• Accueil
  • > Politique
  • > Conférence de Tariq Ramadan à la Grande Mosquée de Belfort : « Les élections, c’est le festival du mensonge officialisé, ils mentent tous, et tout le temps »

18 janvier, 2014

Conférence de Tariq Ramadan à la Grande Mosquée de Belfort : « Les élections, c’est le festival du mensonge officialisé, ils mentent tous, et tout le temps »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 12 h 39 min

Belfort est une commune française située au nord-est de la région Franche-Comté, près de la frontière suisse. La ville comptait plus de 50 000 habitants en 2011.

L’est de la France a connu une forte vague de l’immigration musulmane ces trente dernières années, de grandes Mosquées cathédrales ont fleuri dans les métropoles du nord-est de la France (Lille, Strasbourg, Mulhouse, Villeneuve d’Ascq, etc…), le territoire de Belfort n’est pas épargné.

Face aux demandes incessantes de la communauté musulmane pour disposer de lieux de Culte décents, les responsables de la municipalité dirigée à l’époque par le maire Jean-Pierre Chevènement ont attribué un terrain à une association musulmane pour l’édification d’un complexe islamique.
La construction de la nouvelle Grande Mosquée de Belfort a débuté en juillet 2006, et a ouvert ses portes en août 2010. L’édifice s’étend sur une surface de 1900 m², et peut accueillir environ 1500 fidèles. La Mosquée abrite également une école coranique, une bibliothèque et un salon de thé.

-                                                           Conférence de Tariq Ramadan à la Grande Mosquée de Belfort :

Façade d’entrée de la Grande Mosquée de Belfort

610644MosqueBelfortfinramadan abattoir dans religion

Musulmans écoutant une conférence à la Grande Mosquée de Belfort

Au fil des années, l’influence de la communauté Musulmane se remarque de plus en plus. En octobre 2013, la municipalité de Belfort dirigée par le maire socialiste Étienne Butzbach donne son accord pour l’installation pendant trois jours d’un abattoir halal pour la fête de l’Aïd sur la parking de la place Robespierre. (pour égorger environ 900 moutons selon le rituel islamique).
Le FN et Brigitte Bardot ont manifesté leur désaprobation face à ce qu’ils considèrent comme une manifestation organisée de torture animale de masse, les moutons sont en effet égorgés à vif sans étourdissement, et agonisent dans d’atroces souffrances.
Une pétition à l’initiative de « Défense animale Belfort » a circulé sur Internet, 26 300 signatures ont été recueillies en quelques jours pour empêcher le fonctionnement de cet abattoir, a été présentée devant Étienne Butzbach. La pétition fut classée sans suite, et l’abattoir a pu fonctionner normalement.

-                                               555211MosqueBelfortabattagehalal Aïd
Expansion de l’Islam en France. Abattoir dressé pendant la fête de l’Aïd en octobre 2013 sur le parking de la place Robespierre à Belfort. Plus de 900 moutons égorgés selon le rituel islamique

Quelle éducation reçoivent les Musulmans des imams et prédicateurs de la Grande Mosquée de Belfort, un apprentissage de l’Amour, de la Paix et de la Tolérance ?
On peut s’inquiéter du fait que les responsables de la Mosquée de Belfort, un site normalement dédié à la prière, au recueillement et à la méditation, soient en relation avec les prédicateurs de l’Islam politique antisioniste et antioccidental des frères Hani et Tariq Ramadan. ils ont tous deux été reçus à la Mosquée pour y donner des conférences.

Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

-                                                                 658586MosqueBelfortHaniRamadan Al-Qaradawi

Conférence de Hani Ramadan à la Grande Mosquée de Belfort le 8 mai 2011 : « le voile est une obligation en Islam » (hard-copy)
[35:45]

Un guide spirituel pour les Musulmans belfortains ?

Le prédicateur Tariq Ramadan, très médiatisé, milite dans les Mosquées et dans ses ouvrages, (« le face à face des Civilisations » par exemple), et sous des discours toujours plein de sous entendus, pour la mise en place d’un système totalitaire, un État islamique doté d’une Constitution s’appuyant intégralement sur les Lois Divines, les préceptes du Coran, et dirigé par un dignitaire religieux, un Imam. Un État crée par les Musulmans, pour les Musulmans, sans aucune opposition politique, un Califat.
Lors du congrès annuel de l’UOIF au Bourget du 6 au 9 avril 2012, des prédicateurs antisémites, comme Youssouf Al-Qaradawi ou Safwat Hijazi qui expliquent, devant plusieurs dizaines de millions de téléspectateurs sur les chaînes Arabes (Al-Jazeera, Al nas-tv , Tv Al-Aqsa, etc…) vouloir unifier les Musulmans afin de finir le travail d’Hitler, punir et exterminer les Juifs, ont été interdits de se présenter à ce congrès (sous la pression du FN, il faut le souligner).
Tariq Ramadan a, dans un article, pris la défense de ces prédicateurs antisémites et a condamné Nicolas Sarkozy pour cette mesure, dans un vibrant plaidoyer rendant hommage à ces « savants musulmans de renommée mondiale » injustement bannis du territoire français (hard-copy).

En gras italique ci-dessous, quelques extraits de sa conférence donnée à la Grande Mosquée de Belfort le 5 mai 2012 :

-                                                     649258MosqueBelfortTariqRamadan Allah

Tariq Ramadan en conférence à la Grande Mosquée de Belfort le 5 mai 2012

« Ibm Tamyya disait un jour « ils veulent me mettre en prison, ils pensent qu’ils vont m’enfermer, mais mon jardin, c’est mon coeur, je vais retrouver dans mon coeur ma liberté. Ma liberté vient de mon coeur, elle ne vient pas de ce que vous me donnez. » Parce que me donner une fausse liberté en poussant systématiquement à dire :  « toi t’es Musulman !, prouve-nous que t’es bien ! », et puis vous, vous êtes à la porte de la prison mentale, en essayant tout le temps de prouver que vous êtes bien, mais en fait, vous êtes un enchaîné, vous n’êtes pas un homme libre.
Vous êtes enchaîné à la porte de la prison que l’on vous a construit mentalement. Vous, vous pensez répondre verbalement à une prison mentale qui est dans le paysage.
Vous pensez par exemple que dans les discours politiques que vous avez avant les élections, c’est dû au hasard ? Mais qui a voulu ça ? Tous les partis populistes font ça, partout en Occident ! Les élections aux États-Unis, jusqu’en Europe, partout ! Sytématiquement reprendre le thème, jusqu’à ce que cela devienne un problème, cela nous enferme tous, on n’arrive plus à sortir du schéma, et on se situe tous à l’intérieur de la prison, et on parle devant la porte. Et plus tu parles devant la porte, et plus tu penses que t’es libre, mais en fait, t’es attaché à la porte. »

[1:13]
Conférence de Tariq Ramadan à la Grande Mosquée de Belfort le 5 mai 2012 (hard-copy)

« On ne va pas se laisser distraire par ceux qui ont envie de nous comprendre et de nous réduire à être un problème sur la Terre. »
[1:15]
« Malgré le message positif de notre religion, nous savons qu’il y a des gens qui n’ont pas envie de ça, quand vous parlez paix, ils veulent la guerre, quand vous parlez justice, ils veulent l’exploitation, quand vous voulez parler de liberté, ils vont vous mettre en prison. Vous savez que c’est comme ça. »
[1:57]
« Le problème qu’on a, si on ne trouve pas la force en nous avant, on va être réduit à répondre à l’attaque. On va contre-attaquer, on va réagir à l’action. Mais quand vous réagissez, vous êtes faible, c’est quand vous agissez que vous êtes fort, quand vous avez un temps d’avance que vous êtes fort. »
[2:22]
Conférence de Tariq Ramadan à la Grande Mosquée de Belfort le 5 mai 2012

Image de prévisualisation YouTube

« Les élections, c’est le festival du mensonge officialisé. Ils mentent tous, et tout le temps, ils sont en train de dire des contre vérités, c’est de la mise en scène, on est devant un film. ça va finir, inch’Allah, après demain. »
« Au lieu d’être les spectateurs de leur mise en scène, nous, on va être les acteurs de la véritable histoire. Ils sont près à tout pour aller chercher les voix des populistes, qu’on les laisse, allez-y ! Si vous n’avez pas la dignité de l’intelligence, nous on aura la dignité du choix. »
[3:10]
Conférence de Tariq Ramadan à la Grande Mosquée de Belfort le 5 mai 2012


Tariq Ramadan installe d’entrée de jeu devant une assemblée de fidèles Musulmans, un climat oppressant et électrique. Il oppose dans tous ses discours, les Musulmans vivant en milieu hostile en Occident, et les mécréants,
Ils se doivent donc de résister à l’oppresseur. D’après le prédicateur, tout est organisé contre les Musulmans, les politiciens sont des comploteurs qui « mentent tous, et tout le temps », que se soit en Europe ou aux États-Unis.
On essaye d’enfermer les Musulmans dans une « prison mentale ».

Ce type de discours, ne peut évidemment qu’alimenter l’animosité des fidèles Musulmans de Belfort contre les non-Musulmans et les institutions politiques de la République (« Ils mentent tous, et tout le temps »), soient disant parce qu’elles visent à décrédibiliser les Musulmans et à les enfermer dans « une prison mentale ». (Alors que plus de 2200 Mosquées ont été construites en France à l’aide de ces mêmes politiques en moins de 30 ans, et que plus de 200 sont actuellement en cours de construction !)

Pensez-vous qu’avec des prédicateurs tels que Hani et Tariq Ramadan, l’Islam de Belfort se développe dans la sérennité et l’amitié entre les peuples ?
Vues les relations des responsables en charge du lieu de Culte, on est également en droit de s’inquiéter : quel enseignement est dispensé dans l’école coranique de la Mosquée aux jeunes Musulmans ?

-                                                      691364MosqueBelforttienneButzbach antisémitisme

« Pour éviter que ne se développe un Islam des catacombes propice à des dérives peu souhaitables, la Ville de Belfort, comme l’ont d’ailleurs souhaité tous les gouvernements successifs, a souhaité permettre l’expression d’un Islam paisible intégré dans le contexte national français. »
« Aujourd’hui, les choses sont claires. La Ville a acquis les terrains rendant possible la construction d’un lieu de culte central sur l’emplacement de la Lunette 18. »
Le maire socialiste Étienne Butzbach (à l’époque, adjoint au maire Jean-Pierre Chevènement) justifie la construction de la Grande Mosquée de Belfort en 2005, dans le magazine « Belfort Mag » – octobre 2005 – n°162

-                                          974554MosqueBelfortJeanPierreChevnement antisionisme

 » - Judith Waintraub : Que vous inspire le référendum suisse sur les minarets ?
 » - Jean-Pierre Chevènement : La question était idiote ! Demandez aux Suisses si les musulmans doivent être libres de pratiquer leur religion, ils répondront oui. Ces lieux de culte doivent s’intégrer à nos paysages. J’y ai veillé à Belfort pour la grande mosquée inspirée des toits plats des mosquées andalouses : l’horizontal des lignes et le béton rose s’harmonisent admirablement avec le profil des fortifications et le grès des Vosges. »
Jean-Pierre Chevènement, ex-maire de Belfort, interviewé pour Le Figaro, décembre 2009

Laisser un commentaire

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir