• Accueil
  • > Recherche : islam en europe

18 août, 2011

Prèche de l’Imam Abou Laïth à la Mosquée SALAM de Montmagny : « Quand la femme se parfume, sort et passe à côté de gens qui sentent l’odeur de son parfum, elle est fornicatrice ! »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 03 min

Montmagny est une petite ville du Val d’Oise (95) d’environ 14 000 habitants dans la banlieue nord de Paris.
L’Association SALAM y dispose d’une Mosquée composée d’une salle de prière de 110 m2 pour les hommes, une salle de prière de 30 m2 pour les femmes avec retransmission vidéo en direct et une salle d’ablutions et sanitaire.
On y dispense des cours d’arabe, de Coran et d’éducation islamique à plus de 400 élèves (l’imam compte recevoir 700 élèves à la rentrée prochaine) de l’école primaire au collège dans la partie école coranique.(Madrassah)
L’Association Salam souhaite devenir propriétaire d’un terrain de 1150 m2 environ, comprenant un bâtiment d’une superficie totale de 450 m2. Des dons sont demandés aux fidèles sur la page d’accueil du site officiel de la Mosquée SALAM de Montmagny (hard-copy). Les prèches les plus importants sont consultables sur le site en ligne, un prèche concernant la place de la femme en Islam sur la page d’accueil du site est illustré par cette image :

Prèche de l'Imam Abou Laïth à la Mosquée SALAM de Montmagny :
trois femmes en Niqab, un signe d’intégration
de la Commmunauté Musulmane alors que le Niqab est maintenant interdit en France ?

La deuxième partie du prèche est consultable sur le site intégralement en français, dont voici quelques extraits en gras italique ci-dessous (hard-copy):

« Pour la Femme, une des choses les plus importantes pour préserver sa Foi : c’est de rester à la maison. Le prophète Mohammed a dit : « ancrez-vous dans vos maisons! », comme un bateau dont on jetait l’ancre, qu’est-ce qu’il fait ? Il ne bouge plus. Ancrez-vous dans vos maisons et ne vous dévétissez pas de la même manière dont on se dévétissait à l’époque pré-islamique, de l’ignorance ! Sa maison c’est son premier Hijab.
[...]
Il est permis à la femme de sortir de la maison, quand il y a un besoin, mais aujourd’hui, il n’y a plus de limites ! Les femmes elles sortent sans besoin, sans nécessités ! Comme ça, juste pour sortir ! Et quand elles sortent, elles ne respectent même pas les conditions dans lesquelles elles doivent sortir !
Les conditions pour sortir c’est quand elle en a besoin, apprendre les Sciences Religieuses, ou faire certaines affaires que seules les femmes peuvent faire et pas les hommes, comme le fait d’aller à un mariage s’il n’y a pas de Haram, de mélange entre les hommes et les femmes, si toutes les règles sont respectées. Comme le fait de visiter les parents et les proches, ou une nécessité de travailler mais à condition que ce soit un travail dans les conditions de l’Islam. C’est-à-dire qu’elle ne soit pas mélangée avec les hommes, qu’elle travaille dans un milieu Hallal, qu’elle puisse faire ses prières à l’heure, qu’elle n’ait pas besoin de se serrer et de se mélanger avec les hommes dans ses trajets aller-retours.
C’est-à-dire qu’en France, ça n’existe presque pas ce genre de travail.
[...]
Le Prophète a dit : « Un homme ne s’isole pas avec une femme sans que le troisième d’entre eux ne soit le Shaitan (Diable) »
[...]
Le Prophète a dit « Et Si vous leur demandez quelque chose, demandez leur de derrière un voile! ». C’était un ordre pour les femmes du Prophète qui étaient les plus pieuses des gens, qui ont le moins de maladies dans leur coeurs, et Allah leur demande de purifier leur coeur et de demander quelque chose de derrière un voile.
Parmi les choses que la femme doit faire, c’est préserver sa pudeur, et son Hijab. La pudeur, ça fait partie de la Foi. La pudeur c’est quelque chose de joli et de beau, et c’est encore plus beau chez la femme. La beauté de la femme et sa force, c’est dans sa pudeur !
Quand une femme a perdu sa pudeur, elle devient comme un homme. Quand une femme n’a plus la pudeur, elle élève la voix comme un hommme. Elle va dans des endroits ou elle se mélange avec les hommes, elle fait tout comme les hommes. D’ailleurs le Prophète a dit que la pudeur n’amène que du bien.
[...]
Le prophète a dit que deux catégories de gens font partie des gens de l’Enfer que je n’ai pas encore vu, parmi les catégories qu’il a citées, des femmes habillées, mais nues, qui penchent dans leur démarche et qui ont sur leur tête des cheveux comme les bosses de chameaux. Le Prophète a dit, elle ne sentiront pas l’odeur du Paradis, elles n’entreront pas au Paradis!
[...]
Les conditions du Hijab c’est qu’il recouvre tout le corps, il y a divergence entre les savants sur le visage et les mains, est-ce qu’ils doivent être obligatoirement recouverts ou si c’est juste recommandé, mais sinon tout le corps doit être couvert.
La deuxième condition, c’est que ce vêtement ne doit pas être attirant, ne doit pas être beau, s’il a une couleur attirante, ou des dessins attirants, ce n’est pas un Hijab, c’est une manière d’attirer le regard des autres. L’objectif du Hijab, c’est de cacher et pas d’attirer, ce n’est pas d’être jolie !
La femme, elle se fait belle chez elle, devant son mari, pas à l’extérieur.
Contrairement à la Culture des non-musulmans, elles se font belles à l’extérieur elles sont moches à l’intérieur ! Nous chez nous c’est le contraire, à l’extérieur elles cachent leur beauté, à l’intérieur elles s’embellissent pour leur mari.
Troisièmement, ce vêtement doit être assez épais pour ne pas voir à travers.
Quatrièment, il doit être assez large pour ne pas voir la taille des membres dessous. Que ce soit les pantalons, les t-shirts ou les pulls qui serrent, ce n’est pas valable, ça doit être large, pour ne pas voir la taille, la manière des membres en-desssous.
Cinquièment, il ne doit pas être parfumé, car le Prophète a dit : « Quand la femme se parfume, et elle sort et passe à côté de gens qui sentent l’odeur de son parfum, elle est fornicatrice ! »
[...]
Septièmement, ce vêtement ne doit pas ressembler aux vêtements des mécréantes et des pervers et des dévoilées, car le Prophète a dit :  » Celui qui ressemble a un Peuple, il fait partie d’eux, il fait partie de ces gens là! »
[...]
La femme ne doit pas écouter la Musique, les chansons interdites en Islam, comme le Prophète a dit : « Il y a des gens de ma Communauté qui rendront Hallal la fornication, le vin et la Musique et les chants »

L’Imam devant son assemblée de Fidèles Masculins, se livre à un véritable pladoyer contre la Féminité. Toute forme de Beauté, Sensualité, Séduction, Charme, Féminité est strictement et formellement interdite par les preceptes islamiques à la Femme Musulmane sous peine de subir la colère d’Allah.
A l’extérieur, aucune des ses formes ne doit apparaître pour ne pas aiguiser l’appétit des mâles, taille, hanches, jambes, décolletés tout doit être caché dans des vêtements amples. Le parfum lui est interdit. Elle se doit d’obéir à son mari et rester à la maison, sauf permissions de sortie exceptionnelles (mariage, études de Sciences Religieuses), les conditions pour travailler n’étant pas « hallal » en France, puisque une Femme Musulmane n’a pas le droit d’entrer en contact avec les hommes.
Elle se doit de ne pas ressembler « à un Peuple » (non-musulmans) , pour « ne pas faire partie de ces gens là » .
Cette vue de le Femme entre en totale incompatibilité avec l’émancipation de la femme Occidentale.
Quel type d’attitude ce prèche induit-il dans l’esprit, le comportement des Musulmans, envers la Femme Musulmane, et envers la femme Occidentalisée « mécréante, perverse, dévoilée et fornicatrice » ?

DANS LE MONDE ISLAMIQUE DE L’IMAM ABOU LAÏTH, TOUT CECI EST INTERDIT :

 burqa dans religion                  majanuedetail charia
Psyché ranimée par le Baiser de l’Amour – 1793                          La Maja nue – 1800-1803
Antonio Canova – Musée du louvre                                                 Francisco de Goya – Musée du Prado

-                                                                          nathali communautarisme

« Quand la femme se parfume, et elle sort et passe à côté de gens qui sentent l’odeur de son parfum, elle est fornicatrice ! »
L’Imam Abou Laïth à la Mosquée SALAM de Montmagny

-                                                           Image de prévisualisation YouTube

La femme ne doit pas écouter la Musique, les chansons interdites en Islam, comme le Prophète a dit : « Il y a des gens de ma Communauté qui rendront Hallal la fornication, le vin et la Musique et les chants » 
L’Imam Abou Laïth à la Mosquée SALAM de Montmagny

EDUCATION ISLAMIQUE : LES PROFESSEURS FEMMES QUI NE PORTENT PAS LE HIJAB SONT UN MAUVAIS EXEMPLE POUR L’ENFANT.

Sur le site on trouve sur la page d’accueil également un prèche sur « l’éducation des enfants en Islam », des extraits de la conférence en gras italique ci-dessous (hard-copy)

« Un enfant a besoin d’un bon modèle et même un adulte a besoin d’un modèle. Et le premier modèle pour les enfants c’est qui ? Les parents, puis son professeur. Donc les deux références d’un enfant c’est ses parents et son professeur. Quand il voit ses parents faire quelque chose pour lui, c’est ça l’idéal. Il n’a pas encore l’esprit critique pour comprendre que ses parents peuvent faire des erreurs ou font des choses qui ne sont pas bien, pour l’instant, il imite.
Si un parent, un père ou une mère dit à son fils : « prie! ». Et on voit beaucoup de Musulmans qui ont le soucis que leurs enfants fassent la prière apprennent l’arabe, mais eux même les parents ne pratiquent pas ,ou ne sont pas constants dans la prière, ou bien ne font pas d’efforts pour apprendre la religion, alors ça pose une contradiction chez l’enfant. »Comment mon père il me dit prie, et lui, il ne prie pas ! »
Si c’était bien, il le ferait, et ça, ça se traduit par un manque de confiance chez l’enfant. Il perd confiance en lui-même et il perd confiance en ses repères.
C’est un enfant faible qui va grandir avec un manquement.
[...]
D’ou l’importance du choix des professeurs. Il a une influence incroyable sur les enfants, regardez les petits enfants ils disent: « la maîtresse elle a dit, la maîtresse elle a fait ». Les mamans, elles sont jalouses des maîtresses! on dirait que l’enfant est plus attaché à la maîtresse qu’à sa mère!
[...]
Comment l’enfant perçoit-il cette autorité ? Comme un modèle, un exemple à suivre.
Alors imaginez si vous mettez vos enfants aux mains des Khouffars (infidèles), aux mains de femmes et d’hommes pervers, qui dans leur morale, dans leur Croyance, dans leur comportement, dans leur habillement, sont des mauvais exemples.
Qu’est-ce qui va se passer pour l’enfant ? Il va être touché que tu le veuilles ou non par cet exemple. ça c’est juste l’exemple, on parle pas de l’enseignement qu’ils donnent des paroles qu’ils disent ou ce qu’ils transmettent. Juste pour l’exemple, même s’il enseignait l’Islam, le Coran et la Sounna, mais si lui-même n’est pas un exemple ça va avoir un effet négatif sur l’enfant. D’ou l’importance des choix des professeurs.
Combien de fois j’ai parlé avec des responsables de Mosquées ou de Madrassah : « Attention aux professeurs que vous prenez ! » On prend comme professeur des gens qui sont des exemples. On ne peut pas prendre un professeur dont l’apparence est un mauvais exemple pour l’enfant.
Nous on lui apprend la Sounna, et le professeur est loin de la Sounna.
Nous on veut apprendre aux filles la pudeur, on lui amène un professeur femme qui porte à peine le Hijab, ou qui ne sait pas porter le Hijab.
Nous on veut enseigner aux enfants que c’est Haram telle ou telle chose on lui amène un professeur qui fume une cigarette à la récréation.
Est-ce que ce professeur là est un bon professeur pour les enfants ? Même s’il connaît le Coran et l’Islam par coeur, c’est un mauvais professeur.
[...]
Notre exemple à tous, qui sommes Musulmans, qui c’est ? Le Prophète Mohammed. Il est venu pour être un modèle dans tous les domaines de la vie.
Premièrement dans ta Croyance, et dans ton Dogme, Comment tu dois croire en Allah, quelle est ta Croyance dans les choses de l’Invisible ?
Tu ne prends pas de la Philosophie, ou de ton expérience, ou des paroles de tel ou tel philosophe ou telle ou telle personne.
Car cela, ça été révélé dans le Coran et annoncé par le Prophète, car le seul qui connaît l’Invisible, c’est qui ? Allah !
Et c’est la chose la plus importante à enseigner à un enfant, le monothéisme pur. Mon enfant, ne donne aucun associé à Allah, car l’Associationisme est une injustice énorme. »

inscriptioncousislam Coran

Inscription pour la rentrée scolaire 2011-2012 à la Madrassah de la Mosquée de Montmagny

Dans son prèche l’Imam n’aborde que l’aspect de l’éducation religieuse. Elle constitue pour lui la véritable éducation des enfants et ne doit être donnée que par des Professeurs Musulmans, leur enseigner la Sounna du Prophète.
On apprend aussi que mettre les enfants aux mains de Kouhffars (terme péjoratif pour désigner les non-croyants, les non-musulmans) est dangereux pour leur éducation (perversion).
Les professeurs qui ne portent pas le voile sont un mauvais exemple pour l’enfant.

A aucun moment, l’imam n’évoque le contact et l’intéraction de l’enfant Musulman avec les institutions de la République, l’école laïque publique ou privée. Par exemple des notions basiques telles que l’apprentissage de la Culture (Sciences, Mathématiques, Littérature, Lettres, Langues, Arts, Musique, etc…) ou le suivi des devoirs à la maison ne sont pas évoquées.
L’Imam va même jusqu’à expliquer que la Philosophie ne sert à rien, ni même l’expérience acquise par l’élève au cours de son éducation, car tout est déjà décrit et figé dans le Coran et la Sounna, par le seul Modèle de vie parfait à suivre, le Prophète Mohammed. L’imam engage donc les parents à nier tout esprit critique à leurs enfants.
Pour résumer : « Suivez et n’innovez pas! » qui est d’ailleurs le titre d’une des conférences que vous pouvez également suivre en cliquant sur un des liens de la page d’accueil.

La citation juste au-dessus du lien audio « l’éducation des enfants en Islam » est révélatrice de la pensée de l’Imam. Un hadith spécifie bien que :

« Tout enfant nait sur la saine nature (l’Islam),
et ce sont ses parents qui en font un juif, un chrétien ou un adorateur du feu »
[ Al Boukhâry]

En résumé, tout être humain nait sain, c’est-à-dire naît par essence même musulman, c’est après sa naissance qu’il est pervertit par les chrétiens, les juifs ou les « adorateurs du feu ».

Pensez-vous que la Mosquée de Montmagny  soit un Lieu de Culte propice pour l’Intégration, l’épanouissement de jeunes Musulmans dans la société Occidentale ? L’enseignement préché par l’Imam Abou Laïth engage-t-il les Musulmans à s’insérer dans la société ou au repli Communautaire ?

11 août, 2011

Conférence du Cheikh Benmansour à la Mosquée d’Aulnay-Sous-Bois : « Mais heureusement que les Musulmans veulent appliquer la Charia ! Les Français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam ! »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 7 h 38 min

L’Association Culturelle des Musulmans d’Aulnay-Sous-Bois (ACMA) est crée le 16 mars 1983 et dispose à partir 1988, d’une première mosquée, dans un pavillon de deux étages sur un terrain de près 500 m2.

Le 20 mars 2004, grâce aux Dons des Fidèles, l’ACMA fait l’acquisition d’un pavillon mitoyen d’un étage, bâti sur un terrain de prés de 500 m2 au prix de 200.000 euros. Cette opération permet d’avoir deux pavillons contigus sur un terrain de prés de 1000 m2 et permet d’accueillir actuellement plus de 1000 fidèles pour la prière du vendredi.

Conférence du Cheikh Benmansour à la Mosquée d'Aulnay-Sous-Bois :
Fidèles en Prières à la Mosquée des Étangs d’Aulnay-Sous-Bois

En 2006, l’ACMA a un projet plus ambitieux. Un accord a été trouvé avec la municipalité, représenté par le Maire de la ville, permettant d’acquérir un terrain de 3500 m², très bien situé, pour y construire une véritable Mosquée digne de ce nom, et un centre culturel et éducatif. Des locaux neufs, respectant la réglementation en vigueur pour accueillir du public, et suffisamment spacieux pour contenir tous les fidèles qui fréquentent la Mosquée.

La grande Mosquée permettra d’accueillir 1400 fidèles et sera composée de 2 niveaux :
- Rez-de-chaussée : Salle de prière pour les hommes, salle d’ablution quotidienne et une grande bibliothèque.
- 1er étage : Salle de prière pour les femmes, sous forme de mezzanine, avec vue sur le rez-de-chaussée, une salle d’ablution et quelques salles de cours.

Elle sera surplombée par un immense dôme dont la partie antérieure est vitrée sur un tiers indiquant la direction de la Mecque. Le centre éducatif et culturel d’une superficie d’environ 1500m², où l’école siègera, sera répartie sur 4 niveaux (RDC + 3 étages) ; Il comportera un hall central avec un accueil, une grande salle de conférence (250 places), une salle de réunion, une médiathèque, une salle de projection / d’exposition, une salle informatique, plusieurs salles de cours. Pour mener a bien ce projet pharaonique, des Dons sont demandés aux Fidèles sur le site internet en ligne de l’ACMA. (hard-copy)

projetmosqueaulnay dans religion

Projet de la future Grande Mosquée d’Aulnay-Sous-Bois

En attendant de s’installer dans leur futurs nouveaux locaux, les imams et les cheikhs restent actifs dans leur ancienne Mosquée, la Mosquée des Étangs. On peut suivre sur Youtube les différentes conférences de la Mosquée d’Aulnay.
Le Cheikh Benmansour a donné une conférence « Comment présenter l’Islam » à la Mosquée D’Aulnay-Sous-Bois , dont voici quelques extraits en gras italique ci-dessous: » (hard-copy)

« Il y a des mots ici en Occident quand on les entend, les Occidentaux ils en ont la chair de poule. Les médias, souvent délibérement, parfois par ignorance, ont programmé la population pour avoir peur .

Quand ils entendent le mot « Charia », c’est comme si Charia c’était un monstre, « oh! ces gens là ils veulent appliquer la Charia ! » Mais heureusement qu’ils veulent appliquer la Charia ! Le jour où les Musulmans appliqueront la Charia, tout le monde vivra en paix !.

Vous savez que sur les autoroutes françaises, tous les 40 km vous avez une aire de repos ? Qui a inventé les aires de repos ? Les Musulmans, vous savez pourquoi ? Et tous les 40 km, ce que l’on appelle « El-dari », parce que c’est la distance que l’on peut parcourir sur monture, cheval ou chameau pendant une journée. On a inventé des aires de repos pour que celui qui a une cheval, une chamelle ou un âne qui a fait 40 km le dépose et on lui donne un autre cheval frais, sans payer un centime . C’est ce que les américains ont fait avec les diligences, mais les américains, ils sont en retard de douze siècles sur l’Islam! Les français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam ! Et on change ses montures, et on change meme ses vêtements, et on mange gratuitement. Essayez de faire le plein d’essence sur une aire d’autoroute, le prix du plein d’essence a augmenté de 25%, essayer d’acheter un café dans un distributeur vous allez le payer 3 euros 20 là-bas, c’est le profit ! les Musulmans vous donnent sur les aires de repos tout, pourquoi ? Parce qu’il y a d’autres musulmans qui ont légué leur héritage, leur fortune, pour subvenir aux besoins des voyageurs.
[....]

Quand les Musulmans ont appliqué la Charia, tout le monde était heureux, les plantes, les animaux, les moustiques les  Humains, tout le Monde ! Mais ici en Occident, quand on entend « Charia », on a des frissons parce qu’on a peur.
[....]
Si vous voyez les crimes des Occidentaux en général, des américains en particulier, il y a un journaliste australien qui a dit : « je connais l’Histoire de l’Humanité et jamais dans l’Histoire de l’Humanité, ni à l’époque de Genghis Khan, ni à l’époque d’Hitler, jamais il n’y a eu de crimes comme les américains en ont commis en Afghanistan et en Irak ». Le Shaitan (le Diable) lui-même n’arrive pas à imaginer ces crimes mais Bush les a imaginés, les a appliqués ! »

Le Cheikh Benmansour, très charismatique, comme vous pouvez le constater sur la vidéo, fait l’apologie de la Charia devant les Fidèles Musulmans de la Mosquée d’Aulnay-Sous-Bois.
La Charia est la Loi Islamique qui doir régir en TOTALITE une société islamique sur le plan économique, social, législatif, juridique et politique en respectant les règles édictées par le Coran et la Sunna(écrits rapportés par les contemporains du Prophète Mohammed, dans les hadiths). Il faut savoir que dans le Monde islamique La Démocratie, la laïcité, les  Droit de l’Homme, le Liberté d’Expression sont considérés comme des hérésies car ce sont des idéologies crées par l’Homme, ce qui constitue un blasphème. Toutes les Lois ont déjà été décrites par Allah il y a 1400 ans. (Aucun pays à majorité Musulmane n’est signataire de la Déclaration Universelle des Droits de L’Homme de 1948)  Tout ce qui est licite ne peut venir que du Coran et de la Sunna. Tout ce qui n’est pas islamique doit être rejeté.

La Loi Islamique, la Charia, divise la population en trois catégories,
- les Musulmans de classe supérieure, avec leur femme soumise aux règles strictes, qui ne peuvent se marier sans le consentement des parents, et doivent porter un voile.
-les « gens du Livre » (al-khittab) les chrétiens et les Juifs, qui ont le droit de vivre dans une société islamique mais à condition de payer un impôt spécial la Jizya, ils n’ont pas le droit de construire de nouveaux lieux de Culte, ne peuvent occuper des postes stratégiques (défense, armée, justice), un statut de sous-citoyen, « al-dhimma », le dhimmi.
- les polythéistes, athéistes qui soient deviennent esclaves, soient sont exécutés.
La Charia interdit la mixité sociale Homme/femme dans les piscines et les lieux publics, les femmes doivent obligatoirement porter un voile, la jupe est interdite.
Le porc est interdit, le Ramadan doit être respecté, par les Musulmans et les non-Musulmans.

De par ces conditions, la Charia a été jugée contraire aux principes républicains des Démocraties Occidentales, et a été officiellement interdite en Europe en février 2003 par la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Le Cheikh Benmansour attise par ailleurs les fidèles de la Mosquée d’Aulnay-Sous-Bois à la haine et au mépris de l’Occident et des États-Unis. Dans un premier temps, il ridiculise et discrédite la France et les français, on expliquant qu’ils sont en retard sur les Musulmans, ils ont copié « l’invention » des aires d’autoroutes, séparées de 40 km, pour les chameaux et les ânes, (sur la A6, j’avoue ne pas avoir encore observé de chameaux jusqu’à aujourd’hui sur les aires de repos), et que dans les pays Musulmans, la nourriture est gratuite sur les aires de repos !
On peut noter que devant les fidèles, le Cheikh Benmansour considère les français comme une Communauté extérieure, et ne considère donc pas la Communauté Musulmane comme Française à part entière. Il explique que les Occidentaux, ont des siècles de retard sur l’Islam : la supériorité du système islamique sur le système démocratique Occidental. Pareil pour les américains, qui ont pourtant réussi à envoyer des hommes sur la lune. Le Cheikh diabolise par ailleurs les américains, symbole de la domination du Monde Occidental, ils représentent le Mal Absolu, que même le diable ne peut égaler, Bush est même considéré comme ayant commis les plus grandes atrocités de toute l’Histoire de l’Humanité. (devant Hitler, Gengis Khan, Pol Pot, Tamerlan, Staline, Talaat Pacha, etc..)

Cette conférence est-elle adaptée pour être enseignée dans un lieu de Culte ? Ce type de discours est-il approprié devant une assemblée de Fidèles ? Ne risque-t-il pas d’engendrer de l’animosité envers les Français (que le Cheikh semble mépriser), les Occidentaux ? Peut-il être à l’origine de tensions contre les institutions représentant l’État Français ? (police, écoles, bus, poste, commissariat, etc…).
En écoutant ce prèche, quel Islam sera enseigné dans le futur complexe pharaonique aux jeunes Musulmans, pensez-vous que cela puisse être un Islam tolérant ? Une Religion de Fraternité, d’Amour et de Respect entre Communautés ?

4 août, 2011

Conférence de Marwan Muhammad à la Mosquée d’Orly : « Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays Musulman ? Personne n’a le droit de nous nier cet espoir là. »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 30 min

L’Association Socio-Culturelle et Cultuelle des Musulmans d’Orly (ASCM) obtient le 19 Novembre 1997 de la municipalité la mise à disposition de la communauté musulmane, un terrain de 660 m2, dans le cadre d’un bail en location avec une option importante, celle de l’achat. Ce terrain se situe à l’entrée de la ville d’Orly (dans le Val-De-Marne, connue pour son aéroport international) et à la limite de la ville avoisinante, Choisy-le-Roi. Quelques années plus tard, le terrain fût acheté, et aujourd’hui il est bel et bien la propriété de l’ASCM.

Conférence de Marwan Muhammad à la Mosquée d'Orly :                   inauguration charia dans religion

         La Mosquée d’Orly                                                               Inauguration du centre islamique d’Orly en 2002

C’est en 2002 que les fruits des efforts communs ont pu être récoltés avec l’inauguration du centre. La même année, l’école « BADR » voit le jour pour l’apprentissage et la promotion de la langue arabe en direction de tout public et tous niveaux.
Fort de son élan, en 2008 elle ouvre également un Institut des Sciences Islamiques (ISIO) proposant une formation complète et progressive des sciences religieuses et l’année suivante elle inaugura sa bibliothèque médiathèque accessible à tous. Les projets fleurissent au fil du temps et se renouvellent d’année en année , le dernier en date, l’ouverture en 2010 d’un Institut d’apprentissage du Saint Coran.

mediatheque Coran                                 phocathumblmoisderamadanlapriere2 Hassan Iquioussen

médiathèque de la Mosquée d’Orly                                         fidèles dans la salle de prières de la Mosquée

L’ASCM dispose également d’un site Internet en ligne très fourni où l’on peut consulter en lignes les prèches et conférences donnés par les Imams et les Cheikhs. On remarque que l’on peut y faire l’apprentissage des Sciences Islamiques.
Le mot « Science », tout comme le mot « Savant », n’a pas la même signification dans le Monde Occidental et dans le Monde Musulman.
Dans la Civilisation Occidentale, la Science fait référence aux Sciences dites « dures », rationnelles (Physique, Chimie, Mathématiques, Biologie, etc..)
Dans le Monde Musulman, les Sciences Islamiques font référence exclusivement à l’enseignement du Coran et de la Sunna, le Droit Musulman, la Juridiction, la finance islamique, les transactions commerciales, la vie et le comportement du Musulman devant suivre des normes islamiques sur le plan économique, social, et politique. Le graphe, tiré du site de la mosquée, permet d’avoir une vision d’ensemble des Sciences islamiques (hard-copy) : la jurispuridence (Fiqh), gestion des mariages, des divorces, les transactions commerciales, la législation, etc.. constituant un ensemble de règles, la chariah.

Il savoir que depuis 2003, cette législation (chariah) est officiellement interdite en Europe par la Convention Européenne des Droits de l’Homme, car contraire aux Principes des Droits de l’Homme, de Liberté d’Expression, d’Égalité entre Citoyens.

Le professeur Marwan Muhammad a donné une conférence à la Mosquée d’Orly sur la « La crise financière, un accident ou une faille dans le système » disponible en intégralité sur le site. On peut en suivre quelques extraits***, en gras italiques ci-dessous (hard-copy):

  Marwan-Mohammad-300x168 islam
Le professeur Marwan Muhammad à la Mosquée d’Orly

« L’Islam est un mode de vie global. L’Islam dicte la façon dont on se comporte avec nos épouses,  avec nos voisins, avec l’environnement, avec nos collègues, comment on fait les affaires, comment on va à la guerre, quand est-ce qu’on défend.
De l’autre côté aussi, il y a un mode de vie qui est préconisé, la télévision, les films, la musique, les livres, le journalisme, la mode, tout ce monde là construit une Da’wah, construit une Religion, construit un mode de vie, et dans ce mode de vie, il y a des pratiques pour chaque chose :
il dicte la façon dont on doit choisir sa voiture, ça doit être la plus rapide, la plus belle, la plus chère, il dicte la façon dont on doit choisir son épouse, ça doit être la plus belle, la plus jeune, la plus maquillée, la plus dénudée, il dicte la façon dont on doit se comporter avec ses enfants en les responsabilisant et en créant une distance avec eux, Il dicte la façon on doit se comporter en affaires, en profitant des autres, en essayant de maximiser l’argent qu’on gagne, peu importe les conséquences, il dicte la façon dont on doit se comporter avec l’environnement : profite aujourd’hui, peu importe ce qui vas se passer demain.
[...]
Comme y a un rapport de force entre les Etats-Unis et le reste du Monde, Ils peuvent influencer le reste du monde, Ils peuvent faire des films où ils traitent les Musulmans de terroristes, où ils nous traitent comme des animaux, où ils nous dépeignent comme si on était des sauvages et malgré ça, à travers l’Afrique, on va trouver des jeunes frères, des jeunes soeurs qui portent des t-shirts avec des héros américains, et qui passent des nuits à télécharger des séries pour les regarder chez eux, il y a un rapport de force, d’influence, il y a une possibilité de forcer un certain mode de vie, de plus en plus dans l’asservissement.
[..]
Que peut faire l’Islam pour changer ça ? Quelle est la portée de l’Islam pour changer ça ?
[...]
Changer les droits, il y a une différence fondamentale entre les contrats classiques et les contrats islamiques, chaque contrat est construit pour qui’il y ait de la justice entre les intervenants, c’est pas : toi tu fais faillite et moi je vais tirer des bénéfices de ton crédit, non, il y a un partage des pertes et des profits, il y a une solidarité, une entraide économique.
[...]

Changer de voie pour changer le Monde, Croire que le Monde va aller mieux, c’est quelque chose de complètement ringard dans la société dans laquelle on vit, on ne peut pas dire demain tout ira mieux, et il y aura de la justice, et l’Afrique va être florissante et on ne sera plus des esclaves économiques et les Musulmans vont être respectés, etc..

Ce discours est perçu comme un discours idéaliste et utopique complètement décrédibilié, ringardisé.
Pourtant qui a dit ça ? Qui a le droit de nous dire si c’est réaliste ou pas ? Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays Musulman ? Qui a le droit ? Personne dans ce pays n’a le droit de nous enlever ça. Personne n’a le droit de nous nier cet espoir là. De nous nier le droit d’espérer dans une société globale fidèle à l’Islam.
Personne n’a le droit dans ce pays de définir pour nous ce qu’est l’Identité Française. »

Le conférencier Marwan Muhammad devant ses fidèles met en opposition le Monde Musulman et le Monde Occidental :
- l’Occident aux valeurs morales dégradantes, dont la figure de proue, les États-unis représentent la puissance, victimisant les Musulmans en les parquant au rang « d’animaux », face au monde islamique ayant des principes vertueux, sains. Le seul Espoir de sortie, transformer la France en un système islamique.
Est-ce le rôle d’un centre Religieux de tenir de tels discours sur une critique radicale de la société occidentale ? Quelle attitude, quel comportement ce type de conférence induit-il chez les Musulmans écoutant ce prèche ?
Va-t-il dans le sens de l’intégration de la Communauté Musulmane en France ?

On peut également trouver sur le site des prèches du très controversé imam Hassan Iquioussen, dans son prèche « Mémoires d’AL-ANDALOUS » donné à la Mosquée d’Orly (hard-copy), l’imam nous conte l’Histoire des invasions islamiques en Espagne pendant le moyen-âge, et explique comment les Musulmans, venus apporter Paix, Science, Sagesse et Intelligence à l’Occident (vous apprendrez même dans la conférence que les Musulmans ont découvert l’Amérique avant Christophe Colomb!) ont été persécutés, humiliés et massacrés par les Chrétiens. Bien entendu, Iquioussen cache soigneusement les massacres perpétués  par les Musulmans lors des différents Jihad Islamiques. Iquioussen fait croire aux fidèles que ce conflit mortel est toujours en cours aujourd’hui en mélangeant habilement passé et présent (l’Histoire se répète). Voir une critique de ce type de conférence sur la site de la Mosquée de Pont-à-Mousson.

iquioussenmosqueorly Marwan Muhammad

  »S’il n’ avait pas eu l’Andalous, il n’y aurait pas eu le Siècle des Lumières »
Hassan Iquioussen à la Mosquée d’Orly

Pensez-vous que l’Islam enseigné dans cette Mosquée est un modèle de Tolérance, de Fraternité entre Communautés ? Les Messages dispensés vous semblent-ils correspondre à des Messages Spirituels, de Recueillement, de Don de Soi, de Prières ?
Quel impact ces enseignements génèrent-ils sur les fidèles ?

***La conférence vidéo n’est plus en ligne sur le site de la Grande Mosquée d’Orly, l’organisme de presse indépendant Novopress a contacté Mr Hanza, responsable de l’ASCM de la Mosquée d’Orly, pour savoir pourquoi, ce dernier lui a expliqué que la vidéo avait été retirée pour « éviter la polémique ».

1 juillet, 2011

Conférence de l’Imam Haroun Derbal à la Grande Mosquée Islâh de Marseille : « la célébration des fêtes de fin d’année menace et met en danger notre Foi, notre Religion »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 06 min

Né en 1967 en Algérie à Oued Athmania (à 30 km de Constantine), fils d’un cafetier, Haroun Derbal fait partie d’une famille de 11 enfants et suit les cours de l’école coranique. Il arrive en France en 1992 et reprend ses études. En 2007, il devient Imâm de la Grande Mosquée Islâh de Marseille, dite « du marché aux puces ». Il est très éloquent, son influence est considérable,  et ses prèches sont suivis avec attention chaque vendredi dans la Mosquée, avec toujours un fort taux d’affluence, (voir les différentes vidéos en ligne sur le site). L’imam Haroun Derbal est sur Radio Gazelle 98 FM lundi et mercredi de 7h à 9h, une radio de la communauté arabo-musulmane et maghrébine diffusant sur la région de Marseille et Montpellier.

Conférence de l'Imam Haroun Derbal à la Grande Mosquée Islâh de Marseille :
L’imam Haroun Derbal de la Grande Mosquée Islâh de Marseille

La mosquée Islâh de Marseille est la plus grande Mosquée du sud de la France (en attendant la construction de la future Grande Mosquée de Marseille à l’initiative de Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille), elle fait partie intégrante du CFCM (Conseil Français du Culte Musulman) et dispose d’une salle de prières pour hommes, d’une salle de prières pour femmes, d’une salle d’ablution, d’une salle de cours acceptant les enfants dès 6 ans pour leur enseigner des cours d’arabe et d’éducation musulmane (charia) ainsi que d’une salle de conférence.

mosquemarseille charia dans religion             mosque3 Coran
Fidèles écoutant le prèche de l’imam Haroun Derbal à la Grande Mosquée Islâh de Marseille

La mosquée dispose d’un site officiel diffusant tous les prèches du vendredi de l’imam que l’on peut visualiser en ligne.
A la veille de Noël 2010, le 24 décembre, l’imam Haroun Derbal donnait un « prèche de Noël » , sur  « les fêtes de fin d’année » devant des centaines de fidèles (voir la vidéo, à partir de la 37 minute (hard-copy)). Dans la première partie de la vidéo, l’imam conseille aux Musulmans de ne pas suivre la voie du Péché et de ne pas faire les mêmes erreurs que la Communauté Juive, qui n’a pas entendu le Message d’Allah.
« Nous ne devons pas tomber dans les mêmes erreurs que la communauté juive ».

Dans la deuxième partie de la conférence, l’Imam Haroun Derbal dicte aux Musulmans quel comportement adopter face aux célébrations des fêtes de fin d’année non-musulmanes, quelques extraits (en gras italique) :

« On doit encore une fois rappeler une réalité très importante concernant la célébration des fêtes de fin d’année. Cette célébration est quelque chose de dangereux, pour surtout notre Foi, car elle menace, elle met en danger notre Foi, notre Religion, et notre appartenance à la Religion d’Allah, la célébration des fêtes de fin d’année n’est pas qu’une affaire d’un péché majeur ou mineur soi-t-il, absolument pas, c’est quelque chose de plus profond que cela, c’est une affaire qui peut mettre en péril notre Foi, notre Religion, notre appartenance à la religion d’Allah.

Pourquoi ?
Parce que tout simplement, dans cette célébration il y a : suivre les autres, moi quand je vais célébrer les fêtes de fin d’année, je suis qui ? Est-ce que je suis en train de suivre les gens de l’Islam, ceux qui sont sur le chemin d’Allah ? Absolument pas ! Je suis en train de suivre d’autres gens qui n’ont rien à voir avec la Religion d’Allah, alors que normalement, c’est moi qui doit servir d’exemple, et de modèle aux autres, ce sont les autres qui doivent me suivre, moi je n’ai pas à suivre les autres!

Pourquoi ?
Parce que j’ai la Vérité, et la Vérité, c’est la Religion d’Allah ! Dans la célébration des fêtes de fin d’année, il y a cette espèce d’imitation, je suis en train d’imiter les autres. Je suis en train d’imiter qui ? Est-ce que je suis en train d’imiter le Prophète, est-ce que je suis en train d’imiter ceux qui étaient les Pieux, les Saints de la Religion d’Allah ? Absolument pas! je suis en train d’imiter d’autres gens alors que le Prophète m’a interdit formellement dans le Coran et dans la Sunna d’imiter ces gens là.

Quand on parle des célébrations, on parle de quelque chose de très dangereux aussi, c’est l’Amour, c’est le Coeur qui se penche vers ces gens là,  un jour je vous ai fait un prèche concernant l’Amour qui est un fondement principal de la Foi. Si tu veux réellement goûter à la douceur de la Foi, qu’est-ce que tu dois faire ? Aimer Allah et son Messager , les Musulmans, de l’Islam, des pieux des Saints, au-dessus de tout.
[...]
Quand je célèbre les fêtes de fin d’année, je mélange tout cela, je suis en train d’imiter et suivre aveuglement les autres, Aimer les autres, se pencher par mon Coeur vers les Autres, ce sont les ingrédients de quelque chose de très important dans la Religion qui s’appelle la Soumission, et la Soumission à Allah, c’est lui qui définit mon appartenance à la Religion.
[...]
Avec les fêtes de fin d’année, je suis en train de me soumettre à autre chose qu’à la Religion d’Allah, je suis en train de prendre comme allié autre chose que le Prophète et les Musulmans, et ça c’est quelque chose de nuisible pour ma Religion, quelque chose de dangereux pour ma Foi. »

L’imam explique aux Fidèles que seuls les Musulmans détiennent la Vérité,  et à cause de cela, ils ne doivent pas partager les célébrations de fêtes religieuses car elles pourraient dangereusement les écarter de leur Foi, de cette Vérité. Aimer les Autres, c’est-à-dire les non-musulmans est considéré comme dangereux par Haroun Derbal, car cela les éloigne d’Allah. Il est  pour l’imam inconcevable de partager, échanger et faire la fête avec des non-musulmans.
Haroun Derbal use ici de techniques de manipulation de foule, en invectivant et exhortant de manière autoritaire la population  par la diffusion d’une propagande fasciste, pour influer, endoctriner et inculquer progressivement dans les mentalités des centaines de Fidèles présents, la supériorité des Musulmans sur les autres Communautés, inférieures, indignes d’être aimées, car vivant dans le péché puisque ne détenant pas la Vérité.

Plus loin dans le prèche, l’imam explique que les non-musulmans doivent tout de même être respectés, en justifiant le fait qu’un Musulman a le droit d’épouser une non-musulmane, (A noter que Haroun Derbal se préserve bien d’expliquer que la charia interdit juridiquement l’inverse : une Musulmane ne peut épouser un non-musulman.) cependant, ses enfants devront obligatoirement être Musulmans. (« Ce mariage doit engendrer des enfants, des enfants qui seront Musulmans bien sûr. »). Pour l’imam, la supériorité des Musulmans interdit à leurs enfants de se soumettre à une autre Religion que l’Islam.

En consultant le site, on peut trouver des prèches à caractère politique sur la colonisation de Gaza, (hard-copy) ou l’imam explique que les Musulmans sont la meilleure des Communautés, le Peuple Élu, et qu’ils se doivent d’aider et soutenir les palestiniens face aux israéliens pour diffuser les valeurs de l’Islam.

La Grande Mosquée Islâh reçoit également des invités de prestige, comme l’imam Mohammad saïd Ramadan Al-Bouthi, un islamiste radical syrien dont les écrits ne laissent aucun doute sur l’idéologie qu’il propage (hard-copy), l’Islam doit conquérir le pouvoir dans tous les domaines : social, économique, judiciaire législatif et politique. Dans ses ouvrages on peut trouver des citations telles que  :
« Le Jihad désigne en son sens exact, la lutte pour la cause de Dieu et l’établissement d’une société islamique; le combat constitue en lui-même un aspect de cette lutte; il vise à fonder une nation islamique authentique. »

saidramadanalbouti Haroun Derbal
L’Islamiste radical Saïd Ramadan Al-Bouthi

A la veille de la Nativité, fête traditionnelle célébrant l’Amour, les chants de Paix de Noël, pensez-vous que ce prèche donné par l’Imam Haroun Derbal devant plusieurs centaines de Fidèles contribue à la solidarité, à la diffusion d’un Message de Paix et de Tolérance entre Communautés Musulmanes, Chrétiennes et Juives ?
Quelle influence génère-t-il sur l’esprit des Fidèles ? Ne risque-t-il pas d’entretenir une défiance, du mépris envers les non-musulmans, surtout pour les plus influents, les plus jeunes venus à la Mosquée pour écouter cette « Parole de Vérité » ?

 

jeanclaudegaudin islam                   harounderbal2 Jean-Claude Gaudin
« Il y a de très belles Mosquées à Marseille, même                 « Si aujourd’hui les langues existent,  c’est grace
avec des minarets au centre de la ville et ça ne                     
à la langue Arabe, la préservation, la protection

gène personne »                                                                               des langues aujourd’hui est due à l’existence de la
Jean-Claude Gaudin (à droite) – Maire UMP de Marseille          langue Arabe, qui elle même vient du Coran »
pour Radio Notre-Dame/RCF/La Croix                                          Conférence de Haroun Derbal sur :
-                                                                                                            « Le complexe d’infériorité des Musulmans » (hard-copy)

19 juin, 2011

Conférence politique de l’imam Hassan Iquioussen sur le conflit israelo-palestinien à la Mosquée Al-Badr de Meaux : « On va tous mourir, alors autant mourir en martyr avec toutes les conséquences positives. »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 14 h 23 min

L’Association Islamique Culturelle et Cultuelle de Meaux (AICCM),  deuxième ville de 55 000 habitants en Seine-et-Marne, dispose d’une salle de prière musulmane qui reçoit jusqu’à 300 personnes à chaque prière quotidienne et 1500 personnes au prêche du vendredi.
Le 16/12/2010 un contrat d’achat pour l’acquisition du batiment rue Henri Dunant a été signé, faisant suite à la volonté des Musulmans de Meaux de conserver et d’agrandir leur Mosquée. Pour mener à bien ce projet d’agrandissement, des Dons sont demandés aux Fidèles. Ils s’agit d’obtenir 800 000€, pour disposer ainsi d’une surface totale finale de 2000 m².

-                                                                   Conférence politique de l'imam Hassan Iquioussen sur le conflit israelo-palestinien à la Mosquée Al-Badr de Meaux :

-                                                          Projet d’agrandissement de la Mosquée Al-Badr de Meaux

Les missions prioritaires de l’association :
- diffusion de la Science Islamique (charia)
- une école d’apprentissage du Coran, de l’arabe et de la civilisation musulmane aux jeunes entre 6 et 15 ans

-                                                                          ecolealbadr dans religion

-                                                               un cours à l’école Al-Badr de la Mosquée de Meaux


Il est à noter que le 11 février 2011, le projet d’agrandissement a reçu une notification de refus signée par Jean-François Copé de la commission départementale de la sécurité, suite à des manquements aux règles et normes de sécurité dans la nouvelle architecture. L’association islamique prépare une nouvelle demande.

Le précheur controversé Hassan Iquioussen, imam de la Mosquée d’Escaudain dans le Nord, a tenu une conférence politique sur le conflit israelo-palestinien « Les orphelins de Gaza », intégralement disponible sur le site en ligne officiel de la Mosquée de Meaux. (hard-copy), ci-dessous en gras italique, quelques extraits de cette conférence :

‘Il ne cessera d’y avoir, jusqu’à la fin des temps, une Communauté dans la Communauté, un groupe de Musulmans sur le chemin de la droiture, de la rectutide, il suit la religion parfaite, et ces musulmans seront le fer de lance de la communauté.
Ce groupe va prendre la lourde responsabilité de défendre l’Islam, de combattre pour la vérité Musulmane, il sont en première ligne, ils vont être investis par Dieu, de porter le drapeau de l’islam de le défendre et de se battre en permanence jusqu’à ce que Issa (Jésus) revienne sur terre pour combattre l’Antéchrist en Palestine et tuer l’Antéchrist avec une lance, ils auront le dessus sur l’ennemi. Si les gens ne les aident pas, cela ne les dérangera pas, ils continueront toujours à faire ce qu’ils ont à faire, et seront toujours dans cette partie du territoire, une terre ou les musulmans appliquent le Jihad, le combat contre l’ennemi, ils seront les soldats de la bonne cause en permanence.
Ou sont-ils ? ou se trouvent-ils ? Le Prophète a dit : »à Jérusalem et aux alentours, prenez un compas, plantez-le et faites un rayon, ils seront dans ce cerle », cette région que l’on appelle la terre sainte, c’est une région bénie, ou il y a eu énormément de Prophètes, la Palestine et ses alentours, sont une bénédiction pour toute l’Humanité.

Si l’Islam est appliqué la-bas, si les musulmans sont souverains, s’ils dominent, si l’islam est pratiqué dans tous les domaines, le religieux, le politique, s’il a le dessus, il y aura la Baraka (la Paix) sur le reste de la terre, et pour nous musulmans en particulier. S’il y a la paix là-bas, il y aura la paix sur le reste des territoires musulmans. Voila le fameux groupe dont parle le prophète dans ses hadiths.

Allah a choisit des gens dans la Communauté musulmane, Dieu les a gratifié, ce sont des Elus, pourquoi ? Pensez-cous que ces gens résistent ou se battent pour le sable ou les cailloux ?  Ne sont-ils pas comme les autres Communautés, afghans, kasheri, etc… qui se battent pour leur terre ? non, ils meurent en shahid (martyr), ils ont un statut spécial, non pas parce qu’ils se battent pour un lopin de terre, d’ailleurs, on propose des chèques en blanc aux palestiniens de Jérusalem, tu mets la somme que tu veux, mais  ils n’en veulent pas, car ils se battent pour l’Islam.
« On est ici parce que nous devons jouer un rôle, nous avons une mission à accomplir, on attend Issa (jésus), nous sommes ses soldats, nous sommes ici parce que le Prophète l’a dit dans un des ses hadiths, nous sommes contents d’être ces gens là, il y aura toujours un groupe pour combattre autour de Jérusalem, on est content de se battre, on souffre, mais on a le sourire spirituel. »

Sinon comment expliquez-vous les Croisades, et que cette région du monde ait été envahie ? pourquoi les musulmans sont venus pour combattre la-bas, et sont restés la-bas ? Il y aura toujours un groupe la-bas. A Jérusalem, il existe d’ailleurs un quartier des maghrébins. Ils restent à Jérusalem pour la plupart, et ne vont pas vivre à la Mecque, ou à Médine juste pour faire partie de ce groupe au statut spécial dont parle le hadith.

Les palestiniens ont un statut particulier. Ce sont les Élus, « nous sommes ici pour une cause religieuse, et on restera ici, on veut mourir ici, on ne veut surtout pas aller ailleurs, tuez ma femme , tuez mes enfants ou tuez moi, je ne bouge pas, C’est un honneur pour nous de subir cela ».
Le fait que les autres musumans, ne les secourent pas, les abandonnent, leur tournent le dos, fassent semblant de ne rien voir, va-t-il les décourager ? Non car ils sont plus forts que leurs ennemis parce qu’ils ont la Foi, la Volonté, la rage de vaincre, ils n’ont pas peur de mourir, au contraire, et demandent à Dieu tous les matins à mourir en martyr. Ils disent, « On va tous mourir, alors autant mourir en shahid (martyr) avec toute les conséquences positives. »

On fait quoi maintenant ?
Il faut en parler de ça, mais malheureusement, les gens ne donne plus d’argent pour la Palestine, parce que’on croit que les palestiniens se battent entre eux. Mais c’est faux, c’est un piège de Sheitan (Satan) c’est une stratégie de l’ennemi pour nous empêcher de les aider, mais c’est une arnaque, les musulmans combattent les hypocrites. ces gens là sont des traitres et des vendus qui travaillent avec l’ennemi pour éliminer les Croyants, et on nous fait croire que les palestiniens se battent entre eux, vous n’avez pas l’information qu’il faut. Les palestiniens sincères sont les Elus, pour des causes religieuses.

Les soldats de Mahmoud Abbas ont pour abjectif d’arrêter les palestiniens qui jettent des pierres sur les soldats israeliens. Les soldats de Abbas tirent sur les enfants palestiniens pour les repousser. il n’y a pas de guerre fratricide mais entre les palestiniens et les vendus, les hypocrites.
La plupart des médias sont entre les mains des ennemis et dirigés contre la cause palestinienne. C’est l’arme la plus efficace. Expliquez cela à vos enfants. »

Devant les Fidèles Musulmans de la ville de Meaux, Hassan Iquioussen nous explique que le conflit israelo-palestinien est purement Religieux, d’après l’interprétation du Coran et des Hadiths, l’imam prétend que à toute Epoque, Allah choisit une fraction de la Communauté Musulmane pour lutter et propager les Valeurs Islamiques autour de la Terre Sainte (Palestine), le point névralgique. Les Palestinens sont les Élus. ils sont ceux que Allah a privilégié, favorisé, ceux qui luttent pour leur terre au nom de l’Islam, et il est du devoir de toute la Communauté Musulmane, la Oumma, de les défendre et de combattre à leur côté.
C’est l’aboutissement de cette longue lutte qui verra le retour de Issa (Jésus), qui tuera l’Antéchrist d’une lance, et annoncera le règne des Valeurs Islamiques sur toute la planète.
Hassan Iquioussen fait également l’apologie du martyr : mourir en combattant, en soldat, est la plus belle preuve de soumission et d’obéissance à Allah.

Est-ce que un Lieu de Culte est l’endroit approprié pour diffuser ce type de message politique orienté ? Un lieu de Culte n’est-il pas un lieu de recueillement, de prière, d’apaisement, d’humilité ? Quelle conséquences peut générer sur l’esprit des Musulmans assistant à ce type de conférence, vis à vis des rapports avec les israéliens, les Juifs ?
Pour autoriser Hassan Iquioussen a venir précher dans la Mosquée de Meaux, on est en droit de se poser la question : quel type d’Islam est enseigné aux jeunes Musulmans par les responsables de l’École Badr de la Mosquée ?
Le projet d’agrandissement du complexe islamique de Meaux va-t-il dans le sens de l’intégration de la Communauté Musulmane aux Valeurs Républicaines ?

-                                                                                 jeanfranoiscop
« Comment expliquer un tel écart entre la demande pour apprendre l’arabe dans notre pays et l’offre de l’Éducation nationale ? Il y a sans doute une méfiance liée à une confusion simpliste qui règne trop largement: proposer d’enseigner l’arabe dans nos classes reviendrait à installer l’islam au cœur même de l’école laïque. L’arabe est ainsi peu à peu assimilé à une langue essentiellement identitaire ou religieuse dont l’apprentissage serait un réflexe communautariste. Pourtant, il ne devrait pas y avoir plus de blocages avec l’arabe que pour d’autres langues étrangères, auxquelles sont attachées d’importantes communautés d’immigration dans notre pays, comme le portugais, l’italien ou l’espagnol. »
Jean-François Copé – Secrétaire général de l’UMP et député maire de Meaux

 

-                                                                                         hassaniquioussen
« On va tous mourir, alors autant mourir en shahid (martyr) avec toutes les conséquences positives »
Hassan Iquioussen – Conférence à la Mosquée Al-Badr de Meaux

6 juin, 2011

Les thèses de l’islamiste turc Harun Yahya exposées dans les Mosquées de France en janvier et mai 2011 : »La théorie de l’Évolution de Darwin est une supercherie »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 23 h 18 min

Né à Ankara en 1956, Harun Yahya (de son vrai nom Adnan Oktar), se définit lui même comme un essayiste turc ayant effectué des recherches détaillées sur les philosophies et idéologies matérialistes pendant ses années à l’université. Par suite de cette accumulation d’informations, il a écrit de nombreux livres sur l’imposture de la théorie de l’évolution de Darwin. Ses efforts intellectuels visent à empêcher que le Darwinisme et le matérialisme ne deviennent des phénomènes mondiaux.
A noter que Harun Yahya n’a aucun diplôme scientifique.

En 1986,  la publication de son livre « Franç-maçonnerie et Judaïsme » lui a valu une condamnation par la justice turque pour « incitation à la haine et islamisme », il a sejourné pendant 19 mois dans un centre psychiatrique. Son livre suggère que la principale mission des juifs et des francs-maçons de Turquie est d’éroder les valeurs morales, religieuses et spirituelles du peuple turc et de transformer ainsi les musulmans en animaux. C’est suite à cette arrestation que Adnan Oktar prendra le pseudo de Harun Yahya, afin de se forger une nouvelle identité.

Les thèses de l'islamiste turc Harun Yahya exposées dans les Mosquées de France en janvier et mai 2011 :                               harunyahyaenprison Bible dans religion

« Selon le Coran, la domination                              Harun Yahya en hôpital psychiatrique
des valeurs islamiques dans le monde
               de Bakirkoy en 1986
est une obligation
« 
Harun Yahya

En 1999, il est arrêté de nouveau comme chef d’une Secte, avec comme motifs d’inculpation des crimes tels que chantage, extorsion, possession d’armes illicites et rapports sexuels avec des mineurs. Lors de l’intervention de la police, 20 femmes et 2 autres hommes ont été trouvés dans sa résidence. La plupart des filles avaient moins de 18 ans, (Harun Yahya ayant un peu plus de 40 ans) et elles ont clamé qu’elles avaient eu des rapports sexuels avec Harun Yahya et d’autres membres de sa secte.

arrestationharunyahya charia

Arrestation de Harun Yahya en 1999

Le procès, maintes fois ajourné, Harun Yahya a été condamné par la justice turque à 3 ans de prison ferme en 2008.

Malgré ses déboires, sa Théorie Créationniste (négation de l’Évolution de Darwin) en  accord avec les Écrits du Coran allant dans le sens de l’Islamisation de la Turquie, Harun Yahya bénéficie toujours de l’appui du gouvernement pour diffuser son Idéologie Totalitaire. Il faut aussi savoir qu’un « musée de la création » a été ouvert à Istanbul (Journal Radikal) et ce, en grandes pompes, inauguré par des députés de l’AKP.

Pour diffuser sa Propagande, Harun Yahya dispose de moyens financiers considérables, il suffit de voir la profusion de ses sites internet, de très grande qualité esthétiques et ergonomiques, très professionnels, quelques liens :

http://findudarwinisme.com/

http://harunyahyaconferences.com
http://harunyahya.com
http://www.miraclesducoran.com
http://www.jesusreviendra.com
http://www.mensongedelevolution.com
http://www.lafindestempsetlemahdi.com

(Liste complète)

Il diffuse également des vidéos avec de très bons effets spéciaux et bande sons en masse sur Youtube et Dailymotion, facilitant l’endoctrinement des internautes, visionnées des centaines de milliers de fois,

Harun Yahya dispose même d’une Chaîne de propagande A9 TV, et ses débats et interviews sont parfois diffusés sur les chaînes de grande écoute turque comme kaçkar TV.

La propagande menée par Harun Yahya va bien au-delà d’Internet, sa maison d’édition a publié des dizaines de livres diffusés dans plus de 150 pays et traduits dans plus de 50 langues. Son livre « l’Atlas de la création » de 770 pages rejetant au nom du Coran le darwinisme et la théorie de l’évolution, a été envoyé dans les établissements de l’Education nationale française en dizaines de milliers d’exemplaire en 2007, laquelle a demandé qu’il ne soit pas mis à disposition des élèves. L’ouvrage « ne correspond pas au contenu des programmes établis par le ministre de l’Education ». Un message de vigilance a été diffusé par le ministère auprès des recteurs.

latlasdelacreation chrétiens
l’Atlas de la Création – Harun Yahya

Voici un condensé de l’Idéologie Islamiste Totalitaire défendue par Harun Yahya :

- la théorie de l’Évolution de Darwin est une supercherie, les Créatures crées par Allah n’évoluent pas, elles sont inchangées, il n’y pas de sélection naturelle.
-Toutes les découvertes scientifiques Occidentales sont déjà décrites dans le Coran : « les Miracles scientifiques du Coran »
- le Christianisme est une fausse religion dictée par Satan
- la venue prochaine du Mahdi (Le Messie) et de Jésus, qui transformeront ensemble, grâce à l’appui de tous les Musulmans, la planète entière en un Monde islamique. (Union Islamique)
- le complot mondial franc-maçonnique et sioniste

LA THÉORIE DE L’ÉVOLUTION DES ESPÈCES DE DARWIN EST UNE SUPERCHERIE

Son principal cheval de bataille est la réfutation de la théorie de l’Évolution de Darwin, une supercherie d’après lui. Les créatures sont crées par Allah, inchangées et immuables, et la théorie de la séléction naturelle est fausse. Harun Yahya s’appuie sur des prétendues découvertes scientifiques controversées pour montrer à la face du Monde que le Coran est seule source de Vérité dans le Domaine Scientifique, et que les Darwinistes sont des comploteurs alliés aux Communistes et aux franc-maçons, pour dominer le Monde.

LES « MIRACLES SCIENTIFIQUES DU CORAN »

Harun Yahya diffuse une propagande sur les prétendus « Miracles Scientifiques du Coran », ceci afin de convaincre l’auditoire que toutes les découvertes scientifiques faîtes par les Occidentaux étaient déjà décrite dans le Coran. Le but est simple, démontrer ainsi la validité et la Puissance des Ecrits du Coran pour mieux convaincre les internautes et les faire adhérer à ses thèses et se convertir à l’Islam.

Image de prévisualisation YouTube

Dans la vidéo, des versets du Coran sont interprétés pour justifier l’existence des Trous Noirs dans l’Univers.

La technique utilisée pour la démonstration est toujours la même :
- récupérer un article sur une découverte scientifique et ses propriétés.
- saupoudrer cet article scientifque de quelques versets du Coran, et, par interprétation d’un mot ou d’une phrase, les faire concorder (tant bien que mal!) aux faits scientifiques.

Quelques exemples, vus sur son site http://miraclesducoran.com :
- “L’Heure est proche et la Lune s’est fendue. (Coran, 54 : 1)” -> prévision de l’atterissage des astronautes sur la Lune en 1969
- “David reçut une insigne grâce de notre part. “O montagne, faites echo à ses cantiques !” (Sourate Saba,10) –> création des émetteurs et récepteurs radio
- “Et quant à la terre, après cela, il l’a étendue. (Coran, 79 : 30)” –> la forme sphérique de la Terre
- “N’avons nous pas fait de la Terre un endroit les contenant tous ?” (Sourate al-Mursalate 25) –> La force gravitationnelle de la Terre.
Un exemple pour illustrer que sa technique peut également se réaliser sur la Bible, par exemple, la Naissance du Big Bang.

 

LE CHRISTIANISME EST UNE FAUSSE RELIGION DICTÉE PAR SATAN

http://www.dailymotion.com/video/xfkchk

« La Foi en la Trinité qui a été introduite dans le Christianisme est le plus grand dommage crée au Christianisme, et cela a été un instrument dans la déviance de millions de gens de la Foi. Cest une grande conspiration, c’est un grand mal, c’est aussi une calomnie contre le Prophète Jésus.
Par exemple, quand nous regardons la séquence des Évangiles nous nous apercevons qu’une telle explication n’existe pas dans les Premiers Évangiles, cependant elle existe dans l’Évangile fabriqué les année suivantes. Mais elle n’existe pas dans les premiers Évangiles. On ne peut la trouver nulle part dans les Évangiles de Barnabas. Au contraire même, Dans l’Évangile, le Prophète Jésus prie continuellement Allah, il appelle toujours les gens à Allah, et il insiste sur l’Unicité d’Allah. Comment inventez-vous la Trinité ? Je veux dire, pourquoi ont-ils senti un tel besoin ? Pourquoi ont-ils fait ça ? Comme une Sagesse d’Allah , c’est une situation qui s’est produite par l’inoculation de Satan. C’est une grave cruauté de calomnier un Prophète tellement pur. Allah dit : » Peu s’en faut que les cieux ne s’entrouvrent à ces mots du fait qu’ils ont attribué un enfant au Tout Miséricordieux ».
Mais Inch’Allah, quand le Mahdi viendra, le Prophète Jésus dira : « je n’ai pas dit une telle chose », il dira : « je vous ai appelé à l’Unicité d’Allah », il les appelera de nouveau à l’Unicité d’Allah. et inch’Allah, l’Islam règnera dans le Monde »

Harun Yahya, rejette en TOTALITÉ la doctrine Chrétienne de la Sainte Trinité (Père, Fils, Saint-Esprit), elle est selon lui, l’oeuvre de Satan, les Chrétiens sont donc dans l’erreur et vivent dans le péché. Il va même jusqu’à nier son existence dans la Bible, car d’après Lui, cette Trinité n’est pas mentionnée dans le premier Évangile de la Bible (Barnabas), mais uniquement dans les derniers Évangiles qui sont des textes « fabriqués », falsifiés.

Dans les quatre Évangiles de la Bible, la Trininté est bien sûr évoquée, comme par exemple dans les dernières Paroles du Christ :

Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.
La Sainte Bible. Matthieu 28:19-20

“Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.”
“En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.”

La Sainte Bible. Jean 1:1 ; 1-4

La Bible n’est pas une Religion du Livre, ce n’est pas une Parole figée, mais comme nous dit Saint Jean, c’est une Parole de Vie, car c’est L’Esprit Saint, notion fondamentale de la Chrétienté, qui fait vivre, évoluer, tout au long des siècles, cette Parole de Vie de Dieu, grace à ses innombrables Disciples, les Evangélistes, Saint-Paul, Saint-Thomas, Saint Augustin, Thomas D’Aquin, Saint François d’Assises, Luther, Calvin, Jean Paul II, etc..qui nous transmettent des Messages sans cesse actualisés et nous font percevoir, à travers leur Amour de Dieu, de la Parole du Christ, leur Sagesse et leur Vision du Monde.

LA VENUE PROCHAINE DU MAHDI ET DE JÉSUS :
LA DOMINATION DES VALEURS ISLAMIQUES DANS LE MONDE EST UNE OBLIGATION

« Dans de nombreux versets du Coran, Allah promet la domination de la morale islamique à travers le monde. La promesse de notre Seigneur Tout-Puissant est vraie et Allah n’échoue jamais à tenir Sa promesse. Ceux qui croient en Allah, croient également que la promesse d’Allah se réalisera certainement. Etant donné que notre Seigneur l’Omnipotent nous annonce la domination de la morale islamique dans le monde et qu’Il la promet, ce qui incombe aux croyants sincères est de prier pour cela de tout leur cœur, de le demander et de faire des efforts de toute leur force afin de le réaliser. Cela est une obligation pour chaque Musulman qui se conforme au Coran. « 

Harun Yahya prophétise et annonce la venue prochaine du Mahdi, un dirigeant islamiste qui, avec l’aide de Jésus et des Musulmans, imposera la Puissance de l’Islam sur toute la planète.

LE COMPLOT MONDIAL FRANC-MAÇONNIQUE ET SIONISTE

Adepte de la théorie du complot, Harun Yahya a écrit des ouvrages sur la franc-maçonnerie et le sionisme et leurs influences négatives sur l’histoire et la politique du monde. D’après ses ouvrages, le sionisme est cette affirmation infondée des extrémistes sionistes prétendant à la souveraineté mondiale, et considérant les autres êtres humains comme des entités sans intérêt, et maintenant que les juifs sont le peuple élu et que Dieu leur appartient à eux seuls. Un antisémitisme qui lui a valu une condamnation en 1986.

CONFÉRENCES SUR LE CRÉATIONNISME EN FRANCE ET DANS LE MONDE

Harun Yahya organise des Conférence dans les pays Occidentaux pour diffuser son Idéologie. Du 14 au 21 janvier 2011, ses thèses  ont été exposées à la Communauté Musulmane de France dans les villes de Lyon, Vénissieux, Strasbourg, Paris, Marseille et Nantes.

mosquebilallyon christianisme             confrencestrasbourg complot sioniste

Affiches annonçant les conférences sur le Créationnisme 17-18 janvier 2011

mosquestrasbourgconfrence Coran          mosquestrabourgexposition créationnisme

Conférence et exposition à la Grande Mosquée de Strasbourg – 17 janvier 2011

Entre le 13 et 21 mai 2011, 14 conférences ont été organisées dans 7 grandes villes de France sur les thèses du Créationnisme.
(Paris, Tours, Evry, Rouen, Argenteuil, Orléans, Mulhouse)

mosquedetoursexposition Darwinisme                             confrencemosquedrancy Harun Yahya

Exposition des fossiles à la Mosquée de Tours le 16 mai 2011 et conférence à la Mosquée de Drancy le 13 mai 2011

mosqueevryconfrence islam                     mosqueevryexpositions judaïsme

Conférence et exposition à la Grande Mosquée d’Évry-Courcouronnes le 20 mai 2011

Toutes ces conférences et expositions endoctrinant des milliers de Musulmans aux thèses Créationniste vont elles dans le sens de la critique et le raisonnement scientifique ? Ne risquent-elles pas d’influer sur les jeunes en leur présentant une théorie scientifique comme fausse car contraire aux Écrits du Coran ? En allant même jusqu’à, dans certaines écoles de banlieues, demander l’interdiction de l’enseignement de la théorie de l’Évolution ? Cela va-t-il dans le sens de l’intégration de la Communauté Musulmane aux Valeurs de la République ou contribue-t-il au contraire à sa détérioration comme le mentionne le rapport HCI ( Haut Conseil à l’Intégration) ?

3 juin, 2011

D’après l’imam Mohamed Khattabi de la Mosquée de Montpellier : « Aujourd’hui, l’Islam au niveau pratique est la première religion d’Europe »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 23 h 28 min

Canadien d’origine marocaine, l’imam Mohamed Khattabi avait été choisi par l’Association des Franco-Marocains pour assurer la direction religieuse de la nouvelle mosquée de La Paillade de Montpellier. Il y a exercé une influence considérable pendant plusieurs années. La Grande Mosquée de la Paillade de Montpellier, est en fait une salle polyvalente, construite et subentionnée par le maire PS Georges Frêche à partir de 2002. Cette subvention d’une Mosquée déguisée est renouvelable d’année en année, et permet ainsi à la mairie de rester maître et de contrôler le lieu de Culte.

D'après l'imam Mohamed Khattabi de la Mosquée de Montpellier :

« A Montpellier, j’ai fait la démonstration qu’on pouvait
faire des mosquées en contournant facilement la loi.
J’ai construit des bâtiments à usages divers et je les ai
confiés à des associations qui les utilisent comme des mosquées. »
Georges Frêche – Maire PS de Montpellier de 1977-2004

L’Imam et ses associés veulent changer le statut de la « salle polyvalente à caractère associatif » et obtenir que la salle obtienne le statut d’un véritable lieu de Culte afin de s’approprier la Mosquée et de s’assurer de la non-ingérence de la mairie dans les affaires Cultuelles. Ils veulent obtenir par la force un bail emphythéotique, leur permettant de disposer le terrain sur le long terme. Tout ceci est évidemment totalement contraire au principe républicain et à la Loi de 1905 sur la laïcité (l’État ne finance aucun Culte et ne doit pas se mêler des affaires religieuses).

Un véritable rapport de force s’engage alors entre les Musulmans et la Mairie, une grande manifestation a été organisée le 24 avril 2009, avec prières de rue, l’imam Khattabi haranguant la foule, réunissant entre 450 et 1000 Musulmans, afin de mettre la pression sur le maire :

http://www.dailymotion.com/video/k4dMXQgefVWdwZ1255j

http://www.dailymotion.com/video/k7zwiVHId3ysbh123lR

Image de prévisualisation YouTube

« La mairie s’est rendu compte que nous étions nombreux.
Désormais, il faut nous préparer en cas de réponse positive à
nos revendications
».
Mohamed Khattabi – 25 avril 2009

Le bras de fer se poursuit toujours. En janvier 2010, l’imam a du quitter la Mosquée de la Paillade pour des motifs resté flous, trop sujets à polémique, entre le gestionnaire du lieu de Culte, la teneur des prèches dans la Mosquée, des conflits internes entre différents groupes et la Mairie. Les tensions persistent encore pour la prise de pouvoir de la Mosquée de la Paillade, l’Imam actuellement en place a été agressé en mai 2011 :

mosquemontpellieragressionimam1 dans religion

——————————————————————————————————————————————————————————————–

Malgré son éviction de la Mosquée de la Paillade, l’imam Mohamed Khattabi donne des cours à la Mosquée Ibnou Rouchd toujours sur Montpellier. Il reste toujours influent sur Montpellier, on peut consulter sa pensée sur son propre site internet, (site avec plus de 20 400 visiteurs) et apprécier par exemple son point de vue sur la mort d’Oussama Ben Laden, extraits ci-dessous (hard-copy)


OUSSAMA BEN LADEN VU PAR MOHAMED KHATTABI :

« Dans la politique la seule chose qui est immuable c’est le sens de l’intérêt et le profit. Donc, une lecture sur le conflit palestinien et israélien par le chef d’al-Qaïda d’un angle purement politique, a surement attiré des sympathisants et des personnes qui ont trouvées dans sa stratégie une purge du sentiment d’humiliation, d’injustice et d’oppression subit depuis longtemps, et surtout de un la politique de l’occident basée sur le principe de deux poids et deux mesure, de deux le silence des gouvernements arabes et leur faiblesse. Disant, des gouverneurs toujours courbés devant l’occident, et surtout les américains…Donc c’est une lecture héroïque. Le monde musulman se cherche et cherche le héros qui va le délivrer de cette situation et lui redonner justice et fierté. Ainsi ont trouvé beaucoup de personnes chez Ben Laden une réponse tant attendue, ou un espoir de vengeance de l’histoire, de l’occident…Pour eux son action politiquement est légitime, d’où cette sympathie.
D’ailleurs ce sentiment on le trouve dans l’histoire des Hommes, chaque fois qu’il y a un personnage qui ose se soulever d’une façon ou d’une autre contre l’injustice, le colonialisme, un régime politique…ou toute figure de force et de supériorité, ou qui prône des valeurs de justice et d’équité, a été le bien venue. Et si ce n’est que pour citer je citerai CHE GUEVARA, MAO TSE TOUNG, LENINE et récemment BOUAZIZI le jeune qui s’est immolé en Tunisie et qui a causé la fin d’un régime et la fin d’une dictature…Ainsi notre histoire est faite, dire que l’être humain ne supporte nullement l’injustice et pourtant c’est sa pure production ! »
[...]
« Un musulman c’est celui qui reconnait l’unicité d’Allah, et du moment qu’il témoigne cette unicité, son âme, son bien et sa famille ne doivent être transgressées. De là il en découle que les musulmans sont des alliés les uns aux autres et doivent défendre les uns les autres, sur ces trois valeurs.
Le dire autrement, l’ennemi d’un musulman doit être l’ennemi de tous les musulmans, et celui qui combat un musulman tous les musulmans doivent le combattre. Si le musulman implore l’aide et le secours de ses frères et sœurs musulmans, ils doivent lui répondre positivement.
La polémique se trouve sur ces conditions d’alliances, et comment se positionner avec les non musulmans, et quelle type d’alliance que les musulmans doivent accepter et qu’elles sont les limites, et qu’elles sont les conséquences et la sentence que doit –on lui infligé dans le cas de non-respect des enseignements, c’est là toute l’amalgame et toute la divergence entre les savants de la foi. »

L’Imam ne déclare aucune condamnation ferme contre Ben Laden, et éprouve même de la sympathie pour lui, il est même perçu d’après lui par les Musulmans, comme un héros à l’image de Che Guevara, Lénine ou (Mao Tsé Tong !), des défenseurs « qui prônent des valeurs de justice et d’équité ».

Il considère également que le Communautarisme est la priorité, un Musulman doit aider tout d’abord la Communauté Musulmane. Tout Musulman, du moment qu’il croit à l’Unicité d’Allah, seule condition dictée par l’imam dans le texte, doit être défendu et soutenu, y compris par le combat.

L’Imam vante également sur son site la « tolérance légendaire » du monde islamique et l’oppose à l’intolérance des pays européens vis à vis de la campagne anti-minarets en Suisse, ci dessous en gras italique (hard-copy)

 

LA TOLÉRANCE EN ISLAM VUE PAR MOHAMED KHATTABI :

 

« Aujourd’hui l’Islam niveau pratique est la première religion de l’Europe, et deuxième au niveau confession (Croyants non pratiquants), donc il est normal de réfléchir comment les encadrer en Europe et quels seront leurs besoins futur »
[...]
« Regarder la ville du Caire capitale de l’Egypte a été construite en 641, par le gouverneur AMR Fils d’Al AS, il l’a appelé « Al Fostate », puis avec le temps c’est devenu le Caire capitale d’Egypte, on y trouve divers chrétiens : « Église copte orthodoxe , Église orthodoxe d’Alexandrie, Église catholique copte, Protestants, Église grecque-catholique melkite, Église apostolique arménienne (Arméniens orthodoxes) Église catholique syriaque, Église maronite, Église latine, Église arménienne catholique, Église syriaque orthodoxe » , aucune restriction ni interdiction et les communautés vivent ensembles, chacune sa foi et ses lieux d’adoration. Pourtant tous ces chrétiens regroupés forment une minorité (90% de Musulmans). »
[...]
« Dans le monde musulman des milliers d’églises et synagogues existent avec leurs tours et leurs architectures d’origine et même les cloches retentent aux heures des prières, surtout le Dimanche et c’est toléré. »

Les coptes, la population autochtone à majorité chrétienne d’Egypte avant l’invasion arabe, a vu sa population fondre comme neige au soleil suite aux persécutions : aujourd’hui, ils ne représentent à peine plus que 10 % de la population égyptienne. Les coptes, avaient sous domination Musulmane le statut juridique de dhimmi, c’est-à-dire qu’ils devaient soi se convertir à l’Islam, soi pour continuer de vivre leur Foi, payer un impôt aux Musulmans, une taxe, la Jizya. Aujourd’hui cet impôt a disparu, mais se traduit par des discriminations et des violences confessionnelles.

Dans la très grande majorité des pays Musulmans, les Eglises datent d’avant la conquête Musulmane ou de l’époque de colonisation par les pays européens, mais en tant que pays musulman souverain, la construction de nouvelles Églises est interdite, et les clochers d’Églises, (pour les rares Églises qui en possèdent) n’ont pas le droit de retentir.

L’Imam considère que l’Islam est la premère religion pratiquante en Europe, et que les Démocraties doivent s’interroger de la manière de prendre en compte leur besoins futurs. Il s’interroge également sur le rôle et les objectifs des Démocraties Occidentales


LA DÉMOCRATIE VUE PAR MOHAMED KHATTABI :

« Pour nous les musulmans il y a un débat de mise à jour, je crois qu’on idéalise la démocratie et c’est ce qui nous choque et surprend devant certains dossier et position, alors posons nous la question une fois pour toute : « C’est quoi la démocratie ? Est-il possible pour un musulman de vivre dans des pays de démocratie tout en ayant le droit à sa religion et son identité ??? ».
La majorité des musulmans ne comprennent de la démocratie que le côté politique, c’est-à-dire les élections, liberté du choix et d’expression ; ils ignorent l’impact sur la société, comment l’occident conçoit sa démocratie et ses convictions, et je peux confirmer selon mon vécu en occident que la démocratie est l’équivalent de la religion, c’est une valeur, un principe vital et référent. C’est à travers elle que se font les alliances, les guerres, les échanges et les unions, d’où le rejet de la Turquie !!! »

L’Imam se permet de remettre en question la Démocratie. Il considère que la démocratie est une religion, ce n’est évidemment pas une religion (il n’y a pas de notion de Dieu), mais un système complet de Lois, règles et principes forgés au cours des Siècles par des Hommes. Ces règles ont pour base des principes Universels de Liberté, égalité et de Fraternité entre citoyens, indépendamment de leur Religion (laïcité) ou de d’appartenance ethnique. L’imam comprend également que ce système est incompatible avec l’Islam, et s’interroge : «  Est-il possible pour un musulman de vivre dans des pays de démocratie tout en ayant le droit à sa religion et son identité ??? ».
L’Islam et la Démocratie sont deux systèmes qui sont, par essence même, fondamentalement antagonistes puisqu’ils défendent des Valeurs, Principes et Lois différentes. L’Islam, contrairement à la Démocratie, ne peut envisager une vie sociale, économique, politique, législative et juridique sans le Coran.

Pour mieux comprendre, on peut consulter par exemple le forum du site, l’imam répond aux question des Musulmans sur leur devoir et leur comportement dans la vie, quelques extraits ci-dessous :

———————————————————————————————————————————————————————————————

un posteur se demande s’il peut dessiner des créatures vivantes: (hard-copy)
« 
J’aurai aimer avoir un renseignement sur la création de logo, phrase, image (sans visage que ce soit Homme, ou animal) pour les publier sur des tee-shirt que pour hommes est ce haram? les images pourront être des pays, des maisons, des phrases. »
Réponse de l’imam :
« 
Toute reproduction faite par la main de l’être humain et de quelques choses vivante (possède une âme), dans l’islam est interdite, car Allah dira à ceux qui les produisent insufflez l’âme, votre œuvre est inachevée. A Allah seul revient le droit de création.
Cependant concernant les reproductions de machine, comme les photos, les films, je suis d’avis que ce ne sont pas des création, mais plus des reproduction via une technologie que l’être humain à découvert, c’est la machine qui fait le travail, et l’être humain ne fait qu’encadrer et filmer…
Tout autre chose qui ne contient pas d’âme c’est autorisé et aucun grief
. »

L’imam est clair : un Musulman pratiquant n’a pas le droit de dessiner des figures humaines ou animales, cela va à l’encontre de la parole d’Allah. Est-ce que ce type d’enseignement ne peut-il être considéré comme un frein à la création, la culture ?

——————————————————————————————————————————————————————————————-

un posteur se demande, s’il peut être seul dans une voiture avec une femme (hard-copy) :
« 
Je travaille avec une musulmane qui ne met pas de hijab et qui a plus de 50 ans. Je viens au travail en voiture et elle habite à coté de chez moi et prend les transports en commun et met pres d’une heure de trajet alors que moi moins de 15 minutes. Est ce que j’ai le droit de la prendre dans la voiture vu son age ou non? »
Réponse de l’imam :
« 
Une femme reste une femme, et c’est risqué, donc si tu veux lui rendre service il faut une troisième compagnie. Mieux faire une heure de route et conserver sa pièté, que 15 minutes et la perdre.« 

Pour l’imam, la jurisprudence islamique est claire, un Musulman pratiquant ne peut rester seul dans une pièce ou dans une voiture avec une femme. (si ce n’est pas sa femme)

Est-ce que les Messages, les enseignements distillés par l’imam Mohamed Khattabi aux milliers de Musulmans fréquentant la Mosquée de Montpellier vous semblent respecter les Règles, Valeurs et Traditions du Monde Occidental ? Les manifestations Communautaristes vont-elles dans le sens de l’intégration de la population dans la ville ?
L’argent public ayant financé ce Lieu de Culte (mosquée Paillade), a-t-il été dépensé à bon escient ?

28 mai, 2011

Conférence à caractère antisémite au centre Islamique Tariq Ibn Ziyad des Mureaux

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 08 min

L’association islamique Tariq Ibn Ziyad a été fondée en 1982 dans la ville des Mureaux (ville de 34 000 habitants à 35 kms à l’ouest de Paris) pour répondre aux impératifs dictés par la présence d’une importante communauté musulmane dans la ville, cela afin de satisfaire leur volonté de pratiquer les rites religieux dans un cadre convenable.
L’association a réussi, avec l’accord des autorité locales, à se procurer un nouveau siège en centre ville. Le pavillon de meulière a été doublé d’un édifice moderne, qui constitue l’une des plus grandes mosquées des Yvelines.
Le centre comprend un ensemble de locaux :
– une salle de prière pour les hommes d’une capacité d’un millier de personnes
– une salle de prière pour les femmes d’une capacité de 500 personnes
– douze classes d’enseignements
– une salle polyvalente pour les rencontres, repas etc…
– un espace petite enfance
– une bibliothèque
– des bureaux pour l’administration

Conférence à caractère antisémite au centre Islamique Tariq Ibn Ziyad des Mureaux dans Politique mosqueemureaux                             mosquemureauxcoran dans religion

Bureaux administratifs du centre islamique                     cours d’apprentissage du Coran à la Mosquée des Mureaux
Tariq Ibn Ziyad des Mureaux

Noter le choix du nom du centre islamique, Tariq ibn Ziyad né au VIIe siècle, mort à Damas vers 720, était un stratège militaire de l’armée omeyyade probablement d’origine berbère. Il fut un des principaux acteurs de la conquête islamique de la péninsule ibérique. Il est principalement connu pour avoir mené, depuis les rives du nord de l’actuel Maroc, sur les ordres de son supérieur, le général Moussa Ibn Noçaïr, les troupes arabo-berbères à la conquête de l’Espagne. Tout un programme.

Le Frère Abbas Abou Layth est venu donner une conférence sur « Les causes de la diminution de la Foi ainsi que son remède » dans le centre islamique des Mureaux, (hard-copy) que l’on peut retrouver en intégralité sur le site de la Mosquée au format mp3, quelques extraits en gras italique ci-dessous :

« Allah dit dans Sourate al-Baqara , lorsqu’Il a parlé des enfants d’Israël et de l’épreuve qu’ils ont subit avec al-Baqara. C’est-à-dire lorsque Moussa (‘alayhi salam) leur a ordonné, sous l’ordre d’Allah d’égorger une vache et eux au lieu d’agir conformément à la demande ont cherché à se compliquer la tâche en demandant de quelle couleur devait-elle être… Et également l’autre épreuve où Allah leur a dit de frapper un cadavre avec l’un des os de cette vache pour savoir qui l’avait tué. Donc pour résumer, des épreuves et des signes qu’ont connus les enfants d’Israël.

Leurs coeurs se sont endurcis et sont devenus épais à tel point que l’exhortation n’a plus d’effet sur eux. C’est ce que subissent beaucoup d’entre nous.[...] on observe autour de nous, une diminution de la Foi des gens qui pratiquent la Religion [...] Le coeur des enfants d’Israël et les histoires des enfants d’israël citées dans le Coran, ne sont pas citées que pour en tirer la haine des enfants d’Israël, il y en a qui lisent les Histoires des enfants d’israël et tout ce que ça leur fait c’est qu’ils les détestent. Et après dans leur Religion, ils tombent dans les mêmes erreurs. Les coeurs des enfants d’israël se sont endurcis et sont devenus épais à tel point que l’exhortation n’a plus d’effet sur eux. Regarde toi dans la glace et est-ce que l’exhortation a de l’effet sur toi ? Ou est-ce que ton coeur s’est endurci parce que tu as emprunté les mêmes erreurs qu’ont empruntés les enfants d’Israël avant nous ?

« Vos cœurs se sont endurcis après cela », le sheikh nous dit que c’est après ses bienfaits que vous avez reçus de la part d’Allah et après qu’Il vous ait montré ses signes. Et il ne convient pas aux cœurs de durcir après avoir reçu ses bienfaits et après avoir vu ses signes, car ce qu’ils ont vu (le cadavre se ressusciter et dénoncer celui qui l’avait tué ainsi que beaucoup de signes par l’intermédiaire de leur Prophète Moussa –’alayhi Salam- Et ils ont vu comment Allah les a sauvés de pharaon en Égypte et comment Allah les a secourus) impliquait que leurs cœurs soient tendres et qu’ils obéissent à Allah azawajal et pourtant c’est l’inverse qui s’est produit et n’est-ce pas notre situation aujourd’hui ?

C’est-à-dire que la situation des enfants d’Israël, c’est un peuple qui a reçu des Prophètes, qui a reçu une révélation, qui a été secouru par Allah et qui a vu les signes d’Allah azawajal et malgré cela leur cœur s’est endurcis alors qu’il ne convenait pas qu’ils s’endurcissent mais plutôt à cause de tout ce qu’ils ont vu et de tous les bienfaits qu’ils ont reçus de la part d’Allah azawajal, leurs cœurs auraient du être tendres et soumis.

Pourtant ce n’est pas ce qu’il s’est passé ! Et nous sommes également une communauté qui avons reçu un Prophète, une révélation, un Livre et qui a vu le secours d’Allah et qui a vu les signes d’Allah.
Donc prenons garde de ne pas prendre la voie de ceux qui étaient dans la même situation que nous et où leurs cœurs sont devenus durs. Car nous aussi nous avons reçu les versets d’Allah tout comme eux les ont reçus et nous aussi nous avons vu les signes d’Allah tout comme eux les ont vus. Donc il ne convient pas pour nous également que nos cœurs deviennent durs après que l’on ait vu tout cela.

Allah leur dit (aux enfants d’Israël)  « je suis avec vous, si vous accomplissez la Salat (prières), que vous donnez la Zakat (impôt pour les pauvres) que vous croyez en mes Messagers, que vous les secourez, que vous faîtes à Allah un bon prêt, j’effacerai vos péchés, et je vous ferai entrer dans des jardins sous lesquels coulent des rivières, et celui qui mécrois après cela, s’est certes égaré du droit chemin ». C’est l’engagement qu’Allah a pris avec les enfants d’Israël.

Le verset suivant nous dit : « et à cause du fait qu’ils ont rompu notre Pacte, nous les avons maudits et nous avons rendus leur coeur dur ». A cause du fait qu’ils aient rompu le Pacte, quel était ce Pacte ? C’était d’adorer Allah, de lui obéir, et de respecter ces interdits, et comme ils n’ont pas rempli ce Pacte, Allah a rendu dur leur coeur. Leurs coeurs se sont endurcis et sont devenus épais à tel point que l’exhortation ne leur profite plus, et les avertissements et les signes ne leur profite plus. C’est-à-dire que leurs coeurs sont devenus tellement durs qu’ils ne tirent plus profit des signes, qui sont à la fois des signes religieux, et les signes que tu vois. Est-ce que nos coeurs profite des signes, sachant que nous avons dans nos mains un signe qui est le Coran ? Est-ce que nos coeurs profitent des signes ?

Le fait de leur donner de l’Espoir cela ne leur fait plus rien, et le fait de leur faire peur ça ne leur fait plus rien, ça ne les dérange plus. Que tu leur donne espoir et envie d’aller vers Allah et sa récompense, ça ne leur dit rien, et que tu leur fasses peur, que tu les mettes en garde contre le chatiment d’Allah, ça ne leur fait rien non plus.
[...]
Allah a interdit aux Croyants de ressembler à ceux qui ont porté le Livre auparavant, parmi les Juifs et les Chrétiens,
car lorsque le temps est passé et leur a paru long, ils ont changé le Livre d’Allah, et ça ressemble à ce qui se passe aujourd’hui dans notre communauté, si ce n’est qu’Allah a préservé le Coran, ce qui fait que l’on ne peut plus changer son texte, mais ce que les gens essaient de faire, c’est de le détourner de son sens, et de cacher aux sens la Sounna qui est l’interprétatrice du Coran. Donc ils ont changé ce Livre qui étaient entre leurs mains, et ils l’ont échangé à un vil prix, et ils l’ont jeté derrière leur dos [...] ils ont imité les hommes dans la Religion d’Allah, ils ont pris leur moines et leurs rabbins comme Dieu en dehors d’Allah, dans le dos d’Allah et ils légifèrent en dehors d’Allah.

Lorsqu’ils ont fait tout ça, leurs coeurs sont devenus durs, et n’acceptent plus ni promesse, ni menace, et n’est-ce pas dans tout ce que sont tombés les Fils d’Israël dans ce que l’on vient de lire, notre communauté est également tombée dedans ?
Le fait de jeter le Coran derrière notre dos, le fait de chercher les opinion des hommes plutôt que de retourner aux opinions qui sont clairement tirées du Livre, de la Sounna ?
[...]

Et le fait de prendre les Moines et les Rabbins comme législateurs, ils leur obéissent quand ils interdisent du Hallal, et ils leur obéissent quand ils rendent licite du Haram, et tout çà fait que leur coeur sont devenus durs et ça sera la même chose dans cette communauté si nous suivons leur trace. »

On peut remarquer que dans le monde islamique, le Dieu hébraïque et le Dieu des Chrétiens ne forment qu’un seul Dieu et son prophète est Mohammed. Le frère Abbas montre et martèle par répétition, en s’appuyant sur les Hadiths (faits et gestes du Prophète Mohammed rapportés) devant son auditoire que les Juifs, les enfants d’Israël, ont trompé la confiance d’Allah, qu’ils ont le coeur dur, car ils ont abandonné Allah et vivent à cause de cela en permanence dans le péché. Le frère Abbas met en garde les Musulmans afin de ne pas suivre la même voie que les Juifs. Les Juifs, tout comme les Chrétiens, sont donc méprisables.

Ce prèche permet-il d’après vous, un rapprochement, une Fraternité entre communautés ?
On peut se poser la question, quel Islam est enseigné aux jeunes Musulmans dans les douze salles de cours du centre islamique ? Si le type d’idéologie développé dans le prèche ci-dessus est intégré dans les cours, n’y a-t-il pas un risque de voir se développer un antisémitisme latent chez les jeunes ?

16 mai, 2011

L’Histoire de France revisitée à la Mosquée ASSALAM de Raismes : « des dizaines et des dizaines d’architectes Musulmans et d’ouvriers spécialisés ont participé à la construction de la Cathédrale Notre Dame de Paris »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 21 h 42 min

L’association Cultuelle Musulmane de Raismes (ACMR), crée en 1996, représente une des références de l’Islam sur Raismes, ville de près de 15 000 habitants dans le Nord près de Valenciennes.
Cette association a inauguré
le 28 juin 2006, en présence de l’abbé Armand, la nouvelle Mosquée ASSALAM (qui signifie « la paix ») de Raismes dans le quartier de Sabatier, pouvant accueillir 200 à 300 personnes, et disposant d’une salle de prières pour femmes, une salle de prières pour hommes, et d’une bibliothèque.

L'Histoire de France revisitée à la Mosquée ASSALAM de Raismes :                            mosqueraismesiquioussen dans religion
Salle de prière hommes de la Mosquée de Raismes            l’imam Hassan Iquioussen

Le 16 octobre 2010, le très controversé Imam Hassan Iquioussen de la mosquée d’Escaudain dans le Nord, est venu donner une conférence, « la valeur des efforts dans le travail pour la religion », que l’on peut retrouver en intégralité au format mp3 sur le site officiel de la Mosquée de Raismes, ci-dessous, quelques extraits marquants en gras italique  (hard-copy) :

« Au moyen-âge, quand on disait il fait du travail d’arabe, cela voulait dire qu’il fait du travail de pro. Saviez-vous que, concernant la Cathédrale Notre Dame de Paris, ouvrez bien vos oreilles, des dizaines et des dizaines d’architectes Musulmans et d’ouvriers spécialisés ont participé à sa construction ? Et que l’on ramenait des Musulmans d’Espagne, du Maghreb pour construire des monuments, parce que les Arabes, les Musulmans, étaient connus pour leur capacité productrice ?
Pour cela, en 1492, quand ils (les Chrétiens) ont prit l’Espagne, et que le Cardinal Jimenez, le fêlé de l’esprit, celui qui est derrière l’Inquisition, a commencé à détruire des Mosquées, Charles Quint, le roi d’Espagne, l’a arrêté : « t’es en train de détruire des chefs-d’oeuvre! Au lieu de détruire, t’enlèves le minaret et tu rajoutes une nef, mais détruis pas ça, on n’arrivera jamais à faire ça! ». La preuve, regardez la Grande Mosquée de Cordoue, ils ont commencé à la détruire, il y avait plus de 1200 colonnes, il n’en reste plus que 800, car heureusement Charles Quint les a arrêtés, « vous êtes en train de détruire quelques chose de beau et de magnifique! ». Il  était plus ouvert, plus intelligent. »

L’imam Hassan Iquioussen discrédite les valeurs et le savoir Occidental en affabulant. Il n’y avait pas de Musulmans à Paris au XII Siècle, et donc pas d’ouvriers spécialisés ni d’architectes Musulmans. Les architectes (appelés à l’époque maîtres d’oeuvre) connus qui se sont succédés à la construction de la cathédrale Notre Dame De Paris, de style gothique typiquement occidental, sur une période de deux siècles, sont chronologiquement :
Maurice de Sully, Eudes de Sully, Jean de Chelles, Pierre de Montreuil, Pierre de Chelles, Jean Ravy, Jean Le Bouteiller, Raymond du Temple. Les techniques d’ingénierie de constructions étaient basées sur les figures géométriques élémentaires, cercle, carré, rectangle et triangle,  et les connaissances architecturales romaines, par exemple les oeuvres de Vitruve du 1er siècle av. JC, servaient de bases aux innovations technologiques (voutes en croisées d’ogives, cintres en bois, charpente, échaffaudages, etc…)

Le maître d’oeuvre négociait avec des apprentis et compagnons structurés parfois en corporation: maîtres charpentier,  menuisiers, sculpteurs, forgerons, verriers, tailleurs de pierres, artistes, etc…et dirigeait ainsi la construction de l’édifice.

notredamefacade                                     nefdamegr
Façade de la cathédrale Notre Dame de Paris                   intérieur de la nef fait de voutes en ogives croisées

Par ailleurs, Iquioussen oublie de préciser, en faisant référence à la Grande Mosquée de Cordoue, qu’elle a été construite sur le même style que la Grande Mosquée des Omeyyades de Damas en Syrie, (mosquée construite sur les vestiges de l’Église qui abritait le tombeau de Saint Jean Le Baptiste). Le Mihrab et la coupole de la Mosquée de Cordoue ont été conçus par des maîtres d’oeuvre byzantins, comme le témoigne ses mosaïques et ses décors de tradition chrétienne. En effet, le mihrab actuel de la Mosquée, a été monté avec l’aide d’artistes byzantins envoyés à Cordoue par l’empereur de Byzance Nicéphore II à la demande du calife, il est constitué d’une énorme coupole monolithique en marbre blanc superbement décorée de mosaïques inspirées des édifices religieux de l’Empire byzantin.
C’était une époque phare ou le moyen-Orient était un carrefour civilisationnel entre perses, arabes, chrétiens d’orient, égyptiens.


Iquioussen délivre également durant la conférence un cours de théologie :

« Qu’est-ce que disent les Chrétiens ? Adam a désobéi et Dieu l’a puni, et c’est quoi la punition ? C’est la vie sur Terre. Si seulement cela s’arrêtait là, mais non, ils disent que le péché de Adam va se transmetrre de père en fils, ainsi, l’Humanité toute entière est maudite, [...] il a fallu attendre des milliers d’années pour qu’il y ait une offrande, un sacrifice humain, vous entendez ? Un sacrifice humain, enfin humain…mi humain, mi-divin, on ne  sait plus, Jésus, c’est quoi ? C’est Dieu, demi-dieu, Fils de Dieu ?
Bref, les Hommes donnent la mort à un Être Humain pour que Dieu ne maudisse plus l’Humanité. Si celui qui croît que Jésus a été sacrifié pour racheter la faute de l’Humanité, il est sauvé.
La philosophie en Islam n’est pas la même, nous, nous disons que la vie est une bénédiction , et que la vie sur Terre n’est pas synonyme de malheur, n’est pas synonyme de catastrophe, au contraire, et c’est ça qui doit déclencher chez nous l’amour de la vie, on doit avoir envie de vivre, on ne doit pas être atteint par la fameuse maladie de Baudelaire, le Spleen, t’en as marre, donc tu bois, tu fumes, tu t’isoles, at après tu sais ce que tu fais ? tu te suicides. Suicide social, psychologique, familial, et physique. Toi, tu dois avoir le sourire. Tu dois être content d’être vivant. »

Hassan Iquioussen entame une reflexion sur la Religion, le Christianisme est considéré par l’Imam comme une Religion de mort et de mélancolie, cause de suicide, l’opposant à l’Islam, source de Vie.
Alors que Pâques célèbre justement la Renaissance du Christ, une nouvelle Vie, ou chaque Chrétien se reconnaît en Jésus pour lutter contre le Péché Originel (vices, guerres, meurtres, émeutes, jalousie, cupidité, etc…) apporter Vie, Amour, et Don de Soi aux Autres.
Par ailleurs, si effectivement on peut retrouver par exemple dans la Passion du Christ, ou le Livre de job, la Souffrance, la  Douleur, est-ce que inconsciemment, cela n’est-il pas source d’inspiration pour des pans entiers de la Culture du Monde Occidental ? Le Romantisme et tragédies avec perte de l’Être aimé, balades romantiques, Fado, etc…, ne doivent-ils pas leur origine pour une partie à cette détresse, que l’on retrouve dans les Écrits Bibliques ? Iquioussen dénonce cette sensibilité, qui est absente du Monde Islamique, le Musulman se doit d’être fort et sans faiblesse.

« Ceux qui disent que la Foi n’est que dans le Coeur sont des menteurs, les croyants sont ceux qui croient et qui agissent, ce n’est pas de la théorie. [...]
Malheureusement, dès les premiers siècles de l’Islam, il y a eu un petit courant philosophique, quelques savants, peu nombreux, suivis par quelques moutons de Panurge, ce courant, vous savez ce qu’il a développé comme philosophie ? La Foi sans l’action, et ils ont dit : « il n’est pas nécessaire de pratiquer pour être un bon croyant ». On pourrait les appeler…des laïcs. Car que demande la laïcité à un croyant ? Elle demande de garder sa Foi dans le Coeur et de ne pas l’exposer en place publique, à la rigueur, si tu veux pratiquer, ou ça ? Dans ta sphère privée, ta baraque, ta mosquée, ton église ou ta synagogue, mais dès que tu es dans la rue, s’il te plaît, tu te changes, tu te transformes, tu ne dois plus exprimer ta Foi. C’est ça la laïcité. Tu dois avoir deux visages, deux facettes, tu dois être deux personnes en une. Quand tu es chez toi ou à la Mosquée, tu crois et tu pratiques, et dès que tu sors dans la place publique, tu ne pratiques plus, parce que la laïcité t’interdit d’exposer ta Religion en place publique. »

Pour Hassan Iquioussen, la laïcité, valeur essentielle de la République Française est une hérésie, c’est un frein à la pratique de l’Islam. Les rites apparents font effectivement partie intégrante du Culte (obligation du port du voile islamique, prières quotidiennes institutionnalisées obligatoires, viande Halal, etc…). Les rites cultuels obligatoires sont récompensés par des hassanats, des points de bon comportement récupérés au long de l’existence, valant la vie éternelle au Paradis.
Dans la Chrétienté, la Religion se pratique par la Foi en Jésus Christ, et non dans le Culte de l’apparence vestimentaire ou rituelle institutionnalisées :
« La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde. »
La Bible. Épître de Jacques 1:27

Dans le prèche donné par Hassan Iquioussen à la Mosquée de Raismes, l’Imam distille le mépris des Valeurs Occidentales et Chrétiennes aux jeunes Musulmans.
Pensez-vous que cela va dans le sens de la Tolérance, de la Fraternité , de l’Intégration de la Communauté Musulmane ? Ou est le Message de Paix entre Communautés ? Une Mosquée, un lieu de Culte et de prières, est-il approprié pour y rassembler les Fidèles afin de critiquer et de dispenser ce type de message ?

24 avril, 2011

Conception de l’Etat Fasciste Islamique par Tariq Ramadan sur le site de la Mosquée de Haguenau

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 20 h 34 min

En 1984, l’association culturelle islamique « ElFath » de Haguenau (4ème ville d’Alsace avec plus de 35.000 habitants), est officiellement reconnue. Elle possède son statut, ainsi qu’un conseil d’administration complet. En 1986, l’Education : grand desideratum, devient une priorité pour l’association.
Le maire autorise la construction de la mosquée de Haguenau dont le coût s’éleve à 1 200 000 €. Un terrain d’environ 40 ares  a été mis à disposition par la municipalité de la ville rue Ettore Bugatti, par l’intermédiaire d’un bail emphytéotique de 50 ans avec un loyer annuel de 830 € bloqué pour une durée de 10 ans. L’aménagement des locaux permet la création de salles de classes et ouvre la porte aux leçons d’arabe, à l’enseignement du Coran et aux cours d’éducation islamique.

Conception de l'Etat Fasciste Islamique par Tariq Ramadan sur le site de la Mosquée de Haguenau dans Politique mosquehaguenau2

Mosquée de Haguenau

Tariq Ramadan est un prédicateur très médiatisé, professeur d’islamologie à Oxford, il fut conseiller de Tony Blair, et est régulièrement invité dans les grandes Mosquées de France, sur les plateaux télévisés des chaînes nationales françaises et de Suisse, où il est  résident, et suivi par la Communauté Musulmane. Il a un site personnel, et a publié plus d’une vingtaine d’ouvrages, son influence est considérable sur la Communauté Musulmane Française, ses écrits, sa  pensée, sont repris sur les sites des Mosquées de France ou sur les sites Communautaires Musulmans. Tariq Ramadan est très charismatique, parlant d’une voix suave, très éloquent, voire séducteur. Le discours est toujours très sain,  il se laisse rarement déstabiliser, sauf par exemple ici, face à Nicolas Sarkozy, sur sa position contre l’interdiction du port du voile à l’école. Dans ses Ecrits ou ses prèches devant les fidèles, le discours est tout autre.

Nous allons étudier quelques passages de sa vision de l’islam tirés de son ouvrage « Islam, le face à face des civilisations » (2001), dont on peut trouver quelques extraits repris sur le site de la Mosquée de Haguenau. (hard-copy).

-                                                                                              1537393212-mosquee-haguenau-le-face-a-face-des-civilisations dans religion
-                                                 Couverture du livre de Tariq Ramadan, « Islam, le face à face des civilisations »

« En analysant les société actuelles, certains intellectuels font le reproche de l’excès (sans pouvoir désigner clairement des responsables) : à force de privilégier la rationalité, l’efficacité et le rendement pour plus de progrès, nos sociétés sont au bord du gouffre. Sur le plan économique, on assiste à une course continue à la croissance avec la conséquence d’une incroyable fracture  entre le Nord et le Sud; sur le plan politique, l’idéal démocratique se disloque; sur le plan social, le chômage et l’exclusion sont le lot d’un nombre croissant d’hommes, de femmes et d’adolescents. »
p27-28

L’analyse de Tariq Ramadan est ici remarquable de justesse: face à l’expansion du phénomène technique, les Politiques détruisent brique par brique depuis plus de trente ans maintenant ce qui a fait la France : un Etat fort maître de ses institutions, de son économie, de sa monnaie, de ses frontières.
Aujourd’hui, tout cela a été balayé et n’existe plus, les gouvernements détruisent jour après jour ce que des générations de Français ont mis des Siècles à construire au prix de Révolutions, de Sacrifices de leur vie, jusqu’à l’Esprit Républicain Gaulliste. L’Identité Française même est remise en cause aujourd’hui, (dire aujourd’hui par exemple que la majorité des français sont de culture judéo-chrétienne cimentée pas des racines gréco-latines est assimilé à du racisme) beaucoup ne comprennent même pas d’ou ils viennent et ignorent l’Histoire de leur Civilisation. Tout cela au service du profit, de l’efficacité, dictés par « l’économie de marché » et au détriment du Respect de Valeurs Humanistes, Culturelles, Educatives et Sociales. (suppression de postes d’enseignants,  abandon de l’apprentissage de valeurs fondamentales de respect de l’Autre, Education scolaire progressivement abandonnée, baisse des postes dans les hopitaux, les services sociaux, etc…)

Comment remédier à cette situation ? Changer en totalité notre mode de pensée, adopter les préceptes de Allah et son Prophète Mohammed, telle est la solution trouvée par Tariq Ramadan, développée ci-dessous :

« Il se trouve dans le Coran à peu près 228 versets (sur 6 238) qui traitent de la législation générale (code civil et pénal, droit constitutionnel, relations internationales, ordre économique, etc…) »
(page 36)
« La Révélation traite en effet de toutes les sphères de l’activité humaine : de l’ordre économique, du projet social, de la représentativité politique. »
(page 35)

« De fait, en matière législative, les choses sont claires. Le Droit Islamique, dont on parle tant aujourd’hui, c’est d’abord l’ensemble des règles générales stipulées par le Coran et la Sunna. »
(page 38)

« En nous appuyant sur ces considérations, en tenant compte également de la diversité des pratiques de la consultation dans l’histoire de la civilisation islamique et des réflexions produites par les ulémas (savants), on peut dégager sept principes inhérents à la notion de shûra (délibération) :

1. Le politique doit offrir à la communauté les moyens de la délibération et donc de la participation dans la gestion de ses affaires. Ce sera soit par des élections directes, soit sous le modèle de la représentation : la forme peut dépendre des situations historiques, des habitudes ou des structures sociales existantes.

2. La création d’un « conseil de la shûra (délibération)  » – majlis a’-shûra – s’impose et nécessite de structurer le mode de consultation du peuple qui permettra l’élection des membres de ce conseil. Élections directes, formation de conseils régionaux, ou autres : toutes ces formes sont acceptables dès lors qu’elles permettent la participation et la consultation de la base selon la formule coranique.

3. Les membres du conseil sont choisis en fonction de leurs compétences selon le rôle spécifique dévolu au conseil. Il paraît évident qu’il faudra y trouver deux types de compétences : d’une part, celles qui sont liées aux connaissances des principes d’orientation islamique reconnus, auxquelles doit s’ajouter la maîtrise des affaires sociales, politiques ou économiques selon les domaines où la réflexion est engagée. Le système de commissions mandatées que l’on trouve dans les parlements aujourd’hui peut légitimement faire l’affaire. C’est à l’intérieur de cette instance ou d’une autre mandatée par elle que doit s’élaborer la pratique de l’ijtihâd dont nous avons déjà parlé et qui fait le lien entre les sources et les réalités concrètes. C’est le rôle de ceux qui sont connus dans la juridiction islamique sous le nom de « gens qui lient et qui délient » (ahl al hal wal-’akd). Impossible aujourd’hui de laisser cette fonction aux seuls théologiens ; les sciences sociales, politiques, économiques ou encore médicales et expérimentales ont atteint un tel degré de complexité qu’il ne peut s’agir de traiter les questions juridiques et éthiques qui y sont relatives sans concertation avec les spécialistes de ces domaines.

4. Le choix du responsable de la nation (le président ou l’imâm – celui qui se place devant -) peut être délégué au Conseil de la shûra (ou aux conseils régionaux, s’il en est) mais il peut également être le fait de la population. Encore une fois, le principe de choix du peuple est inaliénable en islam ; la forme que prendra sa réalisation peut dépendre d’un grand nombre de facteurs historiques, géographiques et même culturels. L’idée d’un mandat à durée déterminée ne contrevient pas aux enseignements islamiques.

5. Le président de la nation est donc choisi par la communauté (hommes et femmes doivent avoir le droit de participer à ce choix). Comme n’importe quel président lié par la constitution de son pays, il se doit de respecter les principes de références islamiques et en cela, il en est le garant devant le Conseil de la shûra (et devant le peuple) à qui il doit rendre compte de sa politique générale et de celle de ses ministres. C’est très exactement ce que faisait Abou Bakr et Omar, et c’est bien en ce sens que s’articulent, dans les sociétés modernes, les instances exécutives et législatives.

6. La séparation des pouvoirs est l’un des principes fondamentaux de l’organisation de la cité et il a été respecté dès l’arrivée de Abou Bakr au califat. Les juges (coudâ’, pluriel de câdi) devaient exercer leur fonction de façon autonome et selon le principe de l’égalité de tous devant la loi. Omar, en ce sens, avait adressé des recommandations très fermes à un juge de l’une de ses provinces qui sont d’ailleurs restées célèbres.

7. La population, dès lors que les principes d’élection ont été respectés, fait acte d’allégeance (bay’a) à celui que la majorité a choisi. Cette allégeance suppose des conditions et ne peut être le fait d’une soumission aveugle. Elle exige une conscience critique de la part du peuple à l’égard de celui qui a la responsabilité de gérer ses affaires : cette participation critique, pour l’islam, est l’un des devoirs fondamentaux du citoyen. Une tradition rapporte : « Le musulman doit écouter et obéir pour ce qu’il aime et pour ce qu’il déteste sauf s’il s’agit d’une désobéissance (aux principes du Créateur) : si on lui impose une telle désobéissance, alors il n’y a plus d’écoute, ni d’obéissance ». Un président, un roi, qui répandrait l’injustice, le déni de droit et la corruption ne peut recevoir d’allégeance : il trahit le message qu’il dit défendre. La population doit user de tous les moyens légaux pour en changer. »
(page 97-99)

L’islam pour Tariq Ramadan est un système politique, administratif, économique, juridique et législatif complet crée PAR des Musulmans, POUR des Musulmans et doit régir la vie de la Communauté Musulmane dans tous les domaines. Cette structure complète se doit d’être hiérarchisée avec un conseil de la shûra (délibération), un président qui se doit de respecter les principes de références islamiques édictés par le Coran et la Sunna. Bref, Une Nation Islamique, bien loin de l’image de l’Islam Spirituel que veut nous donner Tariq Ramadan lorsqu’il parle de l’Islam dans les médias.
Tariq Ramadan nous suggère ici la mise en place d’une idéologie totalitaire, puisqu’elle admet sans discussion un système centré sur le Coran et la Sunna comme un Principe Fondamental du Dogme Religieux de la Communauté Musulmane doit s’appliquer à TOUT l’Etat, le système législatif et juridique complet reposant sur les textes Coraniques, les Hadiths, la Sunna.
Ce Système est fascisant car il érige en Lois des Principes qui n’ont pas de Caractères à portée Universelle Propre et Spécifique à l’Homme, à sa Liberté de Conscience, de Parole, de Pensée en tant qu’Etre Humain et Individu. Ce système complet dépend de ce qui est formulé et interprété dans les versets du Coran et des Hadiths par les juristes, qui à partir des Ecrits formulent des Lois, une Jurisprudence. On peut trouver dans ces Ecrits pouvant servir de base aux textes de Lois, par exemple (que Tariq Ramadan passe sous silence dans son livre):
- l’interdiction de manger du porc et de boire de l’alcool
- l’obligation de manger de la viande Halal
- l’obligation de faire le Ramadan
- l’homme domine la femme (pour Tariq Ramadan, si elle est désobéissante, on peut la frapper avec une « branchette du Siwak » p331-332 du livre, question : et si on n’a pas de « branchette du Siwak » à portée de main, on frappe avec quoi ?)
- l’obligation de porter le voile (obligatoire, mais sans « contraindre » la femme à le porter ?? page 250 de l’ouvrage)
- non mixité homme/femme (clairement défendue ici par Tariq Ramadan dans un prèche dans une Mosquée)

– l’autorisation de mariages avec des filles pré-pubères
- la possession d’esclaves
- la polygamie
- la condamnation de l’apostasie et de l’adultère (quitter l’Islam ou commettre l’adultère est passible de la peine de mort, d’après le site de la Mosquée Haguenau (hard-copy)
- l’extermination des Homosexuels (décrit par exemple dans l’ouvrage « le licite et l’illicite en Islam » de Yousuf Al-Qaradawi, auteur cité plusieurs fois par Tariq Ramadan dans son ouvrage)

Il est fasciste car il impose ses Principes à TOUS les citoyens de l’Etat y compris ceux n’appartenant pas à la Communauté Musulmane. Pour un citoyen non-musulman vivant dans cet Etat islamique, quelles Lois lui sont appliquées ? Doit-il être jugé selon la sharia (le Chemin), les Lois de l’Islam, un Dogme, un Dieu et des Croyances Religieuses auxquels il ne croit pas ? Y-a-t-il égalité de traitement entre Musulmans et non-Musulmans ? Par exemple, sachant que l’alcool et le porc sont interdits en Islam, y aurait-il des « dérogations » pour les non-musulmans ? Seraient-ils parqués à part pour éviter qu’ils n’incitent à la consommation d’alcool ou pour éviter de cuisiner le porc (haram) au contact de viande Halal ? Ou le porc et l’alcool seraient tout simplement interdit sur le territoire islamique, discrimant ainsi tous les non-musulmans ? Durant le Ramadan, est-ce que les non-musulmans ont le droit de manger ? Si oui, cela ne risquerait-il pas d’offenser les Musulmans ? Les femmes non-musulmanes peuvent-elles se promener en jupes ?

Une partie de la réponse peut être formulée si on regarde les modèles évoqués par Tariq Ramadan pour créer son Etat Islamique. Tariq Ramadan cite plusieurs fois dans ses propos comme référence les califes Omar et Abou Bakr, les fondateurs de la législation coranique au VIII Siècle, comme modèle référent pour la mise en place de son système islamique.
Le Calife Omar est le fondateur du « Pacte d’Omar » en 717, il a forgé le concept de « dhimmitude » (al-dhimma), c’est-à-dire un statut qui spécifie que les non-musulmans ont le droit de vivre dans une société islamique à condition de se soumettre à l’autorité Musulmane, ils n’ont pas les mêmes droits, doivent payer un impôt islamique spécial aux Musulmans (Jizya), ne peuvent construire de nouveaux lieux de Culte,  épouser une musulmane, critiquer le Coran, etc…bref, des sous-citoyens. Le statut de dhimmi a été appliqué dans tous les pays Musulmans au cours de l’Histoire, le fruit de l’héritage de ce statut subsiste encore aujourd’hui dans les minorités religieuses en Turquie, Algérie, Egypte, etc…
ou par exemple, l’interdiction de construire des lieux de Culte non-musulmans ou d’occuper des postes à responsabilité dans l’armée ou dans la justice est toujours en vigueur.

pactumar

Manuscrit anglais : Juifs capturés soumis à la dhimmitude

Tariq Ramadan décrit le statut de dhimmi dans son ouvrage, page 118 :
« on appelle les citoyens n’étant pas de confession musulmane les « ahl dhimma » ou « al mû ahidun », « ceux qui ont passé un contrat », ce contrat est clairement un contrat de protection des personnes et de leur droit fondamentaux. L’Etat s’engage à leur offrir toutes les conditions qui leur permettent de vivre sereinement. lIs ne sont pas soumis à l’impôt social purificateur(zakat) qui est le troisième pillier de l’Islam, ni au service militaire: en échange de cette protection, ils sont tenus de payer un impôt, la « jazya », qui est l’équivalent d’une taxe militaire. »

Cet Etat Islamique est incompatible et entre en conflit avec l’insertion, l’intégration des citoyens dans le modèle républicain, qui considère les Hommes et les Femmes égaux entre eux, en dehors de toute considération religieuse ou ethnique.
L’Islam de Tariq Ramadan et des responsables de la Mosquée de Haguenau est un véritable système concurrent au Droit Républicain, de ses valeurs démocratiques, laïques, de Liberté, Egalité, Fraternité.
Est-il dans l’intêret de la République Française de laisser proliférer une « Religion », un système susceptible d’engendrer des pressions, des revendications politiques militantes au fur et à mesure qu’il s’étend ? On est également en droit de s’inquiéter : quel type d’enseignement est proféré aux jeunes Musulmans fréquentant les cours d’Islam de la Mosquée de Haguenau ?

La TAQQIYA : Le mensonge et la dissimulation autorisés en Islam pour cacher ses véritables intentions :

                                                        tariqramadandrjeckyll
« Il faut appliquer la laïcité telle qu’elle est [...], elle permet au nom de la séparation de l’Eglise et de l’Etat à chacun de vivre sa Religion. Il faudrait se rendre compte que les Musulmans n’ont besoin que de cela, l’application de la Loi, c’est ce qui nous permettrait de vivre en bonne intelligence.»
Tariq Ramadan, 30/01/2011 Youtube

 -                                                  tariqramadandrhyde
« Dans le domaine politique, comme c’est le cas pour la sphère sociale ou économique, il existe aussi un cadre de référence islamique défini par le Coran et la Sunna qui correspond à peu de choses près au statut de la loi fondamentale, la Constitution, (en ce qu’elle va permettre sa formulation) vis à vis des législations nationales. [...] Ce cadre est d’origine Divine et les directives qui y sont liées sont intangible.»
Tariq Ramadan, « Islam, le face à face des civilisations » p93

1...1516171819...21

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir