• Accueil
  • > Archives pour juillet 2014

12 juillet, 2014

Hani Ramadan en conférence à la Mosquée Al-Islah de Décines : la société laïque est dominée par le lobby sioniste

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 19 min

Décines est une commune française de 25 800 habitants de la banlieue lyonnaise, dans le département du Rhône.

En moins de trois décennies, une forte immigration musulmane s’est implantée dans la couronne périphérique de Lyon, , des associations islamiques se sont créées pour organiser le développement du culte musulman. On peut noter celle de Vaulx-en-Velin, celle de la Grande Mosquée Lyon ou de Villeurbanne, toutes de mouvance fondamentaliste.
A Décines en particulier, la principale association islamique de la ville, dénommée Al-Islah, a pu finaliser, avec l’aide de la municipalité administrée par le maire socialiste Pierre Crédoz, la réalisation d’un immense projet, l’agrandissement du centre Interculturel de Décines.
Ce complexe islamique comprendra :
– la Mosquée Rahmane
– l’Association Al-Islah
– Une école coranique (École de la réussite)
La somme nécessaire à la construction de ce gigantesque complexe islamique est de 5 millions d’euros, plus de 1,3 millions d’euros ont déjà été récoltés auprès des Fidèles. (hard-copy)

-                                                 Hani Ramadan en conférence à la Mosquée Al-Islah de Décines : la société laïque est dominée par le lobby sioniste dans Politique 204699MosqueDcines
La maquette du projet du futur centre Interculturel Al Islah de Décines (hard-copy). Un vaste complexe islamique aux mains des Frères Musulmans (UOIF) qui transformera radicalement le paysage culturel, cultuel et ethnique de la ville.

Que propose l’association Al-Islah pour l’épanouissement des Fidèles Musulmans de Décines ? L’apprentissage du Respect entre communautés, du vivre-ensemble, de la Fraternité et de l’Amour entre les peuples ?

On peut se faire une idée de l’idéologie diffusée par les imams et prédicateurs du centre Interculturel de Décines en écoutant leurs enseignements, sermons et conférences.
Le prédicateur Shakeel Siddiq était invité par l’association Al-Islah à Décines le 17 janvier 2014, pour conduire les Musulmans dans le droit chemin, la parole d’Allah.
Shakeel Siddiq est diplômé de l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH) de Château Chinon. Sous ce titre pompeux, se cache en réalité une école coranique de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) formant les futurs imams de France.
L’UOIF est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Son ex-président Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »
L’IESH de Château-Chinon où a été formé Shakeel Siddiq a pour principal référent en matière de législation islamique le cheikh antisémite égyptien des Frères Musulmans Youssef Al Qaradawi. (hard-copy)

Youssef Al Qaradawi appelle dans ses préches retransmis sur les télévisions du monde arabe, à l’extermination des Juifs.

Le président de l’UOIF actuel, Amar Lasfar, organisateur de l’Islam dans le nord de la France avec l’appui de Martine Aubry, manifeste publiquement son soutien aux islamistes en glorifiant dans une conférence donnée au Palais de  Lille le 19 août 2012, la conquête du pouvoir en Égypte par les Frères Musulmans.

Pour ce faire une idée plus précise de l’idéologie des Frères Musulmans, quelques extraits de la conférence de Shakeel Siddiq en gras italique ci-dessous, où il incite les Fidèles à lutter contre l’ »islamophobie » :

-                                                      891666MosqueDcineschefiqq Al-Kindi dans religion
-              Le prédicateur de l’UOIF Shakeel Siddiq en conférence à la Mosquée de Décines le 17 janvier 2014

« Quand il y a eu ce problème du voile, et comme il existe encore de toute façon, normalement, à mon sens, on n’aurait pas dû aller vers des facilités. On devrait se mobiliser en tant que Croyant, Croyante, fermement, je suis prêt à verser mon sang, à mourir, qu’on me tire dessus, mais jamais je n’enlèverai mon voile pour ces taghut (mécréants), pour ces gens, ils veulent quoi, ils attendent quoi de moi ? Moi, je cherche à plaire à Allah ! T’es content, t’es pas content, pour moi cela ne change absolument rien ! »
[26:32]
« Nous Musulmans, on veut respecter la femme, mais eux ne veulent pas la respecter, ils en ont fait un produit marketing, ils la mettent toute nue sur les photos. Nous Musulmans, on veut respecter la femme, l’honorer via le mariage, ici on fait la promotion du Zinnah (adultère). Nous Musulmans, on est contre le ribbah (l’usure), eux ils ne fonctionnent qu’avec ça ! Donc notre message pose un problème. Donc ils vont nous calomnier: « les Musulmans sont des terroristes », « on vole des pains au chocolat », on est dans l’absurde total. C’est le message d’Allah qui pose problème. »
[31:45]
conférence de Shakeel Siddiq le 17 janvier 2014 à la Mosquée de Décines : « Comment être efficace face à l’islamophobie à la lumière de la Sirah du Prophète » (hard-copy)

Pour Shakeel Siddiq, les Musulmans vivent en milieu hostile en France, ils sont victimes des « islamophobes » qui les empêchent de pratiquer leur religion.
Qu’est-ce qu’un islamophobe d’après Shakeel Siddiq ?
On remarque que :
– être islamophobe, c’est être contre le port du voile islamique à l’école
– être islamophobe, c’est ne pas punir l’adultère (Zinnah), qui est un crime du point de vue islamique
– être islamophobe, c’est diffuser des images de « femmes nues », (il faudrait que Shakeel Siddiq nous montre où il a vu des photos de femmes nues sur les produits marketing) ou des femmes en tenue d’été.
Or, les institutions françaises ne condamnent pas ces interdits islamiques, la France est donc un pays « islamophobe ».
Dans le dogme musulman défendu par Shakeel Siddiq, le corps de la femme est considéré comme une vulgaire obscénité et doit être couvert. La Féminité, la Beauté, le Charme, la Séduction, la Sensualité sont strictement et formellement interdits.
Les Musulmanes doivent donc porter le voile Islamique, qui couvre les cheveux, symbole de Féminité, ou mieux, un voile qui couvre les cheveux et les courbes féminines du corps (taille, hanches, fesses, nuque, décolleté, jambes), le hijab.

Pour défendre cette idéologie, et lutter contre les « islamophobes », les Musulmans doivent se battre, jusqu’à « verser leur sang », et « qu’on leur tire dessus » pour défendre le port du voile islamique sans contraintes à l’école ou sur leur lieu de travail, ce qui est évidemment en désaccord avec la Loi de mars 2004 qui interdit aux Musulmanes de porter le voile dans les écoles républicaines et laïques.

Il est intéressant de constater que Shakeel Siddiq, issu vraisemblablement d’une famille modeste d’un pays musulman, où il y a peu de libertés d’expression (dessiner le Prophète Mohamed dans un journal est passible de prison), pas de liberté de culte, où les femmes sont réduites la plupart du temps aux taches ménagères, obligées de porter le voile islamique ou le hijab dans certains pays comme le Soudan, l’Arabie Saoudite ou l’Iran, importe l’idéologie islamique antioccidentale en France, critiquant le pays qui l’a accueilli, et dans lequel il bénéficie pourtant d’une aide sociale, médicale, et d’un logement.

Autre prédicateur prestigieux proche de la mouvance des Frères Musulmans invité par l’association Al Islah de Décines, Hani Ramadan.
Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.
Extrait de sa conférence donnée à la Mosquée de Décines le 11 janvier 2014, en gras italique ci-dessous :

-                                                         632550MosqueDcinesHaniRamadan2 Allah
Le prédicateur antisioniste et antisémite Hani Ramadan en conférence à la Mosquée Al Islah de Décines le 11 janvier 2014, veut faire appliquer la Charia, la Loi islamique

« On vit dans une société qui est quand même curieuse, étonnante, cette société républicaine, laïque, sécularisée, qui pense être la société des Lumières. On peut insulter le Prophète de l’Islam, l’ultime Messager de Dieu qui est la lumière envoyée à l’Humanité entière, on peut blasphémer lorsqu’il s’agit du Créateur, mais lorsque quelqu’un s’exprime contre le lobby sioniste par exemple, là tout d’un coup, la liberté d’expression a des limites.
Et on impose ces limites selon deux poids deux mesures, pour les uns on n’a pas le droit d’imposer nos restrictions, mais pour les autres, il est tout à fait possible de l’imposer parce que la société laïque est dominée aujourd’hui par ces lobbies, au niveau financier, au niveau politique, au niveau culturel et artistique, on le voit dans les informations, cela est aussi évident. »

[22:56]

Hani Ramadan utilise un des principes fondamentaux d’endoctrinement au Totalitarisme : la victimisation (comme l’a exploité le nazisme (victime des juifs), ou le communisme (victime des capitalistes), etc…relire « 1984«  de George Orwell). Toute frustration doit être canalisée sur une cible pointée comme responsable de tous les malheurs, afin de cimenter, de souder un groupe de personnes, une communauté, contre un ennemi commun – Hani Ramadan l’a désigné formellement : le sionisme.
Pour Hani Ramadan, les lobbies sionistes dirigent la France, et les Musulmans vivant sur le territoire français en sont les principales victimes.
La communauté Musulmane doit donc se renforcer, s’organiser pour combattre cet ennemi commun.

« On doit réclamer ce qui est légitime, ce qui est en accord avec les principes de l’Islam. Donc Il faut faire une distinction dans les enseignements qui nous sont donnés entre le fait de préserver la cohérence de la communauté pour ne pas entraîner une situation qui est pire que celle que nous vivons, et le fait d’avoir des dirigeants qui servent les intérêts de nos pires ennemis dans la région parce qu’ils ont des intérêts géostratégiques et parce qu’ils cherchent à nuire aux Musulmans, à écarter l’idée que les Musulmans puissent être un jour orientés, dirigés par les principes de l’Islam et par la Charia.
C’est précisément cela, la Charia, dont la source est le Coran et la Sunnah. Et on vient de dire que la sincérité vis à vis de Dieu et de son Messager, c’est cela aussi, c’est de vouloir vivre dans une société qui depuis ses dirigeants jusqu’au commun des Croyants est orientée par les principes de l’Islam. Et il faut agir dans ce sens d’une façon ou d’une autre.

Et n’oublions pas que notre Prophète nous a dit : « Le meilleurs combat, le combat que l’on mène au service de Dieu est une parole de justice et de vérité prononcée que l’on adresse à un tyran. »
[26:15]
Conférence de Hani Ramadan à la Mosquée de Décines le 11 janvier 2014 – « à la Lumière d’un Hadith du Prophète » (hard-copy)

Hani Ramadan expose clairement que l’objectif pour les Musulmans sur le long terme est d’être « dirigés par les principes de l’Islam et par la Charia », une société qui devra être soumise aux lois islamiques et non plus au système sioniste.
Un système qui n’est pas régi par les principes de l’Islam est une société mécréante, et la communauté musulmane doit tout faire pour la transformer, y compris par « le combat au service de Dieu », pour imposer la Charia, incompatible avec les démocraties de type occidental.

 

Le centre Interculturel de Décines n’est pas le seul établissement d’enseignement à propager la doctrine islamique sur la ville.
On peut noter que la commune possède le plus grand établissement musulman de France, le collège-lycée Al-Kindi, qui s’est imposé par les pressions et les revendications d’une partie de la communauté musulmane de la ville. Pour obtenir gain de cause, les manifestants ont terrorisé les responsables politiques en se faisant passer pour des victimes des dirigeants municipaux racistes et islamophobes.

-                                             733923MosqueDcinesmanifestationlyceAlKindi Amar Lasfar
trois cents personnes ont manifesté sous les fenêtres du rectorat en octobre 2006 à Décines pour obtenir l’ouverture du lycée-collège privé musulman Al-Kindi, avec entres autres, comme slogan : « Nous demandons la démission d’un recteur raciste et islamophobe »

Pierre Crédoz a fini par céder, et l’établissement communautaire a ouvert ses portes le 5 mars 2007.
Actuellement, le groupe scolaire Al Kindi dispose de 20 classes avec un effectif de 432 élèves.
Il est important de constater que le collège-lycée est sous contrôle de l’UOIF, Nazir Hakim est le président de l’association Al-Kindi et fait partie de l’équipe dirigeante de l’UOIF, (hard-copy)

Des prédicateurs proches de l’UOIF, comme Nabil Ennasri sont invités dans le collège-lycée pour endoctriner les jeunes Fidèles à l’idéologie des Frères Musulmans.
Nabil Ennasri est un militant de l’Islam politique antisioniste, antioccidental et anti-France. Il maintient une page Facebook officielle (hard-copy) sur laquelle il développe sa propagande.
Ses conférences devant les Fidèles Musulmans visent à les liguer contre la communauté nationale française. Pour Nabil Ennasri, les Musulmans sont en danger en France, l’État français, et ses institutions cherchent à les éliminer. Ils doivent donc réagir et ne pas se laisser faire. (écoutez sa conférence donnée à la Mosquée du Havre).
Nabil Ennasri est également un fervent détracteur de Manuel Valls qu’il considère comme un ennemi. Lors des élections législatives de 2012, Nabil Ennasri a appelé les Musulmans à « faire tomber Manuel Valls », l’ »ami Éternel d’Israël »

-                                                           946503MosqueDcinesNabilEnnasri antisémitisme
Le militant politique antisioniste et antioccidental Nabil Ennasri en conférence au collège-lycée musulman Al-Kindi de Décines le 29 mars 2014

Les institutions islamiques sont relativement récentes, et permettent à l’Islam de s’enraciner durablement, voire définitivement, dans la commune de Décines. Quel avenir pour la jeunesse musulmane de la ville avec aux commandes les prédicateurs fondamentalistes de l’UOIF ? Sera-t-elle encouragée à s’intégrer dans la société, ou au contraire, à former une communauté à part, régie par ses propres règles et ses propres lois ?

-                                                  837201MosqueDcinesPierreCrdoz antisionisme
Avant de démissioner de son poste en 2012, le maire socialiste Pierre Crédoz a favorisé l’implantation de l’Islam dans Décines en permettant l’agrandissement du lycée-collège Al-Kindi des Frères Musulmans (UOIF), et en créant des carrés confessionnels islamiques.
La communautarisation sur le long terme de la société décinoise par l’Islam.

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir