• Accueil
  • > Politique
  • > Conférence du prédicateur Hani Ramadan à la Grande Mosquée El Baraka de Lunel : « la civilisation occidentale, c’est la barbarie »

1 février, 2015

Conférence du prédicateur Hani Ramadan à la Grande Mosquée El Baraka de Lunel : « la civilisation occidentale, c’est la barbarie »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 15 h 19 min

Lunel est une commune française du sud de la France d’environ 26 000 habitants, située dans le département de l’Hérault, entre Nîmes et Montpellier.

Depuis les années 1980, la ville a connu une forte poussée de l’immigration, essentiellement venue d’Afrique du nord, amenant avec elle une identité culturelle, cultuelle différente de l’héritage judéo-chrétien de la population autochtone.
Pour satisfaire la communauté musulmane de la ville qui ne disposait pas de lieux de Culte, le maire Divers Droite Claude Arnaud a accepté la construction de la Mosquée El Baraka de Lunel, comprenant une école coranique afin d’apprendre aux jeunes Musulmans les fondements de l’Islam (hard-copy), religion de « Paix et Tolérance ».
Le 30 octobre 2010, c’est la consécration, la Mosquée est inaugurée en présence du maire.

-                                             Conférence du prédicateur Hani Ramadan à la Grande Mosquée El Baraka de Lunel :

-                                                                  La Grande Mosquée El Baraka de Lunel

-                                               124094MosqueLunelsalledeprire adultère dans religion

-                                                                       salle de prière de la Mosquée de Lunel

-                                                        188968MosqueLunelinauguration Allah

inauguration de la Grande Mosquée de Lunel le 30 octobre 2010, en présence du maire DVD Claude Arnaud (au centre)

Qu’enseignent les imams et prédicateurs de la Mosquée aux Fidèles Musulmans ? On peut s’en faire une opinion en analysant les sermons donnés tous les vendredis dans le lieu de Culte, retranscripts en ligne sur le site internet officiel de la Mosquée de Lunel.

Par exemple, concernant le port du voile islamique, un extrait en gras italique ci-dessous :

« le hijab la pudeur de la femme musulmane
« Ces références que nous venons de citer prouvent au moins deux choses :
1- Le port du « Hidjab » est bien une prescription divine, donc une adoration.
2- Les cheveux de la femme font partie de sa « awrah » (parties intimes), qu’elle est tenue de couvrir en présence d’hommes qui lui sont étrangers, au même titre que les autres parties de son corps.
Le hijab est aucun doute une prescription divine, dont le but est de protéger les croyantes dans leur piété et leur honneur. »
sermon du vendredi sur « le hijab la pudeur de la femme musulmane » du 28 mars 2014 à la Mosquée de Lunel (hard-copy)

-                                              257291MosqueLunelvoileislamique antisémitisme

Pour les responsables de la Mosquée de Lunel, le voile islamique protège les cheveux, « partie intime » de la femme, qui ne peuvent être montrés aux étrangers

Les femmes occidentales peuvent donc être perçues comme perverses, puisqu’elles se promènent « nues », en laissant leurs cheveux au vent.

Autre sermon, sur les sanctions à adopter en cas d’adultère, quelques extraits en gras italique ci-dessous :

« La mixité et ses conséquences nocives
 
En effet, la généralisation, sous prétexte de l’amitié innocente, de la mixité dans les écoles, les universités, les lieux de travail et les foyers a conduit à la propagation de l’immoralité et du mal et à l’augmentation des cas de mariage coutumier et de mariage sans tuteur. Or, pour être valable, le mariage de la femme doit, sous peine de prendre la forme d’un adultère, être réalisé par son tuteur et non par elle-même.
La corruption des us et des coutumes ainsi que l’intrusion chez la femme qui se trouve seule par son cousin paternel ou maternel, son oncle maternel ou paternel, le frère de son mari, son voisin ou son ami a grandement contribué à la multiplication des cas de trahison. Jamais un homme ne s’est isolé avec une femme sans que Satan ne les accompagne. Quant au frère du mari, il est aussi dangereux que la mort. »

« La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah – si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition » (Coran: 25/2).
 
Il est intéressant de noter que le verset a commencé par la fornicatrice, car, commis à l’instigation de la femme, l’adultère est plus monstrueux.
L’adultère est un péché grave, car le désir de le commettre est ardent des deux côtés, ce qui le rend si fréquent avec ses dégâts multiples et graves dont, et non des moindres, la confusion qui s’installe dans la lignée généalogique.

La peine de l’adultère
Tout célibataire qui commet l’adultère doit, en plus d’être puni de cent coups de fouet, être déporté loin de sa ville natale alors que le marié (même divorcé) doit être lapidé, mais sa sanction n’est exécutée que suite à son aveu ou au témoignage de quatre témoins. En effet, la Charia ne cherche pas à soumettre absolument à la sanction ou à la lapidation un grand nombre de pécheurs. »

« La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah – si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition. »

« Il n’est licite de condamner à mort un musulman que pour trois choses : s’il commet l’adultère, s’il tue une âme humaine et s’il apostasie et quitte le groupe », (rapporté par Al-Boukhârî).« 
sermon du vendredi à la Mosquée de Lunel, le 28 février 2014 (hard-copy 1) (hard-copy 2) (hard-copy 3)

-                                                        151153MosqueLunelpunitionadultrecoupsdefouet antisionisme

Les responsables de la Mosquée de Lunel enseignent la Charia, la Loi islamique qui condamne à cent coups de fouet la femme ou l’homme adultère, et punit de mort le Musulman qui quitte l’Islam (apostat)

Les sermons du vendredi sont des appels à l’application stricte de la Charia, la loi islamique : port du voile obligatoire, les cheveux des femmes (« partie intime » du corps) ne doivent pas être montrés à des étrangers, punition de coups de fouet pour la femme et l’homme adultère, non mixité sociale homme/femme source de « corruption » et de « trahison », peine de mort pour les Musulmans qui tenteraient de se convertir à une autre religion que l’Islam.

Ces règles et ces lois islamiques édictées par les responsables de la Mosquée de Lunel sont-elles compatibles avec une société démocratique occidentale ? Et surtout, ces lois sont-elles enseignées aux enfant Musulmans fréquentant l’école coranique ? N’est-ce pas là, la construction d’une autre société qui est en germe, une organisation sociétale parallèle ?


L’Union des Musulmans de Lunel est par ailleurs en lien étroit avec l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF).
L’UOIF possède une soixantaine d’associations directement affiliées, et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.

Des imams issus de l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH) de Château-Chinon, comme le cheikh Saïd Bouhdifi, viennent endoctriner les Musulmans de Lunel (hard-copy).
Cet institut sous ce titre pompeux, n’est en fait rien d’autre qu’une immense madrassah, officine de l’UOIF, une école coranique enseignant le droit islamique, la jurisprudence du droit (fiqh), des fatwas, la finance Islamique, un système pénal et juridique concurrent de la Constitution Républicaine.

Le porte-parole du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF), Marwan Muhammad, une organisation politique qui condamne d’ »islamophobe » tous ceux qui s’aviseraient de critiquer l’Islam, par intimidation et poursuites judiciaires, fut également un invité de marque à la Mosquée de Lunel le 30 novembre 2013. (hard-copy)
Marwan Muhammad rêve de transformer la France en un état islamique dominé par la Charia, dans une conférence donnée à la Grande Mosquée d’Orly en 2011, il déclarait :
« Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays Musulman ? Qui a le droit ? Personne dans ce pays n’a le droit de nous enlever ça. Personne n’a le droit de nous nier cet espoir là. De nous nier le droit d’espérer dans une société globale fidèle à l’Islam. Personne n’a le droit dans ce pays de définir pour nous ce qu’est l’Identité Française. »

Dans un conférence donnée à la Grande Mosquée Assalam de Nantes, il incite les jeunes Musulmans au communautarisme. Interdire le port du voile dans les entreprises ou les écoles serait un racisme anti-musulman.

-                                                            872838MosqueLunelMarwanMuhammad apostasie
Marwan Muhammad, militant islamiste qui veut faire de la France un état islamique, invité par les responsables de la Mosquée de Lunel le 30 novembre 2013


Autre prédicateur invité de marque à la Mosquée de Lunel et proche des Frères Musulmans, Hani Ramadan.
Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Un extrait de sa conférence donnée devant les Fidèles de la Mosquée de Lunel le 15 mars 2014

Image de prévisualisation YouTube

Le prédicateur antisémite, antisioniste et antioccidental Hani Ramadan en conférence à la Mosquée de Lunel le 15 mars 2014

« Les média travaillent jour et nuit par un matraquage continu qui fait que l’on va nourrir les individus du sentiment que cet Islam est en fait haïssable : « partout où ils se trouvent, il y a des problèmes. Les Musulmans sont des gens qui amènent des difficultés, des problèmes. Ils ne sont pas comme nous ce sont des étrangers », et on va faire des amalgames avec le problème de l’immigration qui va nous servir dans ce sens, et ce matraquage se fait de façon continue. »
[12:55]

« On a l’obligation en tant que Musulman ou Musulmane de nous engager sur le terrain politique. Cela signifie que nous devons nous constituer avec des groupes de participation citoyenne, de gens qui réfléchissent sur la façon d’orienter la communauté musulmane pour avoir un poids au niveau de la balance électorale, de façon décisive, et ne pas attendre d’être débordés par ceux qui nous veulent du mal. Il faut unir les Musulmans. »
[29:42]

« Si on entend par la démocratie l’idée que le peuple est souverain au point que la majorité pourrait changer la Loi Divine, et faire en sorte par exemple que parce que on est en majorité, on décide que l’alcool, le vin est halal, est-ce que la majorité a force de loi pour nous ? Non ! Pour nous, le peuple ne peut pas être souverain à ce niveau là, je parle d’un système comme dans les pays musulmans où on s’organise selon les principes de l’Islam.
Nous, on a des lois, la Charia, avec des principes que l’on doit de toute façon respecter. Et c’est ça qui a force de Loi, dans le Coran et la Sunnah. »

[31:41]

« Avec le CRIF, la classe politique est dominée par les lobby sionistes qui représentent une force importante, tant sur le plan politique que sur le plan médiatique. Et le projet qui est en cours aujourd’hui, c’est de faire en sorte que dans cette société, la crise se renforce et que les hommes soient amenés à chercher un responsable, un bouc-émissaire, et ce bouc-émissaire est désigné comme étant les Musulmans. Voilà le projet qui se dessine. »
« Quand la crise va grandir, et qu’il y aura une tension de plus en plus forte, on veut retourner une partie de la population contre les Musulmans, et derrière cela, il y a les lobby sionistes qui travaillent, il faut avoir conscience de ça. »
[40:50]

« Vous voyez bien que le Front National, et pas seulement le Front National, ça vient de toutes parts, et le bouc-émissaire, ce sont les Musulmans. Jusqu’où est-ce que cela peut aller à votre avis ? Cette hostilité contre l’Islam ?
Le fait de dire que vous n’êtes pas des citoyens, vous devez être exclus, l’exclusion des Musulmans. Jusqu’où cela peut aller ?
Quand on voit ce qui se passe à l’échelle internationale aujourd’hui, moi je vous dis que cette civilisation occidentale, c’est la barbarie, l’ONU et toutes ses instances avec ceux quelles représentent observent depuis près de trois ans le peuple syrien se faire massacrer alors qu’ils auraient pu imposer un embargo aérien pour sauver des centaines de milliers de vies. Pas un seul mouvement, on discute, et on laisse ce peuple se faire décimer et massacrer.
On a affaire à quels barbares ? Regardez ce qui se passe en Palestine, on a massacré des enfants au phosphore blanc ! Tsahal, une armée d’assassins et de criminels et pourtant, les représentants de ce gouvernement sont reçus à Washinghton par Obama qui doit se plier à leurs volontés parce que le lobby sioniste a cette force prodigieuse aux États-Unis. On a affaire à qui ? Ce sont des barbares !

Et même les représentants ici quand ils veulent être élus et représentés passent par le CRIF, tout le monde sait cela, le lobby sioniste.
Et bien nous, on représente quelque chose d’important parce qu’on a un nombre conséquent, mais on ne sait pas s’organiser. Cela devient un devoir, une obligation. »
[01:04:59]
conférence de Hani Ramadan à la Grande Mosquée de Lunel, le 15 mars 2014 (hard-copy)

Hani Ramadan évoque devant les fidèles de Lunel, le projet d’un vaste complot sioniste à l’échelle internationale.
Aussi bien aux États-Unis qu’en France avec le CRIF, les sionistes se sont emparés des pouvoirs politiques et médiatiques. Leur but, détruire l’Islam et éliminer les Musulmans.
D’après Hani Ramadan, l’occident barbare ne fait rien pour défendre les Musulmans en Syrie.
Mais est-ce le rôle des occidentaux de régler les conflits entre alaouites, sunnites et chiites au Moyen-Orient ? Que font les turcs, les saoudiens, les qataris, les iraniens ? Pourquoi n’interviennent-ils pas pour résoudre ces conflits ?
Et surtout, où est le Message de Paix, de Pardon ou d’Humilité, de Fraternité entre communautés de la religion de « Paix et Tolérance » ?

Cet endoctrinement a pour but de communautariser les Musulmans, en leur faisant croire qu’ils vivent en France en milieu hostile, méprisés, maltraités, persécutés par les institutions du gouvernement.
Mais curieusement, Hani Ramadan n’évoque pas la construction de milliers de Mosquées sur le territoire français ces trente dernières années pour satisfaire les associations islamiques, plus de deux cents sont actuellement en cours de construction, ni même la constitution du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) par Nicolas Sarkozy, une forme de reconnaissance officielle de la présence islamique en France.

Quel est le but final du prédicateur ?
Les Musulmans doivent se mobiliser pour contrer la société mécréante dans laquelle ils vivent afin de faire élire des élites pour les conduire vers l’objectif final, la construction d’un état islamique sous la charia.

Hani Ramadan rejette le concept même de la démocratie participative car la mise en place d’un système judiciaire, législatif, social et économique ne doit échoir que à Allah seul, et ne doit pas être le fait de la décision d’un groupe d’hommes.
On peut rappeler également pour information, que la Charia islamique, idéologie totalitaire fasciste, antichrétienne, antisémite et misogyne, a été déclarée INCOMPATIBLE avec les exigences d’une société démocratique et laïque par un arrêté de la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) du 13 février 2003.

Cet endoctrinement visant à construire une société parallèle se dénote sur les habitants de la ville qui se sont divisés en deux, après les attentats commis par des terroristes Musulmans les 7, 8 et 9 janvier 2015 à Paris, une partie a manifesté son soutien aux caricaturistes assassinés, l’autre partie est restée étrangement silencieuse, voire hostile aux manifestants. Les tensions étaient palpables en ville.

Dès lors, qui peut s’étonner que des Musulmans, fréquentant assidument cette Mosquée, soient partis faire le Jihad, pour lutter contre les injustices des « lobby sionistes » et de « l’Occident barbare » qui complotent contre la communauté musulmane à travers le Monde, et empêchent l’application de la Charia ?

En effet, la communauté musulmane de Lunel est un véritable vivier pour recrutement de jihadistes : ces derniers mois, une vingtaine de jeunes Musulmans sont partis en Syrie pour combattre l’armée de Bachar-Al Assad et l’Occident.

-                                                466204MosqueLuneltatislamique charia

Combattants de l’État Islamique, parmi eux, des jihadistes issus de la communauté musulmane de Lunel

 

« Pourquoi condamner ces jeunes qui sont partis au nom d’une injustice en Syrie et pas ces Français qui sont partis et ont tué des bébés palestiniens avec Tsahal l’été dernier ? »
Déclaration de Lahoucine Goumri, le président de l’Union des Musulmans de Lunel, et administrateur de la Mosquée

-                                                                 988547MosqueLunelClaudeArnaud Claude Arnaud

« Il n’est pas question de stigmatiser tous ces musulmans de Lunel, mais à la tenue de certains propos, ne serait-ce que les déclarations du président de l’Union des musulmans de la Mosquée de Lunel, Lahoucine Goumri, j’ai demandé la plus grande vigilance sur la Mosquée »
Le maire DVD de Lunel, Claude Arnaud, dresse un constat alarmant sur les prédicateurs de la Mosquée, tout en continuant d’ignorer les causes profondes du malaise : il a autorisé l’implantation dans sa commune d’une grande Mosquée pilotée par des islamistes intolérants, misogynes, antisionistes et antioccidentaux qui endoctrinent la communauté musulmane.
La Mosquée est toujours en activité aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir