• Accueil
  • > Recherche : islamineurope nantes

2 novembre, 2017

Le maire socialiste Yvon Robert contribue à l’implantation de l’Islam radical misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite à la Grande Mosquée El Kaouthar de Rouen

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 13 min

En 2010, « Islam mine l’Europe » avait déjà mis en garde contre les prédicateurs de l’Union des Musulmans de Rouen (UMR), branche de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans, qui contrôlent la Mosquée El Kaouthar de Rouen et endoctrinent les Musulmans au rejet de l’Occident et du Christianisme.

Sur le site Internet officiel de la Mosquée El Kaouthar qui a fait peau neuve depuis, on retrouve toujours les affiches des conférences données dans la Mosquée de Rouen par le prédicateur antioccidental, antichrétien et antisémite Hani Ramadan (hard-copy).

Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Dans une conférence donnée à la Mosquée d’Avignon le 9 octobre 2011, Hani Ramadan interdit aux femmes de voyager seules.

Hani Ramadan développe également auprès des Fidèles une violente propagande antisioniste contre ce qu’il appelle « l’état criminel sioniste d’Israël ».

-                                                                 Le maire socialiste Yvon Robert contribue à l'implantation de l'Islam radical misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite à la Grande Mosquée El Kaouthar de Rouen dans Politique 1534963482-mosquee-rouen-hani-ramadan

-                                                              1534963482-mosquee-rouen-hani-ramadan2 Allah dans religion

Le prédicateur antichrétien et antisémite Hani Ramadan, qui compare les Juifs à « des serpents, une race de vipères », et qui explique que ceux qui croient en la Trinité « ne peuvent avoir un coeur pieux », est toujours promu et bien considéré sur le site de la Mosquée El Kaouthar de Rouen

-                                                     1534965968-mosquee-rouen-hassan-iquioussen antisémitisme

L’UMR organise les rencontres annuelles des Musulmans de Rouen, la deuxième édition du 11 octobre 2014 à la halle aux toiles à Rouen avait vu la participation d’islamistes politiques antioccidentaux tels Hassan Iquioussen, Mohamed Bajrafil ou encore Ahmed Miktar, et la présence de Yvon Robert, le maire socialiste de la ville. (hard-copy)

Le prédicateur Hassan Iquioussen, qui milite dans les Mosquées de France pour retirer le loi interdisant aux jeunes filles de porter le voile islamique à l’école, et qui nie le génocide arménien, est lié au réseau de l’UMR

-                                                             1534963484-mosquee-rouen-mahmoud-doua antisionisme

Mahmoud Doua, prédicateur des Frères Musulmans et imam de la Mosquée de Cenon près de Bordeaux, est opposé à l’interdiction du port du voile islamique dans les écoles, nie les persécutions des Chrétiens d’Orient et fait la promotion de la charia islamique. Il fait aussi partie des invités vedette de la Grande Mosquée El Kaouthar de Rouen.

L’UMR est également partenaire officiel de l’organisme politique islamique « Havre de Savoir » (hard-copy) et de ses prédicateurs antioccidentaux, tels Hassan Iquioussen ou encore Nabil Ennasri.

On constate que non seulement le maire socialiste de la ville Yvon Robert n’a pris aucune mesure pour interdire cette association politique militant contre l’Occident, mais qu’il a participé personnellement à la cérémonie d’inauguration de l’extension de la Mosquée El Kaouthar de Rouen le 21 octobre 2017 !
Financée par les fidèles à hauteur de un million d’euros, cette extension s’étendant sur une surface totale de 1200m² et pouvant accueillir 1500 fidèles, prévoit la création d’une nouvelle salle de prière et de classes coraniques pour endoctriner les jeunes Musulmans au fondamentalisme islamique.

-                            1534965556-mosquee-rouen-kaouthar Bachar El Sayadi

-                                                        La Grande Mosquée El Kaouthar de Rouen

-                                           1534963484-mosquee-rouen-priere Bible

-                                     Fidèles Musulmans en prière à la Mosquée El Kaouthar de Rouen

-                                  1534963482-mosquee-rouen charia

Le maire socialiste Yvon Robert, en compagnie de l’imam antichrétien de la Mosquée Kaouthar Bachar El Sayadi, proche de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans, inaugurent ensemble l’extension de la Mosquée le 21 octobre 2017.

 

-                                          1534963482-mosquee-rouen-bachar-al-sayadi chrétiens

L’imam de la Mosquée El Kaouthar de Rouen, le prédicateur antichrétien proche de la mouvance politique des Frères Musulmans Bachar El Sayadi, pose ici devant le panneau de travaux d’extension du lieu de culte. Il participe aux rencontres annuelles de l’association islamique antioccidentale « Havre de Savoir ».

Un court extrait d’une de des conférences, pour avoir un aperçu de sa vision de la société civile, ainsi que du Christianisme :

« Si quelqu’un se marie avec une fille qui ne croit à rien, son mariage est invalide. Ce n’est pas un mariage, même s’il y a un cheikh qui vient et qui dit tout ce que vous voulez, c’est un mariage invalide. Il n’est pas valide, c’est comme si un homme se mariait avec un homme, c’est invalide, c’est un mariage avec une personne qui ne croit à rien, c’est un mariage invalide, c’est-à-dire, tout ça c’est des rapports illicites. »
« Un Chrétien croit au jour dernier, même avec sa religion falsifiée, il croit qu’il y a un Enfer, qu’il y a un Paradis, qu’il y a le Bien, qu’il y a le Mal, on a des points en communs. Après, on a des points qui nous différencient bien naturellement, que lui associe au bon Dieu d’une autre Divinité, il croit qu’il y a un Dieu qui le voit, avec la bêtise de la Trinité, nous on considère que c’est du Koufr, que c’est de la non-croyance, de l’associationnisme, c’est associer au Bon Dieu une autre Divinité. Cette affaire de Trinité, c’est une affaire majeure qui nous différencie des Chrétiens. »
[09:58]
Conférence de Bachar El Sayadi, imam de la Mosquée El Kaouthar de Rouen

D’après Bachar El Sayadi, les Chrétiens ont une « religion falsifiée », ils croient en la « bêtise de la Trinité ». Où se trouve le message de tolérance, de paix, du vivre-ensemble, et de Fraternité ? Est-ce que ce type de prédication incite au rapprochement entre communautés ?

Bachar El Sayadi préconise également une application stricte des lois juridiques de la charia islamique dans la société civile : un Musulman ne peut se marier avec une athée, c’est un mariage invalide et illicite. Est-ce compatible avec les lois des sociétés occidentales ?


Un des prédicateurs vedette de la Mosquée de Rouen (venu par exemple le 24 octobre 2015), le cheikh antichrétien spécialiste de la charia islamique et proche des Frères Musulmans Tarik Abou Nour, méprise la croyance des Chrétiens en niant la Trinité et la Crucifixion du Christ :

Image de prévisualisation YouTube

« Allah n’a pas été engendré, n’a pas de fils, n’a pas d’associés, c’est ce qui est dit dans le Coran, Allah dénonce la Trinité, Allah dénonce l’attitude de ceux qui croient que Jésus s’apparente à Allah, ou sont des fils d’Allah, ou sont des choses comme ça, non. »
[25:51]

« Allah protège ses alliés, et notamment ses Prophètes et ses Messagers. Alors comment peut-on imaginer qu’il a été crucifié ? Non, pas du tout ! Allah nous dit explicitement dans le Coran : « Ils ne l’ont pas tué, ils ne l’ont pas crucifié, on a jeté sa ressemblance sur quelqu’un d’autre, ils ont crucifié quelqu’un d’autre. Ils ont cru avoir crucifié le Messager d’Allah Issa (Jésus), le Verbe d’Allah, Allah l’a nommé comme ça, son Verbe, il l’a insufflé de son Esprit, il a fait des miracles qui conforte son message, il pouvait revivifier les morts, ou guérir les lépreux, l’aveugle, etc.
Ce n’est pas pour ça qu’il est Dieu, pas du tout ! C’est Allah qui lui a donné ces miracles. Allah a empêché qu’il soit crucifié, parce que Allah protège ses alliés, Allah l’a élevé chez lui. »
[27:37]

« Il reviendra à la fin des Temps, Issa, jésus, pour rétablir la justice, il gouvernera avec les lois d’Allah.[...] Il vient comme réformateur pour confirmer le message de l’Islam.« 
[29:18]

L’imam de la Mosquée de Rouen, Bachar El Sayadi, et le cheikh Tarik Abou Nour prévoient de changer la société en rejetant le Christianisme, Révélation bouleversante de la Parole de Dieu en Christ annoncée dans les Évangiles, et le remplacer par le message de Issa, un Jésus devenu simple Prophète au service de l’Islam sunnite et des principes de la charia : couper la main des voleurs, interdire le mariage avec des athées, fouetter la femme adultère et la lapider si elle a eu un enfant, interdire à la femme de voyager seule, la frapper si elle désobéit, légaliser la pédophilie, haine des Chrétiens et des Juifs, etc…

 

-                                                    1534963484-mosquee-rouen-jesus-femme-adultere christ

Partie du tableau du peintre Nicolas Poussin (1653), « Le Christ et la femme adultère », un épisode de la Bible où Jésus vient en aide à la femme adultère, sur le point de se faire lapider.

Par son questionnement dans la Bible : « que celui qui n’a jamais péché lui lance la première pierre », Jésus invite l’homme à chercher en son for intérieur la compassion envers cette femme, en sachant pertinemment que la faute dont elle est accusée, l’adultère, peut se retrouver en tout homme, qui a déjà convoitée secrètement une femme autre que la sienne, ne serait-ce que par la pensée, l’envie, le désir.
Et la magie opère : un à un, les hommes laissent glisser les pierres de leurs mains, baissent la tête, et s’en vont, mais sortent grandis, car la Parole de Dieu a opéré en eux et les a transformés.
Jésus conclut face à la femme adultère restée seule : JE NE TE CONDAMNE PAS NON PLUS, VA ET NE PÈCHE PLUS.

Devenir meilleur, charitable et attentionné, par la force de conviction intérieure, la Foi en Christ, ce message révolutionnaire et novateur, qui va donner naissance en partie à la pensée de la civilisation occidentale, est totalement nié par la doctrine islamique. Dans le Coran, Jésus, appelé Issa, n’est qu’un Prophète de l’Islam, ne faisant rien de plus que « gouverner avec les lois d’Allah » et « confirmer le message de l’Islam ».

-                                                   1534963484-mosquee-rouen-islam-lapidation christianisme

Dans l’Islam, religion du Prophète Mohamed, la lapidation est une Loi Divine, elle doit être appliquée avec l’aide de tout un arsenal juridique, en cas d’adultère par exemple, si la femme a conçu un enfant lors de l’acte adultérin, et c’est le Prophète Mohamed lui-même qui rend la justice et applique la sentence :
«Une femme vint dire au Prophète Mohamed: «J’ai commis l’adultère, purifie-moi.» (Elle voulait que le Prophète Mohamed la punisse afin qu’Allah lui pardonne son péché et la laisse entrer au paradis.) Le Prophète Mohamed lui répondit: «Va-t-en jusqu’à la naissance de l’enfant.» Après avoir mis l’enfant au monde, elle revint avec l’enfant et dit: «Voici l’enfant que j’ai mis au monde.» Le Prophète Mohamed répondit: «Va-t-en et allaite-le jusqu’à ce qu’il soit sevré.»
Une fois l’enfant sevré, elle vint vers le Prophète Mohamed avec l’enfant qui tenait un morceau de pain dans sa main. (L’enfant devait avoir deux ans, selon la durée prescrite par le Coran pour l’allaitement.) La femme dit: «Messager d’ Allah, le voici, je l’ai sevré et il mange de la nourriture solide.» Le Prophète Mohamed donna l’enfant à un musulman et prononça ensuite la sentence. La femme fut enterrée dans un fossé jusqu’a la poitrine et lapidée».


-                               1534963485-mosquee-rouen-sunna-lapidation christianophobie

L’arsenal juridique de la législation islamique est basé sur la sunna, et gère les punitions à infliger aux récalcitrants qui n’obéissent pas à Allah, comme la lapidation.

-                                  1534965426-mosquee-rouen-yvon-robert Coran

« Pour moi, la laïcité, c’est de garantir à tous la possibilité d’exercer sa religion. Il y a des Musulmans nombreux en France et il n’y a pas assez de Mosquées, il est très important qu’ils puissent construire les Mosquées dont ils ont besoin. »
Déclaration du 21 octobre 2017, lors de l’inauguration de l’extension de la Mosquée de Rouen, par le maire socialiste Yvon Robert qui collabore activement à l’installation de Musulmans radicaux dans la ville dont il a la charge, mettant en péril sur le long terme le vivre-ensemble et la cohésion sociale.

5 septembre, 2017

La nouvelle Grande Mosquée Ar-Rahma de Strasbourg dans le quartier Hautepierre accueille l’imam Nader Abou Anas, qui veut soumettre les femmes à l’esclavage sexuel sous l’autorité des hommes

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 37 min

La ville de Strasbourg est devenue en quelques décennies un bastion central du radicalisme islamique dans l’est de la France. L’ancien premier ministre Manuel Valls avait déjà inauguré en grande pompe il y a quelques années, en compagnie du maire socialiste de la ville Roland Ries, la Grande Mosquée de Strasbourg, un centre d’endoctrinement de l’Islam politique antioccidental et antisioniste lié à l’organisation politique des Frères Musulmans.

D’autres salles de prière et Mosquées ont depuis été érigées à Strasbourg, en particulier la projet de la Grande Mosquée du quartier de Hautepierre, avec l’appui des élus politiques de la ville, permettant la mise en place progressive d’une société islamique dans la ville.
La surface totale de ce lieu de culte est d’environ 2000 m², repartie entre la Mosquée revêtue d’un dôme, le centre culturel et le parking.
Le noyau central, composé d’une salle de prière pouvant accueillir jusqu’à 1 000 personnes, se répartit sur une surface de 1500 m², avec deux mezzanines pour les femmes. La seconde tranche qui n’est pas encore réalisé, comprendra un restaurant, des salles de cours pour le soutien scolaire et deux logements pour le concierge et l’imam et s’étendra sur 500 m².
Un véritable lieu d’enracinement de l’endoctrinement de masse des Fidèles Musulmans pour imposer à la société occidentale sur le long terme, les lois islamiques.

-                                               La nouvelle Grande Mosquée Ar-Rahma de Strasbourg dans le quartier Hautepierre accueille l'imam Nader Abou Anas, qui veut soumettre les femmes à l'esclavage sexuel sous l'autorité des hommes dans Politique 1537117305-mosquee-strasbourg-inauguration

Pose de la première pierre de la Mosquée Ar-Rahma de Strasbourg le 14 juin 2013 en présence de Olivier Bitz (casque blanc au centre) et Serge Oehler, adjoints au maire socialiste Roland Ries, le conseiller régional François Loos et Abdelhafid Akhmim (3ème en partant de la droite), président de l’Association de la Réforme Sociale de Hautepierre (ARSH).

-                                                    1537117376-mosquee-strasbourg-roland-ries Abdelhafid Akhmim dans religion

-                                          1537117305-mosquee-strasbourg-inauguration-2 Ahmed Jaballah

Après quatre années de travaux, la Mosquée est inaugurée le 19 mai 2017, en présence du maire socialiste Roland Ries.

-                                          1537117284-mosquee-saint-ouen-roland-ries Al-Qaradawi

Le maire socialiste Roland Ries est depuis de nombreuses années, un des principaux promoteurs de l’Islam fondamentaliste antioccidental sur Strasbourg.

-                                         1537117319-mosquee-strasbourg-musulmans Allah

Musulmans en prière dans la Grande Mosquée Ar-Rahma du quartier de Hautepierre à Strasbourg

-                                   1537117305-mosquee-strasbourg-mosquee antisémitisme

La Grande Mosquée Ar-Rahma et son dôme dans le quartier Hautepierre, encore une nouvelle base de l’enracinement de l’Islam politique antioccidental sur Strasbourg

-                                               1537117389-mosquee-strasbourg-uoif antisionisme

Les responsables de la Mosquée Hautepierre agissent en partenariat avec l’organisation politique des Frères Musulmans, l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF). Le 12 mai 2017, ils recevaient Ahmed Jaballah, l’ex président de l’UOIF, ainsi que le prédicateur Ounis Guergah.

L’UOIF possède plus d’une soixantaine d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmansmouvement islamiste international visant à la mise en place d’un califat mondial, l’instauration d’un pouvoir politique islamiste totalitaire, la Charia.
L’ex président de l’UOIF, Ahmed Jaballah, déclarait il y a quelques temps : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

Le militant Ounis Guergah des Frères Musulmans, directeur d’études à l’IESH de Saint-Denis (UOIF), est également membre du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche (CEFR), une institution dirigée par le prédicateur antioccidental et antisémite Youssef Al Qaradawi, qui donne des avis juridiques (fatwas) en fonction de la jurisprudence islamique et de la charia, en Europe !

-                                                        1537117292-mosquee-strasbourg-erdogan-2 charia

Les responsables de la Mosquée Hautepierre manifestent également sur leur page Facebook officielle leur sympathie auprès du dirigeant turc Tayyep Recep Erdogan (hard-copy).

-                                        1537117292-mosquee-strasbourg-erdogan-morsi chrétiens

Le dirigeant turc Tayyep Recep Erdogan est un soutien officiel de la confrérie des Frères Musulmans, ici avec l’ex président déchu égyptien des Frères Musulmans Mohamed Morsi
Erdogan, soutien officiel des Frères Musulmans, dont les principaux  conseillers, tels Youssef Al Qaradawi, Mohamed Morsi, Safwat Hizaji, Rateb el Nabulsi entre autres appellent publiquement, devant des millions de téléspectateurs sur les chaines de télévision arabes, à la haine des juifs.
L’idéologie des Frères Musulmans semble donc avoir pignon sur rue à la Mosquée Hautepierre de Strasbourg.

-                                           1537117367-mosquee-strasbourg-nader-abou-anas christianophobie

Par ailleurs, les 11 et 12 août 2017, les responsables de la Mosquée Ar-Rahma de Strasbourg ont invité le prédicateur fondamentaliste Nader Abou Anas.

-                                           1537117367-mosquee-strasbourg-nader-abou-anas-3 Coran

Le prédicateur antioccidental Nader Abou Anas, le 12 août 2017 à la Mosquée Hautepierre de Strasbourg

Imam de la Mosquée du Bourget, Nader Abou Anas dirige également l’institut coranique « D’clic » situé à Bobigny, une école enseignant les principes fondamentaux de l’Islam : interdiction d’écouter de la musique considérée comme la « voix de Satan », soumission des femmes à l’autorité masculine, interdiction d’imiter les Juifs et les Chrétiens.

Nader Abou Anas s’associe également avec des islamistes sulfureux, tels le prédicateur antisémite Éric Younous et le fondamentaliste Mehdi Kabir, qui méprise les occidentaux :  »les mangeurs de porc sont des gens sales », dans le cadre du « salon musulman du Val d’Oise » à Pontoise les 12 et 13 septembre 2015.

Image de prévisualisation YouTube

Pour Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget et invité à la Mosquée Hautepierre de Strasbourg, la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison.

Il est inquiétant de constater qu’un tel imam, rejetant les valeurs et traditions occidentales les plus élémentaires, soit habilité à délivrer des prêches dans une immense Mosquée cathédrale officiellement adoubée par les instances politiques de la république française.

Existe-t-il un contrôle des prédicateurs venant dicter leurs sermons dans cette Mosquée, est-on est droit de s’inquiéter quant à la venue prochaine d’autres imams fondamentalistes et la main mise sur l’Islam politique dans ce lieu de culte ?

-                                                  1537117305-mosquee-strasbourg-fabienne-keller Fabienne Keller

« Aujourd’hui, nous marquons le départ d’un nouveau projet avec ce lieu, une vraie Mosquée pour la réforme sociale de Hautepierre. »
[05:56]
La sénatrice LR Fabienne Keller annonce une « réforme sociale » islamique pour les habitants strasbourgeois, lors de la cérémonie de pose de la première pierre de la Mosquée Ar-Rahma de Strasbourg le 14 juin 2013. Nader Abou Anas reviendra-t-il endoctriner les Musulmans strasbourgeois, afin de rappeler à Fabienne Keller de ne pas sortir de la maison sans l’autorisation de son mari ?

10 juin, 2017

La Grande Mosquée de Lyon sous la direction de l’islamiste Kamel Kabtane et avec la collaboration de Gérard Collomb, endoctrine les Musulmans à la haine des femmes, des Chrétiens et des Juifs

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 11 h 38 min

Arrivée en masse dans la région lyonnaise à partir des années 1970, la communauté musulmane de Lyon a fait émerger en quelque décennies l’installation définitive des coutumes et des moeurs islamiques dans la capitale des Gaules, par l’intermédiaire de la loi du regroupement familial.
Pour satisfaire les exigences de la communauté afin qu’elle se sente « comme au bled », les élus politiques ont tout mis en oeuvre pour obtenir le permis de construire d’une Grande Mosquée. Après maints périples, le sésame est accordé par Michel Noir, ex-maire de Lyon, le 29 août 1989.
Les travaux peuvent alors démarrer et le 30 septembre 1994, environ 600 personnes ont participé à l’inauguration de la Mosquée en présence de Michel Noir, maire de Lyon, Charles Pasqua (à l’époque, ministre de l’Intérieur et des cultes), et d’ambassadeurs de pays musulmans, dont l’Arabie Saoudite.

-                                        La Grande Mosquée de Lyon sous la direction de l'islamiste Kamel Kabtane et avec la collaboration de Gérard Collomb, endoctrine les Musulmans à la haine des femmes, des Chrétiens et des Juifs dans Politique 1535908793-mosquee-lyon
-                                            La Grande Mosquée de Lyon et son minaret de 25 mètres

-                                      1535908793-mosquee-lyon-fideles Abdallah Dliouah dans religion
-                                  Musulmans à la Grande Mosquée de Lyon un jour de prière

Le lieu de culte a depuis prospéré et permis l’enracinement de l’Islam radical sunnite fondamentaliste, la Mosquée de Lyon est d’ailleurs considérée comme un des foyers de la propagation du terrorisme islamique en France d’après un document de 17 pages publié par le Département d’État américain au mois d’août 2004, intitulé : « Matrix of Threat Indicators for Enemy Combattants ».

Le 21 avril 2004, Abdelkader Bouziane, imam de la Mosquée de La Duchère (un quartier de Lyon), et invité régulièrement à la Grande Mosquée de Lyon pour y donner des conférences, est expulsé en « urgence absolue » vers l’Algérie pour « atteinte à l’ordre public, du fait de son activité doctrinale salafiste ».

-                                1535907968-mosquee-lyon-abdallah-dliouah Abdelkader Bouziane

-                                     1535908948-mosquee-valence-abdallah-dliouah Adolf Hitler                 
Le 11 juin 2017, les responsables de la Mosquée de Lyon reçoivent l’imam de la Mosquée de Valence, Abdallah Dliouah (photo), un soutien de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans et de l’AKP, le parti conservateur turc, proche de la mouvance d’extrême-droite néo-nazie des Frères Musulmans.

-                                                 1535909061-mosquee-vallence-mohammed-amin-al-husseini Allah

-                                    1535910722-mosquee-lyon-hitler-al-husseini antisémitisme

Abdallah Dliouah est un activiste qui mène sur sa page Facebook une véritable campagne politique antioccidentale et antisioniste. Il était fier de publier il y a quelques mois la photo du grand mufti de Jérusalem, Amin Al-Husseini, la plus haute autorité musulmane durant la seconde guerre mondiale ayant collaboré avec Adolf Hitler à Berlin à partir de 1942 à la mise en place de la Solution Finale : l’extermination programmée des Juifs.

Il est inquiétant de constater que ce militant politique radical ait pignon sur rue auprès des responsables de la Grande Mosquée de Lyon et soit invité pour y donner des conférences.

L’endoctrinement des Fidèles de la mosquée de Lyon se fait également par les « Saintes Écritures ».
Pour se comporter en bon Musulman, il est nécessaire de suivre rigoureusement les lois et les commandements décrits dans le Coran et la Sunna, en particulier dans les hadiths sahih (authentiques), c’est-à-dire les faits et gestes du beau modèle de l’Islam, le Prophète Mohamed, rapportés par ses contemporains.

Les hadiths les plus sacrés, authentiques, les plus diffusés et respectés par la communauté musulmane sunnite sont ceux rapportés par les imams Boukhari et Muslim datant du IXème siècle, dont une compilation importante est disponible sous forme d’un livre « les jardins des vertueux » (Ryad as-salihin) que l’on peut se procurer dans n’importe quelle librairie islamique, Mosquée sunnite, FNAC ou sur Amazon. La totalité de l’ouvrage est également disponible gratuitement en ligne à partir du site de la Mosquée de Lyon (hard-copy).

-                                        1535907970-mosquee-lyon-jardins-des-vertueux antisionisme

Le site internet officiel de la Grande Mosquée de Lyon publie quelques hadiths extraits du livre « les jardins des vertueux » (hard-copy) afin d’éduquer et soumettre tout Musulman sur le plan social, économique, juridique et législatif à la religion de « Paix et Tolérance ». Quelques extraits :

1535907970-mosquee-lyon-ii-misogynie-2 arabie saoudite

                                                                        1535907970-mosquee-lyon-ii-misogynie Bernard Cazeneuve

« Du droit de l’époux sur sa femme

Les hommes ont autorité sur les femmes en vertu de la préférence que Dieu a accordé à certains sur d’autres et en vertu des dépenses qu’ils font (pour assurer leur subsistance). Les femmes pieuses sont réservées, elles préservent dans le secret ce que Dieu tient à voir préserver
(litt. : ce que Dieu préserve). (Coran. 4/34)

279- Abû Hurayra rapporte ces propos de l’Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam : « Quand un homme demande à sa femme de partager sa couche, qu’elle refuse et qu’il passe la nuit irrité contre elle, les anges la maudissent jusqu’au matin. »
(Bukhârî/Muslim)

282- Abû ‘Alî Talq b. ‘Alî rapporte ces propos de l’Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam : « Lorsqu’un homme sollicite sa femme pour satisfaire ses désirs, qu’elle réponde (sur le champ) à cette sollicitation, même si elle est occupée à faire son pain. » (al-Tirmidhî) (hasan)

283- Abû Hurayra rapporte ces propos du Prophète Salla-llah allahi wa salam : « Si j’avais ordonné à une personne de se prosterner devant une autre, j’aurai ordonné à la femme de se prosterner devant son époux. » (al-Tirmidhî) (hasan sahîh)

284- Umm Salama rapporte ces propos du Prophète Salla-llah allahi wa salam : « La femme qui meurt alors que son mari est satisfait d’elle entrera au Paradis. » (al-Tirmidhî) (hasan)

285- Mu’âdh b. Jabal rapporte ces propos du Prophète Salla-llah allahi wa salam : « Toute femme qui cause du tort à son époux en ce bas-monde, se verra adresser par la Hûri de cet homme les reproches suivants : « Ne lui cause pas de tort, Dieu te maudisse ! Il n’est auprès de toi qu’un
invité qui est sur le point de te quitter pour nous rejoindre. » (al-Tirmidhî) (hasan)

286- Usâma b. Zayd, rapporte ces propos du Prophète Salla-llah allahi wa salam : « Je n’ai pas laissé derrière moi de source de sédition plus pernicieuse pour les hommes, que les femmes. » (Bukhârî/Muslim) »

La femme musulmane doit être aux ordres de son mari, lui obéir et satisfaire ses moindres désirs, sinon, elle sera maudite en Enfer. Elle est également « source de sédition pernicieuse ». (hard-copy 1) (hard-copy 2).

1535907970-mosquee-lyon-ii-misogynie-3 charia

« De l’interdiction faite à la femme de voyager seule

986- Abû Hurayra Radhi Allah ‘Anhou rapporte ces propos de l’Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam :
« Il n’est pas permis à une femme qui croit en Dieu et au Jour dernier d’effectuer un voyage, d’une journée et une nuit, sans être accompagnée d’un proche parent. » [Toute personne qu'elle ne peut épouser légalement : son père, son fils, son frère, son neveu, son gendre] (Bukhârî / Muslim)

987- Ibn ‘Abbâs Radhi Allah ‘Anhou a entendu ces paroles du Prophète Salla-llah allahi wa salam : « Qu’aucun homme ne s’isole avec une femme qui n’est pas accompagnée d’un proche parent et qu’aucune femme n’entreprenne un voyage sans être accompagnée d’un proche parent. »

La femme musulmane n’est pas libre de se déplacer sans la permission de son mari ou d’un membre de sa famille. Il lui est par exemple interdit de voyager seule. (hard-copy)


Un passage concerne le salut des mécréants
(et oui, un Musulman ne salue pas les non-croyants comme ses coreligionnaires !) (hard-copy)

1535912087-mosquee-lyon-ii-saluerles-mecreants Charles Pasqua

« De l’interdiction faite au musulman de saluer les mécréants en premier suivi de la manière de leur rendre le salut

863- Abû Hurayra Radhi Allah ‘Anhou rapporte ces propos de l’Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam : « Ne saluez pas les juifs ni les chrétiens en premier. Et lorsque vous rencontrez l’un d’eux dans un chemin, acculez-le vers le passage le plus étroit. » (Muslim) »

Les Chrétiens et les Juifs ne doivent pas être traités comme les Musulmans, il ne faut pas les saluer en premier ! Est-ce là une leçon de respect, de tolérance et d’humilité ?

Le mythe du Juif tueur de Prophètes et maudit par Dieu est récurrent dans la théologie islamique, et repris sur le site de la Mosquée de Lyon :
-

1535907969-mosquee-lyon-ii-antisemitisme christianophobie

« Il a aussi fait cette invocation : « Dieu maudisse les juifs qui ont transformé en mosquées (synagogues) les tombeaux de leurs Prophètes. Il a maudit les hommes efféminés et les femmes viriles » (hard-copy).

A noter qu’une partie de l’ouvrage « Les jardins des vertueux » est consacrée au jihad islamique, le combat armé contre les mécréants. Il est utilisé comme manuel de stratégie militaire par les combattants de l’État Islamique du Moyen-Orient et en Europe.

-                                                  1535910445-mosquee-lyon-dar-al-islam-daech Coran

Couverture du n°2 du périodique « Dar-al-Islam », diffusé par l’État Islamique, dont les hadiths de Boukhari et Muslim tirés des « Jardins des vertueux », constituent une arme idéologique pour justifier la guerre contre la civilisation occidentale considérée comme perverse.

Les hadiths tirés des « jardins des vertueux » de Boukhari et Muslim sont repris dans les périodiques de propagande telles Dar-al-Islam, Rumiyah et Dabiq diffusés par les factions islamiques (Al Qaïda, Daech, …) pour justifier leur guerre contre l’Occident.

Est-ce le rôle d’un des plus grands édifices religieux islamique de France de diffuser de tels messages intolérants, traitant la femme comme un sous-être humain, les Chrétiens et les Juifs comme des citoyens de seconde espèce sur le territoire français ? Pourquoi ce mépris ? Pourquoi les responsables de la Mosquée de Lyon continuent-ils d’endoctriner les Musulmans avec de tels écrits dogmatiques irrespectueux (en ligne depuis près de dix ans) ? Favorisent-il le vivre-ensemble entre les communautés ?

Kamel Kabtane ne s’est pas arrêté en si bon chemin : un nouvel Institut islamique, l’Institut Français de Civilisation Musulmane (IFCM) a été inauguré en grande pompe le 24 novembre 2016 en présence du sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb, actuel ministre de l’Intérieur, et de son prédécesseur Bernard Cazeneuve.
Une polémique est née quant au mode de financement de ce nouveau lieu d’endoctrinement. Pour compléter un coût initialement prévu à 8,8 millions d’euros, les fondateurs de l’IFCM envisageaient une aide de l’Algérie et de l’Arabie saoudite. Protestation de Laurent Wauquiez, qui dénonce une ingérence de puissances étrangères dans la gestion d’un lieu de culte en France.
Kamel Kabtane s’en offusque : « On ne va pas construire ici une école coranique ou une madrasa, c’est tout le contraire, les Saoudiens ne sont jamais venus nous imposer quoi que ce soit, la mosquée de Lyon est un modèle d’indépendance, un laboratoire français, ce projet culturel intéresse tous les citoyens d’une métropole européenne. »
Que les saoudiens financent une partie du projet de l’IFCM, les propagateurs de l’islam wahhabite, le dogme islamique le plus intolérant qui soit envers les femmes, les Chrétiens et les Juifs, ne semble pas poser de problème à Kamel Kabtane, au contraire.

-                               1535919321-mosquee-lyon-gerard-collomb2 dabiq

Le 24 novembre 2016, le préfet du Rhône Michel Delpuech, le recteur de la Grande Mosquée de Lyon Kamel Kabtane (à gauche), le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve (au centre) et le maire de Lyon Gérard Collomb (à droite) ont posé la première pierre du nouvel Institut Français de Civilisation Musulmane (IFCM). Les élites politiques socialistes collaborent activement à l’islamisation de la ville de Lyon, et donc à long terme, à l’enracinement idéologique de la charia coranique.

-                                       1535907969-mosquee-lyon-gerard-collomb-cazeneuve-2 Daech

L’islamiste radical Kamel Kabtane (au centre), chaleureusement applaudi par Bernard Cazeneuve (à gauche) et Gérard Collomb (à droite) lors de l’inauguration de l’Institut Français de Civilisation Musulmane le 24 novembre 2016.

-                                       1535907970-mosquee-lyon-ii-kamel-kabtane dar-al-islam

L’Islam radical misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite connaît un essor exceptionnel sous la direction de Kamel Kabtane (photo) dans la région lyonnaise, avec l’appui des élus socialistes. A noter que Kamel Kabtane fait également partie du conseil d’administration de la Fondation de l’Islam de France, nouvelle institution dont le but est de valoriser et contribuer à mieux faire connaître la religion et la civilisation musulmanes sur le territoire français.

26 mars, 2017

Manifestation des islamistes antioccidentaux devant la municipalité de Clichy-la-Garenne contre la fermeture de la Grande Mosquée

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 12 h 54 min

Depuis quelques décennies, la banlieue parisienne est gangrénée progressivement par les idéologues de l’Islam radical.
Les islamistes s’expriment ouvertement dans les plus grands lieux de culte musulman en France, parmi lesquels on compte la Grande Mosquée de Clichy-la-Garenne et son école coranique dirigée par l’Union des Associations Musulmanes de Clichy (UAMC), située rue d’Estienne d’Orves en plein centre-ville.
En activité depuis 2013, l’association de la Mosquée de Clichy-la-Garenne s’est illustrée dernièrement en invitant des prédicateurs politiques antioccidentaux, tel l’imam tunisien des Frères Musulmans Béchir Ben Hassen, qui fait publiquement de l’incitation à la haine et au meurtre, en appelant les Fidèles Musulmans à assassiner les caricaturistes du Prophète Mohamed.

-                                                   Manifestation des islamistes antioccidentaux devant la municipalité de Clichy-la-Garenne contre la fermeture de la Grande Mosquée dans Politique 1539513142-mosquee-clichy-bechir-ben-hassen2

Le 24 juin 2016, le prédicateur tunisien des Frères Musulmans Béchir Ben Hassen, qui appelle les Musulmans à tuer les caricaturistes du Prophète Mohamedest invité à la Mosquée de Clichy-la-Garenne pour donner une conférence (hard-copy).

-                                                                                     1539513310-mosquee-clichy-larbi-kechat Anouar Kbibech dans religion

Le 29 janvier 2017, c’est l’islamiste radical Larbi Kechat, proche de la mouvance de l’organisation politique des Frères Musulmans (UOIF), qui est invité à la Mosquée de Clichy-la-Garenne.
Larbi Kechat est le recteur de la Mosquée Addawa dans le XIX arrondissement de Paris dans laquelle sont invités des prédicateurs fondamentalistes misogynes et antioccidentaux, connue pour être aussi la Mosquée fréquentée par les frères Kouachi, les terroristes Musulmans qui ont commis les attentats contre les caricaturistes du journal satirique Charlie Hebdo le 7 janvier 2015.

 

Le 7 septembre 2015, le maire LR Rémi Muzeau s’engage auprès de la communauté musulmane à construire une nouvelle Mosquée si il est élu, au mépris de la loi 1905 de séparation du culte et de l’État.
Les Musulmans considèrent comme une trahison la décision unilatérale prise par la municipalité de fermer la Grande Mosquée du centre-ville pour la transformer en médiathèque, et de les orienter désormais vers un nouveau lieu de culte, pris en charge par la Fédération Nationale des Musulmans de France (FNMF), en périphérie de la ville.


Pour protester contre cette décision de fermeture, plusieurs manifestations sont organisées devant la municipalité de la ville, comme ici le 26 novembre 2016, où les Musulmans se disent stigmatisés et victime de racisme.

Le 22 mars 2017, la Mosquée de Clichy-la-Garenne d’Estienne d’Orves est évacuée par les CRS, le lieu de culte est officiellement fermé.

Les organisations islamistes sont également en première ligne pour récupérer cet évènement, afin d’inciter les Musulmans à la haine de l’Occident. Marwan Muhammad, porte-parole du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF), officine de l’organisation anti-occidentale et antisioniste des Frères Musulmans, vient personnellement endoctriner les masses musulmanes. Extrait de son intervention lors de la nouvelle manifestation organisée devant la mairie de Clichy-la-Garenne le 24 mars 2017, pour réclamer la réouverture du lieu de culte :

-                                      1539513142-mosquee-clichy-manifestations-islamiques Béchir Ben Hassen

Prière de rue islamique devant la municipalité de Clichy-la-Garenne pour intimider le maire de la ville le 24 mars 2017 : « ALLAH AKBAR ! »

Marwan Muhammad, porte-parole du CCIF, invective les Musulmans de Clichy-la-Garenne : on veut vous forcer à prier devant les poubelles.

« Grandir à Clichy n’a jamais été un problème en étant Musulman. Et je ne pensais pas qu’un jour on se retrouverait comme ça aujourd’hui devant la place du marché à se demander « Où est passée la Mosquée ? » Cet acte là, vous connaissez le travail que l’on fait au quotidien, n’est pas un acte islamophobe comme ceux que l’on a à gérer d’habitude, un cas d’agression, un cas de discrimination, où il suffit d’envoyer des juristes pour résoudre le dossier.
Et pourtant c’est un cas qui raconte la condition musulmane. C’est un cas qui raconte la façon dont des citoyens à part entière, deviennent entièrement à part, tout simplement parce qu’ils sont Musulmans. Et à eux, on peut envoyer des cars de CRS pour les déloger de leur Mosquée. À eux on peut les balader avant et après les élections en leur faisant des promesses bidons. A eux, on peut dire que ce sont des délinquants quelque part, qui sont nés et qui ont voulu prier dans la rue, comme si quelqu’un d’entre nous c’était levé ce matin en disant : « Tiens, j’ai envie de bloquer la circulation, j’ai envie de prier dans la rue, parce que j’ai rien d’autre à faire de ma vie. ». On ne se bat pas ici pour demander une Mosquée à Clichy, on a une Mosquée à Clichy. On ne se bat pas ici pour dire que nous on est des gens indignes, on voudrait conquérir notre dignité. Nous sommes des êtres humains dignes, pleins de dignité.
Et c’est pour ça que vous voyez des gens avec des gilets jaunes ici, vous entendez l’imam, vous entendez les responsables de l’association vous dire que l’on n’est pas content d’être là. On n’est pas content d’être dans un conflit avec la mairie, on n’est pas content de bloquer le passage ou d’être en train de se dire « Tiens, laisser les gens entrer au MacDonald, laissez les gens passer derrière », ce n’est pas quelque chose que les Musulmans et les Musulmanes ont voulu. Mais c’est quelque chose qui est convoqué par une situation où traiter les Musulmans comme ça, ça passe en 2017. Et ça, ça passe plus. Ça ne passe plus !
Donc, encore une fois, la question n’est pas de savoir si oui ou non il va y avoir un lieu de culte musulman à Clichy, il y a un lieu de culte musulman à Clichy, juste ici à 200 mètres, rue d’Estienne d’Orves. La question est comment est-ce qu’on va s’organiser pour que la pratique du culte musulman à Clichy demeure quelque chose de possible, demeure quelque chose qui se fait dans des conditions dignes !
Alors j’entends dire qu’il y a une salle de prière qui est de l’autre côté, je suis désolé, je ne sais pas pour vous, mais moi je n’ai pas envie de prier entre une décharge et une casse. Je ne sais pas pour vous, mais moi je n’ai pas envie d’emmener mes enfants et de dire « voilà ta place. Ta place n’est pas dans le centre-ville avec tes concitoyens, avec tes co-religionnaires, avec les gens avec lesquels tu vis au quotidien, ta place est là où on ne te voit pas. Ta place, elle est à côté de la poubelle. » Je ne dirai pas ça ni à mon fils, ni à ma fille, parce qu’il existe un seuil de dignité en dessous duquel l’être humain ne descend pas. »

Les Musulmans de France seraient traités comme des être indignes, des délinquants, discriminés et persécutés par les CRS et les institutions de l’État et forcés de prier près des poubelles, (on parle d’une Mosquée toute neuve offerte clé en main par le maire de la ville !). Marwan Muhammad créé ainsi dans la communauté musulmane, comme il en a l’habitude dans ses prédications, un ressentiment de rejet contre un pays hostile qui n’accueillerait pas les Musulmans à leur juste valeur, ce qui ne peut que générer à long terme, les conditions d’une guerre civile entre Musulmans et non-Musulmans.
À aucun moment Marwan Muhammad ne remet en cause la venue de prédicateurs fondamentalistes à la Mosquée de Clichy-la-Garenne.

-                                            1539525172-mosquee-orly-marwan-muhammad CCIF

Marwan Muhammad veut transformer la France en un pays musulman, pour cela, il encourage le communautarisme, et milite pour la construction des écoles musulmanes, afin de forger une société parallèle en conflit avec la société civile française et occidentale.

-                                    1539523595-mosquee-clichy-maire-remi-muzeau-inauguration charia

En autorisant l’ouverture d’une Mosquée radicale à Clichy-la-Garenne, le maire LR Rémi Muzeau à mis les doigts dans un engrenage dont il n’arrive plus à se sortir.
Le 27 mai 2016, Rémi Muzeau (4ème en partant de la droite) inaugurait le nouveau centre islamique de la FNMF en présence de Anouar Kbibech (2ème à droite), l’islamiste radical marocain président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM).

12 février, 2017

Sermon de Malika Dif à la Grande Mosquée de Toul : « Pour les femmes Musulmanes, interdiction formelle d’épouser un non-Musulman »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 9 h 44 min

Conséquence de l’immigration extra-européenne, les réseaux islamistes se sont fortement implantés depuis quelques années dans l’est de la France, et continuent de s’étendre, en particulier sous l’influence de Amine Nejdi, le président marocain du Conseil Régional du Culte Musulman (CRCM) de la région Lorraine.
La Mosquée de Toul, petite ville de 16 000 habitants près de Nancy, constitue un des maillons de ce réseau islamiste, tout comme les villes de Pont-à-Mousson, Behren-lès-Forbach, Tomblaine-Nancy, Metz, Mulhouse, Strasbourg, Haguenau, entre autres, déjà analysées sur « Islam mine l’Europe ».

-                                                 Sermon de Malika Dif à la Grande Mosquée de Toul :
-                                                                              Fidèles Musulmans de la Mosquée de Toul

Avant de devenir imam de la Mosquée de Tomblaine-Nancy, Amine Nejdi était le prédicateur de la Mosquée de Toul.

Amine Nejdi considère sur son site internet officiel, qu’une femme qui ne porte pas de voile islamique incite à la perversion, une saleté qui attire les mouches. Il explique également que le combat armé contre les mécréants, le Jihad Islamique, est une nécessité contre les personnes hostiles à l’Islam.

-                                                            832846MosqueToulAmineNejdi Alde Harmand dans religion

Amine Nejdi, imam de la Mosquée de Tomblaine-Nancy, conserve des liens étroits avec les responsables de la Mosquée de Toul. Le 28 janvier 2017, il y donnait une conférence.

Image de prévisualisation YouTube

« Revenir aux pages de l’Histoire, pour voir ce que l’Islam a donné à la France et à un autre pays que la France. Allez voir au Moyen-âge, l’époque des Lumières, comment l’époque des Lumières a été construite. C’était bel et bien grâce à l’apport de la civilisation andalouse musulmane. Cette civilisation qui reste jusqu’à maintenant, l’une des meilleures civilisations qui a montré ce qu’est la vraie tolérance, ce que c’est que la vraie Fraternité, ce qu’est le respect des croyances religieuses.
L’Islam, le Christianisme, le Judaïsme ont vécu pendant sept siècles durant, dans la paix en Andalousie sous l’égide de la législation musulmane. Chacun trouvait son compte, chacun trouvait sa liberté, aucun lieu de culte n’a été profané des autres religions. Allez demander aux Juifs Arabes, aux Chrétiens Arabes, qui vivent parmi les Musulmans depuis des siècles, est-ce que leurs droits sont bafoués ? Est-ce que leurs temples sont profanés ? Est-ce que leur cimetières sont gammés ? Et ils vous répondront qu’ils se sentent chez eux, qu’ils se sentent en protection avec l’Islam, parce que l’Islam n’est que la continuité des autres religions monothéistes. »

[21:15]
Conférence de Amine Nejdi sur « l’islamophobie, une menace pour la république », à la Mosquée de Toul le 21 août 2009.

La prédication de Amine Nejdi est un classique de la propagande islamiste donnée devant les Fidèles. L’Occident persécuterait les Musulmans, alors que les occidentaux leurs seraient redevables d’avoir créé une civilisation universelle tolérante et fraternelle islamique ayant germé en Andalousie sous les califats arabo-musulmans, et imprégné ensuite toute l’Europe Occidentale en léguant généreusement un savoir philosophique et scientifique exceptionnel, favorisant le rayonnement culturel de l’Europe des Lumières.
Dans les pays musulmans, les Chrétiens et les Juifs vivraient harmonieusement sous la protection des lois islamiques depuis des siècles.

Amine Nejdi suggère et distille ainsi dans l’inconscient collectif des Musulmans, une forme de frustration, d’injustice. Les Musulmans seraient aujourd’hui opprimés et persécutés par ceux auxquels ils auraient transmis un immense héritage.
Cette légende répandue dans les milieux islamistes, ainsi que dans les universités françaises et européennes, est largement démentie par les faits historiques.

-                                                                   924812MosqueToullemytheduparadisandalous Amine Nejdi

Dans son ouvrage « Le mythe du paradis andalou » (livre en anglais), l’universitaire espagnol Darío Fernández-Morera, documents historiques à l’appui, démonte le mythe de l’existence d’une Espagne tolérante, fraternelle dans laquelle Musulmans, Chrétiens et Juifs auraient vécu pacifiquement pendant des siècles sous la bienveillance des lois islamiques.

Extrait de l’ouvrage de Darío Fernández-Morera afin de donner un aperçu de la « tolérance islamique » :
« Dans la jurisprudence malékite, une esclave sexuelle achetée sur une place de marché, ou capturée dans un raid guerrier, ayant des rapports sexuels avec son maître, devient son esclave sexuelle, une « jariya » (ou djariya, une concubine).
Sous la dynastie Omeyyades, Al-Andalous est devenu un centre de commerce et d’échanges d’esclaves : jeunes femmes esclaves sexuelles, même quelquefois âgée de 11 ans, enfants mâles castrés pour devenir des eunuques dans les harems, enfants mâles capturés et entrainés dans des campements pour devenir des esclaves guerriers, enfants utilisés comme jouets sexuels par les puissants (comme le calife Abd-Al-Rahman III qui était « amoureux » d’un enfant Chrétien capturé nommé Pelayo : refusant les avances sexuelles du Calife, Pelayo a alors été torturé, martyrisé et tué), hommes utilisés comme serviteurs ou travailleurs pour tout usage concevable, les êtres humains de tout âge et race étaient achetés et vendus.

Le prix d’un esclave dépendait de son âge, de son sexe, de sa race, et de ses capacités. Les esclaves blanches, en particulier les blondes, souvent capturées dans des raids menés sur les terres chrétiennes, étaient les plus recherchées. En 912, pendant le règne de l’âge d’or du Califat Omeyyades de Cordoue, le prix d’un esclave mâle noir était de 200 dirhams (pièces) d’argent. Une fille noire de Nubie étaient vendue pour 300 dinars d’or. Une femme blanche sans éducation coûtait 1 000 dinars d’or. Une femme blanche capable de chanter, valait 14 000 dinars.
La cour du Calife Abd-Al-Rahman III comptait 3 750 esclaves, un harem de 6 300 femmes, et son armée incluait 13 750 esclaves guerriers. »
Darío Fernández-Morera, « Le mythe du paradis andalou » p158-159

Les conquérants jihadistes Musulmans qui ont envahi l’Espagne de 711 à 1492, ont provoqué pendant des siècles guerres entre factions rivales pour la conquête du pouvoir, conflits ethniques et religieux, destruction de villages, d’Églises et de Synagogues, persécutions et réduction en esclavage des populations locales chrétiennes et juives.
A l’image de Al-Andalous, dans les pays musulmans, les Chrétiens et les Juifs subissent une extinction inexorable, par l’interdiction de construction de nouveaux lieux de culte, les brimades et les persécutions. Au Maroc, les Chrétiens ne représentent plus qu’une population de 8 000 personnes, et il n’y a plus que 4 000 Juifs. 99,9% de la population marocaine est musulmane, autant dire que la présence du Christianisme et du Judaïsme est maintenant anecdotique. Tout comme en Algérie, où la communauté chrétienne est devenue pratiquement inexistante (0,2% de la population algérienne), le simple fait de posséder une Bible peut être passible de poursuites judiciaires.

Nous sommes bien loin de la rhétorique déployée par Amine Nejdi décrivant un monde musulman pacifique et tolérant.

Image de prévisualisation YouTube

« Les Juifs n’ont pas cru ni à ce qui leur a été révélé, ni au Prophète Mohammed, lorsqu’il ne leur restait plus aucun argument auquel ils puissent se tenir, ils ont voulu ruser et tromper le Prophète. Encore une fois, la méthode des Juifs a toujours été celle-là dans l’Histoire, lorsqu’ils sont au pied du mur, ils emploient la ruse. »
Sermon du prédicateur Farid Al Ansari.

-                                                                 129639MosqueTomblaineNancyFaridAlAnsari Anouar Kbibech

Le prédicateur antisémite marocain Farid Al Ansari (à gauche), invité par Amine Nejdi (à droite) à la Mosquée de Toul en mars 2007 (hard-copy)

-                                                 997207MosqueToulAmineNejdiAnouarKbibech antisémitisme

Le président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) Anouar Kbibech (en cravate), invité par Amine Nejdi en janvier 2016 à la Mosquée de Tomblaine-Nancy. Deux des figures les plus emblématiques du réseau islamiste misogyne et antioccidental marocain en France.

 

-                                             165576MosqueToulHassanIquioussen antisionisme

Le prédicateur misogyne, antioccidental et antisioniste Hassan Iquioussen figure en vedette sur une pleine page du site officiel de la Mosquée de Toul. Il y a donné une conférence le 1er mai 2010 (hard-copy).

Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine. il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien, Hassan Iquioussen est une référence théologique pour les responsables de la Mosquée de Toul.

Les responsables de la Mosquée de Toul ont également des relations avec Malika Dif, une convertie à l’Islam qui arpente les associations islamiques depuis plus d’une trentaine d’années pour donner des conseils aux femmes Musulmanes afin de bien les éduquer. Ses fréquentations sont proches de la frange de l’Islam radical, de l’organisation politique des Frères Musulmans en particulier.

-                                                    984440MosqueToulMalikaDif2 charia

Malika Dif a donné une conférence à la Mosquée El Kaouthar de l’Union des Musulmans de Rouen (UMR) en 2010 (hard-copy). Ce lieu de culte a déjà reçu le prédicateur antisémite Hani Ramadan, ou encore l’imam Mahmoud Doua, deux pontes de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans en France (UOIF).
Hani Ramadan compare par exemple les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles le 1er mai 2004.
Malgré cela, le maire socialiste Yvon Robert est pourtant prêt à donner son accord pour l’agrandissement de la Mosquée El Kaouthar de Rouen.

Pour se faire une opinion de l’idéologie véhiculée par Malika Dif, extrait d’une de ses conférences donnée à la Mosquée de Toul le 5 juin 2011.

« L’homme Musulman peut épouser une femme qui n’est pas Musulmane, à condition qu’elle soit croyante, Chrétienne ou Juive. »
[...]
« Par contre, une femme Musulmane n’a pas le droit d’épouser un non-Musulman, quel qu’il soit, croyant ou pas croyant. Interdiction formelle, c’est tout. Je n’entrerai pas dans les détails vous comprenez facilement pourquoi. Le mari est le chef de famille, la femme se trouve en état d’infériorité dans cette situation, et le mari va l’empêcher de pratiquer correctement, il va lui ramener à la maison de l’alcool dans son frigidaire, il va lui ramener des amis à lui avec qui il a été voir un match de foot ensuite ils vont boire quelques bières à la maison, et vont raconter des bêtises, ils ne vont pas forcément avoir du respect pour la femme, etc.
Problème de culture et de toute façon l’Islam a dit non, il y a un verset du Coran qui nous dit clairement les choses, et donc pour les femmes Musulmanes, interdiction formelle d’épouser un non-Musulman.

Et donc, les soeurs, faites comme si vous étiez en train de passer dans une avenue où il y a de belles toilettes dans les vitrines, et que vous n’avez pas un sou en poche. Et bien vous passez sans regarder. Je pense que vous avez compris ce que j’ai voulu dire. On ne s’attarde pas à regarder ce à quoi on n’a pas droit. »
[01:45:56]
« Quand on marche dans la rue, il y a les kiosques à journaux avec des femmes dénudées, il y a des publicités, il y a des personnes qui sont habillées de telle façon qu’elles en sont gênantes, etc… Baisser votre regard, cela veut dire que quand vous êtes dans un endroit, et que vous avez entrevu quelque chose de gênant, vous détournez le regard, et vous ne retournez pas pour regarder. Parce que le deuxième regard devient un péché, n’est-ce pas ? »
[01:49:56]
Sermon de Malika Dif à la Grande Mosquée de Toul sur « la place de la femme en Islam », le 5 juin 2011.

Malika Dif nous décrit une société islamique archaïque, légiférée par les lois coraniques. Le Musulman pratiquant peut épouser une femme Chrétienne ou Juive, mais la femme Musulmane ne peut pas épouser un Chrétien, ni un Juif !
En effet, la femme Musulmane est considérée comme plus faible et influençable, elle se doit de baisser les yeux devant les kiosques à journaux, et elle « n’a pas droit » aux belles toilettes.
Il s’agit là typiquement d’une propagande d’embrigadement des femmes Musulmanes qui se doivent de s’isoler dans la communauté musulmane et suivre ses principes, c’est-à-dire se couper du monde non-islamique, alors que le Musulman peut se permettre de fréquenter des femmes Juives ou Chrétiennes.

-                                               387110MosquedeToulDominiquePotier chrétiens

Dominique Potier, député socialiste de Meurthe-et-Moselle, participe aux journées portes ouvertes de la Mosquée de Toul du 16 et 17 janvier 2016, offrant ainsi officiellement une légitimité aux islamistes fondamentalistes marocains du lieu de culte.

-                                    368215MosqueToulAldeArmand christianisme

Le maire socialiste Alde Harmand (au centre) en compagnie de l’imam de la Mosquée de Toul Nourddine Amzil (à droite) le 8 janvier 2015 après les attentats perpétrés contre Charlie Hebdo. Les commémorations figurent en bonne place dans la stratégie des islamistes pour endormir les élus de la République et imposer progressivement les lois coraniques aux masses musulmanes.

26 décembre, 2016

Les travaux de la Grande Mosquée de Bobigny, futur centre de diffusion du fondamentalisme islamiste antioccidental et antichrétien, sont presque finalisés, avec la collaboration du maire UDI Stéphane De Paoli

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 12 h 37 min

Bobigny, ville historiquement communiste qui a basculé à droite en 2014, est depuis une quarantaine d’années un des pôles phare du processus d’islamisation du département de la Seine-Saint-Denis (93). Une conséquence de l’immigration massive, essentiellement arabo-musulmane et sub-saharienne sur la banlieue parisienne.

En 2010 est créé à Bobigny (au 150 avenue Jean Jaurès) l’institut « D’CLIC », un établissement de formation des jeunes Musulmans à l’Islam rigoriste salafiste misogyne, antichrétien et antioccidental, dirigé par le prédicateur Nader Abou Anas, dont l’objectif est de diffuser et d’imposer les valeurs islamiques, incompatibles avec les fondements de la civilisation occidentale, visant ainsi à séparer la communauté musulmane du reste de la société civile.

-                                          Les travaux de la Grande Mosquée de Bobigny, futur centre de diffusion du fondamentalisme islamiste antioccidental et antichrétien, sont presque finalisés, avec la collaboration du maire UDI Stéphane De Paoli dans Politique 1539377941-mosquee-bobigny-nader-abou-anas

Image de prévisualisation YouTube

Pour Nader Abou Anas, directeur de l’Institut D’CLIC de Bobigny, la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison. (conférence vidéo censurée régulièrement par Youtube, mais que vous pouvez retrouver sur ce lien).

-                                                                 1539377894-mosquee-bobigny-ecole-maternelle Algérie dans religion

-                                             1539377873-mosquee-bobignny-eric-younous Allah

L’association islamiste D’CLIC prospère sur Bobigny, une école maternelle islamique a même ouvert ses portes en 2015, en invitant pour l’occasion le 4 avril 2015 le prédicateur antisémite et antioccidental wahhabite Éric Younous (photo), pour qui « Dieu a créé le Chabbat afin de punir les Juifs, peuple de l’inaction ».
Les enfants Musulmans de Bobigny sont entre de bonnes mains, future génération formée par les responsables de l’Institut D’CLIC au rejet des valeurs judéo-chrétiennes et gréco-latines de l’Europe occidentale, et préparant la construction sur le long terme, d’un État dans l’État.


Face aux revendications toujours pressantes des organisations islamiques à la recherche d’un lieu de culte pour la communauté musulmane en pleine expansion, en Octobre 2003, le maire communiste Bernard Birsinger octroie à l’Association locale des Musulmans de Bobigny (AMB), un bail emphytéotique de 97 ans sur un terrain de 2200 m² pour la construction de la future Grande Mosquée et d’un centre culturel.

Le maire accorde le permis de construire de la Mosquée le 10 février 2006.

-                                       1539378134-mosquee-bobigny-projet antisémitisme

-                                         Maquette du projet de la Grande Mosquée de Bobigny

-                                                                 1539377894-mosquee-bobigny-bernard-birsinger apostasie

Pose de la première pierre de la Grande Mosquée de Bobigny le 26 mai 2006 par l’ex-maire communiste Bernard Birsinger

Pendant plusieurs années, suite à des problèmes administratifs et de sécurité du site, le projet a fonctionné au ralenti. Entre temps, la mairie est passée à droite. La construction du lieu de culte s’est accélérée en 2015, il est aujourd’hui presque finalisé.

-                                          1539377894-mosquee-bobigny-fideles Bobigny

En attendant d’occuper la nouvelle Mosquée cathédrale bientôt mise à disposition par le maire de la ville, les Musulmans de Bobigny fêtent la fin du Ramadan dans un gymnase prêté par la municipalité.

Image de prévisualisation YouTube

L’immense Mosquée de Bobigny presque terminée, changera radicalement le paysage culturel, identitaire et ethnique de la ville. La création d’un futur califat en banlieue parisienne.

-                                                            1539377919-mosquee-bobigny-maire-2 charia

Le nouveau maire UDI Stéphane De Paoli (3ème en partant de la gauche) vient inspecter les finitions des travaux de la future Grande Mosquée de Bobigny pendant l’iftar, le 25 juin 2016 (hard-copy)

Quel Islam est enseigné par l’AMB aux Musulmans de Bobigny ? Suivent-ils également les principes salafistes de l’association voisine D’CLIC ?

-                                                                      1539377995-mosquee-bobigny-sofiane-abou-ayyoub-2 chrétiens
On peut répondre par l’affirmative, en constatant que l’islamiste radical Sofiane Abou Ayyoub fut invité par l’Association des Musulmans de Bobigny le 3 avril 2016 pour y donner une conférence (hard-copy).

-                                              1539377885-mosquee-bobigny-abou-ayoub christianophobie
Sofiane Abou Ayyoub (à gauche sur la photo) est le vice-président du Centre Éducatif du Palmier (CEP) de Saint-Denis (93), une école coranique wahhabite refusant la mixité homme/femme et recevant des prédicateurs misogynes et antioccidentaux de la charia tels le saoudien Wassioulah Abbas (à droite sur la photo), ou encore diffusant aux Fidèles Musulmans les prédications du cheikh antisémite et antichrétien Abderrahamane Al Barrack pour qui « les Chrétiens seront avilis et humiliés le jour de la Résurrection ».

L’association musulmane de Bobigny est également infiltrée par l’organisation politique des Frères Musulmans.
Sur sa plateforme Facebook officielle, l’AMB fait par exemple la promotion de Ousmane Timera (hard-copy), prédicateur vedette des banlieues, formé à l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH), l’école coranique des imams de France affiliée à l’organisation politique des Frères Musulmans.

Ousmane Timera participe à la Rencontre Annuelle des Musulmans de France (RAMF) des Frères Musulmans ayant lieu chaque année au Bourget.

-                                             1539377956-mosquee-bobigny-ousmane-timera-2 Coran

-                                                               1539377956-mosquee-bobigny-ousmane-timera-4 Église Catholique

Le prédicateur de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans Ousmane Timera est encensé par les responsables de la Grande Mosquée de Bobigny

Le dirigeant turc Recep Erdogan, proche des Frères Musulmans, qui interdit la construction d’Églises en Turquie et condamne l’apostasie, ayant envoyé des dizaines de journalistes en prison en 2016, est adulé par Ousmane Timera. Dans Le Grand Forum sur France Maghreb 2 le mercredi 12 octobre 2016, il déclare que « Erdogan est un exemple ».

Tout aussi inquiétant, Ousmane Timera donne une interview sur France Maghreb 2 le 29 mai 2015 en compagnie du prédicateur antisémite et antioccidental Hassan Iquioussen. (hard-copy) (Sur Iquioussen, on peut par exemple se référer à cet article).

Quelques extraits de l’idéologie véhiculée par Ousmane Timera devant les Fidèles Musulmans, dans les plus grandes Mosquées de France :

Image de prévisualisation YouTube
« Il y a une propagande qui se fait en France sur les Chrétiens d’Orient et compagnie. « L’Islam est intrinsèquement violent », c’est ce que Zemmour dit, et c’est ce que certains pensent, Musulmans ou pas d’ailleurs, il est là pour dominer et que les religions n’ont pas à y exister en son sein.
Ah bon ? Alors comment cela ça se fait qu’il y a des Chrétiens d’Orient jusqu’à présent ? Les Chrétiens d’Orient dont on plaint la situation ?  Ils sont là bas ! Et l’Islam existe depuis combien de temps ? 1400 ans. Et c’est pas 1400 ans de faiblesse, il y a eu des empires, ça a commencé avec de la puissance, de la force, ils ont vaincu l’empire romain, Byzance, et l’empire perse, ce n’est pas n’importe quoi !
Très bien Ces gens là avaient la possibilité d’éradiquer tous ceux qui ne sont pas Musulmans. Ils en avaient la possibilité. Comment se fait-il qu’il y ait plus de diversité religieuse dans ces pays là, que en France ou en Espagne ? Un moment donné, il faut que l’on soit cohérent avec nous même ! »

[...]
« Il y a une propagande comme quoi ces gens là n’acceptent pas la diversité. Moi, je suis désolé, quand je vais au Sénégal, j’aimerais bien que la France prenne exemple sur le Sénégal ! »
Conférence du prédicateur Musulman Ousmane Timera le 15 avril 2016 à la paroisse Sainte Marie de la Croix à Angers

Ousmane Timera déploie toute la panoplie de la rhétorique mensongère fomentée par les islamistes pour décrédibiliser l’Occident et mépriser les occidentaux: mettre en opposition un Occident soi-disant raciste, intolérant, islamophobe, et les pays pacifiques musulmans dans lesquels s’épanouiraient harmonieusement les diversités religieuses musulmane, chrétienne et juive.

Ousmane Timera sait-il que l’annihilation de l’empire byzantin par les Musulmans a entrainé le massacre de milliers de Chrétiens, de leur réduction en esclavage, la destruction de milliers d’Églises, leur transformation en Mosquées ? Aujourd’hui, 99% de la population turque (ex-Byzance) est musulmane, où est donc la diversité religieuse du territoire de l’Asie Mineure, historiquement chrétien ?

Ousmane Timera sait-il qu’il est interdit de construire des Églises au Maroc, en Algérie, en Tunisie, en Égypte, en Turquie ? (Toutes les Églises existant au Maghreb ont été construites pendant la période coloniale, ou avant l’apparition de l’Islam dans ces pays).
Sait-il que le simple fait de détenir une Bible au Maroc ou en Algérie est passible d’une peine de prison ?
Il y a 25 000 Chrétiens au Maroc, c’est à dire environ 0,07% de la population marocaine !! Autant dire que le Christianisme a quasiment totalement disparu du royaume chérifien. Où est la diversité religieuse ?

Ousmane Timera sait-il qu’il est également obligatoire pour tous les marocains de jeûner pendant le Ramadan, sinon, c’est une condamnation à une peine de prison ? Où est la liberté de conscience et de culte tant vantée par Ousmane Timera ?

En mars 2015, arrestation en Algérie de personnes détenant des Bibles car selon la loi et l’article 144 bis 2 instaure «des peines d’emprisonnements de 3 à 5 ans pour quiconque offensera le prophète et dénigrera les dogmes de l’Islam par voie d’écrit, de dessin, de déclaration et de tout autre moyen». Avec à peine 5000 Catholiques dans tout le pays, (0,01% de la population algérienne !), l’Algérie est-elle un modèle de tolérance religieuse ?

Toujours en Algérie, condamnation de 6 personnes à 4 ans de prison pour ne pas avoir respecté le jeûne du Ramadan ! Où est le respect de la liberté de culte ? En France, emprisonne-t-on les gens qui ne jeûnent pas pendant le Carême ?

En Égypte, pendant l’été 2013, lors de la prise de pouvoir des Frères Musulmans, plusieurs dizaines d’Églises de Chrétiens coptes sont incendiées. Encore un exemple apporté par la religion de « Paix et Tolérance » ?

Image de prévisualisation YouTube

Diversité ethnique et religieuse à Saint-Denis : en moins de quarante ans, la population française de souche a été totalement remplacée par une population d’origine extra-européenne (Berbères, Arabes, Africains sub-sahariens, asiatiques, etc…)

Alors que la France a accueilli une immigration massive extra-européenne de plusieurs millions de personnes en moins de quarante ans, entre 10 et 20% de la population française est musulmane, Ousmane Timera se permet de dire que la France devrait prendre l’exemple sur le sénégal, pays dont 95% de sa population est musulmane, et qui persécute les Chrétiens évangélistes !
Là aussi, où se trouve cette diversité religieuse sénégalaise ?

Ousmane Timera se livre également dans ses conférences à de violentes diatribes contre les Chrétiens et l’Église Catholique, visant à décrédibiliser le Christianisme, extraits :

Image de prévisualisation YouTube

« L’Église a toujours été du côté des rois et des tyrans. Elle n’a jamais été du côté des pauvres et des faibles. C’est pour cela que en France et en Europe on a mis de côté l’Église, à cause des erreurs qu’elle a commise. »
[04:34]
Conférence de Ousmane Timera le 5 juillet 2015 à la Mosquée de Massy sur « Jésus dans l’Islam »

L’action de l’Église a été écartée par l’idéologie des Lumières et de la franc-maçonnerie, et non pas parce qu’elle n’aidait pas les pauvres !
Ousmane Timera mène devant les Fidèles Musulmans une violente propagande anticatholique, en faisant semblant d’ignorer que l’éducation des enfants, et toutes les associations caritatives d’aides aux pauvres, ainsi que les hôpitaux, étaient administrés par l’Église Catholique avant la Révolution française.

« Nous considérons que Dieu étant plus grand que tout, il ne peut pas avoir d’enfants. Pourquoi le Coran insiste pour dire qu’il ne peut pas avoir d’enfants ? Parce que si vous dites que quelqu’un est le Fils de Dieu, lui, sa tribu et sa descendance deviennent de fait des races supérieures, et de peuples élus. La race supérieure, vous savez de quoi je parle, l’Allemagne, la civilisation occidentale y a cru longtemps, c’est pour cela qu’elle est partie massacrer des personnes à droite, à gauche.
Moi, je suis pour les Lumières, malheureusement, le Siècle des Lumières a été dévié et falsifié par la colonisation. Moi, je suis pour que l’on revienne aux règles des Lumières. Elles sont universelles et correspondent à ce que le Coran dit. »

[24:34]
Conférence de Ousmane Timera donnée le 10 juillet 2016 lors de la fête de fin d’année de l’Association de la Solidarité des Comoriens de Noisy-le-Grand, sur « le vivre-ensemble des 3 religions monothéistes »

D’après Ousmane Timera, les Chrétiens en Croyant que Jésus est Fils de Dieu, seraient responsables du développement de l’idéologie des races supérieures ! Ce qui est absurde, puisque le Christianisme n’a jamais fait mention de races supérieures dans aucun de ses écrits, et le Message de Jésus dans les Évangiles ne fait pas non plus mention de supériorité raciale, bien au contraire.
L’idéologie du racisme existe depuis que l’Humanité existe, et n’est pas liée à la religion. On peut la retrouver par exemple dans les écrits du célèbre historien Musulman Ibn Khaldoun dès le XIVème siècle :
« les seuls peuples à accepter l’esclavage sont les nègres, en raison d’un degré inférieur d’humanité, leur place étant plus proche du stade animal »

La théorie de supériorité raciale a été développée, structurée et diffusée en Occident sous le Siècle des Lumières et de ses philosophes athées, Voltaire, Diderot, Buffon entres autres.

-                                                            1539377885-mosquee-bobignny-voltaire Erdogan

Voltaire, fer de lance du mouvement de la philosophie des Lumières au XVIIIème siècle, anticatholique, raciste, misogyne et antisémite obsessionnel, est à l’origine de la diffusion de la théorie de supériorité des races en Occident

Voltaire se moquait de l’Église Catholique, qui considère que tous les êtres humains sont à l’image de Dieu, blancs, noirs, arabes, indiens, etc.. ce qui était insupportable aux philosophes des Lumières, les indigènes ne pouvant d’après eux accéder à une intelligence supérieure.

« Notre aumônier prétend que les Hottentots (namibiens, peuplade d’Afrique), les Nègres et les Portugais descendent du même père. Cette idée est bien ridicule. »
Voltaire – « Les lettres d’Amabed » (1769) – Romans et contes – garnier-Flammarion p537

« C’est une grande question parmi eux s’ils sont descendus des singes, ou si les singes sont venus d’eux. Nos sages ont dit que l’homme est l’image de Dieu : voilà une plaisante image de l’Être éternel qu’un nez noir épaté, avec peu ou point d’intelligence ! Un temps viendra, sans doute, où ces animaux sauront bien cultiver la terre, l’embellir par des maisons et par des jardins, et connaître la route des astres. »
Voltaire – « Les lettres d’Amabed » (1769) – Romans et contes – garnier-Flammarion

« La race des nègres est une espèce d’homme différente de la nôtre, comme la race des épagneuls l’est des lévriers. La forme de leurs yeux n’est point la nôtre, leur laine noire ne ressemble point à nos cheveux, et si on peut dire que leur intelligence n’est pas d’une autre espèce que notre entendement, elle est fort inférieure. Ils ne sont pas capables d’une grande attention. »
Voltaire – « Essais sur les moeurs et l’esprit des nations » (1740-1756)

« Les albinos, ces animaux ressemblant à l’homme, n’ont d’homme que la stature du corps, avec la faculté de la parole et de la pensée dans un degré très éloigné du nôtre. »
Voltaire – « Essais sur les moeurs et l’esprit des nations » (1740-1756)

« Enfin je vois des hommes qui me paraissent supérieurs à ces nègres, comme les nègres le sont aux singes, et comme les singes le sont aux huîtres et aux autres animaux de cette espèce. »
Voltaire – « Traité de métaphysique » (1734-1737)

« C’est à regret que je parle des Juifs: cette nation est, à bien des égards, la plus détestable qui ait jamais souillé la terre. »
Voltaire – « Dictionnaire philosophique » « Tolérance », section I (1765).

« On ne voit au contraire dans toutes les annales du peuple hébreu, aucune action généreuse. Ils ne connaissaient ni l’hospitalité, ni la clémence. Leur souverain bonheur est d’exercer l’usure avec les étrangers; et cet esprit d’usure, principe de toute lâcheté, est tellement enraciné dans leurs cœurs, que c’est l’objet continuel des figures qu’ils emploient dans l’espèce d’éloquence qui leur est propre ».
« ils sont les ennemis du genre humain. »
Voltaire – « Essai sur les mœurs et l’esprit des nations  » Chapitre VI, 1740, Œuvres de Voltaire, Paris, 1819, tome 13, page 298.

« Il faudrait cloîtrer ces Nègres avec leurs femelles et conserver scrupuleusement leur race sans leur permettre de la croiser; c’est ainsi seulement que l’on pourrait savoir combien de temps il leur faudrait pour réintégrer à cet égard la nature de l’homme. »
Buffon – « Histoire naturelle » (1766)

« Les nègres sont grands, gros, bien faits, mais niais et sans génie. »
Diderot – « L’Encyclopédie » – Humaine espèce (1755)

Par ailleurs, contrairement à ce que prétend Ousmane Timera, toutes les civilisations ont été colonisatrices, les arabo-musulmans n’ont-ils pas colonisé le Moyen-Orient, tout le Maghreb, une partie de l’Afrique sub-saharienne, ainsi qu’une partie de l’Inde, bien avant que naissent les Lumières ?

Dans une conférence donnée à Mantes-la-Jolie, Ousmane Timera dévoile les objectifs des Frères Musulmans :

« La laïcité, je ne sais pas ce que cela veut dire philosophiquement, ce terme là. C’est un mot creux, on peut tout y mettre. »
[...]
« Il faut avoir l’art et la manière de gérer cette diversité. Quand on prendra le pouvoir, on le fera, mais je pense que avant même de prendre le pouvoir, il va falloir le mettre en place dans nos familles, dans nos Mosquées, ici, dans nos villes, ici à Mantes-la-Jolie, avec une transmission digne de ce nom qui construit au fond, des gens enracinés dans une culture universelle, et qui arrive à se déployer vers un projet universel. »
Conférence de Ousmane Timera sur la « laïcité et les religions », donnée à la salle Agora de Mantes-la-Jolie le vendredi 5 février 2016.

Ousmane Timera projette de mettre à bas la laïcité et de densifier le réseau islamique dans les familles, les Mosquées, les villes, avec pour objectif à terme de « prendre le pouvoir », ce qui est bien la finalité du projet politique universel des Frères Musulmans.

-                                                  1539377930-mosquee-bobigny-mohamed-morsi-2 Fils de Dieu

La page Facebook de la Mosquée de Bobigny apporte un soutien actif au chef des Frères Musulmans égyptien Mohamed Morsi (hard-copy).

Image de prévisualisation YouTube

Rappelons que Mohamed Morsi veut imposer le Califat islamique sous la charia, au monde musulman et à l’Occident.

-                                                         1539377984-mosquee-bobigny-ousmane-timera-saint-etienne France

Les Frères Musulmans ont également leur entrée à la Grande Mosquée radicale Mohammed VI de Saint-Étienne, propriété du roi du Maroc sur le territoire français. Le 3 septembre 2016, Ousmane Timera y a donné une conférence.

 

-                                                 1539378003-mosquee-bobigny-stephane-de-paoli-femme-voilee Frères Musulmans

-                                                                1539378003-mosquee-bobigny-stephane-de-paoli-femme-voilee-2 Hassan Iquioussen

Le maire UDI Stéphane De Paoli (à droite sur la photo) participe au développement du terrorisme islamique sur Bobigny, en employant Lynda Benakouche (au centre sur la photo), femme voilée en hijab, chargée de mission des politiques sociales urbaines et déja condamnée pour avoir séquestré et violenté en réunion une jeune femme enceinte de six mois. Lynda Benakouche est également la compagne de l’ancien bras droit de Youssouf Fofana, cerveau du « gang des barbares » dont elle attend un enfant.

La future Mosquée de Bobigny sera-t-elle un nouvel antre de l’Islam radical antioccidental accueillant les prédicateurs associés à l’AMB tels que Sofiane Abou Ayyoub et Ousmane Timera, offrant une porte d’entrée aux imams salafistes et à ceux des Frères Musulmans, avec l’appui du maire Stéphane De Paoli ?

5 décembre, 2016

Les responsables de la Mosquée de Périgueux sous le contrôle des Frères Musulmans invitent l’imam Hassan Belmajdoub qui demande à ses Fidèles de « se débarrasser très très vite » des amis non-Musulmans, dans ce « pays de perversité »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 16 min

Périgueux est la commune française la plus peuplée du Périgord, située dans le centre-est de la Nouvelle-Aquitaine.
Comme tout le sud-ouest de la France, la région Aquitaine connaît depuis deux décennies une forte poussée du réseau islamiste proche de la mouvance de l’Islam radical des Frères Musulmans, incluant le fief islamique de Bordeaux (soutenu par Alain Juppé). Parmi les principales Mosquées de ce réseau, on peut citer entre autres celles de Pessac, Joué-les-Tours, Cenon, Mérignac, Bayonne ou Libourne.

L’Association des Musulmans de Mérignac est dirigée par l’imam Hassan Belmajdoub, un islamiste proche de la mouvance des Frères Musulmans (UOIF). Il est imam de la Mosquée de Mérignac, le lieu de culte est une base militante lui permettant d’étendre le réseau islamiste des Frères Musulmans dans tout le sud-ouest de la France.

-                                                                                 Les responsables de la Mosquée de Périgueux sous le contrôle des Frères Musulmans invitent l'imam Hassan Belmajdoub qui demande à ses Fidèles de

Façade d’entrée de la Grande Mosquée de Mérignac. Le projet a couté 1,5 million d’euros et comprend une salle de plus de 500 places, une librairie, des salles de classe coranique, des locaux techniques.

-                                       490369MosquePrigueuxMichelSainteMarie abou oumama dans religion

Michel Sainte-Marie, l’ex-maire socialiste de Mérignac a délivré le permis de construire de la Grande Mosquée le 9 mars 2007, ouvrant ainsi la porte de la ville aux prédicateurs misogynes, antioccidentaux et antisionistes des Frères Musulmans.

 

-                                                    953673MosquePrigueuxmosqueMrignacHaniRamadan Allah

Du 26 au 28 mai 2012 l’imam Hassan Belmajoub a reçu dans sa Mosquée de Mérignac lors de la 4ème rencontre annuelle, des prédicateur fondamentalistes antioccidentaux.

Parmi les personnalités invitées venus endoctriner les Musulmans de Mérignac, on trouve pêle-mêle :

Image de prévisualisation YouTube

Le prédicateur antisémite Hani Ramadan figurait parmi les invités de la Mosquée de Mérignac du 27 au 28 mai 2012

Hani Ramadan, frère de Tariq Ramadan et petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah, est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Hani Ramadan considère à la Mosquée de Mulhouse que « les Chrétiens n’ont pas le coeur pur » car ils croient en la Trinité, et soutient activement l’organisation terroriste du Hamas à la Mosquée de Joué-les-Tours.

 

-                                                  712257MosqueGienAbouOumama antisémitisme

 Le prédicateur politique antisioniste et antioccidental Mustapha Abou Oumama, invité à la Mosquée de Mérignac, considère que le terroriste islamiste de Toulouse Mohamed Merah est une victime « de lui-même, de ses parents, des média, des hommes politiques et du système. » (lien)

Le prédicateur Mustapha Abou Oumama, est un militant politique antisioniste, selon lui, la Palestine est « colonisée par les sionistes », et il faut la délivrer. Par ailleurs, les Musulmans sont de perpétuelles victimes du gouvernement français intolérant (même si, en l’espace de 30 ans, plus de 3000 Mosquées ont été construites sur notre territoire !), Nicolas Sarkozy serait, par exemple, « indirectement » responsable du meurtre des sept victimes de Mohamed Merah.

Une véritable propagande complotiste, la société occidentale persécuterait secrètement les Musulmans, qui doivent donc se souder, affermir leur Croyance afin de ne pas s’assimilier aux sociétés civiles de leur pays d’accueil.

Image de prévisualisation YouTube

Pour Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget et invité à la Mosquée de Mérignac du 26 au 28 mai 2012, la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison. (conférence vidéo censurée régulièrement par Youtube, mais que vous pouvez retrouver sur ce lien).

Image de prévisualisation YouTube

Le précheur converti Mohamed François, imam de la Mosquée de Joué-les-Tours, qui interdit aux Musulmans de célébrer les fêtes non musulmanes et de se mêler aux mécréants, est également un invité régulier de la Mosquée de Mérignac.

 

-                                               513194mosqueePrigueuxfidles antisionisme

-               Fidèles musulmans de la Mosquée de Périgueux, où Hassan Belmadjoub vient précher

-                                      438913MosquePerigueuxHassanBelmadjoub Aquitaine

Hassan Belmadjoub, prédicateur des Frères Musulmans et imam de la Mosquée de Mérignac, en conférence à la Mosquée de Périgueux le 17 novembre 2012

« On est dans un pays de tentation. On est dans un pays où la perversité, le péché on le voit matin et soir devant nous, dans les supermarchés, à la télé, à l’école, dans les lycées, dans les universités. Si tu n’as pas un ami intime, proche à qui tu dois te confier, un ami qui te fait penser à Allah, un ami qui, quand tu le vois, t’as honte de commettre le péché en sa présence, c’est ça l’ami qu’il faut avoir. Parce que les amis, on en a, des milliers.
L’ami qui va te dire : « Viens mon frère, il y a une petite soirée » à droite à gauche, « on va aller dans la boîte de nuit, on va faire ci, on va faire ça », alors que c’est l’heure de la prière et qu’il ne te fait même pas penser à la prière, ça, débarrasse toi de lui, et très, très vite. »

[22:40]

« Il y en a malheureusement qui bradent cette religion, je ne fais pas ça, je ne fais pas ci, parce que ci, parce que ça, non ! Vous allez suivre les traditions de ceux qui étaient avant vous. Là, le Prophète Mohamed parlait des Juifs et des Chrétiens. Vous allez suivre des traditions de ces gens qui étaient avant vous. Vous allez les suivre pas à pas, même s’ils rentrent dans le trou d’un animal, vous allez les suivre.
C’est ce qu’on voit maintenant. On voit des jeunes qui sont en train de suivre ces traditions. Ils sont en train de courir derrière la mode. Si tu n’es pas fier de ta religion, de quoi vas-tu être fier ? D’appartenir à une tribu ? D’appartenir à un peuple ? ça ne sert à rien ! Mais si tu appartiens à cette religion tu peux être fier si tu la pratiques. »

[28:30]

« La question que je te pose avant de finir, comment veux-tu finir ? Parce que tu ne sais pas lorsque tu vas mourir. L’ange de la mort ne te donne pas un rendez-vous. Il va te surprendre, un jour. Sauf qu’il risque de te surprendre en train de prier, ou en train de lire le Coran, ou en train de dormir, ou malheureusement il risque de te trouver en train de danser, en train de parler avec une fille au téléphone, c’est haram ! »
[58:36]
Extraits de la conférence « Le rôle des jeunes Musulmans(es) dans la société », donnée à la Mosquée de Périgueux le 17 Novembre 2012 par Hassan Belmajdoub, imam de la Mosquée de Mérignac (extraits également disponible sur ce lien).

Pour Hassan Belmadjoub, les Musulmans vivent en France dans une société de perversion, ils ne doivent pas suivre les Juifs et les Chrétiens, et « se débarrasser très très vite de leurs amis non-Musulmans ». La société occidentale est perverse, puisqu’elle autorise même un homme à parler avec une fille au téléphone, ce qui est haram (interdit) !

Hassan Belmadjoub délivre-t-il un message d’Amour, de Paix et de Tolérance envers son Prochain, ou plutôt un véritable projet politique visant à communautariser les Musulmans et à les isoler de la société occidentale ?

-                                       593443MosqueJouLesToursMohamedFranoismosqueMrignac charia

Respectivement de gauche à droite, les prédicateurs antioccidentaux et antisionistes Hassan Belmajdoub, Mustapha Abou Oumama, Rachid Houdeyfa et Mohamed François, donnant une conférence à la Grande Mosquée de Mérignac le 27 mai 2012

« On a créé l’association des Musulmans de Mérignac, nos activités ont commencé il y a trois ans, on a fait trois rencontres annuelles, on fait une rencontre mensuelle, la première rencontre annuelle a été un début, mais par contre, la seconde, qui était magnifique aussi, on a reçu Safwat Hijazi, notre Frère qui vient d’Égypte et qui est connu mondialement, la rencontre de l’année dernière qui était pareil au mois de juin, on a reçu notre Frère Tariq Ramadan, notre Frère Mohamed François, et un de nos Frères les plus connu, Rachid Abou Houdeyfa, ça, c’est nos activités. »
[01:58]
Hassan Belmadjoub reçoit le prédicateur des Frères Musulmans Safwat Hijazi, ainsi que l’islamiste politique Tariq Ramadan (hard-copy).

-                                     602484mosqueePrigueuxRachidHoudeyfa chrétiens

Le prédicateur misogyne et antioccidental Rachid Houdeyfa et imam de la Mosquée de Brest est également un membre actif du réseau islamique de la Mosquée de Mérignac. Pour lui :
« Le hijab c’est la pudeur de la femme, et sans pudeur, la femme n’a pas d’honneur, et si la femme sort sans honneur, qu’elle ne s’étonne pas que les hommes abusent de cette femme là, la néglige, et l’utilisent comme un objet, ne lui donnent aucune importance, et ne la veulent pas pour sa religion, pour sa bonne moralité, mais simplement pour son corps, pour son visage qui attire. Malheureusement, elle a oublié que Allah parle de visages qui iront dans le feu de l’Enfer. »

Rachid Houdeyfa : « ceux qui écoutent de la musique seront transformés en singe ou en porc ».

Image de prévisualisation YouTube

Le prédicateur Tariq Ramadan, invité à la Mosquée de Mérignac, est un militant politique antisioniste appelant au boycott de l’État d’Israël

Il est également inquiétant de constater que le prédicateur antisémite égyptien des Frères Musulmans Safwat Hijazi, qui appelle devant des millions de téléspectateurs sur les chaines de télévision arabe à l’extermination des Juifs, soit invité par Hassan Belmadjoub à la Mosquée de Mérignac. Extraits de ses interventions publiques :

-                                                          377376MosquePrigueuxSafwathigazi2 christianophobie

« C’est un grand honneur pour nous. Oui, je suis antisémite, oui, je hais le sionisme. Oui, le jour du Jugement ne viendra pas tant que nous n’aurons pas combattu les Juifs. Ce sont les paroles de notre Prophète, que vous les aimiez ou non. »
Interview de Safwat Hijazi sur la chaîne de télévision égyptienne Al Nas TV le 4 janvier 2009

“Etre tué pour nous, n’est rien. C’est ce que nous désirons et nous espérons. C’est devenir martyr, pour Allah. C’est la victoire d’Allah qui vient vers nous. C’est le Paradis avec la première goutte de sang du martyr.
[…]
Le Jour du Jugement ne viendra pas tant que les Musulmans n’auront pas combattu les Juifs. Les Juifs se cacheront derrière les pierres et les arbres, et les pierres et les arbres diront : « Oh Musulman ! Serviteur d’Allah ! Il y a un Juif derrière moi, viens et tue le ! ».Vous êtes ceux qui préparent le terrain pour ceci, qui préparent le terrain pour le retour du Califat dans la Voie des Prophètes.”

Interview de Safwat Hijazi sur la chaîne de télévision du Hamas Al-aqsa TV le 31 décembre 2008

 

-                                               806294MosquePrigueuxMahmoudDoua2 Coran

Mahmoud Doua, imam de la Mosquée de Cenon, en conférence le 29 avril 2016 à la Grande Mosquée de Périgueux (hard-copy), est un membre des Frères Musulmans de l’AMG de Bordeaux, l’association islamiste adoubée par Alain Juppé.

Quel est l’avenir de la communauté musumane du sud-ouest de la France, contrôlée essentiellement par des réseaux islamistes antioccidentaux développant une idéologie antisémite ? Pourra-t-elle s’intégrer à long terme dans la société française ? La propagande idéologique du réseau Hassan Belmadjoub pourrait-elle provoquer une scission entre les Français et les Musulmans ?

10 septembre, 2016

Mohamed Barry, imam de la grande Mosquée de Pessac : « Le voile islamique est une obligation »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 13 h 47 min

Par l’immigration de masse, en partie arabo-musulmane et subsaharienne, l’Islam radical s’implante progressivement dans le sud-ouest de la France, que ce soit à Bayonne, Libourne, Cenon, ou encore à Bordeaux par l’entremise de Alain Juppé qui a piloté personnellement l’implantation de l’organisation politique des Frères Musulmans (UOIF) et son imam Tareq Oubrou dans la ville où il est maire.
L’UOIF possède plus d’une soixantaine d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.
L’ex-président de l’UOIF Ahmed Jaballah,  déclarait : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

-                                                                               Mohamed Barry, imam de la grande Mosquée de Pessac :

Alain Juppé décerne la Légion d’Honneur pour services rendus à la France à Tareq Oubrou, l’imam de l’UOIF et recteur de la Grande Mosquée de Bordeaux le 6 février 2014.

Rappelons que Tareq Oubrou préchait ouvertement à ses fidèles dans les années 1990 la propagande du fondateur des Frères Musulmans Hassan Al Bannah, la fin de la république et du monde occidental, remplacés par un califat sous les lois islamiques de la charia :
« Le Califat est une obligation, tant que les Musulmans ne sont pas réunis autour du Califat, ils sont des pécheurs, sauf ceux qui oeuvrent pour instaurer ce Califat »
« La vraie politique du Musulman c’est de pratiquer son Islam, de le manifester, la politique des Musulmans c’est pas la politique des autres, la politique des autres est construite sur le mensonge. »

Tareq Oubrou donne des conférences lors du meeting annuel de l’UOIF, au Bourget en 2013, en compagnie d’islamistes radicaux antioccidentaux, antisémites, et misogynes.
Pour comprendre l’idéologie des Frères Musulmans diffusée lors de ce type de colloque, ce rassemblement a regroupé, du 29 mars au premier avril 2013, « la crème » des Musulmans associés à l’UOIF, on peut citer entre autres, en regardant le programme officiel  :
- Le cheikh saoudien Mohamed Al-Arifi (prédications antisémites et mysogines)
- Tariq Ramadan (qui explique dans ses livres vouloir construire un état dirigé par un imam sous la charia)
- Hassan Iquioussen (prédicateur antiaméricain, antisioniste et antioccidental)
- Rashed Ghannouchi, leader du groupe Ennahdha en Tunisie (fascisme islamique)
- Hani Ramadan, qui explique que l’Occident est décadent, contaminé par le « Dajjal », un borgne de l’oeil droit, que seule la charia, la loi islamique peut encore sauver
- Nabil Ennasri qui appelle les Musulmans « à faire tomber Manuel Valls », l’ami « Éternel d’Israël »
- Houria Bouteldja, qui profère des propos raciste à l’égard des français, lire le livre « Nique la France » où elle apparait en couverture.
- Abdallah Ben Mansour, qui explique que les français sont en retard de 15 siècles sur l’Islam et ses Lois de la Charia à la mosquée d’Aulnay
- Larbi Kechat, et ses prédicateurs fondamentalistes dans la mosquée Adawa à Paris (XIX arrondissement)
- Idriss Sihamedi, responsable de l’organisation BarakaCity, proche des Frères Musulmans
- le prédicateur Mehdi Kabir, qui déclare devant ses fidèles que « les mangeurs de porc se comportent comme des porc »

 

-                                           458684MosquePessacAlainJuppUAM93 Alain Juppé dans religion

-                                                             566154MosqueUAM93niqab2 Allah

Alain Juppé est proche du mouvement fondamentaliste UAM-93, la puissante organisation islamique contrôlant plusieurs dizaines de Mosquées en région parisienne, qui veut imposer un califat sous la charia en France en expliquant que « Le niqab est supérieur à jamais au dévoilement du visage. Les lois de Dieu supérieures à jamais aux lois de la République. »
Alain Juppé a déclaré le 3 mars 2015 après une rencontre avec les responsables de l’UAM-93 : « nous sommes en très large accord avec l’UAM-93  »
. (hard-copy)

À Pessac, commune de 60 000 habitants près de Bordeaux, c’est le maire LR Franck Raynal qui a contribué personnellement à l’enracinement de l’Islam radical, en autorisant l’implantation d’une Mosquée gérée par le Rassemblement des Musulmans de Pessac et son imam fondamentaliste sunnite Mohamed Barry.
Pour montrer sa complaisance, Franck Raynal met à disposition de l’association islamique fondamentaliste de Pessac une salle pour la rupture du jeûne du Ramadan en 2014 (hard-copy).

-                                                   546474MosquePessacFidles an-nawawi

-          Fidèles Musulmans écoutant une prédication de Mohamed Barry, l’imam de la Mosquée de Pessac

Sur sa page Facebook officielle, le Rassemblement des Musulmans de Pessac communique les évènements à venir dans la Mosquée, l’organisation y affiche sa proximité avec des organisations politiques telles que les Frères Musulmans ou l’association BarakaCity, qui sous couvert d’aide humanitaire, propage la rhétorique et l’idéologie des Frères Musulmans.

-                                                   611016MosquePessacBarakaCity3 antisémitisme

-                                           867141MosquePessacBarakacity2 antisionisme

Idriss Sihamedi (à droite), responsable de l’organisation islamiste BarakaCity, refuse de serrer la main des femmes, et ne condamne pas les attentats terroristes de Daech sur le plateau de l’émission « Le Supplément » de Canal+ le 24 janvier 2016. BarakaCity est soutenue par le Rassemblement des Musulmans de la Mosquée de Pessac, ses responsables furent invités à la Mosquée de Pessac le 18 juillet 2016.

BarakaCity est connue des services de renseignements français pour son militantisme politique lié à l’Islam radical des Frères Musulmans sous couvert d’aide humanitaire. Ses comptes bancaires à la Société Générale et au CIC ont été clôturés.

Idriss Sihamedi soutient ouvertement les responsables politiques des Frères Musulmans, une organisation  internationale classée comme terroriste par plusieurs pays dans le monde, qui vise à mettre en place un Califat sous la charia, incompatible avec les démocraties de type occidental.

Image de prévisualisation YouTube
-                                Idriss Sihamedi était présent au RAMF des Frères Musulmans en 2013 au Bourget.

Dans la vidéo, il est en compagnie de l’imam Mehdi Kabir, un prédicateur qui arpente les plus grandes mosquées de France, et qui considère que le voile islamique est une obligation pour la femme, qu’une femme qui se parfume est une « fornicatrice« , que « les mangeurs de porc se comportent comme des porc », des « gens qui ne se soucient pas de voir leur femme dénudée et embrassée par les autres hommes. Les gens, qui lorsqu’ils sortent des toilettes, ils ne se lavent pas les mains. Les gens qui n’ont pas de pudeur vis à vis d’Allah. Les gens qui embrassent leur femme devant tout le monde sans aucune pudeur et sans aucune honte. Pourquoi ? Car ils consomment de la viande de porc. »

-                                              965963MosquePessac40hadithsannawawi2 BarakaCity

Les responsables de la Mosquée de Pessac enseignent l’Islam radical sunnite, les 40 hadiths de an-Nawawi, le retour aux fondements de la religion véhiculés par le Prophète Mohamed et ses compagnons (hard-copy).

Extraits de quelques un de ces hadiths, considérés comme les plus purs joyaux des lois de la charia, qu’il est possible de se procurer dans n’importe quelle Mosquée, ou à la FNAC :

HADITH 8
« Il m’a été ordonné de combattre les gens jusqu’à ce qu’ils témoignent que nul n’est en droit d’être adoré qu’Allah et que Muhammad est l’Envoyé d’Allah, qu’ils accomplissent la prière, qu’ils s’acquittent l’aumône l égale. S’ils font cela, ils auront préservé vis-à-vis de moi et leur sang et leurs biens sauf ce que l’Islam permet d’en prélever légalement. Quant à leur compte, c’est Allah le Très-Haut qui se charge de le dresser ».

HADITH 14
Ibn Mas’ud a dit : L’Envoyé d’Allah a dit : « Le sang du musulman est interdit, sauf en trois cas : le marié qui commet l’adultère, l’auteur d’un homicide volontairement, et le renégat qui délaisse la communauté ».

HADITH 17
D’après Abû Ya’lâ Shâddad ibn Aws, l’Envoyé d’Allah a dit : « Allah a prescrit le bel-agir dans toute chose. Quand vous tuez, faites-le de façons parfaites. Quand vous égorgez une bête, faites-le de la manière la plus douce : aiguisez bien votre lame et accordez à la victime le temps suffisant pour mourir ».

Le meurtre est autorisé contre ceux qui quittent la communauté islamique (apostasie) et l’adultère. L’étude des hadiths de an-Nawawi est totalement incompatible avec l’organisation des sociétés occidentales, et il est préoccupant de constater que la municipalité de Pessac n’interdise pas ce type d’enseignement.

-                                               842294MosquePessacracismeislamophobie2 Boycott

Pour souder les Musulmans contre l’Occident, les responsables de la Mosquée de Pessac jouent la carte de la politique victimaire : les Musulmans seraient victimes de persécutions et de racisme par les Français, comme les Noirs furent victimes de ségrégation raciale aux USA (hard-copy).

-                                            383410MosquePessacCCIF3 CCIF

Pour combattre « l’islamophobie », les responsables de la Mosquée de Pessac soutiennent le Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF), organisation qui mène dans les Mosquées et les institutions une véritable propagande politique pour détruire l’identité française et islamiser le territoire en compagnie de fondamentalistes misogynes, antioccidentaux et antisémites. (hard-copy)

-                                                 952855MosquePessacantisionisme2 charia

Les responsables de la Mosquée de Pessac mènent également une politique de propagande antisioniste : appel au boycott et sanctions contre l’État d’Israël (hard-copy)

-                                     473255MosquePessacMohamedBarry Coran

Mohamed Barry, l’imam de la Mosquée de Pessac tient un discours radical, proche des textes coraniques misogynes : le voile islamique est une obligation pour la femme Musulmane.

« La femme comme cité dans un hadith de l’imam Boukhari : « Quand une épouse ne répond pas à l’appel charnel de son mari, et que celui-ci passe la nuit mécontent d’elle, les anges ne cessent de la maudire jusqu’au matin ». Dans la maison, l’homme qui a besoin de son épouse dans le lit, il n’y a aucune excuse valable, et si cette femme refuse, sache que les anges qui ne désobéissent pas à Allah, vont te maudire. »
[05:30]
sermon de l’imam de Mohamed Barry, « sois une bonne épouse » à la Mosquée de Pessac. (hard-copy)

« Qui aimerait voir son épouse en Enfer ? Sa petite soeur, sa fille, sa nièce, sa cousine ? Des femmes habillées, mais quand tu les vois, c’est comme s’il n’y avait rien. Elles ne sont pas habillées, mais déshabillées. Elles quittent le chemin, et ne retournent pas vers Allah, et appellent les gens vers le contraire de ce retour. Elles rajoutent des cheveux, tout le monde voit leurs cheveux, elles ne mettent pas le voile, pourtant c’est une obligation.
Oh Mohamed ! Dis à tes épouses, dis à tes filles et aux femmes des croyantes de ramener sur elles leur grand voile, elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées, Allah est pardonneur et Miséricordieux. Où sont nos femmes, où sont nos soeurs, où sont nos petites filles qui sortent sans voile ? Avec la chaleur, qui sortent quand elles veulent, qui rentrent quand elles veulent, et le père regarde et ne dit rien du tout. »
[...]
« Ces filles, ces soeurs, ne rentreront pas au Paradis, et ne sentiront même pas l’odeur du Paradis, qu’Allah nous en préserve. »

[35:55]
conférence de Mohamed Barry le 4 mai 2013 à la mosquée de Saint Pierre Des Corps : « Prépare ton retour vers Allah ! » (hard-copy)

Mohamed Barry menace les Musulmanes : si elles se refusent à leur mari, elles seront maudites par les anges d’Allah, si elles ne portent pas le voile islamique, qui est une OBLIGATION, elles iront brûler en Enfer. Un véritable programme sectaire qui enferme le femme dans un étau psychologique sous la domination de son mari.

-                                                                            393579MosquePessacFranckReynal femmes

« Le reportage sur WitFm diffusé aujourd’hui présente la mosquée des échoppes comme un repère de salafistes qui feraient pression sur moi depuis les élections. C’est faux, mensonger et diffamatoire. »
[...]
« Les 2 associations musulmanes de Pessac sont parfaitement satisfaites de la laïcité qui sera appliquée à Pessac »
Le maire de Pessac Franck Raynal se défend d’abriter des islamistes, le 11 février 2015.

Franck Raynal collabore activement à l’islamisation de la ville de Pessac en organisant l’implémentation durable sur la commune d’une association de l’Islam fondamentaliste sunnite, antioccidentale, antisioniste et misogyne, minant le vivre-ensemble et la cohésion sociale sur le long terme.

7 février, 2016

La Grande Mosquée Bilal de Roubaix, nouveau bastion de l’idéologie antisémite, antioccidentale et misogyne du réseau islamiste des Frères Musulmans (UOIF)

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 11 h 49 min

La ville de Roubaix près de la frontière belge comptant près de 94 000 habitants, est devenue la première ville à majorité musulmane de France, et la plus pauvre.
Son paysage ethnique, culturel et cultuel a été bouleversé en l’espace de trois décennies par l’immigration massive arabo-musulmane. Dans les quartiers, la plupart des boucheries, pizzeria sont devenues des centres de restauration islamique, les boucheries traditionnelles vendant du porc ont fermé les unes après les autres, parfois dans des conditions dramatiques, comme le relate Martine et Jean-Luc Delcour qui ont dû fermer leur boucherie non halal après des brimades continuelles.

-                                                       La Grande Mosquée Bilal de Roubaix, nouveau bastion de l'idéologie antisémite, antioccidentale et misogyne du réseau islamiste des Frères Musulmans (UOIF) dans Politique 138413MosqueRoubaixQuickhalal
Même le Quick de l’Eurotéléport de Roubaix est devenu un restaurant islamique : bannissement de la viande de porc (bacon), et viande préparée selon le rite halal, ce qui génère une manne financière pour le culte musulman via la taxe reversée aux organisations islamiques afin d’obtenir la certification halal.

Les associations islamiques communautarisent les Musulmans en les séparant du reste de la population par des discriminations culinaires (licite/illicite, halal/haram), vestimentaires et idéologiques, on peut étudier les deux principales d’entre elles.

On se souvient que la Mosquée Abou Bakr Essedik avait défrayé la chronique il y a quelques années avec son trésorier Rachid Gacem, qui avait déclaré lors d’une interview pour une émission de France Télévision, que si la France devenait un jour majoritairement musulmane, il faudrait lapider les femmes adultères. Le site Internet de la Mosquée expliquait clairement que les lois fondamentales de la charia devaient s’appliquer pour tout bon Musulman (coups de fouets pour les buveurs de vin par exemple).
Malgré cette polémique, l’association Abou Bakr Essedik a obtenu de la municipalité dirigée par l’ex-maire socialiste René Vandierendonck le permis de construire une immense Mosquée cathédrale pour pallier au manque de place dans les anciens locaux devenus trop exigus.

-                                    481734MosqueRoubaixprojetEssedik Abdallah BenMansour dans religion

-                                             projet de l’immense Mosquée Cathédrale Abou Bakr Essedik

-                                                                692898MosqueRoubaixinauguration Abou Bakr Essedik

Le 27 janvier 2012, c’est la consécration : inauguration de la pose de la première pierre de la future Grande Mosquée Abou Bakr Essedik, en présence du maire socialiste René Vandierendonck (à droite sur la photo), de son premier adjoint Pierre Dubois et des partenaires du projet, le président de l’association Farid Gacem a dévoilé les contours du futur édifice. Cet immense complexe islamique pourra à terme accueillir jusqu’à 2500 personnes et comprendra notamment deux salles de prière et une école coranique de six salles de classe.

L’association Abou Bakr Essedik est cependant toujours aussi controversée, le cheikh saoudien Mohammed Ramzan al-Hajiri, qui fait l’objet dune fiche «TE» (opposition à l’entrée en France) de la part de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI) car «susceptible de troubler l’ordre public en raison de ses prêches islamistes radicaux», vient malgré tout régulièrement précher dans les nouveaux locaux de la Mosquée.

-                                                    911740MosqueRoubaixRamzaneAlHadjiri Ahmed Jaballah

Le cheikh saoudien Mohammed Ramzan al-Hajiri vient précher régulièrement à la Mosquée Abou Bakr Essedik de Roubaix, alors qu’il est interdit de séjour en France par la DGSI pour cause de radicalisme religieux.

« Nous sommes dans un pays de libertinage, si tu ne veux pas, tu dois partir chez toi. Et si tu es éprouvé par le fait d’être là, d’être venu ici, préserve ton regard, et essaie d’obtenir les moyens pour pouvoir partir. »
[19:55]

« Le fait de rendre mécréant un musulman c’est quelque chose d’énorme, c’est pour ça que les hommes de sciences disent : « le fait de tuer un musulman c’est moins grave que le fait de le rendre mécréant. »
[...]
« Nous avertissons tous : fais attention à ton enfant et à ta fille, quand il part, il est en compagnie des déviants, qui sont déviants au niveau des tentations, fais attention à ton fils et à ta fille, quand ils vont avec des gens qui sont déviants au niveau des ambiguités. »
[39:00]
conférence « Conseils aux enfants des Musulmans de l’Occident » par le cheikh saoudien Mohammed Ramzan al-Hajiri

Le cheikh préconise la séparation des Musulmans et des mécréants. D’après le prédicateur saoudien, ces deux types de sociétés sont incompatibles et ne peuvent cohabiter sur un même territoire. Le « savant » conseille aux Musulmans de quitter la France pour vivre pleinement l’Islam.
Il infuse ainsi dans les consciences de ses Fidèles qu’ils vivent en terre hostile, victimes de frustration, car ne pouvant vivre leur Foi.
Quelle avenir pour la jeunesse Musulmane de Roubaix endoctrinée par ces précheurs ?

L’UOIF, vaste réseau de l’organisation des Frères Musulmans en France, présidé par Amar Lasfar (également président de la ligue islamique du nord) a tissé sa toile et est maintenant solidement implantée dans la région nord de la France dans les communes de Lille, Mons-en-Baroeul, Villeneuve d’Ascq, Dunkerque, Escaudain, Quiévrechain, Raismes, Haguenau, Pont-à-Mousson, …
L’UOIF possède plus d’une soixantaine d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.
L’ex-président de l’UOIF Ahmed Jaballah,  déclarait : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »


À Roubaix, l’UOIF des Frères Musulmans est représentée par l’autre principale organisation islamique de la ville, l’Association Musulmane de l’Épeule (AME), créée en 1979 afin d’offrir un lieu de culte pour les musulmans vivant à proximité du quartier. Leur projet a reçu l’appui du maire de la ville René Vandierendonck et son adjoint Pierre Dubois, la Mosquée Bilal, munie d’un minaret, est aujourd’hui pleinement opérationnelle et peut accueillir plus de 2000 fidèles.

Le maire René Vandierendonck justifiait ainsi que « le temps où la construction d’un minaret provoquait une levée de boucliers est révolu. Nous voulons faire en sorte que les lieux de culte musulmans s’inscrivent de manière apaisée dans le paysage et la vie de la cité. »

-                                                    239683MosqueRoubaixmosqueBilal Ahmed Miktar

  Le projet de la Grande Mosquée Bilal de Roubaix, validé par le maire socialiste René Vandierendonck

-                                                  777299MosqueRoubaixmosqueBilal2 Allah

-                               La Grande Mosquée Bilal et son minaret en cours d’achèvement à Roubaix

-                                            896374MosqueRoubaixFidles Amar Lasfar

-                                               Fidèles de la Grande Mosquée Bilal de Roubaix en prière

-                                            927615MosqueRoubaixmusulmanes antisémitisme

Musulmanes en hijab de la Mosquée Bilal de Roubaix : cheveux, nuque, cou, oreilles, jambes, décolleté, doivent être cachés aux hommes. Changement progressif de civilisation, par la tenue vestimentaire des femmes de Roubaix.

Les responsables de la Mosquée communiquent à travers leur site Internet officiel et leur page Facebook « Jeunesse en or ».

 

Aperçu des prédicateurs de l’UOIF et de leurs acolytes, à la Mosquée Bilal de Roubaix.

-                                                 656767MosqueRoubaixAmarLasfar2 antisionisme

Le président de l’UOIF, Amar Lasfar est venu donner une conférence le 26 avril 2015 à la Mosquée Bilal de Roubaix.

 

Amar Lasfar, organisateur de l’Islam dans le nord de la France avec l’appui de Martine Aubry, manifeste publiquement son soutien aux islamistes en glorifiant dans une conférence donnée au Palais de Lille le 19 août 2012, la conquête du pouvoir en Égypte par les Frères Musulmans.

Il expose dans sa mosquée de Lille, son projet de communautarisation de l’Oumma musulmane sur le long terme.

Autre prédicateur de l’UOIF invité à la Mosquée Bilal de Roubaix, Abdallah BenMansour.
BenMansour est un militant politique islamiste, membre éminent fondateur de l’UOIF, il ne reconnaît pas l’existence de l’État d’Israël, et diffuse une propagande de l’Islam politique antisioniste dans les Mosquées de France, et dans les IESH en particulier, centres de formation des futurs imams des Mosquées de France.
Il milite également pour la mise en place de la Loi islamique, la Charia. Dans une conférence donnée à la Mosquée des Étangs d’Aulnay-sous-Bois, il expliquait à ses Fidèles Musulmans : « heureusement que les Musulmans veulent appliquer la Charia ! Les français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam ! ».
Lors du congrès de l’UOIF au salon du Bourget en 2013, il déclarait : « Les Musulmans ont construit la France et sont l’avenir de l’humanité »

-                                                 151223MosqueRoubaixAbdallahBenMansour2 arabie saoudite

Abdallah BenMansour, l’islamiste antisioniste des Frères Musulmans, en conférence à la Grande Mosquée Bilal de Roubaix le 17 juillet 2014 (hard-copy)

-                                                 616273MosqueRoubaixHaniRamadan Bilal

Le prédicateur antisémite, misogyne et antioccidental Hani Ramadan est également invité le 18 octobre 2015 pour endoctriner les Fidèles de Roubaix de la Mosquée BiIal (hard-copy).

Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Dans une conférence donnée à la Mosquée d’Avignon le 9 octobre 2011, Hani Ramadan interdit aux femmes de voyager seules.

Hani Ramadan développe également auprès des Fidèles une violente propagande antisioniste contre ce qu’il appelle « l’état criminel sioniste d’Israël ».

-                                      960102MosqueRoubaixOthmaneIquioussen3 charia

Le prédicateur fondamentaliste Othmane Iquioussen, invité à la Mosquée Bilal de Roubaix le 1er juillet 2015

Othmane Iquioussen explique dans une prédication donnée à la Mosquée d’Escaudain que « les Juifs et les hypocrites » sont responsables du malheur des Musulmans à travers la planète, et incite les Fidèles à ne pas participer aux fêtes religieuses des mécréants (Noël, Pâques, Ascension,…).

Une véritable mise sous tutelle de la communauté musulmane de Roubaix qui doit s’isoler des mécréants, se méfier des Juifs, et poursuivre ainsi son chemin en dehors de la vie sociétale occidentale.

L’imam de la Mosquée de Villeneuve d’Ascq, Ahmed Miktar, membre de l’UOIF, est aussi un invité de prestige des responsables de la Mosquée Bilal de Roubaix. Pour ce prédicateur, l’objectif à long terme des Musulmans et de la Oumma, la communauté des Croyants, c’est « atteindre le degré de pouvoir » pour imposer le Khilafa (le califat), transformer la France en un État Islamique sous les Lois de la Charia : parmi les principes édictés par ces lois, construire des écoles coraniques pour les Musulmans, couvrir entièrement le corps des femmes sauf le visage et les deux mains.

-                                           933041MosqueRoubaixAhmedMiktar Coran

Conférence du prédicateur Ahmed Miktar le 31 décembre 2015 à la Mosquée Bilal de Roubaix, « Un Musulman qui s’appelle Jésus » (hard-copy). L’islam est une doctrine globalisante et totalitaire qui considère que tous les êtres humains naissent Musulmans. Jésus-Christ est considéré dans le dogme islamique comme un Prophète Musulman.

-                                     340557MosqueRoubaixsansvisage femmes

-                                                  758523MosqueRoubaixsansvisage2 France

La société islamique désirée par l’association des Frères Musulmans de la Grande Mosquée Bilal de Roubaix : sur la page Facebook, interdiction de dessiner des visages humains. L’avènement sur notre territoire d’un mode de vie radicalement opposé à la culture historique millénaire de la civilisation gréco-latine et judéo-chrétienne occidentale (hard-copy 1) (hard-copy 2).

-                                                           918704MosqueRoubaixGaza Frères Musulmans

Propagande politique antisioniste à la Grande Mosquée Bilal de Roubaix, les responsables appellent à manifester sur la page Facebook « jeunesse en or » contre l’accord d’association Europe-Israël (hard-copy). Ou comment une association religieuse importe le conflit israélo-palestinien en France.

-                                      330982MosqueRoubaixRenVandierendonck Gaza

« C’est un projet de Mosquée extrêmement important que l’on a accompagné pendant plusieurs années, je remercie Pierre Dubois, premier adjoint qui a été en tête de file, et je suis très content personnellement de voir que à cette époque électorale où tout le monde parle de laïcité, ici on ne se contente pas d’en parler, on en fait.
C’est la démonstration que la loi de 1905 permet dans une ville comme Roubaix à la liberté de Culte de s’exprimer correctement. »

Allocution de l’ex-maire socialiste de Roubaix René Vandierendonck le 27 janvier 2012, lors de l’inauguration de la pose de la première pierre de la Mosquée Abou Bakr Essedik, militant actif engagé dans l’enracinement de l’Islam fondamentaliste misogyne et antioccidental sur la commune de Roubaix, condamnant la cohésion sociale sur le long terme.

26 décembre, 2015

La Grande Mosquée de Compiègne, bastion de l’Islam radical des Frères Musulmans (UOIF) dans l’Oise, reçoit Othmane Iquioussen : « Les média stigmatisent l’Islam », et Ahmed Miktar : « une Musulmane qui montre son nombril est une perverse »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 11 h 38 min

Compiègne est une ville d’environ 40 000 habitants du département de l’Oise. Elle intègre depuis trois décennies une forte population immigrée. Pour satisfaire les nécessités du culte islamique de la commune des personnes de confession musulmane, l’Association des Musulmans de Compiègne (AMC) a été fondée le 1er mai 1992 dans le but de mettre à disposition un lieu cultuel et culturel sur la ville.
Le maire UMP de Compiègne Philippe Marini accorde alors un permis de construire pour l’édification d’une Mosquée, et les travaux débutent en 2006.
Le 17 mars 2012, c’est la consécration : la Mosquée est inaugurée en présence de Philippe Marini, et du sous-préfet de Compiègne, Hubert Vernet. Le complexe islamique peut accueillir 800 Fidèles et dispose d’une école coranique permettant d’enseigner aux jeunes Musulmans les fondements de la religion de « Paix et Tolérance ».

-                                          La Grande Mosquée de Compiègne, bastion de l'Islam radical des Frères Musulmans (UOIF) dans l'Oise, reçoit Othmane Iquioussen :

-                                                salle de prière de la Grande Mosquée de Compiègne

-                                         1537116116-mosquee-compiegne Ahmed Jaballah dans religion
-                                                       La Grande Mosquée de Compiègne et sa coupole

L’AMC est une association membre de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), la filiale des Frères Musulmans en France, une organisation classée comme terroriste dans plusieurs pays du Monde, dont l’Égypte et l’Arabie Saoudite.
L’UOIF possède plus d’une soixantaine d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France
et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.
Le président de l’UOIF est Ahmed Jaballah, qui déclarait il y a quelques temps : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

Il est très inquiétant de constater que Philippe Marini ait accepté l’implantation et l’enracinement de la doctrine misogyne, intolérante, et antioccidentale des prédicateurs de l’UOIF au coeur de Compiègne.

Parmi les invités mis en avant sur la page de conférence du site officiel de la Grande Mosquée de Compiègne, on peut signaler la présence du conférencier Ahmed Jaballah, ex-président de l’UOIF.

-                                    1537116134-mosquee-compiegne-ahmed-jaballah-2 Ahmed Miktar
L’ex-président de l’UOIF, le prédicateur proche des Frères Musulmans Ahmed Jaballah, en conférence à la Grande Mosquée de Compiègne

-                                                       1537116500-mosquee-creteil-jaballah-qaradawi Al-Qaradawi

Ahmed Jaballah (à droite) et le prédicateur antisémite égyptien des Frères Musulmans Youssef Al Qaradawi (au centre), qui appelle publiquement à l’extermination des Juifs, invité à l’école coranique de formation des imams de Saint-Denis en 2007 (IESH)

Ahmed Miktar, autre membre actif de l’UOIF et imam de la Mosquée de Villeneuve d’Ascq, est également un invité de la Grande Mosquée de Compiègne. Extrait de sa conférence donnée le 18 avril 2015 devant les Fidèles Musulmans compiégnois:

-                                     1537116134-mosquee-compiegne-ahmed-miktar-2 Allah

L’imam fondamentaliste des Frères Musulmans Ahmed Miktar en conférence à la Grande Mosquée de Compiègne le 18 avril 2015

« Il (Allah) a fait de nous des descendants du Prophète pour une bonne raison, qui est la meilleure raison : le Khilafa (Califat). C’est quoi ce Khilafa ? C’est la gérance, c’est gérer la vie sur Terre. Allah a donné à l’être humain l’intelligence afin qu’il gère. Qu’est-ce que c’est que gérer ? C’est gérer à travers la Charia. C’est quoi la Charia ? Les média, depuis les années 80, n’ont cesser de tabasser sur le terme Charia, ils l’ont sorti de son sens.
Alors que ce n’est pas un nom propre, il faut le traduire, et la Charia souvent, elle est traduite pas des images, des vidéos choisies, rares, très rares, trouvées quelque part, causées par ceux qui les ont trouvées. La Charia c’est couper des mains, c’est lapider les femmes adultères, alors que ça n’a rien à voir. La Charia existait avant le Prophète. Allah a dit Tout Prophète a eu une Charia et une guidée.
La Charia veut dire quoi ? Elle veut dire la voie. Tout Prophète a une voie, des directives, des enseignements, dans tous les domaines, et c’est ça la Charia de l’Islam. La Charia touche le fin fond de la foi, le culte, le comportement, la morale, la relation interne, la relation externe, la relation nationale, la relation internationale. La Charia, c’est l’Islam lui-même. L’Islam n’est pas uniquement Loi, l’Islam est tout d’abord une Foi. »

[34:48]
« Le port du foulard est important pour nous les Musulmans et les Musulmanes au niveau de la Foi, son culte, son appartenance, son identité et tout. Pour les Oulemas, cette fille doit choisir : ou être privée de la science, parce que nous n’avons pas encore atteint le degré de pouvoir pour construire nos propres école privées. Il y a quelques écoles, mais à Compiègne, vous n’en avez pas, et même celles que nous avons à Lille ne peuvent pas supporter tous les Musulmanes et les Musulmans. Ou bien, les parents vont dépenser beaucoup d’argent pour ramener des professeurs à la maison ou des cours par correspondance. »
[01:05:57]
« Une fille Musulmane qui montre son nombril, son ventre, comme font certaines perverses, est-ce que c’est pareil que montrer ses cheveux ? Ce n’est pas pareil. Nous ce qu’on veut, c’est qu’elles ne montrent rien du tout, sauf ce qu’Allah a autorisé de montrer. Et ce qu’Allah a autorisé de montrer, la majorité écrasante des savants et des ouléma d’aujourd’hui disent que c’est le visage et les deux mains jusqu’aux poignets, en portant une tenue sur laquelle il n’y a pas de décorations qui attirent le regard. »
[01:07:57]
Conférence de Ahmed Miktar donnée le 18 avril 2015 à la Grande Mosquée de Compiègne : « le fiqh des minorités » (hard-copy) (lien)

Pour Ahmed Miktar, l’objectif à long terme des Musulmans et de la Oumma, la communauté des Croyants, c’est « atteindre le degré de pouvoir » pour imposer le Khilafa (le califat), transformer la France en un État Islamique sous les Lois de la Charia : parmi les principes édictés par ces lois, construire des écoles coraniques pour les Musulmans, couvrir entièrement le corps des femmes sauf le visage et les deux mains.

Pour détourner les Musulmans des atrocités de l’Islam, Ahmed Miktar prétend que la Charia ce n’est pas couper des mains, ni lapider les femmes adultères, pourtant, dans le Coran, source authentique de la Charia islamique, on trouve les versets :
« Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez la main, en punition de ce qu’ils se sont acquis, et comme châtiment de la part d’Allah. Allah est Puissant et Sage. »
Le Coran – la table est servie – 5:38

La lapidation des femmes adultères est clairement mentionnée dans la Sunnah du Prophète Mohamed (sahih Muslim livre XVII, disponible dans toutes les Mosquées de France).

Rappelons que la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) a statué le 13 février 2003 que la Charia était incompatible avec le modèle civilisationnel occidental.

En effet, c’est une vision de la société radicalement opposée et incompatible avec un modèle de société occidentale, qui n’est plus basée sur une communauté de valeurs spirituelles et traditionnelles, l’intégration dans la communauté nationale française, comprenant la liberté d’expression, le multipartisme, la liberté de culte, mais sur l’émergence d’une nouvelle structure étatique jusqu’ici étrangère à l’Europe occidentale, le califat islamique.

-                                     1537116151-mosquee-compiegne-voile-islamique antisémitisme

La société visée par le prédicateur Ahmed Miktar à la Grande Mosquée de Compiègne : transformer la France en un État Islamique sous la Charia, dans lequel les femmes ne seraient autorisées qu’à montrer « leur visage et leurs mains jusqu’au poignets ». Celles qui montrent leur ventre, sont qualifiées de « perverses ».

 

Autré invité proche de la mouvance de l’UOIF, le prédicateur Othmane Iquioussen controversé pour ses propos à caractère antisémite, en ayant déclaré dans une conférence à la Mosquée d’Escaudain que « les juifs et les hypocrites » mènent une politique d’accusation contre les Musulmans.

-                                    1537116142-mosquee-compiegne-othman-iquioussen arabie saoudite

-                                      1537116705-mosquee-quievrechain-othmane-iquioussen-hani-ramadan califat

Othmane Iquioussen avec le prédicateur antisémite Hani Ramadan, qui comparait les Juifs à « des serpents, une race de vipères », dans un sermon diffusé devant plusieurs centaines de Musulmans de Bruxelles le 1er mai 2004 (en présence de son frère Tariq Ramadan).

Extraits d’une conférence du prédicateur Othmane Iquioussen donnée à la Grande Mosquée de Compiègne, disponible en intégralité sur le site du lieu de Culte :

« Il y a réellement une volonté à travers les média, et ça c’est une évidence, de créer chez nous Musulmans, de la gêne, de la honte, vis à vis de notre Islam. Ce que je vais essayer de faire maintenant c’est d’essayer de corriger certains clichés, certains amalgames qui sont véhiculés par la presse, par la télé, qui feraient que tu peux te sentir mal à l’aise quand on t’interroge sur ta religion. »
[03:07]
« Vous allez voir que l’Histoire se répète et que les méthodes sont les mêmes que celles utilisées par les média aujourd’hui. La première méthode c’est la diversion, le fait de divertir les gens au sens de les écarter des questions existentielles qu’ils pourraient se poser dans leur vie et finalement trouver une réponse dans les religions, notamment dans l’Islam. »
[04:38]
« Cette religion va atteindre, et va se répandre, et va se diffuser sur la superficie que recouvre la nuit et le jour. C’est à dire que l’Islam va se répandre sur toute la Terre. C’est une promesse de la part de Dieu et de son Prophète, et c’est une bonne nouvelle, une bonne annonce que le Prophète prédit que : « l’Islam va se répandre sur tous les quatre coins du globe ». Ce qu’a dit le Prophète s’est réalisé : les Musulmans sont partout sur Terre. [...] L’Islam va pénétrer toutes les maisons. »
[21:17]
« L’Islam est dans les maisons, mais à travers Les média qui stigmatisent l’Islam. »
[23:46]
« Dans chaque maison, dans chaque famille, il y aura un converti. Et c’est ce qui est en train de se passer aujourd’hui. Les conversions à l’Islam c’est quelque chose de phénoménal. »
[...]
Quand les Mosquées feront leur travail à 100% ce ne sera pas un converti par mois que vous aurez, mais deux ou trois convertis par semaine. C’est à dire qu’en fait, ce qui se passe pour les conversions, c’est quelque chose de naturel, et c’est Dieu qui le fait. Ces gens entrent dans l’Islam d’eux-mêmes, sans même que quelqu’un fasse un pas vers eux. »

[24:50]

« Le voile a été interdit en France, à l’école publique, et il y a des propositions de lois et des gens qui réfléchissent et qui veulent élargir l’interdiction dans l’espace l’espace public. En tant que communauté musulmane, on ne doit pas rester les bras croisés. Pour qu’une loi ne soit pas votée et ne passe pas, ce n’est pas en manifestant, au final tout se décide au niveau des députés. »
« La solution à long terme pour éviter que des gens nous mettent des restrictions au nom de la laïcité, ou au nom de leur compréhension de la laïcité parfois intégriste, que faut-il faire ?
Il faut que des gens Musulmans entrent en contact avec ces gens là, ces gens qui votent, ces gens qui sont députés, développer des relations, des bons liens avec nos élus, pour essayer de leur faire comprendre que voter une loi pour interdire le voile, non seulement c’est contre la liberté, mais en plus cela va provoquer dans la communauté musulmane une crispation et peut-être une haine, donc ce n’est pas dans l’intérêt de la France de mettre des restrictions, et de restreindre la liberté religieuse des Musulmans. »
[...]
« Il faut qu’on puisse en tant que citoyen dire que l’on n’est pas d’accord. Comment faire ? Il faut voter, il faut participer politiquement. »

[01:09:03]
« Le voile en Islam, c’est une obligation, une prescription religieuse, toute Musulmane est appelée par Dieu, à quoi ? à porter le voile. »
[01:12:10]
Conférence donnée par Othmane Iquioussen à la Grande Mosquée de Compiègne – « musulman et fier de l’être » (hard-copy)

D’après Othmane Iquioussen, les Musulmans sont persécutés, humiliés en France par les média qui les stigmatisent, au point qu’ils auraient « honte » d’être Musulmans.
Le prédicateur génère ainsi un sentiment de frustration qui ne peut qu’attiser chez la communauté musulmane de Compiègne un ressentiment de rejet de la société française. Le but étant de solidifier la Oumma contre un ennemi commun : les média et la politique islamophobe de l’État Français qui interdit le voile islamique à l’école, alors que ce vêtement est une « obligation, une prescription religieuse » pour les Musulmanes.
Othmane prédit sur le long terme que toute la terre sera islamisée, selon la promesse du Prophète Mohamed.
On retrouve la prédiction déjà édictée ci-dessus par Ahmed Miktar avec l’avènement du Califat islamique.

Les liens avec le fondamentalisme islamique sont affirmés, puisque même le prédicateur Dhaou Meskine donne des conférences à la Mosquée de Compiègne (hard-copy), lui qui a déja fait l’objet de procédures judiciaires en 2006, soupçonné de malversations auprès de puissances étrangères et financement du terrorisme en tant que secrétaire du Conseil des Imams de France, dont le trésorier n’est autre que Abdelhakim Sefrioui, que nos lecteurs assidus connaissent déjà, puisque ce dernier est un des leaders militants du Collectif Cheikh Yassine, association politique soutenant l’organisation terroriste du Hamas.

-                                         1537116142-mosquee-compiegne-dhaou-meskine-2 CEDH
Le prédicateur fondamentaliste Dhaou Meskine, une référence pour les responsables de la Mosquée de Compiègne

-                                         1537116151-mosquee-compiegne-philippe-marini-2 charia

-                                          1537116151-mosquee-compiegne-philippe-marini-pro-islamiste Compiègne

« Je préfère parler d’émirat jihadiste plutôt que d’État islamique pour ne pas stigmatiser l’Islam en tant que tel, et éviter les confusions ».
Le maire UMP Philippe Marini sur Twitter le 13 septembre 2014.

-                                             1537116151-mosquee-compiegne-philippe-marini Coran
 
Le maire UMP Philippe Marini (3ème à partir de la gauche) et le sous-préfet Hubert Vernet invités à la Grande Mosquée des Frères Musulmans de Compiègne le 24 janvier 2015 dans une rencontre sur le thème du «bien vivre-ensemble». Victime de la taqqiya des responsables de l’AMC, Philippe Marini met en danger les compiégnois en favorisant l’implantation de l’idéologie islamiste radicale misogyne et antioccidentale des Frères Musulmans sur Compiègne, l’instauration future d’un Califat, un État Islamique sous la Charia, fracturant la société civile et condamnant le vivre-ensemble sur le long terme.

123

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir