• Accueil
  • > Politique
  • > Prèche de l’Imam Abou Laïth à la Mosquée SALAM de Montmagny : « Quand la femme se parfume, sort et passe à côté de gens qui sentent l’odeur de son parfum, elle est fornicatrice ! »

18 août, 2011

Prèche de l’Imam Abou Laïth à la Mosquée SALAM de Montmagny : « Quand la femme se parfume, sort et passe à côté de gens qui sentent l’odeur de son parfum, elle est fornicatrice ! »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 03 min

Montmagny est une petite ville du Val d’Oise (95) d’environ 14 000 habitants dans la banlieue nord de Paris.
L’Association SALAM y dispose d’une Mosquée composée d’une salle de prière de 110 m2 pour les hommes, une salle de prière de 30 m2 pour les femmes avec retransmission vidéo en direct et une salle d’ablutions et sanitaire.
On y dispense des cours d’arabe, de Coran et d’éducation islamique à plus de 400 élèves (l’imam compte recevoir 700 élèves à la rentrée prochaine) de l’école primaire au collège dans la partie école coranique.(Madrassah)
L’Association Salam souhaite devenir propriétaire d’un terrain de 1150 m2 environ, comprenant un bâtiment d’une superficie totale de 450 m2. Des dons sont demandés aux fidèles sur la page d’accueil du site officiel de la Mosquée SALAM de Montmagny (hard-copy). Les prèches les plus importants sont consultables sur le site en ligne, un prèche concernant la place de la femme en Islam sur la page d’accueil du site est illustré par cette image :

Prèche de l'Imam Abou Laïth à la Mosquée SALAM de Montmagny :
trois femmes en Niqab, un signe d’intégration
de la Commmunauté Musulmane alors que le Niqab est maintenant interdit en France ?

La deuxième partie du prèche est consultable sur le site intégralement en français, dont voici quelques extraits en gras italique ci-dessous (hard-copy):

« Pour la Femme, une des choses les plus importantes pour préserver sa Foi : c’est de rester à la maison. Le prophète Mohammed a dit : « ancrez-vous dans vos maisons! », comme un bateau dont on jetait l’ancre, qu’est-ce qu’il fait ? Il ne bouge plus. Ancrez-vous dans vos maisons et ne vous dévétissez pas de la même manière dont on se dévétissait à l’époque pré-islamique, de l’ignorance ! Sa maison c’est son premier Hijab.
[...]
Il est permis à la femme de sortir de la maison, quand il y a un besoin, mais aujourd’hui, il n’y a plus de limites ! Les femmes elles sortent sans besoin, sans nécessités ! Comme ça, juste pour sortir ! Et quand elles sortent, elles ne respectent même pas les conditions dans lesquelles elles doivent sortir !
Les conditions pour sortir c’est quand elle en a besoin, apprendre les Sciences Religieuses, ou faire certaines affaires que seules les femmes peuvent faire et pas les hommes, comme le fait d’aller à un mariage s’il n’y a pas de Haram, de mélange entre les hommes et les femmes, si toutes les règles sont respectées. Comme le fait de visiter les parents et les proches, ou une nécessité de travailler mais à condition que ce soit un travail dans les conditions de l’Islam. C’est-à-dire qu’elle ne soit pas mélangée avec les hommes, qu’elle travaille dans un milieu Hallal, qu’elle puisse faire ses prières à l’heure, qu’elle n’ait pas besoin de se serrer et de se mélanger avec les hommes dans ses trajets aller-retours.
C’est-à-dire qu’en France, ça n’existe presque pas ce genre de travail.
[...]
Le Prophète a dit : « Un homme ne s’isole pas avec une femme sans que le troisième d’entre eux ne soit le Shaitan (Diable) »
[...]
Le Prophète a dit « Et Si vous leur demandez quelque chose, demandez leur de derrière un voile! ». C’était un ordre pour les femmes du Prophète qui étaient les plus pieuses des gens, qui ont le moins de maladies dans leur coeurs, et Allah leur demande de purifier leur coeur et de demander quelque chose de derrière un voile.
Parmi les choses que la femme doit faire, c’est préserver sa pudeur, et son Hijab. La pudeur, ça fait partie de la Foi. La pudeur c’est quelque chose de joli et de beau, et c’est encore plus beau chez la femme. La beauté de la femme et sa force, c’est dans sa pudeur !
Quand une femme a perdu sa pudeur, elle devient comme un homme. Quand une femme n’a plus la pudeur, elle élève la voix comme un hommme. Elle va dans des endroits ou elle se mélange avec les hommes, elle fait tout comme les hommes. D’ailleurs le Prophète a dit que la pudeur n’amène que du bien.
[...]
Le prophète a dit que deux catégories de gens font partie des gens de l’Enfer que je n’ai pas encore vu, parmi les catégories qu’il a citées, des femmes habillées, mais nues, qui penchent dans leur démarche et qui ont sur leur tête des cheveux comme les bosses de chameaux. Le Prophète a dit, elle ne sentiront pas l’odeur du Paradis, elles n’entreront pas au Paradis!
[...]
Les conditions du Hijab c’est qu’il recouvre tout le corps, il y a divergence entre les savants sur le visage et les mains, est-ce qu’ils doivent être obligatoirement recouverts ou si c’est juste recommandé, mais sinon tout le corps doit être couvert.
La deuxième condition, c’est que ce vêtement ne doit pas être attirant, ne doit pas être beau, s’il a une couleur attirante, ou des dessins attirants, ce n’est pas un Hijab, c’est une manière d’attirer le regard des autres. L’objectif du Hijab, c’est de cacher et pas d’attirer, ce n’est pas d’être jolie !
La femme, elle se fait belle chez elle, devant son mari, pas à l’extérieur.
Contrairement à la Culture des non-musulmans, elles se font belles à l’extérieur elles sont moches à l’intérieur ! Nous chez nous c’est le contraire, à l’extérieur elles cachent leur beauté, à l’intérieur elles s’embellissent pour leur mari.
Troisièmement, ce vêtement doit être assez épais pour ne pas voir à travers.
Quatrièment, il doit être assez large pour ne pas voir la taille des membres dessous. Que ce soit les pantalons, les t-shirts ou les pulls qui serrent, ce n’est pas valable, ça doit être large, pour ne pas voir la taille, la manière des membres en-desssous.
Cinquièment, il ne doit pas être parfumé, car le Prophète a dit : « Quand la femme se parfume, et elle sort et passe à côté de gens qui sentent l’odeur de son parfum, elle est fornicatrice ! »
[...]
Septièmement, ce vêtement ne doit pas ressembler aux vêtements des mécréantes et des pervers et des dévoilées, car le Prophète a dit :  » Celui qui ressemble a un Peuple, il fait partie d’eux, il fait partie de ces gens là! »
[...]
La femme ne doit pas écouter la Musique, les chansons interdites en Islam, comme le Prophète a dit : « Il y a des gens de ma Communauté qui rendront Hallal la fornication, le vin et la Musique et les chants »

L’Imam devant son assemblée de Fidèles Masculins, se livre à un véritable pladoyer contre la Féminité. Toute forme de Beauté, Sensualité, Séduction, Charme, Féminité est strictement et formellement interdite par les preceptes islamiques à la Femme Musulmane sous peine de subir la colère d’Allah.
A l’extérieur, aucune des ses formes ne doit apparaître pour ne pas aiguiser l’appétit des mâles, taille, hanches, jambes, décolletés tout doit être caché dans des vêtements amples. Le parfum lui est interdit. Elle se doit d’obéir à son mari et rester à la maison, sauf permissions de sortie exceptionnelles (mariage, études de Sciences Religieuses), les conditions pour travailler n’étant pas « hallal » en France, puisque une Femme Musulmane n’a pas le droit d’entrer en contact avec les hommes.
Elle se doit de ne pas ressembler « à un Peuple » (non-musulmans) , pour « ne pas faire partie de ces gens là » .
Cette vue de le Femme entre en totale incompatibilité avec l’émancipation de la femme Occidentale.
Quel type d’attitude ce prèche induit-il dans l’esprit, le comportement des Musulmans, envers la Femme Musulmane, et envers la femme Occidentalisée « mécréante, perverse, dévoilée et fornicatrice » ?

DANS LE MONDE ISLAMIQUE DE L’IMAM ABOU LAÏTH, TOUT CECI EST INTERDIT :

 burqa dans religion                  majanuedetail charia
Psyché ranimée par le Baiser de l’Amour – 1793                          La Maja nue – 1800-1803
Antonio Canova – Musée du louvre                                                 Francisco de Goya – Musée du Prado

-                                                                          nathali communautarisme

« Quand la femme se parfume, et elle sort et passe à côté de gens qui sentent l’odeur de son parfum, elle est fornicatrice ! »
L’Imam Abou Laïth à la Mosquée SALAM de Montmagny

-                                                           Image de prévisualisation YouTube

La femme ne doit pas écouter la Musique, les chansons interdites en Islam, comme le Prophète a dit : « Il y a des gens de ma Communauté qui rendront Hallal la fornication, le vin et la Musique et les chants » 
L’Imam Abou Laïth à la Mosquée SALAM de Montmagny

EDUCATION ISLAMIQUE : LES PROFESSEURS FEMMES QUI NE PORTENT PAS LE HIJAB SONT UN MAUVAIS EXEMPLE POUR L’ENFANT.

Sur le site on trouve sur la page d’accueil également un prèche sur « l’éducation des enfants en Islam », des extraits de la conférence en gras italique ci-dessous (hard-copy)

« Un enfant a besoin d’un bon modèle et même un adulte a besoin d’un modèle. Et le premier modèle pour les enfants c’est qui ? Les parents, puis son professeur. Donc les deux références d’un enfant c’est ses parents et son professeur. Quand il voit ses parents faire quelque chose pour lui, c’est ça l’idéal. Il n’a pas encore l’esprit critique pour comprendre que ses parents peuvent faire des erreurs ou font des choses qui ne sont pas bien, pour l’instant, il imite.
Si un parent, un père ou une mère dit à son fils : « prie! ». Et on voit beaucoup de Musulmans qui ont le soucis que leurs enfants fassent la prière apprennent l’arabe, mais eux même les parents ne pratiquent pas ,ou ne sont pas constants dans la prière, ou bien ne font pas d’efforts pour apprendre la religion, alors ça pose une contradiction chez l’enfant. »Comment mon père il me dit prie, et lui, il ne prie pas ! »
Si c’était bien, il le ferait, et ça, ça se traduit par un manque de confiance chez l’enfant. Il perd confiance en lui-même et il perd confiance en ses repères.
C’est un enfant faible qui va grandir avec un manquement.
[...]
D’ou l’importance du choix des professeurs. Il a une influence incroyable sur les enfants, regardez les petits enfants ils disent: « la maîtresse elle a dit, la maîtresse elle a fait ». Les mamans, elles sont jalouses des maîtresses! on dirait que l’enfant est plus attaché à la maîtresse qu’à sa mère!
[...]
Comment l’enfant perçoit-il cette autorité ? Comme un modèle, un exemple à suivre.
Alors imaginez si vous mettez vos enfants aux mains des Khouffars (infidèles), aux mains de femmes et d’hommes pervers, qui dans leur morale, dans leur Croyance, dans leur comportement, dans leur habillement, sont des mauvais exemples.
Qu’est-ce qui va se passer pour l’enfant ? Il va être touché que tu le veuilles ou non par cet exemple. ça c’est juste l’exemple, on parle pas de l’enseignement qu’ils donnent des paroles qu’ils disent ou ce qu’ils transmettent. Juste pour l’exemple, même s’il enseignait l’Islam, le Coran et la Sounna, mais si lui-même n’est pas un exemple ça va avoir un effet négatif sur l’enfant. D’ou l’importance des choix des professeurs.
Combien de fois j’ai parlé avec des responsables de Mosquées ou de Madrassah : « Attention aux professeurs que vous prenez ! » On prend comme professeur des gens qui sont des exemples. On ne peut pas prendre un professeur dont l’apparence est un mauvais exemple pour l’enfant.
Nous on lui apprend la Sounna, et le professeur est loin de la Sounna.
Nous on veut apprendre aux filles la pudeur, on lui amène un professeur femme qui porte à peine le Hijab, ou qui ne sait pas porter le Hijab.
Nous on veut enseigner aux enfants que c’est Haram telle ou telle chose on lui amène un professeur qui fume une cigarette à la récréation.
Est-ce que ce professeur là est un bon professeur pour les enfants ? Même s’il connaît le Coran et l’Islam par coeur, c’est un mauvais professeur.
[...]
Notre exemple à tous, qui sommes Musulmans, qui c’est ? Le Prophète Mohammed. Il est venu pour être un modèle dans tous les domaines de la vie.
Premièrement dans ta Croyance, et dans ton Dogme, Comment tu dois croire en Allah, quelle est ta Croyance dans les choses de l’Invisible ?
Tu ne prends pas de la Philosophie, ou de ton expérience, ou des paroles de tel ou tel philosophe ou telle ou telle personne.
Car cela, ça été révélé dans le Coran et annoncé par le Prophète, car le seul qui connaît l’Invisible, c’est qui ? Allah !
Et c’est la chose la plus importante à enseigner à un enfant, le monothéisme pur. Mon enfant, ne donne aucun associé à Allah, car l’Associationisme est une injustice énorme. »

inscriptioncousislam Coran

Inscription pour la rentrée scolaire 2011-2012 à la Madrassah de la Mosquée de Montmagny

Dans son prèche l’Imam n’aborde que l’aspect de l’éducation religieuse. Elle constitue pour lui la véritable éducation des enfants et ne doit être donnée que par des Professeurs Musulmans, leur enseigner la Sounna du Prophète.
On apprend aussi que mettre les enfants aux mains de Kouhffars (terme péjoratif pour désigner les non-croyants, les non-musulmans) est dangereux pour leur éducation (perversion).
Les professeurs qui ne portent pas le voile sont un mauvais exemple pour l’enfant.

A aucun moment, l’imam n’évoque le contact et l’intéraction de l’enfant Musulman avec les institutions de la République, l’école laïque publique ou privée. Par exemple des notions basiques telles que l’apprentissage de la Culture (Sciences, Mathématiques, Littérature, Lettres, Langues, Arts, Musique, etc…) ou le suivi des devoirs à la maison ne sont pas évoquées.
L’Imam va même jusqu’à expliquer que la Philosophie ne sert à rien, ni même l’expérience acquise par l’élève au cours de son éducation, car tout est déjà décrit et figé dans le Coran et la Sounna, par le seul Modèle de vie parfait à suivre, le Prophète Mohammed. L’imam engage donc les parents à nier tout esprit critique à leurs enfants.
Pour résumer : « Suivez et n’innovez pas! » qui est d’ailleurs le titre d’une des conférences que vous pouvez également suivre en cliquant sur un des liens de la page d’accueil.

La citation juste au-dessus du lien audio « l’éducation des enfants en Islam » est révélatrice de la pensée de l’Imam. Un hadith spécifie bien que :

« Tout enfant nait sur la saine nature (l’Islam),
et ce sont ses parents qui en font un juif, un chrétien ou un adorateur du feu »
[ Al Boukhâry]

En résumé, tout être humain nait sain, c’est-à-dire naît par essence même musulman, c’est après sa naissance qu’il est pervertit par les chrétiens, les juifs ou les « adorateurs du feu ».

Pensez-vous que la Mosquée de Montmagny  soit un Lieu de Culte propice pour l’Intégration, l’épanouissement de jeunes Musulmans dans la société Occidentale ? L’enseignement préché par l’Imam Abou Laïth engage-t-il les Musulmans à s’insérer dans la société ou au repli Communautaire ?

2 réponses à “Prèche de l’Imam Abou Laïth à la Mosquée SALAM de Montmagny : « Quand la femme se parfume, sort et passe à côté de gens qui sentent l’odeur de son parfum, elle est fornicatrice ! »”

  1. mohamed dit :

    il est a la mosquée de montmagny que pour l’argent!!!!!!

  2. ourwa dit :

    De la mauvaise foi et de l’hypocrisie; des propos à faire pousser des cornes au sommet des minarets. Femmes intra-muros, hommes intra-muros et extra-muros…et c’est la démocratie islamiste telle que la prônent les vrais et les faux prohètes ( c’es pareil)tel que Ennahda, malgré leurs dits…Les grandes villes de plusieurs pays islamistes d’hier et d’aujourd’hui sont « garnies » de bordels et de maisons closes, de vraies machines de la mort programmée…La polygamie,dont que Ennahda prétend assurer l’interdiction…risque de revenir en force, égalant ainsi certains pays théocratiques du M.O. à 100% musulmans, rend de + en + difficile le mariage des jeunes gens pauvres ou modestes;cette polygamie et le renouvellement des harems (4 max,et la répudiation est de mise: lire « Larépudiation » de Boudjedra )sont « monopoliés » par de vieux nantis qui roulent sur l’or et dont certains « bénificient » d’une parcelle de « noblesse » tribale, vassale, d’allégeance à l’ordre politico-social dominant…C’est l’Eden avant terme…

Laisser un commentaire

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir