• Accueil
  • > Archives pour janvier 2017

16 janvier, 2017

Sermon du cheikh Bourchachene Abdessamad, imam antichrétien de la Mosquée de Fumel : « Dans la religion chrétienne et juive, la femme on la considère comme un être qui comporte le mal pur »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 09 min

Fumel est une petite commune de 5 000 habitants du sud-ouest de la France, maillon du réseau islamiste aquitain regroupant plusieurs lieux de culte musulman, entre autres sur les villes de Bordeaux, Périgueux, Pessac, Agen, Libourne.
L’association musulmane locale a reçu l’appui du maire LR (UMP) de la ville Jean-Louis Costes pour la construction d’une Mosquée. Le lieu de Culte a été inauguré en juin 2005, par l’Association des Musulmans Fumélois, en présence du consul du Maroc à Bordeaux et du maire de Fumel.
Le bâtiment de 600 m2 compte une entrée, une pièce pour faire le thé, une grande salle de cours coranique, un logement pour héberger un imam si nécessaire et deux salles de culte : une pour les hommes et une pour les femmes, équipée d’un système vidéo pour la retransmission des prêches que donne l’imam dans la salle principale (hard-copy).

-                                        Sermon du cheikh Bourchachene Abdessamad, imam antichrétien de la Mosquée de Fumel :

-                                           Fidèles Musulmans de la Mosquée de Fumel en prière

Pour montrer la bienveillance du projet, Abdelkrim Jarjini, le responsable de l’association islamique de Fumel utilise les moyens classiques habituels pour infiltrer les quartiers et obtenir la complaisance des élus : montrer patte blanche en organisant une journée portes ouvertes afin de faire connaître aux habitants quelque peu inquiets et réticents face à l’implantation d’un culte islamique au coeur de leur quartier, les bienfaits de la religion de « Paix et Tolérance », en associant également à cette journée une aide humanitaire aux Restos du Coeur.

-                                                                     402389MosqueFumelportesouvertes Abdelkrim Jarjini dans religion

-                                        866095MosqueFumelJeanLouisCostesJarjini antisémitisme
Abdelkrim Jarjini (au centre), accueillait le sous-préfet et député-maire Jean-Louis Costes (à gauche), Daniel Borie, conseiller départemental (à droite), lors de la journée portes ouvertes de la Mosquée de Fumel le 9 avril 2016

Une fois les « Mécréants » partis, l’envers du décor est plus sombre, les prédications édulcorées de Bourchachene Abdessamad, l’imam de la Mosquée de Fumel  devant les habitants de la ville prennent une autre tournure lorsqu’ils sont tenus devant les Fidèles Musulmans de la Mosquée.

Étude de quelques extraits de sermons donnés par l’imam, qui permettent d’analyser l’idéologie enseignée à la communauté musulmane de Fumel, même si la majeure partie des prèches du prédicateur est donnée en langue arabe :

-                                         761757MosqueFumelIslam Aquitaine

Le prédicateur Musulman antichrétien Bourchachene Abdessamad, imam de la Mosquée de Fumel

« Et le combat, c’est parmi le Jihad dans l’Islam. Le combat, c’est parmi des milliers de choses dans l’Islam. Pourquoi on est juste figé sur ce point, et on délaisse beaucoup de chemins de bien ? »
[33:04]
Sermon du cheikh Abdessamad à la Mosquée de Fumel le 4 mars 2016, sur « l’universalité de l’Islam » (hard-copy)

Le prédicateur admet également que le jihad islamique, combat armé contre les infidèles, est une des prescriptons parmi d’autres du dogme islamique, même s’il ne l’encourage pas. Il est donc parfaitement possible de justifier la lutte armée contre les ennemis de l’Islam.

Le cheikh Abdessamad est viscéralement antichrétien, extraits d’un de ses sermons :

« Imaginez ceux qui ont dit que Allah c’est le Messie, ceux qui ont dit que Allah c’est le troisième des trois, ceux qui croient à la Trinité. [...] Est-ce qu’ils ne vont pas se repentir auprès d’Allah, et implorer son Pardon ? »
Sermon du cheikh Abdessamad à la Mosquée de Fumel le 27 mai 2016, sur « les piliers du repentir » (hard-copy)

« La femme dans d’autres religions, comme la religion chrétienne et juive, la femme on la considère comme un être qui comporte le mal. Le mal pur, c’est la femme, dans leur idéologie, dans leur vision. Parce que c’est elle la cause de la chasse ou de la sortie de Adam du Paradis. Leur religion, leur histoire, c’est que Sheïtan a pénétré dans awa (leur Esprit) et que c’est lui qui à travers l’awa qui a fait en sorte que Adam a mangé de l’arbre.
Ils considèrent depuis le Moyen-âge jusqu’au XIXème siècle, ils étaient en divergence par rapport à la femme, est-ce que c’est un être comme les autres, ou est-ce que c’est un être qui n’a la constitution, qui n’est pas fait comme les êtres humains. »

[07:03]
Sermon du cheikh Abdessamad à la Mosquée de Fumel le 18 mars 2016, sur « la femme dans Islam » (hard-copy)


Le cheikh Abdessamad décrédibilise et méprise le Christianisme et les Chrétiens devant les Musulmans de Fumel, semant ainsi la division entre les communautés.

Les Chrétiens, qui croient au Dieu Trinitaire, Père, Fils et Saint-Esprit, doivent se repentir s’ils veulent être pardonnés.
Est-ce là un message de respect des religions, du vivre-ensemble et de tolérance ?

D’après l’imam, la femme dans le Christianisme serait source du mal.
L’imam avance des allégations mensongères sur la condition de la femme dans le Christianisme : elle ne serait pas considérée comme un être humain, mais comme une créature du Diable, le « mal pur ».
Si c’était le cas, pourquoi des milliers d’Églises et de Basiliques érigées en France et en Europe depuis des siècles portent-elles des nom de femmes ? (Notre-Dame de Paris, Églises sainte-Marie, sainte-Geneviève, sainte-Blandine, sainte-Thérèse, Basilique sainte-Clotilde, cathédrale sainte-Cécile, …)
Dans l’Europe chrétienne avant la vague anticléricale lancée par la révolution française, si les femmes étaient considérées comme le « mal pur » comme le prétend le cheikh Abdessamad, comment se fait-il qu’elles aient été autorisées à gouverner des pays chrétiens, à l’image d’Aliénor d’Aquitaine, de Blanche de Castille, d’Elisabeth 1er, de Catherine de Médicis, de Marie de Médicis, de Marie Thérèse d’Autriche ou encore de Catherine II de Russie ?
Par comparaison, dans combien de califats islamiques les femmes ont-elles été aux commandes du pouvoir ?

-                                       688034MosqueFumelbasiliquesaintethrsedeLisieux Bourchachene Abdessamad

La Basilique Sainte-Thérèse de Lisieux aurait-elle été érigée pour vouer un culte au « mal pur », d’après l’imam Abdessamad de la Mosquée de Fumel ?

Rappelons au passage la condition féminine dans l’Islam, exprimée dans la sourate du Coran an-nisa (les femmes), distribuée en millions d’exemplaires dans toutes grandes surfaces commerciales et librairies françaises :
« Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah.
Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand ! »

Le Coran – An-nisa (les femmes) 4:34

Le cheikh oublie par ailleurs dans son sermon de rapporter que dans la sunnah (faits et gestes rapportés du Prophète Mohamed), le Messager d’Allah, pendant son voyage nocturne miraculeux, a visité l’Enfer, et a constaté que la majorité de ses habitants sont des femmes, prouvant ainsi qu’elles sont sources de perversion dans la Foi musulmane. C’est pour cela qu’elles doivent se couvrir d’un voile, afin de ne pas inciter l’homme à la débauche :

« L’imam Al-Bukhari (1/583) a dit : « [...] Usamah rapporte du Prophète -sal Allahou ‘alayhi wa salam- qu’il a dit : « Je me suis posté à la porte du Paradis et j’ai vu que la majorité de ceux qui y entraient étaient des pauvres. Quant aux personnes opulentes, elles furent empêchées d’entre [et devaient attendre que tous les pauvres s'y introduisent]. Lorsque les gens de l’enfer furent jetés dans le feu, je vis que la majorité d’entre eux étaient des femmes. » Rapporté aussi par Muslim (4/2236) »

-                                  179621MosqueFumelMohamedBarry2 charia

Le réseau islamiste se tisse lentement avec les Mosquées de la région. Il est inquiétant de constater que l‘imam radical de la Mosquée de Pessac, Mohamed Barry (à gauche), pour qui le voile islamique est obligatoire, est venu précher dans la Mosquée de Fumel du cheikh Bourchachene Abdessamad (à droite) le 3 décembre 2016 (hard-copy)

La graine de la radicalisation islamique antichrétienne et antioccidentale de la population musulmane est maintenant plantée dans la petite commune de Fumel, avec la collaboration pleine et entière du maire LR (UMP) Jean-Louis Costes.

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir