• Accueil
  • > Politique
  • > L’Islam Radical des Frères Musulmans sera-t-il enseigné aux fidèles dans le futur complexe islamique de Mâcon ?

4 mai, 2013

L’Islam Radical des Frères Musulmans sera-t-il enseigné aux fidèles dans le futur complexe islamique de Mâcon ?

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 11 h 31 min

Mâcon est une commune du département de Saône-et-Loire dans la région de Bourgogne, forte de plus de 37 000 habitants.
Depuis plusieurs années, la communauté Musulmane de la ville s’agrandit, et la municipalité dirigée par Jean-Patrick Courtois a accordé son autorisation pour la construction de deux Mosquées, la Mosquée Al-Fath (la conquête) pour les maghrébins, et une Mosquée pour les turcs, toutes deux situées sur la rue Olivier-de-Serres pour permettre aux Musulmans de pratiquer leur culte sans contraintes.

L'Islam Radical des Frères Musulmans sera-t-il enseigné aux fidèles dans le futur complexe islamique de Mâcon ? dans Politique 918226MosqueMcon   418506MosqueMconTurquie Ahmed Jaballah dans religion
Respectivement de gauche à droite, la Mosquée Al Fath (la conquête) des Maghrébins, et la Mosquée des Turcs situées toutes deux sur la rue Olivier-de-Serres à Mâcon

Les Musulmans se sont par ailleurs organisés en une association de promotion de la culture islamique créé en 2004, l’Association pour la Culture, la Science et l’Éducation de Mâcon (ACSE) présidée par Noureddine Omar.
Sous cet acronyme pompeux se cache en fait rien moins qu’une des nombreuses structures de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF).
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir politique Islamiste Totalitaire, la Charia.

Les responsables de l’association considèrent que les deux Mosquées à disposition sur la ville ne sont pas suffisantes, les locaux actuels de l’ACSE s’avèrent trop exigus, et afin de pallier au manque de place face à l’affluence des Fidèles, l’ACSE a déposé en avril 2011 auprès de la mairie un projet de création d’un nouvel espace culturel islamique sur la commune de Sancé, au nord de Mâcon.
Le projet de ce futur complexe, d’un coût de 1,5 million d’euros, dont le financement n’est toujours pas trouvé, et qui serait essentiellement alimenté par des dons, intégrera différents lieux de rencontres dans le bâtiment d’une surface de 1 300 m².
L’édifice se découpe en cinq salles, pour dispenser des cours à un public le plus large possible sont ainsi programmées, ainsi que deux salles de prière (une pour les hommes et la deuxième pour les femmes), une bibliothèque avec un espace de travail, une salle d’activités et enfin une salle multiservices. Deux surfaces commerciales de 90 m² chacune sont également intégrées dans le projet. Les responsables de l’association attendent la délivrance du permis de construire sur Sancé.

-               628488MosqueMaconprojet Al-Azhar

projet du futur complexe islamique de l’ACSE à Mâcon : point d’appui de la structure de l’Islam politique des Frères Musulmans en Bourgogne ?

Qu’enseignent les théologiens des Frères Musulmans aux Fidèles désirant s’enrichir, et entretenir l’identité culturelle et cultuelle de la religion de « Paix et Tolérance », l’Islam ?
On peut acquérir l’idéologie fondamentaliste des Frères Musulmans grâce aux ouvrages qui peuvent être achetés à la bibliothèque du lieu de culte islamique. En effet, sur le site officiel internet de l’ACSE, on trouve en particulier le livre du fondateur de la pensée islamiste des Frères Musulmans, Hassan-Al Banna. (hard-copy)

-                                                                                                470025MosqueMconHassanAlBanna Al-Qaradawi
Les textes originaux du prédicateur Hassan Al Banna, fondateur des Frères Musulmans disponibles sur le site de l’ACSE.

http://www.dailymotion.com/video/xwqj4

La doctrine de Hassan Al Banna : une idéologie de conquête du pouvoir islamique en lutte contre la civilisation occidentale, et favorable à la mise en place de la Charia, la Loi Islamique, un Califat totalitaire contrôlé par des imams, est expliqué succinctement dans ce reportage. Pour un historique plus complet sur les Frères Musulmans, vous pouvez consulter par exemple le livre « Le sabre et le Coran, Tariq Ramadan et les Frères Musulmans à la conquête de l’Europe »

 

On trouve sur le site un article de propagande pour la revendication du port du voile islamique, un combat idéologique fer de lance mené par les Frères Musulmans, pour imposer l’Islam en Europe et miner les sociétés occidentales, un court extrait ci-dessous de l’article (hard-copy) :

« C’est uniquement l’homme blanc qui n’a rien de féministe et qui vient juste libérer la femme bronzée de l’homme bronzé. Pour l’Occidental qui est allé civiliser les colonies, le patriarcat s’exprime à travers le port du voile. Cet argumentaire féministe a été justifié hier à des fins coloniales ; il est utilisé aujourd’hui à fins impérialistes. On l’a vu en Afghanistan, on l’a vu en Irak. Tout cela a rendu le terme « féministe » extrêmement péjoratif pour une grande partie des femmes des sociétés musulmanes. »
[...]
« Et Badinter dans tout ça… ?
Pour ce qui est d’Élisabeth Badinter, je dirais qu’elle est la représentante du féminisme hégémonique qui n’existe que par la désignation de l’Autre : musulman, arabe, femme voilée et jeune de banlieue… Elle assimile, et donc confond, émancipation avec occidentalisation. Elle considère le modèle occidental de féminisme comme le référent unique et supérieur que devraient suivre toutes les femmes. Pour couronner le tout elle est actionnaire de Publicis, une boîte de publicité, un instrument majeur de l’exploitation du corps des femmes à des fins marchandes. En ce sens elle est une figure de l’antiféminisme. »

Les responsables de l’ACSE diffusent un article incitant les jeunes filles à revendiquer le port du voile islamique et le hijab, un vêtement incompatible avec les valeurs de la culture de la civilisation occidentale.
Toute manifestation de féminité, de beauté, de charme, de séduction, de sensualité est strictement et formellement interdit par les préceptes islamiques. Le corps de la femme, cheveux, jambes, nuque, décolleté, ses courbes féminines, tailles, hanches, doivent être masqués par un voile, un hijab.

Les islamistes introduisent le voile comme une prétendue arme de lutte du « féminisme islamique« , la libération de la femme contre « l’impérialisme » de l’Occident, avec pour objectif caché d’islamiser les sociétés occidentales.

-                                                     487610MosqueMconvoileislamique Allah
Les responsables de l’ACSE font la promotion du port du voile islamique et du hijab, arme de lutte contre l’impérialisme occidental : « une féministe musulmane » ?

 

Le président de l’UOIF Ahmed Jaballah est venu donner une conférence dans le culte islamique de Mâcon en mars 2012. (hard-copy)
Il déclarait il y a quelques années que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

-      900822MosqueMconAhmedJaballah2 antisémitisme    qaradawijaballah antisionisme
Le président de l’UOIF Ahmed Jaballah en conférence au centre islamique de Mâcon en mars 2012, et sur la photo de droite en compagnie du prédicateur antisémite égyptien Youssef Al Qaradawi, membre éminent des Frères Musulmans et président du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche (CEFR), à l’IESH de Saint-Denis en 2007

« L’Islam est venu avec le système que l’on appelle le Califat, le sens même de ce mot, veut dire celui qui va être à la place, qui va gouverner au nom du Peuple, c’est le gouverneur et responsable qui est au service du Peuple. [...] L’Islam a donné des Valeurs, des fondements, des bases qu’il faut respecter, et tout système Politique qui respecte ces bases, on peut le considérer comme un système islamique. »
Prèche du Cheikh Ahmed Jaballah – président de l’UOIF, à la Mosquée de Créteil

Autre conférencier invité régulier au centre islamique de Mâcon, le cheikh égyptien Ibrahim Amine de l’université Al-Azhar du Caire, prédicateur qui vient diffuser la doctrine des Frères Musulmans.
Dans le contenu du dogme de l’Université d’Al-Azhar, on retrouve « la théorie du complot », les Musulmans sont persécutés éternellement par les Juifs et les Chrétiens, qui complotent contre eux sur toute la planète pour les détruire.

-                                                                    353070MosqueMconIbrahimAmine Bourgogne

le cheikh égyptien Ibrahim Amine prédicateur régulier au centre islamique de Mâcon (ici le 26 février 2012) ne parle pas un mot de français : un modèle d’intégration pour les Musulmans ?

 

Les idéologues se succèdent au centre islamique de Mâcon, comme le prédicateur membre de l’UOIF Hassan Iquioussen, venu donner une conférence sur « le sens de l’épreuve en Islam«  (hard-copy), Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

 

Autre invité de marque venu donné une conférence au centre islamique de Mâcon, le prédicateur suisse d’origine égyptienne Tariq Ramadan.  (hard-copy)

Dans son livre « Islam, le face à face des Civilisations », Tariq Ramadan explique que l’Occident est décadent, et décrit l’Islam comme un système totalitaire, la mise en place d’un État islamique doté d’une Constitution s’appuyant intégralement sur les Lois Divines, les préceptes du Coran, et dirigé par un dignitaire religieux, un Imam. Un État crée par les Musulmans, pour les Musulmans, sans aucune opposition politique, un Califat, seul apte à remplacer les démocraties occidentales actuelles.
Tariq Ramadan est parfois accompagné de son frère Hani Ramadan, un prédicateur radical, qu’on peut par exemple écouter ici défendre la mise en place de la charia à la Mosquée de Lille-Sud, la Loi que tous les Musulmans doivent adopter, ou défendre la cause palestinienne, en comparant les Juifs à des : « serpents, une race de vipères »devant plusieurs centaines de Fidèles Musulmans à Bruxelles et ce, en présence de Tariq Ramadan.

-    842443MosqueMconTariqRamadan3 charia    952579MosqueMconHassanIquioussen Coran
Respectivement de gauche à droite, les prédicateurs Tariq Ramadan et Hassan Iquioussen en démonstration au centre islamique de Mâcon

Un court extrait de la conférence donnée par Tariq Ramadan devant les fidèles Musulmans macônnais en mai 2012, en gras italique ci-dessous :

« Qu’est-ce que vous apportez à la France ? Cette spiritualité de la paix. Est-ce que vous êtes des agents de paix dans ce pays ? c’est quoi un agent de paix dans ce pays ? C’est quelqu’un qui peut dire au gouvernement français : « tant qu’il n’y aura pas de justice dans vos banlieues, vous ne serez pas en paix ici ! Tant qu’il n’y aura pas d’égalité d’accès au travail vous ne serez pas en paix, et nous on est des agents de la paix ! Ça veut dire quoi ? Qu’on est des agents de la justice, des agents de la dignité, la façon dont vous regardez les Arabes, ça ne tient pas, et on ne laissera pas faire ! Parce qu’on est solide, qu’on ne sera pas agressif, mais on sera juste. »
[59:00]
conférence de Tariq Ramadan au centre islamique de Mâcon – mai 2012 « La paix du coeur, la voie du bonheur » (hard-copy)

Tariq Ramadan, tout en enrobant ses propos dans un discours basé sur la spiritualité et la paix, invective les Musulmans contre le reste de la société occidentale, en expliquant à ses auditeurs que le gouvernement français est raciste, et qu’il les martyrise.
Un cas typique de manipulation de la communauté Musulmane, la victimiser, avec pour but de la souder et de l’isoler du reste de la société pour mieux la piloter à des fins politico-religieuses.

- 264320CaptureTariqRAMADANMconYouTubeMozillaFirefox1 Élisabeth Badinter
Tariq Ramadan devant les jeunes Musulmans Macônnais en mai 2012, explique que le gouvernement français est raciste envers les Arabes

 

Les prédicateurs de l’UOIF seront-ils invités dans le futur centre islamique pour endoctriner les Musulmans ?  Cela va-t-il dans le sens de la Fraternité, l’Amour et la Paix, habituellement observé dans les édifices religieux ? Pensez-vous que par l’UOIF, la communauté Musulmane mâconnaise sera mieux intégrée au reste de la société ?

-                                             161572MosqueMconJeanPatrickCourtois Frères Musulmans
Le sénateur-maire UMP de Mâcon Jean-Patrick Courtois (deuxième à partir de la droite), avec les responsables de la Mosquée Al Fath, collabore activement à l’islamisation de la ville

Laisser un commentaire

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir