l’islamisation de la ville est en cours

Image de prévisualisation YouTube

Le président de l’ASCCM, Hadj Fares, présente le terrain de la future Mosquée des Lumières de Mitry-Mory en mai 2015

L’association ASCCM invite des prédicateurs qui endoctrinent des milliers de Musulmans à l’idéologie islamique, c’est à dire au rejet des institutions françaises, faisant de l’incitation à la haine des Chrétiens, des Juifs, communautarisant et soudant la Oumma, la communauté des Croyants, soi-disant victime de persécutions en France.
Loin de l’image de la religion de  Fraternité, d’Amour, de Paix et Tolérance que les mass-média ne cessent de vouloir faire avalider dans la conscience collective.

Parmi les prédicateurs venant faire de la propagande islamique sur Mitry-Mory, on peut citer, l’imam de la Mosquée du Bourget Nader Abou Anas venu donner une conférence le 28 février 2014 (hard-copy)

Image de prévisualisation YouTube

Pour Nader Abou Anas, prédicateur invité à la Mosquée de Mitry-Mory, la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison. (conférence vidéo censurée régulièrement par Youtube, mais que vous pouvez retrouver sur ce lien).

Autre conférencier de renom, Éric Younous invité le 24 octobre 2014 à la Mosquée de Mitry-Mory
Éric Younous a renié la parole de Dieu révélée en Jésus Christ en se convertissant à l’Islam, il s’est formé à l’Islam wahhabite le plus rigoriste pendant plusieurs années en Arabie Saoudite, et est revenu en France pour endoctriner des milliers de Musulmans

En niant la Parole de Dieu, d’Humilité, d’entraide envers son Prochain, révélée en Jésus Christ, ce prédicateur se fourvoie dans le péché en propageant une idéologie intolérante, misogyne, antichrétienne et antisémite dans les plus grandes Mosquées de France.
Éric Younous considère par exemple que les Juifs sont punis par Allah, peuple de l’inaction, ou encore que les Musulmans sont persécutés, et traités comme « des animaux » en France.

Dans sa conférence délivrée à la Mosquée de Mitry-Mory, Éric Younous nous explique la notion de Fraternité en Islam :

-                                      1545644917-mosquee-pontoise-2-eric-younous-2 Abou Omar

Le prédicateur antioccidental et antisémite Éric Younous, invité à donner une conférence à la Mosquée « des Lumières » de Mitry-Mory le 24 octobre 2014

« Oh vous les porteurs de la Foi ! Craignez votre seigneur, celui qui vous a créé d’une seule âme, et de cette âme là il a crée sa femme, et de ces deux là, il a créé beaucoup d’hommes et de femmes qui ont peuplé la Terre.
ça veut dire que l’on a en premier lieu une relation avec tous les autres êtres humains, mais il y a une certaine partie de la population musulmane qui utilise cette « Fraternité humaine » (en arabe) pour la faire passer pour une « Fraternité religieuse » (en arabe), ce n’est pas du tout la même chose.
Il y a des gens qui parlent de cette fraternité humaine, et voient un non-musulman, et devant tout le monde l’appelle « Mon Frère ». Moi, quand je te vois appeler un non-musulman « Mon Frère », je ne suis pas en train de penser à Allah, à la Fraternité humaine, et tu le sais très bien. J’ai vu ça surtout en Afrique, et aussi ici, certaines instances tentent de mettre ça en place, c’est le fait de dire : « Islam, Chrétiens, Juifs, c’est pareil ! Vrai ou faux ? On ira tous au Paradis, main dans la main, en chantant des chansons. » ça c’est faux.
La relation que l’on a avec son Frère oui, il y a cette fraternité qui existe, mais on ne doit pas appeler un non-musulman, « mon Frère », car sinon, on va dans le sens de qui ? De ceux qui disent que les Chrétiens, les Musulmans, on est tous Frères ! Non, on n’est pas Frères, on n’est pas Frères, on est Frères dans l’Humanité, c’est vrai, mais au niveau du mon dhin (religion) de mon mode de vie qui est l’Islam ? Et que fait-on des versets ?
Le seul mode de vie qui est accepté par Allah, c’est l’Islam, ce n’est pas autre chose.

La seule vocation des Croyants, c’est d’être Frères, vous ne serez de véritables Croyants que lorsque vous aimerez pour vos Frères, ce que tu aimes pour toi même. Ici le Frère, ce n’est pas le Frère d’Humanité, c’est le Frère du dhin (religion), et cette relation, c’est la plus forte que tu puisses trouver sur cette Terre. »
[40:41]
Éric Younous en conférence le 24 octobre 2014 à la Mosquée de Mitry-Mory : « Être Frères, mais pourquoi ? » (hard-copy) (également disponible sur ce lien)

D’après Éric Younous, la Fraternité a plusieurs degrés en Islam. On ne peut aimer un Chrétien, un Juif, de la même manière qu’un Musulman. Un message radicalement opposé à celui de Jésus-Christ, qui demande à ses disciples d’aimer son Prochain comme soi-même.

Le prédicateur Abdallah Ben Mansour, est aussi un éminent invité de la Mosquée « des Lumières » de Mitry-Mory.
Abdallah Ben Mansour est un militant islamiste, membre éminent fondateur de l’UOIF, il ne reconnaît pas l’existence de l’État d’Israël, et diffuse une propagande de l’Islam politique antisioniste dans les Mosquées de France, et dans les IESH en particulier, centres de formation des futurs imams des Mosquées de France.
Il milite également pour la mise en place de la Loi islamique, la Charia. Dans une conférence donnée à la Mosquée des Étangs d’Aulnay-sous-Bois, il expliquait à ses Fidèles Musulmans : « heureusement que les Musulmans veulent appliquer la Charia ! Les français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam ! ».
Lors du congrès de l’UOIF au salon du Bourget en 2013, il déclarait : « Les Musulmans ont construit la France et sont l’avenir de l’humanité »

-                                       1545644501-mosquee-mitry-abdallah-benmansour Allah

Abdallah Ben Mansour (au centre), un des membres fondateurs de l’organisation politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans en France, donne une conférence à la Mosquée des « Lumières » de Mitry-Mory (17 juin 2016). A droite, le président de l’ASCCM, Hadj Fares (hard-copy)

 

-                                                       1545644449-mosquee-mitry-predicateurs-radicaux antisémitisme

Les mois de juin-juillet 2016, période de Ramadan, furent propices à l’affermissement de la Foi des Croyants.
L’association de la Mosquée « des Lumières » a organisé l’été 2016, la venue de prédicateurs antioccidentaux, antisémites, et misogynes pour endoctriner la communauté musulmane de Mitry-Mory au rejet des valeurs de l’Occident.

-                                                          1545644974-mosquee-troyes-hani-ramadan antisionisme

Parmi les prédicateurs de la Mosquée de Mitry-Mory, Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Le prédicateur se livre également à une véritable propagande contre l’état d’Israël et soutient l’organisation terroriste du Hamas.
Pour Hani Ramadan, les Chrétiens n’ont pas « le coeur pur », car ils croient en la Trinité.
Un champion de la tolérance et du vivre-ensemble ?

-                                       1545645040-mosquee-ccif-hassen-bounamcha ASCCM

Hassen Bounamcha, l’imam d’Aubervilliers misogyne, antioccidental et homophobe, invité à la Mosquée « des Lumières » de Mitry-Mory le 12 juin 2016

Dans ses conférences dispensées devant les fidèles Musulmans, Hassen Bounamcha, surnommé « l’aami Hassan », explique devant ses Fidèles à Aubervilliers, que la mixité sociale homme/femme est un vice, que la femme occidentale se comporte comme une femme sans honneur. Hassen Bounamcha tient également des propos à caractère homophobe. Il justifie également le mariage forcé à la Mosquée de Boulogne-Billancourt.

-                                              1545644459-mosquee-mitry-larbi-kechat charia

Larbi Kechat, gestionnaire de la Mosquée fondamentaliste et antioccidentale Addawa à Paris (XIX arrondissement), invité à la Mosquée « des Lumières » de Mitry-Mory le 2 juillet 2016

-                                                      1545645103-mosquee-villeneuve-abou-omar Charlotte Blandiot-Faride

Le prédicateur antisémite et antioccidental Abou Omar, invité à la Mosquée « des Lumières » de Mitry-Mory le 1er juillet 2016

-                                               1545645185-mosquee-grigny-omar-dourmane-fsip christianophobie

L’islamiste politique antisioniste et antioccidental Omar Dourmane, proche des Frères Musulmans, invité à la Mosquée « des Lumières » de Mitry-Mory le 25 juin 2016

-                                                                  1545645282-mosquee-ivry-mohamed-bajrafil communisme

L’imam de la Mosquée d’Ivry-sur-Seine, Mohamed Bajrafil, qui développe une propagande anti-occidentale et donne des « leçons d’Humanité à la France », invité à la Mosquée « des Lumières » de Mitry-Mory le 10 juin 2016

La municipalité de Mitry-Mory n’a pris aucune mesure pour empêcher la venue de tous ces prédicateurs, connus pour leur dangerosité, induisant chez les Fidèles Musulmans le ressentiment de vivre en pays hostile, où ils ne peuvent pas pratiquer librement leur Foi.
Tout cela générant un climat malsain et délétère, participant à la destruction de la cohésion sociale et favorisant l’émergence de communautarisme islamique.

 

-                                    1545644481-mosquee-mitry-charlotte-blandiot-faride Coran

Charlotte Blandiot-Faride (à droite sur la photo), le maire communiste de Mitry-Mory, dans la lignée de ses prédecesseurs Corinne Dupont (au centre) et Jean-Pierre Bontoux (à gauche), autorise l’implantation d’une future Mosquée Cathédrale sur la commune, favorisant par ses prédicateurs l’émergence d’un Islam radical antioccidental, antisémite et misogyne, minant la cohésion sociale sur le long terme.

15 juillet, 2016

Antisémitisme d’État : François Hollande négocie « l’Islam de France » à l’Élysée avec Ahmed Al Tayeb, l’imam antisémite et antioccidental de l’Université d’Al Azhar : « tout le monde déteste les Juifs ».

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 22 min

La déclaration des Droits de l’Homme a été créée en 1789 afin de façonner, soumettre le peuple français au républicanisme anticlérical, en créant un homme nouveau, individualiste, « libéré » de toutes les structures traditionnelles, familiales, culturelles et religieuses.
L’idéologie s’est mutée, au cours du XXème siècle et surtout après la 2ème guerre Mondiale, avec l’apport des doctrines socialistes, de la tolérance, la promotion du vivre-ensemble et du multiculturalisme, en un conglomérat de mesures soumettant le peuple français de souche en concurrence directe avec d’autres peuples arrivés en masse sur le territoire français.

Cet aveuglement au nom de l’humanisme, de la conciliation, a ouvert toute grande la porte aux dérives les plus dangereuses et mortifères pour le peuple français, avec la complicité de nos élites politiques. Au nom de la tolérance et du respect de l’Autre, il ne faut plus rien différencier car tout se vaut : islam, christianisme, bouddhisme, athéisme, judaïsme, salafisme, wahhabisme, français, migrants, étrangers.
Devant le débâcle annoncée par ce programme destructeur qui laisse place à la montée du communautarisme et du radicalisme islamique dans les banlieues, le gouvernement Valls veut soigner le mal et contrer l’intégrisme religieux en promouvant un « Islam de France », autrement dit, en jetant sur les braises un baril d’essence pour tenter d’éteindre le feu.

Pour bâtir cet Islam « tolérant et universel », les instances gouvernementales se tournent vers les principales associations du pays, de tendance radicale, en particulier l’UOIF et le CFCM.

-                                                                        Antisémitisme d'État : François Hollande négocie
Le Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve en réunion de travail avec Amar Lasfar (au centre), le responsable de la branche politique des Frères Musulmans en France (UOIF), une organisation classée comme terroriste en Arabie Saoudite et en Égypte.
L’UOIF, a tenté d’introduire en France lors de meeting du rassemblement du Bourget en mars 2012, les prédicateurs Safwat Hijazi, Youssef Al Qaradawi et Mahmoud Al Masri, qui appellent publiquement, devant des millions de télespectateurs sur les chaînes de télévision arabes, à haïr et tuer les Juifs.

Lors de sa visite au Maroc fin septembre 2015, François Hollande a signé à Rabat une déclaration conjointe relative à la coopération en matière de formation d’imams français au Maroc, pour endoctriner les Musulmans de France !
Il faut savoir que la religion d’État officielle du Maroc est le malékisme, une des branches doctrinaires les plus dures de l’Islam, condamnant les homosexuels, livrant à la prison les non-jeuneurs en période de Ramadan pour offense à l’Islam, et condamnant les femmes portant des robes ou des shorts. Deviendra-t-elle dans quelques années, grâce à François Hollande, également la religion officielle de la France ?

Pendant sa visite en Égypte le 11 octobre 2015, le premier Ministre Manuel Valls a également évoqué la possibilité de former les imams de France sous la conduite de Ahmed Al Tayeb, la plus haute autorité de la Mosquée d’Al Azhar en Égypte, un fondamentaliste de l’Islam radical sunnite.

-                                          md0kj7 Ahmed Al Tayeb dans religion

Manuel Valls en compagnie de Ahmed Al Tayeb à la Mosquée Al Azhar du Caire lors de son voyage en Égypte, le 11 octobre 2015.
Ahmed Al Tayeb a déclaré que Al-Azhar est « disposée à former les imams français suivant un programme spécifique, qui réponde aux besoins de leur société ».

-                                        anbgmq Al-Azhar

Le 24 mai 2016, Ahmed Al Tayeb est reçu par François Hollande à l’Élysée en présence de Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur et de Jean-Marc Ayrault.

Pour connaître la religion de « Paix et Tolérance » diffusée par l’imam Ahmed Al Tayeb, voici quelques extraits de l’idéologie de l’Islam sunnite de ce théologien Musulman, interrogé par la télévision égyptienne :

-                                                n1ryrw Allah

« Regardez à quel point nous souffrons aujourd’hui du sionisme global et du judaïsme, alors que notre coexistence pacifique avec les Chrétiens a résisté à l’Histoire. Depuis la naissance de l’Islam il y a 1400 ans, nous avons souffert de l’intervention juive et sioniste dans les affaires musulmanes, c’est une cause de grande détresse pour les Musulmans. Le Coran dit, et l’Histoire l’a prouvé : « Tu découvriras parmi les ennemis les plus acharnés des Croyants les Juifs et les polythéistes. »
[...]
« Les Juifs considèrent que tous les autres leur sont inférieurs, extrêmement inférieurs. Ils pratiquent une hiérarchie, et ils n’ont pas honte de l’admettre parce que c’est écrit dans la Thorah, vis à vis des meurtres, de l’esclavage, et d’autres choses encore. Ils ont généré des problèmes non seulement avec la communauté musulmane, mais également avec tous les autres peuples, et l’Histoire l’a clairement démontré.
Ces pratiques et croyances ont fait en sorte que tout le monde, même les non-Musulmans, détestent les Juifs. »
Ahmed Al-Tayeb, Imam de l’université Al-Azhar interviewé pour la télévision égyptienne Channel 1, le 25 octobre 2013

« L’apostasie est un crime, si un apostat ne se repent pas, il doit être tué. »
[...]

« Aucune société musulmane ne doit considérer la liberté sexuelle, l’homosexualité comme un droit personnel. Les sociétés musulmanes considèrent que ce sont des maladies, qui doivent être combattues et traitées. »
Ahmad Al-Tayeb, Cheikh de l’université Al-Azhar, le 16 juin 2016

Le président de la République François Hollande donne ainsi un blanc-seing à cet idéologue adepte de la théorie du complot qui propage des propos incitant à la haine du Juif, des homosexuels et de la société civile occidentale.

-                                    kdeqh4 Amar Lasfar

Anne Hidalgo invite le prédicateur antisémite Ahmed Al Tayeb le 24 mai 2016 à la mairie de Paris, pour un colloque : « Orient, Occident, dialogues de civilisation ».

Ahmed Al Tayeb a continué son séjour en France auprès du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), et de son président Anouar Kbibech (hard-copy). Cette rencontre qui a eu lieu à la résidence de l’ambassadeur d’Égypte, Ehab Badawy, a permis d’aborder les sujets d’actualités et la manière de coordonner les actions des deux Institutions, Al Azhar et le CFCM, sur des dossiers d’intérêt commun.

-                                      orfdb1 Anouar Kbibech

Le président du CFCM Anouar Kbibech (à gauche) et Ahmed Al Tayeb (au centre) chez l’ambassadeur d’Égypte à Paris le 26 mai 2016

Anouar Kbibech est un des principaux représentants de l’Islam marocain en France, il est également président du Rassemblement des Musulmans de France (RMF), organisation qui invite dans ses meetings des prédicateurs fondamentalistes misogynes et antioccidentaux, tels Nader Abou Anas, Amine Nejdi ou Saad Al Brik.

Il s’agit d’une véritable ingérence de puissances étrangères (Égypte et Maroc) au coeur même de la société civile française à travers la ramifications de centaines d’associations islamiques sous le contrôle du CFCM et de l’UOIF, ayant bien entendu des intérêts opposés et non compatibles avec ceux de la France. Un ennemi islamique intérieur mortel, minant la cohésion sociale, identitaire, culturelle et religieuse de la France sur le long terme.

Image de prévisualisation YouTube
La population de la ville d’Évry a été progressivement remplacée par l’immigration massive venue du Maghreb et d’Afrique subsaharienne, essentiellement de culture musulmane.

Manuel Valls a laissé proliférer le développement d’une idéologie antioccidentale, misogyne et antisémite, contraire aux valeurs identitaires culturelles et cultuelles de la France, permettant la radicalisation de la communauté musulmane de la ville d’Évry.

Pendant son mandat de maire de la ville d’Évry, Manuel Valls n’a rien rien fait pour empêcher le développement de l’Islam fondamentaliste sunnite en France, au contraire, il a activement contribué à son développement !!

-                                       rxe0pl antisémitisme

Manuel Valls a décerné la Légion d’Honneur à Khalil Merroun, recteur de la Mosquée d’Évry pour services rendus à la France. La Mosquée reçoit depuis nombres d’années des prédicateurs fondamentalistes misogynes et antioccidentaux.

Rappelons brièvement, parmi ses « services rendus », comment les responsables de la Mosquée d’Évry perçoivent le mariage d’une Musulmane avec un non-Musulman (hard-copy):
« Le mariage entre une musulmane et un non-musulman est interdit par la Charia exprimée dans le Coran, la Sunna et le consensus. Si on le conclut, il reste nul et n’entraîne donc pas les effets légaux du mariage. En plus, les enfants qui en seraient issus seraient illégitimes. L’espoir d’obtenir la conversion du mari ne peut pas changer cette disposition. »

Les responsables de la Mosquée d’Évry considèrent que l’Islam est un système totalitaire complet concurrent des institutions françaises : « « Pour un musulman, tous les aspects de la vie, le matériel et le spirituel, la religion et l’état, sont liés, car tout appartient à Dieu, et à Lui Seul. L’Islam donne des directives précises à suivre dans chaque domaine de la vie : au niveau individuel, moral, social, politique, économique »

-                                           k0ba1q antisionisme

Le prédicateur misogyne Hassen Bounamcha fut invité le 13 juillet 2013 à la Mosquée d’Évry-Courcouronnes. (hard-copy) Hassen Bounamcha explique devant ses Fidèles à Aubervilliers, que la mixité sociale homme/femme est un vice, que la femme occidentale se comporte comme une femme sans honneur. Hassen Bounamcha tient également des propos à caractère homophobe. Il justifie également le mariage forcé à la Mosquée de Boulogne-Billancourt.

-                                         15gdyi attentat

Le prédicateur politique antioccidental Noureddine Aoussat fut également un invité de marque le 20 juillet 2013 de la Mosquée d’Évry-Courcouronnes (hard-copy)

Image de prévisualisation YouTube

La Mosquée d’Évry Courcouronnes a également reçu le prédicateur des Frères Musulmans Safwat Hijazi (hard-copy), qui appelle, devant des millions de téléspectateurs sur la chaîne Al Aqsa de l’organisation terroriste du Hamas, à exterminer les Juifs.

L’influence prépondérante de l’Islam fondamentaliste, misogyne, antioccidental et antisémite avec la complicité de nos élites politiques conduit à l’islamisation de la France, au rejet de l’Occident engendrant conflits, violences et attentats terroristes.

16 juin, 2016

Le prédicateur Noureddine Aoussat propage sa doctrine antisioniste et anti-occidentale dans les Mosquées de France : « Le mal est fait au nom d’une idéologie colonialiste, raciste et athéiste qu’on appelle le sionisme »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 03 min

Pour islamiser la France, c’est-à-dire organiser à grande échelle la soumission des populations aux préceptes de la charia islamique, des prédicateurs charismatiques arpentent depuis environ trois décennies l’hexagone, on peut citer Tariq Ramadan, Rachid Houdeyfa, Abdallah Ben Mansour, Nader Abou Anas, et des centaines d’autres dont les conférences ont déjà été largement analysées sur « Islam mine l’Europe ».

Il ne s’agit pas pour ces précheurs de décréter le jihad islamique, combat armé contre les Infidèles car la Oumma (communauté des Croyants) est encore minoritaire sur le sol français, mais de gagner la bataille idéologique par la massification du nombre sur le long terme grâce au jeu d’un triple cocktail détonnant : immigration massive, naissances, conversions à l’Islam.
Dans les Mosquées et les sites internet administrés par des associations islamiques, l’Occident est décrit comme un monde pervers et débauché, justifiant ainsi le rejet du Christianisme et du Judaïsme, considérées comme de fausses religions de perdition.
la nécessité de militer pour le port voile islamique, de s’assurer et de surveiller le bon respect du jeûne du Ramadan, de favoriser la non mixité sociale homme/femme, et d’imposer les lois islamiques, tout ceci en complète contradiction avec le Christianisme existant en Europe depuis 2000 ans, où les relations sociales ne sont pas basées sur les lois de pureté et d’impureté, mais sur la justice et l’injustice.

On va s’attacher à étudier plus particulièrement l’idéologie véhiculée par le prédicateur algérien Noureddine Aoussat, très actif dans les grandes Mosquées de France et les associations islamiques radicales.

-                                                Le prédicateur Noureddine Aoussat propage sa doctrine antisioniste et anti-occidentale dans les Mosquées de France :

Noureddine Aoussat fait partie d’un réseau fondamentaliste islamique émaillant toute la France, il donne des conférences dans les Mosquées de Lunel, Villeneuve-la-Garenne, Montpellier, Strasbourg, Béziers… toutes connues pour développer une idéologie islamique radicale et antioccidentale (lien 1, lien 2, lien 3, lien 4, lien 5).

-                                                           1540627818-mosquee-aoussat-mohamed-francois-2 Al-Duvair dans religion
Le prédicateur algérien Noureddine Aoussat (à droite) en compagnie de l’imam radical de la Mosquée de Joué-les-Tours, Mohamed François (hard-copy) qui interdit par exemple aux Musulmans de célébrer les fêtes de fin d’année, et demande aux Musulmans de ne pas se mêler aux Mécréants.

Noureddine Aoussat fut également invité à la Mosquée Aïcha de Montpellier le 18 décembre 2015 par l’imam Mohamed Khattabi qui considère Ben Laden comme un héros. Mohamed Khattabi est un prédicateur influent militant depuis plusieurs année sur Montpellier, où il endoctrine la communauté musulmane à une idéologie antioccidentale dans le but d’imposer la charia, il lutte également contre la laïcité, « on ne peut pas être Musulman et laïque » d’après lui.

-                                                1540627873-mosquee-aoussat-rachid-houdeyfa Allah

Noureddine Aoussat soutient Rachid Abou Houdeyfa, l’imam de la Mosquée de Brest, un prédicateur misogyne et antioccidental (hard-copy)
Dans une conférence, Rachid Houdeyfa a déclaré qu’une femme sans hijab n’a pas de pudeur et donc pas d’honneur
:
« Le hijab c’est la pudeur de la femme, et sans pudeur, la femme n’a pas d’honneur, et si la femme sort sans honneur, qu’elle ne s’étonne pas que les hommes abusent de cette femme là, la néglige, et l’utilisent comme un objet, ne lui donnent aucune importance, et ne la veulent pas pour sa religion, pour sa bonne moralité, mais simplement pour son corps, pour son visage qui attire. Malheureusement, elle a oublié que Allah parle de visages qui iront dans le feu de l’Enfer. »

Rachid Houdeyfa interdit aux enfants d’écouter de la musique, sinon ils se transformeront en singes et en porcs.

-                                                              1540627774-mosquee-aoussat-hani-ramadan antisémitisme

Noureddine Aoussat prend la défense du prédicateur misogyne, antioccidental et antisémite Hani Ramadan (hard-copy), qui compare les Juifs à « des serpents, une race de vipères », Aoussat traite de « Kouffars », ceux qui mettent en cause cet islamiste.
Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Le 26 octobre 2009, à la Mosquée de Mulhouse, il déclarait que « La Trinité est rejetée, balayée dans l’Islam, je sais que celui qui professe la Trinité, son coeur ne peut pas être pur ». Les Chrétiens ne peuvent donc pas avoir le coeur pur d’après Hani Ramadan. Ils seraient donc naturellement méchants et haineux ?
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud dont le recteur n’est autre que Amar Lasfar). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.
Hani Ramadan soutient également le Hamas, la branche armée des Frères Musulmans, qui dans sa charte prévoit l’éradication des Juifs.

-                                                                           1540627761-mosquee-aoussat-bounamcha antisionisme

Noureddine Aoussat donne une conférence à la Mosquée de Corbeil-Essonnes, avec l’imam de la Mosquée d’Aubervilliers, Hassen Bounamcha (au centre) le 20 mai 2016 (hard-copy).
Dans ses conférences, Hassen Bounamcha explique devant ses Fidèles à Aubervilliers, que la mixité sociale homme/femme est un vice, que la femme occidentale se comporte comme une femme sans honneur. Hassen Bounamcha tient également des propos à caractère homophobe. Il justifie également le mariage forcé à la Mosquée de Boulogne-Billancourt.

Pour se faire une idée plus claire de l’état d’esprit de Noureddine Aoussat, écoutons une de ses prédications, donnée à la Mosquée Aïcha de Montpellier le 18 décembre 2015 :

Image de prévisualisation YouTube
« C’est Allah qui a envoyé son Messager, avec la religion de la vérité, afin qu’elle triomphe, qu’elle prenne le dessus sur tout, même si les polythéistes et les Mécréants voudraient autre chose, voudraient l’arrêter, ils ne pourront pas le faire. »
[44:34]
« Des Mosquées sont perquisitionnées en France, ça ne me regarde pas ! Des Mosquées sont fermées en France, ça ne me regarde pas ! Des imams sont assignés à résidence, ça ne me regarde pas ! Ce n’est pas moi. Alors toi t’es qui alors, t’es qui ? T’es qui !? Va ailleurs ! Va ailleurs ! Parce qu’ici, il n’y a qu’un seul corps, quand dans ce corps là, il y a une partie qui souffre, c’est tout le corps qui souffre. Vous croyez que je pourrai faire ce sermon, si j’avais une rage de dents ? Vous croyez que je pourrai faire ce discours, si j’avais une sinusite, un mal de tête ? Je ne peux pas parler en souffrant !
Quand il y a une partie du corps qui souffre, c’est tout le corps qui souffre. Nos Mosquées ne peuvent pas souffrir et nous être dans la quiétude et la sérénité, non, on doit souffrir ! Nos imams souffrent, on ne doit pas rester dans la sérenité et la tranquillité.

Il y a eu des attouchements sur des filles, des femmes, pendant les perquisitions, il y a eu des insultes, il y a eu des brimades, une femme toute seule qui se trouve dans un foyer, la police arrive, c’était chez l’asssociation Beytouna, dans la région parisienne dans le 93, on l’insulte, on la menace, on l’injurie, on lui dit des paroles blessantes. On souffre de cela, on ne l’accepte pas ! On ne l’accepte pas ! On ne saurait l’accepter, sinon, on n’a qu’à aller ailleurs choisir une autre religion, mais tant que je suis Musulman, la souffrance du Musulman est aussi ma souffrance ! »
[45:30]
sermon de Noureddine Aoussat à la Mosquée Aïcha de Montpellier le 18 décembre 2015 (hard-copy)

Noureddine Aoussat considère que l’Islam doit prendre le « dessus sur tout », contre les polythéistes et les Mécréants. Belle preuve de fraternité et d’amitié entre les peuples !
Noureddine Aoussat demande aux Musulmans de manifester leur solidarité vis à vis des responsables d’associations de l’Islam radial qui ont été perquisitionnées par la police dans le cadre des attentats terroristes ayant eu lieu à Paris le 13 novembre 2015. Ces associations sont soupçonnées de faire de l’incitation à la haine et au meurtre, en préparant des combattants au Jihad islamique.
Ces précheurs de haine sont transformés par Noureddine Aoussat en martyrs Musulmans qu’il faudrait défendre, car c’est l’ensemble de la communauté musulmane qui serait ainsi visée, blessée, humiliée par la police française.
Noureddine Aoussat instaure ainsi un sentiment de rejet de la communauté française, en radicalisant la Oumma contre l’État Français et sa police qui saliraient les Musulmans.
Le prédicateur ne fait donc aucune différence entre islamistes radicaux, jihadistes, ce sont tous des Musulmans qui doivent être protégés et soutenus par la Oumma, la communauté des Croyants.

Sur sa page Facebook officielle, Noureddine Aoussat va jusqu’à attaquer directement l’état français, qu’il accuse de martyriser les Musulmans en utilisant le terme « Jihad » à tort (hard-copy).

-                                            1540627849-mosquee-aoussat-jihad-2 Boukhari

-                                              1540627849-mosquee-aoussat-jihad-4 charia

« En France, ce mot est mal traduit. Le djihad est l’effort que l’on doit faire contre soi, contre ses penchants, pour plaire à Allah. C’est aussi l’effort pour la piété, le pèlerinage, le respect filial. Les poseurs de bombes sont des terroristes et pas des djihadistes. Le terrorisme n’est pas un acte héroïque. » Le conférencier s’en est alors pris à tous ceux du gouvernement« qui le savent mais qui n’en parlent pas ».
Conférence de Noureddine Aoussat à la Mosquée ar-Rhama de Béziers le 22 février 2015

« j’avais osé écrire en toute conscience :  » par acte de résistance à cette guerre sémantique (menée contre les musulmans en France notamment), et en signe de ma dénonciation des amalgames, je dis : je suis djihadiste »
Mon post prémonitoire ne fait que se confirmer aujourd’hui au-delà de ce que je pouvais appréhender et redouter il y a de cela quatorze mois.
Pour ceux qui auraient besoin de plus d’explication, et en deux mots : Accepte-tu en tant que musulman, musulmane qu’on pervertisse un terme et concept central de ta religion ? : En l’occurrence le terme DJIHAD ? Alors, si tu n’es pas content indigne-toi ! »
Noureddine Aoussat sur sa page Facebook le 24 février 2015

« - 1ère : L’intitulé lui-même porte à confusion et ne manque pas de nourrir les amalgames les plus abjects. Tant et si bien, qu’il suffit de supprimer le suffixe « isme » pour se retrouver au cœur de l’islamophobie.
– 2ème : La planche visible sur le site du ministère de l’intérieur, intitulée :  » Les premiers signes qui peuvent alerter » est d’un bricolage, d’une légèreté pour un sujet si grave, et d’un amalgame tout simplement scandaleux et dangereux.
– 3ème : En somme « on chercherait à promouvoir ce « djihadisme » au lieu de le combattre qu’on ne s’y prendrait pas autrement »
Noureddine Aoussat sur sa page Facebook le 29 janvier 2015

Noureddine Aoussat nie le concept de Jihad comme guerre sainte, invoquée pourtant par le Prophète Mohamed pour fortifier sa puissance militaire. Le Prophète Mohamed, guide de tous les Musulmans, a mené personnellement son armée dans plus d’une vingtaine de batailles pour asseoir son pouvoir politique.
Le terme jihad est clairement évoqué et défini dans les textes sacrés de l’Islam, en particulier dans la sounnah du Prophète Mohamed.
On peut se référer par exemple au sahih Boukhari tome 4 p80-262, ouvrage dans lequel, sur près de deux cents pages, sont édictées les règles de combat contre les infidèles, la gestion des otages, l’échanges de prisonniers, quand combattre, comment tendre des pièges, comment partager le butin récolté après les pillages, etc… Le sahih Boukhari est consultable dans toutes les Mosquées de l’Islam sunnite de France, il est une référence pour les combattants de Daesh (en particulier, Boukhari est souvent cité dans leur périodique « Dar-al-Islam »), afin de devenir de parfaits Musulmans.

-                                     1540627761-mosquee-aoussat-boukhari-jihad chrétiens
Court extrait de la table des matières du tome 4 du sahih Boukhari sur les règles de la guerre sainte contre les Infidèles, les Chrétiens, les Juifs, les païens. Un des ouvrages les plus diffusés de l’Islam sunnite après le Coran dans les Mosquées de France et auprès des combattants du Jihad islamique.

Noureddine Aoussat veut donc ainsi faire croire que l’Islam n’a rien à voir avec les attentats terroristes et la guerre sainte, déculpabiliser le dogme islamique de toute responsabilité dans les attaques, alors qu’il en est l’essence même.

Noureddine Aoussat développe par ailleurs dans ses conférences et ses messages, une propagande politique antifrançaise et antisioniste, dans le but de radicaliser la communauté musulmane. Quelques exemples que l’on peut trouver sur son compte Facebook officiel (hard-copy) :

 -                                               1540627761-mosquee-aoussat-antisionisme-2 christianisme

 » Quand vous avez une force d’occupation, en l’occurrence Israël, qui au nom d’une idéologie qu’on appelle le sionisme, massacre un peuple, chasse de leur territoire une autre partie, installe des colonies et saccage même les cultures et déracine des oliviers centenaires, comment faut-il qualifier cela ?
Eh ben tout simplement que si on n’est pas antisionistes, c’est qu’on pense que ceci est fait au nom d’une origine, en l’occurrence le sémitisme, ce qui est faut !
Ou encore que tous ce MAL fait aux palestiniens est fait au nom d’une religion, en l’occurrence le judaïsme, ce qui est archi faux.
En fait tout simplement parce que ce MAL est fait au nom d’une idéologie colonialiste, raciste et athéiste qu’on appelle le sionisme.
Voilà pourquoi de facto les anti antisionistes sont les vrais antisémites… »

-                                                    1540627878-mosquee-aoussat-sine christianophobie

Commentant la mort du caricaturiste Siné, Noureddine Aoussat révèle à nouveau son obsession antisioniste :
« Personnellement, je n’aimais guère sa vulgarité, qui m’irritait. Cependant, il méritait bien le respect car il n’a ni courbé l’échine ni abdiqué sa liberté d’expression devant les lobbys sionistes et leurs chiens de gardes. »

-                                                 1540627879-mosquee-aoussat-syrie-anti-france-2 Coran

Noureddine Aoussat accuse la France de « ruiner ses valeurs et son honneur » en ne réagissant pas face aux massacres perpétrés par les jihadistes (photo du village chrétien Al-Duvair en Syrie dont la population a été massacrée par les rebelles jihadistes).

Pourquoi l’État Français permet-il à Noureddine Aoussat de précher dans les Mosquées ? Pour quelle raison ce réseau islamique politique misogyne, antioccidental et antisioniste, qui tisse sa toile sur tout le territoire, n’est-il pas démantelé ?

28 mai, 2016

Le prédicateur antioccidental et antisémite Éric Younous, invité par l’association Musulmane Al Fawz responsable du futur centre islamique de Thiais

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 28 min

Thiais, commune française du département du Val-de-Marne (94) dans la banlieue sud de Paris, a vu la création en 2004 de l’Association Musulmane Al Fawz, afin de promouvoir l’apprentissage de l’Islam et de la langue arabe pour la communauté musulmane en pleine expansion sur la ville.

A force de persévérance, l’association Al Fawz a obtenu le 20 février 2016 la signature d’une promesse de vente d’une maison à Thiais pour y aménager un futur centre cultuel et culturel. Le bâtiment sera vendu à l’association pour une somme de 500 000 euros (extrait de la signature de promesse de vente) (plan de la future Grande Mosquée).

Quelle sera l’orientation idéologique de cette future Mosquée ? Un Message de Paix, d’Amour et de Tolérance ?

En peut s’en faire une idée assez précise en analysant les imams invités par l’association.

Arpentant les Mosquées de France, formé à l’université wahhabite de Médine en Arabie Saoudite, le prédicateur Éric Younous endoctrine des milliers de Musulmans par ses prèches en ligne sur sa chaîne Youtube à un islam radical misogyne, antioccidental et antisémite.
Le 30 avril 2016, les responsables de l’Association Al Fawz de Thiais ont le privilège de recevoir ce grand « savant » Musulman dans leurs locaux.

-                                                               Le prédicateur antioccidental et antisémite Éric Younous, invité par l'association Musulmane Al Fawz responsable du futur centre islamique de Thiais dans Politique 1569752333-mosquee-thiais-eric-younous
Le prédicateur antioccidental et antisémite Éric Younous, invité par l’association musulmane Al Fawz de Thiais le 30 avril 2016

Rappelons brièvement les élements de doctrine de Éric Younous déjà évoqués dans un article antérieur sur « Islam mine l’Europe », pour exciter les masses contre les non-musulmans : délire de persécution et antisémitisme :

« Accusé de toutes parts, et condamné au terme d’un procès truqué, déclaré coupable sans équivoque et désigné danger du XXIème siècle, ennemi de la raison de la liberté. Est-ce moi ? Est-ce nous ? Quel est mon crime exactement, quel est notre crime exactement ? Qui suis-je pour être détesté ainsi, insulté à tout va, de l’ouvrier de base n’ayant pas fait d’études, à l’homme politique au rang le plus élevé ayant fréquenté les meilleures écoles ?
Et bien non : ils ne détiennent pas le modèle absolu du bonheur et de la droiture. Ils n’ont aucune autorité à m’accuser, et encore moins à me juger. Ils mentent, ce sont des menteurs, ils étaient des menteurs lorsqu’ils ont colonisé nos pères, ils sont des menteurs lorsqu’ils veulent nous faire croire que nous ne sommes que des animaux. »

« L’organisation pour faire en sorte que l’Islam soit compris comme il se doit, c’est de l’action. Regardez par exemple dans la communauté juive. C’est exactement l’inverse. Regardez Chabbat, qui est l’adoration la plus importante pour eux. Qu’est-ce qui caractérise le Chabbat ? C’est l’inaction. Et n’oubliez pas que Chabbat est une punition que Allah a infligé aux Juifs. Quand Allah veut punir un peuple, il lui ordonne l’inaction. »

Pour Éric Younous, les Musulmans sont persécutés partout dans le Monde, y compris en France, où ils seraient traités « comme des animaux », même si l’état français a autorisé la construction de plus de 2 000 Mosquées en moins de 30 ans sur le territoire français.

Éric Younous reprend les principaux thèmes des textes de l’Islam traditionnel du Coran et de la sunna, les ennemis du Musulman seraient  les mécréants et le peuple Juif, puni par Allah par le chabbat.
Où est le message de Paix, de Fraternité, de vivre-ensemble ?

Cet antisémitisme permet de justifier une propagande politique et la mise en oeuvre par tous les moyens de la libération de la Palestine. Un extrait d’une de ses conférences publiée sur sa chaîne Youtube :

-                                       1569752333-mosquee-thiais-eric-younous-2 Al Fawz dans religion

Le prédicateur antioccidental et antisémite Éric Younous demande aux Fidèles de n’acheter que des produits faits par des Musulmans et de boycotter Israël.

« Aujourd’hui j’ai envie de m’exprimer, de discuter avec vous d’un certains nombres de choses que j’observe dans la communauté musulmane à travers le Monde et en France, vis à vis de ce qui se passe aujourd’hui à Gaza, en Palestine, l’oppression que fait l’état d’Israël, c’est-à-dire l’état qui est en vérité la Palestine occupée, l’oppression que cet état fait à nos Frères et Soeurs Palestiniens. »
[01:21]
« Parmi les armes que l’on a, il y a le boycott, oui le boycott c’est halal, c’est autorisé de faire le boycott. Je peux m’engager pour défendre la Palestine en n’achetant pas des produits vendus par des états qui soutiennent le sionisme. Oui je peux faire ça en tant que Musulman. »
[08:05]
« Tu dois avoir un lien avec Allah (saws), être droit avec Allah (saws), et ensuite, tu as des actions. Première action : l’invocation, sincère pour Allah (saws) qui est basée sur une connaissance réelle de savoir qui est Allah (saws), deuxième des choses, aider les ONG, troisième des choses, le boycott, quatrième des choses, la solidarité à travers le fait de n’acheter que des produits faits par des Musulmans. »
[08:43]

Le prédicateur précise qu’Israël est en fait la Palestine occupée, il ne reconnaît donc pas la légitimité de cet état.
Comme moyen d’action, Éric Younous appelle les Musulmans à boycotter l’état d’Israël, ainsi que tous les pays qui « soutiennent le sionisme ».

Pour échapper à la soi-disant persécution orchestrée par l’état français, les Juifs et les sionistes, Éric Younous demande aux Musulmans de n’acheter que des produits « faits par des Musulmans », donc de se communautariser et de ne plus participer à la vie collective dans la société française.

Éric Younous menace les Musulmans d’une punition divine s’ils ne se conforment pas à ces principes islamiques :
« Allah appelle au jour du Jugement : où sont ceux qui ont se sont aimés pour moi ? Aujourd’hui, je leur offre mon ombre, le jour où il n’y a d’autre ombre que la mienne. Réfugié sous l’ombre d’Allah (saws) lorsque le soleil sera tellement proche que sa chaleur brûlera tout. »
[05:37]
Éric Younous en conférence sur Youtube : « Ete 2014.Gaza, Birmanie, Syrie…Que pouvons nous faire? » (hard-copy)

Éric Younous est-il le prédicateur susceptible de favoriser la fraternité et l’entraide entre communautés, et aider à l’intégration des Musulmans en France ?

Parmi, les autres précheurs invités, on retrouve des prédicateurs de l’Islam sunnite fondamentaliste, tels les déjà connus Hassen Bounamcha, imam de la Mosquée d’Aubervilliers, et Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget.

-                                                                  1569752325-mosquee-thiais-hassen-bounamcha Allah

Hassen Bounamcha, l’imam fondamentaliste misogyne de la Mosquée d’Aubervilliers, invité par l’association musulmane Al Fawz de Thiais le 2 mars 2013

-                                                                 1569752494-mosquee-boulogne-billancourt-hassen-bounamcha antisémitisme

Dans ses conférences, Hassen Bounamcha, surnommé « l’ami Hassen », explique devant ses Fidèles à Aubervilliers, que la mixité sociale homme/femme est un vice, que la femme occidentale se comporte comme une femme sans honneur. Hassen Bounamcha tient également des propos à caractère homophobe. Il justifie également le mariage forcé à la Mosquée de Boulogne-Billancourt.

Le 31 janvier 2014, c’est Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget, qui est venu endoctriner les Musulmans de Thiais.

-                                                                        1569752317-mosquee-thiais-nader-abou-anas antisionisme

Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget, pour qui la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite, et qui doit également lui demander la permission pour sortir de la maison, fut invité par les responsables de la Mosquée de Thiais le 31 janvier 2014. (conférence vidéo censurée par Nader Abou Anas, mais disponible sur ce lien).

-                                                                          1569752317-mosquee-thiais-maire Boycott

Richard Dell’Agnola, maire depuis plus de 30 ans, n’a pris aucune mesure contre la venue sur sa ville de prédicateurs antisémites, misogynes, et antioccidentaux. Autorisera-t-il Éric Younous, Nader Abou Anas et Hassen Bounamcha à radicaliser les Musulmans de Thiais dans le futur centre d’enseignement du complexe islamique ?

30 avril, 2016

Pour Hassan Amdouni, prédicateur à la Mosquée Abou Bakr de Lens : « Allah a légiféré le hijab pour que la femme ne soit pas l’appât ou l’objet de convoitise des pervers »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 13 h 08 min

Lens, ancienne ville minière du Pas-de-Calais, subit comme plusieurs autres communes alentour, la prolifération du réseau islamiste s’étendant depuis plusieurs années sur le nord de la France, historiquement sous l’influence de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans, avec la Ligue Islamique du Nord et l’UOIF, présidées par Amar Lasfar.
La Mosquée Abou Bakr de Lens est un des principaux centres de diffusion de l’idéologie fondamentaliste islamique de ce réseau.

-                                                                    Pour Hassan Amdouni, prédicateur à la Mosquée Abou Bakr de Lens :

-                                         Fidèles Musulmans en prière à la Mosquée Abou Bakr de Lens

-                                        792464MosqueLensAbdallahDlioua Abou Bakr dans religion

Abdallah Dliouah, l’imam de la Mosquée de Valence, un prédicateur de la mouvance politique antisioniste des Frères Musulmans et proche du fondamentalisme néo-nazi, est invité à la Mosquée Abou Bakr de Lens les 19 et 20 mars 2016. Sur son blog officiel, il mène une violente campagne contre Israël, en comparant la bande de Gaza au camp d’extermination d’Auschwitz. (hard-copy)

-                                         348609MosqueLensSadAlKamali Amar Lasfar

Le cheikh marocain Saïd Al Kamali, fondamentaliste de l’Islam sunnite pour qui le voile islamique est une obligation pour la femme Musulmane, était présent à la Mosquée Abou Bakr de Lens le 25 avril 2015.

 

-                                                    917205MosqueLensHassanAmdouni4 antisémitisme

Également Invité régulier à la Mosquée Abou Bakr de Lens, le docteur en droit musulman tunisien Hassan Amdouni (hard-copy). (page Facebook)

-                                                                     340854MosqueLensHassanAmdouni antisionisme

Hassan Amdouni explique dans ses conférences que l’Islam est un système juridique et législatif complet, qu’il décrit dans son ouvrage : « Les fondements du droit musulman », stipulant les règles de la charia qui doivent structurer un état islamique.

-                                                       176956MosqueLensHassanAmdouni2 charia

Le prédicateur fondamentaliste islamique tunisien Hassan Amdouni, conférencier à la Mosquée Abou Bakr de Lens.

Pour avoir un aperçu des lois coraniques préchées par Hassan Amdouni dans les Mosquées, quelques extraits de ses interventions :

« Le jeûne est obligatoire, les cinq prières sont obligatoires [...] le pélerinage est obligatoire [...] Manger avec la main droite c’est immuable, c’est une constante Tous les versets qui sont de l’ordre du morkham (lois constantes) sont immuables, tels que par exemple l’interdiction des boissons enivrantes, vous pouvez les appeler par tous les noms que vous voulez, les liqueurs, avec de la mandarine dedans, c’est interdit, c’est une boisson enivrante, point à la ligne, parce que notre Prophète a dit : « Tout produit enivrant, il est vin, et tout vin est interdit » point à la ligne.
Vous pouvez dire : « oui, je vis en Europe, et je ne vais pas faire bien mes affaires si je ne vends pas l’alcool ». Et bien, non, c’est interdit, parce que le Prophète a dit : « Celui qui nous a interdit de le consommer, nous a interdit de le vendre. » Pourquoi ? Parce que le vin et les boissons envirantes, c’est un mal pour l’homme, et nous ne vendons pas le mal à l’être humain.
[...]
Vous ne pouvez pas payer un pot à votre collègue parce que c’est un mal. »

[42:25]
Conférence de Hassan Amdouni, « Pour une saine compréhension de l’Islam », le 2 décembre 2010 (hard-copy)

Comment les Musulmans travaillant dans les grandes surfaces vendant de l’alcool doivent-ils considérer cette prédication ? Le Prophète Mohamed, Messager d’Allah sur Terre, interdit aux Musulmans de vendre de l’alcool.
Les vignobles français vantés à travers le monde pour leur qualité, produits d’un savoir-faire millénaire, qui délivrent sur les tables des Français un nectar se dégustant avec une belle viande rouge, des fruits de mer, ce patrimoine serait donc néfaste, « un mal pour l’homme » ?
Si tous les Français devenaient Musulmans selon les conditions prescrites par Hassan Amdouni, la France serait-elle encore la France ?
Faudra-t-il prévoir une division communautaire au sein des entreprises, comme dans les magasins « Marks and Spencer » en Angleterre, parce que les Musulmans n’ont pas le droit de vendre de l’alcool ?

-                                                                             954705MosqueLensvinsdabbayes Coran

Hassan Amdouni, prédicateur à la Mosquée Abou Bakr de Lens, interdit aux Musulmans de consommer et de vendre du vin, reniant ainsi une culture de prestige, issue d’une tradition millénaire sur le continent européen.

Concernant les rapports hommes, femmes dans la société islamique, voici ce que dit la législation coranique, telle que spécifiée par Hassan Amdouni :

« Il ne faut pas s’arrêter au niveau du mariage, il me plaît, elle me plaît. Les gens qui pensent ainsi sont des irresponsables, qui croient que le choix de l’époux ou de l’épouse est une affaire personnelle, individuelle. Mais non ! Vous ne vous mariez pas pour vous uniquement. Lorsque vous vous mariez, vous vous engagez par ce mariage à une responsabilité déjà par rapport à la descendance qui va en découler. »
[14:40]
Hassan Amdouni, cours sur l’éducation des enfants en Islam (hard-copy)

« La dot c’est un domaine, c’est un sujet dans lequel il y a des questions. Sur la finalité de la dot, quelle est la valeur de la dot, quelle est sa valeur minimale, quelle est sa valeur maximale, est-ce qu’elle elle doit être versée tout de suite, est-ce qu’elle peut être reportée en cas de divorce, est-ce on peut laisser traîner, ou est-ce qu’elle est dûe par le divorce, par le veuvage. Il y a des tas de questions qui viennent sur la question du mahr. »
[01:28:56]
Conférence de Hassan Amdouni sur « Les règles globales du droit et ses applications contemporaines en Europe » à Bruxelles le 17 Juin 2012

Hassan Amdouni, qui se veut être un des chantres de l’Islam réformiste, enseigne les règles de base de la juridiction islamique dans les Mosquées occidentales de France et de Belgique.
D’après les fondements du droit musulman, Hassan Amdouni rapporte que la femme est propriété du chef mâle de la famille ou de son tuteur (marham), elle est vendue à son futur « mari » lors d’une transaction, un contrat signé contre une somme d’argent, la dot (mahr), la femme musulmane s’achète.
Ce concept de l’Islam valide le fait que le mariage n’est pas un consentement mutuel entre un homme et une femme, un acte d’amour, ce qui serait « irresponsable » d’après Hassan Amdouni, mais un pacte dont la femme est exclue, entre un tuteur et un futur mari, pour faire prospérer la oumma, la communauté des Croyants.

Ce prèche met en relief les profondes divergences existant entre la femme évoluant dans une société islamique et celle évoluant dans une société chrétienne. Dans le Christianisme, le mariage est un engagement entre deux personnes, un homme et une femme, « ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair », un lien d’amour, d’entraide, de confiance et de complicité.

« Allah a légiféré le hijab pour que la femme ne soit pas l’appât ou l’objet de convoitise des pervers. Elle ne doit pas être l’objet du désir pour que son honneur et sa dignité soient respectés comme tels. C’est pour cela que Allah a dit, pour expliciter la sagesse pourquoi il a légiféré le hijab : « Le but du hijab c’est qu’elle soit reconnaissable pour pas être sujet de convoitise et de nuisance, c’est ça le but. » Pour qu’elle ne soit pas sujet à des nuisances verbales, mais aussi au regard agressif, qui exprime un désir bestial et qui peut devenir une agression même physique à l’encontre de la femme.
Donc le hijab a pour but que les pervers, les personnes qui n’ont aucune moralité ne s’attaquent pas à la femme.
[...]
Nous savons très bien que dans une société humaine composée d’un mâle et d’une femelle, toute la création est basée sur la notion du couple, Dieu a fait qu’il y a une attirance naturelle entre l’homme et la femme, entre le mâle et la femelle, et si on suggère à l’homme ce qui peut susciter et révéler ses instincts, que la femme ne vienne pas dire : « moi, je ne voulais pas, je ne pensais pas être sujet d’une agression, ni susciter du plaisir chez un tel, alors que je ne suis qu’une fille de bonne moralité et d’une grande honorabilité ». On ne met pas en cause sa parole, mais sa manière d’être met en cause sa parole.

Allah ne veut pas que la femme manifeste tous ses atouts pour qu’elle ne soit pas l’objet de convoitise des pervers qui risquent de mettre en cause sa chasteté, son honneur et sa dignité. »
[11:50]
Conférence de Hassan Amdouni sur « Le Hijab loin d’être une mode » (hard-copy)

-                                          670538MosqueLensfemmeshijab femmes

La société islamique telle que la conçoit le prédicateur Hassan Amdouni : Allah a légiféré sur le voile islamique, une femme doit se couvrir d’un hijab pour ne pas attiser le regard des pervers.

Hassan Amdouni ravale la femme à n’être rien d’autre que l’éternel objet de convoitise de la mâle concupiscence. Propriété de la famille ou du mari, il faut la protéger du regard lubrique des pervers en la couvrant d’un voile. Toute manifestation de beauté, de séduction, de charme, de sensualité, de féminité est strictement et formellement interdit par les préceptes islamiques, car pouvant aiguiser l’appétit des mâles Musulmans en rut.
Ces principes de base du droit musulman entrent directement en conflit et sont incompatibles avec les législations de type occidental,  pouvant amener des troubles à l’ordre public, discriminatoires, opposant la femme voilée, pure, chaste, soumise aux préceptes de l’Islam, et la femme non voilée remettant en cause « sa bonne moralité et sa grande honorabilité », incitant donc au vice, à la débauche, à la perversion et à la fornication.

 

-                                                            537010MosqueLensislamisation France

La municipalité de Lens est partenaire officiel des Rencontres Annuelles des Musulmans du Pas-de-Calais, une organisation de l’Islam radical misogyne et antioccidentale (affiche du meeting ayant eu lieu le 13 juin 2015)

Image de prévisualisation YouTube
On y retrouve par exemple Hassan Iquioussen, prédicateur politique misogyne, antioccidental et antisioniste, ou encore Amar Lasfar, le président de l’UOIF, la branche de l’organisation politique antioccidentale et antisioniste en France des Frères Musulmans.

-                                                  609750MosqueLensGuyDelcourt Frères Musulmans

-                                                    557293MosqueLensGuyDelcourt Guy Delcourt

L’ex-maire socialiste Guy Delcourt en visite chez les islamistes fondamentalistes de la Mosquée Abou Bakr de Lens le 8 mars 2015.

-                                                          959016MosqueLensSylvainRobert Hassan Amdouni

-                                                  916602MosqueLensSylvainRobert3 Hassan Iquioussen

-                                                  959790MosqueLensSylvanRobert2 hijab

Le maire socialiste Sylvain Robert était présent lors de la journée portes ouvertes de la Mosquée Abou Bakr de Lens le 8 mars 2015.

Le tandem Guy Delcourt, ex-maire socialiste et son successeur Sylvain Robert n’a pris aucune mesure contre la prolifération du fondamentalisme islamique militant condamnant sur le long terme, le vivre-ensemble et la cohésion sociale sur la ville de Lens.

26 février, 2016

Les prédicateurs du réseau « La Voie Droite » endoctrinent des milliers de Musulmans à l’Islam fondamentaliste misogyne, intolérant, antichrétien et antioccidental dans les Mosquées de Ecquevilly, Pantin, Pontoise, Le Blanc-Mesnil, Dugny, Rennes, Bourg-en-Bresse

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 09 min

Depuis trois décennies, l’immigration massive arabo-musulmane a importé avec elle la montée en puissance de l’Islam, et ses milliers d’imams originaires de pays autoritaires théocratiques n’ayant aucune tradition démocratique (en provenance d’Algérie, du Maroc, de la Tunisie, de l’Arabie Saoudite, du Yémen, du Qatar, de l’Égypte) venus endoctriner la diaspora musulmane en Europe.
Les prédicateurs de l’association « la Voie Droite » sont adeptes d’un Islam fondamentaliste (communément appelé « salafisme », du mot arabe salaf, « l’époque des pieux prédécesseurs ») l’Islam tel que pratiqué au temps des compagnons du Prophète, avec toutes ses lois coercitives, intolérantes, misogynes, évidemment totalement incompatibles avec les règles, les moeurs, les valeurs de la civilisation occidentale.
Ce dogme sépare et éloigne les Musulmans de la vie en société en tentant de créer un état dans l’état, s’appuyant sur le communautarisme islamique.
La vision temporelle de ces fondamentalistes reste éternellement figée au VII siècle, en prônant le retour au mode de vie du Prophète, le « beau modèle », et le rejet total de la société civile occidentale. Les mécréants, les non-musulmans, sont des êtres impurs, source de perversion qu’il faut éviter de fréquenter ou convertir à l’Islam.
Les femmes doivent être obligatoirement voilées, sous l’emprise d’un marham, un tuteur mâle (père, frère, cousin, mari,…), auprès duquel elles doivent se soumettre quelque soit leur âge, elles ne peuvent par exemple sortir de la maison sans leur permission.

Les prédicateurs de « La Voie Droite » essaiment leur doctrine devant des milliers de Musulmans dans plusieurs Mosquées réparties sur tout le territoire français, on peut citer par exemple les complexes islamiques de Dugny, Ecquevilly, Pontoise, Rennes, Le Blanc-Mesnil, Saint-Denis, Bourg-en-Bresse, Romainville …
Sur leur site officiel (hard-copy), on peut lire les CV en ligne des « savants religieux » du réseau « La Voie Droite » :

Abou Bakr Abou Abdillah : Diplômé de l’université de Médine et étudiant en magistère à l’université de La Mecque.
Le Cheikh Lakhdar Abou Abdillah : Imam et prêcheur à la Mosquée de Pontoise 70/72 rue du Général Schmitz. Il  est diplômé de l’université islamique de Karachi.
Ibrahim Abou Talha : Imam et prêcheur à la Mosquée de La Vertu 48 rue racine à Pantin. Il a étudié 2 ans dans le Markaz (institut) de Damaj au Yémen puis chez Cheikh Mouhammad Al Imam dans la ville de M’bar au Yémen.
Omar Abou Hafs : Ancien Imam et prêcheur à la mosquée de Romainville. Il a appris le Coran par cœur et a étudié 2 ans dans le Markaz (institut) de Damaj au Yémen.
Sadek Abou Yahya : Prêcheur à la Mosquée  de Dugny. Il a étudié 8 mois dans le Markaz (institut) de Damaj au Yémen.
Youssef Abou Anas : Imam (depuis 1995) et prêcheur (depuis 2003) à la Mosquée Malik Ibn Anas 7 rue Jules Ferry à Ecquevilly.

Ces « savants » Musulmans, formés dans les plus grandes écoles coraniques de pays théocratiques totalitaires tels que le Yémen, le Pakistan et l’Arabie Saoudite, dont la seule source de loi est la charia, le droit islamique, viennent en Europe et en France précher le rejet de l’Occident. A noter qu’il est difficile d’obtenir des photos de ces prédicateurs, les vrais salafistes fondamentalistes refusent d’être filmés ou photographiés.

Les prédicateurs du réseau

9GYwj Allah dans religion

ZgA9q antisémitisme

4VOnO arabie saoudite

25oaR Avicenne

7nZel Benoît XVI

Le réseau des prédicateurs fondamentalistes de « La Voie Droite » pilote les Mosquées de plusieurs villes de France : Ecquevilly, Bourg-en-Bresse, Dugny, Pantin, Le Blanc-Mesnil, Rennes,…

Parmi ces prédicateurs on trouve Youssef Abou Anas, l’imam de la Mosquée d’Ecquevilly, petite ville de 4000 habitants des Yvelines, à l’ouest de Paris.

L’association islamique Malik Ibn Anas où officie Youssef Abou Anas a eu le soutien du maire DVD de la ville Guy Jeanne, qui a généreusement octroyé le permis de construire de la Mosquée salafiste le 17 juillet 2012.

                                                                                        exA8K Bible

« Suite à nos nombreux échanges, je suis en mesure de vous confirmer la volonté de la ville de soutenir le projet de construction d’une salle de prières que vous souhaitez mettre en oeuvre avec le financement des fidèles et qui a fait l’objet d’un permis de construire délivré le 17 juillet 2012. »
Lettre datée du 3 janvier 2013 du maire DVD Guy Jeanne à l’attention de l’association islamique Malik Ibn Anas, responsable de la Mosquée d’Ecquevilly, validant la construction du lieu de culte.

jpgLJ Bourg-en-Bresse

-                                     RkYmm Bretagne

Projet de la Mosquée salafiste de Ecquevilly, validé par le maire DVD Guy Jeanne

vmXj3 charia

Arches de la Mosquée de Ecquevilly en cours de construction

JJ2vy Château-Chinon

Prières de rue musulmanes à Ecquevilly : la communauté islamique met la pression sur la municipalité pour obtenir un lieu de culte décent.

Le 9 février 2014, c’est la cérémonie de pose de la première pierre, marquant le démarrage des travaux.
L’association islamique Malik ibn Anas donne une importance fondamentale à l’endoctrinement des enfants par l’intermédiaire de son école coranique.

Voici par exemple, tout le mal que l’imam Youssef Abou Anas de la Mosquée de Ecquevilly pense des femmes occidentales non voilées, extrait d’une de ses conférences :

« A ceux qui disent que le voile dénigre la femme Musulmane, nous leur disons : quelle est la femme la plus dénigrée ? Est-ce celle qui se voile, qui se préserve, que les hommes n’osent pas approcher en voyant sa pudeur, ou bien la femme qui se montre et s’embellit et est considérée comme de la chair humaine ?
Les femmes Musulmanes ne sont pas des femmes d’un soir, ce sont les femmes d’une vie entière. Celui qui veut se marier avec une femme musulmane doit demander sa main a son père ou à son tuteur, pas comme les autre femmes dénuées de toute pudeur et de toute éthique, qui sont les femmes d’un soir et qui assouvissent les plaisirs de ces loups. »

Pour l’imam, une femme ne peut être respectée que si elle porte un voile qui couvre tout son corps, qui masque sa beauté, afin ne pas aiguiser l’appétit des « loups ». Les femmes occidentales sont donc des sous-femmes, de « la chair humaine », méprisées, qui ne méritent aucune considération parce qu’elles ne portent pas de voile islamique.

GZNJD chrétiens  OAxr2 christ

Pour Youssef Abou Anas, imam de la Mosquée de Ecquevilly, à gauche, des femmes de toute une vie, qui se préservent, à droite, de la chair humaine, des femmes d’un soir, méprisables, qui assouvissent le plaisir des loups.

Autre conférence du prédicateur Youssef Abou Anas sur le « vivre-ensemble » disponible sur le site de « la Voie Droite », voici comment l’imam conçoit la Fraternité avec les Chrétiens et les non-Musulmans, extraits :

« Contredire les polythéistes et les non-musulmans, le fait de se désavouer d’eux, fait partie des bases de la religion, et celui qui a un manquement à ce sujet, a un manquement dans sa religion. Il est évident de nos jours, que beaucoup de Musulmans sont dupés et sont amenés à ressembler aux non-Musulmans et à imiter leur comportement.
Notamment dans le fait de fêter leurs fêtes non-musulmanes. Ou le fait de donner de l’importance à des non-Musulmans, qu’ils soient des sportifs de haut niveau, ou qu’ils soient des chanteurs, ceci malheureusement est une chose que personne ne peut nier. »

[03:50]
« Nul doute que de ressembler aux non-musulmans est une chose interdite en Islam. Le fait de ressembler aux non-musulmans dans leur coupe de cheveux, ou dans les vêtements qui les caractérisent, cela est interdit en Islam. »
[05:05]
« Parmi les choses qui sont interdites, que certains Musulmans ne connaissent pas, ou qu’ils font semblant de ne pas connaître, c’est le fait de féliciter les non-Musulmans concernant leurs fêtes. Et ceci est un mal immense, car c’est une forme d’acceptation du mal et du faux dans lequel ils sont, et cela réjouit et réconforte les non-Musulmans dans ce mal et dans cet égarement. »
[11:05]
« Le Prophète nous ordonne de contredire les Juifs et les Chrétiens.[...] Le fait de féliciter les non-Musulmans dans les fêtes qui sont les leurs, comme la fête de Noël ou autres fêtes religieuses, cela est interdit à l’unanimité des savants. »
[...]
« Vous entendrez certains Musulmans, qu’Allah nous protège de leur mal, qui disent qu’il est autorisé de dire « Joyeux Noël ! » aux non-Musulmans. Ceci est de l’égarement, et ceci contredit ce sur quoi les savants sont d’accord. »
[...]
« Est-ce une bonne parole de féliciter un non-Musulman dans la mécréance ? Est-ce une bonne parole de réjouir le coeur d’un Chrétien de faire en sorte qu’il soit apaisé dans sa mécréance ? »
[...]
« Cela revient à féliciter celui qui se prosterne devant une Croix, et cela est pire auprès d’Allah que de féliciter celui qui boit de l’alcool, ou celui qui tue une âme innocente, ou celui qui s’autorise de commettre l’adultère et la fornication. »

conférence de Youssef Abou Anas « la célébration des fêtes non-musulmanes » (hard-copy)

Il est interdit d’imiter les mécréants dans leur coiffure, leurs musiques, leurs moeurs, leurs vêtements. Il faut éviter de fréquenter les Chrétiens, qui sont dans l’égarement, et ne pas participer à leurs fêtes (Noël, Chandeleur, Pâques, Pentecôte, Ascension, Assomption, Toussaint) ni les féliciter. Ce type de prédication divise la société en Musulmans et non-Musulmans, et va à l’encontre du vivre-ensemble, de la cohésion sociale.

                                                     PLZ1O christianisme

D’après Youssef Abou Anas, se prosterner devant une Croix est « pire que de tuer une âme innocente ». Alors que Jésus dit dans la Bible : « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » (Jean 14:6)
Quand les Musulmans se prosternent cinq fois par jour en direction de la Kaaba de la Mecque, sont-ils les adorateurs d’une pierre noire ?

Autre conférence en ligne sur le site de « la Voie Droite », Youssef Abou Anas critique les Chrétiens en se basant sur le discours prononcé à Ratisbonne le 12 septembre 2006 par le Pape Benoît XVI. Ce dernier faisait référence à l’empereur byzantin Manuel II Paléologue qui lors d’une confrontation vers 1394 avec un Persan Musulman, avait déclaré : « Montre-moi donc ce que Mahomet a apporté de nouveau, et tu y trouveras seulement des choses mauvaises et inhumaines, comme son mandat de diffuser par l’épée la foi qu’il prêchait ».

Manuel II Paléologue était un visionnaire, puisque un demi-siècle plus tard, en 1453, Constantinople, la capitale de l’empire byzantin, est pillée, dévastée et prise par les Musulmans, mettant définitivement un terme à l’empire chrétien de Byzance.
Le discours du Pape Benoît XVI a été considéré comme une agression contre l’Islam et les Musulmans, et a donné lieu à une réaction du prédicateur salafiste Youssef Abou Anas. Extraits de sa conférence entièrement disponible en ligne sur le site de « la Voie Droite » :
« Un conseil et un appel au Pape à embrasser l’Islam. Et ceci est un exemple que nous donne ce savant, un exemple que l’on doit suivre. Et c’est malheureusement ce qui fait défaut à beaucoup de Musulmans vivant dans les pays non-musulmans. D’appeler les Chrétiens, d’appeler les Juifs à embrasser l’Islam, à se convertir à l’Islam. On constate que beaucoup de Musulmans, lorsqu’ils parlent avec des Chrétiens, lorsqu’ils parlent avec des Juifs, ils sont systématiquement sur la défensive, comme s’ils devaient justifier la véracité de l’Islam, comme s’ils devaient montrer que l’image qu’ont les Chrétiens et les Juifs de l’Islam est fausse et de leur donner cette vraie image.
Pourquoi ne pas être sur l’offensive ? Et quand tu vois un Chrétien, de lui dire :  » je vous conseille d’embrasser l’Islam. C’est la seule religion qu’Allah accepte et agréé. Si vous voulez le Paradis, il n’y a d’autre issue qu’à travers l’Islam. »
[...]
« Vous les Juifs, vous traitez Jésus de fils de prostituée. Vous les Chrétiens, vous ne croyez pas en Mohamed, alors que celui dont vous prétendez être une divinité, n’est autre qu’un être humain. »
[14:38]
« Les Juifs et les Chrétiens ont cru en la Thora et en l’Évangile, et n’ont pas mis en pratique les croyances et les jugements qui y étaient contenus. Ils ont traité de menteur et de mensonges le Prophète Mohamed qui est venu considéré vraies les prophéties et les livres qui l’ont précédés, dont la Thora et l’Évangile. Ainsi ils ont mécru en Mohamed, et en tout ce que cela implique, car le Prophète Mohamed est venu pour considérer vrais les Prophètes qui l’ont précédés.
Ils ont farouchement combattu le Prophète Mohamed, avec leurs prêtres, leurs rabbins, et leurs Papes. Et ces paroles qu’a proféré Benoît XVI n’est qu’une révélation de tout ceci. Ils ont combattu farouchement le Prophète Mohamed, ceci par orgueil, par jalousie, et par oppression de leur part. Ils ont fait cela après avoir falsifié leurs livres et après avoir changé et modifié les croyances qui s’y trouvaient. Ils ont remplacé l’Unicité et la Foi par le polythéisme et la mécréance. Ils ont aboli de nombreux jugements qui étaient présents dans ces livres Saints. Si ces prêtres, ces rabbins et ces papes ont fait cela vis à vis d’un livre, dont ils prétendent avoir la Foi, et bien il n’est pas difficile pour eux de mécroire au Prophète Mohamed et de ne pas croire au Coran, un livre saint, un livre béni, que le mal ne peut atteindre. »
[35:00]
« Convertissez-vous à l’Islam, Ô Pape (Benoît XVI), vous serez sauvé, et vous profiterez d’un Paradis immense et large comme les cieux et la Terre, si vous ne le faites pas, alors ayez la certitude d’un châtiment douloureux et éternel, un feu qu’Allah a préparé pour les mécréants. La chaleur est insoutenable, et la profondeur est lointaine. »
[...]
« Nous avons préparé pour les infidèles, des chaînes, des carcans et une fournaise ardente. »
[47:47]
« Vous avez certes là apporté une chose abominable, en parlant de ce que les Chrétiens ont proféré comme mensonges à l’égard de Issa, de Jésus, et d’Allah. »
[52:28]
extrait de la conférence « O Chrétiens, embrassez l’Islam ! » de Youssef Abou Anas, imam de la Mosquée de Ecquevilly (hard-copy)

ao1PR christianophobie

Devant ses Fidèles, Youssef Abou Anas profère plus d’une heure de diatribes antichrétiennes, annonçant que les Chrétiens et les Juifs ont falsifié les textes Sacrés, et que s’ils continuent de refuser d’obéir à leur véritable Prophète Mohamed, ils finiront brûlés en Enfer dans d’atroces souffrances, comme le Pape Benoît XVI s’il ne se résout pas à se convertir à l’Islam.
Les Juifs sont définis caricaturalement dans leur ensemble comme ayant traité « Jésus de fils de prostituée » et les Chrétiens des falsificateurs : un message de Paix, de Fraternité et de Tolérance entre communautés ?

Le site « La Voie Droite » regorge de prédications audio, de livres au format PDF, d’articles incitant les Musulmans à rejeter tout ce qui n’est pas islamique. La religion chrétienne et ses Fidèles sont constamment ciblés et calomniés. Par exemple, extraits du livre du Cheikh Muhammad Ali Ferkous « Le polythéisme des Chrétiens » :

Ye5nd Coran

« À la lumière de ce qui a précédé, il apparaît donc clairement que la religion des Chrétiens a été développée sur le blasphème, la dérision d’Allah ainsi que l’attribution d’associés au Seigneur.
Ce ramassis de fausses affirmations et de convictions erronées, inspirées en leur
majeure partie des religions ayant précédé le christianisme, a fait perdre à cette religion son éclat et son aspect originel authentique qu’elle avait à l’époque du Messie `Îssa (Jésus) fils de Mariam (Marie ,et Prophète envoyé par Allah, le Seigneur des mondes.
La religion chrétienne a donc ajouté, à la faute de l’avilissement du Seigneur et du manque de respect à Son égard, celle du fait de Lui attribuer des associés. Ce polythéisme touche aussi bien ce qui a trait aux attributs propres à Sa Seigneurie -Rouboûbiya- que ceux relatifs à Son droit exclusif d’être adoré-Ouloûhiya. »

Extrait du livre « Le polythéisme des Chrétiens » – ouvrage disponible en ligne sur le site de « la Voie Droite » (hard-copy)

Cette forme de rejet systémique ne peut-elle être à l’origine du délabrement progressif des conditions de vie ? Les habitants de la petite commune d’Ecquevilly constatent depuis quelques années l’apparition d’une forme de violence insidueuse qui n’existait pas auparavant : dégradations, agressions, vandalisme.

ISLAMISATION DE LA BRETAGNE

La Bretagne s’islamise en douceur, on connaît déjà le prédicateur sulfureux Rachid Houdeyfa, précheur dans les Mosquées de Brest et de Quimper.

Rennes n’est pas en reste, la ville accueille plusieurs lieux de culte musulmans, dont le nouveau centre culturel islamique Avicenne implanté sur un terrain de 2 640 m², au carrefour de la rue du Recteur Paul-Henry et de l’avenue Charles Tillon, hébergé dans un grand bâtiment blanc de 634 m², et destiné à accueillir entre 450 et 500 personnes.
Il comprend deux grandes salles et une bibliothèque, ainsi q’une école coranique pouvant accueillir les enfants.

0A4kO Croix

Le centre culturel islamique Avicenne de Rennes, bastion de l’islam salafiste misogyne et intolérant, construit avec l’appui du député socialiste Marie-Anne Chapdelaine.

Ce centre cultuel est un bastion de l’Islam salafiste, Ibrahim Abou Talha, imam salafiste de « la Voie Droite » y vient précher « sa bonne parole ». À la Mosquée Masjid de Pantin dans laquelle il officie, il déclarait : « Celui qui change de religion, ôtez-lui la vie ».

Un appel au meurtre caractérisé.

Ibrahim Abou Talha est venu précher au centre culturel islamique Avicenne et à la Mosquée At-Taqwah de Rennes les 19 et 20 décembre 2015.

89yX7 Dugny

« Ce fut facile pour certains dossiers, plus longs pour d’autres. Mais les missions du centre définies dans la convention signée entre la Ville et les responsables de l’association gestionnaire ont finalement été approuvées a l’unanimité »
[...]
« En ouvrant ce second Centre culturel islamique, dénommé Centre culturel Avicenne, nous entendons créer un espace culturel où il est possible de découvrir et faire vivre la civilisation arabo-musulmane, pour tous les Rennais, qu’ils soient musulmans ou non. »
Marie-Anne Chapdelaine, conseillère municipale déléguée à l’intégration et l’égalité des droits, et député socialiste d’Ille-et-Vilaine, s’est impliquée directement dans l’islamisation de la ville de Rennes (hard-copy), en permettant la venue de prédicateurs fondamentalistes programmés pour endoctriner une nouvelle génération de jeunes Musulmans à une idéologie intolérante et misogyne, condamnant le vivre-ensemble sur le long terme.

Le centre culturel islamique Avicenne de Rennes est également infiltré par l’UOIF, la branche française de l’organisation politique des Frères Musulmans. En effet, le cheikh Mohamed Achaibi de l’institut Européen des Sciences Humaines (IESH) de Chateau-Chinon est venu y donner une conférence les 27 et 28 avril 2013. (hard-copy)

L’IESH de Château-Chinon cache sous ce titre pompeux une immense madrassah, une école coranique enseignant le droit islamique, la jurisprudence du droit (fiqh), des fatwas, la finance Islamique, un système pénal et juridique concurrent et incompatible avec celui de la constitution républicaine.
L’institut
a pour principal référent en matière de législation islamique le cheikh antisémite égyptien des Frères Musulmans Youssef Al Qaradawi (hard-copy).
Rappelons que le prédicateur Youssef Al Qaradawi appelle publiquement, devant des millions de téléspectateurs Musulmans sur les chaînes de télévisions des pays arabes, à exterminer les Juifs.

Aucune mesure gouvernementale n’a jusqu’à présent été prise pour interdire les prédicateurs salafistes de « la Voie Droite », qui continuent de propager leur idéologie mortifère et destructrice dans les Mosquées avec l’aide des élus locaux de plusieurs villes de France.

123456

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir