26 avril, 2014

Sermon de l’imam Saïd Ibnou Abderrahman à la Grande Mosquée IQRAA de Cannes, la femme ne doit pas « outrepasser ses droits »: « rester à la cuisine » et « faire à manger »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 14 h 21 min

Cannes, ville soleil du sud-est de la France et port sur la Méditerranée en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, a vu certains de ses quartiers changer progressivement au fil des années, face à l’afflux constant d’immigrants Musulmans en provenance du Maghreb.

La ville dispose de salles de prières, insuffisantes pour combler le besoin des fidèles, réduits à prier dans la rue faute de place dans les lieux de Culte. Face aux pressions et revendications de certaines associations musulmanes pour disposer de nouveaux lieux de prières décents, en particulier de l’Association des Musulmans du Bassin Cannois (AMBC), le maire va mettre en place, avec à l’époque son premier adjoint David Lisnard (nouveau maire de Cannes depuis mars 2014), un programme complet pour satisfaire les Musulmans cannois.

En juillet 2006, les responsables de la municipalité de Cannes dirigée par le maire UMP (jusqu’en mars 2014) Bernard Brochand accordent un terrain pour une bouchée de pain, la valeur d’un euro symbolique, un loyer sur une durée de 99 ans, pour y élever une Mosquée. Une donation contraire aux principes de laïcité de la Loi de 1905, l’état ne finançant aucun culte aux frais du contribuable.
La première pelletée pour construire le lieu de culte est délivrée début juillet 2007 par Bernard Brochand, en présence de Dalil Boubakeur, président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM).

La Mosquée IQRAA est construite entièrement sur des fonds privés, une donation du cheikh wahhabite saoudien Saleh Kamel, qui a financé entièrement le projet à hauteur de deux millions d’euros.
On peut être inquiet de constater l’ingérence par un saoudien dans les affaires cultuelles de la ville de Cannes, provenant d’un pays ayant pour base de législation le wahhabisme.
Le wahhabisme est une doctrine de l’Islam particulièrement radicale, dont on peut avoir un aperçu sur ce lien.

-                                      Sermon de l'imam Saïd Ibnou Abderrahman à la Grande Mosquée IQRAA de Cannes, la femme ne doit pas
Pour former les Musulmans aux préceptes fondamentaux de l’Islam, la Mosquée IQRAA de Cannes intègre (hard-copy) :
- une salle de prière pour les hommes

- une salle de prière pour les femmes
- une madrassa (école coranique)
- une bibliothèque
- une salle de conférence
- un ascenceur pour les personnes à mobilité réduite

-                                                                   420067MosqueCannescolecoranique antisémitisme dans religion
L’école coranique de la Mosquée IQRAA de Cannes délivre des cours d’arabe pour les enfants

-                                                     318209MosqueCannesFidles bernard brochand
Fidèles Musulmans écoutant un sermon de l’imam Saïd Ibnou Abderrahman à la Mosquée IQRAA de Cannes. Vous ne voyez pas de femmes ? Ne vous inquiétez pas, c’est normal.

-                                                     231699MosqueCannesinauguration2 cannes

La Grande Mosquée IQRAA de Cannes a ouvert ses portes le 7 février 2014 et a été inaugurée le 11 avril 2014 en présence de l’ex-maire UMP Bernard Brochand, du cheikh wahhabite saoudien Saleh Kamel (au centre) et de l’imam du lieu de culte Saïd Ibnou Abderrahman (à gauche de Saleh Kamel)

Ce nouveau lieu de Culte, sera-t-il un havre de Paix et de tolérance qui permettra aux Fidèles Musulmans de s’intégrer dans la société civile ?
Le cheikh Saïd Ibnou Abderrahman, imam de la Mosquée, a été formé par l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH) de Château-Chinon, qui, sous ce titre pompeux, abrite un établissement formant les prédicateurs de l’UOIF, la branche politique de la confrérie des Frères Musulmans en France.

L’IESH est étroitement associé aux dirigeants du Conseil Européen de la Fatwa et des Recherches (CEFR) (hard-copy), dont le dirigeant n’est autre que le prédicateur égyptien antisémite Youssef Al-Qaradawi, qui appelle dans ses sermons et ses discours télévisés du monde arabo-musulman, à l’extermination des Chrétiens et des Juifs.
Il est inquiétant et problématique de constater que les responsables de la municipalité offrent ainsi une porte d’entrée à l’endoctrinement de la communauté musulmane cannoise aux prédications de conférenciers proche des Frères Musulmans qui viendront discourir dans les locaux de la Mosquée.

Suivons une des premières conférences de l’imam Saïd Ibnou Abderrahman, donnée à la Mosquée IQRAA de Cannes en gras italique ci-dessous, sur la place de la femme en Islam (hard-copy):

Image de prévisualisation YouTube

« Certains, pas tous parmi les Arabes enterraient vivantes leurs propres filles sans aucun scrupule, sans aucune pitié, sans aucune miséricorde. L’Islam est venu pour abroger cette mauvaise habitude, cette mauvaise tradition. Donc le premier droit donné à la femme, c’est le droit à la vie. Il vient ensuite, parmi les droits que l’Islam a sauvegardé pour la femme, le droit à l’héritage.
Pour la plupart d’entre vous qui êtes français, revoyez les textes et les lois françaises quant à l’héritage et depuis quand la femme ou la conjointe a droit à l’héritage, vous verrez, vous serez très surpris. Tandis qu’en Islam, ça fait quatorze siècles qu’on a donné la part qui revient de droit à la femme, à la fille, à la petite-fille, à la soeur, à la mère ou à la grand-mère. D’abord on donne une part bien précise, sans tenir compte de la situation parce que l’héritage c’est aussi une science.

Le Prophète l’a détaillé dans une sourate, et cette sourate, elle porte le nom : « les femmes ». Il n’y a pas une religion qui ait rendu hommage autant à la femme que l’Islam, alors que l’on vient attaquer l’Islam de cet angle là. »
[01:33]

Saïd Ibnou Abderrahman explique que l’Islam est un vent de liberté, un monde idyllique depuis quatorze siècles en matière de droits des femmes, qui disposeraient d’avantages sur l’héritage et sur les propriétés de biens.
D’après le prédicateur, l’Islam libère la femme de l’oppression qui pré-existait avant l’avènement de la religion de « Paix et Tolérance ». Il met en opposition l’Islam et le monde occidental, les lois françaises sur l’héritage seraient défavorables aux femmes par rapport à la législation islamique, une propagande afin de décrédibiliser l’occident aux yeux des Musulmans cannois. Pour preuves, le Coran glorifierait la femme, en lui attribuant même une sourate complète qui porte son nom « An-Nisa » (« les femmes », sourate IV), mais curieusement, Saïd Ibnou Abderrahman ne cite aucun verset de la sourate en question.

Peut-être par peur de tomber sur un des versets suivants :
« Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand ! »
Le Coran – An-Nisa (les femmes) 4:34

« Il est permis d’épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n’être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez. »
Le Coran – An-Nisa (les femmes) 4:3

Quant à la notion d’héritage tant vanté par Saïd Ibnou Abderrahman pour les femmes, voici ce qu’en dit le Coran, parole de vérité éternelle incontestable et incontestée pour tous les Musulmans, et base de la législation islamique dans quasiment tous les pays musulmans :
« Voici ce qu’Allah vous enjoint au sujet de vos enfants : au fils, une part équivalente à celle de deux filles. »
Le Coran – An-Nisa (les femmes) 4:11

Toujours dans la sourate « les femmes » :
« Et quiconque parmi vous n’a pas les moyens pour épouser des femmes libres (non esclaves) croyantes, eh bien (il peut épouser) une femme parmi celles de vos esclaves croyantes. »
Le Coran – An-Nisa (les femmes) 4:25

Il est permis au Musulman d’épouser jusqu’à quatre femmes, de posséder des esclaves et de les épouser, l’esclavage n’est donc pas proscrit du monde musulman, ce qui inclus évidemment les esclaves sexuelles. Les hommes ont même autorisation de frapper les femmes qui leur désobéissent.
La femme hérite de la moitié de ce que hérite un homme, elle est donc considérée comme un sous-être humain.

Égalité de traitement entre hommes et femmes vous avez dit ?

Après avoir jeté de la poudre aux yeux aux fidèles Musulmans cannois sur les merveilles de l’Islam, l’illusion de la « protection » de la femme par le dogme islamique, le précheur de l’UOIF va cependant rapidement rappeler ses ouailles à la raison :
« Ce n’est pas parce qu’il faut du respect pour la femme, que la femme doit pour autant outrepasser ses droits. Malheureusement, Il y a des couples qui souffrent de problèmes de crises, qui sont dus à ce que la femme veut soi-disant sous un élan d’émancipation, pseudo-émancipation et liberté, prendre les devants, et ça, ce n’est pas de l’Islam. L’Islam est justement venu montrer à l’homme où est son champ d’action, et à la femme où est son champ d’action.
Le rôle de l’homme n’est pas de dormir, et d’attendre l’heure de manger, c’est de sortir, d’aller travailler, suer, donner la subsistance, le halal. La femme va être complémentaire à cet homme là. Elle va venir l’aider dans un domaine où il ne peut pas être au four et au moulin comme on dit. Donc, elle va l’aider par d’autres tâches, et ce n’est pas dénigrant lorsque l’on dit que la femme c’est : »la cuisine », « fait à manger », et son mari vient l’aider. Ce n’est pas dénigrant, chacun son rôle. Et c’est ainsi que la vie est ainsi faite depuis des siècles. Et on veut maintenant changer les choses ? Ceux qui ont voulu retourner les choses, on a vu comment cela s’est retourné contre eux. »

[08:01]
sermon de l’imam Saïd Ibnou Abderrahman à la Mosquée IQRAA de Cannes

L’imam explique que la femme ne doit pas « outrepasser ses droits », elle est complémentaire à l’homme. Pendant qu’il part travailler, sa femme doit s’occuper de la cuisine et faire à manger.
De quels droits est-il question ici ? De quelle législation ? La charia islamique ? Et qu’en est-il du droit français ?
L’enseignement dispensé aux Fidèles Musulmans cannois, citoyens français, vous semble-t-il compatible avec les valeurs de la société civile occidentale ?
Par ailleurs, quel impact sur le long terme, peut générer l’ingérence de l’UOIF (Frères Musulmans) et du wahhabisme sur les structures de la vie en société cannoise, et sur les jeunes Musulmans de l’école coranique de la Mosquée ?

-                                              811563BernardBrochandDavidLisnard CFCM

« Le 24 Juillet (2006) donc, la délibération proposant un bail emphytéotique entre la Ville de Cannes et l’Association des musulmans de La Bocca, dans le prolongement du rapport de la mission municipale ad hoc, a été votée à l’unanimité des élus des cinq groupes composant l’assemblée délibérante cannoise. »
« C’est vraiment ce que je voudrais modestement contribuer à construire dans notre ville, en recherchant ce qui doit rassembler, peut constituer une identité collective décomplexée, pour que chacun ait la possibilité de se sentir citoyen de façon pleine et entière, donc bénéficie de garanties et soit face à des responsabilités. »
David Lisnard (sur la photo à gauche), maire UMP de Cannes, instigateur du projet de la Mosquée IQRAA (en collaboration avec l’ex-maire UMP Bernard Brochand à droite sur la photo) se félicite de son oeuvre,  l’avènement d’une société islamique où la femme sera cantonnée au rôle de femme au foyer, et l’ingérence de l’Islam politique militant dans les affaires cultuelles et sociales de la ville.

13 avril, 2014

Endoctrinement islamique par les prédicateurs de la future Grande Mosquée de Saint-Chamond : « Je suis monté dans le feu et j’ai vu que la plupart de ses habitants sont des femmes. » « La viande de porc contient des vers. »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 18 h 58 min

Saint-Chamond est une commune de 35 000 habitants située dans le département de la Loire en région Rhône-Alpes, près de Saint-Étienne. La région connaît ces dernières décennies une forte poussée démographique de la communauté musulmane, des associations islamiques voient le jour pour diffuser le culte Musulman.
Par exemple, à Saint-Étienne, on peut noter la Grande Mosquée Mohammed VI, propriété du roi du Maroc sur le territoire français, ou encore la Grande Mosquée de Montreynaud, avec ses imams fondamentalistes et intolérants.

-                                            Endoctrinement islamique par les prédicateurs de la future Grande Mosquée de Saint-Chamond :

Jeunes filles voilées de la Mosquée Attakwa de Saint-Chamond (hard-copy). Dès leur plus jeune âge, les filles apprennent que le hijab est le vêtement qui les préserve des souillures du monde occidental.

L’actuelle Mosquée Attakwa, située en bordure de route, est devenue trop exiguë pour accueillir la masse de Fidèles. L’association obtient du maire socialiste de la ville, Philippe Kizirian, après délibération favorable de la municipalité le 25 juin 2013, un terrain, puis un permis de construire validé le 30 janvier 2014, pour bâtir une nouvelle Grande Mosquée, rue Voltaire.

Le 21 mars 2014, c’est la consécration : pose de la première pierre de la future Grande Mosquée de Saint-Chamond. Sur un terrain de 6500 m², ce nouveau lieu de Culte pourra accueillir prochainement 1200 fidèles. Un immense complexe islamique avec salles de prières, salles de conférences et salles de classe pour l’école coranique.

-                                          635793MosqueSaintChamond2 Ahmed Jaballah dans religion
Maquette de la future Grande Mosquée de Saint-Chamond. Des Dons sont récoltés sur le site officiel de la Mosquée grace à la participation de l’Oumma pour financer cet immense projet, estimé à 3 millions d’euros.

-                                                  538553MosqueSaintChamondposepremirepierre2 Al-Qaradawi

-                               pose de la première pierre de la Grande Mosquée de Saint-Chamond le 21 mars 2014

En attendant de s’installer dans la future Mosquée cathédrale, quelle idéologie est véhiculée par les prédicateurs de la Mosquée Attakwa ? L’art du « vivre-ensemble », du Respect, de la Tolérance entre communautés ? L’Humilité et le Pardon ?
On peut s’en faire une idée plus précise en analysant les conférenciers venant diffuser la « Bonne Parole » dans le lieu de Culte de Saint-Chamond.
Le prédicateur algérien (Younis) Ounis Guergah, membre du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche (CEFR), est venu donner une conférence à la Mosquée de Saint-Chamond le 11 février 2012.
Ounis Guergah, est également directeur des études de l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH) de Saint-Denis.
L’IESH sous ce titre pompeux, n’est en fait rien d’autre qu’une immense Madrassah sous l’égide de l’UOIF, une école Coranique enseignant le Droit islamique, la Jurisprudence du Droit (fiqh), des Fatwas, la finance Islamique, un Système pénal et juridique concurrent de la Constitution Républicaine.

-                                                                 642553MosqueSaintChamondYounisGhergahAhmedJaballahUOIF antisémitisme
Le Cheikh Ounis Guergah (à droite) et le Cheikh Ahmed Jaballah (au centre), président de l’UOIF (jusqu’en juin 2013), le 18 décembre 2009 à l’IESH de Saint-Denis

Le CEFR est par ailleurs une officine de l’UOIF et de la confrérie des Frères Musulmans, une organisation islamiste internationale visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.

Le président du CEFR est le cheikh antisémite égyptien des Frères Musulmans Youssef Al-Qaradawi.

-                                                                      795921MosqueSaintChamondYoussefAlQaradawi antisionisme

L’affiche annonçant la venue de Ounis Guergah à Saint-Chamond, le fait figurer au côté du Cheikh égyptien Youssouf Al-Qaradawi, le mentor de la confrérie des Frères Musulmans et président du CEFR, un prédicateur antisémite. (hard-copy)

Image de prévisualisation YouTube
Le prédicateur égyptien des Frères Musulmans Youssef Al-Qaradawi, théologien de référence pour l’association islamique de Saint-Chamond, appelle devant des millions de téléspectateurs, sur les chaînes du monde Arabe et dans ses prédications, à l’extermination des Chrétiens, des Juifs et est contre la paix avec Israël.

Il est inquiétant de voir des idéologues proches des Frères Musulmans, comme Ounis Guergah, dont les principes et les valeurs sont incompatibles avec ceux des démocraties occidentales, être reçus par les responsables de la future Grande Mosquée de Saint-Chamond. Une véritable ingérance dans les affaires cultuelles par les Frères Musulmans, une main mise sur le futur complexe islamique de la ville.

Les prédicateurs de la Mosquée de Saint-Chamond diffusent également de la propagande contre la viande de porc.
D’après eux, cette viande interdite dans les textes sacrés du Coran, contiendrait des vers.

extrait d’une vidéo publiée sur la page Facebook officielle de la Grande Mosquée de Saint-Chamond (hard-copy), une émission télévisée où un « savant » Musulman, nous démontre « scientifiquement » la dangerosité de la viande de porc, en gras italique ci-dessous (hard-copy 1, hard-copy 2) :

Image de prévisualisation YouTube
« On va voir ensemble ce que contient la viande de porc. La grippe porcine est une conséquence, c’est le fruit d’une graine amère semée par celui qui a mangé de la viande de porc. Allons voir la viande de porc, et les dommages causés à leur propre personne !
Cela est de la viande de porc, regardez comme c’est beau, et sa couleur est rose, donc tout est parfait ! Cependant, quand ils mangent cette viande, ils l’accompagnent avec du coca-cola, et ainsi, ils sont ravis. Regardez mes Frères, coca-cola a été versé sur la viande de porc, et après deux heures seulement, voilà des vers qui sont apparus sur cette viande, vous voyez la taille de ce vers !
Voilà donc la viande de porc raffolée par les européens, et ainsi, ils se font du mal. Vous avez remarqué la taille du vers ? Dîtes-vous que la viande de porc était pleine de vers. Mais quand ils la mangent, que va-t-il leur arriver ? Allons examiner l’estomac d’une personne qui a mangé de la viande de porc et à qui on a introduit un téléscope (sic). Vous voyez, là on a la gorge, l’oesophage, et le début de l’estomac. Comme vous pouvez le constater, c’est rempli de vers ! C’est l’estomac d’une personne qui mange de la viande de porc ! Vous remarquez que ses intestins sont remplis de vers. »

Le cheikh explique qu’en versant du coca-cola sur de la viande de porc, cela fait ressortir les gros vers à l’intérieur au bout de deux heures !
Le « scientifique » Musulman nous montre également, examen clinique à l’appui, que l’estomac et les intestins d’une personne mangeant du porc sont contaminés par des vers.

Bien entendu, ces montages vidéos truqués sont de la propagande, il n’y a pas de vers dans la viande de porc, ni dans l’estomac de ceux qui en mangent.

Dans quel but les responsables de la Mosquée de Saint-Chamond postent-ils cette vidéo sur leur compte Facebook, vitrine officielle du lieu de culte Musulman (vidéo en ligne depuis septembre 2012 sur la page) ?
Cela semble évident. Ils veulent démontrer que les mangeurs de porc, les européens, sont des gens malades, contaminés, en mauvaise santé.
Des Musulmans pieux, purs, peuvent-il accepter de cohabiter avec les européens, des gens sales, qui se font du mal, dont le corps est contaminé par des vers ? Ce type de propagande va-t-il dans le sens de la fraternisation entre communautés ? Cela ne peut évidemment qu’attiser l’animosité, la haine envers des gens « impurs », qui ne respectent pas les Lois d’Allah.

Plus problématique et inquiétant : cette propagande à laquelle adhèrent les responsables de la Grande Mosquée de Saint-Chamond, est-elle enseignée aux jeunes Musulmans dans les locaux de l’école coranique actuelle de la Mosquée Attakwa ? Sera-t-elle diffusée aux enfants dans les classes de la future Grande Mosquée de Saint-Chamond ?

Autre sujet sensible dans le dogme islamique : les prédicateurs sont-ils tolérants envers les femmes ? Quelle est leur vision de la gent féminine ? Le Respect, la Galanterie chevaleresque ?

-                                                  407159MosqueSaintChamondlesfemmesetlenfer2 cefr

« Je suis monté dans le feu et j’ai vu que la plupart de ses habitants sont des femmes. » (hard-copy). Les responsable de l’association Attakwa postent sur la page Facebook de la Mosquée de Saint-Chamond un verset sur les femmes cité par le Prophète Mohamed, Guide « Spirituel » de tous les Musulmans, à caractère misogyne.

D’après les textes sacrés (les hadiths, les faits et gestes du Prophète Mohamed) diffusés par les prédicateurs de Saint-Chamond sur la page Facebook de la Mosquée, ce sont les femmes qui peuplent en grande partie l’Enfer.
Un hadith à rapprocher avec le verset du Coran sur les femmes (An-nisan) :
« Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand ! »
Le Coran – An-Nisan – 4:34

Les femmes sont sous contrôle des hommes. Celles qui n’obéissent pas à leur mari, possédées par le Démon, doivent être ramenées dans le droit chemin, jusqu’à les frapper si elles persistent dans leur entêtement.

Une école de vie, de respect envers son prochain ?

-                                                                     715053MosqueSaintChamondPhilippeKizirian charia

Philippe Kizirian, maire socialiste de Saint-Chamond a programmé l’islamisation de sa municipalité sur le long terme, en attribuant un permis de construire pour bâtir un immense complexe islamique d’endoctrinement religieux intolérant, la Grande Mosquée de Saint-Chamond, pour miner le vivre-ensemble en société.
Philippe Kizirian a été battu aux élections municipales de mars 2014 par un candidat Divers Droite (DVD). Le nouveau maire Hervé Reynaud saura-t-il retourner la situation ?

11 avril, 2014

Hani Ramadan en conférence à la Mosquée de Chartres (association la Plume Chartraine) : « Dans deux passages du Coran, il y a l’obligation pour la femme de porter le voile. »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 12 h 09 min

Chartres est une commune d’environ 40 000 habitants dans le département d’Eure-et-Loir (90 km au sud-ouest de Paris). La ville est connue historiquement pour sa cathédrale gothique, lieu de pèlerinage traditionnel pendant le dimanche des Rameaux et la Pentecôte.

-                                         Hani Ramadan en conférence à la Mosquée de Chartres (association la Plume Chartraine) :

-                                                                                    La cathédrale de Chartres

Depuis trois décennies, Chartres et le département d’Eure-et-Loir connaissent une vague d’immigration importante, avec une forte représentativité de la communauté musulmane. Des associations pour développer le culte musulman se multiplient, 13 lieux de culte islamique sont répertoriés sur le département.
La communauté obtiendra la permission du maire UMP Jean-Pierre Gorges, de construire une Grande Mosquée, qui sera inaugurée le premier juillet 2012.
Ce complexe islamique a été construit sur un terrain de 7200 m². D’une surface de 1200 m² la Mosquée peut accueillir entre 700 et 800 Fidèles. Le coût global de construction de l’édifice est d’environ un million d’euros.

-                                                   836771MosqueChartres Allah dans religion

-                                                    La façade d’entrée de la Grande Mosquée Anoussra de Chartres

-                                                 575621MosqueChartresinaugurationJeanPierreGorges antisémitisme
Inauguration de la Grande Mosquée Anoussra de Chartres le 1 juillet 2012, par le maire UMP Jean-Pierre Gorges (au centre) et Mohamed Moussaoui, président du CFCM (à droite)

Parmi les associations cultuelles de la ville, on peut noter la Plume Chartraine, une association islamique indépendante et privée créée en 2007, proposant l’étude de la langue arabe, et des activités culturelles. Elle s’est développée en 2012 avec de nouveaux locaux et des cours d’initiation aux Sciences Islamiques (charia) pour adultes à partir de 16 ans.
L’association a également ouvert une école coranique, et propose désormais des cours d’initiation aux Sciences Islamiques pour enfants et une classe pour l’éveil des maternelles (hard-copy).

Au travers de cinq matières au choix, le cursus se présente sur une année :

- Introduction à l’Etude de l’Islam
- Initiation au Fiqh
- Sirah (biographie) du Prophète Mohamed
- Langue Arabe (niveau débutant) ou (niveau intermédiaire).
- Tajwîd (règles, pratique et mémorisation du Coran)
Quel enseignement est prodigué à la communauté musulmane de Chartres ?

le 11 mai 2013, les responsables de l’association de la Plume Chartraine reçoivent le prédicateur Hani Ramadan.

Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Quelques extraits de sa conférence donnée devant les Musulmans de l’association chartraine, sur « Le sens des priorités », en gras italique ci-dessous :

-                                                 739629MosqueChartresHaniRamadan antisionisme
Hani Ramadan en conférence à la Mosquée de Chartres (Plume Chartraine) le 11 mai 2013, pour qui l’Islam est un État, un gouvernement, une juridiction, une armée

« L’imam Hassan Al-Bannah dans l’un de ses principes qu’il avait donné disait en substance : « L’islam est une organisation complète qui englobe tous les aspects de la vie. C’est à la fois un état et une nation, ou encore un gouvernement et une communauté. C’est également une morale et une force, ou encore le pardon et la justice. C’est également une culture et une juridiction, ou encore une science et une magistrature.
C’est également une matière et une ressource, ou encore un gain et une richesse. C’est également une lutte dans la voie de Dieu et un appel, ou encore une armée et une pensée. C’est enfin une croyance sincère et une saine adoration.
L’islam c’est tout cela de la même façon ». Donc vous observez qu’il a mis les choses qui sont en règle général les plus importantes : c’est-à-dire la croyance sincère et la saine adoration vers la fin, alors que c’est le plus important dans cette pensée, et qu’il a fait passer tous les autres aspects de la vie, l’Islam touche tous les domaines de la vie, en tant que tel, une dimension politique, économique, culturelle, cultuelle et sociale. Tous les domaines sont concernés. Il faut avoir une idée de l’Islam qui englobe tous ces aspects. »

[09:50]

« Exemple, la question du voile pour les femmes : certains ont prétendu que ce n’était pas une obligation inscrite dans les textes et ils se sont trompés. Dans deux passages du Coran, il y a l’obligation pour la femme de porter le voile, dans la tradition, la Sunnah, est indiquée l’obligation de porter le voile. Donc, cela fait partie des règles de l’Islam. »
[11:38]
conférence de Hani Ramadan pour les Musulmans de l’association la Plume Chartraine, le 11 mai 2013 à Chartres (hard-copy)

Hani Ramadan cite les textes de son grand-père Hassan Al-Bannah, le fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans. Pour rappel, le parti des Frères Musulmans a été classé comme terroriste par le nouveau gouvernement égyptien depuis décembre 2013.
Image de prévisualisation YouTube

-                                                                                           La confrérie des Frères Musulmans

Hani Ramadan reprend l’idéologie des Frères Musulmans en expliquant aux Fidèles de la Mosquée de Chartres que l’Islam englobe en totalité la vie des Croyants. D’après le prédicateur, l’Islam est un État avec un gouvernement, une juridiction, une armée, elle a une dimension politique, économique, culturelle, cultuelle et sociale. Totalitaire.
Ces principes idéologiques sont évidemment incompatibles avec les structures d’une société de type occidental et des institutions de la République Française.
Au fur et à mesure que cette propagande idéologique s’étend, à travers les prédications dans les Mosquées, les réseaux sociaux Internet, les revendications et pressions seront de plus en plus fortes pour demander l’application des principes islamiques, tout en accusant d’« islamophobes », de racistes, tous ceux qui tenteraient de s’opposer à la montée en puissance de l’Islam.

On remarque que parmi les lois de la constitution d’un futur État Islamique proposées par Hani Ramadan, que le voile n’est pas un choix, c’est une obligation de le porter pour la femme Musulmane. Le corps de la femme, une obscénité, ne peut être montré aux hommes, elle doit conserver sa pudeur.
La Beauté, la Sensualité, le Charme, la Séduction sont à proscrire car ils mettent à l’épreuve le Musulman. Une femme ne respectant pas ces principes islamiques ne peut être vue que comme un déchet, incitant au vice, à la fornication et à la prostitution. Cela correspond-il au modèle social occcidental ?

 

Le 4 avril 2014, le président du Collectif des Musulmans de France (CMF) Nabil Ennasri est venu donner une conférence devant les Musulmans de l’association de la Plume Chartraine (hard-copy).

-                                                   705561MosqueChartresNabilEnnasri cathédrale
Nabil Ennasri est un militant de l’Islam politique antisioniste, antioccidental et anti-France. Il maintient une page Facebook officielle (hard-copy) sur laquelle il développe sa propagande.
Ses conférences devant les Fidèles Musulmans visent à les liguer contre la communauté nationale française. Pour Nabil Ennasri, les Musulmans sont en danger en France, l’État français, et ses institutions cherchent à les éliminer. Ils doivent donc réagir et ne pas se laisser faire. (écoutez sa conférence donnée à la Mosquée du Havre). (lien Youtube)

-                                                                625352MosqueChartresNabilEnnasriantiFrance2 charia

-                              Propagande anti-France diffusée par Nabil Ennasri sur sa page Facebook (hard-copy)

Nabil Ennasri est également un fervent détracteur de Manuel Valls qu’il considère comme un ennemi.

Image de prévisualisation YouTube

Lors des élections législatives de 2012, Nabil Ennasri, président du Collectif des Musulmans de France (CMF), a appelé les Musulmans à « faire tomber Manuel Valls », l’« ami Éternel d’Israël » [04:33]

-                                                                    470098MosqueChartresNabilEnnasriManuelValls chartres

Nabil Ennasri, en parlant de Manuel Valls : « Cet homme devient donc Premier ministre de la France. Quelle régression. Affligeant. » (hard-copy)

La diffusion de l’Islam politique antioccidental, anti-France, rejetant les valeurs de la république française pour les remplacer par celles de la charia islamique, aide-t-elle les Musulmans de Chartres à trouver leur voie pour s’intégrer dans la société ?

-                                                         208754MosqueChartresJeanPierreGorges Coran
Le maire UMP Jean-Pierre Gorges laisse l’Islam politique des Frères Musulmans se développer dans sa municipalité de Chartres. Bientôt, dans une ou deux décennies, la ville deviendra-t-elle une terre d’Islam avec la Charia pour législation ?

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir