30 juin, 2016

Radicalisation des banlieues : les prédicateurs de l’Islam fondamentaliste misogyne, antioccidental et antisioniste investissent les Mosquées de la ville de Stains

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 10 h 51 min

Depuis trois décennies, la banlieue parisienne a vu la création d’une multitude de Mosquées et d’associations islamiques radicales, appelant au rejet de l’occident.
Les projets de construction de lieux de cultes musulmans se multiplient, soutenus par les élites politiques de la ville, transformant progressivement la société, le paysage culturel et ethnique en quartiers islamisés et communautarisés.

Stains en Seine-Saint-Denis (93) n’échappe pas à la règle.
Le prédicateur antisémite Éric Younous a donné une conférence à la Mosquée égyptienne rawda le 22 décembre 2014 sur l’identité musulmane, un court extrait :

-                                                 Radicalisation des banlieues : les prédicateurs de l'Islam fondamentaliste misogyne, antioccidental et antisioniste investissent les Mosquées de la ville de Stains dans Politique 707487MosquePontoise2EricYounous2

« L’organisation pour faire en sorte que l’Islam soit compris comme il se doit, c’est de l’action. Regardez par exemple dans la communauté juive. C’est exactement l’inverse. Regardez Chabbat, qui est l’adoration la plus importante pour eux. Qu’est-ce qui caractérise le Chabbat ? C’est l’inaction. Et n’oubliez pas que Chabbat est une punition que Allah a infligée aux Juifs. Quand Allah veut punir un peuple, il lui ordonne l’inaction. »
[00:57]
Conférence de Éric Younous à la Mosquée Rawda de Stains le 22 décembre 2014

Éric Younous méprise la communauté juive, peuple de l’inaction, qui aurait été « puni par Allah ». Un exemple de respect, de fraternité entre communautés ?

On peut mentionner également le centre Shatibi de Stains, rue de Stalingrad, un lieu de propagande politique antisioniste et antioccidentale qui organise fréquemment des conférences avec Nabil Ennasri, le président du Collectif des Musulmans de France (CMF).
Lors des élections législatives de 2012, Nabil Ennasri a appelé les Musulmans à « faire tomber Manuel Valls », l’« ami Éternel d’Israël ». Il développe également une propagande politique antioccidentale, et antifrançaise.
Sur sa page Facebook, Nabil Ennasri admire et soutient Mohamed Morsi, l’ex-président égyptien des Frères Musulmans, qui voulait faire appliquer la Charia islamique, et qui tient des propos antisémites (hard-copy).

-                                                              115084MosqueStainsNabilEnnasri Abou Omar dans religion

-                                                                            521750MosqueStainsNabilEnnasri2 antioccidental

-                                                           343835MosqueStainsNabilEnnasriboycottIsrael antisémitisme

Le prédicateur Nabil Ennasri, fréquemment invité au centre Shatibi de Stains, appelle les Musulmans à boycotter Israël dans une conférence donnée le 27 septembre 2014 : « Le boycott, un devoir éthique, une exigence islamique ».

Autre prédicateur invité vedette du centre Shatibi de Stains (par exemple le 18 juin 2016), le cheikh Abou Omar, dont le contenu des prèches fondamentalistes antioccidentaux et antisémites a déjà été analysé sur « Islam mine l’Europe ».

-                                                     807744MosqueVilleneuveAbouOmar antisionisme

Le cheikh Abou Omar invité du centre Shatibi de Stains, diffuse une théorie du complot, l’État français et les Juifs s’organisent pour nuire aux Musulmans alors que d’après lui : « Les Musulmans ont construit toute la France ». (photo Mosquée Villeneuve-la-Garenne).

Autre invité de marque du centre Shatibi de Stains le 19 septembre 2015, le prédicateur antisémite Hani Ramadan.
-                                                467898MosqueStainsHaniRamadan Azzzédine Taïbi

Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Le 26 octobre 2009, à la Mosquée de Mulhouse, il déclarait que « La Trinité est rejetée, balayée dans l’Islam, je sais que celui qui professe la Trinité, son coeur ne peut pas être pur ». Les Chrétiens ne peuvent donc pas avoir le coeur pur d’après Hani Ramadan. Ils seraient donc naturellement méchants et haineux ?
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud dont le recteur n’est autre que Amar Lasfar). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.
Hani Ramadan soutient également le Hamas, la branche armée des Frères Musulmans, qui dans sa charte prévoit l’éradication des Juifs.

-                                                        979477MosqueUOIFMoncefZenati charia

On peut noter également la venue le 22 mars 2015 au centre Shatibi de Stains du précheur antisioniste Moncef Zenati. (hard-copy). Moncef Zenati est un prédicateur de l’organisation politique des Frères Musulmans dont il traduit et diffuse les idées antioccidentales et misogynes.

On pourrait penser que ces lieux de culte appelant clairement à la haine des Juifs et des non-musulmans pourraient alerter et susciter des vérifications, des contrôles et une enquête de la part des autorités de l’État avant de lancer de nouveaux projets de construction de Mosquées.
Il n’en est rien, au contraire, la municipalité de la ville participe et soutient activement depuis quelques années le projet d’un gigantesque complexe islamique élaboré par l’Association Stanoise en Dialogue pour l’Identité et la Culture (ASDIC).
Cette association créée en 1998 a mis sur pied un projet de construction d’un futur Centre Culturel et Islamique (CCIS) qui pourra accueillir 2500 personnes et disposera de salles de cours coranique, d’une bibliothèque, de salles d’activités de loisirs et d’un parking sous-terrain, sur une surface totale du terrain de plus de 3000 m2.
Un véritable bastion de propagande et d’endoctrinement des jeunes Musulmans aux préceptes fondamentalistes de l’Islam.

-                                           387284MosqueStainsprojet Coran

Plan du projet de l’immense complexe islamique de Stains en cours de construction, avec des salles coraniques d’endoctrinement au fondamentalisme islamique, ce centre va transformer radicalement le paysage ethnique, culturel et cultuel de la ville.

-                                        379382MosqueStainschantier France

-                                 Le complexe islamique (CCIS) de Stains en cours de construction

Le maire communiste de la ville Michel Beaumale a délivré le permis de construire du Centre Culturel Islamique de Stains (CCIS), et a inauguré personnellement la pose de la première pierre de l’édifice le 6 avril 2013.

L’ASDIC est un foyer de l’Islam radical en Île-de-France, ses responsables invitent des prédicateurs de l’islam poltique antioccidental et antisioniste.
Il accueille par exemple régulièrement l’imam Hassan Iquioussen.

-                                                                            283805MosqueStainsHassanIquioussen Frères Musulmans

Image de prévisualisation YouTube

Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine. Pour lui, les attentats du 11 septembre ne sont qu’un vaste complot orchestré par les américano-sionistes contre les Musulmans.

Sur la mixité sociale homme/femme, Hassan Iquioussen a publié une cassette audio, toujours disponible à l’achat, pour alerter les Musulmans sur « les dangers de la mixité ».

Il est inquiétant de constater que ce prédicateur puisse avoir accès et propager son idéologie dans ce qui sera un des plus grands centres d’endoctrinement islamique de la Seine-Saint-Denis, avec l’accord des autorités locales.

-                                             833545MosqueStainsmaireMichelBeaumale2 Hani Ramadan

-                                             160600MosqueStainsmaireMichelBeaumale Hassan Iquioussen

« Ce centre culturel islamique qui va venir à cet endroit, va participer également au renouvellement urbain de la ville, et ça, on peut s’en féliciter. »
Extrait du discours de l’ex-maire communiste Michel Beaumale de la ville de Stains, lors de la cérémonie de pose de la première pierre de la grande Mosquée, le 6 avril 2013. Le maire devient ainsi un des principaux artisans de la radicalisation sur le long terme de la communauté musulmane, propice au développement d’une doctrine misogyne, antioccidentale et antisioniste.

-                                         870088MosqueStainsAzzdineTabi imam

« J’appelle au boycott de l’occupant israélien », le nouveau maire communiste de Stains Azzédine Taïbi, élu en 2014, participe aux campagnes de boycott de l’État d’Israël, via l’association antisioniste Boycott Désinvestissement, Sanctions (BDS) (hard-copy)

-                                              654524MosqueStainsMarwanBarghouti islam

Azzédine Taïbi a été poursuivi en justice par le tribunal de Montreuil pour avoir soutenu le terroriste palestinien Marwan Barghouti, un membre dirigeant des Brigades des martyrs d’al-Aqsa, une organisation politique islamique classée comme terroriste en Europe, qui appelle à l’assassinat des Juifs.

La population musulmane de Stains est soumise à une intense propagande de radicalisation, la diffusion d’une idéologie antisioniste rejetant l’Occident, divisant la société française sur le long terme. Ceci avec la complicité des élites politiques de municipalités communistes tels que Michel Beaumale et Azzédine Taïbi.

16 juin, 2016

Le prédicateur Noureddine Aoussat propage sa doctrine antisioniste et anti-occidentale dans les Mosquées de France : « Le mal est fait au nom d’une idéologie colonialiste, raciste et athéiste qu’on appelle le sionisme »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 03 min

Pour islamiser la France, c’est-à-dire organiser à grande échelle la soumission des populations aux préceptes de la charia islamique, des prédicateurs charismatiques arpentent depuis environ trois décennies l’hexagone, on peut citer Tariq Ramadan, Rachid Houdeyfa, Abdallah Ben Mansour, Nader Abou Anas, et des centaines d’autres dont les conférences ont déjà été largement analysées sur « Islam mine l’Europe ».

Il ne s’agit pas pour ces précheurs de décréter le jihad islamique, combat armé contre les Infidèles car la Oumma (communauté des Croyants) est encore minoritaire sur le sol français, mais de gagner la bataille idéologique par la massification du nombre sur le long terme grâce au jeu d’un triple cocktail détonnant : immigration massive, naissances, conversions à l’Islam.
Dans les Mosquées et les sites internet administrés par des associations islamiques, l’Occident est décrit comme un monde pervers et débauché, justifiant ainsi le rejet du Christianisme et du Judaïsme, considérées comme de fausses religions de perdition.
la nécessité de militer pour le port voile islamique, de s’assurer et de surveiller le bon respect du jeûne du Ramadan, de favoriser la non mixité sociale homme/femme, et d’imposer les lois islamiques, tout ceci en complète contradiction avec le Christianisme existant en Europe depuis 2000 ans, où les relations sociales ne sont pas basées sur les lois de pureté et d’impureté, mais sur la justice et l’injustice.

On va s’attacher à étudier plus particulièrement l’idéologie véhiculée par le prédicateur algérien Noureddine Aoussat, très actif dans les grandes Mosquées de France et les associations islamiques radicales.

-                                                Le prédicateur Noureddine Aoussat propage sa doctrine antisioniste et anti-occidentale dans les Mosquées de France :

Noureddine Aoussat fait partie d’un réseau fondamentaliste islamique émaillant toute la France, il donne des conférences dans les Mosquées de Lunel, Villeneuve-la-Garenne, Montpellier, Strasbourg, Béziers… toutes connues pour développer une idéologie islamique radicale et antioccidentale (lien 1, lien 2, lien 3, lien 4, lien 5).

-                                                           275217MosqueAoussatMohamedFranois2 Al-Duvair dans religion
Le prédicateur algérien Noureddine Aoussat (à droite) en compagnie de l’imam radical de la Mosquée de Joué-les-Tours, Mohamed François (hard-copy) qui interdit par exemple aux Musulmans de célébrer les fêtes de fin d’année, et demande aux Musulmans de ne pas se mêler aux Mécréants.

Noureddine Aoussat fut également invité à la Mosquée Aïcha de Montpellier le 18 décembre 2015 par l’imam Mohamed Khattabi qui considère Ben Laden comme un héros. Mohamed Khattabi est un prédicateur influent militant depuis plusieurs année sur Montpellier, où il endoctrine la communauté musulmane à une idéologie antioccidentale dans le but d’imposer la charia, il lutte également contre la laïcité, « on ne peut pas être Musulman et laïque » d’après lui.

-                                                323618MosqueAoussatRachidHoudeyfa Allah

Noureddine Aoussat soutient Rachid Abou Houdeyfa, l’imam de la Mosquée de Brest, un prédicateur misogyne et antioccidental (hard-copy)
Dans une conférence, Rachid Houdeyfa a déclaré qu’une femme sans hijab n’a pas de pudeur et donc pas d’honneur
:
« Le hijab c’est la pudeur de la femme, et sans pudeur, la femme n’a pas d’honneur, et si la femme sort sans honneur, qu’elle ne s’étonne pas que les hommes abusent de cette femme là, la néglige, et l’utilisent comme un objet, ne lui donnent aucune importance, et ne la veulent pas pour sa religion, pour sa bonne moralité, mais simplement pour son corps, pour son visage qui attire. Malheureusement, elle a oublié que Allah parle de visages qui iront dans le feu de l’Enfer. »

Image de prévisualisation YouTube
Rachid Houdeyfa interdit aux enfants d’écouter de la musique, sinon ils se transformeront en singes et en porcs.

-                                                              473471MosqueAoussatHaniRamadan antisémitisme

Noureddine Aoussat prend la défense du prédicateur misogyne, antioccidental et antisémite Hani Ramadan (hard-copy), qui compare les Juifs à « des serpents, une race de vipères », Aoussat traite de « Kouffars », ceux qui mettent en cause cet islamiste.
Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Le 26 octobre 2009, à la Mosquée de Mulhouse, il déclarait que « La Trinité est rejetée, balayée dans l’Islam, je sais que celui qui professe la Trinité, son coeur ne peut pas être pur ». Les Chrétiens ne peuvent donc pas avoir le coeur pur d’après Hani Ramadan. Ils seraient donc naturellement méchants et haineux ?
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud dont le recteur n’est autre que Amar Lasfar). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.
Hani Ramadan soutient également le Hamas, la branche armée des Frères Musulmans, qui dans sa charte prévoit l’éradication des Juifs.

-                                                                           337639MosqueAoussatBounamcha antisionisme

Noureddine Aoussat donne une conférence à la Mosquée de Corbeil-Essonnes, avec l’imam de la Mosquée d’Aubervilliers, Hassen Bounamcha (au centre) le 20 mai 2016 (hard-copy).
Dans ses conférences, Hassen Bounamcha explique devant ses Fidèles à Aubervilliers, que la mixité sociale homme/femme est un vice, que la femme occidentale se comporte comme une femme sans honneur. Hassen Bounamcha tient également des propos à caractère homophobe. Il justifie également le mariage forcé à la Mosquée de Boulogne-Billancourt.

Pour se faire une idée plus claire de l’état d’esprit de Noureddine Aoussat, écoutons une de ses prédications, donnée à la Mosquée Aïcha de Montpellier le 18 décembre 2015 :

Image de prévisualisation YouTube
« C’est Allah qui a envoyé son Messager, avec la religion de la vérité, afin qu’elle triomphe, qu’elle prenne le dessus sur tout, même si les polythéistes et les Mécréants voudraient autre chose, voudraient l’arrêter, ils ne pourront pas le faire. »
[44:34]
« Des Mosquées sont perquisitionnées en France, ça ne me regarde pas ! Des Mosquées sont fermées en France, ça ne me regarde pas ! Des imams sont assignés à résidence, ça ne me regarde pas ! Ce n’est pas moi. Alors toi t’es qui alors, t’es qui ? T’es qui !? Va ailleurs ! Va ailleurs ! Parce qu’ici, il n’y a qu’un seul corps, quand dans ce corps là, il y a une partie qui souffre, c’est tout le corps qui souffre. Vous croyez que je pourrai faire ce sermon, si j’avais une rage de dents ? Vous croyez que je pourrai faire ce discours, si j’avais une sinusite, un mal de tête ? Je ne peux pas parler en souffrant !
Quand il y a une partie du corps qui souffre, c’est tout le corps qui souffre. Nos Mosquées ne peuvent pas souffrir et nous être dans la quiétude et la sérénité, non, on doit souffrir ! Nos imams souffrent, on ne doit pas rester dans la sérenité et la tranquillité.

Il y a eu des attouchements sur des filles, des femmes, pendant les perquisitions, il y a eu des insultes, il y a eu des brimades, une femme toute seule qui se trouve dans un foyer, la police arrive, c’était chez l’asssociation Beytouna, dans la région parisienne dans le 93, on l’insulte, on la menace, on l’injurie, on lui dit des paroles blessantes. On souffre de cela, on ne l’accepte pas ! On ne l’accepte pas ! On ne saurait l’accepter, sinon, on n’a qu’à aller ailleurs choisir une autre religion, mais tant que je suis Musulman, la souffrance du Musulman est aussi ma souffrance ! »
[45:30]
sermon de Noureddine Aoussat à la Mosquée Aïcha de Montpellier le 18 décembre 2015 (hard-copy)

Noureddine Aoussat considère que l’Islam doit prendre le « dessus sur tout », contre les polythéistes et les Mécréants. Belle preuve de fraternité et d’amitié entre les peuples !
Noureddine Aoussat demande aux Musulmans de manifester leur solidarité vis à vis des responsables d’associations de l’Islam radial qui ont été perquisitionnées par la police dans le cadre des attentats terroristes ayant eu lieu à Paris le 13 novembre 2015. Ces associations sont soupçonnées de faire de l’incitation à la haine et au meurtre, en préparant des combattants au Jihad islamique.
Ces précheurs de haine sont transformés par Noureddine Aoussat en martyrs Musulmans qu’il faudrait défendre, car c’est l’ensemble de la communauté musulmane qui serait ainsi visée, blessée, humiliée par la police française.
Noureddine Aoussat instaure ainsi un sentiment de rejet de la communauté française, en radicalisant la Oumma contre l’État Français et sa police qui saliraient les Musulmans.
Le prédicateur ne fait donc aucune différence entre islamistes radicaux, jihadistes, ce sont tous des Musulmans qui doivent être protégés et soutenus par la Oumma, la communauté des Croyants.

Sur sa page Facebook officielle, Noureddine Aoussat va jusqu’à attaquer directement l’état français, qu’il accuse de martyriser les Musulmans en utilisant le terme « Jihad » à tort (hard-copy).

-                                            725634MosqueAoussatJIhad2 Boukhari

-                                              803721MosqueAoussatJihad4 charia

« En France, ce mot est mal traduit. Le djihad est l’effort que l’on doit faire contre soi, contre ses penchants, pour plaire à Allah. C’est aussi l’effort pour la piété, le pèlerinage, le respect filial. Les poseurs de bombes sont des terroristes et pas des djihadistes. Le terrorisme n’est pas un acte héroïque. » Le conférencier s’en est alors pris à tous ceux du gouvernement« qui le savent mais qui n’en parlent pas ».
Conférence de Noureddine Aoussat à la Mosquée ar-Rhama de Béziers le 22 février 2015

« j’avais osé écrire en toute conscience :  » par acte de résistance à cette guerre sémantique (menée contre les musulmans en France notamment), et en signe de ma dénonciation des amalgames, je dis : je suis djihadiste »
Mon post prémonitoire ne fait que se confirmer aujourd’hui au-delà de ce que je pouvais appréhender et redouter il y a de cela quatorze mois.
Pour ceux qui auraient besoin de plus d’explication, et en deux mots : Accepte-tu en tant que musulman, musulmane qu’on pervertisse un terme et concept central de ta religion ? : En l’occurrence le terme DJIHAD ? Alors, si tu n’es pas content indigne-toi ! »
Noureddine Aoussat sur sa page Facebook le 24 février 2015

« - 1ère : L’intitulé lui-même porte à confusion et ne manque pas de nourrir les amalgames les plus abjects. Tant et si bien, qu’il suffit de supprimer le suffixe « isme » pour se retrouver au cœur de l’islamophobie.
– 2ème : La planche visible sur le site du ministère de l’intérieur, intitulée :  » Les premiers signes qui peuvent alerter » est d’un bricolage, d’une légèreté pour un sujet si grave, et d’un amalgame tout simplement scandaleux et dangereux.
– 3ème : En somme « on chercherait à promouvoir ce « djihadisme » au lieu de le combattre qu’on ne s’y prendrait pas autrement »
Noureddine Aoussat sur sa page Facebook le 29 janvier 2015

Noureddine Aoussat nie le concept de Jihad comme guerre sainte, invoquée pourtant par le Prophète Mohamed pour fortifier sa puissance militaire. Le Prophète Mohamed, guide de tous les Musulmans, a mené personnellement son armée dans plus d’une vingtaine de batailles pour asseoir son pouvoir politique.
Le terme jihad est clairement évoqué et défini dans les textes sacrés de l’Islam, en particulier dans la sounnah du Prophète Mohamed.
On peut se référer par exemple au sahih Boukhari tome 4 p80-262, ouvrage dans lequel, sur près de deux cents pages, sont édictées les règles de combat contre les infidèles, la gestion des otages, l’échanges de prisonniers, quand combattre, comment tendre des pièges, comment partager le butin récolté après les pillages, etc… Le sahih Boukhari est consultable dans toutes les Mosquées de l’Islam sunnite de France, il est une référence pour les combattants de Daesh (en particulier, Boukhari est souvent cité dans leur périodique « Dar-al-Islam »), afin de devenir de parfaits Musulmans.

-                                     762894MosqueAoussatBoukharijihad chrétiens
Court extrait de la table des matières du tome 4 du sahih Boukhari sur les règles de la guerre sainte contre les Infidèles, les Chrétiens, les Juifs, les païens. Un des ouvrages les plus diffusés de l’Islam sunnite après le Coran dans les Mosquées de France et auprès des combattants du Jihad islamique.

Noureddine Aoussat veut donc ainsi faire croire que l’Islam n’a rien à voir avec les attentats terroristes et la guerre sainte, déculpabiliser le dogme islamique de toute responsabilité dans les attaques, alors qu’il en est l’essence même.

Noureddine Aoussat développe par ailleurs dans ses conférences et ses messages, une propagande politique antifrançaise et antisioniste, dans le but de radicaliser la communauté musulmane. Quelques exemples que l’on peut trouver sur son compte Facebook officiel (hard-copy) :

 -                                               561813MosqueAoussatantisionisme2 christianisme

 » Quand vous avez une force d’occupation, en l’occurrence Israël, qui au nom d’une idéologie qu’on appelle le sionisme, massacre un peuple, chasse de leur territoire une autre partie, installe des colonies et saccage même les cultures et déracine des oliviers centenaires, comment faut-il qualifier cela ?
Eh ben tout simplement que si on n’est pas antisionistes, c’est qu’on pense que ceci est fait au nom d’une origine, en l’occurrence le sémitisme, ce qui est faut !
Ou encore que tous ce MAL fait aux palestiniens est fait au nom d’une religion, en l’occurrence le judaïsme, ce qui est archi faux.
En fait tout simplement parce que ce MAL est fait au nom d’une idéologie colonialiste, raciste et athéiste qu’on appelle le sionisme.
Voilà pourquoi de facto les anti antisionistes sont les vrais antisémites… »

-                                                    857381MosqueAoussatSin christianophobie

Commentant la mort du caricaturiste Siné, Noureddine Aoussat révèle à nouveau son obsession antisioniste :
« Personnellement, je n’aimais guère sa vulgarité, qui m’irritait. Cependant, il méritait bien le respect car il n’a ni courbé l’échine ni abdiqué sa liberté d’expression devant les lobbys sionistes et leurs chiens de gardes. »

-                                                 856369MosqueAoussatsyrieantiFrance2 Coran

Noureddine Aoussat accuse la France de « ruiner ses valeurs et son honneur » en ne réagissant pas face aux massacres perpétrés par les jihadistes (photo du village chrétien Al-Duvair en Syrie dont la population a été massacrée par les rebelles jihadistes).

Pourquoi l’État Français permet-il à Noureddine Aoussat de précher dans les Mosquées ? Pour quelle raison ce réseau islamique politique misogyne, antioccidental et antisioniste, qui tisse sa toile sur tout le territoire, n’est-il pas démantelé ?

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir