• Accueil
  • > Archives pour février 2011

20 février, 2011

Conférence à la Mosquée Othmane de Villeurbanne : les Musulmans doivent d’abord accomplir leurs devoirs, les droits viendront ensuite.

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 17 h 55 min

Le centre islamique de Lyon gère la Mosquée Othmane de Villeurbanne, inaugurée en 2006, qui dispose :
- d’une salle de prière pour le femmes au premier niveau, équipée de salle d’ablutions
- d’une salle de prière pour le hommes au rez de chaussé, équipée de salle d’ablutions
- d’un étage pour l’enseignement (enfants et adultes)
- d’une bibliothèque, salle multimédia.. (en cours)
- des salles de réunions.

Conférence à la Mosquée Othmane de Villeurbanne : les Musulmans doivent d'abord accomplir leurs devoirs, les droits viendront ensuite. dans Politique

Mosquée Othmane de Villeurbanne

L’imam d’une des Mosquées de Grenoble, Abdelhakim Ahonseri, docteur en  sociologie et enseignant, est venu donner une conférence dans la Mosquée Othmane le 04/12/2010 ayant pour thème les « les devoirs et les priorités des musulmans dans le contexte européen. » L’intégralité de la conférence est disponible en vidéo sur le site internet de la Mosquée (hard-copy).

On n’abordera ici que l’introduction donnée par le conférencier, dont voici quelques extraits, le texte a été parfois retravaillé pour une meilleure compréhension, mais sans en déformer le sens :

« Aujourd’hui, si on interroge l’Histoire de n’importe quelle Civilisation ou d’une Communauté, je parle des fondateurs de la Civilisation, si par exemple on se réfère aux précurseurs de la Civilisation Musulmane, la première, deuxième, troisième génération ils n’ont jamais parlé de droits, ils ont parlé de devoirs. On ne peut pas, auourd’hui concevoir une renaissance de cette communauté musulmane si on commence à parler des droits sans parler et accomplir les devoirs. D’abord, accomplir ses devoir, et, pas cette génération, pas la deuxième génération, peut-être dans trois ou quatre générations on pourra parler de droits, mais aujourd’hui, la seule voie pour la Communauté pour se créer une place dans le paysage européen, c’est d’accomplir ses devoirs.
Pour l’exemple, on peut se référer aux premières générations, aux compagnons du Prophète, prenons exemple de la Communauté Musulmane, de la Civilisation Musulmane. Je ne vous parle pas de la quatrième génération, mais de la première génération, celle des Quorbay, il y a des choses qui étaient permises dans la deuxième génération qui n’étaient pas permises dans la première. [...] L’Islam s’est développé, des dizaines de milliers de personnes entraient en Islam, embrassaient l’Islam, il y avait une tribu qui était ennemie de l’Islam, il ont dit à cette tribu que l’Islam est sûr, que personne ne peut menacer l’Islam, on peut revenir à nos principes. Mais le Coran, leur a dit : « non pas vous », car ce n’est pas pour vous, pas pour la première génération, pas pour les fondateurs de l’Islam, vous devez accomplir  les devoirs, sans demander les droits. La première génération se doit de remplir les devoirs, l’abnégation dans le devoir, sacrifier tout pour l’application de ses devoirs sans demander des droits.
Pensez-vous que la Communauté a d’autres perspectives que de suivre ce chemin, cette voie ? Ce sera à nos petits enfants d’évoquer le problème de droits, mais pas à nous. C’est facile de critiquer,  d’exprimer des besoins, de parler fort et d’évoquer les droits individuels ou au niveau communautaire, mais c’est plus difficile d’accomplir ses devoirs. C’est une question sensible dans la Communauté, mais la Voie la plus sure pour cette Communauté, la Voie de l’avenir de l’Islam dans ce contexte européen, c’est d’abord d’accomplir les devoirs, des devoirs religieux. »

Dans son introduction, le conférencier Abdelhakim Ahonseri, tient un sermon assez typique devant une assemblée de fidèles. Les jeunes Musulmans pratiquants sont très tôt conditionnés dans les Mosquées pour rester unis et ne pas s’adapter à la société Occidentale : c’est la société Occidentale qui devra à long terme, d’ici quelques générations, s’adapter progressivement à l’Islam. Le conférencier voit en effet l’implantation de l’Islam comme une conquête, une expansion non seulement sur le plan religieux , familial et social (devoirs) mais également sur le plan politique (droits). On peut effectivement être surpris d’entendre parler de revendications de droits dans une Religion.
Pour parvenir à cela, l’imam conseille donc aux jeunes Musulmans, d’imiter la première génération des Compagnons du Prophète Mohammed, c »est à dire de continuer à pratiquer assidûment les préceptes de l’Islam (devoirs), qui sont essentiellement des devoirs individuels et des devoirs au service de la Communauté Musulmane (Oumma), et de rester patient. Ce seront aux générations suivantes, par la poussée démographique, le prosélytisme, et diverses pressions
qui seront en position de force pour demander les droits, c’est à dire la mise en place des Lois Coraniques (charia) en lieu et place de la démocratie, de la laïcité, des Droits de l’Homme considérés comme une hérésie dans le Monde Musulman.

Sur tout le reste de la conférence, l’imam n’abordera ici que les devoirs des Musulmans en Europe.

Comment les jeunes Musulmans participant à cette conférence envisagent-ils leur intégration dans la société Occidentale ?
N’y a-t-il pas un risque de voir une partie de ces jeunes rejeter, dénigrer, cette société, de revendiquer leur identité et leurs « droits », et de ne pas vouloir s’assimiler ?

13 février, 2011

Quand l’Union des Associations Musulmanes de la Seine-Saint-Denis cherche à limiter La Liberté d’Expression dans la République Française

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 20 h 49 min

L’UAM-93 (Union des Associations Musulmanes de la Seine-Saint-Denis) est une association crée en 2003 pour :

- Créer et maintenir un lien entre les associations musulmanes de Seine-saint-denis
- Proposer des solutions et des aides diverses aux associations

- Développer la conscience citoyenne des musulmans de Seine-saint-denis
- Faciliter les relations entre les associations musulmanes et les pouvoirs publics
- Renforcer la solidarité et les échanges intercommunautaires
- Lutter contre l’Islamophobie, la discrimination et le racisme

L’UAM-93 veut impérativement faire passer à l’Assemblée Nationale une Loi interdisant toute critique de l’Islam, limitant ouvertement la Liberté d’Expression, ceci afin de punir toute entrave ou contrainte à ses opposants et de disposer d’un maximum de marge de manoeuvre sur le long terme au déploiement des Lois Coraniques (charia) liberticides, (imposer le voile aux femmes, condamner l’apostasie, condamner ceux qui interdisent la viande halal, etc..) afin de les imposer en lieu et place du système démocratique et laïc, et de parvenir à des systèmes politiques comme ce qui est actuellement en vigueur dans la plupart des dictatures des pays arabo-musulmans.
On peut aussi remarquer le  titre subtil de l’article « Propositions de lois contre l’Islamophobie et le racisme » (accessible en un clic à partir du menu d’accueil) pour amener la confusion dans l’esprit des gens, et amalgamer islamophobie et racisme. (hard-copy)
Le racisme sous toutes ses formes est à combattre car il admet la supériorité d’une race sur une autre, c’est à dire non pas ce que sur ce que vous pensez ou sur vos idées, mais sur ce que vous ÊTES physiquement.

L’Islamophobie n’a rien à voir avec le racisme et ne peut en aucun cas être considérée comme un délit, c’est un droit, la critique d’une idéologie qu’elle quelle soit, a été acquise de longue lutte par les générations de français qui ont lutté, se sont sacrifiés contre les idéologies extrêmistes au cours des siècles. Céder à une telle demande serait faire un pas en arrière considérable et serait extrêmement dangereux pour la stabilité de notre pays à long terme.
Le terme islamophobie est très subtil. La phobie veut dire avoir une peur déraisonnée, irrationnelle de quelque chose. Associé au mot Islam, cela veut dire avoir peur de l’Islam sans raison.
L’Islam est une idéologie que l’on peut parfaitement critiquer nier et rejeter, comme le nazisme, le capitalisme, le communisme, le marxisme, la chrétienté,etc…

Ci dessous, le texte de loi que l’UAM-93, le CFCM (Conseil Français du Culte Musulman) et l’UOIF (Union des organisations Islamiques de France, branche officielle des Frères Musulmans) veulent faire valider par l’Assemblée Nationale :

PROPOSITION DE LOI du 28 février 2006
visant à interdire les propos et les actes injurieux contre toutes les religions:

Quand l'Union des Associations Musulmanes de la Seine-Saint-Denis cherche à limiter La Liberté d'Expression dans la République Française dans Politique roubaudjeanmarc                                 christiandemuynck dans religion                                  ericraoult

Jean-Marc Roubaud,                          Christian Demuynck,                                    Eric Raoult,
député maire UMP                             sénateur UMP,                                                Député maire UMP du Raincy
de Villeneuve lez Avignon                 parlementaire en mission
dans le Gard                                        auprès de Valérie Pécresse

L’article 29 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse est ainsi modifié :
1° Dans la dernière phrase du premier alinéa, après le mot : « imprimés, », est inséré le mot : « dessins, » ;
2° Après le premier alinéa, il est inséré un alinéa ainsi rédigé :
« Tout discours, cri, menace, écrit, imprimé, caricature, dessin ou affiche outrageant, portant atteinte volontairement aux fondements des religions, est une injure. »

On peut remarquer par ailleurs que les Musulmans sont bien obligés de rejeter la Chrétienté pour valider leur Croyances, puisque Jésus dans le Coran n’est ni Fils de Dieu, ni Crucifié sur la Croix, fait des Miracles sur demande (contraire au Message Biblique) et la Sainte Trinité est catégoriquement niée. Le rejet et la négation TOTALE des fondements même de la Chrétienté. Exemples, parmi tant d’autres :

« Les Chrétiens disent: «Le Christ est fils de Dieu». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse ! »
Le Coran – 9:30

« Oh les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Dieu ne guide certes pas les gens injustes. « 
Le Coran 5:51

« Ô gens du Livre (Chrétiens), n’exagérez pas dans votre religion, et ne dites de Dieu que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n’est qu’un Messager de Dieu, Sa parole qu’Il envoya à Marie, et un souffle (de vie) venant de Lui. Croyez donc en Dieu et en Ses messagers. Et ne dites pas «Trois». Cessez ! Ce sera meilleur pour vous. Dieu n’est qu’un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant. C’est à Lui qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Dieu suffit comme protecteur »
Le Coran 4:171

« Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’Associateurs et que la religion soit entièrement à Allah seul. S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes. »
Le Coran 2:193

« Combattez ceux qui ne croient ni en Dieu ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce que Dieu et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés. »
Le Coran 9.29

« Et tuez-les(les associateurs), où que vous les rencontriez ; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : la tentation est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants. »
Le Coran 2.191

« Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier de Dieu. Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez ; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur »
Le Coran 4:89

« Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés , enchaînez-les solidement. »
Le Coran 47:4

Malheureusement, cela ne se limite pas à l’écrit : les prèches des imams dans certaines mosquées de France propagent cette vision des Chrétiens et des juifs qui sont pour eux dans l’erreur et donc inférieurs et méprisables, comme ici dans les mosquées de Calais, Dourdan, Givors, Pont-à-Mousson, Argenteuil, etc… ou sur certains sites Internet très bien référencés pour répondre aux questions des Musulmans sur les préceptes de l’Islam.

Si par malheur, ce texte de Loi est adopté, il faudrait ne pas oublier le lendemain, de demander l’interdiction de la diffusion du Coran en France pour « Christianophobie », puisque ce Livre tomberait directement sous le coup de la nouvelle Loi.

« Sans doute par l’effet de mon vieux sang normand, depuis la guerre d’Orient, je suis indigné contre l’Angleterre, indigné à en devenir Prussien ! Car enfin, que veut-elle ? Qui l’attaque ? Cette prétention de défendre l’Islamisme (qui est en soi une monstruosité) m’exaspère. Je demande, au nom de l’humanité, à ce qu’on broie la Pierre-Noire, pour en jeter les cendres au vent, à ce qu’on détruise la Mecque, et que l’on souille la tombe de Mahomet. Ce serait le moyen de démoraliser le Fanatisme. »
Gustave FLAUBERT, Lettre à Madame Roger des Genettes (12 ou 19 janvier 1878)

Pour tenir de tels propos, sera-t-on bientôt passible d’une peine de prison, ou pire ?

11 février, 2011

Conférence de Tareq Oubrou, recteur de la future grande Mosquée de Bordeaux :«Le Califat est une obligation, tant que les Musulmans ne sont pas réunis autour du Califat, ils sont des pécheurs, sauf ceux qui oeuvrent pour instaurer ce Califat»

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 13 h 52 min

Le Cheikh Tareq Oubrou, marocain arrivé en France à 18 ans, est membre de l’Asociation des Musulmans de la Gironde (AMG) et préside également l’association « imams de France ». L’AMG a bénéficié au fil des décennies de largesses de la mairie de Bordeaux, de Jacques Chaban-Delmas tout d’abord qui donna son accord pour la construction d’une première Mosquée en 1981, puis de l’appui sans réserve du maire de Bordeaux actuel Alain Juppé, qui, surement avec pour objectif de conquérir un électorat Musulman, a fini par céder un bail emphythéotique de 99 ans pour la construction d’une grande Mosquée Cathédrale, centre cultuel et culturel, qui disposera au total d’une surface au plancher de 10 500 m², d’un parking de 8 000 m², et de 2 500 m² de cours et jardins. Des appels aux dons sont lancés sur le site de l’AMG, (hard-copy) afin de recueillir le financement de cette Mosquée estimé à 1 800 000 euros.

Conférence de Tareq Oubrou, recteur de la future grande Mosquée de Bordeaux :«Le Califat est une obligation, tant que les Musulmans ne sont pas réunis autour du Califat, ils sont des pécheurs, sauf ceux qui oeuvrent pour instaurer ce Califat» dans Politique mosquedebordeaux
projet de la future Grande Mosquée de Bordeaux


Tareq Oubrou affichait ouvertement dans les années 90 son assiduité aux enseignements de Hassan-Al-Bannah, fondateur des Frères Musulmans, une organisation islamiste faisant pression dans les pays arabes afin d’instaurer un pouvoir islamiste en lieu et place de démocraties et au mépris de la laïcité. Vous pouvez visionner ci-dessous une de ses conférence en intégralité sur Dailymotion en 5 parties, datant approximativement de cette époque : (ci-dessous la première partie, les autres parties son visualisables en cliquant sur « Dailymotion » pendant la retransmission de la vidéo, vous accéderez au site dailymotion ou toutes les autres parties sont disponibles)

http://www.dailymotion.com/video/x1y9qq

 En gras italique ci-dessous, quelques extraits marquants :

« Le Califat est une obligation, et la réunion des musulmans autour de ce Calife est une obligation, et tant que les Musulmans ne sont pas réunis autour du Califat, ils sont des pécheurs, sauf ceux qui oeuvrent pour instaurer ce Califat.[...]

Hassan-Al-Bannah nous parle d’un Islam global. L’Islam touche à tous les domaines de la vie. c’est une organisation, c’est un ordre des choses qui touchent à tous les phénomènes et les champs de la vie. [...] Comme le veut le Coran, C’est un état , c’est un pays, dans le sens géographique, c’est à dire qu’il regroupe toute la communauté dans une géographie, il n’y a pas de frontières. La frontière entre deux pays musulmans est une hérésie méprisable par l’Islam. Les Frères Musulmans ne reconnaissent pas les frontières entre les peuples musulmans. Ils reconnaissent une communauté qui doit être réunie autour d’un Califat qui a ses représentants dans ces différents pays. C’est un gouvernement car la politique est un élément, une partie de l’Islam. Le Prophète Mohammed était un chef d’Etat et avait des rapports avec les juifs les chrétiens, il dirige la vie par la religion, il dirige la relation entre les hommes par la religion, mais pas à la manière écclésiastique ou judaïque du terme. C’est une manière de vivre, c’est une conception des choses.

Le Cheikh Tareq Oubrou répond ensuite aux différentes questions des jeunes :

« Puisque la Politique fait partie intégrante de l’Islam, comment peux-tu nous conseiller, nous jeunes français musulmans de participer à la politique de notre patrie la France et de ne pas laisser le terrain libre aux non-musulmans. (service national, adhésion partis politiques, carte électorale) ? »

La vraie politique du musulman c’est de pratiquer son Islam, de le manifester, La politique des Musulmans c’est pas la politique des autres, la politique des autres est construite sur le mensonge, mais notre politque est construite sur la sincérité, sur le comportement droit, c’est porter l’amour dans le coeur envers les autres, notre politique c’eet un changement radical et profond dans les hommes et dans les société, il ne faut pas que l’on rentre dans un engrenage dans le sens politique politicien, les élections, [...]« 

Tareq Oubrou tient devant une assemblée un discours radical s’inspirant directement de la doctrine des Frères Musulmans : tout bon musulman se doit de travailler à un objectif final, sur le long terme, l’instauration d’un Califat, c’est-à-dire un Etat,  un pouvoir islamiste basé sur les Lois Divines édictées par le Coran et la Sunna (faits et gestes du Prophète Mohammed)  et qui doit s’étendre au delà des frontières géographiques et politiques. Tareq Oubrou conseille , par exemple, aux jeunes Musulmans de ne pas s’investir dans la vie politique des autres (non-musulmans),  « qui est construite sur le mensonge ».

Au fur et à mesure de sa notoriété grandissante, face aux journalistes et aux Occidentaux, Tareq Oubrou se doit aujourd’hui de modérer son discours, le rendre plus policé, mais on peut toujours décrypter dans ses ouvrages quelques signes, comme par exemple dans le livre ou il est interviewé « Loi d’Allah, loi des hommes » (2002), on peut y lire page 43 : « Hassan-Al-Bannah reste pour moi un des personnages qui m’ont le plus marqué avec Shafi’i, Ghazali, Ibn Arabi, Ibn Taymiyya et d’autres. » Tous ces différents Guides Musulmans cités par Tareq Oubrou prônent un Islam Radical, c’est à dire totalitaire, intolérant, contraire aux Lois et Valeurs de la République. (voir pourrez trouver une partie des oeuvres de ces Guides Musulmans à l’Institut de Monde Arabe, et pour plus de détails sur les références, consultez par exemple le livre de Joachim Véliocas « Ces maires qui courtisent l’islamisme » p31-34.

Quelle influence, quels Messages Tareq Oubrou fait-il passer à la Communauté Musulmane de Bordeaux, à l’AMG, ou dans l’association « imams de France » ? Y-a-t-il une chance, à votre avis, de retrouver des textes de Hassan-Al-Bannah, et des penseurs de l’Islam Radical dans la future bibliothèque de la Grande Mosquée de Bordeaux ? Pensez-vous que cela sera un Islam Tolérant, Spirituel qui sera transmis aux jeunes Musulmans ?

                                                                   mosquedebordeauxjupp Alain Juppé dans religion
« Est-ce que la France, est-ce que la République Française est islamo-compatible ou pas ? Evidemment oui. Parce que toutes nos valeurs, précisément liberté, égalité, fraternité, laïcité, respect de l’autre, nous conduisent à dire que la société française comme elle l’a été dans le passé, parce que la France a été historiquement un grand pays d’immigration, doit être accueillante et respectueuse des différences. »[...]
L’imam de Bordeaux, Tareq Oubrou est un homme qui défend les valeurs de la République »

Alain Juppé – Maire de Bordeaux sur Europe 1 (09/12/2009)

                                                              mosquebordeauxtareqoubrou Bordeaux

-    L’imam de Bordeaux Tareq Oubrou, membre de l’UOIF, la branche politique des Frères Musulmans en France

5 février, 2011

Conférence d’Hani Ramadan à la Grande Mosquée de Lille-Sud : « L’Islam ne connaît pas de séparation entre le politique et le religieux. »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 15 h 24 min

Amar Lasfar devient recteur de la Grande Mosquée de Lille-Sud en 1989, il est aujourd’hui également membre de l’UOIF, filiale française des Frères Musulmans, et président de la ligue Islamique du Nord, une association importante de la Communauté Musulmane. Il a su tisser au fil des années, des liens étroits avec des élus locaux et personnalités de la région, en particulier pendant un certaint temps avec l’avocat Jean-Louis Brochen, mari de Martine Aubry (maire de Lille), pour attirer un électorat Musulman. Dans ses prèches, Amar Lasfar alterne un discours tolérant et ouvert auprès des journalistes et occidentaux, et un discours plus radical dans les Mosquées, comme dans la vidéo ci-dessous, lors d’un sermon devant des centaines de fidèles, ou, sur un ton ferme et conquérant, ce n’est plus la Foi, la Spiritualité qui semble l’animer, mais un Esprit de conquête et de domination, imposer l’Islam  en France :

« Pensez-vous que quelqu’un puisse venir à bout de l’Islam dans ce pays ? Même s’ils vous expulsent, même s’ils nous expulsent, même si vous quittez ce pays, même si nous quittons ce pays, même s’ils vous achèvent, même s’ils nous achèvent, une chose est sûre, la graine a pris dans la terre. »

http://www.dailymotion.com/video/xfxijh

Amar Lasfar – Martine Aubry – L’islamisation de Lille partie 1

Image de prévisualisation YouTube

Amar Lasfar – Martine Aubry – L’islamisation de Lille partie 2

Amar Lasfar s’est également exprimé sur l’affaire des Quick Halal, une chaîne de restauration familliale nationale dont certains restaurants, comme celui de Roubaix, ont été transformés du jour au lendemain en restaurants spécialisés Musulmans. (viande halal pour tous et suppression de la viande de porc). Dans cette interview sur Grand Lille TV, il déclare, dans un premier temps que ce n’est pas une affaire religieuse mais purement commerciale, puis dans un deuxième temps, menace clairement le maire de Roubaix s’il intente une action en justice contre Quick de ne plus pouvoir compter sur son électorat Musulman:

Image de prévisualisation YouTube

La Grande Mosquée Al-Imane de Lille-Sud dispose également d’un site Internet, sur lequel sont rapportés les différents évènements liés à la vie de la Mosquée. On peut y retrouver des conférences de Tariq Ramadan (conférencier ayant eu des positions radicales sur le port du foulard islamique à l’école ou la non mixité hommes/femmes dans les piscines pour les musulmans), ou de l’Imam très controversé Hassan Iquouissen.

Amar Lasfar a invité, le 2 janvier 2011, Hani Ramadan, frère de Tariq Ramadan, un prédicateur médiatique, en tournée dans les Mosquées  de la plupart des grandes villes de France. Parlant d’une voix calme, posée, presque avec un ton de bon père de famille, il arrive à faire passer son discours basé sur les prédications du fondateur des Frères Musulmans, Hassan-Al-Bannah, visant à la mise en place d’une organisation politique luttant pour l’instauration d’Etats islamiques dans les pays arabes, pour un discours rassurant et tolérant. Ci-dessous, en gras italique, quelques extraits de la conférence « Pour une saine compréhension de l’Islam », que vous pouvez retrouver en intégralité sur le site de la Grande Mosquée Al Imane de Lille-Sud. ) (hard-copy). Le texte a été parfois retravaillé, mais sans en altérer le sens) :

Conférence d'Hani Ramadan à la Grande Mosquée de Lille-Sud :

Le prédicateur Hani Ramadan

« Pour Hassan-Al-Bannah, (fondateur des Frères Musulmans), l’islam est une organisation complète qui englobe tous les aspects de la vie. C’est à la fois un état et une nation, ou encore un gouvernement et une communauté. C’est également une morale et une force, ou encore le pardon et la justice. C’est également une culture et une juridiction, ou encore une science et une magistrature. C’est également une matière et une ressource, ou encore un gain et une richesse. C’est également une lutte dans la voie de Dieu et un appel, ou encore un armée et une pensée. C’est enfin une croyance sincère et une saine adoration. L’islam c’est tout cela de la même façon.

Lorsque l’imam montre le caractère global de l’Islam, l’imam termine par la Croyance sincère et la saine adoration, comme pour nous dire que ce n’est pas que cela, que les Musulmans ont tendance à s’écarter progressivement du Message de l’Islam et à ne conserver que l’aspect strictement cultuel des principes de Foi sans en trouver une autre application au niveau de leur vie communautaire et sociale, ce qui est une erreur puisque l’islam doit se traduire dans la vie active par un engagement politique, économique, culturel. Celui qui apporte dans notre Religion une innovation, on doit rejeter ce qu’il apporte, car on ne peut rien ajouter ou retrancher à la doctrine de l’Islam.

Le Message du Coran est réellement global, on a dans le Coran des versets qui traitent de tous les domaines de la vie : le remboursement des dettes, le jeûne, le combat qui vous est prescris alors que vous le detestez, mais c’est un élément losque la cause est nécessaire, le talion vous est prescrit lorsque des personnes ont été tuées, la rédaction d’un testament, etc…l’Islam touche tous les domaines de façon évidente.
La vie du Prophète est elle même un exemple, il a établi un État Islamique qui fonctionne à tous les niveaux.

L’obligation d’appliquer l’Islam dans sa globalité est essentielle et très importante et les Musulmans doivent prendre conscience de leur responsabilité. Le Prophète a dit : »croyez vous en une partie du Livre et rejetez-vous le reste ? Ceux d’entre vous qui agissent de la sorte ne méritent que l’ignominie dans cette vie et au jour de la résurrection ils seront rendus, refoulés aux plus durs chatiments, et Allah n’est pas inattentif à ce que vous faîtes. »Tant que l’Islam n’est pas appliqué dans sa globalité, tant que la loi islamique, la charia n’est pas appliquée au niveau de la Communauté Musulmane, notamment dans les pays à majorité Musulmane, et bien nous sommes tous pareillement responsables d’un déficit au niveau de cette réalisation.

Nous avons observé en réalité, que les Musulmans sont conduits progressivement à suivre la voie que le Christianisme a suivie, qu’il est question de donner et de rendre à César ce qui appartient à César, et à Dieu ce qui appartient à Dieu, alors que nous, nous disons que ce qui appartient à César appartient à Dieu. Dans l’Islam, il n’y a pas de raison de faire cette distinction, l’Islam ne connaît pas ce principe. Les Musulmans peuvent cependant vivre dans un Etat laïc et demander que l’on respecte les principes de leur Foi, tout en respectant la réglementation en vigueur cela est tout à fait possible. La globalité ne signifie pas le rejet de l’autre. On a des priorités, la chaada est prioritaire par rapport à la prière par exemple, il faut commencer par les priorités. Dans l’engagement islamique, une des priorités c’est l’union de la Oumma, de la Communauté qui est une obligation les plus importantes.

Hassan-al Bannah, disait également que l’Islam est une organisation politique, c’est-à-dire que, il y a un devoir d’engager une réforme pour  aboutir à l’État islamique en terre d’Islam et à amener les Musulmans à s’engager ailleurs pour défendre leurs droits au niveau politique. L’Islam ne connaît pas de séparation entre le politique et le religieux. »

Hani Ramadan défend une description littérale du Coran, en prêchant ouvertement qu’il ne peut y avoir de distinction entre le politique et le religieux.Tout bon Musulman se doit d’appliquer l’Islam dans sa globalité, dans tous les domaines de la vie. Hani Ramadan prétend « respecter la législation en vigueur » dans les pays non-musulmans ou laïcs, mais comment concilier les Lois Divines avec la laïcité, les Lois de la République, puisque la finalité de l’Islam est justement de se débarrasser progressivement des Lois démocratiques écrites par l’Homme ?
Hani Ramadan soutient par exemple dans son discours, la Loi du talion, un meurtrier doit être tué. (oeil pour oeil, dent pour dent). Est-il également pour la polygamie, pour l’interdiction qu’une musulmane épouse un non-musulman, pour les mariages pré-pubères, pour le fait de frapper sa femme si elle est désobéissante, pour la lapidation, qui est d’après lui,  « dissuasive », toutes des prescriptions du Coran et de la Sunna ?
Quel impact ce type de discours a-t-il sur de jeunes Musulmans, sur leur intégration dans la société, et dans leur rapport avec les valeurs du Monde Occidental ?

1 février, 2011

Pour la Mosquée Badr de Calais : « Il n’est pas permis de manger les mets préparés par les infidèles dans le cadre de leurs fêtes »

Classé dans : Politique,religion — islamineurope @ 2 h 17 min

L’Association Socioculturelle et Cultuelle des Marocains de Calais a le privilège de posséder une Mosquée inaugurée en 2006.
La Mosquée Badr de Calais dispose d’une salle de prière pour Hommes, d’une salle de prière pour Femmes à l’étage, et d’une salle de classe pour initier les jeunes Musulmans aux rudiments de la Religion de « Paix et de Tolérance », elle propose pour cela des enseignements de langue arabe et d’apprentissage du Coran.  Ces cours sont dispensés par l’Imam et ont lieu tous les Mercredis et Dimanches de 14h à 16h. La Mosquée peut accueillir environ 200 fidèles.

Pour la Mosquée Badr de Calais :                mosquecalaiscole dans religion

     Mosquée Badr de Calais – salle de prière                                              salle de cours

Le site de la Mosquée Badr de Calais dispose d’un forum de questions/réponses pour guider les Musulmans qui s’interrogent sur les Saints préceptes de l’Islam. Ci-dessous, un panel de question/réponses retenues portant essentiellement sur les relations entre Musulmans, Juifs et Chrétiens : (hard-copy)

—————————————————————————————————————————————————————————————-

Est-il permis à un musulman de consommer les repas préparés par les Gens du Livre (chrétiens et juifs) lors de leurs fêtes ?
Lui est-il permis de recevoir leurs cadeaux à cette occasion ?

Louanges à Allah

Il n’est pas permis au musulman de manger des repas préparés par les Juifs et les chrétiens et les polythéistes dans le cadre de la célébration de leurs fêtes religieuses. Il ne lui est pas permis non plus de recevoir leurs cadeaux à cette occasion. Car ce serait les honorer et coopérer avec eux de manière à donner davantage d’importance à leurs rites, à diffuser leurs innovations et à partager leur joie au cours de leurs fêtes. Toutes choses qui pourraient nous conduire à adopter leurs fêtes ou à échanger des invitations ou des cadeaux lors de leurs fêtes et lors de nos fêtes à nous. Ce qui constitue une tentation et une innovation dans la religion (musulmane). Or il a été rapporté de façon sûre que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui)a dit: « Quiconque introduit dans notre affaire (religion) une pratique qui lui est étrangère, la verra rejeter». De même, il est interdit de leur offrir quoi que ce soit pour leurs fêtes.
—————————————————————————————————————————————————————————————–

Je veux me convertir à l’Islam. Ma famille se regroupe à l’occasion de la fête de Noël et je voudrais les rejoindre pas dans l’intention de participer à la célébration de la fête, mais juste pour profiter de leur regroupement afin de les saluer. Est-ce permis?

Louange à Allah

Nous avons soumis cette question à son éminence, notre maître Muhammad ibn Sahih al-Outhaymine et il y a répondu ainsi: «Non, ce n’est pas permis. Si Allah lui fait la grâce d’adhérer à l’Islam, elle doit commencer par désavouer sa première religion et renoncer à ses fêtes. Allah le sait mieux.

—————————————————————————————————————————————————————————————–

Est-il permis d’assister à la célébration des fêtes chrétiennes et de les féliciter ?

Louanges à Allah

Ibn Al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit: «Il n’est pas permis aux musulmans d’assister aux fêtes des polythéistes selon l’avis adopté à l’unanimité par les ulémas confirmés. Des jurisconsultes appartenant aux quatre écoles juridiques l’ont affirmé dans leurs ouvrages. Al-Bayhaqui a rapporté selon une chaîne sûre (de rapporteurs) qu’Omar ibn al-Khattab (Puisse Allah l’agréer) a dit: «N’allez pas rejoindre les polythéistes dans leurs églises le jour de la fête car ils sont l’objet de dépité ». Omar a dit encore:«Méfiez-vous des ennemis d’Allah quand ils sont en fête». Al-Bayhaqui a rapporté selon une bonne chaîne (de rapporteurs) qu’Abd Allalh ibn Amr a dit: «Celui qui se rend en pays étrangers (non arabes) participe à leur fête de nouvel an et à leur festival, s’assimile à eux et reste en leur sein jusqu’à sa mort, celui-là sera ressuscité en leur sein au jour de la Résurrection » (Ahkam ahl adh-dhimma 1/723-724).

Cheikh Muhammed Salih Al-Munajjid

—————————————————————————————————————————————————————————————–
Quels beaux Messages de Tolérance, de Respect entre Communautés !!
Remarquez que la quasi-totalité des question/réponses sont de véritables diatribes à l’encontre des « gens du Livre » (Juifs et Chrétiens). Les responsables du site de la Mosquée Badr de Calais rejettent ouvertement toute possibilité de contact, de Dialogue, de Fraternité avec les Juifs ou les Chrétiens pendant le nouvel an ou les fêtes de Noël, car cela est considéré comme une véritable offense à l’Islam.

Remarquez par ailleurs que dans la petite bibliographie et les documents proposés pour parfaire sa connaissance de l’Islam (hard-copy), on peut trouver des livres ne parlant pas de l’Islam, ni du Coran, mais de la Bible.
Ces ouvrages sont consultables en ligne au format pdf. Deux de ces livres sont des critiques et commentaires acerbes sur les versets de la Bible afin de décrédibiliser aux yeux des Musulmans la doctrine Chrétienne. Par exemple, dans ununiquemessage.pdf, l’auteur de l’ouvrage s’acharne à démontrer par des déductions complètement absurdes que les Chrétiens sont dans l’erreur, qu’ils n’ont pas compris le Message de la Bible, que seul le Message du Coran est l’Unique Vérité. L’auteur ne comprend pas la notion de Sainte Trinité et essaie de démontrer tout au long de l’ouvrage qu’il n’y a qu’un Dieu Unique et que les Chrétiens sont dans l’erreur car ils disent avoir trois Dieux différents (Père, Fils, Saint-Esprit), alors que pour les Chrétiens, IL N’Y A QU’UN SEUL DIEU, et Jésus est sa Parole, prêchant et donnant le Saint-Esprit aux Chrétiens.

Est-ce le rôle d’une Religion de discréditer, rendre méprisable la Croyance des autres Communautés ? Ou est le Message de Respect et de Tolérance ? Que doivent alors penser les fidèles Musulmans de cette Mosquée des Juifs et des Chrétiens ? On est également en droit de s’inquiéter: quelle doctrine est enseignée aux jeunes Musulmans inscrits aux cours d’Islam ?

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir