• Accueil
  • > Recherche : loi islamique images

18 mai, 2016

Les responsables de la Mosquée de l’Islam fondamentaliste d’Agen reçoivent le prédicateur politique misogyne, antioccidental, antisioniste et négationniste Hassan Iquioussen

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 37 min

La région Aquitaine connaît depuis quelques décennies une progression continue de l’implantation de la communauté musulmane.
Cet enracinement se traduit par la construction de nouveaux lieux de culte, en particulier la Grande Mosquée d’Agen, gérée par la principale organisation islamique de la ville, l’Association des Musulmans de l’Agenais (AMA) sous contrôle de l’UOIF.
L’UOIF possède plus d’une soixantaine d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.

Sur la page Facebook des Musulmans de l’Agenais, on apprend qu’un bus est même affrété pour les Fidèles pour assister aux rencontres annuelles de l’UOIF au Bourget. (lien 1, lien 2)

 

-                                            Les responsables de la Mosquée de l'Islam fondamentaliste d'Agen reçoivent le prédicateur politique misogyne, antioccidental, antisioniste et négationniste Hassan Iquioussen dans Politique oDZPD

-                                                   La Grande Mosquée d’Agen flanquée de ses minarets

-                                            2VxLr Agen dans religion

-                                                                           Entrée de la Mosquée d’Agen

-                                             nqxNQ Agenais

-                                            Fidèles Musulmans de la Grande Mosquée d’Agen en prière

Quelle idéologie est enseignée aux Musulmans d’Agen ? Une doctrine de tolérance, d’amour et de respect de son prochain ?
Pour se faire une idée plus précise, les responsables de la Mosquée mettent à disposition des Fidèles une page Facebook officielle de la bibliothèque islamique du lieu de culte (hard-copy).
Les ouvrages les plus importants véhiculant l’idéologie des enseignants de la Mosquée sont mis en avant sur la page, des conseils de lecture avisés pour éduquer et former les Musulmans aux préceptes de l’Islam.

-                                                                 43yLL Allah

Ci-dessous, quelques courts extraits du livre de propagande islamique de Didier Hamoneau, un converti à l’Islam, « Les racines musulmanes de la France » (2013) - (le prologue du livre est disponible en ligne sur ce lien), conseillé par les responsables de la Mosquée d’Agen (hard-copy)

« Le nationalisme est une idole parfois sanguinaire. C’est une idéologie dangereuse parce que narcissique, régressive, fondée non sur des vérités historiques, mais sur des interprétations partisanes de l’Histoire. »

« La civilisation musulmane d’Espagne revivifia, à partir du Xème siècle, l’Italie et la France, puis tout le reste de l’Europe, qui est en réalité un sous-continent de l’Eurasie. »

« La France a non seulement des racines musulmanes depuis le Moyen-âge, grâce à l’apport des sciences arabo-musulmanes, mais de surcroît elle n’existerait plus, tout simplement, depuis la Renaissance, sans le soutien du monde musulman. Il ne s’agit plus, là, de simples « racines », mais de l’existence même du pays en tant qu’État-nation indépendant. La France doit sa survie à l’Islam. »

« L’Union européenne devrait d’ailleurs aussi s’ouvrir à toute « notre famille méditerranéenne ». La Turquie est un trait-d’union tout indiqué pour ce rapprochement constructif. L’Europe montrerait ainsi à nouveau la voie de l’avenir, celle de la fraternité universelle, loin des esprits bornés et chauvins qui affaiblissent notre sous-continent. »

Un véritable condensé de propagande idéologique visant à démontrer que la France et la civilisation occidentale « n’existeraient plus » sans les Musulmans et l’Islam.

Didier Hamoneau oublie de préciser que les connaissances de Pythagore et des mathématiciens grecs,  l’algèbre de Diophante d’Alexandrie, la médecine de Galien, d’Hippocratele travail des astronomes babyloniens un millier d’années avant la naissance de l’Islamla médecine des savants Chrétiens nestoriens et byzantins, qui ont traduit les textes des savants grecs en langue arabe (on peut citer le médecin, philosophe et traducteur nestorien Hunayn_Ibn_Ishaq par exemple), ont été transmis en Europe également par les byzantins qui avaient l’avantage de lire les philosophes et savants grecs directement dans leur langue maternelle, sans passer par des traductions vers l’arabe.

Ce type d’endoctrinement assez classique et très répandu dans les Mosquées, a pour but de souder la communauté musulmane contre l’adversité, les Musulmans seraient injustement persécutés en France, alors que ce pays leur serait redevable d’une dette, leur religion ayant tout apporté sur Terre.

Aussi bien dans le domaine spirituel que dans le domaine scientifique, l’Islam n’a rien apporté au monde occidental. Les Arabes n’ont fait que profiter et développer, au contact des civilisations byzantines, perses et de savants Chrétiens syriaques un savoir provenant de la civilisation gréco-romaine, via l’apport des riches bibliothèques de villes Byzantines ou d’Europe, comme celle de Tolède.

-                                                               xWLko antisémitisme

recopie d’une mappemonde des « Étymologies », l’encyclopédie manuscrite en 20 volumes élaborée par Isidore de Séville, faisant référence à la pensée gréco-latine, bien avant que les Berbères et les arabo-musulmans ne mettent les pieds en Espagne.

-                                                                                      wWAZ3 antisionisme

Couverture du livre « Les Chrétiens dans la médecine arabe » de l’historien du Moyen-âge et des religions Raymond Le Coz, mettant en valeur le rôle des médecins Chrétiens dans la transmission du savoir des savants grecs, au sein des sociétés islamiques.

Contrairement à l’esprit d’ouverture du Christianisme et de ses penseurs, les idéologues de l’Islam, une fois devenus majoritaires, ont fait périr lentement toutes les civilisations qu’ils ont conquises : berbères, perses, byzantines noyautées par la répression des lois islamiques, car la Charia, une fois mise en place, s’oppose à toute forme d’innovation (b’ida).

Il est impossible de donner une liste exhaustive des massacres, pillages, meurtres, réduction de populations en esclavage, réalisés par les conquérants musulmans imitant le Prophète Mohamed (« le beau modèle ») au cours des siècles sur les différents continents africain, européen, asiatique et au moyen-orient. Je vous invite pour plus d’informations à vous reporter aux ouvrages sur l’Histoire du Jihad islamique, on peut citer, parmi des centaines d’autres :
« Crucified Again » de Raymond Ibrahim
« Jihad » de Paul Fregosi
« Esclaves chrétiens, maîtres musulmans » de Robert C. Davis
« Le génocide voilé », de Tidiane N’Diaye
« Islamic jihad » de M.A. Khan
« Les chrétientés d’Orient » de Bat Ye’or
« Conquerors, Brides, and Concubines: Interfaith Relations and Social Power in Medieval Iberia » du professeur d’Histoire Simon Barton
« Captifs en Barbarie » de Giles Milton
Les témoignages de ces ouvrages décrivent, à partir de documents historiques de sources chrétiennes, juives ou musulmanes, les humiliations subies par les peuples sous domination islamique.

 De même, dans le domaine spirituel, les Musulmans ne connaissent pas Dieu, car il est pour eux inconnaissable, aucun questionnement sur la condition humaine n’est donc possible, puisque seul Allah sait, et tout Musulman se doit d’obéir aux lois de la charia.
Doctrine totalement opposée au Christianisme, où Dieu se révèle aux hommes sous l’apparence de Jésus-Christ et le mystère chrétien de la Trinité, il est donc connaissable et questionnable, permettant à l’homme de progresser, de s’améliorer.

Ce débat théologique fut marqué par l’opposition entre le raisonnement et la Foi Catholique du théologien Saint Thomas d’Aquin d’une part, et la philosophie soumise à l’autorité d’Allah du juriste Musulman Averroès d’autre part.

Image de prévisualisation YouTube

Le professeur de philosophie arabe Rémi Brague explique brièvement la doctrine d’Averroès, radicalement opposée à la pensée de la civilisation occidentale

-                                                                               8eRqb Aquitaine

Saint Thomas d’Aquin, théologien catholique du XIIIème siècle, est l’auteur d’oeuvres fondamentales sources de la pensée moderne occidentale, comme « la somme théologique », ou encore « la somme contre les gentils ».

Pour avoir osé diffuser la philosophie comme source de raisonnement au lieu des seules lois divines de Allah dans le Coran, Averroès a été persécuté et a dû fuir Al-Andalus, la fameuse Espagne soi-disant tolérante de « l’Islam des Lumières », ses écrits furent brûlés, et tout ce qui nous reste de lui fut sauvegardé par les Juifs et les Chrétiens de l’époque.
Averroès a depuis, dans toutes les Mosquées du Monde, été considéré comme un hérétique, et aucun de ses textes n’a jamais été enseigné dans une école coranique.
Alors que les écrits de Saint Thomas D’Aquin sont enseignés dans tous les cursus théologiques de l’Église Catholique.

Tout au long de l’Histoire, les incursions de l’islam en Europe, que ce soit par la voie spirituelle ou idéologique, ont par conséquent toujours été considérées comme faisant partie d’un corps étranger incompatible avec la civilisation occidentale, et de fait rejetées.

Remarquons également que Didier Hamoneau préconise l’entrée de la Turquie, pays musulman autoritaire, dans l’Union Européenne, pour « un rapprochement constructif ».
Rappelons que l’Islam est religion d’État en Turquie, toute critique contre Allah et son Prophète Mohamed est passible de 3 mois à un an de prison (article 216 de la constitution turque : pas de « Charlie Hebdo » qui se moque du Prophète Mohamed, là-bas !)
- la mention de la religion est inscrite sur les pièces d’identités turques (à la mairie en France, personne ne vous demande si vous êtes Juif,  Musulman, Chrétien, pour renouveler votre pièce d’identité), la Turquie ne reconnaissant officiellement que quelques religions (islam, chrétiens orthodoxe, nestorianisme, alévisme, judaïsme)
- les Mosquées sont financées par l’Etat turc et les Imams sont des salariés dépendant directement du Premier Ministre
- les cantines scolaires des écoles publiques turques ne fournissent que de la viande halal (pas de petit salé aux lentilles là-bas !)
- Le catholicisme n’a aucune représentation officielle en Turquie, il est clandestin. (il n’existe pas officiellement de catholiques turcs !)
- toute construction d’une nouvelle Église est interdite sauf dérogation exceptionnelle de l’Etat
- les prêtres étrangers Catholiques et Chrétiens ont interdiction de pénétrer sur le territoire turc (visas délivrés au compte-goutte)

Bref, Didier Hamoneau préconise le noyautage de l’Europe par un pays aux 75 millions d’habitants, à la culture et aux moeurs radicalement opposées à celles de la civilisation occidentale.

Autre ouvrage important, très souvent cité comme référence par les associations islamiques des plus grandes Mosquée de France, « les jardins des vertueux » (Riyâd As-Sâlihîn), de l’imam An-Nawawi (XIIIème siècle).

-                                                          NGOr1 charia

L’ouvrage de l’Islam radical totalitaire de An-Nawawi, qui développe un dogme profondément communautaire, misogyne, antioccidental et antisémite, est une référence pour les responsables de la Mosquée d’Agen, base de l’endoctrinement des Musulmans d’Agen (hard-copy)

« Les jardins des Vertueux » est une compilation des commandements les plus sacrés, « les Hadiths », faits et gestes du Prophète Mohamed relatés par ses contemporains. L’ouvrage décrit les bons comportements à adopter, détermine ce qui est licite ou illicite, pour tout bon musulman voulant respecter et pratiquer sa Foi, en tous lieux et à toutes époques, ces textes servent de base au Droit Coranique et à la jurisprudence (fiqh) dans certains pays Musulmans (charia). Le livre est disponible en intégralité en ligne au format PDF sur ce lien.

On y trouve par exemple un chapitre complet intitulé : « Le livre de la guerre sainte », sur les vertus du jihad islamique, combat armé contre lés Mécréants et tous ceux qui sont hostiles à l’Islam.
Dans le chapitre sur les interdictions, la femme est particulièrement ciblée :
« L’interdiction faite à la femme de voyager seule »
« l’interdiction de regarder une femme », 
« l’interdiction de se trouver seul en présence d’une femme »,
« l’interdiction de s’
isolez avec une femme sauf en présence d’un de ses proches parents, de ceux qu’elle ne peut épouser. »

« Il n’est pas permis à l’épouse de jeûner en présence de son mari sans son consentement, ni de faire entrer dans sa demeure qui que ce soit sans son autorisation. »
« Quand l’homme appelle son épouse pour satisfaire son désir, elle doit y répondre même si elle est en train de cuire son pain ».
« Si je devais ordonner à quelqu’un de se prosterner devant son semblable, j’ordonnerais sûrement à la femme de se prosterner devant son mari ».

Les Juifs sont également méprisés et doivent être combattus pour que le Jugement dernier arrive :
« Que Dieu maudisse les Juifs; ils ont fait des tombes de leurs prophètes des lieux de prière ».
« L’Heure ne viendra pas tant que les musulmans n’auront pas combattu les juifs qui n’auront d’autre recours que de se cacher derrière les pierres et les arbres qui diront : « Musulman ! Voici un juif qui se trouve derrière moi, viens donc le tuer ! », à l’exception d’un arbre appelé gharqad et qui est un des arbres des juifs. »
Le livre « Les jardins des vertueux » fait partie des textes fondateurs de l’Islam sunnite repris par les organisations terroristes à travers le Monde, le Hamas, Al-Qaïda, Daesh,…afin de justifier par la guerre sainte, leur haine des Juifs, des Mécréants, et la soumission des femmes.

-                                                       X875X chrétiens

Dans la même veine, l’Association des Musulmans de l’Agenais met à disposition dans sa bibliothèque islamique le livre de Ibn Abû Zayd Al Qayrawana, « La rissâla » (Xème siècle) (hard-copy)

Un livre d’endoctrinement dans la plus pure tradition islamique, ci-dessous, quelques extraits :

« Il n’est pas licite de faire couler le sang d’un Musulman sauf s’il commet l’apostasie, s’il commet l’adultère, ou s’il tue une personne sans raison, ou s’il devient hors-la-loi, ou s’il renonce à la Foi. »

« Il n’est pas licite pour un Musulman d’écouter intentionnellement des sons amoraux, ni d’écouter le discours d’une femme illicite, ni de participer à des amusement ou écouter des chansons. »

ADULTÈRE
Si un musulman marié commet l’adultère ou la fornication, il doit être lapidé jusqu’à la mort.

HOMOSEXUALITÉ
Si un homme commet un acte de sodomie avec un autre adulte consentant, alors les deux doivent être lapidés jusqu’à la mort, qu’ils soient mariés ou non.

LE JIHAD : SA SIGNIFICATION
Il s’agit d’un terme technique destiné aux Musulmans leur demandant de combattre les Infidèles qui n’ont pas l’intention d’élever le nom d’Allah ou de présenter l’Islam.

La lapidation, le meurtre des personnes commettant l’adultère et des apostats, le Jihad, la Guerre Sainte contre les Infidèles, font intégralement partie de cette législation islamique, l’auteur explique également que ceux qui insultent ou injurient le Prophète doivent être tués, justifiant ainsi les attentats contre les caricaturistes de Charlie Hebdo, ce qui est en infraction totale avec les principes de la société occidentale.
Plus d’information sur l’ouvrage « La Rissâla » sur le site de l’observatoire de l’islamisation de Joachim Véliocas.

Pensez-vous que c’est en lisant de tels livres que les Musulmans d’Agen deviendront de bons Français ?

-                                       eDda0 Coran

Kamal Regoug, vice-président de l’Association des Musulmans de l’Agenais (AMA), dans la grande salle de prière de la Mosquée qui peut accueillir jusqu’à 1 200 fidèles. Les responsables de la Mosquée d’Agen conseillent aux Musulmans des livres islamiques incitant à la haine et au meurtre des Juifs, des apostats, des mécréants, et la soumission des femmes à l’autorité masculine.

Toujours plus inquiétant, les responsables de la Mosquée d’Agen ont invité le 23 avril 2016, le prédicateur de l’Islam radical Hassan Iquioussen.

-                                                                         9Xvgq Didier Hamoneau

Le prédicateur Hassan Iquioussen, qui arpente les plus grandes Mosquées de France pour délivrer sa propagande misogyne, antioccidentale et antisioniste fut invité par les responsables de l’Association des Musulmans de l’Agenais le 23 avril 2016

Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
Il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien.

 

-                                                  GYdAk femmes

Le maire d’Agen Jean Dionis du Séjour (au centre) et Kamal Regoug (à droite) réunis devant la mairie pour dénoncer l’assassinat de Hervé Gourdel par des islamistes en septembre 2014
Comme la plupart des associations des Grandes Mosquées de France, la propagation de l’idéologie islamiste se fait sous couvert d’une vitrine préconisant le partage et de respect. Il n’est donc pas surprenant d’entendre l’association des Musulmans de l’Agenais appeler à manifester pour la tolérance dans des journées portes ouvertes, tout en propageant aux Fidèles de la Mosquée, un Islam sunnite ultra-rigoriste.

Islamiser et communautariser la Oumma de l’intérieur, tout en montrant un Islam d’apparence tolérant et ouvert devant les média et les autorités de l’État, c’est ce qu’on appelle dans la théologie musulmane, la taqqya.

26 décembre, 2015

La Grande Mosquée de Compiègne, bastion de l’Islam radical des Frères Musulmans (UOIF) dans l’Oise, reçoit Othmane Iquioussen : « Les média stigmatisent l’Islam », et Ahmed Miktar : « une Musulmane qui montre son nombril est une perverse »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 11 h 38 min

Compiègne est une ville d’environ 40 000 habitants du département de l’Oise. Elle intègre depuis trois décennies une forte population immigrée. Pour satisfaire les nécessités du culte islamique de la commune des personnes de confession musulmane, l’Association des Musulmans de Compiègne (AMC) a été fondée le 1er mai 1992 dans le but de mettre à disposition un lieu cultuel et culturel sur la ville.
Le maire UMP de Compiègne Philippe Marini accorde alors un permis de construire pour l’édification d’une Mosquée, et les travaux débutent en 2006.
Le 17 mars 2012, c’est la consécration : la Mosquée est inaugurée en présence de Philippe Marini, et du sous-préfet de Compiègne, Hubert Vernet. Le complexe islamique peut accueillir 800 Fidèles et dispose d’une école coranique permettant d’enseigner aux jeunes Musulmans les fondements de la religion de « Paix et Tolérance ».

-                                          La Grande Mosquée de Compiègne, bastion de l'Islam radical des Frères Musulmans (UOIF) dans l'Oise, reçoit Othmane Iquioussen :

-                                                salle de prière de la Grande Mosquée de Compiègne

-                                         Xbkpj Ahmed Jaballah dans religion
-                                                       La Grande Mosquée de Compiègne et sa coupole

L’AMC est une association membre de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), la filiale des Frères Musulmans en France, une organisation classée comme terroriste dans plusieurs pays du Monde, dont l’Égypte et l’Arabie Saoudite.
L’UOIF possède plus d’une soixantaine d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France
et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.
Le président de l’UOIF est Ahmed Jaballah, qui déclarait il y a quelques temps : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

Il est très inquiétant de constater que Philippe Marini ait accepté l’implantation et l’enracinement de la doctrine misogyne, intolérante, et antioccidentale des prédicateurs de l’UOIF au coeur de Compiègne.

Parmi les invités mis en avant sur la page de conférence du site officiel de la Grande Mosquée de Compiègne, on peut signaler la présence du conférencier Ahmed Jaballah, ex-président de l’UOIF.

-                                    d1PQO Ahmed Miktar
L’ex-président de l’UOIF, le prédicateur proche des Frères Musulmans Ahmed Jaballah, en conférence à la Grande Mosquée de Compiègne

-                                                       4QwJO Al-Qaradawi

Ahmed Jaballah (à droite) et le prédicateur antisémite égyptien des Frères Musulmans Youssef Al Qaradawi (au centre), qui appelle publiquement à l’extermination des Juifs, invité à l’école coranique de formation des imams de Saint-Denis en 2007 (IESH)

Ahmed Miktar, autre membre actif de l’UOIF et imam de la Mosquée de Villeneuve d’Ascq, est également un invité de la Grande Mosquée de Compiègne. Extrait de sa conférence donnée le 18 avril 2015 devant les Fidèles Musulmans compiégnois:

-                                     P074k Allah

L’imam fondamentaliste des Frères Musulmans Ahmed Miktar en conférence à la Grande Mosquée de Compiègne le 18 avril 2015

« Il (Allah) a fait de nous des descendants du Prophète pour une bonne raison, qui est la meilleure raison : le Khilafa (Califat). C’est quoi ce Khilafa ? C’est la gérance, c’est gérer la vie sur Terre. Allah a donné à l’être humain l’intelligence afin qu’il gère. Qu’est-ce que c’est que gérer ? C’est gérer à travers la Charia. C’est quoi la Charia ? Les média, depuis les années 80, n’ont cesser de tabasser sur le terme Charia, ils l’ont sorti de son sens.
Alors que ce n’est pas un nom propre, il faut le traduire, et la Charia souvent, elle est traduite pas des images, des vidéos choisies, rares, très rares, trouvées quelque part, causées par ceux qui les ont trouvées. La Charia c’est couper des mains, c’est lapider les femmes adultères, alors que ça n’a rien à voir. La Charia existait avant le Prophète. Allah a dit Tout Prophète a eu une Charia et une guidée.
La Charia veut dire quoi ? Elle veut dire la voie. Tout Prophète a une voie, des directives, des enseignements, dans tous les domaines, et c’est ça la Charia de l’Islam. La Charia touche le fin fond de la foi, le culte, le comportement, la morale, la relation interne, la relation externe, la relation nationale, la relation internationale. La Charia, c’est l’Islam lui-même. L’Islam n’est pas uniquement Loi, l’Islam est tout d’abord une Foi. »

[34:48]
« Le port du foulard est important pour nous les Musulmans et les Musulmanes au niveau de la Foi, son culte, son appartenance, son identité et tout. Pour les Oulemas, cette fille doit choisir : ou être privée de la science, parce que nous n’avons pas encore atteint le degré de pouvoir pour construire nos propres école privées. Il y a quelques écoles, mais à Compiègne, vous n’en avez pas, et même celles que nous avons à Lille ne peuvent pas supporter tous les Musulmanes et les Musulmans. Ou bien, les parents vont dépenser beaucoup d’argent pour ramener des professeurs à la maison ou des cours par correspondance. »
[01:05:57]
« Une fille Musulmane qui montre son nombril, son ventre, comme font certaines perverses, est-ce que c’est pareil que montrer ses cheveux ? Ce n’est pas pareil. Nous ce qu’on veut, c’est qu’elles ne montrent rien du tout, sauf ce qu’Allah a autorisé de montrer. Et ce qu’Allah a autorisé de montrer, la majorité écrasante des savants et des ouléma d’aujourd’hui disent que c’est le visage et les deux mains jusqu’aux poignets, en portant une tenue sur laquelle il n’y a pas de décorations qui attirent le regard. »
[01:07:57]
Conférence de Ahmed Miktar donnée le 18 avril 2015 à la Grande Mosquée de Compiègne : « le fiqh des minorités » (hard-copy) (lien)

Pour Ahmed Miktar, l’objectif à long terme des Musulmans et de la Oumma, la communauté des Croyants, c’est « atteindre le degré de pouvoir » pour imposer le Khilafa (le califat), transformer la France en un État Islamique sous les Lois de la Charia : parmi les principes édictés par ces lois, construire des écoles coraniques pour les Musulmans, couvrir entièrement le corps des femmes sauf le visage et les deux mains.

Pour détourner les Musulmans des atrocités de l’Islam, Ahmed Miktar prétend que la Charia ce n’est pas couper des mains, ni lapider les femmes adultères, pourtant, dans le Coran, source authentique de la Charia islamique, on trouve les versets :
« Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez la main, en punition de ce qu’ils se sont acquis, et comme châtiment de la part d’Allah. Allah est Puissant et Sage. »
Le Coran – la table est servie – 5:38

La lapidation des femmes adultères est clairement mentionnée dans la Sunnah du Prophète Mohamed (sahih Muslim livre XVII, disponible dans toutes les Mosquées de France).

Rappelons que la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) a statué le 13 février 2003 que la Charia était incompatible avec le modèle civilisationnel occidental.

En effet, c’est une vision de la société radicalement opposée et incompatible avec un modèle de société occidentale, qui n’est plus basée sur une communauté de valeurs spirituelles et traditionnelles, l’intégration dans la communauté nationale française, comprenant la liberté d’expression, le multipartisme, la liberté de culte, mais sur l’émergence d’une nouvelle structure étatique jusqu’ici étrangère à l’Europe occidentale, le califat islamique.

-                                     YrVLE antisémitisme

La société visée par le prédicateur Ahmed Miktar à la Grande Mosquée de Compiègne : transformer la France en un État Islamique sous la Charia, dans lequel les femmes ne seraient autorisées qu’à montrer « leur visage et leurs mains jusqu’au poignets ». Celles qui montrent leur ventre, sont qualifiées de « perverses ».

 

Autré invité proche de la mouvance de l’UOIF, le prédicateur Othmane Iquioussen controversé pour ses propos à caractère antisémite, en ayant déclaré dans une conférence à la Mosquée d’Escaudain que « les juifs et les hypocrites » mènent une politique d’accusation contre les Musulmans.

-                                    OOv47 arabie saoudite

-                                      JPyDr califat

Othmane Iquioussen avec le prédicateur antisémite Hani Ramadan, qui comparait les Juifs à « des serpents, une race de vipères », dans un sermon diffusé devant plusieurs centaines de Musulmans de Bruxelles le 1er mai 2004 (en présence de son frère Tariq Ramadan).

Extraits d’une conférence du prédicateur Othmane Iquioussen donnée à la Grande Mosquée de Compiègne, disponible en intégralité sur le site du lieu de Culte :

« Il y a réellement une volonté à travers les média, et ça c’est une évidence, de créer chez nous Musulmans, de la gêne, de la honte, vis à vis de notre Islam. Ce que je vais essayer de faire maintenant c’est d’essayer de corriger certains clichés, certains amalgames qui sont véhiculés par la presse, par la télé, qui feraient que tu peux te sentir mal à l’aise quand on t’interroge sur ta religion. »
[03:07]
« Vous allez voir que l’Histoire se répète et que les méthodes sont les mêmes que celles utilisées par les média aujourd’hui. La première méthode c’est la diversion, le fait de divertir les gens au sens de les écarter des questions existentielles qu’ils pourraient se poser dans leur vie et finalement trouver une réponse dans les religions, notamment dans l’Islam. »
[04:38]
« Cette religion va atteindre, et va se répandre, et va se diffuser sur la superficie que recouvre la nuit et le jour. C’est à dire que l’Islam va se répandre sur toute la Terre. C’est une promesse de la part de Dieu et de son Prophète, et c’est une bonne nouvelle, une bonne annonce que le Prophète prédit que : « l’Islam va se répandre sur tous les quatre coins du globe ». Ce qu’a dit le Prophète s’est réalisé : les Musulmans sont partout sur Terre. [...] L’Islam va pénétrer toutes les maisons. »
[21:17]
« L’Islam est dans les maisons, mais à travers Les média qui stigmatisent l’Islam. »
[23:46]
« Dans chaque maison, dans chaque famille, il y aura un converti. Et c’est ce qui est en train de se passer aujourd’hui. Les conversions à l’Islam c’est quelque chose de phénoménal. »
[...]
Quand les Mosquées feront leur travail à 100% ce ne sera pas un converti par mois que vous aurez, mais deux ou trois convertis par semaine. C’est à dire qu’en fait, ce qui se passe pour les conversions, c’est quelque chose de naturel, et c’est Dieu qui le fait. Ces gens entrent dans l’Islam d’eux-mêmes, sans même que quelqu’un fasse un pas vers eux. »

[24:50]

« Le voile a été interdit en France, à l’école publique, et il y a des propositions de lois et des gens qui réfléchissent et qui veulent élargir l’interdiction dans l’espace l’espace public. En tant que communauté musulmane, on ne doit pas rester les bras croisés. Pour qu’une loi ne soit pas votée et ne passe pas, ce n’est pas en manifestant, au final tout se décide au niveau des députés. »
« La solution à long terme pour éviter que des gens nous mettent des restrictions au nom de la laïcité, ou au nom de leur compréhension de la laïcité parfois intégriste, que faut-il faire ?
Il faut que des gens Musulmans entrent en contact avec ces gens là, ces gens qui votent, ces gens qui sont députés, développer des relations, des bons liens avec nos élus, pour essayer de leur faire comprendre que voter une loi pour interdire le voile, non seulement c’est contre la liberté, mais en plus cela va provoquer dans la communauté musulmane une crispation et peut-être une haine, donc ce n’est pas dans l’intérêt de la France de mettre des restrictions, et de restreindre la liberté religieuse des Musulmans. »
[...]
« Il faut qu’on puisse en tant que citoyen dire que l’on n’est pas d’accord. Comment faire ? Il faut voter, il faut participer politiquement. »

[01:09:03]
« Le voile en Islam, c’est une obligation, une prescription religieuse, toute Musulmane est appelée par Dieu, à quoi ? à porter le voile. »
[01:12:10]
Conférence donnée par Othmane Iquioussen à la Grande Mosquée de Compiègne – « musulman et fier de l’être » (hard-copy)

D’après Othmane Iquioussen, les Musulmans sont persécutés, humiliés en France par les média qui les stigmatisent, au point qu’ils auraient « honte » d’être Musulmans.
Le prédicateur génère ainsi un sentiment de frustration qui ne peut qu’attiser chez la communauté musulmane de Compiègne un ressentiment de rejet de la société française. Le but étant de solidifier la Oumma contre un ennemi commun : les média et la politique islamophobe de l’État Français qui interdit le voile islamique à l’école, alors que ce vêtement est une « obligation, une prescription religieuse » pour les Musulmanes.
Othmane prédit sur le long terme que toute la terre sera islamisée, selon la promesse du Prophète Mohamed.
On retrouve la prédiction déjà édictée ci-dessus par Ahmed Miktar avec l’avènement du Califat islamique.

Les liens avec le fondamentalisme islamique sont affirmés, puisque même le prédicateur Dhaou Meskine donne des conférences à la Mosquée de Compiègne (hard-copy), lui qui a déja fait l’objet de procédures judiciaires en 2006, soupçonné de malversations auprès de puissances étrangères et financement du terrorisme en tant que secrétaire du Conseil des Imams de France, dont le trésorier n’est autre que Abdelhakim Sefrioui, que nos lecteurs assidus connaissent déjà, puisque ce dernier est un des leaders militants du Collectif Cheikh Yassine, association politique soutenant l’organisation terroriste du Hamas.

-                                         2Xb3A CEDH
Le prédicateur fondamentaliste Dhaou Meskine, une référence pour les responsables de la Mosquée de Compiègne

-                                         x01YW charia

-                                          Zra13 Compiègne

« Je préfère parler d’émirat jihadiste plutôt que d’État islamique pour ne pas stigmatiser l’Islam en tant que tel, et éviter les confusions ».
Le maire UMP Philippe Marini sur Twitter le 13 septembre 2014.

-                                             0GbVD Coran
 
Le maire UMP Philippe Marini (3ème à partir de la gauche) et le sous-préfet Hubert Vernet invités à la Grande Mosquée des Frères Musulmans de Compiègne le 24 janvier 2015 dans une rencontre sur le thème du «bien vivre-ensemble». Victime de la taqqiya des responsables de l’AMC, Philippe Marini met en danger les compiégnois en favorisant l’implantation de l’idéologie islamiste radicale misogyne et antioccidentale des Frères Musulmans sur Compiègne, l’instauration future d’un Califat, un État Islamique sous la Charia, fracturant la société civile et condamnant le vivre-ensemble sur le long terme.

27 juin, 2015

Claude Bartolone inaugure le chantier de la future Grande Mosquée de Montfermeil, diffusant l’idéologie des fondamentalistes de l’Islam sunnite : Jihad offensif, meurtre des apostats, lapidation des homosexuels, humiliation des Chrétiens et des Juifs

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 07 min

Montfermeil, est une ville à forte population immigrée de la banlieue est de Paris (Seine-Saint-Denis). La principale association de la communauté musulmane de la ville, l’Association Cultuelle des Musulmans de Montfermeil (ACMM), est en froid depuis quelques années avec le maire UMP Xavier Lemoine.
En effet, ce dernier veut fermer la Mosquée Masjid As Salam locale, car d’après des expertises, le lieu de Culte serait non conforme aux normes de sécurité. Ayant obtenu gain de cause devant un tribunal, une partie de la Mosquée a été détruite le 10 octobre 2014.

-                                                  Claude Bartolone inaugure le chantier de la future Grande Mosquée de Montfermeil, diffusant l'idéologie des fondamentalistes de l'Islam sunnite : Jihad offensif, meurtre des apostats, lapidation des homosexuels, humiliation des Chrétiens et des Juifs dans Politique 705957MosqueMontfermeilFidlescoutantuneconfrence
-                                Musulmans écoutant un sermon à la Mosquée Masjid as Salam de Montfermeil

Afin de ne plus subir les attaques du maire contre la Mosquée existante, en janvier 2013 l’ACMM, en partenariat avec l’Association Socioculturelle et Educative de Montfermeil (ASCEM) pilote le projet de construction d’une nouvelle Mosquée.

Image de prévisualisation YouTube
Xavier Lemoine lutte depuis plusieurs années contre l’Islam radical solidement implanté à Montfermeil. Dans une interview, il explique comment, lors des émeutes de l’automne 2005, les fausses informations propagées par une partie de la Oumma, la communauté islamique de Clichy-sous-Bois et Montfermeil, avaient embrasé une partie des banlieues françaises.

Que diffusent les prédicateurs de la Mosquée de Montfermeil à leurs fidèles Musulmans, un Message d’Amour de Paix et Tolérance ?
Les ouvrages de référence servant à l’apprentissage de l’Islam sont le Coran et les textes des hadiths de l’imam Boukhari.
Les hadiths sont les faits et gestes du Guide Spirituel de tous les Musulmans, le Prophète Mohamed, rapportés par ses contemporains. Il faut bien comprendre que les hadiths ne sont pas simplement des histoires ou des récits. Les hadiths sont les prescriptions islamiques que tout bon Musulman doit scrupuleusement respecter en tous lieux et à toute époque, pour suivre le bon comportement, le chemin du Prophète, la Sunnah. Ces hadiths constituent avec le Coran, la base de la juridiction islamique, la charia, et de la jurisprudence Musulmane, le fiqh.
Cette idéologie constitue ce qu’on appelle communément l’Islam radical sunnite.
Les quatre tomes des hadiths de Boukhari (Sahih Boukhari) sont intégralement disponibles en ligne au format PDF, à partir du site internet officiel de la Mosquée de Montfermeil.

Le tome IV du Sahih de Boukhari contient le parfait manuel de guerre du jihadiste, « Le combat pour la cause de Dieu ». Sur près de 200 pages  (p80 à p265), toutes les règles de la lutte armée contre les Infidèles y sont décrites (partage du butin, gestion des otages, quand attaquer, quand défendre, qui a-t-on le droit de tuer, règles que doivent respecter les peuples vaincus et soumis à l’Islam…). Toutes ces lois sont établies en fonction du comportement du Prophète Mohamed pendant ses différentes batailles menées pour asseoir son pouvoir.

-                                                       527704MosqueMontfermeilBoukhari2 Abu Bakr Al Jazairi dans religion
Les ouvrages de référence de l’Islam fondamental sunnite sont en ligne sur le site de la Mosquée de Montfermeil : le Sahih de Boukhari préche le Jihad islamique, la guerre sainte contre les Infidèles.

Ci-dessous, un rapide aperçu du tome IV du Sahih Boukhari disponible en ligne à partir du site de la Mosquée de Montfermeil :

« Sur le combat mené contre les Juifs
2925 – Abd Allah Ben Umar rapporte que le Messager de Dieu avait dit : « Vous combattrez les Juifs si bien que lorsque un d’eux se cache derrière une pierre, la pierre dira : « Serviteur de Dieu, voici un Juif derrière moi, tue le ! »
2926 – D’après Abu Houreyra, le Messager de Dieu a dit : « Ne viendra l’Heure que lorsque vous combattrez les Juifs, que lorsque la pierre derrière laquelle se cache le Juif dira : « Musulman ! Voici un Juif derrière moi, tue le ! »
Sahih Boukhari – tome IV – p164

« R 169 – Le fait de tuer le prisonnier ou de tuer un individu après l’avoir d’abord attaché.
3044 – D’après Anas Ben Malik, l’année de la Victoire, le Messager de Dieu entra à la Mecque, casque en tête. Lorsqu’il l’enleva, un homme arriva et lui dit : « Ibn Khatal s’accroche aux voiles de la Ka’ba.
– Tuez-le ! commanda le Prophète. »
Sahih Boukhari – tome IV – p234

-                                                    696717MosqueMontfermeilJihad Adnane Al Khatiri

« 2843 – Zayd Ben Khalid : le Messager de Dieu dit : « celui qui équipe un combattant pour la cause de Dieu est considéré comme avoir participé au Combat. Celui qui remplace dans le bien un combattant pour la cause de Dieu est considéré comme avoir participé au Combat »
Sahih Boukhari – tome IV – p118

« 2946 – d’après Abu Houreyra, le Messager de Dieu dit : « j’ai reçu l’ordre de combattre les gens jusqu’à ce qu’ils disent qu’il n’y a de dieu que Dieu. Celui qui dit qu’il n’y a de dieu que Dieu s’est prémuni de moi dans sa personne et ses biens, sauf en cas de droit…Quant à son compte, cela est du ressort de Dieu. »
Sahih Boukhari – tome IV – p178

 

La forme de l’Islam sunnite la plus violente enseignée actuellement dans le Monde est le wahhabisme, développée par les saoudiens.
Cette doctrine reprend les fondements du Coran et des hadiths de Boukhari, l’Islam rigoriste pratiqué par le Prophète Mohamed, guide de tous les Musulmans.
Dans le dogme wahhabite, aucune tolérance religieuse n’est permise en dehors de l’Islam, la pratique du Christianisme, du Judaïsme ou de toute autre religion sur le territoire saoudien est passible de prison.
Seule la charia, la Loi islamique, doit s’appliquer de plein droit, à l’exclusion de toute opposition, un véritable système politique fascisant.
Parmi les châtiments et les droits dictés par le wahhabisme, on peut trouver : couper la main des voleurs, lapider les femmes adultères, posséder des esclaves, le mépris et le rejet de la Culture Occidentale impure car non islamique, l’antisémitisme.
L’impureté du Monde justifie le développement d’un Islam conquérant, la planète entière doit devenir un monde islamique à terme, soit par le Jihad offensif (guerre contre les non-musulmans), soit par l’introduction progressive de la propagande, pratiques et règles islamiques dans les pays Occidentaux (prêches dans les mosquées, finance islamique, viande hallal, port du voile, règles de non mixité sociale homme/femme, lois islamiques, etc…).
Lire par exemple le livre du Center for Monitoring the Impact of Peace (CMIP) « La démocratie en danger : l’enseignement scolaire saoudien », pour mieux comprendre l’endoctrinement des enfants au wahhabisme en Arabie Saoudite.
Le 2 juin 2015, le cheikh wahhabite saoudien Adnane Al Khatiri est accueilli à la Mosquée Masjid as Salam de Montfermeil par l’ACMM et l’ASCEM. (hard-copy de la page Facebook de la Mosquée)

Adnane Al Khatiri ne parle pas un mot de français, formé à l’Islam radical wahhabite de Médine en Arabie Saoudite, il est présenté par les responsables de la Mosquée comme l’élève du célèbre cheikh Abu Bakr Al Jazairi.

Abu Bakr Al Jazairi est un éminent cheikh algérien toujours en activité aujourd’hui, qui a publié un ouvrage célèbre dans le monde islamique, « La Voie du Musulman », appelant à tuer les apostats, les hérétiques, les homosexuels et les Infidèles, et déclare le Jihad offensif, la guerre sainte pour combattre, humilier et soumettre les Chrétiens, les Juifs, les païens aux lois de la charia sur toute la planète, en détruisant la laïcité, les libertés d’expression et tout ce qui n’est pas islamique.

-                                                        716770MosqueMontfermeilcheikh Allah
Le cheikh saoudien Adnane Al Khatiri est venu enseigner l’Islam radical sunnite à la Mosquée de Montfermeil le 2 juin 2015 (photo du cheikh en visite à la Mosquée Sainte-Geneviève-des-Bois)

-                                                       312951MosqueMontfermeilAbuBakrAlJazairi antisémitisme
Le cheikh algérien Abu Bakr Al Jazairi, professeur de Adnane Al Khatiri et référence théologique pour les associations islamiques de Montfermeil, prèche la guerre sainte contre les Infidèles dans son livre « La Voie du Musulman »

« La Voie du Musulman » peut être consulté en intégralité sur Internet au format PDF.

-                                                                                    941612MosqueMontfermeilLaVoieduMusulman antisionisme
Le livre phare de l’Islam wahhabite écrit par le cheikh algérien Abu Bakr Al Jazairi : Jihad offensif pour imposer l’Islam, soumission des Juifs et des Chrétiens, lapider les couples adultères et les homosexuels,

Voici comment, en préface, Abu Bakr Al Jazairi présente son ouvrage :
« Ce livre englobe ainsi les principes et les détails de la religion musulmane et je l’ai appelé (Minhai-Almoslim) – la Voie du musulman. J’appelle les fidèles à se conformer à ses prescriptions et à les appliquer. En composant ce livre, j’ai tenté, avec l’assistance de Dieu, de suivre la bonne voie. »
« La voie du Musulman » – p6

« Nécessité de se préparer au Jihad :

se préparer jihad, c’est se mettre en mesure de le faire, c’est s’équiper de toutes sortes d’armes. L’acquisition de matériel de guerre est une obligation, telle que le jihad lui-même, plutôt elle le prime. Dieu dit :
– préparez pour lutter contre eux tout ce que vous pouvez comme armement et chevaux d’attache, pour intimider les ennemis de Dieu et les vôtres » (8 – le Butin – 61)

« il est du devoir de tous les musulmans, formant un seul État ou des États séparés, de se doter de toutes sortes d’armements et de se perfectionner dans l’art militaire, non seulement défensif, mais aussi offensif, pour que le Verbe de Dieu soit le plus haut et pour répandre la justice et la clémence sur terre. L’enrôlement doit être obligatoire à tout jeune homme de 18 ans. Il rejoint l’armée pour une durée de 18 mois, pour s’entrainer aux opérations militaires. Ensuite, il s’inscrit sur les rôles de l’armée générale pour répondre à tout moment à l’appel du jihad.
S’il se conduit ainsi avec abnégation, il jouira de la récompense du « Ribat », tant que son nom est inscrit sur les rôles de l’armée.
ll est du devoir des musulmans d’édifier toutes sortes d’usines pour fabriquer tout genre d’armes en usage dans le monde ou toute invention nouvelle, même au détriment de la nourriture, de l’habillement et du logement dont on peut se passer. Ainsi le jihad sera accompli dans les conditions les plus satisfaisantes. »
« La voie du Musulman » – p371

Voici comment doivent être traités les Chrétiens et les Juifs en terre islamique conquise et soumise à la charia :

« Ils doivent se distinguer par leurs habits ou autres signes distinctifs et ne pas être enterrés dans les cimetières des fidèles. On ne se lève pas pour eux, on ne les salue pas les premiers et on ne leur réserve pas la place d’honneur dans les réunions. le Prophète dit :
– Ne commencez pas par saluer les premiers, les juifs et les chrétiens. Quand vous les côtoyer en chemin, ne leur iaissez pas le privilège du passage (Moslim)

Il leur est interdit :

1) D’édifier des temples anti-islamiques ou de les restaurer. Le Prophète dit :
On ne doit pas élever d’églises en pays d’Islam ni les restaurer (auteur du Moghni & Néli-Aoutar)

2) De surélever des constructions au-dessus des habitations des croyants. Le Prophète dit :
– L’Islam est toujours supérieur et rien ne le dépasse. (Béhaki)

3) De consommer du porc et du vin sous les yeux des musulmans, de boire et de manger ostensiblement en public pendant Ramadan.
lls doivent le faire discrètement pour préserver les fidèles de la tentation de les imiter.
« La voie du Musulman » – p376

Voici comment la législation islamique doit juger les couples adultères et les homosexuels :

« si le coupable est Moh-san’, c’est-à-dire marié, qu’il soit homme ou femme, il est lapidé à mort. Dieu a prescrit la peine de mort au vieillard et à la vieille qui commettent l’adultère et dit :
– lapidez catégoriquement le vieillard et la vieille qui s’adonnent à la fornication. Que se soit un châtiment exemplaire ! Dieu est Tout Puissant et Sage.
Le Prophète avait lapidé la femme Ghamidite et Maez, comme il a ordonné la lapidation de deux juifs (un homme et une femme).

Le « hadd » de la sodomie est la lapidation jusqu’à la mort, qu’on soit marié ou non. Le Prophète a dit :
– Quiconque que vous trouvez coupable de sodomie, tuez-le aussi bien que celui qui se laisse sodomiser. (Abou Daoud et Tirmidi)
Quand à la manière de les tuer, on rapporte que les compagnons du Prophète l’avait fait de différentes façons. les uns les ont tués avec du feu, les autres les ont lapidés jusqu’à la mort. Quant à Ibnou Abbès, il dit : on cherche la plus haute construction d’où on les jette de la terrasse, tête en bas, puis on les achève avec des pierres. »
« La voie du Musulman » – p539

Image de prévisualisation YouTube
« La Voie du Musulman », livre d’incitation à la haine contre les Chrétiens, les Juifs, les homosexuels, les adultères, est en vente dans la plupart des grandes enseignes (FNAC, Carrefour, Amazon, etc..), malgré les alertes lancées par le Figaro, ainsi que par le président de l’observatoire de l’islamisation Joachim Véliocas sur la chaîne d’informations TV Libertés entre autres (vidéo à [03:05]),

L’ACMM et l’ASCME comptent bien élargir la diffusion de l’Islam radical sunnite à Montfermeil, en ayant acquis en mars 2013, un terrain grâce aux dons des fidèles pour 600 000 euros, sur lequel seront construits une Mosquée et un centre culturel de 2000 m².
Le futur centre se composera :
– d’un sous-sol pouvant accueillir 62 places de stationnement
– d’un rez-de-chaussée avec une salle de prière de 410 m² d’une capacité de 1080 hommes
– d’un premier étage avec une salle de prière pour les femmes d’une capacité de 320 femmes
– d’une bibliothèque
– de salles de classe et de conférences
Le coût total du projet est estimé à 3 600 000 euros

-                                   851627MosqueMontfermeilprojet arabie saoudite
La maquette du projet de la future Grande Mosquée de Montfermeil, comprenant un centre culturel islamique et une école coranique, représentera une nouvelle base de l’enseignement de l’Islam radical sunnite

Le 19 juin 2015, c’est la consécration, le projet est mis en chantier lors d’une cérémonie où sont conviés les consuls de Tunisie, du Maroc, de l’Algérie, du Mali, du Sénégal, de Turquie, les ambassadeurs des Emirats Arabe Unis et d’Arabie Saoudite. (hard-copy)

-                                           162890MosqueMontfermeilClaudeBartolone charia

Le socialiste Claude Bartolone, président de l’Assemblée Nationale, participe à la cérémonie de pose de la première pierre de la future Grande Mosquée de Montfermeil le 19 juin 2015

Il est très inquiétant de constater l’ingérence de personnalités politiques provenant de pays étrangers diffusant un Islam radical ultra-violent, dans un lieu de culte islamique en France.

-                                                         130605MosqueMontfermeilXavierLemoine chrétiens

« La liberté de conscience est une notion tout à fait absente de l’Islam. Bien plus, les peines les plus sévères (mort) peuvent toujours être appliquées à l’encontre des musulmans qui quittent l’Islam. A défaut de mort physique c’est au minimum une mort sociale avec rejet immédiat de et par la communauté du fauteur et de sa famille proche. Cela se constate également chez nous. »
Le maire UMP Xavier Lemoine, fervent combattant de l’Islam radical, a tenté de fermer la Mosquée radicale Majid es Salam pour raison de sécurité, il n’a pu empêcher pour le moment, la mise en place par les associations ACMM et ASCEM d’un nouveau projet de construction d’une Mosquée pharaonique liée à la diffusion de l’Islam radical sunnite.

-                                                     696934MosqueMontfermeilClaudeBartolone3 christianophobie

« L’islam mérite toute sa place dans notre pays » car il est « devenu, au fil des décennies, partie intégrante de la mosaïque culturelle qui compose la France. Oui, l’islam fait partie de notre identité »
À Montfermeil, Claude Bartolone contribue à l’implantation de l’Islam radical sunnite intolérant, favorisant sur le long terme le communautarisme et la séparation entre Musulmans et non-Musulmans, et la destruction de l’identité culturelle et cultuelle de la civilisation européenne.

28 février, 2015

Idéologie islamiste véhiculée par Hassan Iquioussen à la Mosquée Abou Dhar de Dunkerque : autoriser le voile islamique à l’école, faire voter une loi contre le blasphème religieux du Prophète Mohamed, et nier le « pseudo-génocide » arménien

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 10 h 46 min

Dunkerque est une ville industrielle d’environ 91 000 habitants de la région Nord-Pas-de-Calais.
La communauté musulmane de la ville bénéficie d’un lieu de culte conséquent, la Mosquée Sunnah, inaugurée le 9 septembre 2013, qui comprend une salle de prières d’une superficie de 650 m2, et à l’étage une salle de prières dédiée aux femmes de 160 m2, 7 salles de cours, une salle informatique. L’association dunkerquoise des Musulmans compte environ 400 adhérents et 320 élèves divisés en groupes de tout niveau, de l’apprentissage de la langue arabe et la maîtrise du Coran.

-                                                          Idéologie islamiste véhiculée par Hassan Iquioussen à la Mosquée Abou Dhar de Dunkerque : autoriser le voile islamique à l'école, faire voter une loi contre le blasphème religieux du Prophète Mohamed, et nier le
-                                                                            La grande Mosquée As Sunnah de Dunkerque

 

Autre lieu de culte implanté dans la ville, la Mosquée Abou Dhar.

Quel type d’idéologie est diffusée par les responsables de cette Mosquée ? Un Message d’apaisement, de tolérance et de d’humilité ?
Le 5 octobre 2012, le prédicateur Hassan Iquioussen fut invité à la Mosquée Abou Dhar pour donner une conférénce :« Quelle attitude adopter face aux actes islamophobes ? ».
Hassan Iquioussen est un prédicateur de l’UOIF, ayant par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

-                                                                                              1538836162-mosquee-dunkerque-hassan-iquioussen Allah dans religion

La conférence est disponible en deux parties sur Youtube (partie 1) (partie 2) (hard-copy).
Ci-dessous, quelques extraits en gras italique :

« Les rabbins, les religieux, les curés, les évêques exploitent les petites gens en leur prenant leur fric, en abusant de leurs femmes. Ceux qui ont le pouvoir, quelque soit le pouvoir, ont toujours déclaré en majorité la guerre à qui ? Au Prophète ! »
conférence de Hassan Iquioussen à la Mosquée Abou Dhar de Dunkerque le 5 octobre 2012

« Vous savez là ce film, ces caricatures, c’est quoi l’objectif ? Ce n’est pas que les non-musulmans nous détestent, ça, c’est déjà fait, ils l’ont fait avec le 11 septembre, ils l’ont fait avec le 18 juillet, Londres, Madrid, ils l’ont fait avec Merah, vous voyez toutes ces pseudo-affaires ? Ouais ? Ces pseudo-attentats ont pour objectif de faire peur aux non-musulmans pour qu’ils aient peur de l’Islam et des Musulmans. Mais ce n’est pas suffisant, la guerre, cela se fait à deux.
Donc il faut maintenant mettre dans le coeur des Musulmans la haine et la peur des non-musulmans. Comment ? En insultant le Prophète de l’Islam, en brûlant des Corans, vous entendez ? Comme ça les Musulmans vont développer la haine en eux, et c’est bon, on peut créer le fameux choc des civilisations. C’est ça l’objectif de l’islamophobie. Bouffez-vous la gueule, moi, je vends des armes. Détruisez-vous, moi je reconstruis derrière. Blessez-vous, je vends des médicaments. Bouffez-vous, je vends plus de journaux, et j’explose l’audimat. »

conférence de Hassan Iquioussen à la Mosquée Abou Dhar de Dunkerque le 5 octobre 2012

On voit toujours la même thématique se développer dans les conférences de Hassan Iquioussen : instaurer un climat de défiance auprès des Fidèles, en expliquant que, depuis la nuit des temps, les Musulmans seraient victimes d’un complot international; le 11 septembre, les attentats de Londres et de Madrid, l’affaire Merah,… ne seraient en fait que des machinations des gouvernements et des média (des « pseudo-attentats ») pour humilier et martyriser les Musulmans.
Les rabbins, les curés et les évêques feraient partie de ce réseau, ce sont des exploiteurs, donc de faux religieux: il s’agit là clairement d’attaques directes contre le Judaïsme et le Christianisme.

« Faites pression sur les députés, et les députés vont voter une loi contre le blasphème et l’islamophobie, et il n’y a plus personne qui osera insulter un Musulman, une Musulmane, le voile islamique, la chaussette islamique, le rat islamique, tout ce qui sera islamique sera protégé par une loi. »
conférence de Hassan Iquioussen à la Mosquée Abou Dhar de Dunkerque le 5 octobre 2012

« Ils ont voté le 15 mars 2004 une loi pour interdire à ma fille de porter son foulard à l’école, on est bien d’accord ? Pour faire sauter cette loi, il suffit qu’à l’assemblée nationale les députés aillent dans le sens de l’annulation de la loi, et la loi elle saute et ma fille repart à l’école avec un foulard. Je fais comment mon frère ? Je vous ai expliqué tout à l’heure que les députés, il n’y a qu’une seule chose qui marche avec eux, c’est la pression politique. Je le fais, ou je ne le fais pas ? Si je ne le fais pas, je suis contre le foulard, si je ne le fais pas, je suis contre ma fille ! Logique ou pas logique ? »
conférence de Hassan Iquioussen à la Mosquée Abou Dhar de Dunkerque le 5 octobre 2012

Hassan Iquioussen incite depuis des années les Musulmans à faire pression auprès des législateurs afin de faire voter une loi interdisant toute critique de l’Islam, ainsi que l’abolition de la loi interdisant le port du voile islamique à l’école, (vous imaginez des filles habillées en bonne soeur sur les bancs de l’école publique ?) afin d’intégrer définitivement le modèle de la femme musulmane pudique, chaste, qui ne montre pas son corps et sa féminité, en opposition aux femmes occidentales perverses, dénudées et sans aucune morale, qui s’offrent au premier venu.

 

Plus loin dans la conférence, le prédicateur va jusqu’à nier le génocide arménien devant les Fidèles Musulmans de Dunkerque !
« 500 000 arméniens ont fait pression sur l’ex-président de la France, Sarko, pour qu’il vote une loi pour condamner les turcs, pour un péché qu’ils n’ont pas commis, on est bien d’accord ? le pseudo-génocide arménien. La loi n’est pas passée, on peut donc dire que ça n’existait pas. Si la loi était passée, je ferme ma bouche. Vrai ou faux ? Si la loi était passée, je n’aurais pas pu dire que le génocide arménien n’existe pas, parce que la loi me condamne, alors que là, je peux m’éclater. Regarde, je parle: il n’y a pas eu de génocide, et j’ai les preuves historiques qu’il n’y a pas eu de génocide. »
conférence de Hassan Iquioussen à la Mosquée Abou Dhar de Dunkerque le 5 octobre 2012

Hassan Iquioussen déclare avoir des « preuves historiques » que le génocide arménien, ayant provoqué la mort de 1,5 millions d’arméniens entre avril 1915 et juillet 1916, n’a jamais existé. (Mais malheureusement, dans sa conférence, Iquioussen ne donne pas ces fameuses « preuves historiques », et ne cite pas ses sources).
Il devrait au moins jeter un oeil sur les différents documentaires disponibles sur Youtube, sur Wikipédia, racontant le massacre des arméniens, avec des images d’époque :
Image de prévisualisation YouTube


Ce type de prédication favorise-t-il la cohésion sociale et la fraternité entre communautés à Dunkerque ?

-                                                          1538836162-mosquee-dunkerque-michel-delebarre antisémitisme

Michel Delebarre, ancien maire socialiste de Dunkerque, a autorisé la venue dans sa ville du prédicateur antisioniste et antioccidental Hassan Iquioussen

12 juillet, 2014

Hani Ramadan en conférence à la Mosquée Al-Islah de Décines : la société laïque est dominée par le lobby sioniste

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 19 min

Décines est une commune française de 25 800 habitants de la banlieue lyonnaise, dans le département du Rhône.

En moins de trois décennies, une forte immigration musulmane s’est implantée dans la couronne périphérique de Lyon, , des associations islamiques se sont créées pour organiser le développement du culte musulman. On peut noter celle de Vaulx-en-Velin, celle de la Grande Mosquée Lyon ou de Villeurbanne, toutes de mouvance fondamentaliste.
A Décines en particulier, la principale association islamique de la ville, dénommée Al-Islah, a pu finaliser, avec l’aide de la municipalité administrée par le maire socialiste Pierre Crédoz, la réalisation d’un immense projet, l’agrandissement du centre Interculturel de Décines.
Ce complexe islamique comprendra :
– la Mosquée Rahmane
– l’Association Al-Islah
– Une école coranique (École de la réussite)
La somme nécessaire à la construction de ce gigantesque complexe islamique est de 5 millions d’euros, plus de 1,3 millions d’euros ont déjà été récoltés auprès des Fidèles. (hard-copy)

-                                                 Hani Ramadan en conférence à la Mosquée Al-Islah de Décines : la société laïque est dominée par le lobby sioniste dans Politique 204699MosqueDcines
La maquette du projet du futur centre Interculturel Al Islah de Décines (hard-copy). Un vaste complexe islamique aux mains des Frères Musulmans (UOIF) qui transformera radicalement le paysage culturel, cultuel et ethnique de la ville.

Que propose l’association Al-Islah pour l’épanouissement des Fidèles Musulmans de Décines ? L’apprentissage du Respect entre communautés, du vivre-ensemble, de la Fraternité et de l’Amour entre les peuples ?

On peut se faire une idée de l’idéologie diffusée par les imams et prédicateurs du centre Interculturel de Décines en écoutant leurs enseignements, sermons et conférences.
Le prédicateur Shakeel Siddiq était invité par l’association Al-Islah à Décines le 17 janvier 2014, pour conduire les Musulmans dans le droit chemin, la parole d’Allah.
Shakeel Siddiq est diplômé de l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH) de Château Chinon. Sous ce titre pompeux, se cache en réalité une école coranique de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) formant les futurs imams de France.
L’UOIF est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Son ex-président Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »
L’IESH de Château-Chinon où a été formé Shakeel Siddiq a pour principal référent en matière de législation islamique le cheikh antisémite égyptien des Frères Musulmans Youssef Al Qaradawi. (hard-copy)

Youssef Al Qaradawi appelle dans ses préches retransmis sur les télévisions du monde arabe, à l’extermination des Juifs.

Le président de l’UOIF actuel, Amar Lasfar, organisateur de l’Islam dans le nord de la France avec l’appui de Martine Aubry, manifeste publiquement son soutien aux islamistes en glorifiant dans une conférence donnée au Palais de  Lille le 19 août 2012, la conquête du pouvoir en Égypte par les Frères Musulmans.

Pour ce faire une idée plus précise de l’idéologie des Frères Musulmans, quelques extraits de la conférence de Shakeel Siddiq en gras italique ci-dessous, où il incite les Fidèles à lutter contre l’ »islamophobie » :

-                                                      891666MosqueDcineschefiqq Al-Kindi dans religion
-              Le prédicateur de l’UOIF Shakeel Siddiq en conférence à la Mosquée de Décines le 17 janvier 2014

« Quand il y a eu ce problème du voile, et comme il existe encore de toute façon, normalement, à mon sens, on n’aurait pas dû aller vers des facilités. On devrait se mobiliser en tant que Croyant, Croyante, fermement, je suis prêt à verser mon sang, à mourir, qu’on me tire dessus, mais jamais je n’enlèverai mon voile pour ces taghut (mécréants), pour ces gens, ils veulent quoi, ils attendent quoi de moi ? Moi, je cherche à plaire à Allah ! T’es content, t’es pas content, pour moi cela ne change absolument rien ! »
[26:32]
« Nous Musulmans, on veut respecter la femme, mais eux ne veulent pas la respecter, ils en ont fait un produit marketing, ils la mettent toute nue sur les photos. Nous Musulmans, on veut respecter la femme, l’honorer via le mariage, ici on fait la promotion du Zinnah (adultère). Nous Musulmans, on est contre le ribbah (l’usure), eux ils ne fonctionnent qu’avec ça ! Donc notre message pose un problème. Donc ils vont nous calomnier: « les Musulmans sont des terroristes », « on vole des pains au chocolat », on est dans l’absurde total. C’est le message d’Allah qui pose problème. »
[31:45]
conférence de Shakeel Siddiq le 17 janvier 2014 à la Mosquée de Décines : « Comment être efficace face à l’islamophobie à la lumière de la Sirah du Prophète » (hard-copy)

Pour Shakeel Siddiq, les Musulmans vivent en milieu hostile en France, ils sont victimes des « islamophobes » qui les empêchent de pratiquer leur religion.
Qu’est-ce qu’un islamophobe d’après Shakeel Siddiq ?
On remarque que :
– être islamophobe, c’est être contre le port du voile islamique à l’école
– être islamophobe, c’est ne pas punir l’adultère (Zinnah), qui est un crime du point de vue islamique
– être islamophobe, c’est diffuser des images de « femmes nues », (il faudrait que Shakeel Siddiq nous montre où il a vu des photos de femmes nues sur les produits marketing) ou des femmes en tenue d’été.
Or, les institutions françaises ne condamnent pas ces interdits islamiques, la France est donc un pays « islamophobe ».
Dans le dogme musulman défendu par Shakeel Siddiq, le corps de la femme est considéré comme une vulgaire obscénité et doit être couvert. La Féminité, la Beauté, le Charme, la Séduction, la Sensualité sont strictement et formellement interdits.
Les Musulmanes doivent donc porter le voile Islamique, qui couvre les cheveux, symbole de Féminité, ou mieux, un voile qui couvre les cheveux et les courbes féminines du corps (taille, hanches, fesses, nuque, décolleté, jambes), le hijab.

Pour défendre cette idéologie, et lutter contre les « islamophobes », les Musulmans doivent se battre, jusqu’à « verser leur sang », et « qu’on leur tire dessus » pour défendre le port du voile islamique sans contraintes à l’école ou sur leur lieu de travail, ce qui est évidemment en désaccord avec la Loi de mars 2004 qui interdit aux Musulmanes de porter le voile dans les écoles républicaines et laïques.

Il est intéressant de constater que Shakeel Siddiq, issu vraisemblablement d’une famille modeste d’un pays musulman, où il y a peu de libertés d’expression (dessiner le Prophète Mohamed dans un journal est passible de prison), pas de liberté de culte, où les femmes sont réduites la plupart du temps aux taches ménagères, obligées de porter le voile islamique ou le hijab dans certains pays comme le Soudan, l’Arabie Saoudite ou l’Iran, importe l’idéologie islamique antioccidentale en France, critiquant le pays qui l’a accueilli, et dans lequel il bénéficie pourtant d’une aide sociale, médicale, et d’un logement.

Autre prédicateur prestigieux proche de la mouvance des Frères Musulmans invité par l’association Al Islah de Décines, Hani Ramadan.
Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.
Extrait de sa conférence donnée à la Mosquée de Décines le 11 janvier 2014, en gras italique ci-dessous :

-                                                         632550MosqueDcinesHaniRamadan2 Allah
Le prédicateur antisioniste et antisémite Hani Ramadan en conférence à la Mosquée Al Islah de Décines le 11 janvier 2014, veut faire appliquer la Charia, la Loi islamique

« On vit dans une société qui est quand même curieuse, étonnante, cette société républicaine, laïque, sécularisée, qui pense être la société des Lumières. On peut insulter le Prophète de l’Islam, l’ultime Messager de Dieu qui est la lumière envoyée à l’Humanité entière, on peut blasphémer lorsqu’il s’agit du Créateur, mais lorsque quelqu’un s’exprime contre le lobby sioniste par exemple, là tout d’un coup, la liberté d’expression a des limites.
Et on impose ces limites selon deux poids deux mesures, pour les uns on n’a pas le droit d’imposer nos restrictions, mais pour les autres, il est tout à fait possible de l’imposer parce que la société laïque est dominée aujourd’hui par ces lobbies, au niveau financier, au niveau politique, au niveau culturel et artistique, on le voit dans les informations, cela est aussi évident. »

[22:56]

Hani Ramadan utilise un des principes fondamentaux d’endoctrinement au Totalitarisme : la victimisation (comme l’a exploité le nazisme (victime des juifs), ou le communisme (victime des capitalistes), etc…relire « 1984«  de George Orwell). Toute frustration doit être canalisée sur une cible pointée comme responsable de tous les malheurs, afin de cimenter, de souder un groupe de personnes, une communauté, contre un ennemi commun – Hani Ramadan l’a désigné formellement : le sionisme.
Pour Hani Ramadan, les lobbies sionistes dirigent la France, et les Musulmans vivant sur le territoire français en sont les principales victimes.
La communauté Musulmane doit donc se renforcer, s’organiser pour combattre cet ennemi commun.

« On doit réclamer ce qui est légitime, ce qui est en accord avec les principes de l’Islam. Donc Il faut faire une distinction dans les enseignements qui nous sont donnés entre le fait de préserver la cohérence de la communauté pour ne pas entraîner une situation qui est pire que celle que nous vivons, et le fait d’avoir des dirigeants qui servent les intérêts de nos pires ennemis dans la région parce qu’ils ont des intérêts géostratégiques et parce qu’ils cherchent à nuire aux Musulmans, à écarter l’idée que les Musulmans puissent être un jour orientés, dirigés par les principes de l’Islam et par la Charia.
C’est précisément cela, la Charia, dont la source est le Coran et la Sunnah. Et on vient de dire que la sincérité vis à vis de Dieu et de son Messager, c’est cela aussi, c’est de vouloir vivre dans une société qui depuis ses dirigeants jusqu’au commun des Croyants est orientée par les principes de l’Islam. Et il faut agir dans ce sens d’une façon ou d’une autre.

Et n’oublions pas que notre Prophète nous a dit : « Le meilleurs combat, le combat que l’on mène au service de Dieu est une parole de justice et de vérité prononcée que l’on adresse à un tyran. »
[26:15]
Conférence de Hani Ramadan à la Mosquée de Décines le 11 janvier 2014 – « à la Lumière d’un Hadith du Prophète » (hard-copy)

Hani Ramadan expose clairement que l’objectif pour les Musulmans sur le long terme est d’être « dirigés par les principes de l’Islam et par la Charia », une société qui devra être soumise aux lois islamiques et non plus au système sioniste.
Un système qui n’est pas régi par les principes de l’Islam est une société mécréante, et la communauté musulmane doit tout faire pour la transformer, y compris par « le combat au service de Dieu », pour imposer la Charia, incompatible avec les démocraties de type occidental.

 

Le centre Interculturel de Décines n’est pas le seul établissement d’enseignement à propager la doctrine islamique sur la ville.
On peut noter que la commune possède le plus grand établissement musulman de France, le collège-lycée Al-Kindi, qui s’est imposé par les pressions et les revendications d’une partie de la communauté musulmane de la ville. Pour obtenir gain de cause, les manifestants ont terrorisé les responsables politiques en se faisant passer pour des victimes des dirigeants municipaux racistes et islamophobes.

-                                             733923MosqueDcinesmanifestationlyceAlKindi Amar Lasfar
trois cents personnes ont manifesté sous les fenêtres du rectorat en octobre 2006 à Décines pour obtenir l’ouverture du lycée-collège privé musulman Al-Kindi, avec entres autres, comme slogan : « Nous demandons la démission d’un recteur raciste et islamophobe »

Pierre Crédoz a fini par céder, et l’établissement communautaire a ouvert ses portes le 5 mars 2007.
Actuellement, le groupe scolaire Al Kindi dispose de 20 classes avec un effectif de 432 élèves.
Il est important de constater que le collège-lycée est sous contrôle de l’UOIF, Nazir Hakim est le président de l’association Al-Kindi et fait partie de l’équipe dirigeante de l’UOIF, (hard-copy)

Des prédicateurs proches de l’UOIF, comme Nabil Ennasri sont invités dans le collège-lycée pour endoctriner les jeunes Fidèles à l’idéologie des Frères Musulmans.
Nabil Ennasri est un militant de l’Islam politique antisioniste, antioccidental et anti-France. Il maintient une page Facebook officielle (hard-copy) sur laquelle il développe sa propagande.
Ses conférences devant les Fidèles Musulmans visent à les liguer contre la communauté nationale française. Pour Nabil Ennasri, les Musulmans sont en danger en France, l’État français, et ses institutions cherchent à les éliminer. Ils doivent donc réagir et ne pas se laisser faire. (écoutez sa conférence donnée à la Mosquée du Havre).
Nabil Ennasri est également un fervent détracteur de Manuel Valls qu’il considère comme un ennemi. Lors des élections législatives de 2012, Nabil Ennasri a appelé les Musulmans à « faire tomber Manuel Valls », l’ »ami Éternel d’Israël »

-                                                           946503MosqueDcinesNabilEnnasri antisémitisme
Le militant politique antisioniste et antioccidental Nabil Ennasri en conférence au collège-lycée musulman Al-Kindi de Décines le 29 mars 2014

Les institutions islamiques sont relativement récentes, et permettent à l’Islam de s’enraciner durablement, voire définitivement, dans la commune de Décines. Quel avenir pour la jeunesse musulmane de la ville avec aux commandes les prédicateurs fondamentalistes de l’UOIF ? Sera-t-elle encouragée à s’intégrer dans la société, ou au contraire, à former une communauté à part, régie par ses propres règles et ses propres lois ?

-                                                  837201MosqueDcinesPierreCrdoz antisionisme
Avant de démissioner de son poste en 2012, le maire socialiste Pierre Crédoz a favorisé l’implantation de l’Islam dans Décines en permettant l’agrandissement du lycée-collège Al-Kindi des Frères Musulmans (UOIF), et en créant des carrés confessionnels islamiques.
La communautarisation sur le long terme de la société décinoise par l’Islam.

29 mars, 2014

Conférence du prédicateur Hani Ramadan à la Mosquée Shatibi d’Avignon : Il est interdit à une femme Musulmane de voyager seule, sans être accompagnée d’un membre de sa famille (Mahram)

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 12 h 27 min

La cité d’Avignon, dans la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, (département Vaucluse 84) surnommée la « cité des Papes » en raison de la présence des papes de 1309 à 1423, accueille aujourd’hui une importante communauté Musulmane.
Les remparts historiques de la ville font peu à peu place à la présence forte de ses huit Mosquées, mais cela était encore trop peu pour satisfaire les Croyants.

Marie-Josée Roig, maire UMP d’Avignon, a participé personnellement à l’inauguration d’une neuvième Mosquée le 5 février 2010. Un bâtiment de 800 m2, aux façades vert et rose avec une salle de prières jalonnée de tapis.
En présence du Consul général adjoint d’Algérie, du président de la Mosquée Ahmeida Bahi, de l’Imam Mohamed Keriati Miloud, de représentants des religions catholiques et juives, de nombreux élus, Marie-Josée Roig a tenu lors de cette inauguration à féliciter les fidèles pour le travail effectué. On peut se demander quels sont les intérêts du gouvernement algérien dans un lieu de culte bâti en France.

-                                                Conférence du prédicateur Hani Ramadan à la Mosquée Shatibi d'Avignon : Il est interdit à une femme Musulmane de voyager seule, sans être accompagnée d'un membre de sa famille (Mahram) dans Politique 480517MosqueeAvignon

Façade de la Grande Mosquée Essouna d’Avignon, inaugurée par la maire UMP Marie-Josée Roig le 5 février 2010

Quel enseignement est dispensé aux Fidèles Musulmans dans ces lieux de prières ?

Parmi les nombreux lieux de Culte islamiques sur Avignon, on peut noter la Mosquée Shatibi. Ce complexe islamique est né à Lyon en septembre 2006, avec un nombre de 50 inscrits pour sa première année. Très rapidement, d’année en année, le nombre d’inscriptions a littéralement explosé pour atteindre plus de 400 inscrits en septembre 2012.
Avignon est la première ville de France à s’inspirer de l’expérience lyonnaise en la matière, en ouvrant son centre Shatibi. (également sur ce lien)
Etude de l’Islam, étude de la langue arabe, règles de lecture du Coran. Les cours sont hebdomadaires et se déroulent le samedi en journée, entre 9h et 17h30. Toutefois, il est possible de prendre des cours le soir en semaine de 18h à 20h.
Une section enfant est également à l’ordre du jour, pour que les jeunes Musulmans puissent acquérir très tôt les fondements des principes coraniques (hard-copy).

-                                           393940MosqueAvignonmusulmansenprire abou oumama dans religion
-                                                   Musulmans en prière à la Mosquée Shatibi d’Avignon en 2012

Le 9 cotobre 2011, les 21 et 22 avril 2012, les responsables de la Mosquée Shatibi d’Avignon ont eu l’immense Honneur de recevoir dans leurs locaux le prédicateur Hani Ramadan, directeur du centre Islamique de Genève, pour y donner des conférences.
Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

-                                                    481171haniramadanconferenceavignonengagement Allah

Pour se faire une idée plus précise de sa « Spiritualité », un court extrait de son intervention à Avignon devant les Fidèles Musulmans, intégralement disponible en ligne au format mp3 sur le site internet officiel de la Mosquée Shatibi, le 9 octobre 2011 :

« Auditeur :Avec qui peut partir une Soeur convertie qui n’est pas mariée, sachant que ses parents ne sont pas Musulmans, et qu’elle n’a pas de Mahram (un responsable masculin Musulman : père, cousin, frère, grand-père…), peut-elle partir avec des voisines proches, qu’elle considère comme sa famille ? »
Hani Ramadan :« La règle qui est connue dans les hadiths authentiques, c’est qu’il est interdit à une femme de faire un voyage au-delà de trois jours, dans une version de deux jours, ou dans une version de un jour, sans la présence d’un Mahram.
Donc, si elle n’a pas de Mahram, par exemple, son père, ou le père de son mari, ou le mari de sa nourrice, il y a plusieurs façons d’avoir des Mahram, je vous donne en quelque sorte un résumé. Dans ce cas là, elle ne doit pas voyager, elle n’a pas l’obligation de faire le « Hadj » (pélerinage à la Mecque), parce que celui qui en a les moyens le Hadj est obligatoire, les Oulémas ont dit : « Dans la mesure où elle n’a pas de marham, elle n’a pas l’obligation de faire le « hadj », puisque personne ne peut l’accompagner. A plus forte raison, si on prend ce cas là, un voyage à l’extérieur elle doit s’en abstenir et ne pas voyager.
C’est l’opinion la plus claire, la plus proche des sources. Par expérience, j’ai du voir ce que nous dit le Messager de Dieu a une valeur qui est probante. Je me souviens qu’à Genève en Suisse, parfois j’ai eu des appels qui me viennent d’ailleurs, une Soeur qui m’a téléphoné de Paris, et cette Soeur a délaissé sa famille pour faire des études dans une autre ville en France, donc elle a fait un voyage, elle s’est installée là-bas, a fait ses études, et elle a fauté avec un non-Musulman. Elle est allée dans le mauvais sens. Et quand je lui a expliqué cette règle là, je me souviendrais toujours qu’elle s’est mise à pleurer au téléphone en me disant : »Si seulement mes parents avaient appliqué cette règle. »
C’est une faute commise, la femme se retrouve seule, en voyage, dans une situation de fragilité.
« 

[55:35]
Conférence de Hani Ramadan à la Mosquée Shatibi d’Avignon le 9 octobre 2011, « La fraternité en Islam »  (hard-copy)

Hani Ramadan édicte une Loi de la juridiction islamique de la Charia : une femme Musulmane, quelque soit son âge, ne peut voyager sans un membre de sa famille (mahram). Elle est sous la responsabilité d’un tuteur. Cette Loi, incompatible avec les principes de la République Française, est un commandement d’Allah, ne peut être réfutée et doit être appliquée dans toute bonne famille Musulmane.
Pour convaincre son auditoire Musulman du bien fondé de cette Loi, Hani Ramadan donne pour exemple une femme qui est partie seule étudier dans une grande ville en France, et « a fauté avec un non-Musulman » : le drame.
Dans la société islamique que veut imposer Hani Ramadan, la femme Musulmane est considérée comme appartenant à la gent masculine de la famille, elle n’a pas de liberté propre, doit rester à la maison et obéir au mari, au frère ou au père. Sortir de la maison implique auparavant de s’en référer aux hommes.
Cet endoctrinement est-il enseigné dans l’école coranique de la Mosquée de Shatibi aux jeunes Musumans ?

Autre érudit de l’Islam de renom conférencier à la Mosquée Shatibi d’Avignon, le prédicateur Abou Oumama.

Abou Oumama donne régulièrement des conférences dans la Mosquée Shatibi, par exemple le 22 janvier 2012 et le 2 juin 2012. (hard-copy)

-                                                     573393MosqueAvignonAbouOumamaIliassAzaouaj antisémitisme

Pour aider les Musulmans à parfaire leurs connaissances du dogme islamique, la religion de « Paix et Tolérance », Abou Oumama donne des cours en ligne sur son site : « l’Oasis de l’Excellence »

-                                                             643829MosqueAvignonAbouOumama antisionisme

-                     le prédicateur Abou Oumama en conférence à la Mosquée Shatibi d’Avignon le 22 janvier 2012

On peut être inquiet de voir ce prédicateur de l’Islam fondamentaliste venir donner des conférences dans un lieu de Culte Musulman à Avignon.

Abou Oumama considère que aucun compromis ne doit être accepté sur le port du Hijab, le voile islamique couvrant les cheveux et tout le corps sauf le visage. Une femme Musulmane s’interroge sur internet, car elle ne peut travailler avec un Hijab. Que doit-elle faire ? Réponse de Abou Oumama (hard-copy) :
« Aujourd’hui, tu n’as aucune obligation d’enlever le Hijab, il y a même des gens aujourd’hui qui vivent dans l’obligation de l’enlever, les parents veulent les éjecter. Ils n’ont aucun moyen et doivent travailler pour gagner de l’argent. Tu n’es pas dans ce cas là, tu es dans le cas où tu peux porter le Hijab sans aucun problème. C’est Allah qui donne les moyens de subsistance.
Tu peux enlever le Hijab, mais tu vivras dans le Dana’c total. Celui qui délaisse mon éducation, celui qui délaisse la religion d’Allah, il vivra dans le Dana’c ! Le Dana’c, c’est un mot qui me fait trembler, qui me donne des frissons. Dana’c ! il vivra dans la tourmente, dans les malheurs, dans la pression, dans les instabilités, dans la pauvreté totale, psychologique et morale, il ne sera jamais satisfait. Tu vois des gens riches, mais ils ne dorment pas…Ma Soeur, va vers Allah et il t’ouvrira des portes. »

[17:36]

Abou Oumama menace les Musulmanes en leur expliquant que si elles retirent leur Hijab pour aller travailler, elles subiront un châtiment terrible : le Dana’c ! La tourmente, les malheurs, une vie pauvre. Il faut garder le Hijab, Allah seul leur apportera la subsistance (on se demande comment).

Abou Oumama est également un idéologue politique, il considère par exemple Mohamed Merah, le terroriste islamiste qui a abattu trois militaires français, un rabbin et trois enfants Juifs à bout portant en mars 2012 à Toulouse, comme une victime du système (hard-copy):
« Tu peux dire que Sarkozy a tué les sept (victimes) indirectement, tu peux le dire. Les politiques en France depuis quelques années, ont été indirectement la cause de l’assassinat de ces sept personnes, tu peux le dire. Tu peux dire que le tueur de Toulouse est lui même une victime de lui-même, de ses parents, des média, des hommes politiques, du système, mais rien ne justifie ses actes, lui même, c’est une victime. »
[11:20]

Le prédicateur Abou Oumama, une référence pour les responsables de la Mosquée du centre Shatibi d’Avignon, accuse Nicolas Sarkozy d’être « indirectement » responsable du meurtre des sept victimes de Mohamed Merah. Quelle serait cette responsabilité « indirecte » que porte Nicolas Sarkozy sur ces attentats ? Mystère.

-                                                         149145MosqueAvignonMohamedMerah Avignon

Pour Abou Oumama, Mohamed Merah, qui roulait en BMW, est une victime du système, un jeune homme mal dans sa peau, tellement malheureux que pour soulager sa peine, il a été amené à abattre de sang-froid des Arabes ayant trahi ses Frères Musulmans engagé dans l’armée française, ainsi que des Juifs, dont trois enfants abattus à bout portant.
Sa mère, sa soeur, son frère actuellement en prison, ont avoué qu’ils étaient fiers de ce qu’avait fait Mohamed Merah, son frère Abdelkader Merah, radicalisé, a même expliqué à sa mère au parloir de sa prison : « Par Allah, c’est le meilleur cadeau que m’a fait Mohamed ».

Que serait la France, si tous les chômeurs français, dans les régions pauvres comme l’Auvergne, en difficulté, sans travail, ayant du mal à boucler leurs fins de mois, réagissaient comme Merah ? « je n’ai plus de travail, bah tiens ! je vais assassiner des enfants Juifs, ça ira beaucoup mieux. »
Dans sa vision édulcorée de l’Islam, Abou Oumama refuse de comprendre que Mohamed Merah, endoctriné en prison, n’a fait que suivre scrupuleusement les recommandations du livre Parfait, le Coran, la Révélation Sacrée, Parole de Vérité Éternelle pour tous les Musulmans :

« Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés. »
Le Coran 9:29

« Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants. »
Le Coran 2:191

« Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes. »
Le Coran 2:193

« Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. »
Le Coran 5:82

« Selon Abou Hourayra, le Prophète a dit : « L’Heure ne viendra pas tant que les Musulmans n’auront pas combattu les Juifs qui n’auront d’autre recours que de se cacher derrière les pierres et les arbres qui diront : « Musulman ! Voici un Juif qui se trouve derrière moi, viens donc le tuer ! », à l’exception d’un arbre appelé gharqad et qui est un des arbres des Juifs. »
[Bukhari et Muslim]

Nous sommes là bien loin du Message d’Humilité, d’Amour, de Pardon et de Paix des Évangiles de Jésus Christ dans la Bible.

-                                            463582MosqueAvignonAbouOumama2 Bible

Abou Oumama développe par ailleurs une propagande politique antisioniste, adepte de la théorie du complot (hard-copy):
« La Palestine, cette terre Sacrée a déjà passé plus de 90 ans chez les Croisés. Les Croisés avaient colonisé la Palestine. Aujourd’hui la Palestine est colonisée par les sionistes, aidés et soutenus par les franc-maçons, aidés et soutenus par les évangélistes, aidés et soutenus par la majorité des pseudo-chrétiens. »
[8:55]
« Quand l’Europe massacrait les Juifs, quand Hitler massacrait les Juifs, les pays Musulmans étaient bras ouverts pour les Juifs. Et à un moment donné, les sionistes ont donné un coup de traitre (sic) à des gens qui les ont reçus, à des gens qui étaient bienveillants envers eux, ils ont donné ce coup de traitre aidés par l’Angleterre, la France et les États-Unis, et ont colonisé la Terre Sacrée. »
[16:53]
« Le Juifs et les Chrétiens qui aident aujourd’hui, dans leur esprit de Croisés, de Croisade, les sionistes à appliquer ces injustices inégalées dans le monde moderne, doivent un jour ou l’autre se remettre en cause, doivent un jour ou l’autre se dire que la Palestine ne doit pas payer les injustices de l’Europe. »
[17:47]

Abou Oumama évoque la Palestine, mais ne parle jamais de l’état d’Israël. Il considère que le territoire palestinien est colonisé par les sionistes aidés par les Occidentaux, dans une guerre entre Musulmans et Croisés, et Israël n’aurait donc pas lieu d’exister.
Le démantèlement de l’empire ottoman a généré une situation complexe et la création de plusieurs états dans la première moitié du XX siècle : Jordanie, Irak, Liban, Syrie, Israël. Mais la création d’Israël est vue de manière unilatérale par Abou Oumama comme une colonisation agressive par les « sionistes », il ne reproche rien à la création de la Jordanie, de l’Irak ou du LIban, pour lui, seuls les Juifs sont responsables. Sur les massacres de masse lors de la création de l’Irak, avec la persécutions et l’expulsion de Juifs et de Chrétiens du territoire dans les années 1940-1950, pas un mot.
Historiquement, la Palestine a toujours eu une population juive et arabe.
Les migrations de colons Juifs au début du XX Siècle se sont faites sur des terres désertes, pas pour chasser les autochtones.
Une ville comme Tel-Aviv n’existait pas au début du XX Siècle, elle a été construite entièrement par les Juifs, sur une terre désertique, ce qui a attiré par la suite une population Arabe pour y travailler et y vivre.
Autre information erronée de Abou Oumama, les Arabes auraient « accueilli à bras ouverts » en Palestine les Juifs fuyant le nazisme, un paradis terrestre.
Et les massacres de Jérusalem en 1920, de 1929 à Hébron, les révoltes arabes de 1936-39 dans la Palestine mandataire contre les communautés juives ?

Image de prévisualisation YouTube
Abou Oumama ne fait également aucune mention du mufti de Jérusalem Mohammed Amin Al-Husseini, allié d’Hitler pendant la deuxième guerre mondiale et qui appelait à tuer tous les Juifs en Palestine.
Expliquer simplement que les Arabes ont « accueilli à bras ouverts » les Juifs pour vouloir démontrer la nocivité du sionisme, n’est pas objectif.

Parmi ses fréquentations pour l’aider à trouver le cheminement vers Allah, Abou Oumama rencontre également le prédicateur belge d’origine marocaine Iliass Azaouaj, avant qu’il ne parte définitivement pour le Jihad en Syrie contre Bashar Al-Assad en avril 2013, avec qui il a donné une conférence à la Mosquée Shatibi d’Avignon le 2 juin 2012. (voir affiche ci-dessus)

-                                           392577MosqueAvignonIliassAzaouaj charia

-      Les prédicateurs de la Mosquée Shatibi d’Avignon, Abou Oumama et le futur jihadiste Iliass Azaouaj

-                                                   418253MosqueMricourtIliasAzaouajJIhad chrétiens
-                                              Iliass Azaouaj, jihadiste en Syrie, hiver 2013-2014

 

Ces prédicateurs apportent-ils paix et sérennité à la communauté Musulmane de la cité d’Avignon ? Est-elle orientée vers l’apaisement, ou vers son repli identitaire ? Quel climat cela peut-il générer au coeur de la société avignonnaise ?

Le 13 mai 2013, des arabo-Musulmans agressent le Père Grégoire, un prêtre en tenue religieuse, pour lui dérober son téléphone portable, en le rouant de coups.

Image de prévisualisation YouTube
Monseigneur Cattenoz, archevêque d’Avignon explique :«Ce quartier est progressivement pris en main par des gens de religion musulmane».

-                                                    711283MosqueAvignonJoseMarieRoig christianisme

« Je suis convaincue que pour avancer, une ville doit le faire avec l’ensemble de ses familles spirituelles et communautaires, comme je le suis également de la nécessité d’un dialogue et d’une meilleure compréhension entre tous les Avignonnais, qu’ils soient Chrétiens, Musulmans ou Juifs ou bien qu’ils se réclament des autres confessions présentes au sein de notre cité. »
Discours d’inauguration de la Grande Mosquée d’Avignon par la maire UMP Marie-Josée Roig le 5 février 2010, qui a fourni un travail de sape considérable, en encourageant l’implémentation de Mosquées dans la cité.

23 février, 2014

Comment bien battre sa femme, les sites islamistes recommandés par les responsables de l’Association Musulmane Yerroise (Mosquée de Yerres)

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 15 h 51 min

Yerres est une commune française située au sud-est de Paris dans le département de l’Essonne (91) en région Île-de-France.

Depuis un peu plus d’une dizaine d’années, une communauté Musulmane s’est installée dans la ville.
Au fil du temps, la communauté se structure et en 2003, l’Association Musulmane Yerroise (AMY) est née.
l’AMY est une association culturelle ayant pour but de promouvoir le développement culturel, cultuel et structurel de la communauté musulmane d’Yerres et de ses environs, en étroite collaboration avec les autorités locales compétentes.
Pour pallier aux manques de lieux de Cultes Musulmans sur la commune, l’association obtient du maire Nicolas Dupont-Aignan (Debout La République) une salle de prière dans les locaux mêmes de la mairie, au mépris de la laïcité et de la Loi de 1905, l’État ne devant favoriser et ne financer aucun Culte.

Un local associatif est finalement réaménagé en Mosquée au 101 rue Raymond Poincaré à Yerres.
L’école coranique de la Mosquée de Yerres permet, tous les dimanches de 10h00 à 12h00 aux enfants à partir de 7 ans de suivre des cours de langue Arabe et du Coran.

Qu’enseignent les prédicateurs Musulmans de l’AMY ? Un Islam ouvert et tolérant, respectueux des principes de la République Française ?
L’AMY met à disposition un site officiel Internet pour mieux comprendre l’Islam. Les internautes peuvent ainsi parfaire leurs connaissances du Coran et de la sunnah du Prophète Mohamed, un article de référence tiré du site fondamentaliste islamique http://sajidine.com en donne une présentation : (hard-copy)
« S’il (le Musulman) renie certains principes des croyances essentielles, qu’il en doute, rejette un devoir ou un interdit unanimement reconnu ou renie un seul mot du Coran, il sort de la religion, il est considéré comme un renégat auquel on enlève la nationalité islamique. L’apostasie est le plus grand crime en Islam. »

Quitter l’Islam est un crime. Les Musulmans sont soumis à la pression de la communauté, ceux qui tentent de partir, de délaisser la religion, seront considérés comme des traîtres, des « renégats », rejetés par le groupe.
La suite de l’article réoriente directement vers le site fondamentaliste http://sajidine.com (hard-copy), où l’on peut trouver toute la documentation de l’Islam rigoriste, en particulier les recueils de hadiths, comme le « Jardin des Vertueux » (hard-copy), véritable manifeste d’incitation à l’antisémite et l’antichristianisme et à la misogynie.

Sur http://sajidine.com, les fêtes autres que musulmanes sont interdites et ne doivent pas être fêtées. (hard-copy)

« En ce jour de 14 février, soi-disant « fête des amoureux » il nous semble important d’inviter le musulman à ne pas fêter ou participer à des fêtes  d’origines païennes et de nous intéresser à la relation qui lie époux et épouse. »
[...]
« L’Islam est basé sur l’adoration pure, pure de toutes associations et de toute adoration qui n’est pas légiférée et agréée par Allah et son Messager. A cet effet, nous vous invitons chères soeurs, chères frères de ne pas vous laisser prendre par la « Saint Valentin ». »

L’Islam est totalitaire. Tout ce qui n’est pas islamique doit être rejeté. Les prédicateurs interdisent donc aux Musulmans de fêter la Saint-Valentin, fête des amoureux, car ne figurant pas dans le Coran.

On remarque que les responsables du site internet officiel de l’AMY publient également les préconisations pour bien se comporter en Islam avec sa femme.
Le site internet comprend un chapitre sur « la femme en Islam », en cliquant sur « en savoir plus » (hard-copy) en bas de l’article, on accède au site islamiste http://www.womeninislam.ws/fr décrivant le statut de la femme en Islam (cliquez sur le lien du paragraphe « la correction infligée à la femme »), quelques extraits en gras italique ci-dessous  : (hard-copy 1) (hard-copy 2) (hard-copy 3)

LA FEMME EN ISLAMLa correction infligée à la femme

-                                                   Comment bien battre sa femme, les sites islamistes recommandés par les responsables de l'Association Musulmane Yerroise (Mosquée de Yerres) dans Politique 922977MosqueYerresbienbattresafemmereduc1

« Allah (l’Unique) dit :

Quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez pas de voie contre elles. (Sourate 4: An-Nissa, verset 34.)

L’Islam a interdit de frapper la femme et a sévèrement mis en garde contre une telle attitude, parce qu’elle est généralement faible et incapable de se défendre. Le Prophète (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit:

«Qu’aucun de vous ne frappe sa femme comme on frappe un esclave alors qu’à la fin du jour il coïtera (peut-être) avec elle ». (Al Boukhari (5/1997), hadith n° 4908.)

Malgré cette interdiction, il a permis de la corriger, en cas de nécessité extrême et dans des circonstances spéciales, lorsque la femme se révolte contre son mari, en lui désobéissant sans raison valable. Oumou Koulthoum, fille d’Abû Bakr rapporte que : On avait interdit aux hommes de frapper leurs femmes, puis ils se plaignirent contre elles chez le Prophète (qu’Allah soit satisfait de lui) qui leur laissa la voie libre pour les frapper, puis il dit : «La famille de Muhammad a reçu cette nuit la visite de soixante-dix femmes, toutes ayant été frappées ».

Dans ce noble verset, Allah (l’Unique) a expliqué les voies à suivre pour traiter la rébellion de la femme contre son mari –la pilule est parfois amère mais l’homme l’accepte afin de parvenir au bien escompté-, en trois étapes :

Première étape : l’étape du conseil, de l’exhortation, de l’intimidation par l’évocation du châtiment d’Allah, le rappel des droits du mari et de l’obligation de lui obéir. Cette phase se caractérise par la douceur dans la parole et l’affection. Si cette phase n’a pas été concluante, on passe à l’étape suivante.

Deuxième étape : L’étape de la mise en quarantaine dans le lit qui consiste à s’abstenir d’avoir des rapports avec elle, à lui tourner le dos au lit et ne plus lui adresser la parole. Dans cette phase, on joint la douceur à la dureté. Si ce traitement n’a pas été efficace, on passe à l’autre étape.

Troisième étape : La phase de la correction qui doit se faire sans violence, c’est-à-dire : sans lui faire de fracture, ni laisser de marque et en évitant le visage, car le but c’est de rétablir la discipline et non de lui faire mal, et de lui faire comprendre que son acte est inadmissible. Répondant à un homme qui lui avait demandé quel est le droit de l’épouse sur l’époux, le Prophète (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit :

« C’est la nourrir quand tu te nourris, l’habiller quand tu t’habilles, ne pas frapper son visage, ne jamais lui dire : “Que Dieu l’enlaidisse !” et ne pas la mettre en quarantaine en dehors de son foyer ».(Ibn Hibbane (9/482), hadith n° 4175.)

Cette correction s’applique à deux catégories des femmes, ainsi qu’elles ont été établies par les psychologues :

Première catégorie : Les femmes autoritaires : ce sont celles qui éprouvent un plaisir à braver leurs maris et à les assujettir

Deuxième catégorie : Les femmes soumises (masochistes) : Ce sont celles qui éprouvent le plaisir à être frappées et à souffrir. G-A-Hodfield, un psychologue européen dit dans son livre La Psychologie et l’Ethique : « L’instinct de soumission s’accroît et la personne éprouve du plaisir à être assujettie et est ainsi heureuse de supporter la douleur. Cet instinct est très répandu chez les femmes, même si elles l’ignorent, c’est pour cela qu’elles sont connues pour leur capacité à mieux supporter la douleur que les hommes. Ce type de femme est plus impressionné par son mari chaque fois qu’il la frappe et la brutalise et il n’y a rien de plus pathétique pour ce genre de femmes qu’un mari toujours trop doux qui ne se révolte jamais malgré la provocation ».

La correction physique n’est intervenue qu’en dernier lieu dans les différentes phases du redressement et de l’éducation. L’Islam n’autorise le recours à celle-ci que si l’exhortation et la mise en quarantaine n’ont pas servi, de même, on ne recourt pas à cela avec une femme qui préfère le divorce à la correction. Il est à noter que la discrétion est de mise dans l’application de ces étapes : il faut que cela se passe entre les époux, hors de la vue des enfants et des proches. La correction est considérée comme un des moyens de la discipline et de l’éducation. Le père par exemple corrige son fils, le maître son élève dans le but de les discipliner et les éduquer.

Ensuite Allah (l’Unique)a indiqué à la fin du verset que cette mesure disciplinaire est suspendue dès lors que la femme devient obéissante, Allah (l’Unique) dit en effet :

Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes Haut et Grand. (Sourate 4 : An-Nissa, verset 34.)

Ceci prouve que le but visé par ces différentes phases est le rétablissement de l’ordre à travers lequel l’Islam veut préserver la famille de la dislocation, éviter la dispersion des enfants et les conséquences psychologiques qui accompagnent inéluctablement les divorces.« 

D’après les responsables de la Mosquée de Yerres, il est interdit au Musulman de frapper sa femme, sauf si elle lui désobéit. On peut imaginer que si la femme musulmane refuse de faire la vaisselle comme lui demande son mari, alors le mari doit imposer son autorité en trois étapes : la sermoner, la mettre en quarantaine, puis en dernier recours si elle est toujours désobéissante, il est alors permis de lui cogner dessus, mais précise-t-on : « sans lui faire de fracture, ni laisser de marque et en évitant le visage ».
Ouf, l’honneur est sauf !

Au passage, en cliquant sur « polygamie, témoignage », on remarque que la polygamie est une législation autorisée en Islam (hard-copy):
« La polygamie est une législation divine qu’il n’est pas permis à celui qui croit aux messages célestes de nier ou de contredire. La polygamie en Islam est une sunna comme dans les autres religions célestes qui l’ont précédé »

L’AMY administre par ailleurs une chaîne Youtube diffusant des vidéos pour promouvoir l’Islam auprès des Fidèles. (hard-copy)
La chaîne est accessible à partir du site officiel de la Mosquée (hard-copy).

Parmi les différentes vidéos diffusées par l’AMY, on trouve celle de l’islamiste radical indien Zakir Naïk, un extrait d’une de ses prédications donnée devant des indiens, en gras italique ci-dessous :

-                                                                641390MosqueYerreslechristianismenexistepas2 antisémitisme dans religion

L’islamiste radical indien Zakir Naïk, une référence théologique pour les responsables de l’Association Musulmane Yerroise

« Frères ! Comme je l’ai déjà dit dans la Sourate al-Imran chapitre 2 verset 19 : « Certes, la Religion acceptée d’Allah c’est l’Islam. » Donc, la seule religion acceptable auprès d’Allah, c’est l’Islam. L’islam veut dire céder votre volonté à Dieu. Si vous lisez le Christianisme, le mot « Christianisme » n’existe pas dans toute la Bible. Comme l’Hindouisme n’est pas présent dans les textes hindous.
Le mot « chrétien » apparaît dans les Actes des Apôtres, pour décrire les disciples de Jésus. C’était un surnom donné dans le livre des Actes par Antioche. Donc, le mot « chrétien » n’existe pas dans la Bible. Donc Jésus préchait l’Islam. Il va revenir dans ce monde pour expliquer qu’il n’y a pas de Christianisme. Comme le Coran dit à propos d’Abraham, il n’était pas Juif ou Chrétien, il était Musulman. Abraham préchait l’Islam. Moïse préchait l’Islam. [...] Quelqu’un qui dit je ne suis pas ma Volonté mais la Volonté de Dieu, c’est un Musulman. Jésus était Musulman. Jésus préchait l’Islam.
J’ai donné un cours sur les similarité entre le Chrisianisme et l’Islam, et j’ai démontré que le Christianisme ordonne de Croire en un seul Dieu, ne pas Croire dans la Trinité, ou que Dieu ait un fils, ou ne pas créer d’images. Tout est dans la Bible. Il y a des versets à propos de la prière musulmane, l’aumône, le pélerinage et ne pas boire d’alcool. Allah est le même pour toute l’Humanité. Il a seulement donné une religion qui est l’Islam. Toutes les autres religions sont corrompues dès leur forme d’origine. »

propagande antichrétienne et antihindouiste du prédicateur indien Zakir Naïk devant les indiens (hard-copy)

Pour le prédicateur Zakir Naïk, toutes les religions sont des corruptions, seule l’Islam est la vraie religion.
Abraham, Moïse, Jésus et tous les Prophètes de la Bible étaient Musulmans. Le Christianisme, l’Hindouisme ou le Judaïsme n’existent donc pas. Il n’y a pas de Trinité et Jésus n’est pas le Fils de Dieu. Les Chrétiens, les Juifs et les Hindouistes vivent donc dans le péché et la corruption car ne croyant pas à la seule et vraie religion, l’Islam. Une incitation à la haine à peine déguisée contre les communautés juives, chrétiennes et hindouistes.


Parmi les autres vidéos diffusées, l’AMY fait la promotion de l’islamiste radical américain Khalid Yassin, (hard-copy), un prédicateur très prisé dans le monde Musulman, adepte de la théorie du complot. Pour ce prédicateur, les Musulmans sont persécutés à travers la planète par les non-Musulmans.

Le cheikh Khalid Yassin explique par exemple dans une prédication, que le SIDA est un virus fabriqué par les américains dans un laboratoire à Fort Mac Kinley, dans le cadre du projet (« population 2000″) de l’OMS et des Nations Unies pour éliminer les africains, les asiatiques et les pakistanais afin de protéger la civilisation occidentale (hard-copy).

Inquiétant que des responsables d’une association musulmane ayant officiellement pignon sur rue, en relation avec la municipalité administrée par Nicolas Dupont-Aignan puissent propager les prédications de cet extrêmiste.
Dans la vidéo diffusée par l’association Musulmane Yerroise, Khalid Yassin fait la propagande du port du voile islamique qu’il compare au string.
  Extrait en gras italique ci-dessous (hard-copy) :

-                                                      429137MosqueYerresKhalidYassin2 antisionisme

L’islamiste radical américain Khalid Yassin, une référence théologique pour les responsables de l’Association Musulmane Yerroise, pour qui le SIDA est un virus élaboré par les américains afin d’éliminer les non-occidentaux (africains, asiatiques, pakistanais…)

« Si une femme descendait en string cet escalier, faisait le tour de la salle et retournait d’où elle est venue, on serait stupéfait : »Que se passe-t-il ici ? » Mais nous n’aurions pas le droit de dire quoi que se soit, car dans cette société, il est admis qu’une femme porte cela en public. »
[...]

« Je ne comprends pas pourquoi les Musulmanes posent problème. Que se soit à l’école ou ailleurs, juste parce qu’elles veulent couvrir leur corps et leur tête avec des vêtements amples, pourquoi une telle levée de boucliers ? Qu’ont donc besoin les médias de passer à l’attaque et de brandir des slogans : » Les Musulmans cherchent à dominer notre société ? » ou « Les Musulmans veulent nous imposer leur valeurs » ? J’aimerais rappeler qu’il y a encore 15 ou 20 ans, les religieuses catholiques devaient porter la même chose, vrai ou faux ? »
[...]
« Que veulent-ils que fassent nos Soeurs de Foi ? Est-ce qu’elles sont censées se défaire de leur voile du reste et arborer des strings ? Là, ils seraient tous d’accord ! Nous Musulmans, disons que nous ne sommes pas d’accord. Nous avons le droit de conserver des vêtements et une apparence dont nous estimons qu’ils protègent la dignité et la pudeur. »

Pour justifier le port du voile à l’école, Khalid Yassin explique que puisque les femmes ont le droit de se promener en string dans les établissements, alors les Musulmanes devraient avoir aussi le droit de venir en hijab.
Ce qui est bien évidemment faux. Aucune enfant ou étudiante ne vient à l’école juste avec un string. Aucune femme ne vient travailler dans les bureaux juste habillée en string. Aucune religieuse catholique ne vient prendre des cours habillée en Bonne Soeur dans les écoles publiques.
Khalid Yassin développe un militantisme actif pour inciter les Musulmanes à protéger « leur dignité et leur pudeur » en revendiquant le port du hijab.

Quelle part a l’influence de ces islamistes radicaux sur les responsables de l’AMY, et surtout, on est en droit de se poser la question : est-ce que ces enseignements « spirituels » sont diffusés dans les cours de l’école coranique de la Mosquée de Yerres aux jeunes Musulmans ?

-                                                     374824MosqueYerresNicolasDupontAignan califat

« Je ne pouvais pas engager des fonds publics pour leur construire un lieu de culte. En revanche, j’ai mis à leur disposition une salle de la mairie ». Nicolas Dupont-Aignan a même accepté dans cette salle de la mairie, de faire installer un rideau séparant les Musulmans et les Musulmanes.
Nicolas Dupont-Aignan, maire d’Yerres (Debout La République) – interviewé pour « Les journées de Strasbourg » en mars 2012.
« J’ai des rapports normaux, simples avec l’Association Musulmane Yerroise qui vient aux cérémonies patriotiques déposer une gerbe. Les choses se passent bien,  je les rencontre régulièrement. »
Nicolas Dupont-Aignan, interviewé par l’association islamiste « Fils de France » en juillet 2012, collabore activement au développement de l’Islam fondamentaliste, antichrétien et misogyne sur la commune de Yerres.

-                         442653MosqueYerresNicolasDupontAignanfilsdeFrance2 Camel Bechikh  693036MosqueYerresNicolasDupontAignanfilsdeFrance charia

Camel Bechikh, président de l’association « Fils de France« , à laquelle semble très attaché Nicolas Dupont-Aignan, fut membre du Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens (CBSP), organisation classée comme terroriste par les USA et le Canada pour son financement au Hamas. Il a participé en Iran à une conférence internationale pour la défense de l’Intifada palestinienne, un rassemblement antisioniste.

-                                                       697399MosqueYerresCamelBechikh chrétiens
Camel Bechikh est également membre de l’UOIF, la branche des Frères Musulmans en France, il a participé par exemple au congrès annuel (UOIF) du Bourget en 2013, réunissant des prédicateurs antisémites, antioccidentaux et antichrétiens du monde Musulman.

L’association « Fils de France » qui se veut patriotique et modérée, est co-dirigée par le prédicateur de l’UOIF Tareq Oubrou, qui dans les années 1990 préchaient les enseignement de Hassan Al-Bannah, le fondateur des Frères Musulmans, en expliquant par exemple que : « Le Califat est une obligation, tant que les Musulmans ne sont pas réunis autour du Califat, ils sont des pécheurs, sauf ceux qui oeuvrent pour instaurer ce Califat »
Dans un article publié sur le site officiel de l’association (hard-copy), un auteur défend la chanteuse Diam’s (Mélanie Georgiades), aujourd’hui embrigadée dans une secte où il lui est interdit de montrer une parcelle de son corps aux hommes, de leur serrer la main, d’écouter de la musique, d’aller à la piscine municipale, de faire du  sport (essayer d’aller faire un footing en hijab).
L’article publié sur « fils de France » explique que c’est normal, c’est à la République Française de s’adapter aux moeurs et coutumes de l’Islam !

9 décembre, 2013

L’imam Mohamed François de la Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours interdit aux Musulmans de célébrer les fêtes de fin d’année

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 2 h 15 min

La ville de Joué-Lès-Tours, 36 000 habitants en Indre-et-Loire (37) dans la région Centre, située juste au sud de la ville de Tours, accueille une forte communauté Musulmane.

Mohamed François est un français qui a renié la Parole du Christ, la culture et les valeurs de la civilisation occidentale pour se convertir à l’Islam en 1989. Il s’inscrit en 1992 à l’IESH de Château-Chinon, une école coranique de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), où il apprend l’arabe avec le cheikh algérien Abdelhamid Bouzouina, ainsi que les sciences islamiques.
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.

Mohamed François est donc un pur produit issu des écoles d’endoctrinement de l’UOIF.
Il est aujourd’hui imam de la Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours, et tient le site internet http://www.icm37.fr (Information Culte Musulman), une chaîne Youtube de ses vidéoconférences dans la Mosquée, une page Facebook officielle du site information Culte musulman, et une page Facebook de la Mosquée.

L'imam Mohamed François de la Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours interdit aux Musulmans de célébrer les fêtes de fin d'année dans Politique 1540629730-mosquee-joue-les-tours
La Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours

1540629765-mosquee-joue-les-tours-mohamed-francois-2 Allah dans religion
Mohamed François, imam de la Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours

Que diffuse l’imam Mohamed François à ses fidèles Musulmans ? Un Islam de Fraternité, de Tolérance et d’Amour ?
Ci-dessous, un extrait d’une prédication sur sa chaîne Youtube officielle à l’attention de tous les Musulmans concernant les fêtes de fin d’année, en gras italique ci-dessous :

« Le premier de l’an ne correspond en aucun cas à nos traditions religieuses.
Sachez, et nous sommes là pour vous le rappeler, que le conseil de la fatwa dans les pays musulmans avec à sa tête un grand nombres de savants éminents, ont bien évidemment stipulé que la célébration d’une fête qui n’est pas la nôtre, fait de nous des innovateurs et fait de nous des gens qui appartiennent à une autre communauté.
Ce calendrier tel qu’il a été établi ne correspond même pas au calendrier chrétien.
Comment peux-tu oser fêter une fête qui n’est pas la tienne et qui ne correspond en rien à tes références religieuses ?
Donc, Mon Frère, Ma Soeur, je te conseille ainsi qu’à moi-même la crainte d’Allah en ce 31 décembre, ne réveillonne pas, ne fas pas partie des gens qui célèbrent cette fête, par laquelle Dieu n’a fait descendre aucun texte, ni aucune preuve.
Donc en ce sens, le réveillon, même s’il n’est pas célébré en tant que tel, certains de nos Frères et certaines de nos Soeurs ont pour l’habitude de dire : « mais ce n’est pas grave, on se fait un repas entre amis, ou entre Soeurs, ou en famille, mais on ne veut pas fêter le premier de l’An. »
Il n’empêche que si tu le fais le 31 décembre, cela signifie que chez toi, ce repas a un sens, et rappelez-vous la Parole du Prophète dans un hadith authentique : « Celui qui ajoute un enseignement à ce que nous lui avons transmis, et bien cet enseignement est à rejeter. »
Donc, ne soit pas du nombre des innovateurs, et rappelle-toi qu’il y a trois fêtes : aïd-el-fitr, qui marque la fin du Ramadan, l’aïd oul afta, qui marque la fin du pélerinage et l’aïd oul aouzbour, la fête de la semaine.
En dehors de ces trois fêtes aucune autre fête n’est légiférée en Islam, ceci est un rappel pour toi mon Frère et toi ma Soeur. »
[...]
« Je répète : cette nuit ne nous appartient pas, cette célébration ne nous appartient pas. Les fêtes dans notre communauté elles sont connues, elles sont légiférées par le Coran et la Sunnah. »
Il convient de rappeler en tout premier lieu, que le Prophète nous a mis en garde de ne pas s’assimiler à des fêtes ou des traditions d’un autre peuple. »
Mohamed François, imam de la Mosquée de Joué-Lès-Tours : « Qu’as-tu préparé pour ton réveillon ? » (hard-copy)

L’imam de la Mosquée de Joué-Lès-Tours Mohamed François demande aux Musulmans de ne pas participer aux fêtes autres que les fêtes musulmanes. Il ne s’agit plus d’écrire ensemble une Histoire commune, avec des Valeurs communes, afin de s’intégrer dans le creuset français, mais de se séparer de la communauté nationale, de rejeter les valeurs de l’Autre, le Mécréant.
Mohamed François provoque une dislocation de l’Identité Nationale, car le Musulman doit obéir à ce qui est « légiféré en Islam », des Lois différentes de celles de la République qui interdisent de participer aux fêtes autres que musulmanes, et de se mélanger à « un autre peuple ».

Il y a donc le « peuple » français, et le « peuple » Musulman qu ne suivent pas les mêmes règles législatives, ne partagent pas les mêmes cultures et moeurs, pas la même identité.
Un Message Fraternel ?

Mohamed François entretient par ailleurs des relations étroites avec des prédicateurs fondamentalistes.

On peut citer l’imam de la Mosquée d’Aubervilliers Hassen Bounamcha, reçu par Mohamed François le 30 mars 2013 à la Mosquée de Joué-Lès-Tours,  (hard-copy).

-                                                          1540629739-mosquee-joue-les-tours-hassan-bounamcha antisémitisme

Hassen Bounamcha, imam de la Mosquée d’Aubervilliers, en conférence à la Mosquée de Joué-Lès-Tours le 30 mars 2013

Ce prédicateur dénonce la mixité sociale homme/femme qu’il considère comme une perversion, tient des propos à caractère homophobe, et encourage Le mariage forcé de jeunes filles, qui ne « doivent pas tomber amoureuse ».(prèche à la Mosquée de Boulogne-Billancourt).

 

Le 24 mars 2012, le fondamentaliste Mehdi Kabi est accueilli par Mohamed François, à la Mosquée de Joué-Lès-Tours.
Pour ce prédicateur radical qui arpente les plus Grandes Mosquées de France, les femmes sont responsables de tous les vices, (alcool, drogue, musique), celles qui se parfument sont des fornicatrices, les mangeurs de porcs sont sales et se comportent comme des porcs en offrant leur femme au plus offrant.

Une courte citation extraite d’une de ses conférences données à Joué-Lès-Tours ci-dessous :

-                                           1540630093-mosquee-joue-les-tours-mohamed-francois-mehdi-kabir antisionisme
« Allah nous dit également dans la sourate at-Tawbah : » Et les Croyants et les Croyantes sont des alliés les un les autres », et Allah nous dit également : « Et que les Croyants ne prennent pas comme alliés des Mécréants en dehors des Croyants ».
[0:20:13]
Conférence du prédicateur Mehdi Kabir à la Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours le 1er décembre 2012 (hard-copy)

On retrouve la vision et la doctrine bipolaire du Monde de Mehdi Kabir et de l’Islam: il y a les Croyants (Musulmans) et les Mécréants.
Les Musulmans ne devant évidemment pas s’allier aux Mécréants.
Un message de « Tolérance, d’Amour et de Paix » diffusé aux Musulmans de Joué-Lès-Tours ?

le 1er décembre 2012, Mehdi Kabir revient à Joué-Lès-Tours pour nous expliquer comment le Prophète Mohamed, modèle parfait pour tous les Musulmans, a lutté avec son armée de soldats pour conquérir son butin, et quels sont les risques encourus si les Musulmans refusent d’obéir à ses ordres, extrait en gras italique ci-dessous :

« Le jour de la bataille de qo’houd, et vous connaissez le récit de la bataille de quo’houd qui a été la conséquence de la défaite du Prophète et de ses compagnons. Quelle en a été la cause ? Ce sont des archers que le Prophète a posé sur une montagne, il leur a dit de rester en place pour assurer l’arrière des armées, et ainsi de ne jamais changer de place, même s’ils voient que des oiseaux se posent sur des compagnons, c’est-à-dire, même s’is voient que le butin est partagé et qu’ils ont déjà gagné. Ne bougez pas.
La bataille s’est déroulée, et les archers ont vu que les compagnons gagnaient et avaient la victoire et que le butin commençait déjà à être partagé, malheureusement, le chef des archers et les archers eux-mêmes ont décidé de descendre de la montagne.
Lorsqu’ils sont descendus de la montagne, l’ennemi est passé derrière l’armée, et le Prophète a été blessé, et des compagnons sont morts et ils ont perdu la bataille. »
[0:57:55]
Conférence de Mehdi Kabir le 1er décembre 2012 à la Mosquée de Joué-Lès-Tours « J’ai mal à la fraternité »

Le Prophète Mohamed est un chef de guerre, un jihadiste qui impose par la force l’idéologie islamique. Comment se présente ce Modèle Parfait dans l’inconscient collectif Musulman ?
Un chef de guerre à la tête d’une armée qui s’empare d’un butin, peut-il servir de modèle spirituel et de représentant d’une vraie religion de Tolérance, de Fraternité et de Paix ?

Autre prédicateur influent de la religion de « Paix et Tolérance » reçu à Joué-Lès-Tours le 26 novembre 2011 sur le théme « Sache que seul Allah mérite d’être adoré » (hard-copy), Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget. Dans sa Mosquée, Nader Abou Anas interdit aux Musulmans d’écouter de la musique, de fêter la Saint-Valentin, les femmes doivent se voiler pour ne pas provoquer sexuellement les hommes, et il considère les Musulmans comme les « Supérieurs » qui ne doivent pas suivre les Chrétiens et les Juifs.

-                                                         1540629800-mosquee-joue-les-tours-nader-abou-anas Aubervilliers

L’imam de la Mosquée du Bourget Nader Abou Anas en conférence à la Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours

Un discours modèle pour intégrer les Musulmans dans la société occidentale ? Quelle influence la doctrine de Nader Abou Anas a-t-elle sur de jeunes Musulmans voulant adhérer à ces principes ?

L’imam de la Mosquée de Brest, Rachid Houdeyfa est également régulièrement reçu par Mohamed François à la Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours. (hard-copy)

-                                               1540629840-mosquee-joue-les-tours-rachid-houdeyfa Bourget

L’imam de la Mosquée de Brest Rachid Houdeyfa (à droite), en conférence à la Mosquée de Joué-Lès-Tours

Pour ce prédicateur très charismatique, une femme doit obligatoirement porter le voile islamique car « ce qui donne le plus de la valeur à une femme, c’est son hijab ». Une femme sans hijab est une femme sans valeur.
Mesdames, si vous croisez Rachid Houdeyfa dans la rue et qu’il vous regarde d’un air méprisant, vous saurez pourquoi.

Hani Ramadan, frère de Tariq Ramadan, est également reçu à la Mosquée de Joué-Lès-Tours en 2012.
Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Extrait de sa conférence en gras italique ci-dessous donnée à Joué-Lès-Tours (hard-copy) :

1540629730-mosquee-joue-les-tours-hani-ramadan-1 Brest
Le prédicateur Hani Ramadan en conférence à la Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours :

« Pour la Palestine, on sait très bien que le mouvement par excellence qui représente les intérêts du peuple palestinien, de façon honnête, intègre, c’est le Hamas.
On sait par ailleurs que l’autre tendance, et bien on a appris, qu’elle était prête à faire des concessions tout à fait inacceptables sur Jérusalem. Cela révèle bien la réalité dans laquelle nous sommes, aujourd’hui le mouvement islamique en Palestine montre à toutes et à tous, qu’il n’y a qu’une seule réponse, c’est celle du retour aux principes de l’Islam, d’être unis, et de lutter contre l’agression sioniste.

D’ailleurs, le sionisme est intéressant à ce propos, parce que depuis lontemps les sionistes se vantent, en disant que l’état d’Israël est la seule démocratie dans la région.
Il n’y a pas d’autres démocraties, tous les autres régimes sont des dictatures, ce qui n’est pas faux, j’espère que l’Histoire va infirmer à présent ces propos, mais il est curieux d’observer que les dirigeants israéliens sont inquiets maintenant que le peuple tunisien a exprimé sa volonté de voir émerger des démocraties, parce qu’elles permettraient à la colère des peuples de s’exprimer contre l’agression sioniste, qui est tout à fait inacceptable.

[...]
Les peuples aujourd’hui comprennent qu’il y a une forme d’agression contre les palestiniens en droit qu’on ne peut pas accepter. »
[47:35]

On retrouve la propagande antisioniste diffusée habituellement par Hani Ramadan. Le prédicateur soutient officiellement le Hamas, une organisation terroriste contrôlant la bande de Gaza et incitant au meurtre des Juifs (écoutez par exemple le prédicateur Safwat Hijazi sur la chaîne de télévision TV Al-Aqsa du Hamas).
Rappelons que la charte du Hamas appelle les Musulmans à exterminer les Juifs (article 7).

Autre extrait de la conférence :

« Mohamed François – Si notre patron nous demande d’enlever notre hijab, a-t-on le droit de l’enlever, de mettre une perruque, un artifice ?
Hani Ramadan – La règle, c’est que le hijab c’est une obligation pour nos Soeurs, et dans le Coran, et dans la Sunnah de façon tout à fait claire et évidente. Donc la Musulmane qui choisit de pratiquer, ne doit pas, ne peut pas ôter son hijab. Elle doit respecter la Loi Divine. Cependant, certains sont allés dans le sens d’une fatwa, au niveau des études, au niveau du travail lorsque cela est nécessaire, la femme peut dans ce cadre là, ôter, parce qu’elle est obligée de le faire, son hijab. Et quand elle sort du cadre de son travail elle remet aussitôt son hijab. »
[58:00]

Hani Ramadan rappelle aux Musulmanes que le port du voile islamique est une obligation de l’Islam, mais qu’il est possible de faire certaines exceptions dans le cadre du travail et des études et de ne pas le porter.
Dans tous les autres cas, une bonne Musulmane doit avoir son hijab. Une seconde peau qui la préserve des souillures du monde occidental.

 

Mohamed François ne se contente pas de précher dans son lieu de Culte, il se déplace dans plusieurs Mosquées de France pour diffuser sa « bonne Parole ».
On peut le voir par exemple en conférence à la Grande Mosquée de Mérignac en Gironde, entouré de ses comparses, comme le déjà cité Rachid Houdeyfa

-                                                        1540629800-mosquee-joue-les-tours-mohamed-francois-mosquee-merignac charia

On reconnaît Mohamed François (à droite), et près de lui Rachid Houdeyfa donnant une conférence à la Grande Mosquée de Mérignac le 27 mai 2012

 

-                                                                                                       1540629810-mosquee-joue-les-tours-philippe-le-breton Coran

 Philippe Le Breton, maire socialiste de Joué-Lès-Tours et vice-Président du Conseil Général d’Indre-et-Loire

« Certains islamistes sont en guerre contre l’Occident et la République ».
« Le fait religieux est de plus en plus présent dans le débat public ».
« Dans ma ville il y a des burqas, les parents demandent de la nourriture halal dans les cantines, des jeunes suivent des formations financées par des fonds obscurs ».
Le maire socialiste Philippe le Breton fait un constat alarmant en déplorant l’islamisation de sa ville de Joué-Lès-Tours.

-                                                1540629810-mosquee-joue-les-tours-philippe-le-breton-laicite fêtes de fin d'année

Pour dénoncer l’intégrisme islamique, sur le fronton de sa mairie, Philippe Le Breton a ajouté le mot « LAÏCITÉ » à la devise LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ.
Cette indignation est somme toute assez paradoxale, puisque Philippe Le Breton a participé à l’inauguration de la pose de la première pierre de la Grande Mosquée de l’Islam politique et fondamentaliste de Tours le 29 novembre 2008, et a permis l’implantation d’une Mosquée radicale sur sa ville en autorisant la venue de prédicateurs fondamentalistes (Mohamed François, Rachid Houdeyfa, Nader Abou Anas, Mehdi Kabir, Hassen Bounamcha, Hani Ramadan…) endoctrinant les Musulmans, les imprégnant de valeurs anti-occidentales et les incitant au repli communautaire.

-                                                         1540629810-mosquee-joue-les-tours-philippe-le-breton-inauguration-mosquee-tours fornicatrice

Dalil Boubakeur recteur de la Mosquée de Paris (à droite), le ministre des affaires religieuses algérien Bouabdelleh Ghlamallah (au milieu) Jean Germain maire de Tours accompagné de Philippe Le Breton, maire de Joué-les-Tours (à gauche) inaugurent la pose de la première pierre de la Grande Mosquée de Tours le 29 novembre 2008.

23 août, 2013

Banalisation de la propagande antioccidentale, antisémite, antichrétienne et misogyne par les responsables de la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 36 min

Saint-Étienne est une commune de plus de 171 000 habitants du département de la Loire et la région Rhône-Alpes, située à 50 km au nord de Lyon.
Forte d’une importante communauté musulmane, la ville compte quinze lieux de cultes islamiques, Mosquées et salles de prières.

Pour structurer la communauté musulmane et diffuser le Message Coranique d’Allah et son Messager sur Saint-Étienne, Larbi Marchiche, un marocain immigré en France décida de créer en 1982 une association cultuelle pour réunir les musulmans stéphanois et oeuvrer à la mise en place d’un lieu de culte musulman. L’association Islamique de Saint Étienne etait née. Larbi Marchiche​​ fonde par la suite en 1985 la Fédération Nationale des Musulmans de France (FNMF), il en deviendra son vice-président en 1998.

Après sept ans de travaux et plus de 20 ans d’attente, la Grande mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne a pu enfin voir le jour grâce au soutien financier déterminant et décisif du roi du Maroc Mohammed VI qui a fait don de cinq millions d’euros. Le coût de l’édifice s’élevant au total à huit millions d’euros. Larbi Marchiche​​, en devient le recteur.
La Mosquée Mohammed VI fut inaugurée le 19 juin 2012 en présence du sénateur-maire socialiste de la ville Maurice Vincent, du président du CFCM Mohamed Moussaoui et des instances officielles du gouvernement marocain, en particulier de Ahmed Taoufiq, le ministre marocain des affaires religieuses.
Le complexe islamique peut accueillir jusqu’à 5 000 personnes.

-                                                                Banalisation de la propagande antioccidentale, antisémite, antichrétienne et misogyne par les responsables de la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne dans Politique 1541928854-mosquee-saint-etienne
-                                                                 La Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne

A noter que la Mosquée est la propriété exclusive de l’état marocain, qui gère son budget de fonctionnement et les charges inhérentes à son exploitation, une véritable ingérence dans les affaires cultuelles sur le sol français.
Il faut par ailleurs être d’origine ou de nationalité marocaine pour faire partie de l’association de la Mosquée, une discrimination et une incitation au repli communautaire. (lire conditions page 4)

La Grande Mosquée Mohammed VI étant propriété exclusive de l’état marocain, les prédications et les enseignements donnés à l’intérieur sont évidemment totalement hors de contrôle de l’état français.
Quelle idéologie les responsables de l’association islamique marocaine diffusent-ils dans le complexe islamique de Saint-Étienne ?

Un Islam ouvert et tolérant ? Le recteur de la Mosquée Larbi Marchiche suit les principes coraniques,  et considère par exemple toute critique de la « Religion de Vérité », comme un « crime » :
« Le fait de caricaturer le Prophète Mahomet, (SAWA), et de le nommer «rédacteur en chef», est condamné par la très grande majorité des Musulmans. «Nous condamnons l’acte criminel contre le journal, mais aussi les caricatures qu’il a publiées» souligne Larbi Marchiche. Le recteur de la grande mosquée de Saint-Étienne insiste sur le fait que les journaux et les humoristes peuvent «caricaturer les hommes et femmes publics. C’est la liberté d’expression et de la presse. Mais il n’est pas question de jouer avec les symboles religieux. Toutes les religions méritent le respect. Il y a des limites à ne pas dépasser». Larbi Marchiche rappelle, aussi, «le travail de fourmis que nous effectuons auprès des jeunes, en insistant sur le respect des principes de laïcité, est mis à mal. Les jeunes se sentent, déjà, rejetés, ils ressentent ce genre de publication, comme de la provocation». Pour le recteur de la mosquée de Saint-Étienne «ça ne sert à rien de jeter de l’huile sur le feu, en prenant l’islam pour cible».

La Mosquée anciennement dénommée Mosquée du Soleil, était connue jusqu’en 2012 pour son imam Mohamed El Adly qui a radicalisé pendant plusieurs années une partie de la population musulmane stéphanoise. Son épouse a refusé d’être examinée par un médecin masculin. Sous son égide, des femmes portent désormais le voile intégral. Des patients se sont plaints de le voir fouiller dans leurs documents médicaux » assurent certains. « L’hôpital a rencontré des problèmes de laïcité avec lui » précise un autre interlocuteur. « Un détenu s’est plaint de son extrémisme aigu explique cette autre source ».

1541928915-mosquee-saint-etienne-larbi-marchiche ACMMSE dans religion    1541928931-mosquee-saint-etienne-mohamed-el-adly Ahmed Deedat

Respectivement de gauche à droite, Larbi Marchiche, recteur de la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne et son imam radical qui officiait jusqu’en 2012, Mohamed El Adly

 

Le retrait de Mohamed El Adly a-t-il supprimé tout radicalisme dans la Mosquée ?
On est en droit d’en douter.
Le 12 mai 2013, Larbi Marchiche invitait pour donner une conférence sur « l’Islam en France, enjeu et réalité » dans la Mosquée, le prédicateur de l’Islam politique antisioniste Hassan Iquioussen. Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

-          1541928882-mosquee-saint-etienne-hassan-iquioussen-2 Ahmed Taoufiq    1541928881-mosquee-saint-etienne-hassan-iquioussen Allah
Le prédicateur de l’Islam politique antisioniste et antioccidental Hassan Iquioussen, invité à donner une conférence le 12 mai 2013 à la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne

 

Pour se faire une idée plus précise de l’idéologie islamique des prédicateurs, sur le site officiel de la Mosquée la page « bibliothèque virtuelle » présente une série d’ouvrages en ligne au format PDF, pour les Musulmans désireux de parfaire leur connaissances de la Religion de « Paix et Tolérance ».
On remarque que plus des deux tiers des ouvrages proposés sont de véritables diatribes antioccidentales, antichrétiennes, antisémites et misogynes, qui visent à discréditer, à mépriser la Foi de toutes les religions, en particulier la Foi Chrétienne, et à affirmer la supériorité de l’Islam.

On peut par exemple trouver « Ryad-as-salihin » (le Jardin des Vertueux), de l’imam An-Nawawi, le livre le plus lu après le Coran dans le Monde Musulman, disponible en téléchargement libre en intégralité au format PDF sur le site officiel de la Grande Mosquée de Saint-Étienne.
En gras italique ci-dessous, quelques extraits de l’ouvrage :

 

RYAD AS SALIHIN (le jardin des vertueux) – An Nawawi – (hard-copy) (également téléchargeable sur ce lien)


LES MÉRITES DE LA GUERRE SAINTE

234. Les vertus du combat

Coran 61.10 : Ô vous qui avez cru! Vous indiquerai-je un commerce qui vous sauvera d´un châtiment douloureux ? Vous croyez en Allah et en Son messager et vous combattez avec vos biens et vos personnes dans le chemin d´Allah, et cela vous est bien meilleur, si vous saviez ! Il vous pardonnera vos péchés et vous fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et dans des demeures agréables dans les jardins d´Eden. Voilà l´énorme succès et il vous accordera d´autres choses encore que vous aimez bien: un secours [venant] d´Allah et une victoire prochaine. Et annonce la bonne nouvelle aux croyants

1348. Selon Abou Oumama, le Prophète a dit : « Celui qui n’a pas combattu, ou n’a pas équipé un combattant, ou encore n’a pas remplacé un combattant dans sa famille, subira une calamité de la part de Dieu avant le jour du Jugement. » (Abou Dawud)

1349. Selon Anas, le Prophète a dit : « Combattez les polythéistes avec vos biens, vos personnes et vos langues. » (Abou Dawud)

Coran 9.36 : Liguez-vous pour combattre les païens, comme ils se liguent pour vous combattre ! Sachez que Dieu est avec ceux qui Le craignent.

Coran 2.216 : Le combat vous a été prescrit alors qu´il vous est désagréable. Or, il se peut que vous ayez de l´aversion pour une chose alors qu´elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu´elle vous est mauvaise. C´est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.

Coran 9.14 : Combattez-les. Allah, par vos mains, les châtiera, les couvrira d´ignominie, vous donnera la victoire sur eux et guérira les poitrines d´un peuple croyant.

1296. Selon Mou’adh, le Prophète a dit : « Le Paradis est assuré à tout musulman qui combat au service de Dieu – si peu que ce soit. Celui qui est blessé au service de Dieu ou frappé par quelque malheur viendra, le jour de la Résurrection, avec sa blessure plus profonde qu’elle ne l’a jamais été : sa couleur sera celle du safran et son odeur, celle du musc. » (Abou Dawud et Tirmidhi)

1313. Abou Qatada rapporte : Le Prophète se leva parmi nous et rappela : « Le combat au service de Dieu et la foi en Dieu constituent les meilleurs actes. » Un homme se leva alors et demanda : « Prophète de Dieu, si j’étais tué au service de Dieu, penses-tu que mes péchés seraient effacés ? » – « Oui, répondit le Prophète, si tu es tué en faisant montre de constance, d’abnégation et si tu fais face à l’ennemi sans jamais lui tourner le dos. »

1314. Jabir rapporte : Un homme demanda : « Ô Prophète de Dieu, où serai-je si je suis tué au service de Dieu ? » – « Au Paradis, répondit le Prophète. » L’homme jeta alors les quelques dattes qu’il avait dans la main et se lança dans le combat jusqu’à la mort. [Muslim]

1352. Selon Abou Hourayra et Jabir, le Prophète a dit : « La guerre, c’est l’art de tromper l’ennemi. » [Bukhari et Muslim]

235. Les différentes catégories de martyrs et leur récompense dans l’au-delà

1354. Selon Abou Hourayra, le Messager de Dieu a dit : « Lesquels d’entre vous tenez-vous pour martyrs ? » Ils répondirent : « Ô Envoyé de Dieu, celui qui est tué au service de Dieu est considéré martyr. » Le Prophète reprit alors : « Les martyrs de ma communauté seraient bien peu nombreux ! » Ils demandèrent : « Qui d’autre, Prophète de Dieu ? » – « Quiconque est tué pour la cause de Dieu est martyr. Celui qui meurt au service de Dieu est martyr, de même que celui qui meurt de la peste, d’une maladie du ventre ou de la noyade, conclut le Prophète. » [Muslim]

236. Les mérites de l’affranchissement d’un esclave
237. Les vertus de la bienveillance à l’égard des esclaves
238. Les vertus de l’esclave qui s’acquitte des droits de Dieu et de son maître
239. Les mérites de l’adoration en période de troubles
240. Les mérites de la souplesse en matière de transactions commerciales

LE LIVRE DES INTERDICTIONS

265. La permission de maudire ceux qui commettent des péchés

Il a dit encore : « Que Dieu maudisse ceux qui représentent les êtres vivants». (Il s’agit sans doute des sculpteurs et autres dessinateurs d’images «saintes»). «Que Dieu maudisse celui qui déplace frauduleusement les bornes d’un terrain ». « Que Dieu maudisse celui qui amène les autres à maudire ses deux géniteurs ». « Que Dieu maudisse celui qui sacrifie une bête à autre que Dieu ». « Que Dieu maudisse celui qui introduit à Médine une mauvaise innovation ou qui y héberge celui qui l’introduit. Qu’il soit maudit de Dieu, des Anges et de l’Humanité entière ». Seigneur Dieu! Maudis les tribus de Ri’ian, de Dhakwàn et ‘Ousya car elles ont désobéi à Dieu et à Son Messager ». « Que Dieu maudisse les Juifs; ils ont fait des tombes de leurs prophètes des lieux de prière ». « Que Dieu maudisse ceux parmi les hommes qui prennent les apparences des femmes; et que Dieu maudisse celles parmi les femmes qui prennent les apparences des hommes ». Toutes ces expressions se trouvent dans les recueils authentifiés des Hadiths. Certaines sont dans les recueils d’Aï Boukhâri et de Mouslim, certaines autres dans l’un seulement de ces recueils. J’ai seulement visé la concision en faisant signe à ces Hadiths et j’en citerai la plupart dans les chapitres respectifs de ce livre, si Dieu veut. « 

290. L’interdiction de regarder une femme

291. L’interdiction de se trouver seul en présence d’une femme

1629. Selon Ibn ‘Abbas, le Prophète a dit : « Ne vous isolez pas avec une femme sauf en présence d’un de ses proches parents, de ceux qu’elle ne peut épouser. » [Bukhari et Muslim]

305. L’interdiction de représenter des animaux


LE LIVRE DE LA FOI, DE LA MORALE, DE LA FAMILLE, DE LA VIE EN SOCIÉTÉ

35. Le droit de l’époux sur sa femme

281. Selon Abou Hourayra, le Messager de Dieu a dit : « Lorsque le mari invite sa femme à partager sa couche, qu’elle s’y refuse et qu’il passe la nuit mécontent d’elle, les anges ne cessent de la maudire jusqu’au matin. [Bukhari et Muslim]

282. Toujours selon Abou Hourayra, le Messager de Dieu a dit : « Il n’est pas permis à l’épouse de jeûner en présence de son mari sans son consentement, ni de faire entrer dans sa demeure qui que ce soit sans son autorisation. » [Bukhari et Muslim]

284. Selon Abu Talq Ibn Ali, le Messager de Dieu a dit : « Quand l’homme appelle son épouse pour satisfaire son désir, elle doit y répondre même si elle est en train de cuire son pain ». (Tirmidhi et Nasâ-i)

285. Selon Abou Hourayra, le Prophète a dit : « Si je devais ordonner à quelqu’un de se prosterner devant son semblable, j’ordonnerais sûrement à la femme de se prosterner devant son mari ». (Tirmidhi)

 

LE LIVRE DES PRECEPTES SUIVIS EN VOYAGE

179. L’interdiction faite à la femme de voyager seule

LE LIVRE DES ANECDOTES DIVERSES

370. Hadiths relatifs à l’Antéchrist et aux signes de la fin des temps

1813. Selon Oum Shariq, le Prophète a dit : « Les gens fuiront l’Antéchrist pour se réfugier dans les montagnes. » [Muslim]

1812. Selon Anas, le Prophète a dit : «Soixante dix mille juifs d’Ispahan vêtus d’un voile sur la tête suivront l’Antéchrist. » [Muslim]

1820. Selon Abou Hourayra, le Prophète a dit : « L’Heure ne viendra pas tant que les musulmans n’auront pas combattu les juifs qui n’auront d’autre recours que de se cacher derrière les pierres et les arbres qui diront : « Musulman ! Voici un juif qui se trouve derrière moi, viens donc le tuer ! », à l’exception d’un arbre appelé gharqad et qui est un des arbres des juifs. » [Bukhari et Muslim]

« Ryad as Salihin », un livre de propagande antisémite, misogyne, glorifiant les martyrs sacrifiés pour la Guerre Sainte (Jihad) contre les Infidèles. Des textes de tolérance, d’ouverture et de respect ?

 

Les responsables de la Grande Mosquée Mohammed VI diffusent sur leur site la propagande antioccidentale et antichrétienne du célèbre prédicateur défunt Musulman Ahmed Deedat, connu dans les années 1980-90 pour précher l’Islam à travers le Monde. Son influence fut très grande et ses débats sont toujours diffusés sur internet principalement à travers les plateformes Youtube ou Dailymotion, il continue de bénéficier d’une grande audience auprès de la Communauté Musulmane.
Des Mosquées citent les ouvrages d’Ahmed Deedat, comme par exemple la Grande Mosquée « Lumière et Piété » de Nîmes, la Mosquée de Behren-Lès-Forbach dans l’Est de la France, ou encore la Mosquée de Goussainville, qui diffuse une vidéo dans laquelle Ahmed Deedat explique que les Chrétiens sont des « imbéciles ».

Dix-sept des ouvrages de Ahmed Deedat sont interdits en France pour cause d’incitation à la haine raciale et antisémitisme.

-                                                                                       1541928827-ahmed-deedat antichristianisme
Le prédicateur antisémite, antichrétien et antioccidental Ahmed Deedat, référence théologique pour les responsables de la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne

En gras italique ci dessous, quelques extraits d’une série d’ouvrages de Ahmed Deedat, tous disponible en ligne au format PDF sur le site de la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne, une véritable propagande de mépris et de rejet de la Foi Chrétienne. D’après Ahmed Deedat, les Chrétiens professent des mensonges en suivant la Bible, un livre falsifié, truffé d’erreurs, qui les conduit à leur perte par leur mauvaise compréhension des enseignements de Jésus.

 

—————————————————————

LA BIBLE EST-ELLE LA PAROLE DE DIEU ? Ahmed Deedat – (hard-copy) – (livre également intégralement disponible sur ce lien)

« La Bible, un livre si varié dans ses matières ! De pleines pages sont remplies de noms obscurs, et il en est plus dit sur la généalogie que sur le jour du jugement dernier. La nuit tombe déjà et l’on ignore encore qui a vaincu car les histoires n’ont pu être racontées en entier. Où existe-t-il quelque chose (dans la littérature religieuse mondiale) qui correspond à ceci ? »
Beaucoup de bruit pour rien, en fait, et un blasphème répugnant envers Dieu Tout-puissant qui autorise un tel méli-mélo. Et cependant, les chrétiens sont fiers, malgré les imperfections belles qui existent dans leur livre. »
p29

« Si Dieu Tout-puissant veut que nous vérifiions l’authenticité de Son Livre (le Saint Coran)grâce à cet examen corrosif, alors pourquoi ne pas faire subir cet examen à tout livre qui lui est attribué ? Nous ne voulons pas mystifier qui que ce soit, comme les chrétiens. Il est volontiers admis, à partir des références des savants chrétiens, que j’ai indiquées, que la Bible n’est pas la Parole de Dieu, bien que l’on essaie de nous faire croire le contraire. »
p33

CENSUREZ LE LIVRE !
« Georges Bernard Shaw disait: « C’est le livre le plus dangereux qui soit sur terre. Tenez-le sous clé. » Ne le laissez pas à portée de mains innocentes. Qui suivit son conseil ? Il n’avait pas l’impact des Born Again, des chrétiens « ressuscités ».
Au nom de la morale, les chrétiens d’Afrique du Sud ont censuré le livre « Lady Chatterley’s lover » à cause d’un tetragrammaton (un mot de 4 lettres), ce qu’ils auraient probablement fait aussi à la Sainte Bible si celle-ci avait été un livre religieux hindou ou musulman. Mais ils restent impuissants face à leur « saint Livre », leur « salut » en dépend!« 
p44-45

« Lisez Genèse 19 du Verset 30 à la fin, et notez en rouge les mots et expressions s’y rapportant. N’hésitez pas et ne le remettez pas à plus tard. Votre Bible « en couleurs » sera l’héritage inestimable transmis à vos enfants. B. Shaw a raison. Il faut mettre la Bible sous clé, mais elle nous est toutefois utile pour répondre au défi chrétien. Le Prophète de l’Islam disait que « la guerre est une question de stratégie » et la stratégie veut que nous utilisions les armes de nos ennemis pour nous défendre contre « Le Livre » (La Bible). Les professeurs que nous rencontrons sans cesse se référent à la Bible, qui « dit ceci » ou « dit cela », espérant que nous troquions notre « Saint Coran » contre la « Sainte Bible ». Ouvrons leur les yeux sur les imperfections de leur « Saint Livre », car ils n’en connaissent que les versets »publicitaires ».
p45

« Dieu m’est témoin qu’au cours de ces 40 années durant lesquelles j’ai réfuté l’authenticité de la Bible, que les chrétiens réclament, j’ai été l’heureux vainqueur. »
p58

—————————————————–

LE CHRIST DANS L’ISLAM – Ahmed Deedat – (hard-copy)  (livre également intégralement disponible sur ce lien)

« Il y avait là six jarres de pierre, destinées aux purifications des juifs et contenant chacune deux ou trois mesures. Jésus leur dit Remplissez d’eau ces jarres. Et ils les remplirent jusqu’en haut.
Puisez maintenant, leur dit-il, et portez-en à l’organisateur du repas. Et ils lui en portèrent. L’organisateur du repas goûta l’eau changée en vin. Il ne savait pas d’où venait ce vin, tandis que les serviteurs qui avait puisé l’eau le savaient. Il appela l’époux.
Et lui dit tout homme sert d’abord le bon vin, puis le moins bon après qu’on se soit enivré. Toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à présent. » Jean 2:1-10
Depuis ce miracle, le vin coule à flots dans le christianisme. Plusieurs raisons aussi farfelues les unes que les autres font que ce qui était bon pour le maître était bon pour lui. Ils disaient que Jésus (P) n’était pas un rabat-joie. N’avait-il pas fait un délicieux vin, puissante que même les « bons buveurs », ou ceux dont les sens et le goût étaient émoussés pouvaient distinguer ? « Le meilleur était laissé pour la fln ». Ce n’était pas du raisin pur, c’était le même vin qui, selon le nouveau testament, avait poussé les filles de Loth à séduire leur père (Genèse 19:32-33), c’était le même vin qu’il était recommandé aux chrétiens d’éviter (Ephésiens 5:18).
Cela serait-il aussi innocent? Il y aurait 1% de la population qui entraînerait des millions d’hommes dans le mauvais chemin.
Les USA comptent 10 millions d’ivrognes et quelques 70 millions de désintoxiqués chrétiens! Les Américains baptisent leurs ivrognes « buveurs à problèmes » alors qu’en Afrique du Sud ils sont appelés « alcooliques ». Ivrogne serait un mot trop lourd à porter pour ceux qui ont une réputation de « bons buveurs ». »

Le fait d’être né sans l’intervention d’un géniteur mâle en ferait l’égal de Dieu, Adam aurait le même honneur et cela aucun chrétien ne serait prêt à le concéder. Dès lors le musulman ne peut que bannir le blasphème chrétien.
Mieux encore, si les chrétiens avancent le fait que Adam fut créé à partir de poussière, alors Jésus (P) fut “engendré” de façon immaculée dans la matrice de Marie. Il y aurait alors plus grand que Jésus (P) et ce dans sa propre Bible. Qui est alors ce superman? »

—————————————————–

RÉSURRECTION OU RESSUSCITATION ? – Ahmed Deedat – (livre également intégralement disponible sur ce lien)

PAS DE RESURRECTION
« Qu’est-ce qui ne va pas ? » Jésus (P) vous dit, usant d’un langage sans ambiguité, qu’il n’est pas un Esprit, qu’il n’est pas spiritualisé, et pourtant tout le monde Chrétien croit qu’il est ressuscité, c’est-à-dire spiritualisé. Qui ment, vous ou lui ? Comment se fait-il que vous (chaque chrétien et tous les chrétiens) lisiez votre Sainte Bible dans votre langue maternelle et que, malgré tout, tous autant que vous êtes vous compreniez l’opposé de ce que vous lisiez ? »

—————————————————–

SUCCESSEUR DE CHRIST – Ahmed Deedat – (livre également intégralement disponible sur ce lien)

LES CONTRE-VERITÉS JUIVES

« N’importe qui ayant un minimum de connaissances relatives aux Saintes Ecritures, serait capable d’imaginer que les juifs arrogants et racistes ne pouvaient constituer un peuple ou une entité quelconque. C’était le reflet d’une nation insensée, malgré leur parenté avec leurs cousins ismaèlites, les Arabes qui, dans le monde de Thomas Carlyle, furent « les errants inconnus dans leurs déserts depuis la création du monde. »

—————————————————–

MOHAMMED LE PLUS GRAND – Ahmed Deedat (hard-copy) – (livre également intégralement disponible sur ce lien)

JÉSUS FAIT DE LA DISCRIMINATION

« Le prédécesseur direct de Mohammed dit à ses disciples : « Ne donnez-pas ce qui est saint aux chiens » (c’est-à dire aux non-Juifs).

« Ne jetez pas vos perles devant les pourceaux(c’est-à-dire les non-Juifs) »
(Matthieu 7:6) .
Les auteurs des évangiles sont d’accord sur le fait que le Christ vivait (tirait profit) des commandements qu’il prêchait. Au cours de sa vie, il n’a jamais prêché à un seul non juif.

1. Demandez dès maintenant votre exemplaire de la traduction et du commentaire de Yûsuf `Alî, ainsi que des 6 000 annotations. Demandez aussi un exemplaire pour vos amis non-musulmans.

Un fait, il repoussa une gentille femme qui recherchait sa bénédiction (la femme était grecque). Alors que le maître s’était réuni avec ses disciples, à Jérusalem, à l’occasion de la Pâque, certains Grecs qui avaient eu vent de sa réputation, demandèrent à le rencontrer pour obtenir quelques éclaircissements spirituels. Jésus leur infligea un affront, comme l’écrivit St Jean :

« Il y avait quelques Grecs parmi les gens qui étaient montés pour adorer pendant la fête. Ils s’approchèrent de Philippe… et lui demandèrent : nous voulons voir Jésus. Philippe alla le dire à André, puis André et Philippe allèrent le dire à Jésus ».

AUTO-GLORIFICATION

Les versets qui suivent ne font même pas état de « oui, oui » ou « non, non » de Matthieu 5:37. Ils continuent avec sa prière – « Jésus leur répondit (Philippe et André) : l’heure est venue ou l’homme doit être glorifié ».

Jésus, bien que connu comme « un charpentier et fils de charpentier » était doué pour les études et tout ce qui était matériel. Pierre, Philippe, André, etc tous cessèrent le travail et le suivirent pour être à ses ordres, non parce qu’il avait une auréole au-dessus de la tête, il n’avait rien de tel, mais en raison de ses riches vêtements et de son allure royale. Il pouvait disposer de châteaux à Jérusalem, pour lui et ses disciples, même au summum de la saison des festivités, et se faire servir des soupers somptueux et vous pourriez l’entendre faire des reproches aux juifs matérialistes.

« Ils le trouvèrent de l’autre côté de la mer et lui dirent « Rabbî, quand es-tu venu ici ? » Jésus répondit : « En vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés ». »
Jean 6:25-26

Dans ses livres et ses prédications, Ahmed Deedat s’acharne à démontrer que le Christianisme est une fausse religion, en l’opposant à la seule Révélation Divine, l’Islam.
Il interprète, et déforme à loisir les Paroles du Christ dans la Bible pour discréditer la Foi Chrétienne, et démontrer ainsi que les Chrétiens vivent dans l’erreur et le Péché.

Chacun est libre de ses Croyances. Est-ce le rôle des responsables d’un Lieu de Culte de diffuser ces ouvrages en jetant ainsi le discrédit, le mépris, le dénigrement des Croyances des Autres Communautés ?
Les responsables de la Mosquée de Saint-Étienne ne devraient-ils pas au contraire soutenir et encourager le rapprochement, la Fraternité entre communautés ?

——————————————–

LA FEMME CETTE PERLE PRÉCIEUSE  (hard-copy) – (également disponible sur ce lien)

« De nos jours, il suffit d’ouvrir les yeux pour voir que la femme n’est toujours pas respectée comme il se doit, même s’ils veulent le faire croire. Il est vrai qu’elle a acquis une liberté ; mais c’est une liberté totale, exemptée de principes, de valeurs, de pudeur ou d’honneur. Elle est passée d’un extrême à un autre, d’une absence de liberté à une liberté sans limite aux fruits amers. Ils voudraient faire croire (et
malheureusement, beaucoup y ont cru) qu’elle serait complètement l’égale de l’homme en tous points, et aurait les mêmes droits que lui, alors que curieusement, certaines inégalités entre les deux sexes persistent. Pour eux, s’épanouir signifierait l’absence de tabous. Une femme sera femme que si elle n’a pas de règles de conduite.
On la pousse à s’habiller de façon très indécente dans la rue en prétendant que c’est cela être une femme épanouie et bien dans sa peau ! Ils répandent la mixité partout, ce qui a pour résultat l’expansion de la perversité, des problèmes conjugaux et de graves atteintes au respect de la personne. Mais aussi la multiplication des rapports avant le mariage, qui conduit à une grossesse pénible, car non voulue et à l’accroissement préoccupant d’enfants illégitimes. La plupart des avortements sont la conséquence de tout cela. En 2002 (en France métropolitaine) 205 627 avortements ont été recensés. On constate même la multiplication d’actes immoraux tels que le viol, dont le nombre déclaré en 2001 a atteint le chiffre de 9 574 et on suppose que ceux qui ont été perpétrés, sans être ébruités, seraient de 4 à 6 fois supérieures. Désormais, elle est considérée comme un objet de jouissance et un passe-temps.
Ballottée d’un homme à un autre, on s’en débarrasse une fois rassasié sans se soucier de son devenir et de son honneur. Pour bien réussir sans obstacles dans sa vie professionnelle, il faut qu’elle soit « ouverte à toutes propositions. » Le grand savant Ibn Qayyim a dit à propos de la mixité : « Il n’y a aucun doute que la mixité est l’origine de tous maux et de toutes calamités, c’est aussi l’une des plus grandes causes du châtiment d’Allah (sur une communauté). » Tout comme elle fait partie des causes de la perversion, qu’elle soit générale ou spécifique.
La mixité entre hommes et femmes est la cause de la multiplication de la perversité, de la fornication, de la mort et des épidémies ». En 2003, 30 000 personnes vivaient avec le sida en France, où l’on estime à 100 000 le nombre de séropositifs. 7000 personnes ont découvert leur séropositivité en 2004, contre 6000 en 2003, selon les chiffres communiqués par l’Institut de Veille sanitaire. »

« En réalité, elle n’a acquis aucune liberté dans le vrai sens du terme, mais a plutôt perdu sa dignité, son humanité et sa nature première. Jadis, elle était certainement humiliée, mais faisait quand bien même partie d’une famille. Elle se mariait humblement et possédait un foyer.
L’humiliation et le vice n’étaient pas apparents. Aujourd’hui, elle reste toujours humiliée, mais d’une autre manière : elle est réduite à un objet de fantasmes et de convoitises avec lesquelles on passe un peu de bon temps puis on l’oublie. »

« En Occident, les fréquentations mixtes sont libres à l’excès, la consommation d’alcool est répandue et le manque de pudeur de certaines femmes contribue à l’adultère, mais les hommes sont aussi responsables. Cela est une chose aisée pour ceux qui ne craignent pas Dieu. Dans tous ces pays, la formule est la suivante : hommes, femmes, alcool, nudité, fréquentations libres, ayant pour résultat la destruction du mariage, des
enfants illégitimes et malheureux.
C’est pour toutes ces raisons que l’islam interdit les fréquentations libres, prône l’interdiction de l’alcool, et la préservation de la pudeur, ayant pour résultat la protection du mariage, des enfants légitimes et heureux. »

« Avec l’Islam, la femme retrouva sa dignité, son honneur et son humanité. Elle existe vraiment, tient un rôle concret et est indispensable au maintien de la société. La femme dans Islam est : lumière, pudeur, bon comportement, chasteté, pureté, beauté…Chez elle avec son mari et ses enfants, elle est servie, honorée, chérie, respectée, préservée, et aimée. »

Un ouvrage de propagande antioccidentale.
Une mise en opposition entre la femme occidentale,  une prostituée dépravée, humiliée, « ouverte à toutes propositions. », et la femme musulmane pure, chaste, préservée, et respectée.

Comment les Musulmans stéphanois après avoir lu le livre : « la femme cette perle précieuse », considèrent-ils les femmes occidentales ? Ont-ils le droit de les mépriser, vu qu’elles sont assimilées à de vulgaires prostituées ?

Ce ne sont là que quelques extraits, vous pouvez parcourir l’ensemble des ouvrages de la bibliothèques virtuelle, en majorité des documents de propagande de haine et de rejet du monde occidental et Chrétien.


————————————————–

 

Il existe une autre structure de la communauté Musulmane dans la ville, l’Association Cultuelle des Musulmans de Montreynaud Saint-Étienne (ACMMSE) qui existe depuis quinze ans dans un quartier nord de la ville avoisinant les 8000 habitants, riche d’une forte population musulmane.
Les responsables de L’ACMMSE ont obtenu du maire de la ville Maurice Vincent le 5 octobre 2009 un terrain de 1500 m² afin d’y bâtir une Grande Mosquée pouvant accueillir 1000 Fidèles. La collecte des fonds a commencé vers 2007, et fin 2010 l’association avait amassé plus de 350 000 euros, pour un coût total du projet estimé à 1,5 millions d’euros. Le permis de construire a été obtenu fin septembre 2011 et la première pierre a été posée le 6 novembre 2011, jour de l’Aïd.

 -    1541928827-mosquee-montreynault antisémitisme   1541928827-mosquee-montreynault-fideles antisionisme

Maquette du projet de la Grande Mosquée Montreynaud de Saint-Étienne, Fidèles de l’ACMMSE écoutant un sermon dans une salle de la ville, en attendant la fin de la réalisation du nouveau Lieu de Culte.

-                                                 1541928827-mosquee-montreynault-en-construction Bible
La Grande Mosquée Montreynaud de Saint-Étienne en cours de construction en 2013 (fin des travaux prévue en 2014)

L’association met à disposition un site internet officiel de la Mosquée Montreynaud, ainsi qu’une page Facebook.

A-t-on cette fois, des prédicateurs tolérants et ouverts, qui viennent enseigner le respect et l’Amour de son Prochain dans les salles allouées par la municipalité de Saint-Étienne à l’ACMMSE ?

On remarque que le prédicateur Mehdi Kabir, donnant des conférences dans les plus grandes Mosquées de France (Villetaneuse, Champigny-sur-Marne, Aubervilliers, Aulnay-sous-Bois, Montmagny, Mérignac, Garges-Les-Gonesse, Halluin, Lille, la nouvelle Grande Mosquée de Saint-Louis près de la frontière Suisse…) est également un invité régulier des responsables de la future Mosquée Montreynaud.
On peut avoir un aperçu de ses prédications à caractère misogyne et antioccidental sur ce lien.

-                                            1541928915-mosquee-saint-etienne-meehdi-kabir chrétiens
Le prédicateur misogyne Mehdi Kabir, pour qui les femmes sont responsables de tous les vices sur Terre, et pour qui les mangeurs de porcs sont « sales », et « ne se soucient pas de voir leur femme dénudée et embrassée par les autres hommes.« , invité régulièrement par les responsables de l’ACMMSE Montreynaud de Saint-Étienne (hard-copy)

 

Également invité par les responsables de l’ACMMSE, l’imam de la Mosquée du Bourget Nader Abou Anas, qui interdit à ses Fidèles d’écouter de la musique, de fêter la Saint-Valentin, et considère les Musulmans comme des « Supérieurs », par rapport aux Chrétiens et aux Juifs.

-    1541928945-mosquee-saint-etienne-nader-abou-anas christianisme              Nader-Abou-Anas christianophobie

L’imam de la Mosquée du Bourget Nader Abou Anas, invité à donner une conférence le 26 mai 2013 par les responsables de l’ACMMSE

 

Pensez-vous que les deux principales associations islamiques de la ville de Saint-Étienne aident les Musulmans à s’intégrer dans la société en préchant l’Amour, la Fraternité, et le Respect mutuel entre communautés ?
Quel enseignement sera donné aux Musulmans de la future Grande Mosquée Montreynaud ?

-                                                                    1541928897-mosquee-saint-etienne-ingerence-marocaine Coran

Ahmed Taoufiq, le ministre des Affaires Islamiques du Royaume du Maroc inaugure la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne, le 19 juin 2012

- 1541928888-mosquee-saint-etienne-inauguration guerre sainte   1541928888-mosquee-saint-etienne-inauguration-2 Hassan Iquioussen

« Je ne peux que m’associer à la profonde satisfaction des stéphanois de confession musulmane qui acquièrent avec cette grande Mosquée un lieu de prières et de rencontres d’une très haute qualité. Je suis sûr qu’il contribuera à manifester de façon paisible la présence parmi nous, de cette religion très importante qu’est l’Islam. Je constate aussi, avec intérêt que notre patrimoine monumental de Saint-Étienne vient de s’enrichir d’un nouvel édifice qui est effectivement en même temps une oeuvre d’art, et je m’en félicite, au nom des stéphanois, je remercie tous ceux qui ont contribué à sa réalisation, la communauté des croyants musulmans dans son ensemble, sa Majesté Mohammed VI et le Royaume du Maroc. »
[13:40]
Discours d’inauguration de la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne par le sénateur-maire socialiste Maurice Vincent, le 19 juin 2012

12 juillet, 2013

Pour Amine Nejdi, imam de la Grande Mosquée Assâlam de Tomblaine-Nancy : le Jihad, combat armé, est une obligation contre les non-Musulmans hostiles à l’Islam

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 16 min

Tomblaine est une petite commune française d’environ 7 800 habitants, située dans le département de Meurthe-et-Moselle de la région Lorraine, dans la proche banlieue de Nancy.

Depuis trois décennies, l’est de la France jouit d’une démographie Musulmane en forte croissance, de grandes Mosquées fleurissent rapidement dans les villes, comme la Grande Mosquée de Strasbourg, infiltrée par l’idéologie des Frères Musulmans, et inaugurée en 2012 par le ministre de l’Intérieur Manuel Valls en personne.

Pour répondre aux besoins cultuels, la communauté Musulmane de Tomblaine ne reste pas inactive et en 2000, le docteur d’origine marocaine Amine Nejdi créée l’Union Jeunesse et Culture (UJEC) composée à l’époque de jeunes adultes de 16 à 20 ans , l’association fait l’acquisition d’une salle de prière en attendant de construire un projet de mosquée digne de ce nom.
En 2006, l’UJEC lance son projet sur un terrain de 5000 m², en achetant un ancien aquarium qu’elle réaménage en Mosquée. le Dr Amine Nejdi devient l’imâm de la mosquée Assalâm de Tomblaine-Nancy et président du Conseil Régional du Culte Musulman (CRCM) de Lorraine.

-                                                                         Pour Amine Nejdi, imam de la Grande Mosquée Assâlam de Tomblaine-Nancy : le Jihad, combat armé, est une obligation contre les non-Musulmans hostiles à l'Islam dans Politique 1537088481-mosquee-tomblaine-amine-nejdi
Amine Nejdi, imam de la Grande Mosquée Assâlam de Tomblaine-Nancy et président du Conseil Régional du Culte Musulman de Lorraine (CRCM)

 

A peine ouverte, plus de 300 enfants se sont inscrits pour suivre les cours de l’école coranique rattachée à la Mosquée pour la rentrée 2012/2013 et de nombreuses familles s’installent près du lieu de Culte.

-                                                   1537088503-mosquee-tomblaine Allah dans religion
-                                                                                 La Grande Mosquée de Tomblaine-Nancy

Quelles sont les prédications et l’idéologie enseignées aux jeunes Musulmans de Tomblaine ?
Sur le site internet officiel tenu par Amine Nejdi http://al-wassat.com (hard-copy), on peut y lire les principales directives pour initier les Musulmans à l’apprentissage de la Religion de « Paix et Tolérance ».

Sur le port du voile islamique, voilà ce que préconise Amine Nejdi :

« Les caractéristiques de la tenue des croyantes »

« À l’instar des premières musulmanes, les croyantes d’aujourd’hui se conforment à la volonté d’Allâh et se couvrent, convaincues du bien-fondé de cette prescription divine. L’Islam n’a pas imposé un habit particulier à la femme, celle-ci est libre de choisir ses vêtements du moment que certaines conditions sont réunies :
– sa tenue doit être large et opaque
– elle ne doit pas ressembler (dans son ensemble) à l’habillement masculin
– elle doit couvrir l’ensemble de son corps excepté son visage et ses mains.
Grâce à la latitude qui leur est offerte, les femmes peuvent ainsi vivre pleinement leurs convictions spirituelles tout en s’intégrant à leur contexte social, quelle que soit leur époque. Leur tenue rappelle aux hommes la dimension spirituelle de leur être, protège leur intimité et leur personne tout en les honorant. »

« Le hijâb, une libération à l’état pur »

« L’humilité et la chasteté, deux notions essentielles en Islam, ne peuvent être atteintes qu’en respectant certaines normes vestimentaires et comportementales. Une femme qui adhère complètement aux principes islamiques se conforme automatiquement aux exigences de l’habillement prescrites par le Coran. C’est un acte de foi qui rehausse sa personne dans les sphères de l’honorabilité, du respect et de la dignité. Sa tenue devient alors son libérateur par excellence puisqu’elle est ainsi reconnue en tant qu’individu pour son intelligence et sa personnalité, non pas pour sa beauté (ou sa laideur). Elle ne peut être considérée comme un simple objet sexuel, car ses vêtements la libèrent des carcans des standards d’attractivité et de la scrutation typiquement masculine. En effet, la musulmane ne cherche à impressionner personne, ni en portant des vêtements à la mode ni en adoptant la dernière coupe de cheveux en vogue. Elle est une femme qui quitte son domicile pleine d’assurance et qui ne court pas derrière les regards admiratifs pour nourrir son amour-propre. »
« Le modèle d’émancipation à l’occidentale ne fait que transférer l’enfermement de la femme des chaînes de la famille patriarcale aux carcans de l’exploitation de la femme-objet orchestrée par la société. Malheureusement, une majorité de non musulmans rejettent l’idée d’une émancipation féminine par le « hijâb », c’est pourquoi les femmes musulmanes doivent encore et toujours se battre pour faire accepter leur choix de vie. Il est inacceptable au 21ème siècle de voir une poignée d’individus contraindre les femmes à suivre des valeurs fort éloignées de leurs aspirations. Ainsi, personne n’a le droit de forcer une femme à retirer son voile ni la contraindre à le porter. »
« Le hijâb, une libération à l’état pur » sur le site internet de la Mosquée de Tomblaine-Nancy administré par Amine Nejdi (hard-copy)

Pour Amine Nejdi, le corps de la femme est une abomination et doit être caché des hommes pour ne pas susciter chez eux le désir et l’envie, une tentation permanente dont ils doivent se détourner pour ne pas être pervertis. La femme doit se couvrir d’un Hijab, un voile « large et opaque » qui recouvre « l’ensemble de son corps », donc toutes les courbes féminines, (taille, hanches, jambes, cou, nuque, cheveux, décolleté, fesses). D’après Amine Nejdi, le Hijab rend la femme respectable, sans le voile, une femme n’est q’« un simple objet sexuel ».
Amine Nejdi perçoit le port de la tenue islamique comme un combat contre « le modèle d’émancipation à l’occidentale » et « l’exploitation de la femme-objet orchestrée par la société« .
Comment est perçue une femme occidentale, en jupe ou en short dans les rues de Paris par le prédicateur Amine Nejdi, une femme impure, qui attire les mouches ?

-                                                                     1537088283-mosquee-tomblaine-nancy-mouche-sur-sucette Amine Nejdi
propagande pour le port du voile islamique sur le site de la Mosquée de Tomblaine-Nancy : la sucette, sans son papier protecteur attire les mouches, comme une femme sans son voile islamique. (hard-copy)


Sur le site, Amine Nejdi nous présente également les principales Lois de la juridiction islamique émanant directement du Coran et des Hadiths, les punitions infligées à ceux qui les négligent ou transgressent l’interdit, quelques extraits en gras italique ci-dessous :

« Administrez à la femme et à l’homme coupables de fornication cent coups de fouet chacun. Le respect de la loi de Dieu exige que vous n’ayez aucune pitié pour eux, si vous croyez en Dieu et au Jugement dernier. Ce châtiment devra être exécuté en présence d’un groupe de croyants », s.24 An-Noûr (La Lumière), v.2.

- L’autre relatif à la non-vierge :

« Lapidez l’homme âgé et la femme âgée coupables d’adultère. »
Ce verset fut abrogé dans son écriture, mais maintenu dans son application.Le Prophète dit :

Il n’est licite de condamner à mort un musulman que pour trois choses : s’il commet l’adultère, s’il tue une âme humaine et s’il apostasie et quitte le groupe », (rapporté par Al-Boukhârî).
Il ajoute : « Parmi les signes de la fin des temps : la généralisation de l’ignorance, la rareté du savoir et la généralisation de la fornication. »
‘Abdoullâh Ibnou Mas‘oûd dit : « Lorsque la fornication et l’usure se répandent dans une cité, Allâh ordonne de l’anéantir. »
extrait de punitions infligées aux transgresseurs des Lois islamiques sur le site de la Mosquée de Tomblaine-Nancy (hard-copy)


On peut également se poser des questions quant aux fréquentations de Amine Nejdi. En mars 2007 il accueille à la Mosquée de Toul, le prédicateur antisémite marocain Farid Al-Ansari, un des meilleurs spécialistes de la juridiction islamique dans le Maghreb. (en tournée à l’époque en France, on avait pu le voir à la Grande Mosquée d’Épinal par exemple. Farid Al-Ansari est décédé en 2009). Ci-dessous, un extrait de sa sagesse théologique, dans un message de « Paix et Tolérance » sur les Juifs.

-                                                                1537088481-mosquee-tomblaine-nancy-farid-al-ansari antisémitisme

Le Cheikh Farid Al Ansari (à gauche) à la Mosquée de Toul en mars 2007 lors de sa visite en France a donné une conférence sur « l’envergure de La Ilaha Illa Allah » traduite par Amine Nejdi (à droite)

Image de prévisualisation YouTube

« Les Juifs n’ont pas cru ni à ce qui leur a été révélé, ni au Prophète Mohamed, lorsqu’il ne leur restait plus aucun argument auquel ils puissent se tenir, ils ont voulu ruser et tromper le Prophète encore une fois, la méthode des Juifs a toujours été celle-là dans l’Histoire, lorsqu’ils sont au pied du mur, ils emploient la ruse. »
Sermon sur les Juifs du Cheikh marocain Farid Al-Ansari, un proche de Amine Nejdi

 

Toujours sur le site internet de la Mosquée, Amine Nejdi enseigne aux Fidèles les rudiments de la Guerre Sainte, quand et pourquoi les Musulmans doivent-ils se préparer à la guerre. Extrait de l’article, en gras italique ci-dessous :

Le jihâd face aux non musulmans hostiles à l’Islam

« Cette dernière sorte de jihâd se compose des mêmes formes de lutte que celles sus mentionnées (3.1, 3.2, 3.3, 3.4).

C’est dans le quatrième contexte (3.4) que le Messager de Dieu dit dans la seconde partie du hadîth : « Et si l’on vous demande de participer au combat, mobilisez-vous ! »

Dans ce cas précis, le jihâd de guerre devient donc une obligation individuelle (فَرْض عَيْن : fard ‘ayn) qui concerne chaque musulman. Personne ne doit déserter le front, sauf si une excuse valable l’empêche de participer à l’effort. Dieu dit à cet égard : « Ô vous qui croyez ! Qu’avez-vous lorsque l’on vous a dit : “Elancez-vous dans le sentier d’Allâh” ? Vous vous êtes appesantis sur la terre. La vie présente vous agrée-t-elle plus que l’au-delà ? Or, la jouissance de la vie présente ne sera que peu de chose, comparée à l’au-delà ! Si vous ne vous lancez pas au combat, Il vous châtiera d’un châtiment douloureux et vous remplacera par un autre peuple. Vous ne Lui nuirez en rien. Et Allâh est Omnipotent. », s.9 At-Tawba (Le Repentir), v.38-39.

En temps normal, le jihâd est une obligation pour la communauté dans son ensemble (فَرْض كِفائِيٌّ: fard kifâ’iyy). Si un groupe de musulmans se charge d’accomplir l’effort de guerre et que leur force suffit pour repousser l’ennemi, il n’incombe aucunement au reste de la communauté de s’y astreindre.

En revanche, certaines situations bien précises obligent chaque musulman, homme ou femme, jeune ou plus âgé, à accomplir le jihâd du combat :

1) lorsque celui-ci est prononcé par le gouverneur des musulmans. Ce chef doit bien entendu être une personne juste, dont la décision de mener le jihâd est soutenue par des illustres savants et des spécialistes militaires qui ont pris soin d’étudier rigoureusement la situation avant d’émettre la fatwa ;

2) lorsqu’un ennemi attaque un pays musulman dans le but de le détruire, le coloniser, le spolier de ses richesses ou d’anéantir l’Islam en son sein ;

3) lorsque les musulmans sont prêts à combattre face aux rangs ennemis. Les soldats musulmans ne sont pas autorisés à quitter leur position tant que le combat persiste, sauf si la stratégie de guerre exige que les combattants reculent. Il s’agit par exemple de la tactique qu’a mise au point le grand stratège Khâlid Ibnou-l-Walîd  lors de la bataille de Mo’ta : constatant la faiblesse numérique et l’épuisement des musulmans face aux Byzantins, il décida de rentrer à Médine, où il fut critiqué pour un tel choix. Le Prophète  approuva néanmoins cette décision qui épargna le sang des musulmans. Allâh  confirme cette possibilité dans le Coran : « Ô vous qui croyez ! Quand vous rencontrez l’armée des mécréants en marche, ne leur tournez point le dos. Quiconque, ce jour-là, leur tourne le dos – à moins que ce soit par tactique de combat ou pour rallier un autre groupe –, celui-là encourt la colère de Dieu et son refuge sera l’enfer. Et quelle mauvaise destination ! », s.8 Al-Anfâl (Le Butin), v.15-16.

En outre, le Prophète a précisé que le fait de déserter au cours du combat comptait parmi les sept péchés capitaux qui plongent l’être humain dans les abîmes de l’enfer ;

4) lorsque le musulman est une des rares personnes à maîtriser un savoir-faire stratégique ou des connaissances spécifiques à l’utilisation des armes, il lui incombe donc de se lancer dans la lutte pour prêter main forte à ses coreligionnaires.

Il est impératif pour le musulman sincère d’être animé par l’intention de défendre l’Islam contre toute agression, même si cela doit passer par une lutte armée qui risque de lui coûter la vie. Sa récompense auprès de Dieu sera alors à la hauteur de son sacrifice. Dieu énonce : « Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d’Allâh sont morts. Au contraire, ils sont vivants, auprès de leur Seigneur, bien pourvus et joyeux de la faveur qu’Allâh leur a accordée, et ravis que ceux qui sont restés derrière eux et ne les ont pas encore rejoints, ne connaîtront aucune crainte et ne seront point affligés. Ils sont ravis d’un bienfait d’Allâh et d’une faveur, et du fait qu’Allâh ne laisse pas perdre la récompense des croyants. », s.3 Âli-‘Imrâne (La Famille de ‘Imrâne), v.169-171.> »
« Le jihâd sous toutes ses formes », par Amine Nejdi, imam de la Mosquée de Tomblaine-Nancy (hard-copy)

1537088283-mosquee-tomblaine-nancy-jihad charia      1537088413-mosquee-tomblaine-jihad-3 Coran

« Surement, Allah aime ceux qui combattent de cette manière, en rangs, comme s’ils formaient un mur compact et ferme. » (hard-copy) images et texte tirés du site de la Mosquée de Tomblaine-Nancy

Le Jihad, la Guerre Sainte contre les non-Musulmans est une prescription juridique islamique OBLIGATOIRE pour les Musulmans contre tous ceux qui sont « hostiles à l’Islam ».
Comme le Prophète Mohamed en son temps, les Musulmans se doivent de rester soudés et prendre les armes contre les gens « hostiles à l’Islam » ne respectant pas l’ordre islamique.
Que signifie « hostile à l’Islam » et « défendre l’Islam contre toute agression » ? Qu’est-ce qu’une agression contre l’Islam ? Est-ce le fait d’interdire une femme Musulmane de venir travailler en hijab ? Interdire la viande halal dans les cantines scolaires et empêcher ainsi les jeunes Musulmans de pratiquer leur Religion ? Interdire la juridiction islamique en France, dont les principes (Loi du Talion, héritage,…) sont contraires aux Lois de la République ? Offenser les Musulmans en mangeant pendant le Ramadan ?
Ces textes sont une incitation à la violence à peine voilée, contre ceux qui critiquent l’Islam et qui refusent de voir ses principes empiéter l’espace public et privé.

Les messages dispensés par Amine Nejdi sur le JIhad, le port du voile et les châtiments des Lois islamiques contraires aux principes républicains et laïcs contribuent-ils à la bonne intégration de la communauté Musulmane de Tomblaine-Nancy dans la société occidentale ?
On peut être également en droit de s’inquiéter : ces prédications, ces textes, sont-ils enseignés aux jeunes Musulmans de l’école coranique de la Mosquée ?

12

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir