• Accueil
  • > Politique
  • > Vidéo-conférence du cheikh saoudien Abderrahmane Al Barak au Centre Éducatif du Palmier (CEP) de Saint-Denis : « Les Chrétiens seront avilis et humiliés le jour de la Résurrection »

23 septembre, 2013

Vidéo-conférence du cheikh saoudien Abderrahmane Al Barak au Centre Éducatif du Palmier (CEP) de Saint-Denis : « Les Chrétiens seront avilis et humiliés le jour de la Résurrection »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 04 min

Saint-Denis est une ville du nord de la banlieue parisienne de plus de 90 000 habitants dans le département de la Seine-Saint-Denis (93).
L’immigration intensive subie par la ville en quelques décennies a radicalement changé son environnement.

La transformation du paysage ethnique, culturel, et cultuel est tel que l’on peut estimer aujourd’hui que plus des deux tiers de la population de la ville sont d’origine extra-européenne, il n’existe par exemple, dans cette grande ville, plus une seule boucherie traditionnelle vendant du porc en centre-ville, les kebabs et les pizzerias sont tous halal.
On peut par ailleurs vérifier que, statistiquement, dans les quartiers périphériques de la ville, plus d’une femme sur cinq porte un voile islamique ou un Hijab (voile couvrant les cheveux, la nuque et tout le corps sauf le visage).

Cette forte présence de la communauté Musulmane depuis de nombreuses années a facilité la mise en place de structures et associations afin de revendiquer la construction de plusieurs lieux de Cultes Musulmans.
On peut noter principalement sur Saint-Denis :
le centre tawhid de Tariq Ramadan, avec ses précheurs fondamentalistes
l’institut Européen des Sciences Humaines (IESH), l’école coranique de l’Union des Organisation Islamiques de France (UOIF), la branche des Frères Musulmans en France, organisation politique antisioniste et antioccidentale, militant pour la mise en place d’un Califat, un État Islamique totalitaire gouverné sous la Charia.
la future Grande Mosquée de Saint-Denis et son minaret de 24 mètres, située rue Henri Barbusse et financée en partie par l’Arabie Saoudite, en cours de construction
– et bien entendu les dizaines de salles de prières qui parsèment la ville.

Parmi les édifices les plus récents du culte Musulman, on peut noter le Centre Educatif du Palmier (CEP), un établissement privé d’enseignement de la langue arabe, des sciences religieuses (Charia) et du Coran situé boulevard Anatole France à Saint-Denis. Le centre éducatif comprend 38 classes, 15 enseignants expérimentés et plus de 700 élèves. Pour faire plus court, une nouvelle Mosquée déguisée.

Sur la page d’accueil du site, on voit que les responsables de l’établissement travaillent en collaboration étroite avec des imams et des cheikhs wahhabites, venant directement d’Arabie Saoudite. Le programme d’enseignement est calqué sur celui dispensé à Médine. (hard-copy)

 

-                                            Vidéo-conférence du cheikh saoudien Abderrahmane Al Barak au Centre Éducatif du Palmier (CEP) de Saint-Denis :
Le Centre Éducatif du Palmier, établissement de diffusion de la propagande de l’Islam fondamentaliste wahabbite

Le wahhabisme est une doctrine islamique fondée au XVIII Siècle par l’association du conquérant Ibn-Al Saoud et du théologien et imam Mohammed ibn Abd el-Wahhâb , qui formèrent une alliance en proposant de revenir aux fondamentaux du Coran.
Dans le wahhabisme, aucune tolérance religieuse n’est permise en dehors de l’Islam, la pratique du Christianisme, du Judaïsme ou de toute autre religion sur le territoire saoudien est passible de prison.
Seule la charia doit s’appliquer de plein droit, à l’exclusion de toute opposition politique, un véritable système fascisant.
Parmi les chatiments et les droits dictés par le wahhabisme, on peut trouver : couper la main des voleurs, lapider les femmes adultères, posséder des esclaves, le mépris et le rejet de la Culture Occidentale impure car non islamique, l’antisémitisme.
L’impureté du Monde justifie le développement d’un Islam conquérant, la planète entière doit devenir un monde islamique à terme, soit par le Jihad offensif (guerre contre les non-musulmans), soit par l’introduction progressive de la propande, pratiques et règles islamiques dans les pays Occidentaux (prèches dans les mosquées, finance islamique, viande hallal, port du voile, règles de non mixité sociale homme/femme, lois islamiques, etc…).
Cette propagande saoudienne est portée à travers toute la planète, aussi bien aux États-Unis, qu’en Europe, elle est clairement démontrée dans le livre de Antoine Sfeir : « la démocratie en danger, l’enseignement islamiste saoudien ». Les textes des programmes scolaires des écoles coraniques à tendance wahhabite font abstraction complète de l’Histoire de la Civilisation Occidentale, et enseignent que les chrétiens et les juifs sont des ennemis à combattre pour la plus grande gloire de l’Islam, par exemple en Angleterre, dans les 40 établissements du Saudi Students Clubs and Schools, englobant  5000 étudiants de 6 à 18 ans, d’après un documentaire de la BBC.

On peut par exemple constater que le cheikh wahhabite saoudien Wassouliah Abbas fut invité par les responsables du CEP, ce cheikh interdit aux Musulmans de serrer la main des femmes ou de dessiner des êtres vivants, lors de son passage à la Grande Mosquée de Creil en juillet 2011.

 

-                                                    218430MosqueSaintDenisAbouAyoub Abderhamane Al Barack dans religion
Respectivement de gauche à droite, Soufiane Abou Ayoub, vice-président du Centre Éducatif du Palmier, recevant le cheikh wahhabite saoudien Wassioullah Abbas, qui ne serre pas la main des femmes, en juin 2012

 

Qu’en est-il du sujet sensible de la mixité homme/femmes, cela pose-t-il un problème pour les responsables de l’établissement ? Ci-dessous, le réponse formulée sur le site du CEP (hard-copy)

-                               774446MosqueSaintDenisnonmixit2 Ahmed Jaballah

On peut constater que les responsables du CEP appliquent rigoureusement les principes du wahhabisme. Pas de mixité entre hommes et femmes à l’intérieur de l’établissement, les tentatrices pouvant perturber la concentration des Musulmans sur le chemin d’Allah et son Prophète. Où se cachent les féministes pour dénoncer cette vision de la femme ?
A-t-on là une image qui sera représentative de la société islamique de Saint-Denis dans les quelques décennies à venir ?

 

Prédicateur de l’Islam wahhabite parmi d’autres, le cheikh Tarek Ibn Idriss, dans une vidéo-conférence diffusée en direct de Médine, expose les détails de la stratégie militaire employée par le Prophète Mohamed et son armée pour vaincre la tribu Arabe des Quraychites lors de la bataille de Badr en 624 devant les Fidèles de Saint-Denis.
Le plan de bataille et son déroulement sont détaillés très minitieusement.
Un cours complet donné aux Musulmans glorifiant la puissance et les vertus du combat armé contre les Infidèles. Une formation à la stratégie militaire, au Jihad pour les Fidèles dans un lieu de Culte ?
On est évidemment là bien loin du Message du Christ appelant à la non-violence et à la tolérance.

-                            504552MosqueSaintDenisTarekBenDriss Allah
Le prédicateur Tarek Ibn Idriss enseigne aux Fidèles Musulmans du Centre Éducatif du Palmier (CEP), la stratégie militaire déployée par le Prophète Mohamed (Guide de tous les Musulmans) et son armée pour vaincre la tribu des Quraychites (hard-copy)


Dans le cadre du séminaire Ibn Taymiya les 8 et 9 mai 2013, les responsables du CEP sont fiers de retransmettre devant les Fidèles Musulmans sur écran géant en vidéo-conférence, le sermon de prestigieux cheikh saoudiens, dont Abderrahmane Ibn Nasir Al Barak, un prédicateur de l’Islam wahhabite ‎à l’Université islamique de ‎Riyad.

Pour présenter sommairement ce grand « savant » de l’Islam, on peut noter que le cheikh Al Barak a émis quelques fatwas (texte de législation islamique) pas forcément compatibles avec les valeurs occidentales : “organiser des élections est contraire ‎aux principes de l’Islam car on imite les infidèles et donc c’est illégitime”, “lors des élections se mélangent les ‎oulémas, les ignorants et les ‎femmes. Or, cela est contraire à la raison et à la Charia”.
Abderrahmane Al Barak a appelé à la mort de chaque femme conduisant une voiture tout en qualifiant ‎les femmes saoudiennes ‎qui ont réclamé le droit de conduire des voitures “d’être des ‎instigatrices du mal, des femmes occidentalisées cherchant à ‎occidentaliser le pays”.

Pour se faire une opinion encore plus précise de l’idéologie wahhabite, on peut écouter sa vidéo-conférence, traduite par le vice-président de l’établissement et ancien imam aux Émirats Arabes Unis, Soufiane Abou Ayoub, disponible en intégralité en ligne sur le site officiel du CEP. En gras italique ci-dessous, quelques extraits :

-            972864MosqueSaintDenisAberrahmaneAlBarrak antisionisme       823137MosqueSaintDenisSoufianeAbouAyoub2 arabie saoudite
Respectivement de gauche à droite, le cheikh saoudien Abderrahmane Al Barak et le vice-président du CEP, Soufiane Abou Ayoub (hard-copy)

« Le Prophète Mohamed a dit : « Il n’y a pas un être humain, parmi les Juifs et les Chrétiens, qui entende parler de moi et qui ne croît pas par la suite en moi, sans qu’il ne fasse partie des gens de l’Enfer. »
[03:22]
« Il m’a été ordonné de combattre les gens, jusqu’à ce qu’ils attestent que nul n’est digne d’être adoré en dehors d’Allah et que Mohamed est le Messager d’Allah, qu’ils accomplissent la prière et s’acquittent de l’aumône, lorsqu’ils accomplissent cela, ils ont préservé de moi leur sang, leur bien et leur jugement revient à Allah. »
[05:05]
« Cette attestation de Foi contient l’obligation de renier tous ce qui est adoré en dehors d’Allah en premier lieu, et de se désavouer des associateurs et polythéistes, comme Allah dit dans le Coran : « Nous nous désavouons de vous, nous vous renions, et il y a désormais entre nous et vous, la haine et l’animosité jusqu’au jour de la Résurrection. »
Dans cette attestation, nous retrouvons la négation de tout ce qui est adoré en dehors d’Allah, qui ne mérite pas l’Adoration et sont de fausses Divinités. Le Cheikh a fait référence à l’association que l’on trouve chez ceux qui adorent autre qu’Allah, et a insisté sur celui accompli par les Chrétiens.
Ceux qui adorent la Croix ou qui ont divinisé Issa (Jésus), ce Prophète qui démentira cette adoration injuste le jour du Jugement , lorsque Allah l’interrogera en lui disant : « Est-ce toi qui a dit aux gens : prenez moi ainsi que ma mère comme Divinité en dehors de Allah ? Il répondra : « Que tu sois sanctifié, il ne convient pas à ce que je dise ce pourquoi je n’ai aucun droit. Si je l’avais dit, tu le saurais très bien car tu sais ce qu’il y a en moi et je ne sais pas ce qu’il y a en toi, car tu es certes le connaisseur de l’Invisible, de tout ce qui est caché. »

[...]
Allah démentira ce qu’ont prétendu les Chrétiens en adorant Issa (Jésus) à la place d’Allah, c’est à ce moment qu’ils seront avilis et humiliés le jour de la Résurrection. Même ici bas, lorsqu’il était vivant parmi eux, il les a mis en garde et leur a interdit d’adorer autre qu’Allah. Allah a dit dans le Coran : « Certes, ont mécru ceux qui prétendent que le Messie est Allah, et le Messie a dit « Oh fils d’Israël, adorez Allah, mon Seigneur est le vôtre ! Certes, celui qui associe Allah, le Paradis lui est interdit, sa destination sera l’Enfer et il ne trouvera aucun secoureur.
Cette attestation annule et annihile tout ce qui est adoré en dehors d’Allah.« 
[10:43]
« Ceux qui ont demandé un conseil pour quitter la France vers un pays Musulman, le Cheikh a fortement encouragé les Musulmans à quitter les pays mécréants et à se rendre chez les Musulmans et que même si dans les pays Musulmans on trouve des choses qui peuvent paraître mauvaises, ce sera toujours mieux que d’être parmi les mécréants et il y aura toujours du bien à être parmi les Musulmans, donc le Cheikh a énormément incité les Musulmans à quitter le pays des mécréants. »
[23:42]
« Une question concernant la tenue vestimentaire que les Musulmans doivent adopter en France. Doivent-ils s’habiller comme eux et passer inaperçus, ou bien peuvent-ils porter leurs vêtements traditionnels ? Le cheikh a dit que si on ne craint pas un mal dans le fait de se distinguer des mécréants à travers notre tenue vestimentaire, alors cela est meilleur de se distinguer des mécréants par nos tenues. »
[28:44]
vidéo-conférence du cheikh saoudien Abderrahmane Al Barrak, traduite par Soufiane Abou Ayoub, le 9 mai 2013 au CEP (hard-copy)

Un véritable manifeste anti-chrétien et anti-occidental.
Allah est le seul qui doit être adoré, les Chrétiens sont des mécréants, car ils adorent Jésus, et pour cette infamie, il seront condamnés à l’Enfer, « il y aura entre vous et nous de la haine et l’animosité jusqu’au jour de la Résurrection », les Chrétiens seront « avilis et humiliés le jour de la Résurrection »
.
Le cheih conseille même aux Musulmans de fuir la France, pays des mécréants, et de partir s’établir dans les pays Musulmans.
Un message de communion fraternelle entre Musulmans et Chrétiens ?
Quelle image ont les Musulmans, élèves du Centre Éducatif du Palmier, des Chrétiens après avoir écouté cette conférence ?

 

Le développement du wahhabisme est encouragé par les dirigeants de la municipalité de Saint-Denis.
Ses maires communistes, Patrick Braouezec (ancien maire), ainsi que le maire actuellement en place Didier Paillard, ont participé activement à l’élaboration du projet de la Grande Mosquée wahhabite en cours de construction.

Située au 125 rue Henri Barbusse, sur un terrain d’une surface de 3 900 m2, cette Mosquée prévoit une emprise au sol des différents bâtiments, de 3 500m2. La capacité d’accueil est d’environ 2 500 fidèles.

Organisation de l’édifice :
– un minaret de 24 mètres
– deux salles de prière de 800 et 300 m2
– une salle de conférence
– une bibliothèque
– des salles d’enseignement
– des locaux associatifs
– des logements (4 pour le personnel)
– des commerces

58% du coût de la mosquée sera dédié à la construction d’un parking de 170 places. Impossible de passer inaperçue dans le paysage de la ville !
La cérémonie de pose de la première pierre de la Mosquée a eu lieu le 2 juin 2007 en présence de Patrick Braouezec et de Didier Paillard

Le coût du projet est estimé à 4 millions d’euros HT, financé en partie par l’Arabie Saoudite.

-247367MosqueSaintDenismaquette Centre éducatif du Palmier   361325MosqueSaintDenis CEP

Projet de la Grande Mosquée de Saint-Denis et son futur minaret de 24 mètres, située rue Henri Barbusse.

-   357107MosqueSaintDenisDidierPaillard charia   350274MosqueSaintDenisDidierPaillardAhmedJaballah chrétiens

Didier Paillard (photo de gauche), maire communiste de Saint-Denis en réunion de travail le 24 juin 2011, avec Ahmed Jaballah, président de l’UOIF (jusqu’en juin 2013), organisation de l’Islam politique antisioniste et antioccidental des Frères Musulmans en France.   (hard-copy)

Laisser un commentaire

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir