• Accueil
  • > Recherche : islamineurope poitiers

6 mai, 2017

Le difficile combat du maire LR Didier Gonzales contre l’organisation politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans (ACMUV) de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 11 h 40 min

Le sud-ouest parisien connaît un développement important de l’Islam fondamentaliste, aussi bien sous l’impulsion de la faction de l’organisation politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans, que sous celles de diverses mouvances du salafisme.
La commune de Villeneuve-le-Roi, environ 20 000 habitants au sud de la région parisienne, dans le département du Val-de-Marne située près de l’aéroport d’Orly, n’est pas épargnée par l’islamisation.
Les tensions entre la municipalité dirigée par le maire LR Didier Gonzales et les associations islamiques locales durent depuis plusieurs années.
En mai 2013, le maire avait dû demander la fermeture des locaux d’une association musulmane, l’Institut de Transmission du Savoir (ITS) pour propagation d’une doctrine islamique radicale.

Depuis, le maire est confronté à la principale association locale représentant la communauté musulmane de la ville, l’Association Culturelle Musulmane Villeneuvoise (ACMUV), liée à l’organisation politique des Frères Musulmans.

Dans une conférence donnée le 5 juin 2011, les responsables de l’ACMUV détaillent leur projet pour la communauté musulmane de la ville.

« On a déjà notre imam, qui est le cheikh Iliès, et inch’Allah, après on veut ouvrir cette salle, ça c’est à court terme, à moyen terme, on veut former, parce qu’on avait dit que après un lieu de prosternation, on veut un lieu d’apprentissage, donc pour ce lieu d’apprentissage, on s’est dit que pourquoi pas, former nos Frères de Villeneuve-le-Roi et nos soeurs de Villeneuve-le-Roi dans une école, dont le Frère, le cheikh Iliès a déjà été, c’est l’IESH.
Et dans cette école à Saint-Denis, ils font un apprentissage, une formation accélérée de trois ans. Et dans cette formation, c’est eux, nos Frères de Villeneuve-le-Roi, nos soeurs de Villeneuve-le-Roi, qui seront les professeurs de notre Mosquée, comme ça, on n’ira pas chercher nos profs ailleurs, on les sortira de ces écoles, pour que inch’Allah, nous, on fait en sorte qu’ils se forment, on fait en sorte, que ce sont nos propres soeurs et frères qui éduquent nos petits enfants, et inch’Allah à moyen terme, on veut des enfants qui étudient de cinq ans jusqu’au adultes, débutants inch’Allah, et aussi ceux qui ont un petit niveau, donc à moyen terme, après cette formation, inch’Allah, on ne veut pas aller voir ailleurs, on ne veut pas demander des professeurs à droite à gauche, et demander recours ailleurs, c’est un peu être égoïste, mais on n’a rien, comme on n’a rien, on voudrait s’entraider mutuellement. »
[07:05]
« On a une équipe qui ira voir le maire, pendant qu’on a cette salle là, on va pas dormir, il y a une équipe qui va préparer un dossier solide, et dans ce dossier solide, qu’est-ce qu’on va mettre ? On va mettre qu’on a tel nombre d’adhérents, que avec ces adhérents là, on a des gens qui peuvent voter, qui ont la carte d’électeur, comme ça on pourra y aller, et pas pour passer, excusez-moi des termes, pour des rigolos, ou des gens qui ont peut-être un projet mais c’est un projet comme ça, pensé à la vite fait.
En pensant à mes Frères et Soeurs qui en 2003, faisaient partie de ces gens qui sont partis demander ce carré (musulman), c’est peut-être aussi la masse, ils avaient peu de personnes pour aller vers le maire, Ils sont passés à la légère, nous ce qu’on veut, c’est que en ayant cette salle là, on prépare le dossier et que ces Frères là le montent à la mairie et en parlent. »

[13:50]
Conférence sur le projet de construction de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi le 5 Juin 2011 à la salle le Riyad de Villeneuve-le-Roi avec comme invité le prédicateur des Frères Musulmans Mohamed Bajrafil. (lien)

Dès 2011, un des dirigeants de l’ACMUV menace le maire de la ville de ne plus pouvoir compter sur le vote musulman s’il refuse d’adhérer au projet d’édification d’une Mosquée à Villeneuve-le-Roi.
Le choix doctrinaire de l’association s’est porté sur l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH), qui, sous ce titre pompeux, n’est en fait rien d’autre q’une immense Madrassah, une école coranique enseignant le Droit islamique, la Jurisprudence du Droit (fiqh), des Fatwas, la finance islamique, un système pénal et juridique concurrent de la constitution républicaine lié à la l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans (UOIF en France).

-                                        Le difficile combat du maire LR Didier Gonzales contre l'organisation politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans (ACMUV) de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi dans Politique 164115MosqueVilleneuveYoussoufAlQaradawi

Ahmed Jaballah, ex-président de l’UOIF (à droite), et le prédicateur antisémite égyptien Youssouf Al-Qaradawi (au centre), mentor des Frères Musulmans à l’IESH de Paris (Saint-Denis) en 2007

On peut remarquer que l’islamiste radical Youssouf Al-Qaradawi fait parti du « Conseil Scientifique » de l’IESH (hard-copy). Ce Cheikh fait autorité dans le Monde Musulman, ilest consultant religieux sur la chaîne Qatari Al-Jazira. Il dirige également en Europe le Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche (CEFR).

En septembre 2015, la tension atteint son paroxysme pendant les fêtes annuelles d’automne, les militants de l’organisation ACMUV qui réclament une Mosquée, manifestent leur mécontentement, la situation dégénère rapidement, les policiers insultés sont obligés de faire usage de gaz lacrymogènes. Le maire Didier Gonzales « déplore que certains […] cherchant à imposer la construction d’une Mosquée à Villeneuve-le-Roi, aient tenté à plusieurs reprises de troubler notre fête ».

L’idéologie développée par les prédicateurs des Frères Musulmans est bien rodée : dénigrement et rabaissement de l’Occident et de la France, politique de victimisation, les Musulmans seraient persécutés et devraient se souder devant l’adversité afin de raffermir leur Foi et imposer le dogme islamique à ce monde pervers et immoral qui leur veut tant de mal.
Ci-dessous, un aperçu du profil des prédicateurs venant endoctriner les Musulmans de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi.

-                                                     491331MosqueVilleneuveleroiAbdallahBenMansour Abdallah BenMansour dans religion
Parmi les formateurs de l’IESH conférencier à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi, le prédicateur politique antioccidental et antisioniste des Frères Musulmans Abdallah BenMansour, invité le 10 août 2012.

-                                            133742UOIFAbdallahBenMansour ACMUV

Abdallah BenMansour (photo) est un militant islamiste, membre éminent fondateur de l’UOIF, il ne reconnaît pas l’existence de l’État d’Israël, et diffuse une propagande de l’Islam politique antioccidental et antisioniste dans les Mosquées de France, et dans les IESH en particulier, centres de formation des futurs imams des Mosquées de France.

Il milite également pour la mise en place de la Loi islamique, la Charia. Dans une conférence donnée à la Mosquée des Étangs d’Aulnay-sous-Bois, il expliquait à ses Fidèles Musulmans : « heureusement que les Musulmans veulent appliquer la Charia ! Les français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam ! ».
Lors du congrès de l’UOIF au salon du Bourget en 2013, il déclarait : « Les Musulmans ont construit la France et sont l’avenir de l’humanité »

Le prédicateur des Frères Musulmans Mohamed Bajrafil vient également prêcher régulièrement dans la Mosquée, c’est un proche du prédicateur politique Tariq Ramadan. Ses prédications visent essentiellement à rabaisser l’Occident et la France, qui seraient comparativement inférieurs à la grandeur supposée de la civilisation islamique.
Mohamed Bajrafil donne par exemple « des leçons d’humanité à la France«  (hard-copy). Alors qu’il devrait plutôt exprimer sa gratitude envers un pays civilisé dans lequel il a trouvé refuge lui et sa famille, et où l’esclavage est aboli depuis des siècles. Il déclare dans une conférence, que « des Tariq Ramadan, il en faudrait 36 000 ! », et participe tous les ans au meeting de l’UOIF au Bourget.

Mohamed Bajrafil invité le 30 mars 2012, ici en juin 2012 à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi.

-                                         411301MosqueVilleneuveTariqRamadanMohamedBajrafil Ahmed Nufays

Mohamed Bajrafil (à gauche) et le prédicateur politique antioccidental et antisioniste Tariq Ramadan (à droite) en conférence le 8 novembre 2014 à l’institut Al Khayria en Belgique.

-                                              496777MosqueVilleneuveleroiMohamedBajrafilHassanIquioussen Al-Qaradawi

Autour de Mohamed Bajrafil gravitent des prédicateurs politiques antioccidentaux, conspirationnistes et antisionistes de l’UOIF, tels Tariq Ramadan, Hassan Iquioussen et Moncef Zenati, ici lors de la 14ème rencontre annuelle des Musulmans du sud, le 27 mars 2016 au parc Chanot de Marseille.

Ci-dessous, un bref aperçu de l’idéologie de ces prédicateurs.

-                                            532341MosqueUOIFTariqRamadan Allah

Tariq Ramadan milite dans les Mosquées et dans ses ouvrages, (« le face à face des Civilisations » par exemple), et sous des discours toujours plein de sous entendus, pour la mise en place d’un système totalitaire, un État islamique doté d’une Constitution s’appuyant intégralement sur les Lois Divines, les préceptes du Coran, et dirigé par un dignitaire religieux, un Imam. Un État crée par les Musulmans, pour les Musulmans, sans aucune opposition politique, un Califat.
Lors du congrès annuel de l’UOIF au Bourget du 6 au 9 avril 2012, des prédicateurs antisémites, comme Youssouf Al-Qaradawi ou Safwat Hijazi qui expliquent, devant plusieurs dizaines de millions de téléspectateurs sur les chaînes Arabes (Al-Jazeera, Al nas-tv , Tv Al-Aqsa, etc…) vouloir rassembler les Musulmans afin de finir le travail d’Hitler, punir et exterminer les Juifs, ont été interdits de se présenter à ce congrès (sous la pression du FN, il faut le souligner).

Tariq Ramadan a, dans un article, pris la défense de ces prédicateurs antisémites et a condamné Nicolas Sarkozy pour cette mesure, dans un vibrant plaidoyer rendant hommage à ces « savants Musulmans de renommée mondiale » injustement bannis du territoire français (hard-copy).
Dans ses conférences, Tariq Ramadan appelle par ailleurs les Musulmans à boycotter Israël.

Image de prévisualisation YouTube

Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémitesIl diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
Il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien.

-                                                    450442MosqueUOIFMoncefZenati Amine Naït-Daoud

Moncef Zenati encourage la diffusion des textes de Hassan Al-Bannah, fondateur des Frères Musulmans, et de la propagande politique de Youssef Al Qaradawi, le mentor antisémite égyptien de la Confrérie. 
Moncef Zenati est par ailleurs un militant politique antisioniste et pro-palestinien, les associations islamiques proches de l’UOIF, constituent le vecteur parfait pour relayer l’idéologie des Frères Musulmans dans les Mosquées de France.

 

-                                                     328820MosqueVilleneuveleroiNaderABouAnas antisémitisme

Le prédicateur misogyne Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget, est venu donner une conférence à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi le 24 mars 2012.

Image de prévisualisation YouTube

Pour Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget et invité à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi, la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison.

Autre prédicatrice de renom invitée à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi, Nasssima Prudor, associée à l’organisation politique des Frères Musulmans.

-                                   678658MosqueVilleneuveleroiNassimaPrudor antisionisme

Nassima Prudor, militante proche des milieux fondamentalistes islamiques, en conférence à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi du 2 au 16 avril 2017

-                                                        482172MosqueVilleneuveleroiNassimaPrudor2 charia

-                                        368661MosqueVilleneuveleroiNassimaPrudor3 chrétiens

-                                                              578851MosqueVilleneuveleroiNassimaPrudor34 christianophobie

Nassima Prudor, en compagnie de prédicateurs radicaux déjà sus-cités, ainsi que du fondamentaliste misogyne Hassen Bounamcha, endoctrine des milliers de Musulmans au dogme islamique dans les Mosquées de France (lien 1, lien 2, lien 3)

Le principe de victimisation est l’arme favorite des islamistes pour intimider et imposer progressivement la visibilité du système islamique afin de saper les fondements des sociétés occidentales.

Voici comment Nassima Prudor utilise cette propagande de victimisation devant les Musulmanes pour affermir leur Foi et leur empêcher de retirer leur hijab, voile islamique recouvrant tout le corps sauf le visage, sur leur lieu de travail, lors d’une conférence donnée le 14 juin 2015 à Nanterre (hard-copy):

-                                        441351MosqueVilleneuveNassimaPrudor Coran

« Vous savez, récemment, on a pris une Croyante, dans un pays où il y a la guerre, vous savez cette soeur là était jeune, des ennemis d’Allah ont pris cette soeur là, on lui a dit : « Tu vas manger du porc, et tu bois de l’alcool », ils avaient allumé un feu à côté, un feu qui se réchauffait la nuit dans la montagne, et ont dit : « Si tu ne manges pas le porc et tu ne bois pas l’alcool, on te brûle, regarde, là tu vas être mise là-dedans. Ils ont passé un long moment à l’inciter à le faire. Vous savez ce quelle leur a dit ? : « Wouallah, jamais je ne le ferai, et jamais je ne ferai plaisir à l’ennemi d’Allah de se réjouir de voir un Croyant désobéir à Allah ». Voyez la Foi, c’est ça être une Croyante, ce n’est pas une autre forme de jeûne ou de prière, alors que le coeur n’est pas avec Allah.
Cette fille là est morte brûlée, jamais elle n’aurait donné la joie à l’ennemi d’Allah de devoir lui désobéir, jamais. Nous, qu’est-ce qu’on fait : pour un travail, j’enlève le hijab, pour un mariage, je fais tout ce qui est haram, mais c’est pas grave ! Je ne fais le mariage qu’une seule fois dans ma vie. Et c’est pour ça que malheureusement, on est dans cette situation qui est complètement loin d’être celle de vrais Croyants. » 

[26:25]
Extrait d’une conférence donnée par Nassima Prudor à Nanterre le 14 juin 2015 (lien)

-                                                229154MosqueVilleneuveAlAnfal4 Didier Gonzales

-                                      920241MosqueVilleneuveAlAnfal3 femmes

Sur la page Facebook officielle de l’ACMUV, les responsables de l’association partagent la sourate Al-Anfal (le butin, prise de guerre), récitée par le prédicateur Ahmed Nufays (hard-copy), cette sourate de guerre coranique est utilisée par tous les jihadistes pour justifier la guerre sainte contre les Infidèles, les non-croyants.

-                                          756328MosqueVilleneuveleroijihadislamique France
Pour quels motifs les responsables de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi mettent-ils en avant pour leurs Fidèles cette sourate appelant à la haine et au meurtre ? Quel est l’objectif ? L’Islam n’est-il pas la religion de « Paix et Tolérance » ?

-                                                 345200MosqueVilleneuveleroiAmineNaitDaoud Frères Musulmans

Le prédicateur idéologique des Frères Musulmans Amine Naït-Daoud, en conférence à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi le 11 avril 2015.

-                                             230110MosqueVilleneuveAmineNatDaoud guerre sainte

Sur sa page Facebook, on constate que Amine Naït-Daoud (photo) est proche de l’organisation politique des Frères Musulmans et des prédicateurs tels que Moncef Zenati ou encore Hani Ramadan, il fait également la promotion de l’organisation islamiste antioccidentale du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF) (hard-copy).
 

-                                                      881778MosqueVilleneuveleroiDidierGonzales Hani Ramadan

Le maire LR Didier Gonzales de Villeneuve-le-Roi mène une difficile bataille contre l’Islam radical des Frères Musulmans implanté dans sa ville, l’association islamique antioccidentale et antisioniste ACMUV.

14 août, 2015

L’Islam Radical politique antioccidental, antisioniste et intolérant s’installe au coeur du futur projet du centre islamique « Dar Al Iman » de Bagneux

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 14 h 55 min

Située dans la banlieue sud de Paris, Bagneux est une ville qui a connu une forte augmentation de la population immigrée ces trois dernières décennies, essentiellement arabo-musulmane.
Les responsables de la principale association islamique locale de Bagneux, l’Association de Bienfaisance de la Mosquée d’Omar du Sud des Hauts de Seine (ABMOSHS), constate depuis quelques années que sa Mosquée est trop petite pour accueillir le flux croissant de Fidèles Musulmans. Ils ont donc lancé un projet d’extension du lieu de Culte existant en prévoyant l’achat d’un bâtiment mitoyen.

-                                                     L'Islam Radical politique antioccidental, antisioniste et intolérant s'installe au coeur du futur projet du centre islamique
-                                                                                     La Mosquée de Bagneux

-                                                165354MosqueBagneuxfidlesmusulmans ABMOSHS dans religion

-                                                                            Fidèles Musulmans de Bagneux

Le projet « Dar Al Iman«  est né, il permettra ainsi, sur une surface de plus de 2800 m2 répartie sur 3 niveaux, d’ajouter au complexe islamique en plus des salles de prières pour 3000 Fidèles, une école coranique capable de prendre en charge 1400 élèves Musulmans répartis dans 28 classes utilisant 4 salles de cours.

Image de prévisualisation YouTube

Le coût total du projet est estimé à 3 200 000 euros, la moitié des Dons a déjà été récoltée auprès des Fidèles.

En plein coeur de Bagneux, va donc se développer un grand centre islamique, qui deviendra le poumon de la ville sur le long terme.

Quel Islam est diffusé par les responsables de l’ABMOSHS ? Un message de tolérance, de respect, de don de soi, de Pardon et d’Humilité ?

Avec ce qui se passe au Moyen-Orient, on sait que l’enseignement de l’Islam est un sujet sensible, mais il semble qu’il n’y ait absolument aucun contrôle mené par les autorités locales afin de vérifier la compétence des prédicateurs venant précher à la Mosquée de Bagneux.

-                                                            425535MosqueBagneuxHouriaBouteldja Al-Qaradawi
-                           Le 21 février 2015, Houria Bouteldja est invitée par l’association islamique de Bagneux.

Houria Boutelja est le porte-parole du Parti des Indigènes de la République (PIR), un mouvement politique préchant le communautarisme islamique et un esprit de revanche contre les « blancs colonisateurs » et lutte contre le sionisme, typiquement, quelques extraits de l’idéologie véhiculée par ce parti politique, sur son site internet officiel :

« le PIR lutte contre toutes les formes de domination impériale, coloniale et sioniste qui fondent la suprématie blanche à l’échelle internationale. »

« Le PIR s’oppose à une Europe impériale blanche et à tous les dispositifs qui sont mis en œuvre dans cette perspective. Le PIR s’attachera à développer des liens d’entraide, de solidarité et de partenariat avec toutes les forces qui luttent, dans l’ensemble des Etats européens, contre le projet de construction d’une Europe blanche. »

« Il faut refuser le système d’intégration : sur le plan idéologique. Il faut résister à l’idéologie de l’universalisme blanc, des droits de l’homme et des lumières, du progrès, de la vision linéaire de l’histoire. »

-                                                                                        828072MosqueBagneuxHouriaBouteldjaniquelaFrance Allah

Houria Bouteldja, invitée par l’association islamique de Bagneux, est connue et poursuivie judiciairement pour ses frasques et ses discours anti-français, elle apparaît en couverture du livre « Nique la France », édité par sa maison d’édition ZEP.

Que ce parti politique ait pignon sur rue pour l’ABMOSHS devrait alerter les autorités et la municipalité de Bagneux. Que fait madame le maire Marie-Hélène Amiable ? Houria Bouteldja et son idéologie de haine de la France, qui lutte contre une « Europe blanche », est-elle compétente pour endoctriner les Musulmans de Bagneux ?

On peut par ailleurs remarquer que l’association islamique de Bagneux est affiliée à l’organisation politique des Frères Musulmans en France, l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF).

Les responsables de l’ABMOSHS tiennent chaque année un stand lors de la rencontre annuelle des Musulmans de France organisée au Bourget par l’UOIF (hard-copy).

-                                                                                 718419MosqueBagneuxUOIF antisémitisme

Le stand de l’Association de Bienfaisance de la Mosquée d’Omar du Sud des Hauts de Seine de Bagneux lors du rassemblement annuel du Bourget organisé par l’UOIF en avril 2014, la branche de l’organisation politique des Frères Musulmans en France.
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Son ex-président Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

Des prédicateurs proche des Frères Musulmans sont invités à donner des conférences pour les Musulmans de l’association islamique de Bagneux.

Dans la même mouvance, le prédicateur Tariq Ramadan a donné une conférence le 3 février 2013 pour les Musulmans de l’association islamique de Bagneux.
Tariq Ramadan milite dans les Mosquées et dans ses ouvrages, (« le face à face des Civilisations » par exemple), et sous des discours toujours plein de sous entendus, pour la mise en place d’un système totalitaire, un État islamique doté d’une Constitution s’appuyant intégralement sur les Lois Divines, les préceptes du Coran, et dirigé par un dignitaire religieux, un Imam. Un État crée par les Musulmans, pour les Musulmans, sans aucune opposition politique, un Califat.
Lors du congrès annuel de l’UOIF au Bourget du 6 au 9 avril 2012, des prédicateurs antisémites, comme Youssouf Al-Qaradawi ou Safwat Hijazi qui expliquent, devant plusieurs dizaines de millions de téléspectateurs sur les chaînes Arabes (Al-Jazeera, Al nas-tv , Tv Al-Aqsa, etc…) vouloir rassembler les Musulmans afin de finir le travail d’Hitler, punir et exterminer les Juifs, ont été interdits de se présenter à ce congrès (sous la pression du FN, il faut le souligner).
Tariq Ramadan a, dans un article, pris la défense de ces prédicateurs antisémites et a condamné Nicolas Sarkozy pour cette mesure, dans un vibrant plaidoyer rendant hommage à ces « savants Musulmans de renommée mondiale » injustement bannis du territoire français (hard-copy).
Dans ses conférences, Tariq Ramadan appelle par ailleurs les Musulmans à boycotter Israël.


-                                                                               663572MosqueBagneuxTariqRamadan antisionisme
-                                                    685528MosqueBagneuxTariqRamadan2 Bagneux

« Nous sommes des pacificateurs, mais si vous cherchez la guerre, vous allez nous trouver. Ce n’est pas nous qui colonisons, si vous voulez coloniser, c’est vous les injustes, on est pour la justice, la seule justice dans l’Histoire, c’est la décolonisation, sortez d’ici. Vous ne voulez pas sortir ? Alors on va se lever. Mais on va se lever parce que vous ne voulez pas sortir. Les premiers à être injustes, c’est vous. »
[28:46]
Extrait de la conférence de Tariq Ramadan donnée à Bagneux le 3 février 2013

Tariq Ramadan s’adresse à son auditoire comme s’ils n’était pas français. Il explique aux Fidèles Musulmans de Bagneux qu’ils vivent chez des colonisateurs, des injustes, qui « s’ils cherchent la guerre, ils vont nous trouver ». La guerre ? Quelle guerre, contre qui ? Contre l’État français ? Les américains ? les occidentaux ? Les sionistes ? Il y a toujours eux et nous, Tariq Ramadan ne considère jamais son auidtoire comme intégré à la France, et s’ingénie ainsi à maintenir et amplifier un communautarisme militant.
Ces discours politiques sont-ils adaptés à être diffusés à une communauté religieuse ?

-                                 702888MosqueBagneuxTariqRamadanYoussefAlQaradawi Cat Stevens

Respectivement de gauche à droite, en partant du deuxième, Youssef Al Qaradawi, le Guide spirituel de l’organisation politique des Frères Musulmans, Sheikha Mozah, la femme de l’émir du Qatar, Tariq Ramadan, prédicateur politique antisioniste influent en Europe, Mustafa Ceric, un des leaders des Frères Musulmans en Europe, et Yusuf Islam (l’ex-chanteur Cat Stevens converti à l’Islam), réunis à Doha au Qatar le 15 janvier 2012 pour la création du nouveau Centre de Législation Islamique et Éthique (CILE) (lien 2)

Il est inquiétant de constater que des prédicateurs politiques antisionistes tels que Tariq Ramadan, ayant pour guide Youssef Al Qaradawi, qui appelle publiquement devant des millions de téléspectateurs sur les télévisions du Monde arabo-musulman à l’extermination des Juifs, et dans ses ouvrages à liquider les homosexuels, des « êtres nocifs conduisant à la perte de l’humanité » d’après lui, soit invité à Bagneux pour donner des conférences.

Autre prédicateur de renom, proche des Frères Musulmans invité par l’association islamique de Bagneux, Hassan Iquioussen (hard-copy).
Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
Il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien
.

-                                                                        168878MosqueBagneuxHassanIquioussen charia
Le prédicateur politique antisioniste, antioccidental, misogyne et négationniste Hassan Iquioussen en conférence à la Mosquée de Bagneux en mai 2014

Autre prédicateur fondamentaliste, l’imam de la Mosquée de Puteaux, le Cheikh Abou Omar a été invité à donner une conférence le 10 août 2013 dans la Mosquée de Bagneux. (hard-copy)
L’imam Abou Omar est connu pour ses discours politiques à caractère antisémite et adepte de théories du complot contre les Musulmans organisées par les média et l’État Français.

Avec la création du centre culturel islamique, un climat d’antisémitisme, d’antisionisme s’enracinera durablement à Bagneux.

-                                                                     468810MosqueBagneuxIlanHalimi Cheikh Abou Omar
On se souvient de Ilan Halimi, un jeune Juif enlevé et torturé à mort dans une cave d’une cité HLM de Bagneux par une vingtaine de personnes en janvier 2006 simplement parce qu’il était Juif, donc forcément riche, cupide, tueur d’enfants palestiniens, et traité comme une bête par ses geôliers.
Le 2 mai 2015, sa plaque commémorative a été vandalisée. Preuve que l’antisémitisme est bien vivant à Bagneux, et n’est pas prêt de s’éteindre, avec la complicité du maire communiste Marie-Hélène Amiable laissant proliférer les prédicateurs fondamentalistes invités par l’ABMOSHS et son futur centre islamique qui formera des milliers de jeunes Musulmans aux préceptes de la Charia.

Marie-Hélène Amiable, pour s’attirer l’électorat musulman, n’hésite d’ailleurs pas à militer sur sa page Facebook pour la création d’un état palestinien (hard-copy).

-                                                     417151MosqueBagneuxtatpalestinien2 Coran
Avec quel gouvernement ? Le Hamas qui appelle à tuer les Juifs ? Le Fatah, dont les dirigeants déclarent publiquement que jamais ils ne reconnaîtront un état Juif ? Mystère, elle ne le dit pas.

-                                                                               154919MosqueBagneuxMarieHlneAmiable Europe

« En ce premier jour du Ramadan, je souhaite, au nom de la municipalité, à tous les musulmans de Bagneux que ce mois de jeûne apporte réflexion, apaisement et convivialité. Je formule le vœu qu’il soit l’occasion de favoriser des moments de rencontres et de dialogue avec les habitants. »
Le 18 juin 2015, non seulement le maire communiste Marie-Hélène Amiable laisse s’enraciner l’Islam politique des prédicateurs fondamentalistes de l’association locale intolérante, antisioniste de Bagneux, mais se permet en plus de s’adresser directement à ces mêmes responsables pour leur souhaiter un bon Ramadan (hard-copy) !

23 mai, 2015

Le prédicateur anti-juif Hani Ramadan en conférence à la Mosquée de Quetigny-Dijon accrédite la thèse du complot : l’État Français serait complice des terroristes agissant sur le territoire, sous l’emprise du lobby sioniste

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 11 h 38 min

La ville de Dijon et sa banlieue en Bourgogne ont connu en trois décennies une forte poussée immigrationniste.
On peut le constater quant aux nombreuses associations islamiques ayant pris racine dans la région aussi bien à Dijon que dans sa proche banlieue, comme à Chenôve, ville à forte concentration de la communauté musulmane, ainsi que par la création à la rentrée 2015, d’une classe bilingue franco-arabe au collège Carnot de Dijon.

La principale association islamique faisant la promotion des valeurs de l’Islam à Dijon et sa banlieue est le Collectif Effica-cité, qui possède un site officiel Internet, cette structure organise la diffusion des présentations, des rencontres, des sermons ayant cours dans les différentes Mosquées de la région et des salles louées pour les prédicateurs venant apporter la religion de « Paix, d’Amour et de Tolérance ».

-                                           Le prédicateur anti-juif Hani Ramadan en conférence à la Mosquée de Quetigny-Dijon accrédite la thèse du complot : l'État Français serait complice des terroristes agissant sur le territoire, sous l'emprise du lobby sioniste dans Politique rwW1j
-                                                                          La Grande Mosquée de Quetigny

-                                                     mnOQm Al-Qaradawi dans religion
Le minaret de la Mosquée Masjid Al Rahma de Chenôve, dans le quartier du mail, dans la banlieue sud de Dijon

Parmi les invités réguliers sur Dijon et sa région venant endoctriner les Musulmans, on trouve le prédicateur Hassan Iquioussen (à Quetigny  le 11 avril 2014, le 28 septembre 2014, le 2 janvier 2015, le 7 mars 2015, le 15 mai 2015…).
Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

Ce prédicateur est contre la mixité sociale hommes/femmes : les hommes et les femmes doivent être séparés, y compris dans une même salle de réunion.

Hassan Iquioussen prétend par ailleurs, dans une conférence donnée dans une Mosquée de Dunkerque, avoir des preuves historiques que le génocide arménien n’a jamais existé.

-                                                                                       EWjdj Allah

-                                                                                    WWR3e Andalousie

-                                                                                        gWQ3K antisémitisme

-                                                   D1ydE antisionisme
Le prédicateur antioccidental, antisioniste et misogyne Hassan Iquioussen en conférence à la Mosquée de Quetigny le 7 avril 2015

Extrait en gras italique ci-dessous d’une de ses conférences donnée devant une partie de la communauté musulmane de Quetigny le 11 avril 2014 sur l’Histoire de l’Andalousie :

« Cet historien disait : « la plus grande erreur qu’a fait Charles Martel, c’est d’avoir arrêté les Arabes », c’est-à-dire pour les gens de l’époque les Musulmans, à Poitiers, « ah ! si seulement ils les avaient laissés répandre leur conception du vivre-ensemble, parce que, à la différence de l’Europe du Nord qui n’a pas connu les Lumières apportées par les Arabes et les Musulmans de l’Andalousie qui a vécu grâce justement à cette conception du vivre-ensemble. La différence est terrible, elle est sans commune mesure.
Elle est tellement terrible, qu’à un moment donné, certains Papes, ont édité des Bulles Papales, en Arabe on dit « fatwas », des sentences dans lesquelles ils vont interdire aux curés, aux religieux, de lire les livres des savants andalous Musulmans.
Surtout ceux d’Averroès, parce qu’ils sont dangereux, ces livres sont très dangereux parce qu’ils poussent à la raison, à la rationalité, à l’expérimentation, des livres qui remettent en question certaines de nos pseudo-convictions en Occident. Il faut attendre des Papes ouvert d’esprit, tels Gerbert, qui deviendra le Pape Sylvestre, pour dire, « OK c’est bon, attendez, c’est des mathématiques, de la biologie, de la médecine. »

[05:00]

« Ce sont ces philosophes Musulmans, qui avaient les textes grecs, les ont traduits en Arabe, les ont commentés, et seulement après ils vont transmettre tout ce savoir à notre Europe du Nord, et on va les retraduire. Jamais le savoir des grecs n’aurait pu exister et perdurer sans la participation d’Ibn Outoufaï, d’Averroès et les autres.
C’est pour ça que je vous renvoie à un livre, « les mille et un mythes fondateurs de la civilisation occidentale ». Ce livre prouve par A+B qu’il y a une arnaque : on a tu, on a fait une OPA sur huit cents ans d’Histoire et on a effacé toute trace de la présence et de l’influence des savants Musulmans d’Andalousie. »

[37:23]

« Regardez ce qui s’est passé à Barbastro, dans le nord, à coté de Saragosse, cette ville est tombée aux mains des conquistadores, ça a été un massacre à la tronçonneuse. Plus de six cents jeunes filles vierges ont été conduites comme des esclaves et offertes au roi de Byzance et à sa Sainteté à Rome. »
[08:50]
Hassan Iquioussen en conférence à Quetigny, les « grands savants de l’Andalousie » le 11 avril 2014 (hard-copy)

Hassan Iquioussen développe une propagande visant à induire dans l’esprit des Musulmans qu’ils sont victimes d’une tragédie et d’une terrible injustice : leurs ancêtres ont été expulsés d’une terre qu’ils avaient conquise pour diffuser les valeurs de respect et de tolérance de « l’Islam des Lumières », face à la barbarie sauvage des curés et des evêques catholiques, ignares et interdisant l’étude des livres qui « poussent à la raison, à la rationalité, à l’expérimentation », et qui se seraient livrés à un massacre en règle de la population musulmane une fois les terres chrétiennes reconquises. La guerre, c’est la guerre. Hassan Iquioussen ne relate cependant aucun massacre commis par les Musulmans sur les Chrétiens (l’épisode des six cents filles vierges offertes au Pape est évidemment un mensonge, puisque l’esclavage était interdit par l’Église catholique).
Ce qui ne peut induire que frustration et ressentiment contre l’Occident catholique de la part des Musulmans dijonnais venus écouter doctement Hassan Iquioussen.

Dans sa volonté d’endoctriner les Musulmans de Quetigny en leur montrant la soi-disant grandeur de l’Islam et de ses valeurs tolérantes, du « vivre-ensemble », Iquioussen propage des mensonges historiques flagrants : d’après lui, les livres d’Averroès étaient interdit par les Papes, et ce n’est qu’à partir du pontificat du Pape Sylvestre II (Gerbert), érudit ouvert d’esprit, philosophe, scientifique et mathématicien, que les ouvrages d’Averroès seraient devenus enfin accessibles. Or, le Pape Sylvestre II est né presque deux siècles AVANT Averroès !

Curieusement, Hassan Iquioussen oublie de préciser dans sa conférence que la pensée développée par Averroès était marginale dans le monde Musulman, et lorsqu’il a voulu diffuser ses écrits, trop innovateurs vis à vis de la législation de la charia islamique, il fut persécuté et banni du Califat, obligé de fuir pour sauver sa peau vers le Maroc. Ses écrits ont été brûlés : tout ce qui nous reste de lui a été conservé par les juifs et les Chrétiens, la pensée d’Averroès n’a pu subsister que dans l’Occident Chrétien, où elle a été étudiée et réfutée, en particulier par Saint Thomas d’Aquin. Dans le Monde Musulman, Averroès n’a jamais bénéficié du moindre crédit et fut rapidement oublié.

Image de prévisualisation YouTube
-                                                                  Rémi Brague, grand historien médiéval, résume la pensée d’Averroès

Quant à l’apport des savants musulmans qui auraient généreusement transmis aux occidentaux leurs savoirs contenus dans les ouvrages grecs traduits vers l’Arabe, cette thèse a déjà été réfutée par plusieurs historiens, dont Sylvain Gouguenheim, dans son ouvrage « Aristote au mont Saint-Michel : Les racines grecques de l’Europe chrétienne ». Les auteurs grecs étaient étudiés avant l’arrivée des Arabes dans l’Espagne andalouse, comme Isidore de Séville qui enseignait la philosophie aristotélicienne. On peut également faire référence aux traductions des oeuvres d’Aristote par Jacques de Venise directement du grec au latin sans passer par l’arabe, sans compter l’apport des sources venant du monde chrétien byzantin en Orient, dont la langue d’étude était le grec.

Il n’est qu’à étudier les savants du monde occidental au VIIème siècle, dont on ne peut donner ici une liste exhaustive, pour comprendre que l’Occident se développait sans l’apport nécessaire des traductions des textes des philosophes et érudits grecs en arabe.

Isidore de Séville, evêque de Séville, a écrit une somme considérable de traités de philosophie et scientifiques, comme le « De natura rerum », traité d’astronomie, de météorologie et de géographie, dédié à Sisebut, roi des visigoths (612-621) à une époque où le Prophète Mohamed venait à peine de naître. Il a composé une encyclopédie monumentale sur la somme des connaissances du monde connu, « Etymologiae » en 20 volumes, basée sur la pensée aristotélicienne.

-                                                                          ka0e9 Averroès
-                     Statue d’Isidore de Séville sur les marches de la bibliothèque nationale d’Espagne, à Madrid

-                                                              VW5a7 Bède le Vénérable
recopie d’une mappemonde des « Étymologies », l’encyclopédie manuscrite en 20 volumes élaborée par Isidore de Séville, faisant référence à la pensée grecque, bien avant que les Arabes ne mettent les pieds en Espagne.

-                                                        1RGww Bourgogne

Bède le Vénérable un écclésiastique de « l’Europe du nord barbare » dans l’Angleterre du VII siècle, a écrit des traités d’éducation et de sciences, comme « Sur l’art métrique » (De Arte Metrica), ou encore « Sur la nature des choses » (De Natura Rerum), alors que l’Islam venait à peine de naître.

Guido d’Arezzo, théoricien italien, a inventé le système de notation musicale occidental au XIème siècle, qui est toujours utilisé aujourd’hui sur toute la planète, Averroès n’était même pas encoré né.

Pour anecdote, Guido d’Arezzo s’est servi des premières syllabes d’une hymne à Saint-Jean-Baptiste pour la dénomination des notes de musique :
« UT queant laxis / Pour que puissent
« REsonare fibris / résonner des cordes
« MIra gestorum / détendues de nos lèvres
« FAmili tuorum, / les merveilles de tes actions,
« SOLve polluti / ôte le péché,
« LAbii reatum, / de ton impur serviteur,
« Sancte Iohannes. / ô Saint Jean.

-                                                                                                  jVOGr charia

partition musicale d’un chant grégorien basée sur la notation de Guido d’Arezzo – Bibliothèque de Helsinki, Graduel Aboense no 44, folio no 24 droit, vers 1396 – 1406

 

Autre « savant » de renom invité par les responsables de la Mosquée de Quetigny, le prédicateur Hani Ramadan.

Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Dans une conférence donnée à la Mosquée d’Avignon le 9 octobre 2011, Hani Ramadan interdit aux femmes de voyager seules.

Hani Ramadan développe également auprès des Fidèles une violente propagande antisioniste contre ce qu’il appelle « l’état criminel sioniste d’Israël ».

-                                                                           QWd9l Chenôve
Quelques extraits en gras italique ci-dessous, de sa conférence donnée le 27 février 2015 à Quetigny, après les attentats de Charlie Hebdo (hard-copy) :

« Comment expliquer ce rapprochement entre le sionisme, et les partis d’extrême-droite ? Pas seulement en France, en Europe, il y a un rapprochement qui est fait, et qui montre que ces gens là estiment désormais qu’ils ont des intérêts à partager. Et pour ce faire, j’ai donné il y a quelques années une équation qui nous permet de comprendre un peu la situation qui est la nôtre.
D’abord le premier terme de cette équation ce sont les lobbys financiers, les oligarchies transnationales. Nous devons comprendre que ceux qui nous gouvernent ne sont pas les partis politiques. Ce ne sont pas les élus, c’est ceux qui sont derrière les élus.
Et quand on observe que les conseillers financiers pour Sarkozy, ou pour Hollande, qu’il y a une même main mise derrière, qui oriente la politique. Nous, on a l’impression d’être libres dans une démocratie entre guillemet, gauche, droite, au gré des élections, les gens votent et pensent être libres, mais il y a quelqu’un derrière. »

[27:24]
« Ce qui est grave, c’est que cette pensée unique va dans le sens d’élever très haut le projet sioniste, et de condamner sans distinction, tout ce qui relève d’un Islam qui est engagé. »
[29:03]
« Pour nous, ces attentats, il y a mille points d’interrogation.
Dans un état de droit, avant de decider que ces gens là sont les responsables de ce qui s’est produit, de les tuer, et bien il faudrait mener une enquête.
Un état de droit, c’est ça, même quand on est pratiquement sûr d’avoir attraper un assassin, on ne dit pas que c’est un assassin avant d’avoir fait un procès, d’avoir fait une enquête précise. Vous remarquez que tous ces gens là, qu’on accuse injustement de terrorisme, ces jeunes gens d’abord, ils ont des liens un peu étranges avec les renseignements, et ensuite avant qu’ils aient pu témoigner ou parler, ils sont éliminés, ils sont tués, un peu comme Ben Laden qui a disparu, il est mort bien avant l’attaque dont on nous a parlé, mais en fait c’est une façon de dire, on ne veut pas de témoignages, parce qu’il y a énormément de questions que l’on peut se poser. »

[36:33]

Concernant les différents attentats islamistes ayant eu lieu sur le sol français, Hani Ramadan sous entend une thèse complotiste menée à l’échelle nationale contre les Musulmans. Il n’y aurait d’après lui, pas de preuves tangibles pour affirmer que cela soit des actes de terrorisme.
« Les jeunes gens » qui ont pénétré avec des armes de guerre dans la rédaction du journal « Charlie Hebdo » pour assassiner froidement 12 personnes, « les jeunes gens », qui ont abattu des enfants et des personnes parce qu’elles sont de confession juive ou supposées l’être, seraient en fait manipulés par le gouvernement, en ayant des « liens un peu étranges avec les renseignements », et ont donc été accusés « injustement » de terrorisme.
Les Musulmans sont floués, victimes d’un système qui les martyrise : de quoi générer un sentiment d’injustice et de frustration chez l’auditoire de Fidèles venus écouter Hani Ramadan à la Mosquée de Quetigny.
Cette prédication n’est pas innocente : elle a pour objectif de souder la communauté musulmane contre l’ennemi commun ciblé, l’État Français complice du sionisme.

« Comment le criminel de guerre Al-Sissi est soutenu y compris par le gouvernement français, on lui vend des avions, à quelqu’un qui a fait un coup d’état, qui devrait être conduit au tribunal de La Haye, alors que les Frères sont en prison, eux qui ont défendu un processus démocratique qui respecte tous les citoyens égyptiens.
Alors que le président Morsi, lorsqu’il s’est exprimé, on lui a dit : « qu’est-ce que vous allez faire, maintenant que vous êtes au pouvoir, des minorités coptes ? » Réponse : « il n’y a pas de minorité coptes en Égypte, les Coptes, les Chrétiens, sont des citoyens comme les autres. Nous sommes tous égaux dans cette communauté égyptienne. » Il était pour l’alternance politique. »

[47:20]

Hani Ramadan soutient officiellement les Frères Musulmans et son président déchu Mohamed Morsi, en le faisant passer pour un grand défenseur des droits de l’Homme.
Rappelons que le mentor des Frères Musulmans, le prédicateur égyptien Youssef Al Qaradawi appelle, devant des millions de téléspectateurs sur les chaînes de télévision arabes, à l’extermination totale et définitive des Juifs.

Image de prévisualisation YouTube
Mohamed Morsi, ancien président égyptien, membre des Frères Musulmans, et soutenu par Hani Ramadan déclare dans un meeting :
« Dans les années 1920, les égyptiens disaient : « La constitution est notre Coran », ils voulaient montrer que la constitution était une grande chose. Mais l’imam Hassan Al Bannah, Allah le bénisse, leur a dit : « Non, le Coran est notre constitution ». Le Coran a été et continuera d’être notre constitution. Le Coran est notre constitution ! Le Prophète Mohamed est notre leader ! Le Jihad est notre Voie, et la mort pour la gloire d’Allah est notre plus belle aspiration.[...] La nation s’élèvera par la prière et renaîtra uniquement par la charia islamique »

-                                                                             5rdVg complot sioniste

« Oh Allah, pardonne nous nos péchés, renforce nous, et garantit nous la victoire contre les Infidèles, Oh Allah occupe toi des Juifs et de leurs alliés, disperse-les et réduis-les en pièces, Oh Allah montre-nous ta puissance et ta grandeur devant eux, montre nous ton Omnipotence, Oh Seigneur. »
19 octobre 2012 – sermon télévisé dans une Mosquée égyptienne devant plusieurs centaines de Fidèles et en présence de Mohamed Morsi, président égyptien

Image de prévisualisation YouTube

On constate que l’on est bien loin des discours tolérants et rassurants que veut bien lui faire dire Hani Ramadan. Le prédicateur diffuse une propagande bien huilée pour ancrer l’Islam radical des Frères Musulmans en France.

Ce qui engendre évidemment l’infiltration d’un militantisme pro-palestinien et anti-israélien dans le tissu associatif des différents partis politiques de gauche (Parti Communiste, Front de Gauche, NPA,…). Ci-dessous, manifestation pro-palestinienne du 17 juillet 2014 à Dijon :

Image de prévisualisation YouTube

La ville de Dijon est elle même gangrénée par les discours de prédicateurs de l’Islam radical des Frères Musulmans. Le 10 mai 2015, le prédicateur Shakeel Siddiq formé à l’IESH, était en conférence à Dijon, en partenariat avec l’Institut du Monde Arabe de Jack Lang.
L’IESH, l’Institut Européen des Sciences Humaines de Château-Chinon, cache sous ce titre pompeux une école coranique des Frères Musulmans qui a pour principal référent en matière de législation islamique le cheikh antisémite égyptien des Frères Musulmans Youssef Al Qaradawi. (hard-copy)

-                                                                                 ngOdJ Coran

Rappelons simplement la position de ce grand savant musulman, sur la position du port du voile islamique par la femme Musulmane, dans une conférence donnée le à la Mosquée de Décines le 17 janvier 2014 :
« Quand il y a eu ce problème du voile, et comme il existe encore de toute façon, normalement, à mon sens, on n’aurait pas dû aller vers des facilités. On devrait se mobiliser en tant que Croyant, Croyante, fermement, je suis prêt à verser mon sang, à mourir, qu’on me tire dessus, mais jamais je n’enlèverai mon voile pour ces taghut (mécréants), pour ces gens, ils veulent quoi, ils attendent quoi de moi ? Moi, je cherche à plaire à Allah ! T’es content, t’es pas content, pour moi cela ne change absolument rien ! »

 

-                                                                                aWR9k Dijon
Le maire socialiste Michel Bachelard condamne le vivre-ensemble sur le long terme, en autorisant la venue dans sa commune de Quetigny de prédicateurs de l’Islam politique antisioniste, antioccidental et misogyne, permettant la création d’un communautarisme virulent.

-                                                                   KrnOm Effica-cité
Le maire socialiste et ministre du Travail François Rebsamen autorise la venue de prédicateurs fondamentalistes misogynes dans sa commune de Dijon.

4 mai, 2013

L’Islam Radical des Frères Musulmans sera-t-il enseigné aux fidèles dans le futur complexe islamique de Mâcon ?

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 11 h 31 min

Mâcon est une commune du département de Saône-et-Loire dans la région de Bourgogne, forte de plus de 37 000 habitants.
Depuis plusieurs années, la communauté Musulmane de la ville s’agrandit, et la municipalité dirigée par Jean-Patrick Courtois a accordé son autorisation pour la construction de deux Mosquées, la Mosquée Al-Fath (la conquête) pour les maghrébins, et une Mosquée pour les turcs, toutes deux situées sur la rue Olivier-de-Serres pour permettre aux Musulmans de pratiquer leur culte sans contraintes.

L'Islam Radical des Frères Musulmans sera-t-il enseigné aux fidèles dans le futur complexe islamique de Mâcon ? dans Politique 1569665733-mosquee-macon   1569665837-mosquee-macon-turquie Ahmed Jaballah dans religion
Respectivement de gauche à droite, la Mosquée Al Fath (la conquête) des Maghrébins, et la Mosquée des Turcs situées toutes deux sur la rue Olivier-de-Serres à Mâcon

Les Musulmans se sont par ailleurs organisés en une association de promotion de la culture islamique créé en 2004, l’Association pour la Culture, la Science et l’Éducation de Mâcon (ACSE) présidée par Noureddine Omar.
Sous cet acronyme pompeux se cache en fait rien moins qu’une des nombreuses structures de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF).
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir politique Islamiste Totalitaire, la Charia.

Les responsables de l’association considèrent que les deux Mosquées à disposition sur la ville ne sont pas suffisantes, les locaux actuels de l’ACSE s’avèrent trop exigus, et afin de pallier au manque de place face à l’affluence des Fidèles, l’ACSE a déposé en avril 2011 auprès de la mairie un projet de création d’un nouvel espace culturel islamique sur la commune de Sancé, au nord de Mâcon.
Le projet de ce futur complexe, d’un coût de 1,5 million d’euros, dont le financement n’est toujours pas trouvé, et qui serait essentiellement alimenté par des dons, intégrera différents lieux de rencontres dans le bâtiment d’une surface de 1 300 m².
L’édifice se découpe en cinq salles, pour dispenser des cours à un public le plus large possible sont ainsi programmées, ainsi que deux salles de prière (une pour les hommes et la deuxième pour les femmes), une bibliothèque avec un espace de travail, une salle d’activités et enfin une salle multiservices. Deux surfaces commerciales de 90 m² chacune sont également intégrées dans le projet. Les responsables de l’association attendent la délivrance du permis de construire sur Sancé.

-               1569665817-mosquee-macon-projet Al-Azhar

projet du futur complexe islamique de l’ACSE à Mâcon : point d’appui de la structure de l’Islam politique des Frères Musulmans en Bourgogne ?

Qu’enseignent les théologiens des Frères Musulmans aux Fidèles désirant s’enrichir, et entretenir l’identité culturelle et cultuelle de la religion de « Paix et Tolérance », l’Islam ?
On peut acquérir l’idéologie fondamentaliste des Frères Musulmans grâce aux ouvrages qui peuvent être achetés à la bibliothèque du lieu de culte islamique. En effet, sur le site officiel internet de l’ACSE, on trouve en particulier le livre du fondateur de la pensée islamiste des Frères Musulmans, Hassan-Al Banna. (hard-copy)

-                                                                                                1569665794-mosquee-macon-hassan-al-banna Al-Qaradawi
Les textes originaux du prédicateur Hassan Al Banna, fondateur des Frères Musulmans disponibles sur le site de l’ACSE.

http://www.dailymotion.com/video/xwqj4

La doctrine de Hassan Al Banna : une idéologie de conquête du pouvoir islamique en lutte contre la civilisation occidentale, et favorable à la mise en place de la Charia, la Loi Islamique, un Califat totalitaire contrôlé par des imams, est expliqué succinctement dans ce reportage. Pour un historique plus complet sur les Frères Musulmans, vous pouvez consulter par exemple le livre « Le sabre et le Coran, Tariq Ramadan et les Frères Musulmans à la conquête de l’Europe »

 

On trouve sur le site un article de propagande pour la revendication du port du voile islamique, un combat idéologique fer de lance mené par les Frères Musulmans, pour imposer l’Islam en Europe et miner les sociétés occidentales, un court extrait ci-dessous de l’article (hard-copy) :

« C’est uniquement l’homme blanc qui n’a rien de féministe et qui vient juste libérer la femme bronzée de l’homme bronzé. Pour l’Occidental qui est allé civiliser les colonies, le patriarcat s’exprime à travers le port du voile. Cet argumentaire féministe a été justifié hier à des fins coloniales ; il est utilisé aujourd’hui à fins impérialistes. On l’a vu en Afghanistan, on l’a vu en Irak. Tout cela a rendu le terme « féministe » extrêmement péjoratif pour une grande partie des femmes des sociétés musulmanes. »
[...]
« Et Badinter dans tout ça… ?
Pour ce qui est d’Élisabeth Badinter, je dirais qu’elle est la représentante du féminisme hégémonique qui n’existe que par la désignation de l’Autre : musulman, arabe, femme voilée et jeune de banlieue… Elle assimile, et donc confond, émancipation avec occidentalisation. Elle considère le modèle occidental de féminisme comme le référent unique et supérieur que devraient suivre toutes les femmes. Pour couronner le tout elle est actionnaire de Publicis, une boîte de publicité, un instrument majeur de l’exploitation du corps des femmes à des fins marchandes. En ce sens elle est une figure de l’antiféminisme. »

Les responsables de l’ACSE diffusent un article incitant les jeunes filles à revendiquer le port du voile islamique et le hijab, un vêtement incompatible avec les valeurs de la culture de la civilisation occidentale.
Toute manifestation de féminité, de beauté, de charme, de séduction, de sensualité est strictement et formellement interdit par les préceptes islamiques. Le corps de la femme, cheveux, jambes, nuque, décolleté, ses courbes féminines, tailles, hanches, doivent être masqués par un voile, un hijab.

Les islamistes introduisent le voile comme une prétendue arme de lutte du « féminisme islamique« , la libération de la femme contre « l’impérialisme » de l’Occident, avec pour objectif caché d’islamiser les sociétés occidentales.

-                                                     1569665848-mosquee-macon-voile-islamique Allah
Les responsables de l’ACSE font la promotion du port du voile islamique et du hijab, arme de lutte contre l’impérialisme occidental : « une féministe musulmane » ?

 

Le président de l’UOIF Ahmed Jaballah est venu donner une conférence dans le culte islamique de Mâcon en mars 2012. (hard-copy)
Il déclarait il y a quelques années que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

-      1569665746-mosquee-macon-ahmed-jaballah-2 antisémitisme    qaradawijaballah antisionisme
Le président de l’UOIF Ahmed Jaballah en conférence au centre islamique de Mâcon en mars 2012, et sur la photo de droite en compagnie du prédicateur antisémite égyptien Youssef Al Qaradawi, membre éminent des Frères Musulmans et président du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche (CEFR), à l’IESH de Saint-Denis en 2007

« L’Islam est venu avec le système que l’on appelle le Califat, le sens même de ce mot, veut dire celui qui va être à la place, qui va gouverner au nom du Peuple, c’est le gouverneur et responsable qui est au service du Peuple. [...] L’Islam a donné des Valeurs, des fondements, des bases qu’il faut respecter, et tout système Politique qui respecte ces bases, on peut le considérer comme un système islamique. »
Prèche du Cheikh Ahmed Jaballah – président de l’UOIF, à la Mosquée de Créteil

Autre conférencier invité régulier au centre islamique de Mâcon, le cheikh égyptien Ibrahim Amine de l’université Al-Azhar du Caire, prédicateur qui vient diffuser la doctrine des Frères Musulmans.
Dans le contenu du dogme de l’Université d’Al-Azhar, on retrouve « la théorie du complot », les Musulmans sont persécutés éternellement par les Juifs et les Chrétiens, qui complotent contre eux sur toute la planète pour les détruire.

-                                                                    1569665806-mosquee-macon-ibrahim-amine Bourgogne

le cheikh égyptien Ibrahim Amine prédicateur régulier au centre islamique de Mâcon (ici le 26 février 2012) ne parle pas un mot de français : un modèle d’intégration pour les Musulmans ?

 

Les idéologues se succèdent au centre islamique de Mâcon, comme le prédicateur membre de l’UOIF Hassan Iquioussen, venu donner une conférence sur « le sens de l’épreuve en Islam«  (hard-copy), Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

 

Autre invité de marque venu donné une conférence au centre islamique de Mâcon, le prédicateur suisse d’origine égyptienne Tariq Ramadan.  (hard-copy)

Dans son livre « Islam, le face à face des Civilisations », Tariq Ramadan explique que l’Occident est décadent, et décrit l’Islam comme un système totalitaire, la mise en place d’un État islamique doté d’une Constitution s’appuyant intégralement sur les Lois Divines, les préceptes du Coran, et dirigé par un dignitaire religieux, un Imam. Un État crée par les Musulmans, pour les Musulmans, sans aucune opposition politique, un Califat, seul apte à remplacer les démocraties occidentales actuelles.
Tariq Ramadan est parfois accompagné de son frère Hani Ramadan, un prédicateur radical, qu’on peut par exemple écouter ici défendre la mise en place de la charia à la Mosquée de Lille-Sud, la Loi que tous les Musulmans doivent adopter, ou défendre la cause palestinienne, en comparant les Juifs à des : « serpents, une race de vipères »devant plusieurs centaines de Fidèles Musulmans à Bruxelles et ce, en présence de Tariq Ramadan.

-    1569665826-mosquee-macon-tariq-ramadan-3 charia    1569665794-mosquee-macon-hassan-iquioussen Coran
Respectivement de gauche à droite, les prédicateurs Tariq Ramadan et Hassan Iquioussen en démonstration au centre islamique de Mâcon

Un court extrait de la conférence donnée par Tariq Ramadan devant les fidèles Musulmans macônnais en mai 2012, en gras italique ci-dessous :

« Qu’est-ce que vous apportez à la France ? Cette spiritualité de la paix. Est-ce que vous êtes des agents de paix dans ce pays ? c’est quoi un agent de paix dans ce pays ? C’est quelqu’un qui peut dire au gouvernement français : « tant qu’il n’y aura pas de justice dans vos banlieues, vous ne serez pas en paix ici ! Tant qu’il n’y aura pas d’égalité d’accès au travail vous ne serez pas en paix, et nous on est des agents de la paix ! Ça veut dire quoi ? Qu’on est des agents de la justice, des agents de la dignité, la façon dont vous regardez les Arabes, ça ne tient pas, et on ne laissera pas faire ! Parce qu’on est solide, qu’on ne sera pas agressif, mais on sera juste. »
[59:00]
conférence de Tariq Ramadan au centre islamique de Mâcon – mai 2012 « La paix du coeur, la voie du bonheur » (hard-copy)

Tariq Ramadan, tout en enrobant ses propos dans un discours basé sur la spiritualité et la paix, invective les Musulmans contre le reste de la société occidentale, en expliquant à ses auditeurs que le gouvernement français est raciste, et qu’il les martyrise.
Un cas typique de manipulation de la communauté Musulmane, la victimiser, avec pour but de la souder et de l’isoler du reste de la société pour mieux la piloter à des fins politico-religieuses.

- 1569665733-capture-tariq-ramadan-a-macon-youtube-mozilla-firefox-1 Élisabeth Badinter
Tariq Ramadan devant les jeunes Musulmans Macônnais en mai 2012, explique que le gouvernement français est raciste envers les Arabes

 

Les prédicateurs de l’UOIF seront-ils invités dans le futur centre islamique pour endoctriner les Musulmans ?  Cela va-t-il dans le sens de la Fraternité, l’Amour et la Paix, habituellement observé dans les édifices religieux ? Pensez-vous que par l’UOIF, la communauté Musulmane mâconnaise sera mieux intégrée au reste de la société ?

-                                             1569665806-mosquee-macon-jean-patrick-courtois Frères Musulmans
Le sénateur-maire UMP de Mâcon Jean-Patrick Courtois (deuxième à partir de la droite), avec les responsables de la Mosquée Al Fath, collabore activement à l’islamisation de la ville

15 janvier, 2013

Othmane Iquioussen, imam de la Mosquée d’Escaudain : les « Juifs et les hypocrites » mènent une politique d’accusation contre les Musulmans

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 10 min

La ville d’Escaudain de près de 10 000 habitants, est située dans le département Nord (59) de la France près de Raismes et de Valenciennes.
Escaudain a un long passé historique, en 847 ce petit village à l’époque fut donné à l’Abbaye de Saint-Amand par Charles II le Chauve.

La population Musulmane du nord de la France n’a cessé de croitre ces trente dernières années, et pour satisfaire la communauté islamique de la ville d’Escaudain, la municipalité a autorisé la construction d’une Grande Mosquée en 1990, sur le terrain de l’ancienne savonnerie Lempereur. D’architecture de type hispano-arabique, l’édifice comprend un minaret, un bureau, une salle de prière, une bibliothèque, une salle de classe où deux cents élèves suivent des cours d’éducation islamique.

-                                                               Othmane Iquioussen, imam de la Mosquée d'Escaudain : les
-                                                                                La Mosquée d’Escaudain et son minaret

On peut constater que malgré une forte présence de l’Islam, religion de « Paix et Tolérance » sur Escaudain, le climat ne semble pas totalement apaisé au coeur de la ville, des tensions communautaires s’expriment parfois.
L’Église historique Saint-Martin d’Escaudain, construite au XVI Siècle, a été taggée d’inscriptions racistes dans la nuit du vendredi 10 février 2012
On pouvait y lire les messages : « Nike la France ! », « Sarko on te baize ! », « Maroc en force ! », « A mort les porcs ! »
Deux semaines plus tard, le 26 février, ce fut la Mosquée d’Escaudain qui fut taggée d’une croix gammée et de la croix celtique.

-    318186tagsegliseescaudain Ahmed Jaballah dans religion    522216profanationmosqueeescaudain0 Al-Azhar
-                   profanations de l’Église Saint-Martin le 10 février 2012 et de la Mosquée le 26 février 2012 à Escaudain

Pourquoi ces tensions et ce déferlement de haine ?

L’imam de la Mosquée d’Escaudain est le prédicateur Othmane Iquioussen. Il donne également des sermons à la Mosquée Sabatier de la ville de Raismes qui accueille régulièrement des prédicateurs fondamentalistes proche de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) et des Frères Musulmans comme les islamistes Tariq Ramadan et son frère Hani Ramadan.

-         163702MosqueEscaudainOthmaneIquioussen antisémitisme    343088HaniRamadanOtmaneIquioussen charia
-   L’imam de la Mosquée d’Escaudain Othmane Iquioussen (photo de gauche) et en compagnie du prédicateur Hani Ramadan à la Mosquée de Raismes (photo de droite)
Il faut rappeler que l’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Son président Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

Othmane Iquioussen est diplômé de l’Université Al-Azhar du Caire en Égypte, le bastion de l’Islam fondamentaliste sunnite formant les futurs cadres des Frères Musulmans. Pour plus de renseignements sur l’Islam sunnite de l’Université Al Azhar, et comprendre ainsi plus profondément le dogme islamique enseigné par Othmane Iquioussen, se référer par exemple au livre de Joachim Véliocas « l’islamisation de la France » (p93-108).

Dans le contenu du dogme de l’Université d’Al-Azhar, on retrouve « la théorie du complot », les Musulmans sont persécutés éternellement par les Juifs et les Chrétiens, qui complotent contre eux sur toute la planète pour les détruire. Ici un extrait d’une lettre publiée par la militante islamiste Maryam Jameelah sur le site officiel de l’Université Al-Azhar du gouvernement égyptien, que vous pouvez lire en intégralité en anglais. (Cliquez sur « non muslims », puis sur le lien « Islam and others monotheistic Religions ») : (hard-copy1 hard-copy2):

-961773MosqueEscaudainAlAzhar3 chrétiens 189569MosqueEscaudainAlAzhar2 Coran

« Sur quelles bases pourrait on fonder une réconciliation entre musulmans, juifs et chrétiens ? Nous devons réaliser que selon les circonstances actuelles, aucune amitié n’est possible. Le judaïsme et le monde chrétien ont joints leur mains pour nous détruire. Sionisme, franc-maçonnerie, l’activité missionnaire chrétienne et l’orientalisme se sont combinés pour nous annihiler religieusement, culturellement et même physiquement. Ce serait une pure folie de vouloir embrasser ceux qui sont entrain de nous frapper ! »

Que le gouvernement égyptien donne son aval pour tolérer de tels propos sur un site officiel gouvernemental donne à réfléchir quant à la politique menée par ses dirigeants.

Pour avoir un aperçu de la pensée islamique d’Othmane Iquioussen directement issue d’Al Azhar, un extrait d’une de ses conférerences « Il arrivera un jour où l’Islam entrera dans chaque demeure » donnée le 28 septembre 2012 à la Mosquée de Raismes, intégralement disponible en ligne au format mp3, en gras italique ci-dessous, quelques extraits : (hard-copy)

« La stigmatisation de l’Islam et des Musulmans ne date pas d’aujourd’hui. L’instrumentalisation des foules afin qu’elles aient en aversion l’Islam et les Musulmans ne date pas d’aujourd’hui. »
00:06
« Quand il(le Prophète Mohammed) a commencé sa mission, c’est là qu’a commencé la guerre contre l’Islam et les Musulmans. Et sachez que l’Histoire se répète, si l’époque change et la société change, les méthodes sont toujours les mêmes. Afin de ternir l’image éclatante de l’Islam, de son Prophète et des Musulmans. »
00:40
« Première politique, première méthode, c’est la diversion. Divertir les foules afin qu’elles ne se posent pas les questions existentielles : quelle est mon origine ? D’où je viens ? Quel est le sens de ma vie ? C’est quoi mon rôle dans cette vie ? Où je vais ? Quel est mon devenir ? questions existentielles qui doivent normalement habiter l’esprit de tout être humain. Qui m’a crée ? Qu’est-ce que je fais sur Terre ? Après la mort que va-t-il se passer ? Ces questions peuvent être cachées par la politique de la diversion. Cela s’est passé au temps du Prophète, lorsque l’on Abou la’aba, l’oncle du Prophète, suivait les pas de son neuveu lorsqu’il préchait. Il se faisait accompagner de deux servantes, qui avaient une belle voix et qui étaient belles, et lorsque le Prophète parlait à un public, il se mettait à ses cotés et il faisait danser ces femmes afin que les gens délaisse l’écoute de la parole du Prophète pour qu’il assiste au spectacle. Politique de diversion. »
[...]
« On empêche les gens de réfléchir par les loisirs et les jeux. »
01:15
[...]
« Troisième politique utilisée à l’époque et qui se répète aujourd’hui : la politique de l’accusation, de fausses accusations contre le Prophète et les Musulmans. A Médine, les Juifs et les hypocrites de Médine, lorsqu’un bien les touchait, ils disaient cela vient de Dieu. Et lorsqu’un mal les touchait, ils disaient que cela vient des immigrés, du Prophète et des gens Musulmans de la Mecque qui ont été exilés et qui ont trouvé refuge à Médine. Et à chaque fois qu’il y avait une crise, une hausse du coût de la vie, du chômage dans la société médinoise, les Juifs et les hypocrites disaient : « ça vient de ces immigrés qui sont venus de Médine qui sont venus semer la discorde et la zizanie dans notre société ». Et aujourd’hui, ça continue. »
04:58

Pour Othmane Iquioussen, les Musulmans sont d’éternels persécutés. Ils sont continuellement humiliés et harcelés, par des conspirateurs. Qui sont ces conspirateurs ? Ce sont les « Juifs et les hypocrites » qui mettent en oeuvre une politique de persécution des Musulmans et qui les accusent depuis toujours de « semer la discorde et la zizanie dans la société. » L’imam Othmane Iquioussen tient ici des propos à caractère antisémite.
Iquioussen ne différencie pas les faits qui se sont déroulés à l’époque du Prophète et ceux de l’époque moderne, en accusant les Juifs de persécuter les Musulmans à Médine (alors que historiquement, ce sont bien les Musulmans installés à Médine après l’Hégire, qui vont mener leurs premiers raids guerriers et pillages contre les caravanes et tous ceux qui s’opposeront à la doctrine islamique du Prophète Mohammed), et une soi-disant politique de persécution des Musulmans par les « Juifs et les hypocrites » qui continue et se répète aujourd’hui.
Othmane Iquioussen implémente dans l’inconscient collectif des Fidèles Musulmans écoutant son sermon, que ce sont les Juifs qui sont responsables de leurs malheurs.

Par ailleurs, on constate que tout ce qui sort du cadre islamique n’est pas toléré par l’imam, et constitue une « politique de diversion » orchestrée par les comploteurs contre les Musulmans. Les loisirs et les jeux, les jolies danseuses, empêchent les Musulmans de réfléchir et de se consacrer pleinement à l’Islam.

 

Le 26 décembre 2012, Othmane Iquioussen a tenue une conférence à la Grande Mosquée de Raismes, un « sermon de Noël », ci-dessous en gras italique, un court extrait (hard-copy) :

« Évidemment en Islam, il ne nous est pas autorisé de fêter les cérémonies religieuses, les fêtes religieuses, chrétiennes, juives, ou liées à une une autre religion, à une autre philosophie, à une autre doctrine. ça on doit s’en écarter, c’est clair. Chaque religion a ses propres fêtes religieuses, il ne nous ait pas permis de fêter les autres fêtes religieuses. Noël en fait partie parce que dans la tradition chrétienne, Noël représente la naissance du Christ. Et depuis toujours , sauf dans les derniers siècles de sécularisation de la France où le religieux a perdu du terrain, où la laïcité est maintenant en vogue, Noël n’est plus une fête de religieuse ici en France, en tout cas pour la majorité des gens, c’est une fête culturelle, économique, quelque chose de traditionnel.
Mais dans les pays à forte tradition chrétienne, comme les États-Unis en l’occurence, ou dans les pays où vivent des minorités chrétiennes, ils fêtent encore Noël de manière religieuse, ils vont à la messe, ils font des prières, donc Noël ça reste encore religieux. Peut-être pas en France, mais son origine est religieuse. Donc on ne peut pas fêter Noël. Même chose pour toutes les fêtes durant l’année qui vont commémorer quelque chose de religieux, Pâques, l’Ascension, etc… »

15:48
Othmane Iquioussen – sermon à la Mosquée de Raismes le 26 décembre 2012

Pour Othmane Iquioussen, les Musulmans n’ont pas de liberté de conscience, il leur est strictement interdit de fêter Noël et de participer aux fêtes à caractère religieux autre que l’Islam. Ces discours vous semblent-ils être des sermons d’apaisement et de tolérance vis à vis des autres communautés ? Vont-ils dans le sens de l’intégration des Musulmans dans la vie sociale d’Escaudain et de Raismes ?


Le prédicateur Hassan Iquioussen, membre de l’UOIF, fut longtemps l’imam de la Mosquée d’Escaudain avant de commencer à parcourir toute la France pour y diffuser son idéologie.

-                                                                                   mosqueraismesiquioussen Escaudain
-                                                                                              L’imam Hassan Iquioussen
Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
Ci-dessous, un court extrait d’une de ses prédications (hard-copy) :

« Ceux qui accusent de terrorisme, sont les plus grands terroristes, par la terreur intellectuelle et par la terreur sur le terrain, car aujourd’hui s’il y a des puissances qui vendent des armes et qui vivent grâce au commerce de l’armement ce sont les puissances qui veulent donner des leçons aux Musulmans. Prenons l’exemple des États-Unis, c’est le plus grand pays fabricant d’armes avec la Chine, le plus grand vendeur d’armes, ce sont ces pays qui fabriquent des armes qui accusent les Musulmans d’être des terroristes et des fanatiques, et qui donnent des armes au despote syrien pour éliminer son peuple. Au lieu de faire un embargo sur la Syrie pour qu’elle n’ait pas d’armes, les armes circulent, en toute liberté, et on est en train de tuer des gens par centaines, par milliers pour des raisons purement économiques.
Et ce sont ces personnes qui nous donnent des leçons, ce sont ces personnes qui accusent les Musulmans de terrorisme et qui insultent le Coran d’être un livre de guerre. Alors que le Coran dit : « Combattez ceux qui vous combattent, et ne soyez pas injuste. » Il est demandé aux Musulmans d’être juste, Il est demandé aux Musulmans de ne pas se laisser faire, il est demandé aux Musulmans de rechercher la paix, mais il est demandé aux Musulmans aussi de ne pas être naïfs, pour ne pas tomber dans le complexe de celui qui va délaisser sa Religion, délaisser son Coran à cause de la pression de l’ennemi.
Car l’ennemi nous combat en Afghanistan en tuant les afghans innocents, en Irak, au Cashemire, et dans beaucoup d’autres pays, et il nous combat aussi médiatiquement pour nous pousser soit à la démission, ne plus être du côté des opprimés, ou nous pousser à la révolution et commettre des injustices, et faire ainsi le jeu des extrêmistes qui sont assoiffés de sang, qui veulent éliminer tout le monde, qui ne font pas la distinction de ceux qui sont pour la paix et ceux qui sont pour la guerre. »

13:00

Un classique de Hassan Iquioussen qui explique à ses Fidèles Musulmans que le monde est divisé en deux : Les Musulmans et ceux qui les persécutent, en particulier les États-Unis. Partout, les Musulmans sont combattus, le conflit syrien est entièrement de la faute des États-Unis qui vendent des armes, et la Communauté Musulmane ne doit pas rester indifférente, elle doit s’unir pour contrer l’ennemi américain.
Ce type de discours politique est-il approprié pour être diffusé dans un lieu de Culte, censé être un lieu de Prière, de Paix et d’Humilité ?


-                                                                         341898OthmanIquioussenJackyLaure Frères Musulmans
respectivement de gauche à droite, Jacky Laure, maire communiste d’Escaudain, l’imam Othmane Iquioussen et l’abbé Jean Collet réunis à la Mosquée d’Escaudain le 2 mars 2012 pour condamner la profanation des lieux de Culte.

13 septembre, 2012

Conférence de Tariq Ramadan sur le site de la Grande Mosquée Al Wifaq de Mons-en-Baroeul : « l’Islamophobie, c’est un racisme anti-musulman »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 55 min

Mons-en-Barœul est une commune de 22 000 habitants, située dans le département du Nord (59) de la région Nord-Pas-de-Calais.

Face  à l’augmentation de la population Musulmane au fil des décennies, la région Nord-pas-de-Calais accueille depuis de nombreuses années des lieux de Cultes Musulmans. Certains de ces édifices principaux sont affiliés au réseau de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF). On peut citer la grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud, la Mosquée de Villeneuve-d’Ascq ou encore la Grande Mosquée Al-Wifaq de Mons-en-Baroeul.
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées, comme celle de la Grande Mosquée Sahaba de Créteil, et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France, elle est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.

-                                                 Conférence de Tariq Ramadan sur le site de la Grande Mosquée Al Wifaq de Mons-en-Baroeul :
-                                             La Grande Mosquée Al Wifaq de Mons-en-Baroeul et son minaret

La Grande Mosquée de Mons-en-Baroeul est juxtaposée à l’institut Al Wifaq, où des prédicateurs exercent l’apprentissage et l’enseignement des Sciences Islamiques, la Charia aux Fidèles Musulmans :
– Tafsir : Exégèse du Coran avec l’Imam Jaouad Megaiz,
– Sira : Biographie du Prophète Mohamed avec la soeur Fatiha Ajbli
– Fiqh : Jurisprudence Islamique avec l’Imam Jaouad Megaiz,
– Akida : Spiritualité avec le frère Tayeb Chouiref,
– Arabe : 4 niveaux sont proposés (1er niveau pour les débutants)
– Coran : Deux niveaux pour les femmes, et deux niveaux pour les hommes.

Idéologiquement, les prédicateurs proches de l’UOIF tiennent des discours de victimisation, les Musulmans sont persécutés, piégés par des complots organisés par les médias et l’état, ceci afin d’isoler la communauté Musulmane, et de l’opposer ainsi aux institutions républicaines et laïques, et aux autres communautés.

On peut prendre un exemple en écoutant le sermon de l’imam Rachid Lamarti sur « La question du vote et la participation électorale » donné le 20 avril 2012, à la Grande Mosquée de Mons-en-Baroeul, un extrait (hard-copy) :

-                                                                499949MosqueMonsRachidLamarti Ahmed Jaballah dans religion
-                                             l’imam Rachid Lamarti, prédicateur à la Mosquée de Mons-en-Baroeul

« Nous en tant que Musulmans, lorsque nous demandons nos droits, ils ne sont pas toujours pris en compte. Pourtant, nous sommes beaucoup plus nombreux que les autres communautés. Nous sommes beaucoup plus nombreux que ces lobbys là. Quelle en est la raison à votre avis ? Est-ce le nombre de croyants Musulmans qui est défaillant ? Est-ce le nombre de ceux qui ont la capacité de vote qui est défaillant ? Non. Lorsqu’il s’agit de la question de l’Islam dans les médias, regardez comment nous sommes traités, est-ce que vous pensez que nous sommes traités comme cela parce que nous sommes incapables de nous défendre ? Est-ce que vous pensez que ce que vous entendez à la télé et les choses qui sont dîtes, surtout pendant la campagne électorale, et la façon dont le Croyant, le Musulman est attaqué, est dévalorisé, est-ce que cette situation est normale ? Elle n’est pas normale. Mais la réponse elle est claire chers Frères : le Prophète nous dit :
« Bientôt les Communautés s’appelleront et s’interpelleront les unes les autres à vous déchiqueter, en quelque sorte, vont s’appeler les une les autres à vous manger, comme on mange une assiette, « Venez, on va manger l’assiette, on va finir l’assiette, on va anéantir l’assiette. » Et certains vont dire : « Mais on sera si peu ce jour là, Oh Messager d’Allah ? », Il répondra : « Vous serez très nombreux, mais vous serez comme l’écume des flots. »
[27:50]
l’imam Rachid Lamarti – Sermon du 20/04/2012 à la Mosquée de Mons-en-Baroeul

Pour Rachid Lamarti, le Prophète Mohamed, guide spirituel de tous les Musulmans, a prédit que les Musulmans seraient persécutés et attaqués par les autres communautés, et qu’ils doivent être solidaires pour organiser leur défense.
Est-ce que ce type de discours peut amener la Paix et la sérénité, ou au contraire attirer l’animosité des Fidèles de la Mosquée contre les communautés non musulmanes et les institutions de la République ?

Les responsables de la Mosquée de Mons-en-Baroeul soutiennent et font la promotion des évènements organisés par l’UOIF. Le 25 février 2012, s’est tenue la sixième Rencontre Annuelle des Musulmans du Nord (RAMN) au Zénith, dans le grand Palais de Lille, l’affiche de la rencontre est toujours présente sur le site officiel de la Mosquée. Le RAMN rassemble des membres de l’UOIF, ainsi que des prédicateurs prestigieux étrangers (hard-copy) :

-                                                                     121532ramn62012 Allah

Parmi les conférenciers de l’évènement, on reconnaît  :
– Mahmoud Al Masri, prédicateur égyptien antisémite et misogyne, célèbre et très respecté dans le monde arabo-musulman, présentateur d’émissions télévisées religieuses (hard-copy).
– Ahmed Jaballah, président de l’UOIF, qui explique que idéologiquement les nations doivent être régies à terme par un Califat, un état islamique obéissant aux préceptes de l’Islam pour la Oumma (communauté Musulmane). (prèche à la Mosquée Sahaba de Créteil)
– Omar Abdelkafi, un des prédicateurs les plus riches du monde, qui explique sur les chaînes télévisées égyptiennes que le port du voile islamique est obligatoire pour la femme, sinon elle finira en Enfer ou subira le chatiment de la tombe.
– Hani Ramadan, prédicateur tenant des propos à caractère antisémite, qui, devant les Musulmans de Bruxelles considère les Juifs comme des « serpents, une race de vipères », et explique que les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud)
– Larbi Kechat, recteur de la future Grande Mosquée de Paris XIX, proche de prédicateurs fondamentalistes.
– Abdallah Benmansour, qui explique à la Mosquée d’Aulnay-sous-Bois que la Charia est la seule Loi valable pour l’Humanité, et que les français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam.

Certains de ces prédicateurs, comme Hani Ramadan ou Abdallah Benmansour et bien d’autres donnent des conférences à la Grande Mosquée de Mons-en-Baroeul (hard-copy).
Ces rencontres faisant la promotion de prédicateurs fondamentalistes anti-républicains, antisémites et anti-occidentaux, favorisent-elles l’intégration de la Communauté Musulmane dans la société Occidentale ?

 

Très courtisé par les responsables de la Mosquée de Mons-en-Baroeul, le prédicateur suisse d’origine égyptienne Tariq Ramadan, (frère de Hani Ramadan) est renommé médiatiquement et ses conférences sont diffusées sur le site de la Mosquée.

Tariq Ramadan est un idéologue politico-religieux qui parcourt les Mosquées de France pour diffuser une propagande essentiellement antisioniste et antiaméricaine.
Tariq Ramadan considère l’Islam comme un système politique, juridique, législatif et social complet. Pour être viable, un état doit être organisé en une structure islamique (la shu’ra) régie par les Lois et la juridiction de la Sunna du Prophète Mohamed, la Charia, bien entendu un système incompatible et qui entre en conflit avec les institutions françaises et européennes.

Quelques extraits de sa conférence donnée à la Grande Mosquée Al-Imane de Lille-Sud le 19 décembre 2010 « Face à la montée de l’extrêmisme et à l’islamophobie dans l’Union Européenne : Quelle position ? Quelles actions ? », entièrement disponible au format audio sur le site internet de la Grande Mosquée Al Wifaq de Mons-en-Baroeul : (hard-copy)

-                                                                       480041TariqRamadan Amar Lasfar
-                                                                       Le prédicateur Tariq Ramadan, proche de l’UOIF

« Georges Bush disait à l’époque que l’Islam est une religion de Paix : « nous n’en avons pas contre les Musulmans, nous en avons contre les extrêmistes », tout en allant tuer du civil afghan et de l’irakien, on n’a rien contre les Musulmans, mais enfin le sang des Musulmans reste moins important que le sang de l’Amérique, mais on n’est pas naïf. »
13:00

« Foxnews c’est les néo-conservateurs américains, c’est vraiment : « il faut aller frapper l’Irak ! », ce sont des faucons de l’administration, c’était les soutiens direct de Bush ».
17:00

« Quand il y a une attaque radicale dans un milieu, souvent on nous dit, c’est un déséquilibré. Souvent, les extrêmistes israéliens qui s’en sont pris soit à des civils, soit à des gens, sont un peu déséquilibrés, ils ont des actes intelligents déséquilibrés. Faîtes très attention à ça, j’étais au Liban à coté d’un Frère qui nous présentait une étude sur la question palestinienne. Il a fait une étude sur comment on parle de tous ces faits, et quand il faisait l’analyse des médias il remarquait que : « Chaque fois qu’un palestinien tue quelqu’un, on a le pronom personnel « il » ou le nom, mais quand les israéliens ont tué, c’est le « on », ou « il a été tué par », c’est impersonnel. C’est_à-dire que celui qui tue du coté israélien c’est impersonnel, celui qui tue du coté palestinien, c’est toujours personnel, c’est toujours identifié. »
21:00

« Est islamophobe toute femme ou tout homme qui s’attaque à un individu pour la seule raison qu’elle ou il est Musulman, c’est-à-dire qui a une attitude qu’on dira raciste. Donc, l’islamophobie c’est un racisme anti-musulman »
25:40

« Les islamophobes sont d’extrême-droite, il ont été contre les Juifs, ils sont racistes, et ils seront contre les Musulmans de la même façon. »
35:08

« Qu’est-ce qui justifie la peur de nos concitoyens ? C’est le changement de la société. Les sociétés changent très, très vite. Et ceux qui participent à ce changement, c’est cette présence dont vous faîtes partie, vous êtes des français, et une nouvelle présence à laquelle on ne s’était pas habitué, la nouvelle présence visible de l’Islam. C’est vrai par les Mosquées, c’est vrai par les tenues vestimentaires, c’est vrai même par le fait que le vendredi vous puissiez prier dans les rues, et que certains considèrent que c’est de la colonisation. Il y a une nouvelle visibilité, et cette nouvelle visibilité elle fait peur. »
27:20

« Aujourd’hui, partout en Europe les partis populistes prennent le dessus parce qu’ils gagnent sur cette peur, nous n’avons pas de politiciens courageux. »
52:19

« Marine Le Pen participe à une émission, tout à coup elle est exposée, trois jours plus tard, quelque chose d’assez grave, mais qui touche le sentiment populaire réel : « Les Musulmans qui prient dans la rue c’est comme l’occupation nazie. » Vous, vous écoutez ça, vous vous dîtes: « c’est grave ! » Mais en fait elle envoie des messages. Si les Musulmans qui prient dans la rue, c’est comme l’occupation nazie, c’est qu’un Musulman, c’est pas vraiment un français, il occupe. Que l’Islam c’est pas une religion française, elle occupe le terrain. Et comme c’est pas français, et comme c’est une occupation:  « nous sommes en train d’être colonisés, nous sommes des victimes ». Deux messages: eux c’est pas nous, et nous sommes en danger à cause d’eux. »
47:06

Tariq Ramadan développe la même technique que les idéologues de l’UOIF, dont il est proche, pour propager sa politique :
- les Musulmans sont persécutés, des victimes de discriminations et de complots orchestrés à l’échelle de l’état par les médias, dès que leurs revendications sont mises en doute, interdites ou critiquées. (Il passe outre les efforts considérables faits par le gouvernement Sarkozy, qui a permis la fondation du CFCM (Conseil Français du Culte Musulman), la reconnaissance de l’Islam à l’échelle nationale, et les centaines de Mosquées actuellement en cours de construction, la plupart financées en partie par les municipalités des villes qui octroient généreusement des terrains pour une bouchée de pain, à l’heure où ce texte est écrit.)
- éliminer toute forme d’opposition à la propagation du système islamique, en assimilant toute critique de l’Islam à de l’islamophobie, qu’il définit comme « un racisme anti-musulman ».

Il est amusant de constater que Tariq Ramadan reconnaît que les français sont inquiets de voir la transformation de leur société, imposée par les Musulmans revendiquant leurs droits, comme les prières de rue illégales qu’il justifie, mais qu’il condamne toute les personnes voulant remettre en cause cette transformation, en les qualifiant de racistes.

Marine Le Pen a critiqué les prières de rue, en expliquant que c’est une occupation illégale du territoire, Tariq Ramadan reprend et déforme ses propos en : « occupation nazie » pour choquer son auditoire, et faire ainsi un amalgame en considérant que c’est l’ensemble de la communauté Musulmane qui est ainsi attaquée, villipendée et persécutée, puisqu’il considère ces prières comme normales et autorisées.

En brandissant « l’islamophobie » comme arme, Tariq Ramadan veut pouvoir contrer toute tentative de blocage de la diffusion du système politique islamique au coeur des institutions républicaines et laïques. On peut prendre comme exemple les revendications dans les cantines scolaires publiques pour obtenir des repas spéciaux servis aux enfants Musulmans afin qu’ils ne mangent pas de la viande impure, voire obtenir des écoles qu’elles séparent les élèves purs et impurs (halal/haram), comme dans la banlieue lyonnaise, pour une meilleure organisation de la distribution des repas, pendant l’heure du déjeuner. Ces écoles de la république valident et reconnaissent ainsi officiellement que les enfants ne sont pas tous égaux entre eux.

L’Islam et le système islamique de l’UOIF enseignés à la Grande Mosquée Al Wifaq de Mons-en-Baroeul,  contribuent-t-ils à la formation de futurs citoyens respectueux de la République et de ses principes ?

-                             743237RudyElegeest antisémitisme                        599932prieres antisionisme
« Je n’ai jamais manqué une seule fête de l’Aïd »
Rudy Elegeest – maire divers gauche de la ville de Mons-en-Baroeul – allocution lors du rassemblement de la rupture du Ramadan au grand palais de Lille organisé par la ligue Islamique du Nord et l’UOIF, en août 2011

1 août, 2012

Conférence du cheikh Ghassen Khalil Mohamed Musallam au centre Tawhid, bastion de l’Islam Radical à Saint-Denis : « Les colons sionistes violent, colonisent et occupent les terres de nos Frères en Palestine »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 08 min

Saint-Denis est une ville du département de Seine-Saint-Denis (93) en banlieue nord parisienne de plus de 90 000 habitants, un des berceaux de la Chrétienté en Europe avec sa Basilique où sont enterrés plus de quarante deux rois et trente-deux reines de France (de Dagobert à Louis XVIII en passant par Catherine de Médicis et Louis XIV).
L’immigration intensive subie par la ville en quelques décennies a radicalement changé son paysage.
La transformation du paysage ethnique, culturel, et cultuel est tel que l’on peut estimer aujourd’hui que plus des deux tiers de la population de la ville sont d’origine extra-européenne, il n’existe par exemple, dans cette grande ville, plus une seule boucherie traditionnelle vendant du porc, les kebabs et les pizzerias sont tous hallal.
On peut par ailleurs vérifier que, statistiquement, dans les quartiers périphériques de la ville, une femme sur cinq porte un voile islamique ou un Hijab (voile couvrant les cheveux, la nuque et tout le corps sauf le visage).

Cette forte présence de la Communauté Musulmane dans la ville a donné naissance depuis de nombreuses années à plusieurs lieux de Cultes Musulmans.
Parmi ces lieux de Culte, le centre Tawhid de Saint Denis, rue de la Boulangerie, est depuis 1992 un centre culturel autonome et indépendant.
Des cours de langue Arabe et de pratique de l’Islam sont donnés à plusieurs sections d’âge : entre 3 et 12 ans pour une initiation à l’Islam, aux adolescents à partir de 13 ans, et aux adultes des conférences et des cours de mémorisation du Coran.

-            Conférence du cheikh Ghassen Khalil Mohamed Musallam au centre Tawhid, bastion de l'Islam Radical à Saint-Denis :           kRmOp Abdelfattah Mourou dans religion
-      centre Tawhid de Saint-Denis, Musulmans et Musulmanes écoutant un prèche lors de la fête de l’Aïd en 2008

Quelle idéologie est enseignée aux Musulmans du centre Tawhid ? On peut constater que le centre entretien des relations directes avec des membres de l’UOIF (Union des Organisations Islamiques de France), la branche française de l’Islam politique des Frères Musulmans.

On peut remarquer en effet que Hassan Iquioussen, un prédicateur membre de l’UOIF, est venu donner une conférence au centre Tawhid le12 septembre 2009. (hard-copy)
Hassan Iquioussen, est un islamiste radical, ayant par le passé tenu des propos ouvertement antisémites.
Il parcourt les Mosquées de France en diffusant aux Fidèles Musulmans dans ses conférences une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

Les jeunes dionysiens endoctrinés par Hassan Iquioussen feront-ils de bons Musulmans ?

 

On peut par ailleurs constater que sur la page Facebook officielle du centre Tawhid, que Hani Ramadan, (frère du très controversé Tariq Ramadan), connu pour ses positions radicales, militant pour la mise en place d’un Califat, un état musulman gouverné par la charia, la loi Islamique concurrente et incompatible avec les démocraties occidentales, était également présent le 12 juin 2012 au centre Tawhid pour y donner une conférence. (hard-copy)
Hani Ramadan n’hésite pas pour défendre la cause palestinienne à diffuser des propos antisémites, comme ici, dans une Mosquée de Bruxelles, où il déforme et utilise les Écritures Saintes pour comparer les Juifs à « des serpents, une race de vipères » devant plusieurs centaines de Musulmans.

Tariq Ramadan, islamiste politique, soutient également le centre Tawhid de Saint-Denis et encourage les Musulmans à financer le projet de son rachat, le centre était jusqu’alors loué par la Municipalité de Patrick Braouezec, ex-maire communiste de la ville (hard-copy)

Le centre Tawhid a également reçu le 27 mai 2011 le cheikh Abdelfattah Mourou du parti islamiste Ehnnadha, vainqueurs des récentes élections pour désigner une nouvelle assemblée constituante le 23 octobre 2011 en Tunisie (hard-copy)
Pour connaître quelle est la vision et l’orientation politique de ce parti, on peut se référer aux textes, discours et interviews de son président et fondateur Rashed Ghannouchi.

-                         tariqramadandrhyde Allah                              hanirmadan antisémitisme

-                                 mosqueraismesiquioussen arabie saoudite                                           Mosqu%C3%A9e-Bagnolet-Abdelfatteh-Mourou-300x229 basilique
- les islamistes conférenciers du centre Tawhid de Saint-Denis, (respectivement de haut en bas et de gauche à droite) Tariq Ramadan, Hani Ramadan, Hassan Iquioussen et Abdelfattah Mourou

Tous ces prédicateurs diffusent aux Fidèles Musulmans une idéologie antisioniste, l’importation du conflit israélo-palestinien en Europe, avec le même message martelé sans cesse au fil des années : un rejet des valeurs et des modes de vie de l’Occident, ce qui a pour conséquence un repli communautaire de plus en plus visible par la manifestation du port de voile islamique, du Hijab ou du qami dans la ville, et faire d’Israël, un état criminel.
On peut mesurer la progagande antisioniste menée par les responsables du centre sur la page Facebook, par l’incitation au boycott des produits venant d’Israël, et le soutien aux manifestations antisionistes.(hard-copy1), (hard-copy2)

-     exANP centre Tawhid         ao1eg chrétiens

-                                                       nAkad Coran
-                                exemples de propagande antisioniste diffusée sur le site facebook du centre Tawhid de Saint-Denis

le cheikh antisioniste Ghassen Khalil Mohamed Musallam, accueilli pendant le Ramadan, est venu donner une conférence le 6 juillet 2012 que l’on peut écouter en intégralité sur le site du centre Tawhid de Saint-Denis, un court extrait ci-dessous,  (hard-copy)

« Imaginez quelqu’un qui va rompre son jeûne avec quelque chose où il y a un doute. Quelque chose qui ne plaît pas à Allah. Ou bien quand il va manger son plat, il a acheté sa viande, peut-être qu’il n’est pas sûr qu’elle est hallal, ou peut-être son argent, il n’est pas hallal. Je ne vais pas m’étaler mais je reste sur un point qui me tiens à coeur, sur les dattes. On sait qu’aujourd’hui la saison arrive un peu tôt pour avoir des dattes fraîches cette année, parce que la cueillette c’est fin août, septembre, et on est au mois de juillet. Et souvent la question revient : « souvent on ne regarde pas d’où viennent les dattes, parce que pour nous, c’est des dattes algériennes, tunisiennes, peut-être de l’Arabie Saoudite. »
[...]
16:07
Je rappelle qu’on oublie qu’il y a des dattes commercialisées par des colons sionistes qui violent, qui colonisent, qui occupent les terres de nos Frères en Palestine. Ce n’est pas seulement ça, ils ont pris la terre des Musulmans, ils font planter et travailler ces palmiers par des Musulmans palestiniens, ils vendent ces dattes aux Musulmans et puis nous, on vient dépenser de l’argent pour leur donner et les renforcer.
Comment peut-on imaginer au moment le plus crucial, au moment où l’on dit « Bismillah », au moment où on entend l’adhan (appel à la prière), pour commencer une Adoration, on le fait avec des dattes qui ont été importées sur le dos de nos Frères, qui ont été arrosées par la sueur et le sang de nos Frères, et que l’argent qu’on donne, c’est pour renforcer ces gens là pour qu’ils continuent leurs crimes ?
Allah est pur et n’accepte que ce qui est pur, et que c’est toi mon Frère, le commerçant, ou bien le client, qui accepte d’acheter ou de vendre ces dattes, et toi tu acceptes de les manger, tu es complice. Et Allah n’accepte pas de ta part ce que tu as mangé, tu as gâché ton jeûne de 18 heures, car pour l’achat de deux ou trois dattes, tu as gâché un travail de 18 heures. »
[...]
19:42
« Mes Frères et Soeurs, rappelez-vous, nos Frères et Soeurs qui sont là-bas, de l’autre côté, en Palestine, qui sont empêchés de faire leur récolte pendant ce temps là, pendant que les colons font leur récolte. »
25:30
[...]
« Savez-vous mes Frères, que parmi ces crimes et l’occupation injuste des terrains, ils empêchent les palestiniens de faire leur récolte, ils puisent l’eau des nappes pour leurs jardins et leurs plantations et ils empêchent les palestiniens de prendre l’eau. Que près de 50% de ces gens là qui sont dans la vallée du Jourdain, ils vivent avec les recettes des dattes. Ils travaillent principalement dans des champs de dattes et que leurs revenus provient des dattes. Et que près de 80% de ces dattes sont exportées vers l’Europe et que rien qu’en France, près de 8 tonnes sont écoulées. Auprès de qui ? De Jacques, Paul, Martin ou Michel ? C’est auprès de Mohamed, Omar et Ossim, et que cela ne le dérange pas de manger ces dattes, de les apprécier : « elles sont grosses ! » J’ai parlé une fois à un commerçant : « Fais attention mon Frère, il y a des dattes qui viennent de là-bas ». Il me dit : « Et alors, c’est pas grave. »
« Tu n’es pas conscient mon Frère que tu es un complice ? Que tu aides ces gens là à continuer leurs crimes ? A prendre le sang de tes Frères, à sucer leur sang, continuer à abuser de leur injustice et de leur violation des terres des Frères ? »
27:16
[...]
« Avant d’aller prier, commence par boycotter, à ne pas acheter ces dattes qui viennent illicitement, illégalement. »
30:15
« Il y a quelques marques de dattes qui sont commercialisées avec certains noms. Les Frères à la sortie vont vous donner quelques prospectus et des papiers qui vous montrent et qui donnent le nom de ces sociétés là. Entre autres : Carmel, River Jordan et autres, il y a cinq ou six sociétés qui commercialisent ces dattes. Faîtes attention Mes Frères à ce que vous achetez, vérifiez bien. »
37:47
conférence de Ghassen Khalil Mohamed Musallam au centre Tawhid de Saint-Denis le 6 juillet 2012

Le conférencier voit le conflit israélo-palestinien de manière unilatérale, les israéliens sont des colonisateurs, des criminels et n’ont droit qu’au mépris et au boycott de leurs produits.
Ces appels se transforment bien évidemment en manifestations et actions concrètes, comme ici dans le centre commercial de Saint-Denis le 24 avril 2010, une manifestation du collectif BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) soutenue par le centre Tawhid, incitant les personnes du Carrefour et du centre commercial Saint-Denis Basilique à ne pas acheter de produits en provenance d’Israël.(hard-copy)

Est-ce le rôle d’un lieu de Culte, lieu de Reccueillement, de Méditation et de Prières, d’entretenir et de diffuser la haine d’un peuple,  à vouloir la disparition de son état ?

Image de prévisualisation YouTube
-  Manifestation antisioniste du collectif BDS dans le centre commercial de Saint-Denis le 24 avril 2010, soutenue par le centre Tawhid

Le conflit est évidemment beaucoup plus complexe que cela, on peut par exemple se référer à l’excellent petit livre de David Horowitz et Guy Millière « Comment le peuple palestinien fut inventé », ou encore le livre « La guerre d’Oslo » disponible en ligne au format PDF sur les négociations menées entre le gouvernement israélien et l’OLP de Yasser Arafat durant les années 1990-2000,  et d’autres articles qui démystifient la propagande de désinformation diffusée sur l’Histoire d’Israël.

 

La frontière entre antisionisme et antisémitisme est ténue, puisque les responsables du centre Tawhid de Saint-Denis diffusent sur la page facebook du site les prédications du Cheikh wahhabite saoudien Mohamed Al-Arifi (hard-copy)
Ce cheikh est un prédicateur très renommé qui anime des émissions télévisées sur les différentes chaînes saoudiennes et d’autres pays arabes. Sa propagande est ouvertement antisémite et misogyne.

-                                                                                          mlv8G Hani Ramadan
-                 Le centre Tawhid de Saint-Denis fait la promotion sur son site du cheikh antisémite et misogyne saoudien Mohamed Al-Arifi

Quelques extraits d’émissions télé, en gras italique ci-dessous, le cheikh nous explique la bonne méthode pour bien frapper sa femme sur la chaîne populaire libanaise LBC  :

« - Quelle est la troisième option ?
- Les frapper.
- C’est vrai.
- Comment doit-on frapper ? Qu’en pensez-vous ?
- Des frappes légères, par exemple, je ne la frapperai pas au visage, frapper au visage est interdit, même les animaux ne le font pas. Quand une personne frappe un animal, lorsque vous voulez que votre chameau ou votre âne avance, vous ne devez pas le frapper au visage. Si c’est vrai pour les animaux, c’est encore plus vrai pour les humains.
Donc, frapper légèrement et pas en direction du visage. C’est une manière d’expliquer : « Femme, tu es allée trop loin, je ne peux plus en supporter davantage. »
S’il doit frapper sa femme, il doit la frapper légèrement et ne pas blesser son visage. Il doit la frapper là où ça ne laisse pas de marques. Il ne doit pas la frapper sur la main, il doit la frapper aux endroits où il n’y aura pas de dommages. Il ne doit pas la frapper comme on frappe un animal ou un enfant, en giflant de gauche à droite. »
Le cheikh saoudien Mohamed Al-Arifi sur la télévision libanaise – LBC

Ici, un prèche incitant à la haine des juifs sur Al Nas TV en Égypte :

« Les Juifs ont plusieurs caractéristiques. Une d’entre elles est leur incapacité à supporter la confrontation. J’ai étudié l’Histoire des Juifs quand je donnais des cours de Religion. A travers toute l’Histoire des Juifs, je n’ai jamais étudié une bataille dans laquelle ils aient combattu l’ennemi de front. Pouvez-vous croire cela ?
L’Histoire des Juifs démarre même plus tôt que celle de l’Islam, néanmoins, il n’y a pas une seule bataille où les Juifs aient combattu les Croyants face à face. Ils attaquent toujours à partir de fortifications ou de murs, que ce soit des barrières psychologiques ou physiques. Ils vous combattent de derrière les murs.
Vous pouvez souvent constater que lorsque un Juif puissamment armé affronte trois ou quatre Palestiniens, il fuit, avec sa mitrailleuse à la main. Quoi ? Ils n’ont même pas le courage de tuer ? Non, ils ne l’ont pas. »

Le cheikh saoudien Mohamed Al-Arifi – Télévision égyptienne – Al Nas TV  – 6 février 2012

Comment sont considérées les valeurs enseignées par ce prédicateur par les responsables du centre Tawhid de Saint-Denis ? Sont elles diffusées dans les cours donnés aux Musulmans ?

 

L’Islam se développe à grande vitesse dans la ville, l’association de la communauté musulmane de Saint-Denis AMAL créée en 1998 et présidée par Mohammad Bendada, dont la principale activité est de permettre et garantir la pratique des rites religieux pour la communauté musulmane à Saint-Denis, a obtenu de la municipalité de la ville un terrain et l’autorisation de construire une Mosquée cathédrale composée :
- d’un sous-sol, un rez-de-chaussée et un seul étage
- d’une salle de prière pour les hommes de 1100 m²
- d’une salle de prière quotidienne pour les hommes
- d’une salle de prière pour les femmes de 300 m²
- de grandes surfaces sanitaires (salles d’ablutions, WC, …)
- d’un grand parking situé au sous-sol (terrain entier) de plus de 170 places
- deux ascenseurs pouvant accueillir les personnes à mobilité réduite
- un espace vert planté d’arbres

Le 2 juin 2007, en présence du maire communiste de Saint-Denis de l’époque Patrick Braouezec, la communauté Musulmane concrétise son rêve de voir la Mosquée s’élever par une cérémonie d’inauguration de pose de la première pierre.

-        XGALj Hassan Iquioussen       VnApm iesh
-               Plan de la future Grande Mosquée de Saint-Denis et son minaret (en cours de construction) rue Henri Barbusse

Cette immense structure nécessite des Dons financiers importants, le quotidien saoudien Al-Riyadh du 1er juin 2012 rapporte que l’ambassadeur d’Arabie Saoudite à Paris, le dr Mohamed bin Ismaïl Al Al-Cheikh, a remis la première partie de la contribution de l’Arabie, évaluée à 4 millions de riyals.
Ce qui implique l’ingérence de l’état saoudien dans le financement, et un droit de regard de ce qui sera enseigné dans ce lieu de Culte.
Verra-t-on un jour Mohamed Al-Arifi et d’autres prédicateurs sahoudiens wahhabites préchant l’intolérance, la misogynie, la lutte contre les Mécréants pour imposer la charia donner des conférences à Saint-Denis ?
Quel Islam sera enseigné aux futurs jeunes Fidèles Musulmans dans cette grande Mosquée ?

D’autres lieux de Culte sur Saint-Denis diffusent l’Islam politique, comme l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH), qui sous ce titre pompeux, n’est rien d’autre qu’une immense madrassah, une école coranique dirigée par l’UOIF.

-                                                                              nAky1 imam
-                             « Nous ne voulons pas d’une Mosquée au rabais, …il a fallu combattre les préjugés et les a priori »
Allocution de Patrick Braouezec, ex-maire communiste de Saint-Denis lors de la cérémonie de pose de la première pierre de la Grande Mosquée le 2 juin 2007

8 mai, 2012

A la grande Mosquée de Plaisir, l’islamiste Hassan Iquioussen appelle les Musulmans à haïr et combattre les politiques français qui s’opposent à l’Islam

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 15 h 56 min

Plaisir est une commune de l’Ouest de la banlieue parisienne de plus de 30 000 habitants, située dans le département des Yvelines (78).
En 1992, la Communauté Musulmane de la ville donne naissance à l’Association des Musulmans de Plaisir (AMP). La municipalité dirigée par le maire UMP Joël Regnault accorde le 21 juin 2001 un bail pour l’octroi d’un terrain afin d’édifier une grande Mosquée. Le 2 Juin 2003, c’est la pose de la première pierre. Après une longue interruption des travaux, la Mosquée est définitivement achevée et a ouvert ses portes en février 2009.

- A la grande Mosquée de Plaisir, l'islamiste Hassan Iquioussen appelle les Musulmans à haïr et combattre les politiques français qui s'opposent à l'Islam dans Politique Mosqu%C3%A9e-Plaisir                         Mosqu%C3%A9e-Plaisir-Fid%C3%A8les-en-pri%C3%A8res antisémitisme dans religion
-                               La Grande Mosquée de Plaisir                                                                         Fidèles en prières à la Mosquée de Plaisir

Quel type d’enseignement est délivré aux Fidèles Musulmans fréquentant cette Mosquée ? Un Islam de « Paix et Tolérance » ?
On est en droit de formuler quelques inquiétudes en nous apercevant que dès son ouverture en 2009, Tariq Ramadan, un islamiste prédicateur très médiatique, revendiquant un Islam politique, la création d’un État Islamique, et délivrant des prèches visant à considérer les Musulmans de France comme des victimes de persécutions, de racisme de la part des français non-musulmans fut un des premier à venir y donner une conférence.
Tariq Ramadan milite dans les Mosquées et dans ses ouvrages, (« le face à face des Civilisations » par exemple), et sous des discours toujours plein de sous entendus, pour la mise en place d’un système totalitaire, un État islamique doté d’une Constitution s’appuyant intégralement sur les Lois Divines, les préceptes du Coran, et dirigé par un dignitaire religieux, un Imam. Un État crée par les Musulmans, pour les Musulmans, sans aucune opposition politique, un Califat.

Lors du dernier congrès annuel de l’UOIF au Bourget du 6 au 9 avril 2012, des prédicateurs antisémites, comme Youssouf Al-Qaradawi ou Safwat Hijazi qui expliquent, devant plusieurs dizaines de millions de téléspectateurs sur les chaînes Arabes (Al-Jazeera, Al nas-tv , Tv Al-Aqsa, etc…) vouloir rassembler les Musulmans afin de finir le travail d’Hitler, punir et exterminer les Juifs, ont été interdits de se présenter à ce congrès (sous la pression du FN, il faut le souligner).
Tariq Ramadan a, dans un article, pris la défense de ces prédicateurs antisémites et a condamné Nicolas Sarkozy pour cette mesure, dans un vibrant plaidoyer rendant hommage à ces « savants musulmans de renommée mondiale » injustement bannis du territoire français (hard-copy).

-                                                                                            Printemps-des-quartiers-Tariq-Ramadan charia
-                                                                             L’islamiste Tariq Ramadan défend des prédicateurs antisémites

Hani Ramadan, frère de Tariq Ramadan qui explique partout que les Musulmans doivent former un Califat, obéir aux Lois de l’Islam la Charia, et qui tient des discours ouvertement antisémite, en expliquant par exemple à la Mosquée de Bruxelles que les Juifs sont « des serpents, une race de vipères », est régulièrement invité à la Mosquée de Plaisir pour y donner des conférences.

On peut trouver sur le site officiel internet de la Mosquée de Plaisir des prêcheurs étrangers diffusant un Islam politique, défendant la loi islamique, la charia, seule loi que les Musulmans doivent suivre, au dessus des institutions et des Lois de la République. On peut citer Gassama Diaby, reçu le 11/02/2011 à la Mosquée de Plaisir, quelques extraits de sa conférence ci-dessous :

« Allah a envoyé des Lois et des chemins à suivre, et même si les ramifications sont différentes, la base est la même, elle revient à Allah.
Toutes les bases convergent vers le même point qui est l’Unicité de Dieu, même les autres religions, qu’Allah a envoyé, la cible ou la base, c’était l’Unicité d’Allah.
La Loi du Ciel ou la Loi d’Allah sont des règles qui englobent tout et qui nous permettent de vivre notre relation verticale avec Dieu et notre relation horizontale avec les gens. Par contre, la Loi Humaine, elle n’est pas capable de régler la relation entre l’Homme et son créateur.
Cette Loi Islamique elle nous recommande le Bien et d’éviter le Mal. Elle nous renvoie vers le Bien et nous incite à faire le Bien et nous met en garde contre le Mal. »
« Les fondements de la Loi Islamique dans le Coran » – Conférence de Gassama Diaby le 11/02/2011 à la Mosquée de Plaisir

La Mosquée de Plaisir reçoit également l’islamiste Hassan Iquioussen, membre de l’UOIF, imam controversé ayant des discours de défiance envers les non-musulmans et l’Occident, et connu pour dispenser des prêches à caractère antisémite.

-                                                                                                 Mosqu%C3%A9e-Plaisir-Hassan-Iquioussen2 Coran
-                                                                                                     Hassan Iquioussen à la Mosquée de Plaisir

Quelques extraits de sa conférence « La France, tu l’aimes ou tu l’améliores » donnée le 17/03/2012 à la Mosquée de Plaisir ci-dessous : (hard-copy)

« Là où tu es né, là où tu vis, c’est ton pays. Mais je sais ce qui te dérange.
Le problème que tu as dans la tête c’est que la France ce n’est pas un pays Musulman. « Comment peux-tu me demander d’aimer un pays qui n’est pas Musulman ? » C’est ça le problème en vérité ! Alors je vais te répondre :
Est-ce que la Prophète aimait la Mecque, oui ou non ? La Mecque était Musulmane ? Non, la Mecque était anti-musulmane. Il l’aimait ou il ne l’aimait pas ? Il l’aimait. Ce n’est pas que tu peux aimer ton pays même s’il n’est pas Musulman, tu peux aimer ton pays même s’il est contre l’Islam. Puisque le Prophète aimait la Mecque.
Parce que vous confondez mon pays, et les dirigeants de mon pays.
Les dirigeants de la Mecque qui combattaient le Prophète et l’Islam, il ne faut pas les aimer, c’est évident, c’était des ennemis de Dieu. Il nous est demandé de ne pas prendre comme amis et de ne pas aimer les ennemis de Dieu et du Prophète. Et c’est logique, tu ne vas pas aimer celui qui a tué ton père, tu ne vas pas aimer celui qui est en train de violer ta soeur. C’est un ennemi, il faut le combattre, il faut le rejeter. Donc, ceux qui combattent Dieu et son Prophète et l’Islam, la justice, il est tout à fait normal que ton coeur ne puisse pas les aimer, et c’est tout à fait normal que tu aies de l’aversion, de la haine envers eux, et que tu fasses tout pour les combattre.
Donc vous confondez la France en tant que pays ayant sa sphère géographique avec sa Culture, son Histoire, et des hommes politiques, des femmes politiques, des intellectuels, je ne sais trop qui, qui eux, combattent l’Islam et les Musulmans, combattent ce qui est bon. Ces gens là, tu as le droit de les détester et de les combattre. »
[...]
Le Peuple est victime de l’ignorance, el djahal, le Sheitan (le diable) et d’une minorité politique, économique, des gens qui ont un pouvoir politique économique qui dirige manipule les masses, le peuple et qui essaie de créer un mur entre le Prophète et les Musulmans, entre la justice, la vérité et le reste du peuple, pourquoi ? Parce que ces gens là exploitent les peuples. Cela a été toujours été comme ça, lisez le Coran, vous allez voir. Qui combattait les Prophètes ? Les notables, les dirigeants, ceux qui avaient le pouvoir économique, politique, médiatique, etc…Ce sont ces gens là, ils ne sont pas nombreux, qui commandent et qui combattaient les Prophètes. C’est pas le Peuple en lui-même, le Peuple n’est qu’une victime, comme toi Musulman, comme le Prophète, tu es une victime.
Il faut donc faire la distinction entre les vrais ennemis, et le peuple qui est victime d’un ennemi commun. Regardez, le Prophète est allé faire la da’wa, il a discuté avec, il n’ont pas voulu devenir Musulmans, le Prophète fait un deal avec eux, on si vous ne dîtes rien, on devient amis, la Mosquée on se combat pas. Vous savez ce qu’ils ont fait les traîtres ? Ils ont appelé tous les délinquants de la ville, et ils ont dit : « lapidez-le ! » Le Prophète a réussi à se sauver et se cacher. »
[...]
« Il faut que l’armée française quitte l’Afghanistan, parce que nous sommes en train de tuer des innocents. Le peuple afghan est victime de l’Impérialisme mondialiste américain, et malheureusement, nous y participons. La meilleure façon d’aider les afghans, c’est quoi ? C’est de faire pression sur nos hommes politiques pour qu’ils retirent l’armée française d’Afghanistan. »
38:00
[...]
Cette loi scélérate qui empêche les jeunes filles de s’habiller comme elles veulent, elle est horrible, non ? La loi de mars 2004, vous n’êtes pas d’accord avec elle ? Mais il faut la combattre la Loi ! Vous savez comment on la combat ? On fait pression sur les députés, parce que ce sont les députés qui l’ont voté. »
42:00
[...]
« La liberté religieuse, il faut la protéger, sinon, ils vont la découper petit à petit. Cela peut se faire en 20 ou 50 ans. Il ne faut pas se barrer et fuir. « Ils ont interdit le voile, la Burqa, et maintenant ceci », alors je fais la Hijra (émigrer vers un pays Musulman). Fuyard ! Lâche ! Peureux ! Pourquoi tu te barres ? Quand il y a un problème dans un bateau, il ne faut pas partir, il faut régler le problème. »
43:20

Face aux cris de détresse des Musulmans qui sont malheureux et qui ne peuvent aimer ce pays car « la France n’est pas un pays Musulman », Hassan Iquioussen rétorque qu’il ne faut pas en vouloir au pays et à son peuple, mais aux dirigeants politiques, ce sont eux qu’il faut haïr et combattre pour qu’un jour la France puisse devenir un jour un pays Musulman.
Hassan Iquioussen utilise comme exemple à suivre l’image du Prophète Mohamed qui a conquis la Mecque de haute lutte face aux non-musulmans par la guerre, la patience et la ruse.
Iquioussen appelle, comme l’avait fait le Prophète en son temps, les Musulmans à lutter contre les politiques et les intellectuels qui font obstacle aux revendications communautaristes islamiques, militer par exemple pour l’abrogation de la loi sur l’interdiction du port du voile islamique à l’école (loi de mars 2004) e nfaisant pression sur les députés.

Vous pouvez ensuite écouter la deuxième partie de la conférence, intégralement disponible sur la chaîne de la Mosquée de Plaisir, où les Musulmans débattent avec Hassan Iquioussen du meilleur moyen pour islamiser totalement la France, comment éviter les erreurs, et quelles méthodes adopter pour placer des députés Musulmans à l’Assemblée Nationale, en prenant comme exemple Philippe Grenier, premier député Musulman élu au XIX Siècle.


L’Islam diffusé dans la Grande Mosquée de Plaisir vous semble-t-il en accord et compatible avec les principes républicain de Liberté, Égalité, Fraternité ? Quelle idéologie et quelles Valeurs sont inculquées dans les esprits des Musulmans venant suivre les prêches de ces « savants » Musulmans ?
Cela va-t-il dans le sens de l’intégration et de la cohésion de la République ? Ou cela peut-il au contraire créer de l’animosité envers la France, ses institutions, ses traditions ?

-                                                       Joel-Regnault Hani Ramadan
« Si, à tort, ils(les musulmans) ont pu penser que la ville bloquait le projet, ma signature prouve le contraire. A Plaisir, les Musulmans sont regardés avec le même esprit que les autres habitants. Il n’y a aucune ambiguïté à leur égard. J’ai eu le courage de remettre en route ce centre culturel. Nous ne sommes pas nombreux dans le département à répondre à ce besoin. »
Joël Regnault – maire UMP de Plaisir – juin 2005

-                                        Mosqu%C3%A9e-Plaisir-Hani-Ramadan2 Hassan Iquioussen
« Il n’est pas permis de regarder une étrangère sans nécessité. Le fait de regarder une femme avec l’intention de l’épouser, il est alors possible de regarder son visage et ses deux mains. »
Conférence d’Hani Ramadan « Le mariage et la famille » à la Mosquée de Plaisir le 17/10/2010 (hard-copy)                                                                                                                   

A la Grande Mosquée de Plaisir, l’islamiste Hassan Iquioussen appelle les Musulmans à haïr et combattre les dirigeants politiques français qui s’opposent à l’Islam

Classé dans : — islamineurope @ 15 h 08 min

Plaisir est une commune de l’Ouest de la banlieue parisienne de plus de 30 000 habitants, située dans le département des Yvelines (78).
En 1992, la Communauté Musulmane de la ville donne naissance à l’Association des Musulmans de Plaisir (AMP). La municipalité dirigée par le maire UMP Joël Regnault accorde le 21 juin 2001 un bail pour l’octroi d’un terrain afin d’édifier une grande Mosquée. Le 2 Juin 2003, c’est la pose de la première pierre. Après une longue interruption des travaux, la Mosquée est définitivement achevée et a ouvert ses portes en février 2009.

-   A la Grande Mosquée de Plaisir, l'islamiste Hassan Iquioussen appelle les Musulmans à haïr et combattre les dirigeants politiques français qui s'opposent à l'Islam Mosqu%C3%A9e-Plaisir            Mosqu%C3%A9e-Plaisir-Fid%C3%A8les-en-pri%C3%A8res
-                                         La Grande Mosquée de Plaisir                                                     Fidèles en prières à la Mosquée de Plaisir

Quel type d’enseignement est délivré aux Fidèles Musulmans fréquentant cette Mosquée ? Un Islam de « Paix et Tolérance » ?
On est en droit de formuler quelques inquiétudes en nous apercevant que dès son ouverture en 2009, Tariq Ramadan, un islamiste prédicateur très médiatique, revendiquant un Islam politique, la création d’un État Islamique, et délivrant des prèches visant à considérer les Musulmans de France comme des victimes de persécutions, de racisme de la part des français non-musulmans fut un des premier à venir y donner une conférence.
Tariq Ramadan milite dans les Mosquées et dans ses ouvrages, (« le face à face des Civilisations » par exemple), et sous des discours toujours plein de sous entendus, pour la mise en place d’un système totalitaire, un État islamique doté d’une Constitution s’appuyant intégralement sur les Lois Divines, les préceptes du Coran, et dirigé par un dignitaire religieux, un Imam. Un État crée par les Musulmans, pour les Musulmans, sans aucune opposition politique, un Califat.

Lors du dernier congrès annuel de l’UOIF au Bourget du 6 au 9 avril 2012, des prédicateurs antisémites, comme Youssouf Al-Qaradawi ou Safwat Hijazi qui expliquent, devant plusieurs dizaines de millions de téléspectateurs sur les chaînes Arabes (Al-Jazeera, Al nas-tv , Tv Al-Aqsa, etc…) vouloir rassembler les Musulmans afin de finir le travail d’Hitler, punir et exterminer les Juifs, ont été interdits de se présenter à ce congrès.
Tariq Ramadan a, dans un article, pris la défense de ces prédicateurs antisémites et a condamné Nicolas Sarkozy pour cette mesure, (sous la pression du FN, il faut le souligner), dans un vibrant pladoyer rendant hommage à ces « savants musulmans de renommée mondiale » injustement bannis du territoire français (hard-copy).

Hani Ramadan, frère de Tariq Ramadan qui explique partout que les Musulmans doivent former un Califat, obéir aux Lois de l’Islam la Charia, et qui tient des discours ouvertement antisémite, en expliquant par exemple à la Mosquée de Bruxelles que les Juifs sont « des serpents, une race de vipères », est régulièrement invité à la Mosquée de Plaisir pour y donner des conférences.

On peut trouver sur le site officiel internet de la Mosquée de Plaisir des prêcheurs étrangers diffusant un Islam politique, défendant la loi islamique, la charia, seule loi que les Musulmans doivent suivre, au dessus des institutions et des Lois de la République. On peut citer Gassama Diaby, reçu le 11/02/2011 à la Mosquée de Plaisir, quelques extraits de sa conférence ci-dessous :

« Allah a envoyé des Lois et des chemins à suivre, et même si les ramifications sont différentes, la base est la même, elle revient à Allah.
Toutes les bases convergent vers le même point qui est l’Unicité de Dieu, même les autres religions, qu’Allah a envoyé, la cible ou la base, c’était l’Unicité d’Allah.
La Loi du Ciel ou la Loi d’Allah sont des règles qui englobent tout et qui nous permettent de vivre notre relation verticale avec Dieu et notre relation horizontale avec les gens. Par contre, la Loi Humaine, elle n’est pas capable de régler la relation entre l’Homme et son créateur.
Cette Loi Islamique elle nous recommande le Bien et d’éviter le Mal. Elle nous renvoie vers le Bien et nous incite à faire le Bien et nous met en garde contre le Mal. »
« Les fondements de la Loi Islamique dans le Coran » – Conférence de Gassama Diaby le 11/02/2011 à la Mosquée de Plaisir

La Mosquée de Plaisir reçoit également l’islamiste Hassan Iquioussen, membre de l’UOIF, imam controversé ayant des discours de défiance envers les non-musulmans et l’Occident, et connu pour dispenser des prêches à caractère antisémite.

-                                                                                         Mosqu%C3%A9e-Plaisir-Hassan-Iquioussen2
-                                                                                          Hassan Iquioussen à la Mosquée de Plaisir

Quelques extraits de sa conférence « La France, tu l’aimes ou tu l’améliores » donnée le 17/03/2012 à la Mosquée de Plaisir ci-dessous : (hard-copy)

« Là où tu es né, là où tu vis, c’est ton pays. Mais je sais ce qui te dérange.
Le problème que tu as dans la tête c’est que la France ce n’est pas un pays Musulman. « Comment peux-tu me demander d’aimer un pays qui n’est pas Musulman ? » C’est ça le problème en vérité ! Alors je vais te répondre :
Est-ce que la Prophète aimait la Mecque, oui ou non ? La Mecque était Musulmane ? Non, la Mecque était anti-musulmane. Il l’aimait ou il ne l’aimait pas ? Il l’aimait. Ce n’est pas que tu peux aimer ton pays même s’il n’est pas Musulman, tu peux aimer ton pays même s’il est contre l’Islam. Puisque le Prophète aimait la Mecque.
Parce que vous confondez mon pays, et les dirigeants de mon pays.
Les dirigeants de la Mecque qui combattaient le Prophète et l’Islam, il ne faut pas les aimer, c’est évident, c’était des ennemis de Dieu. Il nous est demandé de ne pas prendre comme amis et de ne pas aimer les ennemis de Dieu et du Prophète. Et c’est logique, tu ne vas pas aimer celui qui a tué ton père, tu ne vas pas aimer celui qui est en train de violer ta soeur. C’est un ennemi, il faut le combattre, il faut le rejeter. Donc, ceux qui combattent Dieu et son Prophète et l’Islam, la justice, il est tout à fait normal que ton coeur ne puisse pas les aimer, et c’est tout à fait normal que tu aies de l’aversion, de la haine envers eux, et que tu fasses tout pour les combattre.
Donc vous confondez la France en tant que pays ayant sa sphère géographique avec sa Culture, son Histoire, et des hommes politiques, des femmes politiques, des intellectuels, je ne sais trop qui, qui eux, combattent l’Islam et les Musulmans, combattent ce qui est bon. Ces gens là, tu as le droit de les détester et de les combattre. »
[...]
Le Peuple est victime de l’ignorance, el djahal, le Sheitan (le diable) et d’une minorité politique, économique, des gens qui ont un pouvoir politique économique qui dirige manipule les masses, le peuple et qui essaie de créer un mur entre le Prophète et les Musulmans, entre la justice, la vérité et le reste du peuple, pourquoi ? Parce que ces gens là exploitent les peuples. Cela a été toujours été comme ça, lisez le Coran, vous allez voir. Qui combattait les Prophètes ? Les notables, les dirigeants, ceux qui avaient le pouvoir économique, politique, médiatique, etc…Ce sont ces gens là, ils ne sont pas nombreux, qui commandent et qui combattaient les Prophètes. C’est pas le Peuple en lui-même, le Peuple n’est qu’une victime, comme toi  Musulman, comme le Prophète, tu es une victime.
Il faut donc faire la distinction entre les vrais ennemis, et le peuple qui est victime d’un ennemi commun. Regardez, le Prophète est allé faire la da’wa, il a discuté avec, il n’ont pas voulu devenir Musulmans, le Prophète fait un deal avec eux, on si vous ne dîtes rien, on devient amis, la Mosquée on se combat pas. Vous savez ce qu’ils ont fait les traîtres ? Ils ont appelé tous les délinquants de la ville, et ils ont dit : « lapidez-le ! » Le Prophète a réussi à se sauver et se cacher. »
[...]
« Il faut que l’armée française quitte l’Afghanistan, parce que nous sommes en train de tuer des innocents. Le peuple afghan est victime de l’Impérialisme mondialiste américain, et malheureusement, nous y participons. La meilleure façon d’aider les afghans, c’est quoi ? C’est de faire pression sur nos hommes politiques pour qu’ils retirent l’armée française d’Afghanistan. »
38:00
[...]
Cette loi scélérate qui empêche les jeunes filles de s’habiller comme elles veulent, elle est horrible, non ? La loi de mars 2004, vous n’êtes pas d’accord avec elle ? Mais il faut la combattre la Loi ! Vous savez comment on la combat ? On fait pression sur les députés, parce que ce sont les députés qui l’ont voté. »
42:00
[...]
« La liberté religieuse, il faut la protéger, sinon, ils vont la découper petit à petit. Cela peut se faire en 20 ou 50 ans. Il ne faut pas se barrer et fuir. « Ils ont interdit le voile, la Burqa, et maintenant ceci », alors je fais la Hijra (émigrer vers un pays Musulman). Fuyard ! Lâche ! Peureux ! Pourquoi tu te barres ? Quand il y a un problème dans un bateau, il ne faut pas partir, il faut régler le problème. »
43:20

Face aux cris de  détresse des Musulmans qui sont malheureux et qui ne peuvent aimer ce pays car « la France n’est pas un pays Musulman », Hassan Iquioussen rétorque qu’il ne faut pas en vouloir au pays et à son peuple, mais aux dirigeants politiques, ce sont eux qu’il faut haïr et combattre pour qu’un jour la France puisse devenir un jour un pays Musulman.
Hassan Iquioussen utilise comme exemple à suivre l’image du Prophète Mohamed qui a conquis la Mecque de haute lutte face aux non-musulmans par la guerre, la patience et la ruse.
Iquioussen appelle, comme l’avait fait le Prophète en son temps, les Musulmans à lutter contre les politiques et les intellectuels qui font obstacle aux revendications communautaristes islamiques, militer par exemple pour l’abrogation de la loi sur l’interdiction du port du voile islamique à l’école (loi de mars 2004) e nfaisant pression sur les députés.

Vous pouvez ensuite écouter la deuxième partie de la conférence, intégralement disponible sur la chaîne de la Mosquée de Plaisir, où les Musulmans débattent avec Hassan Iquioussen du meilleur moyen pour islamiser totalement la France, comment éviter les erreurs, et quelles méthodes adopter pour placer des députés Musulmans à l’Assemblée Nationale, en prenant comme exemple Philippe Grenier, premier député Musulman élu au XIX Siècle.


L’Islam diffusé dans la Grande Mosquée de Plaisir vous semble-t-il en accord et compatible avec les principes républicain de Liberté, Égalité, Fraternité ? Quelle idéologie et quelles Valeurs sont inculquées dans les esprits des Musulmans venant suivre les prêches de ces « savants » Musulmans ?
Cela va-t-il dans le sens de l’intégration et de la cohésion de la République ? Ou cela peut-il au contraire créer de l’animosité envers la France, ses institutions, ses traditions ?

-              Joel-Regnault                                              Mosqu%C3%A9e-Plaisir-Hani-Ramadan2
« Si, à tort, ils(les musulmans) ont pu penser que la ville bloquait le projet,      « Il n’est pas permis de regarder une étrangère sans nécessité.
ma signature prouve le contraire. A Plaisir,les Musulmans sont regardés         Le fait de regarder une femme avec l’intention de l’épouser,
avec le même esprit que les autres habitants. Il n’y a aucune ambiguïté             il est alors possible de regarder son visage et ses deux mains. »
à leur égard. J’ai eu le courage de remettre en route ce centre culturel.                Conférence d’Hani Ramadan « Le mariage et la famille »
Nous ne sommes pas nombreux dans le département à répondre                        à la Mosquée de Plaisir le 17/10/2010
à ce besoin. »                                                                                                                       
    (hard-copy)
Joël Regnault – maire UMP de Plaisir – juin 2005

 

28 avril, 2012

Des prédicateurs islamistes et antisémites invités au centre Culturel Musulman « l’Olivier de la Paix » de Bagnolet

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 18 h 21 min

Bagnolet, ville de Seine-Saint-Denis de 34 000 habitants aux portes de l’Est parisien, dispose de plusieurs salles de prières et de lieux de Cultes islamiques, l’Islam s’y développe, en constante progression, une Grande Mosquée est par ailleurs actuellement en cours de construction.
Parmi ces lieux de Culte, le centre culturel Musulman « l’Olivier de la Paix » de Bagnolet, accueille des centaines de Fidèles, pour recevoir et découvrir la « Religion de Paix et Tolérance ».

-                                        Des prédicateurs islamistes et antisémites invités au centre Culturel Musulman
-                                             Fidèles à l’Institut Culturel Musulman « L’Olivier de la Paix » de Bagnolet

Le centre Culture Musulman de Bagnolet est affilié à l’Institut Européen des Sciences Humaines de Paris (IESH), institut basé à Saint-Denis, qui, sous ce nom pompeux, n’est rien d’autre qu’une immense Madrassah, une école coranique formant des imams, gérée par son directeur Ahmed Jaballah, le président de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF).

L’UOIF est la branche des Frères Musulmans en France, une organisation internationale politique islamiste qui milite pour l’application de la charia et la constitution d’un Califat mondial, un État gouverné par les Musulmans, pour les Musulmans. Le prédicateur Youssouf Al-Qaradawi fait même partie du « Conseil Scientifique » de l’IESH, il y est reçu avec tous les honneurs à Saint-Denis en 2007.

Youssouf Al-Qaradawi, « président de l’Union Mondiale des Savants Musulmans » présenté sur la page d’accueil du site Internet officiel de l’institut, diffuse une idéologie qui, dans ses ouvrages et ses discours n’a rien à envier au « Mein Kampf » d’Hitler. Dans son livre « le Licite et l’illicite en Islam », Al-Qaradawi explique par exemple que les homosexuels doivent être exterminés (pendus ou jetés du haut d’un mur). Son programme politique sur le long terme est clair : la conquête de Rome et de l’Occident et l’anéantissement des Juifs.
L’institut « l’Olivier de la Paix » dispense des cours destinés aux enfants à l’apprentissage de l’Arabe, à l’étude de la civilisation islamique et à l’apprentissage du Coran. Et ceci, de la classe de maternelle jusqu’au dernier niveau, dirigés par un professeur diplômé de l’IESH.

Le 16 décembre 2011, les responsables du centre Culturel ont invité le prédicateur égyptien Mahmoud El-Masri, pour précher sa Parole de « Paix et Vérité ». Ce prédicateur, très suivi et respecté dans le Monde Musulman, anime une émission à la Télévision égyptienne Al-Nas TV où il diffuse la « Parole de Paix Islamique » devant des millions de téléspectateurs, quelques extraits de ses émissions :

-                                                                                              748654MosqueBagnoletchekhantismite Ahmed Jaballah dans religion

-                                                                                         352046MosqueBagnoletAlMasri Al-Qaradawi
Les cheikhs égyptiens Mahmoud El-Masri (à gauche sur l’affiche, et sur la deuxième photo) et Mohamed El-Sawy  invités à l’Institut Culturel Musulman « L’Olivier de la Paix » de Bagnolet les 16 et 17 décembre 2011

« Aux jours du Prophète Mohamed, les Musulmans de Médine ont essayé de coexister avec les Juifs qui vivaient là-bas. Est-ce que cela a fonctionné ? Accords et traités ont été signés, mais les Juifs ont rompu les traités les uns après les autres. Ils ont trahi les Musulmans, comme c’est la coutume des Juifs en tout temps et en tout lieu. Les Juifs resteront des Juifs, ils n’ont pas changé et ne changeront jamais. Comme avec les Accords de Camp David, même si vous signez des milliers de traités avec eux, ils ne seront jamais respectueux. Ils ont tué les Prophètes, et que sommes nous, nous Musulmans, comparés aux Prophètes ? »
Mahmoud El Masri sur Al-Nas TV le 17 février 2012
invité de « prestige » au centre Culturel Musulman de Bagnolet

« Les Protocoles des Sages de Sion, rédigés dans l’intention de corrompre les populations islamiques, incluent la corruption en distrayant les Musulmans par le football. Ils utilisent le football pour distraire les populations islamiques. »
Mahmoud El Masri sur Al-Nas TV le 7 février 2012

Le cheikh antisémite Mahmoud El-Masri, explique devant les téléspectateurs égyptiens que les Juifs sont une calamité, des traitres irrespecteux ayant tué les Prophètes Musulmans.
Ce prédicacteur représente-t-il par sa parole un Islam de Paix, de Tolérance, de rapprochement entre Communautés Religieuses ? Cet Islam est-il compatible avec les valeurs de la République Française ?
D’autres prédicateurs venant de pays d’influence islamiste, ne parlant pas le français, sont régulièrement invités à l’Institut de Bagnolet. On peut noter la présence du cheikh égyptien Mohamed El-Sawy, que l’on peut voir également se faire inviter au congrès du l’UOIF du Bourget, la plus grande manifestation annuelle de l’Islam politique en France.

L’islamiste Abdelfatteh Mourou, membre fondateur du parti islamiste Ennhada actuellement au pouvoir en Tunisie, fut également invité à l’institut pour y donner une conférence le 22 avril 2011. Quand on connait les intentions politiques du président du parti Ennhada Rashed Ghannouchi, est-on en droit de s’inquiéter de l’Islam enseigné à l’Institut Culturel Musulman de Bagnolet ?

-                                                               877436MosqueBagnoletAbdelfattehMourou antisémitisme
  Le Cheikh tunisien Abdelfatteh Mourou, du parti islamiste Ennhada, en conférence à l’Institut Culturel Musulman de Bagnolet le 22 avril 2011. (hard-copy)


Le conférencier islamiste très médiatique et charismatique Tariq Ramadan fut invité à l’institut le 20 mars 2010 pour y donner une conférence.(hard-copy)

Dans son livre « Islam, le face à face des Civilisations », Tariq Ramadan décrit l’Islam comme un système totalitaire, la mise en place d’un État islamique doté d’une Constitution s’appuyant intégralement sur les Lois Divines, les préceptes du Coran, et dirigé par un dignitaire religieux, un Imam. Un État crée par les Musulmans, pour les Musulmans, sans aucune opposition politique, un Califat.

L’idéologie développée par Tariq Ramadan est, de ce fait, proche de celle des Frères Musulmans, une organisation politique islamiste fondée par son grand-père Hassan-Al-Bannah, qui vise à instaurer sur toute la terre un Califat Mondial.
Tariq Ramadan est parfois accompagné de son frère Hani Ramadan, un prédicateur radical, qu’on peut par exemple écouter ici défendre la mise en place de la charia à la Mosquée de Lille-Sud, la Loi que tous les Musulmans doivent adopter, ou défendre la cause palestinienne, en expliquant devant plusieurs centaines de Fidèles Musulmans à la grande Mosquée de Bruxelles que les Juifs sont des : « serpents, une race de vipères », et ce, en présence de Tariq Ramadan.

Image de prévisualisation YouTube
-         Conférence de Tariq Ramadan à l’Institut Culturel Musulman de Bagnolet le 20 mars 2010

quelques extraits ont été reproduits en gras italique ci-dessous :

« Vous vous souvenez de ce débat avec Nicolas Sarkozy en 2003 ? Certains sont venus me trouver, et vous savez ce qu’ils m’ont dit ? Comment les choses se sont passées parmi les conseillers en communication et de quoi ils ont parlé ? Ils ont dit : « Vous voyez ce qu’il faut faire ? Attaquez son frère. Parce que si vous attaquez son frère, chez les Arabes, vous attaquez la famille. »
C’était une stratégie, il ne t’attaque pas toi directement parce que tu as les moyens de te défendre, mais si on touche à quelqu’un que tu aimes ou à ta famille, ça peut te déstabiliser, tu ne sais pas comment faire. Et, nous Arabes : « Tu touches à mon frère, tu touches à ma soeur, tu vas voir! ». Et c’est notre point faible. »
[...]
« Au fond, c’est de comprendre qui a le pouvoir sur votre tête et qui a le pouvoir sur vos appréciations. C’est ça la vraie question. Alors que l’on ait des non Musulmans qui soient contents (de mon discours), amdoulillah, mais le plus important est que l’on ait un discours clair, des principes clairs, et qu’on ait une vue claire.
Que l’on sache où on va, on se libère, on se renforce, et avec calme, on résiste. ça c’est le Jihad. Et on résiste et on transforme, et ça c’est le pouvoir, le pouvoir positif, c’est ça que cela veut dire. Vous commandez le bien vous résistez au mal et vous croyez en Dieu. C’est à dire que dans l’adversité, vous allez tomber, vous allez plier les genoux, vous allez ramasser des gifles, vous allez être insultés, et vous vous souvenez : « C’est pas grave, la route est longue, et tu sais quoi ? Moi je vais peut-être tomber, moi je vais peut-être mourir, moi, tu vas me détruire. Mais derrière moi, ça continue à marcher ». Raison pour laquelle il faut se réveiller, il faut marcher et il faut éduquer. Il faut éduquer ceux qui sont derrière. »
[...]
« Nous sommes pour la restitution des droits du peuple Palestinien, avec le droit au retour, et le minimum, c’est les frontières de 1967, comme ils l’exigent eux-mêmes. Nous ne transigerons pas là dessus, et les résolutions des Nations Unies doivent être respectées. »
[...]
« Vous allez vous retrouvez dans l’un ou l’autre parti, il faut de ce point de vue là, que vous fassiez un choix en conscience, mais il faut le faire, il faut vous engager, il faut que l’on vous voit politiquement, il faut que vous soyez une force politique. »


La stratégie de Tariq Ramadan comme à son accoutumée, consiste à instaurer une atmosphère, un climat de défiance entre les Musulmans et les non-Musulmans, et même envers les institutions françaises.
Les Musulmans de France vivent en territoire hostile, sont des victimes quotidiennes de persécutions et de racisme qui les empêchent de pratiquer leur Religion.
Ils se doivent de réagir. Il n’y a à aucun moment une remise en cause des pratiques religieuses (port du voile islamique, viande halal, etc…), ni de relégation du fait religieux dans le domaine privé. Les règles, traditions, moeurs et Lois islamiques doivent prendre racine en France, sans concession, et toute forme de résistance et de rejet de la part de « l’adversité », est apparentée à de « l’islamophobie » ou du racisme.

Les Musulmans doivent s’engager en politique, faire progresser l’Islam, « résister et transformer la société par le Jihad ».
On peut également noter son discours anti-sioniste vis à vis de la politique de l’État d’Israël.

Tariq Ramadan fait également passer l’information que Nicolas Sarkozy méprise les Arabes, en élaborant des stratégies complotistes racistes avec ses conseillers politiques pour le déstabiliser.

L’Islam enseigné par les prédicateurs invités dans cet institut vous semble-t-il aller vers la Fraternité, un dialogue d’apaisement entre les Peuples, et favoriser la cohésion nationale ?
Quel Islam est diffusé aux enfants de l’école Coranique de l’Institut, guidés par des enseignants de l’IESH, disciples de Youssouf Al-Qaradawi ?

12

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir