• Accueil
  • > Politique
  • > Port du voile et critique de la Chrétienté par les Musulmans de l’association « IQRA » de Givors

31 octobre, 2010

Port du voile et critique de la Chrétienté par les Musulmans de l’association « IQRA » de Givors

Classé dans : Politique — islamineurope @ 10 h 44 min

L’association des musulmans « IQRA » de Givors, petite commune de la région sud de Lyon (environ 20000 habitants), recueille des Dons pour financer la construction d’une Mosquée, (début des travaux 30 juin 2007) dont la date d’inauguration n’est pas encore connue. L’association possède déjà un site internet sur lequel on peut trouver des articles sur l’Islam, notamment un article sur l’explication du port du voile chez la femme Musulmane (hard-copy). Dans cet article, on justifie le port du voile car il est explicitement cité dans le Saint Coran :

« Le Coran [24:30-31] [Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C’est plus pur pour eux. Dieu est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines ; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs soeurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Dieu, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès]« 

« Pourquoi s’habiller prudement, modestement ? Par respect pour soi-même pour se faire reconnaître en tant qu’individu d’abord plutôt qu’un object de désir, comme le dit le verset [33:59] : « elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. »

« Asma, la fille d’Abu Bakr, visita le messager de Dieu (paix soit sur lui) portant des vêtements minces. Le messager de Dieu (pssl) se détourna d’elle et dit : « O Asma, quand une femme atteint l’âge de la puberté, il n’est pas convenable qu’elle montre les parties de son corps excepté pour cela et cela. (Il pointa le visage et les mains). »

Le sens que l’on dégage de cette analyse est que le corps de la femme ne doit pas être exposé car il suscite l’envie, le désir, la convoitise des Hommes, c’est un Pêché, le visage devant même être caché, si on considère que le port de la Burqa et le Niqab peut être légitimé. Le rôle du voile est donc d’inhiber les pulsions sexuelles des Hommes. Les cheveux, le corps de la Femme sont une tentation perpétuelle qu’il faut cacher car ils détournent le Musulman du chemin d’Allah et son Prophète. Musulmans et Musulmanes ne prient pas ensemble dans une Mosquée par exemple, car la Femme par sa présence tourmente l’Esprit du Croyant. Pour ces Imams, les Musulmanes doivent donc porter le voile Islamique, qui couvre les cheveux, ou mieux, un voile qui couvre les cheveux et tout le corps, le Hijab. Un Imam quelque part au Pakistan a estimé un jour que ce n’était pas suffisant, que le visage et le regard de la Femme sont également sources de Séduction, de Tentation, et a décidé qu’il fallait bâcher le tout : la Burqa ou le Niqab.

Le voile est par ailleurs un signe ostentatoire, une forme de prosélytisme pour propager l’Islam, préconisé par le Saint Coran et qui ajoute une pression supplémentaire aux femmes non voilées :
« elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. »

Le Saint Coran – Al-ahzab – 33:59

Quelques questions pour nous amener à réfléchir sur le sujet, si cet enseignement sera prêché aux Fidèles de la nouvelle Mosquée :
- Comment les Musulmans (Hommes) qui fréquenteront assiduement cette mosquée considèreront-t-ils une femme Musulmane non voilée, ou comment considèreront-t-il une femme européenne ?
- Peuvent-ils avoir du respect et cotoyer des gens vivant de manière totalement contraire à leurs principes de base et défiant ce qui constitue la structure même de leur mode de vie et de leur Foi ? La violation de ces “principes” au quotidien ne risque-t-il pas, notamment pour les plus faibles, plus influençables, de provoquer des conflits avec la société, de générer des comportements d’oppression, discriminatoires, agressifs ?

Plus généralement :
- Le voile est-il compatible avec la dignité de la Femme, l’égalité Homme/Femme chère à la République ?
- par la multiplication de ce type de mosquées, va-t-on dans le sens du vivre ensemble ou du Communautarisme ?
- Doit-on encourager ou limiter des lieux de Cultes similaires ?

Un autre article du site peut attirer votre attention, il s’agit d’une critique de la Chrétienté.(hard-copy)


CRITIQUE DE LA CHRETIENTE

 

Sur cette page, « L’Unicité d’Allah face à La Trinité », les responsables du site s’évertuent à démontrer par des assertions fausses que la Bible est un Mensonge, que le concept de Sainte Trinité y est inexistant (Père, Fils, Saint-Esprit), on peut lire dans l’article :

« Si l’on étudie l’histoire du Christianisme, on se rend compte que le concept de trinité n’est apparu qu’au 4e siècle au concile de Nicée, 300 ans après le départ de ’Issa. Ce concile affirma la divinité de ’Issa. La trinité fut ensuite graduellement acceptée par la majorité des Églises. Pourtant, ’Issa n’a jamais déclaré être Dieu ou faire partie d’une trinité qui compose Dieu. Il n’a jamais déclaré être le Créateur. On retrouve même ces preuves dans la Bible. Issa nie être Dieu à plusieurs reprises »

Plusieurs citations des Evangiles sont alors énoncées (toutes véridiques), montrant que Jésus n’est pas Dieu.

Les responsables du site pensent que Jésus est Dieu. Il n’est nulle part dit dans la Bible que Jésus est Dieu. Dans la Bible, Jésus est le Fils de Dieu. Son Fils envoyé sur Terre pour annoncer la Parole De Vie aux Hommes. Par ce geste, Dieu montre qu’il nous aime, son Fils est de chair et de sang et est venu pour partager nos souffrances, nos bonheurs. Jésus est également mis à l’épreuve, il se sacrifie pour expier Nos Pêchés sur la Croix. Il n’y a donc aucune contradiction. Les responsables de l’association jettent le discrédit pur et simple de la Croyance Chrétienne par une critique totalement erronée de la Bible.

La Sainte Trinité est bien entendue clairement mentionnée tout au long des Evangiles, et par Jésus-Christ lui-même:
« Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. »
La Bible. Matthieu 28:19-20

Les responsables du site mentionnent alors la sourate suivante :
« Il ne convient pas à Dieu de S’attribuer un fils. Gloire et Pureté à Lui ! Quand Il décide d’une chose, Il dit seulement : « Sois ! » et elle est. »
Le Coran, Sourât 19 Verset 35

On peut voir la différence fondamentale entre le Message Christique et le Message Coranique.
- Dans le Message Christique, en nous envoyant son Fils, Dieu nous montre qu’il est Amour, qu’il compatit, pardonne à l’Homme ses Pêchés, il est proche de Nous, nous accompagne pendant toute l’Histoire de l’Humanité, Dieu est Notre Père, car nous sommes tous Frères à travers Jésus.
Le Christ est venu nous transmettre le Message de Vérité qui reste une Parole Vivante tout au long des Siècles, car, inspirée par Dieu, elle peut être être reprise et interprétée par les différents Saints, les quatre Evangélistes, Saint-Paul, les Croyants, les Hommes d’Eglise.
– Dans le Message Coranique, Dieu est à une distance Infinie. Il n’y a pas d’intermédiaire. Le Prophète Mohammed n’est qu’un simple transmetteur de la parole Divine, dictée mot par mot en Arabe par l’ange Gabriel, cette Parole est Parfaite car elle vient directement de Dieu, elle est figée pour l’Eternité et ne peut être sujette à l’interprétation. Les Hommes lui doivent une Absolue obéissance (Islam veut dire Soumission en Arabe). Il n’y a pas d’Amour entre Dieu et les Hommes. Vous pouvez d’ailleurs vérifier que le mot Amour n’est jamais prononcé dans le Coran.

Est-ce le rôle d’un Centre du Culte Islamique de discréditer les Croyances des autres, des Chrétiens en particulier ? Ou est le Respect entre Communautés ? Le Message de Tolérance ? Et surtout, on est en droit de se poser la question : est-ce que ces « enseignements » seront prêchés dans la nouvelle Mosquée ?

Port du voile et critique de la Chrétienté par les Musulmans de l'association

Mosquée de Givors en cours de travaux

Laisser un commentaire

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir