• Accueil
  • > Politique
  • > Le prédicateur anti-juif Hani Ramadan en conférence à la Mosquée de Quetigny-Dijon accrédite la thèse du complot : l’État Français serait complice des terroristes agissant sur le territoire, sous l’emprise du lobby sioniste

23 mai, 2015

Le prédicateur anti-juif Hani Ramadan en conférence à la Mosquée de Quetigny-Dijon accrédite la thèse du complot : l’État Français serait complice des terroristes agissant sur le territoire, sous l’emprise du lobby sioniste

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 11 h 38 min

La ville de Dijon et sa banlieue en Bourgogne ont connu en trois décennies une forte poussée immigrationniste.
On peut le constater quant aux nombreuses associations islamiques ayant pris racine dans la région aussi bien à Dijon que dans sa proche banlieue, comme à Chenôve, ville à forte concentration de la communauté musulmane, ainsi que par la création à la rentrée 2015, d’une classe bilingue franco-arabe au collège Carnot de Dijon.

La principale association islamique faisant la promotion des valeurs de l’Islam à Dijon et sa banlieue est le Collectif Effica-cité, qui possède un site officiel Internet, cette structure organise la diffusion des présentations, des rencontres, des sermons ayant cours dans les différentes Mosquées de la région et des salles louées pour les prédicateurs venant apporter la religion de « Paix, d’Amour et de Tolérance ».

-                                           Le prédicateur anti-juif Hani Ramadan en conférence à la Mosquée de Quetigny-Dijon accrédite la thèse du complot : l'État Français serait complice des terroristes agissant sur le territoire, sous l'emprise du lobby sioniste dans Politique 506542MosqueQuetigny
-                                                                          La Grande Mosquée de Quetigny

-                                                     225605MosqueQuetignyDijonminaret Al-Qaradawi dans religion
Le minaret de la Mosquée Masjid Al Rahma de Chenôve, dans le quartier du mail, dans la banlieue sud de Dijon

Parmi les invités réguliers sur Dijon et sa région venant endoctriner les Musulmans, on trouve le prédicateur Hassan Iquioussen (à Quetigny  le 11 avril 2014, le 28 septembre 2014, le 2 janvier 2015, le 7 mars 2015, le 15 mai 2015…).
Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

Ce prédicateur est contre la mixité sociale hommes/femmes : les hommes et les femmes doivent être séparés, y compris dans une même salle de réunion.

Hassan Iquioussen prétend par ailleurs, dans une conférence donnée dans une Mosquée de Dunkerque, avoir des preuves historiques que le génocide arménien n’a jamais existé.

-                                                                                       869809MosqueQuetignyHassanIquioussen Allah

-                                                                                    633291MosqueQuetignyHassanIquioussen3 Andalousie

-                                                                                        635490MosqueQuetignyHassanIquioussengrandssavantsdelandalousie antisémitisme

-                                                   874655MosqueQuetignyHassanIquioussen4 antisionisme
Le prédicateur antioccidental, antisioniste et misogyne Hassan Iquioussen en conférence à la Mosquée de Quetigny le 7 avril 2015

Extrait en gras italique ci-dessous d’une de ses conférences donnée devant une partie de la communauté musulmane de Quetigny le 11 avril 2014 sur l’Histoire de l’Andalousie :

« Cet historien disait : « la plus grande erreur qu’a fait Charles Martel, c’est d’avoir arrêté les Arabes », c’est-à-dire pour les gens de l’époque les Musulmans, à Poitiers, « ah ! si seulement ils les avaient laissés répandre leur conception du vivre-ensemble, parce que, à la différence de l’Europe du Nord qui n’a pas connu les Lumières apportées par les Arabes et les Musulmans de l’Andalousie qui a vécu grâce justement à cette conception du vivre-ensemble. La différence est terrible, elle est sans commune mesure.
Elle est tellement terrible, qu’à un moment donné, certains Papes, ont édité des Bulles Papales, en Arabe on dit « fatwas », des sentences dans lesquelles ils vont interdire aux curés, aux religieux, de lire les livres des savants andalous Musulmans.
Surtout ceux d’Averroès, parce qu’ils sont dangereux, ces livres sont très dangereux parce qu’ils poussent à la raison, à la rationalité, à l’expérimentation, des livres qui remettent en question certaines de nos pseudo-convictions en Occident. Il faut attendre des Papes ouvert d’esprit, tels Gerbert, qui deviendra le Pape Sylvestre, pour dire, « OK c’est bon, attendez, c’est des mathématiques, de la biologie, de la médecine. »

[05:00]

« Ce sont ces philosophes Musulmans, qui avaient les textes grecs, les ont traduits en Arabe, les ont commentés, et seulement après ils vont transmettre tout ce savoir à notre Europe du Nord, et on va les retraduire. Jamais le savoir des grecs n’aurait pu exister et perdurer sans la participation d’Ibn Outoufaï, d’Averroès et les autres.
C’est pour ça que je vous renvoie à un livre, « les mille et un mythes fondateurs de la civilisation occidentale ». Ce livre prouve par A+B qu’il y a une arnaque : on a tu, on a fait une OPA sur huit cents ans d’Histoire et on a effacé toute trace de la présence et de l’influence des savants Musulmans d’Andalousie. »

[37:23]

« Regardez ce qui s’est passé à Barbastro, dans le nord, à coté de Saragosse, cette ville est tombée aux mains des conquistadores, ça a été un massacre à la tronçonneuse. Plus de six cents jeunes filles vierges ont été conduites comme des esclaves et offertes au roi de Byzance et à sa Sainteté à Rome. »
[08:50]
Hassan Iquioussen en conférence à Quetigny, les « grands savants de l’Andalousie » le 11 avril 2014 (hard-copy)

Hassan Iquioussen développe une propagande visant à induire dans l’esprit des Musulmans qu’ils sont victimes d’une tragédie et d’une terrible injustice : leurs ancêtres ont été expulsés d’une terre qu’ils avaient conquise pour diffuser les valeurs de respect et de tolérance de « l’Islam des Lumières », face à la barbarie sauvage des curés et des evêques catholiques, ignares et interdisant l’étude des livres qui « poussent à la raison, à la rationalité, à l’expérimentation », et qui se seraient livrés à un massacre en règle de la population musulmane une fois les terres chrétiennes reconquises. La guerre, c’est la guerre. Hassan Iquioussen ne relate cependant aucun massacre commis par les Musulmans sur les Chrétiens (l’épisode des six cents filles vierges offertes au Pape est évidemment un mensonge, puisque l’esclavage était interdit par l’Église catholique).
Ce qui ne peut induire que frustration et ressentiment contre l’Occident catholique de la part des Musulmans dijonnais venus écouter doctement Hassan Iquioussen.

Dans sa volonté d’endoctriner les Musulmans de Quetigny en leur montrant la soi-disant grandeur de l’Islam et de ses valeurs tolérantes, du « vivre-ensemble », Iquioussen propage des mensonges historiques flagrants : d’après lui, les livres d’Averroès étaient interdit par les Papes, et ce n’est qu’à partir du pontificat du Pape Sylvestre II (Gerbert), érudit ouvert d’esprit, philosophe, scientifique et mathématicien, que les ouvrages d’Averroès seraient devenus enfin accessibles. Or, le Pape Sylvestre II est né presque deux siècles AVANT Averroès !

Curieusement, Hassan Iquioussen oublie de préciser dans sa conférence que la pensée développée par Averroès était marginale dans le monde Musulman, et lorsqu’il a voulu diffuser ses écrits, trop innovateurs vis à vis de la législation de la charia islamique, il fut persécuté et banni du Califat, obligé de fuir pour sauver sa peau vers le Maroc. Ses écrits ont été brûlés : tout ce qui nous reste de lui a été conservé par les juifs et les Chrétiens, la pensée d’Averroès n’a pu subsister que dans l’Occident Chrétien, où elle a été étudiée et réfutée, en particulier par Saint Thomas d’Aquin. Dans le Monde Musulman, Averroès n’a jamais bénéficié du moindre crédit et fut rapidement oublié.

Image de prévisualisation YouTube
-                                                                  Rémi Brague, grand historien médiéval, résume la pensée d’Averroès

Quant à l’apport des savants musulmans qui auraient généreusement transmis aux occidentaux leurs savoirs contenus dans les ouvrages grecs traduits vers l’Arabe, cette thèse a déjà été réfutée par plusieurs historiens, dont Sylvain Gouguenheim, dans son ouvrage « Aristote au mont Saint-Michel : Les racines grecques de l’Europe chrétienne ». Les auteurs grecs étaient étudiés avant l’arrivée des Arabes dans l’Espagne andalouse, comme Isidore de Séville qui enseignait la philosophie aristotélicienne. On peut également faire référence aux traductions des oeuvres d’Aristote par Jacques de Venise directement du grec au latin sans passer par l’arabe, sans compter l’apport des sources venant du monde chrétien byzantin en Orient, dont la langue d’étude était le grec.

Il n’est qu’à étudier les savants du monde occidental au VIIème siècle, dont on ne peut donner ici une liste exhaustive, pour comprendre que l’Occident se développait sans l’apport nécessaire des traductions des textes des philosophes et érudits grecs en arabe.

Isidore de Séville, evêque de Séville, a écrit une somme considérable de traités de philosophie et scientifiques, comme le « De natura rerum », traité d’astronomie, de météorologie et de géographie, dédié à Sisebut, roi des visigoths (612-621) à une époque où le Prophète Mohamed venait à peine de naître. Il a composé une encyclopédie monumentale sur la somme des connaissances du monde connu, « Etymologiae » en 20 volumes, basée sur la pensée aristotélicienne.

-                                                                          751226MosqueQuetignyIsidoredeSville Averroès
-                     Statue d’Isidore de Séville sur les marches de la bibliothèque nationale d’Espagne, à Madrid

-                                                              514259MosqueQuetignyIsidoredeSvillemappemonde Bède le Vénérable
recopie d’une mappemonde des « Étymologies », l’encyclopédie manuscrite en 20 volumes élaborée par Isidore de Séville, faisant référence à la pensée grecque, bien avant que les Arabes ne mettent les pieds en Espagne.

-                                                        880527MosqueQuetignyBdeleVnrable Bourgogne

Bède le Vénérable un écclésiastique de « l’Europe du nord barbare » dans l’Angleterre du VII siècle, a écrit des traités d’éducation et de sciences, comme « Sur l’art métrique » (De Arte Metrica), ou encore « Sur la nature des choses » (De Natura Rerum), alors que l’Islam venait à peine de naître.

Guido d’Arezzo, théoricien italien, a inventé le système de notation musicale occidental au XIème siècle, qui est toujours utilisé aujourd’hui sur toute la planète, Averroès n’était même pas encoré né.

Pour anecdote, Guido d’Arezzo s’est servi des premières syllabes d’une hymne à Saint-Jean-Baptiste pour la dénomination des notes de musique :
« UT queant laxis / Pour que puissent
« REsonare fibris / résonner des cordes
« MIra gestorum / détendues de nos lèvres
« FAmili tuorum, / les merveilles de tes actions,
« SOLve polluti / ôte le péché,
« LAbii reatum, / de ton impur serviteur,
« Sancte Iohannes. / ô Saint Jean.

-                                                                                                  327230MosqueQuetignychantgrgorien charia

partition musicale d’un chant grégorien basée sur la notation de Guido d’Arezzo – Bibliothèque de Helsinki, Graduel Aboense no 44, folio no 24 droit, vers 1396 – 1406

 

Autre « savant » de renom invité par les responsables de la Mosquée de Quetigny, le prédicateur Hani Ramadan.

Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Dans une conférence donnée à la Mosquée d’Avignon le 9 octobre 2011, Hani Ramadan interdit aux femmes de voyager seules.

Hani Ramadan développe également auprès des Fidèles une violente propagande antisioniste contre ce qu’il appelle « l’état criminel sioniste d’Israël ».

-                                                                           444923MosqueQuetignyHaniRamadan Chenôve
Quelques extraits en gras italique ci-dessous, de sa conférence donnée le 27 février 2015 à Quetigny, après les attentats de Charlie Hebdo (hard-copy) :

« Comment expliquer ce rapprochement entre le sionisme, et les partis d’extrême-droite ? Pas seulement en France, en Europe, il y a un rapprochement qui est fait, et qui montre que ces gens là estiment désormais qu’ils ont des intérêts à partager. Et pour ce faire, j’ai donné il y a quelques années une équation qui nous permet de comprendre un peu la situation qui est la nôtre.
D’abord le premier terme de cette équation ce sont les lobbys financiers, les oligarchies transnationales. Nous devons comprendre que ceux qui nous gouvernent ne sont pas les partis politiques. Ce ne sont pas les élus, c’est ceux qui sont derrière les élus.
Et quand on observe que les conseillers financiers pour Sarkozy, ou pour Hollande, qu’il y a une même main mise derrière, qui oriente la politique. Nous, on a l’impression d’être libres dans une démocratie entre guillemet, gauche, droite, au gré des élections, les gens votent et pensent être libres, mais il y a quelqu’un derrière. »

[27:24]
« Ce qui est grave, c’est que cette pensée unique va dans le sens d’élever très haut le projet sioniste, et de condamner sans distinction, tout ce qui relève d’un Islam qui est engagé. »
[29:03]
« Pour nous, ces attentats, il y a mille points d’interrogation.
Dans un état de droit, avant de decider que ces gens là sont les responsables de ce qui s’est produit, de les tuer, et bien il faudrait mener une enquête.
Un état de droit, c’est ça, même quand on est pratiquement sûr d’avoir attraper un assassin, on ne dit pas que c’est un assassin avant d’avoir fait un procès, d’avoir fait une enquête précise. Vous remarquez que tous ces gens là, qu’on accuse injustement de terrorisme, ces jeunes gens d’abord, ils ont des liens un peu étranges avec les renseignements, et ensuite avant qu’ils aient pu témoigner ou parler, ils sont éliminés, ils sont tués, un peu comme Ben Laden qui a disparu, il est mort bien avant l’attaque dont on nous a parlé, mais en fait c’est une façon de dire, on ne veut pas de témoignages, parce qu’il y a énormément de questions que l’on peut se poser. »

[36:33]

Concernant les différents attentats islamistes ayant eu lieu sur le sol français, Hani Ramadan sous entend une thèse complotiste menée à l’échelle nationale contre les Musulmans. Il n’y aurait d’après lui, pas de preuves tangibles pour affirmer que cela soit des actes de terrorisme.
« Les jeunes gens » qui ont pénétré avec des armes de guerre dans la rédaction du journal « Charlie Hebdo » pour assassiner froidement 12 personnes, « les jeunes gens », qui ont abattu des enfants et des personnes parce qu’elles sont de confession juive ou supposées l’être, seraient en fait manipulés par le gouvernement, en ayant des « liens un peu étranges avec les renseignements », et ont donc été accusés « injustement » de terrorisme.
Les Musulmans sont floués, victimes d’un système qui les martyrise : de quoi générer un sentiment d’injustice et de frustration chez l’auditoire de Fidèles venus écouter Hani Ramadan à la Mosquée de Quetigny.
Cette prédication n’est pas innocente : elle a pour objectif de souder la communauté musulmane contre l’ennemi commun ciblé, l’État Français complice du sionisme.

« Comment le criminel de guerre Al-Sissi est soutenu y compris par le gouvernement français, on lui vend des avions, à quelqu’un qui a fait un coup d’état, qui devrait être conduit au tribunal de La Haye, alors que les Frères sont en prison, eux qui ont défendu un processus démocratique qui respecte tous les citoyens égyptiens.
Alors que le président Morsi, lorsqu’il s’est exprimé, on lui a dit : « qu’est-ce que vous allez faire, maintenant que vous êtes au pouvoir, des minorités coptes ? » Réponse : « il n’y a pas de minorité coptes en Égypte, les Coptes, les Chrétiens, sont des citoyens comme les autres. Nous sommes tous égaux dans cette communauté égyptienne. » Il était pour l’alternance politique. »

[47:20]

Hani Ramadan soutient officiellement les Frères Musulmans et son président déchu Mohamed Morsi, en le faisant passer pour un grand défenseur des droits de l’Homme.
Rappelons que le mentor des Frères Musulmans, le prédicateur égyptien Youssef Al Qaradawi appelle, devant des millions de téléspectateurs sur les chaînes de télévision arabes, à l’extermination totale et définitive des Juifs.

Image de prévisualisation YouTube
Mohamed Morsi, ancien président égyptien, membre des Frères Musulmans, et soutenu par Hani Ramadan déclare dans un meeting :
« Dans les années 1920, les égyptiens disaient : « La constitution est notre Coran », ils voulaient montrer que la constitution était une grande chose. Mais l’imam Hassan Al Bannah, Allah le bénisse, leur a dit : « Non, le Coran est notre constitution ». Le Coran a été et continuera d’être notre constitution. Le Coran est notre constitution ! Le Prophète Mohamed est notre leader ! Le Jihad est notre Voie, et la mort pour la gloire d’Allah est notre plus belle aspiration.[...] La nation s’élèvera par la prière et renaîtra uniquement par la charia islamique »

-                                                                             689388MohamedMorsiantismitisme complot sioniste

« Oh Allah, pardonne nous nos péchés, renforce nous, et garantit nous la victoire contre les Infidèles, Oh Allah occupe toi des Juifs et de leurs alliés, disperse-les et réduis-les en pièces, Oh Allah montre-nous ta puissance et ta grandeur devant eux, montre nous ton Omnipotence, Oh Seigneur. »
19 octobre 2012 – sermon télévisé dans une Mosquée égyptienne devant plusieurs centaines de Fidèles et en présence de Mohamed Morsi, président égyptien

Image de prévisualisation YouTube

On constate que l’on est bien loin des discours tolérants et rassurants que veut bien lui faire dire Hani Ramadan. Le prédicateur diffuse une propagande bien huilée pour ancrer l’Islam radical des Frères Musulmans en France.

Ce qui engendre évidemment l’infiltration d’un militantisme pro-palestinien et anti-israélien dans le tissu associatif des différents partis politiques de gauche (Parti Communiste, Front de Gauche, NPA,…). Ci-dessous, manifestation pro-palestinienne du 17 juillet 2014 à Dijon :

Image de prévisualisation YouTube

La ville de Dijon est elle même gangrénée par les discours de prédicateurs de l’Islam radical des Frères Musulmans. Le 10 mai 2015, le prédicateur Shakeel Siddiq formé à l’IESH, était en conférence à Dijon, en partenariat avec l’Institut du Monde Arabe de Jack Lang.
L’IESH, l’Institut Européen des Sciences Humaines de Château-Chinon, cache sous ce titre pompeux une école coranique des Frères Musulmans qui a pour principal référent en matière de législation islamique le cheikh antisémite égyptien des Frères Musulmans Youssef Al Qaradawi. (hard-copy)

-                                                                                 134187MosqueQuetignyShakeelSiddiq Coran

Rappelons simplement la position de ce grand savant musulman, sur la position du port du voile islamique par la femme Musulmane, dans une conférence donnée le à la Mosquée de Décines le 17 janvier 2014 :
« Quand il y a eu ce problème du voile, et comme il existe encore de toute façon, normalement, à mon sens, on n’aurait pas dû aller vers des facilités. On devrait se mobiliser en tant que Croyant, Croyante, fermement, je suis prêt à verser mon sang, à mourir, qu’on me tire dessus, mais jamais je n’enlèverai mon voile pour ces taghut (mécréants), pour ces gens, ils veulent quoi, ils attendent quoi de moi ? Moi, je cherche à plaire à Allah ! T’es content, t’es pas content, pour moi cela ne change absolument rien ! »

 

-                                                                                182021MosqueQuetignyMichelBachelard Dijon
Le maire socialiste Michel Bachelard condamne le vivre-ensemble sur le long terme, en autorisant la venue dans sa commune de Quetigny de prédicateurs de l’Islam politique antisioniste, antioccidental et misogyne, permettant la création d’un communautarisme virulent.

-                                                                   713464MosqueQuetignyFranoisRebsamen Effica-cité
Le maire socialiste et ministre du Travail François Rebsamen autorise la venue de prédicateurs fondamentalistes misogynes dans sa commune de Dijon.

Laisser un commentaire

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir