26 août, 2011

De l’Islam Politique et Jihadiste à la Grande Mosquée Sahaba de Créteil

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 13 h 47 min

L’actuel maire socialiste Laurent Cathala administre la ville de Créteil, dans le Val-De-Marne (94), depuis plus de 30 ans.
L’Union des Associations Musulmanes de Créteil (UAMC) grace à son appui, a pu entreprendre la construction d’une Mosquée flambant neuve.
La mairie n’a pas hésité à puiser dans l’argent du contribuable à hauteur d’un million d’euros sur les 4,5 millions nécessaires pour financer sa construction. La première pierre a été posée le 4 octobre 2006, elle fut inaugurée le 18 décembre 2008.
Dotée d’un minaret de 20 m et d’un dôme, la Grande Mosquée de Sahaba de Créteil est une construction de grande qualité architecturale et urbaine. Le projet présente une emprise de 1083 m2 pour une surface bâtie totale de 4000 m2, répartie sur trois niveaux. Elle peut accueillir jusqu’à 1 500 fidèles. Outre les lieux de prière, il comprend également des espaces à vocation culturelle et de loisirs. Les accès sont directs depuis l’extérieur et distincts de l’entrée principale, située elle, route de Choisy.

-                                              De l'Islam Politique et Jihadiste à la Grande Mosquée Sahaba de Créteil  dans Politique 706272mosqueCrteil

-                                                            La Grande Mosquée Sahaba de Créteil et son minaret

La Mosquée dispose d’un site en ligne Internet officiel, où l’on peut trouver une présentation de l’Islam, ci-dessous, extraits en  gras italique (cliquer sur « Bien comprendre l’Islam » puis « De la globalité de l’Islam » (hard-copy))

« Le Message de l’Islam a cette particularité de traiter de tous les sujets, Allah disant : ‘Nous fîmes descendre sur toi [Mohammad] le Livre comme un exposé explicite de toute chose, ainsi qu’un guide, une grâce et une bonne nouvelle à ceux qui se soumettront [les musulmans]’[16;89].
Ainsi, le Coran et la Sounnah traitent-ils des règles qui régissent la vie humaine, depuis l’état embryonnaire, jusqu’à à l’enterrement et au lavage mortuaire ; parlant de ce qui fut auparavant et de ce qui sera, dans ce monde et dans l’au-delà.
S’ils exhortent principalement à la purification des âmes et à la réforme des mœurs, nos Textes régissent également les relations familiales et sociales, encadrent et disciplinent l’économie et la politique, qui fondent la vie humaine, garantissant à ses citoyens la paix et la sécurité nécessaires pour adorer le Créateur et s’adonner à ce qui Le satisfait.
Nous invitons celui qui doute encore de cela, à se pencher de plus près sur le Livre saint et sur la Sounna authentique, afin de recenser les versets et les hadiths qui traitent de l’héritage, du divorce, et du mariage ; de la diplomatie comme de la guerre, des droits pénal et commercial.
A ceux qui voulaient adopter partiellement l’Islam, tout en conservant d’autres rites, le Coran a répondu, disant : ‘Ô croyants ! Adoptez entièrement l’Islam, et ne suivez pas les pas du diable, car il est certes pour vous un ennemi déclaré !’ [2;208]. Et à ceux qui délaissèrent certaines prescriptions, se contentant d’accomplir quelques actes rituels, il a dit clairement et fermement : ‘Croyez-vous donc, dans une partie du Livre seulement et renierez-vous le reste ?!’, menaçant : ‘Ceux qui agiront de la sorte, ne récolteront qu’avilissement dans cette vie et seront refoulés dans l’au-delà vers un dur supplice’ [2;85]. »

Le texte est clair, l’UAMC considère l’Islam comme un système social, économique, législatif et politique globalisant. Ce système peut-il exister en même temps que la Constitution de la République Française ? Ne risque-t-il pas de générer sur le long terme, au fur et à mesure qu’il s’étend, un conflit avec le système démocratique occidental ?

 

LE PRESIDENT DE L’UOIF AHMED JABALLAH A LA MOSQUEE SAHABA DE CRETEIL

Des conférenciers, des Imams et des Cheikhs viennent régulièrement donner des prèches dans la Mosquée. Sur le site, on peut voir que le Cheikh Ahmed Jaballah, actuel président de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) est venu y donner un prèche (hard-copy).
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquantaine associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.
Cette organisation politique a été classée comme terroriste par les Émirats Arabes Unis.
Ahmed Jaballah est aussi directeur de l’Insitut Européen des Sciences Humaines de Paris (basé à  Saint-Denis) (IESH), qui, sous ce titre pompeux, n’est en fait rien d’autre q’une immense Madrassah, une école Coranique enseignant le Droit islamique, la Jurisprudence du Droit (fiqh), des Fatwas, la finance Islamique, un Système pénal et juridique concurrent de la Constitution Républicaine. On peut remarquer que l’islamiste radical Youssouf Al-Qaradawi fait parti du « Conseil Scientifique » de l’IESH (hard-copy), on peut par exemple le voir ici lors de l’inauguration de la mise en place du 3ème cycle de l’IESH, et ici en compagnie d’étudiants. Ce Cheikh fait autorité dans le Monde Musulman, il
est consultant religieux sur la chaîne Qatari Al-Jazira. Il dirige également en Europe le Conseil Européen de la fatwa et de la recherche.
Dans ses discours et ses ouvrages, le Cheikh Youssuf Al-Qaradawi diffuse son programme Totalitaire : la mise en place de la Charia, la conquête de Jérusalem et de Rome. Dans son ouvrage « Le licite et l’illicte en Islam« , il explique que tous les homosexuels doivent être exterminés (pendus ou jetés du haut d’un mur), il milite également pour un antisémitisme ultraviolent. (extermination des Juifs)

                                         571580MosqueCrteilJaballahQaradawi Ahmed Jaballah dans religion

Ahmed Jaballah, président de l’UOIF (à droite), et le prédicateur antisémite égyptien Youssuf Al-Qaradawi (au centre) à l’IESH de Paris (Saint-Denis) en 2007

 -                                          403003MosqueCrteilYoussoufAlQaradawi3 Al-Qaradawi

« Pour conclure mon discours, je voudrais vous dire que la seule chose que je souhaite à l’approche de la fin de ma vie, c’est que Allah me donne l’opportunité pour aller au pays du Jihad et de la résistance, même en fauteuil roulant,  et je tuerai tous les ennemis d’Allah, les Juifs! »
Cheikh Youssuf Al-Qaradawi, le 28 janvier 2009 sur la chaîne de télévision qatari Al-jazeera


 -                                                                    ahmedjaballahmosquecrteil antisémitisme
« L’Islam est venu nous donner une voie vers le bien dans tous les domaines de la vie. L’Islam c’est une Foi, mais également une voie, une Loi également. L’Islam nous a donné des bases pour que les relations entre les hommes soient fondées sur les principes et les valeurs. Et une de ces relations importantes, certainement cette relation entre le responsable politique et le peuple qu’il gouverne. L’Islam est venu avec le système que l’on appelle le Califat, le sens même de ce mot, veut dire celui qui va être à la place, qui va gouverner au nom du Peuple, c’est le gouverneur et responsable qui est au service du Peuple ».
[5:48]
« Pour que le système politique répondent à ses valeurs, il faut respecter ses fondements. »
[7:10]
« L’Islam a donné des principes, des fondements, certes l’Islam n’a pas défini un système politique dans le sens le plus détaillé, le plus strict,  mais il a donné des valeurs, des fondements, des bases, qu’il faut respecter. Et tout système Politique qui respecte ces bases, on peut le considérer comme un système islamique. »
[10:18]
Prèche du Cheikh Ahmed Jaballah, président de l’UOIF, à la Mosquée de Créteil le premier avril 2011 (hard-copy)

Les revendications politiques ne se limitent pas aux aux textes sur Internet, on voit que les prédications sont orientées pour défendre politiquement les intérêts des Musulmans, qui ne seraient donc pas les mêmes que les autres français.
Ahmed Jaballah défend la mise en place d’un Califat islamique, lié intrinsèquement à l’Islam, avec à sa tête un Calife qui doit « gouverner au nom du Peuple ».
Ces revendications sont elles compatibles avec la République Française laïque, une et indivisible ?


LE JIHADISTE SAÏD RAMADAN AL-BOUTHI A LA MOSQUEE SAHABA DE CRETEIL

La Mosquée Sahaba de Créteil a également accueilli le Cheikh Saïd Ramadan Al-Bouthi (hard-copy), un islamiste radical syrien dont les écrits ne laissent aucun doute sur l’idéologie qu’il propage, l’Islam doit conquérir le pouvoir dans tous les domaines : social, économique, judiciaire législatif et politique. Dans ses ouvrages on peut trouver des citations telles que  :
“Le Jihad désigne en son sens exact, la lutte pour la cause de Dieu et l’établissement d’une société islamique; le combat constitue en lui-même un aspect de cette lutte; il vise à fonder une nation islamique authentique.”

Al-Bouthi parcourt les Mosquées de France pour diffuser son idéologie, on peut par exemple le voir à la Grande Mosquée Islâh de Marseille (plus grande Mosquée du Sud Est de la France), à la Grande Mosquée d’Évry-Courcouronnes (plus grande Mosquée de France), à Strasbourg, où encore ici, filmé par les journalistes d’investigation de l’Observatoire de l’Islamisation, invité pour la pose de la première pierre de la nouvelle Mosquée de Roissy-En-Brie, en présence de Chantal Brunel député UMP et Mohammed Moussaoui président du CFCM. Un institut islamique dont le centre « socio-culturel » a été financé à hauteur de 185 000 euros avec le concours des fonds parlementaires (argent du contribuable) mis à disposition par Chantal Brunel.

albouthimosquecrteil charia     albouthimosquecrteil2 Coran

“Le Jihad désigne en son sens exact, la lutte pour la cause de Dieu et l’établissement d’une société islamique; le combat constitue en lui-même un aspect de cette lutte; il vise à fonder une nation islamique authentique.
[...]  Quant aux « Gens du livre » (Chrétiens et Juifs), ils peuvent coexister avec les Musulmans à condition de se soumettre aux Lois qui gouvernent la société  Musulmane et de s’affilier à la Nation Islamique en payant au gouvernement un tribut, l’équivalent de la Zakat imposée aux Musulmans. Cette dernière étape consacra la nécessité du Jihad dans l’Islam sous la forme définitive en tant qu’un devoir imposé aux Musulmans à toute époque, au cas ou ils disposent d’une armée suffisante. »

extraits du livre « Fiqh-as-sira » p187 (1995) de Saïd Ramadan Al-Bouthi, invité de la Grande Mosquée Sahaba de Créteil.

L’Islam dispensé à la Grande Mosquée Sahaba de Créteil vous semble-t-il correspondre à un Islam Tolérant, Respectueux du Droit Républicain, de la laïcité ? Quel Avenir pour la France avec des Institutions comme l’UOIF ? Va-t-il dans le sens de la cohésion sociale, de la Fraternité entre Communautés ?

                                                                                                           laurentcathala creteil

-                                                                                inaugurationmosquecrteil Frères Musulmans
« Cet édifice magnifique est à l’image de ce que doit être l’Islam de France. Ouvert, moderne, parfaitement intégré dans son environnement, il porte en son cœur les valeurs et les richesses d’une haute tradition de culture et de spiritualité, symbolisées ici autant par les lignes pures de l’architecture extérieure que par la beauté des décorations intérieures. »
Discours d’inauguration de la Mosquée Sahaba de Créteil par le maire socialiste Laurent Cathala en présence de Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris (à gauche) et de Jean-Paul Huchon, président du Conseil Régional d’Ile de France

18 août, 2011

Prèche de l’Imam Abou Laïth à la Mosquée SALAM de Montmagny : « Quand la femme se parfume, sort et passe à côté de gens qui sentent l’odeur de son parfum, elle est fornicatrice ! »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 03 min

Montmagny est une petite ville du Val d’Oise (95) d’environ 14 000 habitants dans la banlieue nord de Paris.
L’Association SALAM y dispose d’une Mosquée composée d’une salle de prière de 110 m2 pour les hommes, une salle de prière de 30 m2 pour les femmes avec retransmission vidéo en direct et une salle d’ablutions et sanitaire.
On y dispense des cours d’arabe, de Coran et d’éducation islamique à plus de 400 élèves (l’imam compte recevoir 700 élèves à la rentrée prochaine) de l’école primaire au collège dans la partie école coranique.(Madrassah)
L’Association Salam souhaite devenir propriétaire d’un terrain de 1150 m2 environ, comprenant un bâtiment d’une superficie totale de 450 m2. Des dons sont demandés aux fidèles sur la page d’accueil du site officiel de la Mosquée SALAM de Montmagny (hard-copy). Les prèches les plus importants sont consultables sur le site en ligne, un prèche concernant la place de la femme en Islam sur la page d’accueil du site est illustré par cette image :

Prèche de l'Imam Abou Laïth à la Mosquée SALAM de Montmagny :
trois femmes en Niqab, un signe d’intégration
de la Commmunauté Musulmane alors que le Niqab est maintenant interdit en France ?

La deuxième partie du prèche est consultable sur le site intégralement en français, dont voici quelques extraits en gras italique ci-dessous (hard-copy):

« Pour la Femme, une des choses les plus importantes pour préserver sa Foi : c’est de rester à la maison. Le prophète Mohammed a dit : « ancrez-vous dans vos maisons! », comme un bateau dont on jetait l’ancre, qu’est-ce qu’il fait ? Il ne bouge plus. Ancrez-vous dans vos maisons et ne vous dévétissez pas de la même manière dont on se dévétissait à l’époque pré-islamique, de l’ignorance ! Sa maison c’est son premier Hijab.
[...]
Il est permis à la femme de sortir de la maison, quand il y a un besoin, mais aujourd’hui, il n’y a plus de limites ! Les femmes elles sortent sans besoin, sans nécessités ! Comme ça, juste pour sortir ! Et quand elles sortent, elles ne respectent même pas les conditions dans lesquelles elles doivent sortir !
Les conditions pour sortir c’est quand elle en a besoin, apprendre les Sciences Religieuses, ou faire certaines affaires que seules les femmes peuvent faire et pas les hommes, comme le fait d’aller à un mariage s’il n’y a pas de Haram, de mélange entre les hommes et les femmes, si toutes les règles sont respectées. Comme le fait de visiter les parents et les proches, ou une nécessité de travailler mais à condition que ce soit un travail dans les conditions de l’Islam. C’est-à-dire qu’elle ne soit pas mélangée avec les hommes, qu’elle travaille dans un milieu Hallal, qu’elle puisse faire ses prières à l’heure, qu’elle n’ait pas besoin de se serrer et de se mélanger avec les hommes dans ses trajets aller-retours.
C’est-à-dire qu’en France, ça n’existe presque pas ce genre de travail.
[...]
Le Prophète a dit : « Un homme ne s’isole pas avec une femme sans que le troisième d’entre eux ne soit le Shaitan (Diable) »
[...]
Le Prophète a dit « Et Si vous leur demandez quelque chose, demandez leur de derrière un voile! ». C’était un ordre pour les femmes du Prophète qui étaient les plus pieuses des gens, qui ont le moins de maladies dans leur coeurs, et Allah leur demande de purifier leur coeur et de demander quelque chose de derrière un voile.
Parmi les choses que la femme doit faire, c’est préserver sa pudeur, et son Hijab. La pudeur, ça fait partie de la Foi. La pudeur c’est quelque chose de joli et de beau, et c’est encore plus beau chez la femme. La beauté de la femme et sa force, c’est dans sa pudeur !
Quand une femme a perdu sa pudeur, elle devient comme un homme. Quand une femme n’a plus la pudeur, elle élève la voix comme un hommme. Elle va dans des endroits ou elle se mélange avec les hommes, elle fait tout comme les hommes. D’ailleurs le Prophète a dit que la pudeur n’amène que du bien.
[...]
Le prophète a dit que deux catégories de gens font partie des gens de l’Enfer que je n’ai pas encore vu, parmi les catégories qu’il a citées, des femmes habillées, mais nues, qui penchent dans leur démarche et qui ont sur leur tête des cheveux comme les bosses de chameaux. Le Prophète a dit, elle ne sentiront pas l’odeur du Paradis, elles n’entreront pas au Paradis!
[...]
Les conditions du Hijab c’est qu’il recouvre tout le corps, il y a divergence entre les savants sur le visage et les mains, est-ce qu’ils doivent être obligatoirement recouverts ou si c’est juste recommandé, mais sinon tout le corps doit être couvert.
La deuxième condition, c’est que ce vêtement ne doit pas être attirant, ne doit pas être beau, s’il a une couleur attirante, ou des dessins attirants, ce n’est pas un Hijab, c’est une manière d’attirer le regard des autres. L’objectif du Hijab, c’est de cacher et pas d’attirer, ce n’est pas d’être jolie !
La femme, elle se fait belle chez elle, devant son mari, pas à l’extérieur.
Contrairement à la Culture des non-musulmans, elles se font belles à l’extérieur elles sont moches à l’intérieur ! Nous chez nous c’est le contraire, à l’extérieur elles cachent leur beauté, à l’intérieur elles s’embellissent pour leur mari.
Troisièmement, ce vêtement doit être assez épais pour ne pas voir à travers.
Quatrièment, il doit être assez large pour ne pas voir la taille des membres dessous. Que ce soit les pantalons, les t-shirts ou les pulls qui serrent, ce n’est pas valable, ça doit être large, pour ne pas voir la taille, la manière des membres en-desssous.
Cinquièment, il ne doit pas être parfumé, car le Prophète a dit : « Quand la femme se parfume, et elle sort et passe à côté de gens qui sentent l’odeur de son parfum, elle est fornicatrice ! »
[...]
Septièmement, ce vêtement ne doit pas ressembler aux vêtements des mécréantes et des pervers et des dévoilées, car le Prophète a dit :  » Celui qui ressemble a un Peuple, il fait partie d’eux, il fait partie de ces gens là! »
[...]
La femme ne doit pas écouter la Musique, les chansons interdites en Islam, comme le Prophète a dit : « Il y a des gens de ma Communauté qui rendront Hallal la fornication, le vin et la Musique et les chants »

L’Imam devant son assemblée de Fidèles Masculins, se livre à un véritable pladoyer contre la Féminité. Toute forme de Beauté, Sensualité, Séduction, Charme, Féminité est strictement et formellement interdite par les preceptes islamiques à la Femme Musulmane sous peine de subir la colère d’Allah.
A l’extérieur, aucune des ses formes ne doit apparaître pour ne pas aiguiser l’appétit des mâles, taille, hanches, jambes, décolletés tout doit être caché dans des vêtements amples. Le parfum lui est interdit. Elle se doit d’obéir à son mari et rester à la maison, sauf permissions de sortie exceptionnelles (mariage, études de Sciences Religieuses), les conditions pour travailler n’étant pas « hallal » en France, puisque une Femme Musulmane n’a pas le droit d’entrer en contact avec les hommes.
Elle se doit de ne pas ressembler « à un Peuple » (non-musulmans) , pour « ne pas faire partie de ces gens là » .
Cette vue de le Femme entre en totale incompatibilité avec l’émancipation de la femme Occidentale.
Quel type d’attitude ce prèche induit-il dans l’esprit, le comportement des Musulmans, envers la Femme Musulmane, et envers la femme Occidentalisée « mécréante, perverse, dévoilée et fornicatrice » ?

DANS LE MONDE ISLAMIQUE DE L’IMAM ABOU LAÏTH, TOUT CECI EST INTERDIT :

 burqa dans religion                  majanuedetail charia
Psyché ranimée par le Baiser de l’Amour – 1793                          La Maja nue – 1800-1803
Antonio Canova – Musée du louvre                                                 Francisco de Goya – Musée du Prado

-                                                                          nathali communautarisme

« Quand la femme se parfume, et elle sort et passe à côté de gens qui sentent l’odeur de son parfum, elle est fornicatrice ! »
L’Imam Abou Laïth à la Mosquée SALAM de Montmagny

-                                                           Image de prévisualisation YouTube

La femme ne doit pas écouter la Musique, les chansons interdites en Islam, comme le Prophète a dit : « Il y a des gens de ma Communauté qui rendront Hallal la fornication, le vin et la Musique et les chants » 
L’Imam Abou Laïth à la Mosquée SALAM de Montmagny

EDUCATION ISLAMIQUE : LES PROFESSEURS FEMMES QUI NE PORTENT PAS LE HIJAB SONT UN MAUVAIS EXEMPLE POUR L’ENFANT.

Sur le site on trouve sur la page d’accueil également un prèche sur « l’éducation des enfants en Islam », des extraits de la conférence en gras italique ci-dessous (hard-copy)

« Un enfant a besoin d’un bon modèle et même un adulte a besoin d’un modèle. Et le premier modèle pour les enfants c’est qui ? Les parents, puis son professeur. Donc les deux références d’un enfant c’est ses parents et son professeur. Quand il voit ses parents faire quelque chose pour lui, c’est ça l’idéal. Il n’a pas encore l’esprit critique pour comprendre que ses parents peuvent faire des erreurs ou font des choses qui ne sont pas bien, pour l’instant, il imite.
Si un parent, un père ou une mère dit à son fils : « prie! ». Et on voit beaucoup de Musulmans qui ont le soucis que leurs enfants fassent la prière apprennent l’arabe, mais eux même les parents ne pratiquent pas ,ou ne sont pas constants dans la prière, ou bien ne font pas d’efforts pour apprendre la religion, alors ça pose une contradiction chez l’enfant. »Comment mon père il me dit prie, et lui, il ne prie pas ! »
Si c’était bien, il le ferait, et ça, ça se traduit par un manque de confiance chez l’enfant. Il perd confiance en lui-même et il perd confiance en ses repères.
C’est un enfant faible qui va grandir avec un manquement.
[...]
D’ou l’importance du choix des professeurs. Il a une influence incroyable sur les enfants, regardez les petits enfants ils disent: « la maîtresse elle a dit, la maîtresse elle a fait ». Les mamans, elles sont jalouses des maîtresses! on dirait que l’enfant est plus attaché à la maîtresse qu’à sa mère!
[...]
Comment l’enfant perçoit-il cette autorité ? Comme un modèle, un exemple à suivre.
Alors imaginez si vous mettez vos enfants aux mains des Khouffars (infidèles), aux mains de femmes et d’hommes pervers, qui dans leur morale, dans leur Croyance, dans leur comportement, dans leur habillement, sont des mauvais exemples.
Qu’est-ce qui va se passer pour l’enfant ? Il va être touché que tu le veuilles ou non par cet exemple. ça c’est juste l’exemple, on parle pas de l’enseignement qu’ils donnent des paroles qu’ils disent ou ce qu’ils transmettent. Juste pour l’exemple, même s’il enseignait l’Islam, le Coran et la Sounna, mais si lui-même n’est pas un exemple ça va avoir un effet négatif sur l’enfant. D’ou l’importance des choix des professeurs.
Combien de fois j’ai parlé avec des responsables de Mosquées ou de Madrassah : « Attention aux professeurs que vous prenez ! » On prend comme professeur des gens qui sont des exemples. On ne peut pas prendre un professeur dont l’apparence est un mauvais exemple pour l’enfant.
Nous on lui apprend la Sounna, et le professeur est loin de la Sounna.
Nous on veut apprendre aux filles la pudeur, on lui amène un professeur femme qui porte à peine le Hijab, ou qui ne sait pas porter le Hijab.
Nous on veut enseigner aux enfants que c’est Haram telle ou telle chose on lui amène un professeur qui fume une cigarette à la récréation.
Est-ce que ce professeur là est un bon professeur pour les enfants ? Même s’il connaît le Coran et l’Islam par coeur, c’est un mauvais professeur.
[...]
Notre exemple à tous, qui sommes Musulmans, qui c’est ? Le Prophète Mohammed. Il est venu pour être un modèle dans tous les domaines de la vie.
Premièrement dans ta Croyance, et dans ton Dogme, Comment tu dois croire en Allah, quelle est ta Croyance dans les choses de l’Invisible ?
Tu ne prends pas de la Philosophie, ou de ton expérience, ou des paroles de tel ou tel philosophe ou telle ou telle personne.
Car cela, ça été révélé dans le Coran et annoncé par le Prophète, car le seul qui connaît l’Invisible, c’est qui ? Allah !
Et c’est la chose la plus importante à enseigner à un enfant, le monothéisme pur. Mon enfant, ne donne aucun associé à Allah, car l’Associationisme est une injustice énorme. »

inscriptioncousislam Coran

Inscription pour la rentrée scolaire 2011-2012 à la Madrassah de la Mosquée de Montmagny

Dans son prèche l’Imam n’aborde que l’aspect de l’éducation religieuse. Elle constitue pour lui la véritable éducation des enfants et ne doit être donnée que par des Professeurs Musulmans, leur enseigner la Sounna du Prophète.
On apprend aussi que mettre les enfants aux mains de Kouhffars (terme péjoratif pour désigner les non-croyants, les non-musulmans) est dangereux pour leur éducation (perversion).
Les professeurs qui ne portent pas le voile sont un mauvais exemple pour l’enfant.

A aucun moment, l’imam n’évoque le contact et l’intéraction de l’enfant Musulman avec les institutions de la République, l’école laïque publique ou privée. Par exemple des notions basiques telles que l’apprentissage de la Culture (Sciences, Mathématiques, Littérature, Lettres, Langues, Arts, Musique, etc…) ou le suivi des devoirs à la maison ne sont pas évoquées.
L’Imam va même jusqu’à expliquer que la Philosophie ne sert à rien, ni même l’expérience acquise par l’élève au cours de son éducation, car tout est déjà décrit et figé dans le Coran et la Sounna, par le seul Modèle de vie parfait à suivre, le Prophète Mohammed. L’imam engage donc les parents à nier tout esprit critique à leurs enfants.
Pour résumer : « Suivez et n’innovez pas! » qui est d’ailleurs le titre d’une des conférences que vous pouvez également suivre en cliquant sur un des liens de la page d’accueil.

La citation juste au-dessus du lien audio « l’éducation des enfants en Islam » est révélatrice de la pensée de l’Imam. Un hadith spécifie bien que :

« Tout enfant nait sur la saine nature (l’Islam),
et ce sont ses parents qui en font un juif, un chrétien ou un adorateur du feu »
[ Al Boukhâry]

En résumé, tout être humain nait sain, c’est-à-dire naît par essence même musulman, c’est après sa naissance qu’il est pervertit par les chrétiens, les juifs ou les « adorateurs du feu ».

Pensez-vous que la Mosquée de Montmagny  soit un Lieu de Culte propice pour l’Intégration, l’épanouissement de jeunes Musulmans dans la société Occidentale ? L’enseignement préché par l’Imam Abou Laïth engage-t-il les Musulmans à s’insérer dans la société ou au repli Communautaire ?

11 août, 2011

Conférence du Cheikh Benmansour à la Mosquée d’Aulnay-Sous-Bois : « Mais heureusement que les Musulmans veulent appliquer la Charia ! Les Français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam ! »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 7 h 38 min

L’Association Culturelle des Musulmans d’Aulnay-Sous-Bois (ACMA) est crée le 16 mars 1983 et dispose à partir 1988, d’une première mosquée, dans un pavillon de deux étages sur un terrain de près 500 m2.

Le 20 mars 2004, grâce aux Dons des Fidèles, l’ACMA fait l’acquisition d’un pavillon mitoyen d’un étage, bâti sur un terrain de prés de 500 m2 au prix de 200.000 euros. Cette opération permet d’avoir deux pavillons contigus sur un terrain de prés de 1000 m2 et permet d’accueillir actuellement plus de 1000 fidèles pour la prière du vendredi.

Conférence du Cheikh Benmansour à la Mosquée d'Aulnay-Sous-Bois :
Fidèles en Prières à la Mosquée des Étangs d’Aulnay-Sous-Bois

En 2006, l’ACMA a un projet plus ambitieux. Un accord a été trouvé avec la municipalité, représenté par le Maire de la ville, permettant d’acquérir un terrain de 3500 m², très bien situé, pour y construire une véritable Mosquée digne de ce nom, et un centre culturel et éducatif. Des locaux neufs, respectant la réglementation en vigueur pour accueillir du public, et suffisamment spacieux pour contenir tous les fidèles qui fréquentent la Mosquée.

La grande Mosquée permettra d’accueillir 1400 fidèles et sera composée de 2 niveaux :
- Rez-de-chaussée : Salle de prière pour les hommes, salle d’ablution quotidienne et une grande bibliothèque.
- 1er étage : Salle de prière pour les femmes, sous forme de mezzanine, avec vue sur le rez-de-chaussée, une salle d’ablution et quelques salles de cours.

Elle sera surplombée par un immense dôme dont la partie antérieure est vitrée sur un tiers indiquant la direction de la Mecque. Le centre éducatif et culturel d’une superficie d’environ 1500m², où l’école siègera, sera répartie sur 4 niveaux (RDC + 3 étages) ; Il comportera un hall central avec un accueil, une grande salle de conférence (250 places), une salle de réunion, une médiathèque, une salle de projection / d’exposition, une salle informatique, plusieurs salles de cours. Pour mener a bien ce projet pharaonique, des Dons sont demandés aux Fidèles sur le site internet en ligne de l’ACMA. (hard-copy)

projetmosqueaulnay dans religion

Projet de la future Grande Mosquée d’Aulnay-Sous-Bois

En attendant de s’installer dans leur futurs nouveaux locaux, les imams et les cheikhs restent actifs dans leur ancienne Mosquée, la Mosquée des Étangs. On peut suivre sur Youtube les différentes conférences de la Mosquée d’Aulnay.
Le Cheikh Benmansour a donné une conférence « Comment présenter l’Islam » à la Mosquée D’Aulnay-Sous-Bois , dont voici quelques extraits en gras italique ci-dessous: » (hard-copy)

« Il y a des mots ici en Occident quand on les entend, les Occidentaux ils en ont la chair de poule. Les médias, souvent délibérement, parfois par ignorance, ont programmé la population pour avoir peur .

Quand ils entendent le mot « Charia », c’est comme si Charia c’était un monstre, « oh! ces gens là ils veulent appliquer la Charia ! » Mais heureusement qu’ils veulent appliquer la Charia ! Le jour où les Musulmans appliqueront la Charia, tout le monde vivra en paix !.

Vous savez que sur les autoroutes françaises, tous les 40 km vous avez une aire de repos ? Qui a inventé les aires de repos ? Les Musulmans, vous savez pourquoi ? Et tous les 40 km, ce que l’on appelle « El-dari », parce que c’est la distance que l’on peut parcourir sur monture, cheval ou chameau pendant une journée. On a inventé des aires de repos pour que celui qui a une cheval, une chamelle ou un âne qui a fait 40 km le dépose et on lui donne un autre cheval frais, sans payer un centime . C’est ce que les américains ont fait avec les diligences, mais les américains, ils sont en retard de douze siècles sur l’Islam! Les français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam ! Et on change ses montures, et on change meme ses vêtements, et on mange gratuitement. Essayez de faire le plein d’essence sur une aire d’autoroute, le prix du plein d’essence a augmenté de 25%, essayer d’acheter un café dans un distributeur vous allez le payer 3 euros 20 là-bas, c’est le profit ! les Musulmans vous donnent sur les aires de repos tout, pourquoi ? Parce qu’il y a d’autres musulmans qui ont légué leur héritage, leur fortune, pour subvenir aux besoins des voyageurs.
[....]

Quand les Musulmans ont appliqué la Charia, tout le monde était heureux, les plantes, les animaux, les moustiques les  Humains, tout le Monde ! Mais ici en Occident, quand on entend « Charia », on a des frissons parce qu’on a peur.
[....]
Si vous voyez les crimes des Occidentaux en général, des américains en particulier, il y a un journaliste australien qui a dit : « je connais l’Histoire de l’Humanité et jamais dans l’Histoire de l’Humanité, ni à l’époque de Genghis Khan, ni à l’époque d’Hitler, jamais il n’y a eu de crimes comme les américains en ont commis en Afghanistan et en Irak ». Le Shaitan (le Diable) lui-même n’arrive pas à imaginer ces crimes mais Bush les a imaginés, les a appliqués ! »

Le Cheikh Benmansour, très charismatique, comme vous pouvez le constater sur la vidéo, fait l’apologie de la Charia devant les Fidèles Musulmans de la Mosquée d’Aulnay-Sous-Bois.
La Charia est la Loi Islamique qui doir régir en TOTALITE une société islamique sur le plan économique, social, législatif, juridique et politique en respectant les règles édictées par le Coran et la Sunna(écrits rapportés par les contemporains du Prophète Mohammed, dans les hadiths). Il faut savoir que dans le Monde islamique La Démocratie, la laïcité, les  Droit de l’Homme, le Liberté d’Expression sont considérés comme des hérésies car ce sont des idéologies crées par l’Homme, ce qui constitue un blasphème. Toutes les Lois ont déjà été décrites par Allah il y a 1400 ans. (Aucun pays à majorité Musulmane n’est signataire de la Déclaration Universelle des Droits de L’Homme de 1948)  Tout ce qui est licite ne peut venir que du Coran et de la Sunna. Tout ce qui n’est pas islamique doit être rejeté.

La Loi Islamique, la Charia, divise la population en trois catégories,
- les Musulmans de classe supérieure, avec leur femme soumise aux règles strictes, qui ne peuvent se marier sans le consentement des parents, et doivent porter un voile.
-les « gens du Livre » (al-khittab) les chrétiens et les Juifs, qui ont le droit de vivre dans une société islamique mais à condition de payer un impôt spécial la Jizya, ils n’ont pas le droit de construire de nouveaux lieux de Culte, ne peuvent occuper des postes stratégiques (défense, armée, justice), un statut de sous-citoyen, « al-dhimma », le dhimmi.
- les polythéistes, athéistes qui soient deviennent esclaves, soient sont exécutés.
La Charia interdit la mixité sociale Homme/femme dans les piscines et les lieux publics, les femmes doivent obligatoirement porter un voile, la jupe est interdite.
Le porc est interdit, le Ramadan doit être respecté, par les Musulmans et les non-Musulmans.

De par ces conditions, la Charia a été jugée contraire aux principes républicains des Démocraties Occidentales, et a été officiellement interdite en Europe en février 2003 par la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Le Cheikh Benmansour attise par ailleurs les fidèles de la Mosquée d’Aulnay-Sous-Bois à la haine et au mépris de l’Occident et des États-Unis. Dans un premier temps, il ridiculise et discrédite la France et les français, on expliquant qu’ils sont en retard sur les Musulmans, ils ont copié « l’invention » des aires d’autoroutes, séparées de 40 km, pour les chameaux et les ânes, (sur la A6, j’avoue ne pas avoir encore observé de chameaux jusqu’à aujourd’hui sur les aires de repos), et que dans les pays Musulmans, la nourriture est gratuite sur les aires de repos !
On peut noter que devant les fidèles, le Cheikh Benmansour considère les français comme une Communauté extérieure, et ne considère donc pas la Communauté Musulmane comme Française à part entière. Il explique que les Occidentaux, ont des siècles de retard sur l’Islam : la supériorité du système islamique sur le système démocratique Occidental. Pareil pour les américains, qui ont pourtant réussi à envoyer des hommes sur la lune. Le Cheikh diabolise par ailleurs les américains, symbole de la domination du Monde Occidental, ils représentent le Mal Absolu, que même le diable ne peut égaler, Bush est même considéré comme ayant commis les plus grandes atrocités de toute l’Histoire de l’Humanité. (devant Hitler, Gengis Khan, Pol Pot, Tamerlan, Staline, Talaat Pacha, etc..)

Cette conférence est-elle adaptée pour être enseignée dans un lieu de Culte ? Ce type de discours est-il approprié devant une assemblée de Fidèles ? Ne risque-t-il pas d’engendrer de l’animosité envers les Français (que le Cheikh semble mépriser), les Occidentaux ? Peut-il être à l’origine de tensions contre les institutions représentant l’État Français ? (police, écoles, bus, poste, commissariat, etc…).
En écoutant ce prèche, quel Islam sera enseigné dans le futur complexe pharaonique aux jeunes Musulmans, pensez-vous que cela puisse être un Islam tolérant ? Une Religion de Fraternité, d’Amour et de Respect entre Communautés ?

4 août, 2011

Conférence de Marwan Muhammad à la Mosquée d’Orly : « Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays Musulman ? Personne n’a le droit de nous nier cet espoir là. »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 0 h 30 min

L’Association Socio-Culturelle et Cultuelle des Musulmans d’Orly (ASCM) obtient le 19 Novembre 1997 de la municipalité la mise à disposition de la communauté musulmane, un terrain de 660 m2, dans le cadre d’un bail en location avec une option importante, celle de l’achat. Ce terrain se situe à l’entrée de la ville d’Orly (dans le Val-De-Marne, connue pour son aéroport international) et à la limite de la ville avoisinante, Choisy-le-Roi. Quelques années plus tard, le terrain fût acheté, et aujourd’hui il est bel et bien la propriété de l’ASCM.

Conférence de Marwan Muhammad à la Mosquée d'Orly :                   inauguration charia dans religion

         La Mosquée d’Orly                                                               Inauguration du centre islamique d’Orly en 2002

C’est en 2002 que les fruits des efforts communs ont pu être récoltés avec l’inauguration du centre. La même année, l’école « BADR » voit le jour pour l’apprentissage et la promotion de la langue arabe en direction de tout public et tous niveaux.
Fort de son élan, en 2008 elle ouvre également un Institut des Sciences Islamiques (ISIO) proposant une formation complète et progressive des sciences religieuses et l’année suivante elle inaugura sa bibliothèque médiathèque accessible à tous. Les projets fleurissent au fil du temps et se renouvellent d’année en année , le dernier en date, l’ouverture en 2010 d’un Institut d’apprentissage du Saint Coran.

mediatheque Coran                                 phocathumblmoisderamadanlapriere2 Hassan Iquioussen

médiathèque de la Mosquée d’Orly                                         fidèles dans la salle de prières de la Mosquée

L’ASCM dispose également d’un site Internet en ligne très fourni où l’on peut consulter en lignes les prèches et conférences donnés par les Imams et les Cheikhs. On remarque que l’on peut y faire l’apprentissage des Sciences Islamiques.
Le mot « Science », tout comme le mot « Savant », n’a pas la même signification dans le Monde Occidental et dans le Monde Musulman.
Dans la Civilisation Occidentale, la Science fait référence aux Sciences dites « dures », rationnelles (Physique, Chimie, Mathématiques, Biologie, etc..)
Dans le Monde Musulman, les Sciences Islamiques font référence exclusivement à l’enseignement du Coran et de la Sunna, le Droit Musulman, la Juridiction, la finance islamique, les transactions commerciales, la vie et le comportement du Musulman devant suivre des normes islamiques sur le plan économique, social, et politique. Le graphe, tiré du site de la mosquée, permet d’avoir une vision d’ensemble des Sciences islamiques (hard-copy) : la jurispuridence (Fiqh), gestion des mariages, des divorces, les transactions commerciales, la législation, etc.. constituant un ensemble de règles, la chariah.

Il savoir que depuis 2003, cette législation (chariah) est officiellement interdite en Europe par la Convention Européenne des Droits de l’Homme, car contraire aux Principes des Droits de l’Homme, de Liberté d’Expression, d’Égalité entre Citoyens.

Le professeur Marwan Muhammad a donné une conférence à la Mosquée d’Orly sur la « La crise financière, un accident ou une faille dans le système » disponible en intégralité sur le site. On peut en suivre quelques extraits***, en gras italiques ci-dessous (hard-copy):

  Marwan-Mohammad-300x168 islam
Le professeur Marwan Muhammad à la Mosquée d’Orly

« L’Islam est un mode de vie global. L’Islam dicte la façon dont on se comporte avec nos épouses,  avec nos voisins, avec l’environnement, avec nos collègues, comment on fait les affaires, comment on va à la guerre, quand est-ce qu’on défend.
De l’autre côté aussi, il y a un mode de vie qui est préconisé, la télévision, les films, la musique, les livres, le journalisme, la mode, tout ce monde là construit une Da’wah, construit une Religion, construit un mode de vie, et dans ce mode de vie, il y a des pratiques pour chaque chose :
il dicte la façon dont on doit choisir sa voiture, ça doit être la plus rapide, la plus belle, la plus chère, il dicte la façon dont on doit choisir son épouse, ça doit être la plus belle, la plus jeune, la plus maquillée, la plus dénudée, il dicte la façon dont on doit se comporter avec ses enfants en les responsabilisant et en créant une distance avec eux, Il dicte la façon on doit se comporter en affaires, en profitant des autres, en essayant de maximiser l’argent qu’on gagne, peu importe les conséquences, il dicte la façon dont on doit se comporter avec l’environnement : profite aujourd’hui, peu importe ce qui vas se passer demain.
[...]
Comme y a un rapport de force entre les Etats-Unis et le reste du Monde, Ils peuvent influencer le reste du monde, Ils peuvent faire des films où ils traitent les Musulmans de terroristes, où ils nous traitent comme des animaux, où ils nous dépeignent comme si on était des sauvages et malgré ça, à travers l’Afrique, on va trouver des jeunes frères, des jeunes soeurs qui portent des t-shirts avec des héros américains, et qui passent des nuits à télécharger des séries pour les regarder chez eux, il y a un rapport de force, d’influence, il y a une possibilité de forcer un certain mode de vie, de plus en plus dans l’asservissement.
[..]
Que peut faire l’Islam pour changer ça ? Quelle est la portée de l’Islam pour changer ça ?
[...]
Changer les droits, il y a une différence fondamentale entre les contrats classiques et les contrats islamiques, chaque contrat est construit pour qui’il y ait de la justice entre les intervenants, c’est pas : toi tu fais faillite et moi je vais tirer des bénéfices de ton crédit, non, il y a un partage des pertes et des profits, il y a une solidarité, une entraide économique.
[...]

Changer de voie pour changer le Monde, Croire que le Monde va aller mieux, c’est quelque chose de complètement ringard dans la société dans laquelle on vit, on ne peut pas dire demain tout ira mieux, et il y aura de la justice, et l’Afrique va être florissante et on ne sera plus des esclaves économiques et les Musulmans vont être respectés, etc..

Ce discours est perçu comme un discours idéaliste et utopique complètement décrédibilié, ringardisé.
Pourtant qui a dit ça ? Qui a le droit de nous dire si c’est réaliste ou pas ? Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays Musulman ? Qui a le droit ? Personne dans ce pays n’a le droit de nous enlever ça. Personne n’a le droit de nous nier cet espoir là. De nous nier le droit d’espérer dans une société globale fidèle à l’Islam.
Personne n’a le droit dans ce pays de définir pour nous ce qu’est l’Identité Française. »

Le conférencier Marwan Muhammad devant ses fidèles met en opposition le Monde Musulman et le Monde Occidental :
- l’Occident aux valeurs morales dégradantes, dont la figure de proue, les États-unis représentent la puissance, victimisant les Musulmans en les parquant au rang « d’animaux », face au monde islamique ayant des principes vertueux, sains. Le seul Espoir de sortie, transformer la France en un système islamique.
Est-ce le rôle d’un centre Religieux de tenir de tels discours sur une critique radicale de la société occidentale ? Quelle attitude, quel comportement ce type de conférence induit-il chez les Musulmans écoutant ce prèche ?
Va-t-il dans le sens de l’intégration de la Communauté Musulmane en France ?

On peut également trouver sur le site des prèches du très controversé imam Hassan Iquioussen, dans son prèche « Mémoires d’AL-ANDALOUS » donné à la Mosquée d’Orly (hard-copy), l’imam nous conte l’Histoire des invasions islamiques en Espagne pendant le moyen-âge, et explique comment les Musulmans, venus apporter Paix, Science, Sagesse et Intelligence à l’Occident (vous apprendrez même dans la conférence que les Musulmans ont découvert l’Amérique avant Christophe Colomb!) ont été persécutés, humiliés et massacrés par les Chrétiens. Bien entendu, Iquioussen cache soigneusement les massacres perpétués  par les Musulmans lors des différents Jihad Islamiques. Iquioussen fait croire aux fidèles que ce conflit mortel est toujours en cours aujourd’hui en mélangeant habilement passé et présent (l’Histoire se répète). Voir une critique de ce type de conférence sur la site de la Mosquée de Pont-à-Mousson.

iquioussenmosqueorly Marwan Muhammad

  »S’il n’ avait pas eu l’Andalous, il n’y aurait pas eu le Siècle des Lumières »
Hassan Iquioussen à la Mosquée d’Orly

Pensez-vous que l’Islam enseigné dans cette Mosquée est un modèle de Tolérance, de Fraternité entre Communautés ? Les Messages dispensés vous semblent-ils correspondre à des Messages Spirituels, de Recueillement, de Don de Soi, de Prières ?
Quel impact ces enseignements génèrent-ils sur les fidèles ?

***La conférence vidéo n’est plus en ligne sur le site de la Grande Mosquée d’Orly, l’organisme de presse indépendant Novopress a contacté Mr Hanza, responsable de l’ASCM de la Mosquée d’Orly, pour savoir pourquoi, ce dernier lui a expliqué que la vidéo avait été retirée pour « éviter la polémique ».

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir