• Accueil
  • > Recherche : ibrahim abou talha

26 février, 2016

Les prédicateurs du réseau « La Voie Droite » endoctrinent des milliers de Musulmans à l’Islam fondamentaliste misogyne, intolérant, antichrétien et antioccidental dans les Mosquées de Ecquevilly, Pantin, Pontoise, Le Blanc-Mesnil, Dugny, Rennes, Bourg-en-Bresse

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 09 min

Depuis trois décennies, l’immigration massive arabo-musulmane a importé avec elle la montée en puissance de l’Islam, et ses milliers d’imams originaires de pays autoritaires théocratiques n’ayant aucune tradition démocratique (en provenance d’Algérie, du Maroc, de la Tunisie, de l’Arabie Saoudite, du Yémen, du Qatar, de l’Égypte) venus endoctriner la diaspora musulmane en Europe.
Les prédicateurs de l’association « la Voie Droite » sont adeptes d’un Islam fondamentaliste (communément appelé « salafisme », du mot arabe salaf, « l’époque des pieux prédécesseurs ») l’Islam tel que pratiqué au temps des compagnons du Prophète, avec toutes ses lois coercitives, intolérantes, misogynes, évidemment totalement incompatibles avec les règles, les moeurs, les valeurs de la civilisation occidentale.
Ce dogme sépare et éloigne les Musulmans de la vie en société en tentant de créer un état dans l’état, s’appuyant sur le communautarisme islamique.
La vision temporelle de ces fondamentalistes reste éternellement figée au VII siècle, en prônant le retour au mode de vie du Prophète, le « beau modèle », et le rejet total de la société civile occidentale. Les mécréants, les non-musulmans, sont des êtres impurs, source de perversion qu’il faut éviter de fréquenter ou convertir à l’Islam.
Les femmes doivent être obligatoirement voilées, sous l’emprise d’un marham, un tuteur mâle (père, frère, cousin, mari,…), auprès duquel elles doivent se soumettre quelque soit leur âge, elles ne peuvent par exemple sortir de la maison sans leur permission.

Les prédicateurs de « La Voie Droite » essaiment leur doctrine devant des milliers de Musulmans dans plusieurs Mosquées réparties sur tout le territoire français, on peut citer par exemple les complexes islamiques de Dugny, Ecquevilly, Pontoise, Rennes, Le Blanc-Mesnil, Saint-Denis, Bourg-en-Bresse, Romainville …
Sur leur site officiel (hard-copy), on peut lire les CV en ligne des « savants religieux » du réseau « La Voie Droite » :

Abou Bakr Abou Abdillah : Diplômé de l’université de Médine et étudiant en magistère à l’université de La Mecque.
Le Cheikh Lakhdar Abou Abdillah : Imam et prêcheur à la Mosquée de Pontoise 70/72 rue du Général Schmitz. Il  est diplômé de l’université islamique de Karachi.
Ibrahim Abou Talha : Imam et prêcheur à la Mosquée de La Vertu 48 rue racine à Pantin. Il a étudié 2 ans dans le Markaz (institut) de Damaj au Yémen puis chez Cheikh Mouhammad Al Imam dans la ville de M’bar au Yémen.
Omar Abou Hafs : Ancien Imam et prêcheur à la mosquée de Romainville. Il a appris le Coran par cœur et a étudié 2 ans dans le Markaz (institut) de Damaj au Yémen.
Sadek Abou Yahya : Prêcheur à la Mosquée  de Dugny. Il a étudié 8 mois dans le Markaz (institut) de Damaj au Yémen.
Youssef Abou Anas : Imam (depuis 1995) et prêcheur (depuis 2003) à la Mosquée Malik Ibn Anas 7 rue Jules Ferry à Ecquevilly.

Ces « savants » Musulmans, formés dans les plus grandes écoles coraniques de pays théocratiques totalitaires tels que le Yémen, le Pakistan et l’Arabie Saoudite, dont la seule source de loi est la charia, le droit islamique, viennent en Europe et en France précher le rejet de l’Occident. A noter qu’il est difficile d’obtenir des photos de ces prédicateurs, les vrais salafistes fondamentalistes refusent d’être filmés ou photographiés.

Les prédicateurs du réseau

9GYwj Allah dans religion

ZgA9q antisémitisme

4VOnO arabie saoudite

25oaR Avicenne

7nZel Benoît XVI

Le réseau des prédicateurs fondamentalistes de « La Voie Droite » pilote les Mosquées de plusieurs villes de France : Ecquevilly, Bourg-en-Bresse, Dugny, Pantin, Le Blanc-Mesnil, Rennes,…

Parmi ces prédicateurs on trouve Youssef Abou Anas, l’imam de la Mosquée d’Ecquevilly, petite ville de 4000 habitants des Yvelines, à l’ouest de Paris.

L’association islamique Malik Ibn Anas où officie Youssef Abou Anas a eu le soutien du maire DVD de la ville Guy Jeanne, qui a généreusement octroyé le permis de construire de la Mosquée salafiste le 17 juillet 2012.

                                                                                        exA8K Bible

« Suite à nos nombreux échanges, je suis en mesure de vous confirmer la volonté de la ville de soutenir le projet de construction d’une salle de prières que vous souhaitez mettre en oeuvre avec le financement des fidèles et qui a fait l’objet d’un permis de construire délivré le 17 juillet 2012. »
Lettre datée du 3 janvier 2013 du maire DVD Guy Jeanne à l’attention de l’association islamique Malik Ibn Anas, responsable de la Mosquée d’Ecquevilly, validant la construction du lieu de culte.

jpgLJ Bourg-en-Bresse

-                                     RkYmm Bretagne

Projet de la Mosquée salafiste de Ecquevilly, validé par le maire DVD Guy Jeanne

vmXj3 charia

Arches de la Mosquée de Ecquevilly en cours de construction

JJ2vy Château-Chinon

Prières de rue musulmanes à Ecquevilly : la communauté islamique met la pression sur la municipalité pour obtenir un lieu de culte décent.

Le 9 février 2014, c’est la cérémonie de pose de la première pierre, marquant le démarrage des travaux.
L’association islamique Malik ibn Anas donne une importance fondamentale à l’endoctrinement des enfants par l’intermédiaire de son école coranique.

Voici par exemple, tout le mal que l’imam Youssef Abou Anas de la Mosquée de Ecquevilly pense des femmes occidentales non voilées, extrait d’une de ses conférences :

« A ceux qui disent que le voile dénigre la femme Musulmane, nous leur disons : quelle est la femme la plus dénigrée ? Est-ce celle qui se voile, qui se préserve, que les hommes n’osent pas approcher en voyant sa pudeur, ou bien la femme qui se montre et s’embellit et est considérée comme de la chair humaine ?
Les femmes Musulmanes ne sont pas des femmes d’un soir, ce sont les femmes d’une vie entière. Celui qui veut se marier avec une femme musulmane doit demander sa main a son père ou à son tuteur, pas comme les autre femmes dénuées de toute pudeur et de toute éthique, qui sont les femmes d’un soir et qui assouvissent les plaisirs de ces loups. »

Pour l’imam, une femme ne peut être respectée que si elle porte un voile qui couvre tout son corps, qui masque sa beauté, afin ne pas aiguiser l’appétit des « loups ». Les femmes occidentales sont donc des sous-femmes, de « la chair humaine », méprisées, qui ne méritent aucune considération parce qu’elles ne portent pas de voile islamique.

GZNJD chrétiens  OAxr2 christ

Pour Youssef Abou Anas, imam de la Mosquée de Ecquevilly, à gauche, des femmes de toute une vie, qui se préservent, à droite, de la chair humaine, des femmes d’un soir, méprisables, qui assouvissent le plaisir des loups.

Autre conférence du prédicateur Youssef Abou Anas sur le « vivre-ensemble » disponible sur le site de « la Voie Droite », voici comment l’imam conçoit la Fraternité avec les Chrétiens et les non-Musulmans, extraits :

« Contredire les polythéistes et les non-musulmans, le fait de se désavouer d’eux, fait partie des bases de la religion, et celui qui a un manquement à ce sujet, a un manquement dans sa religion. Il est évident de nos jours, que beaucoup de Musulmans sont dupés et sont amenés à ressembler aux non-Musulmans et à imiter leur comportement.
Notamment dans le fait de fêter leurs fêtes non-musulmanes. Ou le fait de donner de l’importance à des non-Musulmans, qu’ils soient des sportifs de haut niveau, ou qu’ils soient des chanteurs, ceci malheureusement est une chose que personne ne peut nier. »

[03:50]
« Nul doute que de ressembler aux non-musulmans est une chose interdite en Islam. Le fait de ressembler aux non-musulmans dans leur coupe de cheveux, ou dans les vêtements qui les caractérisent, cela est interdit en Islam. »
[05:05]
« Parmi les choses qui sont interdites, que certains Musulmans ne connaissent pas, ou qu’ils font semblant de ne pas connaître, c’est le fait de féliciter les non-Musulmans concernant leurs fêtes. Et ceci est un mal immense, car c’est une forme d’acceptation du mal et du faux dans lequel ils sont, et cela réjouit et réconforte les non-Musulmans dans ce mal et dans cet égarement. »
[11:05]
« Le Prophète nous ordonne de contredire les Juifs et les Chrétiens.[...] Le fait de féliciter les non-Musulmans dans les fêtes qui sont les leurs, comme la fête de Noël ou autres fêtes religieuses, cela est interdit à l’unanimité des savants. »
[...]
« Vous entendrez certains Musulmans, qu’Allah nous protège de leur mal, qui disent qu’il est autorisé de dire « Joyeux Noël ! » aux non-Musulmans. Ceci est de l’égarement, et ceci contredit ce sur quoi les savants sont d’accord. »
[...]
« Est-ce une bonne parole de féliciter un non-Musulman dans la mécréance ? Est-ce une bonne parole de réjouir le coeur d’un Chrétien de faire en sorte qu’il soit apaisé dans sa mécréance ? »
[...]
« Cela revient à féliciter celui qui se prosterne devant une Croix, et cela est pire auprès d’Allah que de féliciter celui qui boit de l’alcool, ou celui qui tue une âme innocente, ou celui qui s’autorise de commettre l’adultère et la fornication. »

conférence de Youssef Abou Anas « la célébration des fêtes non-musulmanes » (hard-copy)

Il est interdit d’imiter les mécréants dans leur coiffure, leurs musiques, leurs moeurs, leurs vêtements. Il faut éviter de fréquenter les Chrétiens, qui sont dans l’égarement, et ne pas participer à leurs fêtes (Noël, Chandeleur, Pâques, Pentecôte, Ascension, Assomption, Toussaint) ni les féliciter. Ce type de prédication divise la société en Musulmans et non-Musulmans, et va à l’encontre du vivre-ensemble, de la cohésion sociale.

                                                     PLZ1O christianisme

D’après Youssef Abou Anas, se prosterner devant une Croix est « pire que de tuer une âme innocente ». Alors que Jésus dit dans la Bible : « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » (Jean 14:6)
Quand les Musulmans se prosternent cinq fois par jour en direction de la Kaaba de la Mecque, sont-ils les adorateurs d’une pierre noire ?

Autre conférence en ligne sur le site de « la Voie Droite », Youssef Abou Anas critique les Chrétiens en se basant sur le discours prononcé à Ratisbonne le 12 septembre 2006 par le Pape Benoît XVI. Ce dernier faisait référence à l’empereur byzantin Manuel II Paléologue qui lors d’une confrontation vers 1394 avec un Persan Musulman, avait déclaré : « Montre-moi donc ce que Mahomet a apporté de nouveau, et tu y trouveras seulement des choses mauvaises et inhumaines, comme son mandat de diffuser par l’épée la foi qu’il prêchait ».

Manuel II Paléologue était un visionnaire, puisque un demi-siècle plus tard, en 1453, Constantinople, la capitale de l’empire byzantin, est pillée, dévastée et prise par les Musulmans, mettant définitivement un terme à l’empire chrétien de Byzance.
Le discours du Pape Benoît XVI a été considéré comme une agression contre l’Islam et les Musulmans, et a donné lieu à une réaction du prédicateur salafiste Youssef Abou Anas. Extraits de sa conférence entièrement disponible en ligne sur le site de « la Voie Droite » :
« Un conseil et un appel au Pape à embrasser l’Islam. Et ceci est un exemple que nous donne ce savant, un exemple que l’on doit suivre. Et c’est malheureusement ce qui fait défaut à beaucoup de Musulmans vivant dans les pays non-musulmans. D’appeler les Chrétiens, d’appeler les Juifs à embrasser l’Islam, à se convertir à l’Islam. On constate que beaucoup de Musulmans, lorsqu’ils parlent avec des Chrétiens, lorsqu’ils parlent avec des Juifs, ils sont systématiquement sur la défensive, comme s’ils devaient justifier la véracité de l’Islam, comme s’ils devaient montrer que l’image qu’ont les Chrétiens et les Juifs de l’Islam est fausse et de leur donner cette vraie image.
Pourquoi ne pas être sur l’offensive ? Et quand tu vois un Chrétien, de lui dire :  » je vous conseille d’embrasser l’Islam. C’est la seule religion qu’Allah accepte et agréé. Si vous voulez le Paradis, il n’y a d’autre issue qu’à travers l’Islam. »
[...]
« Vous les Juifs, vous traitez Jésus de fils de prostituée. Vous les Chrétiens, vous ne croyez pas en Mohamed, alors que celui dont vous prétendez être une divinité, n’est autre qu’un être humain. »
[14:38]
« Les Juifs et les Chrétiens ont cru en la Thora et en l’Évangile, et n’ont pas mis en pratique les croyances et les jugements qui y étaient contenus. Ils ont traité de menteur et de mensonges le Prophète Mohamed qui est venu considéré vraies les prophéties et les livres qui l’ont précédés, dont la Thora et l’Évangile. Ainsi ils ont mécru en Mohamed, et en tout ce que cela implique, car le Prophète Mohamed est venu pour considérer vrais les Prophètes qui l’ont précédés.
Ils ont farouchement combattu le Prophète Mohamed, avec leurs prêtres, leurs rabbins, et leurs Papes. Et ces paroles qu’a proféré Benoît XVI n’est qu’une révélation de tout ceci. Ils ont combattu farouchement le Prophète Mohamed, ceci par orgueil, par jalousie, et par oppression de leur part. Ils ont fait cela après avoir falsifié leurs livres et après avoir changé et modifié les croyances qui s’y trouvaient. Ils ont remplacé l’Unicité et la Foi par le polythéisme et la mécréance. Ils ont aboli de nombreux jugements qui étaient présents dans ces livres Saints. Si ces prêtres, ces rabbins et ces papes ont fait cela vis à vis d’un livre, dont ils prétendent avoir la Foi, et bien il n’est pas difficile pour eux de mécroire au Prophète Mohamed et de ne pas croire au Coran, un livre saint, un livre béni, que le mal ne peut atteindre. »
[35:00]
« Convertissez-vous à l’Islam, Ô Pape (Benoît XVI), vous serez sauvé, et vous profiterez d’un Paradis immense et large comme les cieux et la Terre, si vous ne le faites pas, alors ayez la certitude d’un châtiment douloureux et éternel, un feu qu’Allah a préparé pour les mécréants. La chaleur est insoutenable, et la profondeur est lointaine. »
[...]
« Nous avons préparé pour les infidèles, des chaînes, des carcans et une fournaise ardente. »
[47:47]
« Vous avez certes là apporté une chose abominable, en parlant de ce que les Chrétiens ont proféré comme mensonges à l’égard de Issa, de Jésus, et d’Allah. »
[52:28]
extrait de la conférence « O Chrétiens, embrassez l’Islam ! » de Youssef Abou Anas, imam de la Mosquée de Ecquevilly (hard-copy)

ao1PR christianophobie

Devant ses Fidèles, Youssef Abou Anas profère plus d’une heure de diatribes antichrétiennes, annonçant que les Chrétiens et les Juifs ont falsifié les textes Sacrés, et que s’ils continuent de refuser d’obéir à leur véritable Prophète Mohamed, ils finiront brûlés en Enfer dans d’atroces souffrances, comme le Pape Benoît XVI s’il ne se résout pas à se convertir à l’Islam.
Les Juifs sont définis caricaturalement dans leur ensemble comme ayant traité « Jésus de fils de prostituée » et les Chrétiens des falsificateurs : un message de Paix, de Fraternité et de Tolérance entre communautés ?

Le site « La Voie Droite » regorge de prédications audio, de livres au format PDF, d’articles incitant les Musulmans à rejeter tout ce qui n’est pas islamique. La religion chrétienne et ses Fidèles sont constamment ciblés et calomniés. Par exemple, extraits du livre du Cheikh Muhammad Ali Ferkous « Le polythéisme des Chrétiens » :

Ye5nd Coran

« À la lumière de ce qui a précédé, il apparaît donc clairement que la religion des Chrétiens a été développée sur le blasphème, la dérision d’Allah ainsi que l’attribution d’associés au Seigneur.
Ce ramassis de fausses affirmations et de convictions erronées, inspirées en leur
majeure partie des religions ayant précédé le christianisme, a fait perdre à cette religion son éclat et son aspect originel authentique qu’elle avait à l’époque du Messie `Îssa (Jésus) fils de Mariam (Marie ,et Prophète envoyé par Allah, le Seigneur des mondes.
La religion chrétienne a donc ajouté, à la faute de l’avilissement du Seigneur et du manque de respect à Son égard, celle du fait de Lui attribuer des associés. Ce polythéisme touche aussi bien ce qui a trait aux attributs propres à Sa Seigneurie -Rouboûbiya- que ceux relatifs à Son droit exclusif d’être adoré-Ouloûhiya. »

Extrait du livre « Le polythéisme des Chrétiens » – ouvrage disponible en ligne sur le site de « la Voie Droite » (hard-copy)

Cette forme de rejet systémique ne peut-elle être à l’origine du délabrement progressif des conditions de vie ? Les habitants de la petite commune d’Ecquevilly constatent depuis quelques années l’apparition d’une forme de violence insidueuse qui n’existait pas auparavant : dégradations, agressions, vandalisme.

ISLAMISATION DE LA BRETAGNE

La Bretagne s’islamise en douceur, on connaît déjà le prédicateur sulfureux Rachid Houdeyfa, précheur dans les Mosquées de Brest et de Quimper.

Rennes n’est pas en reste, la ville accueille plusieurs lieux de culte musulmans, dont le nouveau centre culturel islamique Avicenne implanté sur un terrain de 2 640 m², au carrefour de la rue du Recteur Paul-Henry et de l’avenue Charles Tillon, hébergé dans un grand bâtiment blanc de 634 m², et destiné à accueillir entre 450 et 500 personnes.
Il comprend deux grandes salles et une bibliothèque, ainsi q’une école coranique pouvant accueillir les enfants.

0A4kO Croix

Le centre culturel islamique Avicenne de Rennes, bastion de l’islam salafiste misogyne et intolérant, construit avec l’appui du député socialiste Marie-Anne Chapdelaine.

Ce centre cultuel est un bastion de l’Islam salafiste, Ibrahim Abou Talha, imam salafiste de « la Voie Droite » y vient précher « sa bonne parole ». À la Mosquée Masjid de Pantin dans laquelle il officie, il déclarait : « Celui qui change de religion, ôtez-lui la vie ».

Un appel au meurtre caractérisé.

Ibrahim Abou Talha est venu précher au centre culturel islamique Avicenne et à la Mosquée At-Taqwah de Rennes les 19 et 20 décembre 2015.

89yX7 Dugny

« Ce fut facile pour certains dossiers, plus longs pour d’autres. Mais les missions du centre définies dans la convention signée entre la Ville et les responsables de l’association gestionnaire ont finalement été approuvées a l’unanimité »
[...]
« En ouvrant ce second Centre culturel islamique, dénommé Centre culturel Avicenne, nous entendons créer un espace culturel où il est possible de découvrir et faire vivre la civilisation arabo-musulmane, pour tous les Rennais, qu’ils soient musulmans ou non. »
Marie-Anne Chapdelaine, conseillère municipale déléguée à l’intégration et l’égalité des droits, et député socialiste d’Ille-et-Vilaine, s’est impliquée directement dans l’islamisation de la ville de Rennes (hard-copy), en permettant la venue de prédicateurs fondamentalistes programmés pour endoctriner une nouvelle génération de jeunes Musulmans à une idéologie intolérante et misogyne, condamnant le vivre-ensemble sur le long terme.

Le centre culturel islamique Avicenne de Rennes est également infiltré par l’UOIF, la branche française de l’organisation politique des Frères Musulmans. En effet, le cheikh Mohamed Achaibi de l’institut Européen des Sciences Humaines (IESH) de Chateau-Chinon est venu y donner une conférence les 27 et 28 avril 2013. (hard-copy)

L’IESH de Château-Chinon cache sous ce titre pompeux une immense madrassah, une école coranique enseignant le droit islamique, la jurisprudence du droit (fiqh), des fatwas, la finance Islamique, un système pénal et juridique concurrent et incompatible avec celui de la constitution républicaine.
L’institut
a pour principal référent en matière de législation islamique le cheikh antisémite égyptien des Frères Musulmans Youssef Al Qaradawi (hard-copy).
Rappelons que le prédicateur Youssef Al Qaradawi appelle publiquement, devant des millions de téléspectateurs Musulmans sur les chaînes de télévisions des pays arabes, à exterminer les Juifs.

Aucune mesure gouvernementale n’a jusqu’à présent été prise pour interdire les prédicateurs salafistes de « la Voie Droite », qui continuent de propager leur idéologie mortifère et destructrice dans les Mosquées avec l’aide des élus locaux de plusieurs villes de France.

13 juin, 2013

Cours d’Islam du professeur Ibrahim Abou Talha à la Grande Mosquée Masjid « la Vertu » de Pantin : « Celui qui change de religion, ôtez-lui la vie »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 07 min

Pantin est une commune du département de la Seine-Saint-Denis (93), située dans la banlieue nord-est de Paris, dont elle est limitrophe.
La ville compte depuis plusieurs années une forte communauté Musulmane, pas moins de huit associations Islamiques sont répertoriées sur Pantin.
Face à l’afflux de Fidèles, les responsables de ces associations ont demandé et obtenu avec succès auprès de la municipalité administrée par le maire socialiste Bertrand Kern, la construction de lieux de Culte Musulmans.
En particulier le permis de construire délivré pour l’édification de la Mosquée Hamza, rue Honoré, dans le quartier des Quatre-Chemins à Pantin, tout près d’Aubervilliers. Débutés à l’automne 2012, les ouvriers s’activent sur le site de l’association « la Fraternité », qui finance ce projet de démolition-reconstruction.
Sur le modèle du projet parisien de la Goutte-d’Or, dans le XVIIIe arrondissement, les associations Musulmanes de Pantin viennent finalement d’accepter de s’unir autour de la nouvelle proposition de la mairie. A la place de la Mosquée de la Vertu, située rue Racine, dans le quartier des Courtillières, un nouveau lieu de culte que se partageraient l’ensemble des associations et un centre culturel, mais sur un terrain deux fois plus grand.

-                                                 Cours d'Islam du professeur Ibrahim Abou Talha à la Grande Mosquée Masjid
-                                                    La Mosquée Masjid El-Islâh dans le quartier des Courtillières à Pantin

Les associations ont obtenu la promesse de doubler la taille de l’actuel terrain (qui réunit les fidèles de deux associations subsahariennes) pour y construire une Grande Mosquée neuve et un centre culturel. « Cela n’a pas été évident de satisfaire tout le monde. Mais ça y est, nous y arrivons », se félicite Alain Périès, l’adjoint socialiste chargé du dossier des Courtillières.

Cette signature, engagerait la ville à céder un terrain à proximité du gymnase Hasenfratz pour une période de quatre-vingt-dix-neuf ans en échange de un euro symbolique, un financement déguisé, contraire et en désaccord flagrant avec la Loi de 1905, l’État ne devant subvenir aux besoins d’aucun Culte.

La présence de ces lieux de Culte Musulmans depuis plusieurs années, dédiés à l’apaisement des coeurs, la Tolérance et le Respect ne semble pas complètement porter ses fruits. En effet, en janvier 2013, au coeur même du quartier des Courtilières de Pantin où est implantée la principale Mosquée de la ville, deux journalistes de la revue « Les Inrockuptibles » en reportage dans le quartier se sont faits violemment agressés et dévalisés par des jeunes, en prétextant qu’ « Ici, c’est notre cité. Vous avez cinq minutes pour dégager, sinon on va vous faire mal. »

Que prêche-t-on dans la Mosquée des Courtillières, qu’est-il enseigné aux jeunes Musulmans de Pantin dans ce complexe islamique qui sera bientôt étendu grâce aux aides apportées par la municipalité de Bertrand Kern ?
Les cours hebdomadaires du vendredi (et maintenant en plus tous les jeudis depuis avril 2013) sont dispensés par un précheur formé au Yémen, Ibrahim Abou Talha (lien 2). On sait que le Yémen n’est pas réputé pour enseigner un Islam « modéré », puisque sa législation se fonde en partie sur la Charia, la Loi Islamique, proche de la doctrine wahhabite des saoudiens, qui n’est pas vraiment un modèle de tolérance. L’apostasie y est passible de peine de mort.

Ibrahim Abou Talha est également professeur au Centre Éducatif du Palmier (CEP), une école coranique située maintenant à Saint-Denis.

-                       VEaZA an-nawawi dans religion       nedyl arabie saoudite

-                            aE9vE Bertrand Kern        979jy Bobigny

Ibrahim Abou Talha, prédicateur de la Charia à la Mosquée de la « Vertu » de Pantin et au Centre Éducatif du Palmier (CEP) de Saint-Denis

Ibrahim Abou Talha est un spécialiste des Hadiths authentiques recueillis par l’imam An-Nawawi (1233-1277), des textes servant de base à la Loi Islamique d’après les faits et gestes du Prophète Mohamed, Guide et modèle Parfait pour tous les Musulmans, et que tous les Fidèles doivent respecter, en tous lieux et à toute époque.
On peut également se procurer l’ouvrage majeur de An-Nawawi, le livre le plus important après le Coran pour les Musulmans, « les Jardins des Vertueux » (Riyad-as-Salihin), que vous pouvez-vous procurer dans toute bonne librairie islamique qui se respecte ou en grande surface. Dans ce livre disponible sur les sites en ligne des plus grandes Mosquées de France, on enseigne la prédication du Jihad, la Guerre Sainte contre les Infidèles, la haine des Juifs, une doctrine violemment misogyne (lapidation des femmes adultères, interdiction de sortir sans la permission de son mari, etc…), et le rejet et la destruction de tout ce qui n’est pas Islamique (images, statues, musique, etc…).
En gras italique ci-dessous, un extrait de son cours de l’enseignement des Hadiths de An-Nawawi donné devant ses Fidèles, disponible en intégralité sur le site de prédications (dourous) de Bobigny au format audio mp3 :

« Le Prophète nous dit : « Il n’est pas permis de verser le sang du Musulman, sauf dans trois cas :
- celui qui commet la fornication alors qu’il a déjà contracté un mariage, quelqu’un qui s’est marié et qui, par la suite, a commis la fornication.
- le meurtrier qui a pris l’âme d’un autre, une personne a tué quelqu’un, alors le gouverneur le tue
- et l’apostat qui quitte sa communauté, celui qui rentre dans l’Islam, ou celui qui est Musulman, par la suite, il sort de l’Islam, par une Croyance, une Parole, une action ou tout ce qui fait sortir de l’Islam. »
[10:29]

« Il m’a été commandé de combattre les gens jusqu’à ce qu’ils témoignent de La Ilaha Illallah, et que Mohamed est le Messager d’Allah, d’accomplir la prière, de s’acquitter de l’aumône légale, s’ils font cela, ils ont préservé de moi leur sang et leurs biens, sauf des droits de l’Islam. »
[23:30]

« Celui qui ne s’est jamais marié, et qui commet la fornication, dans l’Islam il doit être fouetté cent fois, comme cela a été cité dans la Sourate an-nour. Allah dit dans le Coran, la fornicatrice, et le fornicateur fouettez-les chacun cent fois. Dans un autre hadith il est dit qu’il doit être expatrié pendant un an. Donc, il est fouetté de cent coups de fouet, et ensuite, il doit partir pendant un an. »
Celui qui est déjà marié, dès la première fois, sera lapidé jusqu’à ce qu’il décède. »
[27:30]

« Si la personne tue quelqu’un, on a le droit de tuer cette personne. C’est-à-dire que le gouverneur ordonna à ce que cette personne lui aussi on lui prenne son âme, comme il a pris l’âme d’une personne. Allah nous dit dans le Coran que la Loi du Talion a été écrite pour le meurtre. Celui qui ôte la vie à quelqu’un, on a le droit de lui ôter la vie. Ce n’est pas toi ou moi, mais l’ordre du gouverneur. Ce n’est pas l’anarchie. Chez les Juifs, si tu tuais quelqu’un, la famille de la personne n’avait pas le choix, donc on te tuais directement. Chez les Chrétiens, tu es obligé de pardonner. Dans l’Islam, c’est le juste milieu. On vient voir la famille du défunt et on lui expose la situation, et c’est eux qui choisissent. Ils ont le choix entre plusieurs choses. La première, c’est de pardonner, le Prophète appelait toujours à pardonner. Donc, il excuse le meurtrier. Le deuxième cas, il paye une amende, un dédommagement pour avoir pris la vie Sacrée de ce Musulman. Troisième cas, la Loi du Talion, on le tue. Il a le choix dans cela, et ça, c’est le juste milieu. »
[36:52]

« Le Prophète Mohamed dans ce hadith nous dit : « Celui qui change de Religion, ôtez-lui la vie ». Ils ont cité comme sagesse de cela, que si les gens sortait de la Religion, entrait dans la Religion, sortait de la Religion, les gens vont penser qu’il y a des manquements dans cette Religion. Et cela va nuire à l’image de l’Islam. »
[43:40]

« Celui qui sème le désordre sur la Terre, comme les brigands de chemin, ceux qui attaquaient les diligences, les caravanes, et les marchandises, et ensuite ils se cachaient pour les attaquer, Allah nous dit dans le Coran que le jugement de ces gens là, c’est de les tuer, ou bien de les crucifier, ou bien de leur couper les membres opposés. Pourquoi ? Parce qu’ils répandent le désordre sur la Terre. »
[45:20]

« Celui qui tue, il enlève la sécurité des gens, du pays, il enlève la sécurité des gens de son entourage, cela veut dire que les gens vont vivre constamment dans la crainte ou dans la peur, si on laisse le meurtre se répandre, personne ne sera en sécurité, personne ne pourra laisser sortir sa famille, personne n’osera faire telle chose ou telle chose. Pourquoi ? Parce que les gens peuvent tuer sans recevoir la peine religieusement prévue à cet effet. Et regardez ce qui se passe en France, ils disent qu’il n’y a plus de place dans les prisons, une des grandes causes, c’est quoi ? C’est que celui qui tue va en prison et ressort, il retue, il retourne en prison, il retue. »
[47:00]

« Celui qui tue, l’Islam permet de lui ôter la vie, afin de laisser en vie les autres. C’est pour ça que Allah nous dit : « Vous avez dans la Loi du Talion, en vraie la vie ». Que veut dire ce verset ? En tuant une personne qui est meurtrière, on va garder en vie le reste. Mais si on le laisse en vie, il va tuer les gens et va répandre le désordre sur la Terre. Mais en ôtant une vie, on a préservé la vie du pays. »
[48:53]

« Celui qui sort de la Religion répand le désordre sur la Terre, parce que cela va appeler les gens à aller dans des Religions qui ne sont pas agrées par Allah, ils vont mourir pour cela, vont rentrer dans le plus grand chatîment et vont finir en Enfer éternellement. Et ça, cest le mal par excellence. »
[49:40]
Le prédicateur Ibrahim Abou Talha, cours d’Islam à la Mosquée Masjid el-Islâh (« la Vertu ») de Pantin (hard-copy)

Ibrahim Abou Talha nous explique les fondements de la Loi coranique, instituée au niveau de l’État par le « gouverneur », il nous détaille les punitions à attribuer à ceux qui commettent l’adultère : soit cent coups de fouet pour les célibataires, soit la lapidation pour ceux qui sont mariés.
Le Musulman qui décide de quitter l’Islam (apostat) doit être mis à mort, car sinon, il causera le « désordre sur la Terre » et « finira en Enfer éternellement ».
La Loi du Talion, est prescrite : celui qui tue doit être tué, car la société est trop laxiste envers ces personnes en permettant trop facilement leur libération.

Image de prévisualisation YouTube
« Celui qui sème le désordre sur la Terre, comme les brigands de chemin, ceux qui attaquaient les diligences, les caravanes, et les marchandises, et ensuite ils se cachaient pour les attaquer, Allah nous dit dans le Coran que le jugement de ces gens là, c’est de les tuer, ou bien de les crucifier, ou bien de leur couper les membres opposés. »
La Loi Islamique enseignée dans la Mosquée de Pantin par Ibrahim Abou Talha sera-t-elle un jour en vigueur sur le sol français ?

Pour les Musulmans assistant à ce cours, tout ce qui sort de la bouche de ce prédicateur est censé être garant de la Parole d’Allah sur Terre, un guide dans la Foi Musulmane. Pensez-vous que ce sont là des messages de Paix et de Tolérance ? Ibrahim Abou Talha offre un permis de tuer à ses Fidèles, sans aucune modération, ni avertissement quant à la violence de ces textes.
Qu’en sera-t-il, lorsque le complexe islamique de Pantin sera agrandi, et que son école coranique fonctionnera à plein régime dans quelques années ? Les jeunes Musulmans endoctrinés seront-ils pleinement intégrés dans la vie sociale de Pantin ?

-                                                                         kneQZ charia
La Mosquée est un projet « structurant pour la vie du quartier », car « chacun doit pratiquer son culte dans des conditions qui soient dignes »
Bertrand Kern, maire socialiste de Pantin, après avoir attribué un terrain avec un bail emphytéotique d’un euro symbolique aux associations Musulmanes de la ville, pour la construction d’une Mosquée.

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir