• Accueil
  • > Recherche : bechir ben hassen 2017

13 septembre, 2018

La grande Mosquée de Moissy-Cramayel, un bastion de l’Islam radical misogyne, antichrétien et antisémite, inaugurée par le maire socialiste Line Magne

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 07 min

Moissy-Cramayel est une ville du sud-est de la banlieue parisenne en Seine-et-Marne, une région qui connaît depuis des décennies une augmentation régulière de sa population musulmane, et où on observe, comme dans la plupart des grandes villes du département (Savigny-le-Temple, Bussy-Saint-Georges, Lieusaint, Torcy, ,…), un solide enracinement du fondamentalisme islamique.

Pour faire « comme au bled » et disposer d’un culte islamique, une partie de la communauté musulmane de la ville s’est constituée en association, l’Association Culturelle et Éducative des Musulmans de Moissy-Cramayel (ACEMM).
L’ACEMM a acquis en 2009 un terrain de 2 000 m² pour y bâtir un lieu de culte. Construite en quatre ans grâce aux 1,9 Millions d’euros récoltés auprès des fidèles à Moissy et dans toute la France, la Mosquée, qui occupe une surface de 950 m2, peut accueillir 1 200 personnes, dispose de six salles de classe coranique afin d’éduquer les enfants aux préceptes de l’Islam, et une bibliothèque.
La Mosquée est officiellement inaugurée le 5 novembre 2016 par des élus locaux, en particulier avec la présence du maire socialiste Line Magne, et de Olivier Faure, actuel premier secrétaire du Parti Socialiste.

-                                    La grande Mosquée de Moissy-Cramayel, un bastion de l'Islam radical misogyne, antichrétien et antisémite, inaugurée par le maire socialiste Line Magne dans Politique 1536616300-mosquee-moissy-batiment

-                                                La Grande Mosquée Ennour de Moissy-Cramayel

-                                        1536616300-mosquee-moissy-inauguration-3 ACEMM dans religion

La Grande Mosquée Ennour de Moissy-Cramayel, inaugurée en grand pompe par le maire socialiste Line Magne (au centre), et l’actuel premier secrétaire du Parti Socialiste Olivier Faure (à gauche) le 5 novembre 2016

Quelle doctrine islamique est enseignée aux Musulmans de Moissy-Cramayel par l’ACEMM ?

On peut remarquer que le principal conférencier donnant chaque semaine des cours aux enfants Musulmans inscrits depuis 2017 à l’école coranique de la Mosquée n’est autre que le prédicateur antioccidental, antisioniste et antisémite Noureddine Aoussat.

-                             1536616299-mosquee-moissy-photo-aoussat antisémitisme

Le prédicateur Noureddine Aoussat, toujours très démonstratif, en conférence dans plusieurs Mosquées de France, lance ses invectives contre la France et l’Occident.

-                                                      1536618370-mosquee-moissy-aoussat-facebook Coran

Noureddine Aoussat forme chaque semaine les jeunes Musulmans à l’Islam sunnite rigoriste le plus traditionnel à l’école coranique de la Grande Mosquée de Moissy-Cramayel (hard-copy)

Noureddine Aoussat parcourt plusieurs Mosquées de France, les Musulmans seraient d’après lui constamment humiliés et persécutés en Occident par l’État français, et se doivent de réagir. D’après lui, seuls les Juifs bénéficieraient d’un statut particulier et seraient protégés.

Noureddine Aoussat : “On dit un mot de plus à un Juif, tous les ministres vont rappliquer !” extrait d’une conférence donnée à la Mosquée Aïcha de Montpellier le 2 janvier 2016

-                                                    1536697069-mosquee-aoussat-antisionisme-2 femmes voilées

Noureddine Aoussat diffuse également une propagande politique violemment antisioniste, d’après lui, « le mal est fait au nom d’une idéologie colonialiste, raciste et athéiste qu’on appelle le sionisme ».

-                                              1536616300-mosquee-moissy-noureddine-aoussat France

Le 9 décembre 2017, Noureddine Aoussat donnait une conférence sur le « terrorisme, ce que propose l’Islam, la prévention et la guérison » à la Mosquée de Moissy-Cramayel

Noureddine Aoussat mène également un combat acharné contre la loi qui interdit le port du voile islamique dans les collèges, et est un soutien très acfif des prédicateurs antioccidentaux Rachid Houdeyfa, Hani Ramadan ou encore Mohamed François, qui interdit aux Musulmans de célébrer les fêtes de fin d’année.

Comment se fait-il que l’État Français laisse précher cet islamiste dans un lieu de culte ? Qui a habilité Noureddine Aoussat à donner des conférences et des cours aux jeunes Musulmans de la grande Mosquée de Moissy-Cramayel ? Dans quel but ? Former de futurs islamistes en masse ?

 

Autre vedette marquante de l’Islam politique antioccidental venu donner une conférence à la Mosquée Ennour de Moissy-Cramayel le 17 juin 2016, le prédicateur islamiste Nabil Ennasri, proche de la confrérie des Frères Musulmans, connu pour électriser les foules et préparer les Musulmans à la guerre civile contre les Français.

Pour Nabil Ennasri, tout comme Noureddine Aoussat, les Musulmans vivraient en France en milieu hostile, persécutés et humiliés, l’État Français empêchant la communauté musulmane de vivre pleinement sa religion.

-                                                               1536616300-mosquee-moissy-nabil-ennasri Frères Musulmans

Lors des élections législatives de 2012, Nabil Ennasri a appelé les Musulmans à « faire tomber Manuel Valls », l’« ami Éternel d’Israël ». Il développe également une propagande politique antioccidentale, et antifrançaise.

-                     1536616300-mosquee-moissy-femmes-voilees-2 Hynd Habach

L’association des « femmes voilées s’expriment » présidée par Hynd Habach, est également une autre mouvance de l’Islam politique appréciée par les responsables de la Mosquée de Moissy-Cramayel.

Les « femmes voilées s’expriment » est une organisation politisée, dont le but est de propager l’Islam à l’échelle nationale. On peut avoir un aperçu de la mise en scène bien rodée. Toujours persécutées, les deux Musulmanes qui dirigent ce mouvement, Souad et Hynd Habach, se livrent au jeu de la victime des « islamophobes » :

« Une autre personne qui était à cet atelier me dit : « vous savez , moi le foulard, on n’en veut pas ! On n’en veut pas de l’Islam ! » Je lui dis « mais la question n’est pas est-ce que vous en voulez, la question c’est qu’il est là, alors qu’est-ce qu’on fait ? » On est condamnés à vivre ensemble. Alors est-ce qu’on dialogue et on essaie d’avancer, ou on reste sur cette tension palpable qui mène jusqu’à tumeur malheureusement. »
[03:00]

Puis un rappel à la réalité : l’Islam est là pour rester, c’est aux Français de s’adapter à la charia islamique :

« Il est temps que nos concitoyens non musulmans ouvrent les yeux et voient que la France a changé, que la France est diverse, et que c’est l’évolution de la France. La France de tout temps a connu des mouvements et qu’aujourdhui il n’y a absolument aucune antinomie, aucune contradiction à dire : « oui françaises, oui le foulard islamique, refusez cette contradiction à laquelle on vous pousse : « oui musulmane, oui le foulard islamique, et oui française », sans opposition, comme dirait Edwy Plenel ».
[08:57]
promotion du voile islamique par l’Association des Françaises Voilées le 25 octobre 2014

Une fois libérée de son image liée au parti socialiste, qui a ouvert toutes les portes aux Musulmans en matière de construction de Mosquées, Souad se sent maintenant pousser des ailes, et peut désormais cracher dans la soupe :
« Aujourd’hui nous comptons 8 à 10 millions de Français de confession musulmane, et à la veille des élections municipales, qui trouve-t-on à la sortie des Mosquées ? Des agents PS. Alors là, il est extrêmement important de comprendre une chose à l’échelle politique, concernant les Français musulmans, c’est cette maturité politique. Ça veut dire quoi ? Ça veut dire qu’aujourd’hui nous sommes en mesure de ne plus voter le Parti Socialiste, et comprenez moi, c’est une véritable révolution.
Parce qu’avant, c’était automatique, et d’ailleurs le Parti Socialiste comptait sur cet électorat sans se poser de questions, il savait que cet électorat était loyal et fidèle, donc on votait pour le PS. Aujourd’hui, c’est terminé, d’ailleurs, il n’y a pas plus islamophobes qu’eux.[...]
On va sanctionner le Parti Socialiste aux prochaines éléctions municipales, qui auront lieu fin mars. »

[05:20]

On comprend là que le Parti Socialiste est l’idiot utile des islamistes. Après avoir été les premiers fers de lance dans le construction de centaines de Mosquées sur le territoire français en moins de quarante ans, au nom de la tolérance, du vivre-ensemble et afin de noyauter les institutions catholiques, les socialistes sont jugés « islamophobes » par Souad, et doivent être sanctionnés aux éléctions !

-                                            1536704467-mosquee-moissy-souad-hynd-habach-femmes-voilees imam

Victimes « d’islamophobie » Souad (à gauche) et Hynd Habach (à droite) veulent transformer la société française, le voile islamique étant leur étendard militant.

Hébergez vos videos sur K-upload

« Le hijab c’est la pudeur de la femme, et sans pudeur, la femme n’a pas d’honneur, et si la femme sort sans honneur, qu’elle ne s’étonne pas que les hommes abusent de cette femme là, la néglige, et l’utilisent comme un objet, ne lui donnent aucune importance, et ne la veulent pas pour sa religion, pour sa bonne moralité, mais simplement pour son corps, pour son visage qui attire.
Malheureusement, elle a oublié que Allah parle de visages qui iront dans le feu de l’Enfer. »

Rachid Houdeyfa, imam de la Mosquée de Brest

En prenant position pour le port du voile islamique, Hynd Habach et Souad rejettent la courtoisie, la chevalerie, l’élégance à la française vantant la beauté féminine à tout les niveaux de notre Histoire culturelle et religieuse depuis plus de deux millénaires, à commencer par la Bible (lire par exemple le « Cantique des Cantiques », hymne à la beauté féminine), la sculpture, la peinture, la littérature.
Souad et Hynd Habach noyautent progressivement ces valeurs en diffusant au coeur même des institutions françaises, l’idéologie islamiste où toute manifestation de féminité, de beauté, de charme, de séduction, de sensualité est strictement et formellement interdit, permettant à la femme musulmane de se protéger et de préserver des souillures du monde Occidental.

-                                       1536616299-mosquee-moissy-psyche-ranimee-par-le-baiser-de-l-amour islam

La magnifique sculpture exposée au Louvre « Psyché ranimée par le baiser de l’Amour » de Antonio Canova, chef-d’oeuvre de sensualité et de poésie, sera-t-elle bientôt interdite dans le monde des femmes voilées que nous propose Hynd Habach et Souad ?

Le voile islamique, la Burqa et le Niqab représentent des symboles totalement contraires à nos valeurs occidentales pouvant amener des troubles à l’ordre public, discriminatoires, puisqu’il oppose et sépare la femme voilée, pure, chaste, soumise aux préceptes de l’Islam, et la femme non voilée, incitant au vice, à la débauche, à la perversion et à la fornication, influencée par le Diable (Sheïtan).

-                                                                    1536616300-mosquee-moissy-line-magne islamisation

« Nous avons eu une Église dès le XIIe siècle, puis un temple, puis une pagode, bienvenue à la Mosquée ! ».
Le maire socialiste Line Magne lors de l’inauguration de la Mosquée de Moissy-Cramayel le 5 novembre 2016

-                                                   1536616299-mosquee-moissy-olivier-faure islamisme

« La meilleure réponse aux extrémistes, c’est d’ouvrir une Mosquée, c’est montrer que l’islam a toute sa place en France. »
Olivier Faure, actuel premier secrétaire du Parti Socialiste, lors de l’inauguration de la Mosquée de Moissy-Cramayel le 5 novembre 2016

Les socialistes collaborent à l’atomisation de la société occidentale en la noyautant par l’Islam radical.

20 mai, 2017

Les responsables de la Mosquée annasr de Pierrelatte invitent le prédicateur tunisien Béchir Ben Hassen, qui incite à la haine et au meurtre des caricaturistes du Prophète Mohamed

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 11 h 52 min

La pénétration de l’Islam ne se limite pas aux banlieues parisiennes des grandes villes, mais également dans les petites communes et les campagnes françaises.

Pierrelatte est une petite ville française d’environ 13 000 habitants située dans le département de la Drôme (26) en région Auvergne-Rhône-Alpes.
La commune est depuis quelques années infiltrée par l’association islamique locale, une officine idéologique  de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans. L’association dispose d’une Mosquée pour endoctriner la communauté musulmane de Pierrelatte, par l’intermédiaire de ses prédicateurs.

-                                                       Les responsables de la Mosquée annasr de Pierrelatte invitent le prédicateur tunisien Béchir Ben Hassen, qui incite à la haine et au meurtre des caricaturistes du Prophète Mohamed dans Politique 1535272971-mosquee-pierrelatte-iesh-2

La Mosquée est associée à l’Institut Européen des Sciences Humaines de Paris (IESH), basé à Saint-Denis et à Château-Chinon, qui, sous ce titre pompeux, n’est en fait rien d’autre qu’une immense madrassah sous le contrôle de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans, une école coranique enseignant le droit islamique, la jurisprudence du Droit (fiqh), des fatwas, la finance Islamique, un système pénal et juridique concurrent de la constitution républicaine.
Sur leur page Facebook officielle, les responsables de la Mosquée annasr de Pierrelatte font la publicité de l’IESH (hard-copy 1) (hard-copy 2) (hard-copy 3)

Les formateurs de l’IESH ainsi que des prédicateurs fondamentalistes, viennent endoctriner les Musulmans de Pierrelatte à l’idéologie des Frères Musulmans, et sèment de manière lente et pernicieuse dans la Oumma, la communauté musulmane, le rejet de la société occidentale.

-                                                     1535272971-mosquee-pierrelatte-hypocrisie-occidentale-2 Béchir Ben Hassen dans religion

« La réalité que l’Europe refuse d’accepter…Voilà une Noire Africaine qui leur parle en leur langue…leur donne une bonne lecture de leurs hypocrisies….A suivre et à partager. » (hard-copy)

Les responsables de la Mosquée de Pierrelatte ne se considèrent pas comme Européens, en employant le terme « leur », pour les désigner comme « autres », ils dénoncent une soi-disant hypocrisie des Européens, en niant les problèmes liés à l’immigration de masse, et visent à culpabiliser l’Occident des guerres millénaires se déroulant dans les pays du tiers-monde musulman.

-                                      1535272969-mosquee-pierrelatte-bechir-ben-hassen-3 caricaturistes

Le prédicateur des Frères Musulmans Béchir Ben Hassen (à droite sur la photo) vient régulièrement précher à la Mosquée de Pierrelatte, le 9 décembre 2016 (hard-copy), ou encore le 31 mars 2017. (hard-copy)

Les positions politiques de Béchir Ben Hassen sont très proches de celles de Rashed Ghannouchi, le prédicateur tunisien des Frères Musulmans, en particulier sur le souhait de voir appliquer la Charia en Tunisie à long terme.
En Tunisie, Ben Hassen a émis une fatwa (avis juridique pour la communauté Musulmane) pour interdire la célébration du réveillon du 31 décembre, qui est d’après lui, « une forme de rétablissement de la subordination de la Tunisie aux pays de l’Occident ».
Le 4 juin 2013, Béchir Ben Hassen est arrêté au Maroc par Interpol, dans le cadre du différend qui l’oppose à sa femme française, à laquelle il aurait soustrait de façon illégale ses enfants.

 

Béchir Ben Hassen, invité régulier de la Mosquée de Pierrelatte, fait de l’incitation à la haine et au meurtre devant les Fidèles : les caricaturistes du Prophète Mohamed doivent être mis à mort !

Rappelon les textes de lois françaises :
« Si un discours prononcé ou un écrit affiché ou distribué publiquement dans les lieux où s’exerce le culte, contient une provocation directe à résister à l’exécution des lois ou aux actes légaux de l’autorité publique, ou s’il tend à soulever ou à armer une partie des citoyens contre les autres, le ministre du culte qui s’en sera rendu coupable sera puni d’un emprisonnement de trois mois à deux ans, sans préjudice des peines de la complicité, dans le cas où la provocation aurait été suivie d’une sédition, révolte ou guerre civile. »
article 35 de la loi 1905 (séparation de l’Église et de l’État)

-                                                 1535273344-mosquee-pierrelatte-mohamed-francois-4 charia

-                                                 1535273344-mosquee-pierrelatte-mohamed-francois-3 Charlie Hebdo

-                                                         1535273344-mosquee-pierrelatte-mohamed-francois-3 christianophobie

Mohamed François (photo), un converti imam de la Mosquée de Joué-les-Tours, est invité régulièrement à la Mosquée de Pierrelatte. Ce prédicateur interdit aux Musulmans de célébrer les fêtes de fin d’année et toutes celles qui se rapportent à la civilisation occidentale : se joindre aux mécréants pendant ces fêtes seraient une infamie, une trahison de la Foi de l’Islam. Est-ce là un message de respect, de tolérance et de vivre-ensemble ?
Cet endoctrinement contribue à la mise en place d’une société parallèle, communautarisée, qui ne s’oriente pas dans la même direction que la communauté nationale française, car elle n’a pas le même patrimoine, cultuel, culturel, ni la même vision historique de la France.

Mohamed François le 11 novembre 2016 à la Mosquée de Pierrelatte, « Les déviances de la jeunesse : causes et remèdes ».

-                                               1535273782-mosquee-pierrelatte-mohamed-khattabi Coran

L’imam radical de la Mosquée de Montpellier Mohamed Khattabi (au centre sur la photo) en conférence à la Mosquée de Pierrelatte le 1er juillet 2012 (hard-copy). Dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, il glorifie le terroriste Oussama Ben Laden, un héros d’après lui, veut l’application de la charia et tient des propos homophobes.

-                                                    1535274150-mosquee-saint-denis-abou-ayoub fornication

Sofiane Abou Ayoub (à gauche sur la photo), professeur au Centre Éducatif du Palmier (CEP) à Saint-Denis (93), une école fondamentaliste de l’Islam wahhabite saoudien, est invité par les responsables de la Mosquée de Pierrelatte le 26 février 2017 (hard-copy)

-                                                        1535273279-mosquee-pierrelatte-morad-hamza France

L’imam de la Mosquée d’Arles, le fondamentaliste antioccidental Morad Hamza est invité à la Mosquée de Pierrelatte le 4 février 2017 pour une conférence, « Comment faire du Coran notre mode de vie » (hard-copy)

Adepte de la charia islamique, Morad Hamza enseigne à ses fidèles Musulmans la juridiction coranique, en particulier comment et sous quelles conditions délivrer les coups de fouets aux femmes adultères, il nie également l’existence de la fête chrétienne de Noël, pour lui, une perversion. Tout cela dans le but de discréditer devant les Musulmans le Christianisme, une fausse religion selon lui, et mépriser la civilisation occidentale dans sa globalité.
Le but étant d’isoler la communauté musulmane afin qu’elle finisse par suivre uniquement les prescriptions des lois divines d’Allah et de son Messager.

-                                                                         1535273279-mosquee-pierrelatte-marie-pierre-mouton Frères Musulmans

Le maire LR de Pierrelatte Marie-Pierre Mouton n’a pris aucune mesure contre l’implantation dans sa ville d’une association islamique invitant des prédicateurs misogynes et antioccidentaux, qui sur le long terme, en endoctrinant la communauté musulmane de la ville, conduiront à générer une fracture de la société civile entre Musulmans et non-Musulmans. La progression de la charia est en marche grâce à l’aveuglement des élus.

26 mars, 2017

Manifestation des islamistes antioccidentaux devant la municipalité de Clichy-la-Garenne contre la fermeture de la Grande Mosquée

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 12 h 54 min

Depuis quelques décennies, la banlieue parisienne est gangrénée progressivement par les idéologues de l’Islam radical.
Les islamistes s’expriment ouvertement dans les plus grands lieux de culte musulman en France, parmi lesquels on compte la Grande Mosquée de Clichy-la-Garenne et son école coranique dirigée par l’Union des Associations Musulmanes de Clichy (UAMC), située rue d’Estienne d’Orves en plein centre-ville.
En activité depuis 2013, l’association de la Mosquée de Clichy-la-Garenne s’est illustrée dernièrement en invitant des prédicateurs politiques antioccidentaux, tel l’imam tunisien des Frères Musulmans Béchir Ben Hassen, qui fait publiquement de l’incitation à la haine et au meurtre, en appelant les Fidèles Musulmans à assassiner les caricaturistes du Prophète Mohamed.

-                                                   Manifestation des islamistes antioccidentaux devant la municipalité de Clichy-la-Garenne contre la fermeture de la Grande Mosquée dans Politique 1539513142-mosquee-clichy-bechir-ben-hassen2

Le 24 juin 2016, le prédicateur tunisien des Frères Musulmans Béchir Ben Hassen, qui appelle les Musulmans à tuer les caricaturistes du Prophète Mohamedest invité à la Mosquée de Clichy-la-Garenne pour donner une conférence (hard-copy).

-                                                                                     1539513310-mosquee-clichy-larbi-kechat Anouar Kbibech dans religion

Le 29 janvier 2017, c’est l’islamiste radical Larbi Kechat, proche de la mouvance de l’organisation politique des Frères Musulmans (UOIF), qui est invité à la Mosquée de Clichy-la-Garenne.
Larbi Kechat est le recteur de la Mosquée Addawa dans le XIX arrondissement de Paris dans laquelle sont invités des prédicateurs fondamentalistes misogynes et antioccidentaux, connue pour être aussi la Mosquée fréquentée par les frères Kouachi, les terroristes Musulmans qui ont commis les attentats contre les caricaturistes du journal satirique Charlie Hebdo le 7 janvier 2015.

 

Le 7 septembre 2015, le maire LR Rémi Muzeau s’engage auprès de la communauté musulmane à construire une nouvelle Mosquée si il est élu, au mépris de la loi 1905 de séparation du culte et de l’État.
Les Musulmans considèrent comme une trahison la décision unilatérale prise par la municipalité de fermer la Grande Mosquée du centre-ville pour la transformer en médiathèque, et de les orienter désormais vers un nouveau lieu de culte, pris en charge par la Fédération Nationale des Musulmans de France (FNMF), en périphérie de la ville.


Pour protester contre cette décision de fermeture, plusieurs manifestations sont organisées devant la municipalité de la ville, comme ici le 26 novembre 2016, où les Musulmans se disent stigmatisés et victime de racisme.

Le 22 mars 2017, la Mosquée de Clichy-la-Garenne d’Estienne d’Orves est évacuée par les CRS, le lieu de culte est officiellement fermé.

Les organisations islamistes sont également en première ligne pour récupérer cet évènement, afin d’inciter les Musulmans à la haine de l’Occident. Marwan Muhammad, porte-parole du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF), officine de l’organisation anti-occidentale et antisioniste des Frères Musulmans, vient personnellement endoctriner les masses musulmanes. Extrait de son intervention lors de la nouvelle manifestation organisée devant la mairie de Clichy-la-Garenne le 24 mars 2017, pour réclamer la réouverture du lieu de culte :

-                                      1539513142-mosquee-clichy-manifestations-islamiques Béchir Ben Hassen

Prière de rue islamique devant la municipalité de Clichy-la-Garenne pour intimider le maire de la ville le 24 mars 2017 : « ALLAH AKBAR ! »

Marwan Muhammad, porte-parole du CCIF, invective les Musulmans de Clichy-la-Garenne : on veut vous forcer à prier devant les poubelles.

« Grandir à Clichy n’a jamais été un problème en étant Musulman. Et je ne pensais pas qu’un jour on se retrouverait comme ça aujourd’hui devant la place du marché à se demander « Où est passée la Mosquée ? » Cet acte là, vous connaissez le travail que l’on fait au quotidien, n’est pas un acte islamophobe comme ceux que l’on a à gérer d’habitude, un cas d’agression, un cas de discrimination, où il suffit d’envoyer des juristes pour résoudre le dossier.
Et pourtant c’est un cas qui raconte la condition musulmane. C’est un cas qui raconte la façon dont des citoyens à part entière, deviennent entièrement à part, tout simplement parce qu’ils sont Musulmans. Et à eux, on peut envoyer des cars de CRS pour les déloger de leur Mosquée. À eux on peut les balader avant et après les élections en leur faisant des promesses bidons. A eux, on peut dire que ce sont des délinquants quelque part, qui sont nés et qui ont voulu prier dans la rue, comme si quelqu’un d’entre nous c’était levé ce matin en disant : « Tiens, j’ai envie de bloquer la circulation, j’ai envie de prier dans la rue, parce que j’ai rien d’autre à faire de ma vie. ». On ne se bat pas ici pour demander une Mosquée à Clichy, on a une Mosquée à Clichy. On ne se bat pas ici pour dire que nous on est des gens indignes, on voudrait conquérir notre dignité. Nous sommes des êtres humains dignes, pleins de dignité.
Et c’est pour ça que vous voyez des gens avec des gilets jaunes ici, vous entendez l’imam, vous entendez les responsables de l’association vous dire que l’on n’est pas content d’être là. On n’est pas content d’être dans un conflit avec la mairie, on n’est pas content de bloquer le passage ou d’être en train de se dire « Tiens, laisser les gens entrer au MacDonald, laissez les gens passer derrière », ce n’est pas quelque chose que les Musulmans et les Musulmanes ont voulu. Mais c’est quelque chose qui est convoqué par une situation où traiter les Musulmans comme ça, ça passe en 2017. Et ça, ça passe plus. Ça ne passe plus !
Donc, encore une fois, la question n’est pas de savoir si oui ou non il va y avoir un lieu de culte musulman à Clichy, il y a un lieu de culte musulman à Clichy, juste ici à 200 mètres, rue d’Estienne d’Orves. La question est comment est-ce qu’on va s’organiser pour que la pratique du culte musulman à Clichy demeure quelque chose de possible, demeure quelque chose qui se fait dans des conditions dignes !
Alors j’entends dire qu’il y a une salle de prière qui est de l’autre côté, je suis désolé, je ne sais pas pour vous, mais moi je n’ai pas envie de prier entre une décharge et une casse. Je ne sais pas pour vous, mais moi je n’ai pas envie d’emmener mes enfants et de dire « voilà ta place. Ta place n’est pas dans le centre-ville avec tes concitoyens, avec tes co-religionnaires, avec les gens avec lesquels tu vis au quotidien, ta place est là où on ne te voit pas. Ta place, elle est à côté de la poubelle. » Je ne dirai pas ça ni à mon fils, ni à ma fille, parce qu’il existe un seuil de dignité en dessous duquel l’être humain ne descend pas. »

Les Musulmans de France seraient traités comme des être indignes, des délinquants, discriminés et persécutés par les CRS et les institutions de l’État et forcés de prier près des poubelles, (on parle d’une Mosquée toute neuve offerte clé en main par le maire de la ville !). Marwan Muhammad créé ainsi dans la communauté musulmane, comme il en a l’habitude dans ses prédications, un ressentiment de rejet contre un pays hostile qui n’accueillerait pas les Musulmans à leur juste valeur, ce qui ne peut que générer à long terme, les conditions d’une guerre civile entre Musulmans et non-Musulmans.
À aucun moment Marwan Muhammad ne remet en cause la venue de prédicateurs fondamentalistes à la Mosquée de Clichy-la-Garenne.

-                                            1539525172-mosquee-orly-marwan-muhammad CCIF

Marwan Muhammad veut transformer la France en un pays musulman, pour cela, il encourage le communautarisme, et milite pour la construction des écoles musulmanes, afin de forger une société parallèle en conflit avec la société civile française et occidentale.

-                                    1539523595-mosquee-clichy-maire-remi-muzeau-inauguration charia

En autorisant l’ouverture d’une Mosquée radicale à Clichy-la-Garenne, le maire LR Rémi Muzeau à mis les doigts dans un engrenage dont il n’arrive plus à se sortir.
Le 27 mai 2016, Rémi Muzeau (4ème en partant de la droite) inaugurait le nouveau centre islamique de la FNMF en présence de Anouar Kbibech (2ème à droite), l’islamiste radical marocain président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM).

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir