• Accueil
  • > Politique
  • > Présentation du cheikh Tahar Mahdi, l’imam antisioniste de la Grande Mosquée de Cergy, défenseur de la Charia et de la loi du Talion

1 septembre, 2012

Présentation du cheikh Tahar Mahdi, l’imam antisioniste de la Grande Mosquée de Cergy, défenseur de la Charia et de la loi du Talion

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 10 h 15 min

Cergy est une commune de 58 000 habitants, une ville nouvelle développée à partir des années soixante autour d’un petit village, qui a vu sa population fortement augmenter. Elle est située dans le département du Val-d’Oise de la région Île-de-France.
Les différentes associations Musulmanes de la ville se sont regroupées en une seule organisation, la Fédération Musulmane de Cergy (FMC), sous la responsabilité de Hamida Maïga. Face aux revendications et pressions des Fidèles, en particulier par des prières de rue, la FMC a pu amorcé en 2002, en accord avec la municipalité de la ville, les modalités administratives pour organiser la construction d’un véritable lieu de Culte.

-     Présentation du cheikh Tahar Mahdi, l'imam antisioniste de la Grande Mosquée de Cergy, défenseur de la Charia et de la loi du Talion dans Politique 310615MosqueCergyfidlesmusulmans           492074MosqueCergyprierederue Ahmed Jaballah dans religion
-    Fidèles Musulmans de Cergy priant dans les anciens locaux servant de Mosquée (gymnase), et prières de rue

Les travaux, après dix années d’effort, ont donné naissance à un vaste complexe islamique.
Dotée d’une large coupole et d’un minaret de 20 mètres de hauteur, la Grande Mosquée de Cergy sortie de terre est structurée en trois niveaux avec ses 2 000 m² de surface, et peut accueillir jusqu’à 1 500 fidèles.
Le coût total de l’édifice est estimé à près de 4 millions d’euros, la Mosquée a été financée en partie par la FMC, mais le batiment a également bénéficié du soutien de la ville, qui a garanti à 50% l’emprunt de 2,2 millions d’euros nécessaires à sa construction, en contradiction et violation flagrante avec la Loi de 1905, l’état ne devant financer aucun Culte. La commune a financé l’aménagement des espaces publics environnants, en accord avec les associations Musulmanes.

-                                                                   733808MosqueCergy antisémitisme
-                                        La Grande Mosquée de Cergy, son minaret de 20 mètres et le centre islamique An-nour

La Mosquée est ouverte aux Fidèles depuis le 29 juin 2012 et a été inaugurée en grande pompe le 6 juillet 2012 par Manuel Valls, actuel ministre de l’Intérieur, et le député-maire socialiste de la ville de Cergy, Dominique Lefebvre.
Ce vaste complexe islamique abrite également l’institut An-nour, dans lequel des cours de droit Musulman (charia) sont dispensés aux Fidèles  :
- mardi, exégèse coranique
- jeudi,  la croyance islamique
- samedi, biographie (prophètes et califes)
- dimanche, jurisprudence islamique

L’Imam de cette Mosquée, le Cheikh Tahar Mahdi reçoit en consultation les fidèles tous les jours, dirige les prières et donne des conférences, des cours d’Islam aux Musulmans. (hard-copy1) (hard-copy2).

Quel Islam est enseigné dans cette Mosquée ? On peut en avoir un aperçu en regardant de plus près le profil de l’imam.
Sur son site Internet officiel, Tahar Mahdi, né en Algérie et formé à Damas en Syrie en droit et jurisprudence islamique (charia, fiqh) enseigne en France de 1994 à 1999 à l’Institut Européen des Sciences Humaine (IESH) à Château-Chinon, et à l’IESH de Paris (Saint-Denis) de 1999 à 2001. (hard-copy).
Ces deux instituts sont administrés par des responsables de l’UOIF (Union des Organisations Islamiques de France), dont Ahmed Jaballah, son président. (hard-copy)
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées, comme celle de la Grande Mosquée Sahaba de Créteil, et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France, elle est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.


-                                                                         361564MosqueCergyTaharMahdi antisionisme
-                                                    Le cheikh Tahar Mahdi, imam de la Grande Mosquée de Cergy

On peut donc être inquiet quant à l’idéologie politique pouvant être diffusée par cet imam, ayant passé plusieurs années au sein des structures de l’UOIF, en particulier concernant la propagation et la diffusion de concepts de droit juridique et pénal Musulman (charia et fiqh) incompatible avec les lois et le mode de vie Occidental, ainsi que l’antisionisme et l’antisémitisme, idéologies que certains de ses collègues de l’UOIF/Frères Musulmans entretiennent devant les Fidèles.

L’Islam enseigné par le cheikh n’est pas compatible avec la laïcité, puisqu’il ne sépare pas le religieux du droit, de la législation, des règles de vie en société.
Sur son site officiel, Tahar Mahdi publie par exemple un article intitulé : « Fondements et Droit – Le talion concept et pratique », dont voici quelques extraits en gras italique ci-dessous :

« Les versets enseignent que le talion est une loi divine, instituée par le Créateur en faveur de ses créatures. Le talion dissuade les criminels, rend justice aux victimes et apaise les cœurs brulés par la haine et la vengeance. Dans l’application de cette peine, réside la préservation des sociétés humaines, de l’intégrité des citoyens et des droits collectifs. Le dépassement dans l’application de cette peine est une transgression grave que Dieu n’accepte pas, car l’injustice dans son application vient d’une ère d’ignorance / jâhiliyya. La conformité dans l’application de la peine est une exigence absolue, c’est pourquoi seule l’autorité compétente en est chargée. »

« Comment procéder à l’application de la peine ?
Malgré l’unanimité sur l’obligation de la peine du talion. Les juristes ont divergé quant au mode d’application sur plusieurs opinions :
a- Malik et Shâfi‘î : le talion doit absolument être conforme au cas initial. La conformité sans dépassement est un ordre du législateur. Donc, on utilise le même outil du meurtre, ou son similaire. Exemples : celui qui tue par une arme à feu, une arme blanche, une noyade, etc. doit subir la même chose. Ils étayent leur opinion par le verset du Qiçâç qui impose la conformité absolue dans le talion par les mêmes moyens.
Ils ont pris le hadîth d’Anas à la lettre dans lequel on a rapporté : « le prophète a ordonné d’appliquer le talion à l’aide d’une pierre à quelqu’un qui a tué une femme par une pierre.»[12]
b- Abû Hanîfa et Ahmad : le talion ne peut être réalisé que par l’arme que le juge conçoit adéquate. Donc, le sabre, une arme tranchante, rapide et propre qui ne fait pas souffrir le criminel, disent-ils. Et puisque le but est de satisfaire les parents de la victime et de rendre justice sociale et instaurer le droit divin, il suffit de le traiter avec équité, à savoir de la même manière que son traitement de sa victime, déclarent-ils.
Ils étayent leur opinion par le hadîth : « nul talion que par le glaive.» et « ne torturez pas …», et « quand vous appliquez la peine soyez juste et miséricordieux, et quand vous sacrifiez faite le avec soin.», ainsi tous hadîth similaires à celui d’Anas ne peut tenir devant ces hadiths. »

« Une finalité visée :
Dieu a créé les gens initialement libres, ils naissent ainsi. Et pour que cette liberté atteigne son but, rien ne doit venir l’entraver, c’est pourquoi des lois furent instituées et des limites eurent été instaurées.
Parmi ces lois l’on trouve le Talion, que son application permet de préserver l’intégrité physique des gens, et dissuade les criminels hostiles à l’idée du vivre en commun. Quand ces gens voient l’application du talion, ils n’osent pas transgresser les droits des autres. De la sorte, ils ne préservent pas seulement la vie des autres, mais également leur propre vie et indirectement la vie des citoyens.
Dans l’autre possibilité, se trouvent l’ignorance de l’homme de tous ce qui caractérise l’être humain. Car, on met à la disposition des criminels toutes les possibilités protectrices sans se soucier de la douleur des victimes. La logique égalitaire et juste implique le même traitement contre le meurtrier, malheureusement, en plus de l’amputation sociale d’un membre qui pourrait être utile, on préserve la vie des meurtriers, on les privilégiant par l’habitat, les loisirs et parfois le travail au détriment des victimes ! Tout cela au nom de la liberté et les droits de l’homme, ce qui a aboutit au laxisme juridique et à la mystification des droits. La conséquence directe de cette vision est la formation de groupes de brigands, de mafieux et de terroristes qui ne cessent de développer leurs moyens de terreurs et empêcher les gens de vivre normalement. »
Tahar Mahdi – Fondements et Droit – Le talion concept et pratique (hard-copy)

Pour l’imam Tahar Mahdi, le talion est source de législation dans l’Islam, ce qui évidemment ne peut que générer incompatibilité et conflit avec les lois Occidentales archaïques qui aboutissent, d’après lui, au « laxisme juridique, et à la mystification des droits ».

Le talion n’est évidemment pas la seule Loi que se doit de respecter tout bon Musulman, l’imam confirme dans d’autres articles, la nécessité d’obéir à la jurisprudence Musulmane édictée dans le Coran et la Sunna (faits et gestes de la vie du Prophète Mohamed, source de législation et de juridiction), extrait ci-dessous d’un article sur la Sunna :

« Linguistiquement : Sunna signifie la méthode et la coutume qu’elles soient louables ou blâmables, humaines ou naturelles. Dieu dit : «Des coutumes naturelles se sont déroulées avant vous, marchez sur terre et regardez le sort de ceux qui ont montés.» (Cor. La famille d’Imrân, 137). La coutume dont il s’agit ici, c’est bien la coutume naturelle. Le Prophète a dit : « Celui qui institue une bonne coutume sera récompensé pour son acte et pour les actes de ceux qui la suivent et ce, jusqu’au jugement du jugement dernier… ». (Muslim, ‘ilm, sn. ; Ibn Mâja, muqaddima, 199; Ahmad, kûfiyyîn, 18404). « 

L’autorité juridique de la sunna :

Les savants sont unanimes sur le fait que, à part les cas particuliers, tout ce qui nous parvient par des chaînes de transmission authentiques constitue une preuve légale, une source de droit juridique, sur laquelle les juristes se fondent pour déduire leur statuts juridiques se rapportant aux dires et aux actes des gens majeurs et responsables. »
Tahar Mahdi – Les principales sources de la Sunna (hard-copy)

 

L’imam Tahar Mahdi développe par ailleurs sur le forum de son site officiel, une véritable propagande antisioniste auprès de ses Fidèles Musulmans (hard-copy). Il poste périodiquement des liens incitant à la haine d’Israël et de son peuple.
Quelques exemples vus sur son site http://taharmahdi.free.fr (hard-copy) (sur le lien du forum, cliquez sur « Expression libre »):

- appel à boycotter les produits venant d’Israël, ici les produits pharmaceutiques TEVA (hard-copy)

- diffusion de sites de propagande haineuse contre Israël, par exemple : http://www.jaimepasisrael.com/ (hard-copy) (site qui n’est aujourd’hui plus disponible)

- liens vers des sites avec vidéos et images chocs volontairement orientés, destinés à attiser la haine contre Israël et les israéliens. (hard-copy) :

-    416535MosqueCergyIsraelarme Cergy          309499MosqueCergyIsraelarme2 Cergy-le-Haut

-     533653MosqueCergyIsraelarme3 CFCM      227098gazaisrael charia
-                 site de photos en ligne de propagande antisioniste recommandé par l’imam Tahar Mahdi

Tahar Mahdi voit le conflit israélo-palestinien de manière unilatérale, les israéliens sont des colonisateurs, des criminels et n’ont droit qu’au mépris et au boycott de leurs produits. Le conflit est évidemment beaucoup plus complexe que cela, on peut par exemple se référer à l’excellent petit livre de David Horowitz et Guy Millière « Comment le peuple palestinien fut inventé », ou encore le livre « La guerre d’Oslo » disponible en ligne au format PDF sur les négociations menées entre le gouvernement israélien et l’OLP de Yasser Arafat durant les années 1990-2000,  et d’autres articles qui démystifient la propagande de désinformation diffusée sur l’Histoire d’Israël. Le site MEMRI est également une excellente source d’informations démontrant la diffusion d’une propagande violemment antisémite à l’échelle politique dans les médias de certains pays Musulmans, y compris chez les enfants.

Tout est prétexte à la haine, par exemple les éditions Nathan ont publié un livre pour les enfants où la femme saoudienne est décrite comme étant privée de liberté. Réaction de Tahar Mahdi sur le forum, qui y voit une attaque contre les Musulmans et se pose immédiatement en victime : (hard-copy)
« On ne cesse de nous rabaisser et insulter dans le pays des droits de l’homme et des libertés- la France. Un pays aussi beau, aussi généreux que nous aimons tous. Mais les hypocrites ne nous laissent pas tranquilles. Les adeptes de la confrontation universelle des civilisations. C’est pourquoi la meilleure réponse à ces diffamations graves c’est de boycotter leurs produits, la moindre des choses. On ne peut continuer à acheter, chez ceux qui nous insultent ou ceux qui nous tuent impunément. »


Est-ce le rôle d’un homme de Culte, censé diffuser la Paix, la Tolérance, l’Harmonie, la Fraternité par la prière et l’humilité, d’entretenir une propagande politique contre l’état d’Israël ? La Jurisprudence islamique, la Loi du Talion, la Sunna du Prophète Mohamed enseignées par l’imam de la Grande Mosquée de Cergy, en conflit avec les structures et les institutions de la République Française, remplaceront-elles un jour la Démocratie et l’idéal républicain ?
Les futurs jeunes Musulmans formés à la Grande Mosquée de Cergy et à l’institut An-nour seront-ils parfaitement intégrés dans la société Occidentale ?

 

-                                                           598483CaptureInaugurationmosquedeCergyVidoDailymotionMozillaFirefox Coran
« Le message que porte l’Islam, j’en suis convaincu, se nourrit à la fois de tolérance, d’altérité et de solidarité. Ce message est à l’unisson des grandes religions monothéistes qui, au fil des siècles, se sont enracinées dans notre pays. L’Islam d’aujourd’hui, et quel beau défi pour la France ! est l’héritier de celui qui, pendant plusieurs siècles, à Cordoue, fut un accélérateur de connaissances, de culture et d’acceptation mutuelle. »
Manuel Valls, ministre de l’Intérieur – discours d’inauguration de la Grande Mosquée de Cergy le 6 juillet 2012 (avec à sa droite, le député-maire de la ville Dominique Lefebvre, et à sa gauche, Mohamed Moussaoui, président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM))

Laisser un commentaire

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir