30 mai, 2013

Conférence politique anti-occidentale, anti-américaine et anti-israélienne de Tariq Ramadan à la Grande Mosquée d’Échirolles

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 1 h 03 min

Échirolles est une commune française située dans le département de l’Isère (38) de la région Rhône-Alpes. Elle compte, 35 954 habitants au 1er janvier 2012, se positionnant avec Saint-Martin-d’Hères comme l’une des deux principales villes de la banlieue de Grenoble.

Au fur et à mesure de la progression démographique des Musulmans de la ville, la communauté estime se retrouver à l’étroit pour pratiquer son Culte, une partie des Musulmans se sont alors regroupés pour créer l’Association des Musulmans d’Échirolles (AME), afin de diffuser les valeurs de « Paix et de Tolérance » de l’Islam sur l’ensemble du département de l’Isère.
L’AME a bénéficié en 2007 des faveurs de la municipalité communiste dirigée par son maire Renzo Sulli, en particulier la vente d’un terrain pour la construction d’une Grande Mosquée et d’une école coranique. Le 12 mars 2008, le maire délivre le permis de construire de la Mosquée et les travaux débutent, pour se terminer quasiment début 2013. La Grande Mosquée d’Échirolles a été inaugurée en présence du maire Renzo Sulli le 4 mai 2013.

-                                                                   Conférence politique anti-occidentale, anti-américaine et anti-israélienne de Tariq Ramadan à la Grande Mosquée d'Échirolles dans Politique 904649Mosquechirollesprojet

-                                                                        Le projet de la Grande Mosquée d’Échirolles

 

-   894411MosqueEchirolles Allah dans religion    669736MosqueEchirollesFidles arabie saoudite

-                        La Grande Mosquée d’Échirolles                                 Fidèles Musulmans écoutant un sermon dans la Mosquée

La Grande Mosquée d’Échirolles se constitue :
- d’une salle de Prières pour Hommes de 380m²
- d’une salle de Prières pour Femmes de 120m²
- d’une salle de conférence de 120m²
- d’un espace dédié pour les ablutions.
- des espaces pratiques (dépôt chaussures)
- d’un espace extérieur avec fontaine d’eau et verdure de 3000m²
- d’une école coranique

Quel est le type de prédication, la tendance de l’Islam diffusé par les prédicateurs de l’AME ?
Sur la page Facebook officielle de la Mosquée, on peut avoir un aperçu des propos qu’entretiennent les responsables sur les relations inter-religieuses avec les différentes communautés, en étudiant un texte publié par l’AME le 22 mars 2012, un extrait en gras italique ci-dessous (hard-copy) :

« L’accès au paradis est interdit à tout homme mort en dehors de l’Islam conformément aux propos du Très Haut: « Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent:  » En vérité, Allah c’ est le Messie, fils de Marie.  » Alors que le Messie a dit:  » O enfants d’ Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur.  » Quiconque associe à Allah (d’ autres divinités), Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs !.  » (Coran,5:72).
Les bonnes actions accomplies par un mécréant ne lui seront d’aucune utilité dans l’au-delà d’après cette parole du Très haut : « Et quiconque désire une religion autre que l’ Islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l’ au-delà parmi les perdants. » (Coran,3:85) et celle-ci : « Nous avons considéré l’ œuvre qu’ils ont accomplie et Nous l’ avons réduite en poussière éparpillée. » ( Coran,25:23) et celle-ci: «Et ceux qui traitent de mensonges Nos preuves ainsi que la rencontre de l’ au-delà, leurs œuvres sont vaines. Seraient-ils rétribués autrement que selon leurs œuvres? »» (Coran,7:147) »

Pour les responsables de l’AME, les Chrétiens, désignés comme ceux qui « pensent que Allah c’est le Messie, fils de Marie« , sont des mécréants, ils n’iront pas au paradis et leur refuge sera le Feu : ils brûleront en Enfer. Dans l’au-delà, il seront parmi les perdants.
Ce texte vise directement à jeter l’opprobe et le mépris sur la communauté Chrétienne.
Est-ce un texte d’appel à la Tolérance, à la Fraternité, à la Paix et au dialogue inter-religieux ?

 

En février 2012, les responsables de l’AME ont invité le Cheikh wahhabite saoudien Saad Al Brik à donner un sermon dans la Mosquée (hard-copy). Il est surprenant de voir des Musulmans d’Échirolles faire la promotion du wahhabisme, et avoir des relations aussi proche avec des prédicateurs de l’Arabie Saoudite. Saad Al Brik est le présentateur vedette de l’émission DaR-Al-MotaQine sur IQRA, une chaîne de la télévision saoudienne.

Dans le dogme wahhabite, aucune tolérance religieuse n’est permise en dehors de l’Islam, la pratique du Christianisme, du Judaïsme ou de toute autre religion sur le territoire saoudien est passible de prison.
Seule la charia, la Loi islamique, doit s’appliquer de plein droit, à l’exclusion de toute opposition, un véritable système politique fascisant.
Parmi les châtiments et les droits dictés par le wahhabisme, on peut trouver : couper la main des voleurs, lapider les femmes adultères, posséder des esclaves, le mépris et le rejet de la Culture Occidentale impure car non islamique, l’antisémitisme.
Pour se faire une idée plus précise sur le wahhabisme, lire par exemple le livre du Center for Monitoring the Impact of Peace (CMIP) « La démocratie en danger : l’enseignement scolaire saoudien », pour mieux comprendre l’endoctrinement des enfants au wahhabisme en Arabie Saoudite.
On peut par ailleurs avoir un aperçu des prédications anti-occidentales de Saad Al Brik données devant ses Fidèles en Arabie Saoudite en fin de cet article.

-                                                                                 798174MosqueEchirollesSaadAlBrik Avigdor Liberman
-                    Le cheikh wahhabite saoudien Saad Al brik en février 2012 en visite à la Grande Mosquée d’Échirolles


Le 6 octobre 2012, des responsables du Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens (CBSP), organisation qui a été désigné comme « entité terroriste » par les Etats-Unis le 22 août 2003, en même temps que quatre autres ONG accusées « d’apporter leur soutien au Hamas et former son réseau de collecte de fonds en Europe ». (lien 2) ont été invité à donner une conférence sur la Palestine dans la Grande Mosquée d’Échirolles. Les responsables de l’AME sont fiers d’accueillir également dans leurs locaux lors de cette manifestation le prestigieux prédicateur suisse d’origine égyptienne, Tariq Ramadan.

-                                                       512132MosquechirollesTariqRamadan Barack Obama
Le prédicateur anti-occidental, anti-américain et anti-israélien Tariq Ramadan en conférence à la Grande Mosquée d’Échirolles le 6 octobre 2012

Tariq Ramadan utilise les lieux de culte non pas pour y diffuser un message spirituel, de paix et d’apaisement, mais pour mener son combat politique contre l’Occident, par l’importation du conflit israélo-palestinien sur le territoire français.
Ici, en présence du CBSP, Tariq Ramadan passe directement en « mode agressif », quelques extraits de sa conférence donnée le 6 octobre 2012 à la Mosquée d’Échirolles en gras italique ci-dessous, disponible en intégralité sur Youtube en quatre parties (hard-copy) :

« Il faut refuser les thèses du Front National, avec ou sans le Front National. Le problème de la victoire aujourd’hui en terme politique, c’est que le Front National a réussi à faire en sorte que ce qu’il était le seul à dire hier soit dit pratiquement par tous les partis classiques aujourd’hui. »
[13:02]

« Je vis en Angleterre, on a accepté d’envoyer deux jeunes qui n’ont même pas eu de procès, ils ont fait six ans de prison en Angleterre sans procès. On les envoie aux États-Unis et vous savez aujourd’hui aux États-Unis que la prison, c’est 24 heures sur 24 en isolement complet et sans lumière qui soit éteinte, vous ne parlez à personne pendant 24 heures ! On ne sait même pas s’il est coupable, et il est déjà en prison dans des conditions qui sont inhumaines ! Cela s’appelle comment ça, en matière psychologique ? Cela s’appelle de la torture, c’est de la torture ! »
[19:17]

« Levez-vous pour la dignité des hommes ! Et d’ailleurs pour votre propre dignité, parce qu’il y en a ici qui ne se lèvent pas, non seulement pour la dignité des palestiniens, mais ils ne se lèvent même pas pour leur dignité. Il y en a certains qui ont accepté parmi vous, dans cette Mosquée d’être traité indignement. Attendez ! Moi si on me dit : « Pour que tu sois comme moi, un bon citoyen, tu enlèves ta religion, tu enlèves ton vêtement ». Je dis : « c’est de la dignité ça ?!. Ce n’est pas de la dignité, vous me demandez d’être indigne ! » C’est comme si vous alliez vers un noir à l’époque de la traite d’esclaves, et on lui dit : « toi, pour que tu sois digne, tu enlèves ta couleur ! ». Ce qui est impossible, et qui est de l’indigne !
Aujourd’hui, il y a des gens qui sont traités, et parmi les Arabes, qui sont tués, parmi les Afghans, parmi les Irakiens, parmi les Palestiniens, des gens qui sont tués dont on considère qu’ils ont moins de dignité que les autres, et vous parfois, dans la façon avec laquelle vous acceptez qu’on parle de vous, vous acceptez l’indigne ! »

[21:00]
Conférence de Tariq Ramadan à la Grande Mosquée d’Échirolles le 6 octobre 2012 (partie 2) et (partie 3)

Tariq Ramadan nous explique que les Musulmans sont persécutés par les institutions occidentales et américaines, qui leur interdisent de porter le vêtement religieux, (c’est le voile islamique et le Qami qui sont sous-entendus ici), et retire ainsi leur dignité aux Musulmans. Un racisme envers les Musulmans, car c’est comme « demander à un noir d’enlever sa couleur ».
Tariq Ramadan amalgame ainsi des sujets complètement dissociés les uns avec les autres pour légitimer et justifier le soutien des Musulmans aux Palestiniens contre le monde occidental soi-disant dominé par les États-Unis et Israël, des ennemis à combattre.

« La formidable opération médiatique de Netanyahou. Netanyahou est quelqu’un d’extrêmement habile politiquement, il n’est pas tout seul, il a aussi quelqu’un qui est un vrai raciste, qui est un ministre des Affaires Étrangères, Liberman. Ce sont des gens qui sont extrêmement habiles. Cet espèce de matraquage sur le fait qu’on va attaquer l’Iran, que l’Iran est l’ennemi, et que finalement on sent que dans cette période là, que ça va mettre à mal les élections présidentielles avec Obama qui est en difficulté aujourd’hui, au sens où on s’attendait à ce que la marge soit plus importante, il reste que, son candidat et opposant a un discours extrêmement ferme pro-israélien, anti-palestinien, très clairement ancré dans cette défense là, de la cause israélienne. »
[05:10]

« Les gens au niveau local, ils se tuent entre eux, les soldats américains et occidentaux, ils ne meurent pas beaucoup, mais eux, ils se tuent entre eux, et qu’est-ce que ça permet ? De déstabiliser la région. Garder les intérêts, vendre des armes, c’est tout gagné ! « Tuez vous, on vous vend des armes, on fait de l’argent, et nous on gère ! ». ça s’appelle un conflit de basse intensité. Et ça, c’est dans la littérature du département américain, mais ils ont fait ça en Amérique du Sud, au Moyen-Orient, en Afrique, et là, si vous regardez, on n’est pas loin, et ça déplace le centre de gravité vers d’autres conflits que celui-ci. « 
[14:55]
Conférence de Tariq Ramadan à la Grande Mosquée d’Échirolles le 6 octobre 2012 (partie 3)

« Pourquoi pensez-vous que le lobby sioniste aux États-Unis se bat contre la présence de ceux qui viennent du sud, pas simplement les Musulmans, mais les Musulmans en particulier et certains Chrétiens qui viennent du sud, pourquoi ? Parce qu’ils apportent la conscience et une vision complètement nouvelle de la question israélo-palestinienne, et ils votent ! Donc il faut les diaboliser ! Aux États-Unis, l’Europe est appelée Eurabia par ces mouvements là ! Eurabia, c’est quoi ? l’Europe Arabisée, et l’Europe Arabisée c’est quoi ? Pro-palestinienne. »
[16:20]
Conférence de Tariq Ramadan à la Grande Mosquée d’Échirolles le 6 octobre 2012 (partie 4)

Tariq Ramadan nous explique que les Musulmans français, comme les Palestiniens ou les Irakiens, sont les victimes d’un complot occidental. Les occidentaux alimentent les conflits entre Musulmans exprès pour vendre des armes. Une manière de victimiser les Musulmans pour souder la Oumma (communauté des musulmans sur toute la planète) contre l’Occident oppresseur.
Bien entendu, pour lui, seuls les américains, les occidentaux et les israéliens sont responsables, Tariq Ramadan n’évoque jamais les problèmes inter-communautaires entre sunnites, chiites et alaouites par exemple, l’ingérence des Frères Musulmans, de l’Iran, du Qatar, de la Syrie ou du Liban dans ces différents conflits.

L’islam enseigné à la Grande Mosquée d’Échirolles vous semble-t-il être une Religion d’Amour, de Paix et d’Humilité  ?
Par ailleurs, on est en droit de se questionner: qu’est-il enseigné aux jeunes Musulmans dans l’école coranique de la Mosquée ? Seront-ils bien intégrés dans la société française ?


Un bref rappel des textes de la Loi française :
« Toute association fondée sur une cause ou en vue d’un objet illicite, contraire aux lois, aux bonnes moeurs, ou qui aurait pour but de porter atteinte à l’intégrité du territoire national et à la forme républicaine du gouvernement, est nulle et de nul effet. »
loi sur les associations 1901 – article 3

« Il est interdit de tenir des réunions politiques dans les locaux servant habituellement à l’exercice d’un culte. »
loi 1905 (séparation de l’Église et de l’État) – article 26

-    589518MosqueEchirolleslemairecommunisteRenzoSulli Benyamin Netanyahou   820515MosqueEchirollesinaugurationparRenzoSulli charia

« À Échirolles, nous avons toujours été attentifs à ce que l’ensemble de nos concitoyens puissent pratiquer leur culte dans les espaces les plus dignes possibles, à l’image de la Mosquée que nous inaugurons aujourd’hui. »
Extrait du discours de Renzo Sulli, maire communiste d’Échirolles lors de l’inauguration de la Grance Mosquée le 4 mai 2013

11 mai, 2013

Mohamed Senouci, imam de la Mosquée Assunnah du Pontet, veut appliquer la Charia islamique : « La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet ! »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 12 h 25 min

Le Pontet est une commune française du sud de la France d’environ 18 000 habitants, située dans le département du Vaucluse (84) de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, tout près d’Avignon.

Comme une grande partie de la région du sud-est de la France, la population immigrée a fortement progressé ces quarante dernières années, et il est devenu nécessaire pour la municipalité de la ville dirigée par le maire UMP Alain Cortade de satisfaire ses revendications en palliant aux manques d’infrastructures pour les accueillir dignement.
Un projet de construction d’une Mosquée pour la communauté Musulmane Turque a vu le jour, sur un terrain de 300m² et pouvant accueillir 1500 personnes.
Une autre partie de la communauté Musulmane de la ville s’est organisée en une association présidée par Haj Abdellah Arbai, l’Association Culturelle et Éducative Marocaine (ACEM).
Ou comment développer le communautarisme au sein d’une petite ville de 18 000 habitants : les maghrébins d’un côté, les turcs de l’autre.

-                                                                                                 Mohamed Senouci, imam de la Mosquée Assunnah du Pontet, veut appliquer la Charia islamique :
-                           Haj Abdellah Arbaï, président de l’Association Culturelle et Éducative Marocaine (ACEM) du Pontet

L’ACEM a obtenu de la municipalité le droit de disposer d’un lieu de Culte Musulman pour les maghrébins, la Mosquée Assunnah du Pontet.
Le but affiché de l’association est l’apprentissage de la langue arabe et des bases de la religion Musulmane aux enfants à partir de six ans et aux adultes. Les cours sont dispensés dans la Mosquée les samedis et dimanches.

Qu’enseignent les responsables de l’ACEM aux jeunes Musulmans du Pontet ? Un Islam respectueux des autres communautés, le Respect et l’Amour de son Prochain ?
On peut vérifier qu’il n’y a aucun contrôle des prédicateurs venant y donner des sermons. Mustapha Kastit, diplômé de l’Université Islamique de Médine, est venu donner une conférence le 10 mai 2009 à la Mosquée Assunnah du Pontet : « La présence Musulmane en Europe : responsabilités et défis ».

Un sermon donné par un prédicateur formé à l’Islam wahhabite de Médine en Arabie Saoudite, est-il approprié aux jeunes Musulmans français ?
Pour se faire une idée plus précise sur l’idéologie wahhabite de Médine, aucune tolérance religieuse n’est permise en dehors de l’Islam, la pratique du Christianisme, du Judaïsme ou de toute autre religion sur le territoire saoudien est passible de prison.
Seule la charia doit s’appliquer de plein droit, à l’exclusion de toute opposition politique, un véritable système fascisant.
Parmi les chatîments et les droits dictés par le wahhabisme qui se réfère aux textes littéraux du Coran et des hadiths, faits et gestes du Prophète Mohamed, on peut trouver : couper la main des voleurs, lapider les femmes adultères, posséder des esclaves, le mépris et le rejet de la Culture Occidentale impure car non islamique, l’antisémitisme.
L’impureté du Monde justifie le développement d’un Islam conquérant, la planète entière doit devenir un monde islamique à terme, soit par le Jihad offensif (guerre contre les non-musulmans), soit par l’introduction progressive de la propande, pratiques et règles islamiques dans les pays Occidentaux (prèches dans les mosquées, finance islamique, viande hallal, port du voile, règles de non mixité sociale homme/femme, lois islamiques, etc…).
Un des meilleurs exemples en France du wahhabisme est la Mosquée de Puteaux.
Cette propagande saoudienne est portée à travers toute la planète, aussi bien aux États-Unis, qu’en Europe, elle est clairement démontrée dans le livre de Antoine Sfeir : « la démocratie en danger, l’enseignement islamiste saoudien ». Les textes des programmes scolaires des écoles coraniques à tendance wahhabite font abstraction complète de l’Histoire de la Civilisation Occidentale, et enseignent que les chrétiens et les juifs sont des ennemis à combattre pour la plus grande gloire de l’Islam, par exemple en Angleterre, dans les 40 établissements du Saudi Students Clubs and Schools, englobant  5000 étudiants de 6 à 18 ans, d’après un documentaire de la BBC.

 

La municipalité de la ville a autorisé la mise en place de l’imam Mohamed Senouci pour délivrer les sermons de la Mosquée Assunnah du Pontet, exclusivement en Arabe: est-ce un bon moyen de favoriser l’intégration de la population Musulmane de la ville ?

-             695016MosquePontetMohamedSenouci ACEM dans religion    535568MosqueduPontetFidles Alain Cortade
L’imam de la Mosquée Assunnah du Pontet Mohamed Senouci, délivre tous ses sermons en Arabe devant ses Fidèles, et veut appliquer la Charia, la Loi islamique pour une société pure, stable et sécurisée

Par ailleurs, qu’enseigne Mohamed Senouci à ses Fidèles ?

On peut avoir un aperçu des ses prédications en se rendant sur le site officiel de la Mosquée Assunnah du Pontet. Toutes les prédications sont disponibles en vidéo (uniquement en Arabe) et en format PDF traduits en français, ci-dessous en gras italique, quelques extraits (hard-copy) :

« Il est évident pour tous que nous vivons dans un pays où règnent des problèmes aussi pénibles que l’épreuve du naufragé en perdition au beau milieu de l’océan. Ces problèmes musellent l’homme et l’accablent, provoquent la désobéissance de la femme envers son mari, tout en fracturant la cellule familiale, la séparation devient un fléau rampant dans toute la oumma (communauté), les femmes sortent sans aucun respect des règles musulmanes (maquillage, voyage sans tuteurs, mixité etc.). Parmi les autres maux qui nous touchent, il faut aussi compter A Zinaa (la fornication), l’alcool, et la drogue »

« Pour revenir à la S24 noor dans le V3 : « La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah – si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition» ce verset a pour but de nous expliquer le châtiment pour ceux qui s’adonnent à la fornication, mais pour ceux qui ne connaissent pas la religion et se permettent de juger en prétendant que l’islam est trop sévère et dure en châtiment, que la charia n’est que punition, qu’il n’est question que de couper les mains et les têtes, mais en réalité ils ne connaissent pas la miséricorde et le statut de cette religion. Pour répondre à ces gens il nous faut apprendre correctement les détails de notre religion et parfaitement les intégrer.
Il nous faut regarder la religion dans sa globalité et pas seulement dans les détails, il est interdit de ne sélectionner qu’une fraction du coran comme juste le passage où Allah traite de A zina, car si vous observiez correctement les leçons du coran, vous remarqueriez qu’Allah commence par nous conseiller de nous écarter des problèmes, comme le passage où Allah nous ordonne de baisser le regard et d’éviter la mixité car ils sont le chemin droit vers la fornication et c’est ensuite qu’IL nous fait part des châtiments.
Puis quelques fois Allah commence par nous parler d’un châtiment et c’est ensuite qu’IL nous explique comment éviter d’en arriver à être puni, c’est une sagesse d’Allah, cette pédagogie est commune au chirurgien qui en premier lieu explique les conséquences désastreuses à son patient qui prend délibérément des risques sanitaires, par exemple il peut lui expliquer qu’il va perdre sa jambe à cause d’un diabète ou les poumons pour un fumeur etc. et c’est ensuite qu’il aborde les moyens pour éviter d’en arriver là. »

prêche de Mohamed Senouci, imam de la Mosquée Assunnah du Pontet – le 3 mai 2013 – (disponible aussi ici)

L’imam Mohamed Senouci explique aux Fidèles Musulmans du Pontet qu’ils vivent dans un pays en perdition, où plus aucune valeur n’est respectée, la femme désobéit à son mari, pire, elle se maquille, et part en voyage sans tuteurs.
La mixité sociale entre hommes et femmes est un chemin qui mène « droit à la fornication ». Quelque chose qu’il faut éviter, en écoutant les avertissements d’Allah. S’ils ne sont pas suivis d’effet, alors le chatîment Divin doit s’imposer : « couper les mains et les têtes ».
Quels regards portent les Musulmans du Pontet sur leur femme après ce sermon ? Pensez-vous que cette doctrine dispensée par l’imam est compatible avec les valeurs de la société occidentale ?


« Ibrahim comme évoqué précédemment a été envoyé avec l’islam, malgré ça, les juifs prétendent que son guide est bel et bien Abraham, pareil pour les chrétiens et les tribus mouchrikines (tribus associatrices), tous les gens se réclament comme adeptes d’Abraham, mais lorsque le coran est descendu, il a démentie leurs allégations fallacieuses, d’ailleurs Allah dit dans la S3 Ali 3Imran dans le V67 : « Abraham n’était ni Juif ni Chrétien. Il était un croyant fervent (hanifan) entièrement soumis à Allah (mousliman). Et il n’était point du nombre des païens associateurs ».

En fait Abraham sAs était Hanifan (hanifan=mouwahidan = adepte de l’unicité d’Allah), et mousliman adepte de l’islam. Les preuves sont nombreuses dans le coran, qui étayent cette vérité comme dans la S2 El Baqara au V127 où Allah dit: Et quand Abraham et Ismaël élevaient les assises de la Maison : « Ô notre Seigneur, accepte ceci de notre part! Car C’est Toi L’Audient, L’Omniscient » au V131 : « Quand son Seigneur lui avait dit : « Soumets-toi », il dit : « Je me soumets au Seigneur de l’univers » et enfin au V132 : « Et c’est ce que Abraham recommanda à ses fils, de même que Jacob : « Ô mes fils, certes Allah vous a choisi la religion : ne mourrez point, donc autrement qu’en Soumis! ».
[...]
« La totalité des enfants de Jacob sAs étaient tous des muslims, Youssouf sAs étant leur prophète, lui aussi était soumis par l’islam comme Allah le dit dans la S101 : « Ô mon Seigneur, Tu m’as donné du pouvoir et m’as enseigné l’interprétation des rêves. [C'est Toi Le] Créateur des cieux et de la terre, Tu es mon Patron, ici-bas et dans l’au-delà. Fais-moi mourir en parfaite soumission et fait moi rejoindre les vertueux ». Tous les prophètes des enfants d’Israël étaient tous de religion musulmane, par contre les juifs ont tronqué cette vérité, ils ont falsifié la vérité et les écrits car ils savaient pertinemment que tous les messagers de leurs tribus étaient adeptes de l’islam, Allah dit dans la S2 au V140 : « Ou dites-vous qu’Abraham, Ismaël, Isaac et Jacob et les tribus étaient Juifs ou Chrétiens?  » – Dis : « Est-ce vous les plus savants, ou Allah?  » – Qui est plus injuste que celui qui cache un témoignage qu’il détient d’Allah? Et Allah n’est pas inattentif à ce que vous faites ».
[...]
« Les adeptes qui suivent Jésus sAs sont de surcroit muslim car Il n’est jamais venue avec une religion appelée « nassaranine ». Ceux qui croient à son message se nomment muslimun un point c’est tout ! »
[...]
« Par Allah ! Moïse n’a jamais été envoyé avec une religion autre que celle de l’islam, ses adeptes sont de surcroit muslims, il ne faut jamais croire que ses adeptes étaient juifs, la preuve se trouve dans la S10 Younouss au V84 : « Et Moïse dit : « Ô mon peuple, si vous croyez en Allah, placez votre confiance en Lui si vous (Lui) êtes soumis ». Allah précise bien dans ce verset qu’il s’agit d’islam, sinon IL aurait précisé qu’il était question de judaïsme ! »
[...]
« Toutes les preuves que nous exploitons dans le coran, indiquent toutes que la religion de tous les prophètes des enfants d’israël était l’islam, et tous les prophètes prêchaient pour que les gens entrent en islam pour leurs saluts ! »
prêche de Mohamed Senouci, imam de la Mosquée Assunnah du Pontet – le 15 mars 2013 (disponible aussi ici)

Dans la prédication de Mohamed Senouci, le Judaïsme et le Christianisme n’existent pas : Abraham, le père fondateur du monothéisme était Musulman, et les Chrétiens et les Juifs qui se revendiquent de ses adeptes font des « allégations fallacieuses ».
Tous les Prophètes, dont Moïse et Jésus, mentionnés dans la Bible sont en fait Musulmans, et ce sont les Juifs qui ont falsifié la vérité et les écrits, les Juifs ont caché le témoignage d’Allah. Ils sont donc considérés comme méprisables.

Pour Mohamed Senouci, les problèmes des Musulmans en Europe, qui les empêche de pleinement s’intégrer n’a finalement qu’un seul responsable : les Juifs falsificateurs des textes de l’Islam (ce qui est absurde du point de vue historique, l’Islam n’existait évidemment pas aux temps de la Bible), désignés comme un tout, sans distinction temporelle, ni modération dans les propos quant à les respecter aujourd’hui.

On peut imaginer le caractère néfaste de ces prédications sur la communauté Musulmane du Pontet, et en particulier sur les jeunes enfants, qui ne peut avoir que pour conséquence de l’isoler du reste de la société occidentale, décadente, immorale, en perdition, et qui souille le Message d’Allah perverti par les Juifs.

 

« L’islam est une religion qui protège les 5 faveurs qu’Allah a attribué à l’homme, c’est ce qui le différencie des autres créatures, ils sont la religion, la raison, les biens, l’âme et la réputation. Allah nous a interdit le vol pour préserver les biens d’autrui, et nous a interdit la fornication et la calomnie des femmes pieuses pour protéger nos réputations, Il nous a interdit l’alcool pour préserver nos esprits (raisons), avec la loi du talion (vengeance cadrée juridiquement) Il a permit a l’assassiné de retrouver l’honneur, à savoir que si nous préservions ces 4 choses, notre religion le sera aussi, notre société sera pure, stable et sécurisée. »

« dans le cas du vol, Allah vise d’abord les hommes comme dans la S5 EL Maïda au V38: « Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez la main, en punition de ce qu’ils se sont acquis », car l’homme de part sa force et sa brutalité est souvent à l’origine du vol avec effraction ou avec violence, c’est cette spécificité qui le projette en premier plan. »

« Louange à Allah de nous avoir rendu le hallal autorisé et le haram interdit, IL nous a ouvert les portes des bienfaits, et nous a refermé les portes des turpitudes, Allah nous fait savoir dans le V2 : « La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah – si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition » « 
prêche de Mohamed Senouci, imam de la Mosquée Assunnah du Pontet – le 10 mai 2013 (disponible aussi ici)

On voit que pour Mohamed Senouci, pour retrouver une « société pure, stable et sécurisée« , il faut faire appliquer la Loi Islamique de la Charia, incluant la Loi du Talion:  oeil pour oeil, dent pour dent, l’assassin doit être tué (« vengeance cadrée juridiquement »). Le voleur et la voleuse, doivent avoir leurs mains coupées, la fornicatrice et le fornicateur, doivent recevoir chacun cent coups de fouet.
Est-ce conforme aux lois démocratiques et occidentales de la République Française ?

 

Caroline Alamachère de Riposte Laïque a relevé les impacts de l’Islam sur la vie sociale de la communauté du Pontet, dans un compte-rendu du Conseil Municipal du Pontet, le Contrat Urbain de Cohésion Sociale d’Avignon (CUCS) 2012-2014. Quelques extraits du document original en gras italique ci-dessous, (également disponible sur ce lien):

« La place de la religion est de plus en plus forte :
– Des mères même occidentalisées et étant nées en France sont soumises aux pressions et portent désormais le voile.
– Attitudes agressives de la part de certains garçons quant à la tenue vestimentaire des filles en élémentaire (jupe courte et body).
– Influence de la Mosquée qui agit sur l’école (Fort taux d’absentéisme lors des fêtes de l’Aïd).
– La pratique religieuse au niveau alimentaire est en recrudescence. On peut constater une banalisation des enfants qui ne mangent pas de viande dans les cantines du Pontet car elle n’est pas halal. »
[...]

« Classes hétérogènes
– Classes composées pour la moitié d’enfants d’origine étrangère (principalement du Maghreb). Le nombre d’enfants au cycle 2 (CP/CE1) qui ne pratiquent pas la langue française est important car chez eux, ils ne parlent pas le français avec leurs parents et souvent regardent les chaînes arabes à la télévision. Globalement, ces mêmes enfants ne sont pas suivis d’un point de vue scolaire par leur famille et cumulent ainsi les difficultés. »

« Globalement, les enfants sont de moins en moins autonomes au niveau scolaire. Ils ne se sentent pas concernés par les consignes collectives. Ils obéissent de moins en moins et les enseignants ont de plus en plus de mal à établir une discipline et à les faire travailler.
– Les parents ont tendance à de moins en moins s’investir dans la vie scolaire de leur(s) enfant(s) (ex. : ils ne recouvrent plus les livres, se mobilisent moins pour les fêtes de l’école, les réunions…). Leur regard sur l’École a changé. La faute est attribuée bien souvent à l’enseignant et non pas à l’enfant lorsqu’il y a un problème.
– L’écart se creuse entre ce que l’enfant apprend à l’école (cadre, règles, vie collective…) et leur vie à l’extérieur. »

Le conseil Municipal dresse un bilan désastreux de l’intégration des communautés Musulmanes de la ville. Une désintégration sociale qui s’accentue au fil des années, une hausse du communautarisme religieux qui isole de plus en plus les familles du reste de la vie en société.

-                                                                                            424922MosqueduPontetAlainCortade antisémitisme
Alain Cortade, le maire UMP de la ville du Pontet, autorise la construction de Mosquées de l’Islam fondamentaliste, et se retrouve dépassé par le communautarisme religieux

4 mai, 2013

L’Islam Radical des Frères Musulmans sera-t-il enseigné aux fidèles dans le futur complexe islamique de Mâcon ?

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 11 h 31 min

Mâcon est une commune du département de Saône-et-Loire dans la région de Bourgogne, forte de plus de 37 000 habitants.
Depuis plusieurs années, la communauté Musulmane de la ville s’agrandit, et la municipalité dirigée par Jean-Patrick Courtois a accordé son autorisation pour la construction de deux Mosquées, la Mosquée Al-Fath (la conquête) pour les maghrébins, et une Mosquée pour les turcs, toutes deux situées sur la rue Olivier-de-Serres pour permettre aux Musulmans de pratiquer leur culte sans contraintes.

L'Islam Radical des Frères Musulmans sera-t-il enseigné aux fidèles dans le futur complexe islamique de Mâcon ? dans Politique 918226MosqueMcon   418506MosqueMconTurquie Ahmed Jaballah dans religion
Respectivement de gauche à droite, la Mosquée Al Fath (la conquête) des Maghrébins, et la Mosquée des Turcs situées toutes deux sur la rue Olivier-de-Serres à Mâcon

Les Musulmans se sont par ailleurs organisés en une association de promotion de la culture islamique créé en 2004, l’Association pour la Culture, la Science et l’Éducation de Mâcon (ACSE) présidée par Noureddine Omar.
Sous cet acronyme pompeux se cache en fait rien moins qu’une des nombreuses structures de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF).
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir politique Islamiste Totalitaire, la Charia.

Les responsables de l’association considèrent que les deux Mosquées à disposition sur la ville ne sont pas suffisantes, les locaux actuels de l’ACSE s’avèrent trop exigus, et afin de pallier au manque de place face à l’affluence des Fidèles, l’ACSE a déposé en avril 2011 auprès de la mairie un projet de création d’un nouvel espace culturel islamique sur la commune de Sancé, au nord de Mâcon.
Le projet de ce futur complexe, d’un coût de 1,5 million d’euros, dont le financement n’est toujours pas trouvé, et qui serait essentiellement alimenté par des dons, intégrera différents lieux de rencontres dans le bâtiment d’une surface de 1 300 m².
L’édifice se découpe en cinq salles, pour dispenser des cours à un public le plus large possible sont ainsi programmées, ainsi que deux salles de prière (une pour les hommes et la deuxième pour les femmes), une bibliothèque avec un espace de travail, une salle d’activités et enfin une salle multiservices. Deux surfaces commerciales de 90 m² chacune sont également intégrées dans le projet. Les responsables de l’association attendent la délivrance du permis de construire sur Sancé.

-               628488MosqueMaconprojet Al-Azhar

projet du futur complexe islamique de l’ACSE à Mâcon : point d’appui de la structure de l’Islam politique des Frères Musulmans en Bourgogne ?

Qu’enseignent les théologiens des Frères Musulmans aux Fidèles désirant s’enrichir, et entretenir l’identité culturelle et cultuelle de la religion de « Paix et Tolérance », l’Islam ?
On peut acquérir l’idéologie fondamentaliste des Frères Musulmans grâce aux ouvrages qui peuvent être achetés à la bibliothèque du lieu de culte islamique. En effet, sur le site officiel internet de l’ACSE, on trouve en particulier le livre du fondateur de la pensée islamiste des Frères Musulmans, Hassan-Al Banna. (hard-copy)

-                                                                                                470025MosqueMconHassanAlBanna Al-Qaradawi
Les textes originaux du prédicateur Hassan Al Banna, fondateur des Frères Musulmans disponibles sur le site de l’ACSE.

http://www.dailymotion.com/video/xwqj4

La doctrine de Hassan Al Banna : une idéologie de conquête du pouvoir islamique en lutte contre la civilisation occidentale, et favorable à la mise en place de la Charia, la Loi Islamique, un Califat totalitaire contrôlé par des imams, est expliqué succinctement dans ce reportage. Pour un historique plus complet sur les Frères Musulmans, vous pouvez consulter par exemple le livre « Le sabre et le Coran, Tariq Ramadan et les Frères Musulmans à la conquête de l’Europe »

 

On trouve sur le site un article de propagande pour la revendication du port du voile islamique, un combat idéologique fer de lance mené par les Frères Musulmans, pour imposer l’Islam en Europe et miner les sociétés occidentales, un court extrait ci-dessous de l’article (hard-copy) :

« C’est uniquement l’homme blanc qui n’a rien de féministe et qui vient juste libérer la femme bronzée de l’homme bronzé. Pour l’Occidental qui est allé civiliser les colonies, le patriarcat s’exprime à travers le port du voile. Cet argumentaire féministe a été justifié hier à des fins coloniales ; il est utilisé aujourd’hui à fins impérialistes. On l’a vu en Afghanistan, on l’a vu en Irak. Tout cela a rendu le terme « féministe » extrêmement péjoratif pour une grande partie des femmes des sociétés musulmanes. »
[...]
« Et Badinter dans tout ça… ?
Pour ce qui est d’Élisabeth Badinter, je dirais qu’elle est la représentante du féminisme hégémonique qui n’existe que par la désignation de l’Autre : musulman, arabe, femme voilée et jeune de banlieue… Elle assimile, et donc confond, émancipation avec occidentalisation. Elle considère le modèle occidental de féminisme comme le référent unique et supérieur que devraient suivre toutes les femmes. Pour couronner le tout elle est actionnaire de Publicis, une boîte de publicité, un instrument majeur de l’exploitation du corps des femmes à des fins marchandes. En ce sens elle est une figure de l’antiféminisme. »

Les responsables de l’ACSE diffusent un article incitant les jeunes filles à revendiquer le port du voile islamique et le hijab, un vêtement incompatible avec les valeurs de la culture de la civilisation occidentale.
Toute manifestation de féminité, de beauté, de charme, de séduction, de sensualité est strictement et formellement interdit par les préceptes islamiques. Le corps de la femme, cheveux, jambes, nuque, décolleté, ses courbes féminines, tailles, hanches, doivent être masqués par un voile, un hijab.

Les islamistes introduisent le voile comme une prétendue arme de lutte du « féminisme islamique« , la libération de la femme contre « l’impérialisme » de l’Occident, avec pour objectif caché d’islamiser les sociétés occidentales.

-                                                     487610MosqueMconvoileislamique Allah
Les responsables de l’ACSE font la promotion du port du voile islamique et du hijab, arme de lutte contre l’impérialisme occidental : « une féministe musulmane » ?

 

Le président de l’UOIF Ahmed Jaballah est venu donner une conférence dans le culte islamique de Mâcon en mars 2012. (hard-copy)
Il déclarait il y a quelques années que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

-      900822MosqueMconAhmedJaballah2 antisémitisme    qaradawijaballah antisionisme
Le président de l’UOIF Ahmed Jaballah en conférence au centre islamique de Mâcon en mars 2012, et sur la photo de droite en compagnie du prédicateur antisémite égyptien Youssef Al Qaradawi, membre éminent des Frères Musulmans et président du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche (CEFR), à l’IESH de Saint-Denis en 2007

« L’Islam est venu avec le système que l’on appelle le Califat, le sens même de ce mot, veut dire celui qui va être à la place, qui va gouverner au nom du Peuple, c’est le gouverneur et responsable qui est au service du Peuple. [...] L’Islam a donné des Valeurs, des fondements, des bases qu’il faut respecter, et tout système Politique qui respecte ces bases, on peut le considérer comme un système islamique. »
Prèche du Cheikh Ahmed Jaballah – président de l’UOIF, à la Mosquée de Créteil

Autre conférencier invité régulier au centre islamique de Mâcon, le cheikh égyptien Ibrahim Amine de l’université Al-Azhar du Caire, prédicateur qui vient diffuser la doctrine des Frères Musulmans.
Dans le contenu du dogme de l’Université d’Al-Azhar, on retrouve « la théorie du complot », les Musulmans sont persécutés éternellement par les Juifs et les Chrétiens, qui complotent contre eux sur toute la planète pour les détruire.

-                                                                    353070MosqueMconIbrahimAmine Bourgogne

le cheikh égyptien Ibrahim Amine prédicateur régulier au centre islamique de Mâcon (ici le 26 février 2012) ne parle pas un mot de français : un modèle d’intégration pour les Musulmans ?

 

Les idéologues se succèdent au centre islamique de Mâcon, comme le prédicateur membre de l’UOIF Hassan Iquioussen, venu donner une conférence sur « le sens de l’épreuve en Islam«  (hard-copy), Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

 

Autre invité de marque venu donné une conférence au centre islamique de Mâcon, le prédicateur suisse d’origine égyptienne Tariq Ramadan.  (hard-copy)

Dans son livre « Islam, le face à face des Civilisations », Tariq Ramadan explique que l’Occident est décadent, et décrit l’Islam comme un système totalitaire, la mise en place d’un État islamique doté d’une Constitution s’appuyant intégralement sur les Lois Divines, les préceptes du Coran, et dirigé par un dignitaire religieux, un Imam. Un État crée par les Musulmans, pour les Musulmans, sans aucune opposition politique, un Califat, seul apte à remplacer les démocraties occidentales actuelles.
Tariq Ramadan est parfois accompagné de son frère Hani Ramadan, un prédicateur radical, qu’on peut par exemple écouter ici défendre la mise en place de la charia à la Mosquée de Lille-Sud, la Loi que tous les Musulmans doivent adopter, ou défendre la cause palestinienne, en comparant les Juifs à des : « serpents, une race de vipères »devant plusieurs centaines de Fidèles Musulmans à Bruxelles et ce, en présence de Tariq Ramadan.

-    842443MosqueMconTariqRamadan3 charia    952579MosqueMconHassanIquioussen Coran
Respectivement de gauche à droite, les prédicateurs Tariq Ramadan et Hassan Iquioussen en démonstration au centre islamique de Mâcon

Un court extrait de la conférence donnée par Tariq Ramadan devant les fidèles Musulmans macônnais en mai 2012, en gras italique ci-dessous :

« Qu’est-ce que vous apportez à la France ? Cette spiritualité de la paix. Est-ce que vous êtes des agents de paix dans ce pays ? c’est quoi un agent de paix dans ce pays ? C’est quelqu’un qui peut dire au gouvernement français : « tant qu’il n’y aura pas de justice dans vos banlieues, vous ne serez pas en paix ici ! Tant qu’il n’y aura pas d’égalité d’accès au travail vous ne serez pas en paix, et nous on est des agents de la paix ! Ça veut dire quoi ? Qu’on est des agents de la justice, des agents de la dignité, la façon dont vous regardez les Arabes, ça ne tient pas, et on ne laissera pas faire ! Parce qu’on est solide, qu’on ne sera pas agressif, mais on sera juste. »
[59:00]
conférence de Tariq Ramadan au centre islamique de Mâcon – mai 2012 « La paix du coeur, la voie du bonheur » (hard-copy)

Tariq Ramadan, tout en enrobant ses propos dans un discours basé sur la spiritualité et la paix, invective les Musulmans contre le reste de la société occidentale, en expliquant à ses auditeurs que le gouvernement français est raciste, et qu’il les martyrise.
Un cas typique de manipulation de la communauté Musulmane, la victimiser, avec pour but de la souder et de l’isoler du reste de la société pour mieux la piloter à des fins politico-religieuses.

- 264320CaptureTariqRAMADANMconYouTubeMozillaFirefox1 Élisabeth Badinter
Tariq Ramadan devant les jeunes Musulmans Macônnais en mai 2012, explique que le gouvernement français est raciste envers les Arabes

 

Les prédicateurs de l’UOIF seront-ils invités dans le futur centre islamique pour endoctriner les Musulmans ?  Cela va-t-il dans le sens de la Fraternité, l’Amour et la Paix, habituellement observé dans les édifices religieux ? Pensez-vous que par l’UOIF, la communauté Musulmane mâconnaise sera mieux intégrée au reste de la société ?

-                                             161572MosqueMconJeanPatrickCourtois Frères Musulmans
Le sénateur-maire UMP de Mâcon Jean-Patrick Courtois (deuxième à partir de la droite), avec les responsables de la Mosquée Al Fath, collabore activement à l’islamisation de la ville

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir