• Accueil
  • > Recherche : abdallah dliouah

3 mars, 2018

Comment le maire Jean-Luc Rigaut participe activement à l’installation de l’Islam radical misogyne, antioccidental, antichrétien et antisioniste sur la commune d’Annecy

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 15 h 42 min

Annecy, ville des Alpes dans le sud-est de la France, est un cas typique de processus d’islamisation engagé dans les villes de province subissant une immigration massive en provenance d’Afrique.

Une partie de la communauté musulmane de la ville d’Annecy sous le mandat du maire Jean-Luc Rigaut, est gangrenée depuis plusieurs années par les prédicateurs de l’Islam radical de l’association Salem, une organisation politique proche de la mouvance de la confrérie des Frères Musulmans.
Des prédicateurs tels Hassan Iquioussen, ou encore Abdallah Dliouah, l’imam de la Grande Mosquée de Valence, sont invités à donner des conférences dans le lieu de culte de l’association Salem, autorisé par la municipalité.

Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il rejette la mixité hommes/femmes, et veut construire des piscines non-mixtes pour les Musulmans.

-                          Comment le maire Jean-Luc Rigaut participe activement à l'installation de l'Islam radical misogyne, antioccidental, antichrétien et antisioniste sur la commune d'Annecy dans Politique 1520066341-mosquee-annecy-hassan-iquioussen

Le prédicateur misogyne, antioccidental, antichrétien et antisioniste Hassan Iquioussen invité à donner une conférence à la Mosquée de l’association Salem à Annecy le 10 juin 2016 (hard-copy)

Hassan Iquioussen est également un adepte des théories du complot, qu’il diffuse largement auprès des Fidèles Musulmans. Le 11 septembre 2001, les attentats de Londres, de Madrid, les attaques du terroriste Mohamed Merah, sont d’après lui organisés par l’Occident dans le seul but de nuire aux Musulmans.
D’après Iquioussen, François Hollande serait un exécutant des dirigeants israéliens, ayant reçu l’ordre d’assassiner les Palestiniens.
Négationniste, Hassan Iquioussen nie l’existence du génocide arménien. Il incite les Musulmans à se manifester et user de pressions politiques sur les élus pour abolir la loi interdisant le port du voile islamique à l’école.

Autre invité régulier de prestige de la Mosquée de l’association Salem d’Annecy, l’imam de la Mosquée de Valence, Abdallah Dliouah.

-                                  1520066341-mosquee-annecy-abdallah-dliouah Abdallah Dliouah dans religion

-                                  1520066341-mosquee-annecy-abdallah-dliouah-2 Anass Haddadi

-                                             1520068840-mosquee-annecy-abdallah-dliouah-salem-2 Annecy

L’imam antioccidental de la Mosquée de Valence Abdallah Dliouah (à droite), invité par l’imam Anass Haddadi (à gauche), à la Mosquée de l’association Salem de Meythet à Annecy, le 23 janvier 2016   (hard-copy)

-                                      1520068877-mosquee-annecy-mohammed-amin-al-husseini antisémitisme

L’imam antioccidentale et antisioniste Abdallah Dliouah de la Grande Mosquée de Valence, proche des Frères Musulmans, fait l’apologie sur sa page Facebook d’un haut dignitaire Musulman nazi de la Solution Finale, l’extermination des Juifs : « je suis Mohammed Amin Al-Husseini »

-                                    1520068877-mosquee-valence-viande-hallal-2 antisionisme

La laïcité vue par Abdallah Dliouah : les Musulmans vivant en France ne sont pas libres, ils sont oppressés par une société qui les dénigre et les méprise, car leurs enfants n’ont pas de viande hallal à la cantine. Stratégie politique assez classique des islamistes afin de souder la communauté musulmane contre une société intolérante et injuste.

Pour se faire une idée de l’idéologie islamique diffusée par Abdallah Dliouah devant ses Fidèles, ci-dessous un extrait d’une de ses conférences donnée pour l’association « Havre de Savoir », l’organisme politique de la confrérie des Frères musulmans sur la ville du Havre (conférence complète sur Youtube, à 01:09:52) :

« Les Musulmans ont toujours accepté les Juifs et les Chrétiens dans l’Histoire. Moi je le dis toujours aux Chrétiens et aux Juifs, il y en a qui disent : « Ah la religion musulmane ! Une religion belliqueuse, une religion qui s’est imposée par l’épée et par la force ! »
Je leur dis : « Vous êtes injuste, vraiment ». Les Chrétiens aujourd’hui disent « ah, la situation des Chrétiens en Orient, regardez comment les Chrétiens souffrent en Palestine à cause des Musulmans, en Irak, en Syrie, les Chrétiens de l’Orient. » Vous allez entendre ça tout le temps aujourd’hui. Et qui est responsable ? Ce sont les Musulmans. Je leur dis : « Si vous êtes un peu juste, uniquement, regardez l’Histoire.
L’Égypte est musulmane depuis quatorze siècles. Il y a des Coptes en Égypte depuis quatorze siècles. Ils sont aujourd’hui treize millions de Coptes. Est-ce qu vous croyez que si les Musulmans qui avaient la force, la domination, le pouvoir, si les Musulmans voulaient obliger les Coptes à devenir Musulmans, est-ce qu’ils n’auraient pas pu le faire ? Bien sûr qu’ils auraient pu le faire ! »
Je leur dis : « Regardez l’Espagne, juste à côté, ce pays a été gouverné par les Musulmans, plus de la moitié de la population était musulmane, ils vivaient avec les Chrétiens et les Juifs. Les Musulmans ont été destitués du pouvoir. Qu’est-ce qui s’est passé ? Toute la population musulmane, qu’est-ce qu’elle a subi ? Une partie de la population musulmane est partie au Maroc, en Algérie, tout ça, on connaît. Mais les autres, qui sont restés ? Des millions de personnes qui sont restées, que sont-elles devenues ? Des Chrétiens par la force, par la force.
Est-ce qu’il reste un seul Musulman, d’origine, Musulman depuis quelques siècles ? jamais. Les Espagnols, ce n’est que maintenant qu’ils découvrent la religion musulmane du fait de l’immigration. Je leur dis : « Regardez c’est l’Histoire qui parle ! Les Chrétiens sont Chrétiens en Égypte, en Syrie, les Juifs sont Juifs depuis des siècles et des siècles. Jamais les Musulmans ne les ont obligés à devenir Musulmans. Regardez l’Inquisition, en Espagne, regardez ce qui s’est passé quand les Chrétiens ont pris Jérusalem, les Croisades, regardez la différence ! »

[01:09:52]

Discours assez classique d’Abdallah Dliouah qui vante les bienfaits de la colonisation islamique en Europe et en Afrique du Nord, tout en dénigrant les Chrétiens qui n’auraient cesser de persécuter les Musulmans. Une terrible injustice.
D’après le prédicateur, les Musulmans seraient arrivés en Égypte et en Espagne en toute bienveillance, prêchant la tolérance et le vivre-ensemble.
La réalité est toute autre.
Les Coptes d’Égypte ont été attaqués par les envahisseurs Musulmans au nom du Jihad dès le début du VIIIème siècle, et soumis aux conversions forcées à l’Islam, des milliers d’Églises Coptes ont été transformées en Mosquées, à tel point… que les Coptes sont devenus aujourd’hui minoritaires dans leur propre pays !

En Espagne, les conquêtes islamiques se sont accompagnées de violences, pillages, destructions de villages et villes, réduction de population en esclavage, et ségrégation des communautés locales chrétiennes et juives vaincues soumises au statut juridique de dhimmi, des citoyens de seconde zone, aux droits inférieurs à ceux des Musulmans.
Si l’Islam est si pacifique et tolérant envers les minorités religieuses comme veut nous le faire croire Abdallah Dliouah, alors pourquoi la Grande Mosquée de Cordoue a-t-elle été construite en détruisant la Basilique et le monastère de Saint-Vincent, et pourquoi toutes les autres Églises de la cité furent-elles détruites ? Où est la tolérance en Islam, censée préserver les lieux de culte chrétiens ?

-                                                                         1520082789-mosquee-annecy-le-mythe-du-paradis-andalous charia

Dans son ouvrage « Le mythe du paradis andalou » (livre en anglais), l’universitaire espagnol Darío Fernández-Morera, documents historiques à l’appui, démonte le mythe de l’existence d’une Espagne tolérante, fraternelle dans laquelle Musulmans, Chrétiens et Juifs auraient vécu pacifiquement pendant des siècles sous la bienveillance des lois islamiques.

Extrait de l’ouvrage de Darío Fernández-Morera afin de donner un aperçu de la « tolérance islamique » :
« Dans la jurisprudence malékite, une esclave sexuelle achetée sur une place de marché, ou capturée dans un raid guerrier, ayant des rapports sexuels avec son maître, devient son esclave sexuelle, une « jariya » (ou djariya, une concubine).
Sous la dynastie Omeyyades, Al-Andalous est devenu un centre de commerce et d’échanges d’esclaves : jeunes femmes esclaves sexuelles, même quelquefois âgée de 11 ans, enfants mâles castrés pour devenir des eunuques dans les harems, enfants mâles capturés et entrainés dans des campements pour devenir des esclaves guerriers, enfants utilisés comme jouets sexuels par les puissants (comme le calife Abd-Al-Rahman III qui était « amoureux » d’un enfant Chrétien capturé nommé Pelayo : refusant les avances sexuelles du Calife, Pelayo a alors été torturé, martyrisé et tué), hommes utilisés comme serviteurs ou travailleurs pour tout usage concevable, les êtres humains de tout âge et race étaient achetés et vendus.

Le prix d’un esclave dépendait de son âge, de son sexe, de sa race, et de ses capacités. Les esclaves blanches, en particulier les blondes, souvent capturées dans des raids menés sur les terres chrétiennes, étaient les plus recherchées. En 912, pendant le règne de l’âge d’or du Califat Omeyyades de Cordoue, le prix d’un esclave mâle noir était de 200 dirhams (pièces) d’argent. Une fille noire de Nubie étaient vendue pour 300 dinars d’or. Une femme blanche sans éducation coûtait 1 000 dinars d’or. Une femme blanche capable de chanter, valait 14 000 dinars.
La cour du Calife Abd-Al-Rahman III comptait 3 750 esclaves, un harem de 6 300 femmes, et son armée incluait 13 750 esclaves guerriers. »
Darío Fernández-Morera, « Le mythe du paradis andalou » p158-159

L’Empire chrétien byzantin a été totalement démantelé par les ottomans lors des conquêtes islamiques, faisant des centaines de milliers de morts, et les milliers d’Églises ont toutes été transformées en Mosquées (à quelques exceptions près), dont la célèbre Basilique Sainte-Sophie de Constantinople (Istanbul), transformée en Mosquée après sa prise au XVème siècle, puis devenue musée depuis 1934 sous Attatürk.
Il s’agit là de l’anéantissant d’un patrimoine chrétien d’une valeur inestimable, la population turque vivant aujourd’hui sur les vestiges de l’Empire byzantin, devenue à 99% musulmane. Tout cela est évidemment passé sous silence par Abdallah Dliouah.

Abdallah Dliouah vante la tolérance légendaire des Musulmans envers la communauté juive, mais occulte intentionnellement le fait que tous les Juifs ont été expulsés des pays musulmans, Algérie, Libye, Égypte, Irak, Syrie, Yémen, seule subsiste en Tunisie sur l’île de Djerba, une communauté juive d’environ 1300 personnes (soit 0,01% de la population tunisienne !), et une petite minorité au Maroc (3 500 personnes) servant de faire-valoir à la tolérance religieuse de ce pays devant la communauté internationale.
Les pays musulmans ont en fait réalisé le projet politique de Hitler, rendre leur pays Judenrein (épuré des Juifs). On est donc là bien loin de ce qu’essaie de faire croire Abdallah Dliouah dans sa propagande politique mensongère.

L’association islamiste Salem est proche de « Nouvel Avenir », l’autre principale association musulmane de la ville d’Annecy, elles s’organisent ensemble et s’entraident depuis quelques années pour financer le projet de construction d’un nouveau lieu de culte déjà bien avancé, la Grande Mosquée cathédrale Emir Abdel-Kader, sous la bienveillance du maire de la ville Jean-Luc Rigaut.
Article sur le site de la Mosquée de Salem (hard-copy).

-                                      1520066368-mosquee-annecy-salem-nouvel-avenir christianophobie

-                                              1520066356-mosquee-annecy-salem-nouvel-avenir-2 Coran

Chaque année, les associations islamique Salem et « Nouvel Avenir » s’associent pour récolter des fonds afin de construire la Nouvelle Grande Mosquée Abd-el-Kader. (hard-copy)


La symbolique est forte, marquant le renoncement de l’identité et de la culture chrétienne et de ses valeurs millénaires remplacées par le dogme islamique : c’est le diocèse catholique d’Annecy qui a offert gracieusement en 2005 le terrain pour que les Musulmans de l’association « Nouvel Avenir » puissent construire leur nouvelle immense Mosquée cathédrale !

-                                       1520066341-mosquee-annecy-mosquee Frères Musulmans

Les travaux de la future Grande Mosquée Abd-el-Kader d’Annecy bientôt finalisés avec le parrainage du maire Jean-Luc Rigaut. Hassan Iquioussen et Abdallah Dliouah viendront-ils aussi endoctriner les Musulmans de l’association « Nouvel Avenir » ?

Le soutien du maire Jean-Luc Rigaut est, à ce titre, chaleureusement salué. L’homme « courageux », en fonction depuis 2007, a systématiquement accordé tous les permis de construire.
Chaque vendredi, celui-ci est en effet fréquenté par environ mille hommes et femmes. La mosquée Emir Abdel-Kader d’Annecy organise des visites guidées, comme le dimanche 3 décembre 2017.

-                          1520066341-mosquee-annecy-musulmans Hassan Iquioussen

Musulmans en prière dans les locaux provisoires avant d’intégrer la future Grande Mosquée Émir Abd-el-Kader de Annecy

Il est inquiétant de constater que non seulement les responsables de la municipalité de la ville d’Annecy n’ont pris aucune mesure contre la venue de prédicateurs fondamentalistes de l’Islam radical misogyne, antioccidental, antichrétien et antisioniste de l’association Salem, tels que Hassan Iquioussen  et Abdallah Dliouah sur la ville d’Annecy, mais en plus, le maire Jean-Luc Rigaut s’associe à cette implantation !

Une centaine de riverains s’étaient mobilisés depuis plusieurs années pour contrer l’arrivée de l’édifice islamique.
Aussi incroyable que cela puisse paraître, le Tribunal de Grande Instance d’Annecy a condamné le lundi 19 septembre 2016, l’association des riverains qui voulaient suspendre en référé les travaux de construction de la nouvelle Mosquée, à payer une amende de 12 000 euros !

Si la municipalité est incapable de contrôler la venue de prédicateurs fondamentalistes, quelle garantie que des imams tels Hassan Iquioussen, Abdallah Dliouah, ou d’autres prédicateurs de la confrérie des Frères Musulmans ne viennent prêcher dans la nouvelle Grande Mosquée de l’Emir Abdel-Kader, dont les responsables sont proches de l’association Salem ? Au nom du principe de précaution ne faudrait-il pas rediscuter la construction de ce lieu de culte ?

-                                   1520068840-mosquee-annecy-jean-luc-rigaut imam

« Dans l’équilibre des cultes à Annecy, qui malgré tout fonctionne plutôt bien, les rencontres intercultuelles se sont multipliées avec les différentes communautés musulmanes, turques, Nouvel Avenir et Salem, la troisième communauté qui est installée sur le territoire de Meythet actuellement, qui se retrouvent ensemble pour les grandes occasions, avec la communauté catholique, la communauté juive, la communauté protestante. »
Allocution du maire Jean-Luc Rigaut pendant le conseil municipal d’Annecy du 11 mai 2015

« Il y a une prise en compte aujourd’hui de la nécessité surtout d’avoir un lieu de culte digne pour la religion musulmane dans une ville comme Annecy, une agglomération comme la nôtre, qui dans le respect de la laïcité et de ce que je représente comme maire, comme équilibre des cultes, une nécessité. »

Jean-Luc Rigaut, le maire d’Annecy, est responsable de la mise en place de l’Islam radical avec l’association Salem, et collabore à la construction d’une nouvelle grande Mosquée. Hassan Iquioussen, Abdallah Dliouah viendront-ils précher leurs sermons dans la future Mosquée Emir Abdel-Kader, contre les valeur occidentales et en faveur de l’avènement d’une société islamique sous la charia ?

26 septembre, 2017

Le prédicateur proche des Frères Musulmans Abdelhamid Youyou : « l’antisémitisme est né de la rencontre entre Chrétiens et Juifs »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 09 min

Avec l’afflux de l’immigration massive arabo-musulmane de ces quarante dernières années, l’idéologie islamique de l’organisation politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans (UOIF) s’est enracinée dans plusieurs régions de France.
Pour avoir la paix sociale et bénéficier du vote musulman, des élus locaux ont pactisé avec ces islamistes. La région lilloise, la Seine-Saint-Denis, la Provence Alpes Côtes d’Azur sont particulièrement touchées.

-                                                             Le prédicateur proche des Frères Musulmans Abdelhamid Youyou :
En Seine-Saint-Denis, le maire communiste de La Courneuve Gilles Poux (au centre) a collaboré à l’implantation des Frères Musulmans (UOIF) dans la ville, devenue un véritable fief de cette organisation politique antioccidentale en France.

-                                                                 1529829331-mosquee-saint-denis-didier-paillard-ahmed-jaballah Abdelhamid Youyou dans religion

Didier Paillard, maire communiste de Saint-Denis, en réunion de travail avec le dirigeant de la confrérie des Frères Musulmans Ahmed Jaballah le 24 juin 2011. Le maire a collaboré activement à l’implantation des islamistes dans la ville des rois de France.

Il est tout à fait intéressant de constater que ces milliers de prédicateurs Musulmans venus trouver refuge en France, fuyant la misère de pays sous doctrine autoritaire, qui se sont vus octroyés tous les droits, la liberté de pratiquer leur culte, la construction de plusieurs centaines de Mosquées cathédrales en moins de quarante ans sous la bienveillance, souvent le financement et les applaudissements des élus locaux, ministres, maires, sénateurs et députés, utilisent cette liberté d’expression pour critiquer et vilipender l’Occident qui les a accueilli !

-                                         1529829759-mosquee-youyou-martine-aubry Ahmed Jaballah

Le maire socialiste de Lille Martine Aubry (à droite) a oeuvré personnellement à l’installation de l’idéologie islamique misogyne, antioccidentale et antisémite des Frères Musulmans sur la région lilloise. Au centre, Amar Lasfar, le dirigeant de la branche des Frères Musulmans en France, à gauche l’adjoint au maire Pierre de Saintignon.

-                                           1529829760-mosquee-youyou-abdelhamid-youyou Allah

-                                                          1529829760-mosquee-youyou-abdelhamid-youyou-bruxelles Amar Lasfar

-                                                                1529830509-mosquee-youyou-mosquee-strasbourg antisémitisme

Le prédicateur Abdelhamid Youyou (photo du haut), qui officie dans les plus grandes Mosquées sous influence de l’UOIF (Grande Mosquée de Strasbourg, Grande Mosquée de Lille, Mosquées radicales de Bruxelles, etc…) est un des meilleurs représentants de la doctrine des Frères musulmans en Europe, à l’instar de Tariq Ramadan, Marwan Muhammad, Nabil Ennasri, Ahmed Miktar, Tareq Oubrou, Abdallah Ben Mansour, Abdallah Dliouah, Ahmed Jaballah entre autres.

-                                                      1529829331-mosquee-youyou-ramn-2017 antisionisme

-                                                             1529829331-mosquee-youyou-ramn-2016 Aristote

Abdelhamid Youyou participe régulièrement au Rassemblement Annuel des Musulmans du Nord de la France (RAMN) au grand Palais de Lille (affiches de 2016 et 2017), réunissant plusieurs islamistes politiques antioccidentaux et antisionistes proche des Frères Musulmans.

Avec parmi les invités, le prédicateur antioccidental et antifrançais Nabil Ennasri, l’imam misogyne et antisémite Rateb Al Nabulsi (qui a finalement été déprogrammé en 2016 face à la pression des associations).
Ou encore le porte-parole du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF), Marwan Muhammad, qui veut transformer la France en un pays musulman, pour cela, il encourage le communautarisme, et milite pour la construction des écoles musulmanes, afin de forger une société parallèle en conflit avec la société civile française et occidentale.

-                                    1529829331-mosquee-youyou-marwan-muhammad charia
« Qui a le droit de nous dire si c’est réaliste ou pas ? Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays Musulman ? Qui a le droit ? Personne dans ce pays n’a le droit de nous enlever ça. Personne n’a le droit de nous nier cet espoir là. De nous nier le droit d’espérer dans une société globale fidèle à l’Islam. Personne n’a le droit dans ce pays de définir pour nous ce qu’est l’Identité Française. »
Le porte-parole du CCIF Marwan Muhammad à la Mosquée d’Orly

Pour comprendre plus précisément la doctrine des Frères Musulmans, quelques extraits ci-dessous d’une conférence donnnée par Abdelhamid Youyou pour la Ligue de l’Entraide Musulmane sur le média alternatif islamique Médiane TV le 13 juillet 2010.

Image de prévisualisation YouTube

« L’islamophobie c’est une maladie. D’où le mot phobie dans le concept, dans la notion de l’islamophobie. Une phobie, c’est quand ça dépasse la limite, quand ça dépasse le juste milieu des choses, ne serait-ce que de 1%. On est tous malades quelque part comme disaient certains psychanalystes. On est tous malades, d’accord, mais quelle différence entre nous qui sommes là, et ceux qui sont dans un asile psychiatrique ?
La différence, c’est que eux, ils ont quelques degrés de plus que nous par rapport à cette façon de voir les choses. Ça veut dire que l’on est tous plus ou moins prédisposés à le devenir, si jamais on ne fait pas attention, si jamais on n’avait pas cette relation avec Allah, si jamais on ne fait pas attention à tout ce qui est interdit, qu’il ne faut pas toucher, qu’il ne faut pas consommer ou autre. Dans ce cas on est tous prédisposés à l’être. C’est dans le Coran. »

[12:54]
Abdelhamid Youyou, conférence sur « les moments fondateurs de l’Islamophobie » pour la Ligue d’Entraide Islamique le 13 juillet 2010

Sans précisez le fond de sa pensée, le prédicateur explique aux Musulmans que le meilleur moyen de ne pas sombrer dans la folie, la maladie de l’islamophobie, c’est de respecter les commandements d’Allah et ses interdits. Autrement dit, est intrinsèquement islamophobe celui qui n’est pas Musulman !
En vérité, cette affirmation constitue un moyen simple d’interdire toute critique de l’Islam sous peine d’être traité de malade mental, et d’imposer ainsi progressivement dans les institutions laïques et républicaines les préceptes de la charia coranique : voile islamique, menu sans porc ou sans viande dans les cantines scolaires, non mixité sociale homme/femmes, etc..

« À partir de la philosophie et de la société grecque on parle de racisme. Le racisme c’est une critique de la race, quand une race critique une autre race, quand une race se considère supérieure, ou voit avec dénigrement une autre race qu’il considère inférieure. Vous lisez Aristote, vous verrez que dans son texte il pensait que les libres citoyens athéniens étaient seuls à se considérer comme hommes libres. Toutes les autres contrées, tous les autres pays, tous les autres peuples pour l’esprit et la raison athénienne grecque, pensaient que c’étaient des barbares. Les races sont donc un terme dont on retrouve les traces chez Aristote, et ainsi de suite.

L’antisémitisme c’est le moment de rencontre entre Chrétiens et Juifs, est né l’antisémitisme. C’était plus Chrétien qu’autre chose. Ce n’était ni grec, ni philosophique, ni autre.
Ce n’est pas une question de civilisation, ce n’est pas une question de race. Donc l’antisémitisme, c’est que vous êtes sémites, vous avez une religion sémite, nous on est européens, on est aryen, donc le problème se pose à ce niveau là.
L’islamophobie vient en troisième lieu. Cela concerne l’Islam, le racisme concerne la race, relatif à la race, l’antisémitisme, parce que les Juifs étaient sémites et les Chrétiens ne l’étaient pas, surtout les Chrétiens européens. Parce qu’on ne parlait pas d’antisémitisme des Chrétiens d’Orient. Ce sont tous des sémites, dans ce sens là. On a commencé à parler d’antisémitisme qu’au moment où les Juifs ont été persécutés au deuxième, troisième, quatrième siècle, jusqu’au Moyen-âge, et même jusqu’à la fin du XVIIIème siècle, avant que les Juifs ne soient déclarés citoyens par Bonaparte en 1807.
On parle aujourd’hui d’islamophobie comme un terme que l’on a forgé pour déterminer exactement de quoi il s’agit. Le racisme, on n’a pas cru que c’était une maladie, parce que on essayé de le justifier philosophiquement, je citais Aristote tout à l’heure. L’antisémitisme, ce n’est pas une question de race, mais qui est en relation avec la religion sémite qui nous vient d’un autre monde, qui nous vient de l’Orient. Et nous, Chrétiens occidentaux, on pense que notre religion n’est pas sémite, donc cette guerre antisémite.
L’islamophobie aujourd’hui concerne l’Islam, cela concerne la religion en tant que tel. Cela ne concerne ni la race, ni l’origine sémite, il n’empêche que l’islamophobie est aussi une forme de racisme, aussi une forme d’antisémitisme, il ne faut pas oublier ça. »

[18:05]

« Pourquoi les Musulmans sont toujours enfermés dans une salle d’attente ? On attend quoi ? Qu’on nous massacre ? Au sens large du terme. Qu’on nous massacre au sens de purification ethnique ou autre, mais qu’on nous massacre et qu’on nous matraque tout le temps, et qu’on nous tape sur l’esprit tout le temps : une fois le voile partiel, une fois le voile intégral, une fois je ne sais pas quoi, une fois telle ou telle bavure, une fois tel ou tel assassinat, non, il faut agir dans le bon sens, il faut donner l’exemple de cette action, qui serait en principe différente des actions que l’on voit, et dont on est victime aujourd’hui. »
[27:47]

Les discours sont rodés afin de développer et affermir la communauté islamique en Europe par le dénigrement de la civilisation occidentale européenne.
L’Occident serait à l’origine de tous les maux sur Terre : racisme, antisémitisme, islamophobie, intolérance.
Les Musulmans vivraient donc en Europe en terrain hostile, dans une société perverse et malsaine qu’il est impératif de transformer et d’islamiser pour la rendre compatible aux principes coraniques du Prophète Mohamed. Ne pas rester inactif, car l’islamophobie serait une forme d’antisémitisme, les Musulmans se doivent de réagir, et ne pas « attendre qu’on les massacre », afin d’éviter une purification ethnique.

Abdelhamid Youyou prétend que le racisme serait né avec Aristote, donc avec la civilisation hellénistique, racine de l’Occident.

-                                                                                    1529829331-mosquee-youyou-nubiens-esclaves-3 chrétiens

-                                                      1529829759-mosquee-youyou-nubiens-esclaves-1 christianophobie

-                                                              1529829331-mosquee-youyou-nubiens-esclaves-5 Coran

-                                                      1529829759-mosquee-youyou-nubiens-esclaves-2 Didier Paillard

-                                                                          1529829331-mosquee-youyou-nubiens-esclaves-4 Esther

Contrairement à ce que prétend Abdelhamid Youyou, le racisme existe depuis que l’Homme existe, et est souvent en connexion avec l’esclavage, la domination d’un peuple sur un autre, comme dans toute civilisation. On retrouvait déjà en Afrique, dans l’Égypte ancienne, des noirs africains capturés servant comme esclaves, bien avant l’époque d’Aristote.

D’après Abdelhamid Youyou, l’antisémitisme serait apparu avec le Christianisme, le « moment de rencontre entre Chrétiens et Juifs ».
Ce qui est absolument faux, puisque l’antisémitisme est présent dans les récits bibliques bien avant la naissance du Christianisme, comme la persécution et la déportation des Juifs d’Israël vers Babylone. Le livre d’Esther de la Bible (Ancien Testament), raconte par ailleurs la tentative d’éradication des Juifs par le grand vizir Haman en Perse, où il n’y avait pas de Chrétiens à l’époque.
Les Romains ont persécuté les Juifs, jusqu’à détruire leur Temple de Jérusalem en 70.
Mettre l’antisémitisme sur le dos du Christianisme, même si par périodes les Juifs ont souffert de persécution, est une manière de culpabiliser et de décrédibiliser l’Occident par rapport à la civilisation islamique, qui serait un modèle de tolérance.
Jésus ne dit-il pas dans la Bible : « Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. »Jean 4:22 ?

-                                    1529829759-mosquee-youyou-la-bible-esther France

Jacopo Amigoni peint au XVIIIème siècle un épisode de la Bible de l’Ancien Testament, « l’évanouissement d’Esther ». La reine Esther s’évanouit au moment où elle rentre dans le palais pour prévenir le roi Assuréus du plan d’extermination des Juifs élaboré par le grand vizir Haman. Elle finira par sauver le peuple Juif. Cet épisode est à l’origine de la fête de Pourim dans la communauté juive.

Par ailleurs, Abdelhamid Youyou qui explique que l’antisémitisme serait une idéologie chrétienne, ignore superbement les pogroms et persécutions des Juifs dans le monde musulman pendant des siècles, et oublie sciemment de citer les versets du Coran et de la Sunnah du Prophète Mohamed, distribués en millions d’exemplaires dans les grandes surfaces des enseignes de France (FNAC et autres) et dans les Mosquées, incitant à la haine du Juif.

-                                              1529830356-mosquee-youyou-dhimmi Frères Musulmans

L’Islam est une idéologie profondément antisémite et antichrétienne. Les Juifs et les Chrétiens, citoyens de seconde zone dans le monde musulman pendant des siècles, devaient s’acquitter d’une taxe, la jizîa et s’humilier en la payant (ils recevaient une gifle ou une tape sur la tête au moment de payer la taxe).

« Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. »
Le Coran 5:82

Selon Abou Hourayra, le Prophète Mohamed a dit : « L’Heure ne viendra pas tant que les musulmans n’auront pas combattu les juifs qui n’auront d’autre recours que de se cacher derrière les pierres et les arbres qui diront : “ Musulman ! Voici un juif qui se trouve derrière moi, viens donc le tuer ! ”, à l’exception d’un arbre appelé gharqad et qui est un des arbres des juifs. »
[Bukhari et Muslim] cité dans « Les jardins des vertueux » par l’imam an-Nawawi p500

«La main de Dieu est entravée», disent les juifs. Entravées soient leurs propres mains, et maudits soient-ils eux-mêmes pour ce blasphème ! »
Le Coran 5:64

« Que Dieu maudisse les Juifs; ils ont fait des tombes de leurs prophètes des lieux de prière».
[Bukhari et Muslim] cité dans « Les jardins des vertueux » par l’imam an-Nawawi p391

Image de prévisualisation YouTube

Le prédicateur Safwat Hijazi, qui se dit « fier d’être antisémite » sur les chaînes de télévision égyptienne, était un invité de prestige dans les Mosquées proches de l’UOIF avant son arrestation en 2013 par le nouveau gouvernement égyptien. Abdelhamid Youyou occulte totalement l’antisémitisme diffusé par la propagande des Frères Musulmans. D’après lui, seuls les Chrétiens seraient antisémites !

Quel effet cette idéologie véhiculée par Abdelhamid Youyou et ses associés a-t-elle sur l’endoctrinement de masse de milliers de Musulmans sur le territoire français ? Ne risque-t-elle pas d’engendrer des conflits futurs, du ressentiment, contre les occidentaux qui « chercheraient à les massacrer » ? Où est le message de fraternité, de paix et de tolérance ?

10 juin, 2017

La Grande Mosquée de Lyon sous la direction de l’islamiste Kamel Kabtane et avec la collaboration de Gérard Collomb, endoctrine les Musulmans à la haine des femmes, des Chrétiens et des Juifs

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 11 h 38 min

Arrivée en masse dans la région lyonnaise à partir des années 1970, la communauté musulmane de Lyon a fait émerger en quelque décennies l’installation définitive des coutumes et des moeurs islamiques dans la capitale des Gaules, par l’intermédiaire de la loi du regroupement familial.
Pour satisfaire les exigences de la communauté afin qu’elle se sente « comme au bled », les élus politiques ont tout mis en oeuvre pour obtenir le permis de construire d’une Grande Mosquée. Après maints périples, le sésame est accordé par Michel Noir, ex-maire de Lyon, le 29 août 1989.
Les travaux peuvent alors démarrer et le 30 septembre 1994, environ 600 personnes ont participé à l’inauguration de la Mosquée en présence de Michel Noir, maire de Lyon, Charles Pasqua (à l’époque, ministre de l’Intérieur et des cultes), et d’ambassadeurs de pays musulmans, dont l’Arabie Saoudite.

-                                        La Grande Mosquée de Lyon sous la direction de l'islamiste Kamel Kabtane et avec la collaboration de Gérard Collomb, endoctrine les Musulmans à la haine des femmes, des Chrétiens et des Juifs dans Politique 1535908793-mosquee-lyon
-                                            La Grande Mosquée de Lyon et son minaret de 25 mètres

-                                      1535908793-mosquee-lyon-fideles Abdallah Dliouah dans religion
-                                  Musulmans à la Grande Mosquée de Lyon un jour de prière

Le lieu de culte a depuis prospéré et permis l’enracinement de l’Islam radical sunnite fondamentaliste, la Mosquée de Lyon est d’ailleurs considérée comme un des foyers de la propagation du terrorisme islamique en France d’après un document de 17 pages publié par le Département d’État américain au mois d’août 2004, intitulé : « Matrix of Threat Indicators for Enemy Combattants ».

Le 21 avril 2004, Abdelkader Bouziane, imam de la Mosquée de La Duchère (un quartier de Lyon), et invité régulièrement à la Grande Mosquée de Lyon pour y donner des conférences, est expulsé en « urgence absolue » vers l’Algérie pour « atteinte à l’ordre public, du fait de son activité doctrinale salafiste ».

-                                1535907968-mosquee-lyon-abdallah-dliouah Abdelkader Bouziane

-                                     1535908948-mosquee-valence-abdallah-dliouah Adolf Hitler                 
Le 11 juin 2017, les responsables de la Mosquée de Lyon reçoivent l’imam de la Mosquée de Valence, Abdallah Dliouah (photo), un soutien de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans et de l’AKP, le parti conservateur turc, proche de la mouvance d’extrême-droite néo-nazie des Frères Musulmans.

-                                                 1535909061-mosquee-vallence-mohammed-amin-al-husseini Allah

-                                    1535910722-mosquee-lyon-hitler-al-husseini antisémitisme

Abdallah Dliouah est un activiste qui mène sur sa page Facebook une véritable campagne politique antioccidentale et antisioniste. Il était fier de publier il y a quelques mois la photo du grand mufti de Jérusalem, Amin Al-Husseini, la plus haute autorité musulmane durant la seconde guerre mondiale ayant collaboré avec Adolf Hitler à Berlin à partir de 1942 à la mise en place de la Solution Finale : l’extermination programmée des Juifs.

Il est inquiétant de constater que ce militant politique radical ait pignon sur rue auprès des responsables de la Grande Mosquée de Lyon et soit invité pour y donner des conférences.

L’endoctrinement des Fidèles de la mosquée de Lyon se fait également par les « Saintes Écritures ».
Pour se comporter en bon Musulman, il est nécessaire de suivre rigoureusement les lois et les commandements décrits dans le Coran et la Sunna, en particulier dans les hadiths sahih (authentiques), c’est-à-dire les faits et gestes du beau modèle de l’Islam, le Prophète Mohamed, rapportés par ses contemporains.

Les hadiths les plus sacrés, authentiques, les plus diffusés et respectés par la communauté musulmane sunnite sont ceux rapportés par les imams Boukhari et Muslim datant du IXème siècle, dont une compilation importante est disponible sous forme d’un livre « les jardins des vertueux » (Ryad as-salihin) que l’on peut se procurer dans n’importe quelle librairie islamique, Mosquée sunnite, FNAC ou sur Amazon. La totalité de l’ouvrage est également disponible gratuitement en ligne à partir du site de la Mosquée de Lyon (hard-copy).

-                                        1535907970-mosquee-lyon-jardins-des-vertueux antisionisme

Le site internet officiel de la Grande Mosquée de Lyon publie quelques hadiths extraits du livre « les jardins des vertueux » (hard-copy) afin d’éduquer et soumettre tout Musulman sur le plan social, économique, juridique et législatif à la religion de « Paix et Tolérance ». Quelques extraits :

1535907970-mosquee-lyon-ii-misogynie-2 arabie saoudite

                                                                        1535907970-mosquee-lyon-ii-misogynie Bernard Cazeneuve

« Du droit de l’époux sur sa femme

Les hommes ont autorité sur les femmes en vertu de la préférence que Dieu a accordé à certains sur d’autres et en vertu des dépenses qu’ils font (pour assurer leur subsistance). Les femmes pieuses sont réservées, elles préservent dans le secret ce que Dieu tient à voir préserver
(litt. : ce que Dieu préserve). (Coran. 4/34)

279- Abû Hurayra rapporte ces propos de l’Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam : « Quand un homme demande à sa femme de partager sa couche, qu’elle refuse et qu’il passe la nuit irrité contre elle, les anges la maudissent jusqu’au matin. »
(Bukhârî/Muslim)

282- Abû ‘Alî Talq b. ‘Alî rapporte ces propos de l’Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam : « Lorsqu’un homme sollicite sa femme pour satisfaire ses désirs, qu’elle réponde (sur le champ) à cette sollicitation, même si elle est occupée à faire son pain. » (al-Tirmidhî) (hasan)

283- Abû Hurayra rapporte ces propos du Prophète Salla-llah allahi wa salam : « Si j’avais ordonné à une personne de se prosterner devant une autre, j’aurai ordonné à la femme de se prosterner devant son époux. » (al-Tirmidhî) (hasan sahîh)

284- Umm Salama rapporte ces propos du Prophète Salla-llah allahi wa salam : « La femme qui meurt alors que son mari est satisfait d’elle entrera au Paradis. » (al-Tirmidhî) (hasan)

285- Mu’âdh b. Jabal rapporte ces propos du Prophète Salla-llah allahi wa salam : « Toute femme qui cause du tort à son époux en ce bas-monde, se verra adresser par la Hûri de cet homme les reproches suivants : « Ne lui cause pas de tort, Dieu te maudisse ! Il n’est auprès de toi qu’un
invité qui est sur le point de te quitter pour nous rejoindre. » (al-Tirmidhî) (hasan)

286- Usâma b. Zayd, rapporte ces propos du Prophète Salla-llah allahi wa salam : « Je n’ai pas laissé derrière moi de source de sédition plus pernicieuse pour les hommes, que les femmes. » (Bukhârî/Muslim) »

La femme musulmane doit être aux ordres de son mari, lui obéir et satisfaire ses moindres désirs, sinon, elle sera maudite en Enfer. Elle est également « source de sédition pernicieuse ». (hard-copy 1) (hard-copy 2).

1535907970-mosquee-lyon-ii-misogynie-3 charia

« De l’interdiction faite à la femme de voyager seule

986- Abû Hurayra Radhi Allah ‘Anhou rapporte ces propos de l’Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam :
« Il n’est pas permis à une femme qui croit en Dieu et au Jour dernier d’effectuer un voyage, d’une journée et une nuit, sans être accompagnée d’un proche parent. » [Toute personne qu'elle ne peut épouser légalement : son père, son fils, son frère, son neveu, son gendre] (Bukhârî / Muslim)

987- Ibn ‘Abbâs Radhi Allah ‘Anhou a entendu ces paroles du Prophète Salla-llah allahi wa salam : « Qu’aucun homme ne s’isole avec une femme qui n’est pas accompagnée d’un proche parent et qu’aucune femme n’entreprenne un voyage sans être accompagnée d’un proche parent. »

La femme musulmane n’est pas libre de se déplacer sans la permission de son mari ou d’un membre de sa famille. Il lui est par exemple interdit de voyager seule. (hard-copy)


Un passage concerne le salut des mécréants
(et oui, un Musulman ne salue pas les non-croyants comme ses coreligionnaires !) (hard-copy)

1535912087-mosquee-lyon-ii-saluerles-mecreants Charles Pasqua

« De l’interdiction faite au musulman de saluer les mécréants en premier suivi de la manière de leur rendre le salut

863- Abû Hurayra Radhi Allah ‘Anhou rapporte ces propos de l’Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam : « Ne saluez pas les juifs ni les chrétiens en premier. Et lorsque vous rencontrez l’un d’eux dans un chemin, acculez-le vers le passage le plus étroit. » (Muslim) »

Les Chrétiens et les Juifs ne doivent pas être traités comme les Musulmans, il ne faut pas les saluer en premier ! Est-ce là une leçon de respect, de tolérance et d’humilité ?

Le mythe du Juif tueur de Prophètes et maudit par Dieu est récurrent dans la théologie islamique, et repris sur le site de la Mosquée de Lyon :
-

1535907969-mosquee-lyon-ii-antisemitisme christianophobie

« Il a aussi fait cette invocation : « Dieu maudisse les juifs qui ont transformé en mosquées (synagogues) les tombeaux de leurs Prophètes. Il a maudit les hommes efféminés et les femmes viriles » (hard-copy).

A noter qu’une partie de l’ouvrage « Les jardins des vertueux » est consacrée au jihad islamique, le combat armé contre les mécréants. Il est utilisé comme manuel de stratégie militaire par les combattants de l’État Islamique du Moyen-Orient et en Europe.

-                                                  1535910445-mosquee-lyon-dar-al-islam-daech Coran

Couverture du n°2 du périodique « Dar-al-Islam », diffusé par l’État Islamique, dont les hadiths de Boukhari et Muslim tirés des « Jardins des vertueux », constituent une arme idéologique pour justifier la guerre contre la civilisation occidentale considérée comme perverse.

Les hadiths tirés des « jardins des vertueux » de Boukhari et Muslim sont repris dans les périodiques de propagande telles Dar-al-Islam, Rumiyah et Dabiq diffusés par les factions islamiques (Al Qaïda, Daech, …) pour justifier leur guerre contre l’Occident.

Est-ce le rôle d’un des plus grands édifices religieux islamique de France de diffuser de tels messages intolérants, traitant la femme comme un sous-être humain, les Chrétiens et les Juifs comme des citoyens de seconde espèce sur le territoire français ? Pourquoi ce mépris ? Pourquoi les responsables de la Mosquée de Lyon continuent-ils d’endoctriner les Musulmans avec de tels écrits dogmatiques irrespectueux (en ligne depuis près de dix ans) ? Favorisent-il le vivre-ensemble entre les communautés ?

Kamel Kabtane ne s’est pas arrêté en si bon chemin : un nouvel Institut islamique, l’Institut Français de Civilisation Musulmane (IFCM) a été inauguré en grande pompe le 24 novembre 2016 en présence du sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb, actuel ministre de l’Intérieur, et de son prédécesseur Bernard Cazeneuve.
Une polémique est née quant au mode de financement de ce nouveau lieu d’endoctrinement. Pour compléter un coût initialement prévu à 8,8 millions d’euros, les fondateurs de l’IFCM envisageaient une aide de l’Algérie et de l’Arabie saoudite. Protestation de Laurent Wauquiez, qui dénonce une ingérence de puissances étrangères dans la gestion d’un lieu de culte en France.
Kamel Kabtane s’en offusque : « On ne va pas construire ici une école coranique ou une madrasa, c’est tout le contraire, les Saoudiens ne sont jamais venus nous imposer quoi que ce soit, la mosquée de Lyon est un modèle d’indépendance, un laboratoire français, ce projet culturel intéresse tous les citoyens d’une métropole européenne. »
Que les saoudiens financent une partie du projet de l’IFCM, les propagateurs de l’islam wahhabite, le dogme islamique le plus intolérant qui soit envers les femmes, les Chrétiens et les Juifs, ne semble pas poser de problème à Kamel Kabtane, au contraire.

-                               1535919321-mosquee-lyon-gerard-collomb2 dabiq

Le 24 novembre 2016, le préfet du Rhône Michel Delpuech, le recteur de la Grande Mosquée de Lyon Kamel Kabtane (à gauche), le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve (au centre) et le maire de Lyon Gérard Collomb (à droite) ont posé la première pierre du nouvel Institut Français de Civilisation Musulmane (IFCM). Les élites politiques socialistes collaborent activement à l’islamisation de la ville de Lyon, et donc à long terme, à l’enracinement idéologique de la charia coranique.

-                                       1535907969-mosquee-lyon-gerard-collomb-cazeneuve-2 Daech

L’islamiste radical Kamel Kabtane (au centre), chaleureusement applaudi par Bernard Cazeneuve (à gauche) et Gérard Collomb (à droite) lors de l’inauguration de l’Institut Français de Civilisation Musulmane le 24 novembre 2016.

-                                       1535907970-mosquee-lyon-ii-kamel-kabtane dar-al-islam

L’Islam radical misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite connaît un essor exceptionnel sous la direction de Kamel Kabtane (photo) dans la région lyonnaise, avec l’appui des élus socialistes. A noter que Kamel Kabtane fait également partie du conseil d’administration de la Fondation de l’Islam de France, nouvelle institution dont le but est de valoriser et contribuer à mieux faire connaître la religion et la civilisation musulmanes sur le territoire français.

30 avril, 2016

Pour Hassan Amdouni, prédicateur à la Mosquée Abou Bakr de Lens : « Allah a légiféré le hijab pour que la femme ne soit pas l’appât ou l’objet de convoitise des pervers »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 13 h 08 min

Lens, ancienne ville minière du Pas-de-Calais, subit comme plusieurs autres communes alentour, la prolifération du réseau islamiste s’étendant depuis plusieurs années sur le nord de la France, historiquement sous l’influence de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans, avec la Ligue Islamique du Nord et l’UOIF, présidées par Amar Lasfar.
La Mosquée Abou Bakr de Lens est un des principaux centres de diffusion de l’idéologie fondamentaliste islamique de ce réseau.

-                                                                    Pour Hassan Amdouni, prédicateur à la Mosquée Abou Bakr de Lens :

-                                         Fidèles Musulmans en prière à la Mosquée Abou Bakr de Lens

-                                        792464MosqueLensAbdallahDlioua Abou Bakr dans religion

Abdallah Dliouah, l’imam de la Mosquée de Valence, un prédicateur de la mouvance politique antisioniste des Frères Musulmans et proche du fondamentalisme néo-nazi, est invité à la Mosquée Abou Bakr de Lens les 19 et 20 mars 2016. Sur son blog officiel, il mène une violente campagne contre Israël, en comparant la bande de Gaza au camp d’extermination d’Auschwitz. (hard-copy)

-                                         348609MosqueLensSadAlKamali Amar Lasfar

Le cheikh marocain Saïd Al Kamali, fondamentaliste de l’Islam sunnite pour qui le voile islamique est une obligation pour la femme Musulmane, était présent à la Mosquée Abou Bakr de Lens le 25 avril 2015.

 

-                                                    917205MosqueLensHassanAmdouni4 antisémitisme

Également Invité régulier à la Mosquée Abou Bakr de Lens, le docteur en droit musulman tunisien Hassan Amdouni (hard-copy). (page Facebook)

-                                                                     340854MosqueLensHassanAmdouni antisionisme

Hassan Amdouni explique dans ses conférences que l’Islam est un système juridique et législatif complet, qu’il décrit dans son ouvrage : « Les fondements du droit musulman », stipulant les règles de la charia qui doivent structurer un état islamique.

-                                                       176956MosqueLensHassanAmdouni2 charia

Le prédicateur fondamentaliste islamique tunisien Hassan Amdouni, conférencier à la Mosquée Abou Bakr de Lens.

Pour avoir un aperçu des lois coraniques préchées par Hassan Amdouni dans les Mosquées, quelques extraits de ses interventions :

« Le jeûne est obligatoire, les cinq prières sont obligatoires [...] le pélerinage est obligatoire [...] Manger avec la main droite c’est immuable, c’est une constante Tous les versets qui sont de l’ordre du morkham (lois constantes) sont immuables, tels que par exemple l’interdiction des boissons enivrantes, vous pouvez les appeler par tous les noms que vous voulez, les liqueurs, avec de la mandarine dedans, c’est interdit, c’est une boisson enivrante, point à la ligne, parce que notre Prophète a dit : « Tout produit enivrant, il est vin, et tout vin est interdit » point à la ligne.
Vous pouvez dire : « oui, je vis en Europe, et je ne vais pas faire bien mes affaires si je ne vends pas l’alcool ». Et bien, non, c’est interdit, parce que le Prophète a dit : « Celui qui nous a interdit de le consommer, nous a interdit de le vendre. » Pourquoi ? Parce que le vin et les boissons envirantes, c’est un mal pour l’homme, et nous ne vendons pas le mal à l’être humain.
[...]
Vous ne pouvez pas payer un pot à votre collègue parce que c’est un mal. »

[42:25]
Conférence de Hassan Amdouni, « Pour une saine compréhension de l’Islam », le 2 décembre 2010 (hard-copy)

Comment les Musulmans travaillant dans les grandes surfaces vendant de l’alcool doivent-ils considérer cette prédication ? Le Prophète Mohamed, Messager d’Allah sur Terre, interdit aux Musulmans de vendre de l’alcool.
Les vignobles français vantés à travers le monde pour leur qualité, produits d’un savoir-faire millénaire, qui délivrent sur les tables des Français un nectar se dégustant avec une belle viande rouge, des fruits de mer, ce patrimoine serait donc néfaste, « un mal pour l’homme » ?
Si tous les Français devenaient Musulmans selon les conditions prescrites par Hassan Amdouni, la France serait-elle encore la France ?
Faudra-t-il prévoir une division communautaire au sein des entreprises, comme dans les magasins « Marks and Spencer » en Angleterre, parce que les Musulmans n’ont pas le droit de vendre de l’alcool ?

-                                                                             954705MosqueLensvinsdabbayes Coran

Hassan Amdouni, prédicateur à la Mosquée Abou Bakr de Lens, interdit aux Musulmans de consommer et de vendre du vin, reniant ainsi une culture de prestige, issue d’une tradition millénaire sur le continent européen.

Concernant les rapports hommes, femmes dans la société islamique, voici ce que dit la législation coranique, telle que spécifiée par Hassan Amdouni :

« Il ne faut pas s’arrêter au niveau du mariage, il me plaît, elle me plaît. Les gens qui pensent ainsi sont des irresponsables, qui croient que le choix de l’époux ou de l’épouse est une affaire personnelle, individuelle. Mais non ! Vous ne vous mariez pas pour vous uniquement. Lorsque vous vous mariez, vous vous engagez par ce mariage à une responsabilité déjà par rapport à la descendance qui va en découler. »
[14:40]
Hassan Amdouni, cours sur l’éducation des enfants en Islam (hard-copy)

« La dot c’est un domaine, c’est un sujet dans lequel il y a des questions. Sur la finalité de la dot, quelle est la valeur de la dot, quelle est sa valeur minimale, quelle est sa valeur maximale, est-ce qu’elle elle doit être versée tout de suite, est-ce qu’elle peut être reportée en cas de divorce, est-ce on peut laisser traîner, ou est-ce qu’elle est dûe par le divorce, par le veuvage. Il y a des tas de questions qui viennent sur la question du mahr. »
[01:28:56]
Conférence de Hassan Amdouni sur « Les règles globales du droit et ses applications contemporaines en Europe » à Bruxelles le 17 Juin 2012

Hassan Amdouni, qui se veut être un des chantres de l’Islam réformiste, enseigne les règles de base de la juridiction islamique dans les Mosquées occidentales de France et de Belgique.
D’après les fondements du droit musulman, Hassan Amdouni rapporte que la femme est propriété du chef mâle de la famille ou de son tuteur (marham), elle est vendue à son futur « mari » lors d’une transaction, un contrat signé contre une somme d’argent, la dot (mahr), la femme musulmane s’achète.
Ce concept de l’Islam valide le fait que le mariage n’est pas un consentement mutuel entre un homme et une femme, un acte d’amour, ce qui serait « irresponsable » d’après Hassan Amdouni, mais un pacte dont la femme est exclue, entre un tuteur et un futur mari, pour faire prospérer la oumma, la communauté des Croyants.

Ce prèche met en relief les profondes divergences existant entre la femme évoluant dans une société islamique et celle évoluant dans une société chrétienne. Dans le Christianisme, le mariage est un engagement entre deux personnes, un homme et une femme, « ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair », un lien d’amour, d’entraide, de confiance et de complicité.

« Allah a légiféré le hijab pour que la femme ne soit pas l’appât ou l’objet de convoitise des pervers. Elle ne doit pas être l’objet du désir pour que son honneur et sa dignité soient respectés comme tels. C’est pour cela que Allah a dit, pour expliciter la sagesse pourquoi il a légiféré le hijab : « Le but du hijab c’est qu’elle soit reconnaissable pour pas être sujet de convoitise et de nuisance, c’est ça le but. » Pour qu’elle ne soit pas sujet à des nuisances verbales, mais aussi au regard agressif, qui exprime un désir bestial et qui peut devenir une agression même physique à l’encontre de la femme.
Donc le hijab a pour but que les pervers, les personnes qui n’ont aucune moralité ne s’attaquent pas à la femme.
[...]
Nous savons très bien que dans une société humaine composée d’un mâle et d’une femelle, toute la création est basée sur la notion du couple, Dieu a fait qu’il y a une attirance naturelle entre l’homme et la femme, entre le mâle et la femelle, et si on suggère à l’homme ce qui peut susciter et révéler ses instincts, que la femme ne vienne pas dire : « moi, je ne voulais pas, je ne pensais pas être sujet d’une agression, ni susciter du plaisir chez un tel, alors que je ne suis qu’une fille de bonne moralité et d’une grande honorabilité ». On ne met pas en cause sa parole, mais sa manière d’être met en cause sa parole.

Allah ne veut pas que la femme manifeste tous ses atouts pour qu’elle ne soit pas l’objet de convoitise des pervers qui risquent de mettre en cause sa chasteté, son honneur et sa dignité. »
[11:50]
Conférence de Hassan Amdouni sur « Le Hijab loin d’être une mode » (hard-copy)

-                                          670538MosqueLensfemmeshijab femmes

La société islamique telle que la conçoit le prédicateur Hassan Amdouni : Allah a légiféré sur le voile islamique, une femme doit se couvrir d’un hijab pour ne pas attiser le regard des pervers.

Hassan Amdouni ravale la femme à n’être rien d’autre que l’éternel objet de convoitise de la mâle concupiscence. Propriété de la famille ou du mari, il faut la protéger du regard lubrique des pervers en la couvrant d’un voile. Toute manifestation de beauté, de séduction, de charme, de sensualité, de féminité est strictement et formellement interdit par les préceptes islamiques, car pouvant aiguiser l’appétit des mâles Musulmans en rut.
Ces principes de base du droit musulman entrent directement en conflit et sont incompatibles avec les législations de type occidental,  pouvant amener des troubles à l’ordre public, discriminatoires, opposant la femme voilée, pure, chaste, soumise aux préceptes de l’Islam, et la femme non voilée remettant en cause « sa bonne moralité et sa grande honorabilité », incitant donc au vice, à la débauche, à la perversion et à la fornication.

 

-                                                            537010MosqueLensislamisation France

La municipalité de Lens est partenaire officiel des Rencontres Annuelles des Musulmans du Pas-de-Calais, une organisation de l’Islam radical misogyne et antioccidentale (affiche du meeting ayant eu lieu le 13 juin 2015)

Image de prévisualisation YouTube
On y retrouve par exemple Hassan Iquioussen, prédicateur politique misogyne, antioccidental et antisioniste, ou encore Amar Lasfar, le président de l’UOIF, la branche de l’organisation politique antioccidentale et antisioniste en France des Frères Musulmans.

-                                                  609750MosqueLensGuyDelcourt Frères Musulmans

-                                                    557293MosqueLensGuyDelcourt Guy Delcourt

L’ex-maire socialiste Guy Delcourt en visite chez les islamistes fondamentalistes de la Mosquée Abou Bakr de Lens le 8 mars 2015.

-                                                          959016MosqueLensSylvainRobert Hassan Amdouni

-                                                  916602MosqueLensSylvainRobert3 Hassan Iquioussen

-                                                  959790MosqueLensSylvanRobert2 hijab

Le maire socialiste Sylvain Robert était présent lors de la journée portes ouvertes de la Mosquée Abou Bakr de Lens le 8 mars 2015.

Le tandem Guy Delcourt, ex-maire socialiste et son successeur Sylvain Robert n’a pris aucune mesure contre la prolifération du fondamentalisme islamique militant condamnant sur le long terme, le vivre-ensemble et la cohésion sociale sur la ville de Lens.

4 janvier, 2016

L’imam antisioniste Abdallah Dliouah de la Grande Mosquée de Valence fait l’apologie d’un haut dignitaire Musulman nazi de la Solution Finale : « je suis Mohammed Amin Al-Husseini »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 08 min

Valence est une commune de plus de 60 000 habitants dans le sud-est de la France, préfecture du département de la Drôme en région Auvergne-Rhône-Alpes, à quelques kilomètres de Lyon.
Comme dans beaucoup de communes de la région Rhône-Alpes, l’immigration originaire des pays du Maghreb et sub-saharienne s’est intensifiée ces quarante dernières années à Valence, et pour faciliter l’intégration de ces populations, l’ex-maire socialiste Alain Maurice a donné son autorisation pour l’édification d’un lieu de Culte islamique, la Grande Mosquée de Valence, pilotée par l’imam d’origine algérienne Abdallah Dliouah.
Les ambitions de l’imam afin de développer l’Islam sont grandes, puisque un projet d’ouverture d’une nouvelle école coranique est en cours. Il faut rappeler que les professeurs sont financés par le consulat algérien pour éduquer plus de 300 élèves Musulmans, une véritable ingérence d’une puissance étrangère dans les affaires cultuelles de la France.

-                                                                  L'imam antisioniste Abdallah Dliouah de la Grande Mosquée de Valence fait l'apologie d'un haut dignitaire Musulman nazi de la Solution Finale :

-      L’imam antisioniste et antioccidental de la Grande Mosquée El Fourqane de Valence Abdallah Dliouah

Les connivences entre la mairie et l’association islamique sont avérées, en janvier 2013, après avoir évoqué son action pour l’agrandissement de la mosquée et pour offrir à la population musulmane un « lieu d’abattage autorisé » dans un courriel à tous les responsables Musulmans de la ville, le maire Alain Maurice termine sa missive par une phrase en arabe: « As salâmu Alaykum wa Rahmatullâhi » (Que la paix et le salut d’Allah soient avec vous »), ce qui ne manque pas de déclencher une polémique au sein de l’opposition politique pour entorse à la laïcité, en accusant le maire de « communautarisme ».

-                                                                                    1537391607-mosquee-valence-alain-maurice Abdallah Dliouah dans religion

Alain Maurice, l’ex-maire socialiste de Valence a activement participé à l’installation de la Mosquée, l’islamisation à long terme gérée par la plus puissante association militante de l’Islam radical sur la commune.

Quelle est l’orientation idéologique diffusée dans ce complexe islamique ? Les Musulmans de Valence pris en charge et guidés par Abdallah Dliouah sont-ils bien intégrés dans la société française ?
On peut s’en faire une idée plus précise en se référant au site Internet et à la page Facebook officiels de l’imam.

L’idéologie développée est tout d’abord une critique acerbe et un rejet de l’Occident, décrit comme une société de débauche et de perversion.
Voici par exemple, comment Abdallah Dliouah considère le concours de miss France 2016 (hard-copy) :

-                                                   1537391696-mosquee-valence-miss-france-2 Alain Maurice

« Les plus belles filles de France, je n’ai rien contre, mais je veux juste vous dire une chose. Quand on vous valorise que pour vos corps, c’est en réalité une dégradation de votre humanité. »

La beauté physique d’une femme est une « dégradation de l’humanité ». Quelle réaction aurait l’imam s’il emmenait les enfants au musée du Louvre, voir les innombrables peintures et sculptures d’hommes et de femmes exhaltant la beauté des corps, comme « Psyché ranimée par le baiser de l’Amour », devrait-il mettre un bandeau sur les yeux des enfants ? Ou tout simplement ne pas mettre les pieds dans ce lieu de perdition et d’infâmie ?

-                                          1537391741-mosquee-valence-psyche-ranimee-par-le-baiser-de-l-amour Allah

« Psyché ranimée par le baiser de l’Amour » de Antonio Canova au musée du Louvre : déclaré haram par l’imam Abdallah Dliouah ?

L’imam considère donc que les Musulmans vivent en France en milieu hostile, obligés de supporter la grâce féminine, et en plus, …de vivre avec des consommateurs de viande de porc (hard-copy) !

« Cela ne plaira pas à certains mais je vous le dis haut et fort : Oui l’argent de la drogue est encore plus sale et plus Haram (interdit) que la viande de porc.
Consommer la viande du porc est un péché simple, consommer l’argent de la drogue est un péché multiple.
Quand tu consommes la viande de porc tu nourris ton corps par le Haram. C’est déjà très grave.
Quand tu consommes l’argent de la drogue tu nourris ton corps par le Haram (exactement comme le porc), tu nourris les corps de tes victimes par le Haram et tu pousses tes victimes vers la dépendance, la débauche et la perversion …
Revenez à Dieu, débarrassez vous de cette saleté, ne soyez pas les soldats de Satan, nourrissez vous et vos familles par le Halal et ayez toujours dans l’esprit la parole de notre prophète (saw) « le corps nourrit par le Haram sera destiné prioritairement à devenir le combustible de l’enfer ».
Ne nourrissez pas vos enfants pour les préparer à devenir les cailloux de l’enfer.
Le Halal est bon et béni le Haram est mauvais et maudit. »

L’interdiction de manger du porc dans les textes coraniques est mis sur le même plan que les dépendances à la drogue et à l’argent. C’est un péché très grave, poussant vers la dépendance, la débauche et la perversion. Il faut donc se débarrasser de cette saleté pour ne pas devenir « mauvais et maudit », un « combustible pour l’Enfer ».
Comment les Musulmans, après avoir lu cette prédication de l’imam Abdallah Dliouah considèrent-ils les mangeurs de porc ? Des gens pervers, sales, débauchés, drogués, dépendants et maudits ?
Est-ce que ce type de doctrine facilite le dialogue, la Fraternité et le vivre-ensemble entre communautés ?

-                                                1537391755-mosquee-valence-viande-hallal-2 antisémitisme

« Au nom de la laïcité on sert dans les assiettes de nos enfants de la viande qu’ils ne désirent pas consommer.
Elle est où la liberté ?
Elle est où la fraternité ?
Pour sacraliser un principe on bafoue deux valeurs fondamentales. » (hard-copy)

Pour l’imam de Valence, les Musulmans en France ne sont pas libres. Ils ne peuvent pas manger de viande dans les cantines scolaires parce qu’elle n’est pas halal. L’imam projette ainsi dans l’inconscient collectif des Musulmans que la France est un état islamophobe qui les empêche de pratiquer leur religion, les privant de leur liberté, de la fraternité et de leurs droits.
De quoi nourrir des ressentiments contre la France qui ne peuvent que s’exacerber au fil du temps et des prédications d’Abdallah Dliouah.

-                                         1537391696-mosquee-valence-militaires antisionisme

L’argent des contribuables français sert à maintenir des militaires postés devant la Grande Mosquée El Fourqane de l’Islam fondamentaliste et antioccidental de Valence. Le 1er janvier 2016, Raouf El Ayeb, un français d’origine tunisienne, fonce avec une voiture sur quatre d’entre eux au cri de « ALLAH OUAKBAR ! »

Outre ses positions sur la société occidentale soi-disant intolérante, Abdallah Dliouah se positionne aussi sur l’échiquier politique.

L’imam Abdallah Dliouah est un fervent défenseur du chef du gouvernement islamo-conservateur turc Recip Tayip Erdogan.
Erdogan a expliqué dans une conférence prendre comme système de référence le modèle de gouvernement autoritaire fort de l’Allemagne nazie d’Adolf Hitler.

La Turquie est un pays sous régime islamiste autoritaire (pas de liberté de conscience, ni de liberté d’expression)
« Avec 72 professionnels des médias actuellement emprisonnés, dont au moins 42 journalistes et 4 collaborateurs le sont en lien avec leur activité professionnelle, la Turquie est la plus grande prison du monde pour les journalistes. »

- l’Islam est religion d’État, toute critique contre Allah et son Prophète Mohamed est passible de 3 mois à un an de prison (article 216 de la constitution turque : pas de « Charlie Hebdo » qui se moque du Prophète Mohamed, là-bas !)
– la mention de la religion est inscrite sur les pièces d’identités turques (à la mairie en France, personne ne vous demande si vous êtes juif,  musulman, chrétien, pour renouveler votre pièce d’identité), la Turquie ne reconnaissant officiellement que quelques religions (islam, chrétiens orthodoxe, nestorianisme, alévisme, judaïsme)
– les Mosquées sont financées par l’Etat turc et les Imams sont des salariés dépendant directement du Premier Ministre
– les cantines scolaires des écoles publiques turques ne fournissent que de la viande halal (pas de petit salé aux lentilles là-bas !)
- Le Catholicisme n’a aucune représentation officielle en Turquie, il est clandestin. (il n’existe pas officiellement de catholiques turcs !)
– toute construction d’une nouvelle Eglise est interdite sauf dérogation exceptionnelle de l’Etat
– les prêtres étrangers Catholiques et Chrétiens ont interdiction de pénétrer sur le territoire turc (visas délivrés au compte-goutte)
– les cours d’Islam sont OBLIGATOIRES dans les écoles publiques turques
- la persécution des chrétiens d’Orient continue, la Turquie, berceau du Christianisme avec ses milliers d’Églises, époque byzantine, arménienne et anatolienne a vu sa population chrétienne fondre au cours des Siècles : il y en avait encore près de 20% au début du XX Siècle, aujourd’hui… 0,2% !!
– les minorités religieuses non musulmanes ont hérité de discrimination, héritage de leur ancien statut de dhimmi, par exemple, les chrétiens syriaques n’ont pas le droit d’entrer dans l’administration, de faire une carrière militaire, etc…

-                                         1537391639-mosquee-valence-erdogan-qatar-2 arabie saoudite

-                                          1537391639-mosquee-valence-erdogan-qatar-1 charia

Abdallah Dliouah : « L’université du Qatar honore Erdogan. Les photos parlent d’elles mêmes. Fier du Qatar et fier de la Turquie. »
(hard-copy)

(hard-copy)

« Combien de présidents ou ministres arabes sont capables de lire le Coran aussi correctement et aussi profondément.
Erdogane n’est pas un ange ni un prophète.
Erdonage est un homme juste avec ses qualités et ses défauts mais pour l’instant ses qualités cachent ses défauts.
Sa bonté, son travail, son intégrité font de lui le meilleur président musulman (et peut être aussi dans le monde).
C’est pour cette raison que son peuple l’aime et c’est pour ça que [je] l’aime.
C’est aussi pour cela que certains le détestent et veulent sa tête.
Qu’Allah te préserve… »

Il est donc inquiétant de constater que Abdallah Dliouah soutient un dirigeant qui lutte depuis des années contre la laïcité, qui explique que « l’assimilation est un crime contre l’Humanité », que « l’Europe est rongée par la xénophobie, l’islamophobie et le racisme. » et donc qu’il faut « inoculer la culture européenne par la culture turque. »

Tout comme le dirigeant turc Erdogan, Abdallah Dliouah est proche de la doctrine des Frères Musulmans, une organisation classée comme terroriste dans plusieurs pays du Monde comme l’Égypte, les Émirats Arabes Unis et l’Arabie Saoudite.
L’organisation politique des Frères Musulmans est un mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.

 

-                                                  1537391707-mosquee-valence-mohamed-morsi-2 Coran

Sur sa page Facebook, le prédicateur Abdallah Dliouah soutient Mohamed Morsi, l’ex-président égyptien déchu des Frères Musulmans, celui pour qui le Coran est une constitution et le Califat islamique le but ultime du pouvoir (hard-copy).

Abdallah Dliouah considère avec admiration l’imam Hassan Iquioussen, proche de l’UOIF, la branche française des Frères Musulmans (hard-copy) :
« Dans ces temps des « mises en garde » je veux inverser la donne en vous recommandant un frère que j’apprécie particulièrement, il s’agit du professeur Hassan Iquioussen. Je tiens à le dire alors que les critiques et les vidéos de mises en gardes contre lui se multiplient. »

Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
Il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien.

L’imam fait état par ailleurs d’une propagande antisioniste très violente, en diffusant les conférences du rabbin extrêmiste Juif Yisroel Dovid Weiss (hard-copy). Son organisation Neturei Karta, proclame que l’État d’Israël ne devrait pas exister, en expliquant que d’après les textes bibliques de la Torah, les Juifs ne peuvent avoir de nation avant le retour du Messie.

-                                                      1537391677-mosquee-valence-juifs-antisionistes Drôme

« Parce que nous somme Juifs, nous nous opposons à l’existence de l’État d’Israël, nous pleurons avec le peuple Palestinien qui souffre. »
[05:50]
Abdallah Dliouah diffuse les conférences du rabbin antisioniste Yisroel Dovid Weiss, une propagande virulente antisioniste et pro-palestinienne.

-                                                     1537391755-mosquee-vallence-mohammed-amin-al-husseini Erdogan

Beaucoup plus grave, Abdallah Dliouah fait, sur sa page Facebook, l’apologie du dignitaire nazi Mohammed Amin Al-Husseini (hard-copy).

Image de prévisualisation YouTube

Mohammed Amin Al-Husseini était le Mufti de Jérusalem, la plus grande autorité dans le monde musulman au début du XXème siècle. En 1929, il inspire le premier grand pogrom à Jérusalem contre les Juifs et se rapproche dans les années 1930 des nazis qui le financent. De 1941 à la fin de la 2ème guerre mondiale, il s’installe à Berlin dans l’Allemagne nazie où il rencontre Hitler et supervise les émissions d’une station radio basée à Zeesen, une ville au sud de Berlin qui diffuse en arabe vers le Proche-Orient des programmes antisémites, incitant les Arabes à tuer les Juifs, partout où ils se trouvent.
En 1942, il supervise le recrutement des soldats de la division Musulmane Waffen SS Handschar « Sabre ».
En 1943, lorsque Himmler veut échanger 20 000 prisonniers allemands contre 5 000 enfants juifs qui auraient émigré en Palestine, le grand mufti combat avec succès ce projet, de même qu’il empêche plusieurs milliers d’enfants juifs bulgares, roumains et hongrois, d’émigrer au Proche-Orient. Ces enfants finiront tous dans les chambres à gaz.

Que cet exécutant nazi soit ainsi adulé par l’imam de la Mosquée de Valence pose problème, et amène une question importante : quelle idéologie véhicule Abdallah Dliouah, qui a des responsabilités importantes auprès de la communauté musulmane, aux enfants Musulmans de l’école coranique du lieu de culte ?

-                                              1537391741-mosquee-valence-portes-ouvertes Europe

-                                                                                 1537391716-mosquee-valence-nicolas-daragon France

Le nouveau maire LR-UDI Nicolas Daragon (à droite) participe le 17 mai 2014 à une journée portes ouvertes de la Mosquée de Valence avec Abdallah Dliouah. Aucune mesure n’a été prise par le maire pour fermer ce centre cultuel vecteur de diffusion de l’Islam radical fondamentaliste politique, misogyne, antisioniste et antioccidental.

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir