12 septembre, 2010

Comment saluer un Mécréant ?

Classé dans : Politique — islamineurope @ 16 h 42 min

Le site http://www.islam-qa.com qui professe des conseils pour bien respecter tous les préceptes de la “Religion de Paix et de Tolérance”, l’Islam, nous explique comment un bon Musulman pratiquant est autorisé à saluer un Mécréant (hard-copy) (un Juif, un Chrétien pour ne pas les nommer). Les Musulmans ont de véritables problèmes existentiels : comment faire pour saluer un non-croyant ? A-t-on le droit de dire bonjour à un juif, un chrétien ? Comment doit-on procéder ?

 Déjà, on peut établir quelques remarques sur la formulation de la question :
-  » mais quand nous nous trouvons dans un pays de mécréance,  il nous est permis de prendre l’initiative de les saluer sans employer le mot « as-salam » en disant « bonjour » au lieu de travail, par exemple ? »
- « Pouvez-vous m’expliquer clairement si le fait de leur dire « bonjour » est assimilable  au salut musulman, compte tenu du fait que nous vivons en leur sein et que nous sommes de ce fait en position de faiblesse ? »

On peut tout d’abord admirer les effets particulièrement destructeurs de l’idéologie islamiste sur la psychologie de la personne qui pose cette question. Cette personne se considère en fait sur un territoire ennemi, « en position de faiblesse », et établit donc un rapport de force entre la structure acceuillante et sa Foi. La cohabitation, l’Intégration semblent totalement exclues de sa pensée. On peut même se demander, à travers cette question, quel type de Message, quelles Valeurs Spirituelles transmet-elle à ses enfants ?

Je m’attendais à ce que les imams, les ulémas, les modérateurs du site rappellent immédiatement à la raison ce jeune homme par un beau Message de Tolérance, par exemple, quelque chose du genre : « Mon Frère, tu sembles t’égarer, salue les  Chrétiens, les Juifs, les Hindouistes, les Bouddhistes les gens de toutes confessions comme tes Frères Musulmans, la pureté de leur coeur n’est pas dans le Dieu dans lequel ils croient mais dans leur âme. »

Malheureusement, la réponse à la question proposée, après d’intenses études, débats, réflexions, et soumission aux meilleurs Experts dans le domaine, est donnée par le Cheikh Muhammad ibn Sahih al-Outhaymine, une sommité de “sagesse” du monde Musulman, et est d’un tout autre accabit, quelques extraits :
- “Aussi on ne prend en aucun cas l’initiative de saluer un mécréant. Si lui il le fait, nous devons lui dire : « à vous de même » pour nous conformer à l’ordre du Messager (bénédiction et salut soient sur lui). Il n’y a aucun mal à lui dire après : comment allez-vous ? Comment vont vos enfants ? Cela étant autorisé par certains ulémas notamment Cheikh al-islam Ibn Taymiyya.”

 Remarquez le « Cela étant autorisé par certains ulémas », ils sont quand même autorisés à nous dire comment vont nos enfants, ouf, on a eu chaud !! Le Cheikh renchérit, en citant les Sourates appropriées :
- “Il a été rapporté de façon sûre que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Ne prenez pas l’initiative de saluer les Juifs et les Chrétiens et quand vous les rencontrez sur un chemin, mettez-les à l’étroit ». ”

 Une exception cependant, il est permis de saluer les Mécréants de sa propre initiative, si un intêret est à obtenir, ou si la crainte de perdre un avantage se fait sentir :
- « Un groupe, c’est-à-dire, des ulémas disent qu’il est permis d’en prendre l’initiative (de saluer) pour un intérêt sûr comme le besoin de leurs services, la crainte d’un préjudice provenant d’eux ou pour tenir compte d’un lien de parenté ou pour une raison qui justifie cela. »

 Quel beau message d’Amour et de Respect entre Communautés !!

Laisser un commentaire

Notre si belle et si chère ... |
Allant-Vert |
rollendeau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atmane MAZOUZ
| LANCER DJIBOUTI A SON DESTIN
| presidentomarelbechir