• Accueil
  • > Politique
  • > Conférence de Tareq Oubrou, recteur de la future grande Mosquée de Bordeaux :«Le Califat est une obligation, tant que les Musulmans ne sont pas réunis autour du Califat, ils sont des pécheurs, sauf ceux qui oeuvrent pour instaurer ce Califat»

11 février, 2011

Conférence de Tareq Oubrou, recteur de la future grande Mosquée de Bordeaux :«Le Califat est une obligation, tant que les Musulmans ne sont pas réunis autour du Califat, ils sont des pécheurs, sauf ceux qui oeuvrent pour instaurer ce Califat»

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 13 h 52 min

Le Cheikh Tareq Oubrou, marocain arrivé en France à 18 ans, est membre de l’Asociation des Musulmans de la Gironde (AMG) et préside également l’association « imams de France ». L’AMG a bénéficié au fil des décennies de largesses de la mairie de Bordeaux, de Jacques Chaban-Delmas tout d’abord qui donna son accord pour la construction d’une première Mosquée en 1981, puis de l’appui sans réserve du maire de Bordeaux actuel Alain Juppé, qui, surement avec pour objectif de conquérir un électorat Musulman, a fini par céder un bail emphythéotique de 99 ans pour la construction d’une grande Mosquée Cathédrale, centre cultuel et culturel, qui disposera au total d’une surface au plancher de 10 500 m², d’un parking de 8 000 m², et de 2 500 m² de cours et jardins. Des appels aux dons sont lancés sur le site de l’AMG, (hard-copy) afin de recueillir le financement de cette Mosquée estimé à 1 800 000 euros.

Conférence de Tareq Oubrou, recteur de la future grande Mosquée de Bordeaux :«Le Califat est une obligation, tant que les Musulmans ne sont pas réunis autour du Califat, ils sont des pécheurs, sauf ceux qui oeuvrent pour instaurer ce Califat» dans Politique mosquedebordeaux
projet de la future Grande Mosquée de Bordeaux


Tareq Oubrou affichait ouvertement dans les années 90 son assiduité aux enseignements de Hassan-Al-Bannah, fondateur des Frères Musulmans, une organisation islamiste faisant pression dans les pays arabes afin d’instaurer un pouvoir islamiste en lieu et place de démocraties et au mépris de la laïcité. Vous pouvez visionner ci-dessous une de ses conférence en intégralité sur Dailymotion en 5 parties, datant approximativement de cette époque : (ci-dessous la première partie, les autres parties son visualisables en cliquant sur « Dailymotion » pendant la retransmission de la vidéo, vous accéderez au site dailymotion ou toutes les autres parties sont disponibles)

http://www.dailymotion.com/video/x1y9qq

 En gras italique ci-dessous, quelques extraits marquants :

« Le Califat est une obligation, et la réunion des musulmans autour de ce Calife est une obligation, et tant que les Musulmans ne sont pas réunis autour du Califat, ils sont des pécheurs, sauf ceux qui oeuvrent pour instaurer ce Califat.[...]

Hassan-Al-Bannah nous parle d’un Islam global. L’Islam touche à tous les domaines de la vie. c’est une organisation, c’est un ordre des choses qui touchent à tous les phénomènes et les champs de la vie. [...] Comme le veut le Coran, C’est un état , c’est un pays, dans le sens géographique, c’est à dire qu’il regroupe toute la communauté dans une géographie, il n’y a pas de frontières. La frontière entre deux pays musulmans est une hérésie méprisable par l’Islam. Les Frères Musulmans ne reconnaissent pas les frontières entre les peuples musulmans. Ils reconnaissent une communauté qui doit être réunie autour d’un Califat qui a ses représentants dans ces différents pays. C’est un gouvernement car la politique est un élément, une partie de l’Islam. Le Prophète Mohammed était un chef d’Etat et avait des rapports avec les juifs les chrétiens, il dirige la vie par la religion, il dirige la relation entre les hommes par la religion, mais pas à la manière écclésiastique ou judaïque du terme. C’est une manière de vivre, c’est une conception des choses.

Le Cheikh Tareq Oubrou répond ensuite aux différentes questions des jeunes :

« Puisque la Politique fait partie intégrante de l’Islam, comment peux-tu nous conseiller, nous jeunes français musulmans de participer à la politique de notre patrie la France et de ne pas laisser le terrain libre aux non-musulmans. (service national, adhésion partis politiques, carte électorale) ? »

La vraie politique du musulman c’est de pratiquer son Islam, de le manifester, La politique des Musulmans c’est pas la politique des autres, la politique des autres est construite sur le mensonge, mais notre politque est construite sur la sincérité, sur le comportement droit, c’est porter l’amour dans le coeur envers les autres, notre politique c’eet un changement radical et profond dans les hommes et dans les société, il ne faut pas que l’on rentre dans un engrenage dans le sens politique politicien, les élections, [...]« 

Tareq Oubrou tient devant une assemblée un discours radical s’inspirant directement de la doctrine des Frères Musulmans : tout bon musulman se doit de travailler à un objectif final, sur le long terme, l’instauration d’un Califat, c’est-à-dire un Etat,  un pouvoir islamiste basé sur les Lois Divines édictées par le Coran et la Sunna (faits et gestes du Prophète Mohammed)  et qui doit s’étendre au delà des frontières géographiques et politiques. Tareq Oubrou conseille , par exemple, aux jeunes Musulmans de ne pas s’investir dans la vie politique des autres (non-musulmans),  « qui est construite sur le mensonge ».

Au fur et à mesure de sa notoriété grandissante, face aux journalistes et aux Occidentaux, Tareq Oubrou se doit aujourd’hui de modérer son discours, le rendre plus policé, mais on peut toujours décrypter dans ses ouvrages quelques signes, comme par exemple dans le livre ou il est interviewé « Loi d’Allah, loi des hommes » (2002), on peut y lire page 43 : « Hassan-Al-Bannah reste pour moi un des personnages qui m’ont le plus marqué avec Shafi’i, Ghazali, Ibn Arabi, Ibn Taymiyya et d’autres. » Tous ces différents Guides Musulmans cités par Tareq Oubrou prônent un Islam Radical, c’est à dire totalitaire, intolérant, contraire aux Lois et Valeurs de la République. (voir pourrez trouver une partie des oeuvres de ces Guides Musulmans à l’Institut de Monde Arabe, et pour plus de détails sur les références, consultez par exemple le livre de Joachim Véliocas « Ces maires qui courtisent l’islamisme » p31-34.

Quelle influence, quels Messages Tareq Oubrou fait-il passer à la Communauté Musulmane de Bordeaux, à l’AMG, ou dans l’association « imams de France » ? Y-a-t-il une chance, à votre avis, de retrouver des textes de Hassan-Al-Bannah, et des penseurs de l’Islam Radical dans la future bibliothèque de la Grande Mosquée de Bordeaux ? Pensez-vous que cela sera un Islam Tolérant, Spirituel qui sera transmis aux jeunes Musulmans ?

                                                                   mosquedebordeauxjupp Alain Juppé dans religion
« Est-ce que la France, est-ce que la République Française est islamo-compatible ou pas ? Evidemment oui. Parce que toutes nos valeurs, précisément liberté, égalité, fraternité, laïcité, respect de l’autre, nous conduisent à dire que la société française comme elle l’a été dans le passé, parce que la France a été historiquement un grand pays d’immigration, doit être accueillante et respectueuse des différences. »[...]
L’imam de Bordeaux, Tareq Oubrou est un homme qui défend les valeurs de la République »

Alain Juppé – Maire de Bordeaux sur Europe 1 (09/12/2009)

                                                              mosquebordeauxtareqoubrou Bordeaux

-    L’imam de Bordeaux Tareq Oubrou, membre de l’UOIF, la branche politique des Frères Musulmans en France

Laisser un commentaire

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir