• Accueil
  • > Recherche : haroun derbal

12 mai, 2018

L’imam antichrétien et antisioniste Mourad Hamza de la Mosquée d’Aix-en-Provence prédit la destruction prochaine d’Israël

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 56 min

Le sud-est de la France est soumis depuis quelques décennies à une intense campagne d’islamisation liée à deux facteurs : la forte population musulmane qui s’y développe, et les centaines de Mosquées construites pilotées par des prédicateurs diffusant une violente propagande islamiste antioccidentale, antichrétienne et antisémite, comme on le voit dans les Mosquées de Marseille (lien 1, lien 2), Montpellier, Toulouse (lien 1, lien 2), Nice ou Nîmes entre autres, avec le soutien des élus locaux.
Sur Aix-en-Provence, la communautarisation de la population islamique a donné lieu a une enquête de près d’un an qui a conduit le préfet de police des Bouches-du-Rhône Laurent Nunez à fermer une salle de prière «un lieu de référence influent de la mouvance salafiste».
Les prêches de l’imam Charef M’Rabet ainsi que les messages diffusés par sa nièce auprès des habitants du quartier ont poussé le préfet à prendre cette mesure radicale «la fréquentation de ce lieu de culte est en forte hausse, notamment sous l’influence de son actuel imam. Il se signale par le caractère radical de ses interventions, tant lors des prêches drainant une audience de 300  fidèles lors de la prière du vendredi que sur son compte Facebook qui diffuse et relaie ses théories. Il prône un islam rigoriste, appelant à la discrimination et à la haine, axé sur son animosité à l’égard des autres cultes».
Des propos qui «tendent à rejeter l’autorité de l’État ainsi que la laïcité, la démocratie et les constitutions qui sont contraires à la loi divine».

Cette salle de prière fermée n’est évidemment pas le seul foyer de radicalisation, des pressions politiques, des prières de rue sont organisées afin d’obtenir des lieux de culte. On peut noter également l’association Le Chemin Des Vertueux (LCDV) dirigée par l’imam fondamentaliste Mourad Hamza, qui dispose d’une Mosquée pour endoctriner une partie de la communauté musulmane d’Aix-en-Provence, et d’une page Facebook pour diffuser ses prêches.

-                                             L'imam antichrétien et antisioniste Mourad Hamza de la Mosquée d'Aix-en-Provence prédit la destruction prochaine d'Israël dans Politique 1526074780-mosquee-arles-morad-hamza-lcdv

-                                                                        1526077192-mosquee-aix-en-provence-mourad-hamza-marseille Aix-en-Provence dans religion

-                                            1526069238-mosquee-aix-en-provence-morad-hamza Allah

Le prédicateur antioccidental, antichrétien et antisioniste Mourad Hamza est un imam influent diffusant sa doctrine fondamentaliste dans les Mosquées du sud-est de la France, dont Arles, Marseille et Aix-en-Provence.

Mourad Hamza méprise la religion chrétienne et les Chrétiens en dénigrant par exemple les fêtes religieuses, « le 25 décembre n’a rien à voir avec Noël », d’après lui. Une manière de stigmatiser la communauté chrétienne, qui vit dans l’erreur et est donc méprisable.

La doctrine de Mourad Hamza repose sur une application stricte de la charia. Un fornicateur, accusé par quatre témoins, doit subir « un châtiment de cent coups de fouet ». Mourad Hamza est également spécialiste des théories du complot, les Musulmans seraient sciemment persécutés par le gouvernement ou des organismes occidentaux.

Les Musulmans n’étant pas encore majoritaires en France, les lois de la charia, comme le châtiment du fouet, sont pour le moment inapplicables. Les Musulmans sont donc confrontés à une situation conflictuelle quotidienne avec les autorités et la population française, ils évoluent donc en France dans un environnement hostile qui les empêche de vivre libre, selon les principes sains des lois coraniques.
D’après Mourad Hamza, dans une de ses conférences données à la mosquée d’Aix-en-Provence, on crache sur les Musulmans tous les jours devant les arrêts de bus, on les fait pleurer :

Image de prévisualisation YouTube

« Vous avez vu la guerre faites aux Musulmans, le mot a été utilisé cette semaine combien de fois ? La guerre c’est une guerre de mots, quand les média salissent tout le monde ! Et quand on leur demande : « vous faites la guerre aux musulmans ? » – « Qu’est-ce que tu dis ?, c’est grave ce que tu dis ! »
Est-ce qu’ils se sont mis un jour à la place du Musulman, qui subit tout ce matraquage médiatique, et dès qu’il sort dans la rue, tous les jours nous avons des révélations, il m’arrive des appels de gens qui pleurent, à cause des enfants à l’école, à cause de nos grand-mères, de nos mères qui sont voilées et qui se font cracher aux arrêts de bus tous les jours ! »
[03:15]
Mourad Hamza à la Mosquée d’Aix-en-Provence – « la guerre des média contre les musulmans » 17 novembre 2017 (hard-copy)

Une propagande victimaire assez classique (qui occulte le fait que des milliers de Mosquées ont été construites en France en l’espace de trois décennies pour satisfaire la communauté musulmane !) visant à souder la communauté musulmane contre un ennemi commun : l’Occident chrétien.

Mourad Hamza est également proche de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans, qui veut instaurer un califat islamique en Europe. Le 16 mars 2018, il participait à une soirée de soutien pour l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH) de Château-Chinon, l’école coranique de formation des imams de la confrérie des Frères Musulmans en France, en compagnie de Moncef Zenati.

-                                                  1526069238-mosquee-aix-en-provence-morad-hamza-iesh antisémitisme
Le prédicateur Mourad Hamza est proche des réseaux de l’Islam politique antioccidental des Frères Musulmans. Il a par exemple participé à une conférence en soutien à l’IESH, l’école coranique de formation des imams des Frères Musulmans de Château-Chinon.

Rappelons que l’IESH de Château-Chinon a comme membre fondateur l’éminent prédicateur égyptien Youssef Al Qaradawi qui appelle dans ses prêches télévisés et diffusés devant des millions de téléspectateurs sur les chaînes de télévision arabes, à l’extermination des Juifs et des Chrétiens.

-                                         1526074970-mosquee-uoif-moncef-zenati-resistance antisionisme

-                                                       1526072075-mosquee-uoif-moncef-zenati charia
Le prédicateur antisioniste Moncef Zenati, proche de Mourad Hamza avec lequel il donne des conférences pour l’UOIF, la confrérie des Frères Musulmans en France, milite dans les Mosquées de France pour la résistance palestinienne contre l’oppression israélienne, et promeut la charia islamique comme loi de gouvernance, incompatible avec les valeurs occidentales.

Moncef Zenati, compagnon de route de Mourad Hamza, est un fervent militant politique antisioniste de l’UOIF qui appelle dans ses articles et conférences à la destruction d’Israël, « l’entité sioniste qui a volé la terre des palestiniens ».

Pour justifier la libération de la Palestine, Mourad Hamza est prêt à toutes les mystifications et affabulations en racontant des histoires sans queue ni tête à ses Fidèles Musulmans. Dans une de ses conférences données à Aix-en-Provence le 8 décembre 2017, le prédicateur justifie le jihad islamique contre Jérusalem et explique que l’Église du Saint-Sépulcre aurait été donnée à une famille musulmane jusqu’au jugement dernier, ce qui justifierait que la terre sainte appartienne aux Musulmans ! Extraits :
Image de prévisualisation YouTube

« En 634, « le patriarche de cette ville (Jérusalem) ne veut pas nous donner les clés, il faut que tu viennes ». Il est venu sur son cheval de Médine, je ne sais pas combien de kilomètres il a parcouru, 2000 à 3000 kilomètres, de Médine jusqu’à Jérusalem sur son cheval. Il arrive aux portes de Jérusalem. « C’est des byzantins, ils ont derrière eux une grande civilisation, ne fais pas ça ! »  (id est : n’envahit par leur territoire) « . « Si quelqu’un d’autre l’avait dit je l’aurais frappé ! Nous étions moins que rien, Allah nous a élevés par quoi ? par l’Islam ». Sophronius, le patriarche en 634 et tous les hommes d’église avec lui : « c’est lui qui est dans les Écritures à qui on donnera la clé ». La clé de quoi ? La clé de Jérusalem. »
[...]
« Qui a la clé de cette Église ? C’était une famille qui tenait l’entretien et les clés de cette Église. L’Église la plus sacrée de la chrétienté, divisée entre ses Églises arménienne, maronite, catholique, la plus sacrée ! Elle lui donne la clé, et lui dit, elle est à vous et à votre descendance, jusqu’au jour du jugement dernier ! » Aujourd’hui, la famille qui tient les clés de l’Église la plus sacrée de la chrétienté, c’est une famille musulmane ! »
[...] C’est grâce à cette khilafa (gouvernance) qu’Allah a redonné Jérusalem aux Musulmans. »
[13:50]

Dans le cadre des conquêtes islamiques lancées par les jihadistes à travers tout le moyen-orient et le Maghreb, les conquérants musulmans ont assiégé Jérusalem.
Après deux ans de siège, en 636, le patriarche chrétien Sophronius finit par ouvrir la porte de Jérusalem aux combattants Musulmans, en ayant négocié la reddition de la ville à condition de ne pas massacrer les Chrétiens.
Le calife Omar tient parole mais, dans le cadre de la capitation (pacte d’Omar), il met en place une taxe que doivent acquitter les pèlerins Chrétiens qui veulent continuer à prier dans l’Église du Saint-Sépulcre, là où se trouve le tombeau du Christ. Cette taxe individuelle d’entrée est perçue par les gardiens de la famille musulmane Nusseibeh qui se voit attribuer les clés de la porte de l’Église.
Ce ne fut que plus tard, au XVIème siècle, que la porte de l’Église fut partagée avec la famille musulmane Joudeh, plus en bon terme avec les autorités turques de l’époque. La taxe individuelle d’entrée ne fut abolie qu’en 1831 par Ibrahim Pascha, mais les familles musulmanes continuent par tradition de garder l’accès de l’ouverture du Saint-Sépulcre.

C’est donc bien deux familles musulmanes qui tiennent aujourd’hui les clefs de l’Église du Saint-Sépulcre, mais c’est un vestige des conquêtes jihadistes par la force militaire et la soumission, nullement lié à un quelconque héritage culturel musulman, et cela ne justifie en rien l’appartenance de cette terre, ni de l’Église, aux Arabes jusqu’au Jugement Dernier !

Le combat politique pour la libération de la Palestine reste une priorité comme dans la plupart des Mosquées de France. Pour Mourad Hamza, dans une conférence donnée à la Mosquée d’Aix-en-Provence, le soda Coca-Cola, symbole de la puissance américaine, est immoral à la consommation pour les Musulmans :

Image de prévisualisation YouTube
« Éthiquement, est-ce qu’on a le droit de boire du Coca ? D’abord, c’est une multinationale qui verse beaucoup d’argent à travers ses fondations, et finance des colonies en Palestine. Ça veut dire qu’elle donne de l’argent pour que les gens aillent là-bas spolier la terre. Est-ce que toi tu veux participer à ça ? »

Mourad Hamza, fait également miroiter aux Musulmans la défaite prochaine d’Israël, puissance arrogante qui nargue les Musulmans et le Monde, et annonce sa prochaine destruction, tel que prophétisé d’après lui, dans le Coran :
« Jamais Israël n’a atteint un tel pouvoir, une telle puissance. En 1987, pendant l’opération Moïse, ils vont faire venir des falashas, des Juifs d’Éthiopie, 35 000 Juifs descendent en un jour, et je ne vous dis pas tous les pays qui versent de l’argent aujourd’hui à Israël, l’Allemagne, les États-Unis, dans leur budget, il y a une partie pour Israël. »
[18:27]
« J’avais 11 ans en 1948, on est le 15 mai 1948, quand il y a eu la déclaration de l’indépendance de l’état hébreu, on avait une voisine qui était juive, très âgée, elle est venue en pleurant. – « Aujourd’hui c’est un grand jour pour vous ! ». – « Ce n’est pas un grand jour pour nous ». – « Pourquoi ? » – « Le fait de réunir tous les Juifs dans un seul endroit, ce n’est pas bon pour nous, c’est faciliter à leurs ennemis de les anéantir ».
« Regardez ce que dit Allah : « Allah va casser votre orgueil, il va casser votre puissance, pourquoi ? Il va vous envoyer des gens qui vont vous faire le mal, on va le voir sur votre visage… La puissance matérielle ne vaut rien. »
[20:10]
Conférence de Mourad Hamza donnée à la Mosquée d’Aix-en-Provence le 8 décembre 2017

-                                                                       1526069238-mosquee-aix-en-provence-maryse-croix-catholique chrétiens

Le maire de la ville d’Aix-en-Provence, Maryse Joissains-Masini, fière d’exhiber sa croix catholique, laisse prospérer l’Islam radical antichrétien diffusé par Mourad Hamza dans la commune dont elle a la charge, favorisant ainsi la destruction de la cohésion sociale, la montée du communautarisme, de la haine de l’Occident et l’importation du conflit israélo-palestinien.

29 novembre, 2017

La Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, foyer de l’islam radical antichrétien et misogyne : « Une femme ne doit laisser apparaître que son visage et ses mains », « Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 28 min

La ville de Marseille accueille une des plus fortes communautés musulmane de France.

Pour favoriser la bonne intégration des Musulmans, le maire LR Jean-Claude Gaudin participe personnellement depuis plusieurs années à l’installation de réseaux islamistes, provoquant sur le long terme un changement radical de l’identité culturelle, cultuelle et sociétale de la ville.
On peut citer la Grande Mosquée Islâh de Marseille gérée par l’imam Haroun Derbal qui endoctrine depuis des années, des milliers de Musulmans au rejet de la culture occidental et chrétienne, qui constitue une « menace », un « danger », pour la communauté musulmane. On retrouve le concept idéologique de victimisation, les Musulmans sont persécutés en Occident, un milieu hostile dans lequel ils doivent survivre.


Conférence de l’Imam Haroun Derbal à la Grande Mosquée Islâh de Marseille : « la célébration des fêtes de fin d’année menace et met en danger notre Foi, notre Religion ».

Parmi les centres cultuels et les Mosquées radicales de Marseille, on trouve la Mosquée et l’institut Malik Ibn Anas, administrés par l’Association Des Bleuets (ADB).
Le nom de l’institut provient de l’imam Malik, un prédicateur fondamentaliste du VIIIème siècle prêchant un islam conservateur, qui a développé le malikisme, une doctrine rejetant toutes nouveautés apportées par l’Occident, ce qui préfigure déjà de la teneur de l’enseignement de cet établissement.

IKHWAN, le très bon site d’information sur la propagation du réseau des Frères Musulmans en France, a déjà relayé la dangerosité de ce lieu de culte islamique diffusant une vision fondamentaliste et antioccidentale de l’Islam.

Parmi les sommités prestigieuses des islamistes invités à la Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, la crème des idéologues misogynes, antioccidentaux en France, figurent entre autres, Sofiane Abou Ayoub :

-                              La Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, foyer de l'islam radical antichrétien et misogyne :

Sofiane Abou Ayoub, fervent prédicateur de l’Islam wahhabite saoudien aux Émirats Arabes Unis et en Égypte, arpente également les Mosquées des banlieues françaises. Au Centre Éducatif du Palmier à Saint-Denis (CEP dans le 93), il est accompagné du cheikh saoudien Wassiouliah Abbas, qui ne serre pas la mains des femmes, et traduit des prèches d’imams violemment antichrétiens.

-                             1517263136-mosquee-marseille-nader-abou-anas Abou Ibrahim dans religion

Nader Abou Anas, l’imam de la Mosquée du Bourget et directeur de l’école coranique du centre D’clic de Bobigny, est également venu le jour de Noël, le 25 décembre 2015 à Marseille, endoctriner les Musulmans du centre islamique Malik Ibn Anas. Pour Nader Abou Anas,  la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison.

-                                                         1517263274-mosquee-marseille-imam-francois antisémitisme

Mohamed François, l’imam antioccidental de la Mosquée de Joué-les-Tours, interdit aux Musulmans de participer aux fêtes de Noël et de fin d’année. C’est également un invité prestigieux de la Mosquée Malik Ibn Anas venu endoctriner les Musulmans de Marseille (hard-copy).

-                                                                 1517263274-mosquee-marseille-marwan-muhammad charia

Le prédicateur proche des Frères Musulmans Marwan Muhammad, porte-parole du CCIF, un organisme politique visant à détruire l’identité française et imposer l’Islam dans les sociétés occidentales, est aussi un invité très apprécié de l’Association Des Bleuets (ADB) dirigeant le centre islamique Malik Ibn Anas de Marseille le 29 mai 2016.

L’emprise de la religion sur le milieu social et sociétal est clairement affiché, Abou Ibrahim, l’imam de la Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, nous l’explique dans une de ses conférences tenue en 2017, extraits :

-                                      1517263136-mosquee-marseille-abou-ibrahim chrétiens

L’imam Abou Ibrahim de la Mosquée Malik Ibn Anas interdit aux Musulmanes et aux Musulmans d’épouser des non croyants.

« Pour les hommes il est interdit de se marier avec une Khafira (non croyante), sauf avec les femmes des Gens du Livre, on le verra après. »

« Quand est-il de l’homme qui se marie avec la non-musulmane, autre que les Gens du Livre, les Juifs et les Chrétiens, et la musulmane qui se marie avec un non-musulman quelque soit sa confession ? Pour les hommes il est interdit de se marier avec une Khafira, sauf les femmes des Gens du Livre. »
[...]
« Allah nous dit : « Ne vous mariez pas avec les polythéistes », il s’adresse ici aux hommes, tant qu’elles ne croient pas, car une esclave croyante est meilleure qu’une polythéiste, même si celle-ci vous attire.
Et vous les femmes, ne vous mariez pas avec les polythéistes masculins tant qu’ils ne croient pas, car un homme croyant, un esclave croyant, sera toujours mieux qu’un polythéiste, même si ce dernier vous attire. Ce verset là nous montre une interdiction formelle de nous marier avec une femme ou vice versa autre que la musulmane. Pour l’homme il y a une exception, on y reviendra plus tard. »
[...]
« L’interdiction engendre la non-validité de l’acte. »
[...]
« L’imam Abderazak rapporte que le Prophète a écrit à des Majous (zoroastriens) pour les appeler à l’Islam. S’ils acceptent, Amdoullah (grâce à Dieu), s’ils n’acceptent pas, ils doivent payer la jizya, leur nourriture n’est pas permise, et il n’est pas permis de se marier avec leurs femmes. On parle là des moushirik (un non croyant). Sur ce point là, il n’y a pas de divergence. »

Pour Abou Ibrahim, le mariage est strictement réglementé : il est interdit aux Musulmans et aux Musulmanes d’épouser des non croyants. Remarquer l’inégalité de traitement entre les hommes et les femmes  : le Musulman a le droit d’épouse une femme des « Gens du Livre », c’est-à-dire une femme chrétienne ou juive. Une Musulmane n’a pas le choix, et doit obligatoirement épouser un Musulman.
On remarque également que Abou Ibrahim reconnaît comme législation l’impôt que les non Musulmans, citoyens de seconde zone, devaient s’acquitter s’ils refusaient d’accepter l’Islam, en fonctionnement dans les sociétés islamiques pendant des siècles : la Jizya.

Toute manifestation de sensualité, de beauté, de charme, de séduction est strictement et formellement interdit en Islam. Autrement dit, la féminité est niée, une femme ne doit montrer que son visage et ses mains, le reste du corps doit être masqué aux hommes. Les responsables de la Mosquée Malik Ibn Anas le rappellent sur la page Facebook officielle du lieu de culte :

-                                                                      1517610976-mosquee-marseille-femmes christianophobie

-                                                   1517263135-mosquee-marseille-femmes-en-hijab Coran

Les femmes musulmanes qui respectent la Parole d’Allah ne montrent que leur visage et leurs mains, d’après les responsables de la Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, niant leur féminité.

On retrouve par ailleurs sur la page Facebook du lieu de culte, toute la propagande habituelle visant à mépriser les communautés chrétienne et juive pour mieux asseoir la supériorité de l’Islam (hard-copy 1, hard-copy 2).

-                          1517263135-mosquee-marseille-mecreants-2 femmes

-                         1517263135-mosquee-marseille-antichristianisme-antisemitisme-2 France

-                        1517263135-mosquee-marseille-antichretien-antisemite-2 Frères Musulmans

Est-ce que ces prédications et l’idéologie développées dans ce lieu de culte marseillais favorisent-elles le vivre-ensemble, la cohésion sociale entre communautés ou au contraire, tendent-elles à diviser la société sur le long terme, dans laquelle on pourrait voir émerger une nouvelle organisation parallèle où des citoyens soumis aux Musulmans devront payer des impôts, une taxe, la Jizya, et les femmes, obligées de se voiler, afin de ne montrer que « leur visage et leurs mains » ?

-                                                                   1517263135-mosquee-marseille-big-brother-4 Gens du Livre

La chaîne Youtube « Islamineurope » avec pour compte « LeSpectreBlanc », rapportant les prêches des imams dans les Mosquées, a été bloquée sans aucune explication le 26 novembre 2017 (d’où les vidéos Youtube indisponibles, reprises progressivement vers un autre hébergeur) (hard-copy).
Il s’agit clairement d’une CENSURE POLITIQUE, contraire à la déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948, visant à empêcher d’informer la population sur la dangerosité des prédicateurs Musulmans venant prêcher sur notre territoire :
article 19 de la DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’HOMME : « Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. »

8 mai, 2015

Le prédicateur Mehdi Kabir, pour qui « ceux qui mangent de la viande de porc se comportent comme des porcs », participe à l’endoctrinement des Musulmans de la Mosquée d’Antibes

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 14 h 29 min

Antibes est une commune française de l’aire urbaine de Nice d’environ 75 500 habitants, située dans le département des Alpes-Maritimes en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Comme on le remarque dans le sud-est de la France où on constate une forte implantation de la communauté musulmane, les associations se sont démultipliées afin de lancer des appels à la construction de Mosquées, que ce soit à Nice, Marseille, Le Pontet, Nîmes, Montpellier, entre autres.
Antibes n’échappe pas à la règle, l’association islamique locale dispose depuis quelques années d’une Mosquée pour que les Musulmans puissent s’adonner au Culte d’Allah et de son Prophète Mohamed.

-                                              Le prédicateur Mehdi Kabir, pour qui
-                                                    La salle de prière principale de la Mosquée d’Antibes

Que professent les responsables de la Mosquée d’Antibes, qui ont par ailleurs la charge de former de jeunes enfants entre 5 et 15 ans à l’Islam ?
Début 2015, ils ont organisé, à l’attention des jeunes Musulmans de l’école coranique, un concours de dessins afin de valoriser « les valeurs portées et transmises par le Prophète ». Sur l’affiche promouvant le concours, les enfants n’ont pas de visages, et il est précisé que les dessins ne devront pas représenter le Prophète Mohamed.
Les jeunes sont ainsi très tôt soumis à une forme de conditionnement à la censure, leur privant dès le plus jeune âge d’initiatives créatrices, et limitant leur esprit critique.

-                                                                      566359MosqueAntibesdessinduProphteinterdit Allah dans religion

Pourquoi ce qui leur est interdit à eux, serait autorisé aux non-musulmans ? Comment s’étonner ensuite qu’une partie des Musulmans réagisse mal, voire de manière violente, contre ceux qui osent caricaturer le Prophète ?

Plus inquiétant, la vision idéologique développée par les responsables de la Mosquée, qui invitent des prédicateurs fondamentalistes, ayant une vision misogyne de la femme, et promulguant des valeurs islamiques totalement incompatibles avec les principes fondateurs de la civilisation occidentale. Parmi ces imams, on trouve Mehdi Kabir.

-                                                                         909718MosqueAntibesMehdiKabir Alpes-Maritimes
Le prédicateur intolérant et misogyne Mehdi Kabir, en conférence à la Mosquée d’Antibes le 16 mars 2014 (hard-copy)

Dans ses différentes conférences diffusées dans les Mosquées de France, Mehdi Kabir nous enseigne que les femmes sont responsables de tous les vices sur Terre : argent, alcool, drogue, musique, que les mangeurs de porc sont sales, ne se lavent pas les mains, et offrent leur femme dénudée au premier venu.

Image de prévisualisation YouTube

vidéo régulièrement censurée par Youtube, que vous pouvez retrouver ci-dessous :

Le prédicateur misogyne et intolérant Mehdi Kabir :
« celui qui mange du porc, a tendance à avoir le comportement d’un porc. C’est pour cela que les consommateurs de la viande de porc tu les trouves parmi les gens les plus sales. Les gens qui n’ont pas de jalousie envers leur famille, les gens qui ne se soucient pas de voir leur femme dénudée et embrassée par les autres hommes. Les gens, qui lorsqu’ils sortent des toilettes, ils ne se lavent pas les mains. Les gens qui n’ont pas de pudeur vis à vis d’Allah. Les gens qui embrassent leur femme devant tout le monde sans aucune pudeur et sans aucune honte. Pourquoi ? Car ils consomment de la viande de porc.

Et le Prophète a informé qu’il viendra un temps où Allah transformera certains être humains en singes et en porcs. »
Sermon du prédicateur Mehdi Kabir à la Mosquée de Villetaneuse le 5 avril 2013


Comment s’étonner alors, vu l’idéologie des prédicateurs venant endoctriner les Musulmans antibois, qu’une partie de la communauté musulmane fasse pression pour demander au maire Jean Leonetti de ne plus distribuer de viande de porc dans les cantines scolaires de la ville ?

Face à ces revendications, Jean Leonetti a correctement réagi, en diffusant une lettre spécifiant qu’il ne devait pas y avoir d’entorses à la laïcité, et que la viande de porc ne pouvait pas être interdite.
Le 9 janvier 2013, Françoise Thomel, adjointe déléguée à la restauration scolaire d’Antibes a écrit deux longues pages aux parents d’élèves pour expliquer la position de la municipalité.

-                                                     313589MosqueAntibescharcuterie Antibes

Par le développement de l’idéologie islamiste de prédicateurs du calibre de Mehdi Kabir, le restaurant « La Vinoteca », dans lequel on peut déguster aujourd’hui de succulentes charcuteries sur Antibes, devra-t-il fermer ses portes dans quelques années ?


Dans la lignée des « penseurs Musulmans » invités à Antibes, on peut citer l’imam de la Mosquée du Bourget Nader Abou Anas, en conférence le 23 mars 2014 à la Mosquée d’Antibes (hard-copy). Pour avoir un aperçu de ce qu’enseigne ce « théologien », quelques extraits de prédications données devant des Fidèles en gras italique ci-dessous :

-                                                                          638610MosqueAntibesNaderAbouAnas cantines scolaires

Image de prévisualisation YouTube

« Allah a dit : « les hommes ont autorité sur les femmes. Les femmes vertueuses sont obéissantes à leur mari. » Ce n’est pas ma parole, c’est la parole d’Allah. »
« La femme ne sort de chez elle que par la permission de son marham**, de son mari. »
« Sa place à la base a été fixée dans le Coran : « Et restez dans vos demeures », ça c’est la base. »
« Le soir, il a un besoin, il a une envie, et elle lui dit non, elle ment en disant je suis fatiguée, je ne peux pas, je suis si, je suis cela, et l’homme, il craque. Il faut qu’elle sache que les Anges la maudissent toute la nuit, dans le cas où elle se refuse à son mari sans raison valable, c’est la parole du Prophète. »
« Attention ma Soeur, à ne pas prendre de sa poche, sans son autorisation, ça fait partie des choses qui font des tremblements de terre dans la maison. »
« Le mari est sorti, elle prend le téléphone : Allo ? Zoubida, devine ce qu’il m’a fait ? » Elle commence à dire, tu sais quoi, il m’a « hagarh » (maltraitée), elle salit son honneur. Même si c’est vrai, préserve l’honneur de ton mari. Le Prophète a dit : « Celui qui préserve l’honneur de son Frère, Allah le préservera du Feu de l’Enfer. »

**marham : tuteur responsable de la femme, généralement un membre masculin de la famille

Pour Nader Abou Anas, la femme doit obéir à l’homme et lui être soumise, elle ne peut sortir de la maison sans son autorisation, et doit assouvir ses besoins sexuels sur demande. Nader Abou Anas est-il qualifié pour prêcher dans un lieu de Culte ? Où sont les valeurs de respect et de tolérance, censées être véhiculées par l’Islam, que l’on ne cesse de nous rabâcher sur les média de masse ?

 

Autre prédicateur prestigieux du monde musulman, le cheikh égyptien Omar Abdelkafi, en conférence le 8 mai 2015 à la Mosquée d’Antibes (hard-copy).

-                                                            115318MosqueAntibesOmarAbdelkafi charia

Ce prédicateur, un habitué de nos Mosquées de France, on peut le suivre par exemple à la Mosquée Addawa Paris XIX, développe une vision rétrograde de la femme, extrait d’une de ses conférences donnée dans une émission télévisée :

« Si une femme ne met pas le voile, elle ne fait pas partie des femmes Croyantes ! »  , « il n’y aura que des hommes vertueux qui la demanderont en mariage, quant à celle qui se dévoile, ceux qui la voudront seront comme des mouches qui sont attirées par certaines odeurs. »

Quel idéal les Musulmans fréquentant la Mosquée d’Antibes rêvent-ils de construire ? Un Monde où les femmes ne peuvent sortir de chez elles sans la permission du chef de famille, où le voile islamique est obligatoire ? Un Monde, où les enfants ont une liberté de création limitée ? Un Monde où les « mangeurs de porcs » sont considérés comme « sales » ?

-                                                        763552MosqueAntibesJeanLeonetti femmes

Le maire UMP Jean Leonetti autorise des prédicateurs misogynes et intolérants à venir endoctriner les Musulmans d’Antibes, renforçant le communautarisme dans la ville.

26 août, 2011

De l’Islam Politique et Jihadiste à la Grande Mosquée Sahaba de Créteil

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 13 h 47 min

L’actuel maire socialiste Laurent Cathala administre la ville de Créteil, dans le Val-De-Marne (94), depuis plus de 30 ans.
L’Union des Associations Musulmanes de Créteil (UAMC) grace à son appui, a pu entreprendre la construction d’une Mosquée flambant neuve.
La mairie n’a pas hésité à puiser dans l’argent du contribuable à hauteur d’un million d’euros sur les 4,5 millions nécessaires pour financer sa construction. La première pierre a été posée le 4 octobre 2006, elle fut inaugurée le 18 décembre 2008.
Dotée d’un minaret de 20 m et d’un dôme, la Grande Mosquée de Sahaba de Créteil est une construction de grande qualité architecturale et urbaine. Le projet présente une emprise de 1083 m2 pour une surface bâtie totale de 4000 m2, répartie sur trois niveaux. Elle peut accueillir jusqu’à 1 500 fidèles. Outre les lieux de prière, il comprend également des espaces à vocation culturelle et de loisirs. Les accès sont directs depuis l’extérieur et distincts de l’entrée principale, située elle, route de Choisy.

-                                              De l'Islam Politique et Jihadiste à la Grande Mosquée Sahaba de Créteil  dans Politique 706272mosqueCrteil

-                                                            La Grande Mosquée Sahaba de Créteil et son minaret

La Mosquée dispose d’un site en ligne Internet officiel, où l’on peut trouver une présentation de l’Islam, ci-dessous, extraits en  gras italique (cliquer sur « Bien comprendre l’Islam » puis « De la globalité de l’Islam » (hard-copy))

« Le Message de l’Islam a cette particularité de traiter de tous les sujets, Allah disant : ‘Nous fîmes descendre sur toi [Mohammad] le Livre comme un exposé explicite de toute chose, ainsi qu’un guide, une grâce et une bonne nouvelle à ceux qui se soumettront [les musulmans]’[16;89].
Ainsi, le Coran et la Sounnah traitent-ils des règles qui régissent la vie humaine, depuis l’état embryonnaire, jusqu’à à l’enterrement et au lavage mortuaire ; parlant de ce qui fut auparavant et de ce qui sera, dans ce monde et dans l’au-delà.
S’ils exhortent principalement à la purification des âmes et à la réforme des mœurs, nos Textes régissent également les relations familiales et sociales, encadrent et disciplinent l’économie et la politique, qui fondent la vie humaine, garantissant à ses citoyens la paix et la sécurité nécessaires pour adorer le Créateur et s’adonner à ce qui Le satisfait.
Nous invitons celui qui doute encore de cela, à se pencher de plus près sur le Livre saint et sur la Sounna authentique, afin de recenser les versets et les hadiths qui traitent de l’héritage, du divorce, et du mariage ; de la diplomatie comme de la guerre, des droits pénal et commercial.
A ceux qui voulaient adopter partiellement l’Islam, tout en conservant d’autres rites, le Coran a répondu, disant : ‘Ô croyants ! Adoptez entièrement l’Islam, et ne suivez pas les pas du diable, car il est certes pour vous un ennemi déclaré !’ [2;208]. Et à ceux qui délaissèrent certaines prescriptions, se contentant d’accomplir quelques actes rituels, il a dit clairement et fermement : ‘Croyez-vous donc, dans une partie du Livre seulement et renierez-vous le reste ?!’, menaçant : ‘Ceux qui agiront de la sorte, ne récolteront qu’avilissement dans cette vie et seront refoulés dans l’au-delà vers un dur supplice’ [2;85]. »

Le texte est clair, l’UAMC considère l’Islam comme un système social, économique, législatif et politique globalisant. Ce système peut-il exister en même temps que la Constitution de la République Française ? Ne risque-t-il pas de générer sur le long terme, au fur et à mesure qu’il s’étend, un conflit avec le système démocratique occidental ?

 

LE PRESIDENT DE L’UOIF AHMED JABALLAH A LA MOSQUEE SAHABA DE CRETEIL

Des conférenciers, des Imams et des Cheikhs viennent régulièrement donner des prèches dans la Mosquée. Sur le site, on peut voir que le Cheikh Ahmed Jaballah, actuel président de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) est venu y donner un prèche (hard-copy).
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquantaine associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.
Cette organisation politique a été classée comme terroriste par les Émirats Arabes Unis.
Ahmed Jaballah est aussi directeur de l’Insitut Européen des Sciences Humaines de Paris (basé à  Saint-Denis) (IESH), qui, sous ce titre pompeux, n’est en fait rien d’autre q’une immense Madrassah, une école Coranique enseignant le Droit islamique, la Jurisprudence du Droit (fiqh), des Fatwas, la finance Islamique, un Système pénal et juridique concurrent de la Constitution Républicaine. On peut remarquer que l’islamiste radical Youssouf Al-Qaradawi fait parti du « Conseil Scientifique » de l’IESH (hard-copy), on peut par exemple le voir ici lors de l’inauguration de la mise en place du 3ème cycle de l’IESH, et ici en compagnie d’étudiants. Ce Cheikh fait autorité dans le Monde Musulman, il
est consultant religieux sur la chaîne Qatari Al-Jazira. Il dirige également en Europe le Conseil Européen de la fatwa et de la recherche.
Dans ses discours et ses ouvrages, le Cheikh Youssuf Al-Qaradawi diffuse son programme Totalitaire : la mise en place de la Charia, la conquête de Jérusalem et de Rome. Dans son ouvrage « Le licite et l’illicte en Islam« , il explique que tous les homosexuels doivent être exterminés (pendus ou jetés du haut d’un mur), il milite également pour un antisémitisme ultraviolent. (extermination des Juifs)

                                         571580MosqueCrteilJaballahQaradawi Ahmed Jaballah dans religion

Ahmed Jaballah, président de l’UOIF (à droite), et le prédicateur antisémite égyptien Youssuf Al-Qaradawi (au centre) à l’IESH de Paris (Saint-Denis) en 2007

 -                                          403003MosqueCrteilYoussoufAlQaradawi3 Al-Qaradawi

« Pour conclure mon discours, je voudrais vous dire que la seule chose que je souhaite à l’approche de la fin de ma vie, c’est que Allah me donne l’opportunité pour aller au pays du Jihad et de la résistance, même en fauteuil roulant,  et je tuerai tous les ennemis d’Allah, les Juifs! »
Cheikh Youssuf Al-Qaradawi, le 28 janvier 2009 sur la chaîne de télévision qatari Al-jazeera


 -                                                                    ahmedjaballahmosquecrteil antisémitisme
« L’Islam est venu nous donner une voie vers le bien dans tous les domaines de la vie. L’Islam c’est une Foi, mais également une voie, une Loi également. L’Islam nous a donné des bases pour que les relations entre les hommes soient fondées sur les principes et les valeurs. Et une de ces relations importantes, certainement cette relation entre le responsable politique et le peuple qu’il gouverne. L’Islam est venu avec le système que l’on appelle le Califat, le sens même de ce mot, veut dire celui qui va être à la place, qui va gouverner au nom du Peuple, c’est le gouverneur et responsable qui est au service du Peuple ».
[5:48]
« Pour que le système politique répondent à ses valeurs, il faut respecter ses fondements. »
[7:10]
« L’Islam a donné des principes, des fondements, certes l’Islam n’a pas défini un système politique dans le sens le plus détaillé, le plus strict,  mais il a donné des valeurs, des fondements, des bases, qu’il faut respecter. Et tout système Politique qui respecte ces bases, on peut le considérer comme un système islamique. »
[10:18]
Prèche du Cheikh Ahmed Jaballah, président de l’UOIF, à la Mosquée de Créteil le premier avril 2011 (hard-copy)

Les revendications politiques ne se limitent pas aux aux textes sur Internet, on voit que les prédications sont orientées pour défendre politiquement les intérêts des Musulmans, qui ne seraient donc pas les mêmes que les autres français.
Ahmed Jaballah défend la mise en place d’un Califat islamique, lié intrinsèquement à l’Islam, avec à sa tête un Calife qui doit « gouverner au nom du Peuple ».
Ces revendications sont elles compatibles avec la République Française laïque, une et indivisible ?


LE JIHADISTE SAÏD RAMADAN AL-BOUTHI A LA MOSQUEE SAHABA DE CRETEIL

La Mosquée Sahaba de Créteil a également accueilli le Cheikh Saïd Ramadan Al-Bouthi (hard-copy), un islamiste radical syrien dont les écrits ne laissent aucun doute sur l’idéologie qu’il propage, l’Islam doit conquérir le pouvoir dans tous les domaines : social, économique, judiciaire législatif et politique. Dans ses ouvrages on peut trouver des citations telles que  :
“Le Jihad désigne en son sens exact, la lutte pour la cause de Dieu et l’établissement d’une société islamique; le combat constitue en lui-même un aspect de cette lutte; il vise à fonder une nation islamique authentique.”

Al-Bouthi parcourt les Mosquées de France pour diffuser son idéologie, on peut par exemple le voir à la Grande Mosquée Islâh de Marseille (plus grande Mosquée du Sud Est de la France), à la Grande Mosquée d’Évry-Courcouronnes (plus grande Mosquée de France), à Strasbourg, où encore ici, filmé par les journalistes d’investigation de l’Observatoire de l’Islamisation, invité pour la pose de la première pierre de la nouvelle Mosquée de Roissy-En-Brie, en présence de Chantal Brunel député UMP et Mohammed Moussaoui président du CFCM. Un institut islamique dont le centre « socio-culturel » a été financé à hauteur de 185 000 euros avec le concours des fonds parlementaires (argent du contribuable) mis à disposition par Chantal Brunel.

albouthimosquecrteil charia     albouthimosquecrteil2 Coran

“Le Jihad désigne en son sens exact, la lutte pour la cause de Dieu et l’établissement d’une société islamique; le combat constitue en lui-même un aspect de cette lutte; il vise à fonder une nation islamique authentique.
[...]  Quant aux « Gens du livre » (Chrétiens et Juifs), ils peuvent coexister avec les Musulmans à condition de se soumettre aux Lois qui gouvernent la société  Musulmane et de s’affilier à la Nation Islamique en payant au gouvernement un tribut, l’équivalent de la Zakat imposée aux Musulmans. Cette dernière étape consacra la nécessité du Jihad dans l’Islam sous la forme définitive en tant qu’un devoir imposé aux Musulmans à toute époque, au cas ou ils disposent d’une armée suffisante. »

extraits du livre « Fiqh-as-sira » p187 (1995) de Saïd Ramadan Al-Bouthi, invité de la Grande Mosquée Sahaba de Créteil.

L’Islam dispensé à la Grande Mosquée Sahaba de Créteil vous semble-t-il correspondre à un Islam Tolérant, Respectueux du Droit Républicain, de la laïcité ? Quel Avenir pour la France avec des Institutions comme l’UOIF ? Va-t-il dans le sens de la cohésion sociale, de la Fraternité entre Communautés ?

                                                                                                           laurentcathala creteil

-                                                                                inaugurationmosquecrteil Frères Musulmans
« Cet édifice magnifique est à l’image de ce que doit être l’Islam de France. Ouvert, moderne, parfaitement intégré dans son environnement, il porte en son cœur les valeurs et les richesses d’une haute tradition de culture et de spiritualité, symbolisées ici autant par les lignes pures de l’architecture extérieure que par la beauté des décorations intérieures. »
Discours d’inauguration de la Mosquée Sahaba de Créteil par le maire socialiste Laurent Cathala en présence de Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris (à gauche) et de Jean-Paul Huchon, président du Conseil Régional d’Ile de France

1 juillet, 2011

Conférence de l’Imam Haroun Derbal à la Grande Mosquée Islâh de Marseille : « la célébration des fêtes de fin d’année menace et met en danger notre Foi, notre Religion »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 06 min

Né en 1967 en Algérie à Oued Athmania (à 30 km de Constantine), fils d’un cafetier, Haroun Derbal fait partie d’une famille de 11 enfants et suit les cours de l’école coranique. Il arrive en France en 1992 et reprend ses études. En 2007, il devient Imâm de la Grande Mosquée Islâh de Marseille, dite « du marché aux puces ». Il est très éloquent, son influence est considérable,  et ses prèches sont suivis avec attention chaque vendredi dans la Mosquée, avec toujours un fort taux d’affluence, (voir les différentes vidéos en ligne sur le site). L’imam Haroun Derbal est sur Radio Gazelle 98 FM lundi et mercredi de 7h à 9h, une radio de la communauté arabo-musulmane et maghrébine diffusant sur la région de Marseille et Montpellier.

Conférence de l'Imam Haroun Derbal à la Grande Mosquée Islâh de Marseille :
L’imam Haroun Derbal de la Grande Mosquée Islâh de Marseille

La mosquée Islâh de Marseille est la plus grande Mosquée du sud de la France (en attendant la construction de la future Grande Mosquée de Marseille à l’initiative de Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille), elle fait partie intégrante du CFCM (Conseil Français du Culte Musulman) et dispose d’une salle de prières pour hommes, d’une salle de prières pour femmes, d’une salle d’ablution, d’une salle de cours acceptant les enfants dès 6 ans pour leur enseigner des cours d’arabe et d’éducation musulmane (charia) ainsi que d’une salle de conférence.

mosquemarseille charia dans religion             mosque3 Coran
Fidèles écoutant le prèche de l’imam Haroun Derbal à la Grande Mosquée Islâh de Marseille

La mosquée dispose d’un site officiel diffusant tous les prèches du vendredi de l’imam que l’on peut visualiser en ligne.
A la veille de Noël 2010, le 24 décembre, l’imam Haroun Derbal donnait un « prèche de Noël » , sur  « les fêtes de fin d’année » devant des centaines de fidèles (voir la vidéo, à partir de la 37 minute (hard-copy)). Dans la première partie de la vidéo, l’imam conseille aux Musulmans de ne pas suivre la voie du Péché et de ne pas faire les mêmes erreurs que la Communauté Juive, qui n’a pas entendu le Message d’Allah.
« Nous ne devons pas tomber dans les mêmes erreurs que la communauté juive ».

Dans la deuxième partie de la conférence, l’Imam Haroun Derbal dicte aux Musulmans quel comportement adopter face aux célébrations des fêtes de fin d’année non-musulmanes, quelques extraits (en gras italique) :

« On doit encore une fois rappeler une réalité très importante concernant la célébration des fêtes de fin d’année. Cette célébration est quelque chose de dangereux, pour surtout notre Foi, car elle menace, elle met en danger notre Foi, notre Religion, et notre appartenance à la Religion d’Allah, la célébration des fêtes de fin d’année n’est pas qu’une affaire d’un péché majeur ou mineur soi-t-il, absolument pas, c’est quelque chose de plus profond que cela, c’est une affaire qui peut mettre en péril notre Foi, notre Religion, notre appartenance à la religion d’Allah.

Pourquoi ?
Parce que tout simplement, dans cette célébration il y a : suivre les autres, moi quand je vais célébrer les fêtes de fin d’année, je suis qui ? Est-ce que je suis en train de suivre les gens de l’Islam, ceux qui sont sur le chemin d’Allah ? Absolument pas ! Je suis en train de suivre d’autres gens qui n’ont rien à voir avec la Religion d’Allah, alors que normalement, c’est moi qui doit servir d’exemple, et de modèle aux autres, ce sont les autres qui doivent me suivre, moi je n’ai pas à suivre les autres!

Pourquoi ?
Parce que j’ai la Vérité, et la Vérité, c’est la Religion d’Allah ! Dans la célébration des fêtes de fin d’année, il y a cette espèce d’imitation, je suis en train d’imiter les autres. Je suis en train d’imiter qui ? Est-ce que je suis en train d’imiter le Prophète, est-ce que je suis en train d’imiter ceux qui étaient les Pieux, les Saints de la Religion d’Allah ? Absolument pas! je suis en train d’imiter d’autres gens alors que le Prophète m’a interdit formellement dans le Coran et dans la Sunna d’imiter ces gens là.

Quand on parle des célébrations, on parle de quelque chose de très dangereux aussi, c’est l’Amour, c’est le Coeur qui se penche vers ces gens là,  un jour je vous ai fait un prèche concernant l’Amour qui est un fondement principal de la Foi. Si tu veux réellement goûter à la douceur de la Foi, qu’est-ce que tu dois faire ? Aimer Allah et son Messager , les Musulmans, de l’Islam, des pieux des Saints, au-dessus de tout.
[...]
Quand je célèbre les fêtes de fin d’année, je mélange tout cela, je suis en train d’imiter et suivre aveuglement les autres, Aimer les autres, se pencher par mon Coeur vers les Autres, ce sont les ingrédients de quelque chose de très important dans la Religion qui s’appelle la Soumission, et la Soumission à Allah, c’est lui qui définit mon appartenance à la Religion.
[...]
Avec les fêtes de fin d’année, je suis en train de me soumettre à autre chose qu’à la Religion d’Allah, je suis en train de prendre comme allié autre chose que le Prophète et les Musulmans, et ça c’est quelque chose de nuisible pour ma Religion, quelque chose de dangereux pour ma Foi. »

L’imam explique aux Fidèles que seuls les Musulmans détiennent la Vérité,  et à cause de cela, ils ne doivent pas partager les célébrations de fêtes religieuses car elles pourraient dangereusement les écarter de leur Foi, de cette Vérité. Aimer les Autres, c’est-à-dire les non-musulmans est considéré comme dangereux par Haroun Derbal, car cela les éloigne d’Allah. Il est  pour l’imam inconcevable de partager, échanger et faire la fête avec des non-musulmans.
Haroun Derbal use ici de techniques de manipulation de foule, en invectivant et exhortant de manière autoritaire la population  par la diffusion d’une propagande fasciste, pour influer, endoctriner et inculquer progressivement dans les mentalités des centaines de Fidèles présents, la supériorité des Musulmans sur les autres Communautés, inférieures, indignes d’être aimées, car vivant dans le péché puisque ne détenant pas la Vérité.

Plus loin dans le prèche, l’imam explique que les non-musulmans doivent tout de même être respectés, en justifiant le fait qu’un Musulman a le droit d’épouser une non-musulmane, (A noter que Haroun Derbal se préserve bien d’expliquer que la charia interdit juridiquement l’inverse : une Musulmane ne peut épouser un non-musulman.) cependant, ses enfants devront obligatoirement être Musulmans. (« Ce mariage doit engendrer des enfants, des enfants qui seront Musulmans bien sûr. »). Pour l’imam, la supériorité des Musulmans interdit à leurs enfants de se soumettre à une autre Religion que l’Islam.

En consultant le site, on peut trouver des prèches à caractère politique sur la colonisation de Gaza, (hard-copy) ou l’imam explique que les Musulmans sont la meilleure des Communautés, le Peuple Élu, et qu’ils se doivent d’aider et soutenir les palestiniens face aux israéliens pour diffuser les valeurs de l’Islam.

La Grande Mosquée Islâh reçoit également des invités de prestige, comme l’imam Mohammad saïd Ramadan Al-Bouthi, un islamiste radical syrien dont les écrits ne laissent aucun doute sur l’idéologie qu’il propage (hard-copy), l’Islam doit conquérir le pouvoir dans tous les domaines : social, économique, judiciaire législatif et politique. Dans ses ouvrages on peut trouver des citations telles que  :
« Le Jihad désigne en son sens exact, la lutte pour la cause de Dieu et l’établissement d’une société islamique; le combat constitue en lui-même un aspect de cette lutte; il vise à fonder une nation islamique authentique. »

saidramadanalbouti Haroun Derbal
L’Islamiste radical Saïd Ramadan Al-Bouthi

A la veille de la Nativité, fête traditionnelle célébrant l’Amour, les chants de Paix de Noël, pensez-vous que ce prèche donné par l’Imam Haroun Derbal devant plusieurs centaines de Fidèles contribue à la solidarité, à la diffusion d’un Message de Paix et de Tolérance entre Communautés Musulmanes, Chrétiennes et Juives ?
Quelle influence génère-t-il sur l’esprit des Fidèles ? Ne risque-t-il pas d’entretenir une défiance, du mépris envers les non-musulmans, surtout pour les plus influents, les plus jeunes venus à la Mosquée pour écouter cette « Parole de Vérité » ?

 

jeanclaudegaudin islam                   harounderbal2 Jean-Claude Gaudin
« Il y a de très belles Mosquées à Marseille, même                 « Si aujourd’hui les langues existent,  c’est grace
avec des minarets au centre de la ville et ça ne                     
à la langue Arabe, la préservation, la protection

gène personne »                                                                               des langues aujourd’hui est due à l’existence de la
Jean-Claude Gaudin (à droite) – Maire UMP de Marseille          langue Arabe, qui elle même vient du Coran »
pour Radio Notre-Dame/RCF/La Croix                                          Conférence de Haroun Derbal sur :
-                                                                                                            « Le complexe d’infériorité des Musulmans » (hard-copy)

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir