• Accueil
  • > Politique
  • > Le difficile combat du maire LR Didier Gonzales contre l’organisation politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans (ACMUV) de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi

6 mai, 2017

Le difficile combat du maire LR Didier Gonzales contre l’organisation politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans (ACMUV) de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 11 h 40 min

Le sud-ouest parisien connaît un développement important de l’Islam fondamentaliste, aussi bien sous l’impulsion de la faction de l’organisation politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans, que sous celles de diverses mouvances du salafisme.
La commune de Villeneuve-le-Roi, environ 20 000 habitants au sud de la région parisienne, dans le département du Val-de-Marne située près de l’aéroport d’Orly, n’est pas épargnée par l’islamisation.
Les tensions entre la municipalité dirigée par le maire LR Didier Gonzales et les associations islamiques locales durent depuis plusieurs années.
En mai 2013, le maire avait dû demander la fermeture des locaux d’une association musulmane, l’Institut de Transmission du Savoir (ITS) pour propagation d’une doctrine islamique radicale.

Depuis, le maire est confronté à la principale association locale représentant la communauté musulmane de la ville, l’Association Culturelle Musulmane Villeneuvoise (ACMUV), liée à l’organisation politique des Frères Musulmans.

Dans une conférence donnée le 5 juin 2011, les responsables de l’ACMUV détaillent leur projet pour la communauté musulmane de la ville.

« On a déjà notre imam, qui est le cheikh Iliès, et inch’Allah, après on veut ouvrir cette salle, ça c’est à court terme, à moyen terme, on veut former, parce qu’on avait dit que après un lieu de prosternation, on veut un lieu d’apprentissage, donc pour ce lieu d’apprentissage, on s’est dit que pourquoi pas, former nos Frères de Villeneuve-le-Roi et nos soeurs de Villeneuve-le-Roi dans une école, dont le Frère, le cheikh Iliès a déjà été, c’est l’IESH.
Et dans cette école à Saint-Denis, ils font un apprentissage, une formation accélérée de trois ans. Et dans cette formation, c’est eux, nos Frères de Villeneuve-le-Roi, nos soeurs de Villeneuve-le-Roi, qui seront les professeurs de notre Mosquée, comme ça, on n’ira pas chercher nos profs ailleurs, on les sortira de ces écoles, pour que inch’Allah, nous, on fait en sorte qu’ils se forment, on fait en sorte, que ce sont nos propres soeurs et frères qui éduquent nos petits enfants, et inch’Allah à moyen terme, on veut des enfants qui étudient de cinq ans jusqu’au adultes, débutants inch’Allah, et aussi ceux qui ont un petit niveau, donc à moyen terme, après cette formation, inch’Allah, on ne veut pas aller voir ailleurs, on ne veut pas demander des professeurs à droite à gauche, et demander recours ailleurs, c’est un peu être égoïste, mais on n’a rien, comme on n’a rien, on voudrait s’entraider mutuellement. »
[07:05]
« On a une équipe qui ira voir le maire, pendant qu’on a cette salle là, on va pas dormir, il y a une équipe qui va préparer un dossier solide, et dans ce dossier solide, qu’est-ce qu’on va mettre ? On va mettre qu’on a tel nombre d’adhérents, que avec ces adhérents là, on a des gens qui peuvent voter, qui ont la carte d’électeur, comme ça on pourra y aller, et pas pour passer, excusez-moi des termes, pour des rigolos, ou des gens qui ont peut-être un projet mais c’est un projet comme ça, pensé à la vite fait.
En pensant à mes Frères et Soeurs qui en 2003, faisaient partie de ces gens qui sont partis demander ce carré (musulman), c’est peut-être aussi la masse, ils avaient peu de personnes pour aller vers le maire, Ils sont passés à la légère, nous ce qu’on veut, c’est que en ayant cette salle là, on prépare le dossier et que ces Frères là le montent à la mairie et en parlent. »

[13:50]
Conférence sur le projet de construction de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi le 5 Juin 2011 à la salle le Riyad de Villeneuve-le-Roi avec comme invité le prédicateur des Frères Musulmans Mohamed Bajrafil. (lien)

Dès 2011, un des dirigeants de l’ACMUV menace le maire de la ville de ne plus pouvoir compter sur le vote musulman s’il refuse d’adhérer au projet d’édification d’une Mosquée à Villeneuve-le-Roi.
Le choix doctrinaire de l’association s’est porté sur l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH), qui, sous ce titre pompeux, n’est en fait rien d’autre q’une immense Madrassah, une école coranique enseignant le Droit islamique, la Jurisprudence du Droit (fiqh), des Fatwas, la finance islamique, un système pénal et juridique concurrent de la constitution républicaine lié à la l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans (UOIF en France).

-                                        Le difficile combat du maire LR Didier Gonzales contre l'organisation politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans (ACMUV) de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi dans Politique 164115MosqueVilleneuveYoussoufAlQaradawi

Ahmed Jaballah, ex-président de l’UOIF (à droite), et le prédicateur antisémite égyptien Youssouf Al-Qaradawi (au centre), mentor des Frères Musulmans à l’IESH de Paris (Saint-Denis) en 2007

On peut remarquer que l’islamiste radical Youssouf Al-Qaradawi fait parti du « Conseil Scientifique » de l’IESH (hard-copy). Ce Cheikh fait autorité dans le Monde Musulman, ilest consultant religieux sur la chaîne Qatari Al-Jazira. Il dirige également en Europe le Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche (CEFR).

En septembre 2015, la tension atteint son paroxysme pendant les fêtes annuelles d’automne, les militants de l’organisation ACMUV qui réclament une Mosquée, manifestent leur mécontentement, la situation dégénère rapidement, les policiers insultés sont obligés de faire usage de gaz lacrymogènes. Le maire Didier Gonzales « déplore que certains […] cherchant à imposer la construction d’une Mosquée à Villeneuve-le-Roi, aient tenté à plusieurs reprises de troubler notre fête ».

L’idéologie développée par les prédicateurs des Frères Musulmans est bien rodée : dénigrement et rabaissement de l’Occident et de la France, politique de victimisation, les Musulmans seraient persécutés et devraient se souder devant l’adversité afin de raffermir leur Foi et imposer le dogme islamique à ce monde pervers et immoral qui leur veut tant de mal.
Ci-dessous, un aperçu du profil des prédicateurs venant endoctriner les Musulmans de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi.

-                                                     491331MosqueVilleneuveleroiAbdallahBenMansour Abdallah BenMansour dans religion
Parmi les formateurs de l’IESH conférencier à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi, le prédicateur politique antioccidental et antisioniste des Frères Musulmans Abdallah BenMansour, invité le 10 août 2012.

-                                            133742UOIFAbdallahBenMansour ACMUV

Abdallah BenMansour (photo) est un militant islamiste, membre éminent fondateur de l’UOIF, il ne reconnaît pas l’existence de l’État d’Israël, et diffuse une propagande de l’Islam politique antioccidental et antisioniste dans les Mosquées de France, et dans les IESH en particulier, centres de formation des futurs imams des Mosquées de France.

Il milite également pour la mise en place de la Loi islamique, la Charia. Dans une conférence donnée à la Mosquée des Étangs d’Aulnay-sous-Bois, il expliquait à ses Fidèles Musulmans : « heureusement que les Musulmans veulent appliquer la Charia ! Les français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam ! ».
Lors du congrès de l’UOIF au salon du Bourget en 2013, il déclarait : « Les Musulmans ont construit la France et sont l’avenir de l’humanité »

Le prédicateur des Frères Musulmans Mohamed Bajrafil vient également prêcher régulièrement dans la Mosquée, c’est un proche du prédicateur politique Tariq Ramadan. Ses prédications visent essentiellement à rabaisser l’Occident et la France, qui seraient comparativement inférieurs à la grandeur supposée de la civilisation islamique.
Mohamed Bajrafil donne par exemple « des leçons d’humanité à la France«  (hard-copy). Alors qu’il devrait plutôt exprimer sa gratitude envers un pays civilisé dans lequel il a trouvé refuge lui et sa famille, et où l’esclavage est aboli depuis des siècles. Il déclare dans une conférence, que « des Tariq Ramadan, il en faudrait 36 000 ! », et participe tous les ans au meeting de l’UOIF au Bourget.

Mohamed Bajrafil invité le 30 mars 2012, ici en juin 2012 à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi.

-                                         411301MosqueVilleneuveTariqRamadanMohamedBajrafil Ahmed Nufays

Mohamed Bajrafil (à gauche) et le prédicateur politique antioccidental et antisioniste Tariq Ramadan (à droite) en conférence le 8 novembre 2014 à l’institut Al Khayria en Belgique.

-                                              496777MosqueVilleneuveleroiMohamedBajrafilHassanIquioussen Al-Qaradawi

Autour de Mohamed Bajrafil gravitent des prédicateurs politiques antioccidentaux, conspirationnistes et antisionistes de l’UOIF, tels Tariq Ramadan, Hassan Iquioussen et Moncef Zenati, ici lors de la 14ème rencontre annuelle des Musulmans du sud, le 27 mars 2016 au parc Chanot de Marseille.

Ci-dessous, un bref aperçu de l’idéologie de ces prédicateurs.

-                                            532341MosqueUOIFTariqRamadan Allah

Tariq Ramadan milite dans les Mosquées et dans ses ouvrages, (« le face à face des Civilisations » par exemple), et sous des discours toujours plein de sous entendus, pour la mise en place d’un système totalitaire, un État islamique doté d’une Constitution s’appuyant intégralement sur les Lois Divines, les préceptes du Coran, et dirigé par un dignitaire religieux, un Imam. Un État crée par les Musulmans, pour les Musulmans, sans aucune opposition politique, un Califat.
Lors du congrès annuel de l’UOIF au Bourget du 6 au 9 avril 2012, des prédicateurs antisémites, comme Youssouf Al-Qaradawi ou Safwat Hijazi qui expliquent, devant plusieurs dizaines de millions de téléspectateurs sur les chaînes Arabes (Al-Jazeera, Al nas-tv , Tv Al-Aqsa, etc…) vouloir rassembler les Musulmans afin de finir le travail d’Hitler, punir et exterminer les Juifs, ont été interdits de se présenter à ce congrès (sous la pression du FN, il faut le souligner).

Tariq Ramadan a, dans un article, pris la défense de ces prédicateurs antisémites et a condamné Nicolas Sarkozy pour cette mesure, dans un vibrant plaidoyer rendant hommage à ces « savants Musulmans de renommée mondiale » injustement bannis du territoire français (hard-copy).
Dans ses conférences, Tariq Ramadan appelle par ailleurs les Musulmans à boycotter Israël.

Image de prévisualisation YouTube

Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémitesIl diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
Il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien.

-                                                    450442MosqueUOIFMoncefZenati Amine Naït-Daoud

Moncef Zenati encourage la diffusion des textes de Hassan Al-Bannah, fondateur des Frères Musulmans, et de la propagande politique de Youssef Al Qaradawi, le mentor antisémite égyptien de la Confrérie. 
Moncef Zenati est par ailleurs un militant politique antisioniste et pro-palestinien, les associations islamiques proches de l’UOIF, constituent le vecteur parfait pour relayer l’idéologie des Frères Musulmans dans les Mosquées de France.

 

-                                                     328820MosqueVilleneuveleroiNaderABouAnas antisémitisme

Le prédicateur misogyne Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget, est venu donner une conférence à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi le 24 mars 2012.

Image de prévisualisation YouTube

Pour Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget et invité à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi, la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison.

Autre prédicatrice de renom invitée à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi, Nasssima Prudor, associée à l’organisation politique des Frères Musulmans.

-                                   678658MosqueVilleneuveleroiNassimaPrudor antisionisme

Nassima Prudor, militante proche des milieux fondamentalistes islamiques, en conférence à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi du 2 au 16 avril 2017

-                                                        482172MosqueVilleneuveleroiNassimaPrudor2 charia

-                                        368661MosqueVilleneuveleroiNassimaPrudor3 chrétiens

-                                                              578851MosqueVilleneuveleroiNassimaPrudor34 christianophobie

Nassima Prudor, en compagnie de prédicateurs radicaux déjà sus-cités, ainsi que du fondamentaliste misogyne Hassen Bounamcha, endoctrine des milliers de Musulmans au dogme islamique dans les Mosquées de France (lien 1, lien 2, lien 3)

Le principe de victimisation est l’arme favorite des islamistes pour intimider et imposer progressivement la visibilité du système islamique afin de saper les fondements des sociétés occidentales.

Voici comment Nassima Prudor utilise cette propagande de victimisation devant les Musulmanes pour affermir leur Foi et leur empêcher de retirer leur hijab, voile islamique recouvrant tout le corps sauf le visage, sur leur lieu de travail, lors d’une conférence donnée le 14 juin 2015 à Nanterre (hard-copy):

-                                        441351MosqueVilleneuveNassimaPrudor Coran

« Vous savez, récemment, on a pris une Croyante, dans un pays où il y a la guerre, vous savez cette soeur là était jeune, des ennemis d’Allah ont pris cette soeur là, on lui a dit : « Tu vas manger du porc, et tu bois de l’alcool », ils avaient allumé un feu à côté, un feu qui se réchauffait la nuit dans la montagne, et ont dit : « Si tu ne manges pas le porc et tu ne bois pas l’alcool, on te brûle, regarde, là tu vas être mise là-dedans. Ils ont passé un long moment à l’inciter à le faire. Vous savez ce quelle leur a dit ? : « Wouallah, jamais je ne le ferai, et jamais je ne ferai plaisir à l’ennemi d’Allah de se réjouir de voir un Croyant désobéir à Allah ». Voyez la Foi, c’est ça être une Croyante, ce n’est pas une autre forme de jeûne ou de prière, alors que le coeur n’est pas avec Allah.
Cette fille là est morte brûlée, jamais elle n’aurait donné la joie à l’ennemi d’Allah de devoir lui désobéir, jamais. Nous, qu’est-ce qu’on fait : pour un travail, j’enlève le hijab, pour un mariage, je fais tout ce qui est haram, mais c’est pas grave ! Je ne fais le mariage qu’une seule fois dans ma vie. Et c’est pour ça que malheureusement, on est dans cette situation qui est complètement loin d’être celle de vrais Croyants. » 

[26:25]
Extrait d’une conférence donnée par Nassima Prudor à Nanterre le 14 juin 2015 (lien)

-                                                229154MosqueVilleneuveAlAnfal4 Didier Gonzales

-                                      920241MosqueVilleneuveAlAnfal3 femmes

Sur la page Facebook officielle de l’ACMUV, les responsables de l’association partagent la sourate Al-Anfal (le butin, prise de guerre), récitée par le prédicateur Ahmed Nufays (hard-copy), cette sourate de guerre coranique est utilisée par tous les jihadistes pour justifier la guerre sainte contre les Infidèles, les non-croyants.

-                                          756328MosqueVilleneuveleroijihadislamique France
Pour quels motifs les responsables de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi mettent-ils en avant pour leurs Fidèles cette sourate appelant à la haine et au meurtre ? Quel est l’objectif ? L’Islam n’est-il pas la religion de « Paix et Tolérance » ?

-                                                 345200MosqueVilleneuveleroiAmineNaitDaoud Frères Musulmans

Le prédicateur idéologique des Frères Musulmans Amine Naït-Daoud, en conférence à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi le 11 avril 2015.

-                                             230110MosqueVilleneuveAmineNatDaoud guerre sainte

Sur sa page Facebook, on constate que Amine Naït-Daoud (photo) est proche de l’organisation politique des Frères Musulmans et des prédicateurs tels que Moncef Zenati ou encore Hani Ramadan, il fait également la promotion de l’organisation islamiste antioccidentale du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF) (hard-copy).
 

-                                                      881778MosqueVilleneuveleroiDidierGonzales Hani Ramadan

Le maire LR Didier Gonzales de Villeneuve-le-Roi mène une difficile bataille contre l’Islam radical des Frères Musulmans implanté dans sa ville, l’association islamique antioccidentale et antisioniste ACMUV.

Laisser un commentaire

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir