• Accueil
  • > Archives pour novembre 2017

29 novembre, 2017

La Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, foyer de l’islam radical antichrétien et misogyne : « Une femme ne doit laisser apparaître que son visage et ses mains », « Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 28 min

La ville de Marseille accueille une des plus fortes communautés musulmane de France.

Pour favoriser la bonne intégration des Musulmans, le maire LR Jean-Claude Gaudin participe personnellement depuis plusieurs années à l’installation de réseaux islamistes, provoquant sur le long terme un changement radical de l’identité culturelle, cultuelle et sociétale de la ville.
On peut citer la Grande Mosquée Islâh de Marseille gérée par l’imam Haroun Derbal qui endoctrine depuis des années, des milliers de Musulmans au rejet de la culture occidental et chrétienne, qui constitue une « menace », un « danger », pour la communauté musulmane. On retrouve le concept idéologique de victimisation, les Musulmans sont persécutés en Occident, un milieu hostile dans lequel ils doivent survivre.


Conférence de l’Imam Haroun Derbal à la Grande Mosquée Islâh de Marseille : « la célébration des fêtes de fin d’année menace et met en danger notre Foi, notre Religion ».

Parmi les centres cultuels et les Mosquées radicales de Marseille, on trouve la Mosquée et l’institut Malik Ibn Anas, administrés par l’Association Des Bleuets (ADB).
Le nom de l’institut provient de l’imam Malik, un prédicateur fondamentaliste du VIIIème siècle prêchant un islam conservateur, qui a développé le malikisme, une doctrine rejetant toutes nouveautés apportées par l’Occident, ce qui préfigure déjà de la teneur de l’enseignement de cet établissement.

IKHWAN, le très bon site d’information sur la propagation du réseau des Frères Musulmans en France, a déjà relayé la dangerosité de ce lieu de culte islamique diffusant une vision fondamentaliste et antioccidentale de l’Islam.

Parmi les sommités prestigieuses des islamistes invités à la Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, la crème des idéologues misogynes, antioccidentaux en France, figurent entre autres, Sofiane Abou Ayoub :

-                              La Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, foyer de l'islam radical antichrétien et misogyne :

Sofiane Abou Ayoub, fervent prédicateur de l’Islam wahhabite saoudien aux Émirats Arabes Unis et en Égypte, arpente également les Mosquées des banlieues françaises. Au Centre Éducatif du Palmier à Saint-Denis (CEP dans le 93), il est accompagné du cheikh saoudien Wassiouliah Abbas, qui ne serre pas la mains des femmes, et traduit des prèches d’imams violemment antichrétiens.

-                             908333MosqueMarseilleNaderAbouAnas Abou Ibrahim dans religion

Nader Abou Anas, l’imam de la Mosquée du Bourget et directeur de l’école coranique du centre D’clic de Bobigny, est également venu le jour de Noël, le 25 décembre 2015 à Marseille, endoctriner les Musulmans du centre islamique Malik Ibn Anas. Pour Nader Abou Anas,  la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison.

-                                                         501746MosqueMarseilleimamFranois antisémitisme

Mohamed François, l’imam antioccidental de la Mosquée de Joué-les-Tours, interdit aux Musulmans de participer aux fêtes de Noël et de fin d’année. C’est également un invité prestigieux de la Mosquée Malik Ibn Anas venu endoctriner les Musulmans de Marseille (hard-copy).

-                                                                 290918MosqueMarseilleMarwanMuhammad charia

Le prédicateur proche des Frères Musulmans Marwan Muhammad, porte-parole du CCIF, un organisme politique visant à détruire l’identité française et imposer l’Islam dans les sociétés occidentales, est aussi un invité très apprécié de l’Association Des Bleuets (ADB) dirigeant le centre islamique Malik Ibn Anas de Marseille le 29 mai 2016.

L’emprise de la religion sur le milieu social et sociétal est clairement affiché, Abou Ibrahim, l’imam de la Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, nous l’explique dans une de ses conférences tenue en 2017, extraits :

-                                      823338MosqueMarseilleAbouIbrahim chrétiens

L’imam Abou Ibrahim de la Mosquée Malik Ibn Anas interdit aux Musulmanes et aux Musulmans d’épouser des non croyants.

« Pour les hommes il est interdit de se marier avec une Khafira (non croyante), sauf avec les femmes des Gens du Livre, on le verra après. »

« Quand est-il de l’homme qui se marie avec la non-musulmane, autre que les Gens du Livre, les Juifs et les Chrétiens, et la musulmane qui se marie avec un non-musulman quelque soit sa confession ? Pour les hommes il est interdit de se marier avec une Khafira, sauf les femmes des Gens du Livre. »
[...]
« Allah nous dit : « Ne vous mariez pas avec les polythéistes », il s’adresse ici aux hommes, tant qu’elles ne croient pas, car une esclave croyante est meilleure qu’une polythéiste, même si celle-ci vous attire.
Et vous les femmes, ne vous mariez pas avec les polythéistes masculins tant qu’ils ne croient pas, car un homme croyant, un esclave croyant, sera toujours mieux qu’un polythéiste, même si ce dernier vous attire. Ce verset là nous montre une interdiction formelle de nous marier avec une femme ou vice versa autre que la musulmane. Pour l’homme il y a une exception, on y reviendra plus tard. »
[...]
« L’interdiction engendre la non-validité de l’acte. »
[...]
« L’imam Abderazak rapporte que le Prophète a écrit à des Majous (zoroastriens) pour les appeler à l’Islam. S’ils acceptent, Amdoullah (grâce à Dieu), s’ils n’acceptent pas, ils doivent payer la jizya, leur nourriture n’est pas permise, et il n’est pas permis de se marier avec leurs femmes. On parle là des moushirik (un non croyant). Sur ce point là, il n’y a pas de divergence. »

Pour Abou Ibrahim, le mariage est strictement réglementé : il est interdit aux Musulmans et aux Musulmanes d’épouser des non croyants. Remarquer l’inégalité de traitement entre les hommes et les femmes  : le Musulman a le droit d’épouse une femme des « Gens du Livre », c’est-à-dire une femme chrétienne ou juive. Une Musulmane n’a pas le choix, et doit obligatoirement épouser un Musulman.
On remarque également que Abou Ibrahim reconnaît comme législation l’impôt que les non Musulmans, citoyens de seconde zone, devaient s’acquitter s’ils refusaient d’accepter l’Islam, en fonctionnement dans les sociétés islamiques pendant des siècles : la Jizya.

Toute manifestation de sensualité, de beauté, de charme, de séduction est strictement et formellement interdit en Islam. Autrement dit, la féminité est niée, une femme ne doit montrer que son visage et ses mains, le reste du corps doit être masqué aux hommes. Les responsables de la Mosquée Malik Ibn Anas le rappellent sur la page Facebook officielle du lieu de culte :

-                                                       506824MosqueMarseillefemmes christianophobie

-                                                   990372MosqueMarseillefemmesenhijab Coran

Les femmes musulmanes qui respectent la Parole d’Allah ne montrent que leur visage et leurs mains, d’après les responsables de la Mosquée Malik Ibn Anas de Marseille, niant leur féminité.

On retrouve par ailleurs sur la page Facebook du lieu de culte, toute la propagande habituelle visant à mépriser les communautés chrétienne et juive pour mieux asseoir la supériorité de l’Islam (hard-copy 1, hard-copy 2).

-                          155556MosqueMarseillemcrants2 femmes

-                         698490MosqueMarseilleantichristianismeantismitisme2 France

-                        833121MosqueMarseilleantichrtienantismite2 Frères Musulmans

Est-ce que ces prédications et l’idéologie développées dans ce lieu de culte marseillais favorisent-elles le vivre-ensemble, la cohésion sociale entre communautés ou au contraire, tendent-elles à diviser la société sur le long terme, dans laquelle on pourrait voir émerger une nouvelle organisation parallèle où des citoyens soumis aux Musulmans devront payer des impôts, une taxe, la Jizya, et les femmes, obligées de se voiler, afin de ne montrer que « leur visage et leurs mains » ?

-                                                                   762193MosqueMarseillebigbrother4 Gens du Livre

La chaîne Youtube « Islamineurope » avec pour compte « LeSpectreBlanc », rapportant les prêches des imams dans les Mosquées, a été bloquée sans aucune explication le 26 novembre 2017 (d’où les vidéos Youtube indisponibles, reprises progressivement vers un autre hébergeur) (hard-copy).
Il s’agit clairement d’une CENSURE POLITIQUE, contraire à la déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948, visant à empêcher d’informer la population sur la dangerosité des prédicateurs Musulmans venant prêcher sur notre territoire :
article 19 de la DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’HOMME : « Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. »

2 novembre, 2017

Le maire socialiste Yvon Robert contribue à l’implantation de l’Islam radical misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite à la Grande Mosquée El Kaouthar de Rouen

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 13 min

En 2010, « Islam mine l’Europe » avait déjà mis en garde contre les prédicateurs de l’Union des Musulmans de Rouen (UMR), branche de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans, qui contrôlent la Mosquée El Kaouthar de Rouen et endoctrinent les Musulmans au rejet de l’Occident et du Christianisme.

Sur le site Internet officiel de la Mosquée El Kaouthar qui a fait peau neuve depuis, on retrouve toujours les affiches des conférences données dans la Mosquée de Rouen par le prédicateur antioccidental, antichrétien et antisémite Hani Ramadan (hard-copy).

Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Dans une conférence donnée à la Mosquée d’Avignon le 9 octobre 2011, Hani Ramadan interdit aux femmes de voyager seules.

Hani Ramadan développe également auprès des Fidèles une violente propagande antisioniste contre ce qu’il appelle « l’état criminel sioniste d’Israël ».

-                                                                 Le maire socialiste Yvon Robert contribue à l'implantation de l'Islam radical misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite à la Grande Mosquée El Kaouthar de Rouen dans Politique 151253MosqueRouenHaniRamadan

-                                                              860973MosqueRouenHaniRamadan2 Allah dans religion

Le prédicateur antichrétien et antisémite Hani Ramadan, qui compare les Juifs à « des serpents, une race de vipères », et qui explique que ceux qui croient en la Trinité « ne peuvent avoir un coeur pieux », est toujours promu et bien considéré sur le site de la Mosquée El Kaouthar de Rouen

-                                                     723469MosqueRouenHassanIquioussen antisémitisme

L’UMR organise les rencontres annuelles des Musulmans de Rouen, la deuxième édition du 11 octobre 2014 à la halle aux toiles à Rouen avait vu la participation d’islamistes politiques antioccidentaux tels Hassan Iquioussen, Mohamed Bajrafil ou encore Ahmed Miktar, et la présence de Yvon Robert, le maire socialiste de la ville. (hard-copy)

Le prédicateur Hassan Iquioussen, qui milite dans les Mosquées de France pour retirer le loi interdisant aux jeunes filles de porter le voile islamique à l’école, et qui nie le génocide arménien, est lié au réseau de l’UMR

-                                                             648352MosqueRouenMahmoudDoua antisionisme

Mahmoud Doua, prédicateur des Frères Musulmans et imam de la Mosquée de Cenon près de Bordeaux, est opposé à l’interdiction du port du voile islamique dans les écoles, nie les persécutions des Chrétiens d’Orient et fait la promotion de la charia islamique. Il fait aussi partie des invités vedette de la Grande Mosquée El Kaouthar de Rouen.

L’UMR est également partenaire officiel de l’organisme politique islamique « Havre de Savoir » (hard-copy) et de ses prédicateurs antioccidentaux, tels Hassan Iquioussen ou encore Nabil Ennasri.

On constate que non seulement le maire socialiste de la ville Yvon Robert n’a pris aucune mesure pour interdire cette association politique militant contre l’Occident, mais qu’il a participé personnellement à la cérémonie d’inauguration de l’extension de la Mosquée El Kaouthar de Rouen le 21 octobre 2017 !
Financée par les fidèles à hauteur de un million d’euros, cette extension s’étendant sur une surface totale de 1200m² et pouvant accueillir 1500 fidèles, prévoit la création d’une nouvelle salle de prière et de classes coraniques pour endoctriner les jeunes Musulmans au fondamentalisme islamique.

-                            753225MosqueRouenKaouthar Bachar El Sayadi

-                                                        La Grande Mosquée El Kaouthar de Rouen

-                                           961714MosqueRouenprire Bible

-                                     Fidèles Musulmans en prière à la Mosquée El Kaouthar de Rouen

-                                  443572MosqueRouen charia

Le maire socialiste Yvon Robert, en compagnie de l’imam antichrétien de la Mosquée Kaouthar Bachar El Sayadi, proche de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans, inaugurent ensemble l’extension de la Mosquée le 21 octobre 2017.

 

-                                          173943MosqueRouenBacharAlSayadi chrétiens

L’imam de la Mosquée El Kaouthar de Rouen, le prédicateur antichrétien proche de la mouvance politique des Frères Musulmans Bachar El Sayadi, pose ici devant le panneau de travaux d’extension du lieu de culte. Il participe aux rencontres annuelles de l’association islamique antioccidentale « Havre de Savoir ».

Un court extrait d’une de des conférences, pour avoir un aperçu de sa vision de la société civile, ainsi que du Christianisme :

« Si quelqu’un se marie avec une fille qui ne croit à rien, son mariage est invalide. Ce n’est pas un mariage, même s’il y a un cheikh qui vient et qui dit tout ce que vous voulez, c’est un mariage invalide. Il n’est pas valide, c’est comme si un homme se mariait avec un homme, c’est invalide, c’est un mariage avec une personne qui ne croit à rien, c’est un mariage invalide, c’est-à-dire, tout ça c’est des rapports illicites. »
« Un Chrétien croit au jour dernier, même avec sa religion falsifiée, il croit qu’il y a un Enfer, qu’il y a un Paradis, qu’il y a le Bien, qu’il y a le Mal, on a des points en communs. Après, on a des points qui nous différencient bien naturellement, que lui associe au bon Dieu d’une autre Divinité, il croit qu’il y a un Dieu qui le voit, avec la bêtise de la Trinité, nous on considère que c’est du Koufr, que c’est de la non-croyance, de l’associationnisme, c’est associer au Bon Dieu une autre Divinité. Cette affaire de Trinité, c’est une affaire majeure qui nous différencie des Chrétiens. »
[09:58]
Conférence de Bachar El Sayadi, imam de la Mosquée El Kaouthar de Rouen

D’après Bachar El Sayadi, les Chrétiens ont une « religion falsifiée », ils croient en la « bêtise de la Trinité ». Où se trouve le message de tolérance, de paix, du vivre-ensemble, et de Fraternité ? Est-ce que ce type de prédication incite au rapprochement entre communautés ?

Bachar El Sayadi préconise également une application stricte des lois juridiques de la charia islamique dans la société civile : un Musulman ne peut se marier avec une athée, c’est un mariage invalide et illicite. Est-ce compatible avec les lois des sociétés occidentales ?


Un des prédicateurs vedette de la Mosquée de Rouen (venu par exemple le 24 octobre 2015), le cheikh antichrétien spécialiste de la charia islamique et proche des Frères Musulmans Tarik Abou Nour, méprise la croyance des Chrétiens en niant la Trinité et la Crucifixion du Christ :

Image de prévisualisation YouTube

« Allah n’a pas été engendré, n’a pas de fils, n’a pas d’associés, c’est ce qui est dit dans le Coran, Allah dénonce la Trinité, Allah dénonce l’attitude de ceux qui croient que Jésus s’apparente à Allah, ou sont des fils d’Allah, ou sont des choses comme ça, non. »
[25:51]

« Allah protège ses alliés, et notamment ses Prophètes et ses Messagers. Alors comment peut-on imaginer qu’il a été crucifié ? Non, pas du tout ! Allah nous dit explicitement dans le Coran : « Ils ne l’ont pas tué, ils ne l’ont pas crucifié, on a jeté sa ressemblance sur quelqu’un d’autre, ils ont crucifié quelqu’un d’autre. Ils ont cru avoir crucifié le Messager d’Allah Issa (Jésus), le Verbe d’Allah, Allah l’a nommé comme ça, son Verbe, il l’a insufflé de son Esprit, il a fait des miracles qui conforte son message, il pouvait revivifier les morts, ou guérir les lépreux, l’aveugle, etc.
Ce n’est pas pour ça qu’il est Dieu, pas du tout ! C’est Allah qui lui a donné ces miracles. Allah a empêché qu’il soit crucifié, parce que Allah protège ses alliés, Allah l’a élevé chez lui. »
[27:37]

« Il reviendra à la fin des Temps, Issa, jésus, pour rétablir la justice, il gouvernera avec les lois d’Allah.[...] Il vient comme réformateur pour confirmer le message de l’Islam.« 
[29:18]

L’imam de la Mosquée de Rouen, Bachar El Sayadi, et le cheikh Tarik Abou Nour prévoient de changer la société en rejetant le Christianisme, Révélation bouleversante de la Parole de Dieu en Christ annoncée dans les Évangiles, et le remplacer par le message de Issa, un Jésus devenu simple Prophète au service de l’Islam sunnite et des principes de la charia : couper la main des voleurs, interdire le mariage avec des athées, fouetter la femme adultère et la lapider si elle a eu un enfant, interdire à la femme de voyager seule, la frapper si elle désobéit, légaliser la pédophilie, haine des Chrétiens et des Juifs, etc…

 

-                                                    979358MosqueRouenJsusfemmeadultre christ

Partie du tableau du peintre Nicolas Poussin (1653), « Le Christ et la femme adultère », un épisode de la Bible où Jésus vient en aide à la femme adultère, sur le point de se faire lapider.

Par son questionnement dans la Bible : « que celui qui n’a jamais péché lui lance la première pierre », Jésus invite l’homme à chercher en son for intérieur la compassion envers cette femme, en sachant pertinemment que la faute dont elle est accusée, l’adultère, peut se retrouver en tout homme, qui a déjà convoitée secrètement une femme autre que la sienne, ne serait-ce que par la pensée, l’envie, le désir.
Et la magie opère : un à un, les hommes laissent glisser les pierres de leurs mains, baissent la tête, et s’en vont, mais sortent grandis, car la Parole de Dieu a opéré en eux et les a transformés.
Jésus conclut face à la femme adultère restée seule : JE NE TE CONDAMNE PAS NON PLUS, VA ET NE PÈCHE PLUS.

Devenir meilleur, charitable et attentionné, par la force de conviction intérieure, la Foi en Christ, ce message révolutionnaire et novateur, qui va donner naissance en partie à la pensée de la civilisation occidentale, est totalement nié par la doctrine islamique. Dans le Coran, Jésus, appelé Issa, n’est qu’un Prophète de l’Islam, ne faisant rien de plus que « gouverner avec les lois d’Allah » et « confirmer le message de l’Islam ».

-                                                   510714MosqueRouenIslamlapidation christianisme

Dans l’Islam, religion du Prophète Mohamed, la lapidation est une Loi Divine, elle doit être appliquée avec l’aide de tout un arsenal juridique, en cas d’adultère par exemple, si la femme a conçu un enfant lors de l’acte adultérin, et c’est le Prophète Mohamed lui-même qui rend la justice et applique la sentence :
«Une femme vint dire au Prophète Mohamed: «J’ai commis l’adultère, purifie-moi.» (Elle voulait que le Prophète Mohamed la punisse afin qu’Allah lui pardonne son péché et la laisse entrer au paradis.) Le Prophète Mohamed lui répondit: «Va-t-en jusqu’à la naissance de l’enfant.» Après avoir mis l’enfant au monde, elle revint avec l’enfant et dit: «Voici l’enfant que j’ai mis au monde.» Le Prophète Mohamed répondit: «Va-t-en et allaite-le jusqu’à ce qu’il soit sevré.»
Une fois l’enfant sevré, elle vint vers le Prophète Mohamed avec l’enfant qui tenait un morceau de pain dans sa main. (L’enfant devait avoir deux ans, selon la durée prescrite par le Coran pour l’allaitement.) La femme dit: «Messager d’ Allah, le voici, je l’ai sevré et il mange de la nourriture solide.» Le Prophète Mohamed donna l’enfant à un musulman et prononça ensuite la sentence. La femme fut enterrée dans un fossé jusqu’a la poitrine et lapidée».


-                               400014MosqueRouensunnalapidation christianophobie

L’arsenal juridique de la législation islamique est basé sur la sunna, et gère les punitions à infliger aux récalcitrants qui n’obéissent pas à Allah, comme la lapidation.

-                                  182802MosqueRouenYvonRobert Coran

« Pour moi, la laïcité, c’est de garantir à tous la possibilité d’exercer sa religion. Il y a des Musulmans nombreux en France et il n’y a pas assez de Mosquées, il est très important qu’ils puissent construire les Mosquées dont ils ont besoin. »
Déclaration du 21 octobre 2017, lors de l’inauguration de l’extension de la Mosquée de Rouen, par le maire socialiste Yvon Robert qui collabore activement à l’installation de Musulmans radicaux dans la ville dont il a la charge, mettant en péril sur le long terme le vivre-ensemble et la cohésion sociale.

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir