• Accueil
  • > Politique
  • > Conférence du prédicateur Hani Ramadan à la Mosquée Shatibi d’Avignon : Il est interdit à une femme Musulmane de voyager seule, sans être accompagnée d’un membre de sa famille (Mahram)

29 mars, 2014

Conférence du prédicateur Hani Ramadan à la Mosquée Shatibi d’Avignon : Il est interdit à une femme Musulmane de voyager seule, sans être accompagnée d’un membre de sa famille (Mahram)

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 12 h 27 min

La cité d’Avignon, dans la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, (département Vaucluse 84) surnommée la « cité des Papes » en raison de la présence des papes de 1309 à 1423, accueille aujourd’hui une importante communauté Musulmane.
Les remparts historiques de la ville font peu à peu place à la présence forte de ses huit Mosquées, mais cela était encore trop peu pour satisfaire les Croyants.

Marie-Josée Roig, maire UMP d’Avignon, a participé personnellement à l’inauguration d’une neuvième Mosquée le 5 février 2010. Un bâtiment de 800 m2, aux façades vert et rose avec une salle de prières jalonnée de tapis.
En présence du Consul général adjoint d’Algérie, du président de la Mosquée Ahmeida Bahi, de l’Imam Mohamed Keriati Miloud, de représentants des religions catholiques et juives, de nombreux élus, Marie-Josée Roig a tenu lors de cette inauguration à féliciter les fidèles pour le travail effectué. On peut se demander quels sont les intérêts du gouvernement algérien dans un lieu de culte bâti en France.

-                                                Conférence du prédicateur Hani Ramadan à la Mosquée Shatibi d'Avignon : Il est interdit à une femme Musulmane de voyager seule, sans être accompagnée d'un membre de sa famille (Mahram) dans Politique 480517MosqueeAvignon

Façade de la Grande Mosquée Essouna d’Avignon, inaugurée par la maire UMP Marie-Josée Roig le 5 février 2010

Quel enseignement est dispensé aux Fidèles Musulmans dans ces lieux de prières ?

Parmi les nombreux lieux de Culte islamiques sur Avignon, on peut noter la Mosquée Shatibi. Ce complexe islamique est né à Lyon en septembre 2006, avec un nombre de 50 inscrits pour sa première année. Très rapidement, d’année en année, le nombre d’inscriptions a littéralement explosé pour atteindre plus de 400 inscrits en septembre 2012.
Avignon est la première ville de France à s’inspirer de l’expérience lyonnaise en la matière, en ouvrant son centre Shatibi. (également sur ce lien)
Etude de l’Islam, étude de la langue arabe, règles de lecture du Coran. Les cours sont hebdomadaires et se déroulent le samedi en journée, entre 9h et 17h30. Toutefois, il est possible de prendre des cours le soir en semaine de 18h à 20h.
Une section enfant est également à l’ordre du jour, pour que les jeunes Musulmans puissent acquérir très tôt les fondements des principes coraniques (hard-copy).

-                                           393940MosqueAvignonmusulmansenprire abou oumama dans religion
-                                                   Musulmans en prière à la Mosquée Shatibi d’Avignon en 2012

Le 9 cotobre 2011, les 21 et 22 avril 2012, les responsables de la Mosquée Shatibi d’Avignon ont eu l’immense Honneur de recevoir dans leurs locaux le prédicateur Hani Ramadan, directeur du centre Islamique de Genève, pour y donner des conférences.
Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

-                                                    481171haniramadanconferenceavignonengagement Allah

Pour se faire une idée plus précise de sa « Spiritualité », un court extrait de son intervention à Avignon devant les Fidèles Musulmans, intégralement disponible en ligne au format mp3 sur le site internet officiel de la Mosquée Shatibi, le 9 octobre 2011 :

« Auditeur :Avec qui peut partir une Soeur convertie qui n’est pas mariée, sachant que ses parents ne sont pas Musulmans, et qu’elle n’a pas de Mahram (un responsable masculin Musulman : père, cousin, frère, grand-père…), peut-elle partir avec des voisines proches, qu’elle considère comme sa famille ? »
Hani Ramadan :« La règle qui est connue dans les hadiths authentiques, c’est qu’il est interdit à une femme de faire un voyage au-delà de trois jours, dans une version de deux jours, ou dans une version de un jour, sans la présence d’un Mahram.
Donc, si elle n’a pas de Mahram, par exemple, son père, ou le père de son mari, ou le mari de sa nourrice, il y a plusieurs façons d’avoir des Mahram, je vous donne en quelque sorte un résumé. Dans ce cas là, elle ne doit pas voyager, elle n’a pas l’obligation de faire le « Hadj » (pélerinage à la Mecque), parce que celui qui en a les moyens le Hadj est obligatoire, les Oulémas ont dit : « Dans la mesure où elle n’a pas de marham, elle n’a pas l’obligation de faire le « hadj », puisque personne ne peut l’accompagner. A plus forte raison, si on prend ce cas là, un voyage à l’extérieur elle doit s’en abstenir et ne pas voyager.
C’est l’opinion la plus claire, la plus proche des sources. Par expérience, j’ai du voir ce que nous dit le Messager de Dieu a une valeur qui est probante. Je me souviens qu’à Genève en Suisse, parfois j’ai eu des appels qui me viennent d’ailleurs, une Soeur qui m’a téléphoné de Paris, et cette Soeur a délaissé sa famille pour faire des études dans une autre ville en France, donc elle a fait un voyage, elle s’est installée là-bas, a fait ses études, et elle a fauté avec un non-Musulman. Elle est allée dans le mauvais sens. Et quand je lui a expliqué cette règle là, je me souviendrais toujours qu’elle s’est mise à pleurer au téléphone en me disant : »Si seulement mes parents avaient appliqué cette règle. »
C’est une faute commise, la femme se retrouve seule, en voyage, dans une situation de fragilité.
« 

[55:35]
Conférence de Hani Ramadan à la Mosquée Shatibi d’Avignon le 9 octobre 2011, « La fraternité en Islam »  (hard-copy)

Hani Ramadan édicte une Loi de la juridiction islamique de la Charia : une femme Musulmane, quelque soit son âge, ne peut voyager sans un membre de sa famille (mahram). Elle est sous la responsabilité d’un tuteur. Cette Loi, incompatible avec les principes de la République Française, est un commandement d’Allah, ne peut être réfutée et doit être appliquée dans toute bonne famille Musulmane.
Pour convaincre son auditoire Musulman du bien fondé de cette Loi, Hani Ramadan donne pour exemple une femme qui est partie seule étudier dans une grande ville en France, et « a fauté avec un non-Musulman » : le drame.
Dans la société islamique que veut imposer Hani Ramadan, la femme Musulmane est considérée comme appartenant à la gent masculine de la famille, elle n’a pas de liberté propre, doit rester à la maison et obéir au mari, au frère ou au père. Sortir de la maison implique auparavant de s’en référer aux hommes.
Cet endoctrinement est-il enseigné dans l’école coranique de la Mosquée de Shatibi aux jeunes Musumans ?

Autre érudit de l’Islam de renom conférencier à la Mosquée Shatibi d’Avignon, le prédicateur Abou Oumama.

Abou Oumama donne régulièrement des conférences dans la Mosquée Shatibi, par exemple le 22 janvier 2012 et le 2 juin 2012. (hard-copy)

-                                                     573393MosqueAvignonAbouOumamaIliassAzaouaj antisémitisme

Pour aider les Musulmans à parfaire leurs connaissances du dogme islamique, la religion de « Paix et Tolérance », Abou Oumama donne des cours en ligne sur son site : « l’Oasis de l’Excellence »

-                                                             643829MosqueAvignonAbouOumama antisionisme

-                     le prédicateur Abou Oumama en conférence à la Mosquée Shatibi d’Avignon le 22 janvier 2012

On peut être inquiet de voir ce prédicateur de l’Islam fondamentaliste venir donner des conférences dans un lieu de Culte Musulman à Avignon.

Abou Oumama considère que aucun compromis ne doit être accepté sur le port du Hijab, le voile islamique couvrant les cheveux et tout le corps sauf le visage. Une femme Musulmane s’interroge sur internet, car elle ne peut travailler avec un Hijab. Que doit-elle faire ? Réponse de Abou Oumama (hard-copy) :
« Aujourd’hui, tu n’as aucune obligation d’enlever le Hijab, il y a même des gens aujourd’hui qui vivent dans l’obligation de l’enlever, les parents veulent les éjecter. Ils n’ont aucun moyen et doivent travailler pour gagner de l’argent. Tu n’es pas dans ce cas là, tu es dans le cas où tu peux porter le Hijab sans aucun problème. C’est Allah qui donne les moyens de subsistance.
Tu peux enlever le Hijab, mais tu vivras dans le Dana’c total. Celui qui délaisse mon éducation, celui qui délaisse la religion d’Allah, il vivra dans le Dana’c ! Le Dana’c, c’est un mot qui me fait trembler, qui me donne des frissons. Dana’c ! il vivra dans la tourmente, dans les malheurs, dans la pression, dans les instabilités, dans la pauvreté totale, psychologique et morale, il ne sera jamais satisfait. Tu vois des gens riches, mais ils ne dorment pas…Ma Soeur, va vers Allah et il t’ouvrira des portes. »

[17:36]

Abou Oumama menace les Musulmanes en leur expliquant que si elles retirent leur Hijab pour aller travailler, elles subiront un châtiment terrible : le Dana’c ! La tourmente, les malheurs, une vie pauvre. Il faut garder le Hijab, Allah seul leur apportera la subsistance (on se demande comment).

Abou Oumama est également un idéologue politique, il considère par exemple Mohamed Merah, le terroriste islamiste qui a abattu trois militaires français, un rabbin et trois enfants Juifs à bout portant en mars 2012 à Toulouse, comme une victime du système (hard-copy):
« Tu peux dire que Sarkozy a tué les sept (victimes) indirectement, tu peux le dire. Les politiques en France depuis quelques années, ont été indirectement la cause de l’assassinat de ces sept personnes, tu peux le dire. Tu peux dire que le tueur de Toulouse est lui même une victime de lui-même, de ses parents, des média, des hommes politiques, du système, mais rien ne justifie ses actes, lui même, c’est une victime. »
[11:20]

Le prédicateur Abou Oumama, une référence pour les responsables de la Mosquée du centre Shatibi d’Avignon, accuse Nicolas Sarkozy d’être « indirectement » responsable du meurtre des sept victimes de Mohamed Merah. Quelle serait cette responsabilité « indirecte » que porte Nicolas Sarkozy sur ces attentats ? Mystère.

-                                                         149145MosqueAvignonMohamedMerah Avignon

Pour Abou Oumama, Mohamed Merah, qui roulait en BMW, est une victime du système, un jeune homme mal dans sa peau, tellement malheureux que pour soulager sa peine, il a été amené à abattre de sang-froid des Arabes ayant trahi ses Frères Musulmans engagé dans l’armée française, ainsi que des Juifs, dont trois enfants abattus à bout portant.
Sa mère, sa soeur, son frère actuellement en prison, ont avoué qu’ils étaient fiers de ce qu’avait fait Mohamed Merah, son frère Abdelkader Merah, radicalisé, a même expliqué à sa mère au parloir de sa prison : « Par Allah, c’est le meilleur cadeau que m’a fait Mohamed ».

Que serait la France, si tous les chômeurs français, dans les régions pauvres comme l’Auvergne, en difficulté, sans travail, ayant du mal à boucler leurs fins de mois, réagissaient comme Merah ? « je n’ai plus de travail, bah tiens ! je vais assassiner des enfants Juifs, ça ira beaucoup mieux. »
Dans sa vision édulcorée de l’Islam, Abou Oumama refuse de comprendre que Mohamed Merah, endoctriné en prison, n’a fait que suivre scrupuleusement les recommandations du livre Parfait, le Coran, la Révélation Sacrée, Parole de Vérité Éternelle pour tous les Musulmans :

« Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés. »
Le Coran 9:29

« Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants. »
Le Coran 2:191

« Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes. »
Le Coran 2:193

« Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. »
Le Coran 5:82

« Selon Abou Hourayra, le Prophète a dit : « L’Heure ne viendra pas tant que les Musulmans n’auront pas combattu les Juifs qui n’auront d’autre recours que de se cacher derrière les pierres et les arbres qui diront : « Musulman ! Voici un Juif qui se trouve derrière moi, viens donc le tuer ! », à l’exception d’un arbre appelé gharqad et qui est un des arbres des Juifs. »
[Bukhari et Muslim]

Nous sommes là bien loin du Message d’Humilité, d’Amour, de Pardon et de Paix des Évangiles de Jésus Christ dans la Bible.

-                                            463582MosqueAvignonAbouOumama2 Bible

Abou Oumama développe par ailleurs une propagande politique antisioniste, adepte de la théorie du complot (hard-copy):
« La Palestine, cette terre Sacrée a déjà passé plus de 90 ans chez les Croisés. Les Croisés avaient colonisé la Palestine. Aujourd’hui la Palestine est colonisée par les sionistes, aidés et soutenus par les franc-maçons, aidés et soutenus par les évangélistes, aidés et soutenus par la majorité des pseudo-chrétiens. »
[8:55]
« Quand l’Europe massacrait les Juifs, quand Hitler massacrait les Juifs, les pays Musulmans étaient bras ouverts pour les Juifs. Et à un moment donné, les sionistes ont donné un coup de traitre (sic) à des gens qui les ont reçus, à des gens qui étaient bienveillants envers eux, ils ont donné ce coup de traitre aidés par l’Angleterre, la France et les États-Unis, et ont colonisé la Terre Sacrée. »
[16:53]
« Le Juifs et les Chrétiens qui aident aujourd’hui, dans leur esprit de Croisés, de Croisade, les sionistes à appliquer ces injustices inégalées dans le monde moderne, doivent un jour ou l’autre se remettre en cause, doivent un jour ou l’autre se dire que la Palestine ne doit pas payer les injustices de l’Europe. »
[17:47]

Abou Oumama évoque la Palestine, mais ne parle jamais de l’état d’Israël. Il considère que le territoire palestinien est colonisé par les sionistes aidés par les Occidentaux, dans une guerre entre Musulmans et Croisés, et Israël n’aurait donc pas lieu d’exister.
Le démantèlement de l’empire ottoman a généré une situation complexe et la création de plusieurs états dans la première moitié du XX siècle : Jordanie, Irak, Liban, Syrie, Israël. Mais la création d’Israël est vue de manière unilatérale par Abou Oumama comme une colonisation agressive par les « sionistes », il ne reproche rien à la création de la Jordanie, de l’Irak ou du LIban, pour lui, seuls les Juifs sont responsables. Sur les massacres de masse lors de la création de l’Irak, avec la persécutions et l’expulsion de Juifs et de Chrétiens du territoire dans les années 1940-1950, pas un mot.
Historiquement, la Palestine a toujours eu une population juive et arabe.
Les migrations de colons Juifs au début du XX Siècle se sont faites sur des terres désertes, pas pour chasser les autochtones.
Une ville comme Tel-Aviv n’existait pas au début du XX Siècle, elle a été construite entièrement par les Juifs, sur une terre désertique, ce qui a attiré par la suite une population Arabe pour y travailler et y vivre.
Autre information erronée de Abou Oumama, les Arabes auraient « accueilli à bras ouverts » en Palestine les Juifs fuyant le nazisme, un paradis terrestre.
Et les massacres de Jérusalem en 1920, de 1929 à Hébron, les révoltes arabes de 1936-39 dans la Palestine mandataire contre les communautés juives ?

Image de prévisualisation YouTube
Abou Oumama ne fait également aucune mention du mufti de Jérusalem Mohammed Amin Al-Husseini, allié d’Hitler pendant la deuxième guerre mondiale et qui appelait à tuer tous les Juifs en Palestine.
Expliquer simplement que les Arabes ont « accueilli à bras ouverts » les Juifs pour vouloir démontrer la nocivité du sionisme, n’est pas objectif.

Parmi ses fréquentations pour l’aider à trouver le cheminement vers Allah, Abou Oumama rencontre également le prédicateur belge d’origine marocaine Iliass Azaouaj, avant qu’il ne parte définitivement pour le Jihad en Syrie contre Bashar Al-Assad en avril 2013, avec qui il a donné une conférence à la Mosquée Shatibi d’Avignon le 2 juin 2012. (voir affiche ci-dessus)

-                                           392577MosqueAvignonIliassAzaouaj charia

-      Les prédicateurs de la Mosquée Shatibi d’Avignon, Abou Oumama et le futur jihadiste Iliass Azaouaj

-                                                   418253MosqueMricourtIliasAzaouajJIhad chrétiens
-                                              Iliass Azaouaj, jihadiste en Syrie, hiver 2013-2014

 

Ces prédicateurs apportent-ils paix et sérennité à la communauté Musulmane de la cité d’Avignon ? Est-elle orientée vers l’apaisement, ou vers son repli identitaire ? Quel climat cela peut-il générer au coeur de la société avignonnaise ?

Le 13 mai 2013, des arabo-Musulmans agressent le Père Grégoire, un prêtre en tenue religieuse, pour lui dérober son téléphone portable, en le rouant de coups.

Image de prévisualisation YouTube
Monseigneur Cattenoz, archevêque d’Avignon explique :«Ce quartier est progressivement pris en main par des gens de religion musulmane».

-                                                    711283MosqueAvignonJoseMarieRoig christianisme

« Je suis convaincue que pour avancer, une ville doit le faire avec l’ensemble de ses familles spirituelles et communautaires, comme je le suis également de la nécessité d’un dialogue et d’une meilleure compréhension entre tous les Avignonnais, qu’ils soient Chrétiens, Musulmans ou Juifs ou bien qu’ils se réclament des autres confessions présentes au sein de notre cité. »
Discours d’inauguration de la Grande Mosquée d’Avignon par la maire UMP Marie-Josée Roig le 5 février 2010, qui a fourni un travail de sape considérable, en encourageant l’implémentation de Mosquées dans la cité.

Laisser un commentaire

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir