29 novembre, 2017

La Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, foyer de l’islam radical antichrétien et misogyne : « Une femme ne doit laisser apparaître que son visage et ses mains », « Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 28 min

La ville de Marseille accueille une des plus fortes communautés musulmane de France.

Pour favoriser la bonne intégration des Musulmans, le maire LR Jean-Claude Gaudin participe personnellement depuis plusieurs années à l’installation de réseaux islamistes, provoquant sur le long terme un changement radical de l’identité culturelle, cultuelle et sociétale de la ville.
On peut citer la Grande Mosquée Islâh de Marseille gérée par l’imam Haroun Derbal qui endoctrine depuis des années, des milliers de Musulmans au rejet de la culture occidental et chrétienne, qui constitue une « menace », un « danger », pour la communauté musulmane. On retrouve le concept idéologique de victimisation, les Musulmans sont persécutés en Occident, un milieu hostile dans lequel ils doivent survivre.


Conférence de l’Imam Haroun Derbal à la Grande Mosquée Islâh de Marseille : « la célébration des fêtes de fin d’année menace et met en danger notre Foi, notre Religion ».

Parmi les centres cultuels et les Mosquées radicales de Marseille, on trouve la Mosquée et l’institut Malik Ibn Anas, administrés par l’Association Des Bleuets (ADB).
Le nom de l’institut provient de l’imam Malik, un prédicateur fondamentaliste du VIIIème siècle prêchant un islam conservateur, qui a développé le malikisme, une doctrine rejetant toutes nouveautés apportées par l’Occident, ce qui préfigure déjà de la teneur de l’enseignement de cet établissement.

IKHWAN, le très bon site d’information sur la propagation du réseau des Frères Musulmans en France, a déjà relayé la dangerosité de ce lieu de culte islamique diffusant une vision fondamentaliste et antioccidentale de l’Islam.

Parmi les sommités prestigieuses des islamistes invités à la Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, la crème des idéologues misogynes, antioccidentaux en France, figurent entre autres, Sofiane Abou Ayoub :

-                              La Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, foyer de l'islam radical antichrétien et misogyne :

Sofiane Abou Ayoub, fervent prédicateur de l’Islam wahhabite saoudien aux Émirats Arabes Unis et en Égypte, arpente également les Mosquées des banlieues françaises. Au Centre Éducatif du Palmier à Saint-Denis (CEP dans le 93), il est accompagné du cheikh saoudien Wassiouliah Abbas, qui ne serre pas la mains des femmes, et traduit des prèches d’imams violemment antichrétiens.

-                             1517263136-mosquee-marseille-nader-abou-anas Abou Ibrahim dans religion

Nader Abou Anas, l’imam de la Mosquée du Bourget et directeur de l’école coranique du centre D’clic de Bobigny, est également venu le jour de Noël, le 25 décembre 2015 à Marseille, endoctriner les Musulmans du centre islamique Malik Ibn Anas. Pour Nader Abou Anas,  la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison.

-                                                         1517263274-mosquee-marseille-imam-francois antisémitisme

Mohamed François, l’imam antioccidental de la Mosquée de Joué-les-Tours, interdit aux Musulmans de participer aux fêtes de Noël et de fin d’année. C’est également un invité prestigieux de la Mosquée Malik Ibn Anas venu endoctriner les Musulmans de Marseille (hard-copy).

-                                                                 1517263274-mosquee-marseille-marwan-muhammad charia

Le prédicateur proche des Frères Musulmans Marwan Muhammad, porte-parole du CCIF, un organisme politique visant à détruire l’identité française et imposer l’Islam dans les sociétés occidentales, est aussi un invité très apprécié de l’Association Des Bleuets (ADB) dirigeant le centre islamique Malik Ibn Anas de Marseille le 29 mai 2016.

L’emprise de la religion sur le milieu social et sociétal est clairement affiché, Abou Ibrahim, l’imam de la Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, nous l’explique dans une de ses conférences tenue en 2017, extraits :

-                                      1517263136-mosquee-marseille-abou-ibrahim chrétiens

L’imam Abou Ibrahim de la Mosquée Malik Ibn Anas interdit aux Musulmanes et aux Musulmans d’épouser des non croyants.

« Pour les hommes il est interdit de se marier avec une Khafira (non croyante), sauf avec les femmes des Gens du Livre, on le verra après. »

« Quand est-il de l’homme qui se marie avec la non-musulmane, autre que les Gens du Livre, les Juifs et les Chrétiens, et la musulmane qui se marie avec un non-musulman quelque soit sa confession ? Pour les hommes il est interdit de se marier avec une Khafira, sauf les femmes des Gens du Livre. »
[...]
« Allah nous dit : « Ne vous mariez pas avec les polythéistes », il s’adresse ici aux hommes, tant qu’elles ne croient pas, car une esclave croyante est meilleure qu’une polythéiste, même si celle-ci vous attire.
Et vous les femmes, ne vous mariez pas avec les polythéistes masculins tant qu’ils ne croient pas, car un homme croyant, un esclave croyant, sera toujours mieux qu’un polythéiste, même si ce dernier vous attire. Ce verset là nous montre une interdiction formelle de nous marier avec une femme ou vice versa autre que la musulmane. Pour l’homme il y a une exception, on y reviendra plus tard. »
[...]
« L’interdiction engendre la non-validité de l’acte. »
[...]
« L’imam Abderazak rapporte que le Prophète a écrit à des Majous (zoroastriens) pour les appeler à l’Islam. S’ils acceptent, Amdoullah (grâce à Dieu), s’ils n’acceptent pas, ils doivent payer la jizya, leur nourriture n’est pas permise, et il n’est pas permis de se marier avec leurs femmes. On parle là des moushirik (un non croyant). Sur ce point là, il n’y a pas de divergence. »

Pour Abou Ibrahim, le mariage est strictement réglementé : il est interdit aux Musulmans et aux Musulmanes d’épouser des non croyants. Remarquer l’inégalité de traitement entre les hommes et les femmes  : le Musulman a le droit d’épouse une femme des « Gens du Livre », c’est-à-dire une femme chrétienne ou juive. Une Musulmane n’a pas le choix, et doit obligatoirement épouser un Musulman.
On remarque également que Abou Ibrahim reconnaît comme législation l’impôt que les non Musulmans, citoyens de seconde zone, devaient s’acquitter s’ils refusaient d’accepter l’Islam, en fonctionnement dans les sociétés islamiques pendant des siècles : la Jizya.

Toute manifestation de sensualité, de beauté, de charme, de séduction est strictement et formellement interdit en Islam. Autrement dit, la féminité est niée, une femme ne doit montrer que son visage et ses mains, le reste du corps doit être masqué aux hommes. Les responsables de la Mosquée Malik Ibn Anas le rappellent sur la page Facebook officielle du lieu de culte :

-                                                                      1517610976-mosquee-marseille-femmes christianophobie

-                                                   1517263135-mosquee-marseille-femmes-en-hijab Coran

Les femmes musulmanes qui respectent la Parole d’Allah ne montrent que leur visage et leurs mains, d’après les responsables de la Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, niant leur féminité.

On retrouve par ailleurs sur la page Facebook du lieu de culte, toute la propagande habituelle visant à mépriser les communautés chrétienne et juive pour mieux asseoir la supériorité de l’Islam (hard-copy 1, hard-copy 2).

-                          1517263135-mosquee-marseille-mecreants-2 femmes

-                         1517263135-mosquee-marseille-antichristianisme-antisemitisme-2 France

-                        1517263135-mosquee-marseille-antichretien-antisemite-2 Frères Musulmans

Est-ce que ces prédications et l’idéologie développées dans ce lieu de culte marseillais favorisent-elles le vivre-ensemble, la cohésion sociale entre communautés ou au contraire, tendent-elles à diviser la société sur le long terme, dans laquelle on pourrait voir émerger une nouvelle organisation parallèle où des citoyens soumis aux Musulmans devront payer des impôts, une taxe, la Jizya, et les femmes, obligées de se voiler, afin de ne montrer que « leur visage et leurs mains » ?

-                                                                   1517263135-mosquee-marseille-big-brother-4 Gens du Livre

La chaîne Youtube « Islamineurope » avec pour compte « LeSpectreBlanc », rapportant les prêches des imams dans les Mosquées, a été bloquée sans aucune explication le 26 novembre 2017 (d’où les vidéos Youtube indisponibles, reprises progressivement vers un autre hébergeur) (hard-copy).
Il s’agit clairement d’une CENSURE POLITIQUE, contraire à la déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948, visant à empêcher d’informer la population sur la dangerosité des prédicateurs Musulmans venant prêcher sur notre territoire :
article 19 de la DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’HOMME : « Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. »

26 septembre, 2017

Le prédicateur proche des Frères Musulmans Abdelhamid Youyou : « l’antisémitisme est né de la rencontre entre Chrétiens et Juifs »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 09 min

Avec l’afflux de l’immigration massive arabo-musulmane de ces quarante dernières années, l’idéologie islamique de l’organisation politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans (UOIF) s’est enracinée dans plusieurs régions de France.
Pour avoir la paix sociale et bénéficier du vote musulman, des élus locaux ont pactisé avec ces islamistes. La région lilloise, la Seine-Saint-Denis, la Provence Alpes Côtes d’Azur sont particulièrement touchées.

-                                                               Le prédicateur proche des Frères Musulmans Abdelhamid Youyou :
En Seine-Saint-Denis, le maire communiste de La Courneuve Gilles Poux (au centre) a collaboré à l’implantation des Frères Musulmans (UOIF) dans la ville, devenue un véritable fief de cette organisation politique antioccidentale en France.

-                                                                 114756MosqueSaintDenisDidierPaillardAhmedJaballah Abdelhamid Youyou dans religion

Didier Paillard, maire communiste de Saint-Denis, en réunion de travail avec le dirigeant de la confrérie des Frères Musulmans Ahmed Jaballah le 24 juin 2011. Le maire a collaboré activement à l’implantation des islamistes dans la ville des rois de France.

Il est tout à fait intéressant de constater que ces milliers de prédicateurs Musulmans venus trouver refuge en France, fuyant la misère de pays sous doctrine autoritaire, qui se sont vus octroyés tous les droits, la liberté de pratiquer leur culte, la construction de plusieurs centaines de Mosquées cathédrales en moins de quarante ans sous la bienveillance, souvent le financement et les applaudissements des élus locaux, ministres, maires, sénateurs et députés, utilisent cette liberté d’expression pour critiquer et vilipender l’Occident qui les a accueilli !

-                                         142264MosqueYouyouMartineAubry Ahmed Jaballah

Le maire socialiste de Lille Martine Aubry (à droite) a oeuvré personnellement à l’installation de l’idéologie islamique misogyne, antioccidentale et antisémite des Frères Musulmans sur la région lilloise. Au centre, Amar Lasfar, le dirigeant de la branche des Frères Musulmans en France, à gauche l’adjoint au maire Pierre de Saintignon.

-                                           554629MosqueYouyouAbdelhamidYouyou Allah

-                                                          665936MosqueYouyouAbdelhamidYouyouBruxelles Amar Lasfar

-                                                                186536MosqueYouyouMosqueStrasbourg antisémitisme

Le prédicateur Abdelhamid Youyou (photo du haut), qui officie dans les plus grandes Mosquées sous influence de l’UOIF (Grande Mosquée de Strasbourg, Grande Mosquée de Lille, Mosquées radicales de Bruxelles, etc…) est un des meilleurs représentants de la doctrine des Frères musulmans en Europe, à l’instar de Tariq Ramadan, Marwan Muhammad, Nabil Ennasri, Ahmed Miktar, Tareq Oubrou, Abdallah Ben Mansour, Abdallah Dliouah, Ahmed Jaballah entre autres.

-                                                      135414MosqueYouyouRAMN2017 antisionisme

-                                                             603519MosqueYouyouRAMN2016 Aristote

Abdelhamid Youyou participe régulièrement au Rassemblement Annuel des Musulmans du Nord de la France (RAMN) au grand Palais de Lille (affiches de 2016 et 2017), réunissant plusieurs islamistes politiques antioccidentaux et antisionistes proche des Frères Musulmans.

Avec parmi les invités, le prédicateur antioccidental et antifrançais Nabil Ennasri, l’imam misogyne et antisémite Rateb Al Nabulsi (qui a finalement été déprogrammé en 2016 face à la pression des associations).
Ou encore le porte-parole du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF), Marwan Muhammad, qui veut transformer la France en un pays musulman, pour cela, il encourage le communautarisme, et milite pour la construction des écoles musulmanes, afin de forger une société parallèle en conflit avec la société civile française et occidentale.

-                                    897669MosqueYouyouMarwanMuhammad charia
« Qui a le droit de nous dire si c’est réaliste ou pas ? Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays Musulman ? Qui a le droit ? Personne dans ce pays n’a le droit de nous enlever ça. Personne n’a le droit de nous nier cet espoir là. De nous nier le droit d’espérer dans une société globale fidèle à l’Islam. Personne n’a le droit dans ce pays de définir pour nous ce qu’est l’Identité Française. »
Le porte-parole du CCIF Marwan Muhammad à la Mosquée d’Orly

Pour comprendre plus précisément la doctrine des Frères Musulmans, quelques extraits ci-dessous d’une conférence donnnée par Abdelhamid Youyou pour la Ligue de l’Entraide Musulmane sur le média alternatif islamique Médiane TV le 13 juillet 2010.

Image de prévisualisation YouTube

« L’islamophobie c’est une maladie. D’où le mot phobie dans le concept, dans la notion de l’islamophobie. Une phobie, c’est quand ça dépasse la limite, quand ça dépasse le juste milieu des choses, ne serait-ce que de 1%. On est tous malades quelque part comme disaient certains psychanalystes. On est tous malades, d’accord, mais quelle différence entre nous qui sommes là, et ceux qui sont dans un asile psychiatrique ?
La différence, c’est que eux, ils ont quelques degrés de plus que nous par rapport à cette façon de voir les choses. Ça veut dire que l’on est tous plus ou moins prédisposés à le devenir, si jamais on ne fait pas attention, si jamais on n’avait pas cette relation avec Allah, si jamais on ne fait pas attention à tout ce qui est interdit, qu’il ne faut pas toucher, qu’il ne faut pas consommer ou autre. Dans ce cas on est tous prédisposés à l’être. C’est dans le Coran. »

[12:54]
Abdelhamid Youyou, conférence sur « les moments fondateurs de l’Islamophobie » pour la Ligue d’Entraide Islamique le 13 juillet 2010

Sans précisez le fond de sa pensée, le prédicateur explique aux Musulmans que le meilleur moyen de ne pas sombrer dans la folie, la maladie de l’islamophobie, c’est de respecter les commandements d’Allah et ses interdits. Autrement dit, est intrinsèquement islamophobe celui qui n’est pas Musulman !
En vérité, cette affirmation constitue un moyen simple d’interdire toute critique de l’Islam sous peine d’être traité de malade mental, et d’imposer ainsi progressivement dans les institutions laïques et républicaines les préceptes de la charia coranique : voile islamique, menu sans porc ou sans viande dans les cantines scolaires, non mixité sociale homme/femmes, etc..

« À partir de la philosophie et de la société grecque on parle de racisme. Le racisme c’est une critique de la race, quand une race critique une autre race, quand une race se considère supérieure, ou voit avec dénigrement une autre race qu’il considère inférieure. Vous lisez Aristote, vous verrez que dans son texte il pensait que les libres citoyens athéniens étaient seuls à se considérer comme hommes libres. Toutes les autres contrées, tous les autres pays, tous les autres peuples pour l’esprit et la raison athénienne grecque, pensaient que c’étaient des barbares. Les races sont donc un terme dont on retrouve les traces chez Aristote, et ainsi de suite.

L’antisémitisme c’est le moment de rencontre entre Chrétiens et Juifs, est né l’antisémitisme. C’était plus Chrétien qu’autre chose. Ce n’était ni grec, ni philosophique, ni autre.
Ce n’est pas une question de civilisation, ce n’est pas une question de race. Donc l’antisémitisme, c’est que vous êtes sémites, vous avez une religion sémite, nous on est européens, on est aryen, donc le problème se pose à ce niveau là.
L’islamophobie vient en troisième lieu. Cela concerne l’Islam, le racisme concerne la race, relatif à la race, l’antisémitisme, parce que les Juifs étaient sémites et les Chrétiens ne l’étaient pas, surtout les Chrétiens européens. Parce qu’on ne parlait pas d’antisémitisme des Chrétiens d’Orient. Ce sont tous des sémites, dans ce sens là. On a commencé à parler d’antisémitisme qu’au moment où les Juifs ont été persécutés au deuxième, troisième, quatrième siècle, jusqu’au Moyen-âge, et même jusqu’à la fin du XVIIIème siècle, avant que les Juifs ne soient déclarés citoyens par Bonaparte en 1807.
On parle aujourd’hui d’islamophobie comme un terme que l’on a forgé pour déterminer exactement de quoi il s’agit. Le racisme, on n’a pas cru que c’était une maladie, parce que on essayé de le justifier philosophiquement, je citais Aristote tout à l’heure. L’antisémitisme, ce n’est pas une question de race, mais qui est en relation avec la religion sémite qui nous vient d’un autre monde, qui nous vient de l’Orient. Et nous, Chrétiens occidentaux, on pense que notre religion n’est pas sémite, donc cette guerre antisémite.
L’islamophobie aujourd’hui concerne l’Islam, cela concerne la religion en tant que tel. Cela ne concerne ni la race, ni l’origine sémite, il n’empêche que l’islamophobie est aussi une forme de racisme, aussi une forme d’antisémitisme, il ne faut pas oublier ça. »

[18:05]

« Pourquoi les Musulmans sont toujours enfermés dans une salle d’attente ? On attend quoi ? Qu’on nous massacre ? Au sens large du terme. Qu’on nous massacre au sens de purification ethnique ou autre, mais qu’on nous massacre et qu’on nous matraque tout le temps, et qu’on nous tape sur l’esprit tout le temps : une fois le voile partiel, une fois le voile intégral, une fois je ne sais pas quoi, une fois telle ou telle bavure, une fois tel ou tel assassinat, non, il faut agir dans le bon sens, il faut donner l’exemple de cette action, qui serait en principe différente des actions que l’on voit, et dont on est victime aujourd’hui. »
[27:47]

Les discours sont rodés afin de développer et affermir la communauté islamique en Europe par le dénigrement de la civilisation occidentale européenne.
L’Occident serait à l’origine de tous les maux sur Terre : racisme, antisémitisme, islamophobie, intolérance.
Les Musulmans vivraient donc en Europe en terrain hostile, dans une société perverse et malsaine qu’il est impératif de transformer et d’islamiser pour la rendre compatible aux principes coraniques du Prophète Mohamed. Ne pas rester inactif, car l’islamophobie serait une forme d’antisémitisme, les Musulmans se doivent de réagir, et ne pas « attendre qu’on les massacre », afin d’éviter une purification ethnique.

Abdelhamid Youyou prétend que le racisme serait né avec Aristote, donc avec la civilisation hellénistique, racine de l’Occident.

-                                                                                    627714MosqueYouyounubiensesclaves3 chrétiens

-                                                      322292MosqueYouyounubiensesclaves1 christianophobie

-                                                              360154MosqueYouyounubiensesclaves5 Coran

-                                                      820493MosqueYouyounubiensesclaves2 Didier Paillard

-                                                                          385469MosqueYouyounubiensesclaves4 Esther

Contrairement à ce que prétend Abdelhamid Youyou, le racisme existe depuis que l’Homme existe, et est souvent en connexion avec l’esclavage, la domination d’un peuple sur un autre, comme dans toute civilisation. On retrouvait déjà en Afrique, dans l’Égypte ancienne, des noirs africains capturés servant comme esclaves, bien avant l’époque d’Aristote.

D’après Abdelhamid Youyou, l’antisémitisme serait apparu avec le Christianisme, le « moment de rencontre entre Chrétiens et Juifs ».
Ce qui est absolument faux, puisque l’antisémitisme est présent dans les récits bibliques bien avant la naissance du Christianisme, comme la persécution et la déportation des Juifs d’Israël vers Babylone. Le livre d’Esther de la Bible (Ancien Testament), raconte par ailleurs la tentative d’éradication des Juifs par le grand vizir Haman en Perse, où il n’y avait pas de Chrétiens à l’époque.
Les Romains ont persécuté les Juifs, jusqu’à détruire leur Temple de Jérusalem en 70.
Mettre l’antisémitisme sur le dos du Christianisme, même si par périodes les Juifs ont souffert de persécution, est une manière de culpabiliser et de décrédibiliser l’Occident par rapport à la civilisation islamique, qui serait un modèle de tolérance.
Jésus ne dit-il pas dans la Bible : « Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. »Jean 4:22 ?

 

-                                    813881MosqueYouyouLaBibleEsther France

Jacopo Amigoni peint au XVIIIème siècle un épisode de la Bible de l’Ancien Testament, « l’évanouissement d’Esther ». La reine Esther s’évanouit au moment où elle rentre dans le palais pour prévenir le roi Assuréus du plan d’extermination des Juifs élaboré par le grand vizir Haman. Elle finira par sauver le peuple Juif. Cet épisode est à l’origine de la fête de Pourim dans la communauté juive.

Par ailleurs, Abdelhamid Youyou qui explique que l’antisémitisme serait une idéologie chrétienne, ignore superbement les pogroms et persécutions des Juifs dans le monde musulman pendant des siècles, et oublie sciemment de citer les versets du Coran et de la Sunnah du Prophète Mohamed, distribués en millions d’exemplaires dans les grandes surfaces des enseignes de France (FNAC et autres) et dans les Mosquées, incitant à la haine du Juif.

-                                              974412MosqueYouyoudhimmi Frères Musulmans

L’Islam est une idéologie profondément antisémite et antichrétienne. Les Juifs et les Chrétiens, citoyens de seconde zone dans le monde musulman pendant des siècles, devaient s’acquitter d’une taxe, la jizîa et s’humilier en la payant (ils recevaient une gifle ou une tape sur la tête au moment de payer la taxe).

« Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. »
Le Coran 5:82

Selon Abou Hourayra, le Prophète Mohamed a dit : « L’Heure ne viendra pas tant que les musulmans n’auront pas combattu les juifs qui n’auront d’autre recours que de se cacher derrière les pierres et les arbres qui diront : “ Musulman ! Voici un juif qui se trouve derrière moi, viens donc le tuer ! ”, à l’exception d’un arbre appelé gharqad et qui est un des arbres des juifs. »
[Bukhari et Muslim] cité dans « Les jardins des vertueux » par l’imam an-Nawawi p500

«La main de Dieu est entravée», disent les juifs. Entravées soient leurs propres mains, et maudits soient-ils eux-mêmes pour ce blasphème ! »
Le Coran 5:64

« Que Dieu maudisse les Juifs; ils ont fait des tombes de leurs prophètes des lieux de prière».
[Bukhari et Muslim] cité dans « Les jardins des vertueux » par l’imam an-Nawawi p391

Image de prévisualisation YouTube

Le prédicateur Safwat Hijazi, qui se dit « fier d’être antisémite » sur les chaînes de télévision égyptienne, était un invité de prestige dans les Mosquées proches de l’UOIF avant son arrestation en 2013 par le nouveau gouvernement égyptien. Abdelhamid Youyou occulte totalement l’antisémitisme diffusé par la propagande des Frères Musulmans. D’après lui, seuls les Chrétiens seraient antisémites !

Quel effet cette idéologie véhiculée par Abdelhamid Youyou et ses associés a-t-elle sur l’endoctrinement de masse de milliers de Musulmans sur le territoire français ? Ne risque-t-elle pas d’engendrer des conflits futurs, du ressentiment, contre les occidentaux qui « chercheraient à les massacrer » ? Où est le message de fraternité, de paix et de tolérance ?

20 mai, 2017

Les responsables de la Mosquée annasr de Pierrelatte invitent le prédicateur tunisien Béchir Ben Hassen, qui incite à la haine et au meurtre des caricaturistes du Prophète Mohamed

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 11 h 52 min

La pénétration de l’Islam ne se limite pas aux banlieues parisiennes des grandes villes, mais également dans les petites communes et les campagnes françaises.

Pierrelatte est une petite ville française d’environ 13 000 habitants située dans le département de la Drôme (26) en région Auvergne-Rhône-Alpes.
La commune est depuis quelques années infiltrée par l’association islamique locale, une officine idéologique  de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans. L’association dispose d’une Mosquée pour endoctriner la communauté musulmane de Pierrelatte, par l’intermédiaire de ses prédicateurs.

-                                                       Les responsables de la Mosquée annasr de Pierrelatte invitent le prédicateur tunisien Béchir Ben Hassen, qui incite à la haine et au meurtre des caricaturistes du Prophète Mohamed dans Politique 986243MosquePierrelatteIESH2

La Mosquée est associée à l’Institut Européen des Sciences Humaines de Paris (IESH), basé à Saint-Denis et à Château-Chinon, qui, sous ce titre pompeux, n’est en fait rien d’autre qu’une immense madrassah sous le contrôle de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans, une école coranique enseignant le droit islamique, la jurisprudence du Droit (fiqh), des fatwas, la finance Islamique, un système pénal et juridique concurrent de la constitution républicaine.
Sur leur page Facebook officielle, les responsables de la Mosquée annasr de Pierrelatte font la publicité de l’IESH (hard-copy 1) (hard-copy 2) (hard-copy 3)

Les formateurs de l’IESH ainsi que des prédicateurs fondamentalistes, viennent endoctriner les Musulmans de Pierrelatte à l’idéologie des Frères Musulmans, et sèment de manière lente et pernicieuse dans la Oumma, la communauté musulmane, le rejet de la société occidentale.

-                                                     185691MosquePierrelattehypocrisieoccidentale2 Béchir Ben Hassen dans religion

« La réalité que l’Europe refuse d’accepter…Voilà une Noire Africaine qui leur parle en leur langue…leur donne une bonne lecture de leurs hypocrisies….A suivre et à partager. » (hard-copy)

Les responsables de la Mosquée de Pierrelatte ne se considèrent pas comme Européens, en employant le terme « leur », pour les désigner comme « autres », ils dénoncent une soi-disant hypocrisie des Européens, en niant les problèmes liés à l’immigration de masse, et visent à culpabiliser l’Occident des guerres millénaires se déroulant dans les pays du tiers-monde musulman.

-                                      223407MosquePierrelatteBchirBenHassen3 caricaturistes

Le prédicateur des Frères Musulmans Béchir Ben Hassen (à droite sur la photo) vient régulièrement précher à la Mosquée de Pierrelatte, le 9 décembre 2016 (hard-copy), ou encore le 31 mars 2017. (hard-copy)

Les positions politiques de Béchir Ben Hassen sont très proches de celles de Rashed Ghannouchi, le prédicateur tunisien des Frères Musulmans, en particulier sur le souhait de voir appliquer la Charia en Tunisie à long terme.
En Tunisie, Ben Hassen a émis une fatwa (avis juridique pour la communauté Musulmane) pour interdire la célébration du réveillon du 31 décembre, qui est d’après lui, « une forme de rétablissement de la subordination de la Tunisie aux pays de l’Occident ».
Le 4 juin 2013, Béchir Ben Hassen est arrêté au Maroc par Interpol, dans le cadre du différend qui l’oppose à sa femme française, à laquelle il aurait soustrait de façon illégale ses enfants.

 

Béchir Ben Hassen, invité régulier de la Mosquée de Pierrelatte, fait de l’incitation à la haine et au meurtre devant les Fidèles : les caricaturistes du Prophète Mohamed doivent être mis à mort !

Rappelon les textes de lois françaises :
« Si un discours prononcé ou un écrit affiché ou distribué publiquement dans les lieux où s’exerce le culte, contient une provocation directe à résister à l’exécution des lois ou aux actes légaux de l’autorité publique, ou s’il tend à soulever ou à armer une partie des citoyens contre les autres, le ministre du culte qui s’en sera rendu coupable sera puni d’un emprisonnement de trois mois à deux ans, sans préjudice des peines de la complicité, dans le cas où la provocation aurait été suivie d’une sédition, révolte ou guerre civile. »
article 35 de la loi 1905 (séparation de l’Église et de l’État)

-                                                 695000MosquePierrelatteMohamedFranois4 charia

-                                                 888222MosquePierrelatteMohamedFranois3 Charlie Hebdo

Image de prévisualisation YouTube

-                                                         262161MosquePierrelatteMohamedFranois3 christianophobie

Mohamed François (photo), un converti imam de la Mosquée de Joué-les-Tours, est invité régulièrement à la Mosquée de Pierrelatte. Ce prédicateur interdit aux Musulmans de célébrer les fêtes de fin d’année et toutes celles qui se rapportent à la civilisation occidentale : se joindre aux mécréants pendant ces fêtes seraient une infamie, une trahison de la Foi de l’Islam. Est-ce là un message de respect, de tolérance et de vivre-ensemble ?
Cet endoctrinement contribue à la mise en place d’une société parallèle, communautarisée, qui ne s’oriente pas dans la même direction que la communauté nationale française, car elle n’a pas le même patrimoine, cultuel, culturel, ni la même vision historique de la France.

Mohamed François le 11 novembre 2016 à la Mosquée de Pierrelatte, « Les déviances de la jeunesse : causes et remèdes ».

-                                               976916MosquePierrelatteMohamedKhattabi Coran

L’imam radical de la Mosquée de Montpellier Mohamed Khattabi (au centre sur la photo) en conférence à la Mosquée de Pierrelatte le 1er juillet 2012 (hard-copy). Dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, il glorifie le terroriste Oussama Ben Laden, un héros d’après lui, veut l’application de la charia et tient des propos homophobes.

-                                                    669373MosqueSaintDenisAbouAyoub fornication

Sofiane Abou Ayoub (à gauche sur la photo), professeur au Centre Éducatif du Palmier (CEP) à Saint-Denis (93), une école fondamentaliste de l’Islam wahhabite saoudien, est invité par les responsables de la Mosquée de Pierrelatte le 26 février 2017 (hard-copy)

-                                                        586320MosquePierrelatteMoradHamza France

L’imam de la Mosquée d’Arles, le fondamentaliste antioccidental Morad Hamza est invité à la Mosquée de Pierrelatte le 4 février 2017 pour une conférence, « Comment faire du Coran notre mode de vie » (hard-copy)

Image de prévisualisation YouTube

Adepte de la charia islamique, Morad Hamza enseigne à ses fidèles Musulmans la juridiction coranique, en particulier comment et sous quelles conditions délivrer les coups de fouets aux femmes adultères, il nie également l’existence de la fête chrétienne de Noël, pour lui, une perversion. Tout cela dans le but de discréditer devant les Musulmans le Christianisme, une fausse religion selon lui, et mépriser la civilisation occidentale dans sa globalité.
Le but étant d’isoler la communauté musulmane afin qu’elle finisse par suivre uniquement les prescriptions des lois divines d’Allah et de son Messager.

-                                                                         162180MosquePierrelatteMariePierreMouton Frères Musulmans

Le maire LR de Pierrelatte Marie-Pierre Mouton n’a pris aucune mesure contre l’implantation dans sa ville d’une association islamique invitant des prédicateurs misogynes et antioccidentaux, qui sur le long terme, en endoctrinant la communauté musulmane de la ville, conduiront à générer une fracture de la société civile entre Musulmans et non-Musulmans. La progression de la charia est en marche grâce à l’aveuglement des élus.

26 décembre, 2016

Les travaux de la Grande Mosquée de Bobigny, futur centre de diffusion du fondamentalisme islamiste antioccidental et antichrétien, sont presque finalisés, avec la collaboration du maire UDI Stéphane De Paoli

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 12 h 37 min

Bobigny, ville historiquement communiste qui a basculé à droite en 2014, est depuis une quarantaine d’années un des pôles phare du processus d’islamisation du département de la Seine-Saint-Denis (93). Une conséquence de l’immigration massive, essentiellement arabo-musulmane et sub-saharienne sur la banlieue parisienne.

En 2010 est créé à Bobigny (au 150 avenue Jean Jaurès) l’institut « D’CLIC », un établissement de formation des jeunes Musulmans à l’Islam rigoriste salafiste misogyne, antichrétien et antioccidental, dirigé par le prédicateur Nader Abou Anas, dont l’objectif est de diffuser et d’imposer les valeurs islamiques, incompatibles avec les fondements de la civilisation occidentale, visant ainsi à séparer la communauté musulmane du reste de la société civile.

-                                          Les travaux de la Grande Mosquée de Bobigny, futur centre de diffusion du fondamentalisme islamiste antioccidental et antichrétien, sont presque finalisés, avec la collaboration du maire UDI Stéphane De Paoli dans Politique 669315MosqueBobignyNaderAbouAnas

Image de prévisualisation YouTube

Pour Nader Abou Anas, directeur de l’Institut D’CLIC de Bobigny, la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison. (conférence vidéo censurée régulièrement par Youtube, mais que vous pouvez retrouver sur ce lien).

-                                                                 767609MosqueBobignycolematernelle Algérie dans religion

-                                             514388MosqueBobignnyEricYounous Allah

L’association islamiste D’CLIC prospère sur Bobigny, une école maternelle islamique a même ouvert ses portes en 2015, en invitant pour l’occasion le 4 avril 2015 le prédicateur antisémite et antioccidental wahhabite Éric Younous (photo), pour qui « Dieu a créé le Chabbat afin de punir les Juifs, peuple de l’inaction ».
Les enfants Musulmans de Bobigny sont entre de bonnes mains, future génération formée par les responsables de l’Institut D’CLIC au rejet des valeurs judéo-chrétiennes et gréco-latines de l’Europe occidentale, et préparant la construction sur le long terme, d’un État dans l’État.


Face aux revendications toujours pressantes des organisations islamiques à la recherche d’un lieu de culte pour la communauté musulmane en pleine expansion, en Octobre 2003, le maire communiste Bernard Birsinger octroie à l’Association locale des Musulmans de Bobigny (AMB), un bail emphytéotique de 97 ans sur un terrain de 2200 m² pour la construction de la future Grande Mosquée et d’un centre culturel.

Le maire accorde le permis de construire de la Mosquée le 10 février 2006.

-                                       499481MosqueBobignyprojet antisémitisme

-                                         Maquette du projet de la Grande Mosquée de Bobigny

-                                                                 500455MosqueBobignyBernardBirsinger apostasie

Pose de la première pierre de la Grande Mosquée de Bobigny le 26 mai 2006 par l’ex-maire communiste Bernard Birsinger

Pendant plusieurs années, suite à des problèmes administratifs et de sécurité du site, le projet a fonctionné au ralenti. Entre temps, la mairie est passée à droite. La construction du lieu de culte s’est accélérée en 2015, il est aujourd’hui presque finalisé.

-                                          373472MosqueBobignyfidles Bobigny

En attendant d’occuper la nouvelle Mosquée cathédrale bientôt mise à disposition par le maire de la ville, les Musulmans de Bobigny fêtent la fin du Ramadan dans un gymnase prêté par la municipalité.

Image de prévisualisation YouTube

L’immense Mosquée de Bobigny presque terminée, changera radicalement le paysage culturel, identitaire et ethnique de la ville. La création d’un futur califat en banlieue parisienne.

-                                                            911015MosqueBobignymaire2 charia

Le nouveau maire UDI Stéphane De Paoli (3ème en partant de la gauche) vient inspecter les finitions des travaux de la future Grande Mosquée de Bobigny pendant l’iftar, le 25 juin 2016 (hard-copy)

Quel Islam est enseigné par l’AMB aux Musulmans de Bobigny ? Suivent-ils également les principes salafistes de l’association voisine D’CLIC ?

-                                                                      307333MosqueBobignySofianeAbouAyyoub2 chrétiens
On peut répondre par l’affirmative, en constatant que l’islamiste radical Sofiane Abou Ayyoub fut invité par l’Association des Musulmans de Bobigny le 3 avril 2016 pour y donner une conférence (hard-copy).

-                                              835312MosqueBobignyAbouAyoub christianophobie
Sofiane Abou Ayyoub (à gauche sur la photo) est le vice-président du Centre Éducatif du Palmier (CEP) de Saint-Denis (93), une école coranique wahhabite refusant la mixité homme/femme et recevant des prédicateurs misogynes et antioccidentaux de la charia tels le saoudien Wassioulah Abbas (à droite sur la photo), ou encore diffusant aux Fidèles Musulmans les prédications du cheikh antisémite et antichrétien Abderrahamane Al Barrack pour qui « les Chrétiens seront avilis et humiliés le jour de la Résurrection ».

L’association musulmane de Bobigny est également infiltrée par l’organisation politique des Frères Musulmans.
Sur sa plateforme Facebook officielle, l’AMB fait par exemple la promotion de Ousmane Timera (hard-copy), prédicateur vedette des banlieues, formé à l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH), l’école coranique des imams de France affiliée à l’organisation politique des Frères Musulmans.

Ousmane Timera participe à la Rencontre Annuelle des Musulmans de France (RAMF) des Frères Musulmans ayant lieu chaque année au Bourget.

-                                             522995MosqueBobignyOusmaneTimera2 Coran

-                                                               156119MosqueBobignyOusmaneTimera4 Église Catholique

Le prédicateur de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans Ousmane Timera est encensé par les responsables de la Grande Mosquée de Bobigny

Le dirigeant turc Recep Erdogan, proche des Frères Musulmans, qui interdit la construction d’Églises en Turquie et condamne l’apostasie, ayant envoyé des dizaines de journalistes en prison en 2016, est adulé par Ousmane Timera. Dans Le Grand Forum sur France Maghreb 2 le mercredi 12 octobre 2016, il déclare que « Erdogan est un exemple ».

Tout aussi inquiétant, Ousmane Timera donne une interview sur France Maghreb 2 le 29 mai 2015 en compagnie du prédicateur antisémite et antioccidental Hassan Iquioussen. (hard-copy) (Sur Iquioussen, on peut par exemple se référer à cet article).

Quelques extraits de l’idéologie véhiculée par Ousmane Timera devant les Fidèles Musulmans, dans les plus grandes Mosquées de France :

Image de prévisualisation YouTube
« Il y a une propagande qui se fait en France sur les Chrétiens d’Orient et compagnie. « L’Islam est intrinsèquement violent », c’est ce que Zemmour dit, et c’est ce que certains pensent, Musulmans ou pas d’ailleurs, il est là pour dominer et que les religions n’ont pas à y exister en son sein.
Ah bon ? Alors comment cela ça se fait qu’il y a des Chrétiens d’Orient jusqu’à présent ? Les Chrétiens d’Orient dont on plaint la situation ?  Ils sont là bas ! Et l’Islam existe depuis combien de temps ? 1400 ans. Et c’est pas 1400 ans de faiblesse, il y a eu des empires, ça a commencé avec de la puissance, de la force, ils ont vaincu l’empire romain, Byzance, et l’empire perse, ce n’est pas n’importe quoi !
Très bien Ces gens là avaient la possibilité d’éradiquer tous ceux qui ne sont pas Musulmans. Ils en avaient la possibilité. Comment se fait-il qu’il y ait plus de diversité religieuse dans ces pays là, que en France ou en Espagne ? Un moment donné, il faut que l’on soit cohérent avec nous même ! »

[...]
« Il y a une propagande comme quoi ces gens là n’acceptent pas la diversité. Moi, je suis désolé, quand je vais au Sénégal, j’aimerais bien que la France prenne exemple sur le Sénégal ! »
Conférence du prédicateur Musulman Ousmane Timera le 15 avril 2016 à la paroisse Sainte Marie de la Croix à Angers

Ousmane Timera déploie toute la panoplie de la rhétorique mensongère fomentée par les islamistes pour décrédibiliser l’Occident et mépriser les occidentaux: mettre en opposition un Occident soi-disant raciste, intolérant, islamophobe, et les pays pacifiques musulmans dans lesquels s’épanouiraient harmonieusement les diversités religieuses musulmane, chrétienne et juive.

Ousmane Timera sait-il que l’annihilation de l’empire byzantin par les Musulmans a entrainé le massacre de milliers de Chrétiens, de leur réduction en esclavage, la destruction de milliers d’Églises, leur transformation en Mosquées ? Aujourd’hui, 99% de la population turque (ex-Byzance) est musulmane, où est donc la diversité religieuse du territoire de l’Asie Mineure, historiquement chrétien ?

Ousmane Timera sait-il qu’il est interdit de construire des Églises au Maroc, en Algérie, en Tunisie, en Égypte, en Turquie ? (Toutes les Églises existant au Maghreb ont été construites pendant la période coloniale, ou avant l’apparition de l’Islam dans ces pays).
Sait-il que le simple fait de détenir une Bible au Maroc ou en Algérie est passible d’une peine de prison ?
Il y a 25 000 Chrétiens au Maroc, c’est à dire environ 0,07% de la population marocaine !! Autant dire que le Christianisme a quasiment totalement disparu du royaume chérifien. Où est la diversité religieuse ?

Ousmane Timera sait-il qu’il est également obligatoire pour tous les marocains de jeûner pendant le Ramadan, sinon, c’est une condamnation à une peine de prison ? Où est la liberté de conscience et de culte tant vantée par Ousmane Timera ?

En mars 2015, arrestation en Algérie de personnes détenant des Bibles car selon la loi et l’article 144 bis 2 instaure «des peines d’emprisonnements de 3 à 5 ans pour quiconque offensera le prophète et dénigrera les dogmes de l’Islam par voie d’écrit, de dessin, de déclaration et de tout autre moyen». Avec à peine 5000 Catholiques dans tout le pays, (0,01% de la population algérienne !), l’Algérie est-elle un modèle de tolérance religieuse ?

Toujours en Algérie, condamnation de 6 personnes à 4 ans de prison pour ne pas avoir respecté le jeûne du Ramadan ! Où est le respect de la liberté de culte ? En France, emprisonne-t-on les gens qui ne jeûnent pas pendant le Carême ?

En Égypte, pendant l’été 2013, lors de la prise de pouvoir des Frères Musulmans, plusieurs dizaines d’Églises de Chrétiens coptes sont incendiées. Encore un exemple apporté par la religion de « Paix et Tolérance » ?

Image de prévisualisation YouTube

Diversité ethnique et religieuse à Saint-Denis : en moins de quarante ans, la population française de souche a été totalement remplacée par une population d’origine extra-européenne (Berbères, Arabes, Africains sub-sahariens, asiatiques, etc…)

Alors que la France a accueilli une immigration massive extra-européenne de plusieurs millions de personnes en moins de quarante ans, entre 10 et 20% de la population française est musulmane, Ousmane Timera se permet de dire que la France devrait prendre l’exemple sur le sénégal, pays dont 95% de sa population est musulmane, et qui persécute les Chrétiens évangélistes !
Là aussi, où se trouve cette diversité religieuse sénégalaise ?

Ousmane Timera se livre également dans ses conférences à de violentes diatribes contre les Chrétiens et l’Église Catholique, visant à décrédibiliser le Christianisme, extraits :

Image de prévisualisation YouTube

« L’Église a toujours été du côté des rois et des tyrans. Elle n’a jamais été du côté des pauvres et des faibles. C’est pour cela que en France et en Europe on a mis de côté l’Église, à cause des erreurs qu’elle a commise. »
[04:34]
Conférence de Ousmane Timera le 5 juillet 2015 à la Mosquée de Massy sur « Jésus dans l’Islam »

L’action de l’Église a été écartée par l’idéologie des Lumières et de la franc-maçonnerie, et non pas parce qu’elle n’aidait pas les pauvres !
Ousmane Timera mène devant les Fidèles Musulmans une violente propagande anticatholique, en faisant semblant d’ignorer que l’éducation des enfants, et toutes les associations caritatives d’aides aux pauvres, ainsi que les hôpitaux, étaient administrés par l’Église Catholique avant la Révolution française.

« Nous considérons que Dieu étant plus grand que tout, il ne peut pas avoir d’enfants. Pourquoi le Coran insiste pour dire qu’il ne peut pas avoir d’enfants ? Parce que si vous dites que quelqu’un est le Fils de Dieu, lui, sa tribu et sa descendance deviennent de fait des races supérieures, et de peuples élus. La race supérieure, vous savez de quoi je parle, l’Allemagne, la civilisation occidentale y a cru longtemps, c’est pour cela qu’elle est partie massacrer des personnes à droite, à gauche.
Moi, je suis pour les Lumières, malheureusement, le Siècle des Lumières a été dévié et falsifié par la colonisation. Moi, je suis pour que l’on revienne aux règles des Lumières. Elles sont universelles et correspondent à ce que le Coran dit. »

[24:34]
Conférence de Ousmane Timera donnée le 10 juillet 2016 lors de la fête de fin d’année de l’Association de la Solidarité des Comoriens de Noisy-le-Grand, sur « le vivre-ensemble des 3 religions monothéistes »

D’après Ousmane Timera, les Chrétiens en Croyant que Jésus est Fils de Dieu, seraient responsables du développement de l’idéologie des races supérieures ! Ce qui est absurde, puisque le Christianisme n’a jamais fait mention de races supérieures dans aucun de ses écrits, et le Message de Jésus dans les Évangiles ne fait pas non plus mention de supériorité raciale, bien au contraire.
L’idéologie du racisme existe depuis que l’Humanité existe, et n’est pas liée à la religion. On peut la retrouver par exemple dans les écrits du célèbre historien Musulman Ibn Khaldoun dès le XIVème siècle :
« les seuls peuples à accepter l’esclavage sont les nègres, en raison d’un degré inférieur d’humanité, leur place étant plus proche du stade animal »

La théorie de supériorité raciale a été développée, structurée et diffusée en Occident sous le Siècle des Lumières et de ses philosophes athées, Voltaire, Diderot, Buffon entres autres.

-                                                            680098MosqueBobignnyVoltaire Erdogan

Voltaire, fer de lance du mouvement de la philosophie des Lumières au XVIIIème siècle, anticatholique, raciste, misogyne et antisémite obsessionnel, est à l’origine de la diffusion de la théorie de supériorité des races en Occident

Voltaire se moquait de l’Église Catholique, qui considère que tous les êtres humains sont à l’image de Dieu, blancs, noirs, arabes, indiens, etc.. ce qui était insupportable aux philosophes des Lumières, les indigènes ne pouvant d’après eux accéder à une intelligence supérieure.

« Notre aumônier prétend que les Hottentots (namibiens, peuplade d’Afrique), les Nègres et les Portugais descendent du même père. Cette idée est bien ridicule. »
Voltaire – « Les lettres d’Amabed » (1769) – Romans et contes – garnier-Flammarion p537

« C’est une grande question parmi eux s’ils sont descendus des singes, ou si les singes sont venus d’eux. Nos sages ont dit que l’homme est l’image de Dieu : voilà une plaisante image de l’Être éternel qu’un nez noir épaté, avec peu ou point d’intelligence ! Un temps viendra, sans doute, où ces animaux sauront bien cultiver la terre, l’embellir par des maisons et par des jardins, et connaître la route des astres. »
Voltaire – « Les lettres d’Amabed » (1769) – Romans et contes – garnier-Flammarion

« La race des nègres est une espèce d’homme différente de la nôtre, comme la race des épagneuls l’est des lévriers. La forme de leurs yeux n’est point la nôtre, leur laine noire ne ressemble point à nos cheveux, et si on peut dire que leur intelligence n’est pas d’une autre espèce que notre entendement, elle est fort inférieure. Ils ne sont pas capables d’une grande attention. »
Voltaire – « Essais sur les moeurs et l’esprit des nations » (1740-1756)

« Les albinos, ces animaux ressemblant à l’homme, n’ont d’homme que la stature du corps, avec la faculté de la parole et de la pensée dans un degré très éloigné du nôtre. »
Voltaire – « Essais sur les moeurs et l’esprit des nations » (1740-1756)

« Enfin je vois des hommes qui me paraissent supérieurs à ces nègres, comme les nègres le sont aux singes, et comme les singes le sont aux huîtres et aux autres animaux de cette espèce. »
Voltaire – « Traité de métaphysique » (1734-1737)

« C’est à regret que je parle des Juifs: cette nation est, à bien des égards, la plus détestable qui ait jamais souillé la terre. »
Voltaire – « Dictionnaire philosophique » « Tolérance », section I (1765).

« On ne voit au contraire dans toutes les annales du peuple hébreu, aucune action généreuse. Ils ne connaissaient ni l’hospitalité, ni la clémence. Leur souverain bonheur est d’exercer l’usure avec les étrangers; et cet esprit d’usure, principe de toute lâcheté, est tellement enraciné dans leurs cœurs, que c’est l’objet continuel des figures qu’ils emploient dans l’espèce d’éloquence qui leur est propre ».
« ils sont les ennemis du genre humain. »
Voltaire – « Essai sur les mœurs et l’esprit des nations  » Chapitre VI, 1740, Œuvres de Voltaire, Paris, 1819, tome 13, page 298.

« Il faudrait cloîtrer ces Nègres avec leurs femelles et conserver scrupuleusement leur race sans leur permettre de la croiser; c’est ainsi seulement que l’on pourrait savoir combien de temps il leur faudrait pour réintégrer à cet égard la nature de l’homme. »
Buffon – « Histoire naturelle » (1766)

« Les nègres sont grands, gros, bien faits, mais niais et sans génie. »
Diderot – « L’Encyclopédie » – Humaine espèce (1755)

Par ailleurs, contrairement à ce que prétend Ousmane Timera, toutes les civilisations ont été colonisatrices, les arabo-musulmans n’ont-ils pas colonisé le Moyen-Orient, tout le Maghreb, une partie de l’Afrique sub-saharienne, ainsi qu’une partie de l’Inde, bien avant que naissent les Lumières ?

Dans une conférence donnée à Mantes-la-Jolie, Ousmane Timera dévoile les objectifs des Frères Musulmans :

« La laïcité, je ne sais pas ce que cela veut dire philosophiquement, ce terme là. C’est un mot creux, on peut tout y mettre. »
[...]
« Il faut avoir l’art et la manière de gérer cette diversité. Quand on prendra le pouvoir, on le fera, mais je pense que avant même de prendre le pouvoir, il va falloir le mettre en place dans nos familles, dans nos Mosquées, ici, dans nos villes, ici à Mantes-la-Jolie, avec une transmission digne de ce nom qui construit au fond, des gens enracinés dans une culture universelle, et qui arrive à se déployer vers un projet universel. »
Conférence de Ousmane Timera sur la « laïcité et les religions », donnée à la salle Agora de Mantes-la-Jolie le vendredi 5 février 2016.

Ousmane Timera projette de mettre à bas la laïcité et de densifier le réseau islamique dans les familles, les Mosquées, les villes, avec pour objectif à terme de « prendre le pouvoir », ce qui est bien la finalité du projet politique universel des Frères Musulmans.

-                                                  880100MosqueBobignyMohamedMorsi2 Fils de Dieu

La page Facebook de la Mosquée de Bobigny apporte un soutien actif au chef des Frères Musulmans égyptien Mohamed Morsi (hard-copy).

Image de prévisualisation YouTube

Rappelons que Mohamed Morsi veut imposer le Califat islamique sous la charia, au monde musulman et à l’Occident.

-                                                         417116MosqueBobignyOusmaneTimeraSaintEtienne France

Les Frères Musulmans ont également leur entrée à la Grande Mosquée radicale Mohammed VI de Saint-Étienne, propriété du roi du Maroc sur le territoire français. Le 3 septembre 2016, Ousmane Timera y a donné une conférence.

 

-                                                 378453MosqueBobignyStephanedePaolifemmevoile Frères Musulmans

-                                                                351538MosqueBobignyStephanedePaolifemmevoile2 Hassan Iquioussen

Le maire UDI Stéphane De Paoli (à droite sur la photo) participe au développement du terrorisme islamique sur Bobigny, en employant Lynda Benakouche (au centre sur la photo), femme voilée en hijab, chargée de mission des politiques sociales urbaines et déja condamnée pour avoir séquestré et violenté en réunion une jeune femme enceinte de six mois. Lynda Benakouche est également la compagne de l’ancien bras droit de Youssouf Fofana, cerveau du « gang des barbares » dont elle attend un enfant.

La future Mosquée de Bobigny sera-t-elle un nouvel antre de l’Islam radical antioccidental accueillant les prédicateurs associés à l’AMB tels que Sofiane Abou Ayyoub et Ousmane Timera, offrant une porte d’entrée aux imams salafistes et à ceux des Frères Musulmans, avec l’appui du maire Stéphane De Paoli ?

19 avril, 2015

La littérature islamique antisémite, antichrétienne, misogyne et pro-jihadiste de Daesh (État Islamique) base de l’enseignement de l’Islam à la Grande Mosquée Essalam de Montélimar

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 11 h 43 min

Montélimar est une commune d’environ 35 000 habitants située dans le département de la Drôme en région Rhône-Alpes entre Valence et Avignon.

Pour combler le manque de lieux de culte face aux revendications de la communauté musulmane florissante de Montélimar, un processus d’islamisation de la ville a été lancé, avec la complicité du maire UDI Franck Reynier. En effet, plusieurs projets ont vu le jour en quelques années pour satisfaire les associations islamiques locales.

Le plus récent est le projet de la Mosquée gérée par l’association franco-turque de Montélimar : 900 m² d’emprise au sol, 10 mètres de haut, le tout sur un terrain d’une superficie de 8 145 m² et avec une capacité d’accueil de 1 200 personnes, c’est l’un des grands centres cultuels et culturels turcs de la région Rhône-Alpes, le plus grand de la Drôme. Le coût de construction de l’édifice est estimé à un million d’euros.
Ce nouveau lieu de Culte islamique de Montélimar a été inauguré le 18 mai 2013.

-                                La littérature islamique antisémite, antichrétienne, misogyne et pro-jihadiste de Daesh (État Islamique) base de l'enseignement de l'Islam à la Grande Mosquée Essalam de Montélimar dans Politique 204597MosqueMontlimarmosqueturque
La Grande Mosquée franco-turque de Montélimar. Les associations islamiques turques construisent des Mosquées dans toute la France, mais il est interdit de construire des Églises en Turquie.

Rappelons qu’en Turquie, l’Église catholique n’est toujours pas reconnue.

Autre projet, en septembre 2008, Franck Reynier a proposé de mettre à disposition de la principale association islamique de la ville, l’Association Cultuelle Musulmane de Montélimar, un terrain d’une valeur de 120 000 euros pour un loyer symbolique d’un euro par an pendant 99 ans, afin d’y construire une Mosquée dans le quartier populaire de Pracomtal.
Un véritable cadeau, une aide déguisée attribuée à l’association islamique au mépris de la loi de 1905 de séparation du Culte et de l’État. Quelle entreprise ou institution autre qu’islamique pourrait bénéficier d’un tel avantage, et s’installer gratuitement sur un terrain au prix d’un euro par an ?
Face au FN et à la FNLP qui ont menacé de porter plainte contre cette disposition, la municipalité a changé d’avis, et le terrain avec un bâtiment (ancien boulodrome qui sera détruit) est mis en vente au prix de 190 000 euros.
Le projet a pris forme en quelques années : le lieu de Culte qui dispose d’une salle de prière pour hommes de 680 m², d’une mezzanine de 250 m2 pour femmes, d’un appartement pour l’imam ainsi que de trois salles de classe coranique, est aujourd’hui pleinement fonctionnel.

-                                       901924MosqueMontlimar Allah dans religion
-                                                         La Grande Mosquée Essalam de Montélimar

Pour aider les Musulmans à parfaire leur connaissance de l’Islam et à trouver leur voie, les responsables de la Mosquée Essalam de Montélimar ont mis sur la page d’accueil du site une bibliothèque numérique permettant de lire gratuitement en ligne, l’intégralité des ouvrages de référence de l’Islam au format PDF (hard-copy 1) (hard-copy 2).

En plus du Coran, on trouve les principaux recueils de la Sunnah du Prophète Mohamed, des compilations de hadiths authentiques.
Les hadiths ne sont pas que de simples textes : ils constituent avec le Coran le corpus de base qui sert aux savants Musulmans pour constituer un système totalitaire social, juridique, économique, et législatif complet : la Charia

Parmi ces compilations de hadiths, la plus célèbre est « Riyad as Salihin », « les Jardins des vertueux » de l’imam AN-Nawawi écrit au XIII siècle.

Cliquer dans le menu à gauche sur « bibliothèque », ensuite sélectionnez dans la liste de livres proposée : « Riyad as salihin », pour accéder au livre au format PDF. Vous pouvez également vous procurer l’ouvrage à la FNAC ou sur Amazon :

-                                                                                  337704MosqueMontlimarlesjardinsdesvertueux antisémitisme
Couverture de « Riyad-as-Salihin », les Jardins des vertueux, ou comment apprendre à devenir un parfait Musulman

Quelques courts extraits de l’ouvrage :

« 1820. Selon Abou Hourayra (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit: L’heure ne se lèvera pas avant que les Musulmans ne combattent les Juifs, au point que le Juif se cachera derrière les rochers et les arbres. Les rochers et les arbres diront alors: «O Musulman! Voici derrière moi un Juif, viens le tuer», sauf un arbre épineux de Jérusalem nommé «gharqad». C’est en effet un arbre appartenant aux Juifs». (ura) »

Le droit du mari sur sa femme :

284. Selon Talq Ibn ‘Ali (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit: «Quand l’homme appelle son épouse pour satisfaire son désir, elle doit y répondre même si elle est en train de cuire son pain». (Rapporté par Attirmidhi et Annasâ’i)

285. Selon Abou Hourayra (das), le Prophète (bsdl) a dit: «Si je devais ordonner à quelqu’un de se prosterner devant son semblable, j’ordonnerais sûrement à la femme de se prosterner devant son mari». (Rapporté par Attirmidhi)

286. Selon Oummou Salma (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit: «Toute femme qui meurt jouissant de la satisfaction de son mari entre au Paradis.» (Rapporté par Attirmidhi)

288. Selon Ousâma Ibn Zeyd (das), le Prophète (bsdl) a dit: «Je n’ai pas laissé après moi de tentation plus néfaste pour les hommes que les femmes».

L’interdiction pour la femme de voyager toute seule :

« 990. Ibn « Abbàs (das) rapporte qu’il a entendu le Prophète (bsdl) dire: «Surtout qu’un homme ne reste pas en tête à tête avec une femme sauf si elle est accompagnée d’un parent n’ayant pas le droit de l’épouser. De même que la femme n’a pas le droit de voyager sans être accompagnée de ce parent». Quelqu’un dit: «O Messager de Dieu! Ma femme est sortie en pèlerinage et je viens d’être enrôlé pour telle campagne militaire».

Le mérite de la guerre sainte :

« 1314. Jàber (das) rapporte que quelqu’un a demandé une fois au Messager de Dieu (bsdl): «Où serai-je? Ô Messager de Dieu! si je suis tué au service de Dieu». Il dit: «Au Paradis». Il jeta aussitôt les quelques dattes qu’il avait dans la main et se lança dans la mêlée jusqu’à ce qu’il fût tué». (Rapporté par Moslem)« 


Toujours en consultation sur la bibliothèque numérique proposée par la Mosquée Essalam de Montélimar, le « sahih Mouslim », véritable manuel de guerre du parfait Musulman, un condensé de propagande antisémite, antichrétienne et misogyne, préchant le Jihad, la Guerre Sainte contre les Mécréants et la mise en place du Califat, une société islamique sous la Charia, incompatible avec les valeurs occidentales.

Cet ouvrage sert de référence aux armées de Daesh (État Islamique) pour justifier les combats contre les Infidèles, les Chrétiens et les Juifs afin d’imposer le califat, comme on peut le constater dans leur journal de propagande numérique n°1 et 2 « Dar-Al-Islam », truffé de références au « Sahih Mouslim » (numéro 1 et numéro 2 en intégralité sur ces liens).

-                                                                              626652MosqueMontlimarSahihMuslimcouverture antisionisme
Couverture du « Sahih Mouslim » livre de référence pour les combattants de Daesh en Syrie, en Irak et en Afrique, et pour les responsables de la Mosquée Essalam de Montélimar

-                                      195936MosqueMontlimarSahihMuslimsommaire califat
Extrait du sommaire du « Sahih Mouslim », avec les règles d’application de la Charia dans un État islamique

-                                                                             690163MosqueMontlimarAllahmaudisselaFrance camp de concentration
« Qu’Allah maudisse la France », couverture du numéro 2 du journal de propagande de Daesh « Dar-al-Islam », avec pour référence le « Sahih Mouslim »

Daesh justifie ses conquêtes territoriales pour imposer le Califat islamique par un hadith du « sahih Muslim »  :
« Indication : L’annonce du Prophète (paix et bénédictions sur lui) que le royaume de sa communauté s‘étendra sur la terre entière.
La preuve :
D’après Thawbân (Qu’Allâh soit satisfait de lui) le Prophète (paix et bénédictions sur lui) a dit : Certes Allâh m’a montré la terre, j’ai vu l’orient l‘occident, ma communauté aura le royaume de ce qui m’a été montré. [Rapporté par Mouslim n°2889]. »
journal de propagande n°1 de Daesh « Dar-al-Islam », p11

Quelques extraits de l’ouvrage du « Sahih Mouslim », intégralement disponible en ligne à partir de la bibliothèque du site de la Mosquée Essalam de Montélimar, et également sur ce lien :

peines légales
.
Peine appliquée au voleur et valeur du vol
« 3189. ‘Aïcha (que Dieu l’agrée) a dit : « L’Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) ordonnait de couper la main du voleur quand il s’agit de la valeur d’un quart de dinar ou davantage ».
p180

Peine criminelle appliquée à l’adultère
« 3201. La lapidation, dans le Livre de Dieu, est de droit contre quiconque, homme ou femme, commet l’adultère alors qu’il est marié, quand la preuve est faite par le témoignage, par la grossesse ou l’aveu. »
p181

Peine criminelle appliquée au buveur du vin
« 3218. D’après Anas Ibn Mâlik (que Dieu l’agrée), comme on amena au Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) un homme ayant bu du vin, celui-là le fustigea, environ quarante fois, avec deux branches de palmier. »
p182

JIHAD

Permission d’attaquer à l’improviste les polythéistes antérieurement appelés à l’Islam
« 3260.’Abdoullâh Ibn ‘Omar (que Dieu agrée le père et le fils) a dit : « D’après Nâfi`, le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) fit une expédition contre les Banû Al-Mustaliq et les surprit au moment où ils abreuvaient leurs troupeaux; il tua un certain nombre de combattants et emmena quelques captifs; ce fut ce jour-là que le Prophète captiva Juwayriya. C’est ‘Abdoullâh Ibn ‘Omar qui faisait partie de cette expédition, qui m’a transmis ce hadîth ».
p186

Tuer les femmes et les enfants la nuit, sans le faire exprès
« 3281. As-Sa`b Ibn Jaththâma (que Dieu agrée le père et le fils) a dit : Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui), interrogé au sujet des femmes et des enfants des polythéistes qui sont tués (involontairement) dans une attaque nocturne (menée par les musulmans), dit : « Ils font partie d’eux » (c.-à-d., vous n’avez pas de tort de les avoir tuer involontairement). »
p187

« Les butins sont licites à la communauté musulmane » [...] « Celui qui tue (un ennemi) à droit à ses dépouilles« 
p187-188

Expulsion des juifs du Hedjaz
« Nous nous mîmes en route avec le Prophète et quand nous arrivâmes chez les juifs, le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) les interpella en ces termes : « Ô troupe de juifs! Embrassez l’Islam et vous trouverez le salut ». [...] Sachez que la terre n’appartient qu’à Dieu et à Son envoyé et que je veux vous expulser du territoire que vous occupez. Que celui de vous qui possède quelque bien le vende. Sinon sachez bien que la terre n’appartient qu’à Dieu et à Son envoyé ».
p191

D’après ‘Aïcha (raa), l’Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) dit, lors de sa maladie à la suite de laquelle il succomba : « Que Dieu maudisse les juifs et les chrétiens qui ont pris les tombes de leurs Prophètes pour oratoires ». ‘Aïcha poursuivit : « Sans cela, on aurait fait bâtir la tombe (du Prophète) sur une place éminente, mais il craignait qu’on la prenne pour oratoire »
p59

« D’après Abou Hourayra (que Dieu l’agrée), l’Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : « Que Dieu combatte les juifs qui ont pris pour oratoires les tombes de leurs Prophètes. »
p60

-                                                    819097MosqueMontlimarDaeshchristianophobie2 charia
-                                                   783743MosqueMontlimarDaeshchristianophobie chrétiens
-                                              663002MosqueMontlimarDaeshchristianophobie3 christianophobie
Églises profanées et détruites par Daesh en Syrie et en Irak au nom du Coran et de la sunnah tel que le veut le Prophète Mohamed dans le « sahih Mouslim »

« 822. D’après ‘Aïcha (raa), Oum Habîba et Oum Salama racontaient à l’Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) qu’elles avaient vu, en Abyssinie, une église dans laquelle il y avait des représentations figurées. L’Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) leur dit : « Chez ces gens-là, quand un homme vertueux meurt, ils bâtissent sur sa tombe un oratoire où ils dessinent de telles représentations. Ces gens-là seront les pires des créatures aux yeux de Dieu le Jour de la Résurrection ».
p59

« 3943. D’après ‘Abdoullâh Ibn Mas’oûd (que Dieu l’agrée), l’Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : « Au Jour de la Résurrection, les gens qui éprouveront de la part de Dieu les plus terribles châtiments seront les peintres (plutôt, fabricants de figures : peintres, sculpteurs, dessinateurs et autres) ».
p227

« 220. D’après Abou Hourayra (que Dieu l’agrée), l’Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : « Je jure par Celui qui tient mon âme en Son pouvoir, il s’en faut de bien peu que le fils de Marie (que la paix soit sur lui) descende pour vous juger équitablement. Il brisera le crucifix, tuera les porcs, fera disparaître la capitation. »
p22

-                                                      839265MosqueMontlimarCoranjihad Coran

« les Chrétiens disent : « Le Christ est fils d’Allah ». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse! Comment s’écartent-ils (de la vérité)? »
Le Coran 9:30

« Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humilies. »
Le Coran 9:29

-                                                          608868MosqueMontlimarDaeshexecution Daesh

-                                                         318911MosqueBordeauxmassacredAlDuvair Drôme

En mars 2013, les habitants du village chrétien d’Al-Duvair en Syrie sont entièrement massacrés, dont femmes et enfants, par les rebelles syriens de l’Armée Syrienne Libre (ASL) ayant prêtés allégeance à Al-Qaïda, et suivant les préceptes de l’Islam.

-                                                589623MosqueMontlimarchrtiensKenya état islamique

Pendant les festivités de Pâques le 2 avril 2015, les islamistes massacrent 148 Chrétiens à l’Université de Garissa au Kénya

Daesh se réfère au Sahih Mouslim (hadith 3261) pour déterminer le statut des Chrétiens en terre d’Islam. Il concerne les Chrétiens adultes mâles non-esclave, en bonne santé et financièrement solvables.
Les Chrétiens ont le choix entre trois possibilités :
1) se convertir à l’Islam
2) rester Chrétiens, mais ils doivent alors s’acquitter d’une taxe, un impôt, la Jizyah :
    4 dinars pour ceux qui possèdent de l’or
    40 dirhams pour ceux qui possèdent de l’argent
    (1 dinar -> 4,25g d’or 21 carats : 1 dirham -> 2g d’argent)
3) la décapitation ou la crucifixion

Toutes les Églises sont détruites.


Le Patriarche Kirill de Moscou et de toutes la Russie en revenant de sa visite en Syrie écrivait dans une lettre adressée au président Barack Obama
:

« La ville de Mossoul comptait 45 églises. Il n’en reste plus une seule, les lieux de culte ont été détruits. 400 églises ont été détruites en Syrie. [...] Le Christianisme est la religion la plus persécutée. La même chose se produit au Nigéria, au Pakistan et en Afrique du Nord. Dans plusieurs pays en Europe aussi, les gens n’ont plus le droit de montrer leur Croix au travail, au nom de la tolérance, ils n’ont plus le droit d’utiliser le mot « Noël », ou « Pâques », qui deviennent les vacances d’hiver et de printemps. »

Plusieurs reportages dans l’état islamique font mention de massacres de Chrétiens et de populations non-musulmanes. Les documentaires réalisés par les journalistes Ian Birrell et Medyan Dairieh sont assez édifiants.

Ces ouvrages justifiant ces massacres incitent au repliement, au commmunautarisme, au rejet de l’Autre, de tout ce qui n’est pas islamique, et à la séparation entre les Musulmans et les Mécréants.
Question inquiétante : ces livres sont-ils également utilisés comme base des cours dispensés aux enfants de l’école coranique de la Mosquée de Montélimar ?

On peut suivre l’orientation idéologique du lieu de Culte de Montélimar, en écoutant les précheurs comme l’imam Abdallah, un prédicateur de l’islam politique antisioniste qui dispense sa « Bonne Parole » dans plusieurs Mosquées de France, venu donner un sermon à la Mosquée Essalam de Montélimar, un court extrait :

« Il faut qu’on aille chercher nos droits. C’est notre rôle en tant que Musulman et en tant que citoyen. On doit chercher nos droits, on doit aller pour réclamer nos droits et les prendre. Heureusement que nous sommes dans un pays de droit, et on doit réclamer ces droits, avoir nos mosquées, pratiquer sa religion, être enterré selon les règles de l’Islam, ça c’est des choses importantes, et c’est les Musulmans qui doivent le faire. Les autres ne vont pas venir à nous : « Tenez, on va vous donner ça ». Si nous ne représentons pas une force dans ce pays, on sera toujours traité d’une mauvaise manière. »
[31:15]
conférence de l’imam Abdallah à la Mosquée de Montélimar « vivre sa foi en France » en février 2015
D’après l’imam Abdallah, les Musulmans vivraient en France en milieu hostile, ils sont « traités de mauvaise manière » parce qu’ils ne veulent pas faire de concession, et pratiquer l’Islam comme s’ils étaient dans un pays musulman.

Aperçu de l’idéologie véhiculée par l’imam Abdallah à ses Fidèles :

« En interdisant la manifestation pour Gaza à Paris le lobby sioniste vient de rendre le plus grand service à la lutte pro-palestinienne !
Ils viennent de prouver, à tous les français et au monde, qu’ils sont l’ennemis de la démocratie, les pro de la justice à plusieurs vitesses, les oppresseurs de la liberté d’expression. »
[...]
« Gaza est Auschwitz en plus grand, les bombes de phosphores ont remplacées les chambres à gaz.
Le nazisme et le sionisme : deux idéologies mais même arrogance, même barbarie, des outils plus modernes mais aussi mortels.
Ce qu’a fait Hitler aux juifs est une énorme injustice.
Ce que font les sionistes aux palestiniens est une énorme injustice. »

-                                                     933792MosqueMontlimarimamAbdallah femmes
Sur son site internet officiel, l’imam antisioniste Abdallah, prédicateur à la Mosquée Essalam de Montélimar, compare Gaza à Auschwitz, un camp de concentration, le nazisme et le sionisme seraient deux idéologies identiques, destructrices et barbares. (hard-copy 1) (hard-copy 2) (hard-copy 3) (hard-copy 4)

Pour l’imam Abdallah, le programme d’extermination mis en place par Hitler et Heydrich pendant la deuxième guerre mondiale afin d’exterminer la population Juive de la planète, plus de six millions de femmes, enfants, vieillards liquidés, assassinés et jetés dans les chambres à gaz à l’échelle industrielle en mois de cinq ans, est mis sur le même plan que la riposte israélienne face aux tirs de roquettes du Hamas à l’été 2014.
Il faut rappeler que depuis la création de l’état d’Israël en 1948 jusqu’à aujourd’hui, la population de la bande de Gaza a été multipliée par six en passant de 250 000 à 1 500 000 habitants. S’il y a eu génocide à Gaza, il est plutôt raté !
L’imam Abdallah développe une véritable propagande d’incitation à la haine du sionisme et d’Israël, considéré comme un état nazi.

Montélimar réunissait par ailleurs le 20 décembre 2014 un colloque des imams de la région de Montélimar donné entièrement en langue arabe.
Cela va-t-il dans le sens de l’intégration de la communauté musulmane dans la société française ?

-                                                                                  863910MosqueMontlimarFranckReynierislamisation France

« Je souhaite que ce projet de lieu de culte musulman se réalise. Il n’est pas normal que la communauté musulmane pratique dans les conditions actuelles. La communauté a choisi un terrain qui lui convient à Pracomtal. Je viens de demander aux services municipaux de signer avec ses représentants un bail emphytéotique (d’une durée de 99 ans) pour 1 euro symbolique. Au lieu d’acheter le terrain à la Ville, la communauté musulmane pourra en disposer pour un euro. Je pense que l’on aura à délibérer sur ce sujet lors du conseil municipal du 29 septembre 2008″.
Le maire UDI Franck Reynier livre progressivement la ville de Montélimar aux islamistes qui diffusent une propagande antisémite, antichrétienne et jihadiste

9 octobre, 2013

Hani Ramadan révèle aux fidèles Musulmans de la Mosquée de Villiers-le-Bel que Israël a déjà planifié la destruction de l’Irak puis de la Syrie

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 05 min

Villiers-le-Bel, commune du Val d’Oise (95) de près de 27 000 habitants dans la banlieue nord-parisienne accueille depuis quelques décennies une forte communauté Musulmane.
Une partie de cette communauté s’est regroupée en structure, l’Association des Français Musulmans de Villiers-le-Bel (AFMV) qui gère deux lieux de culte:
– La « grande mosquée » , située au 11, rue d’Hérivaux
– La « petite mosquée », située dans le quartier de la ZAC, au 3 allée Derrière-les-Murs

Les responsables de l’AFMV estiment que les locaux ne sont cependant plus suffisants pour accueillir les fidèles Musulmans, et l’idée de construire une nouvelle grande Mosquée a vu le jour. Des dons en ligne sur le site officiel de l’AFMV sont réclamés aux fidèles pour pouvoir démarrer le projet.
Une fois cette Mosquée construite, la quasi-totalité de la communauté Musulmane de Villiers-le-Bel sera pilotée et endoctrinée par l’AFMV.

- Hani Ramadan révèle aux fidèles Musulmans de la Mosquée de Villiers-le-Bel que Israël a déjà planifié la destruction de l'Irak puis de la Syrie dans Politique 282222MosqueVilliersleBelprojet    954630MosqueVilliersleBelprojet2 Allah dans religion 
Le projet de la future Grande Mosquée de Villiers-le-Bel, source d’un Islam ouvert et tolérant, ou d’un Islam politique et militant ?

Peut-on s’en réjouir ? Peut-on s’attendre à l’enseignement d’un Islam ouvert et tolérant, dans le respect et l’amour de son prochain ?
On a le droit d’en douter lorsqu’on écoute les prédicateurs réguliers de la Mosquée, comme le Cheikh Maher, un extrait d’une de ses conférence en gras italique ci-dessous :

-                                                                407880MosqueVilliersleBel2 antisémitisme
Le Cheikh Maher tient un sermon à caractère antisémite et antichrétien, le 13 septembre 2013 à la Mosquée de Villiers-le-Bel

« Ceux qui ont encouru la colère d’Allah, ceux qui les représentent sont les Juifs et ceux qui les suivent. Et les égarés, ceux qui les représentent sont les Chrétiens et ceux qui les suivent. Pourquoi ceux là ? Parce que ceux qui connaissent la vérité et qui ne la suivent pas encourent la colère d’Allah alors qu’ils sont égarés. Allah parle d’eux en disant : « Ils me connaissent par la description qui a été révélée dans leur livre, ils me connaissent comme ils connaissent leurs propres enfants, est-ce que un homme parmi nous peut se tromper entre ses enfants ? »
Et bien le Musulman qui connait la vérité et qui ne la suit pas, suit ceux là. Ceux qui ne cherchent pas la science, ceux qui ne cherchent pas à connaître la Religion d’Allah, mais adorent Allah comme eux ils veulent mais pas comme Allah le veut, sont égarés. Et Allah n’accepte pas leurs adorations car pour que l’adoration soit acceptée il faut qu’elle soit faîte pour Allah seul, que l’on suive en cela le chemin du Prophète. Et celui qui fait une adoration pas comme le Prophète nous l’a appris, il s’égare, et son action est vaine, elle n’est pas comptée, elle n’est pas acceptée. »

[28:06]
sermon du Cheikh Maher le 13 septembre 2013 à la Mosquée de Villiers-le-Bel (hard-copy)

Un discours habituel que l’on retrouve dans les textes coraniques et les hadiths à caractère antisémite et antichrétien. Les Chrétiens et les Juifs ne connaissent pas la vérité d’Allah, ils sont égarés et encourent donc sa colère. Par ce sermon, le cheikh ancre ainsi dans l’inconscient des Musulmans le mépris envers les communautés chrétiennes et juives.
Un message de tolérance, de respect et d’Amour ?

 

On peut également être inquiet de constater la présence dans les locaux de l’AFMV du cheikh wahhabite saoudien Wassioullah Abbas pour y donner des conférences.
Le wahhabisme est une doctrine de l’Islam particulièrement radicale, aucune tolérance religieuse n’est permise en dehors de l’Islam, la pratique du Christianisme, du Judaïsme ou de toute autre religion sur le territoire saoudien est passible de prison ou de condamnation à mort
.

Wassioullah Abbas, grand prêtre du wahhabisme, fait périodiquement des tournées en France pour propager la bonne parole, on a pu le voir à la Grande Mosquée de Creil, ou encore à Saint-Denis, il enseigne par exemple que « toute femme qui sort parfumée, elle est comme une fornicatrice »

-                                            695450MosqueVilliersleBelWassouliahAbbas3 antisionisme
le cheikh wahhabite saoudien Wassioullah Abbas (assis à gauche), qui ne serre pas la main des femmes, reçu à la Mosquée de Villiers-le-Bel le 23 juin 2013 (hard-copy 1) (hard-copy 2)

Quelles relations entretient l’AFMV avec l’état saoudien ? Le wahhabisme sera-t-il le dogme enseigné dans la future grande Mosquée de Villiers-le-Bel ?


L’Islam fondamentaliste n’est jamais séparé de la propagande politique antisioniste, comme on va très vite le constater.

Sur la page d’accueil du site officiel de la Mosquée de Villiers-le-Bel, les responsables mettent en ligne des vidéos visant à culpabiliser les média, censer diffuser de fausses informations afin de tromper les Croyants. Un complot orchestré à l’échelle de l’État pour discréditer les Musulmans (hard-copy).
On peut voir une vidéo de Michel Collon, (hard-copy) journaliste antisioniste, adepte de théories du complot et de ce qu’il appelle le « médiamensonge », d’après lui, les américano-sionistes contrôlent les média internationaux de la planète avec pour objectif de soumettre les peuples à leur diktat.
En 2008, il avait qualifié l’état d’Israël comme « l’État le plus raciste au monde ». (Avec quand même plus de 20% de population Arabe sur son territoire, sans aucune séparation entre Arabes et Juifs)

La propagande antisioniste n’est pas qu’une façade, il s’agit véritablement d’une idéologie politique. Sur la page Facebook de l’AFMV, les responsables diffusent par exemple une vidéo de manifestants appelant à boycotter les produits en provenance d’Israël dans le Carrefour de Montigny-les-Cormeilles, le 9 mai 2009 (Val d’Oise 95) (hard-copy 1), (hard-copy 2) et (hard-copy 3) avec parmi les leaders du mouvement, Houria Bouteldja, connue pour ses propos controversés racistes anti-blanc, et porte-parole du Parti des Indigènes de la République (PIR).
Le PIR est un mouvement politique antisioniste qui veut prendre sa revanche sur les « blancs colonisateurs ». Un bref aperçu de l’idéologie diffusée sur le site officiel du mouvement :

« le PIR lutte contre toutes les formes de domination impériale, coloniale et sioniste qui fondent la suprématie blanche à l’échelle internationale. » (hard-copy).

« Le PIR s’oppose à une Europe impériale blanche et à tous les dispositifs qui sont mis en œuvre dans cette perspective. Le PIR s’attachera à développer des liens d’entraide, de solidarité et de partenariat avec toutes les forces qui luttent, dans l’ensemble des Etats européens, contre le projet de construction d’une Europe blanche.«  (hard-copy).

« Il faut refuser le système d’intégration : sur le plan idéologique. Il faut résister à l’idéologie de l’universalisme blanc, des droits de l’homme et des lumières, du progrès, de la vision linéaire de l’histoire. » (hard-copy).

Le but du mouvement, créer un état dans l’état, inciter les étrangers et les immigrés à ne pas s’assimiler, conserver leur identité et refuser le système d’intégration français, « les droits de l’homme et des lumières ».

352116MosqueVilliersleBelboycottIsral apartheid     Houria-boutelja charia

L’AFMV faisant la promotion d’associations antisionistes et de la militante Houria Bouteldja, figure de proue de la propagande anti-blanc et anti-occidentale (hard-copy). Houria Bouteldja apparait en couverture du livre de Saïd Bouamama, « Nique la France », un véritable manifeste anti-français.


Autre exemple, sur sa page Facebook, l’AFMV critique le chanteur Julien Clerc pour avoir osé donner un concert à Tel-Aviv en Israël, « pays de l’apartheid » le 7 juillet 2013 (hard-copy)

-                                                  298755MosqueVilliersleBelJulienClerc cheikh Maher
Le chanteur Julien Clerc, rappelé à l’ordre par les responsables de la Mosquée de Villiers-le-Bel parce qu’il a donné un concert en Israël

 

Le 26 janvier 2013, l’AFMV réunit deux prédicateurs controversés pour enseigner « la sagesse et la tolérance » de l’Islam aux fidèles Musulmans de Villiers-le-Bel : Hassan Iquioussen et Hani Ramadan.
Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

-587515MosqueVillierslebelHaniRamadanHassanIquioussen chrétiens    555006MosqueVilliersleBelHaniRamadan christianophobie

Image de prévisualisation YouTube

Hassan Iquioussen et Hani Ramadan, diffuseurs de l’Islam politique antisioniste, invités par l’AFMV le 26 janvier 2013 pour y donner des conférences.
Extrait de la conférence de Hani Ramadan donnée le 26 janvier 2013 en gras italique ci-dessous (hard-copy)

« Regardez par exemple ce qui se passe actuellement en Syrie, vous avez une coalition de gens qui se sont mis d’accord pour ne pas intervenir et laisser le peuple syrien se faire massacrer. En février 1982, dans la revue « Orientation », c’est une revue juive, l’organisaton sioniste mondiale à Jérusalem, 14 février 1982, c’est-à-dire il y a plus de trente ans disait : « l’éclatement de la Syrie et de l’Irak en région déterminées sur la base de critères ethniques ou religieux doit être à long terme un but prioritaire pour Israël. La première étape étant la destruction de la puissance militaire de ces états. » En parlant de l’Irak : « Riche en pétrole et en proie à des luttes intestines, l’Irak est dans la ligne de mire israélienne, sa dissolution serait pour nous plus importante que celle de la Syrie, car c’est lui qui représente à court terme la plus sérieuse menace pour Israël. »
En d’autres termes, ils ont déjà décidé d’une stratégie pour détruire l’Irak puis la Syrie. Raison pour laquelle, ils ont décidé pour cette révolution qu’il n’est pas question d’intervenir, les lobbies travaillent aux États-Unis, dans les capitales européennes pour empêcher qu’on agisse pour sauver un peuple qui est victime de non-assistance à population exterminée. Dans ce cas là, peut-il être question de prendre des alliances ? Est-ce qu’il est question d’établir des alliances avec l’entité sioniste quand elle continue à voler, à manger le territoire des palestiniens ?
Et derrière, il y a les Chrétiens sionistes qui agissent aux États-Unis, et qui ont cette option qu’il faut empêcher justement que la Palestine puisse survivre à l’agression sioniste ? Est-ce qu’on peut établir une alliance ? Non ! Dans ce cas là, on est dans un statut de légitime défense contre une agression. Donc la parole coranique conserve son actualité en fonction des circonstances, en fonction des contextes que nous vivons. »
[53:37]

Hani Ramadan déploie son habituelle rhétorique, un complot international américano-sioniste est en cours contre les Musulmans. En se basant sur un article publié dans un journal, Hani Ramadan justifie le fait que Israël a planifié la destruction de l’Irak et de la Syrie.
Qu’en est-il des dissensions internes dans ces pays ? Le problème est bien plus complexe, Hani Ramadan ignore superbement les conflits internes entre sunnites, chiites et alaouites, les ingérences de l’Iran, de la Russie, du Qatar, de l’Arabie Saoudite, en quoi Israël en serait-il totalement responsable ?

Hani Ramadan répond ensuite aux questions des Fidèles :
« - (question) Comment être clément et miséricordieux dans un pays où les concitoyens attaquent les Musulmans de tous les côtés ?
– (Hani Ramadan) Alors, les concitoyens attaquent les Musulmans de tous les côtés, l’islamophobie gagne du terrain, tout ce qui se passe aujourd’hui nous révèle que tout est fait au niveau politique, au niveau des média, au niveau de la presse pour faire en sorte que les hommes soient programmés, soient en quelque sorte formatés avec dans leur coeur une équation qui se résume à la haine de l’Islam. C’est ça la vérité, quand vous regardez aujourd’hui la presse, vous voyez que cet « islamo-terroriste », cet « islamiste », on vous sert tous ces termes, et les gens finalement, et c’est volontaire, la presse et les lobbies sionistes travaillent à rendre haïssable l’Islam. C’est une équation qu’il est simple de comprendre aujourd’hui.
On va vers une situation de crise, et quand une population est dans une situation de crise, économiquement elle cherche des bouc-émissaires, et les responsables, ce sont les élites, qui au sommet de leur tour, font de l’argent avec de l’argent par un processus usuraire, qui fait que les riches sont de plus en plus riche, les pauvres de plus en plus pauvre. Cela est vrai au niveau des individus, cela est vrai au niveau des nations, et les responsables de tout ça, ce sont ceux qui sont au sommet de cette adoration du Veau d’Or.

Alors il s’agit de détourner cela, et de faire oublier aux hommes la chose, le véritable problème, on nous dit la crise de la dette, mais on aimerait bien qu’on nous parle des créanciers, lorsqu’on nous parle d’une dette, il y a créance, n’est-ce pas ? Ils sont où ces créanciers, c’est quoi ce système qui fait que les gens s’enfoncent dans une situation de détresse et de misère, au niveau financier, au niveau économique, au niveau des ressources qui leur permettent de vivre dignement ? Alors il faut détourner l’attention du véritable responsable, et la communauté qui est là pour jouer le rôle de bouc-émissaire, c’est nous, c’est les Musulmans. Voilà le plan qui est établi, et c’est pour cela qu’on a cette presse et cette information qui n’est pas honnête, et qui va contre l’intérêt de la communauté des Musulmans. »
[01:04:10]
conférence de Hani Ramadan à la Mosquée de Villiers le bel, le 26 janvier 2013 (hard-copy 1) (hard-copy 2)

Pour Hani Ramadan, les Musulmans sont pourchassés, persécutés et victimes de l’islamophobie par les média et l’état (Hani Ramadan oublie que l’état Français a toléré la construction de près de 3000 Mosquées sur son territoire en moins de 30 ans, et plus de 200 sont actuellement en cours de construction !), un moyen de détourner et de dévier l’attention du peuple des problèmes économiques et de la crise sur les Musulmans. C’est le lobby sioniste qui orchestre ce plan.
Les profiteurs et manipulateurs sont ceux qui font de « l’argent avec de l’argent », adorateurs du « Veau d’Or », sous-entendu : les Juifs tels que décrits dans le Coran.

 

Est-ce que ce type de propagande politique qui vise à discréditer l’état d’Israël, les Juifs, les Chrétiens, a sa place sur le site d’un lieu de Culte, normalement dédié à la prière, au recueillement et à la méditation ?

Un rappel simple des textes de la Loi française :
« Il est interdit de tenir des réunions politiques dans les locaux servant habituellement à l’exercice d’un culte. »
loi 1905 (séparation de l’Église et de l’État) – article 26

-                                            915952MosqueVilliersleBelJeanLouisMarsac Coran
Jean-Louis Marsac, maire socialiste de Villiers-le-Bel, laisse proliférer l’Islam politique antisioniste, antichrétien et antisémite dans sa commune

23 septembre, 2013

Vidéo-conférence du cheikh saoudien Abderrahmane Al Barak au Centre Éducatif du Palmier (CEP) de Saint-Denis : « Les Chrétiens seront avilis et humiliés le jour de la Résurrection »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 04 min

Saint-Denis est une ville du nord de la banlieue parisienne de plus de 90 000 habitants dans le département de la Seine-Saint-Denis (93).
L’immigration intensive subie par la ville en quelques décennies a radicalement changé son environnement.

La transformation du paysage ethnique, culturel, et cultuel est tel que l’on peut estimer aujourd’hui que plus des deux tiers de la population de la ville sont d’origine extra-européenne, il n’existe par exemple, dans cette grande ville, plus une seule boucherie traditionnelle vendant du porc en centre-ville, les kebabs et les pizzerias sont tous halal.
On peut par ailleurs vérifier que, statistiquement, dans les quartiers périphériques de la ville, plus d’une femme sur cinq porte un voile islamique ou un Hijab (voile couvrant les cheveux, la nuque et tout le corps sauf le visage).

Cette forte présence de la communauté Musulmane depuis de nombreuses années a facilité la mise en place de structures et associations afin de revendiquer la construction de plusieurs lieux de Cultes Musulmans.
On peut noter principalement sur Saint-Denis :
le centre tawhid de Tariq Ramadan, avec ses précheurs fondamentalistes
l’institut Européen des Sciences Humaines (IESH), l’école coranique de l’Union des Organisation Islamiques de France (UOIF), la branche des Frères Musulmans en France, organisation politique antisioniste et antioccidentale, militant pour la mise en place d’un Califat, un État Islamique totalitaire gouverné sous la Charia.
la future Grande Mosquée de Saint-Denis et son minaret de 24 mètres, située rue Henri Barbusse et financée en partie par l’Arabie Saoudite, en cours de construction
– et bien entendu les dizaines de salles de prières qui parsèment la ville.

Parmi les édifices les plus récents du culte Musulman, on peut noter le Centre Educatif du Palmier (CEP), un établissement privé d’enseignement de la langue arabe, des sciences religieuses (Charia) et du Coran situé boulevard Anatole France à Saint-Denis. Le centre éducatif comprend 38 classes, 15 enseignants expérimentés et plus de 700 élèves. Pour faire plus court, une nouvelle Mosquée déguisée.

Sur la page d’accueil du site, on voit que les responsables de l’établissement travaillent en collaboration étroite avec des imams et des cheikhs wahhabites, venant directement d’Arabie Saoudite. Le programme d’enseignement est calqué sur celui dispensé à Médine. (hard-copy)

 

-                                            Vidéo-conférence du cheikh saoudien Abderrahmane Al Barak au Centre Éducatif du Palmier (CEP) de Saint-Denis :
Le Centre Éducatif du Palmier, établissement de diffusion de la propagande de l’Islam fondamentaliste wahabbite

Le wahhabisme est une doctrine islamique fondée au XVIII Siècle par l’association du conquérant Ibn-Al Saoud et du théologien et imam Mohammed ibn Abd el-Wahhâb , qui formèrent une alliance en proposant de revenir aux fondamentaux du Coran.
Dans le wahhabisme, aucune tolérance religieuse n’est permise en dehors de l’Islam, la pratique du Christianisme, du Judaïsme ou de toute autre religion sur le territoire saoudien est passible de prison.
Seule la charia doit s’appliquer de plein droit, à l’exclusion de toute opposition politique, un véritable système fascisant.
Parmi les chatiments et les droits dictés par le wahhabisme, on peut trouver : couper la main des voleurs, lapider les femmes adultères, posséder des esclaves, le mépris et le rejet de la Culture Occidentale impure car non islamique, l’antisémitisme.
L’impureté du Monde justifie le développement d’un Islam conquérant, la planète entière doit devenir un monde islamique à terme, soit par le Jihad offensif (guerre contre les non-musulmans), soit par l’introduction progressive de la propande, pratiques et règles islamiques dans les pays Occidentaux (prèches dans les mosquées, finance islamique, viande hallal, port du voile, règles de non mixité sociale homme/femme, lois islamiques, etc…).
Cette propagande saoudienne est portée à travers toute la planète, aussi bien aux États-Unis, qu’en Europe, elle est clairement démontrée dans le livre de Antoine Sfeir : « la démocratie en danger, l’enseignement islamiste saoudien ». Les textes des programmes scolaires des écoles coraniques à tendance wahhabite font abstraction complète de l’Histoire de la Civilisation Occidentale, et enseignent que les chrétiens et les juifs sont des ennemis à combattre pour la plus grande gloire de l’Islam, par exemple en Angleterre, dans les 40 établissements du Saudi Students Clubs and Schools, englobant  5000 étudiants de 6 à 18 ans, d’après un documentaire de la BBC.

On peut par exemple constater que le cheikh wahhabite saoudien Wassouliah Abbas fut invité par les responsables du CEP, ce cheikh interdit aux Musulmans de serrer la main des femmes ou de dessiner des êtres vivants, lors de son passage à la Grande Mosquée de Creil en juillet 2011.

 

-                                                    218430MosqueSaintDenisAbouAyoub Abderhamane Al Barack dans religion
Respectivement de gauche à droite, Soufiane Abou Ayoub, vice-président du Centre Éducatif du Palmier, recevant le cheikh wahhabite saoudien Wassioullah Abbas, qui ne serre pas la main des femmes, en juin 2012

 

Qu’en est-il du sujet sensible de la mixité homme/femmes, cela pose-t-il un problème pour les responsables de l’établissement ? Ci-dessous, le réponse formulée sur le site du CEP (hard-copy)

-                               774446MosqueSaintDenisnonmixit2 Ahmed Jaballah

On peut constater que les responsables du CEP appliquent rigoureusement les principes du wahhabisme. Pas de mixité entre hommes et femmes à l’intérieur de l’établissement, les tentatrices pouvant perturber la concentration des Musulmans sur le chemin d’Allah et son Prophète. Où se cachent les féministes pour dénoncer cette vision de la femme ?
A-t-on là une image qui sera représentative de la société islamique de Saint-Denis dans les quelques décennies à venir ?

 

Prédicateur de l’Islam wahhabite parmi d’autres, le cheikh Tarek Ibn Idriss, dans une vidéo-conférence diffusée en direct de Médine, expose les détails de la stratégie militaire employée par le Prophète Mohamed et son armée pour vaincre la tribu Arabe des Quraychites lors de la bataille de Badr en 624 devant les Fidèles de Saint-Denis.
Le plan de bataille et son déroulement sont détaillés très minitieusement.
Un cours complet donné aux Musulmans glorifiant la puissance et les vertus du combat armé contre les Infidèles. Une formation à la stratégie militaire, au Jihad pour les Fidèles dans un lieu de Culte ?
On est évidemment là bien loin du Message du Christ appelant à la non-violence et à la tolérance.

-                            504552MosqueSaintDenisTarekBenDriss Allah
Le prédicateur Tarek Ibn Idriss enseigne aux Fidèles Musulmans du Centre Éducatif du Palmier (CEP), la stratégie militaire déployée par le Prophète Mohamed (Guide de tous les Musulmans) et son armée pour vaincre la tribu des Quraychites (hard-copy)


Dans le cadre du séminaire Ibn Taymiya les 8 et 9 mai 2013, les responsables du CEP sont fiers de retransmettre devant les Fidèles Musulmans sur écran géant en vidéo-conférence, le sermon de prestigieux cheikh saoudiens, dont Abderrahmane Ibn Nasir Al Barak, un prédicateur de l’Islam wahhabite ‎à l’Université islamique de ‎Riyad.

Pour présenter sommairement ce grand « savant » de l’Islam, on peut noter que le cheikh Al Barak a émis quelques fatwas (texte de législation islamique) pas forcément compatibles avec les valeurs occidentales : “organiser des élections est contraire ‎aux principes de l’Islam car on imite les infidèles et donc c’est illégitime”, “lors des élections se mélangent les ‎oulémas, les ignorants et les ‎femmes. Or, cela est contraire à la raison et à la Charia”.
Abderrahmane Al Barak a appelé à la mort de chaque femme conduisant une voiture tout en qualifiant ‎les femmes saoudiennes ‎qui ont réclamé le droit de conduire des voitures “d’être des ‎instigatrices du mal, des femmes occidentalisées cherchant à ‎occidentaliser le pays”.

Pour se faire une opinion encore plus précise de l’idéologie wahhabite, on peut écouter sa vidéo-conférence, traduite par le vice-président de l’établissement et ancien imam aux Émirats Arabes Unis, Soufiane Abou Ayoub, disponible en intégralité en ligne sur le site officiel du CEP. En gras italique ci-dessous, quelques extraits :

-            972864MosqueSaintDenisAberrahmaneAlBarrak antisionisme       823137MosqueSaintDenisSoufianeAbouAyoub2 arabie saoudite
Respectivement de gauche à droite, le cheikh saoudien Abderrahmane Al Barak et le vice-président du CEP, Soufiane Abou Ayoub (hard-copy)

« Le Prophète Mohamed a dit : « Il n’y a pas un être humain, parmi les Juifs et les Chrétiens, qui entende parler de moi et qui ne croît pas par la suite en moi, sans qu’il ne fasse partie des gens de l’Enfer. »
[03:22]
« Il m’a été ordonné de combattre les gens, jusqu’à ce qu’ils attestent que nul n’est digne d’être adoré en dehors d’Allah et que Mohamed est le Messager d’Allah, qu’ils accomplissent la prière et s’acquittent de l’aumône, lorsqu’ils accomplissent cela, ils ont préservé de moi leur sang, leur bien et leur jugement revient à Allah. »
[05:05]
« Cette attestation de Foi contient l’obligation de renier tous ce qui est adoré en dehors d’Allah en premier lieu, et de se désavouer des associateurs et polythéistes, comme Allah dit dans le Coran : « Nous nous désavouons de vous, nous vous renions, et il y a désormais entre nous et vous, la haine et l’animosité jusqu’au jour de la Résurrection. »
Dans cette attestation, nous retrouvons la négation de tout ce qui est adoré en dehors d’Allah, qui ne mérite pas l’Adoration et sont de fausses Divinités. Le Cheikh a fait référence à l’association que l’on trouve chez ceux qui adorent autre qu’Allah, et a insisté sur celui accompli par les Chrétiens.
Ceux qui adorent la Croix ou qui ont divinisé Issa (Jésus), ce Prophète qui démentira cette adoration injuste le jour du Jugement , lorsque Allah l’interrogera en lui disant : « Est-ce toi qui a dit aux gens : prenez moi ainsi que ma mère comme Divinité en dehors de Allah ? Il répondra : « Que tu sois sanctifié, il ne convient pas à ce que je dise ce pourquoi je n’ai aucun droit. Si je l’avais dit, tu le saurais très bien car tu sais ce qu’il y a en moi et je ne sais pas ce qu’il y a en toi, car tu es certes le connaisseur de l’Invisible, de tout ce qui est caché. »

[...]
Allah démentira ce qu’ont prétendu les Chrétiens en adorant Issa (Jésus) à la place d’Allah, c’est à ce moment qu’ils seront avilis et humiliés le jour de la Résurrection. Même ici bas, lorsqu’il était vivant parmi eux, il les a mis en garde et leur a interdit d’adorer autre qu’Allah. Allah a dit dans le Coran : « Certes, ont mécru ceux qui prétendent que le Messie est Allah, et le Messie a dit « Oh fils d’Israël, adorez Allah, mon Seigneur est le vôtre ! Certes, celui qui associe Allah, le Paradis lui est interdit, sa destination sera l’Enfer et il ne trouvera aucun secoureur.
Cette attestation annule et annihile tout ce qui est adoré en dehors d’Allah.« 
[10:43]
« Ceux qui ont demandé un conseil pour quitter la France vers un pays Musulman, le Cheikh a fortement encouragé les Musulmans à quitter les pays mécréants et à se rendre chez les Musulmans et que même si dans les pays Musulmans on trouve des choses qui peuvent paraître mauvaises, ce sera toujours mieux que d’être parmi les mécréants et il y aura toujours du bien à être parmi les Musulmans, donc le Cheikh a énormément incité les Musulmans à quitter le pays des mécréants. »
[23:42]
« Une question concernant la tenue vestimentaire que les Musulmans doivent adopter en France. Doivent-ils s’habiller comme eux et passer inaperçus, ou bien peuvent-ils porter leurs vêtements traditionnels ? Le cheikh a dit que si on ne craint pas un mal dans le fait de se distinguer des mécréants à travers notre tenue vestimentaire, alors cela est meilleur de se distinguer des mécréants par nos tenues. »
[28:44]
vidéo-conférence du cheikh saoudien Abderrahmane Al Barrak, traduite par Soufiane Abou Ayoub, le 9 mai 2013 au CEP (hard-copy)

Un véritable manifeste anti-chrétien et anti-occidental.
Allah est le seul qui doit être adoré, les Chrétiens sont des mécréants, car ils adorent Jésus, et pour cette infamie, il seront condamnés à l’Enfer, « il y aura entre vous et nous de la haine et l’animosité jusqu’au jour de la Résurrection », les Chrétiens seront « avilis et humiliés le jour de la Résurrection »
.
Le cheih conseille même aux Musulmans de fuir la France, pays des mécréants, et de partir s’établir dans les pays Musulmans.
Un message de communion fraternelle entre Musulmans et Chrétiens ?
Quelle image ont les Musulmans, élèves du Centre Éducatif du Palmier, des Chrétiens après avoir écouté cette conférence ?

 

Le développement du wahhabisme est encouragé par les dirigeants de la municipalité de Saint-Denis.
Ses maires communistes, Patrick Braouezec (ancien maire), ainsi que le maire actuellement en place Didier Paillard, ont participé activement à l’élaboration du projet de la Grande Mosquée wahhabite en cours de construction.

Située au 125 rue Henri Barbusse, sur un terrain d’une surface de 3 900 m2, cette Mosquée prévoit une emprise au sol des différents bâtiments, de 3 500m2. La capacité d’accueil est d’environ 2 500 fidèles.

Organisation de l’édifice :
– un minaret de 24 mètres
– deux salles de prière de 800 et 300 m2
– une salle de conférence
– une bibliothèque
– des salles d’enseignement
– des locaux associatifs
– des logements (4 pour le personnel)
– des commerces

58% du coût de la mosquée sera dédié à la construction d’un parking de 170 places. Impossible de passer inaperçue dans le paysage de la ville !
La cérémonie de pose de la première pierre de la Mosquée a eu lieu le 2 juin 2007 en présence de Patrick Braouezec et de Didier Paillard

Le coût du projet est estimé à 4 millions d’euros HT, financé en partie par l’Arabie Saoudite.

-247367MosqueSaintDenismaquette Centre éducatif du Palmier   361325MosqueSaintDenis CEP

Projet de la Grande Mosquée de Saint-Denis et son futur minaret de 24 mètres, située rue Henri Barbusse.

-   357107MosqueSaintDenisDidierPaillard charia   350274MosqueSaintDenisDidierPaillardAhmedJaballah chrétiens

Didier Paillard (photo de gauche), maire communiste de Saint-Denis en réunion de travail le 24 juin 2011, avec Ahmed Jaballah, président de l’UOIF (jusqu’en juin 2013), organisation de l’Islam politique antisioniste et antioccidental des Frères Musulmans en France.   (hard-copy)

13 juin, 2013

Cours d’Islam du professeur Ibrahim Abou Talha à la Grande Mosquée Masjid « la Vertu » de Pantin : « Celui qui change de religion, ôtez-lui la vie »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 07 min

Pantin est une commune du département de la Seine-Saint-Denis (93), située dans la banlieue nord-est de Paris, dont elle est limitrophe.
La ville compte depuis plusieurs années une forte communauté Musulmane, pas moins de huit associations Islamiques sont répertoriées sur Pantin.
Face à l’afflux de Fidèles, les responsables de ces associations ont demandé et obtenu avec succès auprès de la municipalité administrée par le maire socialiste Bertrand Kern, la construction de lieux de Culte Musulmans.
En particulier le permis de construire délivré pour l’édification de la Mosquée Hamza, rue Honoré, dans le quartier des Quatre-Chemins à Pantin, tout près d’Aubervilliers. Débutés à l’automne 2012, les ouvriers s’activent sur le site de l’association « la Fraternité », qui finance ce projet de démolition-reconstruction.
Sur le modèle du projet parisien de la Goutte-d’Or, dans le XVIIIe arrondissement, les associations Musulmanes de Pantin viennent finalement d’accepter de s’unir autour de la nouvelle proposition de la mairie. A la place de la Mosquée de la Vertu, située rue Racine, dans le quartier des Courtillières, un nouveau lieu de culte que se partageraient l’ensemble des associations et un centre culturel, mais sur un terrain deux fois plus grand.

-                                                 Cours d'Islam du professeur Ibrahim Abou Talha à la Grande Mosquée Masjid
-                                                    La Mosquée Masjid El-Islâh dans le quartier des Courtillières à Pantin

Les associations ont obtenu la promesse de doubler la taille de l’actuel terrain (qui réunit les fidèles de deux associations subsahariennes) pour y construire une Grande Mosquée neuve et un centre culturel. « Cela n’a pas été évident de satisfaire tout le monde. Mais ça y est, nous y arrivons », se félicite Alain Périès, l’adjoint socialiste chargé du dossier des Courtillières.

Cette signature, engagerait la ville à céder un terrain à proximité du gymnase Hasenfratz pour une période de quatre-vingt-dix-neuf ans en échange de un euro symbolique, un financement déguisé, contraire et en désaccord flagrant avec la Loi de 1905, l’État ne devant subvenir aux besoins d’aucun Culte.

La présence de ces lieux de Culte Musulmans depuis plusieurs années, dédiés à l’apaisement des coeurs, la Tolérance et le Respect ne semble pas complètement porter ses fruits. En effet, en janvier 2013, au coeur même du quartier des Courtilières de Pantin où est implantée la principale Mosquée de la ville, deux journalistes de la revue « Les Inrockuptibles » en reportage dans le quartier se sont faits violemment agressés et dévalisés par des jeunes, en prétextant qu’ « Ici, c’est notre cité. Vous avez cinq minutes pour dégager, sinon on va vous faire mal. »

Que prêche-t-on dans la Mosquée des Courtillières, qu’est-il enseigné aux jeunes Musulmans de Pantin dans ce complexe islamique qui sera bientôt étendu grâce aux aides apportées par la municipalité de Bertrand Kern ?
Les cours hebdomadaires du vendredi (et maintenant en plus tous les jeudis depuis avril 2013) sont dispensés par un précheur formé au Yémen, Ibrahim Abou Talha (lien 2). On sait que le Yémen n’est pas réputé pour enseigner un Islam « modéré », puisque sa législation se fonde en partie sur la Charia, la Loi Islamique, proche de la doctrine wahhabite des saoudiens, qui n’est pas vraiment un modèle de tolérance. L’apostasie y est passible de peine de mort.

Ibrahim Abou Talha est également professeur au Centre Éducatif du Palmier (CEP), une école coranique située maintenant à Saint-Denis.

-                       944615MosquePantinconferenceIbrahimAbouTalha an-nawawi dans religion       784300MosquePantinsminaire2 arabie saoudite

-                            309803MosquePantinconfrencesIbrahimAbouTalha Bertrand Kern        217541MosquePantinsminaireIbrahimAbouTalha Bobigny

Ibrahim Abou Talha, prédicateur de la Charia à la Mosquée de la « Vertu » de Pantin et au Centre Éducatif du Palmier (CEP) de Saint-Denis

Ibrahim Abou Talha est un spécialiste des Hadiths authentiques recueillis par l’imam An-Nawawi (1233-1277), des textes servant de base à la Loi Islamique d’après les faits et gestes du Prophète Mohamed, Guide et modèle Parfait pour tous les Musulmans, et que tous les Fidèles doivent respecter, en tous lieux et à toute époque.
On peut également se procurer l’ouvrage majeur de An-Nawawi, le livre le plus important après le Coran pour les Musulmans, « les Jardins des Vertueux » (Riyad-as-Salihin), que vous pouvez-vous procurer dans toute bonne librairie islamique qui se respecte ou en grande surface. Dans ce livre disponible sur les sites en ligne des plus grandes Mosquées de France, on enseigne la prédication du Jihad, la Guerre Sainte contre les Infidèles, la haine des Juifs, une doctrine violemment misogyne (lapidation des femmes adultères, interdiction de sortir sans la permission de son mari, etc…), et le rejet et la destruction de tout ce qui n’est pas Islamique (images, statues, musique, etc…).
En gras italique ci-dessous, un extrait de son cours de l’enseignement des Hadiths de An-Nawawi donné devant ses Fidèles, disponible en intégralité sur le site de prédications (dourous) de Bobigny au format audio mp3 :

« Le Prophète nous dit : « Il n’est pas permis de verser le sang du Musulman, sauf dans trois cas :
- celui qui commet la fornication alors qu’il a déjà contracté un mariage, quelqu’un qui s’est marié et qui, par la suite, a commis la fornication.
- le meurtrier qui a pris l’âme d’un autre, une personne a tué quelqu’un, alors le gouverneur le tue
- et l’apostat qui quitte sa communauté, celui qui rentre dans l’Islam, ou celui qui est Musulman, par la suite, il sort de l’Islam, par une Croyance, une Parole, une action ou tout ce qui fait sortir de l’Islam. »
[10:29]

« Il m’a été commandé de combattre les gens jusqu’à ce qu’ils témoignent de La Ilaha Illallah, et que Mohamed est le Messager d’Allah, d’accomplir la prière, de s’acquitter de l’aumône légale, s’ils font cela, ils ont préservé de moi leur sang et leurs biens, sauf des droits de l’Islam. »
[23:30]

« Celui qui ne s’est jamais marié, et qui commet la fornication, dans l’Islam il doit être fouetté cent fois, comme cela a été cité dans la Sourate an-nour. Allah dit dans le Coran, la fornicatrice, et le fornicateur fouettez-les chacun cent fois. Dans un autre hadith il est dit qu’il doit être expatrié pendant un an. Donc, il est fouetté de cent coups de fouet, et ensuite, il doit partir pendant un an. »
Celui qui est déjà marié, dès la première fois, sera lapidé jusqu’à ce qu’il décède. »
[27:30]

« Si la personne tue quelqu’un, on a le droit de tuer cette personne. C’est-à-dire que le gouverneur ordonna à ce que cette personne lui aussi on lui prenne son âme, comme il a pris l’âme d’une personne. Allah nous dit dans le Coran que la Loi du Talion a été écrite pour le meurtre. Celui qui ôte la vie à quelqu’un, on a le droit de lui ôter la vie. Ce n’est pas toi ou moi, mais l’ordre du gouverneur. Ce n’est pas l’anarchie. Chez les Juifs, si tu tuais quelqu’un, la famille de la personne n’avait pas le choix, donc on te tuais directement. Chez les Chrétiens, tu es obligé de pardonner. Dans l’Islam, c’est le juste milieu. On vient voir la famille du défunt et on lui expose la situation, et c’est eux qui choisissent. Ils ont le choix entre plusieurs choses. La première, c’est de pardonner, le Prophète appelait toujours à pardonner. Donc, il excuse le meurtrier. Le deuxième cas, il paye une amende, un dédommagement pour avoir pris la vie Sacrée de ce Musulman. Troisième cas, la Loi du Talion, on le tue. Il a le choix dans cela, et ça, c’est le juste milieu. »
[36:52]

« Le Prophète Mohamed dans ce hadith nous dit : « Celui qui change de Religion, ôtez-lui la vie ». Ils ont cité comme sagesse de cela, que si les gens sortait de la Religion, entrait dans la Religion, sortait de la Religion, les gens vont penser qu’il y a des manquements dans cette Religion. Et cela va nuire à l’image de l’Islam. »
[43:40]

« Celui qui sème le désordre sur la Terre, comme les brigands de chemin, ceux qui attaquaient les diligences, les caravanes, et les marchandises, et ensuite ils se cachaient pour les attaquer, Allah nous dit dans le Coran que le jugement de ces gens là, c’est de les tuer, ou bien de les crucifier, ou bien de leur couper les membres opposés. Pourquoi ? Parce qu’ils répandent le désordre sur la Terre. »
[45:20]

« Celui qui tue, il enlève la sécurité des gens, du pays, il enlève la sécurité des gens de son entourage, cela veut dire que les gens vont vivre constamment dans la crainte ou dans la peur, si on laisse le meurtre se répandre, personne ne sera en sécurité, personne ne pourra laisser sortir sa famille, personne n’osera faire telle chose ou telle chose. Pourquoi ? Parce que les gens peuvent tuer sans recevoir la peine religieusement prévue à cet effet. Et regardez ce qui se passe en France, ils disent qu’il n’y a plus de place dans les prisons, une des grandes causes, c’est quoi ? C’est que celui qui tue va en prison et ressort, il retue, il retourne en prison, il retue. »
[47:00]

« Celui qui tue, l’Islam permet de lui ôter la vie, afin de laisser en vie les autres. C’est pour ça que Allah nous dit : « Vous avez dans la Loi du Talion, en vraie la vie ». Que veut dire ce verset ? En tuant une personne qui est meurtrière, on va garder en vie le reste. Mais si on le laisse en vie, il va tuer les gens et va répandre le désordre sur la Terre. Mais en ôtant une vie, on a préservé la vie du pays. »
[48:53]

« Celui qui sort de la Religion répand le désordre sur la Terre, parce que cela va appeler les gens à aller dans des Religions qui ne sont pas agrées par Allah, ils vont mourir pour cela, vont rentrer dans le plus grand chatîment et vont finir en Enfer éternellement. Et ça, cest le mal par excellence. »
[49:40]
Le prédicateur Ibrahim Abou Talha, cours d’Islam à la Mosquée Masjid el-Islâh (« la Vertu ») de Pantin (hard-copy)

Ibrahim Abou Talha nous explique les fondements de la Loi coranique, instituée au niveau de l’État par le « gouverneur », il nous détaille les punitions à attribuer à ceux qui commettent l’adultère : soit cent coups de fouet pour les célibataires, soit la lapidation pour ceux qui sont mariés.
Le Musulman qui décide de quitter l’Islam (apostat) doit être mis à mort, car sinon, il causera le « désordre sur la Terre » et « finira en Enfer éternellement ».
La Loi du Talion, est prescrite : celui qui tue doit être tué, car la société est trop laxiste envers ces personnes en permettant trop facilement leur libération.

Image de prévisualisation YouTube
« Celui qui sème le désordre sur la Terre, comme les brigands de chemin, ceux qui attaquaient les diligences, les caravanes, et les marchandises, et ensuite ils se cachaient pour les attaquer, Allah nous dit dans le Coran que le jugement de ces gens là, c’est de les tuer, ou bien de les crucifier, ou bien de leur couper les membres opposés. »
La Loi Islamique enseignée dans la Mosquée de Pantin par Ibrahim Abou Talha sera-t-elle un jour en vigueur sur le sol français ?

Pour les Musulmans assistant à ce cours, tout ce qui sort de la bouche de ce prédicateur est censé être garant de la Parole d’Allah sur Terre, un guide dans la Foi Musulmane. Pensez-vous que ce sont là des messages de Paix et de Tolérance ? Ibrahim Abou Talha offre un permis de tuer à ses Fidèles, sans aucune modération, ni avertissement quant à la violence de ces textes.
Qu’en sera-t-il, lorsque le complexe islamique de Pantin sera agrandi, et que son école coranique fonctionnera à plein régime dans quelques années ? Les jeunes Musulmans endoctrinés seront-ils pleinement intégrés dans la vie sociale de Pantin ?

-                                                                         919706MosqueePantinBertrandKern charia
La Mosquée est un projet « structurant pour la vie du quartier », car « chacun doit pratiquer son culte dans des conditions qui soient dignes »
Bertrand Kern, maire socialiste de Pantin, après avoir attribué un terrain avec un bail emphytéotique d’un euro symbolique aux associations Musulmanes de la ville, pour la construction d’une Mosquée.

1 août, 2012

Conférence du cheikh Ghassen Khalil Mohamed Musallam au centre Tawhid, bastion de l’Islam Radical à Saint-Denis : « Les colons sionistes violent, colonisent et occupent les terres de nos Frères en Palestine »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 08 min

Saint-Denis est une ville du département de Seine-Saint-Denis (93) en banlieue nord parisienne de plus de 90 000 habitants, un des berceaux de la Chrétienté en Europe avec sa Basilique où sont enterrés plus de quarante deux rois et trente-deux reines de France (de Dagobert à Louis XVIII en passant par Catherine de Médicis et Louis XIV).
L’immigration intensive subie par la ville en quelques décennies a radicalement changé son paysage.
La transformation du paysage ethnique, culturel, et cultuel est tel que l’on peut estimer aujourd’hui que plus des deux tiers de la population de la ville sont d’origine extra-européenne, il n’existe par exemple, dans cette grande ville, plus une seule boucherie traditionnelle vendant du porc, les kebabs et les pizzerias sont tous hallal.
On peut par ailleurs vérifier que, statistiquement, dans les quartiers périphériques de la ville, une femme sur cinq porte un voile islamique ou un Hijab (voile couvrant les cheveux, la nuque et tout le corps sauf le visage).

Cette forte présence de la Communauté Musulmane dans la ville a donné naissance depuis de nombreuses années à plusieurs lieux de Cultes Musulmans.
Parmi ces lieux de Culte, le centre Tawhid de Saint Denis, rue de la Boulangerie, est depuis 1992 un centre culturel autonome et indépendant.
Des cours de langue Arabe et de pratique de l’Islam sont donnés à plusieurs sections d’âge : entre 3 et 12 ans pour une initiation à l’Islam, aux adolescents à partir de 13 ans, et aux adultes des conférences et des cours de mémorisation du Coran.

-            Conférence du cheikh Ghassen Khalil Mohamed Musallam au centre Tawhid, bastion de l'Islam Radical à Saint-Denis :           538095MosqueSaintDenisfemmes Abdelfattah Mourou dans religion
-      centre Tawhid de Saint-Denis, Musulmans et Musulmanes écoutant un prèche lors de la fête de l’Aïd en 2008

Quelle idéologie est enseignée aux Musulmans du centre Tawhid ? On peut constater que le centre entretien des relations directes avec des membres de l’UOIF (Union des Organisations Islamiques de France), la branche française de l’Islam politique des Frères Musulmans.

On peut remarquer en effet que Hassan Iquioussen, un prédicateur membre de l’UOIF, est venu donner une conférence au centre Tawhid le12 septembre 2009. (hard-copy)
Hassan Iquioussen, est un islamiste radical, ayant par le passé tenu des propos ouvertement antisémites.
Il parcourt les Mosquées de France en diffusant aux Fidèles Musulmans dans ses conférences une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

Les jeunes dionysiens endoctrinés par Hassan Iquioussen feront-ils de bons Musulmans ?

 

On peut par ailleurs constater que sur la page Facebook officielle du centre Tawhid, que Hani Ramadan, (frère du très controversé Tariq Ramadan), connu pour ses positions radicales, militant pour la mise en place d’un Califat, un état musulman gouverné par la charia, la loi Islamique concurrente et incompatible avec les démocraties occidentales, était également présent le 12 juin 2012 au centre Tawhid pour y donner une conférence. (hard-copy)
Hani Ramadan n’hésite pas pour défendre la cause palestinienne à diffuser des propos antisémites, comme ici, dans une Mosquée de Bruxelles, où il déforme et utilise les Écritures Saintes pour comparer les Juifs à « des serpents, une race de vipères » devant plusieurs centaines de Musulmans.

Tariq Ramadan, islamiste politique, soutient également le centre Tawhid de Saint-Denis et encourage les Musulmans à financer le projet de son rachat, le centre était jusqu’alors loué par la Municipalité de Patrick Braouezec, ex-maire communiste de la ville (hard-copy)

Le centre Tawhid a également reçu le 27 mai 2011 le cheikh Abdelfattah Mourou du parti islamiste Ehnnadha, vainqueurs des récentes élections pour désigner une nouvelle assemblée constituante le 23 octobre 2011 en Tunisie (hard-copy)
Pour connaître quelle est la vision et l’orientation politique de ce parti, on peut se référer aux textes, discours et interviews de son président et fondateur Rashed Ghannouchi.

-                         tariqramadandrhyde Allah                              hanirmadan antisémitisme

-                                 mosqueraismesiquioussen arabie saoudite                                           Mosqu%C3%A9e-Bagnolet-Abdelfatteh-Mourou-300x229 basilique
- les islamistes conférenciers du centre Tawhid de Saint-Denis, (respectivement de haut en bas et de gauche à droite) Tariq Ramadan, Hani Ramadan, Hassan Iquioussen et Abdelfattah Mourou

Tous ces prédicateurs diffusent aux Fidèles Musulmans une idéologie antisioniste, l’importation du conflit israélo-palestinien en Europe, avec le même message martelé sans cesse au fil des années : un rejet des valeurs et des modes de vie de l’Occident, ce qui a pour conséquence un repli communautaire de plus en plus visible par la manifestation du port de voile islamique, du Hijab ou du qami dans la ville, et faire d’Israël, un état criminel.
On peut mesurer la progagande antisioniste menée par les responsables du centre sur la page Facebook, par l’incitation au boycott des produits venant d’Israël, et le soutien aux manifestations antisionistes.(hard-copy1), (hard-copy2)

-     583257MosqueSaintDenisboycottIsrael centre Tawhid         758917MosqueSaintDenisdattesIsral chrétiens

-                                                       998701MosqueSaintDeniscartepalestine Coran
-                                exemples de propagande antisioniste diffusée sur le site facebook du centre Tawhid de Saint-Denis

le cheikh antisioniste Ghassen Khalil Mohamed Musallam, accueilli pendant le Ramadan, est venu donner une conférence le 6 juillet 2012 que l’on peut écouter en intégralité sur le site du centre Tawhid de Saint-Denis, un court extrait ci-dessous,  (hard-copy)

« Imaginez quelqu’un qui va rompre son jeûne avec quelque chose où il y a un doute. Quelque chose qui ne plaît pas à Allah. Ou bien quand il va manger son plat, il a acheté sa viande, peut-être qu’il n’est pas sûr qu’elle est hallal, ou peut-être son argent, il n’est pas hallal. Je ne vais pas m’étaler mais je reste sur un point qui me tiens à coeur, sur les dattes. On sait qu’aujourd’hui la saison arrive un peu tôt pour avoir des dattes fraîches cette année, parce que la cueillette c’est fin août, septembre, et on est au mois de juillet. Et souvent la question revient : « souvent on ne regarde pas d’où viennent les dattes, parce que pour nous, c’est des dattes algériennes, tunisiennes, peut-être de l’Arabie Saoudite. »
[...]
16:07
Je rappelle qu’on oublie qu’il y a des dattes commercialisées par des colons sionistes qui violent, qui colonisent, qui occupent les terres de nos Frères en Palestine. Ce n’est pas seulement ça, ils ont pris la terre des Musulmans, ils font planter et travailler ces palmiers par des Musulmans palestiniens, ils vendent ces dattes aux Musulmans et puis nous, on vient dépenser de l’argent pour leur donner et les renforcer.
Comment peut-on imaginer au moment le plus crucial, au moment où l’on dit « Bismillah », au moment où on entend l’adhan (appel à la prière), pour commencer une Adoration, on le fait avec des dattes qui ont été importées sur le dos de nos Frères, qui ont été arrosées par la sueur et le sang de nos Frères, et que l’argent qu’on donne, c’est pour renforcer ces gens là pour qu’ils continuent leurs crimes ?
Allah est pur et n’accepte que ce qui est pur, et que c’est toi mon Frère, le commerçant, ou bien le client, qui accepte d’acheter ou de vendre ces dattes, et toi tu acceptes de les manger, tu es complice. Et Allah n’accepte pas de ta part ce que tu as mangé, tu as gâché ton jeûne de 18 heures, car pour l’achat de deux ou trois dattes, tu as gâché un travail de 18 heures. »
[...]
19:42
« Mes Frères et Soeurs, rappelez-vous, nos Frères et Soeurs qui sont là-bas, de l’autre côté, en Palestine, qui sont empêchés de faire leur récolte pendant ce temps là, pendant que les colons font leur récolte. »
25:30
[...]
« Savez-vous mes Frères, que parmi ces crimes et l’occupation injuste des terrains, ils empêchent les palestiniens de faire leur récolte, ils puisent l’eau des nappes pour leurs jardins et leurs plantations et ils empêchent les palestiniens de prendre l’eau. Que près de 50% de ces gens là qui sont dans la vallée du Jourdain, ils vivent avec les recettes des dattes. Ils travaillent principalement dans des champs de dattes et que leurs revenus provient des dattes. Et que près de 80% de ces dattes sont exportées vers l’Europe et que rien qu’en France, près de 8 tonnes sont écoulées. Auprès de qui ? De Jacques, Paul, Martin ou Michel ? C’est auprès de Mohamed, Omar et Ossim, et que cela ne le dérange pas de manger ces dattes, de les apprécier : « elles sont grosses ! » J’ai parlé une fois à un commerçant : « Fais attention mon Frère, il y a des dattes qui viennent de là-bas ». Il me dit : « Et alors, c’est pas grave. »
« Tu n’es pas conscient mon Frère que tu es un complice ? Que tu aides ces gens là à continuer leurs crimes ? A prendre le sang de tes Frères, à sucer leur sang, continuer à abuser de leur injustice et de leur violation des terres des Frères ? »
27:16
[...]
« Avant d’aller prier, commence par boycotter, à ne pas acheter ces dattes qui viennent illicitement, illégalement. »
30:15
« Il y a quelques marques de dattes qui sont commercialisées avec certains noms. Les Frères à la sortie vont vous donner quelques prospectus et des papiers qui vous montrent et qui donnent le nom de ces sociétés là. Entre autres : Carmel, River Jordan et autres, il y a cinq ou six sociétés qui commercialisent ces dattes. Faîtes attention Mes Frères à ce que vous achetez, vérifiez bien. »
37:47
conférence de Ghassen Khalil Mohamed Musallam au centre Tawhid de Saint-Denis le 6 juillet 2012

Le conférencier voit le conflit israélo-palestinien de manière unilatérale, les israéliens sont des colonisateurs, des criminels et n’ont droit qu’au mépris et au boycott de leurs produits.
Ces appels se transforment bien évidemment en manifestations et actions concrètes, comme ici dans le centre commercial de Saint-Denis le 24 avril 2010, une manifestation du collectif BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) soutenue par le centre Tawhid, incitant les personnes du Carrefour et du centre commercial Saint-Denis Basilique à ne pas acheter de produits en provenance d’Israël.(hard-copy)

Est-ce le rôle d’un lieu de Culte, lieu de Reccueillement, de Méditation et de Prières, d’entretenir et de diffuser la haine d’un peuple,  à vouloir la disparition de son état ?

Image de prévisualisation YouTube
-  Manifestation antisioniste du collectif BDS dans le centre commercial de Saint-Denis le 24 avril 2010, soutenue par le centre Tawhid

Le conflit est évidemment beaucoup plus complexe que cela, on peut par exemple se référer à l’excellent petit livre de David Horowitz et Guy Millière « Comment le peuple palestinien fut inventé », ou encore le livre « La guerre d’Oslo » disponible en ligne au format PDF sur les négociations menées entre le gouvernement israélien et l’OLP de Yasser Arafat durant les années 1990-2000,  et d’autres articles qui démystifient la propagande de désinformation diffusée sur l’Histoire d’Israël.

 

La frontière entre antisionisme et antisémitisme est ténue, puisque les responsables du centre Tawhid de Saint-Denis diffusent sur la page facebook du site les prédications du Cheikh wahhabite saoudien Mohamed Al-Arifi (hard-copy)
Ce cheikh est un prédicateur très renommé qui anime des émissions télévisées sur les différentes chaînes saoudiennes et d’autres pays arabes. Sa propagande est ouvertement antisémite et misogyne.

-                                                                                          162884SaintDenisalarififemmes Hani Ramadan
-                 Le centre Tawhid de Saint-Denis fait la promotion sur son site du cheikh antisémite et misogyne saoudien Mohamed Al-Arifi

Quelques extraits d’émissions télé, en gras italique ci-dessous, le cheikh nous explique la bonne méthode pour bien frapper sa femme sur la chaîne populaire libanaise LBC  :

« - Quelle est la troisième option ?
- Les frapper.
- C’est vrai.
- Comment doit-on frapper ? Qu’en pensez-vous ?
- Des frappes légères, par exemple, je ne la frapperai pas au visage, frapper au visage est interdit, même les animaux ne le font pas. Quand une personne frappe un animal, lorsque vous voulez que votre chameau ou votre âne avance, vous ne devez pas le frapper au visage. Si c’est vrai pour les animaux, c’est encore plus vrai pour les humains.
Donc, frapper légèrement et pas en direction du visage. C’est une manière d’expliquer : « Femme, tu es allée trop loin, je ne peux plus en supporter davantage. »
S’il doit frapper sa femme, il doit la frapper légèrement et ne pas blesser son visage. Il doit la frapper là où ça ne laisse pas de marques. Il ne doit pas la frapper sur la main, il doit la frapper aux endroits où il n’y aura pas de dommages. Il ne doit pas la frapper comme on frappe un animal ou un enfant, en giflant de gauche à droite. »
Le cheikh saoudien Mohamed Al-Arifi sur la télévision libanaise – LBC

Ici, un prèche incitant à la haine des juifs sur Al Nas TV en Égypte :

« Les Juifs ont plusieurs caractéristiques. Une d’entre elles est leur incapacité à supporter la confrontation. J’ai étudié l’Histoire des Juifs quand je donnais des cours de Religion. A travers toute l’Histoire des Juifs, je n’ai jamais étudié une bataille dans laquelle ils aient combattu l’ennemi de front. Pouvez-vous croire cela ?
L’Histoire des Juifs démarre même plus tôt que celle de l’Islam, néanmoins, il n’y a pas une seule bataille où les Juifs aient combattu les Croyants face à face. Ils attaquent toujours à partir de fortifications ou de murs, que ce soit des barrières psychologiques ou physiques. Ils vous combattent de derrière les murs.
Vous pouvez souvent constater que lorsque un Juif puissamment armé affronte trois ou quatre Palestiniens, il fuit, avec sa mitrailleuse à la main. Quoi ? Ils n’ont même pas le courage de tuer ? Non, ils ne l’ont pas. »

Le cheikh saoudien Mohamed Al-Arifi – Télévision égyptienne – Al Nas TV  – 6 février 2012

Comment sont considérées les valeurs enseignées par ce prédicateur par les responsables du centre Tawhid de Saint-Denis ? Sont elles diffusées dans les cours donnés aux Musulmans ?

 

L’Islam se développe à grande vitesse dans la ville, l’association de la communauté musulmane de Saint-Denis AMAL créée en 1998 et présidée par Mohammad Bendada, dont la principale activité est de permettre et garantir la pratique des rites religieux pour la communauté musulmane à Saint-Denis, a obtenu de la municipalité de la ville un terrain et l’autorisation de construire une Mosquée cathédrale composée :
- d’un sous-sol, un rez-de-chaussée et un seul étage
- d’une salle de prière pour les hommes de 1100 m²
- d’une salle de prière quotidienne pour les hommes
- d’une salle de prière pour les femmes de 300 m²
- de grandes surfaces sanitaires (salles d’ablutions, WC, …)
- d’un grand parking situé au sous-sol (terrain entier) de plus de 170 places
- deux ascenseurs pouvant accueillir les personnes à mobilité réduite
- un espace vert planté d’arbres

Le 2 juin 2007, en présence du maire communiste de Saint-Denis de l’époque Patrick Braouezec, la communauté Musulmane concrétise son rêve de voir la Mosquée s’élever par une cérémonie d’inauguration de pose de la première pierre.

-        361325MosqueSaintDenis Hassan Iquioussen       749249MosqueSaintDenisencours iesh
-               Plan de la future Grande Mosquée de Saint-Denis et son minaret (en cours de construction) rue Henri Barbusse

Cette immense structure nécessite des Dons financiers importants, le quotidien saoudien Al-Riyadh du 1er juin 2012 rapporte que l’ambassadeur d’Arabie Saoudite à Paris, le dr Mohamed bin Ismaïl Al Al-Cheikh, a remis la première partie de la contribution de l’Arabie, évaluée à 4 millions de riyals.
Ce qui implique l’ingérence de l’état saoudien dans le financement, et un droit de regard de ce qui sera enseigné dans ce lieu de Culte.
Verra-t-on un jour Mohamed Al-Arifi et d’autres prédicateurs sahoudiens wahhabites préchant l’intolérance, la misogynie, la lutte contre les Mécréants pour imposer la charia donner des conférences à Saint-Denis ?
Quel Islam sera enseigné aux futurs jeunes Fidèles Musulmans dans cette grande Mosquée ?

D’autres lieux de Culte sur Saint-Denis diffusent l’Islam politique, comme l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH), qui sous ce titre pompeux, n’est rien d’autre qu’une immense madrassah, une école coranique dirigée par l’UOIF.

-                                                                              304883MosqueSaintDenisPatrickBraouezec imam
-                             « Nous ne voulons pas d’une Mosquée au rabais, …il a fallu combattre les préjugés et les a priori »
Allocution de Patrick Braouezec, ex-maire communiste de Saint-Denis lors de la cérémonie de pose de la première pierre de la Grande Mosquée le 2 juin 2007

6 avril, 2012

Prêche de Mamadou Daffé, imam de la future Grande Mosquée du Mirail à Toulouse : « Que Dieu maudisse les Juifs et les Chrétiens »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 02 min

Toulouse, en Haute-Garonne, avec plus de 440 000 habitants, est la quatrième commune la plus peuplée de France, la ville, réputée entre autre pour son activité estudiantine abrite le quartier Basso-Cambo, à Bellefontaine, un quartier du sud-ouest de Toulouse, dont la population comporte une très forte proportion d’immigrés Musulmans.

Depuis juin 2005, la mairie de Toulouse a fourni aux Musulmans des préfabriqués Algeco et un grand chapiteau qui leur servent de Mosquée, sous l’égide de leur imam Mamadou Daffé.
Depuis la date de l’installation effective de ces préfabriqués sur le parking de Basso-Cambo, les musulmans réquisitionnent illégalement une partie supplémentaire de ce parking pour y prier en plein air, chaque vendredi. Ils ont même installé des barrières tout autour de cette zone afin d’en interdire l’entrée aux non-musulmans, barrières qui coupent une allée du parking de l’hypermarché Géant Discount, et empêchent donc la circulation des véhicules. La mairie de Toulouse, gérée à l’époque par le maire UMP Jean-luc Moudenc (jusqu’en 2008) n’est à aucun moment intervenue pour faire cesser cette occupation illicite du domaine public et ce trouble à l’ordre public, qui se répètent semaine après semaine.

Image de prévisualisation YouTube

Prières de rue devant la Mosquée de Basso-Cambo à Toulouse

Par les pressions incessantes exercées sur les institutions publiques et les prières de rue, la communauté musulmane a obtenu de la mairie la mise en place d’un projet de construction d’une nouvelle Grande Mosquée du Mirail. Le projet s’est concrétisé par l’obtention du permis de construire le 24 octobre 2006.
La nouvelle Mosquée occupera le terrain de 1600 m2 se trouvant derrière le Géant Casino de Basso-Cambo, vendu par les domaines à l’association qui s’occupe de la construction. Tout est financé par les dons des fidèles. Coût estimé : 1,5 millions d’euros. Elle occupera une superficie de 1000 m2, et pourra accueillir jusqu’à 2400 fidèles.

-                                                                       Prêche de Mamadou Daffé, imam de la future Grande Mosquée du Mirail à Toulouse :
-                                                         prières de rue devant la Mosquée Basso-Cambo

-                                                                                       695404MosqueToulouseprojet basso-cambo dans religion

-                                                    projet de la future Grande Mosquée du Mirail à Toulouse

Mamadou Daffé, imam de la Mosquée Basso-Cambo, considéré comme « modéré », français d’origine malienne, père de 5 enfants, est docteur d’état en biochimie. Directeur de recherches du département  « Mécanismes Moléculaires des Infections Mycobactériennes » à l’Institut de Pharmacologie et Biologie Structurale à Toulouse, au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique). Il est membre de l’Académie Islamique des Sciences. Il est par ailleurs président de la Coordination d’Associations Cultuelles Musulmanes de la région Midi-Pyrénées.

-                                                                       640827MamadouDaff chrétiens
-                                   Mamadou Daffé, imam de la Mosquée Basso-Cambo à Toulouse

En attendant la construction de la future Grande Mosquée du Mirail, Mamadou Daffé continue ses prêches dans les anciens préfabriqués servant de lieu de Culte, et maintient le site Internet de la Mosquée Basso-Cambo, sur lequel on peut lire des articles pour parfaire sa compréhension de l’Islam et écouter l’intégralité de ses prêches en ligne, ci dessous, des extraits de ses articles au format pdf pour mieux affiner sa connaissance de l’Islam. (hard-copy) (lien PDF 1) (lien PDF 2)

 INTRODUCTION A L’ISLAM

Qu’est-ce que l’Islam ?

« L’Islam n’est pas une nouvelle religion mais La Religion Universelle.
L’Islam est la dernière religion révélée. L’essence de son message est l’adoration de Dieu Unique, Créateur de toute chose, en toute exclusivité et le rejet de tout culte voué à autre que Lui, que ce soit une personne, un lieu ou autres.
Tous les prophètes (que Dieu leur accorde Paix et Salut), du premier, le prophète Adam, au dernier, le prophète Muhammad, en passant par le prophète Nouh (Noé), le prophète Ibrahim, le prophète Moussa (Moïse), le prophète Issa (Jésus) pour ne citer que les plus connus, étaient musulmans, c’est à dire soumis à Dieu. Le père de ces musulmans, grâce à son comportement exemplaire, est Ibrahim..communauté de votre père Ibrahim, c’est lui qui vous a appellé musulmans auparavant. »

Mamadou Daffé nous explique que l’Islam est globalisant. Il n’existe en fait pas de Christianisme, ni de Judaïsme, tous les prophètes sont Musulmans, Jésus est Musulman et n’est pas le Fils de Dieu comme le prétendent les Chrétiens, qui vivent donc dans l’erreur et dans le pêché.


ALLAH EST L’UNIQUE DIEU D’ADORATION

« Certains invoquent et divinisent des éléments de l’univers, pensant ainsi qu’ils intercèderont en leur faveur auprès du Créateur dont ils reconnaissent pourtant l’exclusivité de la création.
La relation entre Dieu et l’homme est directe et se passe d’intermédiaire, le culte voué à autre que Dieu, (Trinité, imploration des prétendus saints, l’adoration des statues, etc…) est formellement interdit, rejeté par Allah et non avenu puisqu’une telle pratique annule le fruit attendu de l’acte. C’est le seul péché que Dieu ne pardonne pas et dont l’auteur, s’il meurt dans cet état, est condamné à l’Enfer pour l’Éternité, sans possibilité d’intercession. Pas de confession en islam. »
[...]
« Ceux que vous invoquez en dehors d’Allah ne sauraient même pas créer une mouche, quand bien même ils s’uniraient pour cela… »
« Et ceux qu’ils invoquent en dehors de Dieu ne créent rien, et ils sont eux-mêmes créés Allah ne pardonne pas qu’on Lui associe (qui que ce soit) mais pardonne en dehors de cela à qu’il veut… »
[...]
« Ont effectivement mécru ceux qui ont prétendu que c’est le Christ, fils de Marie, c’est lui Dieu. Le Christ a (pourtant) dit « Ô fils d’Israël, adorez Allah, mon Seigneur et le vôtre. Celui qui associe à Allah (quoi que ce soit) Allah lui interdit le Paradis, son séjour sera le feu et les injustes n’ont pas de secoureurs »

On retrouve le fait que les Chrétiens, Adorateurs du Christ, sont dans le péché et condamnés à l’Enfer.

 

Le site internet permet également d’écouter les prêches en ligne données tous les vendredis dans la Mosquée de Basso-Cambo, quelques extraits, les fichiers audio sont listés sur la bande gauche de l’écran :

 

TEL EST ISSA (JÉSUS), LE FILS DE MARYAM ! prêche du 23/12/2011 (hard-copy)

« Ils (les Chrétiens) l’ont pris(Jésus) comme intermédiaire vis à vis de Dieu, pensant dans leur ignorance, dans leur crime, qu’on peut se rapprocher de Dieu par un autre moyen que celui qu’il a décrété. Parmi nous il y a certainement des gens qui passent par le Prophète, qui passent par je ne sais quel Saint pour se rapprocher de Dieu, mais ils ne se rapprocheront que de l’Enfer, à moins que Allah nous fasse Miséricorde et nous guide vers le droit chemin.
On ne peut pas se rapprocher d’Allah par une quelconque créature à deux conditions : qu’il accepte Allah et que la personne meurt sans rien lui associer.
Penser que l’on peut atteindre Dieu, comme d’autres avant nous, en allant voir le prêtre ou prendre l’imam pour un prêtre en faisant de la confession, en disant j’ai fait ceci, demande à Dieu cela, c’est certainement les imiter. Et la Vérité vient de la part de Dieu, et ne soit pas parmi les gens qui doutent.
Cette voie, si certainement les uns les autres se mettent à les suivre pas à pas, comme à prédit le Prophète : « Vous les suivrez pas à pas, qui donc, si ce n’est les Juifs et les Chrétiens que vous suivrez pas à pas. En effet, regarde la comportement des gens avant nous. »
[...]
Dieu a envoyé Issa (Jésus) pour éprouver les fils d’Israël, et après eux les gens qui ont pris ce chemin en pensant que c’était une Religion Universelle, il n’y a d’Universel que l’Islam. Tout les prophètes ont été envoyés à leur Peuple. Comment un non-juif peut-il se réclamer du Christianisme, Cela n’a pas de sens.  Tous les Prophètes ont été envoyés à leur peuple, et Issa (Jésus), preuve à l’appui, a été envoyé aux Fils d’Israël et aux Fils d’Israël seuls, et ensuite quand cela l’ont refusé et ne l’ont pas reconnus, ils ont voulu le tuer. Mais ils ne l’ont pas tué, ils ne l’ont pas crucifié, cela a été un faux semblant, quand ils ont voulu tuer le Messager de Dieu, Dieu l’a élevé sans poser de question.« 
[...]
« Jésus n’est pas mort, il reviendra avant la fin des temps, il va descendre à Damas, entre deux anges, sur le minaret blanc il n’y a pas de doutes la-dessus. C’est lui qui va tuer l’Antéchrist, et il était Musulman, et il sera Musulman, et il va tuer le porc et il va casser la Croix.« 
[...]
« Tu ne connais pas ta Religion, et tu crois que tout est pareil, et tu vas à Lourdes pour  avoir un enfant alors que tu habites à Bellefontaine et que tu t’appelles Mohamed ou Kadhidja et tu fais le voyage pour demander la venue de je ne sais quel Mouchirik (non-musulman) ?
Que reste-t-il de ta Religion, que fais-tu ici ? Tu ne peux pas rester avec des loups, des gens qui insultent Dieu, tant que tu ne sauras pas que Dieu n’a besoin de rien et que le pire des péchés est d’associer quoique ce soit à Dieu. Si tu veux rester là, mon Frère, ma Soeur, il faudrait que tu connaisses ton Seigneur, et que tu éduques tes enfants dans l’Islam »
[...]
« Celui qui imite un Peuple en fait partie, les fêtes ne sont pas des moments qu’on invente parce qu’on a envie de danser, on a envie de chanter. Demain, Allah a dit que en Enfer tu ne danseras pas, et tu chanteras encore moins, si vous voulez les imiter, écoute ce qu’ils subissent dans leur tombe avant de subir l’Enfer pour l’Éternité. Tu les aimais dans ce qu’ils faisaient ?  Ils insultaient Dieu et ça ne te touchais pas ? On va faire comme eux, bien intégrés, avec un sapin à gauche et je ne sais quoi à droite, et les enfants qui ne comprennent pas, et toi, est-ce que tu comprends ?, Si tu comprenais, tu ne serais pas là en train d’imiter des gens qui insultent Dieu. »
[...]
Quelqu’un qui insulte ton père, quelqu’un qui dit qu’il a vu ton père en train de faire ce que Dieu a interdit avec une autre femme, si tu as un coeur tu vas le tuer.
Et prétendre que Dieu a un enfant. Et tu ne trouves pas mieux que de les imiter ? Très certainement, celui qui imite un peuple en fait partie. Les fêtes sont de deux dans l’Islam, il n’y en a pas une troisième.
A l’instar de ces égarés, certains ont pensé bien faire, puisque vous fêtez Noël, puisque c’est lors de la naissance et vous savez très bien pour ceux d’entre vous qui ont lu que la naissance de Noël ce n’était pas en hiver, que c’était pendant que les palmiers donnaient des dattes, ce n’était pas en hiver, mais plutôt au printemps, mais peu importe le problème n’est pas là, ils ont imité les mouchirik(non-musulman). »
[...]
« Très certainement, tu n’as pas à fêter Noël, tu n’as pas à imiter les gens qui ont pris la naissance de Issa (Jésus) comme jour de fête et de faire un jour de fête correspondant à ce que tu penses être la naissance de Issa. Voilà la Voie de l’égarement. »

 

LA SERVITUDE, LE PLUS HAUT DEGRÉ DE L’ADORATION prêche du 31/12/2010 (à partir de 2mn10s)

« Les juifs ont dit que Ozayr est le fils de Dieu, les Chrétiens ont dit que le Messie est le fils de Dieu, certainement voilà le mensonge qu’ils ont proféré par la langue, ils ne font que dire ce qu’ont dit les ignorants et les négateurs avant eux, que Dieu les maudisse. Ils ont pris leurs rabbins et leurs prêtres comme Seigneur en dehors de Dieu, ainsi que Jésus Fils de Marie, puisse-t-il être béni, lui qui est bien entendu exempt et innocent de ce qu’on lui attribue. Il ne sied pas à Dieu d’avoir un enfant. »
[...]
« Vivant dans un pays qui ment sur Dieu, et qui mentira certainement à un autre que Dieu, dans un pays où la Croix est devenue malgré leur prétention de laïcité un symbole, dans un pays où les uns et les autres s’imitent sans rien comprendre, il faut rappeler la parole d’Allah, que Jésus n’est pas mort et n’est pas crucifié, mais Dieu l’a élevé, il est omnipotent, il a crée les Cieux, la Terre, il n’a besoin de rien, il a crée Jésus, une créature parmi d’autres. »
[...]
Que dire quand on vient nous dire que : « les Chrétiens disent que Jésus est Fils de Dieu alors ils rentreront au Paradis ? », on aurait aimé mourir avant d’entendre ça, les Savants sont unanimes, pour dire que celui qui pense, celui qui pense réellement, avec les preuves qui lui ont été montrées, avec la venue du Prophète, celui qui pense que Dieu a un Fils ou qu’il est le troisième de trois, celui qui pense cela et qui meurt dans cet état entre en Enfer. »

http://www.dailymotion.com/video/xzb45u
-        Quelques extraits de prédications de Mamadou Daffé, imam de la Mosquée du Mirail à Toulouse

Pour l’imam Mamadou Daffé, les Musulmans doivent s’éloigner et rejeter tout ce qui n’est pas islamique, ils vivent dans un pays qui « ment sur Dieu », entourés de Juifs et de Chrétiens qui sont des êtres maudits, car ne croyant pas en Allah.
Les Chrétiens sont méprisables car ils professent des mensonges et insultent Dieu. Mamadou Daffé interdit de fêter Noël, car cette fête éloigne les Musulmans du chemin de la Vérité et les conduit vers l’Enfer. Il invite les Musulmans à ne « pas faire partie d’eux », se dissocier des menteurs, les Chrétiens et les Juifs.

Vous pouvez écouter tous les autres prêches de l’imam en ligne sur le site, et vous constaterez qu’il sont nombreux à être ainsi orientés dans l’intolérance envers les Juifs et les Chrétiens. Quel climat cela peut instaurer, au fil des semaines, au sein de la Communauté Musulmane venue écouter la Parole de la Religion de « Paix et Tolérance » ?
Quels enseignements seront dispensés aux enfants dans les classes coraniques de la future Grande Mosquée du Mirail ? Cela ira-t-il dans le sens du Respect des Valeurs de Fraternité entre les différentes Communautés ? Ou au contraire, cela peut-il favoriser un repli communautaire et rendre plus difficile l’intégration des populations Musulmanes de Toulouse ?
Voire conduire à des situations extrêmes d’isolement et de repli, de rejet de l’autre, comme l’endoctrinement de Mohamed Merah, le meurtrier de trois enfants Juifs, d’un rabbin et de trois soldats français, qui venait écouter régulièrement l’imam Mamadou Daffé dans cette Mosquée ?

-                                                                                             629789JeanLucMoudenc christianisme
-                                               Jean-luc Moudenc, maire UMP de Toulouse 2004-2008     

-                                                                              453916mohamedmerah Coran

-                                       Mohamed Merah, fidèle Musulman de la Mosquée Basso-Cambo

« La situation vécue jusqu’à présent dans les quartiers de Toulouse était de nature à favoriser un islam des caves, un certain discours anti-français au profit d’un discours fondamentaliste. Il vaut mieux de vrais lieux de culte, entre les mains d’imams modérés et respectueux de notre pays. On vise l’intégration et la normalité. C’est un des moyens de lutter contre les dérives fondamentalistes qui affectent l’Islam. »
Jean-Luc Moudenc – maire UMP de Toulouse 2004-2008

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir