• Accueil
  • > Recherche : limoges librairie islamique

18 mai, 2016

Les responsables de la Mosquée de l’Islam fondamentaliste d’Agen reçoivent le prédicateur politique misogyne, antioccidental, antisioniste et négationniste Hassan Iquioussen

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 37 min

La région Aquitaine connaît depuis quelques décennies une progression continue de l’implantation de la communauté musulmane.
Cet enracinement se traduit par la construction de nouveaux lieux de culte, en particulier la Grande Mosquée d’Agen, gérée par la principale organisation islamique de la ville, l’Association des Musulmans de l’Agenais (AMA) sous contrôle de l’UOIF.
L’UOIF possède plus d’une soixantaine d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.

Sur la page Facebook des Musulmans de l’Agenais, on apprend qu’un bus est même affrété pour les Fidèles pour assister aux rencontres annuelles de l’UOIF au Bourget. (lien 1, lien 2)

 

-                                            Les responsables de la Mosquée de l'Islam fondamentaliste d'Agen reçoivent le prédicateur politique misogyne, antioccidental, antisioniste et négationniste Hassan Iquioussen dans Politique 1539376505-mosquee-agen-minarets-2

-                                                   La Grande Mosquée d’Agen flanquée de ses minarets

-                                            1539376505-mosquee-agen-minarets Agen dans religion

-                                                                           Entrée de la Mosquée d’Agen

-                                             1539376442-mosquee-agen-fideles Agenais

-                                            Fidèles Musulmans de la Grande Mosquée d’Agen en prière

Quelle idéologie est enseignée aux Musulmans d’Agen ? Une doctrine de tolérance, d’amour et de respect de son prochain ?
Pour se faire une idée plus précise, les responsables de la Mosquée mettent à disposition des Fidèles une page Facebook officielle de la bibliothèque islamique du lieu de culte (hard-copy).
Les ouvrages les plus importants véhiculant l’idéologie des enseignants de la Mosquée sont mis en avant sur la page, des conseils de lecture avisés pour éduquer et former les Musulmans aux préceptes de l’Islam.

-                                                                 1539376493-mosquee-agen-les-racines-musulmanes-de-la-france-2 Allah

Ci-dessous, quelques courts extraits du livre de propagande islamique de Didier Hamoneau, un converti à l’Islam, « Les racines musulmanes de la France » (2013) - (le prologue du livre est disponible en ligne sur ce lien), conseillé par les responsables de la Mosquée d’Agen (hard-copy)

« Le nationalisme est une idole parfois sanguinaire. C’est une idéologie dangereuse parce que narcissique, régressive, fondée non sur des vérités historiques, mais sur des interprétations partisanes de l’Histoire. »

« La civilisation musulmane d’Espagne revivifia, à partir du Xème siècle, l’Italie et la France, puis tout le reste de l’Europe, qui est en réalité un sous-continent de l’Eurasie. »

« La France a non seulement des racines musulmanes depuis le Moyen-âge, grâce à l’apport des sciences arabo-musulmanes, mais de surcroît elle n’existerait plus, tout simplement, depuis la Renaissance, sans le soutien du monde musulman. Il ne s’agit plus, là, de simples « racines », mais de l’existence même du pays en tant qu’État-nation indépendant. La France doit sa survie à l’Islam. »

« L’Union européenne devrait d’ailleurs aussi s’ouvrir à toute « notre famille méditerranéenne ». La Turquie est un trait-d’union tout indiqué pour ce rapprochement constructif. L’Europe montrerait ainsi à nouveau la voie de l’avenir, celle de la fraternité universelle, loin des esprits bornés et chauvins qui affaiblissent notre sous-continent. »

Un véritable condensé de propagande idéologique visant à démontrer que la France et la civilisation occidentale « n’existeraient plus » sans les Musulmans et l’Islam.

Didier Hamoneau oublie de préciser que les connaissances de Pythagore et des mathématiciens grecs,  l’algèbre de Diophante d’Alexandrie, la médecine de Galien, d’Hippocratele travail des astronomes babyloniens un millier d’années avant la naissance de l’Islamla médecine des savants Chrétiens nestoriens et byzantins, qui ont traduit les textes des savants grecs en langue arabe (on peut citer le médecin, philosophe et traducteur nestorien Hunayn_Ibn_Ishaq par exemple), ont été transmis en Europe également par les byzantins qui avaient l’avantage de lire les philosophes et savants grecs directement dans leur langue maternelle, sans passer par des traductions vers l’arabe.

Ce type d’endoctrinement assez classique et très répandu dans les Mosquées, a pour but de souder la communauté musulmane contre l’adversité, les Musulmans seraient injustement persécutés en France, alors que ce pays leur serait redevable d’une dette, leur religion ayant tout apporté sur Terre.

Aussi bien dans le domaine spirituel que dans le domaine scientifique, l’Islam n’a rien apporté au monde occidental. Les Arabes n’ont fait que profiter et développer, au contact des civilisations byzantines, perses et de savants Chrétiens syriaques un savoir provenant de la civilisation gréco-romaine, via l’apport des riches bibliothèques de villes Byzantines ou d’Europe, comme celle de Tolède.

-                                                               1539376517-mosquee-quetigny-isidore-de-seville-mappemonde antisémitisme

recopie d’une mappemonde des « Étymologies », l’encyclopédie manuscrite en 20 volumes élaborée par Isidore de Séville, faisant référence à la pensée gréco-latine, bien avant que les Berbères et les arabo-musulmans ne mettent les pieds en Espagne.

-                                                                                      1539376484-mosquee-agen-les-chretiens-sans-la-medecine-arabe antisionisme

Couverture du livre « Les Chrétiens dans la médecine arabe » de l’historien du Moyen-âge et des religions Raymond Le Coz, mettant en valeur le rôle des médecins Chrétiens dans la transmission du savoir des savants grecs, au sein des sociétés islamiques.

Contrairement à l’esprit d’ouverture du Christianisme et de ses penseurs, les idéologues de l’Islam, une fois devenus majoritaires, ont fait périr lentement toutes les civilisations qu’ils ont conquises : berbères, perses, byzantines noyautées par la répression des lois islamiques, car la Charia, une fois mise en place, s’oppose à toute forme d’innovation (b’ida).

Il est impossible de donner une liste exhaustive des massacres, pillages, meurtres, réduction de populations en esclavage, réalisés par les conquérants musulmans imitant le Prophète Mohamed (« le beau modèle ») au cours des siècles sur les différents continents africain, européen, asiatique et au moyen-orient. Je vous invite pour plus d’informations à vous reporter aux ouvrages sur l’Histoire du Jihad islamique, on peut citer, parmi des centaines d’autres :
« Crucified Again » de Raymond Ibrahim
« Jihad » de Paul Fregosi
« Esclaves chrétiens, maîtres musulmans » de Robert C. Davis
« Le génocide voilé », de Tidiane N’Diaye
« Islamic jihad » de M.A. Khan
« Les chrétientés d’Orient » de Bat Ye’or
« Conquerors, Brides, and Concubines: Interfaith Relations and Social Power in Medieval Iberia » du professeur d’Histoire Simon Barton
« Captifs en Barbarie » de Giles Milton
Les témoignages de ces ouvrages décrivent, à partir de documents historiques de sources chrétiennes, juives ou musulmanes, les humiliations subies par les peuples sous domination islamique.

 De même, dans le domaine spirituel, les Musulmans ne connaissent pas Dieu, car il est pour eux inconnaissable, aucun questionnement sur la condition humaine n’est donc possible, puisque seul Allah sait, et tout Musulman se doit d’obéir aux lois de la charia.
Doctrine totalement opposée au Christianisme, où Dieu se révèle aux hommes sous l’apparence de Jésus-Christ et le mystère chrétien de la Trinité, il est donc connaissable et questionnable, permettant à l’homme de progresser, de s’améliorer.

Ce débat théologique fut marqué par l’opposition entre le raisonnement et la Foi Catholique du théologien Saint Thomas d’Aquin d’une part, et la philosophie soumise à l’autorité d’Allah du juriste Musulman Averroès d’autre part.

Image de prévisualisation YouTube

Le professeur de philosophie arabe Rémi Brague explique brièvement la doctrine d’Averroès, radicalement opposée à la pensée de la civilisation occidentale

-                                                                               1539376505-mosquee-agen-saint-thomas-d-aquin Aquitaine

Saint Thomas d’Aquin, théologien catholique du XIIIème siècle, est l’auteur d’oeuvres fondamentales sources de la pensée moderne occidentale, comme « la somme théologique », ou encore « la somme contre les gentils ».

Pour avoir osé diffuser la philosophie comme source de raisonnement au lieu des seules lois divines de Allah dans le Coran, Averroès a été persécuté et a dû fuir Al-Andalus, la fameuse Espagne soi-disant tolérante de « l’Islam des Lumières », ses écrits furent brûlés, et tout ce qui nous reste de lui fut sauvegardé par les Juifs et les Chrétiens de l’époque.
Averroès a depuis, dans toutes les Mosquées du Monde, été considéré comme un hérétique, et aucun de ses textes n’a jamais été enseigné dans une école coranique.
Alors que les écrits de Saint Thomas D’Aquin sont enseignés dans tous les cursus théologiques de l’Église Catholique.

Tout au long de l’Histoire, les incursions de l’islam en Europe, que ce soit par la voie spirituelle ou idéologique, ont par conséquent toujours été considérées comme faisant partie d’un corps étranger incompatible avec la civilisation occidentale, et de fait rejetées.

Remarquons également que Didier Hamoneau préconise l’entrée de la Turquie, pays musulman autoritaire, dans l’Union Européenne, pour « un rapprochement constructif ».
Rappelons que l’Islam est religion d’État en Turquie, toute critique contre Allah et son Prophète Mohamed est passible de 3 mois à un an de prison (article 216 de la constitution turque : pas de « Charlie Hebdo » qui se moque du Prophète Mohamed, là-bas !)
- la mention de la religion est inscrite sur les pièces d’identités turques (à la mairie en France, personne ne vous demande si vous êtes Juif,  Musulman, Chrétien, pour renouveler votre pièce d’identité), la Turquie ne reconnaissant officiellement que quelques religions (islam, chrétiens orthodoxe, nestorianisme, alévisme, judaïsme)
- les Mosquées sont financées par l’Etat turc et les Imams sont des salariés dépendant directement du Premier Ministre
- les cantines scolaires des écoles publiques turques ne fournissent que de la viande halal (pas de petit salé aux lentilles là-bas !)
- Le catholicisme n’a aucune représentation officielle en Turquie, il est clandestin. (il n’existe pas officiellement de catholiques turcs !)
- toute construction d’une nouvelle Église est interdite sauf dérogation exceptionnelle de l’Etat
- les prêtres étrangers Catholiques et Chrétiens ont interdiction de pénétrer sur le territoire turc (visas délivrés au compte-goutte)

Bref, Didier Hamoneau préconise le noyautage de l’Europe par un pays aux 75 millions d’habitants, à la culture et aux moeurs radicalement opposées à celles de la civilisation occidentale.

Autre ouvrage important, très souvent cité comme référence par les associations islamiques des plus grandes Mosquée de France, « les jardins des vertueux » (Riyâd As-Sâlihîn), de l’imam An-Nawawi (XIIIème siècle).

-                                                          1539376484-mosquee-agen-les-jardins-des-vertueux-2 charia

L’ouvrage de l’Islam radical totalitaire de An-Nawawi, qui développe un dogme profondément communautaire, misogyne, antioccidental et antisémite, est une référence pour les responsables de la Mosquée d’Agen, base de l’endoctrinement des Musulmans d’Agen (hard-copy)

« Les jardins des Vertueux » est une compilation des commandements les plus sacrés, « les Hadiths », faits et gestes du Prophète Mohamed relatés par ses contemporains. L’ouvrage décrit les bons comportements à adopter, détermine ce qui est licite ou illicite, pour tout bon musulman voulant respecter et pratiquer sa Foi, en tous lieux et à toutes époques, ces textes servent de base au Droit Coranique et à la jurisprudence (fiqh) dans certains pays Musulmans (charia). Le livre est disponible en intégralité en ligne au format PDF sur ce lien.

On y trouve par exemple un chapitre complet intitulé : « Le livre de la guerre sainte », sur les vertus du jihad islamique, combat armé contre lés Mécréants et tous ceux qui sont hostiles à l’Islam.
Dans le chapitre sur les interdictions, la femme est particulièrement ciblée :
« L’interdiction faite à la femme de voyager seule »
« l’interdiction de regarder une femme », 
« l’interdiction de se trouver seul en présence d’une femme »,
« l’interdiction de s’
isolez avec une femme sauf en présence d’un de ses proches parents, de ceux qu’elle ne peut épouser. »

« Il n’est pas permis à l’épouse de jeûner en présence de son mari sans son consentement, ni de faire entrer dans sa demeure qui que ce soit sans son autorisation. »
« Quand l’homme appelle son épouse pour satisfaire son désir, elle doit y répondre même si elle est en train de cuire son pain ».
« Si je devais ordonner à quelqu’un de se prosterner devant son semblable, j’ordonnerais sûrement à la femme de se prosterner devant son mari ».

Les Juifs sont également méprisés et doivent être combattus pour que le Jugement dernier arrive :
« Que Dieu maudisse les Juifs; ils ont fait des tombes de leurs prophètes des lieux de prière ».
« L’Heure ne viendra pas tant que les musulmans n’auront pas combattu les juifs qui n’auront d’autre recours que de se cacher derrière les pierres et les arbres qui diront : « Musulman ! Voici un juif qui se trouve derrière moi, viens donc le tuer ! », à l’exception d’un arbre appelé gharqad et qui est un des arbres des juifs. »
Le livre « Les jardins des vertueux » fait partie des textes fondateurs de l’Islam sunnite repris par les organisations terroristes à travers le Monde, le Hamas, Al-Qaïda, Daesh,…afin de justifier par la guerre sainte, leur haine des Juifs, des Mécréants, et la soumission des femmes.

-                                                       1539376795-mosquee-agen-la-risala-2 chrétiens

Dans la même veine, l’Association des Musulmans de l’Agenais met à disposition dans sa bibliothèque islamique le livre de Ibn Abû Zayd Al Qayrawana, « La rissâla » (Xème siècle) (hard-copy)

Un livre d’endoctrinement dans la plus pure tradition islamique, ci-dessous, quelques extraits :

« Il n’est pas licite de faire couler le sang d’un Musulman sauf s’il commet l’apostasie, s’il commet l’adultère, ou s’il tue une personne sans raison, ou s’il devient hors-la-loi, ou s’il renonce à la Foi. »

« Il n’est pas licite pour un Musulman d’écouter intentionnellement des sons amoraux, ni d’écouter le discours d’une femme illicite, ni de participer à des amusement ou écouter des chansons. »

ADULTÈRE
Si un musulman marié commet l’adultère ou la fornication, il doit être lapidé jusqu’à la mort.

HOMOSEXUALITÉ
Si un homme commet un acte de sodomie avec un autre adulte consentant, alors les deux doivent être lapidés jusqu’à la mort, qu’ils soient mariés ou non.

LE JIHAD : SA SIGNIFICATION
Il s’agit d’un terme technique destiné aux Musulmans leur demandant de combattre les Infidèles qui n’ont pas l’intention d’élever le nom d’Allah ou de présenter l’Islam.

La lapidation, le meurtre des personnes commettant l’adultère et des apostats, le Jihad, la Guerre Sainte contre les Infidèles, font intégralement partie de cette législation islamique, l’auteur explique également que ceux qui insultent ou injurient le Prophète doivent être tués, justifiant ainsi les attentats contre les caricaturistes de Charlie Hebdo, ce qui est en infraction totale avec les principes de la société occidentale.
Plus d’information sur l’ouvrage « La Rissâla » sur le site de l’observatoire de l’islamisation de Joachim Véliocas.

Pensez-vous que c’est en lisant de tels livres que les Musulmans d’Agen deviendront de bons Français ?

-                                       1539376453-mosquee-agen-kamal-ragoug-2 Coran

Kamal Regoug, vice-président de l’Association des Musulmans de l’Agenais (AMA), dans la grande salle de prière de la Mosquée qui peut accueillir jusqu’à 1 200 fidèles. Les responsables de la Mosquée d’Agen conseillent aux Musulmans des livres islamiques incitant à la haine et au meurtre des Juifs, des apostats, des mécréants, et la soumission des femmes à l’autorité masculine.

Toujours plus inquiétant, les responsables de la Mosquée d’Agen ont invité le 23 avril 2016, le prédicateur de l’Islam radical Hassan Iquioussen.

-                                                                         1539376442-mosquee-agen-hassan-iquioussen Didier Hamoneau

Image de prévisualisation YouTube

Le prédicateur Hassan Iquioussen, qui arpente les plus grandes Mosquées de France pour délivrer sa propagande misogyne, antioccidentale et antisioniste fut invité par les responsables de l’Association des Musulmans de l’Agenais le 23 avril 2016

Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
Il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien.

 

-                                                  1539376453-mosquee-agen-kamal-ragoug femmes

Le maire d’Agen Jean Dionis du Séjour (au centre) et Kamal Regoug (à droite) réunis devant la mairie pour dénoncer l’assassinat de Hervé Gourdel par des islamistes en septembre 2014
Comme la plupart des associations des Grandes Mosquées de France, la propagation de l’idéologie islamiste se fait sous couvert d’une vitrine préconisant le partage et de respect. Il n’est donc pas surprenant d’entendre l’association des Musulmans de l’Agenais appeler à manifester pour la tolérance dans des journées portes ouvertes, tout en propageant aux Fidèles de la Mosquée, un Islam sunnite ultra-rigoriste.

Islamiser et communautariser la Oumma de l’intérieur, tout en montrant un Islam d’apparence tolérant et ouvert devant les média et les autorités de l’État, c’est ce qu’on appelle dans la théologie musulmane, la taqqya.

11 octobre, 2015

L’imam misogyne, antisioniste, antioccidental et négationniste Hassan Iquioussen, théologien de référence et invité par les responsables de la Grande Mosquée de Limoges

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 13 h 52 min

Limoges est une commune du centre-ouest de la France du département de la Haute-Vienne (87).
Progressivement, au cours des trois dernières decennies, l’immigration musulmane s’est fait une place dans la région du Limousin, en particulier à Limoges.
L’Association des Musulmans de Limoges pour la Fraternité (AMLF) a vu le jour, afin de structurer et satisfaire la communauté musulmane, en mettant en place le projet de construction d’une Grande Mosquée et d’une école coranique.
Les travaux du complexe islamique débutent en 2001, la Mosquée accueille ses premiers Fidèles en 2007.

-                                                      L'imam misogyne, antisioniste, antioccidental et négationniste Hassan Iquioussen, théologien de référence et invité par les responsables de la Grande Mosquée de Limoges dans Politique 1538083657-mosquee-limoges-minaret

La Grande Mosquée de Limoges et son minaret, peut accueillir 800 Musulmans, son école coranique endoctrine 400 enfants tous les week-end.

-                                                       1538083643-mosquee-limoges-musulmans-en-priere Abd-Al-Rahman I dans religion
La prière de l’Aïd a rassemblé un peu plus de 3 000 personnes au Parc des Expositions de la ville de Limoges le 17 juillet 2015.

Quelle type de doctrine est enseignée aux Fidèles réguliers de la Mosquée, et aux jeunes enfants de l’école coranique ? Le respect, la Fraternité, la Tolérance ?

C’est malheureusement loin d’être le cas car l’AMLF est une association de l’Islam Radical proche de l’UOIF, la branche politique des Frères Musulmans en France.
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir politique Islamiste Totalitaire, la Charia.

L’AMLF relaye sur sa page Facebook officielle, les conférences données par « Havre de Savoir », association fondamentaliste islamique du Havre, antioccidentale et antisioniste qui veut imposer la charia.

-                                                            1538083596-mosquee-limoges-youssef-al-qaradawi-2 Al-Andalus

Le mentor et prédicateur antisémite égyptien des Frères Musulmans Youssef Al Qaradawi, est une référence théologique pour les responsables de la Grande Mosquée de Limoges (hard-copy). Youssef Al Qaradawi appelle, devant des millions de téléspectateurs sur les chaînes de télévision arabes, à l’extermination des Juifs.

 

 -                                                             1538083625-mosquee-limoges-thami-breze Al-Qaradawi

L’ex-président de l’UOIF, Hajj Thami Breze, invité par les responsables politiques de la Grande Mosquée de Limoges le 25 avril 2015 (hard-copy)

Image de prévisualisation YouTube

L’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans voulant appliquer la charia, est légitimisée par Hajj Thami Breze

Par ailleurs, sur la page Facebook officielle de la Grande Mosquée de Limoges, on trouve des dizaines de vidéos de prédications de l’imam Hassan Iquioussen (hard-copy).
Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

Il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien.

Image de prévisualisation YouTube

-                                                                        1538083688-mosquee-limoges-hassan-iquioussen Alain Rodet
Le 17 octobre 2009, le prédicateur antisioniste et antioccidental Hassan Iquioussen est invité par l’AMLF à donner une conférence sur Limoges.

L’AMLF reprend la propagande violemment antisioniste développée par Hassan Iquioussen, important ainsi le conflit israélo-palestinien en France. Quelques extraits de conférences que l’on peut écouter en intégralité sur la page Facebook de la Grande Mosquée de Limoges :

« Ce qui s’est passé à Gaza pendant ces vacances, c’est du nazisme, l’épuration ethnique, l’extermination, le génocide. »
[03:14]
« Le sionisme est une religion qui a pour objectif de dominer, c’est du racisme. »
« Le sionisme qui veut l’extermination du peuple palestinien, nous sommes contre. »
[05:46]
Hassan Iquioussen – conférence devant des Fidèles Musulmans sur le conflit israélo-palestinien après les représailles d’Israël contre le lancement de centaines de roquettes à partir de la bande de Gaza, pendant l’été 2014, reprise intégralement par les responsables de la Mosquée de Limoges (hard-copy).

Pour Hassan Iquioussen, le programme mis en place par Hitler et Heydrich pendant la deuxième guerre mondiale afin d’exterminer la population Juive de la planète, plus de six millions de femmes, enfants, vieillards liquidés, assassinés et jetés dans les chambres à gaz à l’échelle industrielle en mois de cinq ans, est mis sur le même plan que la riposte israélienne face aux tirs de roquettes du Hamas à l’été 2014.
Il faut rappeler que depuis la création de l’état d’Israël en 1948 jusqu’à aujourd’hui, la population de la bande de Gaza a été multipliée par six en passant de 250 000 à 1 500 000 habitants. S’il y a eu génocide à Gaza, il est plutôt raté !
L’imam développe ainsi auprès des Fidèles Musulmans, une véritable propagande d’incitation à la haine du sionisme et d’Israël, considéré comme un état nazi.

Pour affermir la croyance des Musulmans, Hassan Iquioussen utilise assez souvent dans ses conférences l’Histoire, développant une vision unilatérale : les Musulmans sont des victimes éternelles de persécutions chrétiennes et sionistes. Cela permet ainsi de justiifer auprès des Fidèles le rejet du monde occidental, et d’isoler ainsi la communauté musulmane du reste de la société française.

-                                                     1538083669-mosquee-limoges-hassan-iquioussen-2 Allah

Hassan Iquioussen justifie dans sa conférence les jihad islamiques en Europe : « c’est pour apporter la paix et la justice contre les tyrans Chrétiens »

« Si le projet de l’Islam était d’imposer la religion aux non-musulmans par la force, alors les non-musulmans auraient disparu de la sphère géographique musulmane, dès les premiers temps. Comment expliquer que les Musulmans sont restés 809 années en tant que force politique, militaire, culturelle, en Andalousie, avec des Juifs et des Chrétiens ? »
[01:23]
« En vérité, l’Occident a une capacité incroyable de jeter la patate chaude chez celui qu’il considère comme son ennemi. Puisque l’Occident, l’Europe vont commettre le crime contre l’Humanité, l’Inquisition, vous entendez ? contre les Musulmans, mais aussi contre les autres peuplades, pour se justifier ou plutôt pour gagner du temps en accusant l’autre de péchés que lui même a fait.
Il accuse les Musulmans d’être des conquérants, des envahisseurs, qui font le Jihad, c’est-à_dire la guerre sainte, comme ils l’appellent. Non, les Musulmans n’ont jamais fait de guerre Sainte, au sens chrétien du terme, c’est-à-dire dominer les autres et imposer sa religion ou l’éliminer s’il refuse. »

« Notre message est un message libérateur, salvateur, la preuve, quand les Musulmans vont arriver en Égypte, ils vont libérer les Chrétiens coptes qui étaient dominés par leurs cousins Chrétiens romains, et les coptes, quand ils vont voir la justice des Musulmans, vont se convertir à l’Islam en majorité, une minorité restera chrétienne et existe toujours aujourd’hui, après 1400 ans. »
[05:08]
« On ne peut pas parler de conquêtes en vérité au sens occidental du terme, car la conquête signifie pour nous occidentaux l’invasion, la domination, l’exploitation, l’élimination. Quand les Musulmans vont arriver en Andalousie, vous savez ce qu’ils vont faire ? Ils vont détrure les obstacles. Quels étaient les obstacles à l’époque ? Les puissants qui dominaient, les politiques et les religieux qui faisaient de 90% du peuple, le tiers-état, des esclaves que l’on exploitait. »
[08:10]
« En 1492, les Chrétiens vont massacrer les Juifs et les Musulmans et les expulser. On n’a pas de leçons à recevoir de personnes qui veulent nous coller une étiquette de terroriste, islamiste. »
Conférence de Hassan Iquioussen sur les conquêtes musulmanes, et reprise intégralement par les responsables de la Mosquée de Limoges (hard-copy)

Afin de décrédibiliser l’Occident devant les Fidèles Musulmans, Hassan Iquioussen utilise comme vecteur de propagande une vision biaisée et manichéenne de l’Histoire : les Musulmans seraient des justiciers qui viendraient libérer les peuples asservis par des tyrans oppresseurs Chrétiens sur les territoires européens, et leur offrir une religion de paix et de tolérance.
Hassan Iquioussen oppose la civilisation islamique soi-disant pilotée par une religion de sagesse, à la barbarie sanguinaire des Chrétiens occidentaux.

Ce prédicateur devrait relire le Coran, en particulier la sourate VIII « le butin » (al-anfal), décrivant les conditions de partage des prises de guerre soutirées aux populations locales conquises et asservies par les conquérants musulmans, la réduction en esclavage de populations, et même la décapitation des hommes de la tribu juive Banu Qurayza, entre 600 et 900 Juifs car refusant de se soumettre, après la bataille des Coalisés.

« Et ton Seigneur révéla aux Anges : « Je suis avec vous : affermissez donc les croyants. Je vais jeter l’effroi dans les coeurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous et frappez-les sur tous les bouts des doigts. »
Le Coran – le Butin – 5:12

« Et combattez-les jusqu’à ce qu’il ne subsiste plus d’association, et que la religion soit entièrement à Allah. Puis, s’ils cessent (ils seront pardonnés car) Allah observe bien ce qu’ils oeuvrent. »
Le Coran – le Butin – 5:39

« Et préparez [pour lutter] contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin d’effrayer l’ennemi d’Allah et le vôtre, et d’autres encore que vous ne connaissez pas en dehors de ceux-ci mais qu’Allah connaît. Et tout ce que vous dépensez dans le sentier d’Allah vous sera remboursé pleinement et vous ne serez point lésés. »
Le Coran – le Butin – 5:60

Hassan Iquioussen devrait également relire le Sahih Boukhari, série d’ouvrages rapportant les faits et gestes (hadiths) considérés comme authentiques (sahih) du Prophète Mohamed, guide de tous les Musulmans, que l’on peut trouver dans toute bonne Mosquée qui se respecte et dans n’importe quelle librairie islamique (largement disponible en banlieue parisienne).

-                                                                 1538083632-mosquee-limoges-sahih-boukhari AMLF
Le chapitre le « combat pour la cause de Dieu » du Tome IV du Sahih Boukhari rapporte sur près de 200 pages (p80 à p265), la guerre sainte, le Jihad islamique, les campagnes militaires menées par le Prophète Mohamed, et toute la propagande idéologique permettant d’haranguer les Musulmans contre ses ennemis.

Il est impossible de donner une liste exhaustive des massacres, pillages, meurtres, réduction de populations en esclavage, réalisés par les conquérants musulmans imitant le Prophète Mohamed (« le beau modèle ») au cours des siècles sur les différents continents africain, européen, asiatique et au moyen-orient. Je vous invite pour plus d’informations à vous reporter aux ouvrages sur l’Histoire du Jihad islamique, on peut citer, parmi des centaines d’autres :
- « Crucified Again » de Raymond Ibrahim
- « Jihad » de Paul Fregosi
- « Esclaves chrétiens, maîtres musulmans » de Robert C. Davis
- « Le génocide voilé », de Tidiane N’Diaye
- « Islamic jihad » de M.A. Khan
- « Les chrétientés d’Orient » de Bat Ye’or
- « Conquerors, Brides, and Concubines: Interfaith Relations and Social Power in Medieval Iberia » du professeur d’Histoire Simon Barton
- « Captifs en Barbarie » de Giles Milton
Les témoignages de ces ouvrages décrivent, à partir de documents historiques de sources chrétiennes, juives ou musulmanes, les humiliations subies par les peuples sous domination islamique.

Les Croisades, même si elles ont connu des dérives par la suite, visaient essentiellement à défendre les populations chrétiennes d’Orient persécutées et soumises à l’esclavage, et protéger les terres chrétiennes contre la formation des califats islamiques, comme en témoigne le Pape Urbain II :
-                                                                                1538083597-mosquee-limoges-urbain-ii antisémitisme
« En effet, comme la plupart d’entre vous le savent déjà, un peuple venu de Perse, les Turcs, a envahi leur pays. Ils se sont avancés jusqu’à la mer Méditerranée et plus précisément jusqu’à ce qu’on appelle le Bras Saint-Georges. Dans le pays de Romanie, ils s’étendent continuellement au détriment des terres des chrétiens, après avoir vaincu ceux-ci à sept reprises en leur faisant la guerre. Beaucoup sont tombés sous leurs coups ; beaucoup ont été réduits en esclavage. Ces Turcs détruisent les églises ; ils saccagent le royaume de Dieu.
Si vous demeuriez encore quelque temps sans rien faire, les fidèles de Dieu seraient encore plus largement victimes de cette invasion. »
Le pape Urbain II lors du concile de Clermont le 27 novembre 1095 justifiant la première Croisade.

-                                                                                                        1538083706-mosquee-limoges-conquerors-simon-barton antisionisme

« Dhikr Bilad Al-Andalus », est un document arabe du XIVème siècle qui relate les nombreuses campagnes militaires menées par le calife Al-Mansour en Espagne, et donne une place importante aux nombreuses femmes et enfants capturés par le hajib (chef religieux vérifiant la bonne application de la charia).
Lors de la mise à sac et de la prise de Barcelone en 985, plus de 70 000 femmes et enfants furent mis en captivité et réduits en esclavage. A Zamora, en 981, plus de 40 000 femmes. A Pampelune, 18 000 femmes. De véritables razzia organisées, visant à noyauter et décimer des familles entières parmi les populations chrétiennes.

« Conquerors, Brides, and Concubines: Interfaith Relations and Social Power in Medieval Iberia » de Simon Barton – p35

Suite à la campagne dévastatrice menée par le calife Al-Mansour sur la province de León en 988, la nonne Flora raconte dans un document conservé aux archives du monastère de Santiago daté du 28 décembre 1023, comment toutes les nonnes du monastère Sainte-Christine furent capturées et emmenées de force, sauf la mère de Flora, ce qui a fait de cette dernière une rescapée. On voit dans sa manière de relater les faits à l’époque, que la conquête islamique n’avait rien de véritablement pacifique :

« Sur le compte des péchés des Chrétiens, le peuple sarrazin, graine des ismaélites, a envahi toutes les provinces de l’Occident en ordre de bataille pour dévorer la terre, et frapper partout avec l’épée, afin de ramener des captifs; le serpent leur a donné la victoire.  Et ils ont abattu les villes, détruit les murs, nous ont foulé aux pieds, ils ont rasé les cités, décapité les hommes, et il n’y a pas une ville, un village, ou un château ayant survécu à cette dévastation. »
archives « El monasterio de Santiago de León » vol. VI p238, documents regroupés par María del Pilar Yáñez Cifuentes (repris aussi par Simon Barton dans « Conquerors, Brides, and Concubines: Interfaith Relations and Social Power in Medieval Iberia » p36″)

On est là bien loin de la vision d’un Islam idyllique, pacifique et libérateur amené par les Musulmans comme veut le faire croire Hassan Iquioussen devant ses fidèles Musulmans.

Ibn Hawqal dans les années 970 rapporte dans son ouvrage « configuration de la terre », la vie en société des esclaves Chrétiens européens exportés de Al-Andalus vers les califats en Afrique.

Image de prévisualisation YouTube
Festivités traditionnelles annuelles de « Las Cantaderas » dans la province de León au nord-ouest de l’Espagne, commémorant depuis plusieurs siècles, la libération en 844 par le roi des Asturies Ramiro I des populations soumises à la charia, aux lois islamiques liberticides qui obligeaient les Chrétiens à payer un tribut : chaque année, 100 filles (doncellas) devaient être cédées comme esclaves aux harems des califes musulmans de Cordoue, dont celui de Abd-Al-Rahman I (756-788)

-                                       1538083706-mosquee-limoges-harem Boukhari

huile sur toile de Giulio Rosati (1858-1917)  « choisissant sa favorite » – Un riche marchand Musulman choisissant sa favorite dans son harem

-                                                                                 1538083643-mosquee-limoges-moros-y-cristianos-elda-2015 charia

Image de prévisualisation YouTube

« Moros y Cristianos », fêtes nationales célébrées depuis des siècles dans plusieurs provinces espagnoles (sur la vidéo à Elda, province d’Alicante, du 28 mai au 1er juin 2015) commémorant la victoire des Chrétiens sur les Musulmans, la « Reconquista » de leur territoire contre les califats islamiques oppresseurs.

L’idéologie islamique est profondément axée sur la conquête et l’asservissement des peuples de gré, (conversion ou soumission au statut de « dhimmi », une protection offerte contre un tribut, sous différents pactes) ou de force (exécution, persécution),
Après s’être rendues aux autorités musulmanes, pour rester en vie et ne pas risquer d’être persécutées, les populations chrétiennes et juives devaient signer un pacte de soumission. Le plus célèbre d’entre eux est le « pacte d’umar » imposé par un des premiers califes de l’Islam après la mort du Prophète Mohamed, qui servira de modèle aux différents califats jusqu’au milieu du XIXème siècle.

Typiquement, quelques exemples de conditions que devaient respecter les minorités religieuses chrétiennes et juives soumises à ce pacte :

  • Nous ne construirons plus dans nos villes et dans leurs environs, ni couvents, ni églises, ni cellules de moines, ni ermitages. Nous ne réparerons point, ni de jour ni de nuit, ceux de ces édifices qui tomberaient en ruine, ou qui seraient situés dans les quartiers musulmans.
  • Nous tiendrons nos portes grandes ouvertes aux passants et aux voyageurs. Nous donnerons l’hospitalité à tous les Musulmans qui passeront chez nous et les hébergerons durant trois jours.
  • Nous ne donnerons asile, ni dans nos églises ni dans nos demeures, à aucun espion.
  • Nous ne cacherons rien aux Musulmans qui soit de nature à leur nuire.
  • Nous n’enseignerons pas le Coran à nos enfants.
  • Nous ne manifesterons pas publiquement notre culte et ne le prêcherons pas. Nous n’empêcherons aucun de nos parents d’embrasser l’Islam, si telle est sa volonté.
  • Nous serons pleins de respect envers les Musulmans. Nous nous lèverons de nos sièges lorsqu’ils voudront s’asseoir.
  • Nous ne chercherons point à leur ressembler, sous le rapport des vêtements, par la calotte, le turban ou les chaussures, ou par la manière de peigner nos cheveux.
  • Nous ne ferons point usage de leur parler; nous ne prendrons pas leurs noms.
  • Nous ne monterons point sur des selles.
  • Nous ne ceindrons pas l’épée. Nous ne détiendrons aucune espèce d’arme et n’en porterons point sur nous.
  • Nous ne ferons point graver nos cachets en caractères arabes.
  • Nous ne vendrons point de boissons fermentées.
  • Nous nous tondrons le devant de la tête.
  • etc….

Pas véritablement un pacte de « libération des peuples » comme veut le faire croire Hassan Iquioussen dans ses conférences.

-                                                                                            1538084269-mosquee-bordeaux-napoleon chrétiens

C’est Napoléon qui abolira le statut de dhimmi en Égypte en 1798 lors de ses conquêtes en Afrique et en Orient.
« J’ai reçu, Citoyen, la lettre que m’a écrite la nation copte. Je me ferai toujours un plaisir de la protéger. Désormais elle ne sera plus avilie, et, lorsque les circonstances le permettront, ce que je prévois ne pas être éloigné, je lui accorderai le droit d’exercer son culte publiquement, comme il est d’usage en Europe, en suivant chacun sa croyance.
Je punirai sévèrement les villages qui, dans les différentes révoltes, ont assassiné des Coptes. Dès aujourd’hui vous pourrez leur annoncer que je leur permets de porter des armes, de monter sur des mules ou des chevaux, de porter des turbans et de s’habiller à la manière qui peut leur convenir. »

extrait de la lettre de Napoléon (illustration de droite) adressée au premier Intendant général Copte Mu’allem Jirjis Al-Jawhari (illustration de gauche), le 7 décembre 1798, abolissant le statut de dhimmi en Égypte.

 

-                                                                                   1538083657-mosquee-limoges-imam christianisme
L’AMLF sous l’autorité de Hassan Izzaoui, recteur de la Grande Mosquée de Limoges, utilise le lieu de Culte pour développer une propagande violemment antioccidentale et antisioniste.

Quel avenir pour les Musulmans fréquentant la Grande Mosquée et l’école coranique de Limoges ? Pensez-vous que les centaines d’enfants soumis à la propagande islamique et à l’idéologie développée par les responsables de l’AMLF, seront bien intégrés dans la société française ?

-                                                                        1538083718-mosquee-limoges-alain-rodet christianophobie

Durant son long mandat (1990-2014), le maire socialiste Alain Rodet n’a jamais pris la moindre mesure pour empêcher les fondamentalistes de l’organisation politique AMLF proche des Frères Musulmans de s’enraciner à Limoges, condamnant le vivre-ensemble et la cohésion sociale sur le long terme.

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir