• Accueil
  • > Recherche : imam abou omar

30 octobre, 2016

L’UAM 93, la puissante organisation politique antioccidentale, antisioniste et misogyne pilote le projet de la Grande Mosquée de Livry-Gargan avec la collaboration du maire Pierre-Yves Martin

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 19 h 08 min

La ville de Livry-Gargan est devenue en quelques années un bastion de l’Islam radical sur le département de Seine-Saint-Denis, par l’intermédiaire de l’implantation d’une importante communauté musulmane sur le nord-est de la banlieue parisienne.
La principale association islamique de la ville, l’Association Culturelle et Cultuelle des Musulmans de Livry-Gargan (ACCMLG) est une antenne de l’UAM 93, ses Fidèles sont endoctrinés aux principes coraniques de l’Islam politique.

-                                                 L'UAM 93, la puissante organisation politique antioccidentale, antisioniste et misogyne pilote le projet de la Grande Mosquée de Livry-Gargan avec la collaboration du maire Pierre-Yves Martin dans Politique OEKO2

L’UAM 93 est la plus puissante organisation politique islamique antioccidentale, antisioniste et misogyne de la banlieue parisienne, elle contrôle plusieurs dizaines de Mosquées. Leurs dirigeants veulent imposer un califat sous la charia en France en expliquant que « Le niqab est supérieur à jamais au dévoilement du visage. Les lois de Dieu supérieures à jamais aux lois de la République. »

Les responsables de l’organisation militent également depuis plusieurs années afin de faire voter une loi contre le blasphème religieux : l’interdiction de critiquer l’Islam permettrait ainsi le déploiement sans aucun frein des lois de la charia sur le territoire français, comme en Angleterre avec la prolifération de tribunaux islamiques, véritable régression des droits de la femme Musulmane au pays des ancêtres de la reine Victoria et de Churchill.

-                                     0JvwD Alain Juppé dans religion

Dans une conférence à la Mosquée de Torcy le 14 juin 2013, Elias d’Imzalène (photo) un des prédicateurs de l’UAM 93, incite les parents Musulmans à abandonner les écoles laïques et républicaines, qui propageraient le vice, la perversion, les valeurs malsaines de l’Occident chez les jeunes Musulmans, et à inscrire leur progéniture dans des écoles coraniques.

-                                              QE1n3 antisémitisme

L’Occident serait en effet le siège des pires perversions de la Terre, l’UAM 93 propage des théories du complot antioccidentales, par exemple que le virus du SIDA aurait été créé par le chercheur américain Robert Gallo aux ordres de la CIA pour exterminer la race noire et les homosexuels (hard-copy).

L’association mène une campagne au niveau national pour obtenir des fonds afin d’acheter le terrain et le local sur lequel est bâtie l’actuelle Mosquée de Livry-Gargan (le local et le terrain sont actuellement en location), et enraciner ainsi définitivement l’Islam dans la commune de la ville.
La propagande idéologique islamique antioccidentale de l’UAM 93 est clairement reprise par l’Association Culturelle et Cultuelle des Musulmans de Livry-Gargan. La page Facebook officielle de la Mosquée témoigne de l’endoctrinement mis en place. (***)

-                                           xO49W antisionisme

-                                              WE15K CCIF

« Pour porter le voile dans ce pays aux idées salaces, il ne faut pas être soumise, mais avoir de l’audace. » (hard-copy)
Les responsables du centre islamique de Livry-Gargan propagent sur leur page Facebook l’idée que la France serait un pays aux « idées salaces », car ne consentant pas à ce que les femmes portent librement en tous lieux le voile islamique. Il s’agit là de créer une fracture entre la communauté musulmane et la France, territoire hostile, dont les institutions et les responsables politiques seraient oppresseurs des Musulmans.

-                                              rNelv charia

L’association islamique de Livry-Gargan diffuse une vidéo expliquant pourquoi la viande de porc serait nocive pour la santé, les Chrétiens seraient dans l’erreur, méprisables, parce qu’ils souillent leur corps avec de la viande impure (hard-copy).

La propagande n’est évidemment pas formulée uniquement sur les réseaux sociaux, mais également à l’échelle locale. En effet, des idéologues de l’Islam fondamentaliste antioccidental sont invités à la Mosquée de Livry-Gargan, promus par l’ACCMLG pour endoctriner les Musulmans.

-                                             y02GN christianophobie

Conversion à l’Islam de Sébastien en mai 2015 à la Mosquée de Livry-Gargan par le prédicateur antioccidental, homophobe et misogyne Hassen Bounamcha, l’imam de la Mosquée d’Aubervilliers (hard-copy)

Dans ses conférences, Hassen Bounamcha, surnommé « l’ami Hassan », explique devant ses Fidèles à Aubervilliers, que la mixité sociale homme/femme est un vice, que la femme occidentale se comporte comme une femme sans honneur. Hassen Bounamcha tient également des propos à caractère homophobe. Il justifie également le mariage forcé à la Mosquée de Boulogne-Billancourt.

-                                            L71lW Coran

Nabil Ennasri, militant antifrançais et antisioniste, qui invitait, lors des élections législatives de 2012, les Musulmans à « faire tomber Manuel Valls, l’ami éternel d’Israël »est un soutien officiel du projet de la Mosquée de Livry-Gargan (hard-copy).

-                                                                                     561167MosqueLivryHassanIquioussen4 Elias d'Imzalène
-                                       757446MosqueLivryHassanIquioussen France

Image de prévisualisation YouTube

Le prédicateur antisémite, antioccidental et misogyne Hassan Iquioussen, invité à la Mosquée de Livry-Gargan le 19 juin 2015, est un soutien actif au projet de la Grande Mosquée de Livry-Gargan. (hard-copy)
Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
Il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien.

-                                               pg9Kl François Bayrou

L’Association Culturelle et Cultuelle des Musulmans de Livry-Gargan milite pour que le prédicateur Marwan Muhammad préside la Fondation pour l’Islam de France

Rappelons que Marwan Muhammad, porte-parole du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF), veut faire appliquer la charia, et transformer la France en un pays musulman :

-                                                  614765MosqueOrlyMarwanMuhammad François Fillon

« Qui a le droit de nous dire si c’est réaliste ou pas ? Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays musulman ? Qui a le droit ? Personne dans ce pays n’a le droit de nous enlever ça. Personne n’a le droit de nous nier cet espoir là. De nous nier le droit d’espérer dans une société globale fidèle à l’Islam. Personne n’a le droit dans ce pays de définir pour nous ce qu’est l’Identité Française. »
Conférence de Marwan Muhammad à la Mosquée d’Orly en 2011

Bientôt, la France République Islamique sous la charia ?

Le réseau islamiste de Livry-Gargan est proche géographiquement et idéologiquement de l’Association Sociale, Cultuelle et Culturelle des Musulmans de Mitry-Mory (ASCCM), un des centres principaux de l’Islam radical en Seine-et-Marne.

-                                      voN37 Frères Musulmans

-                                                                         1pqdK Hassan Iquioussen
Le réseau islamiste de Livry-Gargan fait en effet la promotion du Gala du centre « des Lumières » programmé le 11 novembre 2016 à Mitry-Mory, où l’on retrouve des prédicateurs de l’Islam politique antioccidental et antisioniste qui veulent imposer progressivement les lois islamiques de la Charia en France, tels Tahar Mahdi, ou encore Omar Dourmane. Le but étant de ramasser des fonds pour financer le futur centre islamique de Mitry-Mory (hard-copy).

On voit donc que l’influence de l’UAM 93 et de ses filiales est considérable, et pour cause : l’association est officiellement soutenue par les élites politiques de tout bord, socialistes, Républicains, communistes, EELV, Front de Gauche, et bénéficie ainsi d’un grand rayon d’action pour tisser son réseau, jour après jour, sur toute la banlieue parisienne.

 

-                                               mGa11 hassen bounamcha

Nathalie Kosciusko-Morizet, député et présidente du groupe Les Républicains au Conseil de Paris, prétend combattre le salafisme…et soutient activement l’UAM 93, la plus puissante association politique islamique antioccidentale, antisioniste et misogyne de la région parisienne !
Le 1er mars 2016, Nathalie Kosciusko-Morizet s’est rendue dans les locaux de l’UAM 93 à Bobigny, pour une réunion de travail avec Hassen Farsadou, le président de l’association islamique.

-                                                        ZEYrq Hassen Farsadou
-                                                          L7Q2Y hijab

-                                                y0Oxe imam

François Bayrou, Laurent Fabius, Jean-François Copé ne sont que quelques personnalités politiques parmi d’autres qui ont affermi le réseau de l’UAM 93 en lui offrant une crédibilité au sein des institutions de la République au cours des deux dernières décennies

-                                       D7QN4 islam

Alain Juppé, proche de l’UAM 93 (photo : rencontre avec les dirigeants de l’UAM 93, on reconnaît le prédicateur antioccidental Elias d’Imzalène deuxième à partir du fond à droite).

Image de prévisualisation YouTube

Alain Juppé est également lié à l’organisation politique islamiste des Frères Musulmans (UOIF) de Bordeaux, et son prédicateur antisémite Tareq Oubrou auquel il a décerné la Légion d’Honneur.

-                                             77q4l islamisation

François Fillon a inauguré la grande Mosquée radicale d’Argenteuil, il est également sous l’influence de l’UAM 93

 

-                                                57Q2X islamisme

Le maire LR Pierre-Yves Martin reçoit à la mairie les islamistes de l’UAM 93 le 24 avril 2014, pour travailler sur le projet de la nouvelle Grande Mosquée. La délégation de l’UAM-93 était composée de Djelil Khalil, président de l’Association Culturelle et Cultuelle des Musulmans de Livry-Gargan (ACCMLG) (hard-copy)

Pierre-Yves Martin collabore ainsi activement au développement de l’Islam radical, avec l’association ACCMLG et la mise en place d’une immense Mosquée cathédrale, en favorisant l’acquisition d’un local d’une surface de 1280 m2 composé de 2 niveaux et d’un sous-sol, situé au 109 bd Robert Schumann à Livry-Gargan. Le montant de l’édifice s’élève à 1 200 000 euros.

« Il est à noter tant que le Maire que le sous Préfet se sont montrés très compréhensifs et ont exprimé leur volonté de nous accompagner et de soutenir politiquement notre projet. »
Compte-rendu de la réunion du 27 mai 2015 à la mairie de Livry-Gargan réunissant le maire Pierre-Yves Martin et les membres du bureau de l’ACCMLG, pour négocier le projet de la Grande Mosquée (hard-copy). Le pays aux « idées salaces » va donc bientôt pérenniser un temple dédié à Allah et à ses prédicateurs, un dar-al-islam qui enracinera un peu plus l’idéologie islamique sur le sol français, générant conflits, tensions religieuses et ethniques et attentats terroristes.
A noter les tensions existant entre la municipalité et l’association islamique, la Mosquée de Livry-Gargan est ouverte au public, alors qu’un arrêté ordonnant sa fermeture a été pris car le bâtiment récupéré n’est toujours pas aux normes de sécurité.

(***) Suite à la publication de cet article, les responsables ont supprimé la page Facebook de la Mosquée de Livry-Gargan. Restent les copies d’écran, et les pages encore indexées sur Google (hard-copy)

9 octobre, 2016

L’alliance islamo-communiste, cheval de Troie de l’implantation des prédicateurs antioccidentaux, antisémites et misogynes à la Mosquée radicale « des Lumières » de Mitry-Mory

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 13 h 03 min

Mitry-Mory est une commune française située en Seine-et-Marne, dans la banlieue est parisienne, un des départements les plus avancés, après la Seine-Saint-Denis, la région PACA et la région lilloise, en terme d’islamisation. La ville est une enclave historique du parti communiste à forte population immigrée, essentiellement musulmane, remplaçant progressivement les Français de souche.
Plusieurs villes de Seine-et-Marne ont leur communautés musulmanes pilotées par des associations fondamentalistes liées à la mouvance salafiste, wahhabite et des Frères Musulmans, comme entre autres les Mosquées de Savigny-le-Temple, Torcy, Bussy-Saint-Georges, Noisiel, Lieusaint

Pour satisfaire la communauté musulmane et bénéficier de son électorat, très sensible à la question palestinienne, la politique de la ville communiste de Mitry-Mory s’est ralliée aux revendications des organisations islamistes locales, notamment en soutenant une propagande militante antisioniste, allant par exemple jusqu’à déformer les évènements ayant eu lieu sur la « flotille de Gaza » le 31 mai 2010 pour justifier son allégeance.

 

-                                  L'alliance islamo-communiste, cheval de Troie de l'implantation des prédicateurs antioccidentaux, antisémites et misogynes à la Mosquée radicale
« Le gouvernement israélien a encore franchi une étape intolérable dans la violation du droit international, en organisant un véritable massacre contre des civils réunis au sein d’une flottille de la liberté en direction de Gaza. »
[...]
« En ce sens, nous soutenons la demande de suspension de l’accord d’association UE-Israël et la levée du blocus de Gaza. »
Lettre de Corinne Dupont, ex-maire communiste de Mitry-Mory et militante antisioniste, le 2 juin 2010 au président de la République (hard-copy)

Mitry-Mory est gangrénée par l’Association Sociale, Cultuelle et Culturelle des Musulmans de Mitry (ASCCM), un organisme politique fondamentaliste islamique, plus communément connu sous le nom de Mosquée « des Lumières », qui a vu le jour voilà plus de 15 ans.
L’organisme dispose d’une école coranique permettant d’endoctriner chaque année environ 350 enfants aux préceptes de l’Islam.
Les élus de la ville soutiennent le projet ambitieux de l’association islamique : en mai 2015, le maire communiste Charlotte Blandiot-Faride a autorisé un accord pour l’acquisition d’un terrain de 10 600 m2 au prix de 738 500 € afin d’y construire une immense Mosquée cathédrale, les locaux actuels attribués gracieusement par la Mairie ne suffisant plus à accueillir les fidèles, notamment les vendredis ainsi que les enfants de l’école coranique (hard-copy).
La municipalité de Mitry-Mory se trouve ainsi en flagrant conflit avec la loi de 1905 sur la laïcité, l’état ne devant favoriser, ni financer aucun culte.

-                                            1545644449-mosquee-mitry-projet-de-la-mosquee Abdallah BenMansour dans religion

Projet de la future Grande Mosquée de Mitry-Mory avec l’appui des élus communistes : l’islamisation de la ville est en cours

Image de prévisualisation YouTube

Le président de l’ASCCM, Hadj Fares, présente le terrain de la future Mosquée des Lumières de Mitry-Mory en mai 2015

L’association ASCCM invite des prédicateurs qui endoctrinent des milliers de Musulmans à l’idéologie islamique, c’est à dire au rejet des institutions françaises, faisant de l’incitation à la haine des Chrétiens, des Juifs, communautarisant et soudant la Oumma, la communauté des Croyants, soi-disant victime de persécutions en France.
Loin de l’image de la religion de  Fraternité, d’Amour, de Paix et Tolérance que les mass-média ne cessent de vouloir faire avalider dans la conscience collective.

Parmi les prédicateurs venant faire de la propagande islamique sur Mitry-Mory, on peut citer, l’imam de la Mosquée du Bourget Nader Abou Anas venu donner une conférence le 28 février 2014 (hard-copy)

Image de prévisualisation YouTube

Pour Nader Abou Anas, prédicateur invité à la Mosquée de Mitry-Mory, la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison. (conférence vidéo censurée régulièrement par Youtube, mais que vous pouvez retrouver sur ce lien).

Autre conférencier de renom, Éric Younous invité le 24 octobre 2014 à la Mosquée de Mitry-Mory
Éric Younous a renié la parole de Dieu révélée en Jésus Christ en se convertissant à l’Islam, il s’est formé à l’Islam wahhabite le plus rigoriste pendant plusieurs années en Arabie Saoudite, et est revenu en France pour endoctriner des milliers de Musulmans

En niant la Parole de Dieu, d’Humilité, d’entraide envers son Prochain, révélée en Jésus Christ, ce prédicateur se fourvoie dans le péché en propageant une idéologie intolérante, misogyne, antichrétienne et antisémite dans les plus grandes Mosquées de France.
Éric Younous considère par exemple que les Juifs sont punis par Allah, peuple de l’inaction, ou encore que les Musulmans sont persécutés, et traités comme « des animaux » en France.

Dans sa conférence délivrée à la Mosquée de Mitry-Mory, Éric Younous nous explique la notion de Fraternité en Islam :

-                                      1545644917-mosquee-pontoise-2-eric-younous-2 Abou Omar

Le prédicateur antioccidental et antisémite Éric Younous, invité à donner une conférence à la Mosquée « des Lumières » de Mitry-Mory le 24 octobre 2014

« Oh vous les porteurs de la Foi ! Craignez votre seigneur, celui qui vous a créé d’une seule âme, et de cette âme là il a crée sa femme, et de ces deux là, il a créé beaucoup d’hommes et de femmes qui ont peuplé la Terre.
ça veut dire que l’on a en premier lieu une relation avec tous les autres êtres humains, mais il y a une certaine partie de la population musulmane qui utilise cette « Fraternité humaine » (en arabe) pour la faire passer pour une « Fraternité religieuse » (en arabe), ce n’est pas du tout la même chose.
Il y a des gens qui parlent de cette fraternité humaine, et voient un non-musulman, et devant tout le monde l’appelle « Mon Frère ». Moi, quand je te vois appeler un non-musulman « Mon Frère », je ne suis pas en train de penser à Allah, à la Fraternité humaine, et tu le sais très bien. J’ai vu ça surtout en Afrique, et aussi ici, certaines instances tentent de mettre ça en place, c’est le fait de dire : « Islam, Chrétiens, Juifs, c’est pareil ! Vrai ou faux ? On ira tous au Paradis, main dans la main, en chantant des chansons. » ça c’est faux.
La relation que l’on a avec son Frère oui, il y a cette fraternité qui existe, mais on ne doit pas appeler un non-musulman, « mon Frère », car sinon, on va dans le sens de qui ? De ceux qui disent que les Chrétiens, les Musulmans, on est tous Frères ! Non, on n’est pas Frères, on n’est pas Frères, on est Frères dans l’Humanité, c’est vrai, mais au niveau du mon dhin (religion) de mon mode de vie qui est l’Islam ? Et que fait-on des versets ?
Le seul mode de vie qui est accepté par Allah, c’est l’Islam, ce n’est pas autre chose.

La seule vocation des Croyants, c’est d’être Frères, vous ne serez de véritables Croyants que lorsque vous aimerez pour vos Frères, ce que tu aimes pour toi même. Ici le Frère, ce n’est pas le Frère d’Humanité, c’est le Frère du dhin (religion), et cette relation, c’est la plus forte que tu puisses trouver sur cette Terre. »
[40:41]
Éric Younous en conférence le 24 octobre 2014 à la Mosquée de Mitry-Mory : « Être Frères, mais pourquoi ? » (hard-copy) (également disponible sur ce lien)

D’après Éric Younous, la Fraternité a plusieurs degrés en Islam. On ne peut aimer un Chrétien, un Juif, de la même manière qu’un Musulman. Un message radicalement opposé à celui de Jésus-Christ, qui demande à ses disciples d’aimer son Prochain comme soi-même.

Le prédicateur Abdallah Ben Mansour, est aussi un éminent invité de la Mosquée « des Lumières » de Mitry-Mory.
Abdallah Ben Mansour est un militant islamiste, membre éminent fondateur de l’UOIF, il ne reconnaît pas l’existence de l’État d’Israël, et diffuse une propagande de l’Islam politique antisioniste dans les Mosquées de France, et dans les IESH en particulier, centres de formation des futurs imams des Mosquées de France.
Il milite également pour la mise en place de la Loi islamique, la Charia. Dans une conférence donnée à la Mosquée des Étangs d’Aulnay-sous-Bois, il expliquait à ses Fidèles Musulmans : « heureusement que les Musulmans veulent appliquer la Charia ! Les français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam ! ».
Lors du congrès de l’UOIF au salon du Bourget en 2013, il déclarait : « Les Musulmans ont construit la France et sont l’avenir de l’humanité »

-                                       1545644501-mosquee-mitry-abdallah-benmansour Allah

Abdallah Ben Mansour (au centre), un des membres fondateurs de l’organisation politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans en France, donne une conférence à la Mosquée des « Lumières » de Mitry-Mory (17 juin 2016). A droite, le président de l’ASCCM, Hadj Fares (hard-copy)

 

-                                                       1545644449-mosquee-mitry-predicateurs-radicaux antisémitisme

Les mois de juin-juillet 2016, période de Ramadan, furent propices à l’affermissement de la Foi des Croyants.
L’association de la Mosquée « des Lumières » a organisé l’été 2016, la venue de prédicateurs antioccidentaux, antisémites, et misogynes pour endoctriner la communauté musulmane de Mitry-Mory au rejet des valeurs de l’Occident.

-                                                          1545644974-mosquee-troyes-hani-ramadan antisionisme

Parmi les prédicateurs de la Mosquée de Mitry-Mory, Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Le prédicateur se livre également à une véritable propagande contre l’état d’Israël et soutient l’organisation terroriste du Hamas.
Pour Hani Ramadan, les Chrétiens n’ont pas « le coeur pur », car ils croient en la Trinité.
Un champion de la tolérance et du vivre-ensemble ?

-                                       1545645040-mosquee-ccif-hassen-bounamcha ASCCM

Hassen Bounamcha, l’imam d’Aubervilliers misogyne, antioccidental et homophobe, invité à la Mosquée « des Lumières » de Mitry-Mory le 12 juin 2016

Dans ses conférences dispensées devant les fidèles Musulmans, Hassen Bounamcha, surnommé « l’aami Hassan », explique devant ses Fidèles à Aubervilliers, que la mixité sociale homme/femme est un vice, que la femme occidentale se comporte comme une femme sans honneur. Hassen Bounamcha tient également des propos à caractère homophobe. Il justifie également le mariage forcé à la Mosquée de Boulogne-Billancourt.

-                                              1545644459-mosquee-mitry-larbi-kechat charia

Larbi Kechat, gestionnaire de la Mosquée fondamentaliste et antioccidentale Addawa à Paris (XIX arrondissement), invité à la Mosquée « des Lumières » de Mitry-Mory le 2 juillet 2016

-                                                      1545645103-mosquee-villeneuve-abou-omar Charlotte Blandiot-Faride

Le prédicateur antisémite et antioccidental Abou Omar, invité à la Mosquée « des Lumières » de Mitry-Mory le 1er juillet 2016

-                                               1545645185-mosquee-grigny-omar-dourmane-fsip christianophobie

L’islamiste politique antisioniste et antioccidental Omar Dourmane, proche des Frères Musulmans, invité à la Mosquée « des Lumières » de Mitry-Mory le 25 juin 2016

-                                                                  1545645282-mosquee-ivry-mohamed-bajrafil communisme

L’imam de la Mosquée d’Ivry-sur-Seine, Mohamed Bajrafil, qui développe une propagande anti-occidentale et donne des « leçons d’Humanité à la France », invité à la Mosquée « des Lumières » de Mitry-Mory le 10 juin 2016

La municipalité de Mitry-Mory n’a pris aucune mesure pour empêcher la venue de tous ces prédicateurs, connus pour leur dangerosité, induisant chez les Fidèles Musulmans le ressentiment de vivre en pays hostile, où ils ne peuvent pas pratiquer librement leur Foi.
Tout cela générant un climat malsain et délétère, participant à la destruction de la cohésion sociale et favorisant l’émergence de communautarisme islamique.

 

-                                    1545644481-mosquee-mitry-charlotte-blandiot-faride Coran

Charlotte Blandiot-Faride (à droite sur la photo), le maire communiste de Mitry-Mory, dans la lignée de ses prédecesseurs Corinne Dupont (au centre) et Jean-Pierre Bontoux (à gauche), autorise l’implantation d’une future Mosquée Cathédrale sur la commune, favorisant par ses prédicateurs l’émergence d’un Islam radical antioccidental, antisémite et misogyne, minant la cohésion sociale sur le long terme.

28 septembre, 2016

La Mosquée Omar, temple de l’Islam radical à Paris, reçoit le prédicateur antioccidental, antisémite et misogyne Hassan Iquioussen

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 09 min

Nicolas Sarkozy a structuré et enraciné l’Islam radical antioccidental, antisioniste et misogyne sur le territoire français, en créant en 2003 le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), incluant et organisant ses branches les plus extrêmistes sur tout le territoire français telles les salafistes, le mouvement Tabligh ainsi que l’UOIF.
L’UOIF est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Son ex-président Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

Le président de l’UOIF actuel, Amar Lasfar, organisateur de l’Islam dans le nord de la France avec l’appui de Martine Aubry, manifeste publiquement son soutien aux islamistes en glorifiant dans une conférence donnée au Palais de  Lille le 19 août 2012, la conquête du pouvoir en Égypte par les Frères Musulmans.

-                                                       La Mosquée Omar, temple de l'Islam radical à Paris, reçoit le prédicateur antioccidental, antisémite et misogyne Hassan Iquioussen dans Politique 864835MosqueOmarUOIFNicolasSarkozy

Nicolas Sarkozy invité au congrès annuel de l’organisation politique antioccidentale, antisioniste et misogyne de l’UOIF, le 20 avril 2003 au Bourget (au second plan sur la photo, Abdallah BenMansour, le prédicateur antioccidental et antisioniste qui veut faire appliquer la charia).
En tant que Ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy a oeuvré pour faire gagner en respectabilité l’organisation politique des Frères Musulmans, lui donnant une légitimité officielle auprès du public.
L’UOIF a eu, grâce à ce blanc-seing offert par le Ministre, toutes les facilités pour tisser son réseau sur les plus grandes villes de France, et endoctriner des centaines de milliers de Musulmans au fondamentalisme islamique en quelques années.

Paris n’échappe pas au reseau, la grande Mosquée Addawa dans le XIXème arrondissement abrite des prédicateurs fondamentalistes antioccidentaux et misogynes qui radicalisent les Musulmans parisiens.

Parmi les Mosquées du mouvement Tabligh sur Paris, la plus remarquable et controversée est la Mosquée Omar dans le XIème arrondissement, rue Jean-Pierre Timbaud, toujours en activité.

-                                   200448MosqueOmar Abdallah BenMansour dans religion

Façade de l’entrée de la Mosquée Omar, rue Jean-Pierre Timbaud dans le XIème arrondissement de Paris

-                                              582984MosqueOmarpriresderue Abdelkader Achour

-                                                   Prière de rue islamique devant la Mosquée Omar

-                                                    540945MosqueOmarMohamedHammami Ahmed Al Tayeb

Mohamed Hammami, l’imam de la Mosquée Omar et son fils avaient défrayé la chronique il y a quelques années. La rencontre avec des journalistes de Canal+ venus faire un reportage sur une école coranique gérée par l’imam en Seine-et-Marne, s’était mal terminée : les journalistés avaient été tabassés, lynchés, les blessures infligées à l’un d’eux ayant même nécessité plusieurs semaines d’hospitalisation.

Image de prévisualisation YouTube

L’imam de la Mosquée Omar, Mohamed Hammami et son fils tabassent et lynchent trois journalistes de Canal+ venus faire un reportage sur une école coranique le 11 mars 2004 dans le village de Grisy-Suisnes (Seine-et-Marne).

La mosquée Omar est par ailleurs une filière de recrutement et d’envoi de jihadistes au Moyen-Orient.

Riadh Hennouni, 27 ans, barbe longue et cheveux bouclés, apparaît comme l’un des plus engagés dans la cause du jihad armé. C’est lui qui aurait entretenu des liens à son retour en 2010, via une messagerie commune avec Moez Garsallaoui, connu des services de renseignements pour avoir été un important recruteur d’Al-Qaida en Europe, avant d’être tué par un tir de drone américain en 2012 dans le nord du Pakistan.

Monahem Goujih, 34 ans, arrêté en Bulgarie en novembre 2011, sur qui il a été retrouvé, caché dans sa montre, une micro-carte informatique contenant des plans et des documents faisant état de l’arsenal du parfait terroriste.

Cette présence islamiste dans le quartier parisien s’est traduite par plusieurs incidents, ainsi, en janvier 2010, des hommes ont tenté d’immoler par le feu la comédienne Rayhana alors qu’elle se rendait à la Maison des Métallos. Le journaliste Mohamed Sifaoui a, quant à lui, été attaqué à deux reprises dans le quartier et estime que « la rue Jean-Pierre-Timbaud est un territoire qui n’appartient plus à la République ».

Après une longue procédure judiciaire, Mohamed Hammami a finalement été expulsé de France le 31 octobre 2012 vers la Tunisie.
Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls considère que les faits reprochés à Mohamed Hammami sont «particulièrement graves»: «Il a tenu des propos ouvertement hostiles envers les valeurs de la République. Il a valorisé le Jihad violent, proféré des propos antisémites et justifié le recours à la violence et aux châtiments corporels contre les femmes», précise son communiqué.

Est-ce que pour autant les esprits se sont apaisés, et que la Mosquée Omar est devenue un havre de tranquilité, d’humilité, de prière, où on étudie la Religion de « Paix et Tolérance » ?
Il n’en est rien, si on constate que le 23 septembre 2016, le prédicateur Hassan Iquioussen fut invité pour donner une conférence dans la Mosquée Omar.

Image de prévisualisation YouTube
Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
Il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien.

-                                           598821MosqueOmarHassanIquioussen Allah

Le prédicateur antioccidental, antisémite et misogyne Hassan Iquioussen en conférence à la Mosquée Omar le 23 septembre 2016 (hard-copy)

-                                                358790MosqueOmarAbdelkaderAchour Anne Hidalgo

L’imam de la mosquée Omar, Abdelkader Achour, a reçu le prédicateur de l’Islam politique antisémite, antioccidental et misogyne Hassan Iquioussen, le 23 septembre 2016

-                               741863MosqueAlAzharAnneHidalgoAhmedAlTayeb antisémitisme

Anne Hidalgo reçoit le prédicateur antioccidental et antisémite égyptien Ahmed Al Tayeb à la mairie de Paris, le 24 mai 2016, pour apaiser les tensions et préparer « l’Islam de France »

Le maire de Paris Anne Hidalgo n’a pris aucune mesure contre les prédicateurs radicaux de la Mosquée Omar sévissant dans le XIème arrondissement, tel Hassan Iquioussen, ni contre ceux de la Grande Mosquée Addawa et ses prédicateurs fondamentalistes antioccidentaux et misogynes du XIXème arrondissement.
Ces islamistes menacent la cohésion sociale des parisiens sur le long terme, dans leur idéologie naît le germe du fondamentalisme favorisant l’émergence du terrorisme islamique.

30 juin, 2016

Radicalisation des banlieues : les prédicateurs de l’Islam fondamentaliste misogyne, antioccidental et antisioniste investissent les Mosquées de la ville de Stains

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 10 h 51 min

Depuis trois décennies, la banlieue parisienne a vu la création d’une multitude de Mosquées et d’associations islamiques radicales, appelant au rejet de l’occident.
Les projets de construction de lieux de cultes musulmans se multiplient, soutenus par les élites politiques de la ville, transformant progressivement la société, le paysage culturel et ethnique en quartiers islamisés et communautarisés.

Stains en Seine-Saint-Denis (93) n’échappe pas à la règle.
Le prédicateur antisémite Éric Younous a donné une conférence à la Mosquée égyptienne rawda le 22 décembre 2014 sur l’identité musulmane, un court extrait :

-                                                 Radicalisation des banlieues : les prédicateurs de l'Islam fondamentaliste misogyne, antioccidental et antisioniste investissent les Mosquées de la ville de Stains dans Politique 9Ox41

« L’organisation pour faire en sorte que l’Islam soit compris comme il se doit, c’est de l’action. Regardez par exemple dans la communauté juive. C’est exactement l’inverse. Regardez Chabbat, qui est l’adoration la plus importante pour eux. Qu’est-ce qui caractérise le Chabbat ? C’est l’inaction. Et n’oubliez pas que Chabbat est une punition que Allah a infligée aux Juifs. Quand Allah veut punir un peuple, il lui ordonne l’inaction. »
[00:57]
Conférence de Éric Younous à la Mosquée Rawda de Stains le 22 décembre 2014

Éric Younous méprise la communauté juive, peuple de l’inaction, qui aurait été « puni par Allah ». Un exemple de respect, de fraternité entre communautés ?

On peut mentionner également le centre Shatibi de Stains, rue de Stalingrad, un lieu de propagande politique antisioniste et antioccidentale qui organise fréquemment des conférences avec Nabil Ennasri, le président du Collectif des Musulmans de France (CMF).
Lors des élections législatives de 2012, Nabil Ennasri a appelé les Musulmans à « faire tomber Manuel Valls », l’« ami Éternel d’Israël ». Il développe également une propagande politique antioccidentale, et antifrançaise.
Sur sa page Facebook, Nabil Ennasri admire et soutient Mohamed Morsi, l’ex-président égyptien des Frères Musulmans, qui voulait faire appliquer la Charia islamique, et qui tient des propos antisémites (hard-copy).

-                                                              Ko3Zm Abou Omar dans religion

-                                                                            mjDxm antioccidental

-                                                           jgDrr antisémitisme

Le prédicateur Nabil Ennasri, fréquemment invité au centre Shatibi de Stains, appelle les Musulmans à boycotter Israël dans une conférence donnée le 27 septembre 2014 : « Le boycott, un devoir éthique, une exigence islamique ».

Autre prédicateur invité vedette du centre Shatibi de Stains (par exemple le 18 juin 2016), le cheikh Abou Omar, dont le contenu des prèches fondamentalistes antioccidentaux et antisémites a déjà été analysé sur « Islam mine l’Europe ».

-                                                     50n5g antisionisme

Le cheikh Abou Omar invité du centre Shatibi de Stains, diffuse une théorie du complot, l’État français et les Juifs s’organisent pour nuire aux Musulmans alors que d’après lui : « Les Musulmans ont construit toute la France ». (photo Mosquée Villeneuve-la-Garenne).

Autre invité de marque du centre Shatibi de Stains le 19 septembre 2015, le prédicateur antisémite Hani Ramadan.
-                                                gADNK Azzzédine Taïbi

Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Le 26 octobre 2009, à la Mosquée de Mulhouse, il déclarait que « La Trinité est rejetée, balayée dans l’Islam, je sais que celui qui professe la Trinité, son coeur ne peut pas être pur ». Les Chrétiens ne peuvent donc pas avoir le coeur pur d’après Hani Ramadan. Ils seraient donc naturellement méchants et haineux ?
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud dont le recteur n’est autre que Amar Lasfar). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.
Hani Ramadan soutient également le Hamas, la branche armée des Frères Musulmans, qui dans sa charte prévoit l’éradication des Juifs.

-                                                        L8nOd charia

On peut noter également la venue le 22 mars 2015 au centre Shatibi de Stains du précheur antisioniste Moncef Zenati. (hard-copy). Moncef Zenati est un prédicateur de l’organisation politique des Frères Musulmans dont il traduit et diffuse les idées antioccidentales et misogynes.

On pourrait penser que ces lieux de culte appelant clairement à la haine des Juifs et des non-musulmans pourraient alerter et susciter des vérifications, des contrôles et une enquête de la part des autorités de l’État avant de lancer de nouveaux projets de construction de Mosquées.
Il n’en est rien, au contraire, la municipalité de la ville participe et soutient activement depuis quelques années le projet d’un gigantesque complexe islamique élaboré par l’Association Stanoise en Dialogue pour l’Identité et la Culture (ASDIC).
Cette association créée en 1998 a mis sur pied un projet de construction d’un futur Centre Culturel et Islamique (CCIS) qui pourra accueillir 2500 personnes et disposera de salles de cours coranique, d’une bibliothèque, de salles d’activités de loisirs et d’un parking sous-terrain, sur une surface totale du terrain de plus de 3000 m2.
Un véritable bastion de propagande et d’endoctrinement des jeunes Musulmans aux préceptes fondamentalistes de l’Islam.

-                                           rnD5j Coran

Plan du projet de l’immense complexe islamique de Stains en cours de construction, avec des salles coraniques d’endoctrinement au fondamentalisme islamique, ce centre va transformer radicalement le paysage ethnique, culturel et cultuel de la ville.

-                                        VA287 France

-                                 Le complexe islamique (CCIS) de Stains en cours de construction

Le maire communiste de la ville Michel Beaumale a délivré le permis de construire du Centre Culturel Islamique de Stains (CCIS), et a inauguré personnellement la pose de la première pierre de l’édifice le 6 avril 2013.

L’ASDIC est un foyer de l’Islam radical en Île-de-France, ses responsables invitent des prédicateurs de l’islam poltique antioccidental et antisioniste.
Il accueille par exemple régulièrement l’imam Hassan Iquioussen.

-                                                                            q3DL9 Frères Musulmans

Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine. Pour lui, les attentats du 11 septembre ne sont qu’un vaste complot orchestré par les américano-sionistes contre les Musulmans.

Sur la mixité sociale homme/femme, Hassan Iquioussen a publié une cassette audio, toujours disponible à l’achat, pour alerter les Musulmans sur « les dangers de la mixité ».

Il est inquiétant de constater que ce prédicateur puisse avoir accès et propager son idéologie dans ce qui sera un des plus grands centres d’endoctrinement islamique de la Seine-Saint-Denis, avec l’accord des autorités locales.

-                                             bADm0 Hani Ramadan

-                                             WAo8e Hassan Iquioussen

« Ce centre culturel islamique qui va venir à cet endroit, va participer également au renouvellement urbain de la ville, et ça, on peut s’en féliciter. »
Extrait du discours de l’ex-maire communiste Michel Beaumale de la ville de Stains, lors de la cérémonie de pose de la première pierre de la grande Mosquée, le 6 avril 2013. Le maire devient ainsi un des principaux artisans de la radicalisation sur le long terme de la communauté musulmane, propice au développement d’une doctrine misogyne, antioccidentale et antisioniste.

-                                         3gaea imam

« J’appelle au boycott de l’occupant israélien », le nouveau maire communiste de Stains Azzédine Taïbi, élu en 2014, participe aux campagnes de boycott de l’État d’Israël, via l’association antisioniste Boycott Désinvestissement, Sanctions (BDS) (hard-copy)

-                                              EgZJj islam

Azzédine Taïbi a été poursuivi en justice par le tribunal de Montreuil pour avoir soutenu le terroriste palestinien Marwan Barghouti, un membre dirigeant des Brigades des martyrs d’al-Aqsa, une organisation politique islamique classée comme terroriste en Europe, qui appelle à l’assassinat des Juifs.

La population musulmane de Stains est soumise à une intense propagande de radicalisation, la diffusion d’une idéologie antisioniste rejetant l’Occident, divisant la société française sur le long terme. Ceci avec la complicité des élites politiques de municipalités communistes tels que Michel Beaumale et Azzédine Taïbi.

16 juin, 2016

Le prédicateur Noureddine Aoussat propage sa doctrine antisioniste et anti-occidentale dans les Mosquées de France : « Le mal est fait au nom d’une idéologie colonialiste, raciste et athéiste qu’on appelle le sionisme »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 03 min

Pour islamiser la France, c’est-à-dire organiser à grande échelle la soumission des populations aux préceptes de la charia islamique, des prédicateurs charismatiques arpentent depuis environ trois décennies l’hexagone, on peut citer Tariq Ramadan, Rachid Houdeyfa, Abdallah Ben Mansour, Nader Abou Anas, et des centaines d’autres dont les conférences ont déjà été largement analysées sur « Islam mine l’Europe ».

Il ne s’agit pas pour ces précheurs de décréter le jihad islamique, combat armé contre les Infidèles car la Oumma (communauté des Croyants) est encore minoritaire sur le sol français, mais de gagner la bataille idéologique par la massification du nombre sur le long terme grâce au jeu d’un triple cocktail détonnant : immigration massive, naissances, conversions à l’Islam.
Dans les Mosquées et les sites internet administrés par des associations islamiques, l’Occident est décrit comme un monde pervers et débauché, justifiant ainsi le rejet du Christianisme et du Judaïsme, considérées comme de fausses religions de perdition.
la nécessité de militer pour le port voile islamique, de s’assurer et de surveiller le bon respect du jeûne du Ramadan, de favoriser la non mixité sociale homme/femme, et d’imposer les lois islamiques, tout ceci en complète contradiction avec le Christianisme existant en Europe depuis 2000 ans, où les relations sociales ne sont pas basées sur les lois de pureté et d’impureté, mais sur la justice et l’injustice.

On va s’attacher à étudier plus particulièrement l’idéologie véhiculée par le prédicateur algérien Noureddine Aoussat, très actif dans les grandes Mosquées de France et les associations islamiques radicales.

-                                                Le prédicateur Noureddine Aoussat propage sa doctrine antisioniste et anti-occidentale dans les Mosquées de France :

Noureddine Aoussat fait partie d’un réseau fondamentaliste islamique émaillant toute la France, il donne des conférences dans les Mosquées de Lunel, Villeneuve-la-Garenne, Montpellier, Strasbourg, Béziers… toutes connues pour développer une idéologie islamique radicale et antioccidentale (lien 1, lien 2, lien 3, lien 4, lien 5).

-                                                           1540627818-mosquee-aoussat-mohamed-francois-2 Al-Duvair dans religion
Le prédicateur algérien Noureddine Aoussat (à droite) en compagnie de l’imam radical de la Mosquée de Joué-les-Tours, Mohamed François (hard-copy) qui interdit par exemple aux Musulmans de célébrer les fêtes de fin d’année, et demande aux Musulmans de ne pas se mêler aux Mécréants.

Noureddine Aoussat fut également invité à la Mosquée Aïcha de Montpellier le 18 décembre 2015 par l’imam Mohamed Khattabi qui considère Ben Laden comme un héros. Mohamed Khattabi est un prédicateur influent militant depuis plusieurs année sur Montpellier, où il endoctrine la communauté musulmane à une idéologie antioccidentale dans le but d’imposer la charia, il lutte également contre la laïcité, « on ne peut pas être Musulman et laïque » d’après lui.

-                                                1540627873-mosquee-aoussat-rachid-houdeyfa Allah

Noureddine Aoussat soutient Rachid Abou Houdeyfa, l’imam de la Mosquée de Brest, un prédicateur misogyne et antioccidental (hard-copy)
Dans une conférence, Rachid Houdeyfa a déclaré qu’une femme sans hijab n’a pas de pudeur et donc pas d’honneur
:
« Le hijab c’est la pudeur de la femme, et sans pudeur, la femme n’a pas d’honneur, et si la femme sort sans honneur, qu’elle ne s’étonne pas que les hommes abusent de cette femme là, la néglige, et l’utilisent comme un objet, ne lui donnent aucune importance, et ne la veulent pas pour sa religion, pour sa bonne moralité, mais simplement pour son corps, pour son visage qui attire. Malheureusement, elle a oublié que Allah parle de visages qui iront dans le feu de l’Enfer. »

Rachid Houdeyfa interdit aux enfants d’écouter de la musique, sinon ils se transformeront en singes et en porcs.

-                                                              1540627774-mosquee-aoussat-hani-ramadan antisémitisme

Noureddine Aoussat prend la défense du prédicateur misogyne, antioccidental et antisémite Hani Ramadan (hard-copy), qui compare les Juifs à « des serpents, une race de vipères », Aoussat traite de « Kouffars », ceux qui mettent en cause cet islamiste.
Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Le 26 octobre 2009, à la Mosquée de Mulhouse, il déclarait que « La Trinité est rejetée, balayée dans l’Islam, je sais que celui qui professe la Trinité, son coeur ne peut pas être pur ». Les Chrétiens ne peuvent donc pas avoir le coeur pur d’après Hani Ramadan. Ils seraient donc naturellement méchants et haineux ?
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud dont le recteur n’est autre que Amar Lasfar). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.
Hani Ramadan soutient également le Hamas, la branche armée des Frères Musulmans, qui dans sa charte prévoit l’éradication des Juifs.

-                                                                           1540627761-mosquee-aoussat-bounamcha antisionisme

Noureddine Aoussat donne une conférence à la Mosquée de Corbeil-Essonnes, avec l’imam de la Mosquée d’Aubervilliers, Hassen Bounamcha (au centre) le 20 mai 2016 (hard-copy).
Dans ses conférences, Hassen Bounamcha explique devant ses Fidèles à Aubervilliers, que la mixité sociale homme/femme est un vice, que la femme occidentale se comporte comme une femme sans honneur. Hassen Bounamcha tient également des propos à caractère homophobe. Il justifie également le mariage forcé à la Mosquée de Boulogne-Billancourt.

Pour se faire une idée plus claire de l’état d’esprit de Noureddine Aoussat, écoutons une de ses prédications, donnée à la Mosquée Aïcha de Montpellier le 18 décembre 2015 :

Image de prévisualisation YouTube
« C’est Allah qui a envoyé son Messager, avec la religion de la vérité, afin qu’elle triomphe, qu’elle prenne le dessus sur tout, même si les polythéistes et les Mécréants voudraient autre chose, voudraient l’arrêter, ils ne pourront pas le faire. »
[44:34]
« Des Mosquées sont perquisitionnées en France, ça ne me regarde pas ! Des Mosquées sont fermées en France, ça ne me regarde pas ! Des imams sont assignés à résidence, ça ne me regarde pas ! Ce n’est pas moi. Alors toi t’es qui alors, t’es qui ? T’es qui !? Va ailleurs ! Va ailleurs ! Parce qu’ici, il n’y a qu’un seul corps, quand dans ce corps là, il y a une partie qui souffre, c’est tout le corps qui souffre. Vous croyez que je pourrai faire ce sermon, si j’avais une rage de dents ? Vous croyez que je pourrai faire ce discours, si j’avais une sinusite, un mal de tête ? Je ne peux pas parler en souffrant !
Quand il y a une partie du corps qui souffre, c’est tout le corps qui souffre. Nos Mosquées ne peuvent pas souffrir et nous être dans la quiétude et la sérénité, non, on doit souffrir ! Nos imams souffrent, on ne doit pas rester dans la sérenité et la tranquillité.

Il y a eu des attouchements sur des filles, des femmes, pendant les perquisitions, il y a eu des insultes, il y a eu des brimades, une femme toute seule qui se trouve dans un foyer, la police arrive, c’était chez l’asssociation Beytouna, dans la région parisienne dans le 93, on l’insulte, on la menace, on l’injurie, on lui dit des paroles blessantes. On souffre de cela, on ne l’accepte pas ! On ne l’accepte pas ! On ne saurait l’accepter, sinon, on n’a qu’à aller ailleurs choisir une autre religion, mais tant que je suis Musulman, la souffrance du Musulman est aussi ma souffrance ! »
[45:30]
sermon de Noureddine Aoussat à la Mosquée Aïcha de Montpellier le 18 décembre 2015 (hard-copy)

Noureddine Aoussat considère que l’Islam doit prendre le « dessus sur tout », contre les polythéistes et les Mécréants. Belle preuve de fraternité et d’amitié entre les peuples !
Noureddine Aoussat demande aux Musulmans de manifester leur solidarité vis à vis des responsables d’associations de l’Islam radial qui ont été perquisitionnées par la police dans le cadre des attentats terroristes ayant eu lieu à Paris le 13 novembre 2015. Ces associations sont soupçonnées de faire de l’incitation à la haine et au meurtre, en préparant des combattants au Jihad islamique.
Ces précheurs de haine sont transformés par Noureddine Aoussat en martyrs Musulmans qu’il faudrait défendre, car c’est l’ensemble de la communauté musulmane qui serait ainsi visée, blessée, humiliée par la police française.
Noureddine Aoussat instaure ainsi un sentiment de rejet de la communauté française, en radicalisant la Oumma contre l’État Français et sa police qui saliraient les Musulmans.
Le prédicateur ne fait donc aucune différence entre islamistes radicaux, jihadistes, ce sont tous des Musulmans qui doivent être protégés et soutenus par la Oumma, la communauté des Croyants.

Sur sa page Facebook officielle, Noureddine Aoussat va jusqu’à attaquer directement l’état français, qu’il accuse de martyriser les Musulmans en utilisant le terme « Jihad » à tort (hard-copy).

-                                            1540627849-mosquee-aoussat-jihad-2 Boukhari

-                                              1540627849-mosquee-aoussat-jihad-4 charia

« En France, ce mot est mal traduit. Le djihad est l’effort que l’on doit faire contre soi, contre ses penchants, pour plaire à Allah. C’est aussi l’effort pour la piété, le pèlerinage, le respect filial. Les poseurs de bombes sont des terroristes et pas des djihadistes. Le terrorisme n’est pas un acte héroïque. » Le conférencier s’en est alors pris à tous ceux du gouvernement« qui le savent mais qui n’en parlent pas ».
Conférence de Noureddine Aoussat à la Mosquée ar-Rhama de Béziers le 22 février 2015

« j’avais osé écrire en toute conscience :  » par acte de résistance à cette guerre sémantique (menée contre les musulmans en France notamment), et en signe de ma dénonciation des amalgames, je dis : je suis djihadiste »
Mon post prémonitoire ne fait que se confirmer aujourd’hui au-delà de ce que je pouvais appréhender et redouter il y a de cela quatorze mois.
Pour ceux qui auraient besoin de plus d’explication, et en deux mots : Accepte-tu en tant que musulman, musulmane qu’on pervertisse un terme et concept central de ta religion ? : En l’occurrence le terme DJIHAD ? Alors, si tu n’es pas content indigne-toi ! »
Noureddine Aoussat sur sa page Facebook le 24 février 2015

« - 1ère : L’intitulé lui-même porte à confusion et ne manque pas de nourrir les amalgames les plus abjects. Tant et si bien, qu’il suffit de supprimer le suffixe « isme » pour se retrouver au cœur de l’islamophobie.
– 2ème : La planche visible sur le site du ministère de l’intérieur, intitulée :  » Les premiers signes qui peuvent alerter » est d’un bricolage, d’une légèreté pour un sujet si grave, et d’un amalgame tout simplement scandaleux et dangereux.
– 3ème : En somme « on chercherait à promouvoir ce « djihadisme » au lieu de le combattre qu’on ne s’y prendrait pas autrement »
Noureddine Aoussat sur sa page Facebook le 29 janvier 2015

Noureddine Aoussat nie le concept de Jihad comme guerre sainte, invoquée pourtant par le Prophète Mohamed pour fortifier sa puissance militaire. Le Prophète Mohamed, guide de tous les Musulmans, a mené personnellement son armée dans plus d’une vingtaine de batailles pour asseoir son pouvoir politique.
Le terme jihad est clairement évoqué et défini dans les textes sacrés de l’Islam, en particulier dans la sounnah du Prophète Mohamed.
On peut se référer par exemple au sahih Boukhari tome 4 p80-262, ouvrage dans lequel, sur près de deux cents pages, sont édictées les règles de combat contre les infidèles, la gestion des otages, l’échanges de prisonniers, quand combattre, comment tendre des pièges, comment partager le butin récolté après les pillages, etc… Le sahih Boukhari est consultable dans toutes les Mosquées de l’Islam sunnite de France, il est une référence pour les combattants de Daesh (en particulier, Boukhari est souvent cité dans leur périodique « Dar-al-Islam »), afin de devenir de parfaits Musulmans.

-                                     1540627761-mosquee-aoussat-boukhari-jihad chrétiens
Court extrait de la table des matières du tome 4 du sahih Boukhari sur les règles de la guerre sainte contre les Infidèles, les Chrétiens, les Juifs, les païens. Un des ouvrages les plus diffusés de l’Islam sunnite après le Coran dans les Mosquées de France et auprès des combattants du Jihad islamique.

Noureddine Aoussat veut donc ainsi faire croire que l’Islam n’a rien à voir avec les attentats terroristes et la guerre sainte, déculpabiliser le dogme islamique de toute responsabilité dans les attaques, alors qu’il en est l’essence même.

Noureddine Aoussat développe par ailleurs dans ses conférences et ses messages, une propagande politique antifrançaise et antisioniste, dans le but de radicaliser la communauté musulmane. Quelques exemples que l’on peut trouver sur son compte Facebook officiel (hard-copy) :

 -                                               1540627761-mosquee-aoussat-antisionisme-2 christianisme

 » Quand vous avez une force d’occupation, en l’occurrence Israël, qui au nom d’une idéologie qu’on appelle le sionisme, massacre un peuple, chasse de leur territoire une autre partie, installe des colonies et saccage même les cultures et déracine des oliviers centenaires, comment faut-il qualifier cela ?
Eh ben tout simplement que si on n’est pas antisionistes, c’est qu’on pense que ceci est fait au nom d’une origine, en l’occurrence le sémitisme, ce qui est faut !
Ou encore que tous ce MAL fait aux palestiniens est fait au nom d’une religion, en l’occurrence le judaïsme, ce qui est archi faux.
En fait tout simplement parce que ce MAL est fait au nom d’une idéologie colonialiste, raciste et athéiste qu’on appelle le sionisme.
Voilà pourquoi de facto les anti antisionistes sont les vrais antisémites… »

-                                                    1540627878-mosquee-aoussat-sine christianophobie

Commentant la mort du caricaturiste Siné, Noureddine Aoussat révèle à nouveau son obsession antisioniste :
« Personnellement, je n’aimais guère sa vulgarité, qui m’irritait. Cependant, il méritait bien le respect car il n’a ni courbé l’échine ni abdiqué sa liberté d’expression devant les lobbys sionistes et leurs chiens de gardes. »

-                                                 1540627879-mosquee-aoussat-syrie-anti-france-2 Coran

Noureddine Aoussat accuse la France de « ruiner ses valeurs et son honneur » en ne réagissant pas face aux massacres perpétrés par les jihadistes (photo du village chrétien Al-Duvair en Syrie dont la population a été massacrée par les rebelles jihadistes).

Pourquoi l’État Français permet-il à Noureddine Aoussat de précher dans les Mosquées ? Pour quelle raison ce réseau islamique politique misogyne, antioccidental et antisioniste, qui tisse sa toile sur tout le territoire, n’est-il pas démantelé ?

26 mars, 2016

La Mosquée de Liévin, centre de diffusion de propagande islamiste misogyne, antioccidentale et antisioniste au coeur du Pas-de-Calais

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 43 min

Depuis un peu plus d’une vingtaine d’années, les prédicateurs des réseaux islamistes qui se sont implantés dans le nord de la France militent pour la destruction de l’identité française, en imposant progressivement l’application des lois de la Charia islamique (rejet de l’Occident, non mixité sociale homme/femme, adoption de l’abattage rituel halal finançant les Mosquées, menus spéciaux sans viande pour les Musulmans dans les cantines scolaires, tentatives d’interdiction de l’alcool et du porc et de la juridiction islamique, soumission des femmes,…).
L’implantation de l’idéologie islamique antioccidentale favorise l’enracinement local de filiales terroristes et jihadistes, entre la France et la Belgique.
Parmi ces réseaux islamistes, on peut citer :

l’Union des Associations Musulmanes du Pas-de-Calais (UAM62), organisation déjà analysée par « Islam mine l’Europe » pour son radicalisme religieux diffusé dans plusieurs Mosquées de France (Béthune, Méricourt, Raismes, Lille,…).
- la Ligue islamique du nord dirigée par Amar Lasfar, le président de l’UOIF, longtemps soutenu par Martine Aubry.
– L’UOIF, qui gère maintenant plus de 250 associations islamiques en France, et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir politique islamiste totalitaire, la Charia. Son ex-président Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »
L’organisation des Frères Musulmans est classée comme terroriste par l’Égypte et l’Arabie Saoudite.

Image de prévisualisation YouTube

Le président de l’UOIF actuel, Amar Lasfar, organisateur de l’Islam dans le nord de la France avec l’appui de Martine Aubry, manifeste publiquement son soutien aux islamistes en glorifiant dans une conférence donnée au Palais de  Lille le 19 août 2012, la conquête du pouvoir en Égypte par les Frères Musulmans.

-                                                  La Mosquée de Liévin, centre de diffusion de propagande islamiste misogyne, antioccidentale et antisioniste au coeur du Pas-de-Calais dans Politique 668623MosqueUOIFAmarLasfarislamisation
Dans une conférence à Lille, Amar Lasfar explique son plan en cinq phases pour islamiser la France, et la nécessité des prières de rue islamiques pour conquérir le territoire.

-                                                           343822MosqueLivinAmarLasfarMartineAubry Abdallah BenMansour dans religion

Pierre de Saintignon (à gauche), le maire socialiste de Lille Martine Aubry (à droite) et le représentant de l’organisation terroriste des Frères Musulmans en France, Amar Lasfar (au centre) lors de la fête de l’aïd-el-Kébir en 2007. Après l’avoir aidé à structurer et à enraciner les réseaux de l’Islam radical dans le nord de la France, Martine Aubry a pris ses distances avec Amar Lasfar.

On peut citer l’autre principale organisation islamiste de la région Nord, l’Union des Citoyens Musulmans du Pas-de-Calais (UCM62), dont la Mosquée de Liévin est membre associatif.

La communauté musulmane de Liévin dans le Pas-de-Calais est en pleine croissance, l’organisation islamiste qui gère le lieu de Culte a même obtenu le 11 juillet 2011 du maire socialiste Jean-Pierre Kucheida, un permis de construire une nouvelle grande Mosquée afin d’endoctriner les Musulmans à la « Religion de Paix et Tolérance ».

-                                                    943600MosqueLivinprojet Ahmed Jaballah

Les responsables de la Mosquée de Liévin appellent les Fidèles à participer financièrement à la construction du nouveau complexe islamique

-                                           569993MosqueLivinprojet Allah

Le projet du futur complexe islamique de Liévin, dont le permis de construire a été octroyé par le maire socialiste Jean-Pierre Kucheida.

-                                         907343MosqueLIvintravaux Amar Lasfar

-                                             La Mosquée de Liévin en cours de construction en 2014

-                                           545975MosqueLivinFidles antisémitisme

Fidèles de la Mosquée de Liévin, en attendant la construction du nouveau lieu de Culte flambant neuf

-                                         740920MosqueLivinFrresMusulmansMohamedMorsi2 antisionisme

Sur la page Facebook officielle de la Mosquée de Liévin, les responsables de l’association islamique soutiennent l’ex-président déchu égyptien des Frères Musulmans Mohamed Morsi, qui voulait instaurer le califat islamique sous la Charia, avec le hashtag #NousSommesTousMorsi (hard-copy).

-                                           428679MosqueLivinHaniRamadan2 arabie saoudite

Les responsables de la Mosquée de Liévin encouragent les Fidèles à aller écouter le prédicateur antisémite proche des Frères Musulmans Hani Ramadan à la Mosquée de Raismes (hard-copy).
Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.
Dans une conférence donnée à la Mosquée d’Avignon le 9 octobre 2011, Hani Ramadan interdit aux femmes de voyager seules.

Hani Ramadan développe également auprès des Fidèles une violente propagande antisioniste contre ce qu’il appelle « l’état criminel sioniste d’Israël ».

 

Il est inquiétant de constater qu’il n’y a absolument aucun contrôle sur les instances dirigeantes de la Mosquée de Liévin qui sont en relation directe avec des réseaux islamistes politiques antioccidentaux comme l’UAM62 et l’UCM62.

-                                                                  136691MosqueLivinHassanIquioussen BarakaCity

Le prédicateur misogyne, antisioniste et antioccidental Hassan Iquioussen, invité par les responsables de la Mosquée de Liévin et par l’UAM62 le 13 décembre 2013 pour une conférence intitulée : « Les fondements juridiques de l’engagement politique ». Parle-t-on là encore de religion ?
Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

Il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien.


-                                                                 196224MosqueLivinRAM62 charia

L’UCM62 a organisé le 31 mai 2014 à Liévin le 3ème Rassemblement des Musulmans du Pas-de-Calais (RAM62) avec comme principaux invités les islamistes radicaux Hassan Iquioussen, Abdallah Benmansour, Nabil Ennasri ou encore Amar Lasfar.

-                                                      761989MosqueLivinRAM622015 chrétiens

La 4ème rencontre annuelle des Musulmans du Pas-de-Calais (RAM62) le 13 juin 2015, en partenariat avec la municipalité de Lens, rassemblait les islamistes du CCIF (avec son président Samy Debah), le prédicateur antioccidental Hassan Iquioussen, l’organisation politique BarakaCity (hard-copy), et la communauté musulmane de la Mosquée de Liévin.
BarakaCity est connu des services de renseignements français pour son militantisme politique lié à l’Islam radical sous couvert d’aide humanitaire. Ses comptes bancaires à la Société Générale et au CIC ont été clôturés.
BarakaCity milite en faveur de l’organisation politique des Frères Musulmans.

-                                            282140MosqueLivinBarakaCityMehdiKabir christianisme

Idriss Sihamedi (à droite), le président de BarakaCity au RAMF de l’UOIF en 2013 au Bourget.
Sur la photo, il est en compagnie de l’imam Mehdi Kabir (à gauche), un prédicateur qui arpente les plus grandes mosquées de France, et qui considère que le voile islamique est une obligation pour la femme, qu’une femme qui se parfume est une « fornicatrice », que « les mangeurs de porc se comportent comme des porc », des « gens qui ne se soucient pas de voir leur femme dénudée et embrassée par les autres hommes. Les gens, qui lorsqu’ils sortent des toilettes, ils ne se lavent pas les mains. Les gens qui n’ont pas de pudeur vis à vis d’Allah. Les gens qui embrassent leur femme devant tout le monde sans aucune pudeur et sans aucune honte. Pourquoi ? Car ils consomment de la viande de porc.« 

« Religion de Paix et Tolérance » vous avez dit ?

-                                                 159134MosqueLivinOmarDourmane2 christianophobie

-                                                         176843MosqueGrignyOmarDourmaneIsralObama2 Coran

Le militant politique Omar Dourmane qui lutte contre la laïcité et le sionisme, et proche des Frères Musulmans, invité le 13 juin 2015 à Lens par l’UCM62 (hard-copy) :

 

-                                                    321262MosqueLivinLaurentDuporge femmes

Le maire socialiste Laurent Duporge n’a pris aucune mesure contre les prédicateurs misogynes, antioccidentaux et antisionistes de l’Islam radical venant endoctriner des centaines de Musulmans à la Mosquée de Liévin. Il autorise également les réseaux d’extrême-droite islamiques tels que l’UAM62 à organiser des meetings dans la commune, condamnant la cohésion sociale sur le long terme, et provoquant la destruction de la société culturelle, cultuelle et ethnique française, de l’intérieur.

14 mars, 2016

Les Mosquées des villes de Troyes et de La Chapelle-Saint-Luc, centres d’endoctrinement à l’Islam Radical, avec entre autres le prédicateur misogyne et antioccidental Hassan Iquioussen : les « islamistes intégristes fondamentalistes » ont sécurisé la Turquie

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 05 min

« Islam mine l’Europe » avait déjà révélé en 2014, le développement de l’Islam Radical dans la ville de Troyes (département de l’Aube) en analysant la teneur des prédications et l’idéologie des imams de la Mosquée du quartier des Chartreux.
Le député-maire LR François Baroin accueille dans sa ville de Troyes des prédicateurs mysogines, antioccidentaux et intolérants, qui rejettent ouvertement toute forme d’intégration dans la société occidentale et endoctrinent des centaines de Musulmans troyens à l’Islam fondamentaliste.

Il est inquiétant de constater la mansuétude et la complicité de ces élus locaux envers les grandes instances de l’Islam Radical dans le but d’acheter la paix sociale et de se rallier un électorat communautaire.

La principale association islamique sur Troyes est l’Association de Rassemblement des Musulmans de l’Agglomération Troyenne (ARMAT), présidée par Rachid Zejli.

L’association dispose d’une page Facebook officielle pour communiquer les évènements du lieu de culte, elle administre la Mosquée Al Ghazali, située 6 rue du Pont, (accessible également par la rue des Bas-Trévois).
Le fondamentalisme islamique est en pleine croissance dans la ville de Troyes. Le projet d’agrandissement de la Mosquée Al Ghazali est en cours, il est possible aux Fidèles de faire des Dons pour aider au démarrage du projet.
Le complexe pharaonique s’étendra sur une superficie de 2868 m² en bâtit, plus un parking, constitué sur 1150 m² de bâtiment en construction neuve, de 1718 m² en bâtiment réhabilité, qui abriteront une école coranique, la Mosquée Al Ghazali, un centre d’activité et un centre commercial.

-                                                  Les Mosquées des villes de Troyes et de La Chapelle-Saint-Luc, centres d'endoctrinement à l'Islam Radical, avec entre autres le prédicateur misogyne et antioccidental Hassan Iquioussen : les
Le projet d’agrandissement de la Mosquée fondamentaliste Al Ghazali de Troyes et son minaret. l’islamisation de Troyes est en cours.

-                                                               848667MosqueTroyescolecoranique Abdallah BenMansour dans religion

Les jeunes Musulmans (16 à 24 ans) de la Mosquée Al Ghazali de Troyes endoctrinés aux principes de l’Islam fondamentaliste sunnite : la charia par les hadiths, la jurisprudence islamique (fiqh)

-                                                                 179169MosqueTroyesdonsmosque Ahmed Miktar

Pour le démarrage du projet du complexe islamique Al Ghazali, les Fidèles sont invités à participer financièrement.

La Mosquée Al Ghazali a fait polémique après les attentats du 13 novembre 2015 au Bataclan, suite à un reportage de l’émission « Complément d’enquête » diffusé par France Télévision.
Son imam, Abdelilah Ziyad, guide spirituel présumé d’Omar Ismaïl Mostefaï l’un des kamikazes du 13 novembre 2015 du Bataclan, a été condamné à 8 ans de prison en 1997 pour avoir commandité les attentats de l’hôtel Atlas Asni à Marrakech le 24 août 1994 (2 touristes espagnols abattus et une française blessée) :  d’après le reportage de France télévision, Abdelilah Ziyad préchait incognito dans la Mosquée de Troyes depuis deux ans !

-                                                                308356MosqueTroyesAbdelilahZiyad Allah

Le terroriste Abdelilah Ziyad, condamné en 1997 à huit ans de prison en tant que commanditaire des attentats du 24 août 1994 à Marrakech, préchait à la Mosquée Al Ghazali de Troyes depuis deux ans !

-                                                    332090MosqueChartreuxFranoisBaroinislamisation antisémitisme

-                                                                703242MosqueTroyesFranoisBaroinRachidZejli antisionisme

C’est dans cette même Mosquée que François Baroin (à gauche) est venu se gaver de baklavas lors de la rupture du jeûne du Ramadan en compagnie de Rachid Zejli (à droite), pour déclamer sa flamme au « vivre-ensemble » et à la tolérance islamique en juillet 2013 !

L’ARMAT est également une association militante politique pro-palestinienne et anti-israélienne, sur le site Facebook, ses responsables exhortent les Musulmans à manifester pour la Palestine et contre l’État d’Israël (hard-copy).

-                                                                         330211MosqueTroyesimportationconflitisralopalestinien2 Aube

-                    Importation du conflit israélo-palestinien à Troyes par l’ARMAT, dirigée par Rachid Zejli     

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

« ALLAH OUAKBAR !! » « Israël assassin », « Israël raciste ! », « Israël terroriste ! » « média français, montrez la vérité ! ». non, il ne s’agit pas de militants manifestant dans la bande de Gaza, mais bien d’islamistes haineux dans la ville de Troyes administrée par la municipalité de François Baroin en janvier 2009.

Image de prévisualisation YouTube
« Israël assassin ! » « Palestine vaincra, liberté Palestine ! » « Israël terroriste ! »
importation du conflit israélo-palestinien dans la ville de Troyes, à l’instigation de l’association de la Mosquée Al Ghazali le 15 juillet 2014. Le but étant de souder la communauté musulmane contre l’ennemi commun : Israël.

Autre que le terroriste Abdelilah Ziyad, l’ARMAT invite dans la Mosquée Al Ghazali pour endoctriner ses Fidèles, le prédicateur de l’Islam politique antisioniste, négationniste, misogyne et antioccidental Hassan Iquioussen.

Image de prévisualisation YouTube

Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
Il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien.

-                                                          554689MosqueTroyesHassanIquioussen charia

Le prédicateur de l’Islam politique antisioniste, misogyne et antioccidental Hassan Iquioussen, reçu à la Mosquée Al Ghazali de Troyes le 22 mai 2015

-                                                         847815MosqueTroyesAhmedMiktar Coran

Ahmed Miktar, le prédicateur de l’UOIF et imam de la Mosquée de Villeneuve d’Ascq, pour qui une femme qui montre son nombril est « une perverse », invité à la Mosquée Al Ghazali de Troyes le 24 janvier 2015

-                                                              851225MosqueTroyesRachidZejli France

Rachid Zejli, président de l’ARMAT, reçoit dans la Mosquée Al-Ghazali qu’il administre, le terroriste Abdelilah Ziyad, les islamistes Hassan Iquioussen et Ahmed Miktar.
Suite à l’affaire révélée par le reportage « Complément d’enquête », il a donné sa démission en décembre 2015 de la présidence du Conseil Régional du Culte Musulman (CRCM) de l’Aube.

François Baroin, également président de l’Association des Maires de France (AMF) a publié un rapport VADE MECUM dans lequel il est expliqué que les crèches de Noël dans les mairies sont incompatibles avec la laïcité, mais qu’il est obligatoire de prêter une salle municipale à une association fondamentaliste islamique antioccidentale si elle en fait la demande, comme celle des Musulmans de Mantes Sud (AMMS) citée en exemple (page 16-18 du document), sous peine de sanctions judiciaires !

« On a les moyens juridiques parfaitement pour accompagner les représentants Musulmans qui veulent pratiquer à ciel ouvert et non plus dans les caves comme par le passé. »
[...]
« On peut proposer des baux emphytéotiques, on peut proposer un accompagnement de financement dans les associations culturelles, il y a des moyens qui ne sont pas des contournements, mais qui sont des moyens d’accompagnements intelligents pour permettre à une religion de pratiquer son culte, c’est aussi ça, l’esprit de la loi de 1905. »

François Baroin sur BFM TV le 28 janvier 2015

« Ces gars de Daesh, qui sont des fous furieux, qui n’ont rien à voir avec l’Islam, c’est des types qui prennent de la coke, qui sont avinés toute la journée, ils ont une organisation militaire, ce sont des dingues, ce ne sont pas des fous de Dieu, ils n’ont pas de Dieu, ils n’ont qu’une logique, c’est de tuer ce qui de près ou de loin leur apparaît comme quelque chose qui ne correspond pas à leur identité, à leur ADN. »
François Baroin sur Europe 1, le 15 novembre 2015

-                                                    396966MosqueChartreuxFranoisBaroinislamisation2 François Baroin

Pour François Baroin, l’État Islamique (Daesh) n’a rien à voir avec l’Islam. Les messages de haine diffusés par les responsables de la Mosquée des Chartreux à Troyes ne semblent pas l’inquiéter, pas plus que la venue du terroriste Abdelilah Ziyad, ni du prédicateur antioccidental Hassan Iquioussen à la Mosquée Al Ghazali de Troyes dans laquelle François Baroin est venu « accompagner les représentants Musulmans » et rompre le jeûne du Ramadan. Probablement que là aussi, ça n’a rien à voir avec l’Islam, ce ne sont là que des prédicateurs « avinés », « sous l’emprise de la coke » !

 

Au nord-ouest de la banlieue troyenne on trouve la Mosquée de l’Union de la Communauté Musulmane de l’Aube (UCMA), implantée dans la petite ville de La Chapelle-Saint-Luc. L’association possède un site officiel pour communiquer les différents évènements ayant lieu dans le lieu de Culte.

-                                         902587MosqueTroyesLaChapelleSaintLuc Frères Musulmans
Prière à la Mosquée de La Chapelle-Saint-Luc dans la banlieue de Troyes. On remarque que toutes les femmes sont en hijab, séparées des hommes, et le drapeau palestinien, revendication incessante du combat mené par les militants de l’Islam politique antisioniste.

-                                                      787860MosqueTroyesdonsmosqueLaChapelleSaintLuc Hani Ramadan
Projet de construction du nouveau centre socio-culturel islamique de La Chapelle-Saint-Luc soutenu par le maire socialiste Olivier Girardin : comprenant une école primaire coranique, un collège et un lycée pour fonder une communauté et une société musulmane entièrement tournée vers la Oumma et pilotée par l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans. Les travaux sont en cours.

L’UCMA est un bastion de l’Islam Radical de l’idéologie de l’organisation politique des Frères Musulmans (UOIF).

-                                                          296534MosqueTroyesTariqRamadan Hassan Iquioussen

-                                               217745MosqueTroyesHaniRamadan hijab

-                                                       526477MosqueTroyesAbdallahBenmansour imam

Aperçu de l’idéologie misogyne, antioccidentale et antisioniste enseignée par vidéo-conférence à la Mosquée de La Chapelle-Saint-Luc avec, respectivement de haut en bas, Tariq Ramadan, Hani Ramadan et Abdallah Benmansour (hard-copy) sur les liens suivants, (lien 1), (lien 2) (lien 3).


L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

-                                                 176276MosqueTroyesMohamedBenkaddour islam
Le président de l’Union de la Communauté Musulmane de l’Aube (UCMA), Mohamed Benkaddour, invite des prédicateurs qui endoctrinent des centaines de Fidèles à l’Islam politique des Frères Musulmans

On retrouve Hassan Iquioussen, invité régulièrement par l’UCMA à la Mosquée de la Chapelle-Saint-Luc, par exemple le 19 juin 2009 et le 5 juillet 2015. Extrait de son sermon donné le 5 juillet 2015 (hard-copy)

-                                                           401059MosqueTroyesHassanIquioussen2 islamisation
« Istanbul qui était la pire des villes sur Terre, t’avais pas intérêt à sortir après 16h de l’après-midi, et quand elle est tombée entre les mains d’un parti qui s’appelle l’AKP, dirigé à l’époque par un homme qui s’appelle Recyp Tayep Erdogan, l’actuel président de la Turquie, avant il était maire d’Istanbul: quand il a pris la ville d’Istanbul en main, c’était la deuxième ville la plus pourrie sur Terre. Tout était à refaire.
En même pas en l’espace de quatre ans, Istanbul est devenue une des plus grandes capitales au monde, où il y a le plus de sécurité et d’infrastructures, il y a 27 millions d’habitants. Plusieurs fois, elle a gagné le prix de la meilleure ville sur Terre organisée grâce aux islamistes intégristes fondamentalistes du parti de la Justice et du Développement de Recyp Tayep Erdogan, le fils spirituel de Necmettin Erbakan. »

[19:51]
Extrait de la conférence de Hassan Iquioussen, invité par l’UCMA à la Mosquée de La Chapelle-Saint-Luc, le 5 juillet 2015 (hard-copy)

Hassan Iquioussen défend becs et ongles le projet politique du dirigeant turc Recep Tayep Erdogan, proche des Frères Musulmans, le chef glorieux d’un parti « islamiste intégriste fondamentaliste », ainsi que son père fondateur spirituel, l’islamiste Necmettin Erbakan, qui déclarait en 1989 dans la ville néerlandaise d’Arnhem, que « Les Européens sont malades… Nous leur donnerons les médicaments. L’Europe entière deviendra islamique. Nous conquerrons Rome. »

-                                                                 783607MosqueTroyesOlivierGirardinislamisationdeLaChapelleSaintLuc islamisme

Les associations UCMA et ARMAT continuent de propager leur doctrine fondamentaliste au coeur de la ville de Troyes et de sa banlieue, condamnant la cohésion sociale et le « vivre-ensemble » sur le long terme, avec la complicité des élus locaux, comme François Baroin ou le maire socialiste de La Chapelle-Saint-Luc, Olivier Girardin (photo) qui défilait avec les intégristes Musulmans pro-palestiniens en janvier 2009.

26 février, 2016

Les prédicateurs du réseau « La Voie Droite » endoctrinent des milliers de Musulmans à l’Islam fondamentaliste misogyne, intolérant, antichrétien et antioccidental dans les Mosquées de Ecquevilly, Pantin, Pontoise, Le Blanc-Mesnil, Dugny, Rennes, Bourg-en-Bresse

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 09 min

Depuis trois décennies, l’immigration massive arabo-musulmane a importé avec elle la montée en puissance de l’Islam, et ses milliers d’imams originaires de pays autoritaires théocratiques n’ayant aucune tradition démocratique (en provenance d’Algérie, du Maroc, de la Tunisie, de l’Arabie Saoudite, du Yémen, du Qatar, de l’Égypte) venus endoctriner la diaspora musulmane en Europe.
Les prédicateurs de l’association « la Voie Droite » sont adeptes d’un Islam fondamentaliste (communément appelé « salafisme », du mot arabe salaf, « l’époque des pieux prédécesseurs ») l’Islam tel que pratiqué au temps des compagnons du Prophète, avec toutes ses lois coercitives, intolérantes, misogynes, évidemment totalement incompatibles avec les règles, les moeurs, les valeurs de la civilisation occidentale.
Ce dogme sépare et éloigne les Musulmans de la vie en société en tentant de créer un état dans l’état, s’appuyant sur le communautarisme islamique.
La vision temporelle de ces fondamentalistes reste éternellement figée au VII siècle, en prônant le retour au mode de vie du Prophète, le « beau modèle », et le rejet total de la société civile occidentale. Les mécréants, les non-musulmans, sont des êtres impurs, source de perversion qu’il faut éviter de fréquenter ou convertir à l’Islam.
Les femmes doivent être obligatoirement voilées, sous l’emprise d’un marham, un tuteur mâle (père, frère, cousin, mari,…), auprès duquel elles doivent se soumettre quelque soit leur âge, elles ne peuvent par exemple sortir de la maison sans leur permission.

Les prédicateurs de « La Voie Droite » essaiment leur doctrine devant des milliers de Musulmans dans plusieurs Mosquées réparties sur tout le territoire français, on peut citer par exemple les complexes islamiques de Dugny, Ecquevilly, Pontoise, Rennes, Le Blanc-Mesnil, Saint-Denis, Bourg-en-Bresse, Romainville …
Sur leur site officiel (hard-copy), on peut lire les CV en ligne des « savants religieux » du réseau « La Voie Droite » :

Abou Bakr Abou Abdillah : Diplômé de l’université de Médine et étudiant en magistère à l’université de La Mecque.
Le Cheikh Lakhdar Abou Abdillah : Imam et prêcheur à la Mosquée de Pontoise 70/72 rue du Général Schmitz. Il  est diplômé de l’université islamique de Karachi.
Ibrahim Abou Talha : Imam et prêcheur à la Mosquée de La Vertu 48 rue racine à Pantin. Il a étudié 2 ans dans le Markaz (institut) de Damaj au Yémen puis chez Cheikh Mouhammad Al Imam dans la ville de M’bar au Yémen.
Omar Abou Hafs : Ancien Imam et prêcheur à la mosquée de Romainville. Il a appris le Coran par cœur et a étudié 2 ans dans le Markaz (institut) de Damaj au Yémen.
Sadek Abou Yahya : Prêcheur à la Mosquée  de Dugny. Il a étudié 8 mois dans le Markaz (institut) de Damaj au Yémen.
Youssef Abou Anas : Imam (depuis 1995) et prêcheur (depuis 2003) à la Mosquée Malik Ibn Anas 7 rue Jules Ferry à Ecquevilly.

Ces « savants » Musulmans, formés dans les plus grandes écoles coraniques de pays théocratiques totalitaires tels que le Yémen, le Pakistan et l’Arabie Saoudite, dont la seule source de loi est la charia, le droit islamique, viennent en Europe et en France précher le rejet de l’Occident. A noter qu’il est difficile d’obtenir des photos de ces prédicateurs, les vrais salafistes fondamentalistes refusent d’être filmés ou photographiés.

Les prédicateurs du réseau

9GYwj Allah dans religion

ZgA9q antisémitisme

4VOnO arabie saoudite

25oaR Avicenne

7nZel Benoît XVI

Le réseau des prédicateurs fondamentalistes de « La Voie Droite » pilote les Mosquées de plusieurs villes de France : Ecquevilly, Bourg-en-Bresse, Dugny, Pantin, Le Blanc-Mesnil, Rennes,…

Parmi ces prédicateurs on trouve Youssef Abou Anas, l’imam de la Mosquée d’Ecquevilly, petite ville de 4000 habitants des Yvelines, à l’ouest de Paris.

L’association islamique Malik Ibn Anas où officie Youssef Abou Anas a eu le soutien du maire DVD de la ville Guy Jeanne, qui a généreusement octroyé le permis de construire de la Mosquée salafiste le 17 juillet 2012.

                                                                                        exA8K Bible

« Suite à nos nombreux échanges, je suis en mesure de vous confirmer la volonté de la ville de soutenir le projet de construction d’une salle de prières que vous souhaitez mettre en oeuvre avec le financement des fidèles et qui a fait l’objet d’un permis de construire délivré le 17 juillet 2012. »
Lettre datée du 3 janvier 2013 du maire DVD Guy Jeanne à l’attention de l’association islamique Malik Ibn Anas, responsable de la Mosquée d’Ecquevilly, validant la construction du lieu de culte.

jpgLJ Bourg-en-Bresse

-                                     RkYmm Bretagne

Projet de la Mosquée salafiste de Ecquevilly, validé par le maire DVD Guy Jeanne

vmXj3 charia

Arches de la Mosquée de Ecquevilly en cours de construction

JJ2vy Château-Chinon

Prières de rue musulmanes à Ecquevilly : la communauté islamique met la pression sur la municipalité pour obtenir un lieu de culte décent.

Le 9 février 2014, c’est la cérémonie de pose de la première pierre, marquant le démarrage des travaux.
L’association islamique Malik ibn Anas donne une importance fondamentale à l’endoctrinement des enfants par l’intermédiaire de son école coranique.

Voici par exemple, tout le mal que l’imam Youssef Abou Anas de la Mosquée de Ecquevilly pense des femmes occidentales non voilées, extrait d’une de ses conférences :

« A ceux qui disent que le voile dénigre la femme Musulmane, nous leur disons : quelle est la femme la plus dénigrée ? Est-ce celle qui se voile, qui se préserve, que les hommes n’osent pas approcher en voyant sa pudeur, ou bien la femme qui se montre et s’embellit et est considérée comme de la chair humaine ?
Les femmes Musulmanes ne sont pas des femmes d’un soir, ce sont les femmes d’une vie entière. Celui qui veut se marier avec une femme musulmane doit demander sa main a son père ou à son tuteur, pas comme les autre femmes dénuées de toute pudeur et de toute éthique, qui sont les femmes d’un soir et qui assouvissent les plaisirs de ces loups. »

Pour l’imam, une femme ne peut être respectée que si elle porte un voile qui couvre tout son corps, qui masque sa beauté, afin ne pas aiguiser l’appétit des « loups ». Les femmes occidentales sont donc des sous-femmes, de « la chair humaine », méprisées, qui ne méritent aucune considération parce qu’elles ne portent pas de voile islamique.

GZNJD chrétiens  OAxr2 christ

Pour Youssef Abou Anas, imam de la Mosquée de Ecquevilly, à gauche, des femmes de toute une vie, qui se préservent, à droite, de la chair humaine, des femmes d’un soir, méprisables, qui assouvissent le plaisir des loups.

Autre conférence du prédicateur Youssef Abou Anas sur le « vivre-ensemble » disponible sur le site de « la Voie Droite », voici comment l’imam conçoit la Fraternité avec les Chrétiens et les non-Musulmans, extraits :

« Contredire les polythéistes et les non-musulmans, le fait de se désavouer d’eux, fait partie des bases de la religion, et celui qui a un manquement à ce sujet, a un manquement dans sa religion. Il est évident de nos jours, que beaucoup de Musulmans sont dupés et sont amenés à ressembler aux non-Musulmans et à imiter leur comportement.
Notamment dans le fait de fêter leurs fêtes non-musulmanes. Ou le fait de donner de l’importance à des non-Musulmans, qu’ils soient des sportifs de haut niveau, ou qu’ils soient des chanteurs, ceci malheureusement est une chose que personne ne peut nier. »

[03:50]
« Nul doute que de ressembler aux non-musulmans est une chose interdite en Islam. Le fait de ressembler aux non-musulmans dans leur coupe de cheveux, ou dans les vêtements qui les caractérisent, cela est interdit en Islam. »
[05:05]
« Parmi les choses qui sont interdites, que certains Musulmans ne connaissent pas, ou qu’ils font semblant de ne pas connaître, c’est le fait de féliciter les non-Musulmans concernant leurs fêtes. Et ceci est un mal immense, car c’est une forme d’acceptation du mal et du faux dans lequel ils sont, et cela réjouit et réconforte les non-Musulmans dans ce mal et dans cet égarement. »
[11:05]
« Le Prophète nous ordonne de contredire les Juifs et les Chrétiens.[...] Le fait de féliciter les non-Musulmans dans les fêtes qui sont les leurs, comme la fête de Noël ou autres fêtes religieuses, cela est interdit à l’unanimité des savants. »
[...]
« Vous entendrez certains Musulmans, qu’Allah nous protège de leur mal, qui disent qu’il est autorisé de dire « Joyeux Noël ! » aux non-Musulmans. Ceci est de l’égarement, et ceci contredit ce sur quoi les savants sont d’accord. »
[...]
« Est-ce une bonne parole de féliciter un non-Musulman dans la mécréance ? Est-ce une bonne parole de réjouir le coeur d’un Chrétien de faire en sorte qu’il soit apaisé dans sa mécréance ? »
[...]
« Cela revient à féliciter celui qui se prosterne devant une Croix, et cela est pire auprès d’Allah que de féliciter celui qui boit de l’alcool, ou celui qui tue une âme innocente, ou celui qui s’autorise de commettre l’adultère et la fornication. »

conférence de Youssef Abou Anas « la célébration des fêtes non-musulmanes » (hard-copy)

Il est interdit d’imiter les mécréants dans leur coiffure, leurs musiques, leurs moeurs, leurs vêtements. Il faut éviter de fréquenter les Chrétiens, qui sont dans l’égarement, et ne pas participer à leurs fêtes (Noël, Chandeleur, Pâques, Pentecôte, Ascension, Assomption, Toussaint) ni les féliciter. Ce type de prédication divise la société en Musulmans et non-Musulmans, et va à l’encontre du vivre-ensemble, de la cohésion sociale.

                                                     PLZ1O christianisme

D’après Youssef Abou Anas, se prosterner devant une Croix est « pire que de tuer une âme innocente ». Alors que Jésus dit dans la Bible : « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » (Jean 14:6)
Quand les Musulmans se prosternent cinq fois par jour en direction de la Kaaba de la Mecque, sont-ils les adorateurs d’une pierre noire ?

Autre conférence en ligne sur le site de « la Voie Droite », Youssef Abou Anas critique les Chrétiens en se basant sur le discours prononcé à Ratisbonne le 12 septembre 2006 par le Pape Benoît XVI. Ce dernier faisait référence à l’empereur byzantin Manuel II Paléologue qui lors d’une confrontation vers 1394 avec un Persan Musulman, avait déclaré : « Montre-moi donc ce que Mahomet a apporté de nouveau, et tu y trouveras seulement des choses mauvaises et inhumaines, comme son mandat de diffuser par l’épée la foi qu’il prêchait ».

Manuel II Paléologue était un visionnaire, puisque un demi-siècle plus tard, en 1453, Constantinople, la capitale de l’empire byzantin, est pillée, dévastée et prise par les Musulmans, mettant définitivement un terme à l’empire chrétien de Byzance.
Le discours du Pape Benoît XVI a été considéré comme une agression contre l’Islam et les Musulmans, et a donné lieu à une réaction du prédicateur salafiste Youssef Abou Anas. Extraits de sa conférence entièrement disponible en ligne sur le site de « la Voie Droite » :
« Un conseil et un appel au Pape à embrasser l’Islam. Et ceci est un exemple que nous donne ce savant, un exemple que l’on doit suivre. Et c’est malheureusement ce qui fait défaut à beaucoup de Musulmans vivant dans les pays non-musulmans. D’appeler les Chrétiens, d’appeler les Juifs à embrasser l’Islam, à se convertir à l’Islam. On constate que beaucoup de Musulmans, lorsqu’ils parlent avec des Chrétiens, lorsqu’ils parlent avec des Juifs, ils sont systématiquement sur la défensive, comme s’ils devaient justifier la véracité de l’Islam, comme s’ils devaient montrer que l’image qu’ont les Chrétiens et les Juifs de l’Islam est fausse et de leur donner cette vraie image.
Pourquoi ne pas être sur l’offensive ? Et quand tu vois un Chrétien, de lui dire :  » je vous conseille d’embrasser l’Islam. C’est la seule religion qu’Allah accepte et agréé. Si vous voulez le Paradis, il n’y a d’autre issue qu’à travers l’Islam. »
[...]
« Vous les Juifs, vous traitez Jésus de fils de prostituée. Vous les Chrétiens, vous ne croyez pas en Mohamed, alors que celui dont vous prétendez être une divinité, n’est autre qu’un être humain. »
[14:38]
« Les Juifs et les Chrétiens ont cru en la Thora et en l’Évangile, et n’ont pas mis en pratique les croyances et les jugements qui y étaient contenus. Ils ont traité de menteur et de mensonges le Prophète Mohamed qui est venu considéré vraies les prophéties et les livres qui l’ont précédés, dont la Thora et l’Évangile. Ainsi ils ont mécru en Mohamed, et en tout ce que cela implique, car le Prophète Mohamed est venu pour considérer vrais les Prophètes qui l’ont précédés.
Ils ont farouchement combattu le Prophète Mohamed, avec leurs prêtres, leurs rabbins, et leurs Papes. Et ces paroles qu’a proféré Benoît XVI n’est qu’une révélation de tout ceci. Ils ont combattu farouchement le Prophète Mohamed, ceci par orgueil, par jalousie, et par oppression de leur part. Ils ont fait cela après avoir falsifié leurs livres et après avoir changé et modifié les croyances qui s’y trouvaient. Ils ont remplacé l’Unicité et la Foi par le polythéisme et la mécréance. Ils ont aboli de nombreux jugements qui étaient présents dans ces livres Saints. Si ces prêtres, ces rabbins et ces papes ont fait cela vis à vis d’un livre, dont ils prétendent avoir la Foi, et bien il n’est pas difficile pour eux de mécroire au Prophète Mohamed et de ne pas croire au Coran, un livre saint, un livre béni, que le mal ne peut atteindre. »
[35:00]
« Convertissez-vous à l’Islam, Ô Pape (Benoît XVI), vous serez sauvé, et vous profiterez d’un Paradis immense et large comme les cieux et la Terre, si vous ne le faites pas, alors ayez la certitude d’un châtiment douloureux et éternel, un feu qu’Allah a préparé pour les mécréants. La chaleur est insoutenable, et la profondeur est lointaine. »
[...]
« Nous avons préparé pour les infidèles, des chaînes, des carcans et une fournaise ardente. »
[47:47]
« Vous avez certes là apporté une chose abominable, en parlant de ce que les Chrétiens ont proféré comme mensonges à l’égard de Issa, de Jésus, et d’Allah. »
[52:28]
extrait de la conférence « O Chrétiens, embrassez l’Islam ! » de Youssef Abou Anas, imam de la Mosquée de Ecquevilly (hard-copy)

ao1PR christianophobie

Devant ses Fidèles, Youssef Abou Anas profère plus d’une heure de diatribes antichrétiennes, annonçant que les Chrétiens et les Juifs ont falsifié les textes Sacrés, et que s’ils continuent de refuser d’obéir à leur véritable Prophète Mohamed, ils finiront brûlés en Enfer dans d’atroces souffrances, comme le Pape Benoît XVI s’il ne se résout pas à se convertir à l’Islam.
Les Juifs sont définis caricaturalement dans leur ensemble comme ayant traité « Jésus de fils de prostituée » et les Chrétiens des falsificateurs : un message de Paix, de Fraternité et de Tolérance entre communautés ?

Le site « La Voie Droite » regorge de prédications audio, de livres au format PDF, d’articles incitant les Musulmans à rejeter tout ce qui n’est pas islamique. La religion chrétienne et ses Fidèles sont constamment ciblés et calomniés. Par exemple, extraits du livre du Cheikh Muhammad Ali Ferkous « Le polythéisme des Chrétiens » :

Ye5nd Coran

« À la lumière de ce qui a précédé, il apparaît donc clairement que la religion des Chrétiens a été développée sur le blasphème, la dérision d’Allah ainsi que l’attribution d’associés au Seigneur.
Ce ramassis de fausses affirmations et de convictions erronées, inspirées en leur
majeure partie des religions ayant précédé le christianisme, a fait perdre à cette religion son éclat et son aspect originel authentique qu’elle avait à l’époque du Messie `Îssa (Jésus) fils de Mariam (Marie ,et Prophète envoyé par Allah, le Seigneur des mondes.
La religion chrétienne a donc ajouté, à la faute de l’avilissement du Seigneur et du manque de respect à Son égard, celle du fait de Lui attribuer des associés. Ce polythéisme touche aussi bien ce qui a trait aux attributs propres à Sa Seigneurie -Rouboûbiya- que ceux relatifs à Son droit exclusif d’être adoré-Ouloûhiya. »

Extrait du livre « Le polythéisme des Chrétiens » – ouvrage disponible en ligne sur le site de « la Voie Droite » (hard-copy)

Cette forme de rejet systémique ne peut-elle être à l’origine du délabrement progressif des conditions de vie ? Les habitants de la petite commune d’Ecquevilly constatent depuis quelques années l’apparition d’une forme de violence insidueuse qui n’existait pas auparavant : dégradations, agressions, vandalisme.

ISLAMISATION DE LA BRETAGNE

La Bretagne s’islamise en douceur, on connaît déjà le prédicateur sulfureux Rachid Houdeyfa, précheur dans les Mosquées de Brest et de Quimper.

Rennes n’est pas en reste, la ville accueille plusieurs lieux de culte musulmans, dont le nouveau centre culturel islamique Avicenne implanté sur un terrain de 2 640 m², au carrefour de la rue du Recteur Paul-Henry et de l’avenue Charles Tillon, hébergé dans un grand bâtiment blanc de 634 m², et destiné à accueillir entre 450 et 500 personnes.
Il comprend deux grandes salles et une bibliothèque, ainsi q’une école coranique pouvant accueillir les enfants.

0A4kO Croix

Le centre culturel islamique Avicenne de Rennes, bastion de l’islam salafiste misogyne et intolérant, construit avec l’appui du député socialiste Marie-Anne Chapdelaine.

Ce centre cultuel est un bastion de l’Islam salafiste, Ibrahim Abou Talha, imam salafiste de « la Voie Droite » y vient précher « sa bonne parole ». À la Mosquée Masjid de Pantin dans laquelle il officie, il déclarait : « Celui qui change de religion, ôtez-lui la vie ».

Un appel au meurtre caractérisé.

Ibrahim Abou Talha est venu précher au centre culturel islamique Avicenne et à la Mosquée At-Taqwah de Rennes les 19 et 20 décembre 2015.

89yX7 Dugny

« Ce fut facile pour certains dossiers, plus longs pour d’autres. Mais les missions du centre définies dans la convention signée entre la Ville et les responsables de l’association gestionnaire ont finalement été approuvées a l’unanimité »
[...]
« En ouvrant ce second Centre culturel islamique, dénommé Centre culturel Avicenne, nous entendons créer un espace culturel où il est possible de découvrir et faire vivre la civilisation arabo-musulmane, pour tous les Rennais, qu’ils soient musulmans ou non. »
Marie-Anne Chapdelaine, conseillère municipale déléguée à l’intégration et l’égalité des droits, et député socialiste d’Ille-et-Vilaine, s’est impliquée directement dans l’islamisation de la ville de Rennes (hard-copy), en permettant la venue de prédicateurs fondamentalistes programmés pour endoctriner une nouvelle génération de jeunes Musulmans à une idéologie intolérante et misogyne, condamnant le vivre-ensemble sur le long terme.

Le centre culturel islamique Avicenne de Rennes est également infiltré par l’UOIF, la branche française de l’organisation politique des Frères Musulmans. En effet, le cheikh Mohamed Achaibi de l’institut Européen des Sciences Humaines (IESH) de Chateau-Chinon est venu y donner une conférence les 27 et 28 avril 2013. (hard-copy)

L’IESH de Château-Chinon cache sous ce titre pompeux une immense madrassah, une école coranique enseignant le droit islamique, la jurisprudence du droit (fiqh), des fatwas, la finance Islamique, un système pénal et juridique concurrent et incompatible avec celui de la constitution républicaine.
L’institut
a pour principal référent en matière de législation islamique le cheikh antisémite égyptien des Frères Musulmans Youssef Al Qaradawi (hard-copy).
Rappelons que le prédicateur Youssef Al Qaradawi appelle publiquement, devant des millions de téléspectateurs Musulmans sur les chaînes de télévisions des pays arabes, à exterminer les Juifs.

Aucune mesure gouvernementale n’a jusqu’à présent été prise pour interdire les prédicateurs salafistes de « la Voie Droite », qui continuent de propager leur idéologie mortifère et destructrice dans les Mosquées avec l’aide des élus locaux de plusieurs villes de France.

8 novembre, 2015

Politique et stratégies du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF) dans les Mosquées et les institutions pour détruire l’identité française et islamiser le territoire

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 13 h 43 min

« Islam mine l’Europe » est un des premiers média à avoir démasqué dès 2011, les véritables objectifs du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF) en dévoilant les intentions de son porte-parole Marwan Muhammad, dans une conférence donnée à la Mosquée d’Orly :

-                                      Politique et stratégies du Collectif Contre l'Islamophobie en France (CCIF) dans les Mosquées et les institutions pour détruire l'identité française et islamiser le territoire dans Politique onrlG
« L’Islam est un mode de vie global. L’Islam dicte la façon dont on se comporte avec nos épouses,  avec nos voisins, avec l’environnement, avec nos collègues, comment on fait les affaires, comment on va à la guerre, quand est-ce qu’on défend. »
[...]
« Qui a le droit de nous dire si c’est réaliste ou pas ? Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays Musulman ? Qui a le droit ? Personne dans ce pays n’a le droit de nous enlever ça. Personne n’a le droit de nous nier cet espoir là. De nous nier le droit d’espérer dans une société globale fidèle à l’Islam. Personne n’a le droit dans ce pays de définir pour nous ce qu’est l’Identité Française. »

« Il faut constituer des dispositifs alternatifs, c’est-à-dire que si l’école est discriminante, alors il faut des écoles qui soient inclusives, si le système économique nous rejette, alors il faut trouver des alternatives, oui, mais cette démarche là peut causer du tort dans le sens où on va se faire notre petite zone démarquée, on sera bien à l’intérieur de cette bulle, mais ceux qui n’ont pas les moyens de rentrer dans la bulle, ils vivront la discrimination de toute manière. »

« L’idée de communautarisme est beaucoup moins taboue en Angleterre ou aux États-Unis. Des Musulmans, des Juifs, des Hindous qui sont victimes de discriminations, qu’est-ce qu’ils font ?
Cette ville a une grosse proportion de Musulmans, on va investir dedans, construire des collèges et des lycées Musulmans et on va se faire des résidences, des salles de sport, des piscines, où majoritairement on sera des Musulmans, tout ça c’est très bien, tout le monde vit une espèce de vie islamique idyllique dans un contexte Occidental, mais ceux qui n’ont pas les moyens de rentrer dans cette ville, ils vivent la même violence et la même discrimination qu’avant. »

Conférence de Marwan Muhammad à la Mosquée de Nantes en 2012

Marwan Muhammad veut construire des écoles islamiques, des institutions où ils seront « majoritairement Musulmans ». Un État dans l’État.

Pour connaître plus précisément l’idéologie que veut imposer le CCIF dans cet État musulman, il suffit de décrypter les prédicateurs et idéologues invités par cette association, porteurs des valeurs islamiques qu’il faudrait promouvoir et défendre contre les « islamophobes ». Ci-dessous, présentation de quelques « pointures » du mouvement CCIF :

 

-                                           dKOl3 Ahmed Jaballah dans religion

Marwan Muhammad, porte-parole du CCIF (à gauche), en conférence avec l’imam misogyne et antioccidental de la Mosquée de Brest, Rachid Houdeyfa

-                                              E1jba Amine Nejdi

Le président du CCIF, Samy Debah, présente Rachid Houdeyfa invité du dîner annuel du CCIF en mai 2014 : « C’est un personnage public de grande qualité, de grande renommée, qu’Allah le préserve, je vous demande de l’applaudir »

« Le hijab c’est la pudeur de la femme, et sans pudeur, la femme n’a pas d’honneur, et si la femme sort sans honneur, qu’elle ne s’étonne pas que les hommes abusent de cette femme là, la néglige, et l’utilisent comme un objet, ne lui donnent aucune importance, et ne la veulent pas pour sa religion, pour sa bonne moralité, mais simplement pour son corps, pour son visage qui attire. Malheureusement, elle a oublié que Allah parle de visages qui iront dans le feu de l’Enfer. »
Rachid Houdeyfa, donne sa vision de la femme dans une conférence « 30 minutes pour te convaincre de mettre le hijab »

Rachid Houdeyfa endoctrine les enfants Musulmans dans une école coranique, en leur interdisant de jouer des instruments de musique : « ceux qui chantent seront transformés en singes et en porcs »

 

-                                      wP5KZ antisémitisme

Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget, prédicateur invité par le CCIF, est un théologien fondamentaliste de l’Islam radical misogyne, il invite les Musulmans à ne pas suivre les Juifs et les Chrétiens, car les Musulmans sont les « Supérieurs », et veut interdire la musique qui est d’après lui, « la voix de Satan ».


Pour Nader Abou Anas,  la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison.

-                                       DQybj CCIF

Le CCIF fait la promotion de l’imam de la Mosquée d’Aubervilliers Hassen Bounamcha (hard-copy) surnommé « l’ami Hassen », qui explique devant ses Fidèles à Aubervilliers, que la mixité sociale homme/femme est un vice, que la femme occidentale se comporte comme une femme sans honneurqu’une femme « n’a pas le droit de tomber amoureuse ». Hassen Bounamcha tient également des propos à caractère homophobe. »

Le président du CCIF, Samy Debah, a signé le 17 septembre 2015 une convention de partenariat avec le Conseil Régional du Culte Musulman de Lorraine (CRCM) dirigé par Amine Nedji (hard-copy), prédicateur fondamentaliste marocain de la Mosquée de Tomblaine-Nancy.
Amine Nejdi considère sur son site internet officiel, qu’une femme qui ne porte pas de voile islamique incite à la perversion, une saleté qui attire les mouches.
Il explique également que le combat armé contre les mécréants, le Jihad Islamique, est une nécessité contre les personnes hostiles à l’Islam.

-                                                       eKOlK charia

Samy Debah, président du CCIF (à droite), signe une convention de partenariat avec le Conseil Régional du Culte Musulman de Lorraine dirigé par l’islamiste radical marocain Amine Nejdi le 17 septembre 2015

-                                       bKRlg Coran

Nabil Ennasri, président du Collectif des Musulmans de France, est régulièrement invité par les responsables du CCIF pour donner des conférences, (ici au dîner annuel du CCIF le 31 mai 2015) (Là, à la Mosquée du Havre le 17 novembre 2012). Lors des élections législatives de 2012, Nabil Ennasri a appelé les Musulmans à « faire tomber Manuel Valls », l’« ami Éternel d’Israël ». Il développe également une propagande politique antioccidentale, et antifrançaise.

-                                                           2QeyR état islamique

Le CCIF et Marwan Muhammad sont associés avec Tariq Ramadan, le prédicateur proche des Frères Musulmans

Dans ses conférences, Tariq Ramadan refuse la mixité homme/femme, un Musulman n’a pas le droit de regarder une femme en maillot de bain dans une piscine.

Lors du congrès annuel de l’UOIF au Bourget du 6 au 9 avril 2012, des prédicateurs antisémites, comme Youssouf Al-Qaradawi ou Safwat Hijazi qui expliquent, devant plusieurs dizaines de millions de téléspectateurs sur les chaînes Arabes (Al-Jazeera, Al nas-tv , Tv Al-Aqsa, etc…) vouloir unifier les Musulmans afin de finir le travail d’Hitler, punir et exterminer les Juifs, ont été interdits de se présenter à ce congrès.
Tariq Ramadan a, dans un article, pris la défense de ces prédicateurs antisémites et a condamné Nicolas Sarkozy pour cette mesure (hard-copy), dans un vibrant plaidoyer rendant hommage à ces « savants musulmans de renommée mondiale » injustement bannis du territoire français.

-                               PjwbO Frères Musulmans

Respectivement de gauche à droite, en partant du deuxième, Youssef Al Qaradawi, le Guide spirituel de l’organisation politique des Frères Musulmans, Sheikha Mozah, la femme de l’émir du Qatar, Tariq Ramadan, prédicateur politique antisioniste influent en Europe, Mustafa Ceric, un des leaders des Frères Musulmans en Europe, et Yusuf Islam (l’ex-chanteur Cat Stevens converti à l’Islam), réunis à Doha au Qatar le 15 janvier 2012 pour la création du nouveau Centre de Législation Islamique et Éthique (CILE) (lien 2)

Dans ses ouvrages, Tariq Ramadan expose sa solution pour lutter contre la décadence de l’Europe Occidentale :  construire un État Islamique sous la charia dirigé par un imam :

« Il se trouve dans le Coran à peu près 228 versets (sur 6 238) qui traitent de la législation générale (code civil et pénal, droit constitutionnel, relations internationales, ordre économique, etc…) »
(page 36)
« La Révélation traite en effet de toutes les sphères de l’activité humaine : de l’ordre économique, du projet social, de la représentativité politique. »
(page 35)
« De fait, en matière législative, les choses sont claires. Le Droit Islamique, dont on parle tant aujourd’hui, c’est d’abord l’ensemble des règles générales stipulées par le Coran et la Sunna. »
(page 38)

« Le choix du responsable de la nation (le président ou l’imâm – celui qui se place devant -) peut être délégué au Conseil de la shûra (ou aux conseils régionaux, s’il en est) mais il peut également être le fait de la population. Encore une fois, le principe de choix du peuple est inaliénable en islam ; la forme que prendra sa réalisation peut dépendre d’un grand nombre de facteurs historiques, géographiques et même culturels. L’idée d’un mandat à durée déterminée ne contrevient pas aux enseignements islamiques.

Le président de la nation est donc choisi par la communauté (hommes et femmes doivent avoir le droit de participer à ce choix). Comme n’importe quel président lié par la constitution de son pays, il se doit de respecter les principes de références islamiques et en cela, il en est le garant devant le Conseil de la shûra (et devant le peuple) à qui il doit rendre compte de sa politique générale et de celle de ses ministres. C’est très exactement ce que faisait Abou Bakr et Omar, et c’est bien en ce sens que s’articulent, dans les sociétés modernes, les instances exécutives et législatives. »
(page 97)
« Dans le domaine politique, comme c’est le cas pour la sphère sociale ou économique, il existe aussi un cadre de référence islamique défini par le Coran et la Sunna qui correspond à peu de choses près au statut de la loi fondamentale, la Constitution, (en ce qu’elle va permettre sa formulation) vis à vis des législations nationales. [...] Ce cadre est d’origine Divine et les directives qui y sont liées sont intangible.»
(page 93)
Tariq Ramadan – « Islam – le face à face des civilisations »

 -                                           Q1dbN Hani Ramadan
Le prédicateur Hani Ramadan, frère de Tariq Ramadan, associé au CCIF, compare les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée devant des centaines de Musulmans à Bruxelles le 1er mai 2004

Hani Ramadan, directeur du centre islamique de Genève, dans ses ouvrages et conférences, explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Houria Bouteldja, invitée par le CCIF le 23 mai 2014 (hard-copy), est le porte-parole du Parti des Indigènes de la République (PIR), un mouvement politique préchant le communautarisme islamique et un esprit de revanche contre les « blancs colonisateurs » en lutte contre le sionisme et l’occident; typiquement, quelques extraits de l’idéologie véhiculée par ce parti politique, que l’on peut lire sur son site internet officiel :

-                                                                            N1ebG hassen bounamcha
Houria Bouteldja, invitée au dîner du CCIF le 23 mai 2014, apparaît en couverture du livre « nique la France », un manifeste raciste contre la France et les Français

« le PIR lutte contre toutes les formes de domination impériale, coloniale et sioniste qui fondent la suprématie blanche à l’échelle internationale. »

« Le PIR s’oppose à une Europe impériale blanche et à tous les dispositifs qui sont mis en œuvre dans cette perspective. Le PIR s’attachera à développer des liens d’entraide, de solidarité et de partenariat avec toutes les forces qui luttent, dans l’ensemble des Etats européens, contre le projet de construction d’une Europe blanche. »

« Il faut refuser le système d’intégration : sur le plan idéologique. Il faut résister à l’idéologie de l’universalisme blanc, des droits de l’homme et des lumières, du progrès, de la vision linéaire de l’histoire. »

Le CCIF est par ailleurs associé à l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF).
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Son président Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

-                                                 3QXYm hijab
Le CCIF est associé à l’UOIF, l’organisation politique des Frères Musulmans en France, son ex-président Ahmed Jaballah, fut invité au dîner du CCIF le 23 mai 2014 (hard-copy)

-                                                           4QwJO Houria Bouteldja

Ahmed Jaballah et le prédicateur antisémite égyptien mentor des Frères Musulmans, Youssef Al Qaradawi (au centre) à Saint-Denis en 2007

L’objectif du CCIF porté par ses prédicateurs est clair : détruire l’identité française issue des racines gréco-latine, romaine et de la spiritualité du judéo-christianisme, pour la remplacer par une identité musulmane, misogyne, intolérante ayant pour objectif :
- le rejet des traditions millénaires faisant partie de la culture occidentale comme les arts et la musique (Hildegarde Von Bingen, Palestrina, Bach, Mozart, Brahms, Schubert, Verdi, Vivaldi, Chopin…), la musique étant considérée comme « la voix de Satan » par les théologiens du CCIF
- l’obligation pour les femmes de porter le voile islamique et d’obéir à leur mari
- la promotion des discours antisémites et antioccidentaux
- l’élimination de la pluralité démocratique pour la remplacer par un État Islamique sous la charia.

Comment faire progresser l’islamisation de la société française et imposer les valeurs sacrées diffusées par ces prédicateurs ?
La stratégie pour arriver à transformer la France en état islamique, passe tout d’abord par une propagande dans les termes même du language employé, dérivés de la novlangue, concept inventé par George Orwell dans son roman « 1984″, décrivant un monde totalitaire.
Le procédé consiste à inventer ou redéfinir certains mots du langage afin d’atteindre un objectif déterminé, pour interdire de penser et d’agir. Le meilleur exemple est le slogan du CCIF, en-tête de la page Facebook officielle :

-                                               gKQl5 islam
La novlangue employée par le CCIF, pour interdire de penser et d’agir : « L’islamophobie n’est pas une opinion, c’est un délit ! »

Le terme même d’ »islamophobie » employé par le CCIF est assez polémique.
La phobie veut dire avoir une peur déraisonnée de quelque chose, lié à une pathologie. Associé au mot Islam, cela voudrait alors dire avoir une peur irrationnelle de l’Islam. Toute personne critiquant l’Islam se voit ainsi réduite à une personne malade nécessitant d’être internée en hôpital pour des soins psychiatriques.
Ce terme n’est pas approprié, l’Islam est une idéologie que l’on peut tout à fait critiquer rationnellement, comme n’importe quelle autre idéologie, (marxisme, capitalisme, mondialisme, communisme, nazisme, taoïsme, boudhisme, judaïsme, christianisme, protestantisme, hindousime, etc…).
Est-ce que sous prétexte de choquer les capitalistes et les communistes on ne doit plus critiquer le capitalisme, le communisme ? Les condamnera-t-on pour « capitalismophobie », ou « communismophobie » ?

La stratégie du CCIF consiste à menacer de poursuivre judiciairement toute critique de l’Islam en la transformant en attaque raciste et nazie contre les musulmans, ceci afin d’intimider, de museler l’opposition et permettre aux associations musulmanes de diffuser sans entraves la propagande islamique dans les Mosquées de France et les institutions françaises, en particulier le port du voile islamique sur les lieux de travail.

                                                     VD5lv islamophobie

« Une décennie d’islamophobie institutionnalisée ». Le CCIF considère le gouvernement français comme « islamophobe », car interdisant le port du voile islamique à l’école, donc hostile à l’Islam et aux Musulmans (hard-copy).


« L’islamophobie fait en sorte qu’à échéance de cinq ans, dix ans, quinze ans, ce qu’on a vu dans les années trente et quarante peut se reproduire en France.[...] Si vous êtes discriminé à l’entrée d’une école, à l’entrée d’une institution, quand vous passez des concours privés, quand vous allez à l’université, la loi est pour vous, servez-vous en, sinon on s’en servira contre vous. Donc déposez plainte, alertez le CCIF, allez en procès si nécessaire pour créer des précédents. « 
Au Rassemblement Annuel des Musulmans de France (RAMF) 2011 organisé par l’UOIF au Bourget, Marwan Muhammad demande aux Musulmans de porter plainte dès que une « discrimination » est constatée sur un lieu de travail ou à l’université sur le port d’un vêtement religieux, Ils seront soutenus par le CCIF. Sinon, Marwan Muhammad sous-entend que si les Musulmans se laissent faire, ils pourraient finir dans les chambres à gaz comme sous le IIIème Reich. De quoi éveiller des sentiments de haine contre les sociétés occidentales.

Pour arriver à ses fins, le CCIF dispose d’appuis politiques importants, comme le premier secrétaire du parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis, délinquant récidiviste condamné à cinq mois de prison en 2000 et six mois de prison en 2006.

-                                           W1Rl3 Jean-Christophe Cambadélis
Jean-Christophe Cambadélis a reçu une délégation de l’association d’extrême-droite islamique du CCIF le 1er juin 2015 rue Solférino. (hard-copy) (lien 1)

7 septembre, 2015

Le combat du maire FN Cyril Nauth contre la construction d’une Mosquée et l’enracinement de l’Islam Radical misogyne, complotiste, antisioniste et intolérant à Mantes-la-Ville

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 13 min

Mantes-la-Ville et Mantes-la-Jolie sont deux villes limitrophes de la banlieue ouest parisienne du département des Yvelines (78), bastions de l’Islam Radical.
En effet, les responsables de la Mosquée de Mantes-la-Jolie furent parmi les premiers à manifester dès les années 1990, pour le retrait de la « circulaire Bayrou », qui visait à interdire le port des signes religieux ostentatoires à l’école. Le directeur de la Grande Mosquée de Mantes-la-Jolie Driss Ichou, avait à l’époque même fait retirer sa fille de l’école publique.

Manifestation de la communauté musulmane de Mantes-la-Jolie le 10 octobre 1994, contre la « circulaire Bayrou » visant à interdire aux jeunes filles le port du voile islamique dans les écoles publiques. L’Islam Radical connaît une implentation historique à Mantes-la-Jolie.

Par ailleurs, L’influence de l’Islam wahhabite est avéré dans la politique de la Mosquée, les saoudiens sont les principaux bailleurs de fonds du lieu de Culte.
Dans la doctrine wahhabite préchée par les  saoudiens, aucune tolérance religieuse n’est permise en dehors de l’Islam, la pratique du Christianisme, du Judaïsme ou de toute autre religion sur le territoire saoudien est passible de prison.
Seule la charia doit s’appliquer de plein droit, à l’exclusion de toute opposition politique, un véritable système fascisant.
Parmi les chatiments et les droits dictés par le wahhabisme, on peut trouver : couper la main des voleurs, lapider les femmes adultères, posséder des esclaves, le mépris et le rejet de la Culture Occidentale impure car non islamique, l’antisémitisme.
L’impureté du Monde justifie le développement d’un Islam conquérant, la planète entière doit devenir un monde islamique à terme, soit par le Jihad offensif (guerre contre les non-musulmans), soit par l’introduction progressive de la propande, pratiques et règles islamiques dans les pays Occidentaux (prèches dans les mosquées, finance islamique, viande hallal, port du voile, règles de non mixité sociale homme/femme, lois islamiques, etc…).

Les responsables de la Mosquée de Mantes-la-Jolie invitent régulièrement le prédicateur Hassan Iquioussen pour venir y donner des conférences.
Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
Il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien.

Image de prévisualisation YouTube

-                                                                            Le combat du maire FN Cyril Nauth contre la construction d'une Mosquée et l'enracinement de l'Islam Radical misogyne, complotiste, antisioniste et intolérant à Mantes-la-Ville dans Politique 616701MosqueMantesHassanIquioussen2

-                                                                            491876MosqueMantesHassanIquioussen Abellatif Hmito dans religion
Le prédicateur antioccidental, misogyne, antisioniste et négationiste Hassan Iquioussen invité à donner des conférences à la Mosquée de Mantes-la-Jolie (lien 1) (lien 2)

-                                        364768MosqueMantesMinaret antisémitisme

La Grande Mosquée de Mantes-la-Jolie et son minaret de 18 mètres. Un des principaux bastions de l’Islam Radical misogyne, antioccidental et complotiste du département des Yvelines.

Dans la ville limitrophe de Mantes-la-Ville, la principale association musulmane est créée il y a une vingtaine d’années, l’Association des Musulmans de Mantes-la-Ville Sud (AMMS), qui dispose d’une salle de prière.
Sur la page Facebook de l’association islamique, on constate que l’imam de la Mosquée radicale de Oissel, Abdellatif Hmito, est régulièrement invité par les responsables de l’AMMS pour endoctriner les Musulmans de Mantes-la-Ville.
Il est inquiétant de constater qu’un prédicateur d’une Mosquée préchant une vision de l’Islam totalitaire, antichrétienne (le Christianisme est en effet considéré comme une fausse religion par les responsables de la Mosquée de Oissel) antisémite et antioccidentale, militant pour la polygamie, soit en relation étroite avec la principale association islamique de Mantes-la-Ville.

-                                                 923145MosqueMantesAbdellatifHmito antisionisme

-                                                                    729661MosqueOisselabdelatif arabie saoudite
L’imam de la Mosquée radicale de Oissel Abdellatif Hmito, invité à donner des sermons à la Mosquée de Mantes-la-Ville (salle de prière)

« Je rentre du boulot, je vais rejoindre mes copains au bistrot, je m’assois avec eux, bien sûr, je ne bois pas, je prends un café, je prends une limonade, mais eux, ils sont en train de picoler à côté, ils sont en train de regarder les femmes à côté, mais c’est pas grave ! Puis, petit à petit, l’âme s’habitue à ce genre d’ambiance. Plus on s’habitue, plus on franchît un pas supplémentaire. Pour la prière, c’est l’heure de la prière et tu ne lèves pas. Parce que tu penses que la reculer, c’est pas très grave, on n’est pas à une demi-heure près. Et puis après, tu la fais au dernier moment. Et puis après, tu penses que tu peux la regrouper avec la suivante. Petit à petit, tu as minimisé l’ampleur de ces petits trucs, mais ils se sont accumulés. Et quand ils s’accumulent, ils mettent une grande distance entre toi et Allah. »
[21:53]
Conférence sur « les limites religieuses » de Abdellatif Hmito le 23 janvier 2015 à la Mosquée de Oissel

Pour Abdelatif Hmito, il est inconcevable que l’on puisse s’asseoir à une table en terrasse pour prendre un apéritif et regarder passer les jolies filles. C’est s’écarter de la Voie d’Allah et son Messager et rejoindre la Mécréance.
Le prédicateur veut construire une société où hommes et femmes seraient séparés, interdire les cafés et brasseries qui font le charme de Paris, des grandes villes et des petits villages de France.
L’objectif du prédicateur est clair : endoctriner et orienter les Fidèles Musulmans pour construire une société islamique sous la Charia, loin de l’identité occidentale.

Par ailleurs, sur la page Facebook officielle de l’association islamique de Mantes-la-Ville, les responsables de la Mosquée font la promotion du prédicateur politique antisioniste Hassan Iquioussen déjà présenté ci-dessus, donnant des conférences à la Mosquée voisine de Mantes-la-Jolie (hard-copy).

L’AMMS de Mantes-la-Ville s’associe également avec Abou Omar, le prédicateur et imam de la Mosquée de Puteaux.
Abou Omar parcourt les plus grandes Mosquées de la banlieue parisienne pour y précher sa doctrine complotiste, antioccidentale, à caractère antisémite.

-                                                              995667MosqueMantesAbouOmar charia

-                                                                      157818MosqueMantesAbouOmar2 Cheikh Abou Omar

-                                                            656970MosqueVilleneuveAbouOmar chrétiens

L’imam Abou Omar régulièrement invité par les responsables de la Mosquée de Mantes-la-Ville, a déclaré dans une conférence « La jeunesse dans le Coran » donnée à la Mosquée de Villeneuve-la-Garenne, que Nicolas Sarkozy voulait expulser tous les Musulmans du pays.

Il est inquiétant de constater que des imams de l’islam radical misogyne et intolérant aient ainsi un pied à terre à Mantes-la-Ville.

Pour transformer Mantes-la-Ville en terre d’Islam, les responsables de l’association ont vu grand : un projet de construction d’une Mosquée est en cours sur un terrain, pour pallier aux manques d’espaces dans les locaux actuels devenus trop exigus pour permettre l’accueil de tous les Fidèles Musulmans.

La superficie de ce nouveau complexe islamique sera de 827m2 sur deux étages et pourra accueillir 900 Fidèles, l’édifice sera constitué principalement de deux salles de prière et une bibliothèque. Le coût total du projet est estimé à 800 000 euros, les Dons sont recueillis auprès des Fidèles, principalement sur le site officiel de la future Mosquée.

 Fraîchement élu à Mantes-la-Ville, le maire FN Cyril Nauth essaie par tous les moyens de résoudre la situation en tentant de stopper l’implantation de l’Islam Radical qui a prospéré grace au laxisme de l’ancien maire socialiste Monique Brochot.

Cyril Nauth réclame la restitution des locaux actuels du lieu de culte musulman, en assignant l’associaton islamique en justice en août 2014 en référé au tribunal de grande instance de Versailles. Échec : Cyril Nauth a été condamné en Février 2015 à verser une indemnité de 2000 euros à l’association islamique ! Ou quand la justice française collabore à l’enracinement de l’Islam Radical en France.

Rappelons simplement à nos instances judiciaires les lois françaises :
« Toute association fondée sur une cause ou en vue d’un objet illicite, contraire aux lois, aux bonnes moeurs, ou qui aurait pour but de porter atteinte à l’intégrité du territoire national et à la forme républicaine du gouvernement, est nulle et de nul effet. »
loi 1901 – article 3

« Il est interdit de tenir des réunions politiques dans les locaux servant habituellement à l’exercice d’un culte. »
loi 1905 (séparation de l’Église et de l’État) – article 26

« Si un discours prononcé ou un écrit affiché ou distribué publiquement dans les lieux où s’exerce le culte, contient une provocation directe à résister à l’exécution des lois ou aux actes légaux de l’autorité publique, ou s’il tend à soulever ou à armer une partie des citoyens contre les autres, le ministre du culte qui s’en sera rendu coupable sera puni d’un emprisonnement de trois mois à deux ans, sans préjudice des peines de la complicité, dans le cas où la provocation aurait été suivie d’une sédition, révolte ou guerre civile. »
loi 1905 (séparation de l’Église et de l’État) – article 35

Cyril Nauth a tenté également de préempter le terrain de la future Mosquée pour y établir un poste de police. Là encore, peine perdue, sa décision est suspendue par une décision du tribunal de Versailles du 20 août 2015.
Les islamistes ont maintenant toutes les cartes sur table pour poursuivre leur projet de construction de Mosquée.

 

-                                                          789112MosqueMantesCyrilNauth christianophobie

Il est important de saluer le travail et le combat du maire FN Cyril Nauth, un patriote, qui loin de se laisser influencer par les calculs électoralistes comme la plupart des élus UMP et PS, pense à la préservation de l’identité de la ville, de sa culture et de son Histoire, face à la poussée de l’Islam Radical véhiculée par une association d’islamistes intolérants et misogynes sur Mantes-la-Ville.

1234

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir