• Accueil
  • > Recherche : imam marseille

29 novembre, 2017

La Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, foyer de l’islam radical antichrétien et misogyne : « Une femme ne doit laisser apparaître que son visage et ses mains », « Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 28 min

La ville de Marseille accueille une des plus fortes communautés musulmane de France.

Pour favoriser la bonne intégration des Musulmans, le maire LR Jean-Claude Gaudin participe personnellement depuis plusieurs années à l’installation de réseaux islamistes, provoquant sur le long terme un changement radical de l’identité culturelle, cultuelle et sociétale de la ville.
On peut citer la Grande Mosquée Islâh de Marseille gérée par l’imam Haroun Derbal qui endoctrine depuis des années, des milliers de Musulmans au rejet de la culture occidental et chrétienne, qui constitue une « menace », un « danger », pour la communauté musulmane. On retrouve le concept idéologique de victimisation, les Musulmans sont persécutés en Occident, un milieu hostile dans lequel ils doivent survivre.


Conférence de l’Imam Haroun Derbal à la Grande Mosquée Islâh de Marseille : « la célébration des fêtes de fin d’année menace et met en danger notre Foi, notre Religion ».

Parmi les centres cultuels et les Mosquées radicales de Marseille, on trouve la Mosquée et l’institut Malik Ibn Anas, administrés par l’Association Des Bleuets (ADB).
Le nom de l’institut provient de l’imam Malik, un prédicateur fondamentaliste du VIIIème siècle prêchant un islam conservateur, qui a développé le malikisme, une doctrine rejetant toutes nouveautés apportées par l’Occident, ce qui préfigure déjà de la teneur de l’enseignement de cet établissement.

IKHWAN, le très bon site d’information sur la propagation du réseau des Frères Musulmans en France, a déjà relayé la dangerosité de ce lieu de culte islamique diffusant une vision fondamentaliste et antioccidentale de l’Islam.

Parmi les sommités prestigieuses des islamistes invités à la Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, la crème des idéologues misogynes, antioccidentaux en France, figurent entre autres, Sofiane Abou Ayoub :

-                              La Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, foyer de l'islam radical antichrétien et misogyne :

Sofiane Abou Ayoub, fervent prédicateur de l’Islam wahhabite saoudien aux Émirats Arabes Unis et en Égypte, arpente également les Mosquées des banlieues françaises. Au Centre Éducatif du Palmier à Saint-Denis (CEP dans le 93), il est accompagné du cheikh saoudien Wassiouliah Abbas, qui ne serre pas la mains des femmes, et traduit des prèches d’imams violemment antichrétiens.

-                             1517263136-mosquee-marseille-nader-abou-anas Abou Ibrahim dans religion

Nader Abou Anas, l’imam de la Mosquée du Bourget et directeur de l’école coranique du centre D’clic de Bobigny, est également venu le jour de Noël, le 25 décembre 2015 à Marseille, endoctriner les Musulmans du centre islamique Malik Ibn Anas. Pour Nader Abou Anas,  la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison.

-                                                         1517263274-mosquee-marseille-imam-francois antisémitisme

Mohamed François, l’imam antioccidental de la Mosquée de Joué-les-Tours, interdit aux Musulmans de participer aux fêtes de Noël et de fin d’année. C’est également un invité prestigieux de la Mosquée Malik Ibn Anas venu endoctriner les Musulmans de Marseille (hard-copy).

-                                                                 1517263274-mosquee-marseille-marwan-muhammad charia

Le prédicateur proche des Frères Musulmans Marwan Muhammad, porte-parole du CCIF, un organisme politique visant à détruire l’identité française et imposer l’Islam dans les sociétés occidentales, est aussi un invité très apprécié de l’Association Des Bleuets (ADB) dirigeant le centre islamique Malik Ibn Anas de Marseille le 29 mai 2016.

L’emprise de la religion sur le milieu social et sociétal est clairement affiché, Abou Ibrahim, l’imam de la Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, nous l’explique dans une de ses conférences tenue en 2017, extraits :

-                                      1517263136-mosquee-marseille-abou-ibrahim chrétiens

L’imam Abou Ibrahim de la Mosquée Malik Ibn Anas interdit aux Musulmanes et aux Musulmans d’épouser des non croyants.

« Pour les hommes il est interdit de se marier avec une Khafira (non croyante), sauf avec les femmes des Gens du Livre, on le verra après. »

« Quand est-il de l’homme qui se marie avec la non-musulmane, autre que les Gens du Livre, les Juifs et les Chrétiens, et la musulmane qui se marie avec un non-musulman quelque soit sa confession ? Pour les hommes il est interdit de se marier avec une Khafira, sauf les femmes des Gens du Livre. »
[...]
« Allah nous dit : « Ne vous mariez pas avec les polythéistes », il s’adresse ici aux hommes, tant qu’elles ne croient pas, car une esclave croyante est meilleure qu’une polythéiste, même si celle-ci vous attire.
Et vous les femmes, ne vous mariez pas avec les polythéistes masculins tant qu’ils ne croient pas, car un homme croyant, un esclave croyant, sera toujours mieux qu’un polythéiste, même si ce dernier vous attire. Ce verset là nous montre une interdiction formelle de nous marier avec une femme ou vice versa autre que la musulmane. Pour l’homme il y a une exception, on y reviendra plus tard. »
[...]
« L’interdiction engendre la non-validité de l’acte. »
[...]
« L’imam Abderazak rapporte que le Prophète a écrit à des Majous (zoroastriens) pour les appeler à l’Islam. S’ils acceptent, Amdoullah (grâce à Dieu), s’ils n’acceptent pas, ils doivent payer la jizya, leur nourriture n’est pas permise, et il n’est pas permis de se marier avec leurs femmes. On parle là des moushirik (un non croyant). Sur ce point là, il n’y a pas de divergence. »

Pour Abou Ibrahim, le mariage est strictement réglementé : il est interdit aux Musulmans et aux Musulmanes d’épouser des non croyants. Remarquer l’inégalité de traitement entre les hommes et les femmes  : le Musulman a le droit d’épouse une femme des « Gens du Livre », c’est-à-dire une femme chrétienne ou juive. Une Musulmane n’a pas le choix, et doit obligatoirement épouser un Musulman.
On remarque également que Abou Ibrahim reconnaît comme législation l’impôt que les non Musulmans, citoyens de seconde zone, devaient s’acquitter s’ils refusaient d’accepter l’Islam, en fonctionnement dans les sociétés islamiques pendant des siècles : la Jizya.

Toute manifestation de sensualité, de beauté, de charme, de séduction est strictement et formellement interdit en Islam. Autrement dit, la féminité est niée, une femme ne doit montrer que son visage et ses mains, le reste du corps doit être masqué aux hommes. Les responsables de la Mosquée Malik Ibn Anas le rappellent sur la page Facebook officielle du lieu de culte :

-                                                                      1517610976-mosquee-marseille-femmes christianophobie

-                                                   1517263135-mosquee-marseille-femmes-en-hijab Coran

Les femmes musulmanes qui respectent la Parole d’Allah ne montrent que leur visage et leurs mains, d’après les responsables de la Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, niant leur féminité.

On retrouve par ailleurs sur la page Facebook du lieu de culte, toute la propagande habituelle visant à mépriser les communautés chrétienne et juive pour mieux asseoir la supériorité de l’Islam (hard-copy 1, hard-copy 2).

-                          1517263135-mosquee-marseille-mecreants-2 femmes

-                         1517263135-mosquee-marseille-antichristianisme-antisemitisme-2 France

-                        1517263135-mosquee-marseille-antichretien-antisemite-2 Frères Musulmans

Est-ce que ces prédications et l’idéologie développées dans ce lieu de culte marseillais favorisent-elles le vivre-ensemble, la cohésion sociale entre communautés ou au contraire, tendent-elles à diviser la société sur le long terme, dans laquelle on pourrait voir émerger une nouvelle organisation parallèle où des citoyens soumis aux Musulmans devront payer des impôts, une taxe, la Jizya, et les femmes, obligées de se voiler, afin de ne montrer que « leur visage et leurs mains » ?

-                                                                   1517263135-mosquee-marseille-big-brother-4 Gens du Livre

La chaîne Youtube « Islamineurope » avec pour compte « LeSpectreBlanc », rapportant les prêches des imams dans les Mosquées, a été bloquée sans aucune explication le 26 novembre 2017 (d’où les vidéos Youtube indisponibles, reprises progressivement vers un autre hébergeur) (hard-copy).
Il s’agit clairement d’une CENSURE POLITIQUE, contraire à la déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948, visant à empêcher d’informer la population sur la dangerosité des prédicateurs Musulmans venant prêcher sur notre territoire :
article 19 de la DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’HOMME : « Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. »

6 mai, 2017

Le difficile combat du maire LR Didier Gonzales contre l’organisation politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans (ACMUV) de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 11 h 40 min

Le sud-ouest parisien connaît un développement important de l’Islam fondamentaliste, aussi bien sous l’impulsion de la faction de l’organisation politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans, que sous celles de diverses mouvances du salafisme.
La commune de Villeneuve-le-Roi, environ 20 000 habitants au sud de la région parisienne, dans le département du Val-de-Marne située près de l’aéroport d’Orly, n’est pas épargnée par l’islamisation.
Les tensions entre la municipalité dirigée par le maire LR Didier Gonzales et les associations islamiques locales durent depuis plusieurs années.
En mai 2013, le maire avait dû demander la fermeture des locaux d’une association musulmane, l’Institut de Transmission du Savoir (ITS) pour propagation d’une doctrine islamique radicale.

Depuis, le maire est confronté à la principale association locale représentant la communauté musulmane de la ville, l’Association Culturelle Musulmane Villeneuvoise (ACMUV), liée à l’organisation politique des Frères Musulmans.

Dans une conférence donnée le 5 juin 2011, les responsables de l’ACMUV détaillent leur projet pour la communauté musulmane de la ville.

« On a déjà notre imam, qui est le cheikh Iliès, et inch’Allah, après on veut ouvrir cette salle, ça c’est à court terme, à moyen terme, on veut former, parce qu’on avait dit que après un lieu de prosternation, on veut un lieu d’apprentissage, donc pour ce lieu d’apprentissage, on s’est dit que pourquoi pas, former nos Frères de Villeneuve-le-Roi et nos soeurs de Villeneuve-le-Roi dans une école, dont le Frère, le cheikh Iliès a déjà été, c’est l’IESH.
Et dans cette école à Saint-Denis, ils font un apprentissage, une formation accélérée de trois ans. Et dans cette formation, c’est eux, nos Frères de Villeneuve-le-Roi, nos soeurs de Villeneuve-le-Roi, qui seront les professeurs de notre Mosquée, comme ça, on n’ira pas chercher nos profs ailleurs, on les sortira de ces écoles, pour que inch’Allah, nous, on fait en sorte qu’ils se forment, on fait en sorte, que ce sont nos propres soeurs et frères qui éduquent nos petits enfants, et inch’Allah à moyen terme, on veut des enfants qui étudient de cinq ans jusqu’au adultes, débutants inch’Allah, et aussi ceux qui ont un petit niveau, donc à moyen terme, après cette formation, inch’Allah, on ne veut pas aller voir ailleurs, on ne veut pas demander des professeurs à droite à gauche, et demander recours ailleurs, c’est un peu être égoïste, mais on n’a rien, comme on n’a rien, on voudrait s’entraider mutuellement. »
[07:05]
« On a une équipe qui ira voir le maire, pendant qu’on a cette salle là, on va pas dormir, il y a une équipe qui va préparer un dossier solide, et dans ce dossier solide, qu’est-ce qu’on va mettre ? On va mettre qu’on a tel nombre d’adhérents, que avec ces adhérents là, on a des gens qui peuvent voter, qui ont la carte d’électeur, comme ça on pourra y aller, et pas pour passer, excusez-moi des termes, pour des rigolos, ou des gens qui ont peut-être un projet mais c’est un projet comme ça, pensé à la vite fait.
En pensant à mes Frères et Soeurs qui en 2003, faisaient partie de ces gens qui sont partis demander ce carré (musulman), c’est peut-être aussi la masse, ils avaient peu de personnes pour aller vers le maire, Ils sont passés à la légère, nous ce qu’on veut, c’est que en ayant cette salle là, on prépare le dossier et que ces Frères là le montent à la mairie et en parlent. »

[13:50]
Conférence sur le projet de construction de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi le 5 Juin 2011 à la salle le Riyad de Villeneuve-le-Roi avec comme invité le prédicateur des Frères Musulmans Mohamed Bajrafil. (lien)

Dès 2011, un des dirigeants de l’ACMUV menace le maire de la ville de ne plus pouvoir compter sur le vote musulman s’il refuse d’adhérer au projet d’édification d’une Mosquée à Villeneuve-le-Roi.
Le choix doctrinaire de l’association s’est porté sur l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH), qui, sous ce titre pompeux, n’est en fait rien d’autre q’une immense Madrassah, une école coranique enseignant le Droit islamique, la Jurisprudence du Droit (fiqh), des Fatwas, la finance islamique, un système pénal et juridique concurrent de la constitution républicaine lié à la l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans (UOIF en France).

-                                        Le difficile combat du maire LR Didier Gonzales contre l'organisation politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans (ACMUV) de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi dans Politique 164115MosqueVilleneuveYoussoufAlQaradawi

Ahmed Jaballah, ex-président de l’UOIF (à droite), et le prédicateur antisémite égyptien Youssouf Al-Qaradawi (au centre), mentor des Frères Musulmans à l’IESH de Paris (Saint-Denis) en 2007

On peut remarquer que l’islamiste radical Youssouf Al-Qaradawi fait parti du « Conseil Scientifique » de l’IESH (hard-copy). Ce Cheikh fait autorité dans le Monde Musulman, ilest consultant religieux sur la chaîne Qatari Al-Jazira. Il dirige également en Europe le Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche (CEFR).

En septembre 2015, la tension atteint son paroxysme pendant les fêtes annuelles d’automne, les militants de l’organisation ACMUV qui réclament une Mosquée, manifestent leur mécontentement, la situation dégénère rapidement, les policiers insultés sont obligés de faire usage de gaz lacrymogènes. Le maire Didier Gonzales « déplore que certains […] cherchant à imposer la construction d’une Mosquée à Villeneuve-le-Roi, aient tenté à plusieurs reprises de troubler notre fête ».

L’idéologie développée par les prédicateurs des Frères Musulmans est bien rodée : dénigrement et rabaissement de l’Occident et de la France, politique de victimisation, les Musulmans seraient persécutés et devraient se souder devant l’adversité afin de raffermir leur Foi et imposer le dogme islamique à ce monde pervers et immoral qui leur veut tant de mal.
Ci-dessous, un aperçu du profil des prédicateurs venant endoctriner les Musulmans de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi.

-                                                     491331MosqueVilleneuveleroiAbdallahBenMansour Abdallah BenMansour dans religion
Parmi les formateurs de l’IESH conférencier à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi, le prédicateur politique antioccidental et antisioniste des Frères Musulmans Abdallah BenMansour, invité le 10 août 2012.

-                                            133742UOIFAbdallahBenMansour ACMUV

Abdallah BenMansour (photo) est un militant islamiste, membre éminent fondateur de l’UOIF, il ne reconnaît pas l’existence de l’État d’Israël, et diffuse une propagande de l’Islam politique antioccidental et antisioniste dans les Mosquées de France, et dans les IESH en particulier, centres de formation des futurs imams des Mosquées de France.

Il milite également pour la mise en place de la Loi islamique, la Charia. Dans une conférence donnée à la Mosquée des Étangs d’Aulnay-sous-Bois, il expliquait à ses Fidèles Musulmans : « heureusement que les Musulmans veulent appliquer la Charia ! Les français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam ! ».
Lors du congrès de l’UOIF au salon du Bourget en 2013, il déclarait : « Les Musulmans ont construit la France et sont l’avenir de l’humanité »

Le prédicateur des Frères Musulmans Mohamed Bajrafil vient également prêcher régulièrement dans la Mosquée, c’est un proche du prédicateur politique Tariq Ramadan. Ses prédications visent essentiellement à rabaisser l’Occident et la France, qui seraient comparativement inférieurs à la grandeur supposée de la civilisation islamique.
Mohamed Bajrafil donne par exemple « des leçons d’humanité à la France«  (hard-copy). Alors qu’il devrait plutôt exprimer sa gratitude envers un pays civilisé dans lequel il a trouvé refuge lui et sa famille, et où l’esclavage est aboli depuis des siècles. Il déclare dans une conférence, que « des Tariq Ramadan, il en faudrait 36 000 ! », et participe tous les ans au meeting de l’UOIF au Bourget.

Mohamed Bajrafil invité le 30 mars 2012, ici en juin 2012 à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi.

-                                         411301MosqueVilleneuveTariqRamadanMohamedBajrafil Ahmed Nufays

Mohamed Bajrafil (à gauche) et le prédicateur politique antioccidental et antisioniste Tariq Ramadan (à droite) en conférence le 8 novembre 2014 à l’institut Al Khayria en Belgique.

-                                              496777MosqueVilleneuveleroiMohamedBajrafilHassanIquioussen Al-Qaradawi

Autour de Mohamed Bajrafil gravitent des prédicateurs politiques antioccidentaux, conspirationnistes et antisionistes de l’UOIF, tels Tariq Ramadan, Hassan Iquioussen et Moncef Zenati, ici lors de la 14ème rencontre annuelle des Musulmans du sud, le 27 mars 2016 au parc Chanot de Marseille.

Ci-dessous, un bref aperçu de l’idéologie de ces prédicateurs.

-                                            532341MosqueUOIFTariqRamadan Allah

Tariq Ramadan milite dans les Mosquées et dans ses ouvrages, (« le face à face des Civilisations » par exemple), et sous des discours toujours plein de sous entendus, pour la mise en place d’un système totalitaire, un État islamique doté d’une Constitution s’appuyant intégralement sur les Lois Divines, les préceptes du Coran, et dirigé par un dignitaire religieux, un Imam. Un État crée par les Musulmans, pour les Musulmans, sans aucune opposition politique, un Califat.
Lors du congrès annuel de l’UOIF au Bourget du 6 au 9 avril 2012, des prédicateurs antisémites, comme Youssouf Al-Qaradawi ou Safwat Hijazi qui expliquent, devant plusieurs dizaines de millions de téléspectateurs sur les chaînes Arabes (Al-Jazeera, Al nas-tv , Tv Al-Aqsa, etc…) vouloir rassembler les Musulmans afin de finir le travail d’Hitler, punir et exterminer les Juifs, ont été interdits de se présenter à ce congrès (sous la pression du FN, il faut le souligner).

Tariq Ramadan a, dans un article, pris la défense de ces prédicateurs antisémites et a condamné Nicolas Sarkozy pour cette mesure, dans un vibrant plaidoyer rendant hommage à ces « savants Musulmans de renommée mondiale » injustement bannis du territoire français (hard-copy).
Dans ses conférences, Tariq Ramadan appelle par ailleurs les Musulmans à boycotter Israël.

Image de prévisualisation YouTube

Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémitesIl diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
Il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien.

-                                                    450442MosqueUOIFMoncefZenati Amine Naït-Daoud

Moncef Zenati encourage la diffusion des textes de Hassan Al-Bannah, fondateur des Frères Musulmans, et de la propagande politique de Youssef Al Qaradawi, le mentor antisémite égyptien de la Confrérie. 
Moncef Zenati est par ailleurs un militant politique antisioniste et pro-palestinien, les associations islamiques proches de l’UOIF, constituent le vecteur parfait pour relayer l’idéologie des Frères Musulmans dans les Mosquées de France.

 

-                                                     328820MosqueVilleneuveleroiNaderABouAnas antisémitisme

Le prédicateur misogyne Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget, est venu donner une conférence à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi le 24 mars 2012.

Image de prévisualisation YouTube

Pour Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget et invité à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi, la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison.

Autre prédicatrice de renom invitée à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi, Nasssima Prudor, associée à l’organisation politique des Frères Musulmans.

-                                   678658MosqueVilleneuveleroiNassimaPrudor antisionisme

Nassima Prudor, militante proche des milieux fondamentalistes islamiques, en conférence à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi du 2 au 16 avril 2017

-                                                        482172MosqueVilleneuveleroiNassimaPrudor2 charia

-                                        368661MosqueVilleneuveleroiNassimaPrudor3 chrétiens

-                                                              578851MosqueVilleneuveleroiNassimaPrudor34 christianophobie

Nassima Prudor, en compagnie de prédicateurs radicaux déjà sus-cités, ainsi que du fondamentaliste misogyne Hassen Bounamcha, endoctrine des milliers de Musulmans au dogme islamique dans les Mosquées de France (lien 1, lien 2, lien 3)

Le principe de victimisation est l’arme favorite des islamistes pour intimider et imposer progressivement la visibilité du système islamique afin de saper les fondements des sociétés occidentales.

Voici comment Nassima Prudor utilise cette propagande de victimisation devant les Musulmanes pour affermir leur Foi et leur empêcher de retirer leur hijab, voile islamique recouvrant tout le corps sauf le visage, sur leur lieu de travail, lors d’une conférence donnée le 14 juin 2015 à Nanterre (hard-copy):

-                                        441351MosqueVilleneuveNassimaPrudor Coran

« Vous savez, récemment, on a pris une Croyante, dans un pays où il y a la guerre, vous savez cette soeur là était jeune, des ennemis d’Allah ont pris cette soeur là, on lui a dit : « Tu vas manger du porc, et tu bois de l’alcool », ils avaient allumé un feu à côté, un feu qui se réchauffait la nuit dans la montagne, et ont dit : « Si tu ne manges pas le porc et tu ne bois pas l’alcool, on te brûle, regarde, là tu vas être mise là-dedans. Ils ont passé un long moment à l’inciter à le faire. Vous savez ce quelle leur a dit ? : « Wouallah, jamais je ne le ferai, et jamais je ne ferai plaisir à l’ennemi d’Allah de se réjouir de voir un Croyant désobéir à Allah ». Voyez la Foi, c’est ça être une Croyante, ce n’est pas une autre forme de jeûne ou de prière, alors que le coeur n’est pas avec Allah.
Cette fille là est morte brûlée, jamais elle n’aurait donné la joie à l’ennemi d’Allah de devoir lui désobéir, jamais. Nous, qu’est-ce qu’on fait : pour un travail, j’enlève le hijab, pour un mariage, je fais tout ce qui est haram, mais c’est pas grave ! Je ne fais le mariage qu’une seule fois dans ma vie. Et c’est pour ça que malheureusement, on est dans cette situation qui est complètement loin d’être celle de vrais Croyants. » 

[26:25]
Extrait d’une conférence donnée par Nassima Prudor à Nanterre le 14 juin 2015 (lien)

-                                                229154MosqueVilleneuveAlAnfal4 Didier Gonzales

-                                      920241MosqueVilleneuveAlAnfal3 femmes

Sur la page Facebook officielle de l’ACMUV, les responsables de l’association partagent la sourate Al-Anfal (le butin, prise de guerre), récitée par le prédicateur Ahmed Nufays (hard-copy), cette sourate de guerre coranique est utilisée par tous les jihadistes pour justifier la guerre sainte contre les Infidèles, les non-croyants.

-                                          756328MosqueVilleneuveleroijihadislamique France
Pour quels motifs les responsables de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi mettent-ils en avant pour leurs Fidèles cette sourate appelant à la haine et au meurtre ? Quel est l’objectif ? L’Islam n’est-il pas la religion de « Paix et Tolérance » ?

-                                                 345200MosqueVilleneuveleroiAmineNaitDaoud Frères Musulmans

Le prédicateur idéologique des Frères Musulmans Amine Naït-Daoud, en conférence à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi le 11 avril 2015.

-                                             230110MosqueVilleneuveAmineNatDaoud guerre sainte

Sur sa page Facebook, on constate que Amine Naït-Daoud (photo) est proche de l’organisation politique des Frères Musulmans et des prédicateurs tels que Moncef Zenati ou encore Hani Ramadan, il fait également la promotion de l’organisation islamiste antioccidentale du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF) (hard-copy).
 

-                                                      881778MosqueVilleneuveleroiDidierGonzales Hani Ramadan

Le maire LR Didier Gonzales de Villeneuve-le-Roi mène une difficile bataille contre l’Islam radical des Frères Musulmans implanté dans sa ville, l’association islamique antioccidentale et antisioniste ACMUV.

13 juin, 2015

L’UOIF, principale association de diffusion de l’Islam radical des Frères Musulmans en France, aura bientôt sa Grande Mosquée à son siège de La Courneuve, avec l’appui du maire communiste Gilles Poux

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 05 min

La Courneuve est une commune de la Seine-Saint-Denis (93) de la banlieue nord parisienne. La population de la ville a été, en moins de 30 ans, quasiment totalement remplacée par une population issue de l’immigration extra-européenne (arabes, berbères, africains sub-sahariens, asiatiques, indiens, etc…). Ceci impliquant un bouleversement du paysage culturel, cultuel et ethnique, dans les rues de la ville, on n’entend presque plus personne parler français.
Les prénoms donnés aux nouveaux nés ne sont plus Christophe, Matthieu, Sylvaine et Estelle, mais Rachid, Mohamed, Youssouf, Fatoumata et Kakambwa.
Les nouveaux arrivants n’ont plus comme héritage Aristote, le Christ, Jeanne D’Arc, Descartes, Pascal ou Chateaubriand, mais le Coran, le Ramadan, le Zouk, le Wolof et l’arabe.
Cette transformation joue également au niveau politique. Pour se faire élire, le maire communiste Gilles Poux a mené une campagne communautaire pour s’attirer les faveurs des differentes « minorités ».

-                                                                       L'UOIF, principale association de diffusion de l'Islam radical des Frères Musulmans en France, aura bientôt sa Grande Mosquée à son siège de La Courneuve, avec l'appui du maire communiste Gilles Poux dans Politique 386965MosqueLaCourneuveGilesPouxlections

Pour séduire la communauté arabo-musulmane, l’affiche de présentation d’un meeting de campagne de Gilles Poux pendant les élections municipales de 2014 à la Courneuve, a été éditée en langue arabe

 

La principale organisation islamiste en France est l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), son siège est domicilié à La Courneuve.
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Son président Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »
Pour diffuser ses communications à ses adhérents et fidèles, l’association dispose d’un site Internet officiel, ainsi que d’une page Facebook.

-                                              192073MosqueLaCourneuveMohamedMorsi Abdallah BenMansour dans religion

Sur son site officiel, l’UOIF apporte un soutien inconditionnel à Mohamed Morsi, ex-président égyptien, membre de l’organisation politique des Frères Musulmans

Les locaux actuels de l’UOIF à La Courneuve sont devenus trop exigus pour endoctriner un maximum de croyants.
C’est  par l’intermédiaire d’une autre association locale affiliée à l’UOIF, la Fédération des Musulmans de La Courneuve (FMC) présidée par Okacha Ben Ahmed, un membre de l’équipe dirigeante de l’UOIF, que ses dirigeants vont s’organiser pour soumettre à la municipalité un projet de construction d’un complexe cultuel gigantesque : sur un terrain de 3 423 m2, seront bâtis une Mosquée pouvant accueillir 1 500 personnes et un centre culturel islamique.
Un bail emphytéotique de 99 ans a déjà été signé le 2 octobre 2014 avec la participation de Gilles Poux.

-                                                                           869686MosqueLaCourneuveGillesPouxcollaboration Ahmed Jaballah

-                             693822MosqueLaCourneuveprojet Al-Qaradawi

-                                                     659552MosqueLaCourneuveprojet Allah
Le projet de la future Grande Mosquée de La Courneuve gérée par les islamistes de l’UOIF, avec la participation du maire communiste Gilles Poux

 

-                                              574471MosqueLaCourneuveOukacha Amar Lasfar

L’équipe dirigeante de l’UOIF, avec respectivement de gauche à droite, le Président de la Fédération des Musulmans de La Courneuve (FMC) Okacha Ben Ahmed, le président actuel de l’UOIF Amar Lasfar, et l’ex-président de l’UOIF Lhaj Thami Breze présentent la 32e édition de la Rencontre annuelle des Musulmans de France (RAMF) de l’UOIF organisée du 3 au 6 avril 2015 au Bourget (Seine-Saint-Denis) lors de laquelle la FMC a tenu un stand (hard-copy).

 

 -                                               725134MosqueLaCourneuveYoussefAlQaradawi antisémitisme

L’ex-président de l’UOIF Ahmed Jaballah (à droite) et le mentor de la confrérie des Frères Musulmans Youssef Al Qaradawi (au centre) à l’IESH de Saint-Denis, l’école coranique des Frères Musulmans, en 2007. Youssef Al Qaradawi appelle, devant des millions de téléspectateurs sur les chaînes de télévision arabes, à l’extermination des Juifs.

On peut rappeler le profil de quelques éminences grises de l’UOIF, et le type d’enseignement qu’ils diffusent en France.

-                                                               972502AmarLasfar antisionisme
Le président de l’UOIF Amar Lasfar soutient les Frères Musulmans dans une conférence donnée à Lille le 19 août 2012

Abdallah Benmansour, membre fondateur de l’UOIF, explique par exemple que les français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam et ses Lois de la Charia à la Mosquée d’Aulnay-sous-Bois, et développe un discours suprémaciste, en considèrant que les Musulmans ont tout inventé : mathématiques, médecine, algèbre, écologie, la SPA, les bibliothèques, etc…et représentent l’avenir de l’Humanité.

Le prédicateur enseigne, conformément à la doctrine des Frères Musulmans, une propagande antisioniste. D’après lui, en utilisant des arguments historiques fallacieux, la Palestine n’aurait jamais appartenu aux Juifs, et il n’auraient donc pas à s’y installer. De quoi justifier la guerre contre Israël, pour libérer les Arabes de « l’oppression sioniste ».

Quelques extraits d’une de ses conférences données devant les Musulmans de La Courneuve, en gras italique ci-dessous :

Image de prévisualisation YouTube

« deux plus deux, dans les repères orthonormés, ça fait combien ? Demandez à tous les mathématiciens, il vont vous dire quatre ! Vous allez voir le prêtre, il va vous dire cinq. Mais comment cinq ? Deux plus deux : un, deux, trois, quatre, ah oui, mais c’est le mystère, vous devez croire. Et pour régler ce problème de contradiction de la Bible avec les données modernes, qu’est-ce qu’on a inventé ? Le Vatican II a inventé une chose très valable, que c’est la parole de l’Homme, inspirée par Dieu qui est valable, c’est l’inspiration par Dieu, ce qui est caduque et non valable, c’est la faute de l’Homme.
Et en, plus, il nous disent que la Bible n’est pas un livre historique, elle n’a pas à être conforme avec les évènements historiques. La Bible n’a pas à être conforme avec la science, parce que la Bible est un livre spirituel, c’est un livre religieux. En quoi, croire sans même le comprendre, même si ça heurte votre compréhension, ce n’est pas grave, c’est un message spirituel. C’est un mystère, tu n’as pas à comprendre.
C’est pour ça que lorsque l’on dit que la Trinité c’est trois égal un, tu ne cherches pas c’est comme ça, et circulez il n’y a rien à voir. »
[05:42]
« Beaucoup de responsables chrétiens ont quitté l’Église, ayent été mis en dehors, soit ils sont devenus Musulmans, soit agnostiques, parce qu’ils n’arrivent pas à répondre à ces contradictions. »
[07:10]
« Rahmat Allah al-Kairanawi a écrit un livre, une conversation entre lui et des prêtres protestants en Inde. Il a relevé un million deux cent mille erreurs dans la Bible, et cela a été publié dans un compte-rendu « la manifestation de la Vérité ».
[07:48]
« La vérité simple, montre par la recherche académique, qu’il y a des problèmes avec l’authenticité de la Bible. »
[08:30]

Abdallah Benmansour se livre devant les fidèles de La Courneuve, à un dénigrement total des Écritures Saintes de la Bible et de la croyance des Chrétiens. Le but étant évidemment de démontrer que la seule religion valable est l’Islam, supérieure au Christianisme et à la Bible, qui ne seraient que tissus de mensonges.
Par ce type de conférence, le cheikh installe dans l’inconscient collectif des Musulmans de La Courneuve, l’idée que les Chrétiens seraient des gens méprisables, qui suivent une mauvaise voie, puisque leur livre sacré est faux.


Autre prédicateur de renom, Hassan Iquioussen arpente les Mosquées et salles réservées par l’UOIF pour y donner des conférences et des sermons.

-                                                              962710MosqueLaCourneuveHassanIquioussen Bible
L’UOIF organise des conférences avec le prédicateur antisioniste, antioccidental et misogyne Hassan Iquioussen

-                                                          303708MosqueLaCourneuveHassanIquioussen2 charia

Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

Il déclare par ailleurs dans une conférence donnée dans une Mosquée de Dunkerque, avoir des preuves historiques que le génocide arménien n’a jamais existé.

Image de prévisualisation YouTube

Conférence politique antisioniste de Hassan Iquioussen dans les locaux de l’UOIF à La Courneuve, le 20 juillet 2014

-                                       960467MosqueLaCourneuvePalestineIsral chrétiens

article de propagande antisioniste sur le site de l’UOIF, par Moncef Zenati, ci-dessous, un court extrait :
« A force de massacre et de terrorisme, Israël réussit à établir son état, en massacrant sauvagement et sans pitié femmes, enfants et vieillards à Deir Yassin et en dehors de Deir Yassin. Le massacre de Deir Yassin fut perpétré le 9 avril 1948 par les combattants terroristes de l’Irgoun et du Lehi. Lorsque ces terroristes se saisissaient d’une femme palestinienne enceinte, ils pariaient sur ce qu’elle portait  dans le ventre : un garçon ou une fille ? Ensuite, ils l’éventraient et sortaient le fœtus, tuant ainsi à la fois la maman et l’enfant. Begin (premier ministre d’Israël de 1977 à 1983) assuma complètement ce massacre en disant : « Sans la victoire de Dir Yasin, Il n’y aurait pas eu d’état d’Israël » ».

 

-                                   828205MosqueLaCourneuveSamiaGhaliAmarLasfar christianophobie

Le passage sous contrat avec l’Éducation Nationale du nouveau collège-lycée islamique Ibn Khaldoun de l’UOIF à Marseille, inauguré le 22 mai 2015 en présence du sénateur-maire socialiste Samia Ghali, du président de l’UOIF Amar Lasfar (au centre), de l’ex-président de l’UOIF Mohsen N’Gazou, des ambassadeurs du Qatar et du Koweït.

-                                                                                     571786SamiaGhalicoleUOIF Coran
Comment Samia Ghali participe à la destruction de la France : sur la photo à ses côtés, l’ex président de l’UOIF Mohsen N’gazou qui a pour habitude de donner des conférences en compagnie de prédicateurs sulfureux de l’Islam radical tels que Tariq Ramadan, Hani Ramadan, Hassan Iquioussen, Marwan Muhammad, etc…

-               322489MosqueWoippyRAMF école coranique

Rappel des textes de la loi française :
« Il est interdit de tenir des réunions politiques dans les locaux servant habituellement à l’exercice d’un culte. »
loi 1905 (séparation de l’Église et de l’État) – article 26

-                                                                 266101MosqueLaCourneuveGillesPouxFMC France

Gilles Poux en compagnie du président de la Fédération des Musulmans de La Courneuve (FMC), Okacha Ben Ahmed, le 20 février 2015, pour présenter le projet de la future Grande Mosquée de l’UOIF.

-                                                  136352MosqueLaCourneuveGillesPoux Frères Musulmans

« Une signature juridique permettra à la fédération des associations musulmanes de La Courneuve d’entreprendre le dépôt du permis, le lancement des travaux et les démarches à la récolte des fonds nécessaire à la construction de la future mosquée de La Courneuve et son centre culturel. »
[...]
« L’inscription de cette mosquée au patrimoine de notre ville deviendra alors réalité. »

Extrait de la lettre du maire communiste Gilles Poux envoyée aux Musulmans de La Courneuve, datée du 18 septembre 2014 (page 1) (page 2), démontrant sa participation active à l’installation de l’idéologie des Frères Musulmans, développant le communautarisme et l’Islam radical, la propagation des lois de la charia islamique sur le long terme.

8 mai, 2015

Le prédicateur Mehdi Kabir, pour qui « ceux qui mangent de la viande de porc se comportent comme des porcs », participe à l’endoctrinement des Musulmans de la Mosquée d’Antibes

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 14 h 29 min

Antibes est une commune française de l’aire urbaine de Nice d’environ 75 500 habitants, située dans le département des Alpes-Maritimes en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Comme on le remarque dans le sud-est de la France où on constate une forte implantation de la communauté musulmane, les associations se sont démultipliées afin de lancer des appels à la construction de Mosquées, que ce soit à Nice, Marseille, Le Pontet, Nîmes, Montpellier, entre autres.
Antibes n’échappe pas à la règle, l’association islamique locale dispose depuis quelques années d’une Mosquée pour que les Musulmans puissent s’adonner au Culte d’Allah et de son Prophète Mohamed.

-                                              Le prédicateur Mehdi Kabir, pour qui
-                                                    La salle de prière principale de la Mosquée d’Antibes

Que professent les responsables de la Mosquée d’Antibes, qui ont par ailleurs la charge de former de jeunes enfants entre 5 et 15 ans à l’Islam ?
Début 2015, ils ont organisé, à l’attention des jeunes Musulmans de l’école coranique, un concours de dessins afin de valoriser « les valeurs portées et transmises par le Prophète ». Sur l’affiche promouvant le concours, les enfants n’ont pas de visages, et il est précisé que les dessins ne devront pas représenter le Prophète Mohamed.
Les jeunes sont ainsi très tôt soumis à une forme de conditionnement à la censure, leur privant dès le plus jeune âge d’initiatives créatrices, et limitant leur esprit critique.

-                                                                      566359MosqueAntibesdessinduProphteinterdit Allah dans religion

Pourquoi ce qui leur est interdit à eux, serait autorisé aux non-musulmans ? Comment s’étonner ensuite qu’une partie des Musulmans réagisse mal, voire de manière violente, contre ceux qui osent caricaturer le Prophète ?

Plus inquiétant, la vision idéologique développée par les responsables de la Mosquée, qui invitent des prédicateurs fondamentalistes, ayant une vision misogyne de la femme, et promulguant des valeurs islamiques totalement incompatibles avec les principes fondateurs de la civilisation occidentale. Parmi ces imams, on trouve Mehdi Kabir.

-                                                                         909718MosqueAntibesMehdiKabir Alpes-Maritimes
Le prédicateur intolérant et misogyne Mehdi Kabir, en conférence à la Mosquée d’Antibes le 16 mars 2014 (hard-copy)

Dans ses différentes conférences diffusées dans les Mosquées de France, Mehdi Kabir nous enseigne que les femmes sont responsables de tous les vices sur Terre : argent, alcool, drogue, musique, que les mangeurs de porc sont sales, ne se lavent pas les mains, et offrent leur femme dénudée au premier venu.

Image de prévisualisation YouTube

vidéo régulièrement censurée par Youtube, que vous pouvez retrouver ci-dessous :

Le prédicateur misogyne et intolérant Mehdi Kabir :
« celui qui mange du porc, a tendance à avoir le comportement d’un porc. C’est pour cela que les consommateurs de la viande de porc tu les trouves parmi les gens les plus sales. Les gens qui n’ont pas de jalousie envers leur famille, les gens qui ne se soucient pas de voir leur femme dénudée et embrassée par les autres hommes. Les gens, qui lorsqu’ils sortent des toilettes, ils ne se lavent pas les mains. Les gens qui n’ont pas de pudeur vis à vis d’Allah. Les gens qui embrassent leur femme devant tout le monde sans aucune pudeur et sans aucune honte. Pourquoi ? Car ils consomment de la viande de porc.

Et le Prophète a informé qu’il viendra un temps où Allah transformera certains être humains en singes et en porcs. »
Sermon du prédicateur Mehdi Kabir à la Mosquée de Villetaneuse le 5 avril 2013


Comment s’étonner alors, vu l’idéologie des prédicateurs venant endoctriner les Musulmans antibois, qu’une partie de la communauté musulmane fasse pression pour demander au maire Jean Leonetti de ne plus distribuer de viande de porc dans les cantines scolaires de la ville ?

Face à ces revendications, Jean Leonetti a correctement réagi, en diffusant une lettre spécifiant qu’il ne devait pas y avoir d’entorses à la laïcité, et que la viande de porc ne pouvait pas être interdite.
Le 9 janvier 2013, Françoise Thomel, adjointe déléguée à la restauration scolaire d’Antibes a écrit deux longues pages aux parents d’élèves pour expliquer la position de la municipalité.

-                                                     313589MosqueAntibescharcuterie Antibes

Par le développement de l’idéologie islamiste de prédicateurs du calibre de Mehdi Kabir, le restaurant « La Vinoteca », dans lequel on peut déguster aujourd’hui de succulentes charcuteries sur Antibes, devra-t-il fermer ses portes dans quelques années ?


Dans la lignée des « penseurs Musulmans » invités à Antibes, on peut citer l’imam de la Mosquée du Bourget Nader Abou Anas, en conférence le 23 mars 2014 à la Mosquée d’Antibes (hard-copy). Pour avoir un aperçu de ce qu’enseigne ce « théologien », quelques extraits de prédications données devant des Fidèles en gras italique ci-dessous :

-                                                                          638610MosqueAntibesNaderAbouAnas cantines scolaires

Image de prévisualisation YouTube

« Allah a dit : « les hommes ont autorité sur les femmes. Les femmes vertueuses sont obéissantes à leur mari. » Ce n’est pas ma parole, c’est la parole d’Allah. »
« La femme ne sort de chez elle que par la permission de son marham**, de son mari. »
« Sa place à la base a été fixée dans le Coran : « Et restez dans vos demeures », ça c’est la base. »
« Le soir, il a un besoin, il a une envie, et elle lui dit non, elle ment en disant je suis fatiguée, je ne peux pas, je suis si, je suis cela, et l’homme, il craque. Il faut qu’elle sache que les Anges la maudissent toute la nuit, dans le cas où elle se refuse à son mari sans raison valable, c’est la parole du Prophète. »
« Attention ma Soeur, à ne pas prendre de sa poche, sans son autorisation, ça fait partie des choses qui font des tremblements de terre dans la maison. »
« Le mari est sorti, elle prend le téléphone : Allo ? Zoubida, devine ce qu’il m’a fait ? » Elle commence à dire, tu sais quoi, il m’a « hagarh » (maltraitée), elle salit son honneur. Même si c’est vrai, préserve l’honneur de ton mari. Le Prophète a dit : « Celui qui préserve l’honneur de son Frère, Allah le préservera du Feu de l’Enfer. »

**marham : tuteur responsable de la femme, généralement un membre masculin de la famille

Pour Nader Abou Anas, la femme doit obéir à l’homme et lui être soumise, elle ne peut sortir de la maison sans son autorisation, et doit assouvir ses besoins sexuels sur demande. Nader Abou Anas est-il qualifié pour prêcher dans un lieu de Culte ? Où sont les valeurs de respect et de tolérance, censées être véhiculées par l’Islam, que l’on ne cesse de nous rabâcher sur les média de masse ?

 

Autre prédicateur prestigieux du monde musulman, le cheikh égyptien Omar Abdelkafi, en conférence le 8 mai 2015 à la Mosquée d’Antibes (hard-copy).

-                                                            115318MosqueAntibesOmarAbdelkafi charia

Ce prédicateur, un habitué de nos Mosquées de France, on peut le suivre par exemple à la Mosquée Addawa Paris XIX, développe une vision rétrograde de la femme, extrait d’une de ses conférences donnée dans une émission télévisée :

« Si une femme ne met pas le voile, elle ne fait pas partie des femmes Croyantes ! »  , « il n’y aura que des hommes vertueux qui la demanderont en mariage, quant à celle qui se dévoile, ceux qui la voudront seront comme des mouches qui sont attirées par certaines odeurs. »

Quel idéal les Musulmans fréquentant la Mosquée d’Antibes rêvent-ils de construire ? Un Monde où les femmes ne peuvent sortir de chez elles sans la permission du chef de famille, où le voile islamique est obligatoire ? Un Monde, où les enfants ont une liberté de création limitée ? Un Monde où les « mangeurs de porcs » sont considérés comme « sales » ?

-                                                        763552MosqueAntibesJeanLeonetti femmes

Le maire UMP Jean Leonetti autorise des prédicateurs misogynes et intolérants à venir endoctriner les Musulmans d’Antibes, renforçant le communautarisme dans la ville.

7 juin, 2014

Amar Lasfar président de l’UOIF, plus grand réseau islamiste du pays, expose à l’institut de la Grande Mosquée Al-imane de Lille sa stratégie en cinq phases pour islamiser la France

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 17 h 50 min

L’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) est le principal réseau de diffusion de l’Islam dans le pays.
Le groupe se constitue d’un maillage de plusieurs centaines d’associations islamiques administrant des centaines de Mosquées à travers toutes les régions de France.
L’organisation est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Son ex-président Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

Le président de l’UOIF actuel, Amar Lasfar, organisateur de l’Islam dans le nord de la France avec l’appui de Martine Aubry, manifeste publiquement son soutien aux islamistes en glorifiant dans une conférence donnée au Palais de  Lille le 19 août 2012, la conquête du pouvoir en Égypte par les Frères Musulmans.

Les principaux leaders des Frères Musulmans manifestent publiquement leur hostilité contre les Juifs, que ce soit Mohamed Badie, président de la Confrérie lors de son procès en Égypte en mai 2014, ou encore Safwat Hijazi, principal meneur de la campagne électorale de Mohamed Morsi, l’ancien président égyptien.

-                                                         Amar Lasfar président de l'UOIF, plus grand réseau islamiste du pays, expose à l'institut de la Grande Mosquée Al-imane de Lille sa stratégie en cinq phases pour islamiser la France dans Politique 650465MosqueUOIFAmarLasfar
Le président de l’UOIF et de la Ligue Islamique du Nord Amar Lasfar glorifie la conquête de l’Égypte par les Frères Musulmans devant les Fidèles au grand Palais de Lille le 19 août 2012

-                                              384602MosqueUOIFLillesud Ahmed Jaballah dans religion

Amar Lasfar est le recteur de la Grande Mosquée Al-imane de Lille-sud, dans laquelle il invite les islamistes de l’Islam politique antioccidental et antisioniste Tariq Ramadan, Hani Ramadan ou Hassan Iquioussen pour y donner des conférences

Parmi les figures de l’UOIF, on peut citer le prédicateur Moncef Zenati, titulaire d’une maîtrise en sciences islamiques de l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH) de Château-Chinon, un établissement qui sous ce titre pompeux, dissimule une école coranique formant les prédicateurs de l’UOIF.

-                                633201MosqueUOIFMoncefZenatiislamistes Al-Qaradawi

Moncef Zenati s’affiche dans les rassemblements avec des conférenciers de l’Islam politique antioccidental et antisioniste, comme Tariq Ramadan, Hassan Iquioussen, Marwan Muhammad, Abdelfattah Mourou ou Hani Ramadan, lors de la 11ème Rencontre Annuelle des Musulmans du Sud à Marseille le 19 mai 2013

-                                               735112MosqueUOIFMoncefZenati Algérie
-                                                          Le prédicateur antisioniste Moncef Zenati

Moncef Zenati commente, traduit et diffuse les textes du prédicateur fondateur des Frères Musulmans Hassan Al Bannah, et du cheikh antisémite égyptien Youssef Al Qaradawi, le mentor actuel de la confrérie des Frères Musulmans, et principal référent pour les responsables de l’IESH de Château-Chinon, en matière de législation islamique.
Youssef Al Qaradawi appelle dans ses préches retransmis sur les télévisions du monde arabe, à l’extermination des Juifs.

-                                                                               520276MosqueUOIFMoncefZenatiYoussefAlQaradawi Allah

Moncef Zenati encourage la diffusion des textes de Hassan Al-Bannah, fondateur des Frères Musulmans, et de la propagande politique de Youssef Al Qaradawi, le mentor antisémite égyptien de la Confrérie


Moncef Zenati est par ailleurs un militant politique antisioniste et pro-palestinien, les associations islamiques proches de l’UOIF, comme « Havre de Savoir » au Havre, constituent le vecteur parfait pour relayer l’idéologie des Frères Musulmans dans les Mosquées de France.

Sur le site officiel de l’UOIF, on peut lire un article de Moncef Zenati dénonçant la politique d’Israël, « l’entité sioniste qui a volé la terre des palestiniens ». Quelques extraits en gras italique ci-dessous (hard-copy 1) (hard-copy 2) :

-                                          255588MosqueUOIFMoncefZenatiNakbaIsralPalestine Amar Lasfar

-                                 L’UOIF, principale organisation antisioniste et pro-palestinienne de France

« Les sionistes formèrent des organisations terroristes afin de semer la terreur pour forcer les palestiniens à quitter leurs terres. Ces organisations ; les premières organisations terroristes de l’histoire moderne ; étaient extrêmement organisées et armées contrairement aux arabes qui étaient dispersés, chaque village étant préoccupé par sa propre défense. Les arabes ne possédaient que peu d’armes. La possession d’armes était formellement interdite pour les arabes. Les britanniques avait décrété que tout palestinien en possession d’une seule balle était passible de 15 ans de prison.
Les palestiniens résistèrent avec bravoure. ‘Az ad-Din al-Qassam, le responsable de Frères Musulmans en Palestine, ouvrit la voie de la résistance en 1935. Il tomba martyre le 20/11/1935. Une autre rébellion vit le jour sous la direction de cheikh Amin al-Housayni en 1936. La grande grève de 1936 qui mobilisa tous les palestiniens fut une manifestation éclatante d’une volonté de résistance unitaire.
A force de massacre et de terrorisme, Israël réussit à établir son état, en massacrant sauvagement et sans pitié femmes, enfants et vieillards à Deïr Yassin et en dehors de Deir Yassïn. Le massacre de Deïr Yassin fut perpétré le 9 avril 1948 par les combattants terroristes de l’Irgoun et du Lehi. Lorsque ces terroristes se saisissaient d’une femme palestinienne enceinte, ils pariaient sur ce qu’elle portait dans le ventre : un garçon ou une fille ? Ensuite, ils l’éventraient et sortaient le fœtus, tuant ainsi à la fois la maman et l’enfant. Begin (premier ministre d’Israël de 1977 à 1983) assuma complètement ce massacre en disant : « Sans la victoire de Deir Yasin, Il n’y aurait pas eu d’état d’Israël ».

Le plus gros mensonge de l’histoire :
Pour justifier la création d’Israël, on se référa au propos de Herzl : « Une terre sans peuple pour un peuple sans terre ». Sauf que la Palestine n’était pas une terre sans peuple. Un peuple y habitait depuis l’antiquité.
On inventa alors le plus gros mensonge de l’histoire : le droit historique des juifs à la Palestine. Les sionistes dirent : Cette terre nous appartient historiquement. C’est un mensonge. Mais apparemment, plus le mensonge est gros, plus on y croit facilement. »
[...]
« L’histoire nous révèle donc que la Palestine est aux palestiniens. L’entité sioniste a volé la terre des palestiniens. Israël est et restera l’agresseur. Les palestiniens, eux, sont les ayants droit historiques de cette terre. Ils se sont faits volés leur terre et la terre de leurs ancêtres. Ils sont et resterons les victimes ; les agressés. Résister est pour eux un  droit ; résister est un devoir. Une riposte est définie comme étant une réponse à une agression. Ce sont donc les palestiniens qui ripostent. On ne peut parler de riposte, de légitime défense ou de représailles pour l’agresseur. Daniel Desbiens, l’écrivain québécois dit : « Qui défonce une barrière viole sa propre liberté et ouvre la porte vers des représailles ».

On constate que dans l’article de Moncef Zenati publié par l’UOIF, que nous ne sommes plus dans la recherche spirituelle, la fraternité, la prière ou l’humilité, il s’agit là de militantisme politique pro-palestinien et antisioniste. Le prédicateur appelle les Musulmans à résister à l’agression de l’entité sioniste, Israël est considéré comme un état illégitime, et Moncef Zenati revendique là encore son soutien au groupe islamique politique des Frères Musulmans, organisation classée aujourd’hui comme terroriste par le gouvernement égyptien.

Par ailleurs, dans une conférence donnée le 12 avril 2014 à  Paris, à l’initiative de l’association « Havre de Savoir », Moncef Zenati nous explique ce qu’est la Charia islamique, extraits en gras italique ci-dessous (hard-copy) :

Image de prévisualisation YouTube

« Au sens terminologique, la Charia correspond à l’ensemble des Lois que Dieu a prescrit à ses serviteurs à travers le Coran et la Sunnah, et à travers ce qui en découle, comme le consensus, le raisonnement par analogie, et les autres sources du droit musulman. Donc, la Charia correspond à la Loi Divine. La Charia correspond à l’ensemble des Lois, toutes les Lois, concernant tous les domaines. Donc les Lois que Dieu a prescrit à ses serviteurs à travers le Coran et la Sunnah, ce sont des Lois prescrites directement par le Coran ou la Sunnah, ou indirectement, par les autres sources de la législation. Pour bien comprendre la Charia, il serait intéressant plus tard, d’aborder ce sujet des sources législatives de l’Islam. [...]
« Quand au Fiqh, le droit musulman, c’est une science qui a pour objet la déduction des prescriptions juridiques pratiques à partir de leurs sources de référence, le Coran et la Sunnah et les autres sources. Il y a une relation de cause à effet entre la Charia et le Fiqh. La Charia c’est la finalité, le Fiqh, c’est un moyen. L’ensemble des prescriptions extraites, forment la Charia. Le Fiqh, c’est le moyen de parvenir à la Charia. »
[11:35]
« Par droit positif, on entend par là les Lois humaines, établies par les hommes en vue d’organiser leur vie et leurs rapports sociaux au niveau individuel, collectif et international.
Que ce soit les Lois humaines ou les Lois divines, il y a un point commun, c’est d’organiser la vie des êtres humains dans leurs rapports sociaux au niveau individuel, collectif et international. Mais il y a aussi des points de différence.
Premièrement, c’est que le droit positif est une production humaine, alors que la Charia émane d’Allah, à travers les sources du Coran et de la sunnah et des autres. [...]
Le droit positif reflète l’imperfection de l’être humain et sa faiblesse, à partir de là, ces Lois sont sujettes au changement et à la modification. Le droit positif est imparfait, et ne pourrait atteindre la perfection, dans la mesure où la perfection ne fait pas partie des caractéristiques de son producteur. C’est pour cela qu’il ne sert à rien d’attendre la perfection de n’importe quel parti politique, ce n’est pas possible. Il ne faut pas attendre la perfection qui ne viendra pas de l’être humain, car cela ne fait pas partie de ses caractéristiques. [...]

Alors que la Charia émane d’Allah, donc elle reflète l’omnipotence, l’omniscience de son Créateur, sa perfection, et l’omniscience d’Allah. Donc, ces Lois n’ont nullement besoin ni de changements, ni de modifications, quel que soit le changement que puisse subir l’espace, le temps, et quel que soit le développement de l’être humain. »
[17:45]
« Deuxième différence, le droit positif est un ensemble de lois temporaires que le groupe élabore en vue d’organiser ses affaires pour répondre à ses besoins. [...] Les Lois humaines sont toujours en retard par rapport au groupe. Si elles sont au niveau aujourd’hui, elles seront en retard demain. [...] Quand le groupe va se développer, les Lois vont changer pour s’adapter au groupe. [...] Le but étant de stabiliser la société, cette Loi qui était à la base interdite, commence à se répandre, cela créée une instabilité dans la société. Comment gérer cette instabilité ? On va la légaliser, quelle soit bonne ou mauvaise, pour stabiliser la société.
Alors que la grande finalité de la Charia, c’est l’organisation de la Oumma et le maintient de cet ordre. Les Lois de la législation sont éternelles, et ne changent pas en fonction du changement de la société ou du groupe. Cela implique la souplesse, les facteurs d’adaptabilité de les lois de la Charia. Il faut de facteurs pour que la Charia puisse s’adapter à n’importe quelle contexte. Et aussi que les Lois de la Charia sont d’un tel niveau et de sublimité, qu’elles soient toujours en avance par rapport au groupe, alors que pour les Lois humaines, c’est toujours le groupe qui est en avant. »
[22:00]
« Les premiers états à avoir pris cette direction, c’est-à dire le fait de diriger le peuple selon la pensée de ceux qui le dirigent, il faut que le peuple pense comme nous. D’où les slogans : « rendez-nous nos enfants. » On veut éduquer les enfants selon un mode de pensée. A la base, la Loi n’entre pas dans ce genre de considérations. Mais les premiers états à avoir pris cette direction, c’était la Russie, la Turquie d’Attatürk, l’Italie fasciste et l’Allemagne nazie. Mais après, tous les états sont partis dans le même chemin. On a un peuple pour lequel on va non seulement organiser la vie, mais aussi l’orienter vers une pensée que les détenteurs du pouvoir jugent la plus adéquate pour la société.
Alors que la Charia c’est le contraire, c’est la Charia qui va créer le groupe et l’orienter. Elle vise avant tout à la construction d’individus vertueux,pour la construction d’une société vertueuse et l’établissement d’un état exemplaire. »
[27:29]
« Le terme Charia, littéralement, c’est la voie, exposer, éclaircir, c’est la voie qui mène vers la félicité, et au niveau terminologique, c’est l’ensemble des prescriptions pratiques que Allah a préscrit à ses serviteurs à travers le Coran et la Sunnah et à travers les autres sources et ainsi que l’Islam, c’est une croyance et une législation, la Charia est l’ensemble des prescriptions dans tous les domaines et non pas uniquement au code pénal. »
[30:06]
Conférence du prédicateur de l’UOIF Moncef Zenati le 21 mai 2014 à Paris, dans le cadre des conférences « Havre de Savoir » (hard-copy)

Le prédicateur Moncef Zenati met en concurrence le droit positif c’est à dire les lois humaines, et la Charia (lois divines).
Les lois humaines seraient inférieures car elles sont changeantes, selon le bon vouloir des hommes, alors que dans le droit musulman, « les Lois de la législation sont éternelles ». Il en découle que les lois humaines seraient inférieures car elles sont en retard sur la société, « imparfaites » puisque issues de la pensée de l’homme et non de Dieu, alors que les Lois de la Charia sont d’un « tel niveau et de sublimité », qu’elles sont toujours en avance sur la société.
Les lois humaines sont totalitaires, elles orientent la pensée des hommes comme dans « l’Italie fasciste et l’Allemagne nazie ».

Dans la Mosquée du Havre, Moncef Zenati incite par son sermon les Musulmans à se détourner de la société civile française, constituée de lois inférieures, base du fascisme, « réflétant l’imperfection de l’être humain et sa faiblesse », et à s’orienter vers la Charia, la vraie Loi qui « mène vers la félicité », et la « construction d’une société vertueuse et l’établissement d’un état exemplaire ».
Il faudrait demander à Moncef Zenati ce qu’il pense des sanctions punissant le vol et l’adultère, et si elles font partie de « la sublimité » de la Charia tant vantée par le prédicateur :
« Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez la main, en punition de ce qu’ils se sont acquis, et comme châtiment de la part d’Allah. Allah est Puissant et Sage. »
Le Coran 5:38
« La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah – si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition. »
Le Coran 24:2

Il est important de noter que la Charia a été déclarée INCOMPATIBLE avec les exigences d’une société démocratique et laïque par un arrêté de la CEDH (Cour Européenne des Droits de l’Homme) du 13 février 2003.

Le système islamique est clairement incompatible avec les démocraties des sociétés occidentales. Y-a-t-il une idéologie de conquête véhiculée par les responsables de l’UOIF, de subversion, d’influence pour imposer les règles et principes de l’Islam ? On peut se faire une opinion par soi-même en écoutant Amar Lasfar devant des Fidèles Musulmans de Lille.

Image de prévisualisation YouTube

Dans une conférence à l’Institut musulman rattaché à la Grande Mosquée Al Imane de Lille, Amar Lasfar développe l’histoire de la progression de l’Islam en France (hard-copy)

« Nous les Musulmans, en matière de Foi, nous croyons qu’il y a une seule Foi, tout en admettant plusieurs Lois. Moïse était Musulman, et il avait une Loi propre à lui. Jésus était Musulman, en matière de Foi, mais il avait une Loi, parce que toute Loi est fonction de l’environnement, du contexte historique, du contexte géographique, du lieu, du temps, de l’environnement, de la mentalité qui diffèrent d’un lieu à un autre. Par contre, la Foi ne peut pas différer. Adam qui est à l’origine Musulman et prophète, croyait et avait la même Foi que nous avons aujourd’hui. La Foi d’Adam, d’Abraham, de Noé, de Jésus, de Moïse, c’est la même Foi que nous avons aujourd’hui, c’est quoi ? l’Unicité de Dieu. L’Unicité de son Message, la vie après la mort, le Jugement dernier. »
[03:03]
« 1989, ça nous rappelle la première affaire du foulard. Le collège de Creil, deux marocaines et deux turques, qui un beau jour, sont allées à l’école avec leur foulard. Elles ont oublié d’enlever le foulard chez elles. Cet oubli, reflète un état d’esprit : « Je n’ai plus besoin de me cacher, je veux être moi-même à la maison et en dehors de la maison ». Dehors, c’est ma maison, elles ont en quelque sorte élargi dehors, c’est ma demeure, donc je suis chez moi, même dans la rue. C’est le signe de la réussite de l’intégration. Or, pour un certain nombre de sociologues, notamment Tribalat (Michelle) et Kepel (Gilles) et les autres, tout de suite ils ont crié : « Au secours ! c’est l’échec de l’intégration ! ». Du moment que cette fille a accepté d’apparaître au grand jour avec sa spécificité, et ce qui fait sa différence, « je suis chez moi, je peux me permettre des choses ! ».
[30:41]
« l’intégration ne concerne pas les signes religieux, et c’est très grave, c’est ce que j’appelle l’hypocrisie de la politique française. La France est restée 132 ans en Algérie, la femme algérienne de l’époque, rares sont celles qui ne portaient pas le foulard. [...]
Les femmes s’enfermaient et ne laissaient apparaître qu’un seul oeil, et on trouvait ça normal, parce qu’on respecte leur spécificité, et pourtant, c’était des françaises, parce que l’Algérie était française. [...].
La loi de 1905 ne s’appliquait pas en Algérie, et pourtant les savants algériens de l’époque voulaient être régi par la Loi de 1905. C’est quoi la Loi de 1905 ? La France va laisser le côté religieux aux algériens, mais non, non ! L’Islam jusqu’en 1961 était la religion d’état en Algérie, c’est-à-dire que la France appliquait la Charia en Algérie. C’est elle qui nommait les imams, c’est elle qui était responsable administratif de la religion en général. Elle a géré les affaires de la religion pendant presque un siècle et demi. »

[37:15]
Pour justifier les revendications islamiques, en particulier le port du voile à l’école, Amar Lasfar explique que pendant la période coloniale en Algérie, les algériens et algériennes suivaient les traditions islamiques, intégrés dans la France laïque et républicaine, et que cela ne posait pas de problèmes.
En Algérie, la France n’a pas cherché à dénaturer et à effacer la culture et les traditions locales issues de l’Islam. Les femmes voilées sont restées voilées, les enfants algériens ont continué de manger de la viande halal dans les cantines scolaires, les hommes continuaient de prier cinq fois par jour, la polygamie était naturelle et autorisée, la juridiction islamique a constitué en partie la base de la législation en Algérie française, comme elle l’était avant que les français ne prennent possession de la Régence d’Alger en 1830 (alors sous domination turque).
La France et l’Algérie constituaient deux modes de vie, issues de deux civilisations radicalement différentes et incompatibles.
Le « statut de l’indigénat » faisait une distinction nette entre les citoyens français et les sujets musulmans.
Les musulmans algériens ne pouvaient être naturalisés français que s’ils en faisaient explicitement la demande, après une longue procédure administrative, la production de justificatifs, une enquête, le Musulman devait se présenter finalement devant le maire et « déclarer abandonner son statut personnel pour être régi par les lois civiles et politiques françaises ».
Une politique de naturalisation très restrictive, résultat : en cinquante ans (de 1865 à 1915), 2396 musulmans d’Algérie sont naturalisés français. Entre 1919 et 1930, 1204 musulmans sont naturalisés, pour 1547 demandes déposées. En 1962, l’année de l’indépendance, seuls quelques dix mille musulmans sont pleinement français, autant dire, une goutte d’eau.

« Il est difficile d’occuper la rue. Aujourd’hui les Musulmans dépassent de loin ça. Ils prient dans la rue. Il leur est déconseillé de prier dans la rue, mais ils n’ont pas de place dans les Mosquées, notamment en région parisienne. Au lieu de leur dire : « Pourquoi vous priez dans la rue ? », ouvrez-leur des salles de prières. Et ma lecture de ça, c’est que c’est une réussite de l’intégration. C’est-à-dire que nous avons accepté de prier Dieu dans la rue. On va bénir la rue, on ne va pas la salir, on va bénir la rue.
Qui dit prière dans la rue, je vais mettre mon visage. Ce que j’ai de précieux, je vais mettre mon nez, mon front, et je vais dire :« sub’an Allah » sur le bitume. Vous croyez que je le fais par orgueil ? Si on n’était pas des Musulmans, qui accepterait de mettre son visage par terre ? Surtout une fille ? [...] Donc ne lisez pas cette lecture que nous occupons la rue, nous bénissons la rue. »

[47:50]
« La revendication sociale, culturelle et identitaire. [...] Ce n’est pas la peine de nous donner des leçons dans l’identité et la citoyenneté, nous sommes des citoyens, nous assumons nos devoirs et nos prérogatives, mais comptez sur nous pour revendiquer tous nos droits rien que nos droits bien sûr, on va occuper tout l’espace que nous offre généreusement la laïcité française. La laïcité est généreuse, mais les laïcs ne le sont pas ou le sont moins. »
[49:07]

-                                          668623MosqueUOIFAmarLasfarislamisation antichristianisme

Amar Lasfar explique aux Musulmans de l’institut culturel de la Grande Mosquée Al-Imane de Lille-sud, la stratégie de conquête de la France en cinq phases pour « influencer » la République. Le but non avoué étant d’atteindre le haut de la pyramide, le sommet de l’État.

« Aujourd’hui, on ne parle plus que l’on veut une place. On parle de citoyens, on parle de revendications, on parle d’interpellations, on ne parle plus de nous donner des miettes. Pour conclure et schématiser les cinq phases : la phase de l’acceptation, la phase de l’intégration, la phase de la participation et de la contribution, notamment sociale, économique et politique, la phase du rayonnement et pourquoi pas la cinquième phase, la phase de l’influence. Nous aussi on peut influencer le déroulement de l’Histoire. Nous réduire uniquement à une masse de consommateurs, c’est une atteinte à ce que nous portons comme civilisation. »
[52:28]
« Influencer en matière de civilisation. L’Occident a influencé le monde Musulman pendant des siècles et des siècles, et on n’a pas trouvé ça anormal, la démocratie on l’a prise, les droits de l’homme on a pris, mais l’Islam n’est pas uniquement des personnes ou un nombre de consommateurs. Il peut lui aussi prétendre, non pas être un donneur de leçons, mais apporter sa pierre. Il l’a fait pendant douze siècles, et la période andalouse est là pour en témoigner. Et bien nous, nous pensons que nous pouvons apporter quelque chose sur le plan civilisationnel. »
[57:28]

Dans la prédication de Amar Lasfar, il y a les Musulmans et les autres.
Les Musulmans doivent influencer la société et les politiques afin de pouvoir revendiquer leurs droits : port du voile islamique dans les écoles et au travail sans aucune restriction, viande halal dans les cantines, application des lois islamiques de la charia : non mixité sociale homme/femme, jours fériés musulmans, demande de salles de prières sur les lieux de travail, restriction spéciales pendant le Ramadan, construction de Mosquées sous la menace de prières de rue (les prières de rue sont une bénédiction et un signe d’intégration d’après Amar Lasfar !)
.
Cette conférence est à rapprocher de l’idéologie développée par Amar Lasfar dans cet autre texte :
« Dans l’islam la notion de citoyenneté n’existe pas, mais celle de communauté est très importante, car reconnaître une communauté, c’est reconnaître les lois qui la régissent. Nous travaillons à ce que la notion de communauté soit reconnue par la République. Alors, nous pourrons constituer une communauté islamique, appuyée sur les lois que nous avons en commun avec la République, et ensuite appliquer nos propres lois à notre communauté »
Amar Lasfar cité dans « La cité mode d’emploi », Homme et migration, n° 1218, mars-avril 1999 p.55 « 

Image de prévisualisation YouTube

Les organisateurs de l’UOIF en démonstration lors du Rassemblement Annuel des Musulmans de France (RAMF) au Bourget en avril 2014, développent une propagande politique antisioniste et pro-palestinienne : « nous sommes tous des palestiniens ! » (hard-copy)

1 décembre, 2013

Les responsables de la Grande Mosquée de Woippy veulent interdire la mixité sociale entre hommes et femmes

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 21 h 57 min

Woippy est une commune française de plus de 13 000 habitants, située dans le département de la Moselle en région Lorraine.
La population de la ville se transforme peu à peu au fil des decennies, suite à l’apport de l’immigration extra-européenne, plus de 40% de sa population est musulmane.
Pour pouvoir « s’intégrer » au sein de la ville, une association se constitue en 1987, l’Association Islamique Clémence (AIC) fondée par Mohsen N’gazou, ancien-vice président de l’UOIF (hard-copy), aujourd’hui Directeur du Collège Privé Musulman de Marseille et directeur des Rencontres Annuelles des Musulmans du Sud (RAMS).

   –                                                    Les responsables de la Grande Mosquée de Woippy veulent interdire la mixité sociale entre hommes et femmes dans Politique 233210MosqueWoippyUOIFMozenNgozen

Le fondateur de l’AIC de Woippy, Mohsen N’Gazou, ancien vice-président de l’UOIF

Dans les année 2000, l’association islamique a bénéficié du soutien du sénateur-maire UMP François Grosdidier de Woippy qui n’a pas hésité à aller très loin en se pliant aux revendications des responsables de l’AIC, en particulier pour un soutien sans faille au projet de construction d’une Mosquée.

Le 30 août 2008, c’est la consécration, l’édifice religieux est inauguré en présence de centaines de Musulmans, du sous-préfet représentant la République, et de François Grosdidier.
La Grande Mosquée de Woippy a été intégralement financée sur fonds publics, 3 millions d’euros tirés de la Dotation de Rénovation Urbaine, au moyen d’un artifice : le projet financé n’est pas « la Grande Mosquée de Woippy » mais « le Centre InterCulturel (CIC) de Woippy ».

-                  François Grosdidier inaugure la mosquée de Woippy     inauguration mosquée de Woippy par François Grosdidier

Inauguration de la Grande Mosquée de Woippy le 30 août 2008, financée intégralement sur fonds publics (3 millions d’euros) avec l’aide et la collaboration du sénateur-maire UMP François Grosdidier

-                                                     Musulmans en prière à la Grande Mosquée de Woippy (cherchez la femme)

 Fidèles Musulmans en prière à la Grande Mosquée de Woippy (cherchez la femme)

Contre les opposants au projet qui y voient une violation de la laïcité, François Grosdidier s’est abrité derrière une particularité des lois de la région Alsace-Moselle, qui permet de financer les lieux de Culte, en précisant que : « En Alsace-Moselle, la loi autorise les collectivités publiques à participer au financement des édifices religieux. »
Ce qui est de mauvaise foi, puisque seuls quatre cultes (catholique, luthérien, calviniste et israélite) bénéficient de cette dérogation, une contrepartie liée à la spoliation par l’état des biens d’Église au début du XX siècle.
L’Islam n’en fait pas partie, puisqu’à cette époque, il n’y avait pas de Mosquées en France. Il n’y a donc aucune raison que le culte Musulman bénéficie de telles mansuétudes et que la loi puisse autoriser le financement public d’une Mosquée.

La superficie de l’édifice est de 900m2, et peut contenir jusqu’à 1800 personnes. Le complexe islamique dispose d’une salle de prière, de deux salles de cours, d’une salle d’expositions et d’une bibliothèque.
Les prédicateurs donnent des cours d’arabe, de mémorisation et d’apprentissage du Coran pour les enfants et pour les plus grands, des cours de tajweed (récitation du Coran).

Quelles sont les finalités, les objectifs, de cette Mosquée entièrement financée par l’argent public des contribuables français ?

-                                                                                   473724MosqueWoippyBourget Abdellfatah Mourouh dans religion

L’AIC est un membre actif de l’UOIF et organise chaque année un voyage au Bourget pour les rencontres annuelles de l’organisation.
Le crû 2013 de ces rencontres annuelles fut particulièrement bien desservi avec son lot de prédicateurs islamistes et antisémites.

L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.

L’UOIF a tissé un réseau d’influence assez vaste sur le nord-est de la France pour diffuser son idéologie. On peut citer entre autres la Grande Mosquée de Strasbourg, celle de Mulhouse (AMAL), celle de Lille-Sud, de Villeneuve d’Ascq, de Pont-à-Mousson,… une toile d’araignée regroupant des prédicateurs, des imams, des enseignants proches idéologiquement des Frères Musulmans qui arpentent ces différents lieux de Culte, avec pour objectif sur le long terme le contrôle et l’endoctrinement à des fins politiques de la communauté musulmane de cette région de la France.

Mohsen N’gazou et l’UOIF ont pu faire jouer leur réseau d’influence et leurs connaissances, pour infiltrer toutes les strates de l’enseignement islamique de la Mosquée de Woippy.

Sur la page Facebook de la Mosquée de Woippy***, on peut avoir un aperçu de l’idéologie diffusée aux Musulmans venant écouter les prédicateurs.

On remarque par exemple sur la page Facebook que Hussein, l’imam de la Mosquée est issu de l’Institut Européen des Sciences Humaines de Paris (IESH), qui, sous ce titre pompeux, n’est en fait rien d’autre q’une immense Madrassah, une école Coranique dépendant de l’UOIF enseignant le Droit islamique, la Jurisprudence du Droit (fiqh), des Fatwas, la finance Islamique, un système pénal et juridique concurrent de la Constitution Républicaine Française,
et dont le « conseiller scientifique » n’est autre que le prédicateur antisémite des Frères Musulmans Youssef Al Qaradawi.

Les responsables de la Mosquée de Woippy considèrent par ailleurs que la mixité sociale entre hommes et femmes est un danger et qu’il faut l’interdire (hard-copy 1) (hard-copy 2), car c’est une incitation à la débauche et à la perversion.
Un respect de nos valeurs occidentales ?


                       Mosquée Woippy - réseau d'influence islamiste
Une partie du réseau islamiste de Mohsen N’gazou, ancien président de l’AIC de Woippy et directeur des Rencontres Annuelles des Musulmans du Sud (RAMS), en démonstration le 19 mai 2013 au parc Chanot de Marseille

On peut présenter rapidement les principaux conférenciers islamistes du RAMS :

- le prédicateur Hani Ramadan, qui a déjà été reçu pour donner une conférence à la Mosquée de Woippy.
Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

- Les prédicateurs antisionistes et antioccidentaux Tariq Ramadan et Hassan Iquioussen, ce dernier a donné une conférence à la Mosquée de Woippy le 30 juin 2012 (hard-copy)
- Marwan Muhammad, porte-parole du CCIF, qui déclarait à la Grande Mosquée d’Orly il y a quelques années « Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays Musulman ? Personne n’a le droit de nous nier cet espoir là. », prédicateur dans les grandes mosquées de France incitant au repli communautaire.
- Abdellfatah Mourouh, fondateur du parti de l’Islam politique Ehnnada actuellement au pouvoir en Tunisie (branche des Frères Musulmans)

Pensez-vous que la doctrine diffusée par les prédicateurs influents en relation avec les responsables de la Mosquée de Woippy puisse être un modèle de tolérance, de respect entre communautés ? Aide-t-elle les Musulmans de Woippy à s’intégrer dans la société, ou les incitent-ils au repli communautariste ?

-                                          François Grosdidier, sénateur-maire UMP de Woippy

« Belle inauguration pour notre centre interculturel, une première en France, financé grâce aux subventions de l’ANRU. D’une part, nos concitoyens Musulmans peuvent désormais exercer leur culte dans la dignité et en conformité avec les règles de sécurité des E.R.P. (établissements recevant du public).
D’autre part, des salles de réunion et de conférence permettront à tous les citoyens, quelle que soient leur
religion ou leur philosophie, de découvrir et d’apprécier la culture de l’autre, en dehors de tout cliché ou préjugé. »
François Grosdidier pour le « magazine de la ville de Woippy » – N° 57 – octobre 2008 p3

*** les responsables de la Mosquée de Woippy ont réinitialisé la page Facebook le 28 novembre 2013 pendant la composition de l’article et la mise en ligne des copies d’écran de la page Facebook.

26 décembre, 2012

Propagande antisioniste et antisémite diffusée par les responsables de la Grande Mosquée El Amel de Colmar: Jésus va revenir sur Terre pour punir les Juifs

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 03 min

Colmar est une ville de la préfecture du département du Haut-Rhin, l’un des deux départements de la région Alsace. Troisième ville de la région après Strasbourg et Mulhouse par sa population, son aire urbaine dépasse les 115 000 habitants.

Tout comme dans tout l’est de la France, la population Musulmane de Colmar a connu une forte expansion ces dernières décennies, elle a pu obtenir de la municipalité dirigée par le maire UMP Gilbert Meyer la construction d’une Mosquée, la première de la ville, inaugurée par Nicolas Sarkozy le 4 novembre 2002 dans le cadre de sa campagne de diffusion de « l’Islam de France. »
Cette Mosquée, d’un coût total de 915 000 euros, peut abriter près de 1 000 fidèles, a été financée à plus de 80 % par la communauté Musulmane de Colmar.

Propagande antisioniste et antisémite diffusée par les responsables de la Grande Mosquée El Amel de Colmar: Jésus va revenir sur Terre pour punir les Juifs dans Politique 730553MosqueColmar   945425MosqueColmarCollgeMolire antisémitisme dans religion
- La Grande Mosquée El Amel de Colmar, visitée par le collège Molière en juin 2009 (avec voile islamique obligatoire ?)

La ville de Colmar accueille également la grande Mosquée Ennasiha inaugurée le 25 octobre 2010
, un ancien hangar reconverti en lieu de Culte d’une capacité de 700 fidèles, un projet ayant coûté 2,2 millions d’euros, les préches et conférences dans cette Mosquée sont dirigés par l’imam Bachir Daoudi ne parlant pas le français.

On peut mesurer l’influence grandissante de l’Islam au coeur même de la politique de gestion de la ville, en constatant que lors des élections municipales de mars 2008, Gilbert Meyer, maire UMP de Colmar avait fait l’objet d’une controverse suite à la promesse d’une subvention de 164 000 euros pour l’agrandissement de la Mosquée Ennasiha faite le 25 février 2008, quelques semaines avant le premier tour, par un courrier à l’adresse de l’imam Bachir Daoudi, une « opération de propagande » largement relayée auprès des fidèles Musulmans.
Après la très courte victoire de Gilbert Meyer, l’affaire est tombée entre les mains de la justice, le tribunal administratif de Strasbourg a statué que cela constituait une pression sur l’électorat, et a annulé les résultats du scrutin de l’élection.

En novembre 2008, de nouvelles élections municipales furent organisées, et ayant déjà mis dans sa poche l’électorat Musulman, Gilbert Meyer fut réélu dès le premier tour avec 50,44% des voix.

Quel Islam est diffusé auprès de la communauté Musulmane de Colmar ? Est-ce un Islam Fraternel, ouvert à l’échange et au dialogue auprès des autres communautés ?
La Grande Mosquée El Amel de Colmar dispose d’une page Facebook sur laquelle on peut se faire une idée plus précise de l’idéologie islamique enseignée aux Fidèles Musulmans. On peut par exemple y trouver un texte relatant une partie de la vie de Jésus.

-                                                                                    571050JsusenIslam antisionisme
Il faut savoir que dans les textes Saints de l’Islam, le Coran et la Sunnah, Jésus n’est pas le Fils de Dieu mais juste un Prophète de l’Islam. Il n’a pas été crucifié sur la Croix par les Romains et les Pharisiens (dénommés uniquement par le terme « Juifs » dans les textes Saints de l’Islam), car il a été remplacé par un autre personnage au moment de sa crucifixion, Dieu ne pouvant laisser souffrir un Prophète par la main de l’homme.

« Ô gens du Livre (Chrétiens), n’exagérez pas dans votre religion, et ne dites de Dieu que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n’est qu’un Messager de Dieu, Sa parole qu’Il envoya à Marie, et un souffle (de vie) venant de Lui. Croyez donc en Dieu et en Ses messagers. Et ne dites pas «Trois». Cessez ! Ce sera meilleur pour vous. Dieu n’est qu’un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un fils. C’est à Lui qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Dieu suffit comme protecteur »
Le Coran An-Nisa’ 4:171

« Mais qu’est-il advenu de leur engagement? Ils (les juifs) n’ont pas hésité à le dénoncer, à nier les signes de Dieu, à assassiner injustement les prophètes et à déclarer que leurs cœurs étaient insensibles à toute croyance, alors qu’en réalité c’est Dieu qui avait scellé leurs cœurs, en raison de leur infidélité, au point que seul un petit nombre parmi eux peuvent être considérés comme de vrais croyants. Ce châtiment, ils  l’ont bien mérité en raison de leur infidélité et à cause de l’ignoble calomnie qu’ils ont fait courir sur Marie, et également pour avoir dit : «Nous avons tué le Messie, Jésus, fils de Marie, prophète de Dieu», alors qu’ils ne l’ont point tué et qu’ils ne l’ont point crucifié, mais ont été seulement victimes d’une illusion, car même ceux qui se sont livrés ensuite à des controverses à son sujet sont encore réduits, faute de preuves, à de simples conjectures. En réalité, ils ne l’ont point tué, mais c’est Dieu qui l’a élevé vers Lui, car Dieu est Puissant et Sage. »
Le Coran An-Nisa’ 4:156-158

Ceci invalide bien évidemment les textes de la Bible considérés par les Musulmans comme falsifiés et hérétiques, et justifie donc la négation de la Passion du Christ, de sa Crucifixion, de la rémission des péchés et de sa Résurrection.
Le rejet explicite de la Bible et de la doctrine Chrétienne.

On voit donc que Jésus est perçu très différemment dans l’Islam. On peut noter dans les textes qu’il reviendra sur Terre, mais non pas de la manière décrite dans les textes de l’Apocalypse de Jean mentionnés dans la Bible, les responsables de la Grande Mosquée El Amel de Colmar nous expliquent dans un texte publié en novembre 2012 les raisons de son futur retour sur Terre sur leur page Facebook (hard-copy1, hard-copy2) :

« Il est possible de se demander quel est l’intérêt à ce que Jésus revienne sur terre si c’est pour faire appliquer les Lois de Mohammed ? Nous pouvons avancer trois hypothèses en réponse :

Premièrement : la sagesse qui se cache derrière son retour, est éventuellement liée à la conspiration que les Juifs ont tramée contre lui lorsqu’ils ont voulu l’assassiner et le faire crucifier. Son histoire est relaté dans le Coran bien qu’ils s’entêtent toujours à revendiquer son meurtre, et à l’accuser de sorcier ou autre : Allah l’en a innocenté, et en retour Il les a frappés d’avilissement. C’est pourquoi, depuis l’avènement de l’Islam, ils n’ont pu brandir aucun étendard. Ils n’ont plus jamais réussi à régner en un quelconque endroit de la terre.

{ L’Imam Al-Qurtubî parle pour son époque conformément au Verset : « Ils sont frappés d’avilissement où qu’ils soient sauf s’il leur est tendu la corde d’Allah ou bien la corde des hommes. » La restriction dans ce Verset explique peut-être la situation actuelle ! (NDT)}

Ils resteront ainsi jusqu’au crépuscule de la fin du monde, le jour où l’Antéchrist va se manifester. Le plus grand des sorciers, ils vont lui faire allégeance et composer son armée dans l’espoir de se venger par lui, des musulmans. Dans cette conjoncture, Allah fera descendre celui qu’ils se sont jurés d’avoir tué. Il va le mettre en valeur devant ces derniers et devant tout hypocrite ou opposant afin de leur prouver qu’il est bel et bien vivant. Il vaincra leur meneur et leur chef qui va s’arroger le titre de Seigneurie universelle. Il va le tuer et mettre son armée composée de soldats juifs en déroute avec l’aide de ses soldats croyants. Ils n’auront ce jour-là, plus aucun échappatoire fussent-ils cachés derrière un rocher, un arbre ou encore un mur. La matière va alors s’écrier : Ô Esprit de Dieu ! Par ici ! Il y a un Juif ! Sous la menace de l’épée, il sera sommé à chacun soit de se convertir soit de mourir. Voici le prochain sort des infidèles en tout genre sur la terre entière où il n’en restera plus ! »
[...]

Une des hypothèses présentées par les responsables de la Grande Mosquée El Amel de Colmar, est que Jésus va revenir sur Terre pour punir les Juifs, car ils ont tenté de le tuer.
Les textes du Coran sont repris pour justifier que les Juifs sont un peuple maudit depuis leur tentative de meurtre contre Jésus. Depuis cette infamie, ils « n’ont pu brandir aucun étendard », et « n’ont plus jamais réussi à régner en un quelconque endroit de la terre. »
Lors de son retour sur Terre, Jésus tuera leur chef, et « mettra en déroute son armée composée de soldats Juifs ». Les Juifs de la Terre seront sommés soit de se convertir à l’Islam, soit de mourir.

Ce texte projette dans l’inconscient collectif de la Oumma, la communauté Musulmane, que la fin des temps coïncide avec la venue de Jésus et l’extermination de TOUS les Juifs ou leur soumission, car TOUS collectivement, sont responsables d’avoir voulu assassiner Jésus.
Est-il normal qu’un site d’un Lieu de Culte censé délivrer un Message de Paix et de Tolérance mette en ligne ce type de propos ? Quel impact peut avoir ce texte publié sur Internet, sur de jeunes Musulmans désireux de connaître ou d’approfondir la « Religion de Paix et Tolérance » ?  Quels objectifs visent les responsables de la Mosquée ?

Et surtout, on est en droit de se poser la question : est-ce que ces textes expliquant le retour de Jésus sur Terre pour punir les Juifs sont enseignés dans l’école coranique de la Grande Mosquée El Amel de Colmar ?

 

Évidemment, ce texte antisémite influe également sur l’idéologie politico-religieuse véhiculée aux Fidèles Musulmans pour justifier le combat contre les Juifs à travers le Monde, et en particulier autour du point névralgique actuel, la Palestine, par la diffusion d’une propagande antisioniste contre l’État d’Israël.
Sur la page Facebook de la Mosquée, les responsables publient effectivement des textes et vidéos de propagande avec pour objectif de faire passer Israël comme un état criminel aux yeux de la communauté internationale, une lutte totale contre le sionisme (hard-copy).
On peut ainsi voir une vidéo choquante (non diffusée par les « médias sionistes », c’est à dire les occidentaux), montrant un enfant brûlé lors d’une attaque israélienne, destinée à attiser la haine de la communauté Musulmane contre les israéliens et justifier ainsi l’antisionisme.

-                            342141MosqueColmarantisionisme4 Colmar    211217MosqueColmarantisionisme5 Coran
-                propagande antisioniste diffusée par les responsables de la Grande Mosquée El Amel de Colmar

Bien entendu, aucune image montrant comment des civils sont utilisés comme boucliers humains par les instances palestiniennes de Gaza contre les répliques israéliennes n’est montrée par les responsables de la Mosquée El Amel de Colmar, ni même le fanatisme religieux dispensé par les média officiels palestiniens qui expliquent que les enfants doivent être les premiers sacrifiés pour libérer la Palestine, des martyrs à la gloire d’Allah.

-                                                                                 765878MosqueColmarLemaireGilbertMeyer Gilbert Meyer
« Et fallait-il lancer un nouveau débat sur l’Islam, alors que celui sur l’identité a fait monter le FN à 20 % ? Faut-il provoquer une opposition entre Français ? On prie dans la rue à Paris, mais nous n’avons pas de problème à Colmar. J’ai autorisé deux Mosquées et trois lieux de prières gérés localement car je veux la paix sociale. D’autant que deux tiers des musulmans sont des Français. Je suis d’accord pour estimer que les imams doivent parler le français, mais n’allons pas trop loin. »
Gilbert Meyer, maire UMP de Colmar depuis 1995, propos recueillis par Yolande Baldeweck le 27 février 2011.

-                                                                                        550456nicolassarkozy Haut-Rhin

« Vous avez réussi à ne pas vous laisser enfermer dans une logique d’amalgame entre l’Islam, l’extrémisme islamiste et le repli communautaire. [...] Soyez le symbole de l’Islam de France [...] intégré dans la société française, comme le vit la très large majorité des Musulmans de France »
Nicolas Sarkozy, ex-ministre de l’Intérieur – discours d’inauguration de la Grande Mosquée El Amel de Colmar le 4 novembre 2002, dans le cadre de la diffusion de la campagne « Islam de France »

7 décembre, 2012

L’Association Musulmane « Havre De Savoir » et la Mosquée Essalam du Havre, source de propagation de l’Islam politique militant et antisioniste

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 03 min

Avec plus de 170 000 habitants, Le Havre est la commune la plus peuplée de Normandie, deuxième port de France après Marseille, dans le département de la Seine-Maritime.

L’association islamique « Havre De Savoir » de la ville du Havre a été crée avec pour objectif la publication régulière des brochures, l’organisation de conférences et de forum ayant pour thème la religion musulmane.
Quel est le type de messages diffusés par cette association ? Est-ce un message Spirituel, d’Amour, d’Humilité et de Don de Soi, la mise en place de liens Fraternels avec les autres Communautés et promouvoir la « Religion de Paix et Tolérance » par « l’Islam de France »?

N’ayant actuellement pas de lieu de Culte dédié, l’association planifie la plupart de ses séminaires dans l’hôtel Novotel près de la gare du Havre.
On peut tout d’abord remarquer que « Havre De Savoir » est une association proche des positions et des prédicateurs de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF).
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Son président Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

On peut faire une liste non exhaustive des personnalités de l’UOIF ou proche de cette organisation ayant été reçues par « Havre De Savoir ».
Parmi les prédicateur de l’UOIF, l’association « Havre De Savoir » a prévu d’inviter l’imam de la Mosquée d’Escaudain Hassan Iquioussen, pour donner une conférence sur « le Califat Ottoman » le 8 décembre 2012 à l’hôtel Novotel du Havre.

-                                               L'Association Musulmane                      mosqueraismesiquioussen Ahmed Jaballah dans religion
- L’imam Hassan Iquioussen, invité à donner une conférence pour l’association « Havre De Savoir », le 8 décembre 2012

Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
On imagine que sa conférence sur le califat ottoman servira à démontrer le bien fondé des guerres de conquêtes islamiques, pillages et razzia, pour libérer les populations de leurs oppresseurs Chrétiens, « l’Occident machiavélique », un peu du même style que celle donnée à la Grande Mosquée de Pont-à-Mousson sur les Croisades.

Hassan Safoui, membre de l’UOIF est un des responsables de la Grande Mosquée de Hérouville Saint-Clair en Normandie dans le Calvados, il est également dans les petits papiers des responsables de l’association « Havre De Savoir ». Ce prédicateur se revendique d’un Islam militant, il a ardemment lutté contre la mise en place de la Loi de 2004 sur l’interdiction du port du voile islamique à l’école, qu’il considère comme un « racisme anti-musulman », et organise des manifestations pour la cause palestinienne. Ici, il est interviewé par la chaîne HDS TV (Havre Du Savoir TV) (hard-copy)

 

-                                                                                          832369HassanSafoui Al-Qaradawi
-               Le prédicateur Hassan Safoui, invité par l’association « Havre De Savoir », ici dans une manifestation pro-palestinienne

 

Le « Havre du Savoir » fait également la promotion sur son site internet du prédicateur suisse Tariq Ramadan (hard-copy), très médiatique, revendiquant un Islam politique, expliquant que l’Occident est décadent et que la seule solution pour rétablir la situation consiste en la création d’un État Islamique sous la Charia dirigé par un imam, un système bien évidemment incompatible et concurrent du système démocratique et républicain de type occidental.

-                                                                    157976HavreduSavoirTariqRamadan Allah

Tariq Ramadan délivre des prèches visant à considérer les Musulmans de France comme des victimes de persécutions de racisme de la part des français non-musulmans, il défend la non mixité sociale homme / femme dans les piscines, et prend la défense de prédicateurs antisémites sur son site Internet.

Le 8 septembre 2012, le prédicateur Hani Ramadan, frère de Tariq Ramadan, fut l’un des invités d’un séminaire organisé par le « Havre De Savoir » sur le thème « Islam : Religion Liberticide ? »

-                127381MosqueHavreHaniRamadan antisémitisme          249953HavreduSavoirHaniRamadan antisionisme
-                                        Le prédicateur Hani Ramadan, invité par l’association « Havre De Savoir »

Hani Ramadan est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur antisémite qui n’hésite pas à comparer les Juifs à des « serpents, race de vipères » dans une conférence à Bruxelles devant des centaines de Musulmans. Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

 

Des représentants du Comité Contre l’Islamophobie en France (CCIF), dont son porte-parole, Marwan Muhammad a déclaré clairement à la Grande Mosquée d’Orly vouloir transformer le France en un pays Musulman, étaient présents lors de la conférence organisée par l’association « Havre De Savoir » le 17 novembre 2012, afin de débattre sur la situation de l’islamophobie en France, et de collaborer ensemble sur les solutions à envisager, en compagnie notamment du rappeur Médine, de Samy Debah et de Nabil Ennasri.

Nabil Ennasri a été formé à l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH) de Chateau-Chinon, qui sous ce titre pompeux, n’est rien d’autre qu’une immense Madrassah, une école coranique sous contrôle de l’UOIF et des Frères Musulmans, formant de nouvelles générations d’intellectuels Musulmans, capables d’utiliser tous les outils démocratiques du monde Occidental pour mettre au point des techniques de propagande très élaborées, afin de les retourner contre leurs propres créateurs et d’atteindre leur objectif : construire un monde islamique.
Nabil Ennasri est également président du Collectif des Musulmans de France (CMF). (hard-copy).

-   482848HavreduSavoirNabilEnnasri4 cantines scolaire    752717HavreduSavoirNabilEnnasri3 CCIF
- Le président du Collectif des Musulmans de France Nabil Ennasri, invité par l’association « Havre De Savoir » et le CCIF le 17 novembre 2012

On peut avoir une idée de l’idéologie politique diffusée par Nabil Ennasri, dans une conférence donnée devant des Musulmans et retransmise par l’association « Havre De Savoir » (hard-copy)
« Vous avez également vu ce qui s’est passé cette semaine, le Cheikh Al-Qaradawi, le Cheikh Mohamed Al-Masri que l’on interdit comme ça de manière brutale et frontale. En plus de ça, on dit que ce n’est pas seulement ces deux cheikhs, mais tous les autres ! »
01:58

Nabil Ennasri évoque ici l’incident ayant eu lieu lors du dernier congrès de l’UOIF tenu au Bourget au printemps 2012, certains prédicateurs étrangers (mentionnés par Nabil Ennasri) invités ont été déclarés « persona non grata » et n’ont pu obtenir de visas pour entrer en France. Il faut savoir que le cheikh Al-Qaradawi n’est rien d’autre que le mentor de l’organisation politique des Frères Musulmans. Dans une conférence sur Al-Jazeera en 2009, ce cheikh a appelé la communauté Musulmane à punir les Juifs, et que s’il le fallait, il les tuerai lui-même.
Il milite dans ses ouvrages pour la mise en place d’un État Islamique, la conquête de Jérusalem et de Rome, l’extermination des homosexuels.

Par ailleurs, Mahmoud Al-Masri est un prédicateur antisémite égyptien prestigieux très réputé dans le monde Musulman, les Juifs sont pour lui une calamité dont il faut se débarasser.
Voilà le type de précheurs que défend Nabil Ennasri.
Poursuivons.

« On a été colonisé parce qu’on est colonisable. Là, on se fait marcher dessus, on se fait mépriser parce qu’on est méprisable, et qu’il va falloir commencer à traduire cette colère, cette indignation dans la rue, et s’engager réellement sur le terrain, et en s’engageant dans des associations. L’association du « Havre De Savoir » fait un travail formidable. Si on avait des Frères comme dans ça dans toute les villes de France, je peux vous dire que l’on ne nous insulterait pas comme ça aujourd’hui.
Je ne suis pas en train de dramatiser à outrance les choses, les faits réels, si on continue comme ça, on risque sérieusement de finir très, très mal. Parce qu’ils sont prêts à tout, ils jouent avec le feu, et ils sont pertinemment conscients de ce qu’ils font. Et j’ai pas envie d’aller très loin, mais il y a des exemples en Histoire, et il y a des gens qui préparent un certain nombre de choses pour cette population, dont certains ne souhaitent qu’une chose, c’est que vous rentriez chez vous.
Je finirai juste sur ce qu’a dit Daniel Pipes, un conseiller de Georges Bush, un de ces idéologues que l’on appelle néo-conservateur américain.
Daniel Pipes ne nomme même plus « Europe » mais « Eurabia », une Europe qui s’arabise, une Europe qui s’islamise, Il dit que pour la communauté arabo-musulmane de l’Europe il y a trois choix : « soit une assimilation forcée, c’est-à-dire que vous retirez tous vos Hijab, vous, vos barbes, et que vous mangiez et que vous épousiez tous les us et coutumes de la société française et d’accueil, soit c’est un exil forcé de là où vous venez, on se comprend, soit c’est la guerre civile. Il y a un certain nombre de personnes en France très mal intentionnées, qui pullulent sur Internet, et qui demandent, entretiennent et favorisent ce climat de haine, pour qu’à la fin, on arrive, et ce n’est pas moi qui le dis, et si vous prenez un certain nombre de déclarations de gens qui sont à la droite de l’extrême-droite, ce sont non seulement des gens qui portent ce discours, mais qui commencent réellement à se préparer physiquement, militairement, donc l’heure est grave, il faut qu’on se prenne en charge, parce nul ne peut-être blâmé, si ce n’est nous et notre capacité de travail et de militantisme. »
05:35

Nabil Ennasri invective les Musulmans, et les incitent à la révolte. Les Musulmans se doivent d’IMPOSER leur identité et leurs valeurs islamiques, sinon, ils seront soit expulsés de l’Europe, soit exterminés dans une guerre civile. Nabil Ennasri considère les Musulmans de France comme persécutés, humiliés, martyrisés par les français, et les prépare psychologiquement au combat, à la guerre qui va venir.

Au printemps 2012, l’association du « Havre De Savoir » lui a posé quelques questions sur les prochaines élections présidentielles. Un extrait de ses réponses en gras italique ci-dessous : (hard-copy)
« Je veux sortir du schéma du système dans lequel on nous demande de voter droite ou gauche. Moi, encore une fois, je vote en 2012 en mettant en évidence l’importance des élections de 2014, mais également les élections législatives. Car après les élections présidentielles, il y a des élections fondamentales que beaucoup de Musulmans négligent qui sont les élections législatives, parce qu’un Président ne peut pas voter sans un parlement.
Par exemple, et je m’adresse de manière très concrète aux Musulmans de la circonscription d’Éric Raoult et de Manuel Valls, il faut les faire tomber.
Ces deux députés symbolisent à eux seuls l’islamophobie notoire de la classe politique, ce sont eux qui ont été le plus en avant dans le dénigrement et le rejet des Musulmans de France avec un certain nombre de déclarations fracassantes et en même temps ce sont eux qui font le relais de manière absolument épouvantable des intérêts d’Israël, on sait que Manuel Valls, de son propre aveu, est lié de manière éternelle à Israël, avec toute la justification qu’il a autour de la spoliation des palestiniens, mais également Éric Raoult qui est le président des « élus des Amis d’Israël » qui ne fait qu’une chose, jour après jour, c’est de légitimer l’occupation palestinienne.
Si dans ces deux circonscriptions les Musulmans arrivaient à faire tomber ces deux symboles de l’illégitimité d’un certain nombre d’hommes politiques, on aura réussi notre pari. »
04:08
Nabil Ennasri pour la chaîne Youtube de l’association « Havre du Savoir »

Un discours violemment antisioniste, Manuel Valls et Éric Raoult doivent être considérés comme ennemis des Musulmans car soutenant Israël.
On retrouve cette propagande antisioniste dans les articles du site internet de l’association « Havre De Savoir ».
Le conflit israélo-palestinien est toujours analysé d’un point de vue unilatéral : c’est Israël, état autoritaire qui opprime les Palestiniens, il faut prendre des mesures de rétorsion, par exemple boycotter les produits provenant d’Israël. Aucune remarque ou pendant n’est fait quant à la propagande antisémite menée par certains pays Arabe, le Hamas, le Fatah, contre Israël, ou de remarques quant aux attentats-suicide perpétrés dans les restaurants, écoles ou discothèques israéliens.

Pour plus d’informations, on peut par exemple se référer à l’excellent petit livre de David Horowitz et Guy Millière « Comment le peuple palestinien fut inventé », ou encore le livre « La guerre d’Oslo » disponible en ligne au format PDF sur les négociations menées entre le gouvernement israélien et l’OLP de Yasser Arafat durant les années 1990-2000,  et d’autres articles qui démystifient la propagande de désinformation diffusée sur l’Histoire d’Israël.

 

Quelques extraits des articles que l’on peut consulter sur le site internet du « Havre De Savoir »:
« Le Prophète étant l’exemple parfait, les musulmans suivent son modèle et rompent le jeûne avec des dattes. Mais que dirait le Prophète s’il savait que ces dattes sont le produit de la souffrance palestinienne ? Et qu’avec notre argent nous finançons l’occupation israélienne et son lot de meurtres, de malheurs et d’injustices ?
Le Prophète Mohammed nous a pourtant mis en garde contre l’injustice : « Prenez garde à l’injustice, car l’injustice se traduira en ténèbres au Jour du Jugement. » (Boukhari)
Malgré cela, nombre d’entre nous rompent encore leurs jeûnes (un jeûne rappelons-le dédié à ALLAH (éxalté soit-Il)) avec un fruit issu de l’arbre de l’injustice ; Et en cela nous commettons un grand péché comme nous l’indique l’Union Internationale des Savants Musulmans (oulémas) : « L’achat des produits israéliens est un grand péché ». »
Les fruits du péché – Othman (hard-copy)


« L’entité sioniste a commis ses actions criminelles d’une manière la plus brutale ; la plus sauvage ; la plus barbare et la plus inhumaine : les soldats du Tsahal ont fait couler le sang ; tué enfants, femmes et vieillards démunis ; ils ont détruit les maisons sur leurs habitants décimant ainsi des familles entières. Ils n’ont fait preuve d’aucune pitié ; d’aucune compassion.
L’entité sioniste continue son extermination du peuple palestinien ; son épuration ethnique en toute impunité car dès qu’il s’agit d’Israël, on ne peut que constater un flagrant deux poids et deux mesures de la part de l’Occident. L’Occident apporte à Israël un soutien sans limite et inconditionné. Aux yeux de l’Occident, Israël est le seul état au monde à qui on ne demande pas de compte ; le seul état qui ne peut être sanctionné ; le seul état auquel on ne pourrait appliquer une sanction. »
Palestine – histoire d’une injustice (hard-copy)

L’UOIF est par ailleurs, également implantée dans la mosquée Essalam du Havre.

-                                         486950MosqueHavre charia
-                                               La devanture de la Mosquée Essalam du Havre

Hassan Iquioussen y est venu donner une conférence le 5 août 2012 sur le thème: « Ramadan : quels impacts sur la communauté ? » (hard-copy)

Le prédicateur Abdallah Ben Mansour, membre  de l’UOIF, qui explique à la Mosquée d’Aulnay-sous-Bois que la Charia est la seule Loi valable pour l’Humanité, et que les français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam, est également conférencier à la Mosquée Essalam du Havre (hard-copy).

D’autres prédicateurs formés à l’IESH de Saint-Denis ou de Chateau-Chinon peuvent être trouvés en parcourant l’intégralité de la page Facebook de la Mosquée.

Toute cette propagande localisée n’est évidemment pas sans incidence et contribue à générer des tensions au sein de la société civile. La revendication militante de l’identité islamique, fait que les principes de l’Islam sont peu à peu intégrés dans l’école laïque et républicaine.
Récemment, la ville du Havre a décidé d’ôter au dernier moment une mousse au chocolat des menus des écoles, alertée par des agents sur la présence de gélatine de porc dans la composition, aliment strictement interdit aux Musulmans. Pour ne pas « contaminer » les enfants Musulmans, ces desserts, 8 500 mousses au chocolat, ont été jetés.
La distinction entre élèves (halal / haram) est maintenant quasiment officielle dans une institution qui n’est pas censée différencier les enfants « purs » des enfants « impurs » (Liberté, ÉGALITÉ, Fraternité).
A quand la séparation totale dans les écoles entre élèves « purs » et « impurs », comme dans certaines écoles de la banlieue lyonnaise ?

 

-                                                                                                    820180EdouardPhilippemaireduHavre Coran

« - (Paris-Normandie.fr) :  De quelle nature est l’intervention de la municipalité dans la construction de mosquée ?
- (Édouard Philippe) : La délivrance d’un permis s’inscrit strictement dans le respect du droit de l’urbanisme […] Par ailleurs, on a parfois fait en sorte de mettre un terrain à disposition ou de participer au financement d’équipements culturels contenus dans le projet cultuel ».

Édouard Philippe, Maire (UMP) du Havre

23 octobre, 2012

Conférence de Hassan Iquioussen à la Grande Mosquée Ar-Rahma de Béziers : les dirigeants politiques et les médias sont les soldats de Shaïtan (le Diable), ennemis des Musulmans

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 10 min

Béziers est une commune française du sud de la France située dans le département de l’Hérault et la région Languedoc-Roussillon. Des traditions ont fait sa renommée à l’échelle internationale, on peut citer sa viticulture, son rugby à XV ou encore sa feria.
La communauté Musulmane s’est très nettement agrandie au coeur de la ville ces dernières décennies, modifiant son paysage culturel et cultuel, plusieurs associations Musulmanes ont vu le jour et disposent de lieux de Culte imposants.
Un de ces lieux de Culte, la Grande Mosquée Ar-Rahma, est administrée par l’Association Culturelle des Français Musulmans (ACFM), les responsables de la Mosquée ont une page Facebook pour interagir et diffuser l’Islam et les principes du Noble Coran aux Musulmans et à tous ceux qui voudraient s’initier à la Religion de « Paix et Tolérance ».

-       Conférence de Hassan Iquioussen à la Grande Mosquée Ar-Rahma de Béziers : les dirigeants politiques et les médias sont les soldats de Shaïtan (le Diable), ennemis des Musulmans dans Politique 634404MosqueBziers     634590MosqueBziersFidles antisémitisme dans religion
-                         La Grande Mosquée Ar-Rahma de Béziers et son minaret   – Fidèles pendant une conférence

L’apaisement, l’Amour, l’Humilité et la Fraternité sont-ils le credo des responsables de la Mosquée de Béziers ? On peut déjà remarquer comment, sur leur page Facebook, ils envisagent le dialogue inter-communautaire (hard-copy) :

« Il n’est pas permis aux Musulmans de célébrer les fêtes renfermant une dimension religieuse étrangère à l’Islam, ou encore, celles qui n’ont aucun rapport de près ou de loin avec notre religion. »
[...]
« Alors mes frères et soeurs, jetez aux toilettes toutes ces fêtes sataniques que beaucoup de personnes (pour pas dire « musulmans ») ont adopté aujourd’hui.
C’est malheureux quand je pense que moi-même je fêtais ça !
C’est malheureux quand je vois que des membres de ma propre famille fêtaient noël ou le jour de l’an, ou encore les anniversaires alors même qu’ils savent tout ça !!! Mais le pire c’est que certains d’entre vous lisent ce message et vont continuer à se plaquer les cheveux, se parfumer, se faire beau-gosse(gays) ou joli (sexy).
Alors dans ce cas réfléchissez à ce que vous direz devant Allah soubhanahu wa tahala.
Crains Dieu mon frère. Crains Dieu ma soeur »

Les responsables de la Mosquée se désolent de voir les Musulmans adorer les fêtes « sataniques » comme Noël, ou même de fêter son anniversaire. Tout ce qui n’est pas islamique et détourne les Musulmans de la Vérité d’Allah vient du Diable et doit être rejeté. Seules les fêtes religieuses Musulmanes doivent être fêtées.
Est-ce que ce type d’argument incite la communauté Musulmane de Béziers à la Fraternité, à la Communion et au dialogue inter-religieux, ou au contraire peut-il provoquer de la défiance, de la méfiance, du mépris face aux idolâtres de Satan ?

 

Des posts parsèment la page Facebook, et véhiculent l’idéologie islamique enseignée dans la Mosquée :

« En Islam, la femme est le trésor jalousement défendu par toute la famille: chaque membre y voit l’héritage du passé et la garantie de l’avenir. En Occident, elle est souvent réduite à une marchandise bon marché, manipulée par la publicité et écrasée par le rouleau compresseur de la production et de la consommation ».
Alexis Carrel, Lauréat du prix Nobel de physiologie et de médecine en 1912 (hard-copy)

Les responsables de la Mosquée Ar-Rhama de Béziers mettent en avant une citation d’un prix Nobel, (vraie ou fausse, impossible de trouver la source) pour décrédibiliser l’Occident décadent et sa manière de traiter les femmes. (Mais pas un mot sur le traitement des femmes dans les pays Musulmans)
Le but étant évidemment d’instaurer psychologiquement le mépris de l’Occident et de ses valeurs aux Musulmans, originaires pour la plupart de pays du Maghreb ou du Moyen-Orient dont certains ont une partie de leur famille qui a probablement fui dans le passé le régime pour raison économique, sociale ou politique.

On trouve également une publicité pour une conférence donnée à Marseille par l’islamiste turc Harun Yahya, condamné dans son pays pour pédophilie et diffusant dans les plus grandes Mosquées de France, une propagande antidarwiniste, antichrétienne, des théories du complot sioniste et franc-maçonnique , des théories sur la venue d’un Mahdi (être surnaturel) qui construira un monde universel islamique. (hard-copy)

-                                                                                       harunyahiya Béziers
-  L’islamiste turc Harun Yahya, une référence pour les responsables de la Mosquée de Béziers : « Selon le Coran, la domination des valeurs islamiques dans le monde est une obligation »

 

Concernant les prédications, l’imam de la Mosquée de Montpellier Ibn-Rochd, Mohamed Khattabi, connu pour sa doctrine de rejet de la démocratie et des valeurs occidentales qui doivent faire place selon lui aux Lois Islamiques de la Charia, est venu donner une conférence le 17 juin 2012 à la Mosquée de Béziers. (hard-copy)


-                                                          521913MosqueLibourneMohamedKhattabi charia
- Le prédicateur Mohamed Khattabi, invité à donner une conférence à la Grande Mosquée Ar-Rahma de Béziers le 17 juin 2012

« Une fois un Musulman m’a dit : »moi je suis un Musulman laïc ». J’ai dit que je ne trouverais ça dans aucun dictionnaire, allez-y, expliquez-moi ce qu’est un Musulman laïc ! Ou un Musulman communiste, ou un Musulman capitaliste, allez-y ! Je le défie, parce que Musulman, c’est tout un ensemble de vues et de principes qui peuvent être parfois à l’encontre du capitalisme, parfois à l’encontre du communisme, et parfois à l’encontre de la laïcité, il faut dire les choses comme telles et ne pas être gêné ! Alors je ne peux pas dire que je suis Musulman et je rajoute un qualificatif pour plaire, ou je suis un Musulman « ouvert », ou un Musulman « modéré », hein ! ce n’est pas l’Islam ça ! L’Islam c’est l’Islam. On est Musulman comme Allah nous l’a dicté ou on ne l’est pas. »
conférence de Mohamed Khattabi à la Mosquée Ibn Rochd de Montpellier

On peut noter que les actions menées par les responsables de la Mosquées ne se limitent pas aux doctrines idéologiques, ils soutiennent également des actions militantes.
Dans une affaire judiciaire ayant pour cadre une audience relative à la garde d’un enfant, une femme s’est présentée au tribunal avec son voile islamique, et la magistrate a refusé de délibérer tant que cette dernière n’eut pas retiré son voile. Après avoir eu vent de l’affaire, les responsables de la Mosquée de Béziers ont soutenu un véritable bras de fer avec l’institution républicaine, en appelant sur leur page Facebook des femmes Musulmanes voilées à venir manifester en solidarité devant le tribunal pour faire pression sur l’institution judiciaire.
Convoquée une deuxième fois, la jeune femme est venue avec 23 autres femmes voilées, et elle a pu entrer avec son voile. Les militants ont gagné, et réussissent ainsi par petits pas, à grignoter par leurs revendications, l’espace républicain.

-                             689480femmesvoiles Coran
femmes voilées soutenues par les responsables de la Mosquée Ar-Rahma de Béziers, manifestant pour le port du voile dans l’enceinte du tribunal.

 

Le site fait également la promotion de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF). Cette organisation possède une soixante d’associations directement affiliées et plusieurs dizaines d’autres gérant les lieux de culte en France. Elle est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.
On peut voir sur la page Facebook, les photos deux des principaux idéologues références ayant participé au congrès de l’UOIF du Bourget en 2012, le cheikh égyptien Mahmoud Al-Masri et le cheikh koweïtien Mishary Rashid Alafasy, quelques extraits de leur pensée idéologique, des discours fraternels pleins de sagesse et d’humilité : (hard-copy 1) (hard-copy 2)

-                            225859MosqueBziersAlafasi Frères Musulmans         976009MosqueBziersMahmoudAlMasri2 Harun Yahya
-
« La femme Musulmane a-t-elle le droit de travailler dans un lieu mixte ?
La base de toute chose est que la femme doit rester dans son foyer, dans sa demeure. L’homme et la femme se complètent : une partie travaille à l’intérieur, une partie à l’extérieur. C’est la règle de base. Mais par contre, si la femme a besoin de travailler, si elle est dans le besoin, car son mari est malade, ou son mari est pauvre, ou bien elle est divorcée, et qu’elle peut mettre en pratique sa Religion, porter son Hijab, faire sa prière et ne pas rester dans un endroit mixte où il y a plein de tentations, alors il lui est permis de travailler, sinon ce n’est pas permis. »
Le cheikh koweïtien Mishary Rashid Alafasy, prédicateur à la Mosquée de Gap, référence théologique pour les responsables de la Mosquée Ar-Rahma de Béziers

« Aux jours du Prophète Mohamed, les Musulmans de Médine ont essayé de coexister avec les Juifs qui vivaient là-bas. Est-ce que cela a fonctionné ? Accords et traités ont été signés, mais les Juifs ont rompu les traités les uns après les autres. Ils ont trahi les Musulmans, comme c’est la coutume des Juifs en tout temps et en tout lieu. Les Juifs resteront des Juifs, ils n’ont pas changé et ne changeront jamais. Comme avec les Accords de Camp David, même si vous signez des milliers de traités avec eux, ils ne seront jamais respectueux. Ils ont tué les Prophètes, et que sommes nous, nous Musulmans, comparés aux Prophètes ? »
Mahmoud Al Masri sur Al-Nas TV le 17 février 2012
sommité théologique pour les responsables de la Mosquée Ar-Rahma de Béziers

Des prédicateurs de l’UOIF donnent des conférences dans la Mosquée, comme l’imam de la Mosquée Escaudain Hassan Iquioussen, ayant par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
Ce 10 juin 2012, Hassan Iquioussen est invité à donner une conférence à la Mosquée  Ar-Rahma de Béziers, il installe dès son arrivée une atmosphère dramatique, tendue et électrique face à son auditoire. Loin de ce que l’on est en droit normalement d’attendre d’un lieu de repos, d’apaisement, de prières et de recueillement. Il explique dès le début que le thème de la conférence prévu initialement « la jeunesse Musulmane » est reporté car il y a urgence, des faits tragiques sont arrivés. Quelques extraits de sa conférence en gras italique ci-dessous :

-     528582beziersiquioussen Hassan Iquioussen        330178MosqueBziersHassanIquioussen Hérault
-     l’imam Hassan Iquioussen, en conférence à la Grande Mosquée Ar-Rahma de Béziers le 10 juin 2012

« Les islamophobes, les ennemis de l’Islam veulent qu’il n’y ait pas de Miséricorde sur Terre, parce qu’ils ont un Big Boss, qui s’appelle Shaïtan (le Diable), et Shaïtan que veut-il ? Il veut que tout le monde aille en Enfer. Et pour qu’ils aillent en Enfer là haut, ils faut d’abord qu’ils vivent l’Enfer sur Terre.
Et l’Enfer sur Terre c’est quoi ? c’est la désobéissance à Dieu, c’est de ne pas respecter les principes fondamentaux de notre Religion qui sont des principes d’amour, de justice, d’acceptation de la différence, d’entraide et de fraternité.
En fait, Shaïtan et ses potes, les islamophobes, les ennemis de l’Islam, ont pour objectif de créer la fitna sur Terre, la zizanie, le boxon. Dieu dit dans le Coran : « La fitna est pire que le crime », parce que tu vas vivre dans la peur, dans le stress. »
[04:30]

« Ils nous ont piégé, ils ont mis des mines, des bombes antipersonnelles partout, et nous, on marche sur les mines et on fait des dégats. Alors il faut percer l’abcès et en parler de manière claire et nette, pour contrecarrer et répondre, on a été agressés pendant deux mois, ils n’ont pas cessé de nous tirer dessus. Et on fait quoi ? On reste les bras croisés et on prend des coups ? Il faut réagir, mais d’abord comprendre ce qui se passe. Une fois que t’as bien compris ce qui se passe, tu vas bien répondre. »
[06:30]

« Pourquoi Shaïtan veut-il notre peau ? Vous savez comment Shaïtan pense ? Je vais vous ouvrir la parenthèse, c’est exactement comme ça que pense les islamophobes et les racistes. C’est tout simple, il y a un Arabe qui a volé, la personne a vu que c’était un Arabe, elle dit quoi ? « Il y en a marre des Arabes, c’est tous des voleurs ! » …Mais pourquoi tu as de la haine envers moi, qu’est-ce que je t’ai fait ? C’est exactement la même mentalité que celle des islamophobes racistes qui existe aujourd’hui. Ne cherchez pas à comprendre, ce n’est pas rationnel, c’est de la haine et une soif de pouvoir de domination et d’exploitation. »
[13:45]

« On va parler des humains qui font partie de l’armée du Diable et qui ont pour mission de réaliser les objectifs du Diable, et les objectifs du Diable, c’est d’éloigner les gens de l’adoration de Dieu. Il va tout faire pour que les gens ne se soumettent pas à Dieu mais se soumettent à qui ? A lui ! Shaïtan !
[19:53]

« Shaïtan, il a parmi les humains, ses alliés, ses potes, ses soldats, qui travaillent pour lui. C’est quoi le boulot de ces gens là qui travaillent pour Shaïtan ?
Tous les Prophètes ont eu des ennemis parmi les êtres humains, c’est écrit dans le Coran. Quels sont ces ennemis ? Se sont en premier lieu, les dirigeants. Les peuples ont des dirigeants, ceux qui dirigent, ceux qui gouvernent, ceux qui ont le pouvoir économique, politique, intellectuel, médiatique. Cette minorité qui dirige, le Coran les appelle « les notables, ceux qui ont le pouvoir », et ils sont comment ? Ils sont hautains, ils se croient tout puissants, ce sont ces gens là ceux qui dirigent les peuples qui ont déclaré la guerre au Prophète.
A chaque fois que Dieu choisit un Prophète et lui dit « va sauver ton peuple ! » Tout de suite, ceux qui dirigent, déclarent la guerre au Prophète et le combattent.
Pourquoi ? Parce qu’ils ne sont pas bêtes les dirigeants, ils comprennent les premiers le danger du Prophète. Dès qu’ils voient un Prophète, ils l’écoutent, et ils savent qu’il est dangereux pour eux. Pourquoi ? Parce que ceux qui dirigent, en général, la plupart du temps ne sont pas justes. Ils exploitent le peuple, ils profitent de leur pouvoir pour exploiter les petites gens. Les Prophètes ont pour mission de libérer les êtres humains de la domination de l’homme par l’homme. Et que veut un Prophète ? Il veut que l’homme n’adore pas le matériel, il veut que l’homme n’adore pas le Diable, le Prophète veut que l’être humain adore Dieu le Créateur. »
[20:40]

« Comment les amis de Shaïtan, les soldats de Shaïtan, les islamophobes font pour combattre l’Islam, le Prophète et les Musulmans ? Un, il dénigrent le Musulman, le Prophète, ils accusent, ils salissent la personne, ils te collent des étiquettes. »
[31:14]   

« On te colle une étiquette islamiste, salafiste, terroriste, Aujourd’hui « Musulman », c’est un gros mot, t’es un danger, t’es un monstre ! Tu fais sauter des ponts, tu dérailles des trains ! pire ! Tu sais quoi ?Tu crées des tremblements de terre ! Des volcans ! Même la sécheresse c’est de ta faute ! Tout ce qui se passe sur Terre et dans l’Univers, c’est à cause de lui ! La preuve, pas la peine de l’apporter, parce que Goebbels l’a dit, vous savez ce qu’il a dit Goebbels : « mens, et répète le mensonge », et les gens vont finir par le croire sans chercher.
Comment ils ont fait pour l’accuser de tous ces maux, c’est simple, ce n’est pas compliqué,ce sont les mêmes stratégies. Il n’y a que les moyens matériels qui changent, la philosophie est la même : La télé, la radio, Internet, les journaux, tu fais des émissions, et tu répètes sans arrêt. 24h, 36h, tu ramènes des psys, des sociologues, des psychologues, et pendant deux jours, trois jours, une semaine tu bombardes l’opinion publique, tu fais de la manipulation. Et vous savez ce qui va se passer ? Les gens vont finir par y croire. »
[31:20]

« Tu vas me dire dans le Pentagone, il y a un avion qui est rentré dedans ! Un avion qui est rentré dans le Pentagone ? Tu me prends pour un con ? Les deux tours se sont effondrées parce qu’il y a deux avions qui sont rentrés dedans ? Tu crois que je n’ai pas quelques notions de Physique, de Thermodynamique, ouais ? Tu crois vraiment qu’un peu de feu au 90ème étage ça fait…? . très bien. Et la troisième tour qui est tombée ? Il y avait quoi dedans ? Un deltaplane qui est rentré dedans ? Ils nous prennent vraiment pour des cons. »
[44:00]

« Les soixante millions de français non-musulmans sont victimes d’une minorité qui a le pouvoir et qui leur met la haine de l’Islam et des musulmans, pour qu’il y ait entre les 60 millions de français non-musulmans et les musulmans, un mur psychologique de haine, de peur »
[01:00:20]
Hassan Iquioussen, conférence « Islamophobie : origines degats et solutions » à la Grande Mosquée Ar-Rahma de Béziers – 10 juin 2012 (hard-copy)

D’après l’imam Hassan Iquioussen, les Musulmans sont persécutés en France, pourchassés par des ennemis venus tout droit de l’Enfer, les « islamophobes », des êtres malfaisants, racistes, considérés comme des suppôts de Satan (Shaïtan).
Hassan Iquioussen vise par cette propagande, à faire assimiler aux Fidèles Musulmans que toute critique de l’Islam est une agression contre les Musulmans venant du Diable.
Iquioussen oriente ensuite très subtilement son discours en s’attaquant à ce qu’il considère comme la véritable armée commandée par Satan contre les Musulmans : les dirigeants politiques et les médias.
Ce sont eux, bras armé du Démon, qui « exploitent le peuple », qui terrorisent les Musulmans par leur propagande nazie (référence à Goebbels) de harcèlement dans les médias, qui veulent anéantir l’Islam et les Musulmans, et qui leur « tirent dessus ». (Iquioussen omet de préciser au passage que c’est le gouvernement de Nicolas Sarkozy qui a crée le CFCM (Conseil Français du Culte Musulman), une reconnaissance officielle de l’Islam en France).
On retrouve également ses discours typiques de théorie du complot, déjà évoqués à la Mosquée de Méru, les attentats du 11 septembre 2001 ne sont d’après lui qu’une manipulation politique orchestrée par les américains.


Ce type de discours aide-t-il à l’apaisement des coeurs ? A l’intégration de la population Musulmane de Béziers, à respecter les institutions de la République ? Ne peut-il pas au contraire être un facteur de rejet, de repliement sur soi, de ne plus vouloir participer à la communauté nationale ?
Un Mosquée, lieu de Culte et de Prières, est-il l’endroit approprié pour diffuser une propagande politico-religieuse ?

18 mars, 2012

Conférence de l’Islamiste Radical Tariq Ramadan à la Mosquée de Villeparisis : « On est en guerre parce qu’ils nous font la guerre ! »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 17 h 47 min

Villeparisis est une ville d’environ 23 000 habitants située en Seine-et-Marne, à l’est de la région parisienne. Elle est près de l’aéroport de Roissy Charles De Gaulle, bien desservie par la francilienne et bénéficiant du réseau ferroviaire RER B.
C’est une ville où beaucoup d’immigrés de première génération s’y sont installés car elle générait de l’emploi dans la période d’après guerre voir les années 60 à 80 avec notamment les usines Lambert, Poliet et Sachim.
Devant une population maghrébine à fortiori de confession musulmane, de nombreuses Mosquées virent le jour. Villeparisis avait, à l’époque, une dizaine de ces petites mosquées; soit chez un notable qui aménageait son sous sol en lieu de culte, soit dans une salle de HLM. Il y avait aussi une salle de prière dans le foyer Sonacotra.
C’est après maintes réflexions que l’Association Cultuelle et Culturelle des Musulmans de Villeparisis (ACCMV) a vu le jour. Cette association avait pour objectif premier l’acquisition d’un lieu de culte officiel afin de regrouper toutes les salles en un seul et même endroit. Pour cela, elle acheta une parcelle de terrain de 3220 m2 dans la ZAC de l’Ambresis. Tout était réuni pour voir s’élever ce lieu de culte et enfin recevoir tous ses fidèles.
Un plan fut déposé en mairie le 28 juillet 1999 et accordé par la municipalité administrée par le maire socialiste José Hennequin, le 9 novembre 1999 puis modifié le 20 décembre 2000. Il s’agit d’un volume architectural simple.

La Mosquée de Villeparisis dispense des enseignements de langue arabe, d’apprentissage du Coran, et de connaissance de la religion (charia).

La structure d’enseignement de l’association compte 5 professeurs. Elle gère 110 élèves, actuellement répartis en plusieurs niveaux.

En raison d’une fréquentation de plus en plus importante de la Mosquée, celle-ci nécessitait un élargissement afin de permettre aux fidèles de prier dans de bonnes conditions et aux élèves d’avoir accès à de vraies salles de cours.

Un projet d’agrandissement de la Mosquée a par la suite pu voir le jour afin d’avoir une salle de prière à part entière pour les femmes ainsi que des salles de cours. Le plan a été déposé et validé par la mairie. La modernisation du lieu de culte permettra :

- d’offrir aux élèves un enseignement de qualité avec des programmes adaptés.
- d’organiser des conférences avec personnalités du culte.
- de donner les moyens  à l’imam de la Mosquée pour moderniser les cours de Coran et de l’arabe tant dans le vocabulaire que dans la grammaire (notamment avec des CD, Vidéo).

-        Conférence de l'Islamiste Radical Tariq Ramadan à la Mosquée de Villeparisis :              Mosqu%C3%A9e-Villeparisis-salle-de-pri%C3%A8res Alain Gresh dans religion
-      Plan du projet d’agrandissement de la Mosquée de Villeparisis         salle de prière de la Mosquée de Villeparisis

-           Mosqu%C3%A9e-Villeparisis-fid%C3%A8les Bagnolet                      Mosqu%C3%A9e-Villeparisis-pri%C3%A8res-de-rue charia
-      Fidèles Musulmans écoutant un prèche à la Mosquée de Villeparisis        Prières de rue à la Mosquée de Villeparisis

Quelle idéologie est véhiculée dans la Mosquée de Villeparisis ? Un Islam de « Paix et Tolérance » ?
On peut s’inquiéter des relations entretenues par les responsables de la Mosquée avec des extrêmistes, en particulier, on peut noter que la Mosquée de Villeparisis a reçu le 4 mars 2012 Tariq Ramadan pour y donner une conférence.

Le prédicateur Tariq Ramadan est un islamiste radical déployant un double language, très courtisé par les média occidentaux devant lesquels il développe un Islam de tolérance, en préservant et défendant toutefois le caractère et l’identité islamique de la Communauté Musulmane, mais dans certains de ces ouvrages et dans ses prèches et conférences dans les Mosquées, ses discours appellent à la division, au ressentiment, et au repli de la communauté Musulmane sur elle même.

Dans son livre « Islam, le face à face des Civilisations », Tariq Ramadan décrit l’Islam comme un système totalitaire, la mise en place d’un État islamique doté d’une Constitution s’appuyant intégralement sur les Lois Divines, les préceptes du Coran, et dirigé par un dignitaire religieux, un Imam. Un État crée par les Musulmans, pour les Musulmans, sans aucune opposition politique, un Califat.

L’idéologie développée par Tariq Ramadan est, de ce fait, proche de celle des Frères Musulmans, une organisation politique islamiste fondée par son grand-père Hassan-Al-Bannah, qui vise à instaurer sur toute la terre un Califat Mondial.
Tariq Ramadan est parfois accompagné de son frère Hani Ramadan, un prédicateur radical, qu’on peut par exemple écouter ici défendre la mise en place de la charia à la Mosquée de Lille-Sud, la Loi que tous les Musulmans doivent adopter, ou défendre la cause palestinienne, en expliquant devant plusieurs centaines de Fidèles Musulmans à la grande Mosquée de Bruxelles que les Juifs sont des : « serpents, une race de vipères », et ce, en présence de Tariq Ramadan.

En décembre 2011, Tariq Ramadan a participé au « Printemps des quartiers », une série de rencontres organisées sur toute la France (principalement à Bagnolet, Lyon et Marseille), dont on peut noter la participation d’Alain Gresh, directeur adjoint du Monde Diplomatique, avec pour objectif d’importer le conflit du « Printemps Arabe » sur le territoire français, rallier les Musulmans de France à la cause Arabe, en invectivant la foule afin de déclencher des révoltes similaires à ce qui se passe dans le monde Arabe contre « les racistes et les islamophobes » d’Occident.

Également présente à Bagnolet auprès de Tariq Ramadan, Houria Bouteldja, porte-parole du Parti des Indigènes de la République (PIR), un parti xénophobe d’extrême-gauche, diffusant une idéologie de haine contre les « blancs colonisateurs », et développant des discours d’incitation à la haine et à la révolte, dans le but de former un « contrepouvoir », et faire payer ce que les français ont fait subir aux « indigènes » des ex-colonies.
La France serait toujours considérée comme un pays colonisateur, les banlieues d’aujourd’hui serait l’Algérie d’hier, le racisme ne peut venir des colonisés, et la violence est légitime pour y mettre fin. Sur son site, le PIR explique qu’il faut donc « lutter contre toutes les formes de domination impériale, coloniale et sioniste qui fondent la suprématie blanche à l’échelle internationale. »
Le livre « Nique la France » aux éditions ZEP, avec Houria Bouteldja en couverture, décrit clairement cette idéologie.

Printemps-des-quartiers-Tariq-Ramadan Coran   Bagnolet-Houria-Boutelja Houria Bouteldja   Houria-boutelja imam
- Tariq Ramadan et Houria Bouteldja en conférence à Bagnolet sur le « Printemps des quartiers », et Houria Bouteldja en couverture du livre « Nique la France »

Extraits de l’intervention de Tariq Ramadan à Bagnolet en gras italique ci-dessous, où il amalgame la critique de l’Islam et la violation des principes de laïcité, avec le racisme anti-musulman et anti-noir.

« Quand on nous dit aujourd’hui l’islamophobie ça n’existe pas, mettre en évidence que ce qui est en train de se passer dans ce pays là, c’est un racisme structurel anti-musulman et que effectivement, ça, on peut l’appeler islamophobie, et que nous ne la distinguons pas du racisme structurel anti-noir, du racisme structurel contre les roms, ou contre les gens du voyage ou contre même l’absolue, l’inacceptable attitude qu’on a par rapport à l’immigration ! »

« Je suis de ceux qui seront pour se battre pour que les filles qui portent le foulard rentrent à l’école ! »

Dans les Mosquées, la technique d’approche employée par Tariq Ramadan auprès des Fidèles est toujours la même.
Des discours à caractère politique de défiance vis à vis des Occidentaux, cloisonnant la Communauté Musulmane, en expliquant que les Musulmans en Occident sont victimes de persécutions, de racisme, et qu’ils se doivent de réagir et de réformer la société afin de la transformer en son objectif final, l’État islamique, (Lois islamiques, voile islamique, viande halal, non mixité sociale entre hommes et femmes qu’il défend ici dans une mosquée de la Réunion , etc…)

Quelques extraits de sa conférence du 4 mars 2012 à la Mosquée de Villeparisis, en gras italique ci-dessous, en deux partie sur Youtube (hard-copy) :
Tariq Ramadan amalgame les termes « Jihad » et « guerre », ce dernier mot qu’il prononce plus d’une dizaines de fois dans deux phrases afin de marteler les esprits, résister aux persécutions, réformer et transformer la société, nous sommes loin ici des discours de Spiritualité normalement propre à une Religion.

Image de prévisualisation YouTube

« L’amour du pouvoir, l’amour de l’argent, et là, il va falloir résister à ça, et quand je résiste à ça, c’est la notion du Jihad, mais ce n’est pas fini, il ne suffit pas de résister, Allah ne nous dit pas : « Résiste au mal ! », si quelqu’un voit quelque chose, qu’est-ce qu’il va faire ? Il faut le changer ! Le Jihad, ce n’est pas simplement constater le mal, c’est quand on voit le mal en soit il faut le changer, ça s’appelle comment ça ? le réformer, le transformer, c’est le minimum de la Foi, c’est de changer les choses, même avec ton coeur, je vois et je n’aime pas !
Un la Foi, Deux, la Voie et trois, le Jihad sur la voie, pour rester dans la Lumière de la Foi. Et la Foi qui est Lumière nous impose le Jihad pour rester fidèle à la Voie. Vous n’êtes fidèle à la Voie que quand vous êtes dans le Jihad, et au sens du Jihad, non pas de guerre, mais de résistance et de réforme.
Le Jihad, c’est deux mouvements, je résiste et je réforme.
Dans la société, la même chose, je vois des choses qui sont mauvaises, je résiste et je les change. Je ne suis pas là simplement pour résister dans l’isolement, mais je dois changer dans l’engagement, raison pour laquelle, il faut faire ce qu’on dit, c’est-à-dire faire quelque chose avec leur Foi, c’est-à-dire changer la société.
Et c’est pour ça que Allah nous rappelle avec force, : « Pourquoi vous dîtes ce que vous ne faîtes pas ? ».
Vous allez avoir des problèmes, vous y résistez c’est très bien, mais est-ce que vous réformez, est-ce que vous changez les choses ? Est-ce que vous êtes dans le constat passif du problème ou dans l’engagement actif à le résoudre ? Vous comprenez la différence ? Il n’y a pas de Charia sans Jihad. Mais Jihad au sens ou nous le définissons, de l’intérieur en tant que Musulman.
Le Jihad c’est : « je réforme tout le mal que je vois en moi comme à l’extérieur, et je le réforme pour le bien. Je suis un acteur du bien. Et donc le Jihad, c’est jamais le chemin vers la guerre, le Jihad c’est le chemin vers la paix parce que l’un des objectifs de la charia c’est le « salam » (la paix).
Ou veut-on aller ? Vous avez envie de rentrer dans un espace de guerre ? L’un des noms du paradis c’est le dar-as-salam (la paix).
Vous, vous êtes en train d’adorer qui ? Dans le mot Islam il y a « salam », et nous sommes des agents de « salam ». Répandez la paix !
Et la Jihad, c’est pas parce qu’on cherche la guerre, nous on veut faire la guerre à la guerre pour aller vers la paix. On veut faire la guerre au mal pour aller vers le bien. Nous sommes engagés dans une guerre à la guerre, une guerre au mal, une guerre à la pauvreté, une guerre aux oppresseurs, une guerre aux exploiteurs, une guerre aux voleurs, mais on n’est pas en guerre pour la guerre, on ne veut pas la guerre.
On est en guerre parce qu’ils nous font la guerre, et que nous répondons à ceux qui veulent nous voler, à ceux qui veulent nous mentir, à ceux qui veulent nous exploiter en leur disant : « Par ordre de Dieu, nous vous résistons pour aller vers la paix ». Vous êtes des agents perturbateurs ! »
[...]
« Vous ne pouvez pas être sur la Voie, si vous êtes négligents vis à vis des piliers.
Vos prières, votre jeune, la zakat, le service des gens, toutes ces attitudes, là vous êtes sur la Voie, mais quand vous êtes sur cette Voie là, ça ne va pas être facile, pour suivre la Voie droite, il va falloir le Jihad. Le premier champ de bataille du Jihad c’est toi même. Tu vas devoir te réformer toi même.
Et ensuite, il y a autour de toi, tout ce que tu vois dans la société, en France ou dans le monde Musulman. »
[...]
Claude Guéant est l’agent colonisateur des voies de l’extrême-droite pour le compte de votre candidat président Nicolas Sarkozy, il y a un jeu. Il joue sur l’émotion, sur la peur des gens, les gens ont peur de l’avancée de l’Islam, et ça marche, parce que les autres y vont.
Soyez extrêmement clairs, ne tombez pas dans ce piège là, on veut faire de cet Islam un problème. Vous avez prouvez qu’en l’espace de trois générations, la présence Musulmane en France vit une mutation et une révolution d’installation. Tous ceux qui sont en train de vous parlez : « il faut vous intégrer », laissez-les parler parce qu’ils n’ont pas envie de vous intégrer. Ils vous parlent de vous intégrer parce qu’en fin du compte ils veulent entretenir dans le fait que vous ne le soyez pas. »
[...]
« On ne vous attaque que parce que vous êtes en train de réussir et on a envie de se persuader que vous échouez. »
« Avoir réussi, ce n’est pas avoir accompli, ce n’est qu’un premier pas. Les Jihad, ils sont longs, on va faire l’éducation de nos enfants, on est loin encore. »

Quelle conception de l’Islam défendent les responsables de la Mosquée de Villeparisis et quelles relations entretiennent-ils avec Tariq Ramadan ? Quelle influence cette idéologie islamique diffusée dans les esprits des Musulmans peut elle avoir comme conséquences, et surtout, quels cours sont enseignés aux jeunes Musulmans dans l’école coranique de la Mosquée ?
Le discours et l’idéologie de Tariq Ramadan ressemblent-ils à un appel à la Fraternité Universelle, à l’entraide entre Communautés ? Aident-t-ils la Communauté Musulmane de Villeparisis à s’intégrer dans la société française ?

12

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir